Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Décision de la Chambre de Résolution des Litiges"

Transcription

1 Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 27 avril 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Carlos Soto (Chili), membre Philippe Piat (France), membre Jean-Marie Philips (Belgique), membre Wilfried Straub (Allemagne), membre au sujet d une plainte soumise par le Joueur X, représenté par Maître Y ci-après, le demandeur à l encontre du Club Z, ci-après, le défendeur concernant un litige contractuel survenu entre le demandeur et le défendeur.

2 I. En fait 1. Le 16 juin 2004, le joueur X, le demandeur, a signé un contrat de travail avec le club Z, le défendeur. 2. Le contrat de travail prenait effet au jour de la signature, donc le 16 juin 2004, et finalisait le 31 mai Le contrat de travail en question prévoyait textuellement une rémunération totale de EUR 180,000, se répartissant comme suit : a. Prime de signature : EUR 60,000 b. Salaire mensuel : EUR 6,000 (sur dix mois) c. Primes de matches pour un montant total : EUR 60, Le contrat de travail prévoyait également des avantages en nature divers qui ne sont pas quantifiés. 5. Le demandeur, selon ses informations lors de sa demande présentée à la FIFA, n aurait reçu pour seule rémunération prévue dans le contrat de travail qu une partie de la prime de signature, c est-à-dire EUR 35,000. Ni le solde de la prime convenue, ni les salaires, ni les primes de matches ne lui auraient été versés. 6. Le 19 avril 2005, avant la fin du contrat de travail, le demandeur a adressé une lettre de mise en demeure au club défendeur afin que ce dernier remplisse ses obligations découlant du contrat de travail. Cependant cette lettre est restée sans réponse de la part du défendeur, selon les affirmations du demandeur. 7. Le 10 mai 2005, le demandeur s est adressé à la FIFA. Dans cette demande, le joueur réclame la somme de EUR 145,000 au titre de créances résultants du contrat de travail. Ainsi, le demandeur réclame le solde de la prime de signature, les salaires ainsi que les primes de matches contractuellement convenus. 2

3 8. Par fax datés des 28 septembre et 8 novembre 2005, la FIFA a requis du défendeur qu il prenne position par rapport à la demande présentée par le demandeur. Ces communications sont restées sans réponse de la part du club défendeur. 9. Par fax daté du 1 er décembre 2005, le demandeur a affirmé qu il n avait même pas perçu le premier paiement de EUR 35,000 constituant une partie de la prime de signature, contrairement à ce qu il affirmait initialement. Par conséquent les revendications du demandeur s élèvent à EUR 180,000 et non plus à EUR 145,000 comme initialement, lors du dépôt de la plainte. Il s ensuit que la demande du joueur a été modifiée. 10. Par fax datés des 12 et 28 décembre 2005 ainsi que par fax daté du 10 janvier 2006, la FIFA a requis du défendeur qu il prenne position par rapport à la nouvelle demande présentée par le demandeur. Ces trois communications sont restées une nouvelle fois sans réponse de la part du club défendeur. II. Considérants de la Chambre de Résolution des Litiges 1. En premier lieu, la Chambre de Résolution des Litiges a analysé si sa compétence à traiter le présent litige était donnée. A cet égard, la Chambre s est référée à l article 18 alinéa 2 et 3 du Règlement de la Commission du Statut du Joueur et de la Chambre de Résolution des Litiges (édition 2005). Le présent litige a été soumis à la FIFA le 10 mai Par conséquent et en application de ce Règlement, la Chambre de Résolution des Litiges a conclu que la réglementation procédurale antérieure à l édition 2005, est applicable au présent litige. 2. En relation avec la compétence de la Chambre de Résolution des Litiges, l article 42 alinéa 1 lit. (b) (i) du Règlement FIFA concernant le Statut et le Transfert des Joueurs (édition 2001) dispose que les faits générateurs du litige (par exemple, le fait de savoir si un contrat a été rompu, avec ou sans juste cause, ou juste cause sportive) seront tranchés par la Chambre de Résolution des Litiges. 3

4 3. Si un contrat de travail est résilié par l une des parties, la Chambre de Résolution des Litiges est également compétente pour vérifier si une partie au contrat encourt une responsabilité contractuelle relative au versement de salaires ou autre rémunération échus et/ou d une indemnité. 4. Par conséquent, la Chambre de Résolution des Litiges conclut qu elle est l organe décisionnel compétent pour trancher sur le présent cas opposant un club Z à un joueur X au sujet d un litige relatif à la relation contractuelle de travail entre les parties mentionnées et présentant une dimension internationale. 5. Par la suite, la Chambre a analysé quelle édition du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs devrait être appliquée quant au droit matériel. A cet égard, la Chambre s est référée, d une part, à l article 26 alinéa 1 et 2 du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs (édition 2005) et, d autre par sur le fait que le contrat de travail objet du litige a été signé le 16 juin 2004 et que la plainte a été déposée auprès de la FIFA le 10 mai Au vu de ce qui précède, la Chambre a conclu que le Règlement FIFA concernant le Statut et le Transfert des Joueurs (édition 2001, ci-après: le Règlement), Réglementation antérieure à l édition 2005, est applicable au présent litige quant au droit matériel. 6. A continuation, la Chambre de Résolution des Litiges prend note du fait qu un contrat de travail a été signé entre le demandeur et le défendeur le 16 juin 2004 et que ce contrat de travail prenait effet au jour de la signature et finalisait le 31 mai La Chambre de Résolution des Litiges prend également note du fait que le contrat de travail objet du litige prévoyait une rémunération totale de EUR 180,000, se répartissant en une prime de signature de EUR 60,000, en dix salaires mensuels de EUR 6,000 chacun et en des primes de matches d un montant total de EUR 60, Concernant la rémunération accordée selon le contrat de travail objet du litige, la Chambre de Résolution des Litiges a constaté que ledit contrat assurait au demandeur une rémunération totale de EUR 180,000. En effet et concernant les primes de matches pour un montant total de EUR 60,000, la Chambre a conclu que ces primes, selon une interprétation littérale du contrat de travail, étaient dues au demandeur et ce qu il prenne ou non part aux matches, et constituait ainsi une rémunération fixe non soumise à 4

5 condition. La Chambre a donc estimé que les primes de matches étaient une partie intégrante du salaire assuré par le contrat de travail. 9. Par la suite, les membres de la Chambre ont constaté que lors de la demande initiale du 10 mai 2005, le demandeur désirait recouvrir le montant de EUR 145,000, correspondant au solde de la prime convenue, aux dix salaires mensuels et aux primes de matches. En effet, la Chambre a noté que lors du dépôt de la demande initiale, le demandeur reconnaissait avoir reçu la somme de EUR 35,000 correspondant à une partie de la prime de signature et que lors de la modification de la demande, modification datée du 1 er décembre 2005, le demandeur niait avoir reçu un tel montant, sans par contre donner des explications ou justifications pour son changement. Par conséquent, la Chambre de Résolution des Litiges a conclu que le fait d avoir reconnu initialement avoir reçu la somme de EUR 35,000 correspondait à une reconnaissance de la part du demandeur qui ne peut être modifiée par la suite sans porter atteinte au principe de la bonne foi. Ainsi, la Chambre a établis que la demande du joueur en question ne peut être considérée que pour la somme de EUR 145, Tournant son attention vers le défendeur, la Chambre de Résolution des Litiges a reproché le comportant du défendeur, qui n a pas pris position dans ce litige, et ce malgré avoir été sollicité à plusieurs reprises par la FIFA. A cet égard, le défendeur a renoncé à son droit de défense et a accepté tacitement l argumentation initiale du demandeur. 11. Par conséquent et au vu des considérants précédents, la Chambre de Résolution des Litiges a décidé que le défendeur devait payé la somme de EUR 145,000 au demandeur au titre de créances résultant du contrat de travail objet du litige. III. Décision de la Chambre de Résolution des Litiges 1. La demande du joueur X est partiellement admise. 2. Le défendeur, Club Z, est tenu de payer au joueur X la somme de EUR 145,000. 5

6 3. La somme due doit être payée par le défendeur dans les prochains 30 jours courants à compter de la date de notification de la présente décision. 4. Dans le cas où la somme due n est pas payée dans le délai imparti, des intérêts à hauteur de 5% par année seront appliqués. 5. Si la somme due n est pas payée dans le délai imparti antérieurement, le cas sera transmis à la Commission de Discipline de la FIFA, qui pourra infliger les sanctions disciplinaires nécessaires. 6. Le joueur X s engage à communiquer au défendeur, Club Z, le numéro de compte bancaire auquel le club devra verser la somme allouée. De même, le joueur s engage à informer la Chambre de Résolution des Litiges sur les paiements effectués par le club. 7. Selon l article 60 alinéa 1 des Statuts de la FIFA, cette décision peut faire l objet d un appel devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). La déclaration d appel doit être soumise directement au TAS dans 21 jours après notification de cette décision et doit contenir tous les éléments conformément au point 2 des directives émises par le TAS, dont copie est annexée. Dans les dix jours suivant l expiration du délai d appel, l'appelant doit soumettre au TAS un mémoire contenant une description des faits et des moyens de droit fondant l'appel (cf. point 4 des directives). L'adresse complète du Tribunal Arbitral du Sport est la suivante : Avenue de Beaumont Lausanne Suisse Tél : Fax : Au nom de la Chambre de Résolution des Litiges : Urs Linsi Secrétaire Général Annexe : Directives du TAS 6

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 27 avril 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Carlos Soto (Chili), membre Philippe Piat

Plus en détail

Décision du Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 14 janvier 2015 à Zurich, Suisse, par M. Geoff Thompson (Angleterre) Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur au sujet d une

Plus en détail

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL)

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) rendue le 24 avril 2015, à Zurich, Suisse, par M. Philippe Diallo (France), juge de la CRL, au sujet d une plainte soumise par le joueur,

Plus en détail

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 15 janvier 2014 à Zurich, Suisse par Geoff Thompson (Angleterre) Juge unique de la Commission du Statut du Joueur, au sujet d une

Plus en détail

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL)

Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) Décision du juge de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) rendue le 13 octobre 2015, par Theo van Seggelen (Pays-Bas), juge de la CRL dans l affaire opposant le joueur, Joueur A, pays B ci-après,

Plus en détail

Décision du juge unique de la. Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la. Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 26 mars 2015 à Zurich, Suisse, par M. Geoff Thompson (Angleterre) juge unique de la Commission du Statut du Joueur au sujet d une

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution de Litiges

Décision de la Chambre de Résolution de Litiges Décision de la Chambre de Résolution de Litiges rendue à Zurich, Suisse, le 4 février 2005, par la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Michele Colucci (Italie), Membre Philippe Piat

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 27 avril 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Carlos Soto (Chili), membre Philippe Piat

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution de Litiges

Décision de la Chambre de Résolution de Litiges Décision de la Chambre de Résolution de Litiges rendue à Zurich, Suisse, le 9 novembre 2004, par la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Philippe Piat (France), Membre Philippe Diallo

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution de Litiges

Décision de la Chambre de Résolution de Litiges Décision de la Chambre de Résolution de Litiges rendue à Zurich, Suisse, le 13 mai 2005, par la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Maurice Watkins (Angleterre), membre Paulo Amoretty

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 23 mars 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Mario Gallavotti (Italie), membre Peter Friend

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges rendue le 24 novembre 2011 à Zurich, Suisse, dans la composition suivante : Geoff Thompson (Angleterre), Président Carlos Soto (Chili), membre Takuya Yamazaki

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 14 septembre 2007, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Theo van Seggelen (Pays-Bas), membre

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé, le 21 mai 2015 à Zurich, en Suisse, composée comme suit: Geoff Thompson (Angleterre), Président Damir Vrbanovic (Croatie), membre Alejandro

Plus en détail

Décision du juge unique de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL)

Décision du juge unique de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) Décision du juge unique de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) rendue le 16 novembre 2012, par M. Theo van Seggelen (Pays-Bas), juge unique de la CRL, au sujet d une plainte soumise par le joueur,

Plus en détail

Décision du Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 30 janvier 2012 à Zurich, Suisse, par M. Geoff Thompson (Angleterre) Juge Unique de la Commission du Statut du Joueur, au sujet d

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges rendue le 31 octobre 2013 à Zurich, Suisse, dans la composition suivante: Geoff Thompson (Angleterre), Président Ivan Gazidis (Angleterre), membre Joaquim

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 30 mai 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Gerardo Movilla (Espagne), membre John Didulica

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 12 janvier 2007, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Philippe Piat (France), membre Rinaldo

Plus en détail

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 30 janvier 2012 à Zurich, Suisse, par M. Geoff Thompson (Angleterre) Juge unique de la Commission du Statut du Joueur au sujet d une

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL)

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) Décision de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) ayant siégé à Zurich, Suisse, le 1 février 2012, dans la composition suivante: Geoff Thompson (Angleterre), Président Rinaldo Martorelli (Brésil),

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 10 août 2007, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Mick McGuire (Angleterre), membre Michele

Plus en détail

Règlement de la FLF sur la collaboration avec les Intermédiaires

Règlement de la FLF sur la collaboration avec les Intermédiaires Règlement de la FLF sur la collaboration avec les Intermédiaires 1) Introduction et définitions Activité(s) : chaque activité ayant pour but de conclure, prolonger ou renouveler un contrat de travail,

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 26 octobre 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Gerardo Movilla (Espagne), membre Joaquim

Plus en détail

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 11 mai 2012 à Zurich, Suisse par Geoff Thompson (Angleterre) Juge unique de la Commission du Statut du Joueur, au sujet d une plainte

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 4 février 2005 à Zurich, Suisse, dans la composition suivante : Slim Aloulou (Tunisie), Président Mario Gallavotti (Italie), Membre Maurice

Plus en détail

ETUDE PREALABLE A L INSTAURATION D UNE TARIFICATION INCITATIVE (TI)

ETUDE PREALABLE A L INSTAURATION D UNE TARIFICATION INCITATIVE (TI) ETUDE PREALABLE A L INSTAURATION D UNE TARIFICATION INCITATIVE (TI) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (.) 6 D avenue de Verdun 55700 STENAY Tél. 03 29 80 31 81 Fax 03 29 80 28 99 - E-mail

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 11 mars 2005 à Zurich, Suisse, dans la composition suivante : Slim Aloulou (Tunisie), Président Jean-Marie Philips (Belgique), Membre Paulo

Plus en détail

TRIBUNAL DE RECOURS DE LA SWISS FOOTBALL LEAGUE RECOURS FC ABC. contre

TRIBUNAL DE RECOURS DE LA SWISS FOOTBALL LEAGUE RECOURS FC ABC. contre TRIBUNAL DE RECOURS DE LA SWISS FOOTBALL LEAGUE RECOURS FC ABC contre La décision rendue le 9 juin 2009 par la Commission des mutations de la Swiss Football League dans le litige opposant le FC XY au FC

Plus en détail

Arbitrage TAS 2012/A/2961 Khaled Adenon c. Fédération Internationale de Football Association (FIFA), ordonnance du 10 décembre 2012

Arbitrage TAS 2012/A/2961 Khaled Adenon c. Fédération Internationale de Football Association (FIFA), ordonnance du 10 décembre 2012 Tribunal Arbitral du Sport Court of Arbitration for Sport Arbitrage TAS 2012/A/2961 Khaled Adenon c. Fédération Internationale de Football Association (FIFA), Football Requête d effet suspensif Risque

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DES SPORTS. CCT du 12 décembre 2007

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DES SPORTS. CCT du 12 décembre 2007 COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DES SPORTS CCT du 12 décembre 2007 Relative aux conditions spécifiques de travail et de salaire de l entraîneur de football CHAPITRE I: CHAMP D APPLICATION Article 1. La

Plus en détail

Fédération Internationale de Handball. II. Code d admission pour joueurs de handball III. Edition: 1 er juillet Edition 1 er juillet 2011 Page 1

Fédération Internationale de Handball. II. Code d admission pour joueurs de handball III. Edition: 1 er juillet Edition 1 er juillet 2011 Page 1 Fédération Internationale de Handball III II. Code d admission pour joueurs de handball Edition: 1 er juillet 2011 Edition 1 er juillet 2011 Page 1 Table des matières I. Principes de base II. Statut de

Plus en détail

MAINTENANCE DU SYSTEME DE SECURITE INCENDIE

MAINTENANCE DU SYSTEME DE SECURITE INCENDIE MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MAINTENANCE DU SYSTEME DE SECURITE INCENDIE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) Numéro d ordre du marché : CONS-14-147 611 Maintenance

Plus en détail

Fiche 32 : Le salaire 7 en questions

Fiche 32 : Le salaire 7 en questions Fiche 32 : Le salaire 7 en questions 22 décembre 2012 Le salaire est la contrepartie du travail fourni. Le salaire brut comprend l ensemble des sommes convenues et des avantages accordés par l employeur

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION AUPRES DU DEPARTEMENT DES DEUX-SÈVRES DE PERSONNELS INFIRMIERS AYANT OPTE POUR LA CATEGORIE A

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION AUPRES DU DEPARTEMENT DES DEUX-SÈVRES DE PERSONNELS INFIRMIERS AYANT OPTE POUR LA CATEGORIE A Annexe Convention-type Modèle CONVENTION DE MISE A DISPOSITION AUPRES DU DEPARTEMENT DES DEUX-SÈVRES DE PERSONNELS INFIRMIERS AYANT OPTE POUR LA CATEGORIE A Entre Organisme concerné, adresse, représenté

Plus en détail

comparante par la SELARL MILLIARD-MILLION, Avocats au Barreau de Nouméa,

comparante par la SELARL MILLIARD-MILLION, Avocats au Barreau de Nouméa, TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA N 09/00178 Présidente : Mme ANDRE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Corinne LEROUX Jugement du 13 Août 2010 PARTIES EN CAUSE : DEMANDEUR : - M. X né

Plus en détail

CONVENTION DE FINANCEMENT D UNE AUTO-ECOLE SOCIALE

CONVENTION DE FINANCEMENT D UNE AUTO-ECOLE SOCIALE CONVENTION DE FINANCEMENT D UNE AUTO-ECOLE SOCIALE ENTRE: LE DEPARTEMENT DES YVELINES, collectivité territoriale, personne morale de droit public, dont le siège social est situé à l Hôtel du Département,

Plus en détail

MISE EN LIGNE DE LA VERSION ACTUALISEE DU GUIDE PRATIQUE CCAG MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX

MISE EN LIGNE DE LA VERSION ACTUALISEE DU GUIDE PRATIQUE CCAG MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX N 117 - MARCHES n 28 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 20 octobre 2015 ISSN 1769-4000 MISE EN LIGNE DE LA VERSION ACTUALISEE DU GUIDE PRATIQUE CCAG MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX L essentiel Le

Plus en détail

Protocole d accord au sujet de la continuité des précomptes sur pension aux fins de remboursement des prêts

Protocole d accord au sujet de la continuité des précomptes sur pension aux fins de remboursement des prêts ROYAUME DU MAROC LOGO SOCIETE DE FINANCEMENT Protocole d accord au sujet de la continuité des précomptes sur pension aux fins de remboursement des prêts Entre les soussignés : La Caisse Marocaine des Retraites,

Plus en détail

COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE MODELE TYPE CONTRAT A DUREE DETERMINEE

COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE MODELE TYPE CONTRAT A DUREE DETERMINEE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE MODELE TYPE CONTRAT A DUREE DETERMINEE Entre les soussignés Le club (nom du club) (association loi 1901/SASP/SAOS/EURSL ) Numéro d

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES CENTRE DOMBES

COMMUNAUTE DE COMMUNES CENTRE DOMBES COMMUNAUTE DE COMMUNES CENTRE DOMBES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES CCAP Objet de la consultation Fourniture de composteurs individuels de jardin et de bio-seaux MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES

Plus en détail

COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE MODELE TYPE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE DETERMINEE A USAGE SPORTIF

COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE MODELE TYPE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE DETERMINEE A USAGE SPORTIF COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE MODELE TYPE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE DETERMINEE A USAGE SPORTIF CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE DETERMINEE A USAGE SPORTIF Entre les

Plus en détail

REGLEMENT INTERNATIONAL POUR LE CHANGEMENT DE NATIONALITE

REGLEMENT INTERNATIONAL POUR LE CHANGEMENT DE NATIONALITE REGLEMENT INTERNATIONAL POUR LE CHANGEMENT DE NATIONALITE TABLE DES MATIERES Introduction...3 Article 1 Principes généraux...3 Article 2 Champ d application...3 Article 3 Limitations du nombre de changements

Plus en détail

Chicken Farmers of Ontario Règlement sur les frais de permis, redevances, frais de service et sanctions n o

Chicken Farmers of Ontario Règlement sur les frais de permis, redevances, frais de service et sanctions n o Chicken Farmers of Ontario Règlement sur les frais de permis, redevances, frais de service et sanctions n o 2486-2014 Réglement établi en vertu de de la : Loi sur la commercialisation des produits agricoles

Plus en détail

Projet de loi n o 19 (2003, chapitre 17) Loi modifiant la Loi sur l aide financière aux études

Projet de loi n o 19 (2003, chapitre 17) Loi modifiant la Loi sur l aide financière aux études PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 19 (2003, chapitre 17) Loi modifiant la Loi sur l aide financière aux études Présenté le 4 novembre 2003 Principe adopté le 12 novembre 2003

Plus en détail

Contrat d agent commercial

Contrat d agent commercial Contrat d agent commercial Entre......... représenté par... ci-après dénommé «le commettant», d une part, et......... ci-après dénommé «l agent commercial», d autre part, il est convenu ce qui suit: Article

Plus en détail

III. Code d admission pour joueurs de handball

III. Code d admission pour joueurs de handball Fédération Internationale de Handball III. Code d admission pour joueurs de handball Edition: 08 juillet 2014 Edition 08 juillet 2014 Page 1 Table des matières I. Principes de base II. Statut de joueur

Plus en détail

LAF /R3 Prescription du recouvrement des créances fiscales Publication : 28 mars 2013

LAF /R3 Prescription du recouvrement des créances fiscales Publication : 28 mars 2013 BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Impôts LAF. 27.3-1/R3 Prescription du recouvrement des créances fiscales Publication : 28 mars 2013 Renvoi(s)

Plus en détail

ACCOMPAGNER ET FACILITER LA MISE EN RESEAU DES TERRITOIRES DU MASSIF CENTRAL TRAVAILLANT A LA CONSTRUCTION D UNE OFFRE D ACCUEIL QUALIFIEE

ACCOMPAGNER ET FACILITER LA MISE EN RESEAU DES TERRITOIRES DU MASSIF CENTRAL TRAVAILLANT A LA CONSTRUCTION D UNE OFFRE D ACCUEIL QUALIFIEE MARCHES PUBLICS DE SERVICES GIP Massif central Hôtel de Région 59 Boulevard Léon Jouhaux CS 90706 63050 CLERMONT-FERRAND CEDEX 2 Tél: 04.73.31.85.46 ACCOMPAGNER ET FACILITER LA MISE EN RESEAU DES TERRITOIRES

Plus en détail

Conditions générales Edition Prêts hypothécaires

Conditions générales Edition Prêts hypothécaires Conditions générales Edition 01.07.2013 Prêts hypothécaires Sommaire A. Généralités 5 B. Prêts et garanties 5 C. Intérêts 7 D. Dénonciation 7 Tarif applicable aux prêts hypothécaires 9 3 Conditions générales

Plus en détail

EGLISE SAINT DOUCELIN RESTAURATION DU CLOCHER

EGLISE SAINT DOUCELIN RESTAURATION DU CLOCHER 1 ACTE D ENGAGEMENT EGLISE SAINT DOUCELIN RESTAURATION DU CLOCHER Type de Marché : Code des Marchés publics édition 2006 Procédure adaptée Articles 28 LOT :. ENTREPRISE DENOMINATION :.. ADRESSE :. TELEPHONE

Plus en détail

Loi fédérale sur la taxe d exemption de l obligation de servir

Loi fédérale sur la taxe d exemption de l obligation de servir Délai référendaire: 23 janvier 2003 Loi fédérale sur la taxe d exemption de l obligation de servir (LTEO) Modification du 4 octobre 2002 L Assemblé fédérale de la Confédération suisse, vu le message du

Plus en détail

Arrangement entre la Suisse et l Autriche sur les modalités du dégrèvement concernant les dividendes, intérêts et redevances de licences

Arrangement entre la Suisse et l Autriche sur les modalités du dégrèvement concernant les dividendes, intérêts et redevances de licences Traduction 1 Arrangement entre la Suisse et l Autriche sur les modalités du dégrèvement concernant les dividendes, intérêts et redevances de licences 0.672.916.311 Conclu les 5/6 décembre 1974 Entré en

Plus en détail

AVENANT N 4 AUX STATUTS DE L ASSOCIATION CULTURELLE SOCIALE ET

AVENANT N 4 AUX STATUTS DE L ASSOCIATION CULTURELLE SOCIALE ET 111 AVENANT N 4 AUX STATUTS DE L ASSOCIATION CULTURELLE SOCIALE ET SPORTIVE DE MARTAINVILLE-EPREVILLE déposés à la Préfecture de Seine Maritime le 4 août 1977. OBJET DE L AVENANT : Le présent avenant complète

Plus en détail

CONTRAT D APPORTEUR D AFFAIRES

CONTRAT D APPORTEUR D AFFAIRES CONTRAT D APPORTEUR D AFFAIRES REMARQUE : La présente convention n a qu une valeur indicative, et ne régit pas les opérations de courtages réglementées (assurance, immobilier, boursier, etc.) les parties

Plus en détail

ETABLI EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE 3-3_5 DE LA LOI DU 26 JANVIER 1984 MODIFIEE

ETABLI EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE 3-3_5 DE LA LOI DU 26 JANVIER 1984 MODIFIEE CONTRAT A DUREE DETERMINEE Communes de moins de 2 000 habitants et groupements de communes de moins de 10 000 habitants - emploi dont la création ou la suppression dépend de la décision d une autorité

Plus en détail

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec),

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), 2014G1343 CONTRAT ENTRE : PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), ci-après nommée le «Participant», ET HYDRO-QUÉBEC, personne

Plus en détail

STATUTS. Edition Page 1

STATUTS. Edition Page 1 STATUTS Edition 2013 Page 1 I. DISPOSITIONS GENERALES...4 Nom...4 Siège...4 But...4 Neutralité...4 Affiliation...4 Couleurs...4 II. MEMBRES...5 Composition...5 Admission...5 1. Qualité...5 Devoir...6 Démission...6

Plus en détail

CONVENTION DE MANDAT DE MAITRISE D OUVRAGE

CONVENTION DE MANDAT DE MAITRISE D OUVRAGE N CONVENTION DE MANDAT DE MAITRISE D OUVRAGE Entre La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), représentée par son Président ou son représentant, dûment autorisé par une délibération du Conseil

Plus en détail

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec),

CONTRAT. PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), CONTRAT ENTRE : PARTICIPANT, personne morale légalement constituée sous le régime des lois du Canada, ayant un établissement au (Québec), ci-après nommée le «Participant», ET : HYDRO-QUÉBEC, personne morale

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation Règles et pratiques

Contrôle en Cours de Formation Règles et pratiques Syndicat National de l Enseignement Initial Privé - CGT Enseignement Privé - Contrôle en Cours de Formation Règles et pratiques Le Contrôle en Cours de Formation tend à devenir le mode d évaluation principal

Plus en détail

39. PROTOCOLE SUR LA LOI APPLICABLE AUX OBLIGATIONS ALIMENTAIRES 1. (Conclue le 23 novembre 2007)

39. PROTOCOLE SUR LA LOI APPLICABLE AUX OBLIGATIONS ALIMENTAIRES 1. (Conclue le 23 novembre 2007) 39. PROTOCOLE SUR LA LOI APPLICABLE AUX OBLIGATIONS ALIMENTAIRES 1 (Conclue le 23 novembre 2007) Les États signataires du présent Protocole, Désirant établir des dispositions communes concernant la loi

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 REGLEMENT INTERIEUR Article 1 Le présent règlement intérieur de fonctionnement, adopté par l'assemblée générale, s'impose à tous les adhérents. Des assouplissements peuvent cependant être décidés, lorsque

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l instruction publique et la Loi sur la fiscalité municipale

Loi modifiant la Loi sur l instruction publique et la Loi sur la fiscalité municipale DEUXIÈME SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 43 (2006, chapitre 54) Loi modifiant la Loi sur l instruction publique et la Loi sur la fiscalité municipale Présenté le 25 octobre 2006 Principe

Plus en détail

Programme de bourses de recherche de l UEFA. Directives. Novembre 2009 p. 1

Programme de bourses de recherche de l UEFA. Directives. Novembre 2009 p. 1 Directives Novembre 2009 p. 1 Directives concernant le Programme de bourses de recherche de l UEFA 1. Conditions de participation Tout candidat à ce programme doit: - posséder un doctorat et occuper un

Plus en détail

CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE A DOMICILE

CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE A DOMICILE CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE A DOMICILE «Prestation de service soumise aux dispositions de l arrêté annuel fixant le taux d évolution des prix, prévu à l article L.347-1 du code de l action sociale

Plus en détail

Modèle de contrat de commande d œuvre de scène

Modèle de contrat de commande d œuvre de scène Modèle de contrat de commande d œuvre de scène Indications pour remplir le contrat Compléter tous les champs pointillés ou en couleur Sélectionner le champ adéquat parmi ceux séparés par des barres obliques

Plus en détail

Département de la CORSE DU SUD. COMMUNE de GROSSETO PRUGNA

Département de la CORSE DU SUD. COMMUNE de GROSSETO PRUGNA Département de la CORSE DU SUD COMMUNE de GROSSETO PRUGNA Cahier des Clauses Administratives Particulières Achat de vêtements de travail 2014. Marché de fournitures Marché n 5-2014 Procédure adaptée (Article

Plus en détail

DEMANDE D INTERVENTION DES AUTORITÉS DOUANIÈRES. 2. Nom et adresse de l autorité compétente auprès de laquelle la demande est introduite : ANNEXE I

DEMANDE D INTERVENTION DES AUTORITÉS DOUANIÈRES. 2. Nom et adresse de l autorité compétente auprès de laquelle la demande est introduite : ANNEXE I N 12684*02 ANNEXE I DEMANDE D INTERVENTION NATIONALE 1. Date de réception de la demande d intervention par le service douanier désigné (au sens de l article 5, paragraphe 2, du règlement (CE) 1383/2003)

Plus en détail

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL à durée déterminée d usage SAISON 2014 / 2015 Entraîneur pluriactif 1 à Temps partiel

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL à durée déterminée d usage SAISON 2014 / 2015 Entraîneur pluriactif 1 à Temps partiel FEDERATION FRANCAISE DE RUGBY Commission du Statut de Fédérale de la FFR 3-5, rue Jean de Montaigu 91463 MARCOUSSIS Cedex Numéro d enregistrement : Cadre réservé à la F.F.R Enregistré par la Commission

Plus en détail

3. Un UCI ID doit être attribué à tous les autres licenciés selon l article cidessous. L UCI ID doit figurer sur la licence.

3. Un UCI ID doit être attribué à tous les autres licenciés selon l article cidessous. L UCI ID doit figurer sur la licence. Chapitre I LICENCIES 1 Licences 1.1.006 1. Les fédérations délivrent la licence suivant les critères qu elles établissent. Elles sont responsables du contrôle du respect de ces critères. Avant la délivrance

Plus en détail

TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA. Présidente : Mme LE TAILLANTER AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Greffier : Corinne LEROUX. Jugement du 03 Août 2007

TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA. Présidente : Mme LE TAILLANTER AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Greffier : Corinne LEROUX. Jugement du 03 Août 2007 TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA N 06/00280 Présidente : Mme LE TAILLANTER RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Corinne LEROUX Jugement du 03 Août 2007 PARTIES EN CAUSE : DEMANDEUR :

Plus en détail

Vu la délibération communautaire n 2007/0122 du 23 février 2007 instituant le nouveau dispositif d aide communautaire en faveur du logement social,

Vu la délibération communautaire n 2007/0122 du 23 février 2007 instituant le nouveau dispositif d aide communautaire en faveur du logement social, Convention portant attribution d une subvention pour surcharge foncière dans le cadre de l opération de construction de 70 logements collectifs financés en PLUS CD située rue Lucien Faure sur la commune

Plus en détail

COMITE PARITAIRE D'APPRENTISSAGE DE L AGRICULTURE. Règlement d'apprentissage à partir de juin 2008

COMITE PARITAIRE D'APPRENTISSAGE DE L AGRICULTURE. Règlement d'apprentissage à partir de juin 2008 COMITE PARITAIRE D'APPRENTISSAGE DE L AGRICULTURE Règlement d'apprentissage à partir de juin 2008 Article 1er 1. Le présent règlement est d application dans les entreprises qui ressortissent à la commission

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN SALARIÉ

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN SALARIÉ CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN SALARIÉ Entre les soussignés : L ASSOCIATION/ENTREPRISE EMPLOYEUR L'association : Représentée par : En sa qualité de : Téléphone : Fax : N SIRET : Et L ASSOCIATION

Plus en détail

Directives concernant les placements fiduciaires

Directives concernant les placements fiduciaires 2016 Directives concernant les placements fiduciaires Préambule Les présentes directives ont été adoptées par le Conseil d administration de l Associati on suisse des banquiers (ASB) dans le but de préserver

Plus en détail

du rhin opéra d'europe

du rhin opéra d'europe Marché public de fournitures courantes et services N 201/008 Conception visuelle et graphique de la communication de l Opéra national du Rhin Reconsultation CCAP Cahier des Clauses Administratives Particulières

Plus en détail

I. Opérations pour lesquelles l assujetti soumis au régime forfaitaire agricole est redevable de la TVA belge

I. Opérations pour lesquelles l assujetti soumis au régime forfaitaire agricole est redevable de la TVA belge Taxe sur la valeur ajoutée. Modification, à partir du 1 er janvier 2010, des règles de localisations des prestations de services et des obligations qui en résultent. Agriculteurs soumis au régime forfaitaire

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Conseil d État N 366962 ECLI:FR:CESSR:2014:366962.20141024 Mentionné dans les tables du recueil Lebon 8ème / 3ème SSR Mme Maryline Saleix, rapporteur Mme Nathalie Escaut, rapporteur public SCP CELICE,

Plus en détail

Qu'est ce que le mandat de facturation?

Qu'est ce que le mandat de facturation? Qu'est ce que le mandat de facturation? Click and Truck vous permet de générer vos factures. Ces factures sont créées en votre nom et pour le compte de votre société. C est plus pratique pour vous car

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 COMMENT RÉSILIER SON ABONNEMENT À CANAL PLUS (CANAL +) : DÉMARCHES ET FORMALITÉS

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 COMMENT RÉSILIER SON ABONNEMENT À CANAL PLUS (CANAL +) : DÉMARCHES ET FORMALITÉS COMMENT RÉSILIER SON ABONNEMENT À CANAL PLUS (CANAL +) : DÉMARCHES ET FORMALITÉS La résiliation du contrat d'abonnement à Canal+ Introduction La résiliation d'un contrat d'abonnement à Canal + (Canal Plus),

Plus en détail

Titre LETTRE AUX INSTITUTIONS DE L'ASSURANCE CHOMAGE N Objet LES INTERETS LEGAUX. Direction des Affaires Juridiques INSJ0070.

Titre LETTRE AUX INSTITUTIONS DE L'ASSURANCE CHOMAGE N Objet LES INTERETS LEGAUX. Direction des Affaires Juridiques INSJ0070. Titre LETTRE AUX INSTITUTIONS DE L'ASSURANCE CHOMAGE N Objet LES INTERETS LEGAUX Origine Direction des Affaires Juridiques INSJ0070 RESUME : - L inexécution d une obligation de somme d argent est réparée

Plus en détail

fixant le statut des médecins assistants et assistantes des hôpitaux et services cantonaux Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

fixant le statut des médecins assistants et assistantes des hôpitaux et services cantonaux Le Conseil d Etat du canton de Fribourg 8.0.4 Arrêté du juillet 000 fixant le statut des médecins assistants et assistantes des hôpitaux et services cantonaux Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 6 novembre 999 sur la santé ;

Plus en détail

Convention entre la Fédération Française de Football (FFF) et la Ligue de Football Professionnel (LFP) 16-17

Convention entre la Fédération Française de Football (FFF) et la Ligue de Football Professionnel (LFP) 16-17 Convention entre la Fédération Française de Football (FFF) et la Ligue de Football Professionnel (LFP) 16-17 PREAMBULE : La Fédération Française de Football (FFF) conclut avec la Ligue de Football Professionnel

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL)

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) Décision de la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) ayant siégé à Zurich, Suisse, le 16 novembre 2012, dans la composition suivante: Geoff Thompson (Angleterre), Président Theo van Seggelen (Pays-Bas),

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA SOMME VILLE DE CAYEUX SUR MER

DEPARTEMENT DE LA SOMME VILLE DE CAYEUX SUR MER DEPARTEMENT DE LA SOMME VILLE DE CAYEUX SUR MER FOURNITURE ET POSE DE CLOTURES, DE DEUX PORTAILS ET 4 PORTES DE SERVICE POUR LES COURTS DE TENNIS EN TERRE BATTUE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3117 Convention collective nationale IDCC : 843. BOULANGERIE-PÂTISSERIE (Entreprises

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURE PASSÉ SELON UNE PROCEDURE ADAPTÉE MODELE DE CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES APPEL A CANDIDATURES

MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURE PASSÉ SELON UNE PROCEDURE ADAPTÉE MODELE DE CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES APPEL A CANDIDATURES MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURE PASSÉ SELON UNE PROCEDURE ADAPTÉE MODELE DE CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES APPEL A CANDIDATURES ÉVALUATION EXTERNE DE L ÉTABLISSEMENT FHF - DIPOMMS 1/6 SOMMAIRE ARTICLE 1

Plus en détail

Purge des sanctions dans le cas d une double licence Joueur ou de pratique dans plusieurs disciplines

Purge des sanctions dans le cas d une double licence Joueur ou de pratique dans plusieurs disciplines Purge des sanctions dans le cas d une double licence Joueur ou de pratique dans plusieurs disciplines ************************************** Avertissement : le présent document qui doit permettre aux clubs

Plus en détail

Reconnaissance et exécution internationales des sentences arbitrales

Reconnaissance et exécution internationales des sentences arbitrales JUSTITIA ET PACE INSTITUT DE DROIT INTERNATIONAL Session de Neuchâtel 1959 Reconnaissance et exécution internationales des sentences arbitrales (Quatorzième Commission, Rapporteur : M. Georges Sanser-Hall)

Plus en détail

Association Terre de Liens Aquitaine - Accès collectif et solidaire au foncier agricole sur le territoire communautaire

Association Terre de Liens Aquitaine - Accès collectif et solidaire au foncier agricole sur le territoire communautaire Association Terre de Liens Aquitaine - Accès collectif et solidaire au foncier agricole sur le territoire communautaire Modalités de versement de la subvention communautaire Convention Entre L'association

Plus en détail

E n t r e : appelant aux termes d un exploit de l huissier de justice Carlos CALVO de Luxembourg du 11 août 2009, e t :

E n t r e : appelant aux termes d un exploit de l huissier de justice Carlos CALVO de Luxembourg du 11 août 2009, e t : Exempt - appel en matière de droit du travail. Audience publique du dix février deux mille onze. Numéro 35136 du rôle Présents: Charles NEU, premier conseiller, président, Ria LUTZ, conseiller, Pierre

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES, DE L ÉQUITÉ, DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE, RLRQ, CHAPITRE E

COMMISSION DES NORMES, DE L ÉQUITÉ, DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE, RLRQ, CHAPITRE E COMMISSION DES NORMES, DE L ÉQUITÉ, DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE, RLRQ, CHAPITRE E-12.001 VICE-PRÉSIDENCE À L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 38247 FRA Date : 30 mai

Plus en détail

GROUPEMENT AUTONOME DE BASKET-BALL GENEVE

GROUPEMENT AUTONOME DE BASKET-BALL GENEVE GROUPEMENT AUTONOME DE BASKET-BALL GENEVE S T A T U T S A RAISON SOCIALE DOMICILE BUT DURÉE ARTICLE 1 - RAISON SOCIALE Le groupement autonome de basket-ball (GAB) est une association sans but lucratif,

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 6 JANVIER 2010 P.09.1152.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.09.1152.F FONDS COMMUN DE GARANTIE AUTOMOBILE, association d assurance mutuelle, partie intervenue volontairement, demandeur en cassation,

Plus en détail

Loi concernant la protection juridique des topographies de produits semi-conducteurs

Loi concernant la protection juridique des topographies de produits semi-conducteurs Loi concernant la protection juridique des topographies de produits semi-conducteurs (du 10 janvier 1990)* TABLE DES MATIÈRES** Articles Chapitre I er : Du droit exclusif sur une topographie Section 1

Plus en détail

Développement de l emploi Sportif en Lorraine

Développement de l emploi Sportif en Lorraine D O S S I E R P. S. E. / L. E. Développement de l emploi Sportif en Lorraine Notice technique E L I G I B I L I T E Structures bénéficiaires : les associations sportives agréées les comités départementaux

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières Association TGV Est-Européen ETUDE SUR L OPTIMISATION DES DESSERTES FERROVIAIRES DANS L EST DE LA FRANCE ET LE SUD OUEST DE L ALLEMAGNE Cahier des Clauses Administratives Particulières CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Dispositions règlementaires relatives aux compétitions de football amateur. Saison 2015/2016

Dispositions règlementaires relatives aux compétitions de football amateur. Saison 2015/2016 Dispositions règlementaires relatives aux compétitions de football amateur Saison 2015/2016 1 - Engagement des clubs de football amateur : Le dossier d engagement doit être constitué de pièces suivantes

Plus en détail

114 e session Jugement n o 3154

114 e session Jugement n o 3154 Organisation internationale du Travail Tribunal administratif International Labour Organization Administrative Tribunal Traduction du Greffe, seul le texte anglais fait foi. 114 e session Jugement n o

Plus en détail