ROLE DE LA BANQUE CENTRALE DANS L EMISSION DE TITRES PUBLICS : L EXEMPLE DE LA BCEAO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ROLE DE LA BANQUE CENTRALE DANS L EMISSION DE TITRES PUBLICS : L EXEMPLE DE LA BCEAO"

Transcription

1 ROLE DE LA BANQUE CENTRALE DANS L EMISSION DE TITRES PUBLICS : L EXEMPLE DE LA BCEAO

2 SOMMAIRE > INTRODUCTION > PROCEDURES D'EMISSION > REMBOURSEMENT A L ECHEANCE > CONCLUSION 2

3 INTRODUCTION A la suite de la suppression des concours monétaires directs de la BCEAO aux Etats membres de l'union, il est apparu nécessaire de promouvoir un cadre alternatif leur permettant de mobiliser l'épargne pour la couverture de leurs besoins de financement. La création du marché des titres publics constitue une réponse à cette préoccupation et donne aux Etats l'opportunité : - de moderniser la gestion de la dette publique ; - d'offrir aux épargnants et aux investisseurs des supports de placement diversifiés. 3

4 INTRODUCTION Deux types d'instrument ont été créés : - les bons du Trésor : titres à court terme, d'une durée comprise entre 7 jours et 2 ans, utilisés pour la gestion des décalages de trésorerie ; - les obligations du Trésor : titres à moyen et long termes de durée strictement supérieure à 2 ans, utilisés, notamment pour le financement des investissements. 4

5 Rappel des caractéristiques des bons et obligations du Trésor Caractéristiques Bons Obligations Forme Dématérialisée Domiciliation BCEAO Dépositaire Central Durée CT : 7, 28, 91, 182, 364 ou 728 jours Valeur nominale unitaire 1 million FCFA ou multiple MT ou LT : > 2 ans FCFA ou multiple Rémunération Intérêt précompté sur la valeur faciale Taux d intérêt fixe sur la valeur faciale base annuelle Liquidité Admissibles au refinancement Admissibles à la cote de la de la BCEAO et organisation d un marché secondaire BRVM et échangeables hors cote Techniques d émission Adjudication à taux multiples Adjudication à prix multiples 5

6 Technique d émission La technique des adjudications adoptée pour l émission des bons et obligations du Trésor permet d assurer la transparence et la concurrence parfaite, principes de base du marché. Cette technique consiste à recueillir, pour chaque émission, l ensemble des soumissions et à servir en priorité les offres les plus avantageuses pour l émetteur, dans la limite du montant mis en adjudication. 6

7 Programme d'émission Campagne d'information Réception et traitement des offres Procès Verbal d'adjudication Règlement des souscriptions retenues Remboursement à l'échéance. 7

8 Programme d'émission En début d année, les TN, en fonction de leurs stratégies de financement, élaborent et transmettent à la Banque Centrale leurs programmes d émission : trimestriel pour les bons ; annuel pour les obligations. Ces programmes d émission sont mis à jour trimestriellement et à l intérieur du trimestre, en cas de besoin. 8

9 Campagne d'information Le Trésor national déclenche la procédure d'une émission prévue dans le programme en saisissant la Direction nationale de la BCEAO, 7 jours au moins avant la date de l adjudication. Celle-ci communique aux intervenants habilités un avis d appel d offres indiquant les caractéristiques de l opération. Cet avis est transmis également au Siège et aux autres Directions Nationales de la BCEAO qui le communiquent aux intervenants locaux et le publient dans au moins un quotidien du pays. L avis est également publié sur le site Internet de la BCEAO (www.bceao.int). 9

10 Réception et traitement des offres Le jour de l adjudication, les soumissions sont déposées au plus tard à 10h 30mn TU, par : - les intervenants locaux à la Direction Nationale de la BCEAO du pays émetteur ; - les intervenants des autres pays de l Union à la Direction Nationale de leur pays respectif. Le montant total des soumissions pour un même intervenant ne peut excéder 60% du montant annoncé. 10

11 Réception et traitement des offres Les Directions Nationales de la BCEAO des autres pays après réception des soumissions, authentifient les signatures autorisées et rejettent les soumissions non éligibles. Elles communiquent un état récapitulatif des soumissions à la Direction Nationale de la BCEAO de l État émetteur. Un Comité d adjudication comprenant des représentants de la BCEAO et du Ministère des Finances et chargé du dépouillement des offres et de la détermination des résultats, se réunit dans les locaux de la Direction Nationale de la BCEAO de l État émetteur à 10h 30mn. Ce Comité d adjudication dépouille les offres et détermine les résultats. 11

12 Adjudication de bons du Trésor : Exemple pratique Etat récapitulatif des soumissions (TIT 616) Investisseurs Montant en millions FCFA Banque A Banque B 500 Banque C Banque D Banque A Banque D Banque E Banque A-Tiers Banque B-Tiers Banque E Banque F-Tiers Banque G Banque H Banque I 900 Total Taux d intérêt (en %) 5,0000 5,2500 5,5000 6,0000 6,0000 6,1000 6,2500 6,5000 6,5000 6,9000 7,0000 7,5000 7,5000 8,

13 Adjudication d'obligations du Trésor : Exemple pratique Etat récapitulatif des soumissions (TIT 616) Investisseurs Montant en millions FCFA Banque A Banque A 500 Banque B Banque C Banque D Banque A Banque D Banque E Banque A-Tiers Banque B-Tiers Banque E 900 Total Prix (en %) ,

14 Réception et traitement des offres Si le volume des soumissions : - est inférieur ou égal au montant mis en adjudication, toutes les soumissions sont retenues et le taux marginal est le taux le plus élevé offert (prix le plus faible pour les obligations) ; - excède le montant mis en adjudication, le taux marginal est celui pour lequel le montant cumulé des offres égale ou devient supérieur au montant mis en adjudication. Les soumissions exprimées à des taux d intérêt inférieurs aux taux marginal (prix supérieur au prix marginal pour les obligations) sont intégralement retenues. Celles exprimées au taux marginal sont servies proportionnellement au montant nécessaire pour absorber le montant mis en adjudication à ce taux. Les autres soumissions sont rejetées. 14

15 Détermination du montant à retenir (bons du Trésor) Montant total des offres < au montant mis en adjudication Taux d intérêt Montants proposés Cumul (en %) millions CFA 5,0000 5,2500 5,5000 6,0000 6,1000 6,2500 6,5000 6,9000 7,0000 7, , Montant des bons mis en adjudication = 45 milliards Toutes les offres sont retenues ; taux marginal = 8,0000% Taux moyen pondéré = 6,2494% 15

16 Détermination du montant à retenir (obligations du Trésor) Montant total des offres = au montant mis en adjudication Prix (en %) , Montants proposés Cumul millions CFA Montant des obligations mis en adjudication = millions Toutes les offres sont retenues ; prix marginal = 96% Prix moyen pondéré = 101,351% Taux de souscription = Taux d absorption = 100% 16

17 Détermination du montant à retenir (bons du Trésor) Montant total des offres > au montant mis en adjudication Taux d intérêt (en %) 5,0000 5,2500 5,5000 6,0000 6,1000 6,2500 6,5000 6,9000 7,0000 7,5000 8,0000 Montants proposés millions CFA Montant des bons mis en adjudication = 37,5 milliards Taux marginal = 7,0000% ; toutes les offres faites à ce taux ou à un taux inférieur sont retenues Taux moyen pondéré = 6,0407% Cumul

18 Détermination du montant à retenir (bons du Trésor) Montant total des offres > au montant mis en adjudication Taux d intérêt ou Prix (en %) 5,0000 5,2500 5,5000 6,0000 6,1000 6,2500 6,5000 6,9000 7,0000 Montants proposés millions CFA Montant des bons mis en adjudication = millions Taux marginal = 7,5000% ; toutes les offres à des taux inférieurs sont retenues ; soit au total millions ; montant restant à absorber millions. Au taux de 7,5% le montant total proposé de correspond à deux offres (Banque G pour et Banque H pour 1 000). D'où la répartition : Banque G : (4 000 x 2 500)/ = millions Banque H : (1 000 x 2 500)/ = 500 millions Cumul par taux d intérêt ou Prix , ,

19 Procès verbal d'adjudication Le procès verbal retrace les résultats de l adjudication ainsi que - les éléments suivants : - la liste des soumissionnaires retenues ; - le taux de souscription = - le taux d absorption = Montant total des souscriptions Montant misenadjudication Montant retenu Montant total des souscriptions Ti Oi - le taux moyen pondéré des offres = i O pour les obligations, le prix moyen pondéré des offres = où Ti et Pi indiquent respectivement le taux d intérêt et le prix de l offre i, Oi ; O le montant total des offres retenues. i Pi Oi O 19

20 Procès verbal d'adjudication (suite) Le procès verbal fait l objet d une publication par voie de presse dans les États membres de l Union. Les diligences relatives à la communication du Procès Verbal sont réalisées dans les 24H après la clôture de l adjudication. La Direction Nationale de l État émetteur communique également les soumissions retenues aux investisseurs locaux, au Siège de la BCEAO et aux Directions nationales concernées qui les répercutent aux soumissionnaires de leur pays respectif. La liste des soumissions retenues est transmise également au DC/BR dans le cas d émission d obligations du Trésor. 20

21 Règlement des souscriptions retenues Le règlement des soumissions retenues est effectué par la BCEAO, à la date de valeur indiquée sur l avis d adjudication par le débit du compte courant ordinaire du soumissionnaire. Pour les bons du Trésor, le règlement porte sur le montant nominal net des intérêts précomptés. Pour les obligations du Trésor, le montant du règlement est celui de la soumission qui correspond au produit du prix, exprimé en pourcentage, par la valeur nominale unitaire et par le nombre d obligations souscrites à ce prix. 21

22 Règlement des souscriptions retenues (suite) Les montants réglés par les soumissionnaires sont reversés au Trésor à la même date de valeur. Les défauts de règlement pour provision insuffisante font l objet de suspension par la BCEAO pour au moins une séance d adjudication sans préjudice des sanctions applicables aux incidents de paiements. En cas de récidive, la suspension est d au moins deux séances. Les incidents de paiement et les sanctions sont publiés par la BCEAO. 22

23 REMBOURSEMENT A L ECHEANCE Un compte spécial est ouvert dans les livres de la BCEAO pour servir au règlement à l échéance des bons du Trésor. Ce compte est approvisionné avec des ressources affectées par l'état émetteur ou par débit du compte courant ordinaire du Trésor public. Le premier jour ouvré suivant l'échéance des bons du Trésor, la BCEAO, agissant pour le compte de l'état émetteur, crédite le compte courant de chaque investisseur détenteur de bons. 23

24 REMBOURSEMENT A L ECHEANCE S agissant des obligations du Trésor, les paiements périodiques d intérêts et le remboursement de capital sont effectués par le DC/BR en conformité avec les caractéristiques annoncées. Les paiements dus, tombant un jour non ouvrable, sont effectués le jour ouvrable suivant, sans intérêt additionnel. Le service de la dette lié à l émission d obligations doit être inscrit au budget de l État. 24

25 CONCLUSION La BCEAO joue un rôle essentiel dans l'organisation et le fonctionnement du marché des titres publics : position de neutralité qui renforce la crédibilité des procédures, favorise la transparence et la concurrence entre les souscripteurs, réduisant ainsi les asymétries d'information ; procédure harmonisée à l'échelle de l'uemoa, favorisant l'intégration dans l'union ; Facilite l accès à chacun des pays à l ensemble de l espace économique UEMOA ; l'admissibilité des bons au refinancement de la BCEAO renforce leur liquidité et les rend attractifs pour les investisseurs. 25

26

MECANISMES D EMISSION DES EMPRUNTS PUBLICS

MECANISMES D EMISSION DES EMPRUNTS PUBLICS MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail DIRECTION GENERALE DU TRESOR ET DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE DIRECTION DE LA DETTE PUBLIQUE

Plus en détail

PROCÉDURES D'ÉMISSION ET DE CIRCULATION DES BONS ET OBLIGATIONS DU TRÉSOR

PROCÉDURES D'ÉMISSION ET DE CIRCULATION DES BONS ET OBLIGATIONS DU TRÉSOR PROCÉDURES D'ÉMISSION ET DE CIRCULATION DES BONS ET OBLIGATIONS DU TRÉSOR SOMMAIRE > INTRODUCTION > PROCEDURES D'EMISSION > CIRCULATION DES BONS ET OBLIGATIONS DU TRESOR > CONCLUSION émission_et_de_circulation

Plus en détail

GESTION DES TITRES PUBLICS EN ZONE UEMOA

GESTION DES TITRES PUBLICS EN ZONE UEMOA GESTION DES TITRES PUBLICS EN ZONE UEMOA Présenté par Mame Marie Sow SAKHO SEMINAIRE CONSUMAF 4,5 et 6 décembre 2006 1 SOMMAIRE CONTEXTE MARCHE DES TITRES PUBLICS : OBJECTIFS VISES LES DIFFERENTS TITRES

Plus en détail

LES ECHOS DE LA BOURSE

LES ECHOS DE LA BOURSE LES ECHOS DE LA BOURSE Newsletter N 041(25 au 29/07/2011) Dans ce numéro : Evolution graphique des indices 25 au 29 Juillet 2011 Evolution des indices au cours de la période BILAN DE LA SEMAINE AGENDA

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Règlement N 06/2001/CM/UEMOA PORTANT SUR LES BONS ET OBLIGATIONS DU TRÉSOR EMIS PAR VOIE D'ADJUDICATION PAR LES ÉTATS MEMBRES DE L'UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) LE CONSEIL DES MINISTRES

Plus en détail

INSTRUCTION PORTANT REGLEMENT DU MARCHE DES TITRES DU TRESOR AU BURUNDI

INSTRUCTION PORTANT REGLEMENT DU MARCHE DES TITRES DU TRESOR AU BURUNDI : BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI INSTRUCTION PORTANT REGLEMENT DU MARCHE DES TITRES DU TRESOR AU BURUNDI I. DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Objectif Dans le cadre de la gestion de sa trésorerie,

Plus en détail

SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023

SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023 SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023 2013 I- Historique La CRRH-UEMOA est l un des fruits de la coopération engagée en 2005 par la Banque Centrale des Etats de l Afrique de l Ouest (BCEAO),

Plus en détail

Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie,

Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Tunis, le 14 juillet 2005 CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2005-09 Objet : Organisation du marché monétaire. Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Vu la loi n 58-90 du 19 septembre 1958

Plus en détail

Tarification. Mise à jour du 1 er juillet 2010

Tarification. Mise à jour du 1 er juillet 2010 BRVM - DC / BR Bourse Régionale des Valeurs Mobilières Afrique de l Ouest Dépositaire Central Banque de Règlement Afrique de l Ouest Mise à jour du 1 er juillet 2010 Objet de la mise à jour La mise à jour

Plus en détail

Banque de la République du Burundi

Banque de la République du Burundi Banque de la République du Burundi CIRCULAIRE PORTANT REGLEMENTATION DES APPELS D OFFRES DE LIQUIDITE Article 1 er L objet de la présente circulaire est d instaurer et de réglementer les appels d offres

Plus en détail

Observatoire des Services Bancaires - www.osb.tn

Observatoire des Services Bancaires - www.osb.tn CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2005 09 du 14 juillet 2005 Objet : Organisation du marché monétaire. TITRE PREMIER : DISPOSITIONS GENERALES Article premier : Le marché monétaire est ouvert dans

Plus en détail

Emprunt obligataire par appel public à l épargne

Emprunt obligataire par appel public à l épargne «Etat du Tchad 6% net 2013-2018» Emprunt obligataire par appel public à l épargne CARACTERISTIQUES Conseil financier de l Etat du Tchad Co-Arrangeurs I. Caractéristiques de l emprunt Les principales caractéristiques

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES TITRES PUBLICS DANS L'UEMOA : BILAN, PERSPECTIVES ET REFORMES EN VUE

DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES TITRES PUBLICS DANS L'UEMOA : BILAN, PERSPECTIVES ET REFORMES EN VUE DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES TITRES PUBLICS DANS L'UEMOA : BILAN, PERSPECTIVES ET REFORMES EN VUE SOMMAIRE > INTRODUCTION > BILAN > CONCLUSION ET PERSPECTIVES > AGENCE UMOA-TITRES 2 INTRODUCTION Le marché

Plus en détail

Étude de cas : le marché des bons du trésor dans l UEMOA

Étude de cas : le marché des bons du trésor dans l UEMOA Avancer la finance africaine au XXI e siècle Séminaire de haut niveau organisé par l Institut du FMI en collaboration avec l Institut multilatéral d Afrique Tunis, Tunisie, du 4 au 5 mars 2008 Séance IV

Plus en détail

Le marché des adjudications. des bons de trésor

Le marché des adjudications. des bons de trésor Le marché des adjudications des bons de trésor PLAN introduction I/Définition II/ principes d émissions des BT Simplicité Liquidité transparence III/Objectifs et caractéristiques de l émissions des bons

Plus en détail

PROJET D EMISSION DES TITRES PUBLICS A SOUSCRIPTION LIBRE DANS LA CEMAC. Par M. Pierre TALOM BEAC Services Centraux Yaoundé (CAMEROUN)

PROJET D EMISSION DES TITRES PUBLICS A SOUSCRIPTION LIBRE DANS LA CEMAC. Par M. Pierre TALOM BEAC Services Centraux Yaoundé (CAMEROUN) PROJET D EMISSION DES TITRES PUBLICS A SOUSCRIPTION LIBRE DANS LA CEMAC Par M. Pierre TALOM BEAC Services Centraux Yaoundé (CAMEROUN) PLAN DE LA PRESENTATION I OBJECTIFS ET JUSTIFICATION DE LA REFORME

Plus en détail

Réglementation de l'activité bancaire

Réglementation de l'activité bancaire Annexe 1 La nature des garanties qui sous-tend une adjudication de crédit sont classées comme suit : Effets de Première Catégorie : 1 Bons du Trésor Bons d équipement Effets représentatifs de crédits bancaires

Plus en détail

Les obligations. S. Chermak infomaths.com

Les obligations. S. Chermak infomaths.com Les obligations S. Chermak Infomaths.com Saïd Chermak infomaths.com 1 Le marché des obligations est un marché moins médiatique mais tout aussi important que celui des actions, en terme de volumes. A cela

Plus en détail

Présenté par Monsieur WALY NDOUR Trésorier général Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor Ministère de l Economie et des

Présenté par Monsieur WALY NDOUR Trésorier général Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor Ministère de l Economie et des Présenté par Monsieur WALY NDOUR Trésorier général Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor Ministère de l Economie et des Finances INTRODUCTION I. AVANT L INTERVENTION SUR LE MARCHE

Plus en détail

CIRCULAIRE DU GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB N 3/G/96 DU 30 JANVIER 1996 RELATIVE AUX BONS DES SOCIÉTÉS DE FINANCEMENT

CIRCULAIRE DU GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB N 3/G/96 DU 30 JANVIER 1996 RELATIVE AUX BONS DES SOCIÉTÉS DE FINANCEMENT CIRCULAIRE DU GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB N 3/G/96 DU 30 JANVIER 1996 RELATIVE AUX BONS DES SOCIÉTÉS DE FINANCEMENT La présente circulaire a pour objet de rappeler certaines dispositions de la loi n

Plus en détail

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Rapport sur la qualité des actifs au 30 juin 2014 (Instruction

Plus en détail

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Rapport sur la qualité des actifs au 30 septembre 2014 (Instruction

Plus en détail

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné UBCI 2015» Sans recours à l Appel Public à l Epargne

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné UBCI 2015» Sans recours à l Appel Public à l Epargne Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné UNION BANCAIRE POUR LE COMMERCE ET L INDUSTRIE Société Anonyme au capital de 100.007.645 Dinars Siège Social : 139, Avenue de la Liberté, 1002-Tunis Registre

Plus en détail

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Rapport sur la qualité des actifs au 31 mars 2015 (Instruction

Plus en détail

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Rapport sur la qualité des actifs au 31 mars 2014 (Instruction

Plus en détail

BANQUE CENTRALE DIRECTION GENERALE MARCHE DES BONS DU TRESOR PAR ADJUDICATION (BTA) MANUEL DE PROCEDURES

BANQUE CENTRALE DIRECTION GENERALE MARCHE DES BONS DU TRESOR PAR ADJUDICATION (BTA) MANUEL DE PROCEDURES BANQUE CENTRALE DIRECTION GENERALE DE MADAGASCAR DU TRESOR MARCHE DES BONS DU TRESOR PAR ADJUDICATION (BTA) MANUEL DE PROCEDURES NOVEMBRE 2006 TABLE DES MATIERES A - MARCHE PRIMAIRE 5 I - DEFINITIONS 5

Plus en détail

COMPTE RETRAITE COMPLEMENTAIRE CRC_MA-DGID

COMPTE RETRAITE COMPLEMENTAIRE CRC_MA-DGID . COMPTE RETRAITE COMPLEMENTAIRE DE LA MUTUELLE DES AGENTS DE LA DIRECTION GENERALE DES IMPÔTS ET DES DOMAINES CRC_MA-DGID POLITIQUE ET MODALITES DE GESTION 1 I Présentation Générale du Compte Retraite

Plus en détail

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE)

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE) Communiqué du 6 octobre 2006 NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, EN GRANDE BRETAGNE OU AU JAPON Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange

Plus en détail

EMPRUNT OBLIGATAIRE «État Gabonais 5,50% net 2007-2013» CARACTERISTIQUES - RESULTAT & SYNTHESE Par M. Willy ONTSIA DIRECTEUR GENERAL BGFI BOURSE Arrangeur et Chef de File Chargé du Service Financier et

Plus en détail

INSTRUCTION N 22/99 RELATIVE A L AGREMENT DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES ET A L INFORMATION DU PUBLIC

INSTRUCTION N 22/99 RELATIVE A L AGREMENT DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES ET A L INFORMATION DU PUBLIC UNION MONETAIRE OUEST AFRICAINE CONSEIL REGIONAL DE L EPARGNE PUBLIQUE ET DES MARCHES FINANCIERS INSTRUCTION N 22/99 RELATIVE A L AGREMENT DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES ET

Plus en détail

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Rapport sur la qualité des actifs au 30 juin 2015 (Instruction

Plus en détail

I. CONTEXTE. 1.1. Fondement de l homologation

I. CONTEXTE. 1.1. Fondement de l homologation Union Monétaire Ouest Africaine -------------------------------- Consultation de place Du 1 er au 31 juillet 2009 Conseil Régional de l'epargne Publique et des Marchés Financiers NOTE DE PRESENTATION DU

Plus en détail

OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRESOR PAR ADJUDICATION

OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRESOR PAR ADJUDICATION REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONALISATION DIRECTION GENERALE DU TRESOR ET DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE NOTE D INFORMATION OBLIGATIONS ASSIMILABLES

Plus en détail

NOTE D INFORMATION RELATIVE A L EMPRUNT NATIONAL 2014

NOTE D INFORMATION RELATIVE A L EMPRUNT NATIONAL 2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES NOTE D INFORMATION RELATIVE A L EMPRUNT NATIONAL 2014 Autorisation Décret n 2014-1323 du 22 avril 2014 Dénomination de l emprunt EMPRUNT NATIONAL

Plus en détail

Tranche C Non cotée MAD 1 000 000 000

Tranche C Non cotée MAD 1 000 000 000 CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER EXTRAIT DE LA NOTE D INFORMATION EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE MONTANT GLOBAL DE L EMISSION : 1 MILLIARD DE DIRHAMS Tranche A Cotée Tranche B Non cotée Tranche

Plus en détail

L AGENCE FRANCE TRÉSOR

L AGENCE FRANCE TRÉSOR L AGENCE FRANCE TRÉSOR a pour mission de gérer la dette et la trésorerie de l État au mieux des intérêts du contribuable et dans les meilleures conditions de sécurité HTTP://WWW.AFT.GOUV.FR BLOOMBERG TRESOR

Plus en détail

Delhaize Group S.A. Rue Osseghem, 53 1080 Bruxelles - Belgique Registre des personnes morales : 0402.206.045

Delhaize Group S.A. Rue Osseghem, 53 1080 Bruxelles - Belgique Registre des personnes morales : 0402.206.045 Delhaize Group S.A. Rue Osseghem, 53 1080 Bruxelles - Belgique Registre des personnes morales : 0402.206.045 ÉMISSION D OBLIGATIONS CONVERTIBLES POUR UN MONTANT DE 250.000.000 EUR ÉCHÉANT EN 2009 AVEC

Plus en détail

MASTER MGT FINANCE MK

MASTER MGT FINANCE MK MASTER MGT FINANCE MK Le marche monétaire peut être défini comme le marché des capitaux à court et à moyen terme par opposition au marché financier sur le quel s effectuent les emprunts et placements

Plus en détail

LES RELATIONS ENTRE LE TRESOR PUBLIC ET LA BCEAO

LES RELATIONS ENTRE LE TRESOR PUBLIC ET LA BCEAO LES RELATIONS ENTRE LE TRESOR PUBLIC ET LA BCEAO La BCEAO dispose dans chaque Etat membre de l UEMOA, d une agence nationale et des agences auxiliaires. L agence nationale du Niger comprend trois représentations

Plus en détail

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE

Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Société Générale SFH Société Anonyme au capital de 375.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy 92800 PUTEAUX 445 345 507 RCS NANTERRE Rapport sur la qualité des actifs au 30 septembre 2015 (Instruction

Plus en détail

OBLIGATIONS DU TRESOR PAR ADJUDICATION ETAT DU BENIN 6,25% 2015-2020

OBLIGATIONS DU TRESOR PAR ADJUDICATION ETAT DU BENIN 6,25% 2015-2020 REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONALISATION DIRECTION GENERALE DU TRESOR ET DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE NOTE D INFORMATION OBLIGATIONS DU TRESOR PAR

Plus en détail

Rapport de la cour des comptes sur la dette publique. Un premier pas vers l audit?

Rapport de la cour des comptes sur la dette publique. Un premier pas vers l audit? Rapport de la cour des comptes sur la dette publique Un premier pas vers l audit? Bibliothèque nationale Rabat 18 avril 2014 Mimoun Rahmani Remarques préliminaires Il s agit d un rapport de contrôle de

Plus en détail

SÉNAT PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE

SÉNAT PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE N 22 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 Annexe au procès-verbal de la séance du 15 octobre 2008 PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE pour le financement de l économie, ADOPTÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE,

Plus en détail

Bourse de Casablanca. Arrêtés relatifs aux titres de créance n é g o c i a b l e s

Bourse de Casablanca. Arrêtés relatifs aux titres de créance n é g o c i a b l e s Bourse de Casablanca Arrêtés relatifs aux titres de créance n é g o c i a b l e s ARRETES RELATIFS AUX TITRES DE CREANCE NEGOCIABLES ARRETE DU MINISTRE DES FINANCES ET DES INVESTISSEMENTS EXTERIEURS N

Plus en détail

Guide d information sur les OPCVM

Guide d information sur les OPCVM Guide d information sur les OPCVM 1. Les OPCVM : Définition et types. 2. Les Avantages d un placement en OPCVM. 3. L a constitution d un OPCVM. 4. Le fonctionnement d un OPCVM. 5. Les frais de gestion

Plus en détail

Marché Financier Régional UEMOA Enhancing Capital Markets Cooperation Among IDB Countries. Jeddah, du 2 au 4 juin 2008

Marché Financier Régional UEMOA Enhancing Capital Markets Cooperation Among IDB Countries. Jeddah, du 2 au 4 juin 2008 UEMOA Enhancing Capital Markets Cooperation Among IDB Countries Jeddah, du 2 au 4 juin 2008 BR\/M - DC/BR Jean Paul GILLET Directeur Général Directeur Général ;: Jean-Paul Gillet Abidjan, janvier 2007

Plus en détail

AVIS N 78/10 RELATIF À L AUGMENATION DE CAPITAL DU CREDIT DU MAROC PAR CONVERSION DES DIVIDENDES 2009

AVIS N 78/10 RELATIF À L AUGMENATION DE CAPITAL DU CREDIT DU MAROC PAR CONVERSION DES DIVIDENDES 2009 Casablanca, le 16 juin 2010 AVIS N 78/10 RELATIF À L AUGMENATION DE CAPITAL DU CREDIT DU MAROC PAR CONVERSION DES DIVIDENDES 2009 Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 10/10 du 15/06/2010 Visa

Plus en détail

Société Générale SCF Société Anonyme au capital de 150.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy - 92800 PUTEAUX 479 755 480 RCS NANTERRE

Société Générale SCF Société Anonyme au capital de 150.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy - 92800 PUTEAUX 479 755 480 RCS NANTERRE Société Générale SCF Société Anonyme au capital de 150.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy - 92800 PUTEAUX 479 755 480 RCS NANTERRE Rapport sur la qualité des actifs au 30 septembre 2014 (Instruction

Plus en détail

Emprunt obligataire subordonné UBCI 2012 139, Avenue de la liberté- 1002 Tunis Belvédère.

Emprunt obligataire subordonné UBCI 2012 139, Avenue de la liberté- 1002 Tunis Belvédère. VISAS du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur et engage la responsabilité

Plus en détail

Projet de lancement d un programme de mise en pension de titres du gouvernement canadien détenus par la Banque du Canada. Document de travail

Projet de lancement d un programme de mise en pension de titres du gouvernement canadien détenus par la Banque du Canada. Document de travail Projet de lancement d un programme de mise en pension de titres du gouvernement canadien détenus par la Banque du Canada Document de travail le 27 août 2001 2 Introduction Un certain nombre de mesures

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE 65 TABLEAU COMPARATIF Texte du projet de loi Texte adopté par l Assemblée nationale Propositions de la Commission PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ÉQUILIBRE FINANCIER

Plus en détail

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné BIAT 2014» sans recours à l Appel Public à l Epargne

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné BIAT 2014» sans recours à l Appel Public à l Epargne Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE Société Anonyme au capital de 170.000.000 Dinars Siège Social : 70-72, Avenue Habib Bourguiba - Tunis Registre du Commerce

Plus en détail

LE ROLE DU TRESOR DANS L EXECUTION DU BUDGET DE L ETAT

LE ROLE DU TRESOR DANS L EXECUTION DU BUDGET DE L ETAT LE ROLE DU TRESOR DANS L EXECUTION DU BUDGET DE L ETAT Le budget de l Etat est l acte par lequel sont prévues et autorisé toutes les recettes et dépenses au cours de l année. Il est équilibré en ressources

Plus en détail

SOMMAIRE. Bulletin de souscription

SOMMAIRE. Bulletin de souscription SOMMAIRE Flash-emprunt «Tunisie Leasing 2012-2» Chapitre 1 : Responsables de la note d opération 1.1. Responsables de la note d opération 1.2. Attestation des responsables de la note d opération 1.3. Attestation

Plus en détail

AVIS N 102/11 RELATIF À L AUGMENTATION DE CAPITAL DU CREDIT DU MAROC PAR CONVERSION DES DIVIDENDES 2010 EN ACTIONS CDM

AVIS N 102/11 RELATIF À L AUGMENTATION DE CAPITAL DU CREDIT DU MAROC PAR CONVERSION DES DIVIDENDES 2010 EN ACTIONS CDM Casablanca, le 13 juillet 2011 AVIS N 102/11 RELATIF À L AUGMENTATION DE CAPITAL DU CREDIT DU MAROC PAR CONVERSION DES DIVIDENDES 2010 EN ACTIONS CDM Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 07/11

Plus en détail

Sénégal. Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation

Sénégal. Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation 1. Instruction n 1 du 8 mai 2004 relative à la promotion des moyens de paiements scripturaux et à la détermination des intérêts

Plus en détail

L expérience tunisienne en matière de marchés s obligataires

L expérience tunisienne en matière de marchés s obligataires L expérience tunisienne en matière de marchés s obligataires Libreville février f 2008 Présent senté par Férid El Kobbi Membre Permanent au collège Du Conseil du Marché Financier TUNISIE I. Le marché de

Plus en détail

INTRODUCTION EN BOURSE SIAT GABON

INTRODUCTION EN BOURSE SIAT GABON INTRODUCTION EN BOURSE SIAT GABON Par ouverture de 30% de son capital social PRESENTATION DES PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L OPERTAION Principales caractéristiques de l opération (1/3) Nature de l opération

Plus en détail

relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances

relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Note de présentation du règlement n 2002-09 du 12 décembre 2002 du CRC relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises

Plus en détail

Bulletin statistique de la dette publique

Bulletin statistique de la dette publique RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL Un Peuple - Un But - Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE ET DU TRESOR DIRECTION DE LA DETTE PUBLIQUE Bulletin statistique

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DU PROJET DE REVISION DES DELAIS DE DIFFUSION DES INFORMATIONS FINANCIERES ---------------------------------------

NOTE DE PRESENTATION DU PROJET DE REVISION DES DELAIS DE DIFFUSION DES INFORMATIONS FINANCIERES --------------------------------------- Union Monétaire Ouest Africaine --------------------------------------------- Consultation de place Du 02 au 31 mai 2013 Conseil Régional de l'epargne Publique et des Marchés Financiers NOTE DE PRESENTATION

Plus en détail

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8 Les actions 3 Les droits et autres titres de capital 5 Les obligations 6 Les SICAV et FCP 8 2 Les actions Qu est-ce qu une action? Au porteur ou nominative, quelle différence? Quels droits procure-t-elle

Plus en détail

LA GESTION DES BONS DE TRESOR

LA GESTION DES BONS DE TRESOR LA GESTION DES BONS DE TRESOR Introduction Plan I- Bon de trésor : Définition, types et mécanismes de fonctionnement Section 1 : Définition et caractéristiques du bon de trésor Section 2 : Types des bons

Plus en détail

28 PLF 2012 GESTION DE LA DETTE ET DE LA TRÉSORERIE DE L ÉTAT. Textes constitutifs :

28 PLF 2012 GESTION DE LA DETTE ET DE LA TRÉSORERIE DE L ÉTAT. Textes constitutifs : 28 PLF 2012 GESTION DE LA DETTE ET DE LA TRÉSORERIE DE L ÉTAT Textes constitutifs : Loi organique n 2001-692 du 1 er août 2001 relative aux lois de finances, article 22. * * * Textes pris dans le cadre

Plus en détail

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004)

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) EMETTEUR CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU NORD EST

Plus en détail

Communiqué de Presse BILAN 2008 DES SCPI: ELLES RESISTENT A LA TEMPETE

Communiqué de Presse BILAN 2008 DES SCPI: ELLES RESISTENT A LA TEMPETE Communiqué de Presse Paris, le jeudi 19 février 2009 BILAN 2008 DES SCPI: ELLES RESISTENT A LA TEMPETE Chiffres clés : 130 SCPI gérées par 25 groupes Capitalisation : 17,30 milliards Collecte nette : 874

Plus en détail

Livre des règlements de l Indice Québec Banque Nationale Morningstar

Livre des règlements de l Indice Québec Banque Nationale Morningstar Livre des règlements de l Indice Québec Banque Nationale Morningstar Document de Méthodologie Morningstar 02 Mai 2011 Introduction L Indice Québec Banque Nationale Morningstar («l Indice») est un indice

Plus en détail

Banque Attijari de Tunisie -Attijari bank- 95, avenue de la Liberté -1002 Tunis -

Banque Attijari de Tunisie -Attijari bank- 95, avenue de la Liberté -1002 Tunis - Augmentation de capital VISAS du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur et

Plus en détail

ETAT DE L ENCOURS ET DES ECHEANCES DU SERVICE DE LA DETTE DE L ETAT

ETAT DE L ENCOURS ET DES ECHEANCES DU SERVICE DE LA DETTE DE L ETAT REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité-Justice-Travail ----------- MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONALISATION PROJET DE LOI DE FINANCES POUR LA GESTION 2016 ETAT DE L ENCOURS

Plus en détail

COMPTES D OPÉRATIONS MONÉTAIRES

COMPTES D OPÉRATIONS MONÉTAIRES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E COMPTES SPÉCIAUX RAPPORTS ANNUELS DE PERFORMANCES ANNEXE AU PROJET DE LOI DE RÈGLEMENT DES COMPTES ET RAPPORT DE GESTION POUR 2007 COMPTES D OPÉRATIONS MONÉTAIRES

Plus en détail

SOMMAIRE FLASH EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE...3

SOMMAIRE FLASH EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE...3 SOMMAIRE FLASH EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE...3 CHAPITRE 1 - RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION... 8 1.1 RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION... 8 1.2 ATTESTATION DU RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION...

Plus en détail

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions 1 CONSTRUCTIONS INDUSTRIELLES DE LA MEDITERRANEE (CNIM) Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 6 056 220 Euros Siège social : PARIS (75008) 35, rue de Bassano RCS PARIS 662

Plus en détail

L offre publique de vente (OPV) 3. L offre publique de retrait (OPR) 5. L offre publique d échange (OPE) 6. L offre publique d achat (OPA) 7

L offre publique de vente (OPV) 3. L offre publique de retrait (OPR) 5. L offre publique d échange (OPE) 6. L offre publique d achat (OPA) 7 L offre publique de vente (OPV) 3 L offre publique de retrait (OPR) 5 L offre publique d échange (OPE) 6 L offre publique d achat (OPA) 7 2 Les offres publiques de vente Les offres publiques sont réglementées

Plus en détail

LES ADJUDICATIONS DE VALEURS DU TRÉSOR ET LE SYSTÈME TELSAT

LES ADJUDICATIONS DE VALEURS DU TRÉSOR ET LE SYSTÈME TELSAT NOTE D INFORMATION N 116 LES ADJUDICATIONS DE VALEURS DU TRÉSOR ET LE SYSTÈME TELSAT En France, l'adjudication constitue pour l'état la technique privilégiée d'émission de valeurs du Trésor. Déjà utilisée

Plus en détail

INSTRUCTION N 2 /2011 DU 03/01/2011 RELATIVE AUX OPERATIONS SUR TITRES (OST)

INSTRUCTION N 2 /2011 DU 03/01/2011 RELATIVE AUX OPERATIONS SUR TITRES (OST) INSTRUCTION N 2 /2011 DU 03/01/2011 RELATIVE AUX OPERATIONS SUR TITRES (OST) SOMMAIRE TERMINOLOGIE Article Premier Les Opérations Sur Titres avec mouvement de fonds 4 Article 2 Les Opérations Sur Titres

Plus en détail

FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002

FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002 FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002 Exercice 1 Le 13 octobre (N), votre responsable financier vous donne l ordre de vendre au SRD 50 actions ZZZ au cours limite de 180. a- Expliquer en quoi consiste

Plus en détail

Emprunt Obligataire «Tunisie Leasing 2013-1»

Emprunt Obligataire «Tunisie Leasing 2013-1» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE VISA du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur

Plus en détail

Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement

Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement Conférence de presse Abidjan, le 30 novembre 2012 Plan 1 - Présentation de la Bourse Régionale

Plus en détail

Site Web: www.douala-stock-exchange.com SEANCE DU 07 FEVRIER 2014 COTATION ELECTRONIQUE 17/01/14 20/01/14 22/01/14 24/01/14 C O U R S 27/01/14

Site Web: www.douala-stock-exchange.com SEANCE DU 07 FEVRIER 2014 COTATION ELECTRONIQUE 17/01/14 20/01/14 22/01/14 24/01/14 C O U R S 27/01/14 BULLETIN OFFICIEL DE LA COTE Douala Stock Exchange Société Anonyme avec Conseil d'administration au capital social de 1 740 500 000 FCFA Immeuble de la Bourse, B.P. 442 Douala, Cameroun RC n 027 967 C.C.M110

Plus en détail

AVIS N 51/13 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS SUBORDONNEES D ATTIJARIWAFA BANK, TRANCHES (A)

AVIS N 51/13 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS SUBORDONNEES D ATTIJARIWAFA BANK, TRANCHES (A) Casablanca, le 6 mai 2013 AVIS N 51/13 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS SUBORDONNEES D ATTIJARIWAFA BANK, TRANCHES (A) et (B) Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 03/13 du

Plus en détail

EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE «UIB Subordonné 2015»

EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE «UIB Subordonné 2015» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE L OBLIGATION SUBORDONNEE SE CARACTERISE PAR SON RANG DE CREANCE CONTRACTUELLEMENT DEFINI PAR LA CLAUSE DE SUBORDINATION. VISA du Conseil du Marché Financier

Plus en détail

Recommandation AMF n 2010-17 Communication financière des sociétés cotées à l occasion de la publication de leurs résultats

Recommandation AMF n 2010-17 Communication financière des sociétés cotées à l occasion de la publication de leurs résultats Recommandation AMF n 2010-17 Communication financière des sociétés cotées à l occasion de la publication de leurs résultats Textes de référence : articles L. 621-7 du code monétaire et financier et 221-4

Plus en détail

INTERVENTION DE MONSIEUR ABDELNACER HADJ RABIA DIRECTEUR FINANCIER D AIR ALGERIE

INTERVENTION DE MONSIEUR ABDELNACER HADJ RABIA DIRECTEUR FINANCIER D AIR ALGERIE INTERVENTION DE MONSIEUR ABDELNACER HADJ RABIA DIRECTEUR FINANCIER D AIR ALGERIE EMISSION PAR AIR ALGERIE EN MARS 2004 D UN 1ER EMPRUNT OBLIGATAIRE SUR LE MARCHE FINANCIER NATIONAL POUR LE FINANCEMENT

Plus en détail

Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011

Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011 Communiqué de presse 6 mai 2011 Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011 Cet instrument financier, qui est une alternative à un placement risqué en actions, n est

Plus en détail

MARCHE DE LA DETTE PUBLIQUE DES ETATS MEMBRES DE L UNION MONETAIRE OUEST AFRICAINE

MARCHE DE LA DETTE PUBLIQUE DES ETATS MEMBRES DE L UNION MONETAIRE OUEST AFRICAINE MARCHE DE LA DETTE PUBLIQUE DES ETATS MEMBRES DE L UNION MONETAIRE OUEST AFRICAINE Plan I. Marché des titres publics II. III. IV. UMOA: Pourquoi investir dans les titres publics? UMOA: Comment investir

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIETE GENERALE SCF

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIETE GENERALE SCF PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) SOCIETE GENERALE SCF Société Anonyme au capital de 150.000.000 euros Siège social : 17, cours Valmy - 92800 PUTEAUX 479

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée Offre en souscription publique d un maximum de 2.697.777 Actions Nouvelles dans le cadre d une augmentation de capital en espèces avec Droit de Préférence pour un montant maximum de 99.817.749 Demande

Plus en détail

COMPRENDRE LES MODALITES PRATIQUES DES VERSEMENTS

COMPRENDRE LES MODALITES PRATIQUES DES VERSEMENTS Bulletin de Versement AMPLISSIM PEE Ce document vous permet de : comprendre les modalités pratiques des versements, prendre connaissance des Conditions Générales d adhésion et de fonctionnement du service

Plus en détail

BOURSE RÉGIONALE DES VALEURS MOBILIÈRES PROCEDURES D'ADMISSION ET DE RADIATION À LA COTE

BOURSE RÉGIONALE DES VALEURS MOBILIÈRES PROCEDURES D'ADMISSION ET DE RADIATION À LA COTE BOURSE RÉGIONALE DES VALEURS MOBILIÈRES PROCEDURES D'ADMISSION ET DE RADIATION À LA COTE ADMISSION ET RADIATION À LA COTE Chapitre 1. Dispositions générales Section 1 : L'admission à la cote 110 La demande

Plus en détail

HSBC SFH (France) Rapport sur la qualité des actifs au 30 Juin 2014

HSBC SFH (France) Rapport sur la qualité des actifs au 30 Juin 2014 HSBC SFH (France) Rapport sur la qualité des actifs au 30 Juin 2014 1 I. Prêts garantis 1) Répartition par catégories de créance, par types de contrepartie et par types de garantie : Date des données :

Plus en détail

ODDO INNOVATION 3 (Fonds Commun de Placement dans l'innovation relevant de l'article 22-I de la loi n 88.1201 du 23.12.1988)

ODDO INNOVATION 3 (Fonds Commun de Placement dans l'innovation relevant de l'article 22-I de la loi n 88.1201 du 23.12.1988) ODDO INNOVATION 3 (Fonds Commun de Placement dans l'innovation relevant de l'article 22-I de la loi n 88.1201 du 23.12.1988) NOTICE D INFORMATION AVERTISSEMENT La Commission des Opérations de Bourse appelle

Plus en détail

Financement des TPE-PME

Financement des TPE-PME Financement des TPE-PME Présentation d initiatives françaises Atelier 2 Introduction Les banques sont soumises à des contraintes internes liées à la marge et au risque crédit et des contraintes externes

Plus en détail

A U D I K A G R O U P E

A U D I K A G R O U P E Page 1 sur 8 A U D I K A G R O U P E Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 58 avenue Hoche 75008 Paris SIREN : 310 612 387, R.C.S. Paris Ordre du jour de l assemblée générale ordinaire et

Plus en détail

INVESTIA - le 23/05/2014 1

INVESTIA - le 23/05/2014 1 INVESTIA - le 23/05/2014 INVESTIA - le 23/05/2014 1 Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis Dépositaire central des titres Conseil du Marché Financier la Bourse cumulait plusieurs fonctions Gestion du marché

Plus en détail

Commission d Organisation et de Surveillance des Opérations de Bourse Thème Éléments de réflexions sur le marché obligataire algérien

Commission d Organisation et de Surveillance des Opérations de Bourse Thème Éléments de réflexions sur le marché obligataire algérien Commission d Organisation et de Surveillance des Opérations de Bourse Thème Éléments de réflexions sur le marché obligataire algérien Hôtel EL Aurassi, 16 Février 2006 Thème : Éléments de réflexions sur

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Article 1 Lorsque les marchés publics de fournitures, services et travaux sont d un montant inférieur au seuil de 230 000 euros HT, l autorité adjudicatrice

Plus en détail

SOMMAIRE. Bulletin de souscription

SOMMAIRE. Bulletin de souscription SOMMAIRE Flash-emprunt subordonné «Tunisie Leasing 2011-2» Chapitre 1 : Responsables de la note d opération 1.1. Responsables de la note d opération 1.2. Attestation des responsables de la note d opération

Plus en détail

28 2006 5 2008 G I E AG R I C A G E S T I O N

28 2006 5 2008 G I E AG R I C A G E S T I O N RÈGLEMENT INTÉRIEUR Approuvé par l Assemblée Générale Extraordinaire AGRICA du 28 juin 2006 Modifié par le Conseil d administration du 5 décembre 2008 GIE AGRIC A GESTION SOMMAIRE ART. 1 OBJET 3 ART. 2

Plus en détail

PROCEDURE D AGREMENT EN QUALITE DE BANQUE ET ETABLISSEMENT FINANCIER

PROCEDURE D AGREMENT EN QUALITE DE BANQUE ET ETABLISSEMENT FINANCIER PROCEDURE D AGREMENT EN QUALITE DE BANQUE ET ETABLISSEMENT FINANCIER PREFACE Dans le cadre de la mise en œuvre et du renforcement de la politique d'intégration sous-regionale, le Conseil des Ministres

Plus en détail