Le Salon des services à la personne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Salon des services à la personne"

Transcription

1 Salon des services à la personne Le Salon des services à la personne 3 ème édition Salariés du Particulier Employeur : Quels sont vos droits? Edition Paris Expo Porte de Versailles les 19, 20 et 21 novembre

2 LE DROIT CONVENTIONNEL DES SALARIÉS DU PARTICULIER EMPLOYEUR Convention Collective Nationale des salariés du particulier employeur du 24 novembre 1999 (étendue par arrêté ministériel en date du 2 mars 2000, paru au J.O. du 11 mars 2000). 2

3 CHAMP D APPICATION La CCN règle les rapports entre les particuliers employeurs et leurs salariés. Le salarié travaille au domicile de l employeur et effectue des tâches à caractère familial ou ménager. L employeur est une personne privée et non pas une entreprise. Les salariés peuvent être recrutés par des associations mandataires. Le plan II des Services à la Personnes énumère des activités qui peuvent être rémunérées par le CESU. Certaines de ces activités ne font pas partie de la CCN des Salariés du Particulier Employeur. 3

4 CONTRAT DE TRAVAIL Accord écrit entre l employeur et le salarié (CDD mais aussi CDI) Le contrat doit mentionner la nature de la tâche à effectuer, la qualification du salarié, la durée et les horaires Le CESU tient lieu de contrat de travail(annexe3,art.5 CCN) : en cas de travail occasionnel dont la durée n excède pas 8 h/semaine ou un mois dans l année non renouvelable. La garde partagée : mode de garde pour lequel un contrat de travail doit être signé entre le salarié et chaque famille employeur. Ces contrats doivent comporter une clause identique précisant le lien avec l autre famille employeur. La rupture de l un des contrats aura des conséquences sur l autre. 4

5 DURÉE DU TRAVAIL La durée conventionnelle de travail est fixée à 40 heures par semaine. Les heures supplémentaires sont majorées de 25 % pour les 8 premières heures supplémentaires et de 50 % au-delà. 5

6 DURÉE DU TRAVAIL Pour les emplois à caractère familial il existe deux catégories d heures de travail : les heures de travail effectif et les heures de présence responsable. Ces heures sont celles où le salarié peut utiliser son temps pour lui-même tout en restant vigilant pour intervenir s il y a lieu. Une heure de présence responsable équivaut à 2/3 d une heure de travail effectif. Ce système ne s applique pas à la garde partagée 6

7 DURÉE DU TRAVAIL Le repos hebdomadaire : Le jour habituel de repos hebdomadaire doit figurer au contrat. Celui-ci doit avoir une durée minimale de 24 heures consécutives et être donné de préférence le dimanche, plus une ½ journée au titre de l aménagement de l horaire de travail. Si le jour de repos est exceptionnellement travaillé, il doit être rémunéré au tarif normal majoré de 25 % ou donner droit à un repos équivalent majoré dans les mêmes proportions. 7

8 PÉRIODE D ESSAI Période initiale d un mois maximum Cette durée sera précisée par écrit lors de l embauche, l essai pourra être renouvelé une fois, sous réserve que le salarié en ait été averti par écrit avant l expiration de la 1 ère période. 8

9 ANCIENNETÉ Elle s entend des services continus effectués chez le même employeur (temps complet ou partiel). La rémunération fait l objet d une majoration à compter de 3 ans d ancienneté. 9

10 REMUNÉRATION Le salaire horaire ne peut être inférieur au salaire horaire minimum conventionnel. Le salaire horaire qui figure sur le CESU est le salaire horaire net majoré de 10 % au titre des congés payés. Pour les horaires réguliers, à temps complet ou à temps partiel, le salaire est mensualisé. 10

11 REMUNÉRATION Nivx Salaire Horaire 3 ans 4 ans 5 ans 6 ans 7 ans 8 ans 9 ans 10 ans Niv. 1 8,91 9,18 9,27 9,36 9,44 9,53 9,62 9,71 9,80 Niv. 2 9,03 9,30 9,39 9,48 9,57 9,66 9,75 9,84 9,93 Niv. 3 9,20 9,48 9,57 9,66 9,75 9,84 9,94 10,03 10,12 Niv. 4 9,26 9,54 9,63 9,72 9,82 9,91 10,00 10,09 10,19 Niv. 5 9,68 9,97 10,07 10,16 10,26 10,36 10,45 10,55 10,65 11

12 CALCUL DES COTISATIONS SOCIALES L employeur et le salarié doivent opter d un commun accord soit pour le calcul au réel, soit pour le calcul au forfait. En l absence d accord ou à défaut de précision, les cotisations sont calculées sur la base du salaire réellement versé au salarié. 12

13 LA MENSUALISATION Le salaire doit être mensualisé. Cependant, le dispositif CESU ne permet pas d appliquer la mensualisation. 13

14 LES PRÉSTATIONS EN NATURE On désigne par prestations en nature les repas ou le logement fournis. Le montant minimum de chaque prestation en nature est fixé paritairement lors de la négociation sur les salaires. Les prestations en nature sont déduites du salaire net : Coût du logement : 69,00 (71,00 ) Coût du repas : 4,50 (4,70 ) 14

15 LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS La grille de classification détermine actuellement 5 niveaux. Une nouvelle grille est en cours de négociation. 15

16 LES CONGÉS PAYÉS (CP) Tout salarié qui, au cours de l année de référence, justifie avoir été employé chez le même employeur pendant un temps équivalent à un minimum d un mois de présence au travail, a droit à des CP. La durée du congé annuel est de 2,5 jours ouvrables par mois. La durée totale du congé annuel ne peut dépasser 30 jours ouvrables (5 semaines). 16

17 LES CONGÉS PAYÉS (CP) Fractionnement des congés payés : En principe, les congés payés doivent être pris en deux fois : - une première période de 24 jours maximum, prise entre le 1 er mai et le 31 octobre, - et une deuxième période correspondant à la 5 ème semaine prise séparément. Si la première période de 24 jours n est pas prise en une seule fois, le salarié a droit à des jours de repos supplémentaires. - 2 jours supplémentaires de congé si le solde est supérieur à 5 jours ; - 1 jour si le solde est compris entre 3 et 5 jours. 17

18 L INDEMNITÉ DE CONGÉS PAYÉS Soit le 1/10 ème de la rémunération totale brute perçue entre le 1 er juin et le 31 mai ou maintien de la rémunération totale brute pour un temps de travail égal à celui du congé. Dans le cadre du CESU, le salaire horaire net inclut une majoration de 10 % au titre des congés payés, l indemnité de congés payés est donc versée tous les mois. 18

19 RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL Droit disciplinaire : l employeur a la possibilité de sanctionner le comportement d un salarié qu il estime répréhensible. Il dispose des sanctions classiques prévues par le Code du Travail : observations verbales, avertissement, mise à pied disciplinaire Certaines sanctions sont interdites : toutes sanctions pécuniaires et discriminatoires. 19

20 RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL Licenciement du salarié : Le salarié doit être licencié pour une cause réelle et sérieuse. 20

21 RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL : Procédure En cas de sanction lourde pouvant aller jusqu à la rupture du contrat de travail : une procédure particulière doit être suivie. Procédure : convocation à un entretien préalable par L.R A/R ou remise en main propre contre décharge ; tenue de l entretien, notification du licenciement par L.R avec A/R. La lettre doit indiquer le ou les motif(s) du licenciement. Particularité : le salarié ne peut pas inviter un conseiller du salarié ; le licenciement économique ne s applique pas non plus. 21

22 RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL : Préavis le préavis est une période travaillée. Durée du préavis: Ancienneté Moins de 6 mois Entre 6 mois et 2 ans Plus de 2 ans Durée 1 semaine 1 mois 2 mois En cas de refus pour l exécution du préavis de l une ou l autre partie, la partie responsable devra verser à l autre une indemnité compensatrice. 22

23 INDEMNITÉS DE LICENCIEMENT Elle est versée, sauf en cas de faute grave ou lourde, au salarié ayant au moins 2 ans d ancienneté ininterrompue au service du même employeur : Ancienneté De 2 à 10 ans Au-delà de 10 ans Montant de l Indemnité 1/10 ème de mois par année d ancienneté 1/6 ème de mois par année d ancienneté 23

24 DÉMISSION Durée de préavis en cas de démission du salarié: Ancienneté Moins de 6 mois Entre 6 mois et 2 ans Plus de 2 ans Durée 1 semaine 2 semaines 1 mois 24

25 AUTRES CAS DE RUPTURE DU CONTRAT A noter que le décès de l employeur met fin ipso facto au contrat de travail. A l expiration du contrat de travail, l employeur doit délivrer un certificat de travail et une attestation ASSEDIC. 25

26 AUTRES CAS DE RUPTURE DU CONTRAT Le départ à la retraite est à l initiative du salarié. Le salarié a droit à des indemnités de départ à la retraite. Ancienneté Montant de l indemnité Après 10 ans d ancienneté Après 15 ans d ancienneté Après 20 ans d ancienneté Après 30 ans d ancienneté ½ mois de salaire brut 1 mois de salaire brut 1 mois ½ de salaire brut 2 mois de salaire brut La mise à la retraite est à l initiative de l employeur. Elle ouvre droit au versement d une indemnité de mise à la retraite équivalente au montant de l indemnité de licenciement. 26

27 LA PROTECTION SOCIALE Pour bénéficier de l aide au retour à l emploi de l assurance chômage, il faut avoir travaillé au minimum : Pour les moins de 50 ans : 122 jours ou 610 heures dans les 28 derniers mois qui précèdent la fin du contrat de travail et ne pas avoir quitté volontairement son emploi ; Pour les 50 ans et plus : 122 jours ou 610 heures dans les 36 derniers mois qui précèdent la fin du contrat de travail et ne pas avoir quitté volontairement son emploi ; Une journée d affiliation = une journée d indemnisation. 27

28 LA PROTECTION SOCIALE La durée maximale d indemnisation est de 24 mois pour les moins de 50 ans et de 36 mois pour les 50 ans et plus. Le maintien du versement des allocations est possible jusqu à la retraite ou au maximum jusqu à 65 ans, pour les allocataires âgés de 60 ans et demi ou plus en En cas de multi-activité, le salarié qui perd l une de ses activités peut être indemnisé, à condition que l activité conservée ne dépasse pas 110 heures mensuelles et qu elle ne représente pas plus de 70 % de la totalité des revenus antérieurs. 28

29 LA PROTECTION SOCIALE Soins-santé : conditions d attribution pour obtenir certains remboursements de la sécurité sociale : Ou - avoir effectué au moins 60 heures de travail salarié, ou avoir cotisé au moins 60 fois le SMIC horaires au cours d un mois civil ou de 30 jours consécutifs, - avoir effectué au moins 120 heures de travail salarié, soit avoir cotisé au moins 120 fois le SMIC horaire pendant 3 mois civils ou 3 mois de date à date. 29

30 LA PROTECTION SOCIALE Arrêt-maladie : sauf cas particulier, 50 % du salaire est pris en charge par la Sécurité Sociale à partir du 4 ème jour de l arrêt (IJSS), Conditions d attribution : avoir effectué 200 h de travail salarié ou assimilé au cours des 90 jours précédant la date de l arrêt de travail. Accident du travail, sauf cas particulier, 60 % de votre salaire est pris en charge par la Sécurité Sociale les 28 premiers jours puis au-delà 80 % du salaire. Maternité : des prestations sont prévues. Conditions : 10 mois d immatriculation à la date présumée de l accouchement et avoir une activité salariée de 200 h dans les 3 mois civils à la date du début de la grossesse. 30

31 LA PROTECTION SOCIALE Le complément d indemnisation versé par l IRCEM PRÉVOYANCE lors de l arrêt de travail a été mis en place en Conditions : Le salarié doit avoir au moins 6 moins d ancienneté chez le même employeur. Incapacité : une indemnité est prévue, elle est égale à 100 % du salaire net de référence moins les IJSS. Cette indemnité est versée même si le salarié ne bénéficie pas des indemnités journalières de S.S. 31

32 LA PROTECTION SOCIALE Nous recommandons aux salariés de choisir le salaire réel comme base de cotisations pour disposer d une couverture sociale plus large. la prise en charge débute à partir du 8 ème jour de l arrêt jusqu au 1095 ème jour maximum. En cas d accident du travail, la prise en charge débute à compter du 1 er jour d arrêt chez l employeur ou à eu lieu l accident. Vous disposez d un délai de 5 ans pour adresser votre demande d indemnisation. N oubliez pas d adresser à votre employeur un avis d arrêt de travail dans les 48 h. 32

33 LA PROTECTION SOCIALE Allocations retraite : Elle se compose de deux pensions : - Celle versée au titre du régime général de la Sécurité Sociale. - Celle versée au titre de la Retraite Complémentaire (IRCEM RETRAITE). 33

34 LA PROTECTION SOCIALE En fonction du montant de vos cotisations à la S.S., on vous attribue des trimestres. En ce qui concerne vos cotisations IRCEM, on vous attribue des points de retraite. Vous ne recevrez plus le relevé annuel de points. Ce document a été remplacé par le Relevé Actualisé de Points (RAP) qui peut être consulté et téléchargé sur 34

35 ACTION SOCIALE IRCEM Cette action sociale IRCEM est réservée aux cotisants actifs et retraités. Vous pouvez ainsi obtenir des aides complémentaires lorsque vous devez régler des frais de santé exceptionnellement importants : orthodontie, prothèse, gros appareillage, transports, Toutefois, elle est assujettie à des notions de compétences, de ressources et de durée d affiliation. Il faut contacter le service Action Sociale de l IRCEM : Service POSACTION : Service de soutien psychologique mis gratuitement à la disposition des salariés du particulier employeur :

36 LA FORMATION PROFESSIONNELLE Vous avez la possibilité de bénéficier d une formation continue. La demande doit émaner de l employeur Aucune ancienneté dans l emploi n est requise pour accéder à la formation chaque salarié a droit à 40 h/an. L employeur rémunère son salarié pendant la durée de la formation et il se fera rembourser les salaires et charges par l AGEFOS-PME. Tous les frais sont pris en charge. 36

37 LA FORMATION PROFESSIONNELLE Chaque année la branche professionnelle aborde des thèmes de formation différents. Il figurent dans un catalogue. Pour obtenir des renseignements sur votre prise en charge contactez l AGEFOS PME : Pour obtenir des renseignements sur les actions catalogue : contactez l Institut Fepem de l Emploi Familial :

38 LA FORMATION PROFESSIONNELLE Vous pouvez bénéficier du Droit Individuel à la Formation (DIF). Depuis la loi du 4 mai 2004 les salariés ont accès au DIF. Ce droit est à l initiative du salarié avec accord de l employeur. Qui peut en bénéficier? : - Les salariés sous CDI ayant au moins 1 an d ancienneté chez le même employeur ; - Les salariés sous CDD ayant au moins 4 mois d ancienneté chez l employeur, consécutif ou non au cours des 12 dernier mois. 38

39 LA FORMATION PROFESSIONNELLE Durée du DIF : - 20 heures pas an, cumulable sur 6 ans pour les salariés occupés à temps plein ; - les salariés à temps partiel obtiennent un forfait d heures (DIF) en fonction de leur temps de travail depuis le 1/08/08. Pour les périodes antérieures, le DIF est calculé au prorata de la durée du travail prévue par le contrat de travail. 39

40 LA FORMATION PROFESSIONNELLE Durée du DIF : Durée du travail hebdomadaire Moins de 7 h De 7 h à moins de 15 h De 15 h à moins de 21 h De 21 h à moins de 27 h De 27 h à moins de 33 h Nombre d h. acquises par an 3 h 7 h 10 h 13 h 16 h 33 heures et plus 20 h 40

41 LA FORMATION PROFESSIONNELLE Vous ne pouvez pas cumuler les heures de DIF acquises chez différents employeurs. Vous devez les utiliser séparément. Cependant, si vous remplissez certaines conditions vous pouvez bénéficier du DIF consolidé. Ce DIF consolidé permet d additionner les heures de DIF acquises chez ses particuliers employeurs afin de disposer d un volume d heures plus important pour suivre une formation qualifiante (employé familial, assistant de vie dépendance ou assistant maternel/garde d enfants). 41

42 LA FORMATION PROFESSIONNELLE VAE : toute personne ayant au moins trois ans d expérience, peut désormais voir ses compétences professionnelles reconnues par un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle. Un module d accompagnement à la VAE est donc proposé (16 h). Il se déroule sur un mois, à raison de 4 séances non consécutives. 42

43 FORMATION PROFESSIONNELLE PASSEPORT FORMATION C est un carnet dans lequel vous notez vos expériences professionnelles et chaque action de formation. N Utiles : VAE/DIF : PLAN DE FORMATION :

Pour pouvoir bénéficier de la prestation PAJE, la rémunération journalière doit être inférieure à 5 fois le Smic horaire, soit net.

Pour pouvoir bénéficier de la prestation PAJE, la rémunération journalière doit être inférieure à 5 fois le Smic horaire, soit net. Référence SMIC au 1 er janvier 2013: 9,43 /heure (7.14 net) Le salaire de base est librement déterminé entre l employeur et le salarié, mais il ne peut être inférieur à 0,281 fois le montant du salaire

Plus en détail

Conseil général CIDPA MAINTIEN A DOMICILE. La rupture du contrat de travail

Conseil général CIDPA MAINTIEN A DOMICILE. La rupture du contrat de travail Conseil général CIDPA CIDPA - 08/2007 - mise à jour 11/2010 - Janvier 2013 MAINTIEN A DOMICILE La rupture du contrat de travail Le contrat de travail qui lie le particulier employeur et le salarié peut

Plus en détail

Saisonniers. Hôtels, Cafés, Restaurants, tout savoir sur vos droits!

Saisonniers. Hôtels, Cafés, Restaurants, tout savoir sur vos droits! Saisonniers Hôtels, Cafés, Restaurants, tout savoir sur vos droits! Votre contrat de travail Tout contrat saisonnier est prévu pour une période donnée qui va de 1 à 9 mois. Ce qui signifie que la période

Plus en détail

Les gardes d enfants à domicile : statut et licenciement

Les gardes d enfants à domicile : statut et licenciement Les gardes d enfants à domicile : statut et licenciement Article juridique publié le 16/04/2012, vu 1490 fois, Auteur : Xavier Berjot OCEAN Avocats 1. règles régissant les gardes d enfants Les gardes d

Plus en détail

pour un contrat de travail clairement établi

pour un contrat de travail clairement établi Repères pour un contrat de travail clairement établi Le temps passé à remplir le contrat, à négocier et à comprendre les attentes de chacun est un temps important car il permet d éviter les difficultés

Plus en détail

Lettre d information 1er Juillet 2009

Lettre d information 1er Juillet 2009 Lettre d information 1er Juillet 2009 CONFERENCE «Convention Collective et lois applicables» Par Melle François, juriste au CIDFF Organisée en partenariat par les RAM des CC du VAL BREON ET BRIE BOISEE

Plus en détail

Métallurgie : Loire et arrondissement d Yssingeaux

Métallurgie : Loire et arrondissement d Yssingeaux Métallurgie : Loire et arrondissement d Yssingeaux Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC Métallurgie (industries) Loire et arrondissement d Yssingeaux 19-2-90

Plus en détail

Métallurgie : Bouches-du-Rhône

Métallurgie : Bouches-du-Rhône Métallurgie : Bouches-du-Rhône Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC Métallurgie (industries) Bouches-du-Rhône et Alpes-de-Haute-Provence 19-12-2006d(1) 21-2-2008

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (4 mois ou 610

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE CDI SALARIÉ(E) DU PARTICULIER EMPLOYEUR EXEMPLAIRE SALARIÉ

CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE CDI SALARIÉ(E) DU PARTICULIER EMPLOYEUR EXEMPLAIRE SALARIÉ CDI CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE SALARIÉ(E) DU PARTICULIER EMPLOYEUR EXEMPLAIRE SALARIÉ ENTRE L EMPLOYEUR Mme, M... Nom de naissance :...Nom d usage :... Prénom :... Adresse :... Ville :...Code

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel.

Le contrat de travail à temps partiel. Le contrat de travail à temps partiel schassigneux@yahoo.fr 1 Synthèse Le contrat de travail à temps partiel est conclu avec un salarié dont la durée du travail est inférieure à la durée - légale ou conventionnelle

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3133 Convention collective nationale IDCC : 953. CHARCUTERIE DE DÉTAIL AVENANT

Plus en détail

FICHE ANNEE INCOMPLETE De l embauche à la rupture du contrat de travail

FICHE ANNEE INCOMPLETE De l embauche à la rupture du contrat de travail FICHE ANNEE INCOMPLETE De l embauche à la rupture du contrat de travail Qu est-ce que l accueil en année incomplète? C est lorsque l'assistant maternel accueille l'enfant pendant 46 semaines ou moins.

Plus en détail

FICHE ANNEE INCOMPLETE De l embauche à la rupture du contrat de travail

FICHE ANNEE INCOMPLETE De l embauche à la rupture du contrat de travail FICHE ANNEE INCOMPLETE De l embauche à la rupture du contrat de travail Qu est-ce que l accueil en année incomplète? C est lorsque l'assistant maternel accueille l'enfant pendant 46 semaines ou moins.

Plus en détail

CLASSIFICATION - EN FONCTION DU STATUT DU SALARIE - SOMMAIRE :

CLASSIFICATION - EN FONCTION DU STATUT DU SALARIE - SOMMAIRE : TABLEAU RECAPITULATIF DE LA CONVENTION COLLECTIVE DE COMMERCES DE DETAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, DE BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE ET DE LIBRAIRIE (N 3252) - EN FONCTION DU STATUT DU SALARIE

Plus en détail

Réponses aux questions les plus fréquemment posées par les CG

Réponses aux questions les plus fréquemment posées par les CG Réponses aux questions les plus fréquemment posées par les CG Exonération des charges Dans certains cas, les employeurs peuvent bénéficier de l exonération des cotisations patronales de Sécurité sociale

Plus en détail

(Proposition de) CONTRAT DE TRAVAIL. A établir en deux exemplaires originaux : 1 exemplaire pour l employeur 1 exemplaire pour l employé(e)

(Proposition de) CONTRAT DE TRAVAIL. A établir en deux exemplaires originaux : 1 exemplaire pour l employeur 1 exemplaire pour l employé(e) (Proposition de) CONTRAT DE TRAVAIL A établir en deux exemplaires originaux : 1 exemplaire pour l employeur 1 exemplaire pour l employé(e) A durée indéterminée Accueil occasionnel A durée déterminée du....au.

Plus en détail

Guide pratique. les Dispositifs. dont vous pouvez demander le financement. > Logique des dispositifs

Guide pratique. les Dispositifs. dont vous pouvez demander le financement. > Logique des dispositifs CPNEFP Branche du Négoce de l ameublement Guide pratique Avril 2009 les Dispositifs de formation > Logique des dispositifs dont vous pouvez demander le financement La formation professionnelle continue

Plus en détail

CE QU IL FAUT DÉCLARER

CE QU IL FAUT DÉCLARER CE QU IL FAUT DÉCLARER POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE INTERMITTENT

CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE INTERMITTENT CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE INTERMITTENT Entre les soussignés SERVICE DE REMPLACEMENT DE Dont le siège social est à N de Siret : Représenté par En sa qualité de Président de Service de Remplacement.

Plus en détail

MISE A JOUR DES GUIDES du 26 janvier Il s agit d une nouvelle version du 26/01/16 qui remplace l ancienne version du 25/09/14.

MISE A JOUR DES GUIDES du 26 janvier Il s agit d une nouvelle version du 26/01/16 qui remplace l ancienne version du 25/09/14. Il s agit d une nouvelle version du 26/01/16 qui remplace l ancienne version du 25/09/14. Des informations ont été rajoutées, à savoir : - Des précisions ont été rajoutées sur l accueil occasionnel - S

Plus en détail

Chômage total. Est-il possible d être indemnisé dans certains cas de démission?

Chômage total. Est-il possible d être indemnisé dans certains cas de démission? Fiche 4 Quelles sont les conditions pour bénéficier de l allocation d assurance chômage? Pour bénéficier d une indemnisation par le régime d Assurance chômage avec le versement de l allocation d aide au

Plus en détail

LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL SALARIÉ DU PARTICULIER EMPLOYEUR

LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL SALARIÉ DU PARTICULIER EMPLOYEUR FICHE PRATIQUE LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL SALARIÉ DU PARTICULIER EMPLOYEUR Votre enfant entre à l école, et vous n avez plus besoin de nounou? Votre employé familial vient de vous informer qu il

Plus en détail

LES ASSISTANT (ES) MATERNEL(LE)S employé(e)s par des particuliers

LES ASSISTANT (ES) MATERNEL(LE)S employé(e)s par des particuliers LES ASSISTANT (ES) MATERNEL(LE)S employé(e)s par des particuliers Obligations générales L employeur s engage à: Vérifier que l assistant(e) maternel (le) est titulaire de l agrément et de l attestation

Plus en détail

Parent employeur Assistante maternelle

Parent employeur Assistante maternelle Parent employeur Assistante maternelle Se rencontrer et travailler ensemble Les premiers rendez-vous Le cadre de l accueil La disponibilité Le salaire Le contrat de travail Les indemnités Les congés Les

Plus en détail

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ 1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ Définition générale art 10 Ancienneté licenciement Avenant du 21 juin 2010 ANCIENNETE Convention Collective Champs d application S applique à la prime d ancienneté,

Plus en détail

CDI ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE UN EXEMPLAIRE EST À CONSERVER PAR CHACUNE DES PARTIES

CDI ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE UN EXEMPLAIRE EST À CONSERVER PAR CHACUNE DES PARTIES CDI CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) UN EXEMPLAIRE EST À CONSERVER PAR CHACUNE DES PARTIES ENTRE LE PARENT EMPLOYEUR (BÉNÉFICIAIRE PAJEMPLOI) Mme ou Mr... Adresse :...

Plus en détail

ARE (Aide au Retour à l Emploi)

ARE (Aide au Retour à l Emploi) ARE (Aide au Retour à l Emploi) Adie Conseil Préparez votre projet Éligibilité Les personnes concernées par l ARE sont : Les salariés involontairement privés d emploi qui remplissent les conditions d activité

Plus en détail

info DROIT SOCIAL Précisions sur le licenciement pour motif économique

info DROIT SOCIAL Précisions sur le licenciement pour motif économique n 4 > 8 mars 2017 info Sommaire DROIT SOCIAL Précisions sur le licenciement pour motif économique Accords de préservation ou de développement de l emploi ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT SOCIAL Précisions sur

Plus en détail

Les documents de fin de contrat

Les documents de fin de contrat Les documents de fin de contrat A la rupture ou à l expiration du contrat de travail, l employeur doit mettre à la disposition du salarié : le reçu pour solde de tout compte le certificat de travail l

Plus en détail

FICHE 1/5 : SYNTHESE CONGES PAYES

FICHE 1/5 : SYNTHESE CONGES PAYES FICHE 1/5 : SYNTHESE CONGES PAYES Règle applicable CDI en année complète CDI en année incomplète CDD Acquisition des congés payés (CP) Les congés payés (CP) s acquièrent à raison de 2,5 jours ouvrables

Plus en détail

INDEMNISATION CHOMAGE

INDEMNISATION CHOMAGE CIRCULAIRE : N 2012-02 Service Carrières Téléphone : 04 67 04 38 84 Courriel : carrières@cdg34.fr INDEMNISATION CHOMAGE Mise à jour au 1 er juillet 2012 REFERENCES : Convention du 6 mai 2011 relative à

Plus en détail

PAYE Les bases de la paye et du droit du travail

PAYE Les bases de la paye et du droit du travail Les fondamentaux de la paye et l entrée du salarié (2 jours)., mise en application en paye En droit du Les sources du droit du L embauche (DUE/Contrat de /Période d essai/affichages et registres obligatoires)

Plus en détail

Loi du 20 août 2008 (J.O. 21 août) Titre II : Temps de travail Nouvel assouplissement de la durée légale du travail de 35 heures

Loi du 20 août 2008 (J.O. 21 août) Titre II : Temps de travail Nouvel assouplissement de la durée légale du travail de 35 heures Loi du 20 août 2008 (J.O. 21 août) Titre II : Temps de travail Nouvel assouplissement de la durée légale du travail de 35 heures 1 HORAIRE LÉGAL: DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Art. L. 3121-10 CT Maintien de

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE CDI ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) EXEMPLAIRE SALARIÉ

CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE CDI ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) EXEMPLAIRE SALARIÉ CDI CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) EXEMPLAIRE SALARIÉ ENTRE LE PARENT EMPLOYEUR Mr... ou Mme... Adresse :... Ville :... Code postal :... Téléphone domicile :... Téléphone

Plus en détail

Les congés payés. Sommaire. Fiche détaillée Qui a droit aux congés payés? Synthèse

Les congés payés. Sommaire. Fiche détaillée Qui a droit aux congés payés? Synthèse Les congés payés Synthèse Tout salarié a droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à un minimum de 10 jours de travail effectif.chaque mois

Plus en détail

Congés Payés. Articles 22 et 23 CCN n 3241

Congés Payés. Articles 22 et 23 CCN n 3241 Congés Payés Articles 22 et 23 CCN n 3241 Sommaire 1. Ouverture des droits aux congés payés... 3 Qui a droit aux congés payés?... 3 Quand s ouvre le droit aux congés payés?... 3 2. Durée des congés payés...

Plus en détail

JOURNEE DE SOLIDARITE

JOURNEE DE SOLIDARITE JOURNEE DE SOLIDARITE Depuis la loi du 30 juin 2004, la journée de solidarité sert à financer les actions en faveur de l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle se traduit par

Plus en détail

Métallurgie : Valenciennes et Cambrai

Métallurgie : Valenciennes et Cambrai Métallurgie : Valenciennes et Cambrai Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC Métallurgie (industries) Valenciennes et Cambrai 13-7-90 10-7-91 23-7-91 - - -

Plus en détail

SPORT Votre équipe pour gagner!

SPORT Votre équipe pour gagner! SPORT Votre équipe pour gagner! Le salaire SOMMAIRE : Le salaire P.3 La fiche de paie P.6 La CFDT défend l unicité du sport et considère que tous les salariés de la branche doivent être regardés dans leur

Plus en détail

L arrêt de travail pour maladie Et Le maintien de salaire brut. Alain HENRY

L arrêt de travail pour maladie Et Le maintien de salaire brut. Alain HENRY L arrêt de travail pour maladie Et Le maintien de salaire brut Alain HENRY SOMMAIRE Les indemnités journalières de Sécurité sociale La loi de mensualisation et le maintien du salaire brut L établissement

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES. convention collective?

QUESTIONS REPONSES. convention collective? QUESTIONS REPONSES sur la Convention Collective Nationale des «assistants maternels du particulier employeur» du 1 er juillet 2004 étendue par arrêté du 17 décembre 2004, la loi 2005-706 du 27 juin 2005

Plus en détail

Contrat unique d insertion

Contrat unique d insertion Fiche Pratique DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le Contrat initiative emploi (CIE) Qu'est-ce qu'un contrat initiative emploi? Quels employeurs? Quel type de contrat? Quel financement du

Plus en détail

ANIMATION Avec la CFDT, l Animation pour tous!

ANIMATION Avec la CFDT, l Animation pour tous! ANIMATION Avec la CFDT, l Animation pour tous! SOMMAIRE Le salaire P.3 La fiche de paie P.4 Le temps de travail P.7 Les congés P.9 Que faire en cas de maladie, d accident? P.10 2 Le salaire La F3C CFDT

Plus en détail

Le départ en retraite

Le départ en retraite Le départ en retraite Lois de financement de la Sécurité Sociale pour 2010, 2011 et 2012 Articles L1237-4 à L1237-10 du Code du travail Cette fiche traite du départ en retraite à l initiative du salarié

Plus en détail

Congés (autres) LES CONGÉS POUR ÉVÉNEMENTS FAMILIAUX PRÉVUS PAR LA LOI

Congés (autres) LES CONGÉS POUR ÉVÉNEMENTS FAMILIAUX PRÉVUS PAR LA LOI Fiche 10 LES CONGÉS POUR ÉVÉNEMENTS FAMILIAUX PRÉVUS PAR LA LOI Quels sont les événements familiaux qui permettent de bénéficier d une absence ou d un congé? Les congés pour événements familiaux recouvrent

Plus en détail

Les droits acquis au titre du DIF peuvent ils se cumuler?

Les droits acquis au titre du DIF peuvent ils se cumuler? Documentation issue du Ministère du Travail DEFINITION DU DIF Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d heures de formation de 20

Plus en détail

d une part, d autre part,

d une part, d autre part, Entre les soussignés : Raison sociale : dont le siège social est à, représentée par M d une part, Et M (Nom/ Prénom) demeurant à de nationalité.. N national identification (à défaut : date et lieu de naissance)

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3130 Convention collective nationale IDCC : 1607. INDUSTRIES DES JEUX,

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL DU FINISTÈRE CAISSES D ALLOCATIONS FAMILIALES RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES INFORMATIONS PRATIQUES

CONSEIL GÉNÉRAL DU FINISTÈRE CAISSES D ALLOCATIONS FAMILIALES RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES INFORMATIONS PRATIQUES INFORMATIONS PRATIQUES L employeur doit INFORMATIONS PRATIQUES 1 LES OBLIGATIONS ADMINISTRATIVES (Cf Article 2 de la C.C.N) S assurer que le salarié est titulaire de l agrément délivré par le conseil général

Plus en détail

INTERMITTENTS DU SPECTACLE

INTERMITTENTS DU SPECTACLE INDEMNISATION INTERMITTENTS DU SPECTACLE DÉCRET DU 13 JUILLET 2016 POLE-EMPLOI.FR INTERMITTENTS DU SPECTACLE ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ACCORD SPECTACLE Les partenaires sociaux de la branche spectacle ont

Plus en détail

AVENANT N 61 DU 26 JUIN Entre : La FDSEA de la Somme ; Les entrepreneurs des territoires du Nord - Pas-de-Calais et de Picardie,

AVENANT N 61 DU 26 JUIN Entre : La FDSEA de la Somme ; Les entrepreneurs des territoires du Nord - Pas-de-Calais et de Picardie, MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 9802. EXPLOITATIONS AGRICOLES DE POLYCULTURE ET D ÉLEVAGE ET ENTREPRISES DE TRAVAUX

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3240 Convention collective nationale IDCC : 1487. HORLOGERIE-BIJOUTERIE (Commerce

Plus en détail

Votre équipe pour gagner!

Votre équipe pour gagner! SPORT Votre équipe pour gagner! SOMMAIRE Le salaire P.3 La fiche de paie P.6 Le temps de travail P.8 Les congés P.10 Que faire en cas de maladie, d accident? P.11 2 Le salaire La CFDT défend l unicité

Plus en détail

Durée Art 47.1 Exécution du préavis Art 47.2 à 47.4 Heures de recherche d emploi Art 47.5 à 47.9 RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL

Durée Art 47.1 Exécution du préavis Art 47.2 à 47.4 Heures de recherche d emploi Art 47.5 à 47.9 RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL Durée Art 47.1 Exécution du préavis Art 47.2 à 47.4 Heures de recherche d emploi Art 47.5 à 47.9 Convention Collective Durée (art 47.1) 1 mois si ancienneté inférieure à 2 ans pour les niveaux I à III

Plus en détail

APPLICATION DE L'ACCORD COLLECTIF ETENDU SUR LE TEMPS PARTIEL DANS L'HPA APPLIQUER L ACCORD COLLECTIF SUR LE TRAVAIL A TEMPS PARTIEL

APPLICATION DE L'ACCORD COLLECTIF ETENDU SUR LE TEMPS PARTIEL DANS L'HPA APPLIQUER L ACCORD COLLECTIF SUR LE TRAVAIL A TEMPS PARTIEL APPLIQUER L ACCORD COLLECTIF SUR LE TRAVAIL A TEMPS PARTIEL DANS LA BRANCHE HPA Conformément à la loi n 2013-504 du 14 juin 2013 sur la sécurisation de l emploi, un Accord collectif sur le travail à temps

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES SALARIÉS DU PARTICULIER EMPLOYEUR

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES SALARIÉS DU PARTICULIER EMPLOYEUR CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES SALARIÉS DU PARTICULIER EMPLOYEUR Conclue entre d une part et d autre part. sous réserve : er PAGE 4 PAGE 5 er PAGE 6 PAGE 7 er. er PAGE 8 PAGE 9 Le particulier employeur

Plus en détail

Indemnités de licenciement. Articles 17 et 18 Chap. I Article 11 Chap. II CCN n 3241

Indemnités de licenciement. Articles 17 et 18 Chap. I Article 11 Chap. II CCN n 3241 Indemnités de licenciement Articles 17 et 18 Chap. I Article 11 Chap. II CCN n 3241 Sommaire 1.Qui a droit à l indemnité de licenciement? 3 Etre en Contrat à Durée Indéterminée (CDI) 3 Etre licencié, sans

Plus en détail

Congé de Maternité. Pendant votre congé de maternité, vous bénéficiez des conditions suivantes :

Congé de Maternité. Pendant votre congé de maternité, vous bénéficiez des conditions suivantes : Congé de Maternité Source : HRConnect et Code du Travail. Pour la maternité, la salariée doit remettre à l employeur (contre récépissé ou lettre recommandée avec AR) un certificat médical attestant son

Plus en détail

LES CLÉS DE LA NEGOCIATION D UN CONTRAT DE TRAVAIL ALLEMAND

LES CLÉS DE LA NEGOCIATION D UN CONTRAT DE TRAVAIL ALLEMAND LES CLÉS DE LA NEGOCIATION D UN CONTRAT DE TRAVAIL ALLEMAND I. LES REGLES DE BASE 1. La loi applicable au contrat de travail En cas de détachement En cas d expatriation En cas de «contrat local» 2. L importance

Plus en détail

LE MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

LE MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES LE MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Animateur : Anne de BLAUWE, Directeur de l URML-Alsace Dr Frédéric TRYNISZEWSKI, Secrétaire général de l URML- Alsace Mme Magali OULES, Cabinet audit & comptabilités

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 6

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 6 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 6 La durée du travail Le Texte : TITRE V : Durée et organisation du travail Chapitre 1 : La durée du travail A. Principes généraux sur la durée du travail Article 2 : Définition

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3375 Convention collective nationale IDCC : 3017. PORTS ET MANUTENTION AVENANT

Plus en détail

Parents ou enfants JE FAIS FACE A LA MALADIE OU AU HANDICAP

Parents ou enfants JE FAIS FACE A LA MALADIE OU AU HANDICAP 2011 Parents ou enfants JE FAIS FACE A LA MALADIE OU AU HANDICAP 1 Je suis handicapé(e), j ai plus de 20 ans L allocation aux adultes handicapés p. 3 J ai un enfant handicapé de moins de 20 ans L allocation

Plus en détail

Conventions Collectives Convention Collective Nationale de l Immobilier

Conventions Collectives Convention Collective Nationale de l Immobilier Août 2015 Congés exceptionnels pour événements familiaux Jours fériés Conventions Collectives Convention Collective Nationale de l Immobilier Convention Collective des Hôtels, Résidences de tourisme Cafés,

Plus en détail

La loi de modernisation du marché du travail publiée au journal Officiel le 25 Juin 2008 a crée un nouveau mode de rupture du CDI.

La loi de modernisation du marché du travail publiée au journal Officiel le 25 Juin 2008 a crée un nouveau mode de rupture du CDI. LES TEXTES La loi de modernisation du marché du travail publiée au journal Officiel le 25 Juin 2008 a crée un nouveau mode de rupture du CDI. Un arrêté du 18 Juillet 2008 a fixé le modèle de demande d

Plus en détail

Indemnité légale de licenciement : conditions d'attribution

Indemnité légale de licenciement : conditions d'attribution L indemnité légale de licenciement constitue un minimum. Vous devez toujours la comparer à l indemnité éventuellement prévue par la convention collective, le contrat de travail, voire un usage : le montant

Plus en détail

LES CLÉS DE LA NEGOCIATION D UN CONTRAT DE TRAVAIL ALLEMAND

LES CLÉS DE LA NEGOCIATION D UN CONTRAT DE TRAVAIL ALLEMAND LES CLÉS DE LA NEGOCIATION D UN CONTRAT DE TRAVAIL ALLEMAND Christine BENEKE Cabinet EPP & KÜHL Konrad-Adenauer-Ufer 71 D-50668 Cologne www.avocat.de I. LES REGLES DE BASE 1. La loi applicable au contrat

Plus en détail

LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT

LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT La convention collective nationale du sport La CCNS est applicable Le texte a été signé le 7 juillet 2005 et déposé à la Direction départementale du travail

Plus en détail

Avenants du 21 juin 2010 LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL

Avenants du 21 juin 2010 LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL Avenants du 21 juin 2010 LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL Note méthodologique : L accord national interprofessionnel du 11 janvier 2008 et la loi du 25 juin 2008 ont tenté de moderniser le marché

Plus en détail

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR Conditions d application du dispositif de réduction et de déduction des cotisations de sécurité sociale : Doit- on appliquer un taux de

Plus en détail

CCNS: Contrat de travail/temps de travail. CRIFO 7 octobre 2012

CCNS: Contrat de travail/temps de travail. CRIFO 7 octobre 2012 CCNS: Contrat de travail/temps de travail CRIFO 7 octobre 2012 DÉROULEMENT DE L INTERVENTION Les contours de la notion de salariat Quand commence la relation salariée? Pourquoi et comment établir le contrat

Plus en détail

Rappel d obligations. Droit individuel à la formation D.I.F. Mars Bénéficiaires. Pour les titulaires d un CDI. Pour les titulaires d un CDD

Rappel d obligations. Droit individuel à la formation D.I.F. Mars Bénéficiaires. Pour les titulaires d un CDI. Pour les titulaires d un CDD Mars 2012 Droit individuel à la formation D.I.F. Bénéficiaires Pour les titulaires d un CDI Il s agit des salariés titulaires d un contrat de travail à durée indéterminée et disposant d une ancienneté

Plus en détail

RUPTURE ET FIN DU CONTRAT DE TRAVAIL

RUPTURE ET FIN DU CONTRAT DE TRAVAIL RUPTURE ET FIN DU CONTRAT DE TRAVAIL Licenciement Départ en retraite ou en préretraite Chômage Si votre revenu fiscal de référence de 2015 est supérieur à 28 000 et que votre résidence principale est équipée

Plus en détail

Allocation d aide au retour à l emploi Mayotte (ARE-M)

Allocation d aide au retour à l emploi Mayotte (ARE-M) Allocation d aide au retour à l emploi Mayotte (ARE-M) Juillet 2017 Fiche thématique Depuis le 1 er janvier 2013, une convention d assurance chômage négociée par les partenaires sociaux nationaux organise

Plus en détail

POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER

POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le cadre des aides à l emploi et de la formation professionnelle Sommes perçues par des étudiants Ce qu il faut déclarer POUR LES PRINCIPALES

Plus en détail

Outil R4 - Les différents contrats de travail

Outil R4 - Les différents contrats de travail Outil R4 - Les différents contrats de travail Avril 2016 Le CDI, Contrat de travail à Durée Indéterminée... 2 1. Dans quels cas un CDI doit il être conclu?... 2 2. Quelle forme doit revêtir le CDI?...

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3225 Convention collective nationale IDCC : 1266. PERSONNEL DES ENTREPRISES

Plus en détail

REPERES LEGISLATIFS POUR LES PARTICULIERS

REPERES LEGISLATIFS POUR LES PARTICULIERS LES CONGES Le parent qui confie son enfant à un assistant maternel devient de ce fait un particulier employeur. Vous êtes responsables de l application du cadre réglementaire. Les relations entre les parents

Plus en détail

CDI POUR GARDE D ENFANTS PARTAGEE

CDI POUR GARDE D ENFANTS PARTAGEE CDI POUR GARDE D ENFANTS PARTAGEE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE GARDE D ENFANTS PARTAGEE Entre l'employeur : M, Mme, Mlle, (Nom) Prénom : Adresse : Code postal : Localité : N d'immatriculation

Plus en détail

Relative aux exemples de contrats de travail proposés par le RESEAU des Relais Gersois

Relative aux exemples de contrats de travail proposés par le RESEAU des Relais Gersois Edition Mars 2016 NOTICE Salarié Relative aux exemples de contrats de travail proposés par le RESEAU des Relais Gersois Il est de la responsabilité de l employeur de fournir le contrat de travail. L accord

Plus en détail

Guide de la portabilité des droits

Guide de la portabilité des droits Guide de la portabilité des droits Groupama vous accompagne pour mieux comprendre la portabilité des droits du salarié et faciliter sa mise en place dans votre entreprise. Inclut le dispositif dit de portabilité

Plus en détail

LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION

LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION Mars 2006 SOMMAIRE EXEMPLE LETTRE D INFORMATION LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION DE A à Z ORGANIGRAMME DEMARCHE D ACCESSION EXEMPLE LETTRE SALARIE : DEMANDE DE D.I.F.

Plus en détail

CONTRAT INITIATIVE EMPLOI RENOVE : MISE EN ŒUVRE

CONTRAT INITIATIVE EMPLOI RENOVE : MISE EN ŒUVRE SOCIAL N 61 SOCIAL N 33 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 22 avril 2005 ISSN 1769-4000 CONTRAT INITIATIVE EMPLOI RENOVE : MISE EN ŒUVRE Une circulaire ministérielle DGEFP n 2005-11 du 21 mars

Plus en détail

Contrat de professionnalisation

Contrat de professionnalisation Contrat de professionnalisation Objectifs Favoriser l insertion ou la réinsertion professionnelle des jeunes et des demandeurs d emploi en leur permettant d acquérir une qualification dans le cadre d'un

Plus en détail

Contrat de travail. Salarié du Particulier Employeur Contrat de travail à Durée Indéterminée

Contrat de travail. Salarié du Particulier Employeur Contrat de travail à Durée Indéterminée Contrat de travail Salarié du Particulier Employeur Contrat de travail à Durée Indéterminée L établissement d un Contrat de travail à Durée Indéterminée n est peut-être pas obligatoire mais le secteur

Plus en détail

Accord relatif à la mobilité des agents consulaires Adopté en Commission Paritaire Nationale le xx/xx/xxxx

Accord relatif à la mobilité des agents consulaires Adopté en Commission Paritaire Nationale le xx/xx/xxxx Accord relatif à la mobilité des agents consulaires Adopté en Commission Paritaire Nationale le xx/xx/xxxx Préambule La loi n 2010-854 du 23 juillet 2010 relative aux réseaux consulaires, au commerce,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3283 Convention collective nationale IDCC : 2021. GOLF AVENANT N O 45 DU

Plus en détail

Congé individuel de formation (CIF)

Congé individuel de formation (CIF) Congé individuel de formation (CIF) Qu est-ce qu un congé individuel de formation? Le CIF a pour objet de permettre à tout salarié lié par un contrat de travail de suivre des actions de formation, à son

Plus en détail

QUINCAILLERIE. Convention collective nationale CONVENTION COLLECTIVE LES POINTS ESSENTIELS. N juillet 1973 IDCC 731

QUINCAILLERIE. Convention collective nationale CONVENTION COLLECTIVE LES POINTS ESSENTIELS. N juillet 1973 IDCC 731 QUINCAILLERIE Convention collective nationale N 3311 13 juillet 1973 IDCC 731 CONVENTION COLLECTIVE LES 10 POINTS ESSENTIELS Mai 2013 SOMMAIRE 1 Le champ d application 4 2 Le salaire 5-6 3 Les classifications

Plus en détail

Liaisons Sociales Quotidien

Liaisons Sociales Quotidien Liaisons Sociales Quotidien Paru dans Liaisons Sociales Quotidien: N 112 du 17/06/2016 Liaisons Sociales Quotidien 2016 Bibliothèque : le dossier pratique Rubrique : TEMPS DE TRAVAIL Sous Rubrique : CONGÉS

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS EN VIGUEUR AU 1 ER JANVIER 2014 I-DUREE HEBDOMADAIRE MINIMALE FIXEE A 24 HEURES

NOUVELLES DISPOSITIONS EN VIGUEUR AU 1 ER JANVIER 2014 I-DUREE HEBDOMADAIRE MINIMALE FIXEE A 24 HEURES SOCIAL 14 j a n v i e r 2014 TEMPS PARTIEL NOUVELLES DISPOSITIONS EN VIGUEUR AU 1 ER JANVIER 2014 L article 12 de la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013, parue au journal officiel le 16 juin

Plus en détail