LE DOCUMENT CI-DESSOUS REPREND POUR LE NIVEAU SIXIEME

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE DOCUMENT CI-DESSOUS REPREND POUR LE NIVEAU SIXIEME"

Transcription

1 LE DOCUMENT CI-DESSOUS REPREND POUR LE NIVEAU SIXIEME 1. Les fiches contrats correspondant aux contrôles 2. Les différentes parties du cours avec les compétences inhérentes à chaque partie et le texte des leçons (titres et résumés)ci-dessous se trouvent les éléments clés du programme de sixième en SVT. 3. A la fin vous trouverez les fiches techniques : réalisation d un herbier, réaliser une observation au microscope, réaliser un dessin d observation Fiches contrats (en place depuis 2008) Le professeur s engage à ce que les contrôles portent uniquement sur ces éléments clés. Ces éléments sont fournis à l avance aux élèves et à leurs familles : par le site internet du collège Jules Verne et sous format papier donné à l élève avant chaque contrôle. Ainsi toutes les chances sont données à l élève pour qu il assimile les connaissances et se prépare aux contrôles. JP Glémet Pour la première partie du cours de sixième sur l environnement et donc pour réussir l évaluation sur cette partie : Je dois connaître mon cours concernant les composants de notre environnement, leurs relations entre eux et leurs relations avec leur support Je dois savoir qu on classe les composants en trois groupes et connaître ces trois groupes. Je dois savoir classer les composants en trois groupes sous la forme d un tableau Je dois savoir repérer et identifier dans un environnement ses composants et ensuite les placer dans le tableau. Je dois savoir repérer dans un environnement les relations que des êtres vivants ont entre eux. Je dois savoir l expliquer en une phrase. Je dois savoir repérer dans un environnement les relations que des êtres vivants ont avec un support. Je dois savoir l expliquer en une phrase. Je dois savoir repérer l action de l être humain sur l environnement et la répartition des êtres vivants. Je dois savoir l expliquer en une phrase. Pour la deuxième partie du cours de sixième sur l environnement et donc pour réussir l évaluation sur cette partie : Je dois connaître mon cours concernant l identification des êtres vivants (clés de détermination) grâce à l enchaînement de critères justifiés. Je dois savoir utiliser une clé de détermination. Je dois aboutir au nom de l espèce. Je dois connaître ce qu on appelle une espèce. Je dois savoir définir le mot : espèce. Je dois connaître les critères permettant de placer des êtres vivants dans la même espèce. Je dois être capable de justifier si des animaux (ou des végétaux) appartiennent ou non à la même espèce. Pour la troisième partie du cours de sixième sur la production de matière et les besoins des végétaux et donc pour réussir l évaluation sur cette partie : Je dois être capable de lire une courbe de croissance, de la comprendre, d y repérer des valeurs Je dois être capable de montrer qu il y a production de matière en travaillant sur des courbes de poids, des courbes de taille, en observant des coupes de troncs et des photos d animaux ou de végétaux à différents âges. Je dois connaître les matières dont un végétal se nourrit. Je dois savoir comment on réalise une expérience pour connaître tel ou tel besoin d un végétal. Je dois être capable de réaliser ces expériences.

2 Je dois être capable de tirer des conclusions à partir de l observation des résultats de ces expériences. Je dois être capable de critiquer des expériences faites par d autres (= repérer des erreurs faites et proposer des améliorations). Pour la quatrième partie du cours de sixième sur la production de matière et les besoins des animaux et donc pour réussir l évaluation sur cette partie : Je dois être capable de déduire ce que mange un animal en utilisant des indices Je dois être capable d identifier les proies d un rapace trouvées dans une pelote de régurgitation en utilisant une clé de détermination de crânes fournie. Je dois connaître les matières dont un animal se nourrit. Je dois savoir la différence entre matière venant d un être vivant et matière minérale. Je dois savoir identifier dans un réseau alimentaire les différentes chaînes alimentaires, les producteurs primaires, les producteurs secondaires. Pour la cinquième partie du cours de sixième sur la décomposition de la matière dans le sol et donc pour réussir l évaluation sur cette partie : Je dois savoir interpréter des expériences faites pour repérer la décomposition de la matière organique dans le sol. Je dois savoir repérer les responsables de la décomposition. Je dois savoir retracer un réseau alimentaire parmi les êtres vivants du sol. Je dois savoir en quoi la matière est transformée lors de sa décomposition. Je dois savoir définir le mot «biodégradable» Je dois savoir repérer ce qui est biodégradable et ce qui ne l est pas. Je dois m interroger sur le devenir des produits fabriqués par l humain et les conséquences sur la pollution de notre planète. Pour la sixième partie du cours de sixième sur les variations du peuplement végétal au cours des saisons et donc pour réussir l évaluation sur cette partie : Je dois connaître les différentes façons pour les végétaux de passer l hiver. Je dois savoir pourquoi certains végétaux ont des formes différentes selon les saisons. Je dois savoir mettre dans l ordre les formes de vie d un végétal = retracer son cycle de vie Je dois savoir reconnaître et dessiner un bourgeon, un bulbe Je dois savoir à quoi ça correspond. Je dois connaître les définitions de «plante annuelle» et «plante vivace». Je dois connaître les conditions nécessaires à la germination d une graine. Je dois savoir comment on réalise une expérience pour tester telle ou telle condition nécessaire à la germination d une graine. Je dois être capable de réaliser moi-même ces expériences. Je dois être capable de tirer des conclusions à partir de l observation des résultats de ces expériences. Je dois être capable de critiquer des expériences faites par d autres (= repérer des erreurs faites et proposer des améliorations). Pour la septième partie du cours de sixième sur les variations du peuplement animal au cours des saisons et donc pour réussir l évaluation sur cette partie : Je dois connaître les différentes façons pour les animaux de passer l hiver. Je dois savoir pourquoi certains animaux ont des formes différentes selon les saisons. Je dois savoir reconnaître les différentes formes de vie des animaux. Je dois savoir mettre dans l ordre chronologique les formes de vie d un animal = retracer son cycle de vie Pour les animaux migrateurs, savoir localiser leur aire d hivernage et leur aire de reproduction à partir de documents fournis (cartes de suivi).

3 Pour la huitième partie du cours de sixième sur «classer les animaux» et donc pour réussir l évaluation sur cette partie : Je dois avoir compris le principe de classement des espèces animales selon des critères de parenté (ressemblances physiques). Je dois avoir compris que ce classement se fait sous forme de groupes emboîtés (comme par exemple des boîtes dans des tiroirs qui sont dans des armoires qui sont dans des pièces qui sont dans des bâtiments. Je dois savoir repérer sur des animaux des critères de parenté (ressemblances physiques) Je dois savoir placer un animal correctement à sa place dans une classification fournie. Je dois savoir repérer dans la classification fournie les critères permettant de classer un animal. Pour la neuvième partie du cours de sixième sur la colonisation de nouveaux milieux par les végétaux Je dois avoir compris que les végétaux peuvent coloniser de nouveaux milieux si les végétaux ont des éléments pouvant se déplacer. Je dois savoir repérer sur des graines les caractéristiques leur permettant d être transportées par un élément naturel. Je dois savoir lier telle caractéristique physique d une graine et l agent de transport naturel pour cette graine. Je dois savoir où et comment se forment les graines d un végétal = connaître l organisation d une fleur et les éléments reproducteurs présents dans la fleur. Connaître le rôle du pollen. Je dois savoir interpréter des expériences prouvant le rôle des différentes parties de la fleur dans la reproduction du végétal. Je dois connaître l élément qui permet aux fougères ou aux mousses de coloniser de nouveaux milieux. Je dois savoir la différence entre une graine et une spore. Je dois connaître la notion de reproduction végétative et de bouturage. Je dois être capable de bouturer certains végétaux. PREMIER THEME D ETUDE Chapitre «Notre environnement» ETRE CITOYEN ET Sélectionner des informations au cours de la sortie dans la cour du collège Classer des informations Sélectionner des informations au cours de la sortie au jardin Vert S exprimer par un texte simple S exprimer correctement à l oral Relier des observations entre elles Savoir utiliser une clé de détermination Sélectionner une information à partir d un texte ou d une photographie J ai mon matériel Je suis respectueux J ai fait le travail demandé (en classe et à la maison) J ai su tout seul J ai su avec de l aide Je ne sais pas encore le Ces compétences sont travaillées soit en individuel soit en groupe et peuvent être évaluées par le professeur ou en autoévaluation par l élève.

4 A LA DECOUVERTE DE NOTRE ENVIRONNEMENT PROCHE I LES COMPOSANTS DE NOTRE ENVIRONNEMENT Résumé : Dans notre environnement, on distingue : des organismes vivants (animaux et végétaux ou des restes de ces organismes vivants des composantes minérales comme : l eau (eau liquide, humidité de l air), les roches (calcaire du mur), les gaz (gaz de l air) des manifestations de l activité humaine (goudron de la cour, ciment des bordures) II LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS DANS NOTRE ENVIRONNEMENT Résumé : Dans notre environnement les conditions de vie varient selon l emplacement et selon le moment de la journée. Les êtres vivants vont aussi se répartir différemment en fonction de ces conditions : par exemple certains végétaux ont besoin d un sol d autres n en ont pas besoin (lichen), certains êtres sont dans les zones fortement éclairées (herbe, gendarmes ) et d autres à l ombre (mousse, cloportes ). III IDENTIFIER PRECISEMENT LES ETRES VIVANTS Résumé : Pour identifier précisément un être vivant on utilise une clé de détermination : utilisation dans un ordre logique de critères d identification. Résumé : Chaque être vivant appartient à une espèce. Son nom (nom de son espèce) est formé de deux mots. On regroupe dans une même espèce des êtres vivants qui se ressemblent beaucoup et qui peuvent se reproduire entre eux. Résumé : Au sein d une même espèce il peut y avoir des aspects légèrement différents (comme entre mâle et femelle, grande et petite taille etc. DEUXIEME THEME D ETUDE Chapitre : «Les êtres vivants sont des producteurs» ETRE CITOYEN Sélectionner des informations à partir d un diaporama Emettre une hypothèse et imaginer une expérience de vérification ainsi que les résultats probables Faire une mesure simple Savoir rendre compte de ses résultats par un tableau ou un graphique Sélectionner une information à partir d un graphique Relier des données entre elles J ai fait le travail demandé (maison et classe) tout seul avec de l aide Je ne sais pas encore

5 ET J ai été respectueux J ai mon matériel Ces compétences sont travaillées soit en individuel soit en groupe et peuvent être évaluées par le professeur ou en autoévaluation par l élève. LES ETRES VIVANTS SONT DES PRODUCTEURS Résumé : Tous les êtres vivants grandissent et grossissent en produisant de la matière qui sert à fabriquer les organes de leurs corps.. Résumé : Les êtres vivants produisent leur matière à partir de matière qu ils prennent dans leur milieu de vie : c est leur nourriture. TROISIEME THEME D ETUDE Chapitre «Les êtres vivants prélèvent des aliments pour produire leur matière» ETRE CITOYEN ET Emettre une hypothèse, imaginer une expérience de vérification ainsi que les résultats probables Réaliser une culture simple Interpréter des résultats Faire une conclusion Faire une dissection simple Sélectionner des informations Utiliser une clé et une conclusion Sélectionner des informations dans un document J ai fait le travail demandé (maison et classe) J ai été respectueux J ai mon matériel tout seul avec de l aide Je ne sais pas encore Ces compétences sont travaillées soit en individuel soit en groupe et peuvent être évaluées par le professeur ou en autoévaluation par l élève. Végétaux et animaux prélèvent des matières différentes I Les éléments prélevés dans le milieu de vie par les végétaux chlorophylliens Résumé : Les végétaux verts (=chlorophylliens) prélèvent pour se nourrir uniquement de la matière minérale (de l eau, des sels minéraux, du dioxyde de carbone). Ils fabriquent alors leur matière organique à partir de cette matière minérale à condition de recevoir de la lumière. II Les éléments prélevés dans le milieu de vie par les animaux Résumé : A partir de différentes observations et d indices recueillis dans le milieu de vie on peut savoir ce que mangent les animaux. Les animaux mangent d autres êtres vivants. Exemple : la chouette mange des campagnols et des.

6 Résumé (suite) : Le campagnol mange des noisettes, l écureuil des graines d épicéa. Résumé : Les animaux se nourrissent de matière minérale mais aussi d autre matière venant d autres êtres vivants : ils ne peuvent pas vivre qu avec de la matière minérale. Ce sont des «voleurs transformeurs» de la matière venant d autres êtres vivants QUATRIEME THEME D ETUDE Chapitre «La transformation de la matière dans le sol» ETRE CITOYEN ET Poser un problème utiliser une loupe binoculaire rendre compte de ce que j observe par une phrase trouver des renseignements dans un texte une expérience simple en groupe rendre compte d observations par un tableau interpréter des résultats et conclure une mise en évidence simple et une observation à la loupe binoculaire des observations à partir du réel mettre en relation des données tracer un réseau alimentaire simple J ai fait le travail demandé (maison et classe) J ai été respectueux J ai mon matériel tout seul avec de l aide Je ne sais pas encore Ces compétences sont travaillées soit en individuel soit en groupe et peuvent être évaluées par le professeur ou en autoévaluation par l élève. LA TRANSFORMATION DE LA MATIERE DANS LE SOL I LES PRODUITS ISSUS DE CETTE DECOMPOSITION Résumé : Le sol contient de l humus et des sels minéraux venant de la décomposition des matières tombées au sol. Nota : le sol contient aussi d autre matière minérale venant de la roche située juste sous le sol. Résumé : Les seules substances qui se décomposent sont celles qui viennent d êtres vivants ou qui sont fabriquées à partir d éléments venant d êtres vivants : c est donc la matière organique qui se décompose et devient peu à peu de la matière minérale (sels minéraux). Nota : beaucoup de produits fabriqués par les humains ne se décomposeront pas et resteront toujours dans l environnement. Résumé : On doit donc limiter le rejet de ces déchets et chercher de nouveaux matériaux qui pourront se décompose (doc3 page 113) I I LES S DE CETTE DECOMPOSITION

7 Résumé : le sol contient des êtres vivants. Résumé : les êtres vivants du sol sont très divers : il y a des animaux notamment beaucoup de très petits animaux, il y a des champignons et un nombre immenses de bactéries. Résumé : Les êtres vivants du sol se nourrissent les uns des autres. Ces relations constituent un réseau alimentaire qui participe à la transformation des restes d êtres vivants qui étaient tombés au sol. Ce sont donc les êtres vivants du sol qui sont responsables de la transformation des restes des êtres vivants en matière minérale : on les appelle des décomposeurs. Les déchets qui se décomposent vite dans la nature sont dits biodégradables car ce sont des êtres vivants qui les décomposent (voir plus haut) CINQUIEME THEME D ETUDE Chapitre «L occupation du milieu varie au cours des saisons» ETRE CITOYEN ET Sélectionner des observations dans des documents ou grâce au vécu de l élève Une dissection simple Rendre compte d une observation par un dessin et le légender Démarche expérimentale Comparaison d observations Une expérience simple Sélectionner des renseignements venant de textes et images et construire un cycle de vie Sélectionner des renseignements (livre ou salle informatique) et remplir un tableau simple Respecter le matériel et les autres Ne pas bavarder Avoir son matériel Avoir fait son travail Je sais tout seul avec de l aide Je ne sais pas encore Ces compétences sont travaillées soit en individuel soit en groupe et peuvent être évaluées par le professeur ou en autoévaluation par l élève. L OCCUPATION DU MILIEU VARIE AU COURS DES SAISONS Résumé : Dans la cour du collège je constate qu il y a des changements de peuplement par les animaux et par les végétaux entre l été et l hiver. I LES VARIATIONS DU PEUPLEMENT VEGETAL 1) une alternance de forme chez un arbre : bourgeons d hiver

8 Résumé : beaucoup d arbres perdent leurs feuilles avant l hiver. On constate qu ils ont pendant l hiver des bourgeons qui contiennent des petites tiges miniatures avec des feuilles miniatures. Certains bourgeons contiennent des fleurs miniatures. Au printemps les bourgeons éclosent et donnent soit des fleurs soit des nouvelles tiges avec des feuilles. Nota : certains végétaux gardent leurs feuilles pendant l hiver, ils ne changent pas de forme. 2) une alternance de forme chez une plante a) garder des éléments souterrains Résumé : certains végétaux gardent en hiver seulement des parties souterraines. Exemple : la tulipe passe l hiver sous forme de bulbe. b) libérer des graines Résumé : certains végétaux meurent en hiver mais avant de mourir ils ont produit des graines. Ces graines supportent l hiver et vont ensuite germer au printemps à cause de l humidité et d une plus forte température. On peut ainsi classer les végétaux en : - végétaux vivaces = vivent plusieurs années. Ils ont souvent un changement de forme pour survivre en hiver (bourgeons, garder que les parties souterraines ) - végétaux annuels = vivent moins d une année. Leurs graines donneront l année suivante de nouveaux individus. II LES VARIATIONS DU PEUPLEMENT ANIMAL Résumé : certains animaux restent actifs et présents dans le milieu de vie toute l année. Résumé : Certains animaux ne peuvent pas supporter des modifications de leur milieu de vie au cours des saisons. Ainsi certains vont changer de région: ce sont des animaux migrateurs. Ils ont une aire d hivernage et une zone où se passe la reproduction. D autres animaux meurent quand les conditions climatiques de leur milieu de vie deviennent défavorables. Mais leurs jeunes ont une autre forme de vie qui peut surmonter la mauvaise saison. Les hibernants s endorment dans un abri et vivent au ralenti. SIXIEME THEME D ETUDE Chapitre «Les végétaux colonisent le milieu de vie» Observer des fruits ou graines et trouver les particularités Conclure sur le moyen de dispersion utilisé par le fruit Valider une hypothèse Savoir rendre compte des particularités du fruit par un croquis légendé Emettre une hypothèse sur l origine des graines Démarche scientifique (observation, expérimentation, conclusion et validation de l hypothèse) Savoir une dissection simple tout seul avec de l aide Je ne sais pas encore

9 ETRE CITOYEN ET Savoir utiliser la loupe binoculaire et le microscope Savoir réaliser un croquis Respecter le matériel et les autres Ne pas bavarder Avoir son matériel Avoir fait son travail «maison» et le en classe LES VEGETAUX COLONISENT LE MILIEU I LA COLONISATION GRACE A DES FORMES DE DISPERSION 1) La colonisation grâce à la dispersion de graines Des végétaux peuvent venir s installer dans de nouveaux milieux si leurs graines arrivent dans ces milieux avant de germer. Chaque sorte de graine est adaptée pour être facilement emportée soit par le vent (pissenlit, clématite), soit par des animaux (aigremoine qui s accroche aux poils, figue dans l estomac ), soit par l eau en flottant etc. A l intérieur de la fleur on trouve le pistil. Ce pistil contient plein d éléments ronds ressemblants à de petites graines et qu on appelle ovules. Fin résumé : c est le pollen qui est rentré dans le pistil qui fait transformer les ovules en graines. 2) La colonisation grâce à la dispersion de spores Des végétaux (fougère, mousse) n ont pas de graines mais ils produisent des spores. Ces spores petites et légères peuvent être facilement emportées par le vent, tomber au sol et ensuite germer. Ainsi ces végétaux peuvent venir s installer dans de nouveaux milieux. II LA COLONISATION GRACE A D AUTRES PARTIES DU VEGETAL Les végétaux peuvent de façon naturelle multiplier leur nombre et coloniser un milieu proche à partir de tiges etc qui peuvent redonner des plantes entières. Ce mode de reproduction s appelle reproduction végétative. Nota : l Homme utilise cette particularité des végétaux pour multiplier ces végétaux lui-même (bouturage, etc).

10 SEPTIEME THEME D ETUDE Chapitres «Classer les êtres vivants» et «L unité des êtres vivants» JE SAIS FAIRE TOUT SEUL JE SAIS FAIRE AVEC DE L AIDE Sélectionner des observations à partir d un diaporama Sélectionner des informations Comparer pour rechercher des critères de parenté Construire des ensembles emboîtés pour représenter les relations de parenté (travail de groupe) Mettre en relation des données pour utiliser la classification des animaux Réaliser une préparation microscopique Mettre au point avec le petit ou moyen grossissement du microscope (travail à 2) Réaliser un dessin d observation et le légender correctement Savoir trouver l unité des êtres vivants à partir d un diaporama et des observations microscopiques Respecter le matériel et les autres Ne pas bavarder Avoir son matériel Avoir fait son travail Ces compétences sont travaillées soit en individuel soit en groupe et peuvent être évaluées par le professeur ou en autoévaluation par l élève. ETRE CITOYEN ET CLASSER LES ANIMAUX Résumé : Des espèces qui possèdent des critères en commun (critères de parenté) sont réunies dans un même groupe. Par ce principe de classification on peut représenter la classification générale des animaux par des groupes emboîtés. Nota : idem pour la classification des végétaux JE NE SAIS PAS FAIRE TOUS LES ETRES VIVANTS SONT CONSTITUES DE CELLULES Résumé : Les êtres vivants sont très divers mais ils ont en commun d être formés de cellules. La cellule est l unité de base du monde vivant. Nota : Certains êtres vivants sont même unicellulaires = formés d une seule cellule. Chaque cellule possède un noyau, une membrane et du cytoplasme.

11 FICHE TECHNIQUE : RÉUSSIR UN DESSIN D OBSERVATION Montrer la réalité = le dessin 1. Le dessin devra être très ressemblant : respecter la forme et les proportions, montrer les détails visibles 2. Le dessin devra être suffisamment grand et occuper la plus grande partie de la place disponible. Conseil : le dessin devra être centré et ne pas toucher les bords de la feuille (s arrêter à 2 ou 3 cm des bords de la feuille). 3. Le dessin devra être «beau» (= net, fait uniquement au crayon à papier) et propre et soigné. Conseils : utiliser un crayon HB, dessiner d abord une esquisse puis repasser dessus pour avoir un dessin net et bien visible. Savoir de quoi il s agit =un titre + des mots de légende 4. Ecrire le titre du dessin, soit juste au dessus, soit juste en dessous du dessin. Le titre doit bien dire ce qui a été dessiné (le titre doit être précis). Conseils : écrire le titre au crayon, le souligner aussi au crayon. sans comporter le mot dessin. 5. Ecrire les mots de légende. Conseils : ces mots doivent être écrits horizontalement (pas dans tous les sens) et être reliés aux éléments du dessin par un trait de légende tracé à la règle et au crayon. Les traits de légende ne doivent pas se croiser. L écriture et les traits doivent être faits au crayon à papier. 6. Ajouter le grossissement du dessin par rapport à la réalité. Conseil : on l écrit juste à la fin du titre et entre parenthèses (x.) Fiche technique : j utilise correctement mon microscope 1. Je place le microscope bien droit, la poignée vers moi. 2. J éclaire en plaçant la lampe vers le bas du microscope près du miroir. Le miroir doit bien renvoyer la lumière vers le trou qui est dans la platine du microscope. 3. Je mets en place le petit objectif (= le petit grossissement) en le plaçant vers moi, côté poignée. Je dois bien sentir la mise en place dans l axe (cliquet). 4. Je descends le tube optique au maximum en me servant de la grande vis. 5. Je place la préparation microscopique (=lame de verre) sur la platine en la coinçant par les deux valets métalliques. 6. Je regarde dans l oculaire et je monte lentement le tube optique en utilisant la grande vis jusqu'à ce que je voie nettement. 7. Je choisis alors la zone la plus intéressante à regarder (la plus nette et la plus fine par exemple). Je déplace un peu la lame pour avoir cette zone en plein centre de mon champ d observation. 8. Si besoin, je change de grossissement. Je mets alors le moyen grossissement, c est à dire que j installe le moyen objectif vers moi. Je regarde dans l oculaire. Je n y vois plus rien ce qui est normal. Je tourne alors un peu la petite vis et cela va redevenir net.

12 Fiche technique : réalisation d un herbier Au cours du premier trimestre, vous aurez à réaliser un herbier présentant 10 arbres ou arbustes ou arbrisseaux (pas moins de 10, pas plus de 10). Attention : il faut que ce soit des plantes d origine européenne, pas de plantes d ornement. Parmi vos 10 exemples, il ne faudra pas plus de deux arbres fruitiers cultivés. La récolte : En Septembre et en Octobre, vous récolterez une petite branche pour chaque arbre ou arbuste ou arbrisseau que vous voudrez mettre dans votre herbier. Si une branche est trop épaisse, vous pourrez ne mettre qu une feuille. Le séchage : Vous mettrez aussitôt à sécher chaque branche dans des feuilles de papier journal. Vous mettrez aussi un papier ou une étiquette avec la date de la récolte et l endroit de récolte. Vous noterez aussi le nom du végétal si vous le savez déjà. Vous écraserez vos feuilles pendant le séchage en mettant quelque chose de lourd par dessus. Le séchage prend plusieurs semaines (penser à changer de temps en temps le papier journal par du journal sec). La détermination du nom : Pour découvrir le nom de vos plantes vous pouvez vous aider du livre de S.V.T., des livres et des guides à votre disposition au C.D.I. du collège. Il peut aussi organisé pendant un cours de S.V.T. une séance spéciale «détermination» afin de vous aider. La remise de l herbier : En Janvier ou Février (le professeur précisera la date), vous rendrez votre herbier pour qu il soit corrigé et noté. Il faut donc le préparer avant. Chaque petite branche ou feuille devra être collée ou scotchée sur une feuille de papier dessin. Il faut une feuille de papier par plante. Le nom complet du végétal devra être écrit sous la branche et devra être souligné. Vous marquerez ensuite le nom de l endroit où vous avez récolté ce végétal (nom de la commune) et la date de la récolte. Remarque : Il faudra écrire à l encre. Toutes vos feuilles de papier seront regroupées dans une chemise cartonnée sur laquelle vous marquerez votre nom et votre classe. Rappel : il faut 10 arbres ou arbustes ou arbrisseaux avec pas plus de deux arbres fruitiers cultivés et aucun arbre ou arbuste d ornement d origine non européenne.

Chapitre 3 : LES ETRES VIVANTS SONT DES PRODUCTEURS DE MATIERE

Chapitre 3 : LES ETRES VIVANTS SONT DES PRODUCTEURS DE MATIERE Chapitre 3 : LES ETRES VIVANTS SONT DES PRODUCTEURS DE MATIERE Rappels : Un être vivant est un organisme qui : - Prélève de la matière (eau, air, nourriture), - Se reproduit, - Possède une durée de vie

Plus en détail

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Comment font les végétaux pour s installer dans un nouveau milieu alors qu ils ne peuvent pas se déplacer? I/ L installation des végétaux dans un nouveau milieu

Plus en détail

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps?

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? C.I n 1 : JE DECOUVRE LES CARACTERISTIQUES DE NOTRE ENVIRONNEMENT Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? Séquence n 1 :

Plus en détail

La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes

La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes Fixer un lieu précis de la cour avec les élèves pour observer les manifestations

Plus en détail

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie.

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. Une île volcanique vient de se former, que se passe-t-il au bout de plusieurs années? Comment font les êtres vivants pour

Plus en détail

Découvrir le monde à l école maternelle

Découvrir le monde à l école maternelle Découvrir le monde à l école maternelle Faire des sciences à l école en se questionnant et se confrontant au réel en mettant en œuvre une démarche d investigation en ayant un regard critique en travaillant

Plus en détail

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE. Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE. Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE CEB2014 ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR SAVOIR ÉCRIRE ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES SAVOIR ÉCOUTER

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise

Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise son exposition annuelle tous les deux ans dans les

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

Dossier pédagogique Sentier pieds nus

Dossier pédagogique Sentier pieds nus Dossier pédagogique Sentier pieds nus Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 1 Cycle 3 CE2 CM1 CM2 Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 2 Partie 1 : Les cinq sens

Plus en détail

Cap Maths : Fiches séquences. Unité 11. Séance 1 18 27 39 11 45-54 58 50-47

Cap Maths : Fiches séquences. Unité 11. Séance 1 18 27 39 11 45-54 58 50-47 Cap Maths : Fiches séquences Séance 1 Unité 11 Pas d exercices dans le fichier 1. Nombres jusqu à 59. 18 27 39 11 45-54 58 50-47 2. Tracés à la règle. 3 Fiches 57 Question a : Le dessin est obtenu en reliant

Plus en détail

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un Fiche de révision fin d'année 4 eme primaire Complète les phrases suivantes: 1- L'absorption des aliments digère à lieu à travers. 2- Les amidons sont digères par 3- La.. est la transformation des aliments.

Plus en détail

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE Une plante est constituée de racines ancrées dans le sol et de tiges feuillées se développant en milieu aérien. la plante est donc en contact avec 2 milieux

Plus en détail

Priorités de calcul :

Priorités de calcul : EXERCICES DE REVISION POUR LE PASSAGE EN QUATRIEME : Priorités de calcul : Exercice 1 : Calcule en détaillant : A = 4 + 5 6 + 7 B = 6 3 + 5 C = 35 5 3 D = 6 7 + 8 E = 38 6 3 + 7 Exercice : Calcule en détaillant

Plus en détail

NUTRITION CHEZ LES VERTEBRES

NUTRITION CHEZ LES VERTEBRES NUTRITION CHEZ LES VERTEBRES 1 Rappel du connu : Classification simplifiée des animaux en 5 classes. Description de l activité Matériel Organisation Liens interdisciplinaires 2 Mise en situation : "Vous

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

I/ L information génétique se trouve dans les chromosomes du noyau.

I/ L information génétique se trouve dans les chromosomes du noyau. Chapitre 2 : localisation et organisation de l information génétique Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Séquence pédagogique

Séquence pédagogique Séquence pédagogique Les matériaux de l espace L ensemble des questions concerne à la fois les sciences de la vie et de la Terre et la physique-chimie, dans le cadre des thèmes de convergence que sont

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre 6 e Livret de corrigés

Sciences de la vie et de la Terre 6 e Livret de corrigés Sciences de la vie et de la Terre 6 e Livret de corrigés Rédaction : Delphine Bonnet Coordination : Annie Deshayes Ce cours est la propriété du Cned. Les images et textes intégrés à ce cours sont la propriété

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

1 sur 7 3-modules.doc

1 sur 7 3-modules.doc Tableau des compétences. Ce tableau récence un certain nombre de questionnements possibles autour du jardin à l école élémentaire. Les compétences travaillées sont celles choisies par le concepteur des

Plus en détail

Pré-requis (compétences non évaluées mais nécessaires) Décrire un phénomène ou un produit observés : légender, annoter (COM 32).

Pré-requis (compétences non évaluées mais nécessaires) Décrire un phénomène ou un produit observés : légender, annoter (COM 32). NIVEAU : COLLÈGE : cycle d adaptation (6 ème ) DISCIPLINE(S) : Sciences de la vie et de la Terre CHAMP(S) : 6 ème (A2) Notre environnement : diversité, parentés et unité des êtres vivants COMPÉTENCE :

Plus en détail

Droles de champignons!

Droles de champignons! Les Rendez-vous de l Automne Du 19 au 27 octobre 2013 Droles de champignons! Ce livret appartient à :... Un champignon, c est quoi? Le champignon est un être vivant :, il n appartient ni aux végétaux,

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Sciences de la vie et de la Terre Thème 2 B Enjeux planétaires contemporains - La plante domestiquée Table des matières 1 : La plante cultivée : le Maïs...Erreur! Signet non défini. 2 : Les variétés de

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

Cultiver les légumes. Installer les carrés. L entretien. Osez le potager en carrés! Sommaire

Cultiver les légumes. Installer les carrés. L entretien. Osez le potager en carrés! Sommaire Osez le potager en carrés! Vive le potager en carrés!...4 Pour toute la famille....6 Installer les carrés Choisir un modèle....10 Le matériel nécessaire....12 Le bon emplacement...14 Remplir les carrés...16

Plus en détail

Faire des sciences au cycle 2

Faire des sciences au cycle 2 Faire des sciences au cycle 2 Qu est ce que la science? ALLER- RETOURS ENTRE L UTILISATION DES LANGAGES SCIENTIFIQUES ET L EXPÉRIENCE LES THÉORIES ET LES MODÈLES L utilisation des langages scientifiques

Plus en détail

Pourquoi faire du compost?

Pourquoi faire du compost? Le compostage Pourquoi faire du compost? Diminuer de 40% le volume des déchets Réduire la pollution Biogaz, lixiviat Engrais chimique Pourquoi faire du compost? Fabriquer un engrais organique de qualité

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

La pollinisation. Nom des intervenants. Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE. www.sauvonslesabeilles.com

La pollinisation. Nom des intervenants. Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE. www.sauvonslesabeilles.com La pollinisation www.sauvonslesabeilles.com Nom des intervenants Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE Sommaire I. Le processus de la pollinisation II. Les acteurs III. Impact agro-économique de la

Plus en détail

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Qu est ce que la reproduction humaine? Quelles sont les étapes nécessaires à la conception d un enfant? L' Homme est-il toujours en capacité de

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement?

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? La question que l on se pose : Les végétaux ont-ils besoin d eau, de minéraux, d air

Plus en détail

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT 1) Observation des applications sur la tablette numérique Nom de l application Contenu Remarques ABC

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Les champignons. Qu'ils sont beaux ces champignons! Ils ressemblent à ceux que nous pouvons trouver dans les bois et les sous-bois de Dolembreux.

Les champignons. Qu'ils sont beaux ces champignons! Ils ressemblent à ceux que nous pouvons trouver dans les bois et les sous-bois de Dolembreux. Les champignons Qu'ils sont beaux ces champignons! Ils ressemblent à ceux que nous pouvons trouver dans les bois et les sous-bois de Dolembreux. Une petite histoire : Les champignons ont des formes et

Plus en détail

Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme

Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme République Démocratique du Congo Ministère de la Santé Programme National de Lutte Contre le Paludisme Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme Ces planches visent à améliorer le diagnostic

Plus en détail

Séquence 7. Les dents et les mâchoires

Séquence 7. Les dents et les mâchoires Les dents et les mâchoires 101 Temps suggéré Deux séances de 45 minutes Termes scientifiques Incisive Canine Molaire Omnivore Carnivore Herbivore Vue d'ensemble Dans cette séquence, les élèves étudient

Plus en détail

L entretien du gazon simplement

L entretien du gazon simplement GAZON L entretien du gazon simplement Pour un gazon bien vert et dense, une fumure adaptée et une tonte régulière sont les mesures d entretien les plus importantes. Un gazon bien nourri sera dense et résistant.

Plus en détail

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant Niveau : CP Lecture Séquence : Les lundis de Zoé phonème [l] graphème l, L, l Séance 1 Compétences - Notions de majuscule/minuscule - Notions de mot, de ligne, de phrase, de syllabe - Les écritures script

Plus en détail

Livret fiches méthodes SVT

Livret fiches méthodes SVT Livret fiches méthodes SVT NOM : Prénom : _ 6 ème 5 ème 4 ème 3 ème Le livret de SVT contient : * les fiches méthodes pour l apprentissage de compétences développées en SVT, et adaptées au niveau de l

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

I Les caractères de l'individu :

I Les caractères de l'individu : Partie 1, Chapitre 1 LES CARACTÈRES DE L'INDIVIDU ET LEUR TRANSMISSION Rappels : Un être vivant : c'est un être qui naît, grandit, mange, rejete des déchets, se reproduit et meurt. Il est constitué de

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

COURSE D ORIENTATION

COURSE D ORIENTATION COMPETENCE SPECIFIQUE "Adapter ses déplacements à différents types d'environnement" COMPETENCE GENERALE "Mesurer et apprécier les effets de l activité" Cycle 3 COURSE D ORIENTATION - module n 2 - OBJECTIFS

Plus en détail

Séquence : La digestion

Séquence : La digestion Séquence : La digestion Objectifs généraux : Amener l élève à Faire les liens entre les savoirs acquis lors des séquences sur la circulation sanguine et la respiration et ceux présents dans cette séquence.

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

Agnès Gedda Le potager bio

Agnès Gedda Le potager bio Agnès Gedda Le potager bio Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3544-9 Table des matières Introduction...................................................... 7 Chapitre 1 : Ce qu il faut avoir, ce qu il faut

Plus en détail

La notion de croissance (végétale) en sixième et en première S.

La notion de croissance (végétale) en sixième et en première S. La notion de croissance (végétale) en sixième et en première S. Activité proposée : La notion de croissance est abordée en classe de 6 ème et elle est traitée en première S. Montrez sur cet exemple qu

Plus en détail

Formation «Compost & Co»

Formation «Compost & Co» Formation «Compost & Co» Techniques de valorisation des déchets organiques chez soi Mercredi 08 avril 2015 Le sol : un milieu vivant dont il faut profiter Pas simplement un support «éponge» pour nos plantes.

Plus en détail

Les serpents RÉSUMÉ ------

Les serpents RÉSUMÉ ------ Les serpents COLLECTION : Petit monde vivant TEXTE : John Crossingham et Bobbie Kalman Traduction : Marie-Josée Brière Âge : 6 à 10 ans ISBN-10 2-89579-100-7 ISBN-13 978-2-89579-100-3 32 pages couleur

Plus en détail

Voici quelques exemples : qu est-ce qui différencie par exemple le renard, l écureuil de Corée, la renouée du Japon ou le cerisier tardif?

Voici quelques exemples : qu est-ce qui différencie par exemple le renard, l écureuil de Corée, la renouée du Japon ou le cerisier tardif? L 7 a diversité biologique une richesse difficile à préserver A Uccle Notre Commune fait partie des communes les plus vertes de Bruxelles. Aussi aurez-vous peut-être la chance de faire des rencontres intéressantes

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Document de travail. La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES

Document de travail. La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES Documentdetravail La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES 2010-2011 Ste Thérèse,le8octobre2010 Objet: Appeld offres Nousfaisonsappelàvosservicesafinquevousétablissiezunelistederecommandations dontnousdevronstenircomptelorsdelacréationdenosnouvellesserres.

Plus en détail

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.)

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) classe : 5 ème durée : 55 minutes Contexte : La partie «digestion des aliments et le devenir des Nutriments» commence avec la mise en place de cette tâche. En introduction

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT II LE RAYONNEMENT SOLAIRE Introduction : Le soleil est une étoile. La fusion thermonucléaire de l hydrogène en hélium lui fournit toute son énergie,

Plus en détail

2. Les agents de maladies infectieuses

2. Les agents de maladies infectieuses 2. Les agents de maladies infectieuses 2a. Ce qui est un agent pathogène des plantes? Les organismes phytopathogènes sont pour la plupart les champignons, les bactéries, les nématodes, et les virus (il

Plus en détail

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Vous vous souvenez que tout est constitué d atomes, non? Une pierre, un stylo, un jeu vidéo, une télévision, un chien et vous également; tout est fait d atomes.

Plus en détail

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif:

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif: Instructions pour l'enseignant Objectif: La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Tâche: Les images doivent être attribuées aux textes correspondants. Matériel:

Plus en détail

Le point en recherche et développement La moisissure dans les sous-sols aménagés

Le point en recherche et développement La moisissure dans les sous-sols aménagés Le point en recherche et développement La moisissure dans les sous-sols aménagés 96-203 Série technique Introduction La recherche a établi une corrélation entre la santé humaine et la présence de moisissure

Plus en détail

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière.

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière. Chapitre n 2 3 Conduction électrique et structure de la matière. T.P.n 1: Les solutions aqueuses sont-elles conductrices? >Objectifs: Tester le caractère conducteur ou isolant de diverses solutions aqueuses.

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE

NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE PARTIE 1: LA LUMIÈRE A DES COULEURS : NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE Observer les différentes couleurs qui composent la lumière blanche. (OU THÉORIE): Pour votre théorie, définissez une onde électromagnétique,

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. DESCRIPTION DE L ETUDE

1. INTRODUCTION 2. DESCRIPTION DE L ETUDE 1. INTRODUCTION Il existe en Suisse de nombreuses installations de récupération de chaleur sur les eaux usées dont le taux de récupération varie entre 30 et 80%. La plupart de ces installations se trouvent

Plus en détail

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 -

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - LA FERME Qui travaille sur la ferme? le facteur l agriculteur le crémier Nommes les 4 saisons, et dessine un arbre pour chacune d elle. Qu est-ce

Plus en détail

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538 Rapport final réalisé dans le cadre du programme Prime-Vert, sousvolet 11.1 Appui à la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture TITRE DU PROJET : Développement de deux méthodes de lutte contre

Plus en détail

Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session novembre 2008 SCIENCES

Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session novembre 2008 SCIENCES Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session novembre 2008 SCIENCES Durée : 2 heures 30 Coefficient : 2 1 ère partie : Sciences physiques (15 points) I) En consultant les divers

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Séchage du foin en grange Séchage en grange Technique originaire des zones de montagnes Suisse Autriche Jura

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions.

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant Ils (les élèves) découvrent les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. Le goût Objectifs : Reconnaitre les

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol?

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Introduction La vie végétale et animale, telle que nous la connaissons, n'existerait pas sans la terre fertile qui forme à la

Plus en détail

Chapitre 7 : diversification des êtres vivants et évolution de la biodiversité

Chapitre 7 : diversification des êtres vivants et évolution de la biodiversité Chapitre 7 : diversification des êtres vivants et évolution de la biodiversité Au sein d une espèce, la diversité entre les individus a pour origine les mutations, sources de création de nouveaux allèles,

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles

THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles Chap 1 - De la lumière solaire à la matière organique : la photosynthèse L énergie

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU. Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables.

DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU. Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables. DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU 1 Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables Annexe jointe : atlas cartographique Septembre 2009 2 Etude réalisée par

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon Niveau : 12 e année Matière : Arts visuels et médiatiques (94411) Titre de la leçon : Animons les roches! Thématique : les phénomènes géologiques,

Plus en détail

HAIES PRÊTES-À-PLANTER QUICK HEDGE

HAIES PRÊTES-À-PLANTER QUICK HEDGE COMMENT CHOISIR LA VARIÉTÉ D UNE HAIE PRÊTE-À-PLANTER? Les variétés caduques perdent leurs feuilles en hiver (exemple: le charme, l'érable) ; Plus d infos ci-dessous. Les variétés marcescentes gardent

Plus en détail

Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique.

Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique. Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique. Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Coraux, témoins de l histoire

Coraux, témoins de l histoire Coraux, témoins de l histoire Infos pour l enseignant Ces activités rencontrent les objectifs inscrits dans le programme d études du cours de formation scientifique pour les élèves du 1 er degré du secondaire

Plus en détail

Le trajet et la qualité de l eau.

Le trajet et la qualité de l eau. SCIENCES La matière Cm Le trajet et la qualité de l eau. Séances : Objectif(s) : Compétence(s) : 1 Recueillir les conceptions et connaissances initiales des élèves. Participer à un travail de groupe. Comprendre

Plus en détail

Séneçon du Cap. Nom scientifique Senecio inaequidens (DC) Famille des Astéracées = Composée. Description. Origine : Afrique du Sud

Séneçon du Cap. Nom scientifique Senecio inaequidens (DC) Famille des Astéracées = Composée. Description. Origine : Afrique du Sud Origine : Afrique du Sud Séneçon du Cap Nom scientifique Senecio inaequidens (DC) Famille des Astéracées = Composée Description Plante herbacée vivace, à racines superficielles, forme une touffe arrondie

Plus en détail

Questionnaire Lycée SALLE DES EAUX DU MONDE

Questionnaire Lycée SALLE DES EAUX DU MONDE Questionnaire Lycée Ce musée vous offre une approche de l Eau dans toute sa grandeur. A vous de faire connaissance avec cet élément naturel. 1) Origine de l eau SALLE DES EAUX DU MONDE Vous vous aiderez

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter?

SOMMAIRE. 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter? SOMMAIRE 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter? 2 1. Petit tour d horizon de nos déchets 3 Tonnages Evolution des tonnages ordures ménagères

Plus en détail

Les agents de dégradation de l habitat ancien

Les agents de dégradation de l habitat ancien Les agents de dégradation de l habitat ancien Les «Gastronomes» du bois LES «Gastronomes» DU BOIS 3 «familles» Les insectes à larves xylophages Les insectes xylophages Les champignons du bois Capricornes,

Plus en détail

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu (TP multiposte : groupes de 4 élèves qui se répartissent sur les 4 postes une fois chaque poste travaillé, un bilan sera établi

Plus en détail

Sciences Boîte à Outils

Sciences Boîte à Outils Sciences Boîte à Outils Si le cours de Sciences, comme tous les autres d ailleurs, est fait pour te permettre d acquérir des connaissances générales, il doit aussi te servir à utiliser des techniques,

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Schématiser et légender un spermatozoïde observé au plus fort grossissement. Indiquer le rôle des différents constituants et parties.

Schématiser et légender un spermatozoïde observé au plus fort grossissement. Indiquer le rôle des différents constituants et parties. PRODUCT IION ET RÔLE DE LA TESTOSTÉRONE TP 2 - Régulation de la fonction reproductrice chez l homme Compétences mises en œuvre et évaluées (A B C) Observation au microscope : choix de la région à observer,

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail