Thèmes de formations à destination des personnels OGEC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thèmes de formations à destination des personnels OGEC"

Transcription

1 Thèmes de formations à destination des personnels OGEC Public visé : ASEM, AVS, EVS et tout salarié OGEC AVS / EVS / ASEM : Positionnement et adaptation au poste (programme détaillé en pages suivantes) Accueillir et accompagner l enfant porteur de handicap (programme détaillé en pages suivantes) Rôle et responsabilité de l AVS/EVS (programme détaillé en pages suivantes) Développer une aide pédagogique de qualité (programme détaillé en pages suivantes) Développer son rôle éducatif Les étapes du développement psychologique et psychomoteur du jeune enfant Les bases en hygiène et sécurité La bienveillance et la bientraitance Bien communiquer avec l enfant Communiquer au quotidien L autorité dans la relation éducative Confiance en soi Image de soi Bien gérer son stress L assertivité : oser dire, s affirmer, sans agresser ni manipuler 1

2 PARCOURS AVS/EVS - ASEM 3 journées de 6 heures chacune Identifier le cadre d intervention Connaître le rôle des différents partenaires de l équipe éducative Cerner les besoins de l enfant Repérer ses missions et les limites de la fonction Mettre en œuvre une communication adaptée Développer une posture d accompagnement Apports théoriques Travail autour de la posture professionnelle Mises en situation Analyse de pratique Échanges en groupe 2

3 1 ère séquence : Rappel historique -L école maternelle -ASEM -AVS 2 ème séquence : Contexte d exercice -Communiquer au sein de l école -Principes du systèmes éducatifs français -Connaissance de l établissement et de la scolarité obligatoire, du socle commun -Spécificités de l enseignement catholique 3 ème séquence : Fonctions -Situer sa fonction vis à vis de l équipe -Identifier les différentes fonctions de l ASEM -Identifier les différentes fonctions de l AVS/EVS 4 ème séquence : Missions -Cerner ses missions -Éthique -Responsabilité 5 ème séquence : L enfant - Les grandes étapes du développement de l enfant - Les besoins des élèves 6 ème séquence : La communication - Identifier la relation entre l élève-enfant et l adulte - Adopter un comportement adapté - L importance de la verbalisation 7 ème séquence : Dans la classe -clarification des rôles de chacun -identifier les obstacles à surmonter 8 ème séquence : l accompagnement -La relation d accompagnement -S approprier des gestes adaptés 3

4 PARCOURS AVS/EVS 3 journées de 6 heures chacune Disposer de connaissances permettant d identifier les obstacles que rencontrent les élèves porteurs d un handicap. Connaitre les différents handicaps (dyscalculie, dyspraxie, dysphasie, troubles de l'attention, hyperactivités troubles envahissants du développement...). Participer à la mise en œuvre du projet individualisé. Adapter les pratiques d aide pour prendre en compte la diversité des élèves et leurs besoins spécifiques. Faciliter l'intégration et l inclusion scolaire des élèves porteurs de handicap Accompagner les élèves en besoins éducatifs particuliers Approche théorique et pratique des situations Echanges entre pairs et construction d outils 4

5 Analyse de pratiques sur des cas concrets en privilégiant l expérience de terrain des participants et travail des attitudes personnelles Illustrations par des vidéos. 1 ère séquence : Quelques repères - Approche historique du handicap - Définition du handicap - Problématique de l enfant en situation de handicap 2 ème séquence : Les difficultés de l élève face aux apprentissages - Identifier les besoins des enfants - Quelques bases sur l apprentissage - Les fonctions cognitives en jeu dans l acte d apprendre - Les manifestations des difficultés d apprentissage 3 ème séquence : Présentation des besoins éducatifs particuliers des élèves - Troubles du langage oral et de la communication : Dysphasie - Troubles du langage écrit et de la lecture : Dyslexie, dysorthographie - Troubles des fonctions logico-mathématiques et du raisonnement : Dyscalculie - Troubles des apprentissages moteurs : Dyspraxie - Troubles des apprentissages affectifs : Troubles déficitaires de l'attention et hyperactivité - -Troubles autistiques, - Troubles envahissant du développement - Troubles de la conduite et des comportements 4 ème séquence : Identification des partenaires - ULIS, UPI, SEGPA, EREA - Services de prévention et d accompagnement : CAMPS, CMP, CMPP, SESSAD - Regroupement d adaptation : maître E, psychologue de l éducation - La communication avec les parents 5 ème séquence : Adapter ses gestes et son accompagnement pour favoriser les apprentissages - Améliorer la concentration - Apporter l aide pédagogique correspondant aux besoins spécifiques des différents handicaps - S approprier les objectifs définis dans le Projet Personnalisé de Scolarisation - Coopérer avec le professeur 6 ème séquence : Adapter ses gestes et son accompagnement pour faciliter l intégration au groupe - Communication gestion des émotions - La relation par le jeu 5

6 - Le respect des règles 7 ème séquence : Accompagner et favoriser l autonomie de l élève - Les gestes quotidiens - La relation à l espace - Des réponses possibles en fonction des troubles 6

7 PARCOURS AVS/EVS 3 journées de 6 heures chacune Situer sa fonction dans l établissement Se situer dans l équipe pluri disciplinaire Développer la capacité à analyser son activité en vue d élargir ses compétences Identifier et cerner ses missions Définir ses actions dans l aide à l élève Ajuster sa communication et son comportement aux besoins de l enfant Développer une collaboration avec le professeur, les partenaires Communiquer avec la famille Adopter une posture professionnelle Participer à la mise en œuvre du projet individualisé de l élève Apports d informations théoriques et pratiques Alternance de temps de travail binôme, sous groupe, groupe entier Mises en situation Analyse d expériences Échanges et mutualisation 7

8 1ère séquence : Situer sa fonction dans l établissement -Comprendre le fonctionnement d un établissement scolaire -Cerner son contexte d exercice -Identifier les différents partenaires -Savoir se situer au sein de l équipe éducative 2 ème séquence : Identifier et cerner ses missions -Les fonctions d accompagnement -Les fonctions de socialisation -Les fonctions de protection -Les fonctions éducatives 3 ème séquence : L aide aux apprentissages scolaires -Savoir analyser les conséquences d une déficience ou d un handicap sur la vie quotidienne et sociale en milieu scolaire. -Identifier les points de vigilance dans l accompagnement d élèves porteurs d un handicap -Acquérir des méthodes favorisant le développement de l élève -Développer une posture d aide -S approprier les gestes adaptés aux différentes situations 4 ème séquence : Les relations -Savoir adapter sa communication dans les dimensions verbales et non verbales -Avec l élève -Avec la famille -Avec l enseignant -Avec les autres professionnels qui travaillent avec l enfant 5 ème séquence : La posture professionnelle -La responsabilité -L éthique -Les qualités attendues 6 ème séquence : Le Projet Personnel de Scolarisation -Développer ses capacités à observer et analyser une situation -Prendre connaissance des objectifs et des besoins de l élève -Faciliter le développement des compétences de l enfant -Participer à la mise en œuvre du PPS 8

9 PARCOURS ASEM 3 journées de 6 heures chacune Repérer les différentes étapes du développement du petit enfant Améliorer sa communication avec l enfant Acquérir des bases sur les théories de l apprentissage Renforcer les compétences dominantes du métier d ASEM Participer à la mission éducative de l établissement Identifier les objectifs de l école maternelle Définir ses actions dans l accompagnement pédagogique Adopter une posture professionnelle d étayage et d accompagnement Développer la capacité à analyser son activité en vue d élargir ses compétences Apports théoriques Apports de méthodes Mises en situation Analyse de pratique Réflexion autour de cas concrets 9

10 1 ère séquence : Le développement de l enfant -Les grandes étapes du développement de l enfant de 3 à 6 ans sur les plans sur les plans affectif, intellectuel, langagier et psychomoteur -La notion d autonomie 2 ème séquence : La communication avec l enfant -La communication non verbale -La construction du langage -Le langage dans les activités 3 ème séquence : L apprentissage -Rappels sur les théories de l apprentissage -L intérêt du jeu coopératif -Manifestations des difficultés d apprentissage 4 ème séquence : Mieux connaître son cadre d exercice -La spécificité de l école maternelle -Les objectifs de l école maternelle 5 ème séquence : L accompagnement pédagogique -L identification de la fonction pédagogique -Les méthodes favorisant le développement de l élève 6 ème séquence : La posture professionnelle -Place et rôle de l ASEM dans les différentes activités -La posture d étayage 7ème séquence : L animation -Techniques de mise en place et d animation des ateliers -Organisation des activités de jeu 10

CONTENUS POUR LA FORMATION 2 CA-SH Certificat Complémentaire pour les Enseignements Adaptés et la Scolarisation des Elèves en Situation de Handicap

CONTENUS POUR LA FORMATION 2 CA-SH Certificat Complémentaire pour les Enseignements Adaptés et la Scolarisation des Elèves en Situation de Handicap CONTENUS POUR LA FORMATION 2 CA-SH Certificat Complémentaire pour les Enseignements Adaptés et la Scolarisation des Elèves en Situation de Handicap UF 1 100 heures Pratiques pédagogiques différenciées

Plus en détail

SESSAD PAI (Paris Autisme Intégration)

SESSAD PAI (Paris Autisme Intégration) SESSAD PAI (Paris Autisme Intégration) André Masin afg-web.fr 1 Le SESSAD PAI s inscrit dans le réseau r d AFG AFG (Association Française aise de Gestion de services et établissements pour personnes autistes)

Plus en détail

Contenus de la séquence d accompagnement pédagogique

Contenus de la séquence d accompagnement pédagogique NOM DE L ORGANISME : IGL Intitulé de la formation : S occuper d enfants en situation de handicap Réf. MIEH Equipe pédagogique : Educatrice spécialisée et psychomotricienne exerçant à domicile auprès d

Plus en détail

Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé

Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé Livret d accueil Mai 2011-1 - 1 - Place de l auxiliaire de vie scolaire L auxiliaire de vie scolaire fait partie intégrante de l équipe éducative et, à ce titre,

Plus en détail

Plan de Formation AESH 2015/2016 SESSION 3

Plan de Formation AESH 2015/2016 SESSION 3 Plan de Formation AESH 2015/2016 SESSION 3 THEORIE EREA-LEA «Paul VINCENSINI» (RNE : 0840096Y) 84270 VEDENE Mardi 01 mars 2016 de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 o Module I2 : Cadre de l emploi des AESH Ethique

Plus en détail

AVS/EVS: Repères communs pour un établissement scolaire

AVS/EVS: Repères communs pour un établissement scolaire Préambule D un département à l autre, d un diocèse à l autre, la gestion des AVS est différente. Certains diocèses ne rencontrent aucune difficulté pour avoir des contrats de l éducation nationale, d autres

Plus en détail

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs Cahier des charges 2011 / 2012 - déclinaison 1 er degré - département du Doubs K0 : Premiers apprentissages en maternelle. K1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Maîtriser

Plus en détail

L ORGANISATION DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS

L ORGANISATION DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS L ORGANISATION DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS Le premier degré ECOLE PRIMAIRE Ecole maternelle Âges concernés : 2 à 5 ans Ecole élémentaire Âges concernés : 6 à 11 ans Spécificité française : l école maternelle

Plus en détail

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier Une première approche Modifié par LOI n 2013-595 du 8 juillet 2013 - art. 44 La formation...stimule leur développement sensoriel, moteur, cognitif et social, développe l'estime de soi et des autres et

Plus en détail

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs PAF 2012/2013 Cahier des déclinaison 1 er degré - département du Doubs N0 : Premiers apprentissages en maternelle. N1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Favoriser les échanges

Plus en détail

Les parties prenantes

Les parties prenantes : "$ % %" %&'%# ()*++,+-./.+/--+ %,"()0 1234 ETUDE pour l élaboration d un PROJET PERSONNALISE DE SCOLARISATION d un enfant ou d un adolescent présentant un handicap de la loi 2005-102 du 11 février 2005

Plus en détail

Fonctionnement du lycée professionnel Comment l élève en situation de handicap est accompagné dans son parcours professionnel (volet 1 «les moyens»)

Fonctionnement du lycée professionnel Comment l élève en situation de handicap est accompagné dans son parcours professionnel (volet 1 «les moyens») Fonctionnement du lycée professionnel Comment l élève en situation de handicap est accompagné dans son parcours professionnel (volet 1 «les moyens») Académie de Créteil Sommaire 1 Notre offre de formation

Plus en détail

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Bulletin Officiel de l Education Nationale (BOEN) n 43 - p. 3126 du 24/11/1994 REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Extrait de la

Plus en détail

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M 0 Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation (MEEF) Mention MEEF premier degré / Parcours professorat des écoles bilingue Objectifs de la formation Le master MEEF, mention premier

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 9

Organisation des enseignements au semestre 9 Organisation des enseignements au semestre 9 UE1 : Séminaire de Psychologie (Responsable : N. Bonneton-Botté) Connaître et utiliser les recherches récentes en Psychologie dans les domaines de la difficulté,

Plus en détail

Atelier 1 : Aménagements pour des élèves ayant un syndrome d Asperger scolarisés dans des classes ordinaires du primaire Objectifs Contenus

Atelier 1 : Aménagements pour des élèves ayant un syndrome d Asperger scolarisés dans des classes ordinaires du primaire Objectifs Contenus Atelier 1 : Aménagements pour des élèves ayant un syndrome d Asperger scolarisés dans des classes ordinaires du primaire Marie-Claude Volper, enseignante spécialisée et formatrice en autisme, Etat de Vaud

Plus en détail

Cahier des charges de la formation des professeurs et des personnels d éducation fonctionnaires stagiaires Année

Cahier des charges de la formation des professeurs et des personnels d éducation fonctionnaires stagiaires Année Cahier des charges de la formation des professeurs et des personnels d éducation fonctionnaires stagiaires Année 2010 2011 Ce cahier des charges vise à définir les principes et le cadre général garantissant,

Plus en détail

J.C TOUZANNE Formation AVS

J.C TOUZANNE Formation AVS Formation AVS 2015-2016 Pas une maladie mais un état permanent mais évolutif Déficience intellectuelle ou troubles cognitifs? Retard de développement de +/- 3 ans par rapport à la classe d âge Rythme

Plus en détail

Proposition de résolution portant sur la détection des troubles cognitifs spécifiques dans la formation des enseignants de l enseignement fondamental

Proposition de résolution portant sur la détection des troubles cognitifs spécifiques dans la formation des enseignants de l enseignement fondamental Proposition de résolution portant sur la détection des troubles cognitifs spécifiques dans la formation des enseignants de l enseignement fondamental Déposée par M. Philippe Knaepen, M. Olivier Maroy,

Plus en détail

dans l appropriation des connaissances et des compétences du socle commun BO n 32 du 3 septembre 2009

dans l appropriation des connaissances et des compétences du socle commun BO n 32 du 3 septembre 2009 dans l appropriation des connaissances et des compétences du socle commun BO n 32 du 3 septembre 2009 1 Une pédagogie particulière respectueuse des besoins des jeunes enfants Le même référentiel de compétences

Plus en détail

VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE

VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE Il est essentiel de se constituer un référent commun connu de tous les enseignants de la en matière de prévention et

Plus en détail

Présentation. IMS Charles ISAUTIER

Présentation. IMS Charles ISAUTIER FONDATION PÈRE FAVRON IMS Charles ISAUTIER Présentation IMS Charles ISAUTIER Présentation IMS Charles ISAUTIER juin 2013 1 L institut Médico Social Charles ISAUTIER, regroupe plusieurs établissements pour

Plus en détail

La priorité à l école primaire

La priorité à l école primaire La priorité à l école primaire L essentiel > Le parcours scolaire d un enfant se joue pour beaucoup dans les premières années. L école primaire est en effet le lieu des apprentissages fondamentaux et donc

Plus en détail

DEAES : Spécialité «Accompagnement à l éducation inclusive et à la vie ordinaire»

DEAES : Spécialité «Accompagnement à l éducation inclusive et à la vie ordinaire» DEAES : Spécialité «Accompagnement à l éducation inclusive et à la vie ordinaire» Formation théorique : 525 h dont 378h communes à toutes les spécialités et 147h de spécialité DF1 : Se positionner comme

Plus en détail

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire C1 Agir en tant que professionnel, interprète critique d objets de savoirs et/ou de culture 1. Manifester une compréhension critique des savoirs à enseigner, afin de permettre aux élèves de se les approprier

Plus en détail

Première partie Attitude des enseignants envers l inclusion scolaire d élèves avec autisme dans le contexte du paradigme inclusif 21

Première partie Attitude des enseignants envers l inclusion scolaire d élèves avec autisme dans le contexte du paradigme inclusif 21 Sommaire Introduction 15 Première partie Attitude des enseignants envers l inclusion scolaire d élèves avec autisme dans le contexte du paradigme inclusif 21 1. La scolarisation des élèves handicapés en

Plus en détail

Sco. Scolarisation. Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations.

Sco. Scolarisation. Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations. Cachet MDPH Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations renouvellement Date de dépôt du dossier à la MDPH : / /20 Pour l année scolaire 20 /20

Plus en détail

Présentation du «guide Dys» Dir. Compensation

Présentation du «guide Dys» Dir. Compensation Présentation du «guide Dys» Dir. Compensation Rappel de quelques fondamentaux p.2 Le droit à compensation Article L 114 1-1 du CASF : La personne handicapée a droit à la compensation des conséquences de

Plus en détail

Enjeux et finalités de la loi du 11 février dans le second degré

Enjeux et finalités de la loi du 11 février dans le second degré Enjeux et finalités de la loi du 11 février 2005 dans le second degré Enjeux et finalités de la loi du 11 février 2005 dans le second degré 1. Bref rappel : 1.1.La loi du 11 février 2005 1.2. Les conséquences

Plus en détail

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Pôle pédagogique «maternelle» des Vosges avril 2015 Plan 1. Une charte des programmes : les principes

Plus en détail

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES DOMAINE DE COMPETENCES COMPETENCES INDICATEURS DE COMPETENCES DC1 : CONNAISSANCE DE LA PERSONNE 1/1 Situer la personne aidée au stade de son développement - Connaissance générale des différentes étapes

Plus en détail

APPEL D OFFRES

APPEL D OFFRES CENTRE CATHOLIQUE POUR LA FORMATION EN COURS DE CARRIERE (CECAFOC) APPEL D OFFRES 2015-2018 FICHES TECHNIQUES ( du CAHIER DES CHARGES) COMITE Cecafoc Comité d expertise enseignement secondaire spécialisé

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Conception. Manon Paquette Consultante en éducation, formation et évaluation

TABLE DES MATIÈRES. Conception. Manon Paquette Consultante en éducation, formation et évaluation P TABLE DES MATIÈRES 1 PRÉSENTATION DE LA VIDÉO 4 2 ANIMATION DESTINÉE AU PERSONNEL ENSEIGNANT 5 2.1 Préparation 6 2.2 Visionnement 6 2.3 Intégration 7 3 ANIMATION DESTINÉE AUX PARENTS 8 3.1 Préparation

Plus en détail

ACCOMPAGNER,TROUVER SA PLACE EN TANT QU'AVS. Inspection de l Éducation Nationale de Calais ASH

ACCOMPAGNER,TROUVER SA PLACE EN TANT QU'AVS. Inspection de l Éducation Nationale de Calais ASH ACCOMPAGNER,TROUVER SA PLACE EN TANT QU'AVS Inspection de l Éducation Nationale de Calais ASH La scolarisation : un droit et une obligation Tous les enfants ont droit à l éducation. En France, la scolarité

Plus en détail

Actualiser les compétences des directeurs en poste. actualiser les compétences des directeurs en poste

Actualiser les compétences des directeurs en poste. actualiser les compétences des directeurs en poste INDIVIDUEL DISPOSITIF : 16D0320004 - DIRECTEURS OU CHARGÉS D'ÉCOLE Module : 3602 - HYGIÈNE, SÉCURITÉ, SANTÉ, Directeurs d'école en poste La sécurité à l'école - entretenir la vigilance de tous les adultes

Plus en détail

05 février 2016 Académie de Nice, Alpes Maritimes, ASH

05 février 2016 Académie de Nice, Alpes Maritimes, ASH 05 février 2016 Académie de Nice, Alpes Maritimes, ASH Certificat d'aptitude Professionnelle pour les Aides spécialisées, les enseignements adaptés et la Scolarisation des élèves en situation de Handicap

Plus en détail

MODULE «Différenciation pédagogique et stratégies d enseignement» 05 novembre heures : 9h- 12h / 13h00-16h00

MODULE «Différenciation pédagogique et stratégies d enseignement» 05 novembre heures : 9h- 12h / 13h00-16h00 MODULE «Différenciation pédagogique et stratégies d enseignement» 05 novembre 2014 6 heures : 9h- 12h / 13h00-16h00 FORMATION DES PROFESSEURS STAGIAIRES PLP Sciences et Techniques Médico sociales, Biotechnologie

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales

PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales Spécialité accompagnement de la vie à domicile Domaines

Plus en détail

I) La précocité et l Ecole. François La Fontaine référent académique des EIP

I) La précocité et l Ecole. François La Fontaine référent académique des EIP I) La précocité et l Ecole 16/01/13 2) Un paradoxe Il existe un paradoxe particulier entre les potentialités réelles de ces enfants et l exploitation de celles-ci : 1/3 réussissent très bien à l école

Plus en détail

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention Le moniteur-éducateur participe

Plus en détail

Lundi 12 janvier Objet : la SEGPA. David FARRENQ : Directeur de SEGPA.

Lundi 12 janvier Objet : la SEGPA. David FARRENQ : Directeur de SEGPA. Lundi 12 janvier 2015. Objet : la SEGPA. David FARRENQ : Directeur de SEGPA. SECTION D ENSEIGNEMENT GENERAL ET PROFESSIONNEL ADAPTE Ministère Cadre réglementaire Population concernée Financement Contrôles

Plus en détail

CONNAISSANCE DES DIFFERENTES STRUCTURES. Présentation par Laetitia Lauvergeat, Enseignante spécialisée SESSAD Moulins

CONNAISSANCE DES DIFFERENTES STRUCTURES. Présentation par Laetitia Lauvergeat, Enseignante spécialisée SESSAD Moulins CONNAISSANCE DES DIFFERENTES STRUCTURES Présentation par Laetitia Lauvergeat, Enseignante spécialisée SESSAD Moulins Au programme : 1/ Bassins d éducation 2/ Dispositifs de l éducation Nationale 3/ Dispositifs

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS

OFFRE DE FORMATIONS OFFRE DE FORMATIONS 2015-2016 SERVICES ÉDUCATIFS DOCUMENT DE CONSULTATION Secondaire Incontournables 2015-2016 PRÉSCOLAIRE PRIMAIRE Motricité fine au préscolaire Évaluation et versement dans GPI Évaluation

Plus en détail

Déclinaison du référentiel de compétences des enseignants pour une formation des professeurs des écoles à l exercice en école maternelle.

Déclinaison du référentiel de compétences des enseignants pour une formation des professeurs des écoles à l exercice en école maternelle. Déclinaison du référentiel de compétences des enseignants pour une formation des professeurs des écoles à l exercice en école maternelle. La formation des enseignants à l exercice en école maternelle,

Plus en détail

Les compétences de l AVS

Les compétences de l AVS Les compétences de l AVS Quelques rappels L attribution d un AVS à un élève peut être envisagée quelle que soit la nature du handicap et quel que soit le niveau d enseignement. L'élève doit être reconnu

Plus en détail

Portfolio Formation Auxiliaire de Vie Scolaire

Portfolio Formation Auxiliaire de Vie Scolaire Portfolio Auxiliaire de Vie Scolaire Préambule Cet outil a pour but de vous aider à recueillir l ensemble des éléments de votre parcours de formation au service des élèves en situation de handicap : La

Plus en détail

ANNEXE II RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

ANNEXE II RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ANNEXE II RÉFÉRENTIEL DE FORMATION Le référentiel de formation décrit, de façon organisée, les savoir-faire et les connaissances associées qui doivent être acquis au cours de la formation conduisant au

Plus en détail

fiche d accompagnement pédagogique

fiche d accompagnement pédagogique fiche d accompagnement pédagogique Les compétences développées par la pratique des ateliers philosophiques en maternelle PS/MS/GS Fiche écrite par Jean-Charles Pettier, docteur en sciences de l éducation

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2010 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE FORMATIONS «REPÈRES» o Concevoir et animer une séance de prévention autour d

Plus en détail

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES Domaine de compétences 1 Accompagnement social et éducatif spécialisé Instaurer une relation Aider à la construction de l' identité et au développement des capacités Assurer une fonction de repère et d

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007, Journal Officiel n 168 du 7 juillet 2007. Contexte de l intervention Le moniteur-éducateur

Plus en détail

Orientation vers les structures de soin

Orientation vers les structures de soin Orientation vers les structures de soin Anne CZEKAJEWSKI Médecin scolaire Michèle OCCELLI Médecin conseiller technique Inspection Académique Hautes-Pyrénées Mars 2010 Soins individuels*, ambulatoires.

Plus en détail

Dispositif de scolarisation de jeunes élèves avec Troubles Envahissants du Développement (TED) dans une école de droit commun

Dispositif de scolarisation de jeunes élèves avec Troubles Envahissants du Développement (TED) dans une école de droit commun Dispositif de scolarisation de jeunes élèves avec Troubles Envahissants du Développement (TED) dans une école de droit commun 2 établissements publics pour qui la mission est de répondre aux besoins de

Plus en détail

Des pistes pour rédiger son projet d école. OBJECTIFS CENTRÉS SUR LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES

Des pistes pour rédiger son projet d école. OBJECTIFS CENTRÉS SUR LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES 1 Des pistes pour rédiger son projet d école. Les tableaux qui suivent proposent quelques exemples d entrées pour rédiger les projets d écoles. Il ne s agit que de pistes, établies en fonction des textes

Plus en détail

LES TROUBLES DES FONCTIONS COGNITIVES OU MENTALES : Difficultés d apprentissage et nature des compensations.

LES TROUBLES DES FONCTIONS COGNITIVES OU MENTALES : Difficultés d apprentissage et nature des compensations. LES TROUBLES DES FONCTIONS COGNITIVES OU MENTALES : Difficultés d apprentissage et nature des compensations. Un exemple de dispositif: l U.L.I.S. collège Plan: 1) Description du poste. 2) Profil des élèves.

Plus en détail

De nouvelles missions pour les RASED?

De nouvelles missions pour les RASED? De nouvelles missions pour les RASED? Une évolution des fonctions entre 2002 et 2009? Comment lire les textes? La circulaire de 2002 traite de l adaptation et de l intégration scolaire. Les deux situations

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION. Partie C Evaluation en milieu professionnel

GRILLE D EVALUATION. Partie C Evaluation en milieu professionnel CENTRE REGIONAL DE FORMATION D AIDES MEDICO-PSYCHOLOGIQUES CREAI Champagne-Ardenne Cité Administrative Tirlet 51036 CHALONS EN CHAMPAGNE CEDEX Tél. 03 26 68 35 71 - Fax 03 26 68 53 85 - E-Mail : creai-ca@orange.fr

Plus en détail

SESSAD (Service d éducation spéciale et de soins à domicile)

SESSAD (Service d éducation spéciale et de soins à domicile) 29 mai 2013 Lycée Louis Barthou Collectif inter-sessad et CAMSP du Béarn. Les rencontres ont débuté en 2007. L Objectif était d avoir une meilleure connaissance des services, des différents dispositifs

Plus en détail

Service de formation

Service de formation Service de formation 2016-2017 Notre mission Faciliter l intégration des enfants présentant une déficience, un déficit ou un trouble du spectre de l autisme fréquentant un service de garde en milieu scolaire.

Plus en détail

COMPTE RENDU de REUNION de L EQUIPE EDUCATIVE

COMPTE RENDU de REUNION de L EQUIPE EDUCATIVE COMPTE RENDU de REUNION de L EQUIPE EDUCATIVE ASH 29 Le : / /20 Pour l année scolaire 20 /20 I. Identification NOM et Prénom de l élève : Date de naissance : / / Nom et coordonnées de l enseignant référent

Plus en détail

Accueil et scolarisation des enfants «DYS» dans l Académie de Caen 4 juin 2014

Accueil et scolarisation des enfants «DYS» dans l Académie de Caen 4 juin 2014 Accueil et scolarisation des enfants «DYS» dans l Académie de Caen 4 juin 2014 Thierry Potdevin Conseiller du Recteur pour l ASH Repérer, accompagner, contribuer à la réussite scolaire 1. Du repérage au

Plus en détail

Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1

Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1 Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1 Le principe de l établissement de référence a. Extrait de la loi du 11 février2005 «Tout enfant, tout adolescent présentant

Plus en détail

La loi du 11 fév PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS

La loi du 11 fév PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS La loi du 11 fév. 2005 PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS La loi du 11 février 2005 Une évolution en matière de de scolarisation des élèves handicapés L école de secteur est

Plus en détail

Connaissance du handicap et prise en charge : La déficience intellectuelle. Sylvie CHOUTEAU

Connaissance du handicap et prise en charge : La déficience intellectuelle. Sylvie CHOUTEAU Connaissance du handicap et prise en charge : La déficience intellectuelle Sylvie CHOUTEAU 29-01-2014 1 - Introduction : Généralités : Etat des lieux de la déficience intellectuelle Quelques rappels historiques.

Plus en détail

LE PROJET PERSONNALISÉ DE SCOLARISATION. Le P.P.S Réalisation et mise en oeuvre La place et le rôle des acteurs

LE PROJET PERSONNALISÉ DE SCOLARISATION. Le P.P.S Réalisation et mise en oeuvre La place et le rôle des acteurs LE PROJET PERSONNALISÉ DE SCOLARISATION Le P.P.S Réalisation et mise en oeuvre La place et le rôle des acteurs 1 La loi du 11 février 2005 "Constitue un handicap au sens de la loi toute limitation d activité

Plus en détail

Mission de Prévention

Mission de Prévention LE RASED : une équipe pluridisciplinaire Circulaire n 2009-088 du 17-7-2009 Psychologue scolaire, maître E ( dominante pédagogique), maître G (dominante rééducative). Rôles et missions du Maître E Mission

Plus en détail

AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE MEMENTO ACADEMIQUE

AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE MEMENTO ACADEMIQUE AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE MEMENTO ACADEMIQUE FEVRIER 2014 WWW.AC-LYON.FR De nombreux élèves en situation de handicap ont besoin pour poursuivre leur parcours scolaire d'être accompagnés pour réaliser

Plus en détail

Le projet personnalisé de scolarisation

Le projet personnalisé de scolarisation Le projet personnalisé de scolarisation Présentation d un outil d aide à l élaboration du PPS Commission régionale Handicap & Scolarité 13 mai 2011 CREAI Rhône-Alpes 2011 Le PPS : mode d emploi Présentation

Plus en détail

L organisation à travers: d L après SEGPA. - Des objectifs. - Un enseignement et une pédagogie adaptés. - Un suivi individualisé.

L organisation à travers: d L après SEGPA. - Des objectifs. - Un enseignement et une pédagogie adaptés. - Un suivi individualisé. La SEGPA C est quoi? 1 Signification du terme SEGPA. L avant SEGPA. L organisation à travers: - Des objectifs - Un enseignement et une pédagogie adaptés. - Un suivi individualisé. d L après SEGPA. 2 Signification

Plus en détail

CONTENU DEAES. DC1 : Se positionner comme professionnel dans le champ de l action sociale -140h-

CONTENU DEAES. DC1 : Se positionner comme professionnel dans le champ de l action sociale -140h- CONTENU DEAES DC1 : Se positionner comme professionnel dans le champ de l action sociale -140h- Contenu du socle commun (126h) : Les bases des politiques publiques et des lois régissant le secteur social

Plus en détail

I - L enseignant, agent du service public d éducation

I - L enseignant, agent du service public d éducation REFERENTIEL DE COMPETENCES PROFESSIONNELLES DE L ENSEIGNANT Référentiel commun à tous les enseignants L enseignant met en œuvre les missions que la nation assigne à l Ecole. En sa qualité de fonctionnaire

Plus en détail

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Les observables du formateur au cours d une visite à un professeur exerçant en classe maternelle et au cours de l entretien

Les observables du formateur au cours d une visite à un professeur exerçant en classe maternelle et au cours de l entretien Les observables du formateur au cours d une visite à un professeur exerçant en classe maternelle et au cours de Référentiel des Les connaissances, aptitudes et maternelle 1 COMPETENCES COMMUNES A TOUS

Plus en détail

Réseau d Aides Spécialisées aux Enfants en Difficulté

Réseau d Aides Spécialisées aux Enfants en Difficulté Réseau d Aides Spécialisées aux Enfants en Difficulté Antenne Seltz-Soultz Mail commun : rased.seltz.soultz@gmail.com Site rased : sur le site de l inspection, dans la section liens. Lien direct : http://daubard-ecole.pagesperso-orange.fr/index.html

Plus en détail

De l intégration à l inclusion scolaire des élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage

De l intégration à l inclusion scolaire des élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage De l intégration à l inclusion scolaire des élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage par Marie-Ève Lacroix et Pierre Potvin, Université du Québec à Trois-Rivières Le texte qui suit définit

Plus en détail

FORMATION CONTINUE DES ASSISTANTS MATERNELS

FORMATION CONTINUE DES ASSISTANTS MATERNELS FORMATION CONTINUE DES ASSISTANTS MATERNELS PROGRAMME DE FORMATION POUR TOUTE QUESTION CONCERNANT CE PROGRAMME, MERCI DE CONTACTER : REFERENCE TEL. 03.88.59.45.35. 13 rue des Coquelicots - 67550 STRASBOURG-VENDENHEIM

Plus en détail

École maternelle. aménagement des espaces, voir p. 26 aménagement du temps (différents temps, )voir p.16

École maternelle. aménagement des espaces, voir p. 26 aménagement du temps (différents temps, )voir p.16 BO n 5 du 12/04/07 HS École maternelle Introduction Une école de plein exercice Responsabilité double : mener à bien les apprentissages du C1 et engager tous les élèves, sans exception, dans la première

Plus en détail

PRESENTATION DES EPREUVES. à l'attention des examinateurs-postulants du Diplôme d Etat de Moniteur-Educateur EPREUVES DE CERTIFICATION

PRESENTATION DES EPREUVES. à l'attention des examinateurs-postulants du Diplôme d Etat de Moniteur-Educateur EPREUVES DE CERTIFICATION PRESENTATION DES EPREUVES à l'attention des examinateurs-postulants du Diplôme d Etat de Moniteur-Educateur Rectorat Division des Examens et Concours DIV.E.C. 4-2 Le Diplôme d Etat de Moniteur Educateur

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007 relatif au Diplôme d État de Moniteur Éducateur fixant les modalités d accès à la formation,

Plus en détail

Déclinaison du référentiel de compétences des enseignants. pour une formation des professeurs des écoles. à l exercice en école maternelle.

Déclinaison du référentiel de compétences des enseignants. pour une formation des professeurs des écoles. à l exercice en école maternelle. Déclinaison du référentiel de compétences des enseignants pour une formation des professeurs des écoles à l exercice en école maternelle. La formation des enseignants à l exercice en école maternelle,

Plus en détail

Modules (Objectifs, Contenus, Stage pédagogique) et Certification. Module 1

Modules (Objectifs, Contenus, Stage pédagogique) et Certification. Module 1 Module 1 Ce module peut être mis en œuvre avec des stagiaires de disciplines sportives différentes. Connaissance des personnes déficientes intellectuelles ou atteintes de troubles psychiques, des contextes

Plus en détail

Présentation des programmes en EPS

Présentation des programmes en EPS Présentation des programmes en EPS BO N 44 du 26 novembre 2015 Cycle 2 Cycle 3 Cycle 4 www.ac-dijon.fr Formation disciplinaire EPS - Ac Dijon 1 ORGANISATION DES PROGRAMMES PAR CYCLE : 3 VOLETS VOLET 1

Plus en détail

Nouveaux programmes pour l école maternelle : points de vigilance. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Lyon 6 février 2015

Nouveaux programmes pour l école maternelle : points de vigilance. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Lyon 6 février 2015 Nouveaux programmes pour l école maternelle : points de vigilance Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Lyon 6 février 2015 La nouvelle carte d identité de l école maternelle Code

Plus en détail

Synthèse des travaux du groupe n 3 : «formation de s professionnels et des aidants naturels»

Synthèse des travaux du groupe n 3 : «formation de s professionnels et des aidants naturels» Synthèse des travaux du groupe n 3 : «de s professionnels et des aidants naturels» Rappel des axes de travail proposés au CTRA du 20 juin pour ce groupe de travail: - Inventaire de l offre de qualifiante

Plus en détail

La prise en charge de la dyslexie en établissement scolaire

La prise en charge de la dyslexie en établissement scolaire La prise en charge de la dyslexie en établissement scolaire De l enseignement primaire au secondaire Les élèves à besoins éducatifs particuliers : une obligation de prise en compte par l école EN SITUATION

Plus en détail

Projet d organisation de l année de fonctionnaire stagiaire PsyEN (Références : fiches GT14 et référentiel de connaissances et de compétences)

Projet d organisation de l année de fonctionnaire stagiaire PsyEN (Références : fiches GT14 et référentiel de connaissances et de compétences) 1 Principes généraux Projet d organisation de l année de fonctionnaire stagiaire PsyEN (Références : fiches GT14 et référentiel de connaissances et de compétences) Les psychologues de l éducation nationale

Plus en détail

GESTION DE CLASSE (MA)

GESTION DE CLASSE (MA) GESTION DE CLASSE (MA) Responsable de l unité d enseignement : Pascal CARRON Ce cours traite de la relation pédagogique dans le cadre de la classe, sous différents angles d approches et à l aide d outils

Plus en détail

Son rôle dans les troubles des apprentissages et / ou du développement. Diaporama réalisé par Sophie Saltarelli, membre de l ERR 21 de PLURADYS

Son rôle dans les troubles des apprentissages et / ou du développement. Diaporama réalisé par Sophie Saltarelli, membre de l ERR 21 de PLURADYS Son rôle dans les troubles des apprentissages et / ou du développement Les domaines de compétence Prévention Diagnostic Rééducation De la communication, verbale et non verbale Des retards ou troubles de

Plus en détail

Le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation Présentation concours internes

Le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation Présentation concours internes Le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation Présentation concours internes Collège la TOURETTE 4 novembre 2015 Un métier, des textes Le statut de 1950 Les

Plus en détail

Études de cas. Atelier 11 «Scolarisation d enfants ou adolescents présentant un handicap mental ou psychique»,

Études de cas. Atelier 11 «Scolarisation d enfants ou adolescents présentant un handicap mental ou psychique», Études de cas Atelier 11 «Scolarisation d enfants ou adolescents présentant un handicap mental ou psychique», Jeune garçon de 6 ans Présentant un retard mental global et des troubles du comportement Carences

Plus en détail

Formation professionnalisante des suppléants et D.A. du 2 nd degré Année scolaire

Formation professionnalisante des suppléants et D.A. du 2 nd degré Année scolaire C NFETP de NANTES - 31, rue des44400 REZE Tél. : 02 40 32 88 00 1 Formation professionnalisante des suppléants et D.A. du 2 nd degré Année scolaire 2015 2016 Le 06.07.2015 PUBLIC Statut : Suppléants effectuant

Plus en détail

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT?

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? L aide personnalisée telle que définie dans la circulaire n 2008-082 du 5-06-2008 répond à des principes généraux et des règles

Plus en détail

Formation des instituteurs et professeurs des écoles

Formation des instituteurs et professeurs des écoles Formation des instituteurs et professeurs des écoles Actualités en France Valérie LEGROS Maîtresse de Conférences en Sciences de l Education ESPE de l académie de Limoges, Université de Limoges Introduction

Plus en détail

Stage d adaptation à l emploi des AESH

Stage d adaptation à l emploi des AESH Stage d adaptation à l emploi des AESH Présentation : La ou les surdités? Sourds ou malentendants? Les textes qui régissent la prise en charge des élèves sourds AVS et enseignants spécialisés en Seine

Plus en détail

S occuper d un enfant de 0 à 3 ans (40 heures)

S occuper d un enfant de 0 à 3 ans (40 heures) AXE N 1 : Accueillir les enfants et communiquer S occuper d un enfant de 0 à 3 ans (40 heures) Objectifs : Identifier les principales phases de développement psychomoteur, physique, affectif et intellectuel

Plus en détail

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative PPRE définition repères Etapes à suivre Annexe A1 : Entretien individuel avec l élève Annexe A2 : Fiche de communication à destination

Plus en détail

ELEVE D ECOLE ELEMENTAIRE

ELEVE D ECOLE ELEMENTAIRE Année :. Date : ELEVE D ECOLE ELEMENTAIRE DEMANDE D INTERVENTION AU RESEAU Poste adaptation Psychologue Chargé de missions Animateur Pédagogique (après proposition du Conseil de Cycle) Fiche individuelle

Plus en détail

L élève et les enseignements

L élève et les enseignements UNITE LOCALISEE POUR l INCLUSION SCOLAIRE Dispositif de scolarisation dans le Second Degré L élève et les enseignements Scolariser un élève porteur de handicap : c est développer la plus grande forme possible

Plus en détail

TROUBLES DES APPRENTISSAGES OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE PLAN LES RESSOURCES HUMAINES

TROUBLES DES APPRENTISSAGES OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE PLAN LES RESSOURCES HUMAINES TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE Repérage -diagnostic suivi

Plus en détail

Troubles des apprentissages: Rôle du Médecin de l Education Nationale

Troubles des apprentissages: Rôle du Médecin de l Education Nationale Troubles des apprentissages: Rôle du Médecin de l Education Nationale Dr Danielle DEGREMONT Médecin Conseiller Technique Recteur Chargée de mission danielle.degremont@ac-aix-marseille.fr 29 avril 2016

Plus en détail