Vivre son dos au quotidien

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vivre son dos au quotidien"

Transcription

1 Vivre son dos au quotidien Site Ste-Elisabeth Site St-Michel

2 2 INTRODUCTION 3 INTRODUCTION Chacun d entre nous sera confronté tôt ou tard à des douleurs de dos, plus particulièrement pendant la période la plus active de la vie avec un impact socio-économique important. Les alternatives diagnostiques et thérapeutiques sont légion mais, souvent mal coordonnées, elles risquent de ne pas apporter de solution satisfaisante. Le propos de ce fascicule est de présenter une approche pluridisciplinaire, un nouveau concept de diagnostic et de prise en charge thérapeutique par un ensemble de disciplines complémentaires réunies au sein d une seule unité fonctionnelle impliquant une circulation optimale de l information médicale. Services de Médecine Physique et Rhumatologie / Orthopédie des Cliniques de l Europe

3 4 CONNAÎTRE CONNAÎTRE 5 CONNAÎTRE Anatomie et fonction de la colonne vertébrale La colonne vertébrale La colonne vertébrale est contituée de 24 vertèbres, du sacrum et du coccyx. Sept vertèbres cervicales constituent la colonne cervicale. Douze vertèbres dorsales constituent la colonne dorsale et cinq vertèbres lombaires associées au sacrum forment la colonne lombaire sacrée. Il existe au niveau des colonnes cervicale, thoracique et lombaire des courbures physiologiques, à savoir; la lordose cervicale, la cyphose dorsale et la lordose lombaire. 1) Les vertèbres Chaque vertèbre est constituée d un corps vertébral, d une apophyse épineuse, de 2 apophyses transverses et de 2 apophyses articulaires. Les apophyses articulaires limitent les mouvements de la colonne dans certaines directions bien définies. Les arcs vertébraux servent à la protection des éléments neurologiques. Le corps vertébral forme l élément d appui. 2) Le disque intervertébral Le disque intervertébral constitue le lien entre les corps vertébraux. Il est constitué d une zone centrale appelée nucleus -pulposus comportant une matière épaisse et gélatineuse. Ce noyau est entouré d un anneau fibreux appelé annulus fibrosus. Les éléments de cet anneau fibreux suivent un trajet spiraloïde. La combinaison d un noyau gélatineux et d un anneau fibreux constitue un amortisseur efficace et assure une liaison souple mais solide entre les corps vertébraux. Lorsque 2 vertèbres sont empilées, elles dégagent l espace intervertébral. Un bombement du disque irritera donc la racine nerveuse essentiellement là où cette racine traverse le canal osseux intervertébral. Le coincement de la racine se produira d autant plus facilement que les dimensions de ce canal sont réduites. FONCTION Mobilité Mobilité Limitation Protection ANATOMIE Apophyse épineuse Apophyse transverse Apophyse articulaire Arc vertébral Noyau pulpeux Anneau fibreux Ligament postérieur Nerf sciatique Appui Corps vertébral Corps vertébral Anneau fibreux Noyau pulpeux

4 6 CONNAÎTRE COMPRENDRE 7 3) Le canal vertébral Le canal vertébral se situe à la face postérieure du corps vertébral. Dans ce canal se trouve les nerfs dont émergent bilatéralement les racines nerveuses. Nerfs Vertèbre COMPRENDRE La clinique du dos La Clinique du dos se définit comme une nouvelle approche de la douleur vertébrale. Dans la plupart des cas, il s agit de lombalgies ou de cervicalgies chroniques, même après intervention chirurgicale. Ces douleurs sont le plus souvent d origine discale ou arthrosique : La hernie discale liée à une dégénérescence du disque intervertébral avec saillie du disque et irritation des racines nerveuses (nerfs sciatiques). Lumbago Sciatique Nerf sciatique 4) Les ligaments et les muscles Les vertèbres sont reliées entre elles par un ensemble ligamentomusculaire. Hernie discale Le syndrome facettaire causé par une dégénérescence des articulations des apophyses articulaires postérieures et/ou à leur déplacement. Articulations postérieures

5 8 COMPRENDRE COMPRENDRE 9 Les troubles posturaux liés à l adoption progressive d attitudes vicieuses dans un contexte de déséquilibre musculo-ligamentaire. L originalité de la Clinique du dos réside dans : - une stratégie diagnostique et thérapeutique multidisciplinaire - un bilan et un traitement dans les meilleurs délais - si nécessaire, l utilisation de techniques chirurgicales peu invalidantes en hospitalisation d 1 jour. 1) Qu entend-on par approche multidisciplinaire? La Clinique du dos rassemble des chirurgiens orthopédistes, des anesthésistes travaillant dans le cadre de la Clinique de la douleur, des spécialistes en Médecine Physique, des rhumatologues, des kinésithérapeutes. Le médecin traitant recevra dans les meilleurs délais un rapport rédigé par l ensemble de l équipe. 2) Que se passe-t-il lors d une consultation? Remise d un questionnaire standard au patient (siège, intensité et horaire de la douleur, facteurs déclenchants ou aggravants, répercussion sur les activités de la vie journalière, ). Examen clinique approfondi Examen radiologique et scintigraphique Mise au point fonctionnelle dans le service de Médecine physique comprenant : - L évaluation isocinétique : dynamométrie se caractérisant par une mesure de la force musculaire à vitesse de mouvement constante contre une résistance variable adaptée continuellement. - L électromyographie (EMG) : étude des muscles et des nerfs à partir de l examen électrologique de la contraction musculaire et de la stimulation nerveuse. Au départ, s imposent souvent une mise au repos de très courte durée et la prise d anti-inflammatoires. Les AINS, soit per os, soit par voie parentérale ont pour but de soulager rapidement les phénomènes inflammatoires au niveau des articulations et des tissus mous voisins. A l exception des ulcères de l estomac ou du duodenum, l insuffisance rénale ou hépatique, les contre-indications absolues des antiinflammatoires sont rares et leur prescription constitue un acte thérapeutique de base. Ces anti-inflammatoires peuvent être associés à des myorelaxants et des antalgiques. On s orientera éventuellement ensuite vers des techniques réalisables en one day. La clinique de la douleur L infiltration péridurale : il s agit d un traitement basé sur l injection de corticostéroïdes dans l espace péridural. Cet espace est un passage obligé pour les différentes racines nerveuses éventuellement enflammées. L injection péridurale se fera soit au niveau cervical, soit au niveau lombaire selon la topographie de la douleur. Les indications les plus courantes sont les douleurs radiculaires associées à : - une hernie discale; - une discopathie; - un canal lombaire étroit. L injection de cortisone se fait à intervalles réguliers variant selon les cas de 1 à 3 semaines. Le nombre d infiltrations nécessaires est en général de 3. Ces infiltrations s accompagnent d une diminution de la douleur dans 60 % des cas et créent ainsi une situation propice à un traitement de rééducation. L infiltration intra-foraminale : dans certaines hernies discales, très latéralisées, et qui s engagent dans le foramen intervertébral, l infiltration péridurale ne suffit pas à soulager le patient. Une infiltration intra-foraminale est alors plus indiquée.

6 10 COMPRENDRE COMPRENDRE 11 L injection de la cortisone se fait sous contrôle radio sélectivement dans le trou de conjugaison et en contact direct avec la racine sollicitée. L injection de cortisone se fait à intervalle régulier variant selon les cas de 1 à 3 semaines. L infiltration interapophysaire postérieure : certaines lombalgies, parfois associées à une irradiation dans les cuisses, ont comme origine une inflammation des facettes ou articulations interapophysaires postérieures. Cette douleur peut simuler une douleur du nerf sciatique ( douleur pseudosciatique ). On peut infiltrer cette articulation et y injecter de la cortisone. L intérêt d injecter également un anesthésique local est purement diagnostique. En effet, si une amélioration immédiate est ressentie suite à l injection, on est en droit de confirmer l origine de la douleur. En cas de récidive et afin d obtenir un effet à plus long terme, on procède à une désensibilisation par thermolésion (radiofréquence) des facettes concernées. Le même raisonnement est valable pour certaines cervicalgies. Rhizolyse percutanée : technique thérapeutique, la rhizolyse est exécutée sous anesthésie locale et consiste en une cautérisation de petits filets nerveux purement sensitifs au niveau de la facette articulaire postérieure. Discographie : technique d imagerie, la discographie est réalisée sous anesthésie locale et parfois sédation. Elle permet de situer le niveau de dégénérescence discale en vue d une intervention ultérieure et aussi de préciser le niveau douloureux lorsque plusieurs disques sont atteints. Sténose du canal lombaire Recalibrage du canal lombaire : le diamètre du canal lombaire diminue par des effets dégénératifs. Ceci provoque un pincement des racines nerveuses avec des douleurs de type sciatique et/ou des difficultés à la marche. Le périmètre de marche se limite progressivement. Par l intermédiaire d une chirurgie miniinvasive il est possible d agrandir le diamètre du canal lombaire, sans devoir implanter des vis etc. Les patients peuvent se lever et marcher le lendemain de l intervention sans devoir porter de corset. Arthrodèse : si des douleurs lombaires persistent après un traitement conservateur complet à la physiothérapie, il est parfois nécessaire de bloquer une ou plusieurs vertèbres. Plusieurs techniques sont à disposition. Les techniques mini-invasives par la paroi abdominale permettent de bloquer des vertèbres sans devoir inciser des muscles, ainsi la revalidation est plus rapide. Médecine physique Ecole du dos : - Notions anatomo-physiologiques - AVJ - Notions de pathologie disco-radiculaire - Traitements proposés - Facteurs de risque - Questions/réponses Orthopédie Microdiscectomie : technique thérapeutique, la microdiscectomie est réalisée sous anesthésie générale et contrôle microscopique optique. Elle permet l exérèse de la hernie discale en passant entre les lames des vertèbres incriminées. La durée d hospitalisation est de 3 jours, suivie d une incapacité de travail.

7 12 PRéSERVER PRéSERVER 13 PRÉSERVER Des principes à automatiser 1) Elargir les bases d appui au sol 4) Solliciter les jambes pour protéger ses vertèbres a) Debout En fente latérale En fente avant 2) Rapprocher l objet du centre de gravité du corps b) Près du sol 3) Multiplier les points d appui Par exemple: la main, le genou A genoux Accroupi En chevalier servant

8 14 PRéSERVER PRéSERVER 15 Des mouvements à éviter Bien se tenir dans les positions du quotidien 1) Debout a) Position spontanée Quand on reste trop longtemps debout on a tendance à relâcher le dos et à le creuser, ce qui peut provoquer des douleurs b) Position corrigée Il faut penser régulièrement à bien se repositionner pour empêcher l apparition de douleurs : s autograndir et basculer le bassin Rotation Rotation-flexion Se courber en avant Se pencher en arrière Remarques : - ne pas rester trop longtemps dans une même position - eviter le port de chaussures à talons trop hauts ou trop plats; le talon idéal se situe entre 2 et 4 cm.

9 16 PRéSERVER PRéSERVER 17 2) Assis a) Position de travail Une jambe vers l avant, l autre repliée sous le siège. porter correctement 1) Ramasser b) Position d écoute Appuyer le tronc contre tout le dossier afi n de soutenir la colonne lombaire. 2) Transporter c) Position de détente Le corps doit être entièrement soutenu. 3) Couché a) Dormir sur le côté Position du foetus, jambes légèrement repliées, la tête soutenue par un coussin. b) Dormir sur le dos Glisser un coussin sous la nuque et les genoux en cas de douleur. c) Dormir sur le ventre Cette position est à éviter. Elle augmente les risques de lordose lombaire et gêne la respiration. Mettre un coussin sous le ventre si l on ne peut dormir autrement. remarque : transporter des objets lourds dans un caddie limite le port de charge, mais les risques de rotations du buste restent présents. 3) Soulever Répartir la charge des 2 côtés Utiliser les jambes autant que possible

10 18 APPLIQUER APPLIQUER 19 APPLIQUER se LeVer se LaVer 1) Au lavabo Adopter la position de la fente avant. Pour se brosser les dents prendre appui sur la main. Utiliser un verre pour se rincer la bouche. Fléchir les genoux Pivoter sur le côté, épaules et bassin en même temps 2) Au bain Pour s asseoir ou se relever s aider au maximum des bras. Dans la mesure du possible, privilégier la douche au bain. Basculer les jambes pour se redresser Se lever en se penchant en avant et en s aidant des bras se coucher Effectuer les mêmes gestes que pour le lever mais en sens inverse. remarque : eviter les lits trop bas.

11 20 APPLIQUER APPLIQUER 21 3) Se laver les cheveux De préférence dans la douche. Dans la baignoire : à genoux, le plus près possible du bain en prenant appui avec le ventre sur le bord de la baignoire. s habiller 1) Debout, en appui Basculer le bassin en gardant une jambe tendue pour enfi ler des vêtements par le bas (pantalon, slip, chaussettes, collant, ). 2) Assis Garder le dos droit. 4) Se laver les pieds Pour enfi ler des chaussures, utiliser un chausse-pied à long manche ou poser le pied en hauteur et plier l autre jambe. On peut également s asseoir en gardant le dos droit. 5) Se couper les ongles

12 22 APPLIQUER APPLIQUER 23 Les tâches ménagères 1) Faire le lit Utiliser les positions en fente avant ou latérale. Pour border le lit, poser un genou au sol. Eviter de soulever le matelas ou de le retourner seul. 3) La lessive a) Votre machine se charge par le haut : Placer votre panier à linge à la hauteur de l ouverture de la machine afi n d éviter de courber le dos. Limiter par ailleurs les rotations du tronc. 2) Balayer, aspirer, racler, Penser à adopter la position en fente avant ou latérale. Pour vous baisser ne pas courber le dos, mais fl échir les jambes. b) Votre machine se charge par l avant : Déposer le panier à linge sur le sol et remplir la machine en adoptant la position du chevalier servant.

13 24 APPLIQUER APPLIQUER 25 c) Faire sécher le linge : Eviter de pendre votre linge trop haut afin de limiter les risques d hyperlordose (dos creux). Préférer le séchoir sur pied, réglable en hauteur et poser le linge sur un tabouret à votre portée ou opter pour le sèche-linge (à remplir comme la machine à laver). 4) Laver les vitres : Pour les carreaux du haut, utiliser un raclette à manche long ou monter sur un escabeau et disposer votre matériel à proximité. Pour les carreaux du bas, opter pour la position du chevalier servant en posant un genou au sol. d) Le repassage : Régler la hauteur de la table selon votre position. Assis Debout

14 26 APPLIQUER APPLIQUER 27 5) Dans la cuisine : a) Quelques conseils de base : - Le plan de travail doit être adapté à votre taille (ni trop haut, ni trop bas) - Eviter les rotations du buste - Préférer un four encastrable (à hauteur de thorax) et opter pour un congélateur-armoire. - Ranger les appareils lourds à portée de main afi n d éviter de les transporter trop fréquemment. c) Cuisiner : - Debout Prendre appui sur le plan de travail ou l évier et adopter les positions en fente avant ou latérale pour éviter l enroulement du dos. b) Le rangement : - Armoires basses, lave-vaisselle, Se baisser en pliant les jambes. - Assis Garder le dos droit. - Armoires hautes, Grimper sur un escabeau pour éviter les hyperextensions du rachis.

15 28 APPLIQUER APPLIQUER 29 Future maman La grossesse augmente les risques de lordose lombaire. Veillez donc régulièrement à basculer le bassin en position intermédiaire et ménagez vous des temps de repos. 1) Prendre un enfant dans ses bras : Limiter les positions dos rond ; plier les genoux, poser un genou au sol, ou s accroupir. 2) Les déplacements avec bébé : Les premières semaines, porter-le en position ventrale (sac kangourou), ensuite sur le dos (porte-bébé à ceinture ventrale) ou sur la hanche en veillant à ne pas enrouler le dos. Privilégier les promenades en poussette (garder le dos droit). 4) La bain : - Prendre le bain en même temps que votre enfant. - Placer la baignoire de bébé à votre hauteur (sur le sol, poser un genou par terre et contre le bassin). - Dans la baignoire, (se mettre à genoux contre la baignoire, prendre également appui contre le bord). 5) Changer l enfant : - Sur une table haute, en fente avant ou latérale contre le bord du meuble. Placer l enfant le plus près possible de vous. 6) L habillage : - Se mettre tous deux à la même hauteur. 7) Allaiter : - Bien s asseoir contre un dossier haut et prendre appui avec le coude (sur un coussin, un accoudoir, ) 3) Sortir un enfant de son lit, du siège-auto, : Choisir un lit à barreaux coulissants. Pour prendre l enfant, avancer le plus près possible du lit. Dans la voiture, se rapprocher au maximum du siège-enfant et poser un genou sur la banquette. Remarque : Penser également au dos de votre enfant (dès son plus jeune âge). Plus tard éviter qu il ne charge trop son cartable et privilégier les cartables à porter sur le dos.

16 30 APPLIQUER APPLIQUER 31 Les relations sexuelles Aucune position n est contre indiquée, veiller cependant à éviter les hyperextensions et privilégier votre confort. En cas de douleurs lombaires : Préférer : - La position latérale - La position assis-couché - Coussin dans le bas du dos En voiture 1) Pour s installer : S asseoir en se tenant aux montants de la voiture ou au volant, ensuite pivoter progressivement et tourner en même temps les membres inférieurs, les épaules et le bassin. 2) Pour sortir : C est l inverse, tourner le bassin, les épaules, les membres inférieurs et se redresser en prenant appui sur le volant ou les montants du véhicule. Quelques conseils S asseoir confortablement au fond du siège, le dos en appui contre le dossier (un coussin lombaire peut parfois être placé entre le dos et le dossier si nécessaire). Quand vous enfoncez les pédales, veillez à ce que toute la cuisse reste en contact avec le siège. Seuls la cheville et le pied doivent être mobilisés. Sur l autoroute, incliner votre siège afin de reposer le dos pendant les longs trajets. Au cours de vos manoeuvres, limiter les rotations du buste et adopter le réflexe de pivoter sur les fesses et d utiliser les rétroviseurs. Quand à charger ou à décharger votre voiture, garder en mémoire les conseils de prudence détaillés dans les chapitres précédents afin de ménager votre dos.

17 32 APPLIQUER APPLIQUER 33 Le JardinaGe 1) Pour râtisser, bîner : - Adopter la position en fente avant et utiliser des outils à long manche (hauteur des épaules, ou plus haut). - Eviter autant que possible de bêcher (pensez au motoculteur ), cela peut s avérer très risqué pour votre dos si vous ne verrouillez pas convenablement les lombaires. au travail 1) Debout devant un plan de travail Pour les travaux lourds, le plan de travail doit être abaissé. Si vous devez effectuer des travaux de précision, il doit être surélevé. Devant la table de travail, adopter les positions en fente avant et latérale. Si le plan de travail est trop bas, n hésitez pas à vous installer sur un tabouret haut et prenez appui sur le ventre ou surélevez un pied en le posant sur une cale de 10 à 15 cm. 2) Pour tous les travaux de plantation, cueillette ou désherbage : - Opter pour la position du chevalier servant, ou travailler à genoux. Pour votre confort, n hésiter pas à glisser un mousse de protection sous les genoux. - Penser aussi à arroser vos plantes avec un tuyau d arrosage. Ce qui vous permettra de ne pas vous baisser inutilement. 2) Travail assis Le choix du siège est important; il doit être stable, réglable en hauteur et en profondeur, et pas trop mou. Asseyez-vous bien au fond du siège, le dos contre le dossier. Placez les objets que vous utilisez régulièrement à votre portée afi n d éviter les rotations et hyperextensions inutiles. Pensez également aux sièges à position intermédiaire (assis-debout) qui permettent de soulager les membres inférieurs.

18 34 APPLIQUER APPLIQUER 35 Sport et détente 1) La détente Une bonne musculature et des articulations souples sont indispensables au bon fonctionnement de l appareil locomoteur. Les muscles nous permettent de nous maintenir dans une position adéquate, de verrouiller les vertèbres lombaires au cours de certains efforts et d épargner notre dos en sollicitant les jambes et les bras. b) Le renforcement musculaire Quelques exercices : a) La bascule du bassin Dos Jambes c) La mobilisation de la colonne cervicale

19 36 APPLIQUER APPLIQUER 37 d) La tonification des abdominaux f) La relaxation Remarque : Pour être efficaces, ces exercices sont à pratiquer quotidiennement. Grands droits e) Les étirements Obliques 2) Le sport - Quel que soit le sport choisi, il est indispensable d utiliser un matériel adéquat (bonnes chaussures, raquettes, ) et de suivre les conseils d un spécialiste (l apprentissage des bons mouvements est essentiel) - Travailler à son rythme et selon ses capacités physiques. a) Sports conseillés : - Le dos crawlé (limite l amplitude des bras, attention la brasse peut provoquer une hyperextension); - La marche (porter de bonnes chaussures); - La gymnastique (contrôler ses mouvements); - Le vélo (sans enrouler le dos, selle bien réglée). - Fitness avec coach.

20 38 APPLIQUER 39 b) Le footing, le tennis, le ski, le basket et l équitation sont à pratiquer avec la plus grande prudence. c) Quant aux sports d impact (parapente, parachutisme, ) et aux sports violents (rugby), ils sont à éviter. compétence efficacité accueil personnalisé confort tels sont nos engagements Remarque : Déconseillez à vos enfants la pratique du trampoline.

21 Avenue Hamoir Avenue Moscicki Bosveldweg rue Langeveld Avenue de la Floride Chaussée de Waterloo Avenue De Fré Avenue De Fré Avenue Juliette Avenue de la Floride Avenue Beau Séjou Avenue René Gobert Entrée des urgences Chemin Boondael ACCÈS rue Langeveld Entrée principale N 206 Avenue Ptolémée Avenue de l Observatoir Avenue de Diane Chaussée de Waterloo rue des Astronomes Avenue de la Laiterie Avenue de la Laiterie Avenue de Diane BOIS DE LA CAMBRE Avenue de la Clairière Champ du Vert Chasseur Avenue du Panorama Avenue du Vivier d Oie rue Charles Degroux av. Albert Jonnart Entrée principale N 150 rue de Linthout rue de Lantsheere Square Burlet rue Gérard rue d'oultremont rue de Linthout Entrée des urgences site ste-elisabeth Voiture : Parking payant sous la clinique, avenue de Fré Bus : Lignes 38, 41, 136, 137, 365 et W rue Charles Degroux rue d'oultremont rue Gérard Clos du C Rue Bâtonnier Braffort rue des Tongres Avenue de l Yser Avenue de l Yser rt inquan tenaire site st-michel Voiture : Parking payant sous la clinique, dans la rue Charles Degroux Tram : Lignes 23, 24, 25, 81 et 83 Métro : Lignes 1 ou 5 Bus : Lignes 20, 22, 27, 28, 61 et 80 Train : Gare SNCB de Mérode Site Ste-Elisabeth avenue De Fré Bruxelles Tél. : Urgences 24 h/24 Tél. : Site St-Michel rue de Linthout Bruxelles Tél. : Urgences 24 h/24 Tél. : rue des Ménapiens MERODE STATION MERODE Avenue de Tervueren Avenue de Tervueren Avenue des Gaulois Editeur responsable : asbl Cliniques de l Europe, avenue De Fré Bruxelles 2012 : Tout droit de traduction, reprise et reproduction même partiel est réservé. Bestaat ook in het Nederlands.

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Pendant

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Après l opération

Plus en détail

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n dos p r e n d r e s o i n d e s o n Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse La qualité au service de votre santé Cette information, éditée par l Institut de physiothérapie de la Clinique de La Source, vous

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

INFORMATION EN CAS DE DéCèS D UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE

INFORMATION EN CAS DE DéCèS D UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE INFORMATION EN CAS DE DéCèS D UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE Aux membres de la famille, Aux amis du défunt, La direction, les Membres du Personnel des Cliniques de l Europe se joignent à nous pour vous présenter

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

INFORMATION EN CAS DE DéCèS D UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE

INFORMATION EN CAS DE DéCèS D UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE INFORMATION EN CAS DE DéCèS D UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE Aux membres de la famille, Aux amis du défunt, La direction, les membres du personnel des Cliniques de l Europe se joignent à nous pour vous présenter

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients Information destinée aux patients Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Sommaire Introduction... 3 Préparation musculaire...

Plus en détail

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos 1 2 3 4 Des causes diverses, souvent liées au travail Plaintes et lésions Prévention: mieux vaut

Plus en détail

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques Vivre avec une prothèse du genou Conseils pratiques Introduction Pourquoi cette brochure? Avant la pose de votre prothèse de genou, vous avez bénéficié d un cours. L objectif de ce document est de résumer

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

Le mal de dos est décrit par de nombreux auteurs

Le mal de dos est décrit par de nombreux auteurs Carrière et mal de dos, la nécessaire prévention Les professionnels des métiers de la petite enfance sont particulièrement confrontés au fléau social qu est le mal de dos. Touchant près de 80 % de la population

Plus en détail

Ménagez. votre dos! Mutualités

Ménagez. votre dos! Mutualités Ménagez votre dos! votre Mutualités L i b r e s I nterrogez un groupe et constatez combien de personnes ont déjà éprouvé des maux de dos Chacun devra, un jour ou l autre, faire face à des problèmes lombaires

Plus en détail

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien CRF Bretegnier Centre de Réadaptation Fonctionnelle - Héricourt Apprendre à vivre avec son dos au quotidien Ce livret est destiné aux personnes souhaitant prendre soin de leur dos. CRF Bretegnier 14 rue

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2 Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2 Objectif Les apprenants soulèvent et portent des charges correctement. Public-cible - Des apprenants

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Par Pierre Antonietti Chirurgien orthopédiste Clinique Jouvenet, Paris Il existe deux types de scolioses de l adulte : des scolioses de

Plus en détail

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires La Lombalgie Douleur rachidienne

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

Ouvrons le dial O gue. Mal de dos. Prendre soin de son dos

Ouvrons le dial O gue. Mal de dos. Prendre soin de son dos Ouvrons le dial O gue Mal de dos Prendre soin de son dos Prendre soin de son dos Vous souffrez de rachialgie (mal de dos) commune et vous souhaitez faire quelque chose pour mieux gérer vos problèmes de

Plus en détail

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos des instruments ayant une très faible efficacité. Le Nubax Trio est maintenant soutenu par de nombreux brevets et distributeurs à travers le monde. Cet appareil

Plus en détail

Ménagez votre dos Spaar uw rug

Ménagez votre dos Spaar uw rug Ménagez votre dos Spaar uw rug Ménagez votre dos Vous vous êtes déjà fait mal? Il vous est déjà arrivé de ne plus pouvoir bouger? Vous vous reconnaissez? Alors, il est grand temps de réagir! La plupart

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir de l opération. Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération

Tout ce qu il faut savoir de l opération. Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération Tout ce qu il faut savoir de l opération Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération Prothèse Radio après l opération Voir l opération Clic ici Conseils pratiques après l opération

Plus en détail

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM FICHE PATIENT : LE POST PARTUM Le post partum est la période qui suit immédiatement un accouchement ; il s agit de la période comprise entre l expulsion du bébé et le retour des organes à un stade pré-gravidique.

Plus en détail

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ]

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ] DÉFINITION : La scoliose est caractérisée par une déviation latérale ou transversale du rachis. On en distingue cinq types : congénitale, neuropathologique, antalgique ou cicatricielle, malpositionnement

Plus en détail

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Étirement Fessiers 1/2 p.02 Fessiers 2/2 p.03 Ischio-jambiers 1/3 p.04 Ischio-jambiers 2/3 p.05 Ischio-jambiers 3/3 p.06 Quadriceps 1/2 p.07 Quadriceps

Plus en détail

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS Le mal de dos? Nous sommes pratiquement tous concernés! En effet, plus de 80% de la population

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

Etirements du sportif

Etirements du sportif Etirements du sportif Principales chaînes musculaires SP01 Un corps pour comprendre et apprendre Anne Le Rouzic Les exercices qui vont suivre nécessitent un échauffement musculaire préalable. Les étirements

Plus en détail

Claude Karger Anne Sophie Kesseler

Claude Karger Anne Sophie Kesseler Claude Karger Anne Sophie Kesseler Docteur, j ai mal au dos!! Faites de la natation, ça va passer Mythe ou réalité? Les poissons souffrent-ils du dos? A priori, non. Pourquoi? Ne sont pas soumis à la pesanteur!!

Plus en détail

CONFORT. à domicile. Votre

CONFORT. à domicile. Votre Cachet du pharmacien ACCOMPAGNEMENT Les anticoagulants oraux - Votre confort à domicile Le désir de grossesse - Le diabète - La pharmacie @ domicile Votre santé en tête-à-tête - Le suivi de votre traitement

Plus en détail

Douleur au cou, au dos et hernie: solutions en physiothérapie.

Douleur au cou, au dos et hernie: solutions en physiothérapie. www.cliniquephysioplus.com Une solution naturelle pour vous aider à vous rétablir : la physiothérapie Douleur au cou, au dos et hernie: solutions en physiothérapie. ÉRIC GUY PHYSIOTHERAPEUTE EST : par

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps...

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... Gestes et Postures À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... INTRODUCTION La compétence que vous avez développé pendant ce stage et qui s affinera avec le temps s inscrit dans le cadre

Plus en détail

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE

LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE La colonne vertébrale présente des courbures normales (physiologiques) : lordoses et cyphoses qu'il convient de différencier de courbures pathologiques (cyphose accentuée,

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

Exercices avec SWISS - BALL

Exercices avec SWISS - BALL 2010 Exercices avec SWISS - BALL CAYUELA Christophe 23/10/2010 Quelques explications : Qu est ce que le swiss ball : Conçue dans les années 60 par un Suisse, le Swissball se repend dans les salles de gym.

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Explications sur la présentation PowerPoint pour entreprises

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Explications sur la présentation PowerPoint pour entreprises Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Explications sur la présentation PowerPoint pour entreprises Objectif Les maîtres/ses d apprentissage, ainsi que les formateurs/trices

Plus en détail

MemenDos. 20 www.prevention-sante.com. www.prevention-sante.com

MemenDos. 20 www.prevention-sante.com. www.prevention-sante.com Le mal de dos Guide Prévention MemenDos Mutuel Spheria Val de France Service Prévention Tél. : 02 38 78 74 00 e-mail : prevention@svf.fr Mutuel régie par livre II du code de la mutualité inscrite au Registre

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

REEDUCATION DE L EPAULE

REEDUCATION DE L EPAULE REEDUCATION DE L EPAULE L épaule est une articulation très particulière à plus d un titre Sa structure osseuse en fait une articulation instable : une tête humérale de gros volume s articule avec une petite

Plus en détail

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais

Plus en détail

LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire

LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire Chivoret Nathalie Service de Neurochirurgie Hôpital Pasteur RAPPELS ANATOMIQUES LA VERTEBRE LOMBAIRE Le corps vertébral L arc postérieur - l apophyse épineuse

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

Les écoles du dos PURPAN CHU TOULOUSE CHRU TOURS

Les écoles du dos PURPAN CHU TOULOUSE CHRU TOURS L E S G U I D E S P R E V E N T I O N connaître les postures et les gestes justes Préface Huit Français sur dix souffrent ou souffriront du mal de dos à un moment ou un autre de leur vie. Le personnel

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Remerciements...v Préface... vii Avant-propos... xi Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Nomenclature française traditionnelle et terminologie anatomique officielle...xvii Table des matières...

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine )

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine ) Comment mieux se tenir sans peine ( ou presque sans peine ) Notre structure rigide est le squelette, composé de nombreux segments mobiles les uns par rapport aux autres. Et maintenu dans l espace par le

Plus en détail

w w w. m e d i c u s. c a

w w w. m e d i c u s. c a www.medicus.ca En appelant la colonne vertébrale «arbre de vie» ou «fleuve sacré qui irrigue tout le corps», les Anciens voyaient juste. De tout temps considéré comme fragile, cet axe du corps se révèle

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11 «Top 10» de l hiver Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 51 11 Commandes www.suva.ch/waswo-f Fax 041 419 59 17 Tél. 041 419 58 51 Auteurs Dr Hans Spring,

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

La musculation en période hivernaleeeee

La musculation en période hivernaleeeee Centre de formation CR4C Roanne Flash performance n 2 (entraînement, biomécanique, nutrition, récupération ) Réalisé par Raphaël LECA & Jean-Charles ROMAGNY www.culturestaps.com La musculation en période

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Hanche 171 I. Exercices pour la bursite trochantérienne et la tendinite du moyen fessier Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Vous pouvez appliquer de la glace durant

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE GENOU

PROTHÈSE TOTALE DE GENOU Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMPRENDRE L ARTHROSE ET L ARTHROPLASTIE DE GENOU L arthrose est le reflet d un déséquilibre entre la surcharge mécanique et la tolérance de

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l'attention du patient HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée ; il faudrait

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire LES ETIREMENTS Notions de base Sommaire Mise en garde Un minimum de connaissances anatomiques et physiologiques Choix des étirements : tableau synthétique Quelques exemples d'étirements fréquemment utiles:

Plus en détail

Analyse biomécanique du mouvement

Analyse biomécanique du mouvement Analyse biomécanique du mouvement Introduction Les 4 mouvements qui seront étudiés dans cette section 1. Squat 2. Développé couché 3. Rameur tronc penché 4. Planche abdominale Squat arrière Squat Technique

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

ECHAUFFEMENT GENERALISE

ECHAUFFEMENT GENERALISE ECHAUFFEMENT L'échauffement, tout d abord généralisé, deviendra au fil des séances plus spécifique. L enseignant pourra donc choisir parmi les situations suivantes celle qui correspondent à un objectif

Plus en détail

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Pendant la grossesse, les muscles du ventre, appelés abdominaux, s étirent beaucoup et perdent souvent de la force. Il est important

Plus en détail

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE Comment aider un hémiplégique COMMENT AIDER UNE PERSONNE HÉMIPLÉGIQUE... - La sortie du lit - Le transfert - Au fauteuil - La marche en deux temps Chaque personne a gardé des capacités et des possibilités

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Service de Chirurgie orthopédique et Traumatologique Hôpital Beaujon 100, boulevard du général Leclerc 92110 CLICHY Accueil : 01 40 87 52 53 Consultation : 01 40 87 59 22 Feuillet d information complémentaire

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

MINI-SÉANCE D EXERCICES POUR LE DOS ET LA POSTURE

MINI-SÉANCE D EXERCICES POUR LE DOS ET LA POSTURE MINI-SÉANCE D EXERCICES POUR LE DOS ET LA POSTURE Avertissement : Ce document n a pas la prétention de tout dire sur les maux de dos car il faudrait pour cela qu il ait la taille d un livre. Les exercices

Plus en détail

En avoir plein le Dos GUIDE POUR LA PRÉVENTION ET LA GUÉRISON DES BLESSURES AU DOS

En avoir plein le Dos GUIDE POUR LA PRÉVENTION ET LA GUÉRISON DES BLESSURES AU DOS En avoir plein le Dos GUIDE POUR LA PRÉVENTION ET LA GUÉRISON DES BLESSURES AU DOS Pour commander En avoir plein le dos, composez le 957-7233 (si vous êtes à Winnipeg) ou le 1 866 929-7233 (si vous êtes

Plus en détail

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS Dr Guillaume LEVAVASSEUR Institut régional de médecine du sport Le tennis Sport complet Force Endurance Souplesse Traumatologie Préventive Curative Le coude lien avec

Plus en détail

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau.

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. Introduction Que l'on travaille assis ou debout, le manque de mouvement lié à une posture statique prolongée peut, à la longue,

Plus en détail

La prévention c est pour la vie! LES MAUX DE DOS. La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé

La prévention c est pour la vie! LES MAUX DE DOS. La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé D O S S I E R S P É C I A L LES MAUX DE DOS La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé La source du mal Éviter les maux de dos Écouter son corps Quand la douleur demeure : les maux de dos chroniques

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015

DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015 La chiropraxie pour les seniors : Pathologies, prévention et traitement Avec une espérance de vie qui ne cesse de croître, les chiropracteurs sont de plus en plus confrontés

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

Livret participant. Prévention. Ouest. Kiné

Livret participant. Prévention. Ouest. Kiné Livret participant 1 Objectifs : Atelier «La santé du dos» Permettre aux participants d évaluer leurs facteurs de risques personnels et environnementaux de rachialgies Permettre aux participants d acquérir

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Objectif de votre rééducation

Plus en détail

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!!

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! LES LEVÉES DE TENSION Principe Obtenir un relâchement musculaire en pratiquant une contraction musculaire de 6 secondes puis un étirement lors du relâchement

Plus en détail

Lombalgie ou mal de dos Brochure d information pour les patients

Lombalgie ou mal de dos Brochure d information pour les patients Lombalgie ou mal de dos Brochure d information pour les patients Abdellah El Maghraoui Centre de Rhumatologie et Rééducation Fonctionnelle, Hôpital Militaire d Instruction Mohammed V, Rabat. www.rhumato.info

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE RAKOTOMALALA Hoby Nomena RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, mars 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar (APR) 1 Introduction Hanche: ceinture

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

L entraîneur de poche

L entraîneur de poche L entraîneur de poche 04 06 20 30 34 38 44 47 INTRODUCTION MOBILITe FORCE COORDINATION ENDURANCE ENVIE DE NOUVEAUTe? PROGRAMME D ENTRAiNEMENT BIBLIOGRAPHIE DR. HANS SPRING DIReCTeUR MeDICAL DU CeNTRe De

Plus en détail

l avant, puis vers l arrière.

l avant, puis vers l arrière. Faire 10 répétitions de chaque mouvement Demi-cercle avec la tête Ne pas aller vers l arrière. Rotation des épaules Faites des rotations vers l avant, puis vers l arrière. Rotation du bassin Placez vos

Plus en détail