Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses"

Transcription

1 Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses Table des matières 1. FORMALITÉS ADMINISTRATIVES QUELLE SONT LES SEULES FORMALITÉS QUE LE VDI DOIT ACCOMPLIR AVANT DE DÉBUTER SON ACTIVITÉ? LE VDI DOIT-IL S INSCRIRE À UN QUELCONQUE REGISTRE? LE VDI RECEVRA-T-IL UNE CONFIRMATION DE SON MANDAT POUR LA SOCIÉTÉ? IMPÔTS ET TAES QUELS SONT LES REVENUS QUE LE VDI DOIT DÉCLARER AU IMPÔTS? COMBIEN LE VDI DEVRA-T-IL PAYER D IMPÔTS AU TITRE DE L IMPÔT SUR LES REVENUS? LE VDI DOIT-IL PAYER DE LA TVA? LE VDI DOIT-IL PAYER LA TAE PROFESSIONNELLE? COTISATIONS SOCIALES QUEL EST LE RÉGIME D AFFILIATION DU VDI PAR RAPPORT À LA SÉCURITÉ SOCIALE? LE VDI DOIT-IL PAYER DES COTISATIONS SOCIALES? QUELS EST LE MODE DE CALCUL DE CES COTISATIONS SOCIALES? L application d assiettes et de cotisations forfaitaires L application des règles de droit commun LE VDI EST-IL SOUMIS AU PRÉLÈVEMENTS SOCIAU TELS QUE LA CSG ET LA CRDS? PROTECTION SOCIALE LE VDI ACQUIERT-IL DES DROITS POUR LA RETRAITE (ASSURANCE VIEILLESSE)?... 4 LE VDI PEUT-IL PERCEVOIR DES ALLOCATIONS PÔLE EMPLOI (ASSURANCE CHÔMAGE)? Si la personne disposait antérieurement de droits à l assurance chômage Si la personne ne disposait pas antérieurement de droits à l assurance chômage LE VDI PEUT-IL PRÉTENDRE AU REVENU DE SOLIDARITÉ ACTIVE (RSA)?... 5 QUE SE PASSE-T-IL SI LE VDI TOMBE MALADE OU A UN ACCIDENT (ASSURANCE MALADIE)? CUMUL D ACTIVITÉS ET INCOMPATIBILITÉS LE VDI PEUT-IL CUMULER LES REVENUS DE SON ACTIVITÉ DE VDI AVEC D AUTRES REVENUS? QUELLES SONT LES PROFESSIONS INCOMPATIBLES AVEC L EERCICE DE L ACTIVITÉ DE VDI? INTÉRÊT DU STATUT DE VDI PAR RAPPORT À CELUI D AUTO-ENTREPRENEUR LE STATUT DE VDI EST-IL COMPATIBLE AVEC LE RÉGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR? DANS QUEL RÉGIME LES FORMALITÉS À ACCOMPLIR SONT-ELLES LES PLUS SIMPLES? QUESTIONS COMPLÉMENTAIRES TABLEAU RECAPITULATIF

2 1. FORMALITÉS ADMINISTRATIVES 1.1 Quelle sont les seules formalités que le VDI doit accomplir avant de débuter son activité? Après avoir transmis son numéro de Sécurité Sociale à La Société, le VDI doit effectuer personnellement une déclaration d existence auprès du CFE (Centre de Formalités des Entreprises). Cette déclaration doit intervenir au plus tard 15 jours après le début de son activité. Elle se fait en pratique par le biais du formulaire P0i. Elle permet d être correctement identifié par les services fiscaux afin de pouvoir bénéficier des différentes mesures applicables aux VDI. 1.2 Le VDI doit-il s inscrire à un quelconque registre? Afin de faciliter l exercice de l activité de VDI, l inscription à un registre n est pas nécessaire lorsque l activité est exercée à temps partiel. La déclaration d existence auprès du CFE suffit. Par contre, lorsque pendant trois années consécutives, le VDI touche une rémunération brute annuelle supérieure à 50 % du plafond annuel de la Sécurité Sociale (soit pour 2009), il perd son statut de VDI et doit s inscrire au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC). Cette formalité sera alors à sa charge. Toutefois, a priori, cela ne concernera pas les VDI employés par Angeo Technology, puisque la rémunération annuelle moyenne envisagée se situe autour de Le VDI recevra-t-il une confirmation de son mandat pour la Société? Toutes les personnes mandatées en tant que VDI recevront un bulletin de précompte. Ce bulletin est communiqué par la Société Angeo Technology à chaque vendeur. Il fait apparaître les données d identification et de référencement (dont l estimation théorique du temps de travail), les gains perçus durant le trimestre écoulé et le montant des cotisations sociales dues et payées. 2. IMPÔTS ET TAES 2.1 Quels sont les revenus que le VDI doit déclarer aux impôts? La Société se charge d établir trimestriellement le bulletin de précompte sur lequel sera mentionné le montant des commissions que le VDI aura perçu. Celui-ci n aura donc qu à additionner les montants figurant sur les 4 bulletins de précompte (correspondants aux 4 trimestres) pour obtenir le montant de ses commissions pour l année civile. Si le montant de ces recettes n excède pas euros HT (ce qui devrait être le cas des VDI de Angeo Technology), ses revenus seront placés de plein droit sous un régime spécial de déclaration et d imposition. Il s agit du régime «micro-bnc». 2.2 Combien le VDI devra-t-il payer d impôts au titre de l impôt sur les revenus? Avec l application du régime «micro-bnc», les revenus du VDI subiront un abattement de 34 % correspondant aux frais professionnels, avant le calcul de l impôt et sans aucun justificatif à fournir. 2

3 Après cet abattement, les revenus seront imposés au taux habituel pratiqué pour l impôt sur le revenu des personnes physiques. Ainsi, le montant de l impôt dépendra de la composition et des revenus du foyer fiscal auquel appartient le VDI. 2.3 Le VDI doit-il payer de la TVA? Le VDI bénéficie d une franchise en base de TVA si le montant brut de ses commissions n excède pas Selon les objectifs financiers fixés par le contrat, les VDI Angeo Technology devraient se trouver dans ce cas de figure. La franchise en base de TVA signifie que le VDI sera dispensé de toute déclaration et de tout paiement de TVA. De plus, il ne devra pas déduire ou facturer de TVA. Cette exonération persistera tant que le VDI n aura pas dépassé le seuil limite de Si toutefois il dépassait ce seuil (sans excéder ), il serait redevable de la TVA l année suivante. S il dépassait en cours d année, il serait redevable de la TVA dès le mois suivant. A partir du moment où le VDI n est plus exonéré de TVA, il ne peut plus non plus bénéficier du régime «micro-bnc». 2.4 Le VDI doit-il payer la taxe professionnelle? En principe, la taxe professionnelle est due chaque année par les personnes qui exercent à titre habituel une activité professionnelle non salariée au 1er janvier de l année d imposition. Ainsi, un VDI qui réalise au cours de l année plusieurs opérations de vente, se trouve inclus dans le champ d application de la Taxe Professionnelle. Toutefois les VDI dont la rémunération brute annuelle est inférieure à 16,5 % du plafond annuel de la Sécurité Sociale (5 660,82 pour 2009) sont exonérés de Taxe Professionnelle. Le VDI non exonéré peut, s il considère que le montant de Taxe Professionnelle est disproportionné par rapport aux revenus qu il tire de son activité et compte tenu de sa situation personnelle, adresser au service des impôts une demande gracieuse de dégrèvement total ou partiel. De plus, lorsque le VDI n exerce son activité qu à temps partiel ou pendant moins de neuf mois dans l année, il peut demander au Conseil Municipal la réduction de moitié de sa cotisation. Cependant, au début de l année 2009, le gouvernement a annoncé une disparition de la taxe professionnelle en Pour l instant, aucune loi en ce sens n a été votée, mais si cela devait se produire, ce paragraphe n aurait plus lieu d être. 3. COTISATIONS SOCIALES 3.1 Quel est le régime d affiliation du VDI par rapport à la sécurité sociale? Les VDI relèvent du régime général de la Sécurité Sociale. Ils ne sont donc pas, comme les autres indépendants, rattachés au Régime Social des Indépendants (RSI). 3.2 Le VDI doit-il payer des cotisations sociales? Le VDI est redevable des cotisations et contributions sociales. Il cotise à l URSSAF pour ce qui concerne la protection sociale et la retraite de base mais ne cotise ni à l assurance chômage, ni à la retraite complémentaire. 3

4 Cependant, comme il est assimilé à un salarié pour le droit de la sécurité sociale, c est la Société Angeo Technology qui se charge de retenir les sommes dues et de les reverser à l URSSAF. La Société gère également les déclarations sociales via la DADS. Cette formalité n incombe pas au VDI. 3.3 Quels est le mode de calcul de ces cotisations sociales? Il existe deux possibilités. Les deux sont détaillées, mais il est convenu entre la Société et le VDI que sera systématiquement appliquée la plus avantageuse de ces deux solutions. Au vu du niveau de rémunération des VDI, le mode de calcul des cotisations sociales privilégié sera donc celui de l application d assiettes et de cotisations forfaitaires, sauf si le plafond de revenus imposant l application des règles de droit commun était dépassé L application d assiettes et de cotisations forfaitaires Depuis 2001, un arrêté offre la possibilité aux vendeurs à domicile salariés et aux vendeurs indépendants non inscrits à un registre (dont font partie les VDI), d appliquer des assiettes et des cotisations forfaitaires de Sécurité Sociale : les cotisations sont alors calculées par l entreprise trimestriellement, sur une base forfaitaire avec abattement de 10% pour frais professionnels. A titre d exemple, si le VDI perçoit une rémunération égale à par trimestre (ce qui correspond à la rémunération théorique du VDI Angeo Technology), le montant de sa rémunération brute trimestrielle après abattement est égale à La base forfaitaire de calcul correspondante est de Pour calculer le montant des cotisations sociales, on multiplie cette base de calcul par le taux de droit commun de cotisations. Concrètement, dans notre exemple, on calcule: (base) x 15,5% (taux de Droit Commun) = 170,35 euros de cotisations et contributions sociales par trimestre L application des règles de droit commun Le mode de calcul précédent est optionnel. En effet, le VDI et la Société ont la possibilité d un commun accord de préférer acquitter les cotisations et contributions de Sécurité Sociale selon les règles de droit commun, c est à dire de calculer les cotisations et contributions sur la rémunération réellement perçue. De plus, si les rémunérations trimestrielles du VDI dépassent le montant de 27 plafonds journaliers (soit pour 2009), les règles de droit commun s appliquent de plein droit, sans option. 3.4 Le VDI est-il soumis aux prélèvements sociaux tels que la CSG et la CRDS? De même que pour les cotisations sociales, le VDI est redevable de la CSG et de la CRDS et c est Angeo Technology qui se charge de prélever ces sommes à la source et de les reverser à l URSSAF. 4. PROTECTION SOCIALE 4.1 Le VDI acquiert-il des droits pour la retraite (assurance vieillesse)? Pour valider un trimestre de cotisation au titre du régime général d assurance vieillesse, le revenu du trimestre de référence doit être égal à au moins 1 687,98, soit au moins 562,66 par mois. 4

5 4.2 Le VDI peut-il percevoir des allocations Pôle Emploi (assurance chômage)? Il faut ici distinguer deux situations Si la personne disposait antérieurement de droits à l assurance chômage Si la personne percevait des allocations d assurance chômage (Allocation de Retour à l Emploi) au titre de son ancienne activité, avant de devenir VDI, elle peut continuer à les percevoir dans la mesure où son activité de VDI ne lui procure pas des revenus supérieurs à 70% du salaire qui avait servi au calcul de l allocation. Ce complément lui sera versé pendant la durée prévue de ses allocations, selon les droits qu elle avait acquis. A titre d exemple, et en procédant par simplification : un salarié percevait un salaire de bruts par mois. Le 1 er juillet 2008, il se retrouve au chômage, et touche alors une ARE de par mois. A cette date, il a acquis des droits pour 15 mois d allocations. Si le 1 er janvier 2009 il décide de débuter une activité de VDI, il pourra encore percevoir des allocations pendant 9 mois. Si au cours de son activité de VDI il perçoit une rémunération de mensuels, les allocations qui lui seront versées en complément s élèveront à 400. Ainsi, sa rémunération totale ( ) sera égale à 70 % du salaire sur lequel ont été calculées ses allocations (2 000 x 70 % = ). De plus, si la personne disposait de droits à l assurance chômage avant de devenir VDI, elle peut choisir de ne pas les utiliser (et donc de renoncer au complément de revenus). Mais en contrepartie, au moment où elle décidera de cesser son activité de VDI, elle retrouvera ses droits antérieurs et pourra en profiter pleinement Si la personne ne disposait pas antérieurement de droits à l assurance chômage Par contre, le VDI est assimilé à un créateur d entreprise pour le Pôle Emploi. Ainsi, l activité de VDI ne lui ouvre pas de droit à l assurance chômage (pour lesquelles évidemment il ne cotise pas non plus). En conséquence, s il n était pas bénéficiaire de l allocation avant de débuter son activité de VDI, il n y aura droit ni en complément de ses revenus, ni au moment où il décidera de cesser cette activité. 4.3 Le VDI peut-il prétendre au Revenu de Solidarité Active (RSA)? On ne peut pas donner de réponse générale à cette question. Toutefois, le VDI est susceptible de pouvoir prétendre au RSA si ses revenus et sa situation familiale en remplissent les conditions d accès. Le VDI doit se renseigner auprès de l organisme compétent (Caisse d Allocations Familiales). 4.4 Que se passe-t-il si le VDI tombe malade ou a un accident (assurance maladie)? Pour ouvrir des droits aux prestations en nature (remboursement des soins, etc.), le VDI doit soit : - Au cours d un mois civil, avoir cotisé sur une rémunération au moins égale à 60 fois le taux horaire du smic (soit 529,20 au 1 er juillet 2009), - Au cours de trois mois civils, avoir cotisé sur une rémunération au moins égale à 120 fois le taux horaire du smic (soit 1 058,40 au 1 er juillet 2009). Si l une de ces deux conditions est remplie, le VDI pourra bénéficier de ces prestations pendant les 12 mois suivants le trimestre concerné. 5

6 Pour ouvrir des droits aux prestations en espèce (arrêts maladie), le VDI doit justifier soit : - Avoir cotisé pendant les 6 mois civils précédant l arrêt de travail, pour une rémunération au moins égale à 1015 fois le taux horaire du SMIC (soit 8 952,30 au 1 er juillet 2009), - Avoir travaillé pendant au moins 200 heures au cours des 90 jours précédant l arrêt de travail. Si le VDI remplit l un de ces critères, il aura droit à une indemnité journalière de la Sécurité Sociale pendant les 6 premiers mois de son interruption de travail. Cette indemnité sera égale à la moitié de sa rémunération journalière moyenne brute lors des 3 derniers mois civils précédant l interruption du travail. A titre d exemple, si un VDI se trouve en arrêt maladie, on doit étudier son dernier bulletin de précompte. Si celui-ci mentionnait une rémunération brute de 2 500, la rémunération journalière moyenne est égale à : / 90 = 27,78. En conséquence, l indemnité journalière de la Sécurité Sociale qui lui sera allouée s il en remplit les conditions sera de : 27,78 / 2 = 13, CUMUL D ACTIVITÉS ET INCOMPATIBILITÉS 5.1 Le VDI peut-il cumuler les revenus de son activité de VDI avec d autres revenus? Les revenus de l activité des VDI peuvent se cumuler, à certaines conditions, avec les revenus procurés par une activité professionnelle ou par des revenus sociaux. Il est ainsi possible de cumuler les revenus de VDI: - Avec la pension d invalidité de la Sécurité Sociale dans les limites fixées par les articles L , R et D du code de la Sécurité Sociale, et avec l allocation pour adultes handicapés. - Avec les revenus procurés par une activité salariée ou indépendante en cours, sous réserve d éventuelles incompatibilités (détaillées dans le paragraphe suivant). - Avec l allocation de Retour à l Emploi versée par le Pôle Emploi (dans les conditions détaillées au point ). - Avec la Prestation d Accueil du Jeune Enfant (PAJE) dans le cadre du «complément de libre choix d activité». - Avec certaines prestations de vieillesse. Toutefois, la diversité des régimes et des situations nécessite la consultation de la caisse de rattachement. 5.2 Quelles sont les professions incompatibles avec l exercice de l activité de VDI? Le statut de VDI est incompatible avec : - Le statut de fonctionnaire de l État, sauf à l occasion de très rares exceptions. Toutefois, cette incompatibilité est levée au moment du départ à la retraite du fonctionnaire. - L exercice de certaines professions libérales telles que avocat, notaire, greffier du tribunal, commissaire priseur, huissier, maire, expert-comptable, géomètre-expert, administrateur, médecin, dentiste, kinésithérapeute, vétérinaire, architecte ou infirmier. - L exercice d une activité professionnelle du secteur privé concurrente, qui comporterait une clause de non-concurrence, ou dont le contrat de travail ne permettrait pas l exercice de l activité de VDI. - Le statut d auto-entrepreneur. 6

7 6. INTÉRÊT DU STATUT DE VDI PAR RAPPORT À CELUI D AUTO-ENTREPRENEUR 6.1 Le statut de VDI est-il compatible avec le régime de l autoentrepreneur? Le statut de VDI n est à l heure actuelle pas compatible avec celui d auto-entrepreneur. Il s agit de deux statuts distincts. Les deux comportent des avantages et des inconvénients. 6.2 Dans quel régime les formalités à accomplir sont-elles les plus simples? C est dans le statut de VDI que les formalités à la charge du vendeur sont les moins nombreuses et les plus simples. En effet, dans le statut d auto-entrepreneur, toutes les cotisations doivent être versées par l entrepreneur lui même et celui-ci doit tenir une comptabilité. A l inverse, dans le statut de VDI, les cotisations sont calculées et prélevées à la source par la société mandante et la comptabilité est remplacée par le bulletin de précompte délivré par la société. C est pourquoi la Société Angeo Technology a choisi de ne travailler qu avec des VDI, par souci de praticité et de simplicité. 7. QUESTIONS COMPLÉMENTAIRES Si le guide ci-présent ne répondait pas à toutes les questions que se pose le VDI, celui-ci pourrait y trouver une réponse par téléphone ou par mail auprès de son commercial attitré, dans une des deux réunions personnelles qu il aura chaque année avec lui, ou enfin lors des réunions d information que les commerciaux d Angeo-Technology fourniront localement dans les associations. 7

8 8. TABLEAU RECAPITULATIF Formalités Administratives Applicable au statut de VDI ANGEO-Technology A qui revient la charge de la formalité administrative grâce au statut de VDI (régime «Micro-BNC») VDI Cotisations et Contributions sociales (URSSAF) OUI CSG OUI CRDS OUI DADS OUI Bulletin de précompte OUI TVA NON Impôt sur le Revenu OUI Taxe Professionnelle OUI (Uniquement en cas de dépassement du seuil de de chiffre d affaires) Déclaration dans le cadre du régime «micro-bnc» jusqu à Mais possibilité de dégrèvement partiel à total Déclaration d existence auprès du CFE OUI Inscription à un registre (RSAC) NON ACCRE NON ASSEDIC OUI (Uniquement en cas de dépassement du seuil de par an pendant 3 années consécutives) Complément ARE possible si droits à l assurance chômage acquis antérieurement à l activité de VDI 8

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA Vos premiers pas. PREAMBULE Le Vendeur à Domicile Indépendant est chargé de la commercialisation des produits de la société ELORA directement auprès du consommateur,

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire L auto entrepreneur Sous-titre Séance d information aux professions libérales Mise à jour JUILLET 2015 Au sommaire La Sécurité sociale Le dispositif AE Ses conditions Ses avantages L adhésion Les cotisations

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

I. SI VOUS CUMULEZ UNE AUTRE PROFESSION, INDEPENDANTE, NON AGRICOLE ET UNEPROFESSION COMMERCIALE II

I. SI VOUS CUMULEZ UNE AUTRE PROFESSION, INDEPENDANTE, NON AGRICOLE ET UNEPROFESSION COMMERCIALE II STATUT DU PLURIACTIF 15/11/2013 Vous êtes artisan, agriculteur, salarié, étudiant ou retraité et vous envisagez d exercer de façon accessoire une activité commerciale ou industrielle. Le cumul de ces activités

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général)

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général) Vous êtes à la retraite et vous souhaitez créer une entreprise, les conséquences sur le versement de votre pension et sur votre protection sociale Si vous créez une entreprise, vous serez affilié et cotiserez

Plus en détail

Le conjoint collaborateur en auto entreprise

Le conjoint collaborateur en auto entreprise Le conjoint collaborateur en auto entreprise Dans la gestion de son entreprise un auto entrepreneur peut avoir besoin d'une aide pour se développer. Celle-ci peut être occasionnelle, ponctuelle ou de longue

Plus en détail

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Edition 2010 Votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale : le coix d un statut est obligatoire. 2 A

Plus en détail

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Les cumuls avec d autres exonérations La protection sociale

Plus en détail

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint. Edition 2007

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint. Edition 2007 Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Edition 2007 Votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale : LE CHOIX D UN STATUT EST DÉSORMAIS OBLIGATOIRE.

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Les éléments clés 13/11/14 2

L auto-entrepreneur. Les éléments clés 13/11/14 2 13/11/14 1 L auto-entrepreneur Les éléments clés 13/11/14 2 Hervé ROBERT CMAR BN INTERVENANTS Maître BARUFFOLO Avocat 13/11/14 3 Sommaire Les conditions d accès au régime Les formalités de déclaration

Plus en détail

MARS 2015 - DIJON - Jean-Pierre MASSON. L auto-entrepreneur

MARS 2015 - DIJON - Jean-Pierre MASSON. L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Qu'est-ce qu'un auto-entrepreneur? C'est une personne physique qui souhaite créer une entreprise individuelle pour exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale, à titre

Plus en détail

LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE?

LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE? LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE? CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR En pratique, le régime de la micro-entreprise est un régime fiscal simplifié pouvant s appliquer à tous les exploitants individuels,

Plus en détail

LA MICRO-ENTREPRISE. Les éléments clés. 19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN

LA MICRO-ENTREPRISE. Les éléments clés. 19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LA MICRO-ENTREPRISE Les éléments clés INTERVENANT Stéphane HERVE CMAR BN SOMMAIRE Les conditions d accès au régime Les formalités de déclaration Les principes du régime de la micro-entreprise Les principes

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

Le Guide de l Auto-Entrepreneur

Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le statut d auto-entrepreneur en bref Créé en 2009, le statut d auto-entrepreneur permet la création d une entreprise simplifiée (régime social et fiscal, formalités, exonération

Plus en détail

les derniers salaires qui comptent

les derniers salaires qui comptent 1Ce sont les derniers salaires qui comptent Le montant de l allocation d aide au retour à l emploi est calculé sur la base du «salaire journalier de référence» établi à partir des rémunérations perçues

Plus en détail

LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS

LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS Dossier Exploitant LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS Fiche n 4 Les cotisations des non salariés agricoles obéissent à une règle d annualité prévue par le décret n 84-936 du 22.10.1984 ; c est-à-dire qu elles

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-118

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-118 PARIS, le 11/08/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-118 OBJET : «Questions-réponses» relatif à la rémunération du droit à l image collective

Plus en détail

SPF Sécurité Sociale DG Indépendants

SPF Sécurité Sociale DG Indépendants SPF Sécurité Sociale DG Indépendants NOTE CONCERNANT LE NOUVEAU STATUT DES CONJOINTS AIDANTS Depuis le 1er juillet 2005 les conjoints aidants doivent s'affilier au statut social complet (maxi-statut).

Plus en détail

Le statut social. L agessa. p. 67

Le statut social. L agessa. p. 67 Le statut social L agessa p. 67 Les auteurs bénéficient d une couverture sociale sur les droits d auteur depuis 1977. En effet, les droits d auteur font l objet de prélèvements de cotisations sociales

Plus en détail

Artisans, commerçants et professions libérales. L auto-entrepreneur. Édition 2010

Artisans, commerçants et professions libérales. L auto-entrepreneur. Édition 2010 Artisans, commerçants et professions libérales Édition 2010 2 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de créer, avec des formalités de déclaration simplifiée, une entreprise

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010 Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez une profession libérale, le RSI gère votre assurance

Plus en détail

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble»

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» IMPôTS LE REGIME PARTICULIER DES ASSISTANTS MATERNELS Siège Social sans permanence: 20

Plus en détail

Près de 50 %* des entreprises du secteur des Hôtels, Cafés, Restaurants sont exploitées sous forme de SARL

Près de 50 %* des entreprises du secteur des Hôtels, Cafés, Restaurants sont exploitées sous forme de SARL Près de 50 %* des entreprises du secteur des Hôtels, Cafés, Restaurants sont exploitées sous forme de SARL 33 %* sont exploitées en nom propre (entreprise individuelle ou personnelle) Structures juridiques

Plus en détail

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER Les particuliers qui ont recours à des services visés à l article L.129-1 du Code du travail, fournis par une association ou une entreprise, ou

Plus en détail

RETRAITE. Microentrepreneur PRÉVOYANCE

RETRAITE. Microentrepreneur PRÉVOYANCE RETRAITE Microentrepreneur PRÉVOYANCE 2 micro-entrepreneur vous avez choisi d adhérer au régime du micro-entrepreneur, institué par la Loi de modernisation de l économie n 2008-776 du 4 août 2008 et entré

Plus en détail

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008.

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. J28 Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. Le statut de l auto entrepreneur : L article 8 de la Loi institue le

Plus en détail

Le statut de l auto-entrepreneur

Le statut de l auto-entrepreneur Artisans, commerçants et professions libérales Le statut de l auto-entrepreneur Édition 2009 2 Le statut de l auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de

Plus en détail

Pourquoi créer une SASU avec?

Pourquoi créer une SASU avec? Pourquoi créer une SASU avec? SAS - SASU Pourquoi? La société par actions simplifiée (SAS) est une forme juridique de plus en plus retenue par les entreprises. La grande souplesse prévue par le législateur

Plus en détail

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul...

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul... Nouvelles Mesures Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Plus d informations sur www.apce.com Loi n 20121404 du 17 décembre 2012 SOMMAIRE Mesures relatives aux travailleurs indépendants...

Plus en détail

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble»

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» IMPôTS LE REGIME PARTICULIER DES ASSISTANTS FAMILIAUX Siège Social sans permanence: 20

Plus en détail

Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013

Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013 Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013 L auto-entrepreneur- Généralités 2 PAGES Généralités 3 Seuils du statut 5 Régime social Taux de cotisation 8 Validation des trimestres de retraite 9 Taux

Plus en détail

CONJOINT (e) D ARTISAN(e) CHOISIR SON STATUT. La loi du 02 août 2005 et son Décret d application du 1 er août 2006

CONJOINT (e) D ARTISAN(e) CHOISIR SON STATUT. La loi du 02 août 2005 et son Décret d application du 1 er août 2006 CONJOINT (e) D ARTISAN(e) CHOISIR SON STATUT La loi du 02 août 2005 et son Décret d application du 1 er août 2006 Option obligatoire* pour l un des 3 statuts (*sauf si le conjoint est déjà salarié au minimum

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE / AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE / FISCAL Date : 24/04/2009 N Juridique : 21.09 N Affaires sociales : 22.09 N Fiscal : 15.09

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DESTINEE AUX ASSISTANTES MATERNELLES

FICHE TECHNIQUE DESTINEE AUX ASSISTANTES MATERNELLES DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES DIRECTION DEPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES DU MORBIHAN FICHE TECHNIQUE DESTINEE AUX ASSISTANTES MATERNELLES Une assistante maternelle bénéficie d un système

Plus en détail

c est facile! Devenir auto-entrepreneur dans le secteur des services à la personne www.liberty-home.fr

c est facile! Devenir auto-entrepreneur dans le secteur des services à la personne www.liberty-home.fr Liberty Home invente le service à la personne équitable Devenir auto-entrepreneur dans le secteur des services à la personne c est facile! www.liberty-home.fr Qui somme nous? Créez votre propre emploi

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

Les assurés reçoivent un échéancier de leurs cotisations et contributions sociales personnelles obligatoires à payer en 2012.

Les assurés reçoivent un échéancier de leurs cotisations et contributions sociales personnelles obligatoires à payer en 2012. Informations aux experts-comptables Envoi de l échéancier de cotisations Les cotisants, artisans, commerçants, reçoivent en décembre 2011 l échéancier de paiement de leurs cotisations et contributions

Plus en détail

N 2009 / 038 2/09/2009

N 2009 / 038 2/09/2009 N 2009 / 038 2/09/2009 Origine : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du Réseau Direction du Recouvrement Contact : N. SELLIER Nicole.sellier@le-rsi.fr E. RODRIGUEZ elise.rodriguez@le-rsi.fr

Plus en détail

Le conjoint collaborateur, un statut protecteur

Le conjoint collaborateur, un statut protecteur Le conjoint collaborateur, un statut protecteur Quel statut pour le conjoint du chef d entreprise? qui peut choisir le statut de conjoint collaborateur? Quels sont les avantages? Quel statut pour le conjoint

Plus en détail

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2)

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2) Mars 2015 COTISATIONS TRAVAILLEURS NON SALARIES 2015 MONTANT ANNUEL DES COTISATIONS POUR LES T.N.S. PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1er JANVIER 2015 : 38040 par an (PASS) et 3170 par mois (PASS mensuel)

Plus en détail

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Édition 2015 2 LES INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Sommaire Quelles sont les conditions de versement? 4 Quelle

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 001 La ffrranchiise de cottiisattiion L assiietttte fforrffaiittaiirre Le rrembourrsementt de ffrraiis prroffessiionnells Le rrembourrsementt

Plus en détail

Votre protection sociale

Votre protection sociale Votre protection sociale Chaque trimestre ou chaque mois, votre employeur vous déclare. La Caisse d Allocations Familiales verse pour lui des cotisations à 3 organismes qui gèrent votre protection sociale.

Plus en détail

Les plus values à la cessation d activité

Les plus values à la cessation d activité Les plus values à la cessation d activité Les quatre régimes d exonération des plus values Plus-values professionnelles - cas général Depuis le 1er janvier 2006, le bénéfice de l exonération est réservé

Plus en détail

Guide administratif du Distributeur VDI USANA en France

Guide administratif du Distributeur VDI USANA en France Guide administratif du Distributeur VDI USANA en France U S A N A H E A L T H S C I E N C E S F R A N C E 1 1 8 a v e n u e d e s C h a m p s - E l y s é e s 750 0 8 P a r i s 0 1 4 2 9 9 7 6 6 0 Sommaire

Plus en détail

Bénéficiaire de l'allocation de solidarité spécifique. Vos droits en cas de reprise d'activité

Bénéficiaire de l'allocation de solidarité spécifique. Vos droits en cas de reprise d'activité Notice DAJ 154 Mise à jour janvier 2008 Bénéficiaire de l'allocation de solidarité spécifique Sommaire Vos droits en cas de reprise d'activité Activité salariée de 78 heures par mois et plus ou activité

Plus en détail

Les premiers mois d'activité

Les premiers mois d'activité Les premiers mois d'activité Créateur travailleur indépendant Pour le régime des non salariés les organismes chargés de recouvrer les cotisations dépendent directement du type d activité que vous exercez.

Plus en détail

Institut de la Protection Sociale

Institut de la Protection Sociale IPS 2012 Proposition 6 Institut de la Protection Sociale Proposition Auteur : BC Création : 31/12/2009 Modif. : 22/11/2012 Responsable rédaction Bruno CHRETIEN Contributeur Sophie GREA Sujet traité Refondre

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

1. QUI PEUT BÉNÉFICIER DU RÉGIME AUTO-ENTREPRENEUR?

1. QUI PEUT BÉNÉFICIER DU RÉGIME AUTO-ENTREPRENEUR? LE RÉGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR IMPORTANT Le fonctionnement du régime auto-entrepreneur a changé le 1er janvier 2015. Globalement, le régime garde ses caractéristiques principales : les cotisations sociales

Plus en détail

1. NON SALARIE AGRICOLE EXERÇANT PLUSIEURS ACTIVITES DE NATURE AGRICOLE

1. NON SALARIE AGRICOLE EXERÇANT PLUSIEURS ACTIVITES DE NATURE AGRICOLE Les chefs d exploitation ou d entreprise agricole peuvent exercer plusieurs activités simultanément, sous forme d entreprise individuelle ou sous forme sociétaire. Ces activités peuvent être : 1- de nature

Plus en détail

NOTE D INFORMATION LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2006 (II)

NOTE D INFORMATION LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2006 (II) NOTE D INFORMATION CV/ NT Réf. : II-13-1 et II-13-3-3 1 er septembre 2006 05 63 60 16 50 L:/CIRCULAIRES/loi financ. Sécurité sociale 06 Indemnités journalières LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT

Plus en détail

Pégase 3 Déblocage de la participation et de l intéressement. Dernière révision le 18/01/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.

Pégase 3 Déblocage de la participation et de l intéressement. Dernière révision le 18/01/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas. Pégase 3 Déblocage de la participation et de l intéressement Dernière révision le 18/01/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Prime exceptionnelle sur l intéressement 2004...3 Deux

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE 5. INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Dr Jacqueline Cardona L INCAPACITÉ PERMANENTE (IP) EN ACCIDENT DU TRAVAIL Principe juridique Article L 434-2 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

Statut des conjoint(es) de chef d entreprise artisanale Fiche relative à l auto-entrepreneur

Statut des conjoint(es) de chef d entreprise artisanale Fiche relative à l auto-entrepreneur Statut des conjoint(es) de chef d entreprise artisanale Fiche relative à l auto-entrepreneur Attention, l auto-entrepreneur n est pas une forme juridique d exercice d une activité mais simplement un mode

Plus en détail

LES MESURES POUR LES DEMANDEURS

LES MESURES POUR LES DEMANDEURS LES MESURES POUR LES DEMANDEURS D EMPLOI CRÉATEURS D ENTREPRISE Emmanuelle DUPEUX Consultant Droit social Infodoc experts Lysiane YVON Directeur des Missions juridiques au CSOEC Maintien du droit aux allocations

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17)

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17) III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés () La pension d invalidité est un revenu de remplacement accordé à titre temporaire. Ce revenu compense

Plus en détail

La prestation d accueil du jeune enfant

La prestation d accueil du jeune enfant La prestation d accueil du jeune enfant PRIME A LA NAISSANCE ALLOCATION DE BASE Complément de libre Choix d activité Complément de libre Choix du mode de garde PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT La prime

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR 2010 Vous avez choisi d adhérer au régime de l auto-entrepreneur, institué par la Loi de Modernisation

Plus en détail

EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS

EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS Les questions ont été nombreuses! Ci-dessous le résumé des éléments les plus importants.

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

STATUT DU CONJOINT COLLABORATEUR

STATUT DU CONJOINT COLLABORATEUR STATUT DU CONJOINT FICHE CONSEIL Page : 1/6 Le statut du conjoint collaborateur : Une obligation mais aussi une opportunité Sites certifiés : et Les textes : Loi en faveur des PME du 2 août 2005. Décret

Plus en détail

Quelques chiffres clés

Quelques chiffres clés Quelques chiffres clés PROFILS CONCERNES Jeune diplômé (pour décrocher une première expérience) Porteur de projet (voulant valider son projet et tester son marché sans risque) Cadre en recherche d emploi

Plus en détail

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002 ministère de l Équipement des Transports du Logement du Tourisme et de la Mer Paris, le 22 octobre 2002 direction de l établissement national des invalides de la marine sous-direction des affaires juridiques

Plus en détail

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Françoise HARRIAGUE Pôle Guichet Unique Janvier 2015 Devient le MICRO-ENTREPRENEUR La loi relative à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises Du 18 juin 2014

Plus en détail

Les règles et conséquences du cumul d activités au regard de l allocation chômage

Les règles et conséquences du cumul d activités au regard de l allocation chômage Les règles et conséquences du cumul d activités au regard de l allocation chômage Les conditions de droit commun pour bénéficier de l allocation de retour à l emploi - Être inscrit comme demandeur d'emploi

Plus en détail

AIDES ET PRISES EN CHARGE

AIDES ET PRISES EN CHARGE AIDES ET PRISES EN CHARGE 1. Réduction d impôts Afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en perte d autonomie, le gouvernement a mis en place un dispositif permettant aux populations

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d entrepreneur

Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d entrepreneur 13/11/14 1 Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d entrepreneur Michel LAISNEY Christophe LEFEVRE Joël Le GOFF 13/11/14 2 Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d

Plus en détail

CHAPITRE VII : LA FISCALISATION DES INDEMNITES

CHAPITRE VII : LA FISCALISATION DES INDEMNITES CHAPITRE VII : LA FISCALISATION DES INDEMNITES 1 - REGIME JURIDIQUE Les indemnités soumises à imposition sont : les indemnités de fonction, éventuellement majorées, versées par les collectivités territoriales,

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2006-040

LETTRE CIRCULAIRE N 2006-040 PARIS, le 15/02/2006 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2006-040 OBJET : Bonus exceptionnel d'un montant maximum de 1.000 euros L'article 17 de la loi

Plus en détail

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche?

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Salon Micro entreprise Octobre 2015 Le régime auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration

Plus en détail

Version 9.2 Juin 2014

Version 9.2 Juin 2014 Version 9.2 Juin 2014 Principales évolutions 1 Evolutions des navigateurs Sauvegarde des dossiers... 2 2 Fiscalité... 3 2.1 Placement / ISF investissement en cours d année actuelle... 3 2.2 Comment gérer

Plus en détail

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise Caisse cantonale genevoise de compensation Assurance-maternité cantonale genevoise Etat au 1 er juillet 2001 Introduction L'assurance-maternité est une assurance perte de gain obligatoire dans le Canton

Plus en détail

INDEMNISATION VOUS REPRENEZ UNE ACTIVITÉ POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION VOUS REPRENEZ UNE ACTIVITÉ POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION VOUS REPRENEZ UNE ACTIVITÉ POLE-EMPLOI.FR REPRENDRE UNE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE SANS PERTE DE REVENU Ce dispositif concerne les bénéficiaires de l allocation d aide au retour à l emploi

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT FISCAL COMMENT ÊTRE EN RÈGLE AVEC L ADMINISTRATION FISCALE FRANÇAISE?

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT FISCAL COMMENT ÊTRE EN RÈGLE AVEC L ADMINISTRATION FISCALE FRANÇAISE? LIVRET D ACCOMPAGNEMENT FISCAL COMMENT ÊTRE EN RÈGLE AVEC L ADMINISTRATION FISCALE FRANÇAISE? NOTE 1 : L activité des Développeurs et Sponsors au sein de FARKLI Online est une activité professionnelle.

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS Sommaire 2 SOMMAIRE : DISPOSITIF ACCRE 3 à 6 L ARE ou l ARCE 7 à 9 DISPOSITIF NACRE 10 à 13 FINANCEMENTS

Plus en détail

Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit

Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit Le RSA vise à améliorer les revenus d activité en les complétant jusqu à atteindre un niveau de revenu garanti

Plus en détail

GUIDE DU DISTRIBUTEUR

GUIDE DU DISTRIBUTEUR GUIDE DU DISTRIBUTEUR Confidentiel Stemtech page 1 23/02/2012 Bienvenue chez Stemtech France En tant que Distributeur Stemtech France, vous devez connaître vos droits et vos obligations en France. Comme

Plus en détail

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Loi du 16 juillet 2008 modifiant le code des impôts sur le revenu et organisant une fiscalité forfaitaire des droits d auteur et des droits voisins

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013 Les cotisants, artisans, commerçants, reçoivent à partir du 17 décembre 2012 l échéancier de paiement de leurs cotisations et contributions

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

AIDES ET PRISES EN CHARGE

AIDES ET PRISES EN CHARGE AIDES ET PRISES EN CHARGE 1. Réduction d impôts Afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en perte d autonomie, le gouvernement a mis en place un dispositif permettant aux populations

Plus en détail

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU [ Particulier employeur ] La Paje Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU 1 er janvier 2010 Vous bénéficiez, pour votre enfant né ou adopté à partir du 1 er janvier 2004 *, de la Prestation d accueil

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE 09/09/09 LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE fiches pratiques SOMMAIRE introduction le cumul emploi-retraite dans le régime général de la sécurité sociale 1. Conditions d ouverture du droit au cumul

Plus en détail

Nouvelle Convention d Assurance chômage. Ateliers de l Orientation tout au long de la vie. Réunion du 12 novembre 2014

Nouvelle Convention d Assurance chômage. Ateliers de l Orientation tout au long de la vie. Réunion du 12 novembre 2014 Nouvelle Convention d Assurance chômage Ateliers de l Orientation tout au long de la vie Ce qui change Les principaux points Les changements de paramètres Le calcul de l allocation Les différés spécifiques

Plus en détail

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires 2008 Xavier Remongin/Min.agri.fr Soutien à l emploi et au pouvoir d achat Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires Depuis le 1er octobre 2007, les employeurs agricoles qui ont

Plus en détail

COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU?

COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU? COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU? Que vous soyez imposable ou non, vous êtes dans l obligation de faire une déclaration de ressources aux Impôts. Votre profession vous donne la possibilité de

Plus en détail

COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU?

COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU? COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU? Que vous soyez imposable ou non, vous êtes dans l obligation de faire une déclaration de ressources aux Impôts. Cette profession vous donne la possibilité de

Plus en détail