David Delpoio BTS CI 2A. Dossier de prospection

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "David Delpoio BTS CI 2A. Dossier de prospection"

Transcription

1 Dossier de prospection

2 Sommaire I/ Un descriptif de l entreprise ) Présentation Générale ) Le contexte géographique ) Le contexte organisationnel ) Le contexte commercial... 4 II/ Une présentation du contexte commercial, organisationnel et culturel de la prospection ) Le contexte commercial ) Le contexte organisationnel ) Le contexte budgétaire ) Le contexte interculturel... 6 III/ La méthodologie suivie lors des activités de prospection ) La mise à jour de la base de données des clients ) La création de la base de données des prospects et la recherche de prospects ) La prise de contact avec les clients et les prospects... 7 IV/ Le résultat de l action de prospection ) Sur le plan commercial ) Sur le plan budgétaire ) Sur le plan interculturel... 9 V/ L analyse de l action de prospection ) Sur le plan professionnel ) Sur le plan interculturel... 9 Conclusion ) Sur le plan relationnel.8 2) Sur le plan personnel... 10

3 1) Présentation Générale I/ Un descriptif de l entreprise Nom: Funky Urban Klothes Inc. Date de création: 2005 Statut: «Incorporation» ; équivalent en France de la TPE Dirigeant: Juliano Echeverria Chiffre d affaires export: 50 % du Chiffre d affaires global. Historique: En 2005, Juliano Echeverria, avec un diplôme de designer, crée l entreprise tout seul. Descriptif : L entreprise vend au détail des tee-shirts, des pantalons, des jupes, des sousvêtements, des maillots de bain et des accessoires (chapeaux, jouets, cartes postales). Elle imprime elle-même les vêtements quand la quantité n est pas trop importante, sinon elle fait produire en usine en Californie. Il y a 2 lignes de vêtements : - la ligne «urbaine» (Funky Urban) - la ligne «yoga» (Funky Yoga). Elles s adressent principalement aux hommes et femmes et dans une moindre mesure aux enfants en bas-âge (de 3 à 6 ans). L entreprise ne produit que des vêtements adaptés à la saison Printemps/Eté étant donné le climat de Miami. Il y a deux qualités de vêtements pour chaque ligne, un tissu de qualité supérieure (appelé «Burnout») et un tissu d une qualité légèrement inférieure. L entreprise fait aussi dans le design, c est-à-dire que le chef d entreprise peut créer des graphismes personnalisés à imprimer sur les vêtements pour des clients, qui peuvent ainsi choisir la taille, la quantité, les couleurs, le tissu, etc. L entreprise produit ses vêtements en Californie, qui arrivent ensuite à Miami, puis de Miami vers le monde (USA à 90 %, Europe et Asie). Les clients peuvent également commander sur les sites Internet de l entreprise. Les produits mettent environ 2 à 3 semaines pour être livrés. 2) Le contexte géographique Funky Urban Klothes est une entreprise qui se situe au 45 East Flagler Street, Downtown Miami, FL 33131, USA.

4 3) Le contexte organisationnel Funky Urban Klothes est une «Incorporation» qui compte 5 employés aux Etats-Unis. Il y a trois secteurs principaux : - Vente : directe à la boutique et/ou via les sites Internet de l entreprise ; - Production : directe à la boutique (3 machines permettant d imprimer les logos) ou soustraitée en usine en Californie ; - Design : logos conçus par le chef d entreprise Funky Urban Klothes Inc. - Dirigeant: Juliano Echeverria Vente - Juliano Echeverria - Jorge Uribe Production - Jessica Ferreira - Martha - Nancy Design - Juliano Echeverria 4) Le contexte commercial Sous-traitance Fabrication de teeshirts en Californie Le marché : Le marché du prêt-à-porter aux USA représente 150 milliards de dollars en 2010 et croit de 3 % chaque année depuis la dernière décennie. Les consommateurs américains expriment de nouvelles attentes. En effet, leurs choix en matière de mode se tournent davantage vers la recherche de confort, d'innovation et d'écologie. De plus, le développement de nouveaux canaux de distribution comme le E- commerce et les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter a bouleversé les attitudes de consommation. Afin de répondre aux exigences d'un marché de plus en plus compétitif, les délocalisations en Asie et notamment vers les pays tiers se sont accentuées. Cependant, certaines marques ont fait le choix de continuer à produire en Amérique afin de promouvoir leur savoir-faire sous le label «Made in USA». La gamme de vêtements comprend : - Des tee-shirts en grande majorité (cf. Annexe n 1) ; - Des pantalons, des jupes ; - Des sous-vêtements et maillots de bain ;

5 - Des accessoires (chapeaux, jouets, cartes postales). L entreprise possède des sites Internet bien distincts (cf. Annexe n 2) : - Pour la ligne «Funky Urban» (www.funkyurban.net) - Pour la ligne «Funky Yoga» (www.funkyyoga.com) Ainsi, les clients peuvent directement formuler une commande à partir de ces sites. Le positionnement : Sur le marché très concurrentiel des vêtements pour hommes et femmes, Funky Urban Klothes a recours à un positionnement moyen et haut de gamme. L entreprise a su se démarquer car elle crée des logos uniques basés sur un humour décalé orienté vers le sexe. Si les Américains sont friands de ce genre de vêtements, ces derniers attirent également la convoitise de nombreux Européens et des nationalités du reste du monde (ex : Allemagne, Angleterre, Pérou, Singapour ). En effet, le chiffre d affaires export représente 50 % du chiffre d affaires global. Enfin, la différenciation se base sur le contenu des designs imprimés sur les vêtements. De ce fait, l entreprise ne connait, à ce jour, aucun concurrent direct. II/ Une présentation du contexte commercial, organisationnel et culturel de la prospection 1) Le contexte commercial Après la crise financière de 2008, le chiffre d affaires s est effondré et deux des trois boutiques ont du fermer. Le dirigeant a aujourd hui sous ses ordres 5 salariés qui confectionnent et vendent les produits dans une seule boutique. Il y a 2 lignes de vêtements : - la ligne «urbaine» (Funky Urban) - la ligne «yoga» (Funky Yoga) Les clients de l entreprise se distinguent en 2 catégories : - les professionnels qui comprennent les détaillants et studios de yoga (avec boutique intégrée) - les particuliers Pour acheter les produits, plusieurs solutions s offrent aux clients : => en magasin directement => par Internet via le formulaire de commande (cf. Annexe n 3) => par téléphone Le premier travail qui m avait été demandé de faire était de mettre à jour la base de données des clients (compléter les informations sur les clients, remettre en forme et ajouter les nouveaux clients). (cf. Annexe n 4) L objectif de cette prospection était de relancer certains clients, de vérifier s ils étaient encore en activité, de leur proposer les nouveaux produits de l entreprise et de récolter de l information sur eux. Il y avait aussi bien des nouveaux clients que d anciens, des bons clients et des clients qui avaient évoqué un simple intérêt mais sans nouvelle. Malgré les nombreux clients que possédait déjà l entreprise, celle-ci attendait de moi que je fournisse une liste de nouveaux contacts potentiellement intéressés par leurs produits. Elle voulait également que j organise ces contacts en une autre base de données bien distincte,

6 consacrée aux prospects. (cf. Annexe n 5) Le but étant donc ici de faire une liste de prospects avec lesquelles elle pourrait éventuellement traiter dans un futur proche. 2) Le contexte organisationnel Du fait de sa petite taille et du peu de qualifications des employés, l entreprise ne compte pas de service export ou de personnes en charge de la prospection. C est en fait le dirigeant qui s en occupe mais ce n est pas sa seule occupation dans l entreprise étant donné qu il en est le patron. C est pour cela qu il était content de mon arrivée et il m a surtout donné la charge totale de cette mission. Lors de mon stage, j ai pu alors effectuer trois tâches bien distinctes, exigées par le dirigeant : - La mise à jour et la création de bases de données ; - La recherche de prospects (définition des cibles souhaitées) ; - La prise de contact avec les clients et les prospects (établir un «type») 3) Le contexte budgétaire Le chef d entreprise m a donné carte blanche pour ce qui était des outils de recherche des prospects (téléphone, s). Pour les contacts par contre, il ne souhaitait passer que par l . Cependant, aucun budget prévisionnel n a été établi. 4) Le contexte interculturel Au niveau de la prospection, mon patron m a donné des directives précises quant aux choix des pays à prospecter (ce fut principalement les Etats-Unis). J ai alors établi une prospection en anglais exclusivement aux Etats-Unis (New-York, Californie, Texas, Floride). J ai donc été confronté ici à la barrière de la langue en ce qui concerne la compréhension de certaines informations. III/ La méthodologie suivie lors des activités de prospection et les adaptations nécessaires mises en œuvre pour créer et développer des relations professionnelles dans le pays où les prospects sont situés 1) La mise à jour de la base de données des clients Dans cette base de données, il y avait principalement de petites structures, dont 90 % d entre elles étaient américaines. Mais on pouvait recenser des clients du Royaume-Uni, du Canada, de Colombie, de Grèce, du Guatemala, d Inde, d Italie, du Japon, de Porto Rico, de Panama, de Russie, de Singapour, de Suisse, de Turquie et des Emirats Arabes Unis.

7 En constatant que leur base de données des clients n était pas à jour, j ai pris l initiative d améliorer selon les souhaits du chef d entreprise la mise en page et le contenu de cette base de données. J ai également trié les factures des clients concernant la vente de vêtements pour hommes et femmes datant de 2006 à 2010 pour compléter les informations sur les clients, voire en ajouter. L ajout s est fait à partir de l ancienne base, mais également à partir d s, de bons de commandes, de factures, de sites Internet, de cartes de visite et de magazines spécialisés (Yoga Journal par exemple). 2) La création de la base de données des prospects et la recherche de prospects Dans un premier temps, il m a fallu analyser le type de prospects souhaités par mon entreprise. Cela m a conduit à orienter ma prospection en direction de détaillants pour la ligne «Funky Urban» et de studios de yoga pour la ligne «Funky Yoga». Après avoir défini le type de prospects que mon entreprise désirait, j ai pu entamer mes recherches en puisant dans des sources externes à l entreprise. En effet, j ai essentiellement cherché via Internet grâce à des moteurs de recherche tel que «Google», ainsi qu à partir de magazines spécialisés. (cf. Annexe n 6) Une source interne à l entreprise m a également permis de qualifier et d enrichir la base de données à partir de cartes de visite. Ma recherche de prospects n a ici concerné que les détaillants et les studios de yoga situés aux endroits suivants : à New-York, en Californie, au Texas, en Floride. 3) La prise de contact avec les clients et les prospects Apres avoir mis à jour la base de données des clients et conçu la base de données des prospects, j ai pu commencer à relancer les clients et contacter les prospects. La méthode que mon patron voulait que j utilise était une «mass s campaign», en d autres termes une campagne d ing tout simplement. Avec les prospects étrangers des pays comme les Etats-Unis et le reste du monde, le contact s est fait par rédigé en anglais sur le programme «Namaste Light». Ce programme permet de créer des s «type», des listes d s et de les envoyer en masse à des listes nominatives. On peut également savoir qui a ouvert les s, qui ne les a pas ouverts, qui les a directement supprimés, etc. Pour que le contact puisse se faire il a fallu procéder en plusieurs étapes : - tout d abord il a fallu extraire les adresses des bases de données et les convertir sous la forme «.csv» sur Excel ; - en même temps, j ai créé sur le programme des «campagnes», c est-à-dire des listes de contacts nominatives (cf. Annexe n 7) ; - une fois cette conversion effectuée, il a fallu importer les différentes listes d s dans chaque campagne (cf. Annexe n 8) ; - ensuite, j ai conçu deux s «type» : un pour la ligne «Funky Urban» et un pour la ligne «Funky Yoga». (cf. Annexe n 9) Ces s étaient composés d un court texte puis d une image à laquelle des liens hypertextes étaient rattachés. Cela renvoyait au catalogue de la ligne concernée ou encore à sa page Facebook. (cf. Annexes n 10 et n 11) - une fois ces étapes finies, il ne me restait plus qu à envoyer de nombreux s aux différentes listes de contacts. La mise en forme s est faite sous 4 listes : «Funky Urban

8 Individuals» (830 s) / «Funky Yoga Individuals» (263 s) / «Funky Urban Stores» (338 s) / «Funky Yoga Studios-Stores» (461 s). IV/ Le résultat de l action de prospection replacé dans un contexte commercial, budgétaire et interculturel 1) Sur le plan commercial La base de données des clients comptait au final 501 contacts et celle des prospects en comptait 421. Ceux-ci ayant été répartis selon la ligne de vêtements à laquelle ils correspondaient, voici les résultats de ma prospection : Campagne «Funky Urban Stores» (338 s envoyés) Campagne «Funky Yoga Studios- Stores» (461 s envoyés) s ouverts 79, dont 39 ont cliqué sur le lien du catalogue et 1 seul sur la page Facebook. 165, dont 98 ont cliqué sur le lien du catalogue mais aucun sur la page Facebook. s pas encore ouverts s envoyés à la corbeille Etant donné que mon stage s est fini juste après ces envois d s, je n ai pu connaître le nombre de réponses, ainsi que celles qui ont aboutit à des commandes et j ignore donc le chiffre d affaires généré par cette prospection. 2) Sur le plan budgétaire Afin d effectuer cette action de prospection, j ai utilisé mon propre ordinateur muni d une connexion Internet. Le chef d entreprise avait mis à ma disposition un programme informatique permettant de contacter les clients et les prospects ainsi qu un téléphone. J ai exclusivement fait mes recherches à partir d Internet et je n ai utilisé que l pour contacter les prospects et relancer les anciens clients. Ces opérations ont engendré quelques coûts qui restent minimes. En résumé, j ai passé la majeure partie de mon temps à réorganiser les bases de données et à chercher de nouveaux clients et ce n est qu à la fin que j ai envoyé les s, et malheureusement le stage était fini et je n ai pas pu assurer le suivi comme je l aurai souhaité. Je ne connais donc pas le budget réellement engendré par ma prospection, ni sa rentabilité. Cette action de prospection aura tout de même permis de faire connaître l entreprise et ses produits à de nombreux détaillants.

9 3) Sur le plan interculturel Durant cette action de prospection, je n ai pas pu réellement faire face à la culture des pays étant donné que la prise de contact avec les prospects et les clients s est exclusivement faite par . 1) Sur le plan professionnel V/ L analyse de l action de prospection Ces bases de données (des clients et des prospects) m ont aidé dans un premier temps à mieux organiser ma recherche, et m ont par la suite aidé à mieux m organiser lors de la prise de contact avec les prospects et les clients de l entreprise. Ce stage m a permis d appliquer concrètement certaines notions vues en cours tout en me permettant d acquérir de l expérience grâce aux différentes tâches qui m ont été assignées, notamment la création et la qualification de bases de données. En effet, le fait de savoir que le travail qu on fournit sera exploité par un véritable chef d entreprise et qu il y a de l argent à la clé met une certaine pression. Par conséquent, la rigueur et le professionnalisme étaient les maîtres mots lors de ce stage. De plus, la prise de connaissance avec certains documents (factures, bons de commandes, listes de prix, fiche prospect, fiches produits) et avec certains programmes comme «QuickBook» ou «Namaste Light» m apporte des atouts supplémentaires pour l avenir. 2) Sur le plan interculturel Le stage m a permis de confirmer les stéréotypes de la culture américaine en entreprise : - La poignée de main n est utilisée que lors de la première rencontre ; - Les Américains s appellent très vite par leurs prénoms ; - Le vouvoiement n existe pas aux Etats-Unis, cela rapproche considérablement les personnes au sein d une entreprise ; - Ils sont francs et parlent directement du sujet principal ; - Il n y avait pas de code vestimentaire ; - A part le dirigeant, personne ne faisait d heures supplémentaires - Le chef d entreprise était très proche de ses employés ; - L atmosphère qui régnait au sein de l entreprise était pour le moins détendue (les employés avaient la possibilité de travailler avec la musique, de répondre lorsque leur portable sonnait ). Le chef d entreprise lui-même écoutait de la musique pendant qu il travaillait, il garait même sa moto à l entrée du magasin.

10 ainsi que la culture de la vie au quotidien : - les Américains sont très excentriques et sont assez sans-gênes dans leurs comportements (ils parlent fort, ils écoutent la musique fort, ils conduisent de manière à être vus et entendus, leurs styles vestimentaires sont voyants) ; - ils entretiennent des relations très éphémères entre eux et avec les étrangers ; - ils sont cependant très sympathiques et ouverts aux autres. 1) Sur un plan relationnel Conclusion Au sein de l entreprise, le travail s effectuait dans un cadre détendu, ce qui m a permis d être plus à l aise pour travailler. Le dirigeant et les employés ont contribué à ma bonne intégration au sein de l entreprise. En effet, le chef d entreprise prenait le temps de m expliquer tout ce que je ne comprenais pas et répondait volontiers à mes questions. De plus, lui et ses employés s intéressaient beaucoup à ma vie privée ainsi qu à la France et à sa culture. La seule réelle difficulté que j ai rencontrée pendant ce stage fut la barrière de la langue. Etant donné que les Américains ont pour habitude de mâcher leurs mots quand ils parlent, il m était parfois difficile de les comprendre. Mais cette difficulté s amenuisait au fil des semaines. De plus, comme Miami est une ville à 75 % hispanique, nous communiquions parfois en espagnol pour combler l anglais. D ailleurs, je parlais espagnol avec le reste des employés et seulement anglais avec le patron. J entretenais même des relations que l on pourrait qualifier d amicales avec certains membres de l entreprise (j ai déjeuné plusieurs fois avec certains employés et ils m ont même ajouté sur Facebook). 2) Sur le plan personnel Cette expérience fut très enrichissante du point de vue personnel. Ce stage m a globalement rendu plus mûr et autonome. Il m a aussi permis d être au cœur d une culture d entreprise, qui plus est étrangère. Cette dernière nuance induit la découverte d une nouvelle culture, des échanges dans une autre langue que la sienne, un environnement différent, un rythme de vie et de travail auquel il faut s adapter,... Autant d aspects qui m ont donné la possibilité d acquérir des connaissances générales. J ai pu également comparer les écarts et les ressemblances entre l image que je me faisais du pays avant d y aller et la réalité des Etats-Unis.

11 A N N E X E S >> Annexe n 1: Les fiches produits >> Annexe n 3 : Le formulaire de commande sur Internet >> Annexe n 4 : La base de données des clients >> Annexe n 5 : La base de données des prospects >> Annexe n 6 : Les recherches de prospects >> Annexe n 7 : Les campagnes >> Annexe n 2 : Les sites Internet >> Annexe n 8 : Les listes de contacts >> Annexe n 9 : Les s >> Annexe n 10 : Les catalogues >> Annexe n 11 : Les pages Facebook

12 Annexe n 1 : Les fiches produits

13 Annexe n 2: Les sites Internet Pour la ligne «Funky Urban»

14 Pour la ligne «Funky Yoga» Annexe n 3 : Le formulaire de commande sur Internet

15 ACCOUNT OPENING FORM Please this back to us. Customers please fill in the information below so we may process your purchased orders promptly. Name of Company: Name of Agent or Buyer: Street Address: City / State / Zip: Phone #: Fax # My credit card is a VISA MASTER AMEX Name on credit card: Billing Address for card: City / State / Zip: Credit card #: Expiration Date: CCV 3 Digit Security Code (Found on back of card): Authorizing Signature: Your signature above constitutes your acceptance to open an account with us and the authorization for product being prepared by Funky Urban Inc. NOTE: For order cancellations a 30% restocking fee will be charged. Annexe n 4 : La base de données des clients

16 Annexe n 5 : La base de données des prospects

17 Annexe n 6 : Les recherches de prospects

18 Annexe n 7 : Les campagnes

19

20 Annexe n 8 : Les listes de contacts

21 Annexe n 9 : Les s

22 Annexe n 10 : Les catalogues Pour la ligne «Funky Yoga»

23 Annexe n 11 : Les pages Facebook Pour la ligne «Funky Urban» Pour la ligne «Funky Yoga»

Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul

Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul Stage à la Société Générale Ingénierie Financière Note de Prise de Recul I. Rôle et Missions Assignés a. Description de l environnement de travail Au cours de mon stage, je travaille au sein du département

Plus en détail

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com Version 2010 Manuel Utilisateur Access to M2Msoft customer support portal, mgl.m2msoft.com, 2010 release. User manual

Plus en détail

à retourner à Thotm éditions, 5 rue Guy de la Brosse, 75005 Paris, France, mode de paiement

à retourner à Thotm éditions, 5 rue Guy de la Brosse, 75005 Paris, France, mode de paiement à retourner à Thotm éditions, 5 rue Guy de la Brosse, 75005 Paris, France, téléphone +33 1 43 37 56 58, télécopie +33 9 59 12 21 88, livres@thotm-editions.com nom adresse code postal état téléphone prénom

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Tout sur l autoship SOMMAIRE

Tout sur l autoship SOMMAIRE Tout sur l autoship SOMMAIRE Comment modifier les produits de votre autoship... 2 Comment modifier la date de votre autoship... 6 Comment modifier l adresse de livraison de votre autoship... 7 Comment

Plus en détail

Pratique mensuelle de dakshina du Siddha Yoga Commencez ou modifiez en ligne

Pratique mensuelle de dakshina du Siddha Yoga Commencez ou modifiez en ligne Instructions pour remplir en ligne le formulaire pour la pratique mensuelle de dakshina du Siddha Yoga. Veuillez utiliser ce formulaire-ci comme document de référence pour remplir le formulaire en langue

Plus en détail

Manuel d utilisation Mailchimp

Manuel d utilisation Mailchimp Manuel d utilisation Mailchimp Sommaire I) L onglet «My Account»... 2 Pour gérer vos utilisateurs... 3 Pour gérer votre facturation et vos abonnements... 3 II) L onglet «Campaigns»... 4 Les différents

Plus en détail

Our recommendation engine has come up with some personalized suggestions for you.

Our recommendation engine has come up with some personalized suggestions for you. Purchase flow 1. 1. Product preview I want this! You'll get 10 files. Attribute Value 2. 2. Payment form Optimize for conversion (?) Require shipping information More information: Required Enter placeholder

Plus en détail

Ressources techniques. PersonalSign 3 Pro. Guide de commande et d installation

Ressources techniques. PersonalSign 3 Pro. Guide de commande et d installation Ressources techniques PersonalSign 3 Pro Guide de commande et d installation Sommaire... 2 Commandez votre certificat... 3 Création de compte GlobalSign... 3 Demande en ligne... 4 Confirmation de la commande...

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur

Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur 1 Le logiciel SuiviProspect permet le suivi des prospects, mais aussi des clients et fournisseurs; il s agit des contacts. Le logiciel permet l envoi de courrier,

Plus en détail

Traitement de Visa Débit

Traitement de Visa Débit Traitement de Visa Débit Information à l intention des marchands sur le traitement des transactions du commerce électronique et des commandes par téléphone Table des matières À propos de ce guide 3 Procédures

Plus en détail

Où sont situés vos magasins et quelles sont vos heures d ouverture?

Où sont situés vos magasins et quelles sont vos heures d ouverture? Boutiques Service à la clientèle (Web et magasins) Commande en ligne et paiement Shipping Politique de retour Boutiques : Où sont situés vos magasins et quelles sont vos heures d ouverture? S v p, veuillez-vous

Plus en détail

GMC Inspire HybridMail

GMC Inspire HybridMail GMC Inspire HybridMail Gérez vos courriers d un simple clic depuis le bureau Réalisez immédiatement 60 % d économies 2 3 Supprimez les coûts cachés Alors que la plupart des entreprises doivent faire face

Plus en détail

Etapes Caractéristiques Warmshowers CouchSurfing Servas Adresses

Etapes Caractéristiques Warmshowers CouchSurfing Servas Adresses Etapes Caractéristiques Warmshowers CouchSurfing Servas Adresses http://fr.warmshowers.org/ http://www.couchsurfing.org http://www.servas-france.org/ sites logo Aucun - représentation du globe terrestre

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY I) Le contexte II) Le programme I) Le contexte II) Le contexte La destination France 1 ère destination mondiale en nombre de touristes avec 84,7 millions de visiteurs étrangers (en 2013). 1 touriste sur

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 INTERVENANTS Daniel Wertel, Président de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin François-Marie Grau, Secrétaire Général de la Fédération

Plus en détail

Retour sur l expérience Marketing live Lexik/Yatooprint 1 ère partie

Retour sur l expérience Marketing live Lexik/Yatooprint 1 ère partie Retour sur l expérience Marketing live Lexik/Yatooprint 1 ère partie Dans le cadre du salon Connec sud Lexik et sa filiale Yatooprint se sont associés pour réaliser une expérience marketing en direct afin

Plus en détail

CRM pour le marketing

CRM pour le marketing CRM pour le marketing Créer l information, solliciter, séduire et retenir les clients de manière rentable Intégrés à Maximizer, les outils de marketing vous permettent simplement et efficacement de planifier,

Plus en détail

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos

Plus en détail

Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form

Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form M / Mr Mme / Mrs Nom Last name... Nom de jeune fille Birth

Plus en détail

Roger pour la maison et la vie sociale. Combler le manque de compréhension

Roger pour la maison et la vie sociale. Combler le manque de compréhension Roger pour la maison et la vie sociale Combler le manque de compréhension Profiter pleinement des moments qui comptent le plus La technologie moderne des aides auditives permet aux utilisateurs d entendre

Plus en détail

Innovation in Home Insurance: What Services are to be Developed and for what Trade Network?

Innovation in Home Insurance: What Services are to be Developed and for what Trade Network? Brochure More information from http://www.researchandmarkets.com/reports/40137/ Innovation in Home Insurance: What Services are to be Developed and for what Trade Network? Description: Consumer needs in

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

Présentation Altran. Octobre 2008

Présentation Altran. Octobre 2008 Présentation Altran Octobre 2008 Le Groupe Altran: identité Pionnier du conseil en innovation technologique Leader en Europe Créé en 1982, soit plus de 25 années d expertise dans le domaine du conseil

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA ASTIER Marine Université Jean Monnet Saint -Etienne Rapport de fin de séjour Explo RA Sup Ecole polytechnique de Montréal CANADA 2010-2011 L opportunité m a été offerte de pouvoir effectuer mon stage de

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise?

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? 4 Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? à quoi sert une newsletter? Objectifs et atouts Fabriquer sa newsletter Gérer vos envois

Plus en détail

SCOPTEL 2.7 PHONE EXTENSION ACTIVE DIRECTORY SYNCHRONISATION

SCOPTEL 2.7 PHONE EXTENSION ACTIVE DIRECTORY SYNCHRONISATION SCOPTEL 2.7 PHONE EXTENSION ACTIVE DIRECTORY SYNCHRONISATION August 2013 PREAMBULE Following is the procedure to synchronize the Active Directory user s with ScopTel s phone extension database. We currently

Plus en détail

COMMENT TROUVER SON STAGE AUX USA. Claire Hill, responsable service Visa J-1

COMMENT TROUVER SON STAGE AUX USA. Claire Hill, responsable service Visa J-1 COMMENT TROUVER SON STAGE AUX USA Claire Hill, responsable service Visa J-1 français ont fait un stage à l étranger (Enquête Mobilité 2013 - CGE) 15%Étudiants 15 % en Amérique du Nord 2714 2349 2213 1.

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com ... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce www.achatloire.com PourQuoi communiquer sur internet? les chiffres clés du ecommerce en France ÉVOLUTION

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés 1 Quelles difficultés rencontrait l entreprise LDP? Le client L entreprise (appelons

Plus en détail

COMMENTAIRE PORTAIT COMPARÉ DES CONSOMMATEURS CANADIENS ET AMÉRICAINS. Services économiques TD. Quelques faits stylisés

COMMENTAIRE PORTAIT COMPARÉ DES CONSOMMATEURS CANADIENS ET AMÉRICAINS. Services économiques TD. Quelques faits stylisés COMMENTAIRE Services économiques TD PORTAIT COMPARÉ DES CONSOMMATEURS CANADIENS ET AMÉRICAINS Quelques faits stylisés Au cours de la dernière décennie, les sociétés ont eu tendance à vouloir étendre leurs

Plus en détail

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC L industrie française des biens de consommation prend-elle bien

Plus en détail

Tarif des envois de Mails Prix HT, TVA 20 %

Tarif des envois de Mails Prix HT, TVA 20 % Tarif des envois de Mails Prix HT, TVA 20 % AVEC sélection par code ape et/ou code postal 10 000 mails Offre d'essai 19,90 100 000 mails Prix unitaire 120,00 1 par entreprise maxi 10 000 mails Prix unitaire

Plus en détail

MASTER MESME. Master Européen en Management et Stratégie d Entreprise DESCRIPTION GÉNÉRALE. PROGRAMME DE 1 ère ANNÉE

MASTER MESME. Master Européen en Management et Stratégie d Entreprise DESCRIPTION GÉNÉRALE. PROGRAMME DE 1 ère ANNÉE DESCRIPTION GÉNÉRALE Niveau et conditions d accès Le master MSE (master européen de niveau I délivré par la Fédé*) est préparé en 2 ans pour un étudiant titulaire d un diplôme bac +3 (licence, DEES ou

Plus en détail

Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines

Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines Dr Reddy s Laboratories Dr. Reddy s Laboratories est un groupe pharmaceutique mondial indien qui produit des médicaments génériques

Plus en détail

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel CONTENT SYNDICATION E-COMMERCE INTEGRATION business integration BUSINESS INTELLIGENCE Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel Automatiser la génération de leads, simplifier vos processus

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

Etre inscrit à l Université de Strasbourg pour l année universitaire 2014/2015 au minimum en L3 (ou en

Etre inscrit à l Université de Strasbourg pour l année universitaire 2014/2015 au minimum en L3 (ou en Direction des Relations internationales BOURSE UNISTRA DISPOSITIF 2014/2015 DESTINATIONS ELIGIBLES: L AUSTRALIE, LE BRESIL, LE CANADA, LE CHILI, LA CHINE, LA COREE, LES ETATS-UNIS, L INDE, LE JAPON ET

Plus en détail

Content & Document Management IDC Conference 2007

Content & Document Management IDC Conference 2007 Content & Document Management IDC Conference 2007 L enjeu de l information non structurée pour l entreprise Cas SCOR : L Intelligence Economique, levier de compétitivité Régis Delayat SCOR, DSI Groupe

Plus en détail

Module Web Service Amazon

Module Web Service Amazon Version 1.2 Société Auteur Module Web Service Amazon SMC Date 04/03/2011 Mise à Jour 16/06/2011 Plateforme Licence Olivier B. (a.k.a Delete) Prestashop Commerciale Description : Amazon Web Service for

Plus en détail

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez http5000 Mag Et si vous passiez à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile Retrouvez ce magazine et tous les autres numéros sur notre application mobile! Tapez http5000

Plus en détail

d. elle s engage à quitter les Etats-Unis dès l expiration de son visa;

d. elle s engage à quitter les Etats-Unis dès l expiration de son visa; SUITE 1600 1221 BRICKELL AVENUE MIAMI, FL 33131-0014 T E L 3 0 5-416-6880 F A X 3 0 5-416-6887 gray-robinson.com BOCA RATON FORT LAUDERDALE JACKSONVILLE KEY WEST LAKELAND MELBOURNE MIAMI 305-913-0529 GLENN.COOPER@GRAY-ROBINSON.COM

Plus en détail

Admissions en formation initiale sous statut étudiant. Guide de candidature des candidats internationaux

Admissions en formation initiale sous statut étudiant. Guide de candidature des candidats internationaux Admissions en formation initiale sous statut étudiant Guide de candidature des candidats internationaux Session 2013 Table des matières I. Baccalauréat Scientifique (ou équivalent)...3 II. Classe Préparatoire

Plus en détail

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale Business Strategy Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale 4e étude mondiale sur les web-acheteurs Agenda Page 1 Le digital au cœur du parcours d achat 1 2 Dynamisme du commerce en ligne

Plus en détail

ET SI VOTRE NOUVEAU COLLÈGUE ÉTAIT EN RÉALITÉ VOTRE PATRON OU VOTRE PATRONNE!? MERCREDI 7 JANVIER À 20:50

ET SI VOTRE NOUVEAU COLLÈGUE ÉTAIT EN RÉALITÉ VOTRE PATRON OU VOTRE PATRONNE!? MERCREDI 7 JANVIER À 20:50 ET SI VOTRE NOUVEAU COLLÈGUE ÉTAIT EN RÉALITÉ VOTRE PATRON OU VOTRE PATRONNE!? MERCREDI 7 JANVIER À 20:50 QUI SONT NOS PATRONS INCOGNITO? KARINE COHEN : LA PREMIÈRE PATRONNE INCOGNITO CO-DIRIGEANTE DE

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Solution d intelligence marketing et CRM

Solution d intelligence marketing et CRM Solution d intelligence marketing et CRM L entreprise d aujourd hui est littéralement ensevelie sous une masse d information générée par son activité commerciale et par les liens qu elle tisse avec ses

Plus en détail

Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand

Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand Mars 2015 Résumé des services proposés CY.SEND est un fournisseur de recharges pour mobiles prépayés à l international, notre

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/12/INF/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2013 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Douzième session Genève, 18 21 novembre 2013 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015 Réunion d actionnaires Investir Paris, 02 juillet 2015 CHIFFRES CLÉS DU GROUPE BIC 1 979,1 M de chiffre d affaires en 2014 Plus de 10 milliards d unités vendues en 2014 17 438 employés* Plus de 4 millions

Plus en détail

QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE

QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE Catarina Pascoal Equipe M Himali Patabendi 2013-2014 Sandrine Tan TABLE DES MATIERES I - Quimbaya Tours

Plus en détail

Comment toucher les décideurs

Comment toucher les décideurs Comment toucher les décideurs Étude commanditée par Pitney Bowes sur l évolution du rôle du courrier dans le marketing mix des entreprises du domaine Business to Business (B2B) en Europe et aux États-Unis

Plus en détail

DOSSIER FLASH. «Path - Tango»

DOSSIER FLASH. «Path - Tango» DOSSIER FLASH «Path - Tango» Contexte L utilisation des réseaux sociaux étant de plus en plus forte, nous avons constaté que les plus jeunes utilisateurs d Internet possédant des Smartphones, avaient tendance

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

Formations Web. Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone

Formations Web. Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone Formations Web Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone Formations Web CCI Formation vous propose 8 formations WEB 1 formation Smartphone Nos formations se déroulent

Plus en détail

L aventure de l international : Entreprises et Pôles/Clusters témoignent

L aventure de l international : Entreprises et Pôles/Clusters témoignent Nos partenaires L aventure de l international : Entreprises et Pôles/Clusters témoignent Intervenant : Jean-Baptiste Anginot Directeur Général - société ECOFIT Animatrice : Sylvie Hevia Conseillère en

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

Offre active de services dans les deux langues officielles

Offre active de services dans les deux langues officielles Offre active de services dans les deux langues officielles Le public a le droit de recevoir ses services dans la langue officielle de son choix. Vous avez l obligation de faire une offre active de service

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

I. Rappel du Contexte...3. a. Les métiers de la relation client & le secteur de l emploi... 3 b. Le concept des journées thématiques...

I. Rappel du Contexte...3. a. Les métiers de la relation client & le secteur de l emploi... 3 b. Le concept des journées thématiques... Sommaire I. Rappel du Contexte...3 a. Les métiers de la relation client & le secteur de l emploi... 3 b. Le concept des journées thématiques... 4 II. Actions mise en place...4 a. La Cité des Métiers...

Plus en détail

Manuel de Trading Bienvenue dans le monde palpitant du trading des options binaires!

Manuel de Trading Bienvenue dans le monde palpitant du trading des options binaires! Manuel de Trading Bienvenue dans le monde palpitant du trading des options binaires! Ce manuel vous expliquera exactement ce que sont les options binaires, comment les trader et comment utiliser notre

Plus en détail

L Agence Marketing 365

L Agence Marketing 365 L Agence Marketing 365 L agence marketing Le 365 exprime la complexité de la communication actuelle : Les moyens d action sont nombreux et leur mise en œuvre conjointe est délicate! L esprit de notre agence

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 18 ENVOYER UN EMAILING

FICHE PRATIQUE N 18 ENVOYER UN EMAILING FICHE PRATIQUE N 18 ENVOYER UN EMAILING AVEC MAILCHIMP Etape 1 : MailChimp est un outil gratuit d envoi d emailing. Le site est en anglais, vous pouvez le traduire en effectuant un clic droit et en choisissant

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE REQUEST OF ACCOUNT OPENING. PROFIL CLIENT Customer Profile. Identité* Identity. Nom de jeune fille* / Maiden name

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE REQUEST OF ACCOUNT OPENING. PROFIL CLIENT Customer Profile. Identité* Identity. Nom de jeune fille* / Maiden name DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE REQUEST OF ACCOUNT OPENING PROFIL CLIENT Customer Profile Identité* Identity M.* / M Mme / Mrs Mlle / Miss Nom* / Name: Nom de jeune fille* / Maiden name Prénom* / First name

Plus en détail

16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie

16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie LIVRE BLANC 16 conseils afin de constituer une expérience de commerce en ligne réussie Comment faire face aux challenges prévisibles et inattendus INTRODUCTION Cette année c est la bonne! Votre entreprise

Plus en détail

2013 IIHF WORLD WOMEN S HOCKEY CHAMPIONSHIP

2013 IIHF WORLD WOMEN S HOCKEY CHAMPIONSHIP 2013 IIHF WORLD WOMEN S HOCKEY CHAMPIONSHIP Name Mailing address Phone Girl s Hockey Association 2011/ 12 Team Name Email TICKET PACKAGE Price/ Seat 100 Level (12 games, Lower Bowl) $ 289 200 Level (12

Plus en détail

Fiche d inscription. Nom / Surname. Prénom /First Name: Nationalité/Nationality:

Fiche d inscription. Nom / Surname. Prénom /First Name: Nationalité/Nationality: Fiche d inscription Nom / Surname Prénom /First Name: Nationalité/Nationality: Date de naissance / Date of birth : (jj/mm/aa) (dd/mm/yy) Sexe / Sex : M F Adresse / address : Code postal / Zip code : Ville

Plus en détail

Impression Données Variables. www.variodata.com

Impression Données Variables. www.variodata.com à Donner de la VALEUR aux imprimés Impression Données Variables www.variodata.com CROSS MEDIA & Impression à Données Variables VarioData est une marque du Groupe CAR regroupant toutes les activités liées

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations S FORMATIONS OPÉRATIONNELLES POUR LES ARTISANS ET LES ENTREPRENEURS Une nouveauté CAPBOX 2012 370 DU MANAGEMENT Animer et motiver son équipe Recruter et intégrer un nouveau collaborateur

Plus en détail

CREER ET DIFFUSER UNE NEWSLETTER

CREER ET DIFFUSER UNE NEWSLETTER CREER ET DIFFUSER UNE NEWSLETTER Lorraine De plus en plus d entreprises décident d éditer une newsletter. Cette publication électronique permet de valoriser ses produits et ses services, de générer des

Plus en détail

Le marketing digital

Le marketing digital François SCHEID Renaud VAILLANT Grégoire DE MONTAIGU Le marketing digital Développer sa stratégie à l ère numérique, 2012 ISBN : 978-2-212-55343-7 Introduction Bienvenue dans un monde connecté et interactif!

Plus en détail

ATELIER N 5 WINDOWS GÉRER SES FICHIERS

ATELIER N 5 WINDOWS GÉRER SES FICHIERS ATELIER INFORMATIQUE NIVEAU 1 ATELIER N 5 WINDOWS GÉRER SES FICHIERS Jean Claude Juzan & Martial Mouflin Saison 2011/2012 Comité du Monteil Atelier Informatique Niv. 1 saison 2011/2012 1 Les objectifs

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle?

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012 Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? Martine Azuelos, responsable du Master Langues et Affaires Economiques

Plus en détail

Le Marketing Direct et la relation client

Le Marketing Direct et la relation client Introduction au MD Le Marketing Direct et la relation client Définition du Marketing direct. Il consiste à gérer une offre et une transaction personnalisée à partir de l utilisation d informations individuelles

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

UBS Commercial Cards Online Portal Manuel d utilisation

UBS Commercial Cards Online Portal Manuel d utilisation UBS Online Services UBS Commercial Cards Online Portal UBS Commercial Cards Online Portal Manuel d utilisation Table des matières 1 Foire aux questions 3 1.1 Connexion 3 1.2 Administration 3 1.3 Compte

Plus en détail

E-WALLET : INSTRUCTIONS ET AIDE POUR TRANSFERTS ET VIREMENTS VERS TCN ET VERS VOTRE BANQUE (dans Back Office Onglet My Profile => e-wallet)

E-WALLET : INSTRUCTIONS ET AIDE POUR TRANSFERTS ET VIREMENTS VERS TCN ET VERS VOTRE BANQUE (dans Back Office Onglet My Profile => e-wallet) E-WALLET : INSTRUCTIONS ET AIDE POUR TRANSFERTS ET VIREMENTS VERS TCN ET VERS VOTRE BANQUE (dans Back Office Onglet My Profile => e-wallet) Le e-wallet est un «porte-monnaie électronique» qui vous permet

Plus en détail

NERIM VoIP Centrex Avril 2011

NERIM VoIP Centrex Avril 2011 NERIM VoIP Centrex Avril 2011 :// Sommaire Caractéristiques de la solution Destinations internationales incluses Fonctionnement Téléphones IP Informations à fournir Tarification Modalités contractuelles

Plus en détail

> INSTRUCTIONS POUR LA FACTURATION DES BONS DE COMMANDE

> INSTRUCTIONS POUR LA FACTURATION DES BONS DE COMMANDE PAYMODE-X OUTIL DE GESTION ELECTRONIOUE DES FACTURES DE JOHNSON CONTROLS > INSTRUCTIONS POUR LA FACTURATION DES BONS DE COMMANDE Page 1 Table des Matières ho to Contact With your Questions Sujet Quelles

Plus en détail

PRÉSENTATION. Toute l info pour investir, travailler, se développer aux USA PRÉSENTATION

PRÉSENTATION. Toute l info pour investir, travailler, se développer aux USA PRÉSENTATION Toute l info pour investir, travailler, se développer aux USA 2 Votre communication Créer son entreprise aux États-Unis est un grand défi qui nécessite des conseils avisés de professionnels. Ce sont ces

Plus en détail

Manuel d utilisation pour les formateurs

Manuel d utilisation pour les formateurs Manuel d utilisation pour les formateurs Bienvenue! Vous êtes formateur/trice d enseignants ou de formateurs, ce manuel est fait pour vous! Il a pour objectif de vous guider dans l utilisation des deux

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels. Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne

Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels. Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne 1 Sommaire 3 Introduction 4-6 Faites votre choix Une fiche d identité des

Plus en détail

MODULE 1 CATALOGUE DES FORMATIONS. hôtellerie-restauration. À la conquête des compétences 2013!

MODULE 1 CATALOGUE DES FORMATIONS. hôtellerie-restauration. À la conquête des compétences 2013! MODULE 1 00 CATALOGUE DES 2013 FORMATIONS hôtellerie-restauration À la conquête des compétences 2013! 1 Valoriser votre expérience et/ou celle de vos collaborateurs en obtenant un diplôme d état (Bac +

Plus en détail

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Our mission : Educating Responsible Leaders For a Responsible World LSM the Business School of UCL

Plus en détail

Du benchmarking logistique au choix d une nouvelle stratégie d organisation

Du benchmarking logistique au choix d une nouvelle stratégie d organisation Du benchmarking logistique au choix d une nouvelle stratégie d organisation Thomas H. Abbot Vice President Operations Planning, LUCENT TECHNOLOGIES, États-Unis. Lucent Technologies, un des leaders des

Plus en détail

Migration a Outlook 2010 - Guide

Migration a Outlook 2010 - Guide Migration a Outlook 2010 - Guide Contenu Assistance... 2 Explication... 3 Où puis-je trouver Outlook?... 4 Première connexion à Outlook!... 5 Création/Récupération de ma signature... 7 Récupération des

Plus en détail