L engagement de Bayer en faveur de l innovation et du développement durable permettra de contribuer à l agriculture de demain

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L engagement de Bayer en faveur de l innovation et du développement durable permettra de contribuer à l agriculture de demain"

Transcription

1 Communiqué de presse Bayer AG Communications, & Government Relations Corporate Brand Leverkusen Allemagne L engagement de Bayer en faveur de l innovation et du développement durable permettra de contribuer à l agriculture de demain Notre solide pipeline d innovations contribuera à relever les grands défis de l agriculture Confirmation du niveau soutenu d investissement en R&D, de l ordre de 10 % du chiffre d affaires Programme d investissement de 2,5 milliards d euros de 2017 à 2020 Engagement fort en faveur du développement durable également soutenu par des investissements dans l agriculture numérique (Digital Farming), dans l agriculture d avenir (Forward Farming) et dans les petites exploitations agricoles (Smallholder Farming). Leverkusen, 7 septembre Bayer continue à investir fortement dans sa division Crop Science afin d apporter de nouvelles solutions contribuant à une agriculture durable, et ce, malgré l environnement économique difficile. «Nous sommes très confiants quant au potentiel de croissance à long terme du secteur agricole. Non seulement nous continuons à investir dans l innovation, mais nous avons consacré 2,5 milliards d euros en dépenses d investissement pour la période allant de 2017 à 2020», a déclaré Liam Condon, membre du directoire de Bayer et directeur de la division Crop Science durant l événement «Future of Farming Dialog 2016» de l entreprise à Leverkusen (Allemagne). «Avec des investissements annuels en R&D supérieurs à 1 milliard d euros, associés aux investissements d infrastructure supplémentaires, nous nous dotons d un pipeline continu de produits innovants destinés à répondre aux besoins complexes des producteurs dans le monde entier.» L évènement «Future of Farming Dialog 2016» est l occasion d aborder l agriculture de demain sous toutes ses facettes avec divers experts couvrant un large ensemble de thèmes, comme l utilisation de la technologie de communication par satellites, le soutien apporté aux petits exploitants et les solutions intégrées pour relever les grands défis de l agriculture. «La collaboration est indispensable. Nos efforts doivent faire partie d un système d innovation global au service d une agriculture - 1 -

2 durable», a déclaré Liam Condon. Des experts présents dans les différents forums abordent les grands enjeux agricoles à partir d une perspective agronomique, environnementale, réglementaire et sociale. Dans son discours, Liam Condon a confirmé les perspectives actuelles de la division Crop Science de Bayer pour 2016 : «compte tenu de l environnement économique actuel qui reste continuellement faible, nous estimons que Crop Science continuera d afficher des performances supérieures à celles de ses concurrents. Nous prévoyons un chiffre d affaires similaire à celui de l année dernière, après ajustement pour effets de change et de portefeuille, ce qui correspond à environ 10 milliards d euros.» Pipeline de R&D de 2015 à 2020 avec un potentiel de ventes cumulées supérieur à 5 milliards d euros Liam Condon a également présenté le pipeline actuel de la R&D de Crop Science. Il a indiqué que le chiffre d affaires potentiel cumulé des produits qui doivent être lancés entre 2015 et 2020 devrait dépasser 5 milliards d euros. Au-delà de l horizon 2020, l organisation R&D travaille sur plus de 20 projets en protection conventionnelle des cultures, 6 en biocontrôle, et 8 concernant les traits agronomiques. En parallèle, les programmes de sélection comportent 9 projets pour les grandes cultures au stade de développement avancé et 27 pour les cultures potagères. Liam Condon a également réaffirmé l engagement vis-à-vis de la R&D : «en consacrant environ 10 % de notre chiffre d affaires à la R&D, notre investissement dans l innovation reste l un des plus élevés de notre l industrie. Indépendamment de la volatilité du cycle agricole, nous devons adopter une approche long terme en matière d innovation. En effet, dans notre secteur très réglementé, le développement de nouveaux produits nécessite 10 ans en moyenne.» Développement des solutions en Digital Farming Dans son discours prononcé devant les participants réunis au «BayKomm», le centre de communication de Bayer à Leverkusen, Liam Condon a également mis en avant les efforts déployés par l entreprise dans le domaine émergent du digital farming (agriculture numérique). L entreprise entend investir au moins 200 millions d euros dans l agriculture numérique entre 2015 et Elle teste et commercialise actuellement les solutions en Digital Farming dans 10 pays et s est fixée pour objectif d élargir rapidement son offre à d autres pays et de développer un système numérique de pointe pour soutenir la protection des cultures. Par ailleurs, Crop Science travaille en coopération avec quatre exploitations agricoles appelées «ForwardFarms» pour démontrer en conditions réelles les pratiques agricoles durables. La plupart de ces exploitations dispose des dernières avancées en matière d agriculture numérique. Une «ForwardFarm» est une exploitation agricole entièrement opérationnelle qui utilise des solutions - 2 -

3 modernes et durables pour relever les défis quotidiens d une exploitation. c est également une plateforme de connaissances qui permet à des exploitations sélectionnées de partager leur savoir-faire et leurs expériences avec les principaux acteurs de la chaîne de valeur agricole (exploitants agricoles, ingénieurs agronomes, chaîne agroalimentaire, chercheurs, autorités et politiques, consommateurs). Bayer prévoit la mise en place des «ForwardFarms» dans chacun de ses marchés agricoles clés d ici Mieux expliquer le rôle des agriculteurs «Les consommateurs d aujourd hui s intéressent, à juste titre, à l origine des aliments qu ils consomment, mais ils n ont jamais été aussi éloignés de la production qu aujourd hui», a affirmé Liam Condon. «Alors que nous donnons à nos clients du secteur agricole les outils dont ils ont besoin pour produire de manière plus durable, nous devons également informer les consommateurs sur le rôle que joue l agriculture moderne dans la production en quantité suffisante de produits frais, nutritifs et sains tout au long de l année. Cet événement est un outil parmi d autres pour promouvoir le dialogue avec tous les acteurs qui, à travers leur engagement, souhaitent non seulement apporter une solution durable aux problèmes de famine et de malnutrition dans le monde entier, mais aussi assurer la protection de l environnement et l égalité sociale.» «De manière générale, les défis actuels sont plus élevés que par le passé. Il ne s agit pas seulement d augmenter les rendements pour subvenir aux besoins alimentaires d une population qui augmente. Il s agit également de protéger l environnement et de préserver la biodiversité. L innovation et le développement durable doivent aller de pair, dans l intérêt des consommateurs et de l environnement», a ajouté Liam Condon. Liam Condon a conclu que «les enjeux agricoles sont tellement importants qu ils ne peuvent être assumés par une seule entreprise, une seule institution ou par un seul pays. Nous devons collaborer avec les partenaires externes les plus performants pour trouver des solutions encore plus innovantes et plus durables aux défis auxquels l agriculture fait face. L événement «Future of Farming Dialog 2016» vise à encourager le dialogue entre ces partenaires afin de développer les meilleures solutions et de contribuer à l agriculture de demain.» Votre contact : Stéphanie Goutorbe Responsable Com. Externe/Relations medias Retrouvez toutes les informations délivrées lors de l évènement sur :

4 Bayer : Science For A Better Life Bayer est un groupe international des Sciences de la vie, dont les cœurs de métier se situent dans les secteurs de la santé et de l agriculture. Les médicaments, produits et services de Bayer sont conçus pour améliorer la vie. Le Groupe vise également à créer de la valeur par l innovation, la croissance et une rentabilité élevée. Bayer adhère aux principes du développement durable et s engage, en tant qu entreprise citoyenne, à respecter ses responsabilités éthiques et sociales. Au cours de l exercice 2015, Bayer comptait près de personnes. Le Groupe a réalisé un chiffre d affaires de 46,3 milliards d euros et a consacré 4,3 milliards d euros à la Recherche & Développement. Ces chiffres incluent ceux de l activité Polymères hautes performances, devenu Covestro, une entreprise indépendante cotée en bourse depuis le 6 octobre Pour plus d informations, consulter Déclarations de nature prévisionnelle Ce communiqué peut contenir des déclarations de nature prévisionnelle fondées sur les hypothèses et pronostics actuels des équipes dirigeantes du groupe Bayer ou de ses sociétés opérationnelles. Ces déclarations peuvent se révéler inexactes et sont dépendantes de facteurs de risque pouvant conduire à des écarts substantiels entre les résultats, la situation financière, l évolution ou les performances réels de la société et ceux exprimés dans les prévisions. Ces facteurs de risque incluent ceux figurant dans les documents publics disponibles sur le site Internet de Bayer : La société n assume aucune responsabilité concernant la mise à jour due à des informations nouvelles ou à des évènements futurs ou autres

5 - 5 -

Communiqué de presse - 1/5 -

Communiqué de presse - 1/5 - Communiqué de presse Bayer HealthCare S.A.S. Parc Eurasanté 220, avenue de la Recherche 59120 LOOS France Tel.+333 28 16 34 00 www.pharmaceuticals.bayer.fr Bayer lance un nouveau site internet www.amplio.fr

Plus en détail

ALTRAN TECHNOLOGIES DEPASSE TOUTES LES PREVISIONS RESULTAT NET CONSOLIDE 2001 : +44 % TRES FORTE PROGRESSION DE LA CAPACITE D AUTOFINANCEMENT : +49 %

ALTRAN TECHNOLOGIES DEPASSE TOUTES LES PREVISIONS RESULTAT NET CONSOLIDE 2001 : +44 % TRES FORTE PROGRESSION DE LA CAPACITE D AUTOFINANCEMENT : +49 % ALTRAN TECHNOLOGIES DEPASSE TOUTES LES PREVISIONS RESULTAT NET CONSOLIDE 2001 : +44 % TRES FORTE PROGRESSION DE LA CAPACITE D AUTOFINANCEMENT : +49 % Paris, France, le 9 avril 2002 ALTRAN Technologies,

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIÈRE D INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE EN MATIÈRE D INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE EN MATIÈRE D INVESTISSEMENT RESPONSABLE Principes de l investissement responsable... 2 Facteurs et objectifs ESG... 3 L approche à l égard des facteurs ESG... 5 Engagement... 6 Juin 2017 1 Principes

Plus en détail

Étude prospective des besoins en emplois et en compétences dans les secteurs de la mécanique, machines et équipements Synthèse-avril 2016

Étude prospective des besoins en emplois et en compétences dans les secteurs de la mécanique, machines et équipements Synthèse-avril 2016 Étude prospective des besoins en emplois et en compétences dans les secteurs de la mécanique, machines et équipements Synthèse-avril 2016 Synthèse avril2016 Contexte Premier employeur industriel de France

Plus en détail

OCDE. PROGRAMME DE RECHERCHE EN COLLABORATION: Gestion des ressources biologiques pour des systèmes agricoles durables. Le pourquoi et le comment

OCDE. PROGRAMME DE RECHERCHE EN COLLABORATION: Gestion des ressources biologiques pour des systèmes agricoles durables. Le pourquoi et le comment OCDE PROGRAMME DE RECHERCHE EN COLLABORATION: Gestion des ressources biologiques pour des systèmes agricoles durables Le pourquoi et le comment Direction des échanges et de l agriculture Milan, 23 juin

Plus en détail

ÉCOLE DU MANAGEMENT ET DE L INNOVATION ENTREPRENEURS DU CHANGEMENT

ÉCOLE DU MANAGEMENT ET DE L INNOVATION ENTREPRENEURS DU CHANGEMENT ÉCOLE DU MANAGEMENT ET DE L INNOVATION ENTREPRENEURS DU CHANGEMENT L ENTREPRISE ACTEUR DU BIEN COMMUN Aujourd hui on ne peut penser l entreprise et l activité économique sans poser la question de leur

Plus en détail

stratégie intégrée en matière de

stratégie intégrée en matière de Pour une stratégie intégrée en matière de santé et d agro-alimentaire La stratégie La santé est une source de préoccupation croissante au Canada. L obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires

Plus en détail

[ PROJET GÉNÉRATION ANS]

[ PROJET GÉNÉRATION ANS] DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Direction générale adjointe Jeunesse, Education, Sport et Vie Associative Direction Jeunesse Education Citoyenneté Mission Jeunesse [ PROJET GÉNÉRATION 11 25 ANS] PLAN GIRONDIN

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Informations financières Une année clé pour : croissance et résultats record en 2007 Intégration réussie de la nouvelle entité APC-MGE Chiffre d affaires : 17,3 Md (+26%) Marge EBITA : 14,8% (+27%) Autofinancement

Plus en détail

Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme. Comité économique et social européen

Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme. Comité économique et social européen Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme Comité économique et social européen Introduction à la notion de tourisme Selon la définition établie par l Organisation mondiale du tourisme,

Plus en détail

«Face aux nouveaux défis environnementaux, sociétaux et technologiques auxquels nous sommes confrontés, notre

«Face aux nouveaux défis environnementaux, sociétaux et technologiques auxquels nous sommes confrontés, notre POUR UNE UTILISATION DURABLE DE L ÉLECTRICITÉ DANS LE BÂTIMENT «Face aux nouveaux défis environnementaux, sociétaux et technologiques auxquels nous sommes confrontés, notre responsabilité est de permettre

Plus en détail

ÊTRE ACTIONNAIRE DU LEADER MONDIAL DE LA BEAUTÉ. 5 raisons. de partager l aventure L Oréal

ÊTRE ACTIONNAIRE DU LEADER MONDIAL DE LA BEAUTÉ. 5 raisons. de partager l aventure L Oréal ÊTRE ACTIONNAIRE DU LEADER MONDIAL DE LA BEAUTÉ 5 raisons de partager l aventure L Oréal La beauté est une valeur d avenir Depuis plus d un siècle, L Oréal repousse les frontières de la science pour inventer

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL. DISCOURS DE M. Christophe BOUCHARD Directeur des Français à l étranger

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL. DISCOURS DE M. Christophe BOUCHARD Directeur des Français à l étranger 1 MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DISCOURS DE M. Christophe BOUCHARD Directeur des Français à l étranger A L OCCASION DE LA RENCONTRE SUR «Les relations entre les conseils

Plus en détail

Bayer et Monsanto s apprêtent à former un leader mondial de l agriculture

Bayer et Monsanto s apprêtent à former un leader mondial de l agriculture Communiqué de presse Bayer et Monsanto s apprêtent à former un leader mondial de l agriculture Concrétisation d une vision partagée d offres agricoles intégrées proposant des solutions optimisées aux agriculteurs

Plus en détail

Synthèse de l atelier 3 : «Des facteurs de changements aux composantes du futur» 29/11/2012

Synthèse de l atelier 3 : «Des facteurs de changements aux composantes du futur» 29/11/2012 Synthèse de l atelier 3 : «Des facteurs de changements aux composantes du futur» 29/11/2012 Dans le cadre du premier atelier du 28/08/12, les participants avaient été appelés à se prononcer sur la question

Plus en détail

Devenir un modèle de la chimie durable

Devenir un modèle de la chimie durable Devenir un modèle de la chimie durable Jacques Kheliff Group General Manager Sustainable Development Notre réponse aux enjeux globaux : le Des enjeux globaux Changement climatique, croissance de la population

Plus en détail

Limagrain, un groupe coopératif agricole international, spécialiste des semences et des produits céréaliers

Limagrain, un groupe coopératif agricole international, spécialiste des semences et des produits céréaliers Limagrain en bref Limagrain, un groupe coopératif agricole international, spécialiste des semences et des produits céréaliers Une coopérative agricole comme maison-mère Près de 2 000 adhérents 4 e semencier

Plus en détail

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES TOULOUSE 12 NOVEMBRE 2014 1 TOULOUSE 12 Novembre 2014 MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES 1 2 3 4 L ESSENTIEL SUR MICHELIN VENTES NETTES T3 2014 ET PERSPECTIVES 2014

Plus en détail

Au 3 ème trimestre 2012, Valeo affiche une croissance de son chiffre d affaires consolidé de 7%

Au 3 ème trimestre 2012, Valeo affiche une croissance de son chiffre d affaires consolidé de 7% 12.27 Au 3 ème trimestre 2012, Valeo affiche une croissance de son chiffre d affaires consolidé de 7% Jacques Aschenbroich, Directeur Général du Groupe, a déclaré : «Valeo affiche au troisième trimestre

Plus en détail

Mission Agriculture Innovation Philippe Lecouvey

Mission Agriculture Innovation Philippe Lecouvey Mission Agriculture Innovation 2025 Philippe Lecouvey 1 Contexte Deux ministères commanditaires Ministère de l Agriculture de l Alimentation et de la forêt Ministère de l Education, de la Recherche et

Plus en détail

Charte RSE Croissance et innovation responsables

Charte RSE Croissance et innovation responsables Charte RSE Croissance et innovation responsables * *Responsabilité Sociale et Environnementale SOMMAIRE Présentation du groupe TEXA et de son organisation RSE Engagements RSE Éthique et déontologie au

Plus en détail

ALTRAN TECHNOLOGIES : OBJECTIF 2001 FORTEMENT DÉPASSÉ CHIFFRE D AFFAIRES AU 31 DÉCEMBRE 2001 : + 42 %

ALTRAN TECHNOLOGIES : OBJECTIF 2001 FORTEMENT DÉPASSÉ CHIFFRE D AFFAIRES AU 31 DÉCEMBRE 2001 : + 42 % ALTRAN TECHNOLOGIES : OBJECTIF 2001 FORTEMENT DÉPASSÉ CHIFFRE D AFFAIRES AU 31 DÉCEMBRE 2001 : + 42 % Paris, France, le 5 février 2002 ALTRAN Technologies, le leader européen du Conseil en innovation,

Plus en détail

REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès

REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès ------------------------------- ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR ISSOUFOU MAHAMADOU, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU NIGER A L OCCASION DU SOMMET DES DIRIGEANTS

Plus en détail

GROUPE D ÉVALUATION DE LA MISE EN OEUVRE DES INITIATIVES DES SOMMETS DES AMÉRIQUES GRIC) 31 octobre 2011 Original: espagnol

GROUPE D ÉVALUATION DE LA MISE EN OEUVRE DES INITIATIVES DES SOMMETS DES AMÉRIQUES GRIC) 31 octobre 2011 Original: espagnol GROUPE D ÉVALUATION DE LA MISE EN OEUVRE DES INITIATIVES DES SOMMETS DES AMÉRIQUES GRIC) OEA/Ser.E GRIC/INF.12/11 31 octobre 2011 Original: espagnol DÉCLARATION DE SAN JOSÉ 2011 RENCONTRE DES MINISTRES

Plus en détail

2010 RESULTATS FINANCIERS CONFERENCE ANALYSTES

2010 RESULTATS FINANCIERS CONFERENCE ANALYSTES 2010 RESULTATS FINANCIERS CONFERENCE ANALYSTES DISCLAIMER Ce communiqué prévisionnelle. peut contenir certaines déclarations et informations de nature Bien que la Société estime que ces déclarations et

Plus en détail

ÊTRE ACTIONNAIRE DU LEADER MONDIAL DE LA BEAUTÉ. 5 raisons de partager l aventure L Oréal

ÊTRE ACTIONNAIRE DU LEADER MONDIAL DE LA BEAUTÉ. 5 raisons de partager l aventure L Oréal ÊTRE ACTIONNAIRE DU LEADER MONDIAL DE LA BEAUTÉ 5 raisons de partager l aventure L Oréal Un portefeuille unique et international Produits Professionnels Produits Grand Public France Europe États-Unis Chine

Plus en détail

NEOS Une transformation centrée sur le client. Présentation investisseurs du 6 juillet Extraits

NEOS Une transformation centrée sur le client. Présentation investisseurs du 6 juillet Extraits NEOS 2016-2020 Une transformation centrée sur le client Présentation investisseurs du 6 juillet 2016 - Extraits Capacité démontrée du Groupe à saisir les opportunités de croissance Chine Ventes 16,4 mds

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL

POLITIQUE D ACHAT LOCAL POLITIQUE D ACHAT LOCAL 1. VISION... 2. PORTÉE... 3. PÉRIODE D'APPLICATION 4. RESPONSABILITÉS 5. PRINCIPES DIRECTEURS 5.1 VITRINE DE CHOIX POUR LES PRODUITS RÉGIONAUX 5.2 PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DE ALIMENTS

Plus en détail

Schneider Electric se renforce dans les Automatismes du Bâtiment et se développe dans la Sécurité

Schneider Electric se renforce dans les Automatismes du Bâtiment et se développe dans la Sécurité Schneider Electric se renforce dans les Automatismes du Bâtiment et se développe dans la Sécurité Paris, 19 mai 2004 Building a New Electric World Notre stratégie d acquisitions Une stratégie d acquisitions

Plus en détail

CHIFFRES ET IDÉES CLÉS

CHIFFRES ET IDÉES CLÉS CHIFFRES ET IDÉES CLÉS L industrie chimique en chiffres un acteur majeur de la chimie mondiale 6 e rang des pays producteurs chimiques dans le monde 2 e rang en Europe, après l Allemagne et de l économie

Plus en détail

Bayer confirme le dynamisme de ses activités et la réorientation progressive de son portefeuille

Bayer confirme le dynamisme de ses activités et la réorientation progressive de son portefeuille Communiqué de presse Bayer AG Corporate Brand, Communications & Government Relations 51368 Leverkusen Germany Tel. +49 214 30-1 www.news.bayer.com Résultats annuels 2014 Bayer confirme le dynamisme de

Plus en détail

Croissance organique solide dans les trois autres divisions Electronique Civile, Espace & Défense et Transports, Télécom & Réseaux Electriques.

Croissance organique solide dans les trois autres divisions Electronique Civile, Espace & Défense et Transports, Télécom & Réseaux Electriques. Croissance au premier trimestre dans trois des quatre divisions Chiffre d affaires du Groupe impacté par le ralentissement des investissements dans le secteur pétrolier Paris, le 21 avril 2016 - Saft,

Plus en détail

Forum international de la viande ovine pour les producteurs et l industrie TRANSMISSION DES MESSAGES-CLÉ. Travaillant ensemble pour un futur durable

Forum international de la viande ovine pour les producteurs et l industrie TRANSMISSION DES MESSAGES-CLÉ. Travaillant ensemble pour un futur durable Forum international de la viande ovine pour les producteurs et l industrie Travaillant ensemble pour un futur durable 8 et 9 octobre 2009 Bruxelles TRANSMISSION DES MESSAGES-CLÉ Soutien à la production

Plus en détail

Stratégie «Education et formation OFEV» pour les années 2011 et suivantes

Stratégie «Education et formation OFEV» pour les années 2011 et suivantes Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication Office fédéral de l environnement OFEV Division Communication Novembre 2010 Stratégie «Education et formation

Plus en détail

CÉRÉMONIE DE LANCEMENT DU PROJET «UN CITOYEN, UN ORDINATEUR + UNE CONNEXION INTERNET» DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA,

CÉRÉMONIE DE LANCEMENT DU PROJET «UN CITOYEN, UN ORDINATEUR + UNE CONNEXION INTERNET» DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA, PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail CÉRÉMONIE DE LANCEMENT DU PROJET «UN CITOYEN, UN ORDINATEUR + UNE CONNEXION INTERNET»

Plus en détail

RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE. Sopra Steria & les achats responsables. Delivering Transformation. Together.

RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE. Sopra Steria & les achats responsables. Delivering Transformation. Together. RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE Sopra Steria & les achats responsables Delivering Transformation. Together. Pour assurer une chaîne d approvisionnement durable, le groupe déploie une politique d achats responsables.

Plus en détail

Je voudrais remercier les organisateurs de la conférence et Stephen Strople de m avoir invité à prononcer quelques mots de bienvenue ce matin.

Je voudrais remercier les organisateurs de la conférence et Stephen Strople de m avoir invité à prononcer quelques mots de bienvenue ce matin. Bonjour. Il me fait plaisir d être parmi vous à Montréal dans le cadre de la présente conférence. À titre de président-directeur général d Universités Canada, je tiens à dire que l occasion est idéale

Plus en détail

Prises de commandes et chiffre d affaires au 30 septembre 2016

Prises de commandes et chiffre d affaires au 30 septembre 2016 Paris La Défense, le 19 octobre Prises de commandes et chiffre d affaires au 30 septembre Prises de commandes : 10,2 Mds, +1% Chiffre d affaires : 10,0 Mds, en croissance 1 de 10,8% (+9,9% à données publiées)

Plus en détail

Création officielle d une Chaire Professionnelle Agri-Agroalimentaire

Création officielle d une Chaire Professionnelle Agri-Agroalimentaire Brest, Le 29 mars 2016 DOSSIER DE PRESSE Création officielle d une Chaire Professionnelle Agri-Agroalimentaire Contribution aux enjeux de l économie bretonne 2020 La filière agricole et agro-alimentaire

Plus en détail

ALLIANCE DES ENTREPRISES POUR l EAU ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE. En vue d un accord sur le changement climatique lors de la COP21 à Paris

ALLIANCE DES ENTREPRISES POUR l EAU ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE. En vue d un accord sur le changement climatique lors de la COP21 à Paris ALLIANCE DES ENTREPRISES POUR l EAU ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE En vue d un accord sur le changement climatique lors de la COP21 à Paris *** Dans le cadre du Lima Paris Action Agenda, Nous, représentants

Plus en détail

Nautisme et Stratégie Maritime Atlantique

Nautisme et Stratégie Maritime Atlantique Nautisme et Stratégie Maritime Atlantique Enjeux et opportunités de développement de la filière nautique dans les régions atlantiques AG Commission Arc Atlantique Santander - 31 mai 2012 1 L Espace Atlantique

Plus en détail

Rapport de l AMF sur l investissement socialement responsable (ISR) dans la gestion collective

Rapport de l AMF sur l investissement socialement responsable (ISR) dans la gestion collective Rapport de l AMF sur l investissement socialement responsable (ISR) dans la gestion collective Benoît de Juvigny, secrétaire général Xavier Parain, secrétaire général adjoint Paulo Gemelgo, directeur de

Plus en détail

RESF Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - 4 octobre 2016

RESF Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - 4 octobre 2016 RESF 2017 - Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Une balance courante proche de l équilibre

Plus en détail

SIALO, de la terre à la table... event

SIALO, de la terre à la table... event 1 PRESENTATION 2 Le Salon International de l Agriculture et de l Agroalimentaire de Lomé (SIALO) est une vitrine pour la valorisation et la promotion des produits agricoles locaux à travers une opportunité

Plus en détail

Produits Professionnels

Produits Professionnels 24 Produits Professionnels L Oréal Professionnel Kérastase Redken Matrix L ORÉAL Rapport Annuel 2003 25 Nouvel institut KÉRASTASE en France, symbole du positionnement de la marque dans le luxe professionnel.

Plus en détail

Des professionnels de l agroécologie au service du développement durable.

Des professionnels de l agroécologie au service du développement durable. AgriBio.Conseils Emmanuel Plantier Quartier du château : : 26150 Barsac 06.16.94.11.74 : : 04.75.22.00.65 emmanuelplantier@hotmail.com N siret : 50862125700015 Des professionnels de l agroécologie au service

Plus en détail

MAISONS DU MONDE : FORTE PROGRESSION DES VENTES AU PREMIER TRIMESTRE (+21%)

MAISONS DU MONDE : FORTE PROGRESSION DES VENTES AU PREMIER TRIMESTRE (+21%) COMMUNIQUÉ DE PRESSE MAISONS DU MONDE : FORTE PROGRESSION DES VENTES AU PREMIER TRIMESTRE (+21%) Ventes de 228,8 M, en hausse de 20,9% par rapport au T1 2016, avec une forte croissance à périmètre comparable

Plus en détail

Fondation sous égide de FACE, Fondation reconnue d utilité publique

Fondation sous égide de FACE, Fondation reconnue d utilité publique Fondation sous égide de FACE, Fondation reconnue d utilité publique Le projet TEKNIK Faire (re)découvrir la culture technique et industrielle aux jeunes Le projet TEKNIK vise à promouvoir les métiers de

Plus en détail

Conférence de presse annuelle. Philippe Gœbel Président de l UIC

Conférence de presse annuelle. Philippe Gœbel Président de l UIC Conférence de presse annuelle Philippe Gœbel Président de l UIC 1 CONFERENCE DE PRESSE - 24 MARS 2015 Conférence de presse - 24 mars 2015 2014 : une croissance plus affirmée et plus équilibrée 2015 : un

Plus en détail

POLE ALIMENTAIRE REGIONAL DE REFERENCE & D EXCELLENCE UNIVERSITE REGIONALE DES METIERS PACA - AVIGNON

POLE ALIMENTAIRE REGIONAL DE REFERENCE & D EXCELLENCE UNIVERSITE REGIONALE DES METIERS PACA - AVIGNON POLE ALIMENTAIRE REGIONAL DE REFERENCE & D EXCELLENCE UNIVERSITE REGIONALE DES METIERS PACA - AVIGNON UNIVERSITE REGIONALE DES METIERS DE L ARTISANAT (URMA) Dans le cadre de l URMA, le réseau des chambres

Plus en détail

Conférence régionale sur l aquaculture décembre 2014, Bari, Italie

Conférence régionale sur l aquaculture décembre 2014, Bari, Italie Conférence régionale sur l aquaculture 2014 9 11 décembre 2014, Bari, Italie La croissance bleue en Méditerranée et en mer Noire: développer une aquaculture durable à l appui de la sécurité alimentaire

Plus en détail

1 er trimestre Perspectives 2013 confirmées 13.09

1 er trimestre Perspectives 2013 confirmées 13.09 13.09 Au 1 er trimestre 2013, Valeo affiche une croissance de son chiffre d affaires consolidé de 1,1 % à périmètre et taux de change constants, malgré la baisse de 9 % de la production automobile en Europe

Plus en détail

COHÉSION. Elle se décline autour de trois grands objectifs :

COHÉSION. Elle se décline autour de trois grands objectifs : COHÉSION La politique de cohésion est une politique de solidarité qui vise à assurer une prospérité partagée sur l ensemble du territoire de l Union par une action structurelle ciblée sur les objectifs

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE EXCELLENT 1 er SEMESTRE 2006 : TRES FORTE CROISSANCE ET NOUVEAU RECORD DE RENTABILITE Chiffre d affaires : + 10,2% à taux de change constants Marge opérationnelle courante : 25,5% du chiffre d'affaires

Plus en détail

DECLARATION DES INVESTISSEURS SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE IIGCC

DECLARATION DES INVESTISSEURS SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE IIGCC DECLARATION DES INVESTISSEURS SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE IIGCC Groupe d Investisseurs Institutionnels sur le Changement Climatique Introduction En tant qu investisseurs institutionnels conscients de

Plus en détail

Etude International Flash. Le marché de la gestion de parkings en Allemagne Février 2016

Etude International Flash. Le marché de la gestion de parkings en Allemagne Février 2016 Etude International Flash Le marché de la gestion de parkings en Allemagne Février 2016 Marché et Tendances La gestion des parcs de stationnement est une activité très rémunératrice dominée par une poignée

Plus en détail

Un leader mondial solidement établi! Mai Symbole boursier TWT.TO

Un leader mondial solidement établi! Mai Symbole boursier TWT.TO Un leader mondial solidement établi! Mai 2011 Symbole boursier TWT.TO Énoncés prospectifs Certains énoncés qui figurent dans le présent rapport sont des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs

Plus en détail

Document d information 30 mars Le Forum sur le gaz naturel de la CEO

Document d information 30 mars Le Forum sur le gaz naturel de la CEO Ontario Energy Commission de l=énergie Board de l=ontario P.O. Box 2319 C.P. 2319 2300 Yonge Street 2300, rue Yonge 26th Floor 26 e étage Toronto ON M4P 1E4 Toronto ON M4P 1E4 Telephone: 416 481-1967 Téléphone

Plus en détail

FINANCEMENT DE LA PHASE VI DES PÔLES D ATTRACTION INTERUNIVERSITAIRES. Cadre général du Programme PAI

FINANCEMENT DE LA PHASE VI DES PÔLES D ATTRACTION INTERUNIVERSITAIRES. Cadre général du Programme PAI AVIS DU CFPS FINANCEMENT DE LA PHASE VI DES PÔLES D ATTRACTION INTERUNIVERSITAIRES En application de l arrêté de création du 8 août 1997, le Conseil fédéral de la politique scientifique (CFPS) a notamment

Plus en détail

Innovation et création de valeurs sociales et environnementales au sein de filières économiques en Région Rhône-Alpes

Innovation et création de valeurs sociales et environnementales au sein de filières économiques en Région Rhône-Alpes Innovation et création de valeurs sociales et environnementales au sein de filières économiques en Région Rhône-Alpes Programme-Pilote d accompagnement à 3 réseaux d entreprises Sandrine Maillet, CIRIDD

Plus en détail

ARIAL CNP ASSURANCES LA SOLUTION RETRAITE

ARIAL CNP ASSURANCES LA SOLUTION RETRAITE ARIAL CNP ASSURANCES LA SOLUTION RETRAITE LE SEUL ASSUREUR EXCLUSIVEMENT DÉDIÉ À LA RETRAITE SUPPLÉMENTAIRE EN FRANCE acteurs majeurs de l assurance de personnes en france, cnp assurances et ag2r la mondiale

Plus en détail

Forum de la Bourse Marseille, le 13 Octobre Philippe Germond Directeur Général

Forum de la Bourse Marseille, le 13 Octobre Philippe Germond Directeur Général Forum de la Bourse Marseille, le 13 Octobre 2004 Philippe Germond Directeur Général Alcatel : une stratégie validée par les évolutions en cours L historique des dernières années La situation aujourd hui

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION. Auditeurs internes : dispositif de formation 2009

CAHIER DES CHARGES FORMATION. Auditeurs internes : dispositif de formation 2009 Equipe AGC CAHIER DES CHARGES FORMATION Auditeurs internes : dispositif de formation 2009 1. Présentation de l Inra L Inra (Institut national de la recherche agronomique), premier institut de recherche

Plus en détail

L heure est à la croissance

L heure est à la croissance Assemblée générale des actionnaires Paris, 7 avril 2011 L heure est à la croissance 1 Ordre du jour Retour sur 2010 Plan de marche 2011 Perspectives 2011 2 Faits marquants de l exercice En 2010, pour la

Plus en détail

PROGRAMMES DE SUBVENTIONS DU CRSNG POUR LES ENTREPRISES INNOVANTES 5 MAI 2016

PROGRAMMES DE SUBVENTIONS DU CRSNG POUR LES ENTREPRISES INNOVANTES 5 MAI 2016 PROGRAMMES DE SUBVENTIONS DU CRSNG POUR LES ENTREPRISES INNOVANTES 5 MAI 2016 Robert Déziel, Ph. D. MBA Gestionnaire, bureau régional du Québec, CRSNG ORGANISME SUBVENTIONNAIRE FÉDÉRAL EN SCIENCES NATURELLES

Plus en détail

Programme national de la forêt et du bois Foresterranée, 17 novembre 2016

Programme national de la forêt et du bois Foresterranée, 17 novembre 2016 Programme national de la forêt et du bois 2016-2026 Foresterranée, 17 novembre 2016 Plan de l intervention 1) Qu est ce que le programme national de la forêt et du bois (base juridique)? 2) Comment a-t-il

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET Cabinet du Premier Ministre Ministre de l Economie, des Finances et du Budget ------------- République de Côte d Ivoire Union- Discipline- Travail ---------- ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE,

Plus en détail

La participation marocaine au Salon SUMMER FANCY FOOD NEW YORK

La participation marocaine au Salon SUMMER FANCY FOOD NEW YORK La participation marocaine au Salon SUMMER FANCY FOOD NEW YORK Du 26 au 28 Juin 2016 Du 26 au 28 Juin 2016, se tiendra à New York le salon SUMMER FANCY FOOD. A cette occasion, le Maroc participera à cet

Plus en détail

La transition vers une croissance verte: Défis, opportunités et premiers enseignements tirés

La transition vers une croissance verte: Défis, opportunités et premiers enseignements tirés La transition vers une croissance verte: Défis, opportunités et premiers enseignements tirés Serge N GUESSAN, Ph.D Représentant résident du Groupe de la BAD au Togo Frank Sperling Spécialiste en Chef du

Plus en détail

L industrie pharmaceutique belge renforce sa position au top du classement européen. Les chiffres belges pharma 2015 dans un contexte européen

L industrie pharmaceutique belge renforce sa position au top du classement européen. Les chiffres belges pharma 2015 dans un contexte européen L industrie pharmaceutique belge renforce sa position au top du classement européen Les chiffres belges pharma 2015 dans un contexte européen INTRODUCTION En 2015, la Belgique renforce sa position de leader

Plus en détail

Comment dépasser les difficultés dans l élaboration d un partenariat enseignement supérieur/entreprises et établir une relation «gagnant-gagnant» :

Comment dépasser les difficultés dans l élaboration d un partenariat enseignement supérieur/entreprises et établir une relation «gagnant-gagnant» : Comment dépasser les difficultés dans l élaboration d un partenariat enseignement supérieur/entreprises et établir une relation «gagnant-gagnant» : -----------------------------------------------------------

Plus en détail

PLAN STRATEGIQUE (Version approuvée par le CA du 20/10/2014)

PLAN STRATEGIQUE (Version approuvée par le CA du 20/10/2014) Cercle de Coopération des ONG de développement du Luxembourg a.s.b.l. 13, av. Gaston Diderich L 1420 Luxembourg Pour un monde solidaire et responsable Tél : +352 26 02 09 11 Fax : +352 26 02 09 26 www.cercle.lu

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. 2 ème EDITION DU SALON DE LA RECHERCHE AU SERVICE DU SECTEUR ECONOMIQUE ET DE L EMPLOI

TERMES DE REFERENCE. 2 ème EDITION DU SALON DE LA RECHERCHE AU SERVICE DU SECTEUR ECONOMIQUE ET DE L EMPLOI TERMES DE REFERENCE 2 ème EDITION DU SALON DE LA RECHERCHE AU SERVICE DU SECTEUR ECONOMIQUE ET DE L EMPLOI PARTENARIAT UNIVERSITE D ANTANANARIVO, FIVMPAMA ET BIT I. Contexte et justifications La l innovation

Plus en détail

6 ème réunion des ministres de l Agriculture. des pays membres du CIHEAM

6 ème réunion des ministres de l Agriculture. des pays membres du CIHEAM 6 ème réunion des ministres de l Agriculture des pays membres du CIHEAM RECOMMANDATIONS Les ministres de l Agriculture des 13 pays membres du CIHEAM réunis au Caire le 2 décembre 2006 sous les auspices

Plus en détail

Parcours Dirigeant. Promotion

Parcours Dirigeant. Promotion Parcours Dirigeant Promotion 2016 2017 Pour plus de renseignements, contactez Nathalie HAIRON, Conseiller Formation Tél. 02 99 05 45 38 nathalie.hairon@fac-metiers.fr Coralie HOGREL, Assistante commerciale

Plus en détail

Rencontres régionales céréalières Alsace Lorraine

Rencontres régionales céréalières Alsace Lorraine Rencontres régionales céréalières Alsace Lorraine Le plan stratégique de la filière céréalière à l horizon 2025 Le 20 novembre 2014 À Metz Demande du Ministre au Président du Conseil d Administration (CA)

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION METIER EN MICROFINANCE POUR L ANNEE 2016 CONTEXTE METHODES PEDAGOGIQUES SUIVI PERSONNALISE DURÉE

PROGRAMME DE FORMATION METIER EN MICROFINANCE POUR L ANNEE 2016 CONTEXTE METHODES PEDAGOGIQUES SUIVI PERSONNALISE DURÉE PUBLIC CIBLE CHEFS D AGENCE INTERVENANT S Animé par : Des consultants experts spécialistes dans la gestion des IMF et issus du secteur financier décentralisé. Des experts de Global Business Group spécialisés

Plus en détail

A L ECHELLE NATIONALE

A L ECHELLE NATIONALE PARTICIPATION DE LA TUNISIE DANS L ELABORATION DE L AGENDA POST 2015 - ODD A L ECHELLE NATIONALE La consultation Nationale sur «LA TUNISIE QUE NOUS VOULONS» Dans le cadre du processus de réflexion sur

Plus en détail

FR Unie dans la diversité FR A8-0389/21. Amendement. Dominique Bilde au nom du groupe ENF

FR Unie dans la diversité FR A8-0389/21. Amendement. Dominique Bilde au nom du groupe ENF 25.1.2017 A8-0389/21 21 sur la mise en œuvre du programme Erasmus + Paragraphe 54 54. recommande de réduire le montant des subventions dans le domaine de la coopération entre écoles au bénéfice du nombre

Plus en détail

Recherche et enseignement supérieur

Recherche et enseignement supérieur Coûts complets par programme au sein TOTAL DE LA MISSION : 25 819 M 150 231 172 187 193 190 Formations supérieures et recherche universitaire : 13 458 M 52% Vie étudiante : 2 324 M 9% Recherches scientifiques

Plus en détail

FORUM international de DAKAR sur la RSE. 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal

FORUM international de DAKAR sur la RSE. 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal FORUM international de DAKAR sur la RSE 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE 2012 Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal 1 Sommaire Présentation de l Institut Sénégalais des Administrateurs

Plus en détail

Propositions pour un programme CCI Nantes St-Nazaire. Mandature Liste Union CC 44 CGPME MEDEF - UPA

Propositions pour un programme CCI Nantes St-Nazaire. Mandature Liste Union CC 44 CGPME MEDEF - UPA Propositions pour un programme CCI Nantes St-Nazaire Mandature 2016 2021 Liste Union CC CGPME MEDEF - UPA Commission : Animation des Réseaux 1 Proposer une lecture structurée et dynamique des réseaux d

Plus en détail

*Nourrir l humanité. Feeding. mankind *

*Nourrir l humanité. Feeding. mankind * *Nourrir l humanité Feeding mankind * Une mission : nourrir l humanité Nourrir est la fonction première et ancestrale de l agriculture. C est la mission d InVivo Nutrition et Santé Animales. 6 830 collaborateurs

Plus en détail

Un réseau, des valeurs, des Hommes

Un réseau, des valeurs, des Hommes Qui sommes- nous? Une structure régionale en place depuis 1975 : Syndicat de développement Inscrite dans un réseau Une mission : Promouvoir et développer l Agriculture Biologique en Lorraine Nos fondamentaux

Plus en détail

Charte d investissement pour la Caisse de Pension Artes & Comoedia

Charte d investissement pour la Caisse de Pension Artes & Comoedia Charte d investissement pour la Caisse de Pension Artes & Comoedia Charte Principes d investissement pour Artes & Comoedia Le Conseil de Fondation partage unanimement la vision d un développement durable

Plus en détail

L éducation à la citoyenneté : pour un monde solidaire

L éducation à la citoyenneté : pour un monde solidaire L éducation à la citoyenneté : pour un monde solidaire CONFERENCE A PARIS LE 28 NOVEMBRE 2016 PROJET DE PROGRAMME, SEPTEMBRE 2016 Conférence organisée avec le soutien de la Commission européenne Contexte

Plus en détail

COMMENT FAVORISER L EMERGENCE ET LE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISES DE TAILLE INTERMEDIAIRE?

COMMENT FAVORISER L EMERGENCE ET LE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISES DE TAILLE INTERMEDIAIRE? COMMENT FAVORISER L EMERGENCE ET LE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISES DE TAILLE INTERMEDIAIRE? Rapport cadre de la CCIP sur les ETI Rapport de M. Pierre DESCHAMPS Commission Economique, Financière et Fiscale

Plus en détail

LES MISSIONS DE LA DGE. Le sens de l entreprise pour l intérêt général DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

LES MISSIONS DE LA DGE. Le sens de l entreprise pour l intérêt général DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES LES MISSIONS DE LA DGE Le sens de l entreprise pour l intérêt général DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉDITO Notre projet stratégique «Cap compétitivité», mené en concertation avec l ensemble des agents,

Plus en détail

DEPHY : une action confortée dans le nouveau plan Ecophyto

DEPHY : une action confortée dans le nouveau plan Ecophyto Colloque DEPHY «Grandes Cultures» Alsace En marche vers une agriculture économe et performante DEPHY : une action confortée dans le nouveau plan Ecophyto Rik Vanderervern, adjoint au sous-directeur du

Plus en détail

IRIEZ-VOUS... Skier dans le Sahara? Visiter la Tour Eiffel en Italie? Acheter une perceuse dans une boulangerie?

IRIEZ-VOUS... Skier dans le Sahara? Visiter la Tour Eiffel en Italie? Acheter une perceuse dans une boulangerie? MANDAT DE GESTION TRUFFLE 2016 Offre réservée aux patrimoines supérieurs à 2.57M IRIEZ-VOUS... Skier dans le Sahara? Visiter la Tour Eiffel en Italie? Acheter une perceuse dans une boulangerie? NON? Alors

Plus en détail

AssurMiFID : nouvelles mentions légales

AssurMiFID : nouvelles mentions légales AssurMiFID : nouvelles mentions légales Vous retrouverez ci-dessous les nouvelles obligations et informations obligatoires des assureurs à votre égard. Generali s engage à respecter ces nouvelles obligations

Plus en détail

Synthèse de l atelier 2 : Les facteurs de changement 10/10/2012 «Quelles activités et compétences en territoire de Figeac en 2030?

Synthèse de l atelier 2 : Les facteurs de changement 10/10/2012 «Quelles activités et compétences en territoire de Figeac en 2030? Synthèse de l atelier 2 : Les facteurs de changement 10/10/2012 «Quelles activités et compétences en territoire de Figeac en 2030?» Dans le cadre du premier atelier du 28/08/12, les participants avaient

Plus en détail

Leadership. Une intégration totale de la chaîne de valeur. Leadership Published on OCP Corporate (http://www.ocpgroup.ma)

Leadership. Une intégration totale de la chaîne de valeur. Leadership Published on OCP Corporate (http://www.ocpgroup.ma) Leadership Une intégration totale de la chaîne de valeur Le Groupe est un leader des industries du phosphate. Il opère sur toute la chaine de valeur allant de la roche jusqu'aux engrais phosphatés en passant

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 30 juillet GROUPE DANONE : Résultats du 1 er semestre Forte croissance organique des ventes et de la marge opérationnelle Excellente croissance organique au 2 ème trimestre

Plus en détail

DIGITAL SOLUTIONS POUR LES APPLICATIONS EAU, PROCESSUS, MAZOUT & GAZ ET ÉNERGIE

DIGITAL SOLUTIONS POUR LES APPLICATIONS EAU, PROCESSUS, MAZOUT & GAZ ET ÉNERGIE DIGITAL SOLUTIONS POUR LES APPLICATIONS EAU, PROCESSUS, MAZOUT & GAZ ET ÉNERGIE L INTERNET INDUSTRIEL Digital Industrial est la fusion des univers physique et numérique - GE ouvre la voie. Avec plus de

Plus en détail

Édifier des villes apprenantes pérennes. Note conceptuelle préliminaire

Édifier des villes apprenantes pérennes. Note conceptuelle préliminaire 2 de Conférence internationale sur les villes apprenantes Édifier des villes apprenantes pérennes du 28 au 30 septembre 2015, Mexico, Mexique Note conceptuelle préliminaire Contexte L influence des villes

Plus en détail

Deux décisions stratégiques pour accélérer la croissance de nos deux principaux métiers et créer de la valeur

Deux décisions stratégiques pour accélérer la croissance de nos deux principaux métiers et créer de la valeur PRESENTATION INVESTISSEURS Deux décisions stratégiques pour accélérer la croissance de nos deux principaux métiers et créer de la valeur DOMINIQUE LOUIS Président-directeur général PHILIPPE CHEVALLIER

Plus en détail

-=-=-=-=-=- Un Peuple Un But Une Foi -=-=-=-=-=- SECRETARAIT GENERAL -=-=-=-=-=-

-=-=-=-=-=- Un Peuple Un But Une Foi -=-=-=-=-=- SECRETARAIT GENERAL -=-=-=-=-=- CT/CISSE MINISTERE DE L AGRICULTURE REPUBLIQUE DU MALI -=-=-=-=-=- Un Peuple Un But Une Foi -=-=-=-=-=- SECRETARAIT GENERAL -=-=-=-=-=- CONSULTATION SUR L EVALUATION CONJOINTE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMMENT

Plus en détail

Une collaboration pour la production d un raisin de table de qualité supérieure à destination de l Europe du Nord

Une collaboration pour la production d un raisin de table de qualité supérieure à destination de l Europe du Nord Une collaboration pour la production d un raisin de table de qualité supérieure à destination de l Europe du Nord Projet marocain de raisins de table Comment tout a commencé Le raisin est une culture majeure

Plus en détail

Mirova obtient le nouveau label «Transition énergétique et écologique pour le climat» pour ses trois fonds présentés

Mirova obtient le nouveau label «Transition énergétique et écologique pour le climat» pour ses trois fonds présentés Paris, le 23 mai 2016 Mirova obtient le nouveau label «Transition énergétique et écologique pour le climat» pour ses trois fonds présentés Mirova, société de gestion dédiée à l investissement responsable,

Plus en détail