Evolution des résultats des maternités de 1999 à 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evolution des résultats des maternités de 1999 à 2012"

Transcription

1 Evolution des résultats des maternités de à 212 E. Caillat-Vallet, L. Ayzac PARTICIPATION DES MATERNITES Nombre de maternités ayant participé maternités inscrites en

2 PARTICIPATION PAR QUADRIMESTRE Participation à 1 quadrimestre Participation à 2 quadrimestres Participation à 3 quadrimestres TYPE D ETABLISSEMENT Nombre de maternités par type d'établissement CH CHU Clinique

3 NIVEAU DES MATERNITES Nombre de maternités par niveau niveau I niveau II niveau III MATERNITES PAR REGION RA PACA Autres Nombre de maternités par région

4 MATERNITES PAR REGION 1 8 AUV CORSE LR Réunion 8 Nombre de maternités par région MATERNITES PAR REGION 213 1% Maternités hors réseau Maternités réseau Mater 8% 6% % 2% % % 8 % 39% % 2% 1 11% 1 RA PACA LR AUV Corse Réunion

5 DONNEES MANQUANTES Evolution des valeurs manquantes : 26 :,83% 27 : 1,88% 28 : 1,3% 29 : 1,17% 21 : 1,32% 211 : 1,6% 212 : 1,2% La plupart < 2 % DONNEES MANQUANTES IU pendant la grossesse 1,31 1,77,91,67 6,6 6,93 IU à l entrée 3, 3,98 6, 6, 8,1 7,32 Type ISO,,19 3,7,8 8,7 2,26 Allaitement maternel 3,2 1,99 3,7 3,98,96,89 Heure d ouverture de l oeuf 1,2,73 2,78 3,77 2, 2,37

6 NOMBRE D ACCOUCHEMENTS Nombre d'accouchées incluses dans la surveillance TYPE D ACCOUCHEMENT Nombre d'accouchements par césarienne Nombre d'accouchements par voie basse

7 TYPE D ACCOUCHEMENT 1% 8% 18, 18,7 18,7 % d'accouchements par césarienne % d'accouchements par AVB 19,3 19,6 19,6 19,6 19,6 19,7 19, 2,3 2, 21,1 2,3 6% % 2% % 82, 81,3 81, ,7 8, 8, 8, 8, 8, ,6 79,7 79, 78,9 79, AGE MOYEN 3 Age moyen des accouchées 3 29, 29,6 29,6 29,7 29,7 29,9 29,8 29,9 29,9 3 3,1 3,2 3,3 3,

8 PARITE ET AGE GESTATIONNEL Parité moyenne = 1,9 Age gestationnel moyen = 39 semaines % 1 IU PENDANT LA GROSSESSE 8 Infections urinaires pendant la grossesse 6 2 2,1,2, ,7,9, ,9% inconnu en 212,3,7 6, 6,6 6, ,6 8

9 % IU A L ENTREE Infections urinaires à l'entrée 2 1, , ,3 1,3 1,1 1, ,3% inconnu en 212 1,1 1 1, 1,7 1,6 1, ,9 AUTRES FACTEURS DE RISQUE Hyperthermie du travail 3% Ruptures prématurées des membranes >=12h avant hospitalisation % depuis 27 Pertes de sang 3% 9

10 AVB : PERIDURALES % Péridurales Péridurales + rachianesthésies 6,9 63, 6, 6,9 61,7 6,6 68,2 69,8 71, 71,8 7,3 76,3 77,78, AVB : DELIVRANCE / RU 1 % 8 Délivrance artificielle/révision utérine 6 2 9,1 9,6 11, 1,9 1,7 1, 11,1 11,2 11,7 11,

11 AVB : MANŒUVRES EXTRACTIVES % 1 8 Manœuvres extractives/révisions urétines/délivrances artificielles Manœuvres extractives instrumentales , 16, 18,1 17, , , ,6 13,7 1 1,3 1,7 1, AVB : NOMBRE DE TV > 1 % 8 Nb de TV > après ouverture de l'œuf 6 2 3,6 31,2 32, 27, ,1 33,1 33,8 32,3 3, ,3 33,

12 AVB : DECLENCHEMENT 1 % 8 6 Déclenchement 2 18, 2,1 2, 2,3 19, 18,9 19,7 19,2 19,6 18,2 19, 19,6 2,6 19, AVB : ANTIBIOPROPHYLAXIE 1 % 8 6 Antibioprophylaxie strepto B Antibioprophylaxie 2 1,7 17, ,9 26,6 26,8 26,6 27, 28,8 28,

13 AVB : EPISIOTOMIE % ,6 6, 63, 62,8 63,1 62,9 63,6 6, AVB : SONDAGES VACUATEURS >3 22 3,8 3, 9,8 1,,3 23, 3, 1,1 1,, , 37,6, 7,2 11, 12,2 1,6 2,,2, , 9, 12, 1,8, ,8 9,7 12,8 1,8,2 28 3,6 9, 12,8 1,7, ,,1 13, 2,, ,8 9, 16, 2,3, ,3,1 17,2 2,7, ,2 9,9 17,7 2,8,3 13

14 AVB : SONDAGES EVACUATEURS 1 8 % sondage évacuateur 1 sondage évacuateur plus de 1 sondage évacuateur 6 2,8 6,7 3,8, 7,2 9, 9,7 9,,1 9,,1 9,9,1 1,9 3, 3, 1, 37, ,8 3,6 32, 29,8 28,3 28,2 11,7 1, 11, 11,6 12,8 12,7 1,1 1,8 1,7 13,8 19 2,2 2, CESARIENNE PROPHYLACTIQUE 1 % 8 6,1 3,8,9 2,9 3, 2,9,1 3,8 2,3 3,1 7,8 6,77,

15 1ERE CESARIENNE 1 % , 66, 66,8 66,2 6, 6,1 6,6 6, 6,2 63,,6,8 2, CESA : ANTIBIOPROPHYLAXIE % 83,7 8,9 86,1 8, 78, ,9 8,6 7,1 66,6 71,2 69,8 71,3 72,

16 CESA : ANESTHESIE GENERALE 1 % ,7 13,1 11, ,8 8,,3 2 26,9,6,6, ALLAITEMENT A LA SORTIE Allaitement à la sortie Complet mixte non inconnu 8,1,1 33,1,7 61,, 31, 3,2 62,6 3,8 31,6 2, 62,8 3,7 29,8 3,7 61,,3 3,3, 9,3,8 29,9 6, 8,,2 3,,9 16

17 BEBES Nombre de bébés surveillés INFECTIONS DES BEBES,,,7,6,39,33,36,3 Infections oculaires Infections cutanées Infections du cordon Infections graves,3,2,1,27,2,19,18,12,1,13,12,13,9,1,1,1,8,,,7,,,,3,3,2,3,1,2,1,3,1,6,2,2,1,2,2,1,1,1,1,2,2,2,2,1,

18 Césarienne : Odds Ratio d Infections de site opératoire par année AVB : Odds Ratio d Endométrites par année 18

19 CESA : Odds Ratio d Infections urinaires par année AVB : Odds Ratio d Infections urinaires par année 19

20 Etude embarquée TABAC accouchements 21,9% tabagisme avant grossesse 1,% tabagisme pendant la grossesse (quelque soit le type d accouchement) 8,1% arrêt du tabac 6,1% diminution du tabac Etude embarquée TABAC Consommation de tabac et infections de la mère chez les accouchées par voie basse Tabac pendant la grossesse non oui Total 1-1 cig/j >1 cig/j Infection du site opératoire n % 1 (,1) (,1) 3 (,1) 1 (,1) (,1) Infection de la mère Infection urinaire n % 11 (,) 1 (,2) 13 (,2) 2 (,1) 166 (,3) endométrite n % 71 (,2) 12 (,2) 8 (,1) (,3) 83 (,2) 2

21 Etude embarquée TABAC Consommation de tabac et infections de la mère chez les accouchées par césarienne Tabac pendant la grossesse non oui Total 1-1 cig/j >1 cig/j Infection du site opératoire n % 1 (1,) 2 (1,) 2 (1,) (1,1) 12 (1,1) Infection de la mère Infection urinaire n % 1 (,) 12 (,7) 1 (,7) 2 (,6) 63 (,) endométrite n % 16 (,2) 3 (,2) 3 (,2) (,) 19 (,2) CONCLUSION Participation stable % césariennes, age moyen et facteurs de risque stable par rapport à 211. AVB : Plus de péridurales ( 6,9% à 78,7%) Plus de DA/RU (9,1% à 11,9%) Plus de sondages évacuateurs ( :,8% à 28,2%; 1 :,1% à 9,9%;>1 : 11,7% à 2,8%) 21

22 CONCLUSION Césariennes : Moins de 1ères césariennes (6% à 2,%) Antibioprophylaxie augmente (66,6% en 27 à 7,1% en 212) Tabac : Pas de différence significative Étude embarquée continue en 213 et 21 CONCLUSION Infections du bébé : diminution des infections oculaires et des infections du cordon (taux bruts) Infections de la mère : Baisse du risque d endométrites chez les AVB, ISO et IU chez les césariennes : OR<1 (par rapport à la référence ) IU chez les AVB : pas de baisse du risque par rapport à 22

23 Remerciement à toutes les maternités participant au réseau 23

Est-ce que le tabagisme de la mère augmente la fé fréquence des infections nosocomiales? Etude conduite aux HCL

Est-ce que le tabagisme de la mère augmente la fé fréquence des infections nosocomiales? Etude conduite aux HCL Est-ce que le tabagisme de la mère augmente la fé fréquence des infections nosocomiales? Etude conduite aux HCL M Berland, R Girard, L Ayzac, M Bourjault, N Rat, MH Metzger, R Rudigoz, ML Valdeyron, P

Plus en détail

MATER SUD-EST 2008. Rapport annuel du réseau de surveillance des infections nosocomiales en maternité. Juin 2009

MATER SUD-EST 2008. Rapport annuel du réseau de surveillance des infections nosocomiales en maternité. Juin 2009 Rapport annuel du réseau de surveillance des infections nosocomiales en maternité MATER SUD-EST 2008 Juin 2009 CCLIN Sud-Est Hôpital Henry Gabrielle Villa Alice 20 rte de Vourles 69230 Saint Genis Laval

Plus en détail

E8 - Faire l exercice d entraînement : Surveillance des infections nosocomiales en maternité : Produire les résultats avec des programmes

E8 - Faire l exercice d entraînement : Surveillance des infections nosocomiales en maternité : Produire les résultats avec des programmes E8 - Faire l exercice d entraînement : Surveillance des infections nosocomiales en maternité : Produire les résultats avec des programmes Temps estimé nécessaire à l entraînement 1 H 30 Objectifs à consolider

Plus en détail

N 29 octobre 2014. Surveillance des accouchées. Caractéristiques de la population surveillée

N 29 octobre 2014. Surveillance des accouchées. Caractéristiques de la population surveillée N 29 octobre 2014 Résumé des résultats de 2013 68 maternités ont surveillé au moins un quadrimestre au sein du réseau Mater entre le 01/01/2013 et le 31/12/2013. 49 981 accouchements ont été pris en compte

Plus en détail

Réseau de Surveillance des Infections Nosocomiales en Maternité MATER PROTOCOLE. Version 15 - Décembre 2014

Réseau de Surveillance des Infections Nosocomiales en Maternité MATER PROTOCOLE. Version 15 - Décembre 2014 Réseau de Surveillance des Infections Nosocomiales en Maternité MATER PROTOCOLE Version 15 - Décembre 2014 CClin SUD-EST Hôpital Henry Gabrielle Villa Alice, 20 route de Vourles 69230 Saint Genis Laval

Plus en détail

AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON

AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON JOURNEE DU «RESEAU MATER» Jeudi 18 novembre 2010 C. Brunet M.P. Veuillet Sage-femme cadre I.D.E. hygiéniste PRESENTATION DU SERVICE MATERNITE CH MACON niveau 2B PERSONNELS

Plus en détail

RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014

RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014 RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014 INTRODUCTION L IUE : définie comme une perte involontaire d urine à travers le méat urétral lors

Plus en détail

LE 1 er CERTIFICAT DE SANTÉ

LE 1 er CERTIFICAT DE SANTÉ L 1 er CRTIFICAT D SANTÉ xploitation des certificats de santé du e jour des enfants nés entre 2003 et 200 n France, beaucoup de données périnatales sont issues du certificat de santé du e jour. À chaque

Plus en détail

Evidence-based labor and delivery management V Berghella, JK Baxter, SP Chauhan. Am J Obstet Gynecol 2008, 199, 5:445-454

Evidence-based labor and delivery management V Berghella, JK Baxter, SP Chauhan. Am J Obstet Gynecol 2008, 199, 5:445-454 Evidence-based labor and delivery management V Berghella, JK Baxter, SP Chauhan. Am J Obstet Gynecol 2008, 199, 5:445-454 (Résumé Dr S Favrin) Le but est de baser la prise en charge des accouchements sur

Plus en détail

Bonne pratique de soins en maternité

Bonne pratique de soins en maternité Centre de coordination Sud-Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins Bonne pratique de soins en maternité de la salle d accouchement à la pouponnière Prévention du risque

Plus en détail

INFECTION A STREPTOCOQUE A EN MATERNITE. C GIRARDIN sage-femme cadre MATERNITE REGIONALE DE NANCY XVIIè Congrès national de la SFHH -NANTES- 01/06/06

INFECTION A STREPTOCOQUE A EN MATERNITE. C GIRARDIN sage-femme cadre MATERNITE REGIONALE DE NANCY XVIIè Congrès national de la SFHH -NANTES- 01/06/06 INFECTION A STREPTOCOQUE A EN MATERNITE PARTICULARITE PRISE EN CHARGE C GIRARDIN sage-femme cadre MATERNITE REGIONALE DE NANCY XVIIè Congrès national de la SFHH -NANTES- 01/06/06 1 I) PARTICULARITE EN

Plus en détail

Vers une pratique ambulatoire de l obstétrique?

Vers une pratique ambulatoire de l obstétrique? Vers une pratique ambulatoire de l obstétrique? Bruno Carbonne CEGORIF 6 avril 2013 Maternité Hôpital Trousseau, Paris Pourquoi cette question? 1 ère (arrière) pensée Prise en charge ambulatoire = peu

Plus en détail

Jacques LEPERCQ Pierre RAYNAL Cochin Saint Vincent de Paul CH A Mignot, Versailles

Jacques LEPERCQ Pierre RAYNAL Cochin Saint Vincent de Paul CH A Mignot, Versailles OBESITE ET GROSSESSE PRISE EN CHARGE OBSTETRICALE Jacques LEPERCQ Pierre RAYNAL Cochin Saint Vincent de Paul CH A Mignot, Versailles CLASSIFICATION OMS IMC (Kg/m 2 ) Risque 20 25 Normal 25 30 Surpoids

Plus en détail

LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM

LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM Prise en charge au CH de Pau Dr Sophie Rouleaud Service de médecine physique et de réadaptation Samedi 4 octobre 1 2 DEFINITION Définition 2003 Glavind K. et Bjork

Plus en détail

Aline Mousnier et Véronique Pellissier Coordination OMEDIT PACA &Corse

Aline Mousnier et Véronique Pellissier Coordination OMEDIT PACA &Corse Politique achats et Contrat de bon usage Aline Mousnier et Véronique Pellissier Coordination OMEDIT PACA &Corse Réunion du 22 mai 2014 de présentation des groupements d achats de produits de santé et DM

Plus en détail

ENQUÊTE NATIONALE PÉRINATALE 2003

ENQUÊTE NATIONALE PÉRINATALE 2003 DGS, DREES, INSERM, PMI ENQUÊTE NATIONALE PÉRINATALE 2003 A remplir pour tous les enfants nés vivants, les mort-nés et les IMG, si la naissance ou l issue de la grossesse a eu lieu après au moins 22 semaines

Plus en détail

Nouveaux indicateurs. La Direction. La médecine du travail. Le laboratoire

Nouveaux indicateurs. La Direction. La médecine du travail. Le laboratoire Nouveaux indicateurs Règles de remplissage/contrôle/preuves inconnus: En 2012, on devra saisir 2011 Eléments «nouveaux» (officieux et pas définitifs) Il faut idéalement d ici le 31 décembre pour: La Direction

Plus en détail

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT Données issues des certificats de santé 8 ème jour, 9 ème et 24 ème mois Ce document a été réalisé à partir des données épidémiologiques concernant les enfants domiciliés

Plus en détail

Journées Parisiennes de Pédiatrie 2014. Facteurs de risque de l infection néonatale bactérienne précoce à l ère de l antibioprophylaxie

Journées Parisiennes de Pédiatrie 2014. Facteurs de risque de l infection néonatale bactérienne précoce à l ère de l antibioprophylaxie Journées Parisiennes de Pédiatrie 2014 Facteurs de risque de l infection néonatale bactérienne précoce à l ère de l antibioprophylaxie Laurence Foix-L Hélias Pédiatre - Epidémiologiste Service de Néonatologie

Plus en détail

Évènement indésirable grave en obstétrique:

Évènement indésirable grave en obstétrique: Évènement indésirable grave en obstétrique: Recueil, analyse, mesures correctrices Bruno Carbonne, Unité d Obstétrique, Hôpital Trousseau Paris Merci à : Véronique Lejeune, Gynerisq Jacques Weissenburger,

Plus en détail

EMMA EVALUATION DE LA MATERNITE EN MARTINIQUE EN 2006. Enquête de satisfaction auprès des patientes des soins en obstétrique de Martinique

EMMA EVALUATION DE LA MATERNITE EN MARTINIQUE EN 2006. Enquête de satisfaction auprès des patientes des soins en obstétrique de Martinique EMMA EVALUATION DE LA MATERNITE EN MARTINIQUE EN 2006 Enquête de satisfaction auprès des patientes des soins en obstétrique de Martinique Réalisée par le Réseau périnatal de la Martinique rapport rédigé

Plus en détail

Tableau de bord d activité & Évaluation des pratiques médicales de la maternité de l Hôpital Européen de Paris La Roseraie de 2003 à 2005 : 4992

Tableau de bord d activité & Évaluation des pratiques médicales de la maternité de l Hôpital Européen de Paris La Roseraie de 2003 à 2005 : 4992 Tableau de bord d activité & Évaluation des pratiques médicales de la maternité de l Hôpital Européen de Paris La Roseraie de 2003 à 2005 : 4992 dossiers Introduction Cette analyse des données périnatales

Plus en détail

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT Données issues des certificats de santé 8 ème jour, 9 ème et 24 ème mois Ce document a été réalisé à partir des données épidémiologiques concernant les enfants domiciliés

Plus en détail

- La santé de la mère et de l enfant dans la Drôme

- La santé de la mère et de l enfant dans la Drôme - La santé de la mère et de l enfant dans la Drôme Données 2012 1 - Données issues des certificats de santé du 8 ème jour 2 -Sommaire p.3 - édito p.4 - Contexte périnatal dans la drôme p.5 - Certificats

Plus en détail

GROSSESSE NORMALE. Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++

GROSSESSE NORMALE. Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++ GROSSESSE NORMALE Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++ Objectifs Par un médecin, au 3ème mois CONFIRMER LA GROSSESSE : DATATION et TERME théorique FDR EXAMENS COMPLÉMENTAIRES

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence :

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : La définition du métier «Infirmier» Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 Le portfolio de l étudiant Version 1,

Plus en détail

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr http://portaildoc.univ-lyon1.fr Creative commons : Paternité - Pas d Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr Université Claude BERNARD

Plus en détail

Annexe 4 Pondération des indicateurs et score agrégé du tableau de bord des infections nosocomiales pour les activités 2012

Annexe 4 Pondération des indicateurs et score agrégé du tableau de bord des infections nosocomiales pour les activités 2012 Annexe Pondération des indicateurs et score agrégé du tableau de bord des infections nosocomiales pour les activités 2012 Le document explicite la pondération de chaque item servant au calcul des indicateurs

Plus en détail

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive ROLE DE LA SAGE FEMME DANS LA PREVENTION, LE DIAGNOSTIC ET ORIENTATION DES FISTULES Présenté par Mme Atchoumi Annie Hortense Sage-femme DU épidémiologie-bordeaux CHU de Yaoundé Introduction Définition

Plus en détail

2-1- Modalités de la trithérapie antirétrovirale chez la femme enceinte

2-1- Modalités de la trithérapie antirétrovirale chez la femme enceinte PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION MÈRE-ENFANT 2-1- Modalités de la trithérapie antirétrovirale chez la femme enceinte 2-1-1- Objectif du traitement L objectif du traitement antirétroviral est l obtention d

Plus en détail

Le bilan pré opératoire en gynécologie obstétrique

Le bilan pré opératoire en gynécologie obstétrique Le bilan pré opératoire en gynécologie obstétrique JC Mangin Anesthésiste réanimateur Centre Olympe de Gouges CHU Bretonneau Tours mardi_11_juin_2013 Recommandations formalisées d experts SFAR 2012 Le

Plus en détail

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N C L I N I Q U E S A I N T - J E A N LIVRET D INFORMATION DES PATIENTES ENTRANT POUR UNE INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE (IVG) Clinique Saint-Jean Avenue Georges Bizet 83000 TOULON Tél : 0 826 00 44

Plus en détail

ENQUETE PERINATALE MARTINIQUE SITUATION EN 2003 ET EVOLUTION DEPUIS 1998

ENQUETE PERINATALE MARTINIQUE SITUATION EN 2003 ET EVOLUTION DEPUIS 1998 Numéro 39 Septembre 2006 LE BULLETIN DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTE DE LA MARTINIQUE ENQUETE PERINATALE MARTINIQUE SITUATION EN 2003 ET EVOLUTION DEPUIS 1998 Disposer régulièrement de données fiables et

Plus en détail

La santé de la mère et de l enfant. Chiffres clés 2013. en Dordogne

La santé de la mère et de l enfant. Chiffres clés 2013. en Dordogne La santé de la mère et de l enfant Chiffres clés 2013 en Dordogne Direction Départementale de la Solidarité et de la Prévention Pôle PMI - Actions de Santé Ces données épidémiologiques sont présentées

Plus en détail

De la maternité à M1 : gestion de la fièvre du moins d un mois

De la maternité à M1 : gestion de la fièvre du moins d un mois De la maternité à M1 : gestion de la fièvre du moins d un mois 12e JUPSO Dr Camille Runel-Belliard, pédiatre Etat des lieux Infections néonatales précoces Diminution de la transmission et de la mortalité

Plus en détail

FISTULA CARE. Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12

FISTULA CARE. Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12 FISTULA CARE Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12 EngenderHealth, 440 Ninth Avenue, New York, NY 10001, USA Téléphone: 212-561-8000; Fax: 212-561-8067;

Plus en détail

COMMUNICATIONS LIBRES. Salle Rhone 4 - Jeudi 23 Octobre 2014. Hémorragie

COMMUNICATIONS LIBRES. Salle Rhone 4 - Jeudi 23 Octobre 2014. Hémorragie COMMUNICATIONS LIBRES Salle Rhone 4 - Jeudi 23 Octobre 2014 Hémorragie Modérateurs : Cyril Huissoud (Lyon), Hugues Patural (St-Etienne) 11h00 - CO033 INCIDENCE DES HEMORRAGIES DU POST-PARTUM EN FRANCE

Plus en détail

PLAN 1. INTRODUCTION 2. MATERIEL ET METHODES 3. RESULTATS 4. DISCUSSION 5. CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE TABLE DES MATIERES

PLAN 1. INTRODUCTION 2. MATERIEL ET METHODES 3. RESULTATS 4. DISCUSSION 5. CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE TABLE DES MATIERES ABBREVIATION ACOG: American College of Obstetricians and Gynecologists ARCF: Anomalies du rythme cardiaque fœtal ATCD: Antécédent AVB: Accouchement voie basse CG: Culot globulaire CHU: Centre Hospitalier

Plus en détail

LES UTERUS CICATRICIELS

LES UTERUS CICATRICIELS N.S LES UTERUS CICATRICIELS I. Introduction Un Utérus cicatriciel est un utérus porteur de plaie survenue pendant ou en dehors de la grossesse ayant intéressé en partie ou en totalité la paroi utérine

Plus en détail

LA MATERNITE NOTRE-DAME DE BON SECOURS

LA MATERNITE NOTRE-DAME DE BON SECOURS LA MATERNITE NOTRE-DAME DE BON SECOURS Excellence médicale Confort Humanité DOSSIER DE PRESSE 2014 www.ndbs.fr Contacts presse : Nadia Nouvion Direction de la communication GHPSJ 01 44 12 33 10 nnouvion@hpsj.fr

Plus en détail

Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 Copyright CMIT ITEM N 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION)

Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 Copyright CMIT ITEM N 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION) Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 ITEM N 20 : DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION) OBJECTIFS TERMINAUX I. Expliquer les éléments de prévention vis-à-vis des infections

Plus en détail

NAÎTRE AU CHUS. Brochure d information pour les futurs parents

NAÎTRE AU CHUS. Brochure d information pour les futurs parents NAÎTRE AU CHUS Brochure d information pour les futurs parents Vous attendez un bébé! 3 Vos souhaits et attentes 3 Préadmission 3 Vous rendre au CHUS au bon moment 4 Connaître la fréquence de vos contractions

Plus en détail

Analyse clinico-biologique des causes d infections sur prothèses de hanche ou genou: une aide à l évaluation des pratiques

Analyse clinico-biologique des causes d infections sur prothèses de hanche ou genou: une aide à l évaluation des pratiques Analyse clinico-biologique des causes d infections sur prothèses de hanche ou genou: une aide à l évaluation des pratiques Dr Frédéric Luzerne chirurgien orthopédiste Dr Patrick Morin anesthésiste Emmanuelle

Plus en détail

Prévention de la transmission mère-enfant du VIH

Prévention de la transmission mère-enfant du VIH Prévention de la transmission mère-enfant du VIH Rapport Morlat2013 REUNION COREVIH - Vendredi 17 Janvier 2014 Docteur Yasmine DEBAB Service des Maladies Infectieuses et Tropicales CHU Rouen 1 I. Désir

Plus en détail

ÉTAT DE SANTÉ DE LA PETITE ENFANCE EN CORRÈZE. Exploitation des certificats de santé du 8 ème jour Analyse annuelle (enfants nés en 2014)

ÉTAT DE SANTÉ DE LA PETITE ENFANCE EN CORRÈZE. Exploitation des certificats de santé du 8 ème jour Analyse annuelle (enfants nés en 2014) ÉTAT DE SANTÉ DE LA PETITE ENFANCE EN CORRÈZE Exploitation des certificats de santé du 8 ème jour Analyse annuelle (enfants nés en ) Une étude du Conseil Départemental de la Pôle Proximité et Solidarités

Plus en détail

Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire

Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire Dr. Aurélie Fourneret-Vivier Praticien hospitalier Equipe Opérationnelle en Hygiène Centre Hospitalier Métropole

Plus en détail

Informations pour la clientèle : LA CÉSARIENNE

Informations pour la clientèle : LA CÉSARIENNE Informations pour la clientèle : LA CÉSARIENNE Bienvenue au Centre de santé et des services sociaux du Granit. Vous serez admise à l hôpital pour une césarienne. Votre séjour sera d environ trois à quatre

Plus en détail

Sgt Philippe REGIS. Bureau secourisme

Sgt Philippe REGIS. Bureau secourisme Sgt Philippe REGIS Bureau secourisme Accouchement: Ensemble des phénomènes qui aboutissent à l expulsion du fœtus etdu placenta à la fin de la grossesse. Inopiné: Qui arrive sans qu on y ait pensé, imprévu,

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE DIRECTION REGIONALE DE LA SANTE PUBLIQUE DE BIZERTE Service Régional d Hygiène du Milieu

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE DIRECTION REGIONALE DE LA SANTE PUBLIQUE DE BIZERTE Service Régional d Hygiène du Milieu REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE DIRECTION REGIONALE DE LA SANTE PUBLIQUE DE BIZERTE Service Régional d Hygiène du Milieu Série des manuels d hygiène hospitalière Manuel 7 Hygiène en

Plus en détail

PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE

PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE Royaume du Maroc Ministère de la Santé PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE Fin du Compte à rebours 2015 Avec l appui de Contexte En souscrivant aux

Plus en détail

Soins de maternité qui répondent aux besoins des migrantes Questionnaire

Soins de maternité qui répondent aux besoins des migrantes Questionnaire M F M C Q - F r e n c h A p r i l 2 0 1 4 Soins de maternité qui répondent aux besoins des migrantes Questionnaire M F M C Q - F r e n c h A p r i l 2 0 1 4 Les instructions pour les intervieweurs 1. Pendant

Plus en détail

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge Le diabète gestationel Dépistage et prise en charge Définition! trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois au cours de la grossesse, quelque

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL. Proposition d assurance Professionnels libéraux

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL. Proposition d assurance Professionnels libéraux ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Proposition d assurance Professionnels libéraux Questionnaire de déclaration d activité professionnelle Tous les proposants, quelle

Plus en détail

Première partie : Accueillir une femme enceinte

Première partie : Accueillir une femme enceinte ab ledesma tières T a bl e d e s m at i è r e s Première partie : Accueillir une femme enceinte Chapitre 1 : Comment se présente un service de maternité?...3 1. Qu est-ce qu un service de maternité?...

Plus en détail

EVOLUTION DU TABLEAU DE BORD DES IN : pistes de réflexionr

EVOLUTION DU TABLEAU DE BORD DES IN : pistes de réflexionr EVOLUTION DU TABLEAU DE BORD DES IN : pistes de réflexionr Journées des praticiens en HH du CCLIN-Paris Nord PARIS - 16/12/08 CONTEXTE NATIONAL DU TABLEAU DE BORD DES IN Les 5 caractéristiques ristiques

Plus en détail

MON PARCOURS PRÉVENTION. mois. à vos côtés

MON PARCOURS PRÉVENTION. mois. à vos côtés MON PARCOURS PRÉVENTION mois à vos côtés 123 La naissance de votre enfant approche Le RSI continue de vous accompagner en vous délivrant de multiples informations pour bien vivre votre grossesse. La brochure

Plus en détail

Recueil des actes du congrès

Recueil des actes du congrès G r o u p e d E t u d e s e n N é o n a t a l o g i e L a n g u e d o c - R o u s s i l l o n Actualités Périnatales Vendredi 13 juin 2008 Recueil des actes du congrès. Intérêt d'une consultation pluridisciplinaire

Plus en détail

Aspects généraux de la structure d accouchement et d accueil du nouveau-né

Aspects généraux de la structure d accouchement et d accueil du nouveau-né Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU FORMATION EN SOINS OBSTETRICAUX et NEONATALS D URGENCE Aspects généraux de la structure d accouchement et d accueil du nouveau-né

Plus en détail

Endoscope vétérinaire pour insémination artificielle et hystéroscopie VET 33 5.0 05/2015-FR

Endoscope vétérinaire pour insémination artificielle et hystéroscopie VET 33 5.0 05/2015-FR Endoscope vétérinaire pour insémination artificielle et hystéroscopie VET 33 5.0 05/2015-FR Une révolution dans le domaine de l insémination artificielle L endoscopie est la méthode diagnostique et thérapeutique

Plus en détail

TRAUMATISMES EN UROLOGIE TRAUMATISMES DU REIN. QUI présente ces traumatismes? C est un homme jeune 3 hommes pour 1 femme âge moyen = 25 ans

TRAUMATISMES EN UROLOGIE TRAUMATISMES DU REIN. QUI présente ces traumatismes? C est un homme jeune 3 hommes pour 1 femme âge moyen = 25 ans TRAUMATISMES EN UROLOGIE TRAUMATISMES DU REIN QUI présente ces traumatismes? C est un homme jeune 3 hommes pour 1 femme âge moyen = 25 ans Etiologie des traumatismes du rein Les signes cliniques Signes

Plus en détail

Grossesse. Événement naturel physiologique Durée : 289 jours soit 41 SA Suivi par. Sage-femme si physiologique Médecin si pathologique

Grossesse. Événement naturel physiologique Durée : 289 jours soit 41 SA Suivi par. Sage-femme si physiologique Médecin si pathologique Grossesse Événement naturel physiologique Durée : 289 jours soit 41 SA Suivi par Sage-femme si physiologique Médecin si pathologique Diagnostic de la grossesse Aménorrhée= arrêt des règles Secondaire de

Plus en détail

SOMMAIRE. Bienvenue. Votre grossesse. Votre Accouchement. Votre séjour en maternité. Votre sortie de la maternite. Contacts utiles

SOMMAIRE. Bienvenue. Votre grossesse. Votre Accouchement. Votre séjour en maternité. Votre sortie de la maternite. Contacts utiles SOMMAIRE Bienvenue Votre grossesse Votre Accouchement Votre séjour en maternité Votre sortie de la maternite Contacts utiles 3 4 8 12 16 18 2 BIENVENUE À LA MATERNITÉ DES FEUGRAIS BIENVENUE Merci de la

Plus en détail

Comment allez-vous mettre votre enfant au monde? Une brochure d information sur l accouchement

Comment allez-vous mettre votre enfant au monde? Une brochure d information sur l accouchement Comment allez-vous mettre votre enfant au monde? Une brochure d information sur l accouchement Chers parents Nous nous réjouissons de l événement unique que vous vivez et souhaitons partager cette joie

Plus en détail

Les échecs de déclenchement sur l année 2008 au CHU

Les échecs de déclenchement sur l année 2008 au CHU Les échecs de déclenchement sur l année 2008 au CHU d Angers Antoine Neil To cite this version: Antoine Neil. Les échecs de déclenchement sur l année 2008 au CHU d Angers. Gynecology and obstetrics. 2010.

Plus en détail

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN PRESENTATION PROJET 2010-2015 Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN Bilan d activité du RSN année 2009 Population cible : 18000 couple mère enfant Professionnels impliqués dans le réseau :

Plus en détail

French translation OAA leaflet. Maux de tête après péridurale ou rachianesthésie Ce que vous devez savoir

French translation OAA leaflet. Maux de tête après péridurale ou rachianesthésie Ce que vous devez savoir French translation OAA leaflet Maux de tête après péridurale ou rachianesthésie Ce que vous devez savoir Nous avons écrit ce fascicule pour vous donner des informations sur les maux de tête qui peuvent

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D IDENTIFICATION DE L ACTIVITE DES INFIRMIER(E)S EXERCANT EN UNITE DE CONSULTATION DOULEUR

QUESTIONNAIRE D IDENTIFICATION DE L ACTIVITE DES INFIRMIER(E)S EXERCANT EN UNITE DE CONSULTATION DOULEUR QUESTIONNAIRE D IDENTIFICATION DE L ACTIVITE DES INFIRMIER(E)S EXERCANT EN UNITE DE CONSULTATION DOULEUR Questionnaire individuel à remplir par l infirmier(e) à partir de son propre bilan d activité de

Plus en détail

Prévention des IUN. Recommandations. Mesures générales et spécifiques. Introduction. Niveaux de recommandations (HICPAC CDC guidelines 2009)

Prévention des IUN. Recommandations. Mesures générales et spécifiques. Introduction. Niveaux de recommandations (HICPAC CDC guidelines 2009) Recommandations Prévention des IUN Conférence de consensus : IUN de l adulte 2002 SPILF-AFU Guide to the Elimination of Catheter-Associated Urinary Tract Infections (CAUTIs) APIC 2008 Dr Gwenaël Rolland-Jacob

Plus en détail

Pédiatrie Humanitaire Docteur Louis Baraton et Docteur Jean-Marc Dejode Service de Réanimation pédiatrique et néonatale Chu de Nantes

Pédiatrie Humanitaire Docteur Louis Baraton et Docteur Jean-Marc Dejode Service de Réanimation pédiatrique et néonatale Chu de Nantes Pédiatrie Humanitaire Docteur Louis Baraton et Docteur Jean-Marc Dejode Service de Réanimation pédiatrique et néonatale Chu de Nantes Rapport OMS 2005 Notion de partie non déclarée État civil déficient

Plus en détail

Module Soins Infirmiers en maternité et aux personnes atteintes d affections gynécologiques MODALITES

Module Soins Infirmiers en maternité et aux personnes atteintes d affections gynécologiques MODALITES INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Promotion 2005/2008 1ère année 2005/2006 Module Soins Infirmiers en maternité et aux personnes atteintes d affections gynécologiques SITUATION MODULE Maternité

Plus en détail

Moré Nicolas. IADE aux blocs communs Hôpital HURIEZ CHRU LILLE

Moré Nicolas. IADE aux blocs communs Hôpital HURIEZ CHRU LILLE Moré Nicolas IADE aux blocs communs Hôpital HURIEZ CHRU LILLE Obésité morbide Prise en charge au Bloc Opératoire Problèmes, solutions, surveillance. Introduction Lors de l accueil et de l installation

Plus en détail

Indications de la césarienne programmée à terme

Indications de la césarienne programmée à terme Indications de la césarienne programmée à terme Janvier 2012 Quelles sont les indications de la césarienne programmée? Utérus cicatriciel Transmissions mère-enfant d infections maternelles Grossesse gémellaire

Plus en détail

LA CONSULTATION PRE-ANESTHESIQUE. Cas cliniques

LA CONSULTATION PRE-ANESTHESIQUE. Cas cliniques LA CONSULTATION PRE-ANESTHESIQUE Cas cliniques CAS N 1 M. X, subit une première dilatation oesophagienne par endoscopie. Il est re-programmé un mois plus tard pour vérification sous anesthésie. On décide

Plus en détail

Définitions. Définition approximative de fièvre: déréglage du point d équilibre thermique vers le haut (hypothalamus antérieur)

Définitions. Définition approximative de fièvre: déréglage du point d équilibre thermique vers le haut (hypothalamus antérieur) La fièvre Définitions Définition approximative de fièvre: déréglage du point d équilibre thermique vers le haut (hypothalamus antérieur) Température rectale> 38 Définitions Fièvre aiguë: Depuis moins de

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire et Psychiatrique de Mons-Borinage. Site Ambroise Paré. Salle de naissance. - aile B, étage 4 - 065/41 44 80

Centre Hospitalier Universitaire et Psychiatrique de Mons-Borinage. Site Ambroise Paré. Salle de naissance. - aile B, étage 4 - 065/41 44 80 Centre Hospitalier Universitaire et Psychiatrique de Mons-Borinage Site Ambroise Paré Salle de naissance - aile B, étage 4-065/41 44 80 Sage-femme chef Annick NOULS 065/41 4489 Infirmière Chargée de l

Plus en détail

Césarienne pour toutes

Césarienne pour toutes Césarienne pour toutes Méthodologie Revue de la littérature : - PUBMED de 2003 à nos jours - Mots clefs: urinary incontinence AND cesarean section (210 publications) fecal incontinence AND cesarean section

Plus en détail

Clinique de chirurgie esthétique, Tunis. Résultats Audit

Clinique de chirurgie esthétique, Tunis. Résultats Audit Clinique de chirurgie esthétique, Tunis Résultats Audit Cet audit se présente sous formes d affirmations aux questions simples. Ces affirmations, regroupées par thème, permettent de définir la qualité

Plus en détail

Précautions standard en maternité

Précautions standard en maternité Prévention du risque infectieux associé aux soins en maternité Rennes, 15 mai 2014 Précautions standard en maternité Audit national 2011 Résultats inter-région Ouest Audit national 2 Type d étude et méthode

Plus en détail

Evaluation des risques fournisseurs en corrélation avec la Norme ISO 9001 :2015

Evaluation des risques fournisseurs en corrélation avec la Norme ISO 9001 :2015 1 Résumé L ISO 9001 Version 2008 est actuellement en cours de révision pour une publication en Septembre 2015, avec obligation pour les services biomédicaux de se conformer à tous les nouveaux critères

Plus en détail

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 1. Définition La grossesse se définit comme étant l état de la femme enceinte. La fécondation se fait

Plus en détail

La femme enceinte drépanocytaire

La femme enceinte drépanocytaire La femme enceinte drépanocytaire Guide Pratique La drépanocytose : qu est que c est? La drépanocytose est une maladie génétique de l hémoglobine, caractérisée par la présence d une hémoglobine anormale,

Plus en détail

Cerclage par voie abdominale. M. ROCHE, interne Cours DES inter-régions 9 mars 2005

Cerclage par voie abdominale. M. ROCHE, interne Cours DES inter-régions 9 mars 2005 Cerclage par voie abdominale M. ROCHE, interne Cours DES inter-régions 9 mars 2005 Introduction Le cerclage prophylactique par voie transvaginale a fait la preuve de son efficacité chez les patientes ayant

Plus en détail

Antiplaquettaires : qui en péri-opératoire? Enquête déclarative de la Société d Anesthésie de Charleroi

Antiplaquettaires : qui en péri-opératoire? Enquête déclarative de la Société d Anesthésie de Charleroi Antiplaquettaires : qui en péri-opératoire? Enquête déclarative de la Société d Anesthésie de Charleroi Dans le cadre de la préparation de la réunion du 12 avril 28, la Société d Anesthésie de Charleroi

Plus en détail

CESARIENNE. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf 2013-2014. Page 1

CESARIENNE. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf 2013-2014. Page 1 CESARIENNE Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf 2013-2014 Page 1 Pré-requis : Grossesse physiologique Accouchement physiologique Déroulement des suites de couches physiologiques Anesthésie en obstétrique

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Le congé annuel 2. Les jours fériés, la fermeture annuelle

INTRODUCTION 1. Le congé annuel 2. Les jours fériés, la fermeture annuelle LES CONGES AU CERN INTRODUCTION 1. Le congé annuel 2. Les jours fériés, la fermeture annuelle 3. Les congés liés à une naissance 4. Les congés maladie 5. Le congé épargné 6. Les congés spéciaux 7. Le congé

Plus en détail

Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013

Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013 Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013 Bienvenue à votre réunion d information sur la maternité La prise en charge du suivi de grossesse La prise encharge de l accouchement La prise en charge

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

la mère La santé en Côte-d Or Chiffres clés et repères en santé publique

la mère La santé en Côte-d Or Chiffres clés et repères en santé publique La santé la mère de et de l enfant en Côte-d Or Chiffres clés et repères en santé publique Indicateurs 2008 Exploitation des données statistiques : Observatoire régional de la santé (ORS Bourgogne www.ors-bourgogne.org

Plus en détail

Les réponses aux questions fréquemment posées par la maman césarisée

Les réponses aux questions fréquemment posées par la maman césarisée Les réponses aux questions fréquemment posées par la maman césarisée HÔPITAL ERASME CLINIQUES UNIVERSITAIRES DE BRUXELLES Maternité Service de Gynécologie/Obstétrique Service de Néonatologie Les réponses

Plus en détail

Incontinence anale du post-partum

Incontinence anale du post-partum Incontinence anale du post-partum Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale de l hôpital Bichat, Paris Et cabinet libéral Prévalence Inc anale France (1) : 11% > 45 ans Damon et al (2):Pop

Plus en détail

Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012

Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012 Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012 Résumé des résultats mai 2013 Depuis 2009, le CIPRET Fribourg

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen Incontinence urinaire du sujet âgé 1. Epidémiologie 2. Modifications physiologiques associées à l âge altérant

Plus en détail

Docteur José LABARERE

Docteur José LABARERE UE7 - Santé Société Humanité Risques sanitaires Chapitre 3 : Epidémiologie étiologique Docteur José LABARERE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

QUESTIONNAIRE NAISSANCE

QUESTIONNAIRE NAISSANCE DGS, DREES, INSERM, PMI QUESTIONNAIRE NAISSANCE A remplir pour tous les enfants nés vivants, les mort-nés et les IMG, si la naissance ou l issue de la grossesse a eu lieu après au moins 22 semaines d aménorrhée

Plus en détail

LE QUARTIER D'ACCOUCHEMENT BROCHURE D'ACCUEIL. Chef de service: prof. dr. W. Foulon

LE QUARTIER D'ACCOUCHEMENT BROCHURE D'ACCUEIL. Chef de service: prof. dr. W. Foulon BROCHURE D'ACCUEIL LE QUARTIER D'ACCOUCHEMENT Chef de service: prof. dr. W. Foulon dr. M. Laubach dr. M. Breugelmans dr. A. Vorsselmans dr. G. Faron dr. K. Van Berkel dr. M. Leyder Sage-femme responsable:

Plus en détail

Chapitre 24 : Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Chapitre 24 : Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte Chapitre 24 : Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte I. Anatomie Définitions II. Diagnostic d une hernie inguinale III. Argumenter l attitude thérapeutique OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer

Plus en détail

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research S I A O Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research Cycle de formation clinique en implantologie Ce Cycle de formation organisé par Infodental Algérie sous la responsabilité

Plus en détail

Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL

Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL Validé par le Dr Bertel Intérêts de l examen prénuptial Obligatoire avant le mariage civil datant < 2 mois, il est divisé en 2 consultations : - Première consultation :

Plus en détail

Optimiser la prise en charge médicamenteuse à l entrée et à la sortie d un l établissement de santé. «conciliation médicamenteuse»

Optimiser la prise en charge médicamenteuse à l entrée et à la sortie d un l établissement de santé. «conciliation médicamenteuse» Optimiser la prise en charge médicamenteuse à l entrée et à la sortie d un l établissement de santé «conciliation médicamenteuse» Clarisse Roux OMEDIT LR Conciliation médicamenteuse Assurer la continuité

Plus en détail

Formulaire D : CHAMP DE PRATIQUE ACTUEL - ANESTHÉSIOLOGIE

Formulaire D : CHAMP DE PRATIQUE ACTUEL - ANESTHÉSIOLOGIE DÉFINITION DU CHAMP DE PRATIQUE : 1. Le champ de pratique de chaque médecin est différent. 2. Le champ de pratique d un médecin est déterminé par les patients qu il traite, par les interventions qu il

Plus en détail