Agenda 21 Programme d actions des Côtes d Armor

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agenda 21 Programme d actions des Côtes d Armor"

Transcription

1 _ 1 _ Deuxième plan d actions Agenda 21 Agenda 21 Programme d actions des Côtes d Armor axes stratégiques déclinés en engagements opérationnels Économie durable Accompagner les acteurs du territoire vers une économie durable > Renforcer la culture littorale et maritime des costarmoricains, pour concilier préservation des activités traditionnelles et valorisation des potentialités multiples de ces espaces > Développer les activités portuaires et le patrimoine des ports départementaux dans une logique de développement durable > Promouvoir l émergence d une économie turquoise, en s appuyant sur la recherche et l innovation au service de la diversification des activités littorales et maritimes > Renforcer l attractivité touristique du département, autour des sites emblématiques costarmoricains et de leur mode de gouvernance > Favoriser l Économie Sociale et Solidaire en adaptant les dispositifs départementaux de soutien dans une démarche concertée > Réorienter les exploitations agricoles pour favoriser une agriculture de qualité et diversifiée, notamment en accompagnant l installation des jeunes 2 e plan d actions Agenda 21 - CG

2 _ 2 _ Environnement Préserver et mettre en valeur l environnement humain, naturel et patrimonial sur l ensemble du département > Développer une culture de l «Alimentation Santé» auprès de tous les costarmoricains et instaurer une alimentation durable et de proximité dans les collèges publics > Élaborer et mettre en œuvre le Schéma Vélo Départemental en concertation avec les acteurs locaux > Actualiser le schéma Espaces Naturels Sensibles, pour la protection et la valorisation de la biodiversité > Créer et rendre accessible au grand public l Observatoire de l Eau > Poursuivre l aménagement des massifs forestiers Avaugour - Bois Meur comme support concret de sensibilisation des citoyens costarmoricains à une gestion durable de la forêt et de ses écosystèmes > Mettre les principes du Développement Durable au cœur des projets portés par les propriétés départementales à vocation patrimoniale et culturelle > Valoriser la mémoire du territoire et de ses habitants

3 _ 3 _ Sensibilisation Sensibiliser les citoyens aux enjeux du développement durable et solidaire et accompagner les évolutions de pratiques des acteurs costarmoricains > Sensibiliser et informer le grand public sur les enjeux du Développement Durable pour inciter aux changements des comportements individuels > Sensibiliser et favoriser des achats et une consommation durable dans les établissements sociaux et médico sociaux > Accompagner les établissements scolaires à concrétiser la Charte «Éducation au Développement Durable» liant le Conseil général et la Direction Académique > Définir, mettre en œuvre et améliorer en continu une démarche de DD-conditionnalité dans le soutien des acteurs associatifs, en s appuyant sur une démarche participative > Mobiliser et mettre en réseau les collectivités costarmoricaines pour mutualiser les expériences et projets de développement durable et pour faciliter les coopérations locales Réseau T3D (Territoires en Démarche de Développement Durable)

4 _ 4 _ Bien-être Contribuer à l amélioration du bien-être quotidien des costarmoricains et costarmoricaines par une adaptation de services départementaux aux enjeux de développement durable > Mettre à disposition des citoyens, à partir du site du Conseil général, les informations relatives aux décisions de la collectivité > Ouvrir des données publiques de la collectivité dans le cadre d une démarche «Open data» > Favoriser l accès du plus grand nombre aux fonds d archives départementales par la poursuite de la numérisation et de la mise en ligne des documents > Permettre un accès aux services de la collectivité par leur mise en ligne et par le renforcement du centre de contact multi-canaux CGIS > Faciliter l accès à Internet haut et très haut débit et démocratiser les usages et les pratiques numériques pour tous les habitants, les entreprises et les services publics des Côtes d Armor > Améliorer l offre de transports interurbains et scolaires pour renforcer l attractivité du réseau et favoriser les modes de déplacements collectifs pour tous les costarmoricain(e)s > Exploiter et entretenir le réseau routier départemental selon des modes respectueux de l environnement et valorisant les ressources techniques et humaines locales, en s appuyant sur le partenariat > Veiller et garantir l accessibilité de tous les publics au sport et à la culture

5 _ 5 _ Solidarité Renforcer les solidarités territoriales en Côtes d Armor et en partenariat avec des territoires d Europe et du Monde > Renforcer l accompagnement des personnes âgées sur leurs territoires de vie, par une offre de services consolidés et diversifiés, s appuyant sur le partenariat, la modernisation et la mutualisation > Construire, en partenariat avec les personnes concernées, les services sociaux, les artisans, une offre artisanale de qualité en réponse à la demande d adaptation et de rénovation des logements des personnes âgées > Mettre en place et développer la participation des usagers de l action sociale, dans sa mise en œuvre, son suivi et son évaluation > Renforcer les droits des usagers, au service de la primauté de l enfant et de sa famille dans les politiques départementales d accompagnement > Soutenir une ruralité active et forte de son identité > Inscrire les projets et actions de coopération internationale dans une perspective de développement durable de la planète > Favoriser la citoyenneté européenne et l ouverture à l international des jeunes > Valoriser l expertise du Laboratoire Départemental d Analyses (LDA) dans les démarches de normalisation au niveau européen et international

6 _ 6 _ Plan climat énergie territorial Maîtriser les consommations d énergie et les émissions de gaz à effet de serre pour limiter notre impact sur le changement climatique Volet interne : Le Conseil général modèle, des activités, des services et un patrimoine départemental exemplaires > Réduire la part modale de la voiture individuelle au profit des modes collectifs, doux ou partagés > Prévenir et réduire les déplacements professionnels par le développement de nouvelles méthodes d organisation du travail > Optimiser la gestion immobilière des bâtiments départementaux et des collèges > Développer un nouveau programme d économies d énergie dans les bâtiments départementaux > Développer le volet énergétique du «collège du XXI e siècle» > Développer un programme d efficience énergétique dans les ports départementaux > Recenser nos comportements et réduire le volume de nos achats > Promouvoir des achats durables aux impacts carbone et énergétiques maîtrisés > Structurer la production départementale d énergie d origine renouvelable, en relation avec les consommations électriques et énergétiques de l Institution départementale Volet institutionnel : Le Conseil général acteur, le levier des politiques publiques départementales > Encourager les systèmes d élevages autonomes et herbagers > Œuvrer à une réorganisation cohérente du parcellaire, à partir d une gestion coordonnée du foncier agricole > Augmenter et valoriser les surfaces boisées, en développant une sylviculture de qualité, et en privilégiant la production et l utilisation de «bois matériaux» > Favoriser les mobilités alternatives à la «voiture conducteur» > Mutualiser des zones d activités économiques cohérentes desservies par des plateformes multimodales fer route, intégrant également le transport maritime > Encourager la réhabilitation des logements anciens, en favorisant l isolation thermique, en particulier pour les ménages en précarité énergétique > Sensibiliser les usagers aux bonnes pratiques et à des comportements éco-citoyens > Encourager au diagnostic énergétique et sensibiliser aux modifications de comportements et d usages dans le tertiaire > Mettre en place des actions de prévention et de sensibilisation à l intention des producteurs de déchets (particuliers et entreprises) > Encourager et améliorer les opérations de tri/recyclage/compostage > Mobiliser nos expertises techniques pour optimiser le fonctionnement et l investissement des unités de production et de traitement des eaux potables et usées Volet territorial : Le Conseil général animateur, la mobilisation des acteurs du territoire des Côtes d Armor > Initier une dynamique de réflexion territoriale, co-concevoir, co-construire et co-animer une instance regroupant l ensemble des acteurs pertinents, en capacité d imaginer et de mettre en œuvre des politiques nouvelles en matière d aménagement du territoire costarmoricain > Créer un espace de travail partenarial réunissant l ensemble des acteurs du territoire départemental, en charge d engager un diagnostic de l habitat costarmoricain, d évaluer les enjeux et les politiques existantes ou à imaginer, de définir et de mettre en œuvre les priorités d intervention > Travailler en partenariat au développement des énergies renouvelables > Favoriser l émergence au sein d espaces collaboratifs pertinents, d expérimentations et d actions concertées dans des domaines comme le logement (éco-construction), les réseaux énergétiques intelligents et la domotique («Smart-Grid»), et la mobilité intelligente (ITS)Bonne pratiques

7 _ 7 _ Bonnes pratiques Faire évoluer les pratiques de la collectivité pour une meilleure prise en compte du développement durable > Favoriser une compréhension des enjeux d un développement durable et solidaire dans les directions et chez les agents de la collectivité, dans tous ses domaines de compétences > Améliorer les performances de consommation des flux de la collectivité par une implication directe des agents dans l adoption de gestes éco-citoyens > Favoriser, dans la politique de Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences, l intégration des jeunes et l égalité Femmes/Hommes ainsi que l intégration des personnes en situation de handicap > Innover en matière d organisation du travail en expérimentant une démarche de travail à distance > Mettre en œuvre une politique du patrimoine bâti de la collectivité départementale retenant les clauses du développement durable > Concevoir le projet d extension du bâtiment des archives départementales et disséminer les bonnes pratiques de gestion des archives dans le respect des principes du Développement Durable > Développer les TIC au service des agents et des élus, au service de l efficacité des politiques, de la traçabilité et de la confidentialité des informations > Promouvoir une éthique de la commande publique et développer une stratégie d achats durables performante > Développer l évaluation des politiques publiques dans une démarche d amélioration continue des services rendus > Améliorer les processus de qualité, en renforçant la transversalité des missions internes et le pilotage au Laboratoire Départemental d Analyses (LDA)

ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité?

ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité? ATELIER 3 Comment entraîner une large adhésion et participation des citoyens pour accompagner la préservation et à la reconquête de la biodiversité? Donner des moyens à l AFB grâce aux redevances Il existe

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise PLAN D ACTION Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010 2015 ENSEMBLE POUR UNE MÉTROPOLE DURABLE Le Plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010-2015 mobilise

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

notre responsabilité sociale & environnementale

notre responsabilité sociale & environnementale notre responsabilité sociale & environnementale 2015 Une conscience et une responsabilité sociétale La RSE est désormais au cœur de nombreuses communications. La RSE n est plus un simple phénomène de mode

Plus en détail

Notre région, mode d emploi

Notre région, mode d emploi 01 Notre région, mode d emploi Qui fait quoi dans la Région Franco-Valdo-Genevoise? Edition : Service des affaires extérieures du canton de Genève Responsables de la publication : A-K. Kolb, C. Rivière

Plus en détail

Le Responsable Q.S.E.

Le Responsable Q.S.E. Le Responsable Q.S.E. Ses secteurs d activités : Tous les secteurs d activité, de la PME au grand groupe international - Mettre en place et assurer le suivi des systèmes de management internationaux ou

Plus en détail

RENOV COPRO. des ménages :

RENOV COPRO. des ménages : RENOV COPRO L énergie, un enjeu majeur pour notre territoire Un tiers des habitants dépensent aujourd hui plus de 10 % de leurs revenus pour leurs factures d énergie. Les prix de l énergie ont augmenté

Plus en détail

INVITATIONS PRESSE UBS

INVITATIONS PRESSE UBS Du 07 au 11 septembre 2015 n 79 INVITATIONS PRESSE UBS INVITATION PRESSE N 1 LORIENT Mardi 8 septembre, à 11h45 Présidence Rue Armand GUILLEMOT - Conférence de presse officielle de rentrée de l UNIVERSITE

Plus en détail

LA STRATEGIE REGIONALE D'INNOVATION ET DE SPECIALISATION INTELLIGENTE

LA STRATEGIE REGIONALE D'INNOVATION ET DE SPECIALISATION INTELLIGENTE LA STRATEGIE REGIONALE D'INNOVATION ET DE SPECIALISATION INTELLIGENTE METHODOLOGIE CONTEXTE www.innovation.rhonealpes.fr 2 MANAGEM NT ENJEUX DIAGNOSTIC OBJECTIFS SRI-SI CONTEXTE & ENJEUX Contexte de la

Plus en détail

coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité

coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité le projet pointcarré un tiers-lieu situé à Saint-Denis, dans le 93. un lieu mutualisé, de travail,

Plus en détail

La chaleur solaire au service de l économie locale

La chaleur solaire au service de l économie locale La chaleur solaire au service de l économie locale Mise en place d'un Plan Chaleur Solaire sur le territoire de Valence Romans Sud Rhône Alpes Collectivité TEPOS : une ambition politique et des actions

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES. Du Mardi 09 Juin 2015

RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES. Du Mardi 09 Juin 2015 RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES Du Mardi 09 Juin 2015 1 Intervenir à trois échelles : Au niveau de l agglomération = échelle de la «politique publique cohérente» Au niveau de l opération d aménagement

Plus en détail

L art de vivre, un état d esprit!

L art de vivre, un état d esprit! D o s s i e r de presse J a n v i e r 2016 L art de vivre, un état d esprit! L association - Le Grand Repas - Sur le terrain! Un patrimoine, un bien commun, une mission remarquable et fédératrice L association

Plus en détail

Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus

Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus Le Sénégal s est inscrit, dès l origine, dans la dynamique du développement durable.

Plus en détail

Direction Régionale Auvergne. Le Plan de Formation 2016

Direction Régionale Auvergne. Le Plan de Formation 2016 DRH - Développement Des Compétences Direction Régionale Auvergne Les orientations du prochain plan triennal 2016-2017-2018 Le Plan de Formation 2016 CE du 26 novembre 2015 Sommaire Principes fondateurs

Plus en détail

Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016

Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016 Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016 Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) Rappel sur le Projet d Aménagement et de Développement Durables

Plus en détail

7 projets et actions d actualité engagés par LogiEst en Lorraine en faveur du développement durable.

7 projets et actions d actualité engagés par LogiEst en Lorraine en faveur du développement durable. DÉVELOPPEMENT DURABLE en Lorraine www.logiest.fr 7 projets et actions d actualité engagés par LogiEst en Lorraine en faveur du développement durable. 67 logements livrés cet été sur le 1 er éco-quartier

Plus en détail

Notice explicative ENQUÊTE SUR LES BUDGETS DE RECHERCHE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

Notice explicative ENQUÊTE SUR LES BUDGETS DE RECHERCHE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Direction générale de la recherche et de l innovation Direction générale pour la recherche et l'innovation Direction générale

Plus en détail

LA RÉFORME FERROVIAIRE DIFFUSION LIMITÉE

LA RÉFORME FERROVIAIRE DIFFUSION LIMITÉE LA RÉFORME FERROVIAIRE DIFFUSION LIMITÉE SOMMAIRE 01. UN GROUPE PUBLIC FERROVIAIRE + POURQUOI UNE RÉFORME FERROVIAIRE + GROUPE PUBLIC FERROVIAIRE : LA GOUVERNANCE + SNCF, ÉPIC DE TÊTE 02. SNCF RÉSEAU +4

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

Catalogue. Formation des. Elus locaux. SOLen. Technopôle Lahitolle. 6 rue Maurice Roy. 18000 Bourges. Tel. 02 46 08 10 68

Catalogue. Formation des. Elus locaux. SOLen. Technopôle Lahitolle. 6 rue Maurice Roy. 18000 Bourges. Tel. 02 46 08 10 68 Service d Optimisation et de Lancement pour l Entreprenariat 2016 Catalogue Formation des SOLen Technopôle Lahitolle Elus locaux 6 rue Maurice Roy 18000 Bourges Tel. 02 46 08 10 68 Organisme agréé par

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE Direction territoriale SUD-EST ENTREPRISES DE salariés -150 CAHIER DES CHARGES ORGANISME DE FORMATION CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE La majeure partie

Plus en détail

Avec la SMAvie BTP, construisez votre avenir

Avec la SMAvie BTP, construisez votre avenir Avec la SMAvie BTP, construisez votre avenir Un Groupe ancré dans une profession Le Groupe SMABTP est l assureur spécialiste du secteur de la construction. Parmi ses 140 000 sociétaires figurent des intervenants

Plus en détail

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale»

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» 1 Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» Actuellement, plus de 100 Conseils locaux de santé mentale (Clsm) sont opérationnels dont plus de la moitié ont une

Plus en détail

L immobilier de conviction

L immobilier de conviction L immobilier de conviction Noda, Issy-les-Moulineaux (92), acquis en juillet 2015 * Primonial REIM est une société de gestion de portefeuille, agréée par l Autorité des Marchés Financiers, qui crée, structure

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES PETITE ENFANCE (MOINS DE 5 ANS) CIBLES DU PLAN D ACTION RÉGIONAL CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES CIBLE 2 - PROMOUVOIR L ALLAITEMENT MATERNEL

Plus en détail

La mobilité en Région wallonne

La mobilité en Région wallonne La mobilité en Région wallonne Quelques initiatives Michel Lebrun député Wallon et de la Fédération-Wallonie Bruxelles Quels sont les initiatives favorisant une meilleur mobilité? Plusieurs plans existent

Plus en détail

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Département de Saône-et-Loire Comité stratégique permanent du numérique du 21 septembre 2015 Sommaire 1- Un réseau d acteurs 2- Rappel de la stratégie de déploiement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2016. Socle SIRH Gratuit Modules à la carte Packs législatifs

DOSSIER DE PRESSE 2016. Socle SIRH Gratuit Modules à la carte Packs législatifs DOSSIER DE PRESSE 2016 Socle SIRH Gratuit Modules à la carte Packs législatifs 1 SOMMAIRE Présentation Le mot du PDG 4 Les chiffres clés 5 Le SIRH c est quoi 6 L avantage d avoir un SIRH en mode SaaS 7

Plus en détail

La décision modificative n 2 au Budget régional 2006 adoptée

La décision modificative n 2 au Budget régional 2006 adoptée La décision modificative n 2 au Budget régional 2006 adoptée Session du Conseil régional des Pays de la Loire Hôtel de Région Nantes Vendredi 20 octobre 2006 Communiqué de presse p 2 et 3 Technocampus

Plus en détail

RAPPORT 2010 DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE

RAPPORT 2010 DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE RAPPORT 2010 DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE SOMMAIRE La RSE dans le logement social P.4 Carte d identité P.5 Les temps forts 2010 P.6 Créativité Les objectifs RSE de Trois Moulins Habitat

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Domaine Transition industrielle et énergétique. APPEL à MANIFESTATION d INTERÊT SOLAIRE A HAUT RENDEMENT. Date limite de dépôt : le 15 février 2016

Domaine Transition industrielle et énergétique. APPEL à MANIFESTATION d INTERÊT SOLAIRE A HAUT RENDEMENT. Date limite de dépôt : le 15 février 2016 Domaine Transition industrielle et énergétique APPEL à MANIFESTATION d INTERÊT SOLAIRE A HAUT RENDEMENT Date limite de dépôt : le 15 février 2016 1- CONTEXTE La région Languedoc-Roussillon dispose de spécificités

Plus en détail

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Culture Portes de Gascogne Avril 2016 Contexte de l appel à projet Le projet street-art de la commune de Tournecoupe

Plus en détail

La logistique dans les mutations des systèmes productifs : une carte à jouer pour les territoires?

La logistique dans les mutations des systèmes productifs : une carte à jouer pour les territoires? La logistique dans les mutations des systèmes productifs : une carte à jouer pour les territoires? Logistique amont Logistique interne Logistique aval Logistique inverse «Omnilogistique» Evolution des

Plus en détail

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE ORIENTATIONS DE BASE Le travail reste aujourd hui le meilleur, voire le seul moyen de reconnaissance sociale. Il offre dans un certain nombre de cas des possibilités d action

Plus en détail

La nouvelle agence de La Foa

La nouvelle agence de La Foa DOSSIER DE PRESSE Nouméa, jeudi 9 juillet 2015 La nouvelle agence de La Foa L agence de la FOA a été inaugurée le jeudi 9 juillet 2015 en présence de Thierry CORNAILLE, Président du Conseil d Administration

Plus en détail

Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital. Point d avancement décembre 2013

Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital. Point d avancement décembre 2013 Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital Point d avancement décembre 2013. Ambition et Enjeux Ambition : Elever l expérience du patient à l hôpital au même niveau

Plus en détail

Charte du Système d information sur la nature et les paysages (SINP) et de l observatoire régional de la biodiversité (ORB) de la région Centre Val

Charte du Système d information sur la nature et les paysages (SINP) et de l observatoire régional de la biodiversité (ORB) de la région Centre Val Charte du Système d information sur la nature et les paysages (SINP) et de l observatoire régional de la biodiversité (ORB) de la région Centre Val de Loire Version 1.0 adoptée le 8 septembre 2015 Préambule

Plus en détail

Impression dossier thématique Prim_fév.2012 1/14

Impression dossier thématique Prim_fév.2012 1/14 Impression dossier thématique Prim_fév.2012 1/14 UNE Diagnostiqueurs et auditeurs ont de l énergie à revendre! LE DIAGNOSTIC EST UN DOCUMENT OBLIGATOIRE, L AUDIT UNE DEMARCHE VOLONTAIRE. UN SEUL BUT POUR

Plus en détail

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction Novembre 2015 de *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION Développement Durable Eiffage Construction Préliminaire R é f é r e n c e s Date du Bilan Carbone Logiciel utilisé Période de Référence Adresse de publication

Plus en détail

Cluster innovation logistique et Réseau Ecoconstruction de Sénart Objectif : positionner Sénart dans le Grand Paris

Cluster innovation logistique et Réseau Ecoconstruction de Sénart Objectif : positionner Sénart dans le Grand Paris Cluster innovation logistique et Réseau Ecoconstruction de Sénart Objectif : positionner Sénart dans le Grand Paris 1 Démarche d innovation et d expérimentation La logistique en France : Ensemble des méthodes

Plus en détail

LES AGENCES IMMOBILIÈRES À VOCATION SOCIALE. Panorama DÉCEMBRE 2015

LES AGENCES IMMOBILIÈRES À VOCATION SOCIALE. Panorama DÉCEMBRE 2015 LES AGENCES IMMOBILIÈRES À VOCATION SOCIALE Panorama DÉCEMBRE 2015 Sommaire Développer un réseau professionnel 4 Les AIVS, un outil d insertion par le logement 4 Des compétences immobilières au service

Plus en détail

l audit énergétique l audit partagé sur mesure

l audit énergétique l audit partagé sur mesure l audit énergétique l audit partagé sur mesure Rénovation énergétique : les objectifs du Grenelle Consommation d'énergie en copropriété (kwh/m²/an) Et vous pour vous, quelle est votre consommation en kwh/m²/an?

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA

LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA 1 Principes, critères essentiels (en bleu) et critères désirés/recommandés (bleu clair). PRINCIPE 1 : Respect de la législation Critère

Plus en détail

Démarche de développement des. transformation Lean

Démarche de développement des. transformation Lean Démarche de développement des compétences des cadres pour une transformation Lean Stéphanie Thibert, Richard Cloutier et Pierre Collerette Direction des ressources humaines Le 23 mai 2014 Contexte initial

Plus en détail

Cinq ans, cinq millions d'emplois

Cinq ans, cinq millions d'emplois Charles-Édouard Ranchin Cinq ans, cinq millions d'emplois Par le made in France Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

Le sommaire. Les objectifs du livret 3. Nos quatre convictions 4. Nos recommandations 5. Les éléments de contexte 7. La quête du sens 9

Le sommaire. Les objectifs du livret 3. Nos quatre convictions 4. Nos recommandations 5. Les éléments de contexte 7. La quête du sens 9 1 Être Pilote des Processus sur le domaine des Ressources Humaines Nov 2015 Le sommaire Les objectifs du livret 3 Nos quatre convictions 4 Nos recommandations 5 Les éléments de contexte 7 La quête du sens

Plus en détail

«Soutien à la formation de bénévoles, élus et/ou responsables d activités» et «Création de nouveaux services à la population»

«Soutien à la formation de bénévoles, élus et/ou responsables d activités» et «Création de nouveaux services à la population» «Soutien à la formation de bénévoles, élus et/ou responsables d activités» et «Création de nouveaux services à la population» Calendrier Appel à projet FDVA Bretagne 2015 Diffusion de l appel à projets

Plus en détail

L Agence de la Biomédecine

L Agence de la Biomédecine L Agence de la Biomédecine Organisation, missions et AMP Françoise MERLET Agence de la biomédecine francoise.merlet@biomedecine.fr Loi de bioéthique du 06 août 2004 l Agence de la biomédecine Une nouvelle

Plus en détail

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Guide Opérationnel Elaboré par : Ialy ANDRIAMPARANONY Adelin LESOA VELO -Octobre 2011- Construction de bâtiment de stockage

Plus en détail

paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement du territoire. le cas de la vallée de la loire

paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement du territoire. le cas de la vallée de la loire Plan Loire Grandeur Nature 2007-2013 10 e réunion de travail de la plateforme Recherche/Données/Information - 18/05/2010 paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement

Plus en détail

Appel à Projets En région Provence Alpes Côte d Azur

Appel à Projets En région Provence Alpes Côte d Azur LEADER 2007-2013 Appel à Projets En région Provence Alpes Côte d Azur Autorité de gestion : Ministère de l agriculture et de la Pêche pour l Hexagone Cet appel à projets s adresse aux territoires de projet,

Plus en détail

La mise en place de conteneurs enterrés et semi-enterrés au Sictom du Mâconnais 14 décembre 2010

La mise en place de conteneurs enterrés et semi-enterrés au Sictom du Mâconnais 14 décembre 2010 La mise en place de conteneurs enterrés et semi-enterrés au Sictom du Mâconnais 14 décembre 2010 Le territoire du Sictom 64 554 habitants 28 communes 5 déchèteries Habitat vertical de 35% Le sictom du

Plus en détail

Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable

Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable 1 2 Le crédit permet à l emprunteur d acquérir des biens et services ou de réaliser des investissements,

Plus en détail

Campus des métiers et des qualifications de l économie touristique

Campus des métiers et des qualifications de l économie touristique P a g e 1 Campus des métiers et des qualifications de l économie touristique Note de présentation 13/07/2015 Projet présenté par : - Le Cluster Tourisme Paris-Val d Europe - La Communauté d Universités

Plus en détail

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Lemoine Pierre publié le 30 juin 2005, mise à jour le 21 janvier 2008

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Lemoine Pierre publié le 30 juin 2005, mise à jour le 21 janvier 2008 OpenCplusnet UN PROGICIEL LIBRE POUR LES STRUCTURES DE SERVICES À LA PERSONNE Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Lemoine Pierre publié le 30 juin 2005, mise à jour

Plus en détail

DONNONS UN VISAGE À L IMMOBILIER POUR LE SIÈCLE À VENIR

DONNONS UN VISAGE À L IMMOBILIER POUR LE SIÈCLE À VENIR DONNONS UN VISAGE À L IMMOBILIER POUR LE SIÈCLE À VENIR ÉDITO «Donnons un visage à l immobilier pour le siècle à venir» Né de la vision d hommes et de femmes qui, par leurs compétences et leur intuition,

Plus en détail

- Compte-rendu - M. Pierre EVRARD ARCENE Mme Francine Rochefort cheffe de service DDNT

- Compte-rendu - M. Pierre EVRARD ARCENE Mme Francine Rochefort cheffe de service DDNT Réunion de travail «Filière du Bâtiment et du Numérique» - Compte-rendu - Le jeudi 11 février 2016-9h30 à 12h Lieu de réunion : Abbaye aux Dames à Caen Salle aile sainte Anne Etaient présents Acteurs du

Plus en détail

Montmélian la solaire

Montmélian la solaire Dossier de presse Montmélian la solaire Ville de 4165 habitants, capitale de la Combe de Savoie, située au sein du Territoire Cœur de Savoie qui regroupe 43 communes et 34 000 habitants, à 300 m d altitude,

Plus en détail

Fiche d identité page 2

Fiche d identité page 2 Préambule Ce dossier dresse un rapport d exécution synthétique de l ensemble des actions de communication engagées en faveur du programme Route des Grandes Alpes au cours de l année 2010. L année 20010

Plus en détail

Chef de chantier gros oeuvre

Chef de chantier gros oeuvre Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/06/2016. Fiche formation Chef de chantier gros oeuvre - N : 19299 - Mise à jour : 08/12/2015 Chef de chantier gros oeuvre Lycée Technique

Plus en détail

RAppoRT D'ACTiviTé. Développement durable Responsabilité sociale de la CARSAT

RAppoRT D'ACTiviTé. Développement durable Responsabilité sociale de la CARSAT RAppoRT D'ACTiviTé Développement durable Responsabilité sociale de la CARSAT 2014 Édito La Carsat Normandie s est inscrite dans une démarche de Développement durable depuis 2008. Elle s appuie sur le plan

Plus en détail

SE FORMER A L ARIFTS. www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR

SE FORMER A L ARIFTS. www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR SE FORMER A L ARIFTS www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS EDUCATEUR SPECIALISE

Plus en détail

L IFET à vos côtés pour vous accompagner dans votre mandat. Des leviers d actions, des formations

L IFET à vos côtés pour vous accompagner dans votre mandat. Des leviers d actions, des formations Formations additionnelles au catalogue du 1 er semestre 2016 Des leviers d actions, des formations L IFET à vos côtés pour vous accompagner dans votre mandat La formation au service de la dynamisation

Plus en détail

F i c h e d e p o s t e

F i c h e d e p o s t e Ministère de la défense F i c h e d e p o s t e Catégorie professionnelle recherchée (1) CONSERVATEUR EN CHEF ou CONSERVATEUR GENERAL DU PATRIMOINE (toutes spécialités) Intitulé du poste (2) Chargé d'une

Plus en détail

Communauté de Communes de l Aulne Maritime. Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels

Communauté de Communes de l Aulne Maritime. Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels Communauté de Communes de l Aulne Maritime Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels 1 Présentation générale La Communauté de Communes de l Aulne Maritime a été créée en décembre 2001

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Energie solaire de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS «REVOLUTION SENSIBLE 1.0 2014»

REGLEMENT APPEL A PROJETS «REVOLUTION SENSIBLE 1.0 2014» REGLEMENT APPEL A PROJETS «REVOLUTION SENSIBLE 1.0 2014» Organisé Par «Le Carré Bouge», laboratoire d arts appliqués dédié aux nouveaux usages et à l art de vivre et «Le COPA-Via Paysage», Programme de

Plus en détail

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-Effinergie, Maison Passive, RT 2 005/2 012, QualiTEl

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-Effinergie, Maison Passive, RT 2 005/2 012, QualiTEl P a s c a l e M a e s Labels d efficacité énergétique HQE, BBC-Effinergie, Maison Passive, RT 2 005/2 012, QualiTEl P a s c a l e M a e s Les certifications et labels appliqués au bâtiment et à l immobilier

Plus en détail

Carnet de bord Tourisme durable

Carnet de bord Tourisme durable Octobre 2011 Carnet de bord Tourisme durable pour les hébergements collectifs liés à des activités itinérantes en pleine nature (randonnées, vtt...) Refuges, Gîtes d étape, Gîtes d étape et de Séjour Le

Plus en détail

Concilier ergonomie et design dans un processus d aménagement AIDE-MÉMOIRE 1. PHASE DE PLANIFICATION. 1.1 Avant-projet

Concilier ergonomie et design dans un processus d aménagement AIDE-MÉMOIRE 1. PHASE DE PLANIFICATION. 1.1 Avant-projet Concilier ergonomie et design dans un processus d aménagement Ce document se veut un guide, pour les gestionnaires de milieux documentaires responsables d un projet de construction ou d aménagement, permettant

Plus en détail

Consulting NOS CONSEILS POUR DE BONNES DÉCISIONS. Published on Sophos Hotels (http://sophoshotels.com)

Consulting NOS CONSEILS POUR DE BONNES DÉCISIONS. Published on Sophos Hotels (http://sophoshotels.com) Published on Sophos Hotels (http://sophoshotels.com) Accueil > Consulting Consulting NOS CONSEILS POUR DE BONNES DÉCISIONS Nous mettons à votre disposition notre expérience pour vous permettre de prendre

Plus en détail

Les Foyers de Seine-et-Marne RAPPORT 2012 D ACTIVITÉ RESPONSABLE

Les Foyers de Seine-et-Marne RAPPORT 2012 D ACTIVITÉ RESPONSABLE Les Foyers de SeineetMarne RAPPORT 2012 D ACTIVITÉ RESPONSABLE sommaire La RSE dans le logement social P.45 Carte d identité P.6 nos valeurs les objectifs RSE P.7 les temps forts 2012 P.89 Promouvoir l

Plus en détail

Des établissements et services confrontés aux réformes des formations

Des établissements et services confrontés aux réformes des formations La réforme du diplôme d Etat d éducateur spécialisé a-t-il eu des incidences sur la coopération entre centres de formation et établissements et services? Qu observe-t-on de la place qui est la mienne,

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE 2 ème RÉUNION DE 2013 Séance du 21 février 2013 CG 13/2 è m e /VI-04 L'an deux mille treize, le 21 février, les membres

Plus en détail

Règlement d'admission

Règlement d'admission Règlement d'admission concernant la formation d'éducateur spécialisé 1. Définition de la profession et du contexte de l intervention des éducateurs spécialisés Selon l arrêté du 20 Juin 2007 relatif au

Plus en détail

Le jury de «Réinventer.Paris» confie à Linkcity et à ses partenaires l aménagement du site emblématique du Triangle Eole Evangile

Le jury de «Réinventer.Paris» confie à Linkcity et à ses partenaires l aménagement du site emblématique du Triangle Eole Evangile Communiqué de presse Mercredi 10 février 2016 Le jury de «Réinventer.Paris» confie à Linkcity et à ses partenaires l aménagement du site emblématique du Triangle Eole Evangile Linkcity Ile-de-France (anciennement

Plus en détail

PANORAMA DE LA MOBILITÉ EN SAÔNE-ET-LOIRE. A partir des trois enquêtes déplacements villes moyennes du territoire et du recensement de la population.

PANORAMA DE LA MOBILITÉ EN SAÔNE-ET-LOIRE. A partir des trois enquêtes déplacements villes moyennes du territoire et du recensement de la population. PANORAMA DE LA MOBILITÉ EN SAÔNE-ET-LOIRE A partir des trois enquêtes déplacements villes moyennes du territoire et du recensement de la population. 2 Agence d urbanisme Sud Bourgogne Les pôles et leur

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE GUIDE PRATIQUE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE Vers une réduction de la facture énergétique Réaliser un audit énergétique est devenu obligatoire pour un grand nombre de copropriétés.

Plus en détail

3.1. Les objectifs de développement durable à 2030 : un agenda universel

3.1. Les objectifs de développement durable à 2030 : un agenda universel 3. OBJECTIFS À COURT ET MOYEN TERME 3.1. Les objectifs de développement durable à 2030 : un agenda universel Ce troisième chapitre est consacré aux objectifs à court et moyen terme que le Gouvernement

Plus en détail

COOP DEC Infos une lettre de l Agence COOP DEC Conseil. Voir la lettre en PdF : http://www.coopdec.org/upload/rubrique/pages/86/86_rubrique.

COOP DEC Infos une lettre de l Agence COOP DEC Conseil. Voir la lettre en PdF : http://www.coopdec.org/upload/rubrique/pages/86/86_rubrique. Voir la lettre en PdF : http://www.coopdec.org/upload/rubrique/pages/86/86_rubrique.php COOP DEC Info - n 88 mai 2012 Lettre d'informations sur la coopération décentralisée Pour tout problème de lecture,

Plus en détail

Les nouvelles obligations en matière de tri des déchets pour les PME wallonnes

Les nouvelles obligations en matière de tri des déchets pour les PME wallonnes Les nouvelles obligations en matière de tri des déchets pour les PME wallonnes Yann Ducatteeuw, conseiller environnement UCM 9h00: Accueil petit-déjeuner Au programme 9h20: Les obligations générales en

Plus en détail

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire 19 Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire La retraite supplémentaire, encore appelée retraite surcomplémentaire, désigne les régimes de retraite facultatifs par capitalisation (non légalement

Plus en détail

SOMMAIRE A- LE SECTEUR DU BOIS ET D AMEUBLEMENT

SOMMAIRE A- LE SECTEUR DU BOIS ET D AMEUBLEMENT 1 SOMMAIRE A- LE SECTEUR DU BOIS ET D AMEUBLEMENT B- LE SALON I/ PRESENTATION DU SALON II/ LES NOUVEAUTES DE LA 25 ème EDITION DU SALON DU MEUBLE III/ LES SECTEURS D EXPOSITION IV/ LES EXPOSANTS V/ LES

Plus en détail

- Note de synthèse -

- Note de synthèse - Avril 2008 Emergence d un cluster logistique dans la région urbaine de Lyon Etude de benchmarking - Note de synthèse - Présentation L étude de benchmarking sur les clusters logistiques concerne une dizaine

Plus en détail

Dossier de presse. Inauguration de la nouvelle résidence locative Néolia

Dossier de presse. Inauguration de la nouvelle résidence locative Néolia Dossier de presse Inauguration de la nouvelle résidence locative Néolia 4 et 6 impasse de la Sterne Pierregarin et 34 et 54 boulevard du Béal à Sury-le-Comtal L'évènement : Jeudi 9 juin 2016 à 11 H Michel

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée du LUNDI 30 JUIN 2014 à 18 heures LÉZIGNAN LA CÈBE Salle polyvalente

CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée du LUNDI 30 JUIN 2014 à 18 heures LÉZIGNAN LA CÈBE Salle polyvalente CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée du LUNDI 30 JUIN 2014 à 18 heures LÉZIGNAN LA CÈBE Salle polyvalente ORDRE DU JOUR FINANCES N 1. BUDGET PRINCIPAL DE LA CAHM : approbation

Plus en détail

Haute-Savoie. Le jeudi 28 juin 2012. Dossier de presse. Contacts :

Haute-Savoie. Le jeudi 28 juin 2012. Dossier de presse. Contacts : Haute-Savoie Les Hôpitaux du Léman et les Hôpitaux du Pays du Mont-Blanc signent leur «contrat Performance» avec l Agence régionale de santé (ARS) Rhône-Alpes et l Agence nationale d appui à la performance

Plus en détail

SXONF Q@OGHD ' F QNT OD» 7/ $ CD MNHQ 7/ $ CD MNHQ. Rapport développement durable ' F QNT OD»

SXONF Q@OGHD ' F QNT OD» 7/ $ CD MNHQ 7/ $ CD MNHQ. Rapport développement durable ' F QNT OD» SXONF Q@OGHD ' F QNT OD» 7/ $ CD MNHQ 7/ $ CD MNHQ Rapport développement durable 2006 SXONF Q@OGHD ' F QNT OD» LEXIQUE SOMMAIRE 02 Entretien avec la Présidente 04 Conseil d Administration et Comité Exécutif

Plus en détail

Usages des technologies numériques dans le cadre de la protection de l enfance

Usages des technologies numériques dans le cadre de la protection de l enfance Usages des technologies numériques dans le cadre de la protection de l enfance L'exemple des communications à distance dans le cadre du placement en assistance éducative François Sorin Educateur spécialisé

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional

Rapport pour le conseil régional Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france APPROBATION DES STATUTS ET ADHESION DE LA REGION ILE-DE- FRANCE A L

Plus en détail

ACTUALITE. >> Environ 30 000 jeunes des ZUS reçus par l ANPE en deux mois

ACTUALITE. >> Environ 30 000 jeunes des ZUS reçus par l ANPE en deux mois actualité / agenda / nouveautés sur le site / nouveaux documents en ligne sur i-ville / lecture / la vie du web / offres d emploi / Lettre d information bimensuelle de http://www.ville.gouv.fr N 109 -

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Mission Information et Communication 1 ter avenue de Lowendal 75700 PARIS 07 SP Suivi par : Fabienne ANDRE

Plus en détail

INITIATION A L ERGONOMIE. PROMOTION EAS 2016 2017 29 février 2016

INITIATION A L ERGONOMIE. PROMOTION EAS 2016 2017 29 février 2016 INITIATION A L ERGONOMIE INITIATION AUX TECHNIQUES DE PREVENTION DES LOMBALGIES MANUTENTION DES MALADES ET DES HANDICAPES PROMOTION EAS 2016 2017 29 février 2016 1 A APPORTS THEORIQUES I - Les objectifs

Plus en détail

e-box La boîte aux lettres électronique sécurisée pour Entreprises & Citoyens

e-box La boîte aux lettres électronique sécurisée pour Entreprises & Citoyens e-box La boîte aux lettres électronique sécurisée pour Entreprises & Citoyens Mars 2016 J. Vos 1 e-box en général Les origines de l e-box Début des années 2000, l ONSS veut pouvoir contacter électroniquement

Plus en détail

ART - CULTURE INDEX. l Activités et techniques de communication spécialité chargé de communication, chef de projet communication visuelle

ART - CULTURE INDEX. l Activités et techniques de communication spécialité chargé de communication, chef de projet communication visuelle INDEX l Activités et techniques de communication spécialité chargé de communication, chef de projet communication visuelle l Activités et techniques de communication spécialité techniques de l'image et

Plus en détail