Moissons Les agriculteurs de l Yonne obtiennent une dérogation à la durée maximale hebdomadaire. SOMMAIRE N - S

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Moissons Les agriculteurs de l Yonne obtiennent une dérogation à la durée maximale hebdomadaire. SOMMAIRE N - S"

Transcription

1 N - S Guillaume GAUGAIN Juin 2015 Moissons 2015 SOMMAIRE 1. Durée maximale hebdomadaire du travail 2. Demande de dérogation formulée pour les moissons Autorisation d une dérogation à la durée hebdomadaire maximale du travail 4. Fonctionnement du repos compensateur 5. Établir un bulletin de paie 6. Les taux à mentionner sur le TESA 7. Modèle de bulletin de paie sur TESA 8. Modèle de fiche de pointage Les agriculteurs de l Yonne obtiennent une dérogation à la durée maximale hebdomadaire. Chaque année, les agriculteurs doivent adapter les délais de réalisation des moissons à la situation climatique du moment. Pour cela, ils doivent pouvoir adapter les heures de travail de l ensemble de leurs personnels en évitant de recourir aux heures supplémentaires au-delà de 48 heures par semaine. Il était indispensable que la FDSEA sollicite une dérogation à la durée maximale hebdomadaire du travail. L Inspection du Travail a accepté notre demande pour l ensemble des salariés employés (y compris les salariés saisonniers embauchés sous TESA) à hauteur de 60 heures hebdomadaires pendant huit semaines. Cette position est tout à fait compréhensible pour qui connaît le travail dans les exploitations au moment de la moisson et la situation de l emploi. Cette demande formulée par la FDSEA sera bien sûr réitérée l année prochaine pour les moissons 2016 afin que chaque agriculteur ne soit pas pris au défaut par un dépassement de la limité légale des 48 heures hebdomadaires. La réponse de l Inspection du Travail est disponible sur le site de la FDSEA : Bonne lecture! Guillaume GAUGAIN

2 DUREE MAXIMALE HEBDOMADAIRE DU TRAVAIL En l absence de dérogation, la règle légale suivante s applique : Appliquer un horaire différent pour les salariés saisonniers et permanents ne pouvait, selon notre argumentaire, que faire obstacle à l organisation du travail qui existe au sein de ces exploitations dans lesquelles une équipe est constituée de salariés permanents qui encadrent les salariés saisonniers. Il a également été demandé à ce qu il ne soit pas fait obligation aux agriculteurs de l Yonne d entreprendre des démarches administratives excessives. La règle adaptée à l agriculture La loi fixe des durées maximales de travail, hebdomadaires ou journalières. Ainsi, l exécution d heures supplémentaires ne peut avoir pour effet de porter à plus de 44 heures la durée moyenne hebdomadaire de travail calculée sur une période quelconque de 12 mois consécutifs, et à plus de 48 heures la durée de travail au cours d une même semaine. La sanction applicable à un dépassement de la durée maximale du travail Les infractions à la durée maximale hebdomadaire sont punies d une amende de 750 euros par salarié concerné. Une dérogation possible après autorisation de la Direction du Travail Les demandes de dérogation concernant les moissons sont adressées par l'organisation patronale intéressée au directeur départemental du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle. Ces demandes sont en fait traitées par l Inspection du Travail. Celle-ci prend sa décision après consultation des organisations syndicales les plus représentatives d'employeurs et de salariés concernées en tenant compte des conditions économiques et de la situation de l'emploi propres au type d'activités et à la circonscription géographique considérés. AUTORISATION D UNE DEROGATION A LA DUREE HEBDOMADAIRE MAXIMALE DU TRAVAIL Décryptage de la décision de la Direction du Travail La Direction du Travail a accepté la demande de la FDSEA de l Yonne. Les agriculteurs pourront dépasser la durée de 48 heures hebdomadaires dans les conditions suivantes : Durée maximum Salariés concernés Entreprises concernées Salariés exclus 60 heures par semaine dans le respect de 46 heures en moyenne sur 12 semaines et de 12 heures par jour. Tous les salariés âgés de plus de 18 ans qui réalisent des travaux liés à la moisson. L ensemble des exploitations et entreprises agricoles du département de l Yonne. Sont exclus les jeunes de moins de 18 ans qui ne peuvent travailler plus de 35 heures par semaine et les chauffeurs de camion. DEMANDE DE DEROGATION FORMULEE POUR LES MOISSONS 2015 La FDSEA de l Yonne a sollicité une dérogation de la durée hebdomadaire du travail pour l ensemble des salariés des exploitations agricoles et pour toute la durée des travaux de récolte. A donc été demandée l autorisation de porter la durée du travail jusqu à 60 heures hebdomadaires pour l ensemble des salariés des exploitations agricoles pour une durée de 6 semaines non consécutives comprise entre le 22 juin 2015 et le 16 août 2015, soit la probable période d exécution des moissons. Cette demande concernait naturellement l ensemble du personnel de l entreprise étant donné que les salariés se consacrent en même temps et dans les mêmes proportions à la récolte. Contreparties exigées de l Inspection du Travail - Accorder les majorations conventionnelles au titre des heures supplémentaires. - Accorder également un repos payé égal à 50 % du temps de travail accompli en heures supplémentaires au-delà de 48 heures hebdomadaires. Il ne s agit pas ici d une bonification majorant le coût de l heure supplémentaire. Si le salarié est soumis au système traditionnel qui comptabilise les heures supplémentaires à la semaine : Les heures supplémentaires qu il pourra réaliser au-delà de 48 heures, au titre d une semaine, seront traitées comme les heures supplémentaires au-delà de 43 heures, à savoir : majoration de 50 %. Conséquence : De 36 à 43 heures de travail, les heures sont majorées à 25 %. De 44 à 60 heures de travail, les heures sont majorées à 50 %. 2

3 À partir de 48 heures par semaine, chaque heure de travail fait également l objet d un repos de 30 minutes qui ne vient pas baisser la rémunération habituelle. L employeur devra donc accorder 30 minutes de repos qui viendront baisser la durée prévue au contrat sans que la rémunération prévue audit contrat soit amoindrie. Exemple : pour un salarié travaillant habituellement 35 heures par semaine et qui a réalisé 10 heures en plus de la durée maximale de 48 heures (en tout 58 heures). Le salarié bénéficie du paiement d heures supplémentaires majorées à 25 % entre la 36 ème heure et la 43 ème heure. Il pourra également compter sur le paiement d heures supplémentaires majorées à 50 % entre la 44 ème heure et la 58 ème. En accord avec son employeur, il devra également effectuer une semaine à 30 heures (35 heures moins 10 fois 30 minutes). Cette semaine travaillée 30 heures sera payée 35 heures. Si le salarié bénéficie du système d annualisation du temps de travail Depuis le passage à 35 heures, les exploitants agricoles adoptent largement ce dispositif d annualisation de la durée du travail organisée dans le cadre d'une période au maximum égale à 12 mois consécutifs au cours de laquelle les heures de modulation effectuées au-delà de 35 heures par semaine et jusqu à 48 heures peuvent être compensées par des heures de repos appelées heures de compensation (appelées également RTT) Cependant, les heures effectuées au-delà de 48 heures par semaine, même après autorisation de l Inspection du Travail, doivent être considérées comme des heures supplémentaires, rémunérées en plus de la base de mensualisation, avec majoration. Elles ne peuvent donc pas faire l objet d une compensation (RTT) à un autre moment de l année. Une distinction est donc à faire : - Entre les heures effectuées au-delà de 35 heures et jusqu à 48 heures, qui peuvent être compensées par une heure de compensation (RTT) à un autre moment de l année ; - Et les heures effectuées au-delà de 48 heures hebdomadaires qui sont rémunérées en tant qu heures supplémentaires le mois où elles sont effectuées. Information de l Inspection du Travail Enregistrement du temps de travail Information des salariés Date limite d octroi des repos Exemple : un salarié réalise au titre des moissons une semaine à 49 heures. Cette 49 ème heure ne pourra pas faire l objet d une heure de récupération comprise dans le prévisionnel de heures de travail à l année mais sera rémunérée en tant qu heure supplémentaire avec une majoration de 50 %. À cela s ajoute le repos payé de 30 minutes au titre de la réalisation de la 49 ème heure qui viendra abaisser le «réalisé» sur le planning. Si le prévisionnel mentionnait initialement heures, la colonne «réalisé» du planning fera ressortir l exécution d une heure supplémentaire travaillée correspondant à la 49 ème heure et un repos de 30 minutes en déduction des heures initialement prévues. Informer l Inspection du Travail dès la mise en place des horaires de travail des salariés dès lors que ceux-ci accomplissent plus de 48 heures par semaine. Enregistrer les horaires sur un carnet de pointage ou planning prévisionnel. Chaque entreprise transmettra le bilan détaillé de l utilisation de cette dérogation à l Inspection du Travail au plus tard le 31 décembre 2015 (adresse : 1 rue de Preuilly - BP AUXERRE Cedex). Un document indiquant les droits au repos devra être fourni au salarié en même temps que son bulletin de paie. Les repos sont octroyés, en accord avec le personnel concerné, dans un délai maximum de 2 mois suivant l ouverture du droit et en dehors de la période du 1 er juillet au 31 août

4 FONCTIONNEMENT DU REPOS COMPENSATEUR La décision de l Inspection du Travail mentionne que les heures au-delà des 48 heures hebdomadaires donnent droit à un repos payé égal à 50 % du temps de travail accompli en heures supplémentaires. Exemple : un salarié faisant 50 heures de travail a droit à un repos payé de 1 heure (2 fois 30 minutes au titre de la 49 ème et de la 50 ème heure effectuées). La règle Le droit est ouvert dès que la durée de ce repos atteint 3 heures et demie. Il peut être pris selon deux formules : la journée entière ou la demi-journée, à la convenance du salarié, en dehors de la période du 1 er juillet au 31 août. La prise de ce repos ne doit entraîner aucune diminution par rapport à la rémunération que le salarié aurait perçue s il avait accompli son travail. Le repos complémentaire doit être obligatoirement pris dans un délai maximum de 2 mois suivant l ouverture du droit, sous réserve que des impératifs liés au fonctionnement de l entreprise ne fassent pas obstacle à ce que plusieurs demandes soient simultanément satisfaites, auquel cas les demandeurs seront départagés selon l ordre des priorités ci-après : - demandes déjà différées, - situation de famille, - ancienneté dans l entreprise. La prise du repos La demande du bénéfice du repos complémentaire doit être formulée au moins 10 jours à l avance et doit préciser la date et la durée du repos. Dans les 5 jours suivant la réception de la demande, l employeur doit faire connaître à l intéressé, soit son accord, soit les raisons relevant d impératifs liés au fonctionnement de l entreprise qui motivent le report de la demande. Dans ce dernier cas, l employeur devra proposer au salarié une autre date à l intérieur du délai de 2 mois. L absence de demande de prise du repos par le salarié ne peut entraîner la perte de son droit au repos. Dans ce cas, l employeur est tenu de lui demander de prendre effectivement ses repos dans un délai maximal d un an. ETABLIR UN BULLETIN DE PAIE Vous trouverez à la page suivante un modèle de bulletin de paie pour un salarié saisonnier qui a fait 3 semaines à 60 heures et 2 semaines à 48 heures. L employeur bénéficie des exonérations de cotisations patronales au titre de «travailleurs occasionnels». Ces différentes exonérations ne sont pas cumulables avec la réduction dite «FILLON». En revanche, elles sont cumulables avec la déduction forfaitaire de cotisations patronales sur les heures supplémentaires (loi TEPA). L employeur peut continuer à bénéficier de la déduction forfaitaire de cotisations patronales dans la limite du montant des cotisations «Logement», «Transport» et «Solidarité» (circulaire du 1 er octobre 2007). Les travailleurs saisonniers ne bénéficient pas de la mensualisation comme le stipule l article 22 de la convention collective du 21 novembre LES TAUX A MENTIONNER SUR LE TESA Taux à appliquer pour le calcul des cotisations et contributions 19,906 % Sur la ligne E, pour le calcul des cotisations maladie, vieillesse, chômage, AGFF, retraite complémentaire, prévoyance, AFNCA/ANEFA et CSG déductible (ou 19,615 % si le salarié n est pas domicilié fiscalement en France) 2,866 % Sur la ligne F, pour le calcul des contributions CSG et CRDS non déductibles (les salariés non domiciliés fiscalement en France ne sont pas redevables de ces contributions) Total 22,772 % Pour un salarié domicilié fiscalement en France 4

5 MODELE DE BULLETIN DE PAIE TESA N Bulletin de paie Nom : Prénom : Période du DUBLE Jean 1er juillet 2015 au 31 juillet 2015 Nombre Montant Total Nombre de jours travaillés 25 Heures normales 175 X 9,8 = 1 715,00 Absence non payée 0 25% 40 X 12, ,00 en jours 50% 61 X 14, ,70 Contrat en cours 50% de majoration sur 10 heures le 14 juillet (jour férié) + 49 Fin de contrat CDD X Total Heures 276 Sous total : 3 150,70 A Rupture anticipée de ct : Indemnité de fin de contrat (A x 10%) + à l'initiative de l'employeur : Indemnité congés payés : (B x 10%) + 315,07 C Sous total : 3 150,70 B à l'initiative du salarié : cocher Taux cotisations Rémunération brute = B + C 3 465,77 D X 19,906% = 689,90 E D X 2,866% = 99,33 F Taux exonérés Exonération liée au contrat vendanges D X Non = G Prestations en nature Nombre Montant X = - H X = I Versement non soumis à cotisations : + J +/- K Acompte - L Salaire net à payer = (D-E-F+G-H-I+J +ou- K-L) 2 676,54 Information fiscale Informations nécessaires à la Msa pour le calcul des réductions de cotisations Salaire net imposable (D-E+G) 2 775,87 Rémunération des temps de pause Montant du Smic mensuel brut Date et signature de l'employeur + cachet de l'employeur au verso Ce bulletin de paie doit être conservé sans limitation de durée et rapproché du contrat de travail correspondant. Calcul du Smic mensuel brut ou Smic Rdf-To Le salarié a travaillé 276 heures soit "175 heures normales". L'employeur déclare un montant du smic mensuel brut de 175 x 9,61 = Autre calcul : (9,61 x 151,67) x 175/151,67 =

6 MODELE DE FICHE DE POINTAGE Entreprise : Gaec des Céréales Salarié : Jean Dublé Heures d'utilisation Petit Logem Heures supplémentaires Midi Soir de la Déj ent Semaine Jour Date dérogation Total Heures normales Total 25% 50% x > 48 heures LUNDI 29/06/2015 MARDI 30/06/2015 MERCREDI 01/07/ JEUDI 02/07/ VENDREDI 03/07/ , ,00 5,00 0,00 SAMEDI 04/07/ DIMANCHE 05/07/ ,00 0,00 0,00 LUNDI 06/07/ MARDI 07/07/ MERCREDI 08/07/ JEUDI 09/07/ VENDREDI 10/07/ , ,00 17,00 12,00 SAMEDI 11/07/ DIMANCHE 12/07/ ,00 0,00 0,00 LUNDI 13/07/ MARDI 14/07/ MERCREDI 15/07/ JEUDI 16/07/ VENDREDI 17/07/ , ,00 17,00 12,00 SAMEDI 18/07/ DIMANCHE 19/07/ ,00 0,00 0,00 LUNDI 20/07/ MARDI 21/07/ MERCREDI 22/07/ JEUDI 23/07/ VENDREDI 24/07/ , ,00 5,00 0,00 SAMEDI 25/07/ DIMANCHE 26/07/ ,00 0,00 0,00 LUNDI 27/07/ MARDI 28/07/ MERCREDI 29/07/ JEUDI 30/07/ VENDREDI 31/07/ , ,00 17,00 12,00 SAMEDI 0 DIMANCHE 0 60,00 0,00 0,00 TOTAUX GENERAUX 175,00 101,00 40,00 61,00 36,00 0,00 0,00 0,00 0,00 Repos acquis : 50% en heures au-delà de 48 h Repos acquis : 36 x 50 % = 18 heures Ces 18 heures de repos payé sont à prendre avant le 31 octobre

Vendanges Durée maximum de 60 heures pour tous les salariés viticoles SOMMAIRE N - S

Vendanges Durée maximum de 60 heures pour tous les salariés viticoles SOMMAIRE N - S N - S - 2014 09 Guillaume GAUGAIN Juillet 2014 Vendanges 2014 Durée maximum de 60 heures pour tous les salariés viticoles SOMMAIRE 1. Durée maximale hebdomadaire du travail 2. Demande de dérogation formulée

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE

HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE 1. Qu est ce que les heures supplémentaires? 2. Comment décompter les heures supplémentaires? 3. Lorsque la durée collective de travail

Plus en détail

Calcul de la durée annuelle du travail

Calcul de la durée annuelle du travail Régime des heures supplémentaires, des contingents et de la Contrepartie Obligatoire en Repos (C.O.R) applicable depuis le 1/01/09 Temps de Travail et Démocratie Sociale - Loi 2008-789 du 20 Août 2008-

Plus en détail

REUNION D INFORMATION

REUNION D INFORMATION REUNION D INFORMATION Pré-vendanges - Gestion de la main d œuvre Réunion Pré-Vendanges 2016 1 - Contrat Vendanges 2 - Durée du travail 3 - Rémunération des salariés 4 - Travail du dimanche 5 La complémentaire

Plus en détail

Vous avez opté pour le dispositif simplifié de déclaration. des salariés embauchés sous contrat à durée déterminée de 3 mois maximum.

Vous avez opté pour le dispositif simplifié de déclaration. des salariés embauchés sous contrat à durée déterminée de 3 mois maximum. MSA Alpes Vaucluse EMPLOYEUR DE SALARIES AGRICOLES Vous avez opté pour le dispositif simplifié de déclaration des salariés embauchés sous contrat à durée déterminée de 3 mois maximum. le TESA : Titre Emploi

Plus en détail

9,53 les taux à appliquer pour le calcul des cotisations et contributions des salariés relevant de

9,53 les taux à appliquer pour le calcul des cotisations et contributions des salariés relevant de EMPLOYEUR DE SALARIES AGRICOLES Vous avez opté pour le dispositif simplifié de déclaration des salariés embauchés sous contrat à durée déterminée de 3 mois maximum. le TESA : Titre Emploi Simplifié Agricole

Plus en détail

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR Conditions d application du dispositif de réduction et de déduction des cotisations de sécurité sociale : Doit- on appliquer un taux de

Plus en détail

(Proposition de) CONTRAT DE TRAVAIL. A établir en deux exemplaires originaux : 1 exemplaire pour l employeur 1 exemplaire pour l employé(e)

(Proposition de) CONTRAT DE TRAVAIL. A établir en deux exemplaires originaux : 1 exemplaire pour l employeur 1 exemplaire pour l employé(e) (Proposition de) CONTRAT DE TRAVAIL A établir en deux exemplaires originaux : 1 exemplaire pour l employeur 1 exemplaire pour l employé(e) A durée indéterminée Accueil occasionnel A durée déterminée du....au.

Plus en détail

Régime juridique des heures supplémentaires

Régime juridique des heures supplémentaires Régime juridique des heures supplémentaires Les heures supplémentaires sont les heures de travail effectuées au-delà de la durée légale du travail fixée à 35 heures hebdomadaires, à la demande de l employeur

Plus en détail

SECTEUR SYLVICULTURE

SECTEUR SYLVICULTURE EMPLOYEUR DE SALARIES AGRICOLES Vous avez opté pour le dispositif simplifié de déclaration des salariés embauchés sous contrat à durée déterminée de 3 mois maximum. le TESA : Titre Emploi Simplifié Agricole

Plus en détail

REUNION D INFORMATION

REUNION D INFORMATION REUNION D INFORMATION Pré-vendanges - Gestion de la main d œuvre Réunion Pré-Vendanges 2015 1 - Contrat Vendanges 2 - Durée du travail 3 - Rémunération des salariés 4 - Travail du dimanche 5 - Embauche

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 07 FFGolf /GFGA LES HEURES SUPPLEMENTAIRES

FICHE TECHNIQUE N 07 FFGolf /GFGA LES HEURES SUPPLEMENTAIRES FICHE TECHNIQUE N 07 FFGolf /GFGA LES HEURES SUPPLEMENTAIRES CE DOCUMENT N A PAS VALEUR DE CONSULTATION JURIDIQUE ET CHAQUE CLUB EST INVITE A CONSULTER SON CONSEIL JURIDIQUE POUR SON CAS PARTICULIER. QU

Plus en détail

OBJECTIFS : "SAVOIR " :

OBJECTIFS : SAVOIR  : ACTIVITE : PAIE ET CHARGES LIEES AUX SALAIRES Etape 01 : Etablir une paie Séance 2 : Calcul des bulletins de paie (1ère partie) Item 3 : les heures supplémentaires OBJECTIFS : "SAVOIR " : - connaître les

Plus en détail

Lettre brève n 626 du 30 mars 2018

Lettre brève n 626 du 30 mars 2018 Lettre brève n 626 du 30 mars 2018 AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE Gérer les jours fériés en 2018 : questions réponses LE SAVIEZ-VOUS? Quelles formalités accomplir après la rupture anticipée du contrat de professionnalisation

Plus en détail

JOURNEE DE SOLIDARITE

JOURNEE DE SOLIDARITE JOURNEE DE SOLIDARITE Depuis la loi du 30 juin 2004, la journée de solidarité sert à financer les actions en faveur de l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle se traduit par

Plus en détail

TESA Notice additive Travailleurs occasionnels sous contrat vendanges 1

TESA Notice additive Travailleurs occasionnels sous contrat vendanges 1 TESA Notice additive Travailleurs occasionnels sous contrat vendanges 1 EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS

Plus en détail

A. LES HEURES SUPPLEMENTAIRES (article 81 quater I. 1 CGI)

A. LES HEURES SUPPLEMENTAIRES (article 81 quater I. 1 CGI) Fiche n 6 Le régime fiscal des heures supplémentaires et des heures complémentaires La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 institue, une exonération d impôt sur le revenu de la rémunération supplémentaire

Plus en détail

Les exonérations fiscales et sociales des heures supplémentaires et complémentaires

Les exonérations fiscales et sociales des heures supplémentaires et complémentaires Le point sur ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE SOCIAL Septembre 2007 Les exonérations fiscales et sociales des heures supplémentaires et complémentaires La loi en faveur du travail, de l emploi

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE

CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARTICULIER EMPLOYEUR ET ASSISTANTE MATERNELLE AGREEE Le contrat doit être rédigé en deux exemplaires, datés, paraphés et signés par l employeur et la salariée

Plus en détail

Annexe I : Modèles de bulletins de paie

Annexe I : Modèles de bulletins de paie Annexe I : Modèles de bulletins de paie A3 1 - Bulletin de paie simplifié n 3-1... A3.102 - Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies

Plus en détail

> Accueil > Textes cotisations > Allègements de cotisations sur les heures supplémentaires et complémentaires > Questions réponses

> Accueil > Textes cotisations > Allègements de cotisations sur les heures supplémentaires et complémentaires > Questions réponses Portail sécurité sociale http://www.securitesociale.fr/textes/cotis/exoneration/heure_supplementaire/q_r_heure_s upp_reduct.htm#a > Accueil > Textes cotisations > Allègements de cotisations sur les heures

Plus en détail

Les heures supplémentaires et les heures choisies définition et contreparties

Les heures supplémentaires et les heures choisies définition et contreparties Les heures supplémentaires et les heures choisies définition et contreparties dernière mise à jour le 3 octobre 2007 http://www.travail-solidarite.gouv.fr/informations-pratiques/fiches-pratiques/duree-dutravail/les-heures-supplementaires-les-heures-choisies-definition-contreparties-1014.html

Plus en détail

LE STATUT DU TRAVAILLEUR DE NUIT

LE STATUT DU TRAVAILLEUR DE NUIT Durée du travail Décembre 2008 LE STATUT DU TRAVAILLEUR DE NUIT Cette fiche technique s adresse uniquement aux EHPAD. Saviez-vous que tout salarié qui effectue des heures de travail durant la nuit n est

Plus en détail

Inf-Gén NOUVEAU REGIME DES HEURES SUPPLEMENTAIRES Date :

Inf-Gén NOUVEAU REGIME DES HEURES SUPPLEMENTAIRES Date : Titre : Référence : NOUVEAU REGIME DES HEURES SUPPLEMENTAIRES Date : Inf-Gén 07 011 10.2007 La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a été publiée. Elle prévoit dans

Plus en détail

ENTRAINEMENT INDEMNITES COMPENSATRICES DE CONGES PAYES

ENTRAINEMENT INDEMNITES COMPENSATRICES DE CONGES PAYES ENTRAINEMENT INDEMNITES COMPENSATRICES DE CONGES PAYES Consigne Travail à faire : Etablir les bulletins de salaire du mois de : mars de l'année N pour les personnes ci-après, sachant que : - tous les salariés

Plus en détail

FICHE RENSEIGNEMENTS SALARIÉ SPORT

FICHE RENSEIGNEMENTS SALARIÉ SPORT Identification de l'association : I / ETAT CIVIL FICHE RENSEIGNEMENTS SALARIÉ SPORT Annexe 3 (Sport) Nom : Nom de jeune fille : _ Prénoms : N S.S. : /_ / / / / / / / / _ / / _ / / / Date de naissance :

Plus en détail

les Mise à jour GUIDES social

les Mise à jour GUIDES social Mise à jour les GUIDES social ACTUALITÉ AU 1 ER AVRIL 2016 SOMMAIRE PAIES ET 3 Cotisations des salariés non cadres 4 Détail des cotisations 6 Éléments de paie spécifiques à l apprenti 7 Dispositifs d allégement

Plus en détail

Lettre Brève n 661 du 11 janvier 2019

Lettre Brève n 661 du 11 janvier 2019 Lettre Brève n 661 du 11 janvier 2019 AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE Nouvel allègement général pour les employeurs agricoles dès le 1 er janvier L allègement pour l emploi de travailleurs occasionnels au 1

Plus en détail

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 Réforme du régime social et fiscal des «heures supplémentaires» La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du tr avail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (loi «TEPA») comprend,

Plus en détail

Le salaire brut Première partie. Vidéo 2 Support Alain HENRY

Le salaire brut Première partie. Vidéo 2 Support Alain HENRY Le salaire brut Première partie Vidéo 2 Support Alain HENRY Présentation de cette vidéo THÈMES ABORDES Le salaire de base et les composants du salaire brut Les heures supplémentaires Les heures complémentaires

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE INDÉTERMINÉE entre particulier employeur et assistant(e) maternel(le) agréé(e)

CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE INDÉTERMINÉE entre particulier employeur et assistant(e) maternel(le) agréé(e) CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE INDÉTERMINÉE entre particulier employeur et assistant(e) maternel(le) agréé(e) >> Le contrat doit être rédigé en deux exemplaires, datés, paraphés et signés par l employeur et

Plus en détail

Le temps de travail. Le temps de travail effectif CCNS art

Le temps de travail. Le temps de travail effectif CCNS art FICHE E 08 1 effectif CCNS art. 5.1.1 Dans le cadre de l horaire collectif ou individuel fixé par l employeur, il se définit comme le temps pendant lequel le (la) salarié(e) est à la disposition de l employeur

Plus en détail

Régime social et fiscal des heures supplémentaires au 1er octobre 2007

Régime social et fiscal des heures supplémentaires au 1er octobre 2007 Régime social et fiscal des heures supplémentaires au 1er octobre 2007 La loi en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat du 21 août 2007, publiée au Journal officiel du 22 août 2007, regroupe

Plus en détail

Contrat de travail. Salarié du Particulier Employeur Contrat de travail à Durée Indéterminée

Contrat de travail. Salarié du Particulier Employeur Contrat de travail à Durée Indéterminée Contrat de travail Salarié du Particulier Employeur Contrat de travail à Durée Indéterminée L établissement d un Contrat de travail à Durée Indéterminée n est peut-être pas obligatoire mais le secteur

Plus en détail

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE (article 4 de la CCN) ENTRE L EMPLOYEUR : Monsieur, Madame, Melle : Nom... Prénom :... Adresse :... En qualité de (père, mère, tuteur ou autre) :... Téléphone

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE CDI SALARIÉ(E) DU PARTICULIER EMPLOYEUR EXEMPLAIRE SALARIÉ

CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE CDI SALARIÉ(E) DU PARTICULIER EMPLOYEUR EXEMPLAIRE SALARIÉ CDI CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE SALARIÉ(E) DU PARTICULIER EMPLOYEUR EXEMPLAIRE SALARIÉ ENTRE L EMPLOYEUR Mme, M... Nom de naissance :...Nom d usage :... Prénom :... Adresse :... Ville :...Code

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 26/01/2011 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE N 2011-008 OBJET : Allégements applicables au titre des heures supplémentaires et complémentaires

Plus en détail

Obligation de délivrance

Obligation de délivrance Date de parution: Octobre 2008 Bulletin de paie Obligation de délivrance Lors du paiement de leur rémunération, l employeur doit remettre aux salariés, y compris aux apprentis [voir Apprentissage (apprentis)*],

Plus en détail

La convention de forfait

La convention de forfait 529 Définition - contexte Par une convention de forfait, un employeur et un salarié peuvent décider d une rémunération forfaitaire incluant le salaire habituel et des heures supplémentaires. Des conventions

Plus en détail

Temps partiel. Existe-t-il une durée minimale de travail?

Temps partiel. Existe-t-il une durée minimale de travail? Qu est ce qu un salarié à temps partiel? Est à temps partiel le salarié dont la durée de travail maximale est toujours inférieure à la durée légale hebdomadaire (35 heures), mensuelle (151,67 heures),

Plus en détail

MINISTERE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ MINISTERE DE L ACTION ET DES COMPTES PUBLICS

MINISTERE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ MINISTERE DE L ACTION ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ MINISTERE DE L ACTION ET DES COMPTES PUBLICS Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau 5B Personne chargée du

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

REGLEMENTATION DU TRAVAIL

REGLEMENTATION DU TRAVAIL INSPECTION DU TRAVAIL 7 ième et 8 ième SECTION DIRECCTE DIRECTION REGIONNALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI 165 Avenue Paul Seguin BP 40372 39016 Lons

Plus en détail

Techniques de paye Petit manuel de calcul

Techniques de paye Petit manuel de calcul Techniques de paye Petit manuel de calcul A l intention des «hésitants» recommandé pour les «je sais faire». Les différents modes opératoires détaillés dans ce document ne doivent être mis en œuvre qu

Plus en détail

Etude n 343 du 22/09/2006. Service juridique et de documentation. Tél Fax

Etude n 343 du 22/09/2006. Service juridique et de documentation. Tél Fax Rémunération Etude n 343 du 22/09/2006 MAJ 28 mai 2015 3440 route de Neufchâtel B.P. 72 76233 BOIS GUILLAUME Cedex 02 35 59 71 11 02 35 59 94 63 www.cdg76.fr Service juridique et de documentation Tél.

Plus en détail

Circulaire n 343 du 22/09/2006. Service juridique et de documentation. Tél Fax

Circulaire n 343 du 22/09/2006. Service juridique et de documentation. Tél Fax Rémunération Circulaire n 343 du 22/09/2006 Annule et remplace la circulaire n 336 du 02/02/2006 3440 route de Neufchâtel B.P. 72 76233 BOIS GUILLAUME Cedex 02 35 59 71 11 02 35 59 94 63 www.cdg76.fr Service

Plus en détail

Nouveau régime des heures supplémentaires et complémentaires effectives à compter du 1 er octobre 2007

Nouveau régime des heures supplémentaires et complémentaires effectives à compter du 1 er octobre 2007 ANNEXE 1 à la Circulaire 2007/2008.2 Nouveau régime des heures supplémentaires et complémentaires effectives à compter du 1 er octobre 2007 RAPPELS IMPORTANTS Les heures supplémentaires ou complémentaires

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 01 FFGolf /GFGA LA MODULATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES GOLFS

FICHE TECHNIQUE N 01 FFGolf /GFGA LA MODULATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES GOLFS FICHE TECHNIQUE N 01 FFGolf /GFGA LA MODULATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES GOLFS CE DOCUMENT N A PAS VALEUR DE CONSULTATION JURIDIQUE ET CHAQUE CLUB EST INVITE A CONSULTER SON CONSEIL JURIDIQUE POUR

Plus en détail

Etude n 343 du 22/09/2006. Service juridique et de documentation. Tél Fax

Etude n 343 du 22/09/2006. Service juridique et de documentation. Tél Fax Rémunération Etude n 343 du 22/09/2006 MAJ 03 décembre 2015 3440 route de Neufchâtel B.P. 72 76233 BOIS GUILLAUME Cedex 02 35 59 71 11 02 35 59 94 63 www.cdg76.fr Service juridique et de documentation

Plus en détail

L établissement des bulletins de salaire

L établissement des bulletins de salaire L établissement des bulletins de salaire Le contenu du bulletin de paie est réglementé par la loi, qui fixe un certain nombre de mentions obligatoires, mais certaines simplifications sont admises. Le salarié

Plus en détail

Les textes applicables

Les textes applicables Les salaires minimaux applicables au 1 er janvier 2018 pour le personnel des écoles d esthétique cosmétique relevant de la convention collective de l esthétique cosmétique IDCC 3032. Les textes applicables

Plus en détail

La convention de forfait annuel en jours

La convention de forfait annuel en jours Objectif : Connaitre les règles applicables en matière de convention de forfait annuel en jours. Sommaire : La signature d une convention de forfait annuel en jours (page 1). Les catégories de salariés

Plus en détail

INDEMNITE D ASTREINTE ET INDEMNITE DE PERMANENCE

INDEMNITE D ASTREINTE ET INDEMNITE DE PERMANENCE INDEMNITE D ASTREINTE ET INDEMNITE DE PERMANENCE Références : Décret n 2015-415 du 14 avril 2015 relatif à l'indemnisation des astreintes et à la compensation ou à la rémunération des interventions aux

Plus en détail

ENGAGEMENT RECIPROQUE. Et le ou la salarié(e), en qualité d assistant(e) maternel(le) :

ENGAGEMENT RECIPROQUE. Et le ou la salarié(e), en qualité d assistant(e) maternel(le) : ENGAGEMENT RECIPROQUE Les futurs employeur et salarié peuvent se mettre d accord sur le principe de la conclusion à un moment donné, d un contrat de travail relatif à l accueil d un enfant. Suite au contact

Plus en détail

MSA - DTMO DU 1 er TRIMESTRE 2012

MSA - DTMO DU 1 er TRIMESTRE 2012 Pégase 3 MSA - DTMO DU 1 er TRIMESTRE 2012 Dernière révision le 26/03/2012 http://www.adpmicromegas.fr Sommaire 1. Enregistrement salarié PE 31... 5 1.1. Modification de l élément 01... 5 1.2. Suppression

Plus en détail

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012.

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Point de vue d experts LETTRE SOCIALE N 22 JANVIER 2012 Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Nous vous commentons ses principales mesures : - La

Plus en détail

ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/ Réduction dite 'Fillon'

ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/ Réduction dite 'Fillon' ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/2009.5 Réduction dite 'Fillon' Tout salarié relevant à titre obligatoire du régime d'assurance chômage peut ouvrir droit à cet allégement, quelles que soient la forme ou la

Plus en détail

EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS

EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS Sèvres-Vienne EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS Catégories : Cultures spécialisées, viticultures, agro-tourisme, élevages spécialisés, production de céréales et oléagineux, apiculture Vous avez opté pour

Plus en détail

EMPLOYEURS DE JARDINIERS ET DE GARDES FORESTIERS

EMPLOYEURS DE JARDINIERS ET DE GARDES FORESTIERS Sèvres-Vienne EMPLOYEURS DE JARDINIERS ET DE GARDES FORESTIERS Vous avez opté pour le dispositif simplifié de déclaration des saisonniers qui vous permet de réaliser 10 formalités avec un seul document

Plus en détail

MODÈLE DE CONTRAT DE TRAVAIL à durée indéterminée

MODÈLE DE CONTRAT DE TRAVAIL à durée indéterminée MODÈLE DE CONTRAT DE TRAVAIL à durée indéterminée en référence au modèle de la convention collective nationale de travail des assistants maternels du particulier employeur ANNÉE 2008 CONTRAT DE TRAVAIL

Plus en détail

Le calcul des salaires nets en 2019

Le calcul des salaires nets en 2019 Le calcul des salaires nets en 2019 Adresse du site : https://www.pastel-etudes.fr/blog/ Alain HENRY SOMMAIRE Le salaire net imposable Le salaire net à payer NB : J en suis resté aux cas classiques, sans

Plus en détail

JOURNEE DE SOLIDARITE

JOURNEE DE SOLIDARITE 1 / 5 JOURNEE DE SOLIDARITE 13/05/2016 La loi n 2004-626 du 30 juin 2004 a introduit dans le code du travail un article L 212-16 relatif à l institution d une journée de solidarité «en vue d assurer le

Plus en détail

SOCIAL NOTE AVRIL 2009

SOCIAL NOTE AVRIL 2009 SOCIAL NOTE AVRIL 2009 JOURNÉE DE SOLIDARITÉ (Loi n 2004-626 du 30 juin 2004, JO du 1 er juillet 2004, Circulaire DRT n 2004/10 du 15 décembre 2004, Circulaire questions/réponses du 20 avril 2005 Loi n

Plus en détail

CHARGES SOCIALES Taux en vigueur à compter du 1 er janvier 2016

CHARGES SOCIALES Taux en vigueur à compter du 1 er janvier 2016 CHARGES SOCIALES Taux en vigueur à compter du 1 er janvier 2016 Régimes Salarié Employeur Taux global mensuelle Assiette annuelle URSSAF Maladie, maternité, invalidité, décès (1) Alsace Moselle (1) Salarié

Plus en détail

Contrat de travail. Les paroles s en vont ; les écrits restent. Quand on aime...

Contrat de travail. Les paroles s en vont ; les écrits restent. Quand on aime... Contrat de travail Les paroles s en vont ; les écrits restent. Le contrat saisonnier est un CDD. Il doit t être remis dans les 48 heures suivant ton embauche et doit comporter des mentions obligatoires

Plus en détail

Etude n 449 du 18/01/2012. b Service juridique et de documentation route de Neufchâtel B.P BOIS GUILLAUME Cedex

Etude n 449 du 18/01/2012. b Service juridique et de documentation route de Neufchâtel B.P BOIS GUILLAUME Cedex Etude n 449 du 18/01/2012 Annule et remplace la circulaire n 437 du 02/02/2011 3440 route de Neufchâtel B.P. 72 76233 BOIS GUILLAUME Cedex b 02.35.59.71.11 b 02.35.59.94.63 b www.cdg76.fr b Service juridique

Plus en détail

Journée de solidarité

Journée de solidarité En quoi consiste la journée de solidarité? Elle a été créée en 2004 pour financer des actions en faveur des personnes âgées ou handicapées. Elle se traduit : pour le salarié, par l exécution d une journée

Plus en détail

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

Projet relatif au règlement du temps de travail concernant les agents des Etablissements d Enseignement Publics Locaux

Projet relatif au règlement du temps de travail concernant les agents des Etablissements d Enseignement Publics Locaux 1 Projet relatif au règlement du temps de travail concernant les agents des Etablissements d Enseignement Publics Locaux Les modifications concernant le CTP du 5 juillet 2013 1 2 Préambule Le présent règlement

Plus en détail

Réduction Fillon au 1 er janvier 2018

Réduction Fillon au 1 er janvier 2018 Réduction Fillon au 1 er janvier 2018 Les entreprises de moins de 20 salariés bénéficient d'un allégement de cotisations de sécurité sociale patronales, dite réduction «Fillon», égal à 28,14 %, au niveau

Plus en détail

DANS LES AMBULANCES LA DURÉE DU TRAVAIL

DANS LES AMBULANCES LA DURÉE DU TRAVAIL FICHE PRATIQUE LA DURÉE DU TRAVAIL DANS LES AMBULANCES Direccte Pays de la Loire Janvier 2019 (Accord-cadre du 4 mai 2000 Avenant n 1 du 30 juin 2000 Décret n 2001-679 du 30 juillet 2001 Décret n 2003-1242

Plus en détail

Questions-réponses sur les heures supplémentaires

Questions-réponses sur les heures supplémentaires Questions-réponses sur les heures supplémentaires Observation préalable : Un autre dossier réglementaire consacré aux heures supplémentaires est également disponible sur Urssaf.fr :../../dossiers_reglementaires/dossiers_reglementaires/regime_social_des_heures_supplementaires_01.html

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Fiche 28 Qu est-ce qu une heure supplémentaire? C est une heure effectuée à la demande de l employeur, ou avec l accord de ce dernier, au-delà de la durée légale du travail. Le salarié peut-il refuser

Plus en détail

La réduction Fillon en 2017

La réduction Fillon en 2017 La réduction Fillon en 2017 1 La réduction Fillon constitue un dispositif d allègement social important pour les entreprises, de toute taille et de tous secteurs d activités. Créé en 2003, ce dispositif

Plus en détail

Pour pouvoir bénéficier de la prestation PAJE, la rémunération journalière doit être inférieure à 5 fois le Smic horaire, soit net.

Pour pouvoir bénéficier de la prestation PAJE, la rémunération journalière doit être inférieure à 5 fois le Smic horaire, soit net. Référence SMIC au 1 er janvier 2013: 9,43 /heure (7.14 net) Le salaire de base est librement déterminé entre l employeur et le salarié, mais il ne peut être inférieur à 0,281 fois le montant du salaire

Plus en détail

Les textes de référence. Projet

Les textes de référence. Projet Projet Note de lecture : pour faciliter la lecture, nous avons mis en gras, ou en couleur verte ou orange, les mots clés du texte. Concernant les mots écrits en gras de couleur bleue : ces mots ne figurent

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 23/01/2004 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2004-010 OBJET : Augmentation du taux des cotisations de retraite complémentaires sur la T2

Plus en détail

JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES

JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES Date de création : mai 2017 Référence : JEI/2017 Les entreprises ayant le statut de «jeunes entreprises innovantes» (JEI) peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d

Plus en détail

JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES

JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES JEUNES ENTREPRISES INNOVANTES Date de création : mai 2017 Référence : JEI/2017 Les entreprises ayant le statut de «jeunes entreprises innovantes» (JEI) peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d

Plus en détail

CHOMAGE-INTEMPERIES RAPPEL. L entreprise doit indemniser les salariés mis en arrêt :

CHOMAGE-INTEMPERIES RAPPEL. L entreprise doit indemniser les salariés mis en arrêt : SOCIAL CHOMAGE-INTEMPERIES RAPPEL 8 F E V R I E R 2012 Ce début d année, placé sous le signe de la pluie, du gel et/ou de la neige, peut amener quelques unes de nos entreprises à avoir recours au chômage-intempéries

Plus en détail

REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL : DECRETS D APPLICATION DE LA LOI DU 20 AOUT L essentiel

REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL : DECRETS D APPLICATION DE LA LOI DU 20 AOUT L essentiel N 128 SOCIAL n 49 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 04 décembre 2008 ISSN 1769-4000 REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL : DECRETS D APPLICATION DE LA LOI DU 20 AOUT 2008 L essentiel Suite à la parution

Plus en détail

Mise à jour janvier 2018 YONNE

Mise à jour janvier 2018 YONNE Mise à jour janvier 2018 YONNE LA GARDE A DOMICILE DE NUIT page 1.- Mode d intervention 2 2.- Evaluation des besoins 3 3.- Rémunération 4 4.- La nuit calme 5 5.- La nuit agitée 8 6.- La fonction de garde

Plus en détail

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2012 1/ Cotisations et contributions 2/ Les dispositions relatives aux dépenses d assurance maladie. 3/ Les dispositions relatives aux travailleurs indépendants.

Plus en détail

AVENANT N 3 DU 8 OCTOBRE 2013 CONVENTION COLLECTIVE DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE Principales modifications au lundi 7 octobre 2013

AVENANT N 3 DU 8 OCTOBRE 2013 CONVENTION COLLECTIVE DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE Principales modifications au lundi 7 octobre 2013 AVENANT N 3 DU 8 OCTOBRE 2013 CONVENTION COLLECTIVE DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE Principales modifications au lundi 7 octobre 2013 Convention Avenant n 3 du 7 octobre 2013 Rémunération Article 4.2.2 : Garantie

Plus en détail

FICHE SOURCES JURIDIQUES

FICHE SOURCES JURIDIQUES Le contrat de des assistants maternels FICHE SOURCES JURIDIQUES Synthèse des sources juridiques applicables Contrat de et mentions Engagement réciproque Période d essai Délai de prévenance Rupture de la

Plus en détail

SOCIAL Les chiffres clés au 1 er janvier 2017

SOCIAL Les chiffres clés au 1 er janvier 2017 Réf. > 17-001-SAJS Mercredi 18 Janvier 2017 De > Service des Affaires Juridiques et Sociales Aurore SIROUET 05 58 75 60 99 a.sirouet@capeb-landes.fr CHAMBRE SYNDICALE DES ARTISANS ET DES PETITES ENTREPRISES

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV Les principales mesures de la loi du 8 février 2008 pour le pouvoir d achat La loi n 2008-11 du 8 février 2008 pour le pouvoir d achat prévoit trois mesures principales : - le rachat

Plus en détail

Contrat de Travail à Durée Déterminée

Contrat de Travail à Durée Déterminée Contrat de Travail à Durée Déterminée Document à remplir (en cochant les cases concernées), parapher, dater et signer en 2 exemplaires identiques sans correcteurs ou rayures. La profession d Assistant

Plus en détail

Les textes de référence

Les textes de référence Note de lecture : pour faciliter la lecture, nous avons mis en gras, ou en couleur verte ou orange, les mots clés du texte. Concernant les mots écrits en gras de couleur bleue : ces mots ne figurent pas

Plus en détail

variable variable 0.

variable variable 0. Les chiffres utiles pour 2018 : Charges sociales Charges sociales sur les salaires au 1er Janvier 2018 Taux au 1-1-2018 (en %) Assiette mensuelle pour 2018 (en ) Salarié Employeur Montant Cotisations de

Plus en détail

REGLEMENTATION DU TRAVAIL

REGLEMENTATION DU TRAVAIL INSPECTION DU TRAVAIL 7 ième et 8 ième SECTION DIRECCTE DIRECTION REGIONNALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI 165 Avenue Paul Seguin BP 40372 39016 Lons

Plus en détail

Avenant n 19 à la convention collective nationale des HCR du 29/09/14

Avenant n 19 à la convention collective nationale des HCR du 29/09/14 Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 29.14 du 06/10/14 Avenant n 19 à la convention collective nationale des HCR du 29/09/14 Avenant relatif à l aménagement du temps de travail

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3375 Convention collective nationale IDCC : 3017. PORTS ET MANUTENTION AVENANT

Plus en détail

FICHE SOURCES JURIDIQUES

FICHE SOURCES JURIDIQUES FICHE SOURCES JURIDIQUES Synthèse des sources juridiques applicables Contrat de et mentions Engagement réciproque Période d essai Délai de prévenance Rupture de la période d essai Article 4 Annexe 4 Article

Plus en détail

des exploitations agricoles

des exploitations agricoles Réglementation du travail applicable aux salariés saisonniers des exploitations agricoles de la Drôme Saison 2016 PRÉFET DE LA RÉGION AUVERGNE- RHÔNE-ALPES Réglementation du travail Le contrat de travail

Plus en détail

JOURS FERIES Attention : les conditions légales de paiement des jours fériés non travaillés sont modifiées

JOURS FERIES Attention : les conditions légales de paiement des jours fériés non travaillés sont modifiées SOCIAL Jours fériés FEDERATION REUNIONNAISE DU BTP DATE : 11 mai 2012 N : S/2012/15 Source : FFB Infos 2011-009 JOURS FERIES 2012 Attention : les conditions légales de paiement des jours fériés non travaillés

Plus en détail