Le corps et l esprit. Questions contemporaines, L1S1 Resp.: C. Al-saleh

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le corps et l esprit. Questions contemporaines, L1S1 Resp.: C. Al-saleh"

Transcription

1 Le corps et l esprit Questions contemporaines, L1S1 Resp.: C. Al-saleh

2 Modalités d examen: identiques enpremière session et au rattrapage. Ecrit (2 heures); définitions et questions de cours. Bibliographie: Platon: La République, Phèdre Aristote: De l âme Descartes: Principes de la philosophie, I; Passions de l âme Nietzsche: Par-delà bien et mal; La gai savoir

3 Plan de l introduction 1. Un impératif commun: connais-toi toi-même! 2. Etymologie de psychologie et philosophie 3. La psychologie fille de la philosophie 4. Présentation du plan du cours.

4 1. Un impératif commun connais-toi toi-même! 1.1 L origine de cette citation - gnothi seauton, nosce te ipsum -fronton du temple de Delphes (Platon, Charmide) 1.2 La signification de cette citation chez Socrate: Apologie de Socrate (Ve siècle avant notre ère): maïeutique, Phénarète, dialectique interprétation moderne: Rousseau ( Discours sur l inégalité) (dix-huitième siècle)

5 Rousseau La plus utile et la moins avancée de toutes les connaissances humaines me paraît être celle de l homme et j ose dire que la seule inscription du temple de Delphes contenait un précepte plus important et plus difficile que tous les gros livres des moralistes. Aussi je regarde le sujet de ce Discours comme une des questions les plus intéressantes que la philosophie puisse proposer, et malheureusement pour nous comme une des plus épineuses que les philosophes puissent résoudre. Car comment connaître la source de l inégalité parmi les hommes, si l on ne commence par les connaître eux-mêmes? et comment l homme viendra-t-il à bout de se voir tel que l a formé la nature, à travers tous les changements que la succession des temps et des choses a dû produire dans sa constitution originelle, et de démêler ce qu il tient de son propre fonds d avec ce que les circonstances et ses progrès ont ajouté ou changé à son état primitif? (Discours sur l inégalité, Préface)

6 Synthèse: Socrate: connais-toi toi-même! : capacité à entendre la voix de la raison, à connaître son identité profonde, au-delà des préjugés, des opinions, etc. La critique rationnelle des préjugés et des opinions permet cette connaissance de soi. Philosophie Rousseau: connais-toi toi-même! Les êtres humains doivent développer une connaissance de l humanité. Il faut être capable de distinguer entre ce que les êtres humains tiennent de leur nature et ce qui est un résultat de l histoire. Notion de nature humaine, et idée de sciences humaines qui apparaît. Psychologie

7 2. Etymologie de psychologie et philosophie 2.1 Psycho-logie Psyché ; terme grec: - Souffle - Esprit - âme Différence entre esprit et âme: aujourd hui: la notion d esprit est utilisée en philosophie et sciences cognitives ( états mentaux ). La notion d âme est considérée comme une notion religieuse. Mais l âme a été considérée jusqu au dix-septième comme un objet d étude.

8 2. Etymologie de psychologie et philosophie 2.1 Psycho-logie -logie, vient de logos : discours, science, raison, langage. Anciennement, Psychologie = étude de l âme humaine Puis: partie des sciences de l esprit Aujourd hui: plusieurs définitions: on parle aussi de sciences du comportement...

9 2. Etymologie de psychologie et philosophie 2.2 Philosophie: Sophia: la sagesse: ambiguité: le savant/ le sage. Apologie de Socrate: le plus savant des hommes d Athènes Philein: aimer, mais aussi rechercher. La philosophie est-elle: - Amour de la science trouvée - Recherche de la science - Amour de la sagesse trouvée - Recherche de la sagesse?

10 2. Etymologie de philosophie et psychologie 2.3 Chez Descartes: Développer la science de la nature humaine (union d âme et de corps) permet de maîtriser les passions, et d atteindre la sagesse. Communauté d intérêts et identité de finalité entre psychologie et philosophie.

11 2. Etymologie de psychologie et philosophie L étymologie des termes permet de faire apparaître les rapports entre psychologie et philosophie, tels qu ils apparaissent dans l histoire des idées. L origine est l Athènes du cinquième siècle avant notre ère.

12 3. La psychologie, fille de la philosophie 3.1. Au dix-septième et dix-huitième siècles: philosophe = savant - Descartes, Leibniz: génie universel - Encyclopédie de Diderot et d Alembert - La philosophie et les sciences: - Optique, astronomie, géométrie - Physique - Biologie - Psychologie

13 3. La psychologie, fille de la philosophie 3.2. Dans l histoire des sciences, on retrouve des philosophes, la psychologie n échappe pas à cette règle. (philosophes qui ont développé des théories psychologiques majeures) 3.3. Situation de la psychologie aujourd hui. Rapports entre la philosophie et la psychologie aujourd hui: - La psychanalyse (Freud) - La phénoménologie - Philosophie de l esprit et sciences cognitives - Certains problèmes: la conscience, le langage - Philosophes français récents qui se sont beaucoup appuyés sur la psychologie: Bergson, Sartre, Merleau-Ponty.

14 4. Présentation des objectifs et du plan du cours Objectifs: - Se repérer dans l histoire des idées - Grandes lignes de l histoire des sciences, révolution des XVII e et XVIIIe - Evolution des rapports entre la philosophie et la psychologie - Connaître les principaux aspects des théories psychologiques et philosophiques de Platon, Aristote et Descartes sur l esprit et le corps - Connaître les principaux aspects de la manière dont Nietzsche envisage les rapports de l esprit et du corps, à l aide de la philosophie et de la psychologie.

15 4. Présentation des objectifs et plan du cours I. Quelques jalons en histoire des sciences (timeline): a. Cadre général b. Les étapes de l autonomisation de la psychologie par rapport à la philosophie II. Platon: les modèles de l âme humaine et le corps tombeau de l âme III. Aristote: La psychologie comme partie de la biologie, et l âme comme partie du corps IV. Descartes: le dualisme et les passions V. Nietzsche : Car désormais la psychologie est redevenue le chemin qui conduit aux problèmes essentiels (Par-delà bien et mal, 23)

16 4. Présentation des objectifs et plan du cours Pour toutes les parties de présentation d auteur, le plan sera le même: 1. Rappel du contexte (histoire des idées) de l auteur. 2. Principales caractéristiques de la philosophie de l auteur. 3. Théories de l auteur sur les questions abordées. A chaque fois, des indications précises de lectures seront données, selon un volume de pages raisonnable (pas plus d une dizaine à chaque fois) Ces textes doivent être travaillés et connus pour l évaluation. Les diaporamas des cours sont mis en ligne sur INES au moins une heure avant le cours (la veille si possible )

TABLE DES MATIÈRES. Partie I : La pensée gréco-latine. Partie II : Le christianisme et l histoire des idées au Moyen Âge. Partie III : Le XVI e siècle

TABLE DES MATIÈRES. Partie I : La pensée gréco-latine. Partie II : Le christianisme et l histoire des idées au Moyen Âge. Partie III : Le XVI e siècle TABLE DES MATIÈRES Partie I : La pensée gréco-latine Chapitre 1 : Les présocratiques. Une étape dans la progression vers la raison Le conflit Parménide-Héraclite Les sophistes... 13 Chapitre 2 : La pensée

Plus en détail

Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est

Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est une émotion à la fois si commune et si unique que la langue française

Plus en détail

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ?

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? à propos de : D Aristote à Darwin et retour. Essai sur quelques constantes de la biophilosophie. par Étienne GILSON Vrin (Essais d art et de philosophie), 1971.

Plus en détail

Programme de philosophie en classe de Terminale L

Programme de philosophie en classe de Terminale L Source : Bulletin officiel n 25 du 19 juin 2003 I - Présentation Programme de philosophie en classe de Terminale L I.1 L enseignement de la philosophie en classes terminales a pour objectif de favoriser

Plus en détail

LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE

LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE Percy John Harvey LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE Échantillon des illustrations Presentation_FMEI.indd 1 20/09/13 14:54:55 La cérémonie d initiation n est pas une opération magique qui transformerait

Plus en détail

Experimentation d un enseignement D Astronomie-philosophie en classe de seconde. Sabine Cuni Pierre Vignand Philippe Jeanjacquot

Experimentation d un enseignement D Astronomie-philosophie en classe de seconde. Sabine Cuni Pierre Vignand Philippe Jeanjacquot Experimentation d un enseignement D Astronomie-philosophie en classe de seconde Sabine Cuni Pierre Vignand Philippe Jeanjacquot Experimentation d un co-enseignement D Astronomie-philosophie en classe de

Plus en détail

Qu est-ce que le philosopher?

Qu est-ce que le philosopher? Qu est-ce que le philosopher? François Galichet Professeur à l IUFM d Alsace La philosophie, qui se caractérise par son questionnement ontologique ( «Qu est-ce que?»), ne pouvait manquer de s interroger

Plus en détail

l'essence de chaque chose se trouve dans la chose même. matière forme

l'essence de chaque chose se trouve dans la chose même. matière forme que des ombres projetées contre la paroi. C'est le monde de l'existence, sensible, et comme les hommes ne peuvent pas voir autre chose, ils sont dans l'ignorance et pensent que c'est le monde réel. L'un

Plus en détail

Sommaire. Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES

Sommaire. Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES Sommaire Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES 1. Une longue introduction en trois mots.............................. 3 Autour du mot «santé» (et maladie)................................

Plus en détail

3 thèses : Problématique :

3 thèses : Problématique : LA CONSCIENCE Problématique : 3 thèses : Thèse 1 : L âme est une substance. A. L âme est une substance individuelle. B. La conscience comme substance pensante une et indivisible. Thèse 2 : La conscience

Plus en détail

Attachée Temporaire d Enseignement et de Recherche et doctorante en philosophie à l Université Paris 1-Panthéon Sorbonne

Attachée Temporaire d Enseignement et de Recherche et doctorante en philosophie à l Université Paris 1-Panthéon Sorbonne Jeanne-Marie Roux Adresse de contact : jeanne-marie.roux@univ-paris1.fr Statut actuel (2013-2014) Attachée Temporaire d Enseignement et de Recherche et doctorante en philosophie à l Université Paris 1-Panthéon

Plus en détail

Encyclopaedia Universalis Guide d utilisation

Encyclopaedia Universalis Guide d utilisation Encyclopaedia Universalis Guide d utilisation Ouverture d une session... 2 Écrans de recherche.. 2 Opérateurs logiques et booléens. 3 Affichage et consultation des résultats... 5 Impression.... 7 TABLE

Plus en détail

1/ Les objectifs pédagogiques de la formation dispensée par notre école sont :

1/ Les objectifs pédagogiques de la formation dispensée par notre école sont : Ecole de Sophrologie Caycédienne de Haute-Garonne (ESC 31) Déclaration d activité enregistrée sous le numéro 73 31 07013 31 auprès du préfet de région de Midi-Pyrénées. Siret 532 088 648 00011, code APE

Plus en détail

Cyberquête. Les différentes formes d autorité politique dans les cités de la Grèce Antique. Une mission des. 331 a.n.e

Cyberquête. Les différentes formes d autorité politique dans les cités de la Grèce Antique. Une mission des. 331 a.n.e Cyberquête Les différentes formes d autorité politique dans les cités de la Grèce Antique Une mission des élèves d Aristote 331 a.n.e Introduction Athènes, 335 a.n.è.. Aristote vient de fonder le Lycée,

Plus en détail

Doit-on douter de tout?

Doit-on douter de tout? 1 Doit-on douter de tout? L'homme naturellement, comme le précisait Aristote au début de la Métaphysique, s'étonne et cherche à connaître. Mais il faut faire la différence entre la considération naïve

Plus en détail

Qu est-ce que la vérité?

Qu est-ce que la vérité? Qu est-ce que la vérité? 30 décembre 06 La vérité est un thème aujourd hui fortement dévalorisé. D une certaine manière, on ne croit plus en la vérité. Les gens d aujourd hui ont adopté la même position

Plus en détail

Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs?

Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs? Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs? Problématique : La difficulté lorsque vous vous trouvez face à un tel sujet est de confondre le thème avec le problème du sujet. Ici le thème était

Plus en détail

FORMATION Coach & Team. Promotion CT26 - Lyon

FORMATION Coach & Team. Promotion CT26 - Lyon FORMATION Coach & Team Promotion CT26 - Lyon JBS est une école de coaching animée par des enseignants et des superviseurs de coachs, tous intervenants en entreprise et didacticiens, ayant eu un parcours

Plus en détail

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»?

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? Carlos Guevara «Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? La phrase du titre de mon exposé est de Lacan, le signe d interrogation est de moi. Cette phrase, vous pouvez la trouver dans

Plus en détail

Terminale des séries générales Présentation

Terminale des séries générales Présentation Philosophie Terminale des séries générales Présentation Ce cours est la propriété du Cned. Les images et textes intégrés à ce cours sont la propriété de leurs auteurs et/ou ayants droit respectifs. Tous

Plus en détail

INTRODUCTION ET ÉVOLUTION DES SCIENCES HUMAINES

INTRODUCTION ET ÉVOLUTION DES SCIENCES HUMAINES INTRODUCTION ET ÉVOLUTION DES SCIENCES HUMAINES Objectifs globaux - découvrir l évolution de la vie et de l homme dans ses dimensions biologiques, psychologiques et sociologiques - identifier et comprendre

Plus en détail

Données temporelles : qu est-ce qui est temporel dans les données? qu est-ce qui est donné dans le temporel?

Données temporelles : qu est-ce qui est temporel dans les données? qu est-ce qui est donné dans le temporel? Données temporelles 8/7/2008 p. 1/3 Données temporelles : qu est-ce qui est temporel dans les données? qu est-ce qui est donné dans le temporel? Catherine Letondal letondal@lri.fr In Situ, INRIA Futurs

Plus en détail

PSYCHOTHÉRAPIES DES AUTEURS DE VIOLENCES SEXUELLES. Pr Jean Louis Senon Master Pro criminologie

PSYCHOTHÉRAPIES DES AUTEURS DE VIOLENCES SEXUELLES. Pr Jean Louis Senon Master Pro criminologie PSYCHOTHÉRAPIES DES AUTEURS DE VIOLENCES SEXUELLES Pr Jean Louis Senon Master Pro criminologie Définition Une psychothérapie est un traitement actif par des moyens psychologiques (Senon, 1995) «toute utilisation

Plus en détail

«En français dans le texte» «En français dans le texte»

«En français dans le texte» «En français dans le texte» «En français dans le texte» «En français dans le texte» «En français dans le texte» Cairn.info? Cairn.info est un projet initié par quatre maisons d édition une belge (De Boeck Université) et trois françaises

Plus en détail

MUSÉOGRAPHIE. Référent Anaïs RAMEAUX Actualisation Mars 2012 anais.rameaux@u-bourgogne.fr SYNTHÈSE

MUSÉOGRAPHIE. Référent Anaïs RAMEAUX Actualisation Mars 2012 anais.rameaux@u-bourgogne.fr SYNTHÈSE MUSÉOGRAPHIE P Référent Anaïs RAMEAUX Actualisation Mars 2012 anais.rameaux@u-bourgogne.fr SYNTHÈSE Ensemble de techniques héritées de la muséologie destinées à la mise en valeur pérenne des collections

Plus en détail

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade Reçu et transmis par Isabelle St-Germain Site internet : www.leveilalasource.con 819-475-1154 La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade est l unification de l Amour masculin,

Plus en détail

Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles. L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure

Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles. L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure Les intervenants Mathé Kaufmann Gestalt-Thérapeute, Superviseure

Plus en détail

Des idées nouvelles. Fiche 2, Les philosophes des Lumières. Écoles primaires, cycle 3

Des idées nouvelles. Fiche 2, Les philosophes des Lumières. Écoles primaires, cycle 3 Écoles primaires, cycle 3 En 2012, on fête le tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau! Qui était-il? Découvrons ce Monsieur extraordinaire qui est fêté cette année dans les écoles et en

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 4 février 2014 fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de master NOR : ESRS1402516A

Plus en détail

Huygens et le ressort spiral Fiche professeur

Huygens et le ressort spiral Fiche professeur 1 er étage La mesure du temps x Huygens et le ressort spiral Fiche professeur Où? Cabinet des curiosités, 1 er étage Moins de vingt ans après l invention du pendule (-> voir fiche «Galilée et le pendule»),

Plus en détail

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE - Judaïsme - Christianisme - Islam - Laïcité - Histoire - Éthique - Épistémologie - Langue - Sociologie

Plus en détail

LA NÉGOCIATION COMMERCIALE EN PRATIQUE

LA NÉGOCIATION COMMERCIALE EN PRATIQUE Patrick DAVID LA NÉGOCIATION COMMERCIALE EN PRATIQUE Préface de Jean-Noël Machon Troisième édition, 2001, 2005, 2006 ISBN : 2-7081-3652-6 SOMMAIRE REMERCIEMENTS... XIII PRÉFACE... XV INTRODUCTION... XVII

Plus en détail

University of AbouBakr Belkaid Tlemcen Program Title Type Level Program Web site Perturbations moyennisations et application aux biomathématiques

University of AbouBakr Belkaid Tlemcen Program Title Type Level Program Web site Perturbations moyennisations et application aux biomathématiques University of AbouBakr Belkaid Tlemcen Program Title Type Level Program Web site Perturbations moyennisations et application aux biomathématiques Exchange Master www.univ-tlemcen.dz Chimie bio organique

Plus en détail

Í Mention de master binational PHILOSOPHIE DE LA CULTURE ET DE LA PRAXIS CULTURELLE

Í Mention de master binational PHILOSOPHIE DE LA CULTURE ET DE LA PRAXIS CULTURELLE Í Mention de master binational PHILOSOPHIE DE LA CULTURE ET DE LA PRAXIS CULTURELLE Ë Mention délivrée de façon conjointe par le Département de philosophie de l Université de Paris 8 et par l Institut

Plus en détail

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE ÉCOLE TRAVERSIÈRE JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE jury & admission Ecole Traversière asbl Place de l Université 25-1348 Louvain-la-Neuve - Tél.: 010/246.369 www.traversiere.be

Plus en détail

Philosophie Agrégation

Philosophie Agrégation Philosophie Agrégation 2015 - 2 - Philosophie Agrégation 2015 Table des matières : 2EME EPREUVE : COMPOSITION DE PHILOSOPHIE SE RAPPORTANT A UNE NOTION OU A UN COUPLE OU GROUPE DE NOTIONS...- 5 - Sujet

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BURUNDI

REPUBLIQUE DU BURUNDI REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DES TELECOMMUNICATIONS DE L INFORMATION, DE LA COMMUNICATION ET DES RELATIONS AVEC LE PARLEMENT CABINET DU MINISTRE DISCOURS DE LA MINISTRE DES TELECOMMUNICATIONS, DE L

Plus en détail

Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot.

Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot. 1 Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot. Depuis les années 70, les intellectuels font l éloge du droit à la différence. Derrida : «la différance» ; Deleuze : «Différence et répétition»,

Plus en détail

SÉMINAIRE «DE HUMANI CORPORIS FABRICA»

SÉMINAIRE «DE HUMANI CORPORIS FABRICA» SÉMINAIRE «DE HUMANI CORPORIS FABRICA» Conférences philosophiques mensuelles sur les relations entre l Être Humain et son corps ECOLE DE MASSORELAXATION TEL : 05.61.32.77.42-06.63.06.38.90 93 RUE SAINT-

Plus en détail

Qu est-ce que l interprétation?

Qu est-ce que l interprétation? 8822_prop_p126p131_AL Page 126 Mercredi, 22. septembre 2004 2:06 14 Qu est-ce que l interprétation? On aimerait commencer par dire de l interprétation ce qu Aristote a si souvent affirmé de l être dans

Plus en détail

STAGES INTENSIFS DE REVISION

STAGES INTENSIFS DE REVISION CENTRE SCOLAIRE OZANAM Internat et externat pour lycéens et étudiants Etudes encadrées et soutien scolaire Stages intensifs de révision 60 rue Vauban 69006 LYON 04 78 52 27 99 / Fax : 04 78 52 11 15 www.ozanamlyon.fr

Plus en détail

Quand le mot féminisme n existait pas

Quand le mot féminisme n existait pas CHAPITRE I Quand le mot féminisme n existait pas La Nature forme des femmes, faute d aboutir au sexe parfait. ARISTOTE On oublie trop souvent que c est la misogynie qui a suscité le féminisme et non l

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Introduction 1. Bibliographie 317 Remerciements 323 Index 325. 2011 Pearson Education France Investisseurs de légende Glen Arnold

Introduction 1. Bibliographie 317 Remerciements 323 Index 325. 2011 Pearson Education France Investisseurs de légende Glen Arnold S o m m a i r e Introduction 1 1. Benjamin Graham 7 2. Philip Fisher 53 3. Warren Buffett et Charles Munger 81 4. John Templeton 133 5. George Soros 169 6. Peter Lynch 221 7. John Neff 255 8. Anthony Bolton

Plus en détail

CONFERENCES SAISON 2015-2016. Théorie des pratiques du RIRE

CONFERENCES SAISON 2015-2016. Théorie des pratiques du RIRE Vous êtes intéressé par une conférence alors n hésitez pas à vous inscrire Soit par téléphone au 04 66 22 47 02 Soit en direct par l intermédiaire du lien suivant conferences@up-uzege.com CONFERENCES SAISON

Plus en détail

Nature et formes du don : résumé

Nature et formes du don : résumé Nature et formes du don : résumé Par Gildas RICHARD La réflexion méthodique sur la notion de don a été, jusqu à présent, l apanage presque exclusif de deux grands types de discours : D une part, le discours

Plus en détail

Séminaire de la Méthode des 2 Point(s) à PARIS Niveau 3 Communication et Unité

Séminaire de la Méthode des 2 Point(s) à PARIS Niveau 3 Communication et Unité Séminaire de la Méthode des 2 Point(s) à PARIS Niveau 3 Communication et Unité Jeudi 26 - Dimanche 29 Novembre 2015 de 9h30 à 17h PROGRAMME Nous allons explorer et pratiquer 3 formes de communication :

Plus en détail

Structure du Plan de Communication

Structure du Plan de Communication Structure du Plan de Communication L élaboration d un plan de communication pour le secteur de l eau s articule autour de plusieurs actions complémentaires, structurées et titrées comme suit : Partie 1

Plus en détail

Que les Grecs aillent se faire voir!

Que les Grecs aillent se faire voir! Que les Grecs aillent se faire voir! Collège Sainte Véronique Lentini Hugo, Machiels Yves, Meessen Julien et Moulet Olivier 5D 1 Que les Grecs aillent se faire voir! Si ce titre est un tantinet polémique,

Plus en détail

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine O B J E C T I F S Programme llongiitudiinall : Introduction Personne, santé, société (PSS) Cours d introduction - Présentation du cours PSS. - Importance des dimensions psycho-sociales dans la pratique

Plus en détail

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA)

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) 2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) ACCOMPAGNEMENT DE PUBLICS A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS PAR UNE PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE ADAPTEE Responsable : CANAT Sylvie MASTER 2 SPECIALITE

Plus en détail

Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique

Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique Caroline Bogliotti caroline.bogliotti@u-paris10.fr Maria Kihlstedt maria.kihlstedt@u-paris10.fr Anne Lacheret anne@lacheret.com ; www.lacheret.com Objectifs du

Plus en détail

Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit?

Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit? Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit? - Penser : a) avoir des idées, des opinions b) raisonner,

Plus en détail

Dans une année, il y a 12 mois. Dans une année, il y a 52 semaines. Dans une année, il y a 4 trimestres. Dans une année, il y a 365 jours.

Dans une année, il y a 12 mois. Dans une année, il y a 52 semaines. Dans une année, il y a 4 trimestres. Dans une année, il y a 365 jours. Dans un siècle, il y a 100 ans. Dans une année, il y a 12 mois. Dans une année, il y a 52 semaines. Dans une année, il y a 4 trimestres. Dans une année, il y a 365 jours. Dans un trimestre, il y a 3 mois.

Plus en détail

Bienvenue au Centre Marcel Sire Cité scolaire Janson de Sailly

Bienvenue au Centre Marcel Sire Cité scolaire Janson de Sailly Bienvenue au Centre Marcel Sire Cité scolaire Janson de Sailly Ce document décrit les services et les ressources numériques du Centre Marcel Sire. Il propose notamment un présentation détaillée de la Base

Plus en détail

Quelques éléments d histoire des sciences : Quelle physique avant Galilée?

Quelques éléments d histoire des sciences : Quelle physique avant Galilée? Quelques éléments d histoire des sciences : Quelle physique avant Galilée? Thomas Boyer-Kassem (Archives H. Poincaré, UMR 7117 : CNRS & Université de Lorraine) thomas.boyer@univ-lorraine.fr Cours de Préparation

Plus en détail

MASTER CREATION NUMERIQUE - 2014 / 2015

MASTER CREATION NUMERIQUE - 2014 / 2015 FACULTE de LETTRES, LANGUES, ARTS ET SCIENCES HUMAINES DEPARTEMENT ARTS MASTER CREATION NUMERIQUE - 2014 / 2015 Demande d inscription en : 1 ère année 2 ème année NOM : PRENOM : N INE (obligatoire) : Date

Plus en détail

Définir et consolider son projet associatif

Définir et consolider son projet associatif FICHE PRATI QUE Définir et consolider son projet associatif L association se place sous le signe de la liberté : celle de se regrouper pour prendre collectivement une initiative. De l idée à la conception,

Plus en détail

Qu est-ce qu un Coach? «COACHER», Chapitre 2 «Profession : Coach» Olivier J.J. Devillard

Qu est-ce qu un Coach? «COACHER», Chapitre 2 «Profession : Coach» Olivier J.J. Devillard Qu est-ce qu un Coach? «COACHER», Chapitre 2 «Profession : Coach» Olivier J.J. Devillard Extraits du livre «Coacher» 2 ème édition DUNOD, Juillet 2005 Les gens qu'on interroge, pourvu qu'on les interroge

Plus en détail

Intelligence Artificielle et Robotique

Intelligence Artificielle et Robotique Intelligence Artificielle et Robotique Introduction à l intelligence artificielle David Janiszek david.janiszek@parisdescartes.fr http://www.math-info.univ-paris5.fr/~janiszek/ PRES Sorbonne Paris Cité

Plus en détail

La profession médicale

La profession médicale La profession médicale Qu est-ce que la médecine? La médecine ne se limite pas à la biologie La médecine se fonde sur des savoirs scientifiques mais elle ne peut pas être considérée en tant que telle comme

Plus en détail

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur Mundaneum RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web Les collecteurs de mondes Dossier du professeur 1. Présentation de l animation Description Cet outil pédagogique a pour but de mettre l élève au centre

Plus en détail

France métropolitaine, juin 2008 SUJET 7. Série ES, France métropolitaine, juin 2008

France métropolitaine, juin 2008 SUJET 7. Série ES, France métropolitaine, juin 2008 France métropolitaine, juin 2008 SUJET 7 7 SUJET Dissertation Série ES, France métropolitaine, juin 2008 Est-il plus facile de connaître autrui que de se connaître soi-même? LE SUJET COUP de POUCE ANALYSE

Plus en détail

Les poursuites d études après la classe de seconde

Les poursuites d études après la classe de seconde Les poursuites d études après la classe de seconde Le CIO, Centre d Information et d Orientation : son rôle l C est un lieu d information et de documentation sur les métiers et les formations scolaires

Plus en détail

Informatique et Société : une brève histoire

Informatique et Société : une brève histoire Informatique et Société : une brève histoire Igor Stéphan UFR Sciences Angers 2012-2013 Igor Stéphan UEL29 1/ 24 Informatique et Société : une brève histoire 1 Les conditions de l émergence 2 3 4 5 Igor

Plus en détail

Cours d optique géométrique Anne-Laure Melchior (UPMC)

Cours d optique géométrique Anne-Laure Melchior (UPMC) Cours d optique géométrique Anne-Laure Melchior (UPMC) Plan Introduction Approximations et omissions de l optique géométrique Systèmes optiques - Bref historique - Longueurs d onde - Fondements - Principe

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Direction Générale des Affaires Sociales

Direction Générale des Affaires Sociales Direction Générale des Affaires Sociales sous la présidence de Yves LARDINOIS, Député Provincial Site de la DGAS : http://dgas.hainaut.be Point de menu «Documentation» Rue de la Bruyère, 159-6001 MARCINELLE

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

'XFDGDYUHjODGLVSDULWLRQGXUHOLJLHX[HWGXPpWDSK\VLTXH

'XFDGDYUHjODGLVSDULWLRQGXUHOLJLHX[HWGXPpWDSK\VLTXH '8&$'$95($ /,17(//,*(1&( $57,),&,(//( -RsO9(77,(5 3KLORVRSKH Partir du cadavre, sans doute est-ce l un des moyens les plus assurés, pour parler du corps et de ce qui ne l anime plus. Les grecs appelaient

Plus en détail

«TRANSITIONS» PRENDRE LE TEMPS D ANTICIPER ENSEMBLE UN CYCLE CONTINU DE PROSPECTIVE CRÉATIVE

«TRANSITIONS» PRENDRE LE TEMPS D ANTICIPER ENSEMBLE UN CYCLE CONTINU DE PROSPECTIVE CRÉATIVE «TRANSITIONS» PRENDRE LE TEMPS D ANTICIPER ENSEMBLE UN CYCLE CONTINU DE PROSPECTIVE CRÉATIVE «Questions Numériques» c est aujourd hui : Un rendez-vous majeur du début d année : le lancement du Cahier d

Plus en détail

Comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle Comité de suivi du cursus master

Comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle Comité de suivi du cursus master Comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle Comité de suivi du cursus master Tableau de compatibilité entre les mentions de master et les mentions de licence Comité de suivi de la licence

Plus en détail

Introduction : La psychologie, une science qui a rapporté à l humanité depuis son apparition.

Introduction : La psychologie, une science qui a rapporté à l humanité depuis son apparition. Plan Introduction I. Application de la psychologie au domaine professionnel : Apparition de la psychologie du travail 1. définition : la psychologie du travail 2. historique. 3. Les domaines d intervention

Plus en détail

«Les essentiels du coaching» «Le Coaching existentiel»

«Les essentiels du coaching» «Le Coaching existentiel» SARL METASOPHIA Organisme de formation professionnelle, 20 rue Théodore de Banville 06100 NICE Immatriculé au registre de commerce de Nice : N 450 630 363 00023 N de formateur : 93060567606 R.C.S. NICE

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

UNE CERTAINE MANIERE DE S INTRODUIRE

UNE CERTAINE MANIERE DE S INTRODUIRE UNE CERTAINE MANIERE DE S INTRODUIRE GROUPE R.I.R.H. & BEALTITUDES A LA PNL JEAN-LUC HOSTERT et BEATRICE NOSSENT LE WEEK-END À PARTIR DE FEVRIER 2012 «L expérience ce n est pas ce qui nous arrive, c est

Plus en détail

Citations, références, mise en page. Guide pratique

Citations, références, mise en page. Guide pratique Citations, références, mise en page Guide pratique LA CITÉ COLLÉGIALE 7 janvier 2013 Créé par : BiblioCité Guide pratique Citations, références, mise en page 1 Au cours de la rédaction d un travail scolaire,

Plus en détail

Chap.3 Lentilles minces sphériques

Chap.3 Lentilles minces sphériques Chap.3 Lentilles minces sphériques 1. Les différents types de lentilles minces sphériques 1.1. Les différentes formes de lentilles sphériques 1.2. Lentilles minces Centre optique 1.3. Lentille convergente

Plus en détail

Personne, personnage, personnalité

Personne, personnage, personnalité Serge Esposito Personne, personnage, personnalité Philosophie générale Éditions des Nik s News www.niksnews.com/editions/ 1998 L œuvre appartient à son auteur. L auteur est seul responsable du contenu

Plus en détail

FORMATION PNL CYCLE COMPLET. «Révélez vos talents»

FORMATION PNL CYCLE COMPLET. «Révélez vos talents» Formation Coaching Préparation Mentale athlètes haut-niveau Enseignement de la PNL Annecy Genève Aix-les-Bains Chambéry Contact : +33677610793 s.thomas-conseil@orange.fr www.sebastien-thomas-conseil.com

Plus en détail

Guide d utilisation de la base de données

Guide d utilisation de la base de données Guide d utilisation de la base de données Introduction Ce guide a pour objet de présenter le contenu de la base de données relatives aux traductions de textes économiques disponibles sur le site Web EE-T

Plus en détail

ETUDIER À L UNIL. Colloque AGAB/ASOU 2014 25.11.14

ETUDIER À L UNIL. Colloque AGAB/ASOU 2014 25.11.14 ETUDIER À L UNIL 1 PLAN L UNIL en bref Offre de formation 2014-2015 L UNIL pour les étudiants non-francophones Liens utiles 2 LA STRUCTURE DE L UNIL 34 masters 15 bachelors 7 facultés 13 837 étudiants

Plus en détail

LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand

LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand Guillaume Wicker Professeur à l Université Montesquieu - Bordeaux IV 1 Je commencerais par cette interrogation : est-il

Plus en détail

Faculté des lettres. Baccalauréat universitaire ès Lettres (BA) Plan d'études détaillé en FRANÇAIS MODERNE. Discipline de base

Faculté des lettres. Baccalauréat universitaire ès Lettres (BA) Plan d'études détaillé en FRANÇAIS MODERNE. Discipline de base Faculté des lettres Baccalauréat universitaire ès Lettres (BA) Plan d'études détaillé en FRANÇAI MODERNE Discipline de base Version du 14 août 2013 (entrée en vigueur le 17 septembre 2013) Le programme

Plus en détail

Remarques sur la présentation de M. Mehl

Remarques sur la présentation de M. Mehl International Web Meeting Remarques sur la présentation de M. Mehl Murakami Katsuzo Après avoir résumé brièvement la présentation de M. Mehl, je poserai deux questions. Ⅰ.La métaphysique en mal de monde

Plus en détail

CREDIT D IMPOT RECHERCHE

CREDIT D IMPOT RECHERCHE CREDIT D IMPOT RECHERCHE MODELE DE DEMANDE D AVIS Demande à adresser à la direction des services fiscaux de votre département QUESTIONNAIRE RELATIF A LA MISE EN ŒUVRE DE LA GARANTIE PREVUE AU 3 DE l ARTICLE

Plus en détail

Conference "Competencies and Capabilities in Education" Oradea 2009 IMPORTANŢA SOFTURILOR EDUCAŢIONALE ÎN PROCESUL DE PREDARE- ÎNVĂŢARE

Conference Competencies and Capabilities in Education Oradea 2009 IMPORTANŢA SOFTURILOR EDUCAŢIONALE ÎN PROCESUL DE PREDARE- ÎNVĂŢARE IMPORTANŢA SOFTURILOR EDUCAŢIONALE ÎN PROCESUL DE PREDARE- ÎNVĂŢARE L IMPORTANCE DES LOGICIELS ÉDUCATIFS DANS LE PROCESSUS D ENSEIGNER ET D ÉTUDIER Carmen Bal 1 Abstract La pratique scolaire impose une

Plus en détail

LX2U1 : Histoire des sciences XVIII e XX e siècles

LX2U1 : Histoire des sciences XVIII e XX e siècles LX2U1 : Histoire des sciences XVIII e XX e siècles Enseignant : Alexandre GUILBAUD E-mail : guilbaud@math.jussieu.fr Page web : http://www.math.jussieu.fr/~guilbaud 6 e séance Les Lumières et l'encyclopédie

Plus en détail

RÉPONDRE DE QUELQUE CHOSE C EST RÉPONDRE À QUELQU UN : UN DIALOGUE IMAGINAIRE ENTRE BAKHTINE ET LÉVINAS

RÉPONDRE DE QUELQUE CHOSE C EST RÉPONDRE À QUELQU UN : UN DIALOGUE IMAGINAIRE ENTRE BAKHTINE ET LÉVINAS RÉPONDRE DE QUELQUE CHOSE C EST RÉPONDRE À QUELQU UN : UN DIALOGUE IMAGINAIRE ENTRE BAKHTINE ET LÉVINAS Un des mots clés de Pour une Philosophie de l acte 1, l une des premières œuvres de Bakhtine conservée

Plus en détail

FORMATION Coach & Team. Promotion CT23 - Lyon

FORMATION Coach & Team. Promotion CT23 - Lyon FORMATION Coach & Team Promotion CT23 - Lyon JBS-COACHING est une école de coaching animée par des enseignants et des superviseurs de coachs, tous praticiens expérimentés, ayant suivi un parcours d entreprise

Plus en détail

Les caractéristiques de l enfant intellectuellement précoce

Les caractéristiques de l enfant intellectuellement précoce Les caractéristiques de l enfant intellectuellement précoce Claudia Jankech-Caretta Spécialiste FSP en psychologie de l enfant et de l adolescent et en psychothérapie Définition QI supérieur à 130 (2 écarts-type

Plus en détail

ADMINISTRATION ET MAINTENANCE DE RESEAUX SOUS LOGICIEL PROPRIETAIRE

ADMINISTRATION ET MAINTENANCE DE RESEAUX SOUS LOGICIEL PROPRIETAIRE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ADMINISTRATION

Plus en détail

HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE

HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE HISTOIRE DE LA PSYCHOLOGIE Rachel FERRERE Psychologue clinicienne CHU de Fort de France Doctorante Institut de psychologie Laboratoire Psychopathologie et Processus de Santé Université Paris Descartes

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations

La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole. et les associations fonda 18, rue de Varenne 75007 Paris tel : 01 45 49 06 58 fax : 01 42 84 04 84 fonda@wanadoo.fr www.fonda.asso.fr La validation des acquis de l expérience (VAE) bénévole et les associations Présentation

Plus en détail

MANAGEMENT STRATEGIQUE

MANAGEMENT STRATEGIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION MANAGEMENT

Plus en détail

le «Yoga psychologique», créé par Nicolas Bornemisza.

le «Yoga psychologique», créé par Nicolas Bornemisza. MÉTHODE IT Libérations des Images intérieures - Images de Transformation Présentation de la méthode de Nicolas Bornemisza La méthode IT a été co- créée par Marie Lise Labonté et Nicolas Bornemisza. Elle

Plus en détail

Disciplines. Ecoles - facultés - titres délivrés. UNIL - Faculté des lettres. Maîtrise universitaire ès Lettres

Disciplines. Ecoles - facultés - titres délivrés. UNIL - Faculté des lettres. Maîtrise universitaire ès Lettres Masters de l UNIL, de l EPFL et de la HES-SO de référence, répondant sans restriction aux conditions d admission au Diplôme d enseignement pour le degré secondaire II Ecoles - facultés - titres délivrés

Plus en détail