Lombalgie, mal de dos, Lumbago

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lombalgie, mal de dos, Lumbago"

Transcription

1 Lombalgie, mal de dos, Lumbago Le site de Anthony Samoud ostéopathe Adresse du site : mal de dos, lombalgie, lumbago Lombalgie : qu est-ce que c est? La lombalgie désigne les douleurs au bas du dos, aux vertèbres lombaires. C est une affection très courante et le plus souvent sans gravité. Plus de 80 % des personnes souffriront un jour ou l autre de lombalgie et la prévalence de ce mal ne cesse d augmenter. Elle peut survenir à tous les âges. La lombalgie est la forme de mal de dos la plus fréquente. En effet, les vertèbres lombaires sont constamment sollicitées et soutiennent une part importante du poids corporel, ce qui en fait une région fragile. Le mal de dos est un problème complexe que la médecine classique à elle seule n arrive pas toujours à soulager. Dans bien des cas, et surtout si la douleur est chronique, une approche globale qui tient compte autant des facteurs psychologiques et émotionnels que physiques est nécessaire. On peut ainsi parvenir à diminuer la douleur ou, au moins, apprendre à mieux vivre avec elle. Causes

2 La lombalgie n est qu un symptôme dont les causes sont très variées. Dans près de 90 % des cas, la lombalgie est bénigne, ou «non spécifique». Cela signifie qu il n y a pas de lésion majeure pouvant expliquer les douleurs. Celles-ci peuvent alors être liées aux disques intervertébraux, aux vertèbres, aux muscles, etc. La plupart du temps, il est impossible de déterminer avec précision l origine des douleurs, qui disparaissent spontanément en quelques semaines. Pour cette raison, le médecin ne prescrira pas d examen d imagerie (radiographie, scan, résonance magnétique) lorsque la situation est clairement non spécifique, sans aucune caractéristique inquiétante. Dans les autres cas, notamment en présence de symptômes neurologiques, l imagerie est indiquée. Dans de rares cas, la lombalgie peut être le signe d une maladie grave. Voici les causes de douleur les plus fréquentes. Une lésion à un muscle, un tendon ou un ligament. Elle peut provenir d un effort, d une torsion inhabituelle ou de l accumulation de microlésions causées par des mouvements répétitifs. Les personnes en mauvaise forme physique ou exerçant des métiers physiques (port de charges lourdes ) sont les plus à risque. La dégénérescence discale. Avec le vieillissement, les disques intervertébraux perdent de leur élasticité. On remarque une dégénérescence discale chez presque toutes les personnes de plus de 60 ans. Certains sportifs vivent aussi ce problème autour de la quarantaine, surtout ceux qui pratiquent une activité entraînant une pression sur la colonne vertébrale. Cette dégénérescence n est pas toujours associée à des douleurs, mais elle peut être en cause dans certaines lombalgies. Une hernie discale. Elle se produit lorsqu une partie du gel contenu dans le disque intervertébral fait saillie vers l extérieur et comprime les racines nerveuses. De mauvaises postures, le surpoids, la grossesse et la dégénérescence discale sont les principales causes de hernie discale. Un problème gynécologique. De nombreuses femmes ont des maux de dos de façon périodique ou constante, en raison de règles douloureuses, d endométriose, etc. La source des douleurs n est donc pas située dans la région lombaire, mais la douleur

3 irradie tout de même dans le bas du dos. Le glissement d une vertèbre sur une autre vertèbre (spondylolisthésis). Cette situation peut se produire en raison d une faiblesse congénitale dans les structures vertébrales ou à la suite d un traumatisme. De l arthrite, de l arthrose ou de l ostéoporose. Ces problèmes de santé sont courants chez les personnes âgées. Si l ostéoporose de la colonne vertébrale est importante, cela peut causer une fracture vertébrale. Certains rhumatismes inflammatoires, comme la spondylarthrite ankylosante, peuvent aussi causer des douleurs et une raideur dans le bas du dos. Peu importe l origine du mal de dos, il se produit souvent une contraction des muscles situés près de la région endolorie. Il s agit d un réflexe de protection. Cette contraction peut elle-même entraîner la douleur. Un cercle vicieux peut alors s enclencher et contribuer à rendre les douleurs chroniques. Symptômes de la lombalgie En raison de l anatomie complexe de la colonne lombaire et des multiples causes de douleurs au bas du dos, les symptômes peuvent varier considérablement d une personne à l autre. Pour une même affection, 2 personnes peuvent décrire leur douleur de manière fort di fférente. Si la douleur au bas du dos survient brutalement et se manifeste par une contraction subite et intense des muscles, c est généralement le signe d une lésion musculaire, d une entorse ligamentaire, de la rupture ou du déplacement d un disque. Ce type de douleur survient typiquement après un «faux mouvement» ou après avoir porté une charge lourde. Si la douleur culmine le matin et s atténue avec les mouvements et les étirements, il peut s agir d un traumatisme musculaire ou encore d arthrose. Lorsque la douleur descend le long de la partie postérieure de l une ou des deux jambes, il peut s agir d une

4 névralgie sciatique, c est-à-dire à un «pincement» du nerf sciatique. La douleur est alors exacerbée par la toux, l éternuement ou l effort. Ce type de douleur peut aussi être le signe d une hernie discale. Si la douleur dans la partie inférieure du dos est plus intense la nuit, elle peut être causée par la pression exercée par de l inflammation, un organe malade ou une tumeur. Personnes à risque Les personnes dont le travail demande de passer de longues heures en position assise ou debout. Les travailleurs appelés à soulever ou à tirer de lourdes charges. Les travailleurs qui doivent fréquemment se pencher vers l avant ou effectuer des torsions latérales du torse. Les femmes enceintes, parce qu elles supportent un poids supplémentaire de 9 à 12 kg et que leurs hormones commandent un relâchement des tissus musculaires (principalement à la région pelvienne pour faciliter l accouchement, mais aussi près de la colonne vertébrale). Les personnes dont un parent a souffert de dégénérescence discale, d arthrose ou d ostéoporose. Facteurs de risque Le manque d entraînement physique ou le surentraînement. Le surpoids. Les mauvaises postures. Le port de chaussures à talons hauts. Le tabagisme, car il contribue à l ostéoporose.

5 Le stress prolongé. Des émotions refoulées ou une situation de travail insatisfaisante contribuent aux douleurs lombaires. Le stress augmente les tensions musculaires dans le dos. La dépression, qui peut être à la fois une cause et une conséquence des maux de dos chroniques. Prévention de la lombalgie Un mode de vie sain Une bonne posture Maintenir un poids santé ou perdre du poids si l on fait de l embonpoint. Faites notre test pour connaître votre indice de masse corporelle (IMC). Faire régulièrement de l exercice et s échauffer avant d entreprendre une activité physique. Il s agit du meilleur moyen de conserver la force et la souplesse du dos. Porter une attention particulière à la musculature de l abdomen et du dos, qui constitue un corset naturel de la colonne vertébrale tout en la protégeant des chocs. Il importe d apprendre les exercices sous la supervision d un instructeur qualifié. Mal exécutés, les exercices peuvent déclencher ou aggraver une lombalgie. Se réserver des moments de détente. Rester conscient de sa posture en tout temps. Le dos est bien droit, le regard vers l avant, les épaules vers l arrière. Pour soulever un objet lourd, s accroupir en fléchissant les genoux tout en maintenant le dos bien droit, et se relever en dépliant les jambes tout en tenant l objet près du corps. Éviter les mouvements de torsion. Pour pelleter la neige, garder le dos le plus droit possible. Pour ce faire, placer la main le plus bas possible sur le manche, plier les genoux pour ramasser la neige, se servir du genou comme levier lorsque la charge est lourde, et éviter les mouvements de torsion du dos lorsqu on rejette la neige.

6 Au travail Si l on doit rester longtemps en position debout, se servir d un tabouret bas sur lequel on posera les pieds à tour de rôle, en alternant toutes les 5 à 10 minutes. Si l on doit rester assis durant de longues heures au bureau ou au volant d un véhicule, faire des arrêts pour se dégourdir et s étirer. Utiliser des chaises àdossier droit qui soutiennent bien le bas du dos. Utiliser une chaise pivotante afin de minimiser les mouvements de torsion. Ajuster la hauteur de la chaise ou poser les pieds sur un petit tabouret de telle sorte que les genoux soient un peu plus élevés que les hanches. Pour le travail à l ordinateur, régler la hauteur de l écran de manière à ce que les yeux soient fixés droit devant et la tête, relativement droite. ref : Corne F.X.

Définition d'une lombalgie

Définition d'une lombalgie Définition d'une lombalgie Une lombalgie est un terme médical quelque peu générique désignant des douleurs en bas du dos et plus précisément au niveau des lombaires. La lombalgie est une affection très

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION

GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION Sommaire Présentation 4 La colonne vertébrale, solidité et souplesse 6 Le disque intervertébral, un fantastique amortisseur 8 Un seul dos, plusieurs maux 10 Utiliser

Plus en détail

La grossesse : Adaptation viscérale vessie estomac colon- rectum diaphragme les ligaments Adaptation posturale déplace son centre de gravité

La grossesse : Adaptation viscérale vessie estomac colon- rectum diaphragme les ligaments Adaptation posturale déplace son centre de gravité Ø La grossesse : Pendant neuf mois le corps de la femme enceinte ne cesse d évoluer et de s adapter. Durant la grossesse, l organisme de la future maman va devoir faire des efforts d adaptation pour assumer

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO - LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO - LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO - LOMBAIRES 1 INTRODUCTION 2 Le Squelette Charpente du corps ~ 2 0 0 os Les os s assemblent par des articulations 3 Le Squelette La surcharge d activité articulaire peut favoriser la

Plus en détail

Nous allons tout d abord définir de quoi on va parler : de lombalgie, c'est-à-dire douleur des dernières vertèbres du bas du dos.

Nous allons tout d abord définir de quoi on va parler : de lombalgie, c'est-à-dire douleur des dernières vertèbres du bas du dos. LE MAL DE DOS Nous allons tout d abord définir de quoi on va parler : de lombalgie, c'est-à-dire douleur des dernières vertèbres du bas du dos. On distingue - lombalgie symptomatique, qui est le signe

Plus en détail

Qu'est-ce Que La Sciatique?

Qu'est-ce Que La Sciatique? Qu'est-ce Que La Sciatique? La Sciatique Est Le Terme Utilisé Pour Décrire La Douleur Venant Des Nerfs Situés Dans Le Bas Du Dos, Dans Les Jambes Et Dans Les Pieds. Elle Se Manifeste Lorsque Le Nerf Sciatique

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait! INFORMER

L arthrose, ses maux si on en parlait! INFORMER INFORMER Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une maladie du cartilage : il s agit de la «destruction» du cartilage

Plus en détail

Guide d enseignement

Guide d enseignement Service de réadaptation et de physiothérapie Guide d enseignement Introduction Comme vous le savez déjà, la chirurgie a eu pour but d enlever la partie du disque endommagée de votre colonne vertébrale.

Plus en détail

Sémiologie et examen clinique du rachis. Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège

Sémiologie et examen clinique du rachis. Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège Sémiologie et examen clinique du rachis Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège Anatomie de la colonne vertébrale Axe central du corps Joue plusieurs rôles -support -mouvement du tronc

Plus en détail

B B 2 B 1 SÉRIE 4 - LE TRONC CEINTURE PELVIENNE 30 SECONDES SECONDES

B B 2 B 1 SÉRIE 4 - LE TRONC CEINTURE PELVIENNE 30 SECONDES SECONDES SÉRIE 4 - LE TRONC CEINTURE PELVIENNE Commencer et terminer le cycle de la série par l exercice A, Les exercices B 1, B 2 et D 1, D 2 sont à choix. A + B 1 ou B 2 + C + D 1 ou D 2 + A A ÉTIRER LES MUSCLES

Plus en détail

I) L APPAREIL LOCOMOTEUR L appareil locomoteur est formé des os (squelette) et des muscles.

I) L APPAREIL LOCOMOTEUR L appareil locomoteur est formé des os (squelette) et des muscles. G E S TE S ET P O S T UR ES I) L APPAREIL LOCOMOTEUR L appareil locomoteur est formé des os (squelette) et des muscles. 1) Le squelette. Il se divise en 3 parties : tête, tronc et membres. Les pièces osseuses

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle Les traumatismes sportifs

Anatomie fonctionnelle Les traumatismes sportifs Anatomie fonctionnelle Les traumatismes sportifs Traumatismes osseux Traumatismes articulaires Traumatismes musculaires Fracture : Due à un choc ou à une torsion. - fracture fermée : os pas visible - fracture

Plus en détail

Sommaire. Ménagez votre dos

Sommaire. Ménagez votre dos Sommaire Ménagez votre dos Quand le mal est fait... mmaire mmaire La colonne vertébra le est le pilier de la partie supérie ure du corps. La colonne vertébrale est La colonne vertébrale est un empilement

Plus en détail

Cours de sémiologie 03 - LOMBOSCIATIQUE - Chapitre 09 - Appareil locomoteur - Dr. TIOURSI. LOMBOSCIATIcUE

Cours de sémiologie 03 - LOMBOSCIATIQUE - Chapitre 09 - Appareil locomoteur - Dr. TIOURSI. LOMBOSCIATIcUE Cours de sémiologie 03 - LOMBOSCIATIQUE - Chapitre 09 - Appareil locomoteur - Dr. TIOURSI LOMBOSCIATIcUE I - Définition : La sciatique est une affection fréquente le plus souvent bénigne et parfois très

Plus en détail

Les 3 clés santé de votre dos

Les 3 clés santé de votre dos Les 3 clés santé de votre dos Méthode Chauffe - Etire- Stabilise Zones de contraintes du dos Alignement incorrect (voir module Tests) La colonne vertébrale est soumise aux contraintes de la verticalité,

Plus en détail

LE DOS AU QUOTIDIEN, LES BONS REFLEXES A AVOIR. Dr DE LUCAS. Clinique DROUOT.

LE DOS AU QUOTIDIEN, LES BONS REFLEXES A AVOIR. Dr DE LUCAS. Clinique DROUOT. LE DOS AU QUOTIDIEN, LES BONS REFLEXES A AVOIR. Dr DE LUCAS. Clinique DROUOT. Notre Programme A/ Quelques notions de vocabulaire: Actes usuels de la vie quotidienne. S occuper de mon A/ Quelques notions

Plus en détail

L arthrose. ses maux, si on en. parlait!

L arthrose. ses maux, si on en. parlait! ses maux, si on en parlait! Qu'est-ce l'arthrose que Articulation normale Cartilage Os Articulation arthrosique Os plus dense Cartilage aminci Os L'arthrose est une maladie courante des articulations dont

Plus en détail

ERGONOMIE MANUTENTION PERSONNES EN CHAISE ROULANTE MARIE CLERX

ERGONOMIE MANUTENTION PERSONNES EN CHAISE ROULANTE MARIE CLERX ERGONOMIE MANUTENTION PERSONNES EN CHAISE ROULANTE MARIE CLERX Organisation de la séance Trois temps : 1. Introduction théorie 2. Manipulations 3. Ateliers renforcement spécifique protection du dos Cinq

Plus en détail

Pédicure, mon ergonomie posturale professionnelle

Pédicure, mon ergonomie posturale professionnelle MANUEL D EXERCICES Nom : Prénom : Classe : Pédicure, mon ergonomie posturale professionnelle Ce manuel d exercices va te permettre d identifier la bonne et la mauvaise posture face à ton travail. Il est

Plus en détail

Demander une ordonnance par téléphone?. OUI c est possible, cependant:

Demander une ordonnance par téléphone?. OUI c est possible, cependant: BELGIQUE-BELGIE P.P. 6200 CHATELET 1 P 501207 Trimestriel n 69 09/16 Edit. resp. : Renard Martine Le Magazine des patients et soignants de la Maison Médicale La Brèche Place Wilson, 126 6200 Châtelineau

Plus en détail

1. Échelles de restrictions fonctionnelles

1. Échelles de restrictions fonctionnelles 1. Échelles de restrictions fonctionnelles Contenu : 1. Colonne lombo-sacrée (ou dorsale inférieure) 2. Colonne cervicale (ou dorsale supérieure) 3. Membres inférieurs 4. Membres supérieurs Objectifs :

Plus en détail

HISTOIRE D OS. Introduction. Introduction. LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans

HISTOIRE D OS. Introduction. Introduction. LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans HISTOIRE D OS Introduction Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans Le mal de dos représente 13% des accidents du travail chaque année 50% des enfants ont mal au dos

Plus en détail

Quelles sont les causes?

Quelles sont les causes? 8 postures de yoga simples pour soulager la douleur sciatique en moins de 20mn Pour commencer, qu est-ce que c est, une sciatique? La nevralgie sciatique, plus souvent connue sous le nom de sciatique,

Plus en détail

TP n 1: le réflexe myotatique

TP n 1: le réflexe myotatique Nom : Prénom : Classe : TP n 1: le réflexe myotatique Vous êtes médecin. Un patient vous explique : il ressent une douleur intense dans le bas du dos. Cette douleur se propage dans la fesse, la cuisse,

Plus en détail

belchonock Depositphotos.com

belchonock Depositphotos.com Moi, une jambe (partie 1/2) courte!? belchonock Depositphotos.com Dans le domaine de la réadaptation, on observe de plus en plus des liens étroits entre des blessures mal guéries ou mal soignées et l apparition

Plus en détail

Les chirurgies. de certaines. lombalgies

Les chirurgies. de certaines. lombalgies Les chirurgies de certaines lombalgies Dr J. Delécrin Maître de Conférences Orthopédie CHU Nantes Lombalgie commune 80% de la population souffre du mal de dos au cours de sa vie 30 % de la population a

Plus en détail

ET ÉTIREMENTS DE VOS FONCTIONS

ET ÉTIREMENTS DE VOS FONCTIONS ACTIVATION ET ÉTIREMENTS DANS LEXERCICE L EXERCICE DE VOS FONCTIONS PLAN DE LA CONFÉRENCE 1. Qu est ce qu uneactivation/étirement? une 2. Qu est ce qu une bonne posture? 3. Importance des micropauses 4.

Plus en détail

A. Définition de l ergonomie. I. Quelques notions d ergonomie. Le secteur de la santé Secteur à risques

A. Définition de l ergonomie. I. Quelques notions d ergonomie. Le secteur de la santé Secteur à risques Prévention des maux de dos et des Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S) Mal du siècle, 80 % de nos concitoyens en souffrent, 5% des accidents du travail, 20 % des arrêts de travail Le secteur de la santé

Plus en détail

LES TMS Les troubles musculosquelettiques. MSA d Armorique et Portes de Bretagne

LES TMS Les troubles musculosquelettiques. MSA d Armorique et Portes de Bretagne LES TMS Les troubles musculosquelettiques MSA d Armorique et Portes de Bretagne Définition = troubles de l'appareil locomoteur pour lesquels l activité professionnelle peut jouer un rôle dans la genèse,

Plus en détail

L instabilité rachidienne

L instabilité rachidienne L instabilité rachidienne Dr Pierre Coloma, neurochirurgien Dr Sébastien Le Pape, chirurgien orthopédiste + (In)stabilité : définitions Stabilité : capacité des vertèbres à rester cohésives lors des mouvements

Plus en détail

Troubles Musculo Squelettiques (TMS)

Troubles Musculo Squelettiques (TMS) Prévention Conseils Troubles Musculo Squelettiques (TMS) Mutuelle des agents de la Fonction Publique Les troubles musculosquelettiques (tms) Les 3 grandes causes de TMS 1 2 Facteurs mécaniques Gestes répétés,

Plus en détail

Contraintes physiques / TMS

Contraintes physiques / TMS Contraintes physiques / TMS Port de charges lourdes, utilisation d'outils et d'engins transmettant des vibrations, travail accroupi ou les bras en l'air, travail répétitif... les compagnons du BTP sont

Plus en détail

Les étirements: pourquoi, comment et quand?

Les étirements: pourquoi, comment et quand? Les étirements: pourquoi, comment et quand? Pourquoi 3 principales raisons de s étirer 1. Améliorer la posture : Les problèmes posturaux (épaules arrondies, fesses ressorties, tête avancée) sont souvent

Plus en détail

lombalgie! J agis sur ma dos activité mobilité lumbago tour de rein activité physique douleur posture assouplissements renforcement musculaire

lombalgie! J agis sur ma dos activité mobilité lumbago tour de rein activité physique douleur posture assouplissements renforcement musculaire douleur posture J agis sur ma lombalgie! activité physique mobilité activité renforcement musculaire dos tour de rein assouplissements lumbago Retrouvez dans ce guide des conseils pour soulager votre lombalgie.

Plus en détail

Manutention des malades P.1 Date : 04/10/ vertèbres dorsales D1 à D12 aussi appelées vertèbres thoraciques T1 à T12

Manutention des malades P.1 Date : 04/10/ vertèbres dorsales D1 à D12 aussi appelées vertèbres thoraciques T1 à T12 Manutention des malades P.1 Date : 04/10/04 1. Anatomie de la colonne vertébrale : 7 vertèbres cervicales C1 à C7 12 vertèbres dorsales D1 à D12 aussi appelées vertèbres thoraciques T1 à T12 5 vertèbres

Plus en détail

TEMOIGNAGES PRODUITS. naturapatch

TEMOIGNAGES PRODUITS. naturapatch TEMOIGNAGES PRODUITS naturapatch Epaules et Omoplates Omoplate avec lancement avant-bras, coude et main! douleurs douleurs douleur bas du dos douleurs genoux épaule et articulation genoux, arthrose sciatique

Plus en détail

Manutention manuelle dans les ateliers de réparation pour véhicules lourds. Sabina Samperi, ergonome Via Prévention 2015

Manutention manuelle dans les ateliers de réparation pour véhicules lourds. Sabina Samperi, ergonome Via Prévention 2015 Manutention manuelle dans les ateliers de réparation pour véhicules lourds Sabina Samperi, ergonome Via Prévention 2015 Déroulement de la présentation La manutention manuelle est-elle une cause de blessure?

Plus en détail

LES ARTHROSES : CAUSES, SIGNES ET TRAITEMENTS

LES ARTHROSES : CAUSES, SIGNES ET TRAITEMENTS LES ARTHROSES : CAUSES, SIGNES ET TRAITEMENTS Thème de ce 29 mars 2015 présenté respectivement par le DR Adrien TINETTI et Mme Delphine ARBOGAST naturopathe. En guise de préliminaires, ce distinguo entre

Plus en détail

UN BON CHOIX DANS LE SOULAGEMENT DE LA DOULEUR.

UN BON CHOIX DANS LE SOULAGEMENT DE LA DOULEUR. UN BON CHOIX DANS LE SOULAGEMENT DE LA DOULEUR. Soulagez vos douleurs musculaires et ligamentaires (Voir notice d'utilisation) Extrait liquide de consoude QUI NE L'A PAS DEJA VECU? Douleurs musculaires,

Plus en détail

Lombo-sacrée - Échelle de restrictions pour la colonne lombo-sacrée (ou dorsale inférieure)

Lombo-sacrée - Échelle de restrictions pour la colonne lombo-sacrée (ou dorsale inférieure) Classe IRSST 1 Source : Lapointe C. Procédure d intégration professionnelle à l usage du conseiller en réadaptation, Rapport B-023. Montréal : IRSST ; 1991, http://www.irsst.qc.ca/media/documents/pubirsst/b-023.pdf

Plus en détail

Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques. Anatomie fonctionnelle Le système articulaire

Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques. Anatomie fonctionnelle Le système articulaire Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques Anatomie fonctionnelle Le système articulaire Sommaire L articulation Articulation mobile - description - différents types Bénéfice des APS Traumatologie

Plus en détail

Quel examen clinique chez le douloureux du dos? Et pour. Jean-Yves Maigne Médecine Physique

Quel examen clinique chez le douloureux du dos? Et pour. Jean-Yves Maigne Médecine Physique Quel examen clinique chez le douloureux du dos? Et pour quoi faire? Jean-Yves Maigne Médecine Physique 1 ère étape : le triage Rechercher des signes d alerte Avoir l esprit en éveil à chaque fois que l

Plus en détail

L arthrose. Mais il existe des lésions érosives précoces évoquant l existence d un cartilage arthrosique en dehors du cartilage vieillissant

L arthrose. Mais il existe des lésions érosives précoces évoquant l existence d un cartilage arthrosique en dehors du cartilage vieillissant L arthrose L arthrose L arthrose est la plus fréquente des maladies articulaires et la principale source de handicap locomoteur. - Elle a longtemps été considérée comme une «usure dégénérative», liée à

Plus en détail

Webinaire Ergonomie du bureau

Webinaire Ergonomie du bureau Webinaire Ergonomie du bureau Jocelyne Dubé Avant de commencer Mot de bienvenue Présentation de la formatrice Déroulement du webinaire Un peu de théorie Ajustement de votre poste, étape par étape, en temps

Plus en détail

Les cervicalgies et dorsalgies dans la petite enfance : le plus souvent dues à de mauvaises postures

Les cervicalgies et dorsalgies dans la petite enfance : le plus souvent dues à de mauvaises postures MAUX DE DOS ET TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES (TMS) : COMMENT LES ÉVITER DANS LE SECTEUR DE LA PETITE ENFANCE Les cervicalgies et dorsalgies dans la petite enfance : le plus souvent dues à de mauvaises

Plus en détail

FORMATEUR. AUDREY RENAUD Directrice des services conseil Kinésiologue consultante Paramédic IRDC, SRDC. Formateur

FORMATEUR. AUDREY RENAUD Directrice des services conseil Kinésiologue consultante Paramédic IRDC, SRDC. Formateur «Ergono-Bureau» FORMATEUR AUDREY RENAUD Directrice des services conseil Kinésiologue consultante Paramédic IRDC, SRDC Formateur 2 PLAN DE LA PRÉSENTATION Plan de la présentation 3 POURQUOI L ERGONOMIE

Plus en détail

Prévention du mal de dos chez le ferrailleur. Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction

Prévention du mal de dos chez le ferrailleur. Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction Prévention du mal de dos chez le ferrailleur SPF Emploi, Travail et Concertation sociale Quels sont les principaux risques pour le dos?

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

Je souffre d une entorse du genou

Je souffre d une entorse du genou Je souffre d une entorse du genou Site du Docteur Estelle Villemin Adresse du site : www.docvadis.fr/estelle-villemin Validé par le Comité Scientifique Rhumatologie Les entorses du genou sont des blessures

Plus en détail

La posture chez les enfants

La posture chez les enfants La posture chez les enfants Un sac à dos léger et ajusté : La posture chez les enfants Doit-on se préoccuper de la colonne vertébrale de nos enfants? Quand doit-on commencer à éduquer nos enfants sur les

Plus en détail

XXIII Témoignages 1. Hanche Sciatique Genou Lombaires Épaule Nuque Stress

XXIII Témoignages 1. Hanche Sciatique Genou Lombaires Épaule Nuque Stress Table des matières Présentation... 005 I La souplesse musculaire... 008 II La raideur... 023 III Comment s assouplir... 027 IV Garder sa souplesse après 50 ans... 036 V Quelques positions pratiques...

Plus en détail

Formation PRAP - IBC

Formation PRAP - IBC Formation PRAP - IBC Public : Etudiants et/ou intervenants en Industrie Bâtiment Commerce Thème : L appareil locomoteur : Anatomie, physiologie, pathologie Taille du groupe : 6 à 12 personnes Objectif

Plus en détail

Les composantes de la condition physique. 6 tests d évaluation globale de la force. La force de contraction. La vitesse de contraction

Les composantes de la condition physique. 6 tests d évaluation globale de la force. La force de contraction. La vitesse de contraction Les composantes de la condition physique La force La force musculaire est engendrée par les contractions musculaires. Elle peut être dynamique ou statique. On peut distinguer 3 types de force : La force

Plus en détail

Kiné Ouest Prévention Centre Eleusis BP PLERIN Cedex Tel : Fax :

Kiné Ouest Prévention Centre Eleusis BP PLERIN Cedex Tel : Fax : Kiné Ouest Prévention Centre Eleusis BP 60004 22196 PLERIN Cedex Tel : 02.96.58.09.02. Fax : 02.96.58.09.03. E-mail : kine.ouest.prevention@wanadoo.fr Programme DoSanté Ados Bretagne Résultats et commentaires

Plus en détail

ETUDIANTS INFIRMIERS 1 ère ANNEE Elisabeth S.cadre de santé kinésithérapeute

ETUDIANTS INFIRMIERS 1 ère ANNEE Elisabeth S.cadre de santé kinésithérapeute ETUDIANTS INFIRMIERS 1 ère ANNEE Elisabeth S.cadre de santé kinésithérapeute PREVENTION DES RISQUES LIES A LA MANUTENTION Toute activité peut comporter des risques. Cela ne conduit pas obligatoirement

Plus en détail

3. Un coup d œil sur le système.

3. Un coup d œil sur le système. 3. Un coup d œil sur le système musculosquelettique (SMS) www.asstsas.qc.ca Système musculosquelettique Plus de 80 % des lésions professionnelles en CPE et garderies sont des atteintes du SMS Les structures

Plus en détail

Conservez des jambes belles et en bonne santé! Prévenir les troubles veineux avec 5 exercices

Conservez des jambes belles et en bonne santé! Prévenir les troubles veineux avec 5 exercices Conservez des jambes belles et en bonne santé! Prévenir les troubles veineux avec 5 exercices Une prévention active pour des jambes belles et en bonne santé! Les troubles veineux peuvent toucher les personnes

Plus en détail

La Posture chez les jeunes. Hafsa Sliman Kinesitherapeute

La Posture chez les jeunes. Hafsa Sliman Kinesitherapeute La Posture chez les jeunes Hafsa Sliman Kinesitherapeute Qui je suis? Qu est ce que je fais? Le corps humain Appareil Nerveux - Appareil Digestif Appareil Musculaire Appareil vasculaire Appareil Respiratoire

Plus en détail

ERGONOMIE MANUTENTION

ERGONOMIE MANUTENTION ERGONOMIE MANUTENTION Florie LARGEAU Kiné en neurologie Chu de Bicêtre MES OBJECTIFS Prévenir au lieu de guérir Amener une réflexion Pratiquer Pour les professionnels Les troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

LA RANDONNEE ET LA SANTE

LA RANDONNEE ET LA SANTE LA RANDONNEE ET LA SANTE La randonnée, pratiquée de façon équilibrée est une composante essentielle de la santé physique et mentale. Nous devrions tous en faire, toute notre vie. Individuelle ou collective,

Plus en détail

LA RELATION ENTRE LA POSTURE ET LA SANTÉ

LA RELATION ENTRE LA POSTURE ET LA SANTÉ LA RELATION ENTRE LA POSTURE ET LA SANTÉ Roger Sperry, Ph.D. ( Prix Nobel de physiologie ou médecine 1981) a découvert que 90 % de l'activité du cerveau est utilisée pour équilibrer notre corps dans le

Plus en détail

Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction. Prévention du mal de dos chez le maçon. SPF Emploi, Travail et Concertation sociale

Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction. Prévention du mal de dos chez le maçon. SPF Emploi, Travail et Concertation sociale Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction Prévention du mal de dos chez le maçon SPF Emploi, Travail et Concertation sociale Quels sont les principaux risques pour le dos? 1. Répéter

Plus en détail

Rééducation Périnéale : Prescription post-natale systématique? Dominique Barranger-Adam, sage-femme RSN Novembre 2014

Rééducation Périnéale : Prescription post-natale systématique? Dominique Barranger-Adam, sage-femme RSN Novembre 2014 Rééducation Périnéale : Prescription post-natale systématique? Dominique Barranger-Adam, sage-femme RSN Novembre 2014 L humain = Bipède, prototype expérimental. Un centre de gravité situé dans le petit

Plus en détail

TMS : à la recherche des risques

TMS : à la recherche des risques Regard global sur la prévention, pour mieux y voir! TMS : à la recherche des risques Jocelyne Dubé ASSTSAS Colloque ASSTSAS 30 avril et 1 er mai 2013 Hôtel Mortagne, Boucherville Objectifs de l atelier

Plus en détail

Restauration fonctionnelle de la lombalgie

Restauration fonctionnelle de la lombalgie Nom : L I V R E T Restauration fonctionnelle de la lombalgie D E X ER C I CE S Hôpital de Jour Adultes 92, rue Edmond Locard 69322 Lyon cedex 05 Tel 04 72 38 48 67- Fax 04 72 38 48 46 FS/HDJ/MAJ N 3 2/11/06

Plus en détail

UN SAC À DOS LÉGER ET AJUSTÉ. UN DOS EN SANTÉ!

UN SAC À DOS LÉGER ET AJUSTÉ. UN DOS EN SANTÉ! Feuillet de l enseignant UN SAC À DOS LÉGER ET AJUSTÉ. Quelle est la meilleure façon de porter un sac à dos? C est très simple! Il doit être bien ajusté et exempt de surcharge. Pour choisir un sac à dos

Plus en détail

BIENVENUE Travail, postures et troubles associés Quelles mesures de prévention? Vendredi 24 avril 2015 Clinique romande de réadaptation Sion

BIENVENUE Travail, postures et troubles associés Quelles mesures de prévention? Vendredi 24 avril 2015 Clinique romande de réadaptation Sion BIENVENUE Travail, postures et troubles associés Quelles mesures de prévention? Vendredi 24 avril 2015 Clinique romande de réadaptation Sion INTERVENANT : JACQUES TROILLET : PHYSIOTHÉRAPEUTE DU SPORT FORMATEUR

Plus en détail

GCA2700 mobilité des articulations Santé verte - 60 comprimés

GCA2700 mobilité des articulations Santé verte - 60 comprimés GCA2700 mobilité des articulations Santé verte - 60 comprimés GCA2700 de Santé Verte agit sur les articulations douloureuses, soulage rapidement les douleurs articulaires. Il facilite la flexibilité et

Plus en détail

GESTES ET POSTURES. FORMATION CNFPT PRAP Entretien des locaux DE SECURITE DANS LE TRAVAIL

GESTES ET POSTURES. FORMATION CNFPT PRAP Entretien des locaux DE SECURITE DANS LE TRAVAIL FORMATION CNFPT PRAP Entretien des locaux GESTES ET POSTURES DE SECURITE DANS LE TRAVAIL INTERVENANT : Nicolas DAUBA, Technicien hygiène et sécurité du travail Source des illustrations: Dexia SOFCAP GESTES

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE SPORTIVE

TRAUMATOLOGIE SPORTIVE Docteur Erik BOQUET Page 1 27/09/2006 TRAUMATOLOGIE SPORTIVE (Docteur Erik BOQUET) La traumatologie sportive peut-être une traumatologie directe par un coup ou une traumatologie indirecte par un geste

Plus en détail

LES BLESSURES PARTAGER -1 -

LES BLESSURES PARTAGER -1 - LES BLESSURES À qui la faute? Voici 8 principes à respecter pour réduire les risques Ces principes permettent de construire un mot clé d une condition de réussite à deux (l entraîneur et le sportif) Programmation

Plus en détail

Livret métier LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L ACTIVITÉ PHYSIQUE

Livret métier LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L ACTIVITÉ PHYSIQUE Livret métier LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L ACTIVITÉ PHYSIQUE SOMMAIRE Pourquoi ce livret? 3 Qu entend-on par manutention manuelle? 4 Comment naissent les maux de dos? 5 Les sources de risques 7 Agents

Plus en détail

Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques. Anatomie fonctionnelle Le système osseux

Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques. Anatomie fonctionnelle Le système osseux Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques Anatomie fonctionnelle Le système osseux Objectif du cours Connaître l anatomie : - optimiser le mouvement sportif - éviter les blessures dans la pratique

Plus en détail

La lombalgie. Lombalgies : s arrêter (ou pas)? actualités. dossier BRÈVES

La lombalgie. Lombalgies : s arrêter (ou pas)? actualités. dossier BRÈVES actualités BRÈVES dossier La lombalgie Lombalgies : s arrêter (ou pas)? par agnès bouchaud-chabot, rhumatologue de l espace Santé En 2017, la Caisse nationale de l assurance maladie prévoit d économiser

Plus en détail

COMMENT AUGMENTER LA PRODUCTIVITÉ AU TRAVAIL: L'ERGONOMIE

COMMENT AUGMENTER LA PRODUCTIVITÉ AU TRAVAIL: L'ERGONOMIE COMMENT AUGMENTER LA PRODUCTIVITÉ AU TRAVAIL: L'ERGONOMIE En guise d échauffement 2 EN GUISE D ÉCHAUFFEMENT SAVIEZ-VOUS QU UNE ACTIVATION EFFICACE EN MILIEU DE TRAVAIL DIMINUE JUSQU À 56% DES INCONFORTS.

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES www.msa59-62.fr TMS : définitions Les TMS regroupent un grand nombre de symptômes affectant les muscles, les tendons et les nerfs au niveau des articulations des membres

Plus en détail

Document de référence. L obésité

Document de référence. L obésité Document de référence L obésité Table des matières Introduction 2 Définition 2 Diagnostiquer l obésité 2 Les facteurs favorisant l obésité 3 Les conséquences 3 La prévention 3 Les traitements 4 Conclusion

Plus en détail

76bis, rue de Vernon Évreux Tél./Fax : Courriel :

76bis, rue de Vernon Évreux Tél./Fax : Courriel : ERGONOMIE Quelques notions sur la manière de s asseoir SOMMAIRE 1. La posture assise : bonne ou mauvaise? 2. La bonne position devant l ordinateur 3. Le siège ergonomique, un siège technique 4. La dynamique,

Plus en détail

Arrêtons de soigner la lombalgie : les différentes formes cliniques et leurs diagnostics. Xavier Dufour 13 octobre 2012

Arrêtons de soigner la lombalgie : les différentes formes cliniques et leurs diagnostics. Xavier Dufour 13 octobre 2012 Arrêtons de soigner la lombalgie : les différentes formes cliniques et leurs diagnostics Xavier Dufour 13 octobre 2012 Lombalgie Douleur des lombes Sciatalgie ou cruralgie associée Symptôme Intérêt de

Plus en détail

Gestes et postures. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric Master Tech

Gestes et postures. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric Master Tech Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Schneider Electric Master Tech 70 Rue de la Grange Batie Centr alp 38430 MOIRANS Tel. 33 (0)4 76 57 72 72 Gestes et postures www.schneider-electric.com

Plus en détail

Préparation au ski Janvier 2016

Préparation au ski Janvier 2016 Préparation au ski Janvier 2016 1. AMÉLIORER SON SOUFFLE Velo d entrainement Velo d entrainement course d une durée de 15 à 25 minutes, à répéter trois à cinq fois dans la semaine. * Chaque semaine, augmenter

Plus en détail

Soulever et porter correctement une charge

Soulever et porter correctement une charge Soulever et porter correctement une charge Sommaire Cette brochure explique comment éviter de se surmener ou d avoir un accident en soulevant et en portant une charge. Le port et le levage d une charge

Plus en détail

FICHE THÉORIQUE N 33 La colonne vertébrale SOMMAIRE

FICHE THÉORIQUE N 33 La colonne vertébrale SOMMAIRE FICHE THÉORIQUE N 33 La colonne vertébrale SOMMAIRE Introduction Description générale de la colonne vertébrale Les disques intervertébraux Vertèbre type Les vertèbres cervicales Les vertèbres dorsales

Plus en détail

Série des Pawanmuktasanas Assouplissement des articulations

Série des Pawanmuktasanas Assouplissement des articulations Série des Pawanmuktasanas Assouplissement des articulations Par Swami Satyananda Saraswati Pawan = vent - Mukta = libérer Libèrent les blocages. Permettent la libre circulation de l énergie dans le corps

Plus en détail

Mal de dos : où en êtes-vous?

Mal de dos : où en êtes-vous? Mal de dos : où en êtes-vous? Le saviez-vous? Quand on souffre d un mal de dos, il s agit le plus souvent d une lombalgie. Le terme de lombalgie désigne en effet toute douleur siégeant dans la partie basse

Plus en détail

Les atteintes articulaires entorses et luxations

Les atteintes articulaires entorses et luxations Les atteintes articulaires entorses et luxations Rappel anatomique L articulation est la jonction de 2 ou plusieurs pièces osseuses par des structures de maintien formant une cavité articulaire bien étanche

Plus en détail

Douleur articulaire chez l'enfant sportif

Douleur articulaire chez l'enfant sportif Douleur articulaire chez l'enfant sportif HAMISULTANE ROLAND samedi 22 octobre 16 ORIGINE Traumatismes : ORIGINE Douleur mécaniques : Epiphysites : Synovites : Arthrites inflammatoires : samedi 22 octobre

Plus en détail

Le mouvement pour soigner le mouvement? Olivier GAGEY Service d orthopédie - Traumatologie Master VHMA Université Paris-Sud

Le mouvement pour soigner le mouvement? Olivier GAGEY Service d orthopédie - Traumatologie Master VHMA Université Paris-Sud Le mouvement pour soigner le mouvement? Olivier GAGEY Service d orthopédie - Traumatologie Master VHMA Université Paris-Sud L ostéoporose Enjeu majeur (plus de 150 000 fractures par an en France) De progrès

Plus en détail

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui se passe sous le collier?

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui se passe sous le collier? Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui se passe sous le collier? Pour les humains, nous savons qu il suffit d un «coup du lapin» pour avoir des douleurs et de la souffrance à long terme. L a n a t o m

Plus en détail

LA CONDUITE SANS LES SECOUSSES Bien choisir votre siège!

LA CONDUITE SANS LES SECOUSSES Bien choisir votre siège! LA CONDUITE SANS LES SECOUSSES Bien choisir votre siège! LES MALADIES DUES AUX VIBRATIONS ET AUX SECOUSSES Elles concernent les conducteurs d'engins mobiles et de véhicules. Les vibrations gènent le travail

Plus en détail

Modèle BIO psycho social. Modèle bio psycho social 22/06/2011. é Dr S. Genevay. Consultation rachis Service de Rhumatologie

Modèle BIO psycho social. Modèle bio psycho social 22/06/2011. é Dr S. Genevay. Consultation rachis Service de Rhumatologie LOMBALGIES SPECIFIQUES : infection tumeur maladie inflammatoire fracture déformation majeure LOMBALGIES + COMPLICATIONS NEUROLOGIQUES syndrome radiculaire sur hernie discale claudication i neurogène sur

Plus en détail