Protocole d accueil de l élève allophone nouvellement inscrit à la CSMV

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Protocole d accueil de l élève allophone nouvellement inscrit à la CSMV"

Transcription

1 Protocole d accueil de l élève allophone nouvellement inscrit à la CSMV A l intention des intervenants communautaires et scolaires des secteurs desservis par la CSMV Commission scolaire Marie-Victorin Élaboré par Nathalie-Nicole Deneault, en collaboration avec Paule Dallaire, Silvana Oñate Acuña, Valérie Perreault et Josée Péthel, Service des Ressources éducatives

2 1. OBJECTIFS Le document «Protocole d accueil de l élève nouvellement inscrit à la CSMV» vise à préciser les rôles et les interventions des différents intervenants des milieux communautaire et scolaire. Il vise également à maximiser ce partenariat au regard de l accompagnement à mettre en place pour l accueil à offrir aux nouveaux arrivants. Le protocole poursuit les objectifs suivants : Favoriser la cohérence et la continuité du cheminement scolaire de chaque élève dans le respect d égalité des chances, du développement de son plein potentiel et de la réussite pour tous. Favoriser la concertation et le partenariat entre les intervenants des milieux scolaire et communautaire. 2. FONDEMENTS Le protocole d accueil s appuie sur : 2.1 Gouvernement du Québec. Loi sur l instruction publique (LIP), L.R.Q., c1-13.3, art , art. 208, art et art Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Régime pédagogique de l Éducation préscolaire, de l enseignement primaire et de l enseignement secondaire, 1 er mars 2013, (plus spécifiquement les articles : 1-10) 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d intégration scolaire et d éducation interculturelle, Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Guide de gestion des allocations relatives aux services aux élèves des communautés culturelles,

3 2.5 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Une école adaptée à tous ses élèves, Politique de l adaptation scolaire, décembre Direction des services aux communautés culturelles, Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Guide pour l accueil et l intégration des élèves issus de l immigration au Québec, mars 2012 (p ) 2.7 Commission scolaire Marie-Victorin, Politique d intégration scolaire des élèves immigrants et d éducation interculturelle, février PRINCIPES Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport demande aux différents intervenants du milieu scolaire de prendre le virage du succès pour favoriser la réussite de tous. À cette fin, la Commission scolaire s engage à aider tous les élèves à réussir sur les plans de l instruction, de la socialisation et le de la qualification. La Commission scolaire adhère aux valeurs fondamentales de justice, d égalité, d équité, de transparence, de rigueur et de cohérence en matière d évaluation des apprentissages. La Commission scolaire s engage à mettre en place, dès l arrivée de l élève, des mesures de soutien appropriées à ses besoins. La Commission scolaire reconnait l association essentielle entre l établissement d enseignement, la famille et la communauté dans le processus d intégration. La Commission scolaire, en collaboration avec les organismes communautaires, avec l établissement d enseignement, avec la famille et avec l élève, met en place un protocole favorisant l accueil des élèves nouvellement arrivés. La Commission scolaire s engage à procéder à l évaluation de l élève allophone nouvellement arrivé pour identifier ses besoins et ainsi assurer la mise en place d interventions appropriées et respectueuses des approches mises de l avant par la réforme. 3

4 La Commission scolaire s engage à offrir des services d enseignement et de soutien linguistique en fonction des besoins des élèves allophones nouvellement arrivés pour favoriser leur intégration scolaire et sociale: au préscolaire : offrir un service sous la forme d un soutien linguistique dans chaque école de quartier; au primaire et au secondaire : o organiser les classes d accueil dans les écoles permettant la meilleure accessibilité à ce type de regroupement d élèves; o offrir un service sous la forme d un soutien linguistique dans chaque école. La Commission scolaire s engage à encourager le partenariat entre les écoles, les centres et les organismes de la communauté. La Commission scolaire reconnaît que l évaluation des apprentissages s effectue dans le respect de la diversité, des capacités et des besoins des élèves. 4. APPLICATION Le protocole d accueil vise tous les élèves non francophones lors de leur inscription à la Commission scolaire. À ce titre, il vise tant les élèves du préscolaire, du primaire que ceux du secondaire. Le protocole s adresse aux membres du personnel scolaire qui sont impliqués dans l évaluation de l élève non francophone ainsi qu aux organismes communautaires (Carrefour Le Moutier, MIRS et Sino-Québec, Vision Inter-cultures). 5. DISPOSITIONS LÉGISLATIVES Le présent protocole porte sur l évaluation de l élève dont la langue maternelle n est pas le français et qui, pour la première fois, reçoit des services éducatifs en français. «Cet élève peut bénéficier de services de soutien à l'apprentissage de la langue française plus d'une année scolaire. Ces services d'accueil et de soutien à l'apprentissage de la langue française visent à faciliter l'intégration de ces élèves dans une classe ordinaire où les services d'enseignement sont dispensés en français (Régime pédagogique, article 7). * 6. ÉVALUATION DE L ÉLÈVE ALLOPHONE NOUVELLEMENT INSCRIT À LA CSMV L entrevue initiale et l évaluation lors de l inscription de l élève, à la commission scolaire, doivent permettre de fournir à l élève et à ses parents, l information et le soutien leur permettant de comprendre les procédures liées à l inscription et les différents services offerts, dont les services d accueil et de soutien à l apprentissage du français. Il serait important de profiter de cette première rencontre pour les informer des services 4

5 offerts à la Commission scolaire et, dans le cas où les parents n auraient pas encore été mis en contact avec un organisme communautaire de la région, ceux offerts par les organismes. Un accueil de qualité témoigne des efforts déployés afin d assurer une compréhension mutuelle dans les communications et d établir, dès le départ, une collaboration et un lien de confiance. Les informations pertinentes pour le suivi de l élève sont relevées lors d une entrevue initiale avec ce dernier. L entrevue permet de dresser dès le départ, un portrait intégral de l élève. En effet, plusieurs aspects de son parcours peuvent avoir des répercussions importantes sur ses apprentissages ultérieurs. Une rencontre individuelle est donc l occasion d identifier les besoins de chaque élève. Cette rencontre est aussi l occasion de procéder à son évaluation au regard du développement de sa compétence en français à l oral et de déterminer le suivi à faire. Par la suite, le profil établi pourra être précisé, au besoin, par une évaluation plus détaillée de ses compétences langagières à l écrit et de ses compétences en mathématique afin de déterminer le soutien dont il a besoin. Le document, L évaluation de l élève allophone nouvellement inscrit à la CSMV, utilisé pour réaliser l évaluation de l élève est celui proposé par la Direction des Services aux communautés culturelles (MELS). Il définit les balises de l évaluation du développement des compétences en français et en mathématique. Le document présente des formulaires pour guider les rencontres avec l élève tant à son arrivée qu en cours d année scolaire. Par la suite, le modèle de soutien à l apprentissage du français qui sera offert à l élève sera déterminé en tenant compte de son profil, de l évaluation réalisée et des ressources disponibles dans l école qu il fréquentera. Un schéma, résumant la démarche mise en place dans le protocole d accueil vous est présenté à la page 12 du présent document. Il est à noter que les modèles proposés dans le schéma peuvent varier d un établissement scolaire à l autre en fonction de la clientèle et des ressources disponibles du milieu Quand les ressources le permettent, il est suggéré de constituer des groupes les plus homogènes possibles. Les élèves peuvent ainsi être réunis par niveau, par cycle ou selon des besoins semblables afin de faciliter la planification d activités pédagogiques et de favoriser une meilleure dynamique de groupe. 7. L ACCUEIL DE L ÉLÈVE NOUVELLEMENT ARRIVÉ À L ÉCOLE L accueil réservé au nouvel élève, peu importe le moment de son arrivée, mérite une préparation soignée et doit mettre à contribution tous les intervenants concernés. À cet égard, un protocole d accueil destiné aux écoles a été élaboré et il revient aux établissements scolaires de mettre 5

6 en place les mesures nécessaires à son application. Le Protocole d accueil des élèves issus de l immigration propose des pistes pour planifier l accueil de l élève dès son arrivée. D autre part, un document de soutien, destiné aux enseignants, a été élaboré par le comité de soutien à l apprentissage du français pour les élèves allophones en Montérégie. Le document Rôle des enseignants qui travaillent avec des élèves issus de l immigration apporte des précisions au niveau des actions et interventions à mener tant pour l enseignant de soutien à l apprentissage du français (en classe d accueil ou en soutien linguistique) que pour celui de la classe ordinaire. 8. LE DOSSIER D APPRENTISSAGE Il est souhaitable qu un dossier d apprentissage soit constitué pour tout nouvel élève issu de l immigration. Le dossier d apprentissage vise à soutenir efficacement la progression des apprentissages de l élève et à faciliter la transmission d informations pertinentes pour les enseignants qui l accueillent. Tout comme les dossiers personnel, scolaire et d aide (bleu, jaune, vert) de l élève, le dossier d apprentissage (orange) suit l élève tout au long de son parcours scolaire, tant en classe d accueil, en soutien à la francisation qu en classe ordinaire. Le dossier d apprentissage vise également à assurer la continuité à l intérieur du long processus qu est celui de l intégration. En effet, les périodes de transition représentent des moments charnières dans le processus d intégration. Que ce soit le passage de la classe d accueil à la classe ordinaire ou celui de la classe d accueil au primaire à la classe d accueil au secondaire, il est souhaitable que les informations liées plus spécifiquement à la progression des apprentissages de l élève soient transmises. Pour l élève qui devra poursuivre son apprentissage du français à l éducation des adultes, ce dossier assurera également le suivi de la progression de ses apprentissages. Les éléments à insérer au dossier d apprentissage de l élève allophone sont précisés à la page 5 du document L Évaluation de l élève allophone nouvellement arrivé. 6

7 9. RÔLES ET INTERVENTIONS DES INTERVENANTS SCOLAIRES ET COMMUNAUTAIRES A. Rôles et interventions de la Commission scolaire : Assurer une évaluation uniforme et équitable des élèves allophones nouvellement arrivés; o En procédant, en collaboration avec le service de l organisation scolaire, à l entrevue initiale et l évaluation à l oral des élèves allophones du primaire; o En outillant les intervenants des établissements scolaires du secondaire impliqués dans le classement des élèves allophones. o En privilégiant les liens entre les nouveaux arrivants et les organismes communautaires; o En s assurant d une compréhension commune du protocole par tous les intervenants concernés. Élaborer et mettre en place un protocole d accueil pour les élèves issus de l immigration; Faciliter la circulation de l information entre les intervenants scolaires et communautaires. Offrir des services d intégration scolaire et sociale pour les élèves et leur famille par le biais d un intervenant communautaire scolaire interculturel (ICSI) B. Rôles et interventions du service de l organisation scolaire de la Commission scolaire Donner un rendez-vous à l élève et à ses parents pour procéder à l inscription, à l entrevue initiale et à l évaluation des compétences langagières. o Préciser la durée prévue pour cette rencontre (durée maximale de 120 minutes) o Demander aux parents s ils disposent d un transport pour se rendre à la CS o Informer les parents de l importance d être accompagnés d un interprète o Proposer aux parents de communiquer avec l organisme communautaire, dont la mission première est l accueil et l intégration des familles issues de l immigration, selon leur statut et leur origine : - Carrefour Le Moutier - MIRS (Maison internationale de la Rive-Sud) - Sino-Québec - Vision Inter-cultures 7

8 o Préciser les documents à apporter pour cette rencontre : Document d immigration Bulletin(s) (peu importe la langue) Évaluation(s) professionnelle(s) ou médicale(s) Preuve de résidence Inscrire l élève issu de l immigration; Remettre toute information pertinente fournie par les organismes communautaires (à l exception du Guide d accueil); Diriger l élève et ses parents pour la rencontre avec l orthopédagogue-accueil pour l entrevue initiale, avant le classement; À la suite du classement recommandé par l orthopédagogue-accueil, aviser l école de l arrivée de l élève afin que soit appliqué le Protocole d accueil des élèves issus de l immigration pour les écoles. De façon générale, l élève devrait commencer ses apprentissages dans l école où il sera inscrit à l intérieur d un délai d environ une semaine; Dans le cas où l élève présenterait une difficulté autre que langagière, aviser l école et le parent que le classement est provisoire et qu il sera précisé à la suite de l évaluation professionnelle recommandée par l orthopédagogue; Faciliter les déplacements des parents entre leur lieu de résidence, la CS et l école fréquentée par leur enfant; Assurer le suivi des statuts d immigration (réfugiés, détenteurs de visa). C. Rôles et interventions de l orthopédagogue-accueil Procéder à l entrevue initiale en ayant recours au document «L entrevue initiale et l évaluation des élèves non francophones nouvellement inscrits à l école québécoise»; Déterminer le soutien à l apprentissage du français qui sera offert à l élève à l aide du schéma de la page 10 et du tableau «Suivi et classement de l élève allophone»; Déterminer la cote SASAF et la transmettre à l organisation scolaire et aux établissements (voir tableau en annexe); Aviser l école de l arrivée de l élève afin que soit appliqué le Protocole d accueil des élèves issus de l immigration pour les écoles; Pour tous les élèves possédant les compétences langagières requises pour intégrer la classe ordinaire, l orthopédagogue-accueil peut demander l avis des conseillers pédagogiques accueil, disciplinaires et/ou conseiller d orientation; Proposer des mesures d adaptation, un soutien professionnel particulier ou toute autre forme d aide; Au besoin, recommander la mise en place d un plan d intervention (PI); Recommander à la direction d école les évaluations professionnelles nécessaires à mettre en place. 8

9 D. Rôles et interventions des conseillers pédagogiques Soutenir l orthopédagogue-accueil dans la démarche d accueil. E. Rôles et interventions de l établissement scolaire primaire Définir les rôles et responsabilités des intervenants de l école concernés par le Protocole d accueil des élèves issus de l immigration pour les écoles primaires; Appliquer le Protocole d accueil des élèves issus de l immigration pour les écoles primaires; Assurer le suivi des dossiers de l élève, au besoin communiquer avec le conseiller pédagogique école pour soutenir un enseignant. F. Rôles et interventions de l établissement scolaire secondaire Définir les rôles et responsabilités des intervenants de l école concernés par le Protocole d accueil des élèves issus de l immigration pour les écoles secondaires; Appliquer le Protocole d accueil des élèves issus de l immigration pour les écoles secondaires; Pour l élève allophone nouvellement arrivé et inscrit en classe ordinaire, transmettre le dossier de l élève au conseiller d orientation afin qu il procède à l étude de son dossier et recommande un choix de cours; Assurer le suivi des dossiers de l élève, au besoin communiquer avec le conseiller pédagogique école pour soutenir un enseignant. 9

10 G. Rôles et interventions de la direction responsable du dossier Pour l élève inscrit en classe d accueil (cote SASAF 23 ou 33) Pour l élève inscrit en classe ordinaire (cote SASAF 11) Prendre connaissance du dossier de l élève Prendre connaissance du dossier de l élève À partir des recommandations du dossier de l élève, prendre une décision au regard du classement Informer la personne responsable de l organisation scolaire de l établissement du classement de l élève Informer les enseignants et les autres intervenants concernés À partir des recommandations du dossier de l élève, incluant celles du conseiller d orientation, prendre une décision au regard du classement Informer la personne responsable de l organisation scolaire de l établissement du classement de l élève Informer les enseignants et les autres intervenants concernés H. Rôles et interventions du responsable de l entrée de données dans le système GPI Prendre connaissance des recommandations de classement de l élève et faire suivre le dossier à la direction adjointe responsable du dossier (accueil pour l élève en classe d accueil, niveau pour l élève intégré en classe ordinaire) Inscrire l élève dans GPI. I. Rôles et interventions de l enseignant-accueil Voir le document «Protocole d accueil des élèves issus de l immigration pour les écoles». J. Rôles et interventions du conseiller pédagogique-école Accompagner l enseignant qui a besoin de soutien pédagogique pour les élèves issus de l immigration en classe ordinaire; Prendre connaissance du Protocole d accueil-école et soutenir l équipe-école dans la mise en œuvre de ce dernier. 10

11 K. Rôles et interventions des organismes communautaires Au besoin, accompagner les parents lors de l inscription à la CS; Faciliter les déplacements des parents entre leur lieu de résidence, la CS et l école fréquentée par leur enfant; Offrir, selon les besoins, un service d interprètes; À la demande de la direction, accompagner l enfant (et la famille, selon le cas) lors de son arrivée et lors de la visite de l école Rencontrer les parents et l élève et remettre le Guide d accueil à l école pour les nouveaux arrivants 11

12 Inscription des élèves au service de l organisation scolaire de la CSMV Entrevue initiale, évaluation à l oral et profil de l élève En collaboration avec les différents organismes communautaires Informations sur sa scolarité antérieure, sur sa ou ses langues maternelles, sur ses résultats aux évaluations et, s il y a lieu, sur son parcours migratoire Évaluation de ses compétences à l oral Au besoin, évaluation de ses compétences en lecture et en écriture Au besoin, évaluation à l aide de l Outil diagnostique en mathématique Au besoin, évaluation diagnostique (intellectuelle, dyslexique, trouble du langage, etc.) L élève a une connaissance du français (à l oral et à l écrit) L élève a une connaissance du français oral seulement L élève n a pas une connaissance suffisante du français à l oral pour suivre l enseignement dans cette langue et a besoin de services d accueil et de soutien à l apprentissage du français L élève a ou n a pas de connaissances du français et présente une difficulté autre. Le dossier de l élève est transmis aux intervenants scolaires L élève suit normalement l enseignement en classe ordinaire selon son âge et sa scolarité. L élève a besoin de services d accueil et de soutien à l apprentissage du français L élève est inscrit, selon son âge et ses besoins : Dans une classe d accueil; Dans une classe d accueil pour élèves en grand retard scolaire Dans une classe d accueil pour élèves qui ont des connaissances du français à l oral Dans une classe ordinaire avec soutien linguistique 12 L élève est inscrit, selon son âge et ses besoins : Dans une classe spécialisée, avec soutien linguistique Dans une classe d accueil, avec soutien éducatif; Dans une classe d accueil pour élèves en grand retard scolaire, avec soutien éducatif

RÈGLE DE PASSAGE DU PREMIER CYCLE AU DEUXIÈME CYCLE DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

RÈGLE DE PASSAGE DU PREMIER CYCLE AU DEUXIÈME CYCLE DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Page 7007-1 1. Cadre légal Loi sur l instruction publique Articles 9, 10, 11, 12, 15, 19, 22, 96.13, 96.14, 96.15/ 4, 96.15/ 5, 193, 222, 232, 233, 234, 235, 457.2 et 459 Régime pédagogique Articles 6,

Plus en détail

RÈGLES POUR LE PASSAGE DE L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ET POUR LE PASSAGE DU PREMIER AU SECOND CYCLE DU SECONDAIRE (LIP ARTICLE

RÈGLES POUR LE PASSAGE DE L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ET POUR LE PASSAGE DU PREMIER AU SECOND CYCLE DU SECONDAIRE (LIP ARTICLE RÈGLE RÈGLES POUR LE PASSAGE DE L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ET POUR LE PASSAGE DU PREMIER AU SECOND CYCLE DU SECONDAIRE (LIP ARTICLE 233) # 40-01 Adoption le 12 décembre 2006 Amendement

Plus en détail

Service des ressources éducatives. Adoptée par la résolution #CC11/ juin 2012

Service des ressources éducatives. Adoptée par la résolution #CC11/ juin 2012 Service des ressources éducatives Adoptée par la résolution #CC11/12-06-158 5 juin 2012 Politique établissant les règles pour le passage de l enseignement primaire à l enseignement secondaire et celles

Plus en détail

RÈGLES DE CLASSEMENT POUR LE PASSAGE. De l enseignement primaire à l enseignement secondaire. Du premier au deuxième cycle du secondaire

RÈGLES DE CLASSEMENT POUR LE PASSAGE. De l enseignement primaire à l enseignement secondaire. Du premier au deuxième cycle du secondaire RÈGLES DE CLASSEMENT POUR LE PASSAGE De l enseignement primaire à l enseignement secondaire ET Du premier au deuxième cycle du secondaire Juin 2013 Document officiel Janvier 2013 TABLE DES MATIÈRES Principes

Plus en détail

Les modalités de scolarisation des élèves TED au Québec

Les modalités de scolarisation des élèves TED au Québec Les modalités de scolarisation des élèves TED au Québec Les services éducatifs et l approche éducative en milieu scolaire Vauvert, France 28 mai 2009 Joanne Camirand Personne ressource de soutien et d

Plus en détail

Ressources pédagogiques. Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté

Ressources pédagogiques. Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté Ressources pédagogiques Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté 7 juin 1999 TABLE DES MATIÈRES Préambule.. 2 1. Objectifs

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Chapitre I : Dispositions législatives et générales Chapitre II : Responsabilités...5

TABLE DES MATIÈRES. Chapitre I : Dispositions législatives et générales Chapitre II : Responsabilités...5 Politique sur les normes et modalités de classement et de passage des élèves de l enseignements primaire à l enseignement secondaire et du premier au deuxième cycle du secondaire TABLE S MATIÈRES Chapitre

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION RÉVISION 161-CC/ / 94-CC/

RECUEIL DE GESTION RÉVISION 161-CC/ / 94-CC/ RECUEIL DE GESTION RÈGLEMENT POLITIQUE PROCÉDURE CADRE DE RÉFÉRENCE TITRE SECOND CYCLE DU SECONDAIRE APPROBATION 124-CC/06-05-10 RÉVISION 161-CC/12-06-13/ 94-CC/14-05-07 RESPONSABLE SERVICES ÉDUCATIFS

Plus en détail

POLITIQUE. No 1902 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE. Titre : Politique linguistique institutionnelle 1.0 CONTEXTE ET DÉFIS

POLITIQUE. No 1902 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE. Titre : Politique linguistique institutionnelle 1.0 CONTEXTE ET DÉFIS POLITIQUE No 1902 Titre : POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE Politique linguistique institutionnelle 1.0 CONTEXTE ET DÉFIS 1.1 Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, dans le cadre du

Plus en détail

École secondaire Armand-Corbeil Une école multiprogramme POLITIQUE D ÉVALUATION ÉDUCATION INTERNATIONALE

École secondaire Armand-Corbeil Une école multiprogramme POLITIQUE D ÉVALUATION ÉDUCATION INTERNATIONALE École secondaire Armand-Corbeil Une école multiprogramme POLITIQUE D ÉVALUATION 2016-2017 ÉDUCATION INTERNATIONALE 1. PLANIFICATION DE L ÉVALUATION NORMES La planification annuelle de l évaluation est

Plus en détail

SOMMAIRE MIEUX ACCUEILLIR ET ÉDUQUER LES ENFANTS D ÂGE PRÉSCOLAIRE, UNE TRIPLE QUESTION D ACCÈS, DE QUALITÉ ET DE CONTINUITÉ DES SERVICES

SOMMAIRE MIEUX ACCUEILLIR ET ÉDUQUER LES ENFANTS D ÂGE PRÉSCOLAIRE, UNE TRIPLE QUESTION D ACCÈS, DE QUALITÉ ET DE CONTINUITÉ DES SERVICES MIEUX ACCUEILLIR ET ÉDUQUER LES ENFANTS D ÂGE PRÉSCOLAIRE, UNE TRIPLE QUESTION D ACCÈS, DE QUALITÉ ET DE CONTINUITÉ DES SERVICES AVIS À LA MINISTRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT Août 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

Analyse de l Instruction annuelle

Analyse de l Instruction annuelle Analyse de l Instruction annuelle 2016-2017 Siège social : 320, rue St-Joseph Est, bureau 100, Québec (Québec) G1K 9E7 Tél. : (418) 649-8888 Téléc. : (418) 649-1914 Bureau de Montréal : 9405, rue Sherbrooke

Plus en détail

Politiques d intégration au Québec et milieu de l éducation

Politiques d intégration au Québec et milieu de l éducation Politiques d intégration au Québec et milieu de l éducation 12 e Congrès national de Metropolis 20 mars 2009 1 Préparé par : Évelyne B. Bashala Conseil des relations interculturelles Plan de présentation

Plus en détail

ÉCOLE PIERRE-RÉMY NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION Année

ÉCOLE PIERRE-RÉMY NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION Année ÉCOLE PIERRE-RÉMY NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION Année 2013-2014 NORME 1 : ÉTAPE 1 : PLANIFICATION La planification se fait en équipe-école, en équipe-cycle et en classe. Elle tient compte du projet

Plus en détail

POLITIQUE DES SERVICES DE GARDE DE LA CSRS 2014

POLITIQUE DES SERVICES DE GARDE DE LA CSRS 2014 POLITIQUE DES SERVICES DE GARDE DE LA CSRS 2014 Politique numéro CSRS-POL-2014-01 Résolution numéro CC 2014-2052 du 25 mars 2014 Entrée en vigueur le 25 mars 2014 Le générique masculin est utilisé sans

Plus en détail

CRITÈRES D ADMISSION DES ÉLÈVES AU SECTEUR DES JEUNES POUR L ANNÉE SCOLAIRE ET LES SUIVANTES

CRITÈRES D ADMISSION DES ÉLÈVES AU SECTEUR DES JEUNES POUR L ANNÉE SCOLAIRE ET LES SUIVANTES Service de la planification stratégique, de la vérification interne et de l organisation scolaire CRITÈRES D ADMISSION DES ÉLÈVES AU SECTEUR DES JEUNES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 ET LES SUIVANTES

Plus en détail

Régulation des apprentissages au primaire et au secondaire

Régulation des apprentissages au primaire et au secondaire Régulation des apprentissages au primaire et au secondaire Adoptée : Le 28 avril 2015 (CC-2015-125) En vigueur : Le 28 avril 2015 Amendement : Dans ce document, le genre masculin est utilisé dans son sens

Plus en détail

Conférence nationale Métropolis 2010 Montréal

Conférence nationale Métropolis 2010 Montréal L'intégration des élèves allophones immigrants nouveaux arrivants ou issus de l immigration dans le monde scolaire à Montréal: la question des modèles de service Armand, Françoise (Université de Montréal)

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DES SERVICES ÉDUCATIFS AUX ÉLÈVES HANDICAPÉS ET AUX ÉLÈVES EN DIFFICULTÉ D ADAPTATION OU D APPRENTISSAGE

POLITIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DES SERVICES ÉDUCATIFS AUX ÉLÈVES HANDICAPÉS ET AUX ÉLÈVES EN DIFFICULTÉ D ADAPTATION OU D APPRENTISSAGE POLITIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DES SERVICES ÉDUCATIFS AUX ÉLÈVES HANDICAPÉS ET AUX ÉLÈVES EN DIFFICULTÉ D ADAPTATION OU D APPRENTISSAGE 1- CONTEXTE La Commission scolaire De La Jonquière, dans le

Plus en détail

C.A , 26 mars 2014

C.A , 26 mars 2014 POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants ADOPTION : C.A. 411-5.2, 26 mars 2014 DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 MODIFICATIONS

Plus en détail

Projet de règlement. 4. Le présent règlement entre en vigueur le quinzième

Projet de règlement. 4. Le présent règlement entre en vigueur le quinzième 2164 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 6 juin 2007, 139 e année, n o 23 Partie 2 Lorsque le comité refuse de reconnaître l équivalence demandée, il doit, par la même occasion, informer le candidat par écrit

Plus en détail

VISION DU VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS (VEEF)

VISION DU VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS (VEEF) VISION DU VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS (VEEF) Présentée à la direction générale de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) Octobre 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Énoncé de vision...4

Plus en détail

DOCUMENT OFFICIEL ADOPTÉE À LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES DU 24 AVRIL 2012 RÉSOLUTION N O 102-CC

DOCUMENT OFFICIEL ADOPTÉE À LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES DU 24 AVRIL 2012 RÉSOLUTION N O 102-CC Service de l organisation et du transport scolaire DOCUMENT OFFICIEL ADOPTÉE À LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES DU 24 AVRIL 2012 RÉSOLUTION N O 102-CC-2011-2012 POLITIQUE RELATIVE AU TRANSPORT

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE SOUTIEN AUX ENFANTS PRÉSENTANT DES DÉFIS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE SOUTIEN AUX ENFANTS PRÉSENTANT DES DÉFIS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE SOUTIEN AUX ENFANTS PRÉSENTANT DES DÉFIS PARTICULIERS Adoptée le 1 er février 2016 TABLE DES MATIÈRES Présentation de la politique d intégration et de soutien aux enfants

Plus en détail

Politique relative à la valorisation de la langue française

Politique relative à la valorisation de la langue française Politique relative à la valorisation de la langue française Avis favorable de la commission des études le 28 mai 2014 (CE-CCT-20140528-05) Adoptée par le conseil d établissement le 9 juin 2014 (CECT-140609-03)

Plus en détail

Résumé des normes et des modalités d évaluation des apprentissages. Année scolaire

Résumé des normes et des modalités d évaluation des apprentissages. Année scolaire Formation à un métier semi-spécialisé (FMS) Résumé des normes et des modalités d évaluation des apprentissages Année scolaire 2015-2016 Cadre Légal Référence : Depuis 1997, la Loi sur L instruction demande

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages

Cadre d évaluation des apprentissages Cadre d évaluation des apprentissages Enseignement primaire 1 er,2 e et 3 e cycle Ce document est accessible dans Internet à l adresse suivante : [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/]. Gouvernement du

Plus en détail

L ÉVALUATION ET LE CLASSEMENT

L ÉVALUATION ET LE CLASSEMENT L ÉVALUATION ET LE CLASSEMENT Corina Borri-Anadon, professeure Département des sciences de l éducation Université du Québec à Trois-Rivières Colloque La réussite des élèves issus de l immigration au Québec:

Plus en détail

Multi-Vital une intégration des jeunes immigrants par le sport. Mieux comprendre les particularités

Multi-Vital une intégration des jeunes immigrants par le sport. Mieux comprendre les particularités Multi-Vital une intégration des jeunes immigrants par le sport Mieux comprendre les particularités Le Regroupement interculturel Comment travaille le RID avec les immigrants et les réfugiés? Rôle, mandat,

Plus en détail

Document d information sur la nature et les moments des principales évaluations. 5 e année du primaire. Bonjour chers parents,

Document d information sur la nature et les moments des principales évaluations. 5 e année du primaire. Bonjour chers parents, Document d information sur la nature et les moments des principales évaluations Bonjour chers parents, 5 e année du primaire Pour vous permettre de suivre le cheminement de votre enfant et lui apporter

Plus en détail

Le comité au niveau de l école

Le comité au niveau de l école EHDAA Le comité au niveau de l école Favoriser la réussite scolaire de tous les élèves est au cœur même de la mission éducative de nos écoles. Parce que la Fédération des syndicats de l enseignement (FSE-CSQ)

Plus en détail

Équipe locale : Personnel de l école Saint-Louis-de-Gonzague

Équipe locale : Personnel de l école Saint-Louis-de-Gonzague ÉCOLE SAINT-LOUIS-DE-GONZAGUE ÉCOLE SAINT-LOUIS-DE-GONZAGUE ANNÉE SCOLAIRE 2007-2012 PLAN DE RÉUSSITE EN LIEN AVEC LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2 mai 2008 ÉQUIPE DE RÉALISATION Équipe locale : France Côté

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF

PROJET ÉDUCATIF COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 Adopté par les membres du conseil d établissement le 26 novembre 2014 PRÉSENTATION DE NOTRE PROJET ÉDUCATIF Nous vous présentons avec enthousiasme

Plus en détail

DES PERSONNES IMMIGRANTES ET POUR APPUYER LES ENTREPRISES QUI LES EMBAUCHENT

DES PERSONNES IMMIGRANTES ET POUR APPUYER LES ENTREPRISES QUI LES EMBAUCHENT ACTIONS PARTICULIÈRES D EMPLOI-QUÉBEC ET DE SES PARTENAIRES POUR MIEUX SOUTENIR L INTÉGRATION À L EMPLOI DES PERSONNES IMMIGRANTES ET POUR APPUYER LES ENTREPRISES QUI LES EMBAUCHENT Cette partie décrit

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE»

POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE» POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE» Politique adoptée par le conseil d administration en juin 2007, révisé en septembre

Plus en détail

ÉCOLES MUSULMANES DE MONTRÉAL

ÉCOLES MUSULMANES DE MONTRÉAL ÉCOLES MUSULMANES DE MONTRÉAL MUSLIM SCHOOLS OF MONTREAL PROJET ÉDUCATIF Notre projet éducatif de l école est un document essentiel dans le développement des ÉMM qui permet au lecteur de saisir la nature

Plus en détail

Projet éducatif. École Cardinal-Roy

Projet éducatif. École Cardinal-Roy Projet éducatif École Cardinal-Roy 2013-2018 TABLE DES MATIÈRES Présentation -------------------------------------------------------------------------------------------- 3 Contexte de l école Cardinal-Roy

Plus en détail

Définitions et acronymes Adaptation scolaire et services complémentaires

Définitions et acronymes Adaptation scolaire et services complémentaires Définitions et acronymes Adaptation scolaire et services complémentaires Définitions Analyse de situation : Mise en commun des données concernant les besoins, les capacités et les difficultés particulières

Plus en détail

Finalement, en page 7 se trouvent les règles de cheminement scolaire et décisions de passage qui leurs sont associées (section 5 du bulletin).

Finalement, en page 7 se trouvent les règles de cheminement scolaire et décisions de passage qui leurs sont associées (section 5 du bulletin). Document d information sur la nature et les moments des principales évaluations 5 e année du primaire Bonjour chers parents, Pour vous permettre de suivre le cheminement de votre enfant et lui apporter

Plus en détail

MESURE Volet 1: Dépenses de mobiliers ou d équipements adaptés

MESURE Volet 1: Dépenses de mobiliers ou d équipements adaptés MESURE 30810 Volet 1: Dépenses de mobiliers ou d équipements adaptés Volet 2: Amélioration de l accessibilité des technologies de l information et de la communication Balises de gestion Année scolaire

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages

Cadre d évaluation des apprentissages Cadre d évaluation des apprentissages Enseignement secondaire 1 er et 2 e cycle Ce document est accessible dans Internet à l adresse suivante : [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/]. Gouvernement du Québec

Plus en détail

Déficience intellectuelle et troubles envahissants du développement

Déficience intellectuelle et troubles envahissants du développement Services de santé et services sociaux Déficience intellectuelle et troubles envahissants du développement CHAPITRE 2 Entités vérifiées : Ministère de la Santé et des Services sociaux Agences de la santé

Plus en détail

LA COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE EHDAA. 1. Objet. 2. Encadrement légal et fondement de la politique. Page SE-P

LA COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE EHDAA. 1. Objet. 2. Encadrement légal et fondement de la politique. Page SE-P 2006-03-21 Page 7001-2 1. Objet La présente politique établit les modalités d organisation des services éducatifs aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage à la

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages

Cadre d évaluation des apprentissages Cadre d évaluation des apprentissages Éthique et culture religieuse Enseignement primaire 1 er,2 e et 3 e cycle Ce document est accessible dans Internet à l adresse suivante : [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/].

Plus en détail

Politique d admission et de réadmission à l enseignement régulier. Politique d admission et de réadmission à l enseignement régulier

Politique d admission et de réadmission à l enseignement régulier. Politique d admission et de réadmission à l enseignement régulier Politique d admission et de réadmission à l enseignement régulier Politique d admission et de réadmission à l enseignement régulier Novembre 2011 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 4 ARTICLE 1 Définitions...

Plus en détail

Réussir l'intégration des nouveaux arrivants: les modèles de service à travers la province de Québec

Réussir l'intégration des nouveaux arrivants: les modèles de service à travers la province de Québec Réussir l'intégration des nouveaux arrivants: les modèles de service à travers la province de Québec Françoise Armand, Université de Montréal Zita De Koninck, Université Laval Colloque «La réussite scolaire

Plus en détail

Fiche 17 Le projet personnel d orientation

Fiche 17 Le projet personnel d orientation La place du programme dans le PFÉQ Le renouveau pédagogique se caractérise notamment par un nouveau programme de formation, le Programme de formation de l école québécoise (PFÉQ). Comme l illustre le schéma

Plus en détail

CRITÈRES D'INSCRIPTION DES ÉLÈVES

CRITÈRES D'INSCRIPTION DES ÉLÈVES LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA JONQUIÈRE SERVICES ÉDUCATIFS CRITÈRES D'INSCRIPTION DES ÉLÈVES ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 DOCUMENT OFFICIEL 18 décembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. Principes de base... page 3

Plus en détail

5 e année du primaire

5 e année du primaire Document d information sur la nature et les moments des principales évaluations 2016-2017 5 e année du primaire Bonjour chers parents, Pour vous permettre de suivre le cheminement de votre enfant et lui

Plus en détail

Document à conserver

Document à conserver Information au parents BULLETIN SCOLAIRE Année 15-16 Au parents des élèves de l, Voici les informations concernant la nature et la période des principales évaluations des de votre enfant présente année.

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE. Résolution no : 2007-CA02-03

POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE. Résolution no : 2007-CA02-03 POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE ET D ÉDUCATION INTERCULTURELLE Adoptée par le conseil d administration le 24 avril 2007 2007-CA-02 Résolution no : 2007-CA02-03 Préambule La diversité ethnoculturelle,

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES (PIRAC) 1055, 116 e rue La présente politique a

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE entre LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA VALLÉE-DES-TISSERANDS. Patriotes-de-Beauharnois

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE entre LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA VALLÉE-DES-TISSERANDS. Patriotes-de-Beauharnois CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE 2015-2016 entre LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA VALLÉE-DES-TISSERANDS et Patriotes-de-Beauharnois En juin 2010, la CSVT et la ministre de l Éducation, du Loisir

Plus en détail

Outil de formation LA TRANSITION DE L ÉCOLE À LA VIE ACTIVE. Comité régional TÉVA / Engagement Jeunesse pour les jeunes handicapés Île de Montréal

Outil de formation LA TRANSITION DE L ÉCOLE À LA VIE ACTIVE. Comité régional TÉVA / Engagement Jeunesse pour les jeunes handicapés Île de Montréal Outil de formation LA TRANSITION DE L ÉCOLE À LA VIE ACTIVE 2011 Comité régional TÉVA / Engagement Jeunesse pour les jeunes handicapés Île de Montréal Des défis à relever 2 Lorsqu il quitte l école secondaire,

Plus en détail

Convention de gestion et de réussite éducative

Convention de gestion et de réussite éducative Convention de gestion et de réussite éducative entre la Commission scolaire De La Jonquière et l École polyvalente Jonquière 2010-2011 PRÉAMBULE La convention de partenariat et la convention de gestion

Plus en détail

Programme de scolarisation des enfants handicapés de 4 ans

Programme de scolarisation des enfants handicapés de 4 ans Programme de scolarisation des enfants handicapés de 4 ans CONDITIONS D ADMISSION L enfant aura 4 ans le ou avant le 30 septembre de l année scolaire en cours. Le parent reçoit l allocation fédérale/provinciale

Plus en détail

Guide de renseignements généraux pour l appel de projets

Guide de renseignements généraux pour l appel de projets Financement de projets locaux en persévérance scolaire et en réussite éducative Guide de renseignements généraux pour l appel de projets Les projets peuvent être déposés à l adresse suivante : ann-marie.picard@crevale.org

Plus en détail

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION STAGE DDM 2600 Construction des repères pédagogiques et culturels au préscolaire COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION Stagiaire : Code permanent : Numéro de téléphone : Autre numéro de téléphone

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages

Cadre d évaluation des apprentissages Cadre d évaluation des apprentissages Enseignement primaire 1 er,2 e et 3 e cycle Ce document est accessible dans Internet à l adresse suivante : [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/]. Gouvernement du

Plus en détail

Code d éthique et de déontologie à l intention des personnes agissant à titre d experts pour la Commission d évaluation de l enseignement collégial

Code d éthique et de déontologie à l intention des personnes agissant à titre d experts pour la Commission d évaluation de l enseignement collégial Code d éthique et de déontologie à l intention des personnes agissant à titre d experts pour la Commission d évaluation de l enseignement collégial Décembre 2014 Code d éthique et de déontologie à l intention

Plus en détail

Enseignant ressource. Rôle et cadre d intervention

Enseignant ressource. Rôle et cadre d intervention Enseignant ressource Rôle et cadre d intervention Document préparé par le Comité paritaire EHDAA Novembre 2009 mis à jour Septembre 2010 Adapté d un document préparé par le SERM et la CS des Phares Table

Plus en détail

Référentiel d intervention en écriture pour les élèves de 10 à 15 ans

Référentiel d intervention en écriture pour les élèves de 10 à 15 ans Référentiel d intervention en écriture pour les élèves de 10 à 15 ans Présentation dans le cadre des rencontres du Groupe de concertation en adaptation scolaire 6 février 2015 2 Plan de la présentation

Plus en détail

Enseignement secondaire 2e cycle

Enseignement secondaire 2e cycle 1 Enseignement secondaire 2e cycle 21 avril 2011 2 Table des matières Introduction 3 Chercher des réponses ou des solutions à des problèmes relevant de la chimie Communiquer sur des questions de chimie

Plus en détail

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Bulletin Officiel de l Education Nationale (BOEN) n 43 - p. 3126 du 24/11/1994 REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Extrait de la

Plus en détail

Stratégies d évaluation et d intervention de maternelle 1 re année Cadre conceptuel de monitorage

Stratégies d évaluation et d intervention de maternelle 1 re année Cadre conceptuel de monitorage Stratégies d évaluation et d intervention de maternelle 1 re année Cadre conceptuel de monitorage Le Cadre conceptuel de monitorage des stratégies d évaluation et d intervention de maternelle 1 re année,

Plus en détail

PRÉSENTATION DU NOUVEAU PROGRAMME D ÉTUDES FRANCISATION

PRÉSENTATION DU NOUVEAU PROGRAMME D ÉTUDES FRANCISATION PRÉSENTATION DU NOUVEAU PROGRAMME D ÉTUDES FRANCISATION AQIFGA 1 er mai 2015 1. La genèse du nouveau programme d études Francisation 2. Les grandes lignes du programme 3. La structure du programme et des

Plus en détail

Saint-François (092) Convention de gestion et de réussite éducative

Saint-François (092) Convention de gestion et de réussite éducative Saint-François (092) Convention de gestion et de réussite éducative 2015-2016 1. Objet de la convention Conformément à l'article 209.2 de la Loi sur l'instruction publique (L.R.Q., c. I-13.3), la Commission

Plus en détail

RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Dernière version disponible Incluant la Gazette officielle du 26 octobre 2005 c. I-13.3, r.4.2 RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Loi sur l instruction publique (L.R.Q., c. I-13.3, a. 448)

Plus en détail

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire C1 Agir en tant que professionnel, interprète critique d objets de savoirs et/ou de culture 1. Manifester une compréhension critique des savoirs à enseigner, afin de permettre aux élèves de se les approprier

Plus en détail

En santé de la tête aux pieds! PROJET ÉDUCATIF

En santé de la tête aux pieds! PROJET ÉDUCATIF En santé de la tête aux pieds! PROJET ÉDUCATIF 2015-2020 PRÉSENTATION DU PROJET ÉDUCATIF ET DE LA MISSION DE L ÉCOLE C est avec fierté que l école L Étincelle/Trois-Saisons vous présente son projet éducatif

Plus en détail

Accompagnement des nouveaux enseignants. Secteur Jeunes

Accompagnement des nouveaux enseignants. Secteur Jeunes PROGRAMME D INSERTION PROFESSIONNELLE Accompagnement des nouveaux enseignants Secteur Jeunes Mai 2012 SRH/SÉ TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DU PROGRAMME... 2 MISE EN CONTEXTE... 2 ORIENTATIONS... 3 OBJECTIFS

Plus en détail

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE VERSION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Loi sur l instruction publique (L.R.Q., c. I-13.3,

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE année adopté au conseil d établissement du 30 mars 2015

PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE année adopté au conseil d établissement du 30 mars 2015 PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE 2014-2019 année 2014-2015 adopté au conseil d établissement du 30 mars 2015 PORTRAIT DE L ÉCOLE Ma PAL, mes passions ma réussite L école

Plus en détail

AIDE-SOIGNANT : STAGE D INTEGRATION

AIDE-SOIGNANT : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE-SOIGNANT

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 10 janvier 2002 (OR. en) 14757/01 EDUC 155

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 10 janvier 2002 (OR. en) 14757/01 EDUC 155 CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 10 janvier 2002 (OR. en) 14757/01 EDUC 155 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES INSTRUMENTS Objet: Résolution du Conseil sur la promotion de la diversité linguistique

Plus en détail

POUR UNE FORMATION QUALIFIANTE CHEZ LES JEUNES DE MOINS DE 20 ANS, SOMMAIRE LEVER LES OBSTACLES À LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU SECONDAIRE

POUR UNE FORMATION QUALIFIANTE CHEZ LES JEUNES DE MOINS DE 20 ANS, SOMMAIRE LEVER LES OBSTACLES À LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU SECONDAIRE SOMMAIRE POUR UNE FORMATION QUALIFIANTE CHEZ LES JEUNES DE MOINS DE 20 ANS, LEVER LES OBSTACLES À LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU SECONDAIRE RAPPORT À LA MINISTRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT

Plus en détail

La nouvelle évaluation à l École fondamentale

La nouvelle évaluation à l École fondamentale LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de l'éducation nationale et de la Formation professionnelle Dossier de presse La nouvelle évaluation à l École fondamentale LES BILANS DE FIN DE CYCLE

Plus en détail

Politique d admission, de collaboration et d expulsion au CPE

Politique d admission, de collaboration et d expulsion au CPE Politique d admission, de collaboration et d expulsion au CPE Présentée et adoptée par les membres du conseil d administration, le 4 juin 2007 Mise à jour adoptée le 27 janvier 2014 Page 2 de 10 TABLE

Plus en détail

Les programmes sport-études

Les programmes sport-études Les programmes sport-études L objet fondamental d un programme sport-études est de permettre à l athlète-élève reconnu la meilleure conciliation possible de ses objectifs sportifs et scolaires. Un athlète-élève

Plus en détail

Programme de scolarisation des enfants handicapés de 4 ans

Programme de scolarisation des enfants handicapés de 4 ans Programme de scolarisation des enfants handicapés de 4 ans La direction de l école s assure que le service de secrétariat a pris connaissance de ce document et qu il est en mesure de bien guider les parents

Plus en détail

Projet éducatif

Projet éducatif Projet éducatif 2013-2018 1 Préambule Le présent projet éducatif vise à offrir aux élèves de cette école un milieu de vie cohérent où chacun peut se développer globalement. Ce projet éducatif sera un guide

Plus en détail

résultats de recherche

résultats de recherche résultats de recherche La persévérance et la réussite scolaires Fiches 19 à 41 Une réalisation de : Fonds de recherche sur la société et la culture Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport rédaction

Plus en détail

Projet éducatif. Portrait de l école École Notre-Dame-de-Lourdes

Projet éducatif. Portrait de l école École Notre-Dame-de-Lourdes Projet éducatif Portrait de l école École Notre-Dame-de-Lourdes 2016-2017 Forces : - Bonne lecture du milieu ; analyse exhaustive des besoins émergents à partir des indicateurs de réussite et dépistage.

Plus en détail

L amélioration continue des SARCA

L amélioration continue des SARCA L amélioration continue des SARCA Colloque 2013 de la TREAQFP 23 mai 2013 Hôtel Plaza Québec Présentation 1. Mise en contexte 2. Amélioration continue des SARCA 3. Modèles de consignation 4. Système de

Plus en détail

Enseignement primaire 1er, 2e et 3e cycle

Enseignement primaire 1er, 2e et 3e cycle 1 Enseignement primaire 1er, 2e et 3e cycle 21 avril 2011 2 Table des matières Introduction 3 Résoudre une situation-problème mathématique 4 Raisonner à l aide de concepts et de processus mathématiques

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE D INTERNATIONALISATION DU COLLÈGE AHUNTSIC (PO-2?) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION Politique d internationalisation du Collège Ahuntsic (PO-2?) Adoptée par le Conseil

Plus en détail

[PLAN DE LUTTE CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE]

[PLAN DE LUTTE CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE] Commission scolaire de Kamouraska Rivière-du-Loup École La Croisée [PLAN DE LUTTE CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE] Convention de gestion et de réussite éducative But 4 L amélioration de l environnement

Plus en détail

ARRÊTÉ du. fixant le contenu du livret scolaire de l école élémentaire et du collège NOR : MENE

ARRÊTÉ du. fixant le contenu du livret scolaire de l école élémentaire et du collège NOR : MENE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche ARRÊTÉ du fixant le contenu du livret scolaire de l école élémentaire et du collège NOR : MENE La

Plus en détail

Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage

Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage Service : Services éducatifs jeunes Code d identification : P. SEJ. 02

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L ORGANISATION

POLITIQUE RELATIVE À L ORGANISATION IDENTIFICATION CP-SCP-04 TITRE : POLITIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DES SERVICES ÉDUCATIFS AUX ÉLÈVES HANDICAPÉS ET AUX ÉLÈVES EN DIFFICULTÉ D ADAPTATION OU D APPRENTISSAGE SECTEUR DE GESTION Services

Plus en détail

LETTRE D'ENTENTE NUMÉRO 07

LETTRE D'ENTENTE NUMÉRO 07 LETTRE D'ENTENTE 2010-2015 - NUMÉRO 07 ENTENTE INTERVENUE ENTRE D'UNE PART, LA FÉDÉRATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COLLÈGES (FPPC-CSQ) ET D'AUTRE PART LE COMITÉ PATRONAL DE NÉGOCIATION DES COLLÈGES

Plus en détail

POLITIQUE DE L ADAPTATION SCOLAIRE

POLITIQUE DE L ADAPTATION SCOLAIRE DOCUMENT OFFICIEL ADOPTEE A LA SEANCE ORDINAIRE DU DU 24 JANVIER 2012 RESOLUTION N O 57-CC-2011-2012 POLITIQUE DE L ADAPTATION SCOLAIRE COMMISSION SCOLAIRE MARIE-VICTORIN VERSION OFFICIELLE Janvier 2012

Plus en détail

Vers le pacifique : La résolution de conflits au préscolaire 4 ans. Présentation du programme

Vers le pacifique : La résolution de conflits au préscolaire 4 ans. Présentation du programme Vers le pacifique : La résolution de conflits au préscolaire 4 ans Présentation du programme L INSTITUT PACIFIQUE EN QUELQUES MOTS L Institut Pacifique est un organisme de bienfaisance voué au développement,

Plus en détail

La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire

La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire Présentation au Symposium «Contextes et violences à l él école: quand la recherche côtoie l intervention»

Plus en détail

POLITIQUE D ACCUEIL D ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D ACCUEIL D ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D ACCUEIL D ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS AU CENTRE DE LA PETITE ENFANCE LA MARELLE DES BOIS- FRANCS Politique d accueil d enfants ayant des besoins particuliers Le centre de la petite

Plus en détail

Le collège Bourget. Être appelé à participer à différents comités dans lesquels il peut être impliqué.

Le collège Bourget. Être appelé à participer à différents comités dans lesquels il peut être impliqué. Le collège Bourget Titre de l emploi : Directeur du secteur préscolaire-primaire Catégorie : Cadre- niveau 2 Type de poste : Poste permanent temps complet Supérieur : Directeur général Profil : Sous l

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en VENTE-CONSEIL

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en VENTE-CONSEIL DEP en VENTE-CONSEIL DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T Commission scolaire des Affluents (450) 492-3411

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : METHODOLOGIE APPLIQUEE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION

AIDE FAMILIAL : METHODOLOGIE APPLIQUEE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

Rencontre d information des réseaux de l éducation

Rencontre d information des réseaux de l éducation Rencontre d information des réseaux de l éducation PROCESSUS DE MISE EN PLACE DES CENTRES D EXPERTISE EN RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES (CERAC) Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport

Plus en détail

MES STRATÉGIES D ENSEIGNEMENT

MES STRATÉGIES D ENSEIGNEMENT MES STRATÉGIES D ENSEIGNEMENT Je suis un enseignant d élèves réfugiés en situation de grand retard scolaire. Je choisis les stratégies qui vont favoriser la réussite et l inclusion scolaire des élèves

Plus en détail