Flavescence dorée. en viticulture biologique. CCI Narbonne Novembre Josquin LERNOULD

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Flavescence dorée. en viticulture biologique. CCI Narbonne Novembre Josquin LERNOULD"

Transcription

1 Flavescence dorée en viticulture biologique CCI Narbonne Novembre 2015 Josquin LERNOULD

2 Plan Lutte biologique/conventionnelle Groupe FD bio Expérimentations saccharose Débat

3 Données issues du réseau des conseillers viticoles AB des Chambres d Agriculture Présence des symptômes Situation 2015 Absence Présence éparse Présence de foyer Millésime 2014

4 Lutte collective Lutte bio = lutte conventionnelle Optimiser la lutte pour à terme réduire le nombre de traitements obligatoires

5 Sous groupe «Flavescence Dorée» Commission nationale viti-vinicole biologique IFV-ITAB Co-animation Nicolas Constant, Josquin Lernould

6 Objectif : Création d un document technique I Le traitement à l eau chaude. II L assainissement du vignoble. III La maîtrise des populations de l insecte vecteur.

7 Moyens d action Travail de pédagogie et de communication à continuer et à développer : - Documents techniques. - Prospection n est pas si chère vs. Arrachage. - Nouvelles ZLO : insister sur l obligation du traitement ET de l observation. Renforcer la surveillance création de GDON? Augmentation des moyens humains.

8 Conditions d utilisation du Pyrévert L heure de traitement n influence pas l efficacité du produit. La qualité de pulvérisation doit être irréprochable. Aucun élément n indique que le ph de la bouillie influence sur l efficacité du produit. Pour une efficacité optimale, le produit doit être appliqué seul (si passage avec soufre et/ou cuivre, mettre en dernier dans la cuve). Ne pas anticiper les applications par rapport aux dates définies dans les arrêtés préfectoraux.

9 Conditions d utilisation du Pyrévert Epamprer avant les traitements. Le pyrèthre naturel est efficace sur cicadelles adultes, mais uniquement sur celles présentes au moment du traitement. (Privilégier 3 traitements sur larves à environ 10 jours d intervalles). Conformément à son AMM, le Pyrévert peut être appliqué au maximum 3 fois/ha/an.

10 Efficacité de traitement larvicides à base d infradoses de sucre Dans le cadre du projet France AgriMer Coordonné par :

11 Efficacité de traitement larvicides à base d infradoses de sucre Alexandra LUSSON CA Gironde ppm, soit 100g/ha pour le saccharose - 0,175 L/ha pour le Karaté Zéon (dose homologuée) - 1,5 L/ha pour le Pyrevert (dose homologuée)

12 Synthèse essais saccharose Les applications répétées de saccharose (5 fois) s avèrent inefficaces contre les larves de Scaphoïdeus titanus. Le constat est le même pour les applications uniquement pendant la période d émergence des larves. L association du saccharose et du Pyrévert n apporte pas de gain d efficacité par rapport au Pyrévert seul. Après le 3 ème traitement, les niveaux de populations sont statistiquement identiques sur les modalités traitées au Pyrévert et au Karaté Zéon.

13 Exemples d essais produits alternatifs Produits à action ovicide Substance active Nb d essais Efficacité Huiles blanches % Soufre mouillable % Huiles blanches + soufre mouillable %

14 Exemples d essais produits alternatifs Insecticides naturels «classique» Substance active Nb d essais Efficacité Huile de neem % Nicotine % Nicotine + huile minérale + huile de pin %

15 Exemples d essais produits alternatifs Autres produits naturels Substance active Nb d essais Efficacité Argiles kaolinite calcinée % Purin de fougère 1 0 % D-limonème (Prev-AM) % Aucun des produits mentionnés dans les tableaux ne bénéfice d AMM contre la cicadelle de la FD!!

16 Point réglementation Arrêté décembre 2013 Arrêté Septembre 2015 Enrichit l article 15, dérogation possible pour les parcelles de vignes mères de greffons situées dans les PLO. Possibilité de réaliser 3 traitements à base de pyréthrines naturelles. L accord dépend de l analyse de risque.

17 Débat Quelle est le niveau d efficacité du Pyrévert sur cicadelle de la flavescence dorée? Il a une action de choc sur les cicadelles. Il entraine une forte diminution des populations. Le pyrèthre naturel est il toxique pour la faune auxiliaire? Il est classé «neutre à faiblement toxique» sur les phytoseidae. Il est rapidement dégradé, son impact est peu durable. Comment diminuer le nombre de traitement obligatoire? Création d un Groupe de Défense contre les Organismes Nuisibles (GDON). Lutte collective!!!

18 Flavescence dorée en viticulture biologique CCI Narbonne Novembre 2015 Josquin LERNOULD

La gestion de la Flavescence dorée en viticulture biologique

La gestion de la Flavescence dorée en viticulture biologique La gestion de la Flavescence dorée en viticulture biologique Mai 2014 Document rédigé par Nicolas Constant Josquin Lernould dans le cadre de leur mission d animation du sous-groupe «Flavescence dorée»

Plus en détail

AG Technique Commission de Développement Viticole. Activités 2014

AG Technique Commission de Développement Viticole. Activités 2014 AG Technique Commission de Développement Viticole Activités 2014 Au service de la technique sur les exploitations; Anticiper les questions de demain, stimuler et participer à l innovation, Renforcer l

Plus en détail

Bilan Carbone des interventions viticoles

Bilan Carbone des interventions viticoles Chambre d agriculture de Vaucluse Bilan Carbone des interventions viticoles Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse Tél : 04.90.23.65.65 fax : 04.90.23.65.40 email : accueil@vaucluse.chambagri.fr

Plus en détail

UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE REPOSANT SUR L APPLICATION D INFRA- DOSES DE SUCRES SOLUBLES

UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE REPOSANT SUR L APPLICATION D INFRA- DOSES DE SUCRES SOLUBLES INDUCTION DE RÉSISTANCES DE LA PLANTE CONTRE DES BIO-AGRESSEURS UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE REPOSANT SUR L APPLICATION D INFRA- DOSES DE SUCRES SOLUBLES Sylvie Derridj Ingénieur de recherche retraité, INRA

Plus en détail

La flavescence dorée (FD) est une maladie de la

La flavescence dorée (FD) est une maladie de la Phytoma N 663 avril 2013 Expérimentation 53 Flavescence dorée de la vigne, ce qu on a appris en Gironde Synthèse des travaux effectués dans le cadre de l aménagement local de la lutte durant six ans dans

Plus en détail

Applications foliaires d'infra-doses de sucres solubles Recherche de l amélioration de méthodes de protection des cultures contre les bio-agresseurs

Applications foliaires d'infra-doses de sucres solubles Recherche de l amélioration de méthodes de protection des cultures contre les bio-agresseurs Applications foliaires d'infra-doses de sucres solubles Recherche de l amélioration de méthodes de protection des cultures contre les bio-agresseurs Sylvie Derridj Ingénieur de recherche retraitée, INRA

Plus en détail

Les puces en élevage de chèvres des Pyrénées (et autres élevages caprins)

Les puces en élevage de chèvres des Pyrénées (et autres élevages caprins) Les puces en élevage de chèvres des Pyrénées (et autres élevages caprins) Enquête réalisée par l association Chèvre des Pyrénées en septembre 2014 via un questionnaire mis en ligne sur www.sondageonline.com

Plus en détail

Les futures techniques de lutte contre les punaises de lit Taz Stuart 204.292.8444 tdts@tdts.ca

Les futures techniques de lutte contre les punaises de lit Taz Stuart 204.292.8444 tdts@tdts.ca Les futures techniques de lutte contre les punaises de lit Taz Stuart 204.292.8444 tdts@tdts.ca Phéromones d alarme. En phase de recherche. Aldéhydes 4-oxo-hexénal et 4-oxo-octénal chez les punaises de

Plus en détail

Contre les Insectes en Général

Contre les Insectes en Général les Insectes en Général Nettoyant, désodorisant Le Bicarbonate De Soude a bien des vertus! Derrière sa poudre blanche, fine et sans odeur se cache un puissant insecticide biodégradable et non toxique pour

Plus en détail

OLEICULTURE. Bulletin d information technique n 5

OLEICULTURE. Bulletin d information technique n 5 Chambre d Agriculture de la Haute Corse 15 avenue Jean ZUCCARELLI CS 60215 20293 BASTIA Cedex OLEICULTURE Bulletin d information technique n 5 02 septembre 2013 Suite aux observations réalisées dans les

Plus en détail

n a t u r e s e c r e t BIOSPOTIX Solution efficace et 100% naturelle contre les insectes nuisibles SANS INSECTICIDE

n a t u r e s e c r e t BIOSPOTIX Solution efficace et 100% naturelle contre les insectes nuisibles SANS INSECTICIDE BIOSPOTIX n a t u r e s e c r e t Solution efficace et 100% naturelle contre les insectes nuisibles SANS INSECTICIDE BIOSPOTIX n a t u r e s e c r e t PRESENTATION Contrairement aux produits chimiques

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

LES CAROTTES. des champignons causant des maladies cryptogamiques : la sclérotiniose et l oïdium ; la mouche de la carotte.

LES CAROTTES. des champignons causant des maladies cryptogamiques : la sclérotiniose et l oïdium ; la mouche de la carotte. LES CAROTTES Il existe de nombreuses variétés de carottes qui se distinguent par la forme de la racine et par l époque de culture. Des nuisibles peuvent toutefois affecter la croissance de la carotte,

Plus en détail

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE VITICULTURE 212 V 12 / PACA 2 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse 1- Identification de l action a. Responsables techniques et partenaires :

Plus en détail

Projet d étude sur l impact et l efficacité des traitements antiparasitaires des bovins dans les zones humides du Nord Pas-de-Calais

Projet d étude sur l impact et l efficacité des traitements antiparasitaires des bovins dans les zones humides du Nord Pas-de-Calais Projet d étude sur l impact et l efficacité des traitements antiparasitaires des bovins dans les zones humides du Nord Pas-de-Calais Emmanuel THEBAUD Réseau des Vétérinaires en Élevage Baptiste HUBERT

Plus en détail

Travailler avec le site INA Rhône-Alpes ou l intérêt d une approche locale

Travailler avec le site INA Rhône-Alpes ou l intérêt d une approche locale ACADEMIE DE GRENOBLE Géographie Programme de Troisième, partie II, thème 1 LES ESPACES PRODUCTIFS Travailler avec le site INA Rhône-Alpes ou l intérêt d une approche locale alexandre.bouineau@ac-grenoble.fr

Plus en détail

RESOLUTION ECO 3/2004 NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES

RESOLUTION ECO 3/2004 NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES L ASSEMBLEE GENERALE, sur proposition de la Commission III «Economie», à partir des travaux

Plus en détail

Contacts. Juin 2014 CONSEILS DE SAISON

Contacts. Juin 2014 CONSEILS DE SAISON Juin 2014 CONSEILS DE SAISON Les fortes chaleurs dans les abris et en sont favorables au développement des ravageurs : thrips, acariens notamment sur cucurbitacées, aubergine,etc. Les auxiliaires naturels

Plus en détail

Notice Kocide Opti. DuPont. Opti. Kocide. Kocide Opti. La protection cuivre à petite dose

Notice Kocide Opti. DuPont. Opti. Kocide. Kocide Opti. La protection cuivre à petite dose Notice Kocide DuPont Kocide Kocide La protection cuivre à petite dose Les enjeux du cuivre en viticulture Le cuivre est un fongicide de contact à action strictement préventive, doté d un mode d action

Plus en détail

Action. une gamme de produits de nettoyage qui complète la gamme des produits de décontamination

Action. une gamme de produits de nettoyage qui complète la gamme des produits de décontamination vous présente Action une gamme de produits de nettoyage qui complète la gamme des produits de décontamination ARèS Solutions intervient au niveau national et européen. Nos Directions Régionales sont à

Plus en détail

5 ème forum régional «votre commune sans pesticides»

5 ème forum régional «votre commune sans pesticides» 5 ème forum régional «votre commune sans pesticides» Textes réglementaires relatifs à l utilisation des produits phytosanitaires Règlement européen 1107/2009 du 21 octobre 2009 -Concerne la mise sur le

Plus en détail

Point 12 de l ordre du jour CX/FL 10/38/17

Point 12 de l ordre du jour CX/FL 10/38/17 Point 12 de l ordre du jour CX/FL 10/38/17 F PROGRAMME MIXTE FAO/OMS SUR LES NORMES ALIMENTAIRES COMITÉ DU CODEX SUR L ÉTIQUETAGE DES DENRÉES ALIMENTAIRES TRENTE-HUITIÈME SESSION QUÉBEC (CANADA), 3 7 MAI

Plus en détail

GUIDE DE PRODUCTION VÉGÉTALE 2013/2014 Horticulture de haute performance

GUIDE DE PRODUCTION VÉGÉTALE 2013/2014 Horticulture de haute performance GUIDE DE PRODUCTION VÉGÉTALE 2013/2014 Horticulture de haute performance UNE PERFORMANCE SUPÉRIEURE DANS TOUT CE QUE NOUS FAISONS. Voici notre nouveau portefeuille de solutions technologiques de qualité

Plus en détail

Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production. Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées

Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production. Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées 10 Damien décembre Ameline 2010 (CER France Toulouse Midi-Pyrénées) Compétitivité

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal

Bulletin de santé du végétal Poitou-Charentes Bulletin de santé du végétal ÉDITION VITICULTURE CHARENTES Numéro 81 20 août 2013 Prochain bulletin en septembre FLAVESCENCE DORÉE : l'assainissement du vignoble charentais repose sur

Plus en détail

Qualités nutritives des salades. DOSSIER SPéCIAL BIO F R C magazine FéVRIER 2010 N O 25. Quand la météo s en mêle

Qualités nutritives des salades. DOSSIER SPéCIAL BIO F R C magazine FéVRIER 2010 N O 25. Quand la météo s en mêle DOSSIER SPéCIAL BIO F R C magazine FéVRIER 2010 N O 25 Laitues d hiver Moins de pe Les laitues pommées bio se révèlent exemptes de pesticides. Plus «Bonne nouvelle: toutes les salades sont conformes et

Plus en détail

Champagnes de vignerons

Champagnes de vignerons Champagne Le champagne est un vin mousseux issu de l assemblage * de terroirs, de cépages * et de millésimes, dont la légende attribue la première élaboration à Dom Pérignon. Le champagne est généralement

Plus en détail

TRAITEMENT DES EFFLUENTS PHYTOSANITAIRES

TRAITEMENT DES EFFLUENTS PHYTOSANITAIRES ASSOCIATION TECHNIQUE VITICOLE 49 TRAITEMENT DES EFFLUENTS PHYTOSANITAIRES Qu est-ce qu un effluent phytosanitaire? Selon l arrêté ministériel du 12 septembre 2006 sont considérés comme effluents phytosanitaires

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle. Chap. 2: Les paramètres physicochimiques

Thème: La représentation visuelle. Chap. 2: Les paramètres physicochimiques Thème: La représentation visuelle Chap. 2: Les paramètres physicochimiques de la couleur I- Pigments et colorants 3 origines différentes : 1. Utilisation de produits minéraux: Oxyde de fer = rouille (Terres

Plus en détail

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ Lundi 12 mai 2014 Villedieu sur Indre (36) Retrouvez les supports présentés

Plus en détail

dans le cas de l appareil foliaire d une hauteur de 140 cm (9257m 2 /ha) par rapport à l appareil

dans le cas de l appareil foliaire d une hauteur de 140 cm (9257m 2 /ha) par rapport à l appareil RÉSUMÉ La protection phytosanitaire des vignobles représente une des chaînons les plus importantes des systèmes de production viticole (Enoiu I., 2006, Tomoioagă, 2006). Les dépenses liées aux produits

Plus en détail

BANC D ESSAI COMPARATIF DE DIFFERENTS PULVERISATEURS DANS LE VIGNOBLE CHARENTAIS JUILLET 2011

BANC D ESSAI COMPARATIF DE DIFFERENTS PULVERISATEURS DANS LE VIGNOBLE CHARENTAIS JUILLET 2011 BANC D ESSAI COMPARATIF DE DIFFERENTS PULVERISATEURS DANS LE VIGNOBLE CHARENTAIS JUILLET 2011 A. Davy : IFV Pôle de Bordeaux Blanquefort - Tél : 05 56 35 58 80 alexandre.davy@vignevin.com L. Duquesne :

Plus en détail

Que voit-on? Bande enherbée (graminées)entre deux rangs de vigne. Enherbement assez haut et varié favorisant la biodiversité. Désherbage chimique sur

Que voit-on? Bande enherbée (graminées)entre deux rangs de vigne. Enherbement assez haut et varié favorisant la biodiversité. Désherbage chimique sur 1 2 Que voit-on? Bande enherbée (graminées)entre deux rangs de vigne. Enherbement assez haut et varié favorisant la biodiversité. Désherbage chimique sur le cavaillon car cavaillon propre et non travaillé

Plus en détail

N 45 du mois de mai 2013. Chers amis,

N 45 du mois de mai 2013. Chers amis, N 45 du mois de mai 2013 Chers amis, Suite à la conférence sur la flavescence dorée organisée par la GEST à Beaune le 2 mai dernier, la CAVB qui regroupe tous les viticulteurs de Bourgogne (bio comme conventionnel)

Plus en détail

Alter Agri. Lutte automnale

Alter Agri. Lutte automnale Alter Agri Bimestriel des Agricultures Alternatives n 67 Lutte automnale contre le puceron cendré du pommier Maraîchage Mildiou de la laitue sous abri : comment faire face? Les taupins : des ravageurs

Plus en détail

CONCEPT DE PRODUCTION AU SENEGAL (suggestion) I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel

CONCEPT DE PRODUCTION AU SENEGAL (suggestion) I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel CONCEPT DE PRODUCTION AU SENEGAL (suggestion) I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 2 Parc de Production Maraîchère «BIOPARC» A partir de la

Plus en détail

Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique

Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique (Vespa velutina nigrithorax) Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles de Loire-Atlantique

Plus en détail

Stratégies gagnantes dans la lutte contre certains insectes ravageurs des cultures maraichères biologiques. Jean Duval, agronome

Stratégies gagnantes dans la lutte contre certains insectes ravageurs des cultures maraichères biologiques. Jean Duval, agronome Stratégies gagnantes dans la lutte contre certains insectes ravageurs des cultures maraichères biologiques Jean Duval, agronome Éléments de stratégies gagnantes Identification et dépistage Lutte culturale

Plus en détail

La pourriture grise est un complexe de champignon appartenant à l espèce Botrytis cinerea. Il provoque des dégâts sur les grappes à maturité.

La pourriture grise est un complexe de champignon appartenant à l espèce Botrytis cinerea. Il provoque des dégâts sur les grappes à maturité. Juin 2015 POURRITURE GRISE La pourriture grise est un complexe de champignon appartenant à l espèce Botrytis cinerea. Il provoque des dégâts sur les grappes à maturité. Cycle et biologie des contaminations

Plus en détail

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris Direction des Espaces Verts et de l Environnement La réduction d usage en ville, exemple d une grande ville en gestion alternative économe en pesticide : La Direction des Espaces Verts et de l Environnement

Plus en détail

«FRELON ASIATIQUE» Vespa velutina nigrithorax INTER-FEDON : AVIGNON 2008 1

«FRELON ASIATIQUE» Vespa velutina nigrithorax INTER-FEDON : AVIGNON 2008 1 «FRELON ASIATIQUE» Vespa velutina nigrithorax INTER-FEDON : AVIGNON 2008 1 Fredec Midi-Pyrénées www.fredec-mp.com agréée par le ministère de l agriculture depuis 1987 surveillance biologique du territoire

Plus en détail

Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats.

Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats. Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats. - VETOFORM - Laboratoire DAZONT Contact presse Johann Fourmond / Marie Gesrel Agence RELEASE PRESSE Tel : 02 99 65 05 47 Port

Plus en détail

Surveillance Biologique du Territoire

Surveillance Biologique du Territoire Surveillance Biologique du Territoire Gaillac Bilan de campagne 2014 3 novembre 2014 Title:BSV.eps Title:ecophyto.eps Creator:Adobe Illustrator(R) 15.1 Creator:Adobe Illustrator(R) 15.1 CreationDate:15/10/12

Plus en détail

Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode

Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode Xavier ELICES-DIEZ OBJECTIFS RESTAURATION Alimentation de qualité, diversifiée, équilibrée, fabriquée sur place, réellement

Plus en détail

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site...

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site... 1 Contenu LES FRAISIERS 2 Types de fraisiers 2 Culture 3 Choix du site 3 Comment planter les jeunes plants? 3 Maladies 4 Oïdium 4 Botrytis 5 Multiplication des fraisiers 6 Entretien 8 (à suivre ) 8 2 LES

Plus en détail

Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles

Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles Atelier Biocontrôle Matthieu BENOIT Chambre régionale d agriculture de Normandie - arboriculture Action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture, avec l appui financier de l Office national de

Plus en détail

Message Viticole GRAND LIBOURNAIS

Message Viticole GRAND LIBOURNAIS Message Viticole GRAND LIBOURNAIS ADAR de Castillon -Pujols - Ste Foy : Edwige REBER - 06 83 10 94 18 URABLT- ADAR de Grézillac : Carine DELACROIX - 06 74 97 40 51/ Sylvie CATHELINEAU - 06 74 97 40 52

Plus en détail

L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire

L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire COLLECTION THEMA L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire CONTEXTE OBJET DE L ÉTUDE Avec près de 3 000 exploitations viticoles spécialisées, le vignoble du Val de Loire est

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Arrêté du 9 octobre 2013 relatif aux conditions d exercice de l activité d utilisateur professionnel

Plus en détail

Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION. Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail. Localisation de l intervention :

Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION. Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail. Localisation de l intervention : Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail Entreprise utilisatrice (client) Raison sociale : Représentée par : Coordonnées : Téléphone : Entreprise

Plus en détail

16 insecticides naturels et sans risque

16 insecticides naturels et sans risque 16 insecticides naturels et sans risque Moustiques: essayez le géranium Pour repousser rapidement les moustiques, essayez l huile essentielle de géranium rosat. Extraite des feuilles de la plante, cette

Plus en détail

Ce qu'il faut retenir

Ce qu'il faut retenir N 1 19 août 14 Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de Santé du Végétal d'aquitaine Viticulture sont les suivantes : Adar de Castillon

Plus en détail

WINETECH PLUS: Communauté de l innovation et des nouvelles technologies en viticulture et vinification

WINETECH PLUS: Communauté de l innovation et des nouvelles technologies en viticulture et vinification WINETECH PLUS: Communauté de l innovation et des nouvelles technologies en viticulture et vinification Carole FEILHES Institut Français de la Vigne et du Vin Un réseau interrégional de promotion de la

Plus en détail

Philippe NAVAS, Sandra RONGIERAS Inspecteurs

Philippe NAVAS, Sandra RONGIERAS Inspecteurs Les contrôles et la certification du vin bio Philippe NAVAS, Sandra RONGIERAS Inspecteurs Présentation de la démarche de certification 2 Comment s appliquera la nouvelle règlementation? Les contrôles réalisés

Plus en détail

Les objectifs du règlement sur l utilisation des engrais et des pesticides sont de :

Les objectifs du règlement sur l utilisation des engrais et des pesticides sont de : GUIDE EXPLICATIF POUR LES CITOYENS RÈGLEMENT SUR L UTILISATION DES ENGRAIS ET DES PESTICIDES Les objectifs du règlement sur l utilisation des engrais et des pesticides sont de : Réduire l apport par ruissellement

Plus en détail

Mémo Conversion Agriculture Biologique Productions végétales

Mémo Conversion Agriculture Biologique Productions végétales Mémo Conversion Agriculture Biologique Productions végétales Co-rédacteur Partenaires financiers Parution Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon L agriculture biologique est un mode de

Plus en détail

La réglementation Mardi de la DGPR. sur les produits biocides 05/04/2011

La réglementation Mardi de la DGPR. sur les produits biocides 05/04/2011 La réglementation r Mardi de la DGPR 05/04/2011 sur les produits biocides Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la qualité de l environnement Département

Plus en détail

Service du développement et de l aménagement du territoire, Division environnement

Service du développement et de l aménagement du territoire, Division environnement 1. Renseignement sur l entreprise. Nom de l entreprise (joindre la copie de la fiche informatique à jour de l IGIF) : Autres noms utilisés par l entreprise : Représentant de l entreprise : Titre du représentant

Plus en détail

Les PNPP en droit français, droit espagnol, et droit européen

Les PNPP en droit français, droit espagnol, et droit européen Les PNPP en droit français, droit espagnol, et droit européen Marcela Delormel, ITAB, août 2010 L agriculture biologique (AB) est aujourd hui vue en France comme une agriculture de qualité. Cependant,

Plus en détail

FRAB Midi-Pyrénées- Fédération Régionale des Agriculteurs Biologiques

FRAB Midi-Pyrénées- Fédération Régionale des Agriculteurs Biologiques 32 190 SAINT JEAN POUTGE Viticulture, vinification, grandes cultures Situé au cœur de la Gascogne, Herrebouc est un domaine viticole indépendant de 12 ha de vignes en coteaux proches de la Baïse. Carine

Plus en détail

LES ECHALOTES, L AIL ET LES OIGNONS

LES ECHALOTES, L AIL ET LES OIGNONS LES ECHALOTES, L AIL ET LES OIGNONS L échalote, l ail et l oignon sont des aliments aux saveurs indispensables à de nombreuses recettes. Des nuisibles peuvent toutefois en affecter la croissance, voire

Plus en détail

LA PROBLÉMATIQUE DU TRANSFERT DU LABO AU TERRAIN EXEMPLE DES RHAMNOLIPIDES

LA PROBLÉMATIQUE DU TRANSFERT DU LABO AU TERRAIN EXEMPLE DES RHAMNOLIPIDES LA PROBLÉMATIQUE DU TRANSFERT DU LABO AU TERRAIN EXEMPLE DES RHAMNOLIPIDES Fabienne Baillieul URCA-URVVC GÉNÉRALISATION EN VITICULTURE Nicolas Aveline IFV Colloque Elicitra Avignon 13 & 14 Juin 2013 Les

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques ID-SC-172 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE 12.12.12 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques REFERENCES REGLEMENTAIRES : Règlement Européen N 834/2007

Plus en détail

physiologie Ludovic FAESSEL (K+S France), Jean-François MOROT-GAUDRY (INRA)

physiologie Ludovic FAESSEL (K+S France), Jean-François MOROT-GAUDRY (INRA) Avec la participation i de l Les stimulateurs de la nutrition et autres produits émergeants, à la lumière de la physiologie Ludovic FAESSEL (K+S France), Jean-François MOROT-GAUDRY (INRA) Plan Introduction

Plus en détail

Consommation de carburant au vignoble : évaluation de l'efficacité des technologies et des réglages

Consommation de carburant au vignoble : évaluation de l'efficacité des technologies et des réglages Lettre actualités n 78 septembre 2015 Consommation de carburant au vignoble : évaluation de l'efficacité des technologies et des réglages C. Gaviglio : IFV Pôle Sud Ouest - Tél : 05 63 33 62 62 christophe.gaviglio@vignevin.com

Plus en détail

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger»

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» Conférence sur le jardin naturel «Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» AMIS DU COMPOST ET DU JARDIN DE CENTRE ALSACE Ces plantes qui nous veulent du bien Elles peuvent être : Stimulantes

Plus en détail

Gestion de la résistance Mildiou et oïdium de la vigne

Gestion de la résistance Mildiou et oïdium de la vigne ANNEXE Note nationale 2012 Gestion de la résistance Mildiou et oïdium de la vigne Cette note a été rédigée par un groupe de travail réunissant des représentants de la Direction Générale de l Alimentation

Plus en détail

Mise en œuvre des produits de protection de la vigne

Mise en œuvre des produits de protection de la vigne Mise en œuvre des produits de protection de la vigne 1 Documentation technique de l exploitant 4 Transport des produits phytosanitaires 5 Stockage des produits phytosanitaires 7 Préparation des produits

Plus en détail

Visite à l ICV. En 2009, la création du GIE ICV-VVS permet de franchir un cap en regroupant toutes les ressources disponibles aux filiales ICV et VVS.

Visite à l ICV. En 2009, la création du GIE ICV-VVS permet de franchir un cap en regroupant toutes les ressources disponibles aux filiales ICV et VVS. Visite à l ICV Cette entreprise analyse les échantillons que les viticulteurs leur transmettent de toute la région PACA (départements 13, 83, 84 et un peu du 06, ce sont en général des coopératives viticoles

Plus en détail

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Principe: Favoriser la biodiversité fonctionnelle sur l exploitation -Impact très souvent sous estimé de la faune auxiliaire naturellement présente -Importance

Plus en détail

La drosophile à ailes tachetées État de situation. Christian Lacroix, agronome

La drosophile à ailes tachetées État de situation. Christian Lacroix, agronome La drosophile à ailes tachetées État de situation Christian Lacroix, agronome Origines de l insecte Originaire d Asie Japon (1916), Chine et Corée (1936) Amérique Centrale Costa Rica (1997), Équateur (1998)

Plus en détail

Comment concevoir son lit biologique

Comment concevoir son lit biologique santé - sécurité au travail > RISQUE PHYTOSANITAIRE Gestion des effluents phytosanitaires Comment concevoir son lit biologique > Choix du procédé > Méthode de conception > Construction du lit biologique

Plus en détail

Méthodes de lutte contre les moustiques pour les particuliers

Méthodes de lutte contre les moustiques pour les particuliers Méthodes de lutte contre les moustiques pour les particuliers par Dr Robert Anderson Professeur adjoint, département de biologie, Université de Winnipeg Entomologiste provincial spécialiste du virus du

Plus en détail

Région... ... ... ... ... Lieu-dit de la parcelle... ...

Région... ... ... ... ... Lieu-dit de la parcelle... ... Vu l avis favorable du Conseil National de l Information Statistique cette enquête reconnue d intérêt général et de qualité statistique est obligatoire. Visa n 2007 X 019 AG du Ministre de l Agriculture

Plus en détail

CHOU BIOLOGIQUE. Evaluation d aménagements floristiques sur la répartition intra-parcellaire des auxiliaires

CHOU BIOLOGIQUE. Evaluation d aménagements floristiques sur la répartition intra-parcellaire des auxiliaires CHOU BIOLOGIQUE Evaluation d aménagements floristiques sur la répartition intra-parcellaire des auxiliaires Essai de plein champ conditions expérimentales 1 Auteurs : Christian ICARD (Ctifl-SERAIL), Nadine

Plus en détail

CRAM- 1-12-1595. Avril 2013 à janvier 2015 RAPPORT FINAL

CRAM- 1-12-1595. Avril 2013 à janvier 2015 RAPPORT FINAL Évaluation du type de dommage causé par la punaise pentatomide verte, Acrosternum hilare (Say) selon le développement des fruits (pommes et raisins) CRAM- 1-12-1595 Avril 2013 à janvier 2015 RAPPORT FINAL

Plus en détail

CHAPITRE 8 PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT

CHAPITRE 8 PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 8 PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 1 Relations alimentaires entre les êtres vivants 1 1 Les chaines alimentaires. Une chaine alimentaire est constituée par une succession d êtres vivants

Plus en détail

Une opération ambitieuse : le retour au bon état écologique de la rivière et des milieux aquatiques associés (zones humides, plans d eau )

Une opération ambitieuse : le retour au bon état écologique de la rivière et des milieux aquatiques associés (zones humides, plans d eau ) Une opération ambitieuse : le retour au bon état écologique de la rivière et des milieux aquatiques associés (zones humides, plans d eau ) LES CHIFFRES CLÉS surface de 42 600 ha dont 70 % à vocation agricole

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LAC-BEAUPORT

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LAC-BEAUPORT PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LAC-BEAUPORT RÈGLEMENT NUMÉRO 624 RÈGLEMENT SUR L UTILISATION EXTÉRIEURE DES PESTICIDES ET DES MATIÈRES FERTILISANTES 1.1 TITRE DU RÈGLEMENT CHAPITRE I DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES

Plus en détail

Quels sont les intérêts de cette démarche environnementale collective?

Quels sont les intérêts de cette démarche environnementale collective? Après le bilan carbone, établi en 2008, et le Plan Climat «Vins de Bordeaux 2020», en 2009, le CIVB a initié début 2010 un chantier innovant permettant à l ensemble des professionnels du vignoble bordelais

Plus en détail

Zones à réaffecter 4 e phase

Zones à réaffecter 4 e phase Zones à réaffecter 4 e phase Fonction de bureau/paysage Plan partiel du site économique régional Bruxelles Carte 0 : Carte synoptique s unités de au Carte 1 : zonage de risque et de sécurité pour les substances

Plus en détail

Protection biologique contre les nématodes à galles. Test du champignon nématophage

Protection biologique contre les nématodes à galles. Test du champignon nématophage MARAICHAGE 2005 Fiche action 3 02 02 10 AB L05 PACA/02 Protection biologique contre les nématodes à galles Test du champignon nématophage Arthrobotrys conoides Hélène VEDIE (GRAB) Thomas GEFFROY (stagiaire)

Plus en détail

La gestion des effluents viti-vinicoles : approche globale

La gestion des effluents viti-vinicoles : approche globale Station Régionale ITV Midi-Pyrénées La gestion des effluents viti-vinicoles : approche globale Station Régionale ITV Midi-Pyrénées Viticulture durable et environnement - Décembre 2007-10 La gestion des

Plus en détail

la comparaison des ampoules

la comparaison des ampoules description la comparaison des ampoules 6 e année, Sciences et technologie Source : Adapté de TDSB, Heat in the Environment Au cours de cette activité d apprentissage, les élèves exploreront leur utilisation

Plus en détail

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.)

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Protection Biologique Intégrée Lutte phytosanitaire De la lutte «systématique» à la lutte raisonnée La lutte «systématique»

Plus en détail

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2. La chimie de la vie Au menu aujourd hui Les éléments chimiques et l eau http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.jpg Au menu aujourd hui Les éléments chimiques

Plus en détail

MONITOR 480 Insecticide Liquide À USAGE RESTREINT

MONITOR 480 Insecticide Liquide À USAGE RESTREINT 28-FEB-2007 MONITOR 480 Insecticide Liquide À USAGE RESTREINT Page 1 of 7 GROUPE 1B INSECTICIDE Pour la suppression des insectes sur la Pomme de Terre, les Choux, la Laitue pommée et les Graines de colza

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE APICULTURE

GUIDE PRATIQUE APICULTURE ID-SC-195- GUIDE PRATIQUE APICULTURE 16.06.2011 GUIDE PRATIQUE APICULTURE RÉFÉRENCES RÈGLEMENTAIRES : Règles communes sur la production animale : Art.14 du RCE 834/2007 Conversion = art. 38 RCE 889/2008

Plus en détail

Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général

Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général 10 propositions du réseau FNAB pour une nouvelle politique de l eau (2013-2018) Cahier propositionnel du réseau FNAB dans le cadre

Plus en détail

Le frelon asiatique Vespa velutina

Le frelon asiatique Vespa velutina Le frelon asiatique Vespa velutina Saint-Benoit le 23 mars 2012 Le frelon de l'espèce Vespa velutina à pattes jaunes Il vit dans le Sud-est asiatique et sa variété Vespa velutina nigrithorax semble être

Plus en détail

PROPOSITION DE FORMATION BIENVENUE EN MEDOC RENCONTRE ENTRE SERVICE EN RESTAURATION ET OENOTOURISME. INFA Aquitaine / 07.

PROPOSITION DE FORMATION BIENVENUE EN MEDOC RENCONTRE ENTRE SERVICE EN RESTAURATION ET OENOTOURISME. INFA Aquitaine / 07. PROPOSITION DE FORMATION BIENVENUE EN MEDOC RENCONTRE ENTRE SERVICE EN RESTAURATION ET OENOTOURISME INFA Aquitaine / 07.2014 / HCR BIENVENUE EN MEDOC RENCONTRE ENTRE SERVICE EN RESTAURATION ET OENOTOURISME

Plus en détail

Plan de gestion des décanteurs viticoles du bassin versant du Boiron

Plan de gestion des décanteurs viticoles du bassin versant du Boiron Plan de gestion des décanteurs viticoles du bassin versant du Boiron Établit par Febbraro Immacolata Juin 2003 Tables des matière 1. La situation... 2 1.1 Introduction... 2 1.1 État des lieux... 3 2. Le

Plus en détail

Ver de la grappe: cochylis

Ver de la grappe: cochylis Fiche: 050 Ver de la grappe: cochylis (Eupoecilia ambiguella Hb.) Auteurs: P.-J. Charmillot, D. Pasquier, U. Remund et E. Boller Aire de répartition La cochylis de la vigne est une tordeuse dont l'aire

Plus en détail

B.2 La TPM : Qu est ce qu on peut prendre et appliquer

B.2 La TPM : Qu est ce qu on peut prendre et appliquer SOMMAIRE A. Première partie A.1 Ingénierie système : du besoin au système (produit/service) A.2 SDF, Maintenance et concepts sous-jacents A.3 Les méthodes : L applicabilité A.4 GMAO = GM + AO B. Deuxième

Plus en détail

SECTION 1- Identification de la substance/du mélange et de la société / entreprise

SECTION 1- Identification de la substance/du mélange et de la société / entreprise Famille : AMENDEMENT MINERAL BASIQUE ENGRAIS AVEC ADDITIF AGRONOMIQUE NF U 44-204 Amendement calcaire, dolomie et gypse NFU 44-203 avec préparation microbienne : RHIZOCELL (AMM n 1110014) AGRI-BIOTECH

Plus en détail

Obama deviendrait-il le défenseur des semences paysannes, échangeables et reproductibles?

Obama deviendrait-il le défenseur des semences paysannes, échangeables et reproductibles? Arbo Bio Mai 2014 189 j e a n - l u c p e t i t c h e m i n P i m a y o n 04 1 0 0 M a n o s q u e 0 9 7 7 5 8 1 1 0 0 jlpetit.arbo-bio@wanadoo.fr w w w. a r b o b i o. c o m Infos I S S N : 2 2 6 1-9

Plus en détail

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives Référence : PT/RES/004-B Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques durant la période de stockage en réserve sèche. Mots clés : Denrées alimentaires / HACCP / Restauration / Stockage

Plus en détail

CAS-TYPE BIO : des références systèmes pour sécuriser les conversions et optimiser les systèmes en agriculture biologique

CAS-TYPE BIO : des références systèmes pour sécuriser les conversions et optimiser les systèmes en agriculture biologique FOCUS Économie Février 2012 N 1204 CAS-TYPE BIO : des références systèmes pour sécuriser les conversions et optimiser les systèmes en agriculture biologique L'enjeu de l'élaboration de référence systèmes

Plus en détail