Portfolio d apprentissage. Activité 1 : CitCom. Terri Lynn Talbot. Un travail présenté à Madame Annie Kenny

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Portfolio d apprentissage. Activité 1 : CitCom. Terri Lynn Talbot. Un travail présenté à Madame Annie Kenny"

Transcription

1 Portfolio d apprentissage Activité 1 : CitCom Terri Lynn Talbot Un travail présenté à Madame Annie Kenny afin de répondre partiellement aux exigences du cours PEDA 3453 : Développement de troubles de langage Le 28 janvier 2012 L Université Sainte-Anne 1

2 Selon les exigences du cours PEDA 3453 : Développement de troubles de langage; voici la première activité du portfolio d apprentissage; une activité CitCom qui contenait une combinaison de trois citations commentées et une question à discuter sur lesquelles j ai élaboré du texte «Troubles d apprentissage de la lecture et perspective socio-cognitive» par Nathalie Niederberger. Dans cette activité, vous trouverez mes propres opinions, questions et réponses envers l éducation et les défis de l apprentissage du langage, qui varient selon l information que j ai lue. Première citation choisie : «Il est peut-être cependant important de souligner que ces différents courants se distinguent avant tout par leur objet d études. En effet, le courant cognitif componentiel s attache à décrire l activité de lecture, en cours d élaboration et dans son aboutissement, tandis que le courant constructiviste s intéresse à l enfant face à un apprentissage particulier.» (page 116) En lisant cette citation, je dois penser aux situations d apprentissage de nos élèves. En utilisant les différents courants pour aider à enseigner nos élèves comment lire, ils vont apprendre dans des façons différents. C est difficile à conclure lequel fonctionne mieux, le courant cognitive ou le courant constructiviste, mais c est facile à voir qu ils travaillent dans des façons différents. Un des grandes différences entre les deux courants est le niveau de pression qui est mise sur les élèves. Avant que les élèves aillent à l école, ils apprennent le langage à la maison; de leurs parents, membres de la famille, du gardien d enfants, etc. La plupart de temps, dans ces situations préscolaires, il n y a pas de pression à apprendre. Si les enfants ne peuvent pas prononcer «maman», «papa», «pomme» ou «toilette», il n y a pas de conséquences autres que les parents peuvent sentir un peu déçus. Ça semble pas mal. Les enfants apprennent les bases de langage avant qu ils doivent entrer à l école pour qu ils puissent être capables à communiquer 2

3 à leur arrivée. Il n y a pas de pression, et il y a des résultats. À l âge de 5, la plupart des élèves en élémentaire peuvent tenir une petite conversation. Ils peuvent presque tout communiquer dans une façon ou une autre. Mais, le problème avec l enseignement sans pression est que les élèves n apprennent pas beaucoup plus que les bases. Il n y a pas de raison de donner plus d effort, parce qu il n y a pas de conséquences quand on formule une mauvaise réponse. La plupart de temps, il n y a pas d enseignement avec pression à la maison (au moins, pendant que les élèves sont encore jeunes) parce que les parents croient qu ils apprennent tout ce dont ils besoin à l école. Donc, l enseignement sans pression donne un bon environnement dans lequel les élèves peuvent apprendre, mais la vouloir et le désir d apprendre doivent être présents aussi. À l autre côté, pour la plupart de temps, à l école, les élèves apprennent le langage et la communication sous plus de pression qu est fournie à la maison. Ils sont sous la pression d apprendre la bonne forme de langage. Par exemple; le français standard. Il faut apprendre tous les règles de la grammaire, les conjugaisons, les genres, l orthographe, la prononciation etc.; tous dans une forme spécifique. À la maison, les élèves peuvent pointer le droit au frigo en disant «eau», et nous savons que ceci veut dire «Maman, est-ce que je peux avoir une tasse d eau s il vous plait?», mais ceci ne fonctionne pas à l école. Il faut savoir comment communiquer clairement, en haut voix, en phrases complètes. C est beaucoup plus de pression qu à la maison. De plus, il faut inclure la pression des tests et examens, de terminer le travail avant la date de remise, de travailler seul ou en groupe, etc. L école est un monde tout différent qu à la maison, et les élèves vont apprendre dans une manière tout différent. À l école, ça semble que c est beaucoup plus difficile à apprendre, car les élèves sont sous chaque différent type de pression, mais les résultats d apprentissage peuvent être beaucoup plus hauts aussi. Si nous avons l occasion de fournir une institution d apprentissage sans les pressions de l école, je pense 3

4 que les élèves auront là la meilleure occasion d apprendre le plus que possible du langage et communication. Deuxième citation choisie : «En effet, il apparaît de manière assez évidente que tous les enfants d une même classe, et les enfants d un groupe classe à l autre, ne possèdent pas de connaissances et des expériences comparables avant de commencer l apprentissage de la lecture. On peut donc supposer que certains sont «en avance» par rapport aux autres.» (page 117) Je comprends bien ce que l auteure essaie d expliquer avec cette citation. Nous ne pouvons pas bien déterminer les connaissances d une élève envers la lecture avant qu ils comprennent bien comment lire. Nous ne pouvons pas connaître le niveau de lecture d un élève avant qu ils lisent avec un groupe de leurs pairs. Ils peuvent être mieux que les autres, sur le même niveau, ou pire que tout le monde d autre. Ça dépende sur la quantité des élèves dans le même groupe, et la moyenne de leurs connaissances envers la lecture. Évidemment, il y aura des élèves qui sont «en avance» des autres quand on parle de leur niveau de lecture qui nous amène à ma question pour ce CitCom : «Comment est-ce que nous pouvons donner un défi aux élèves plus avancés dans la classe et enseigner toute la classe en même temps?» Avec la lecture, ceci peut être très difficile. Si les élèves lisent à un niveau plus haut, ils seront définitivement ennuyés avec la lecture qui est présentée en classe. Mais, comme enseignant, nous ne pouvons pas augmenter le niveau de lecture lorsqu il y a encore des élèves qui montrent de la difficulté avec ce qu ils lisent maintenant. Une solution que j ai vue souvent pendant mes années scolaires, et que j aimerais faire beaucoup dans ma propre salle de classe, est la lecture extra. Habituellement, les élèves ne vont pas vouloir faire plus de travail que nécessaire, mais il faut considérer que les élèves faisant cette lecture extra sont les élèves qui sont déjà en avance de leurs pairs dans ce domaine. Ils seront 4

5 probablement des bonnes élèves qui vont accepter le défi de lecture au lieu d être si ennuyés toujours. Évidemment, cette lecture extra ne sera pas noté, mais l enseignant peut créer des listes ou des chartes que les élèves peuvent remplir et apporter en classe. Avec l aide de l enseignant, les élèves vont choisir des livres à lire dans leur temps libre, pour maintenir, et peut-être même avancer, leur niveau de lecture. Chaque fois qu ils lisent un livre plus avancé que leur niveau, sans problème, ils peuvent l additionner à leur liste et l enseignant peut leur donner un autocollante ou quelque chose pour montrer leur fort travail. Je pense que la meilleure partie de cette activité est que les élèves vont encore faire le travail qui est demandé en classe, mais ils ne vont pas perdre leurs capacités avancés de lecture. En lisant avec leurs pairs, ils sentent encore comme partie de a groupe, mais avec les activités extras de lecture, ils reçoivent le défi des nouveaux apprentissages et ils vont maintenir leur niveau avancé de lecture, ou même avancer leurs connaissances un petit peu plus. Spécifiquement à un jeune âge comme ceci, où les élèves ont récemment commencé l école, il faut développer leurs niveaux de connaissances envers la lecture le plus que possible, dans cette façon, tout le monde gagne. Troisième citation choisie : «PRETEUR & CARAYON (1986) relèvent ainsi l importance du rôle joué par l environnement familial dans le développement de la compréhension des buts du lire-écrire. Ils observent des représentations contrastées des enfants concernant la fonctionnalité de la lecture selon le milieu social considéré.» (p. 118) J aime beaucoup cette citation parce que c est habituellement quelque chose qui n est pas donné assez d attention dans la salle de classe. Bien sûr, il y aura des élèves qui peuvent lire et écrire mieux que les autres; peut-être qu ils avaient reçu le cadeau de lecture ou écriture, ou peutêtre que leurs parents avaient travaillé avec eux bien avant qu ils aient commencé l école. C est 5

6 évident que les parents qui lisent avec leurs enfants et qui joue des petits jeux éducationnels avec eux auront les enfants plus préparés quand le temps vient pour commencer l école. Si ces choses ne sont pas faites par les parents, où s ils laissent leur enfant rester toujours situé en avant de la télévision, cet enfant n aura pas les mêmes capacités communicatives quand ils arrivent à l école. Le travail de l enseignant est, selon moi, d améliorer et d avancer les connaissances de chaque élève pendant qu ils sont dans ma salle de classe, et de rassurer qu ils sont préparés quand le temps vient d avancer à la prochaine année. Mais, il est trop difficile pour l enseignant et aussi pour l élève, si on doit commencer à zéro. À la maison, c est le travail des parents de préparer leurs élèves pour l école. Quelques fois, l enseignement collaboré entre l enseignant et les parents de l élève (l enfant) n est pas assez. Il y a une grande quantité des élèves avec les troubles d apprentissage qui doivent être traités avant qu ils puissent vraiment réussir à l école. La plupart de temps, les parents ne voient pas que leur enfant a un trouble d apprentissage jusqu au temps où ils fréquentent l école. C est habituellement l enseignant, en collaboration avec le conseiller ou d autres enseignants, qui notent qu il y aura peut-être un trouble d apprentissage. Là, l école va se réunir avec les parents pour discuter leurs options. L école va souvent suggérer que les parents prennent l élève pour des tests pour déterminer le problème, mais à ce point-là, c est complètement aux parents de prendre l action. Ces tests peuvent être chers, et les listes d attente sont souvent longues. Donc, il y aura définitivement les parents qui reçoivent l aide nécessaire pour leurs enfants, mais malheureusement, il y aura aussi les élèves qui ne reçoivent jamais l aide ce dont ils besoin. Ça ne dépend tous sur les capacités de l enseignant! En conclusion, je peux définitivement dire que j ai bien aimé cet article. Quand on entend la phrase «troubles de langage», on assume que la personne a des difficultés à parler; mais avec 6

7 l aide de cette article je peux maintenant voir que c est beaucoup plus que ça. Il incorpore toute méthode de communication. Il incorpore aussi plusieurs facteurs qu il faut considérer quand on observe ou étudie l apprentissage d un élève. Est-ce qu ils apprennent mieux sans pression ou avec pression? Avec leurs pairs ou seul? À la maison ou à l école? Avec l aide de leurs parents ou les enseignants? Les combinaisons sont infinies et chaque élève est différent. Une combinaison peut avoir de bons résultats avec un élève, et pas de résultats du tout avec d autres. C est une forme de science il faut expérimenter avec les habiletés et capacités de nos élèves pour trouver la meilleure forme d enseignement selon eux. Auto-Évaluation Le CitCom va compter pour 15% de ma note finale 10 pts = La grammaire et l'orthographie française - 7/10 25 pts = l'élaboration des citations 20/25 25 pts = créer et répondre aux questions 23/25 20 pts = une introduction et conclusion précise 18/20 20 pts = une longueur de 6 pages maximum, pour être paginé et double-interligné, avec une page titre. 20/20 88/100 Je pense que j ai bien fait sur ce premier travail de notre portfolio d apprentissage. J ai enlevé des points pour la grammaire et l orthographie française parce que je suis anglophone et je me suis rendue compte que je ne connais pas tous les règles de grammaire jusqu à date, et je sais que je ferais des erreurs. C est OK. Je vais apprendre de ces erreurs. J ai enlevé aussi des points de mon élaboration des citations parce qu il y avait plusieurs chemins que j ai pu suivre avec mes explications, j ai choisi quelques-uns, mais il y a toujours quelques choses d autre que je pourrais dire. Ce CitCom demandait seulement une question, donc c est ce que j ai inclus, avec ma réponse. Encore, il y avait plusieurs réponses, mais j ai élaboré sur seulement une option. Je suis contente avec mon introduction et conclusion, et j ai suivi correctement les consignes de longueur, pagination, double-interligné et l inclusion d une page titre. 7

Questionnaire Apprendre par la lecture. (Cartier et Butler, 2003)

Questionnaire Apprendre par la lecture. (Cartier et Butler, 2003) Nom : Date : Nom de l activité : Questionnaire Apprendre par la lecture (Cartier et Butler, 2003) Pour les questions 1 à 11, pense à l exemple d activité d APL que tu as fait ou a à faire pendant que tu

Plus en détail

Plan de leçon Une introduction au subjonctif Comment former le subjonctif au présent

Plan de leçon Une introduction au subjonctif Comment former le subjonctif au présent Plan de leçon Une introduction au subjonctif Comment former le subjonctif au présent Un plan de leçon soumis à Mme. Carol Douglas Pour remettre à l Université Sainte-Anne Afin de répondre partiellement

Plus en détail

La première séance du Grec Moderne (LVN) : 14/10/2013

La première séance du Grec Moderne (LVN) : 14/10/2013 F.L.E Didactique Journal d'apprentissage La première séance du Grec Moderne (LVN) : 14/10/2013 A. 1. o Langue Choisie : Grec Moderne o Choisie parce que mon père est grec donc j ai des racines de la culture

Plus en détail

Mes compétences orales en français

Mes compétences orales en français Je n utilise pas de mots J utilise quelques mots en en Je parle surtout en anglais. Je ne connais pas beaucoup de mots en Je fais des phrases courtes. Je répète les expressions que je vois et entend. Je

Plus en détail

PROJET 3 MON ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL Séquence 1

PROJET 3 MON ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL Séquence 1 1 PROJET 3 MON ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL Séquence 1 Mon stage Nom Prénom Classe COMPÉTENCES ET CONNAISSANCES ASSOCIÉES ATTENDUES EN FIN DE CYCLE 4 Socle - D 1 - Les langages pour penser et communiquer

Plus en détail

«Les langues et moi»

«Les langues et moi» 1 / 17 Projet soutenu par la Direction générale de l Education et de la Culture, dans le cadre du Programme Socrates «Les langues et moi» Questionnaire destiné aux élèves de 5 e ou 9 e secondaire Février-Mars

Plus en détail

Projet provincial en évaluation. Jour 1

Projet provincial en évaluation. Jour 1 Projet provincial en évaluation Jour 1 «Ce que l on fait n est pas aussi important que la façon dont les élèves vivent ce que l on fait.» Tiré de Visible Learning for Teachers: Maximizing Impact on Learning

Plus en détail

Préparer une fiche pédagogique, c est une chose que chacun de nous enseignants de français langue étrangère a l habitude de faire.

Préparer une fiche pédagogique, c est une chose que chacun de nous enseignants de français langue étrangère a l habitude de faire. Planifier un cours Préparer une fiche pédagogique, c est une chose que chacun de nous enseignants de français langue étrangère a l habitude de faire. Je voudrais cependant présenter dans cet article quelques

Plus en détail

FICHE 5.8 : COMMENT DÉRIVER DES OPÉRATIONS DE FONCTIONS?

FICHE 5.8 : COMMENT DÉRIVER DES OPÉRATIONS DE FONCTIONS? FICHE 5.8 : COMMENT DÉRIVER DES OPÉRATIONS DE FONCTIONS? Mise à jour : 22/02/2 Maintenant que tu connais le catalogue des fonctions dont il faut savoir la dérivée, tu peux t attaquer à des dérivées plus

Plus en détail

Papa, Maman, Je t écoute! J ai 2 mois et je peux faire bien des choses déjà. Le savais-tu? J aime entendre ta voix, ça me calme.

Papa, Maman, Je t écoute! J ai 2 mois et je peux faire bien des choses déjà. Le savais-tu? J aime entendre ta voix, ça me calme. Je t écoute! J aime entendre ta voix, ça me calme. J ai 2 mois et je peux faire bien des choses déjà. Le savais-tu? Je souris quand je te vois. J aime bien te regarder. Je fais des sons, surtout quand

Plus en détail

En principe c est une enseignante ou un enseignant de la discipline qui fait passer l épreuve et qui la corrige. Déroulement de l épreuve.

En principe c est une enseignante ou un enseignant de la discipline qui fait passer l épreuve et qui la corrige. Déroulement de l épreuve. Examen d admission en cours de scolarité dans l école publique 2013-2014 ÉPREUVE CANTONALE DE RÉFÉRENCE CYT ANGLAIS 10 e VP ÉPREUVE CANTONALE DE RÉFÉRENCE CYT Consignes générales En principe c est une

Plus en détail

TITRE : ACCOMPAGNEMENT D UN STAGIAIRE EN CLASSE MULTIÂGES

TITRE : ACCOMPAGNEMENT D UN STAGIAIRE EN CLASSE MULTIÂGES Préambule : Le présent récit raconte comment une enseignante du primaire accompagne ses stagiaires faisant un premier ou un quatrième stage dans sa classe multiâges. Elle évoque les particularités reliées

Plus en détail

Nom : Un programme du

Nom : Un programme du Nom : 201 201 5 6 017 16-2 ion 20 Édit 1 é it r v i t Ac levie ique g o e g L éda Gu p e id Un programme du Introduction Intention pédagogique Amener l élève à acquérir des connaissances sur les concepts

Plus en détail

REUSSIR A METTRE EN ŒUVRE LES CONNAISSANCES ET CAPACITES DU SCOCLE COMMUN

REUSSIR A METTRE EN ŒUVRE LES CONNAISSANCES ET CAPACITES DU SCOCLE COMMUN REUSSIR A METTRE EN ŒUVRE LES ET DU SCOCLE COMMUN ECRIRE EN HISTOIRE-GÉOGRAPHIE-EDUCATION CIVIQUE (version complète, niveau 6 e ) NOM :. Date :. Prénom : Classe :. Pour réussir à écrire un texte en Histoire-Géographie

Plus en détail

Séquence d observation en milieu professionnel. Le rapport sera à rendre lors de l oral du brevet blanc le vendredi 27 janvier 2017

Séquence d observation en milieu professionnel. Le rapport sera à rendre lors de l oral du brevet blanc le vendredi 27 janvier 2017 Séquence d observation en milieu professionnel La séquence d observation en entreprise fera l objet d une évaluation notée. Un rapport de stage sera rédigé et présenté à l oral lors du brevet blanc. Le

Plus en détail

Description de la tâche : Les personnes apprenantes doivent utiliser des stratégies de communication orale pour s exercer à dire «non».

Description de la tâche : Les personnes apprenantes doivent utiliser des stratégies de communication orale pour s exercer à dire «non». Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Titre de la tâche : Apprendre à dire non Nom de la personne apprenante : Date de début : Date de fin : Réussite : Oui Non Voie : Emploi Formation en apprentissage

Plus en détail

INTRODUCTION. Document de Lucie Latour revu et corrigé par Jacynthe Audet et Lucie Verreault

INTRODUCTION. Document de Lucie Latour revu et corrigé par Jacynthe Audet et Lucie Verreault 1 INTRODUCTION Je m appelle Lucie Latour et je suis mère d un enfant qui a un trouble envahissant du développement (TED). Il y a quelques années de cela, apprendre que mon fils était «différent» a été

Plus en détail

À noter! (partie 1) Prendre des notes pendant les cours

À noter! (partie 1) Prendre des notes pendant les cours À noter! (partie 1) Prendre des notes pendant les cours Apprentissage critique Comprendre l importance de la prise de notes en classe. Comprendre comment se préparer à prendre des notes de façon efficace.

Plus en détail

École Saint-Pierre et des Sentiers

École Saint-Pierre et des Sentiers École Saint-Pierre et des Sentiers Saint-Pierre Des Sentiers 5250, avenue des Sauges, Québec G1G 3V6 1090, chemin de Château-Bigot, Québec G2L 1G1 418-624-3760 418-626-3357 418-624-3757 418-622-0477 stpierre@csdps.qc.ca

Plus en détail

Des histoires familiales pour apprendre à écrire! Un projet École-Familles-Communauté Guide d accompagnement

Des histoires familiales pour apprendre à écrire! Un projet École-Familles-Communauté Guide d accompagnement Des histoires familiales pour apprendre à écrire! Un projet École-Familles-Communauté Guide d accompagnement Michèle Vatz-Laaroussi Françoise Armand Lilyane Rachédi Angela Stoïca Élodie Combes Magninin

Plus en détail

La communication parent-enfant Page 1

La communication parent-enfant Page 1 La communication parent-enfant Page 1 La communication parent-enfant L enfant peut communiquer de différentes manières, et la communication verbale n est pas la seule voie offerte. Les structures et les

Plus en détail

Jeux - Exercices de manipulation - avec un outil (1-3)

Jeux - Exercices de manipulation - avec un outil (1-3) Jeux - Exercices de manipulation - avec un outil (1-3) PROGRAMME D ÉTUDES - ÉDUCATION PHYSIQUE - PRIMAIRE ET ÉLÉMENTAIRE 87 1 ère année 2 e année 3 e année 1. Lancer une variété d objets à 1. Lancer une

Plus en détail

MEUTE BADGE DE BOIS I. Module 2: Comprendre, communiquer et travailler avec les jeunes

MEUTE BADGE DE BOIS I. Module 2: Comprendre, communiquer et travailler avec les jeunes MEUTE BADGE DE BOIS I Module 2: Comprendre, communiquer et travailler avec les jeunes Caractéristiques générales des jeunes d âge louveteau Développement physique: Commencent à percevoir les différences

Plus en détail

ALPHABÉTISATION FRANÇAIS DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN ÉTAPE 2

ALPHABÉTISATION FRANÇAIS DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN ÉTAPE 2 ALPHABÉTISATION FRANÇAIS DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN ÉTAPE 2 MISE À JOUR NOVEMBRE 2001 ALPHABÉTISATION FRANÇAIS DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN ÉTAPE 2 MISE À JOUR NOVEMBRE 2001 Direction de la formation

Plus en détail

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac Programme éducatif Garderie École Marie-Clarac 1 PROGRAMME ÉDUCATIF 1.1 Orientations générales de l établissement Permettre aux enfants de 3-4 ans de vivre dans un milieu chaleureux et stimulant afin qu

Plus en détail

Plan de leçon. Tâche professionnelle : Le protocole téléphonique. Répondre au téléphone en utilisant les formules de politesse usuelles.

Plan de leçon. Tâche professionnelle : Le protocole téléphonique. Répondre au téléphone en utilisant les formules de politesse usuelles. Plan de leçon Secteur : Affaires, finances et administration Profession : Commis de bureau général (CNP 1411) Thème : Compétences téléphoniques Tâche professionnelle : Le protocole téléphonique. Répondre

Plus en détail

Informe-toi. Prépare-toi.

Informe-toi. Prépare-toi. Informe-toi. Prépare-toi. Guide de préparation au TPCL à l intention de l élève de 10 e année Ce guide contient des conseils et des renseignements pour t aider à te préparer au Test provincial de compétences

Plus en détail

Devenir élève. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Haute Loire, 10 mars 2010

Devenir élève. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Haute Loire, 10 mars 2010 Devenir élève Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Haute Loire, 10 mars 2010 Plan de l intervention 1. Devenir élève : un statut particulier dans le programme de l école maternelle

Plus en détail

Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne)

Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne) Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne) Remplir ce sondage vous permettra de faire le point sur 6 objectifs importants pour nous, les enseignants de pratique et de théorie

Plus en détail

Ne dit-on pas que les écrits restent? Ce duo d auteurs et d éditeurs nous offre avec simplicité et tendresse une histoire sur l importance des

Ne dit-on pas que les écrits restent? Ce duo d auteurs et d éditeurs nous offre avec simplicité et tendresse une histoire sur l importance des Ne dit-on pas que les écrits restent? Ce duo d auteurs et d éditeurs nous offre avec simplicité et tendresse une histoire sur l importance des souvenirs, de les consigner dans un carnet afin de ne pas

Plus en détail

CHAPITRE I INTRODUCTION

CHAPITRE I INTRODUCTION CHAPITRE I INTRODUCTION A. Etats de lieux La langue est un instrument dont la fonction est pour transmettre quelque chose dans le cœur. A l autre côté, la langue est un instrument dans le but de faire

Plus en détail

domingo 18 de abril de 2010 Voilà mon groupe

domingo 18 de abril de 2010 Voilà mon groupe Voilà mon groupe Schéma d une unité Schéma d une unité Sujet, étape, niveau: Schéma d une unité Sujet, étape, niveau: Nombre de seánces : Schéma d une unité Sujet, étape, niveau: Nombre de seánces : Justification

Plus en détail

ANNEXE A : APPUI DES LEADERS SCOLAIRES AU PROJET DE LITTÉRATIE AVEC LES TIC DANS TOUS LES PROGRAMMES D ÉTUDES

ANNEXE A : APPUI DES LEADERS SCOLAIRES AU PROJET DE LITTÉRATIE AVEC LES TIC DANS TOUS LES PROGRAMMES D ÉTUDES ANNEXE A : APPUI DES LEADERS SCOLAIRES AU PROJET DE LITTÉRATIE AVEC LES TIC DANS TOUS LES PROGRAMMES D ÉTUDES La présente annexe vise à fournir aux leaders scolaires des directives pratiques pour aider

Plus en détail

CHAPITRE I INTRODUCTION

CHAPITRE I INTRODUCTION CHAPITRE I INTRODUCTION A. Etats des Lieux La langue est un système d'expression et de communication commun à un groupe social (communauté linguistique). Elle est aussi un langage parlé ou écrit, spécial

Plus en détail

La valeur de l éducation Un tremplin vers le succès. Rapport canadien

La valeur de l éducation Un tremplin vers le succès. Rapport canadien La valeur de l éducation Un tremplin vers le succès Rapport canadien Principales conclusions Ce rapport se fonde sur l opinion de 301 parents canadiens ayant au moins un enfant de moins de 23 ans actuellement

Plus en détail

GUIDE DE L ÉTUDIANT STAGES DE RECHERCHE MED 1102 et ÉTÉ 2016

GUIDE DE L ÉTUDIANT STAGES DE RECHERCHE MED 1102 et ÉTÉ 2016 GUIDE DE L ÉTUDIANT STAGES DE RECHERCHE MED 1102 et 2100- ÉTÉ 2016 Tous les stagiaires doivent compléter un rapport de stage et le déposer au bureau 4106 du pavillon Vandry aux soins de madame Annie Lacroix

Plus en détail

Adapter quoi? mais pourquoi?

Adapter quoi? mais pourquoi? Journée des Dys, Ecole d Orthophonie de Lyon, 4 Octobre 2014 Adapter quoi? mais pourquoi? Fantadys Présentation Qui sommes-nous? Une maman de 2 enfants Une mamie, enseignante à la retraite, en charge

Plus en détail

DISCIPLINE : Education aux Médias/Multimédia. SUJET : Cadrage : prendre des photos. Pour le cadeau de la fête des mamans.

DISCIPLINE : Education aux Médias/Multimédia. SUJET : Cadrage : prendre des photos. Pour le cadeau de la fête des mamans. DISCIPLINE : Education aux Médias/Multimédia. FACETTE : Le langage et la technologie. COMPETENCE VISEE : Percevoir et comprendre les média PCM. C.I. : ECM S exprimer et communiquer par les médias / le

Plus en détail

LE BONJOUR Présentation et avis personnels

LE BONJOUR Présentation et avis personnels LE BONJOUR Présentation et avis personnels N Bonjours à recopier 1 Bonjour, ce que j aime au mois de... c est... 2 Bonjour, ce que j aime le (jour de la semaine) c est.. 3 Bonjour, ce que j aime cette

Plus en détail

Session de travail via Skype : Jeudi 27 octobre 2016

Session de travail via Skype : Jeudi 27 octobre 2016 Accueil et scolarisation des enfants de moins de 3 ans École maternelle = à partir de 3 ans Possibilité de scolarisation dès 2 ans en classe de TPS (Toute Petite Section) Développement de l accueil des

Plus en détail

Activités d accompagnement

Activités d accompagnement Activités d accompagnement 2014 Table des matières FRANÇAIS 1. Compréhension de lecture... p. 3 2. Compréhension de lecture - corrigé... p. 4 3. La lettre (explication)... p. 5 4. Exemple d une lettre...

Plus en détail

Connaissance de soi. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation

Connaissance de soi. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation Connaissance de soi Description Pour réussir sur le marché du travail, il est important de bien connaître ses qualités et ses défis, ses buts, ses intérêts, ses capacités ainsi que sa personnalité. Un

Plus en détail

ENTRER DANS L ÉCRIT À L ÉCOLE MATERNELLE. 20 avril Claudine Comte, Patrice Rousseau

ENTRER DANS L ÉCRIT À L ÉCOLE MATERNELLE. 20 avril Claudine Comte, Patrice Rousseau ENTRER DANS L ÉCRIT À L ÉCOLE MATERNELLE 20 avril 2015- Claudine Comte, Patrice Rousseau Le domaine «Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions» réaffirme la place primordiale du langage à l école

Plus en détail

GRATUIT. Guide Site Web. audio vidéo actualités Chat activités ressources

GRATUIT. Guide Site Web. audio vidéo actualités Chat activités ressources GRATUIT audio vidéo actualités Chat activités ressources Pour commencer Professeurs et élèves n ayant jamais utilisé le site. Créer un nouveau compte professeur ou élève 1. Allez sur www.maryglasgowplus.com/fr/start

Plus en détail

STRATÉGIES DE LITTÉRATIE EN LECTURE

STRATÉGIES DE LITTÉRATIE EN LECTURE STRATÉGIES DE LITTÉRATIE EN LECTURE DE LA 7E À LA 12E ANNÉE Christine Thibaudier-Ness caness@edu.pe.ca, avec l aide de Diane Ouellette et d Annie Jolicoeur Programmes en français ministère de l Éducation,

Plus en détail

Éducation artistique Manitoba Programmes d études

Éducation artistique Manitoba Programmes d études Éducation artistique Manitoba Programmes d études Programme d immersion-française Scénario d apprentissage exemplaire Ce scénario exemplaire vise des apprentissages en : Arts dramatiques Musique Arts visuels

Plus en détail

QUESTIONNAIRE CLIENT

QUESTIONNAIRE CLIENT QUESTIONNAIRE CLIENT Vous avez fait travailler un membre certifié GLOBAL COUNCIL Q1. Concernant la prestation du membre : avez-vous été globalement. Très satisfait... 1 Plutôt satisfait... 2 Plutôt satisfait...

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE UNITÉ 1 : COMPRENDRE POUR APPRENDRE BLOCS 1 et 2

PLANIFICATION STRATÉGIQUE UNITÉ 1 : COMPRENDRE POUR APPRENDRE BLOCS 1 et 2 Durée : 8 à 10 jours Matériel Mise en situation : La mouche, L école, En vacances, Les directives, une série d activités de résolution de problèmes relativement faciles Raisonner sa lecture : Tableau synthèse

Plus en détail

Le portfolio. Pour faire écrire les étudiants sans se tuer à corriger!

Le portfolio. Pour faire écrire les étudiants sans se tuer à corriger! Le portfolio Pour faire écrire les étudiants sans se tuer à corriger! Ce qu est le portfolio Le portfolio est une chemise remise à la fin de la session qui contient tous les travaux écrits (introductions,

Plus en détail

TOP IMPORTANT! À L INTENTION DES PARENTS!

TOP IMPORTANT! À L INTENTION DES PARENTS! Les devoirs et les leçons à la maison, MISSION POSSIBLE! TOP IMPORTANT! À L INTENTION DES PARENTS! AGENT SPÉCIAL : VOUS, LE PARENT VOTRE MISSION......consiste d abord à prendre connaissance de ce dossier.

Plus en détail

Mon portefolio de compétences

Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 1 Nom prénom de l élève M M nnée scolaire: 2007/2008 Classe : 3 6 Etablissement : Collège Robert Doisneau Passage Gauthier de Chamirey 71100 Chalon sur Saône Mon portefolio de

Plus en détail

Exemple de leçon de l enseignement explicite de la stratégie d écoute

Exemple de leçon de l enseignement explicite de la stratégie d écoute Exemple de leçon de l enseignement explicite de la stratégie d écoute Trouver le sens du message (cycle primaire) LIENS AVEC LE PROGRAMME-CADRE DE FRANÇAIS Attente ciblée L élève doit pouvoir comprendre

Plus en détail

Tableau de correspondances des grilles d évaluation ECLER, CECRL et FLE

Tableau de correspondances des grilles d évaluation ECLER, CECRL et FLE Tableau de correspondances des grilles d évaluation ECLER, CECRL et FLE Evaluation du niveau d expression écrite : Méthode ECLER NIVEAUX ECLER Equivalence CECRL et FLE Pas de production écrite en français

Plus en détail

ANGLAIS SPÉCIFICITÉS DE L ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS AU CYCLE 2

ANGLAIS SPÉCIFICITÉS DE L ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS AU CYCLE 2 SPÉCIFICITÉS DE L ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS AU CYCLE 2 ANGLAIS Les remarques qui suivent s inscrivent en complémentarité aux commentaires généraux du domaine Langues et ne font que préciser quelques-unes

Plus en détail

Rapport de stage. Stage interculturel et international Sénégal Été Raphaël Laforest-Gendron

Rapport de stage. Stage interculturel et international Sénégal Été Raphaël Laforest-Gendron Rapport de stage Stage interculturel et international Sénégal Été 2015 Raphaël Laforest-Gendron Comment est-il possible de décrire ce qui, en fait, ne peut qu être vécu? Comment réussir à mettre en mots

Plus en détail

L école inclusive est ouverte sur la cité, sur l intergénérationnel

L école inclusive est ouverte sur la cité, sur l intergénérationnel L école inclusive est ouverte sur la cité, sur l intergénérationnel Il s agit ici de retracer un projet qui s est déroulé de septembre 2007 à juin 2012. Il se poursuit encore aujourd hui (2013-2014) sous

Plus en détail

L apprentissage des langues en tandem Première partie : la méthode

L apprentissage des langues en tandem Première partie : la méthode L apprentissage des langues en tandem Première partie : la méthode 1. Introduction Ce cours a pour objectif de montrer des aspects théoriques qui permettent d expliquer la progression langagière des apprenants

Plus en détail

CHAÎNE HUMAINE OUTILS D ANIMATION DÉMARCHE DURÉE : 15 MINUTES

CHAÎNE HUMAINE OUTILS D ANIMATION DÉMARCHE DURÉE : 15 MINUTES CHAÎNE HUMAINE DURÉE : 15 MINUTES Cette activité de connaissance de soi et de l autre favorise le sentiment d appartenance en permettant à l élève de reconnaître les éléments communs entre les membres

Plus en détail

1. DÉFINITION ET PREVALENCE

1. DÉFINITION ET PREVALENCE 1. DÉFINITION ET PREVALENCE 2. MANIFESTATIONS : - Différents types de dyslexie - Compréhension - Dysorthographie - Apprentissages scolaires 4. LA REEDUCATION 5. ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES 6. CONCLUSION DEFINITION

Plus en détail

EVALUATIONS MI-PARCOURS CE1

EVALUATIONS MI-PARCOURS CE1 Les enseignants de CE1 de la circonscription de METZ-SUD proposent EVALUATIONS MI-PARCOURS CE1 Mathématiques Livret enseignant Circonscription de METZ-SUD page 1 NOMBRES ET CALCUL Exercice 1 : L élève

Plus en détail

«Je ne pense pas que les artistes ont la capacité de voir des choses que d autres ne voient pas.

«Je ne pense pas que les artistes ont la capacité de voir des choses que d autres ne voient pas. QUI EST ARTISTE? 1. DRAMA Suis-je artiste? «Est-ce que je suis une artiste? Et ce que je fais, est-ce que c est artistique? Est-ce que ça veut dire quelque chose? De quel droit est-ce que je continue à

Plus en détail

COIN-COIN OUTILS D ANIMATION DÉMARCHE DURÉE : 15 MINUTES

COIN-COIN OUTILS D ANIMATION DÉMARCHE DURÉE : 15 MINUTES DURÉE : 15 MINUTES Cette activité amène l élève à mieux se connaître et à connaître davantage les autres élèves de son groupe grâce à des discussions sur divers sujets pouvant inclure des référents culturels

Plus en détail

Autisme. Troubles Envahissants du Développement

Autisme. Troubles Envahissants du Développement SESSAD des Goélettes En partenariat avec : ENVOL ISERE AUTISME Autisme Troubles Envahissants du Développement Mieux me comprendre c est mieux m aider UN POINT SUR L AUTISME Définition : L autisme est une

Plus en détail

5 e congrès biennal du CQJDC 24 avril 2014

5 e congrès biennal du CQJDC 24 avril 2014 La formation à la gestion positive des situations de classe : Résultats d une 2 e expérimentation du programme GPS auprès d enseignants du préscolaire et du primaire 5 e congrès biennal du CQJDC 24 avril

Plus en détail

Instructions officielles. Descriptif de la séquence

Instructions officielles. Descriptif de la séquence CE1 Maîtrise de la langue - Conjugaison - Instructions officielles Compétence 1 La maîtrise de la langue. Grammaire Le verbe : comprendre la correspondance entre les temps verbaux (passé, présent, futur)

Plus en détail

principes pédagogiques pour l enseignement du français langue étrangère au Cap-Vert DOCUMENT POUR L AUTOEVALUATION ET L EVOLUTION DES PRATIQUES

principes pédagogiques pour l enseignement du français langue étrangère au Cap-Vert DOCUMENT POUR L AUTOEVALUATION ET L EVOLUTION DES PRATIQUES 25 principes pédagogiques pour l enseignement du français langue étrangère au Cap-Vert DOCUMENT POUR L AUTOEVALUATION ET L EVOLUTION DES PRATIQUES A V A N T P R O P O S 1. Pourquoi des principes pédagogiques?

Plus en détail

«Les devoirs écrits à la maison sont proscrits, cependant, la révision régulière des leçons peutêtre proposée par les maîtres.»

«Les devoirs écrits à la maison sont proscrits, cependant, la révision régulière des leçons peutêtre proposée par les maîtres.» Le travail de l élève à la maison. Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. L équipe enseignante a souhaité faire le point sur ce sujet afin de clarifier

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation : exploration du métier d aide-cuisinier

Situation d apprentissage et d évaluation : exploration du métier d aide-cuisinier Service des ressources éducatives Situation d apprentissage et d évaluation : exploration du métier d aide-cuisinier Développé par : Chantal Bastien Isabelle Dussault Isabelle Vachon Martine Villeneuve

Plus en détail

Elodie Jiménez Alba Chargée de projets d Education permanente

Elodie Jiménez Alba Chargée de projets d Education permanente APEDAF ASBL Analyse Expression «sourd-muet» Elodie Jiménez Alba Chargée de projets d Education permanente Sommaire Introduction... 2 Définitions... 2 Pourquoi ne plus utiliser l expression «sourd-muet»?...

Plus en détail

Programme d enseignement du suédois pour les immigrés

Programme d enseignement du suédois pour les immigrés Programme d enseignement du suédois pour les immigrés FRANSKA La finalité de l enseignement L enseignement du suédois pour les immigrés est une formation linguistique qualifiée dont la finalité est de

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVES OBLIGATOIRES FRANÇAIS, LANGUE D ENSEIGNEMENT, de sixième année du primaire Lecture 014-600-01 FRANÇAIS, LANGUE D ENSEIGNEMENT, de sixième année du primaire Écriture 014-600-00

Plus en détail

Ophea 2016 L apprentissage fondé sur l enquête en éducation physique et santé

Ophea 2016 L apprentissage fondé sur l enquête en éducation physique et santé Plan d enquête 3 e année Vie active Condition physique Plan d enquête 3 e année, Vie active Condition physique Contenus d apprentissage 1.1 - utiliser des habiletés personnelles pour développer son autonomie

Plus en détail

Travailler avec les parents Aperçu

Travailler avec les parents Aperçu Aperçu Durée Environ 45 minutes Regroupements Travail individuel, puis travail en groupe de deux ou trois participants (selon le nombre total) Ressources requises Liste de contrôle : Participation des

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau Conception d une séquence de lecture (CP)

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau Conception d une séquence de lecture (CP) Conception d une séquence de lecture (CP) ECOLE : Kervignounen - Landivisiau Niveau de classe : CP ENSEIGNANTE : Ghislaine Perramant (le lundi) Février - Mars 2011 A- Choix des items travaillés (programmes

Plus en détail

Réécoute les réponses à la première question. Qui a dit quoi? Associe les opinions suivantes à chaque jeune.

Réécoute les réponses à la première question. Qui a dit quoi? Associe les opinions suivantes à chaque jeune. Fiche vidéo La téléréalité Regarde le premier extrait avec le son et note la question posée par l enquêtrice puis écoute les réponses des adolescents. Coche si l opinion est plutôt positive, plutôt négative

Plus en détail

EVALUATIONS CP Mathématiques

EVALUATIONS CP Mathématiques EVALUATIONS CP Mathématiques LIVRET DU MAÎTRE Circonscription de Lillebonne 2011 / 2012 Exercice 1 : Ecris en chiffres les nombres dictés Domaine : NOMBRES ET CALCUL Compétence à évaluer : Associer l écriture

Plus en détail

DES CHIENS. viennent en aide aux élèves en difficulté

DES CHIENS. viennent en aide aux élèves en difficulté DES CHIENS viennent en aide aux élèves en difficulté La thérapie assistée ou facilitée par l animal est l une des formes de la zoothérapie utilisée pour aider des enfants à développer des habiletés sociales.

Plus en détail

INVESTIR : PAR OÙ COMMENCER?

INVESTIR : PAR OÙ COMMENCER? Guide de l enseignant INVESTIR : PAR OÙ COMMENCER? L éducation financière à l école : une activité de l Autorité des marchés financiers. ACTIVITÉ D APPRENTISSAGE EN CLASSE INVESTIR : PAR OÙ COMMENCER?

Plus en détail

Le mur de mots Étapes suggérées pour la présentation des mots fréquents

Le mur de mots Étapes suggérées pour la présentation des mots fréquents Le mur de mots en immersion française Renée Bourgoin Le mur de mots Étapes suggérées pour la présentation des mots fréquents Étape 1 Selon le niveau des élèves et de leurs besoins, l enseignant choisit

Plus en détail

Différencier les consignes pour faire écrire tous les élèves

Différencier les consignes pour faire écrire tous les élèves 1 Différencier les consignes pour faire écrire tous les élèves Mathilde Dénoyer, collège Philippe de Champaigne (Le Mesnil St Denis) 1) Objectif(s) et problématique(s) Tous les professeurs sont confrontés,

Plus en détail

S. Exemples de conclusion

S. Exemples de conclusion EXEMPLE 1: Gabathuler Zoé, 3SP4, S. Exemples de conclusion «Le coup d Etat chilien vu au travers de trois témoins, ou, Comment Pinochet a voulu exterminer le communisme chilien jusqu à la troisième génération»,

Plus en détail

TEACHER TEMPLATE La reproduction des animaux

TEACHER TEMPLATE La reproduction des animaux TEACHER TEMPLATE La reproduction des animaux Mercè Bernaus & Manel Castellano merce.bernaus@uab.es Universitat Autònoma de Barcelona Espagne -------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Nom de famille : Prénom : Date 1 : Date 2 : Date 3 :

Nom de famille : Prénom : Date 1 : Date 2 : Date 3 : Nom de famille : Prénom : Date 1 : Date 2 : Date 3 : Niveau A 1 Je suis capable de saluer et de remercier avec des formules simples Je suis capable de me présenter et de présenter ma famille (nom, prénom,

Plus en détail

Pistes d animation suggérées

Pistes d animation suggérées Grande compétence : Communiquer des idées et de l information B1 : Interagir avec les autres Tâche 13 Utiliser les techniques de communication orale pour apprendre à dire «non».* (Niveau 2) Durée approximative

Plus en détail

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative PPRE définition repères Etapes à suivre Annexe A1 : Entretien individuel avec l élève Annexe A2 : Fiche de communication à destination

Plus en détail

Banque d outils mis à disposition des équipes d écoles à mi-année de grande section

Banque d outils mis à disposition des équipes d écoles à mi-année de grande section Banque d outils mis à disposition des équipes d écoles à mi-année de grande section S approprier le langage Découvrir l écrit Approcher les quantités et les nombres Consignes de travail Supports de travail

Plus en détail

Enseignement des habiletés sociales au primaire. Habileté 37 : Demander une permission. Par Chantal Thivierge

Enseignement des habiletés sociales au primaire. Habileté 37 : Demander une permission. Par Chantal Thivierge Enseignement des habiletés sociales au primaire Groupe 4 : Solutions de rechange à l agression Habileté 37 : Demander une permission Par Chantal Thivierge Fiche de planification Habileté sociale : DEMANDER

Plus en détail

L ELEVE DYSLEXIQUE. Véronique BOURDENET. Psychologue - Neuropsychologue Orthophoniste

L ELEVE DYSLEXIQUE. Véronique BOURDENET. Psychologue - Neuropsychologue Orthophoniste L ELEVE DYSLEXIQUE A L ECOLE L PRIMAIRE Véronique BOURDENET Psychologue - Neuropsychologue Orthophoniste I. PSYCHOLOGIE DE L ELEVE DYSLEXIQUE Dyslexie = modèle de l impuissance apprise erreurs d attribution

Plus en détail

Y-a-t-il des emplois pour moi?

Y-a-t-il des emplois pour moi? Parcours de formation axée sur l emploi Y-a-t-il des emplois pour moi? Nom : Âge : Groupe : Introduction Comme tu le sais, le programme que tu fais en ce moment a pour but te préparer au marché du travail.

Plus en détail

PAYETTE A., CHAMPAGNE C., Le groupe de codéveloppement professionnel, Presses de l Université du Québec, 1997, page 16.

PAYETTE A., CHAMPAGNE C., Le groupe de codéveloppement professionnel, Presses de l Université du Québec, 1997, page 16. «Le groupe de codéveloppement professionnel est une approche de développement pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d améliorer leur pratique. La réflexion effectuée,

Plus en détail

Cahier de l'élève. Nom: Groupe:

Cahier de l'élève. Nom: Groupe: Cahier de l'élève Nom: Groupe: - Table des matières Échéancier... 3 Déroulement général des huit périodes... 4 Cours 1 : présentation du projet transformission... 6 Cours 2 : types de mouvement... 7 Cours

Plus en détail

ALPHABÉTISATION FRANÇAIS DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN ÉTAPE 1

ALPHABÉTISATION FRANÇAIS DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN ÉTAPE 1 ALPHABÉTISATION FRANÇAIS DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN ÉTAPE 1 MISE À JOUR NOVEMBRE 2001 ALPHABÉTISATION FRANÇAIS DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN ÉTAPE 1 MISE À JOUR NOVEMBRE 2001 Direction de la formation

Plus en détail

DISTINGUER INFORMATION ET OPINION

DISTINGUER INFORMATION ET OPINION Activités éducatives pour les élèves de 8 à 9 ans DISTINGUER INFORMATION ET OPINION NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 8 À 9 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ À la suite de la lecture de textes informatifs

Plus en détail

La grammaire comme fondement de la compréhension, GARREC Marie. Métaphore pédagogique pour les expansions du nom

La grammaire comme fondement de la compréhension, GARREC Marie. Métaphore pédagogique pour les expansions du nom La grammaire comme fondement de la compréhension, GARREC Marie Grammaire 07 Métaphore pédagogique pour les expansions du nom Contexte : L apprentissage et la mémorisation des expansions du nom peuvent

Plus en détail

lemondeenclasse.unicef.ca

lemondeenclasse.unicef.ca Journée mondiale de la Terre 22 avril Titre Je peux aider la Terre Cycles Préscolaire et 1 er cycle Thème général L'environnement Durée Domaines généraux de formation Environnement et consommation, Vivre-ensemble

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE. 1. Corps du texte Style de police : Times New Roman Taille de police : 12

LE RAPPORT DE STAGE. 1. Corps du texte Style de police : Times New Roman Taille de police : 12 LE RAPPORT Au terme de la semaine de stage chaque élève doit réaliser un rapport dactylographié qui présente l entreprise d accueil, les impressions personnelles, les activités observées et le projet d

Plus en détail

RALLYE DES CŒURS OUTILS D ANIMATION DÉMARCHE DURÉE : 30 MINUTES

RALLYE DES CŒURS OUTILS D ANIMATION DÉMARCHE DURÉE : 30 MINUTES DURÉE : 30 MINUTES Cette activité collaborative permet à l élève de développer son vocabulaire de base en trouvant des expressions qui contiennent le mot cœur et qui correspondent aux images. Elle favorise

Plus en détail

Productions orales en continu puis production orale en interaction sur le même sujet

Productions orales en continu puis production orale en interaction sur le même sujet Tâche de production orale n 8 (Tâche plus facilement réalisable au niveau B1) Productions orales en continu puis production orale en interaction sur le même sujet *Première étape : Productions orales en

Plus en détail

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Date de la rencontre : Thème, sujet, besoin, problématique Compétence professionnelle (SEJ 2008, adapté du Mels, 2004 ) Action Rôle ou fonction

Plus en détail

Estime de soi et apprentissages. Francine Delenne Conseillère pédagogique ASH07 Annonay 23/05/2012

Estime de soi et apprentissages. Francine Delenne Conseillère pédagogique ASH07 Annonay 23/05/2012 Estime de soi et apprentissages Francine Delenne Conseillère pédagogique ASH07 Annonay 23/05/2012 Plan Estime de soi et programmes de 2008 Qu est-ce que l estime de soi? Une conception développementale

Plus en détail