David Delpoio BTS CI 2A. Dossier de prospection

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "David Delpoio BTS CI 2A. Dossier de prospection"

Transcription

1 Dossier de prospection

2 Sommaire I/ Un descriptif de l entreprise ) Présentation Générale ) Le contexte géographique ) Le contexte organisationnel ) Le contexte commercial... 4 II/ Une présentation du contexte commercial, organisationnel et culturel de la prospection ) Le contexte commercial ) Le contexte organisationnel ) Le contexte budgétaire ) Le contexte interculturel... 6 III/ La méthodologie suivie lors des activités de prospection ) La mise à jour de la base de données des clients ) La création de la base de données des prospects et la recherche de prospects ) La prise de contact avec les clients et les prospects... 7 IV/ Le résultat de l action de prospection ) Sur le plan commercial ) Sur le plan budgétaire ) Sur le plan interculturel... 9 V/ L analyse de l action de prospection ) Sur le plan professionnel ) Sur le plan interculturel... 9 Conclusion ) Sur le plan relationnel.8 2) Sur le plan personnel... 10

3 1) Présentation Générale I/ Un descriptif de l entreprise Nom: Funky Urban Klothes Inc. Date de création: 2005 Statut: «Incorporation» ; équivalent en France de la TPE Dirigeant: Juliano Echeverria Chiffre d affaires export: 50 % du Chiffre d affaires global. Historique: En 2005, Juliano Echeverria, avec un diplôme de designer, crée l entreprise tout seul. Descriptif : L entreprise vend au détail des tee-shirts, des pantalons, des jupes, des sousvêtements, des maillots de bain et des accessoires (chapeaux, jouets, cartes postales). Elle imprime elle-même les vêtements quand la quantité n est pas trop importante, sinon elle fait produire en usine en Californie. Il y a 2 lignes de vêtements : - la ligne «urbaine» (Funky Urban) - la ligne «yoga» (Funky Yoga). Elles s adressent principalement aux hommes et femmes et dans une moindre mesure aux enfants en bas-âge (de 3 à 6 ans). L entreprise ne produit que des vêtements adaptés à la saison Printemps/Eté étant donné le climat de Miami. Il y a deux qualités de vêtements pour chaque ligne, un tissu de qualité supérieure (appelé «Burnout») et un tissu d une qualité légèrement inférieure. L entreprise fait aussi dans le design, c est-à-dire que le chef d entreprise peut créer des graphismes personnalisés à imprimer sur les vêtements pour des clients, qui peuvent ainsi choisir la taille, la quantité, les couleurs, le tissu, etc. L entreprise produit ses vêtements en Californie, qui arrivent ensuite à Miami, puis de Miami vers le monde (USA à 90 %, Europe et Asie). Les clients peuvent également commander sur les sites Internet de l entreprise. Les produits mettent environ 2 à 3 semaines pour être livrés. 2) Le contexte géographique Funky Urban Klothes est une entreprise qui se situe au 45 East Flagler Street, Downtown Miami, FL 33131, USA.

4 3) Le contexte organisationnel Funky Urban Klothes est une «Incorporation» qui compte 5 employés aux Etats-Unis. Il y a trois secteurs principaux : - Vente : directe à la boutique et/ou via les sites Internet de l entreprise ; - Production : directe à la boutique (3 machines permettant d imprimer les logos) ou soustraitée en usine en Californie ; - Design : logos conçus par le chef d entreprise Funky Urban Klothes Inc. - Dirigeant: Juliano Echeverria Vente - Juliano Echeverria - Jorge Uribe Production - Jessica Ferreira - Martha - Nancy Design - Juliano Echeverria 4) Le contexte commercial Sous-traitance Fabrication de teeshirts en Californie Le marché : Le marché du prêt-à-porter aux USA représente 150 milliards de dollars en 2010 et croit de 3 % chaque année depuis la dernière décennie. Les consommateurs américains expriment de nouvelles attentes. En effet, leurs choix en matière de mode se tournent davantage vers la recherche de confort, d'innovation et d'écologie. De plus, le développement de nouveaux canaux de distribution comme le E- commerce et les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter a bouleversé les attitudes de consommation. Afin de répondre aux exigences d'un marché de plus en plus compétitif, les délocalisations en Asie et notamment vers les pays tiers se sont accentuées. Cependant, certaines marques ont fait le choix de continuer à produire en Amérique afin de promouvoir leur savoir-faire sous le label «Made in USA». La gamme de vêtements comprend : - Des tee-shirts en grande majorité (cf. Annexe n 1) ; - Des pantalons, des jupes ; - Des sous-vêtements et maillots de bain ;

5 - Des accessoires (chapeaux, jouets, cartes postales). L entreprise possède des sites Internet bien distincts (cf. Annexe n 2) : - Pour la ligne «Funky Urban» (www.funkyurban.net) - Pour la ligne «Funky Yoga» (www.funkyyoga.com) Ainsi, les clients peuvent directement formuler une commande à partir de ces sites. Le positionnement : Sur le marché très concurrentiel des vêtements pour hommes et femmes, Funky Urban Klothes a recours à un positionnement moyen et haut de gamme. L entreprise a su se démarquer car elle crée des logos uniques basés sur un humour décalé orienté vers le sexe. Si les Américains sont friands de ce genre de vêtements, ces derniers attirent également la convoitise de nombreux Européens et des nationalités du reste du monde (ex : Allemagne, Angleterre, Pérou, Singapour ). En effet, le chiffre d affaires export représente 50 % du chiffre d affaires global. Enfin, la différenciation se base sur le contenu des designs imprimés sur les vêtements. De ce fait, l entreprise ne connait, à ce jour, aucun concurrent direct. II/ Une présentation du contexte commercial, organisationnel et culturel de la prospection 1) Le contexte commercial Après la crise financière de 2008, le chiffre d affaires s est effondré et deux des trois boutiques ont du fermer. Le dirigeant a aujourd hui sous ses ordres 5 salariés qui confectionnent et vendent les produits dans une seule boutique. Il y a 2 lignes de vêtements : - la ligne «urbaine» (Funky Urban) - la ligne «yoga» (Funky Yoga) Les clients de l entreprise se distinguent en 2 catégories : - les professionnels qui comprennent les détaillants et studios de yoga (avec boutique intégrée) - les particuliers Pour acheter les produits, plusieurs solutions s offrent aux clients : => en magasin directement => par Internet via le formulaire de commande (cf. Annexe n 3) => par téléphone Le premier travail qui m avait été demandé de faire était de mettre à jour la base de données des clients (compléter les informations sur les clients, remettre en forme et ajouter les nouveaux clients). (cf. Annexe n 4) L objectif de cette prospection était de relancer certains clients, de vérifier s ils étaient encore en activité, de leur proposer les nouveaux produits de l entreprise et de récolter de l information sur eux. Il y avait aussi bien des nouveaux clients que d anciens, des bons clients et des clients qui avaient évoqué un simple intérêt mais sans nouvelle. Malgré les nombreux clients que possédait déjà l entreprise, celle-ci attendait de moi que je fournisse une liste de nouveaux contacts potentiellement intéressés par leurs produits. Elle voulait également que j organise ces contacts en une autre base de données bien distincte,

6 consacrée aux prospects. (cf. Annexe n 5) Le but étant donc ici de faire une liste de prospects avec lesquelles elle pourrait éventuellement traiter dans un futur proche. 2) Le contexte organisationnel Du fait de sa petite taille et du peu de qualifications des employés, l entreprise ne compte pas de service export ou de personnes en charge de la prospection. C est en fait le dirigeant qui s en occupe mais ce n est pas sa seule occupation dans l entreprise étant donné qu il en est le patron. C est pour cela qu il était content de mon arrivée et il m a surtout donné la charge totale de cette mission. Lors de mon stage, j ai pu alors effectuer trois tâches bien distinctes, exigées par le dirigeant : - La mise à jour et la création de bases de données ; - La recherche de prospects (définition des cibles souhaitées) ; - La prise de contact avec les clients et les prospects (établir un «type») 3) Le contexte budgétaire Le chef d entreprise m a donné carte blanche pour ce qui était des outils de recherche des prospects (téléphone, s). Pour les contacts par contre, il ne souhaitait passer que par l . Cependant, aucun budget prévisionnel n a été établi. 4) Le contexte interculturel Au niveau de la prospection, mon patron m a donné des directives précises quant aux choix des pays à prospecter (ce fut principalement les Etats-Unis). J ai alors établi une prospection en anglais exclusivement aux Etats-Unis (New-York, Californie, Texas, Floride). J ai donc été confronté ici à la barrière de la langue en ce qui concerne la compréhension de certaines informations. III/ La méthodologie suivie lors des activités de prospection et les adaptations nécessaires mises en œuvre pour créer et développer des relations professionnelles dans le pays où les prospects sont situés 1) La mise à jour de la base de données des clients Dans cette base de données, il y avait principalement de petites structures, dont 90 % d entre elles étaient américaines. Mais on pouvait recenser des clients du Royaume-Uni, du Canada, de Colombie, de Grèce, du Guatemala, d Inde, d Italie, du Japon, de Porto Rico, de Panama, de Russie, de Singapour, de Suisse, de Turquie et des Emirats Arabes Unis.

7 En constatant que leur base de données des clients n était pas à jour, j ai pris l initiative d améliorer selon les souhaits du chef d entreprise la mise en page et le contenu de cette base de données. J ai également trié les factures des clients concernant la vente de vêtements pour hommes et femmes datant de 2006 à 2010 pour compléter les informations sur les clients, voire en ajouter. L ajout s est fait à partir de l ancienne base, mais également à partir d s, de bons de commandes, de factures, de sites Internet, de cartes de visite et de magazines spécialisés (Yoga Journal par exemple). 2) La création de la base de données des prospects et la recherche de prospects Dans un premier temps, il m a fallu analyser le type de prospects souhaités par mon entreprise. Cela m a conduit à orienter ma prospection en direction de détaillants pour la ligne «Funky Urban» et de studios de yoga pour la ligne «Funky Yoga». Après avoir défini le type de prospects que mon entreprise désirait, j ai pu entamer mes recherches en puisant dans des sources externes à l entreprise. En effet, j ai essentiellement cherché via Internet grâce à des moteurs de recherche tel que «Google», ainsi qu à partir de magazines spécialisés. (cf. Annexe n 6) Une source interne à l entreprise m a également permis de qualifier et d enrichir la base de données à partir de cartes de visite. Ma recherche de prospects n a ici concerné que les détaillants et les studios de yoga situés aux endroits suivants : à New-York, en Californie, au Texas, en Floride. 3) La prise de contact avec les clients et les prospects Apres avoir mis à jour la base de données des clients et conçu la base de données des prospects, j ai pu commencer à relancer les clients et contacter les prospects. La méthode que mon patron voulait que j utilise était une «mass s campaign», en d autres termes une campagne d ing tout simplement. Avec les prospects étrangers des pays comme les Etats-Unis et le reste du monde, le contact s est fait par rédigé en anglais sur le programme «Namaste Light». Ce programme permet de créer des s «type», des listes d s et de les envoyer en masse à des listes nominatives. On peut également savoir qui a ouvert les s, qui ne les a pas ouverts, qui les a directement supprimés, etc. Pour que le contact puisse se faire il a fallu procéder en plusieurs étapes : - tout d abord il a fallu extraire les adresses des bases de données et les convertir sous la forme «.csv» sur Excel ; - en même temps, j ai créé sur le programme des «campagnes», c est-à-dire des listes de contacts nominatives (cf. Annexe n 7) ; - une fois cette conversion effectuée, il a fallu importer les différentes listes d s dans chaque campagne (cf. Annexe n 8) ; - ensuite, j ai conçu deux s «type» : un pour la ligne «Funky Urban» et un pour la ligne «Funky Yoga». (cf. Annexe n 9) Ces s étaient composés d un court texte puis d une image à laquelle des liens hypertextes étaient rattachés. Cela renvoyait au catalogue de la ligne concernée ou encore à sa page Facebook. (cf. Annexes n 10 et n 11) - une fois ces étapes finies, il ne me restait plus qu à envoyer de nombreux s aux différentes listes de contacts. La mise en forme s est faite sous 4 listes : «Funky Urban

8 Individuals» (830 s) / «Funky Yoga Individuals» (263 s) / «Funky Urban Stores» (338 s) / «Funky Yoga Studios-Stores» (461 s). IV/ Le résultat de l action de prospection replacé dans un contexte commercial, budgétaire et interculturel 1) Sur le plan commercial La base de données des clients comptait au final 501 contacts et celle des prospects en comptait 421. Ceux-ci ayant été répartis selon la ligne de vêtements à laquelle ils correspondaient, voici les résultats de ma prospection : Campagne «Funky Urban Stores» (338 s envoyés) Campagne «Funky Yoga Studios- Stores» (461 s envoyés) s ouverts 79, dont 39 ont cliqué sur le lien du catalogue et 1 seul sur la page Facebook. 165, dont 98 ont cliqué sur le lien du catalogue mais aucun sur la page Facebook. s pas encore ouverts s envoyés à la corbeille Etant donné que mon stage s est fini juste après ces envois d s, je n ai pu connaître le nombre de réponses, ainsi que celles qui ont aboutit à des commandes et j ignore donc le chiffre d affaires généré par cette prospection. 2) Sur le plan budgétaire Afin d effectuer cette action de prospection, j ai utilisé mon propre ordinateur muni d une connexion Internet. Le chef d entreprise avait mis à ma disposition un programme informatique permettant de contacter les clients et les prospects ainsi qu un téléphone. J ai exclusivement fait mes recherches à partir d Internet et je n ai utilisé que l pour contacter les prospects et relancer les anciens clients. Ces opérations ont engendré quelques coûts qui restent minimes. En résumé, j ai passé la majeure partie de mon temps à réorganiser les bases de données et à chercher de nouveaux clients et ce n est qu à la fin que j ai envoyé les s, et malheureusement le stage était fini et je n ai pas pu assurer le suivi comme je l aurai souhaité. Je ne connais donc pas le budget réellement engendré par ma prospection, ni sa rentabilité. Cette action de prospection aura tout de même permis de faire connaître l entreprise et ses produits à de nombreux détaillants.

9 3) Sur le plan interculturel Durant cette action de prospection, je n ai pas pu réellement faire face à la culture des pays étant donné que la prise de contact avec les prospects et les clients s est exclusivement faite par . 1) Sur le plan professionnel V/ L analyse de l action de prospection Ces bases de données (des clients et des prospects) m ont aidé dans un premier temps à mieux organiser ma recherche, et m ont par la suite aidé à mieux m organiser lors de la prise de contact avec les prospects et les clients de l entreprise. Ce stage m a permis d appliquer concrètement certaines notions vues en cours tout en me permettant d acquérir de l expérience grâce aux différentes tâches qui m ont été assignées, notamment la création et la qualification de bases de données. En effet, le fait de savoir que le travail qu on fournit sera exploité par un véritable chef d entreprise et qu il y a de l argent à la clé met une certaine pression. Par conséquent, la rigueur et le professionnalisme étaient les maîtres mots lors de ce stage. De plus, la prise de connaissance avec certains documents (factures, bons de commandes, listes de prix, fiche prospect, fiches produits) et avec certains programmes comme «QuickBook» ou «Namaste Light» m apporte des atouts supplémentaires pour l avenir. 2) Sur le plan interculturel Le stage m a permis de confirmer les stéréotypes de la culture américaine en entreprise : - La poignée de main n est utilisée que lors de la première rencontre ; - Les Américains s appellent très vite par leurs prénoms ; - Le vouvoiement n existe pas aux Etats-Unis, cela rapproche considérablement les personnes au sein d une entreprise ; - Ils sont francs et parlent directement du sujet principal ; - Il n y avait pas de code vestimentaire ; - A part le dirigeant, personne ne faisait d heures supplémentaires - Le chef d entreprise était très proche de ses employés ; - L atmosphère qui régnait au sein de l entreprise était pour le moins détendue (les employés avaient la possibilité de travailler avec la musique, de répondre lorsque leur portable sonnait ). Le chef d entreprise lui-même écoutait de la musique pendant qu il travaillait, il garait même sa moto à l entrée du magasin.

10 ainsi que la culture de la vie au quotidien : - les Américains sont très excentriques et sont assez sans-gênes dans leurs comportements (ils parlent fort, ils écoutent la musique fort, ils conduisent de manière à être vus et entendus, leurs styles vestimentaires sont voyants) ; - ils entretiennent des relations très éphémères entre eux et avec les étrangers ; - ils sont cependant très sympathiques et ouverts aux autres. 1) Sur un plan relationnel Conclusion Au sein de l entreprise, le travail s effectuait dans un cadre détendu, ce qui m a permis d être plus à l aise pour travailler. Le dirigeant et les employés ont contribué à ma bonne intégration au sein de l entreprise. En effet, le chef d entreprise prenait le temps de m expliquer tout ce que je ne comprenais pas et répondait volontiers à mes questions. De plus, lui et ses employés s intéressaient beaucoup à ma vie privée ainsi qu à la France et à sa culture. La seule réelle difficulté que j ai rencontrée pendant ce stage fut la barrière de la langue. Etant donné que les Américains ont pour habitude de mâcher leurs mots quand ils parlent, il m était parfois difficile de les comprendre. Mais cette difficulté s amenuisait au fil des semaines. De plus, comme Miami est une ville à 75 % hispanique, nous communiquions parfois en espagnol pour combler l anglais. D ailleurs, je parlais espagnol avec le reste des employés et seulement anglais avec le patron. J entretenais même des relations que l on pourrait qualifier d amicales avec certains membres de l entreprise (j ai déjeuné plusieurs fois avec certains employés et ils m ont même ajouté sur Facebook). 2) Sur le plan personnel Cette expérience fut très enrichissante du point de vue personnel. Ce stage m a globalement rendu plus mûr et autonome. Il m a aussi permis d être au cœur d une culture d entreprise, qui plus est étrangère. Cette dernière nuance induit la découverte d une nouvelle culture, des échanges dans une autre langue que la sienne, un environnement différent, un rythme de vie et de travail auquel il faut s adapter,... Autant d aspects qui m ont donné la possibilité d acquérir des connaissances générales. J ai pu également comparer les écarts et les ressemblances entre l image que je me faisais du pays avant d y aller et la réalité des Etats-Unis.

11 A N N E X E S >> Annexe n 1: Les fiches produits >> Annexe n 3 : Le formulaire de commande sur Internet >> Annexe n 4 : La base de données des clients >> Annexe n 5 : La base de données des prospects >> Annexe n 6 : Les recherches de prospects >> Annexe n 7 : Les campagnes >> Annexe n 2 : Les sites Internet >> Annexe n 8 : Les listes de contacts >> Annexe n 9 : Les s >> Annexe n 10 : Les catalogues >> Annexe n 11 : Les pages Facebook

12 Annexe n 1 : Les fiches produits

13 Annexe n 2: Les sites Internet Pour la ligne «Funky Urban»

14 Pour la ligne «Funky Yoga» Annexe n 3 : Le formulaire de commande sur Internet

15 ACCOUNT OPENING FORM Please this back to us. Customers please fill in the information below so we may process your purchased orders promptly. Name of Company: Name of Agent or Buyer: Street Address: City / State / Zip: Phone #: Fax # My credit card is a VISA MASTER AMEX Name on credit card: Billing Address for card: City / State / Zip: Credit card #: Expiration Date: CCV 3 Digit Security Code (Found on back of card): Authorizing Signature: Your signature above constitutes your acceptance to open an account with us and the authorization for product being prepared by Funky Urban Inc. NOTE: For order cancellations a 30% restocking fee will be charged. Annexe n 4 : La base de données des clients

16 Annexe n 5 : La base de données des prospects

17 Annexe n 6 : Les recherches de prospects

18 Annexe n 7 : Les campagnes

19

20 Annexe n 8 : Les listes de contacts

21 Annexe n 9 : Les s

22 Annexe n 10 : Les catalogues Pour la ligne «Funky Yoga»

23 Annexe n 11 : Les pages Facebook Pour la ligne «Funky Urban» Pour la ligne «Funky Yoga»

7 ACTIONS MARKETING POUR VENDRE PLUS AVEC

7 ACTIONS MARKETING POUR VENDRE PLUS AVEC 7 ACTIONS MARKETING POUR VENDRE PLUS AVEC SOMMAIRE EDITO... 3 1. Visez à décrocher des ventes récurrentes... 5 2. Envoyez des newsletters ciblées... 6 3. Ciblez selon des critères géographiques... 8 4.

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Magisoft CRM. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie

Magisoft CRM. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie CRM ZA LA LAYE 12 Rue de Truchebenate 01100 ARBENT Tél : +33 (0)4.74.81.22.20 Fax : +33 (0)4.74.73.08.99 contact@cerai.fr Www.cerai.fr Magisoft L intelligence Software Progiciels de gestion pour l industrie

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

Plus De Cartouches 2013/2014

Plus De Cartouches 2013/2014 Plus De Cartouches 2013/2014 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ET PRESENTATION...3 MISSIONS...4 LE CONTEXTE DES MISSIONS...4 LES OBJECTIFS...4 LES CONTRAINTES...5 REALISATIONS...6 CHOIX EFFECTUÉS...6 RÉSULTATS...10

Plus en détail

Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur

Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur 1 Le logiciel SuiviProspect permet le suivi des prospects, mais aussi des clients et fournisseurs; il s agit des contacts. Le logiciel permet l envoi de courrier,

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Manuel d utilisation Mailchimp

Manuel d utilisation Mailchimp Manuel d utilisation Mailchimp Sommaire I) L onglet «My Account»... 2 Pour gérer vos utilisateurs... 3 Pour gérer votre facturation et vos abonnements... 3 II) L onglet «Campaigns»... 4 Les différents

Plus en détail

Le Marketing Direct et la relation client

Le Marketing Direct et la relation client Introduction au MD Le Marketing Direct et la relation client Définition du Marketing direct. Il consiste à gérer une offre et une transaction personnalisée à partir de l utilisation d informations individuelles

Plus en détail

OUTILS. Postuler par. télécandidature

OUTILS. Postuler par. télécandidature OUTILS Postuler par Conception Pôle emploi Bretagne Utilisation interne & externe - 02/04/2008 1 La est un service par pole-emploi.fr, qui permet au candidat de se positionner de façon active et rapide

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

Pratique mensuelle de dakshina du Siddha Yoga Commencez ou modifiez en ligne

Pratique mensuelle de dakshina du Siddha Yoga Commencez ou modifiez en ligne Instructions pour remplir en ligne le formulaire pour la pratique mensuelle de dakshina du Siddha Yoga. Veuillez utiliser ce formulaire-ci comme document de référence pour remplir le formulaire en langue

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :...

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :... Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Méthodologie...3 L opération de prospection...3 Cible :... 3 Objectifs :... 4 Fichier client :... 5 Information nécessaire pour mieux vendre :...6 Les techniques

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Présentation de la boutique en ligne du programme Courtier hypothécaire direct. 2015, Banque HomEquity. Tous droits réservés.

Présentation de la boutique en ligne du programme Courtier hypothécaire direct. 2015, Banque HomEquity. Tous droits réservés. Présentation de la boutique en ligne du programme Courtier hypothécaire direct de la Banque HomEquity 1 Boutique en ligne du programme Courtier hypothécaire direct Table des matières Table des matières

Plus en détail

DOSSIER DE MISE EN SITUATION «CASTORAMA»

DOSSIER DE MISE EN SITUATION «CASTORAMA» DOSSIER DE MISE EN SITUATION «CASTORAMA» Préparation : 15 minutes Réception de l appel : 10 minutes Entretien et analyse : 10 minutes Nom candidat :... N candidat :... Établissement (si CCF) : Lycée Georges

Plus en détail

I) Le Quizz HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. III) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le Quizz HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. III) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY II) Le contexte III) Le programme VRAI OU FAUX? Améliorer la fidélité de mes clients c est avant tout développer mon chiffre d affaires. Améliorer la fidélité de mes clients, c est avant tout développer

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Didacticiel. Les statistiques dans Winbike.Plus 1 - LES PARAMETRES RELATIFS AUX STATISTIQUES... 2 2 - LES STATISTIQUES DU MAGASIN...

Didacticiel. Les statistiques dans Winbike.Plus 1 - LES PARAMETRES RELATIFS AUX STATISTIQUES... 2 2 - LES STATISTIQUES DU MAGASIN... Didacticiel Les statistiques dans Winbike.Plus Sommaire 1 - LES PARAMETRES RELATIFS AUX STATISTIQUES... 2 2 - LES STATISTIQUES DU MAGASIN... 5 3 - LES STATISTIQUES DE L ATELIER... 8 4 - LES STATISTIQUES

Plus en détail

51 Idées pour créer son entreprise

51 Idées pour créer son entreprise Écrit et réalisé par William Le Rolland 51 Idées pour créer son entreprise Première impression : janvier 2011 Dernière édition le : 7 mars 2013 Ce même livre a été créé pour le format ebook et livre papier

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Mon état civil. Ma situation

Mon état civil. Ma situation Nom : Prénom : Tél :. Activité : Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur des Services à la personne. Votre Chambre de Commerce et d Industrie a élaboré ce guide pour vous aider à : - vous poser

Plus en détail

Le rapport de stage en entreprise

Le rapport de stage en entreprise Le rapport de stage en entreprise Le rapport de stage est un dossier relié qui suit des règles précises et qui doit être écrit avec un traitement de texte. Ce dossier va vous permettre de présenter votre

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1 Je suis vraiment contente d avoir réalisé mon premier stage en agence car cela m a permis de découvrir un métier vraiment très diversifié au

Plus en détail

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés 1 Quelles difficultés rencontrait l entreprise LDP? Le client L entreprise (appelons

Plus en détail

Modèle/Exemple - Business plan

Modèle/Exemple - Business plan Modèle/Exemple - Business plan Insérez ici le logo de votre enseigne/société NOM/Prénom Addresse 1 Addresse 2 Ville Code Postal Téléphone Fax Mobile E-mail Site Internet Sommaire Page 1. Introduction -

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

LIVRET DE STAGE. (Séquence d observation en milieu professionnel) Du 18 novembre au 22 novembre 2013 COLLÈGE NICOLAS COPERNIC MONTMAGNY

LIVRET DE STAGE. (Séquence d observation en milieu professionnel) Du 18 novembre au 22 novembre 2013 COLLÈGE NICOLAS COPERNIC MONTMAGNY COLLÈGE NICOLAS COPERNIC Collège Nicolas Copernic 8, ruelle Marianne 95360 Montmagny : 01 39 83 46 17 : 01 39 8424 30 Site : www.clg-copernicmontmagny.ac-versailles.fr/ MONTMAGNY LIVRET DE STAGE Ce livret

Plus en détail

INSTRUCTIONS EN FRANÇAIS POUR LE SITE OMNIUM UNIVERSE

INSTRUCTIONS EN FRANÇAIS POUR LE SITE OMNIUM UNIVERSE INSTRUCTIONS EN FRANÇAIS POUR LE SITE OMNIUM UNIVERSE www.omniumuniverse.com 1. CRÉEZ UN COMPTE SUR LE SITE OMNIUM : a. Dans la colonne de gauche, entrez votre adresse email ainsi qu un mot de passe. b.

Plus en détail

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Conférence Big Data CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Le BIG DATA : le nouveau pétrole de la société. En présence de : Christophe MENICHETTI (spécialiste BIG DATA chez IBM) JN. SCHNEIDER et F. WEYGAND (professeurs

Plus en détail

Mise en place d'un logiciel de Gestion de Production Assistée par Ordinateur au sein d'une P.M.I

Mise en place d'un logiciel de Gestion de Production Assistée par Ordinateur au sein d'une P.M.I P a g e 1 Projet de fin d Etudes Mise en place d'un logiciel de Gestion de Production Assistée par Ordinateur au sein d'une P.M.I Situation L entreprise «Le Présentoir SEILLER», P.M.I. de 110 employés,

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

DEVENEZ WEDDING- PLANNER EN 6 ETAPES

DEVENEZ WEDDING- PLANNER EN 6 ETAPES DEVENEZ WEDDING- PLANNER EN 6 ETAPES Tous droits réservés 2012 - Mentions légales : Cet ebook gratuit a été écrit par Marion MAUPIN, fondatrice de l agence My Special Event. Les informations contenues

Plus en détail

Calcul de moyenne de portrait

Calcul de moyenne de portrait Calcul de moyenne de portrait Dupont Maurane & Bourriaud Typhaine TS2 Mon CV. 1 Présentation POURQUOI CE PROJET : Parmi la liste des projets proposés pour le bac, ce sujet m a semblé le plus attrayant.

Plus en détail

Agence pour la création d entreprises

Agence pour la création d entreprises Ce document permet de décrire votre modèle économique en toute simplicité. La méthode présentée est celle développée dans l ouvrage : «Business Model Nouvelle Génération» d Alexander Osterwalder et Yves

Plus en détail

LE PROFIL DU E-COMMERÇANT - Spécial TPE/PME

LE PROFIL DU E-COMMERÇANT - Spécial TPE/PME LE PROFIL DU E-COMMERÇANT - Spécial TPE/PME 2015 Oxatis KPMG CONTEXTE ET METHODOLOGIE Contexte et méthodologie Oxatis Leader européen des sites marchands pour Commerçants, TPE et PME en mode SaaS Créé

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

3.1 L OFFRE ET LA DEMANDE : UN MODÈLE DE MARCHÉ CONCURRENTIEL

3.1 L OFFRE ET LA DEMANDE : UN MODÈLE DE MARCHÉ CONCURRENTIEL L offre et la demande 127 Dans ce chapitre, nous exposerons les éléments du modèle de l offre et de la demande, puis nous les assemblerons avant de montrer comment ce modèle peut être utilisé pour comprendre

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 BON DE COMMANDE

LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 BON DE COMMANDE LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 Une grande étude IPEA Vous voulez cerner le marché du meuble de salle de bains et explorer les pistes prospectives à l horizon 2020? A partir de

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Conseiller(ère) mutualiste. Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Conseiller(ère) mutualiste. Dossier de recevabilité VAE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Certificat de Qualification Professionnelle Conseiller(ère) mutualiste Dossier de recevabilité VAE Candidat

Plus en détail

// Cahier des charges SITE E-COMMERCE. Qui sont vos clients (particuliers, professionnels, hommes, femmes, enfants, haut de gamme, etc.)?

// Cahier des charges SITE E-COMMERCE. Qui sont vos clients (particuliers, professionnels, hommes, femmes, enfants, haut de gamme, etc.)? Vos coordonnées Société Adresse Siret Effectif Coordonnées de la personne en charge du projet Nom Prénom Téléphone E-mail Présentation de votre activité Présentez votre entreprise (secteur d activité,

Plus en détail

Rapport Bourse Explo RA Stage de fin d étude

Rapport Bourse Explo RA Stage de fin d étude 2011 Rapport Bourse Explo RA Stage de fin d étude Yohann BENSADOUN EDI, Davis, CA, USA 28/06/2010 1 Contenu Dates du stage:... 2 Finance :... 2 Budget mensuel :... 2 A compter aussi :... 2 Conditions de

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre

BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre DERNIÈRES CONSIGNES AVANT DÉPART EN PÉRIODE DE FORMATION EN milieu professionnel DATES DES PFMP ANNEE 2014/2015 Semaine d immersion : du lundi 24 novembre

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel

Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel www.uni-presse.fr/pro UNI-Presse 112 rue Réaumur, 75080 Paris Cedex 02 France Tél : 01 42 78 37 72 Fax : 01 42 78 06 57 E-mail : servicepro@uni-presse.fr

Plus en détail

Etes-vous prêt Pour l exercice libéral?

Etes-vous prêt Pour l exercice libéral? Etes-vous prêt Pour l exercice libéral? Christophe DUMAS - Expert-comptable David LADAME Expert-comptable stagiaire 1 LE CONTEXTE EN 2009 2 L ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL La Profession en quelques chiffres

Plus en détail

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci BTS SIO Lycée de la cci FRANCOISE Rémi 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE Nom du tuteur : FRANCOISE Emmanuel Qualité : CEO BTS SIO 2011/2012 Septembre 2012 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION ET PRESENTATION...

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

Fiche de lecture de PFE Guillaume HEMMERTER

Fiche de lecture de PFE Guillaume HEMMERTER 1. INTRODUCTION Les maîtres d ouvrage ou propriétaires de patrimoine immobilier qui s engagent dans la construction ou la rénovation d installations climatiques veulent avoir la certitude d obtenir le

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

Optimisez la gestion des compétences dans votre entreprise

Optimisez la gestion des compétences dans votre entreprise GUIDE PRATIQUE ENTRETIEN PROFESSIONNEL Optimisez la gestion des compétences dans votre entreprise 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI ENTRETIEN professionnel L article 1er de l accord national

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos Rédigé par : Julie PICHOT TABLE DES MATIERES 1. CHOIX DU STAGE : MAGNUM PHOTOS... 2 2. PRESENTATION DE L ENTREPRISE MAGNUM PHOTOS... 2 2.1 CREATION DE L ENTREPRISE... 2 STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE...

Plus en détail

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Cet article présente les principaux résultats de l enquête OPSIS de Marsouin

Plus en détail

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Face aux rapides évolutions de consommation et de distribution en ligne, 3 experts du e-commerce international ont

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

Améliorer sa visibilité avec Google My Business

Améliorer sa visibilité avec Google My Business Améliorer sa visibilité avec Google My Business On se présente! Au programme I. Contexte : Chiffres clés II. Google : moteur de recherche III. Google My Business IV. Intérêt pour vous V. A vous de jouer

Plus en détail

Le Delhaize sous toutes ses coutures Situer sur une ligne du temps l évolution d un magasin.

Le Delhaize sous toutes ses coutures Situer sur une ligne du temps l évolution d un magasin. Le Delhaize sous toutes ses coutures Situer sur une ligne du temps l évolution d un magasin. Type d outil : Activité d apprentissage visant le savoir faire : «reconstituer l ordre chronologique de l évolution

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA ASTIER Marine Université Jean Monnet Saint -Etienne Rapport de fin de séjour Explo RA Sup Ecole polytechnique de Montréal CANADA 2010-2011 L opportunité m a été offerte de pouvoir effectuer mon stage de

Plus en détail

MOOBLES Groupe CIOA - Le Nobel Avenue de l Université 83 160 La Valette-du-Var (France) Tel : 04 94 14 12 40 Fax : 04 94 14 12 41

MOOBLES Groupe CIOA - Le Nobel Avenue de l Université 83 160 La Valette-du-Var (France) Tel : 04 94 14 12 40 Fax : 04 94 14 12 41 Notre objectif : Diminuer vos prix d achats Accédez au commerce international et devenez plus compétitifs Comment? L'analyse du marché du meuble en 2007 montre que les grandes enseignes se partagent le

Plus en détail

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques Le commerce électronique et ses répercussions sur les boutiques Table des matières 2 Introduction 3 4 5 6 Le commerce en ligne gruge une partie des ventes au détail Le furetage en magasin est maintenant

Plus en détail

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY I) Le contexte II) Le programme I) Le contexte II) Le contexte La destination France 1 ère destination mondiale en nombre de touristes avec 84,7 millions de visiteurs étrangers (en 2013). 1 touriste sur

Plus en détail

Solution de Fax mailing

Solution de Fax mailing Simple, pas cher Efficace! Solution de Fax Près de 100% des entreprises sont équipées de machines de fax... et quasiment chaque fax est lu Popfax.com, leader européen de solutions de fax professionnelles

Plus en détail

FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE

FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE Vous avez une ou plusieurs idées? Vous voulez en parler avec d autres personnes pour avoir leur avis? Vous devez donc formaliser cette idée pour pouvoir l

Plus en détail

Leçon 1 Gestion de projet

Leçon 1 Gestion de projet Leçon 1 Gestion de projet Support Cas AMIVI L entreprise AMIVI a participé à un salon professionnel. Ce salon s est déroulé à Lyon Salon du tourisme de plein Air à Bron. Elle a dénombré sur 3 jours de

Plus en détail

Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de Xavier BRIAULT, Directeur des Opérations Emballage

Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de Xavier BRIAULT, Directeur des Opérations Emballage Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de, Directeur des Opérations Emballage groupe SOFLOG GROUPE SOFLOG Cliquez pour modifier le style du titre

Plus en détail

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store L App Store offre des milliers applications d affaires conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

Magisoft. Gestion commerciale. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie

Magisoft. Gestion commerciale. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie ZA LA LAYE 12 Rue de Truchebenate 01100 ARBENT Tél : +33 (0)4.74.81.22.20 Fax : +33 (0)4.74.73.08.99 contact@cerai.fr Www.cerai.fr Gestion commerciale Magisoft L intelligence Software Progiciels de gestion

Plus en détail

Service de Téléprospection

Service de Téléprospection Service de Téléprospection Table des matières I. Qu est-ce que la Téléprospection?... 2 II. Définition Objectifs Fonctionnement du service de Téléprospection... 3 Journée de travail du téléprospecteur

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

CONFÉRENCE FLEXO EMBALLAGE

CONFÉRENCE FLEXO EMBALLAGE en collaboration avec CONFÉRENCE suivi du BBQ annuel de l ATFFEQ Pour plus d informations et pour vous inscrire : www.i-ci.ca COMMANDITAIRES : PARTENAIRES : SAVEZ-VOUS...? > Que 65 % des emballages ont

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Comment démarrer en toute simplicité

Comment démarrer en toute simplicité Comment démarrer en toute simplicité avec Google AdWords? Bienvenue chez AdWords Créez votre campagne publicitaire en quelques clics! Comment démarrer en toute simplicité avec Google Adwords? www.google.fr/gagnezdesclients

Plus en détail

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface C O F A C E 9 novembre 2000 Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface Le commerce interentreprise s est considérablement développé

Plus en détail

Observations aux fins du budget fédéral 2015

Observations aux fins du budget fédéral 2015 Le 6 août 2014 Comité permanent des finances de la Chambre des communes finapbc-cpb@parl.gc.ca Observations aux fins du budget fédéral 2015 Résumé Nous vous remercions de nous permettre de vous faire connaître

Plus en détail

Envoyez de vraies cartes postales personnalisées

Envoyez de vraies cartes postales personnalisées La Poste, http://www.laposte.fr/, aime les nouvelles technologies et offre de plus en plus de nouveaux services en ligne afin de faciliter les démarches de ses clients. C est ainsi que la lettre recommandée

Plus en détail

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER Vous êtes chargés d effectuer un stage à l étranger en vue de réaliser principalement des missions commerciales dans un pays étranger : vers un autre pays ; vers la France

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Sommaire. 1. Vie pratique...2. 1.1. Logement...2 1.2. Argent...2 1.3. Santé...3 1.4. Télécommunication...3 1.5. Stage...3 1.6. Vie quotidienne...

Sommaire. 1. Vie pratique...2. 1.1. Logement...2 1.2. Argent...2 1.3. Santé...3 1.4. Télécommunication...3 1.5. Stage...3 1.6. Vie quotidienne... Université Pierre Mendès France Rapport de fin de séjour / Stage de fin d études Canada, Ontario 11 Sommaire 1. Vie pratique...2 1.1. Logement...2 1.2. Argent...2 1.3. Santé...3 1.4. Télécommunication...3

Plus en détail

France 2015 - France Prospect

France 2015 - France Prospect Brochure More information from http://www.researchandmarkets.com/reports/3092804/ France 2015 - France Prospect Description: France Prospect - La solution indispensable pour votre prospection Annuaires

Plus en détail

23 Octobre 2014 à 15h. Comment faire de la publicité en ligne pour développer votre entreprise?

23 Octobre 2014 à 15h. Comment faire de la publicité en ligne pour développer votre entreprise? 23 Octobre 2014 à 15h Comment faire de la publicité en ligne pour développer votre entreprise? Yannick MOREL Consultant Stratégie Web yannick-morel@web-alliance.fr Référencement Google AdWords Réseaux

Plus en détail

Mode d emploi du site Showbook

Mode d emploi du site Showbook Mode d emploi du site Showbook Showbook.fr Version 0.4.7 Bêta 1 Table des matières Présentation... 4 Inscription sur Showbook... 4 Première utilisation... 5 Statuts des membres... 5 Le menu principal...

Plus en détail

Barrière Emmanuel MST 1 MPE. Rapport de stage. Stage du 24 au 28 Février 2003. Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1

Barrière Emmanuel MST 1 MPE. Rapport de stage. Stage du 24 au 28 Février 2003. Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1 Barrière Emmanuel MST 1 MPE Rapport de stage Stage du 24 au 28 Février 2003 Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1 J ai réalisé cette semaine de stage à la Maison de Kirikou à Angoulême, et après

Plus en détail

MO-Call pour les Ordinateurs. Guide de l utilisateur

MO-Call pour les Ordinateurs. Guide de l utilisateur MO-Call pour les Ordinateurs Guide de l utilisateur Sommaire MO-CALL POUR ORDINATEURS...1 GUIDE DE L UTILISATEUR...1 SOMMAIRE...2 BIENVENUE CHEZ MO-CALL...4 MISE EN ROUTE...5 CONNEXION...5 APPELS...7 COMPOSITION

Plus en détail

ACHETER, CRÉER, GÉRER SON ENTREPRISE EN ALLEMAGNE

ACHETER, CRÉER, GÉRER SON ENTREPRISE EN ALLEMAGNE ACHETER, CRÉER, GÉRER SON ENTREPRISE EN ALLEMAGNE 1 INTRODUCTION L Allemagne se caractérise tout d abord par un poids industriel conséquent. Le secteur industriel représente en effet 28,6 % du PIB allemand

Plus en détail

PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE. Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international

PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE. Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international Nous sommes fiers de vous présenter la nouvelle gamme de solutions

Plus en détail

Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département

Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Développement International de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Utiliser le site Voyages-sncf.com

Utiliser le site Voyages-sncf.com voyages-sncf.com 17 mars 2014 p 1 Utiliser le site Voyages-sncf.com Avec ce tutoriel, vous apprendrez à utiliser le site de la SNCF dédié aux trajets grandes lignes et plus particulièrement à : rechercher

Plus en détail

RÈGLEMENT. Règlement de l opération Benefeet À chaque pas, un avantage

RÈGLEMENT. Règlement de l opération Benefeet À chaque pas, un avantage Règlement de l opération Benefeet À chaque pas, un avantage 1. Qu est-ce que c est À chaque pas, un avantage est une promotion exclusive réservée aux clients inscrits au Club Benefeet: pour chaque achat

Plus en détail