Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale"

Transcription

1 Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale Réunion d information à destination des maîtres d ouvrage Claire MENIGOZ - Chargée de mission QEB/Energie Ascomade La HQE dans les établissements scolaires, vendredi 4 avril 200

2 1. Éléments de contexte Plan de l intervention 2. La HQE, qu est ce que c est? 3. La certification HQE 4. Des exemples régionaux de réalisations HQE

3 L expansion urbaine La HQE est née d enjeux plus de la moitié de la population mondiale vit dans des villes Le coût de fonctionnement d un bâtiment augmentation du prix de l eau et de l énergie La question de l habitat sain préoccupation des consommateurs

4 Quelques constats La place de la construction dans les émissions de gaz à effet de serre Transports 26% Industrie 21% Agriculture 19% Bâtiments 18% Production d énergie 13% Déchets 3% Sources : Citepa, données 2006

5 Le secteur du bâtiment Quelques constats produit 31 millions de tonnes de déchets par an (29 millions de tonnes d ordures ménagères source ADEME). consomme environ : 50% des ressources naturelles 50% de l énergie 15% de l eau Le concept de développement durable a des applications concrètes sur l aménagement du cadre de vie et sur la construction.

6 1. Éléments de contexte Plan de l intervention 2. La HQE, qu est ce que c est? 3. La certification HQE 4. Des exemples régionaux de réalisations HQE

7 Qu est ce que la HQE? Le concept HQE Un bâtiment HQE, c est un bâtiment durable, un bâtiment conçu suivant une démarche de Développement Durable.

8 Qu est ce que la HQE? «L approche HQE exprime la volonté du maître d ouvrage et de la maîtrise d œuvre de réduire les impacts que peut avoir sur l environnement tout ouvrage construit, du fait de sa localisation, de sa conception, et de ses caractéristiques constructives. Elle tend également à promouvoir un cadre de vie privilégiant le confort et la santé de l usager»

9 Définition formelle référentiel n 1 de l association HQE Qu est ce que la HQE? La Qualité Environnementale (QE) d'un bâtiment, C est l aptitude des caractéristiques - du bâtiment, - de ses équipements (en produits et services), - et du reste de la parcelle de l'opération de construction ou d'adaptation, à satisfaire les besoins de : 1/ maîtrise des impacts sur l'environnement extérieur (y compris de préservation des ressources naturelles) 2/ création d'un environnement intérieur confortable et sain.

10 L environnement dans le bâtiment c est? L environnement des personnes qui utilisent le bâtiment = environnement intérieur => Préoccupation de confort et de santé : Qualité de l eau, de l air Confort hygrothermique Confort acoustique Ambiance lumineuse Ambiance olfactive

11 L environnement dans le bâtiment c est? L environnement extérieur au bâtiment => Préoccupation d éco-construction : Paysages urbains modifiés par le bâtiment Impact du bâtiment sur l imperméabilité du sol Ressources intégrées dans les matériaux de construction

12 L environnement dans le bâtiment c est? L environnement lié à la vie du bâtiment => Préoccupation d éco-gestion : à confort égal, un bâtiment qui consommera peu d énergie, peu d eau, un bâtiment qui s entretient bien

13 Les 14 cibles de la HQE Maîtriser les impacts sur l environnement extérieur ECO-CONSTRUCTION Cible 1 : Relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement immédiat Cible 2 : Choix intégré des procédés et produits de construction Cible 3 : Chantier à faibles nuisances Créer un environnement intérieur satisfaisant CONFORT Cible 8 : Confort hygrothermique Cible 9 : Confort acoustique Cible 10 : Confort visuel Cible 11 : Confort olfactif ECO-GESTION Cible 4 : Gestion de l énergie Cible 5 : Gestion de l eau Cible 6 : Gestion des déchets d activités Cible 7 : Gestion de l entretien & de la maintenance SANTE Cible 12 : Conditions sanitaires des espaces Cible 13 : Qualité de l air Cible 14 : Qualité de l eau

14 Qu est ce que la HQE? C est une démarche volontaire de maître d œuvre puisque ses décisions déterminent les principales caractéristiques du bâtiment C est un processus de recherche du meilleur compromis environnemental au moment de l acte de construire C est chercher à minimiser les nuisances engendrées durant toutes les phases de la vie d un bâtiment Ce n est pas une norme ni un label, mais un processus de certification

15 La HQE, c est plus cher? Peut-être Mais Par la mise en œuvre de matériaux et de procédés nouveaux ou peu utilisés Offre des garanties de santé, de confort aux usagers Génère des économies au niveau des charges => Contentement des usagers

16 La HQE, c est plus cher? Peut-être Mais Par une phase préalable d étude, réflexion et de concertation plus longue Minimise les erreurs de conception, les retards de livraison, les frais annexes Permet d optimiser le fonctionnement et l entretien Permet l évolution du bâtiment à moindre coût => Économies lors de la vie du bâtiment

17 La HQE, c est plus cher? Réflexion en terme de coût global Les coûts de conception du projet Les coûts de construction Les coûts d exploitation Les coûts de maintenance Les coûts différés Les coûts évités Les coûts de transformation, de déconstruction

18 1. Éléments de contexte Plan de l intervention 2. La HQE, qu est ce que c est? 3. La certification HQE 4. Des exemples régionaux de réalisations HQE

19 La certification HQE Nom de la certification Organisme certificateur Etat d avancement et perspectives Bâtiments non résidentiels NF Bâtiment Tertiaire Démarche HQE AFNOR Certification et CSTB Une centaine de réalisations fin 2007 Bâtiments résidentiels collectifs NF Logement - Démarche HQE AFNOR Certification et QUALITEL - Maisons individuelles NF Maison Individuelle - Démarche HQE AFNOR Certification et CEQUAMI 175 maisons individuelles en septembre 2007

20 La certification HQE La certification d opérations HQE tertiaires répond à un double référentiel technique : Le Système de Management de l Opération (SMO) et La Qualité Environnementale du Bâtiment.

21 La certification HQE Le système de management est garanti dès lors que : Le maître d ouvrage : Définit un exigentiel environnemental pour l opération Organise sa mise en œuvre Contrôle sa mise en œuvre Évalue la Qualité Environnementale de l opération (audit) Chaque fournisseur direct du maître d ouvrage : Désigne un responsable QE pour l opération Tient une documentation QE de sa prestation

22 La certification HQE Le SMO : un outil spécifique à chaque opération qui permet de : Bien s organiser entre acteurs pour bien travailler ensemble Prendre les bonnes décisions au bon moment Progresser, en améliorant régulièrement l efficacité du système => Il définit les objectifs, les moyens humains et matériels et les modes de communication permettant d'assurer le maintien de la qualité environnementale à toute phase du cycle de vie du bâtiment.

23 La certification HQE Le bâtiment tertiaire doit répondre à des exigences : Au moins 3 des 14 cibles de QE doivent être traitées selon un niveau «très performant» Au moins 4 des 14 cibles de QE doivent être traitées selon un niveau «performant» Le reste des 14 cibles de QE, soient 7 au maximum, doivent être traitées selon un niveau «de base»

24 La certification HQE Le maître d ouvrage doit établir ses priorités parmi les 14 cibles de construction Niveau très performant Niveau performant Niveau réglementaire ou de pratique courante 3 cibles au moins 4 cibles au moins Autres cibles Le niveau «base» (B) : niveau réglementaire, s il existe, ou pratique courante. Le niveau «performant» (P) : performances allant au-delà de la pratique courante ; Le niveau «très performant» (TP) : calibré par rapport aux performances maximales constatées dans des opérations récentes à HQE, tout en veillant à ce qu il reste atteignable.

25 1. Éléments de contexte Plan de l intervention 2. La HQE, qu est ce que c est? 3. La certification HQE 4. Des exemples régionaux de réalisations HQE

26 Exemple du lycée HQE Léonard de Vinci à Calais Démarche du maître d ouvrage : 1993 : la région Nord-Pas-de-Calais cherche à apporter des solutions aux problèmes de santé publique et de coût de fonctionnement des lycées 1995 expérimentation : construction d un lycée HQE intégrant des préoccupations environnementales, économiques et sociales.

27 Exemple du lycée HQE Léonard de Vinci à Calais Cibles HQE retenues : Cible 1 : Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement Cible 2 : Choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction Analyse du cycle de vie des matériaux (matières premières utilisées, énergie grise, production d eaux usées, rejets toxiques, ) Principaux matériaux utilisés : matériaux locaux (briques, carrelage en terre cuite) ou respectueux de l environnement (bois, isolant en fibre de cellulose, peinture en phase aqueuse, linoléum à base d huile de lin et de poudre de liège)

28 Exemple du lycée HQE Léonard de Vinci à Calais Cibles HQE retenues : Cible 4 : gestion de l énergie Puits de lumière naturel (facteur de lumière jour jusqu à 4% ; norme établie à 1,5%) Éolienne de 150 kw Cogénération avec moteur à gaz de puissance électrique 208 kw et de puissance thermique 323 kw Chaudière gaz à condensation Capteurs solaires thermiques couplés à une pompe à chaleur pour l eau chaude sanitaire Capteurs photovoltaïques en toiture pour les systèmes d alarme et l éclairage de sécurité

29 Exemple du lycée HQE Léonard de Vinci à Calais Cibles HQE retenues : Cible 5 : gestion de l eau Chasses d eau économes Toiture végétalisée Récupération et filtration d eau de pluie (3000m² de toiture et bassin de 200m3) pour l alimentation des sanitaires, le lavage des sols et l arrosage des espaces verts. Cible 6 : Gestion des déchets d activité Locaux pour le tri des déchets Système de traitement et d élimination des déchets chimiques Cible 8 : confort hygrothermique isolation par l extérieur

30 Exemple du lycée HQE Léonard de Vinci à Calais Résultats Surcoût en investissement inférieur à 10% Économies de fonctionnement de l ordre de 20 à 30% Réduction annuelle des émissions de CO2 de 40% Cadre de travail apprécié par les utilisateurs : pas de dégradation depuis plus de 10 ans

31 Le quartier Maunoury à Héricourt Quelques réalisations

32 Le quartier Maunoury à Héricourt Quelques réalisations Requalification d un ancien site militaire de 13 hectares : 280 logements collectifs et individuels, des commerces, des bureaux, des équipements sportifs et socioculturels Approche globale en terme de qualité environnementale Objectifs recherchés : Assurer un cadre de vie agréable aux futurs habitants Contribuer à préserver l environnement Réintégrer le quartier au reste de la ville

33 Le quartier Maunoury à Héricourt Quelques réalisations Cibles HQE retenues : Relation harmonieuse des bâtiments à l environnement immédiat Chantier à faibles nuisances Gestion maîtrisée de l énergie et utilisation d énergies renouvelables Gestion des risques liés aux eaux pluviales Gestion des déchets d activités Qualité de l air

34 Le quartier Maunoury à Héricourt Quelques réalisations Réseau de chaleur au bois Raccordement de l ensemble des bâtiments du quartier Fournit chauffage et ECS Consomme 4000 tonnes de sous-produits forestiers locaux 3 à 5 emplois crées au niveau local Rejet de 2000 à 2600 tonnes de CO2 évité

35 Le quartier Maunoury à Héricourt Quelques réalisations Favoriser les déplacements doux Intégration de chemins, pistes et parkings réservés aux cycles et rollers Construction de parkings voitures à l extérieur de la zone => diminution de la circulation à l intérieur du quartier Etude de faisabilité d une politique de liaisons douces sur l ensemble de la ville

36 Le quartier Maunoury à Héricourt Quelques réalisations Gérer l eau : ne pas contrarier l écoulement naturel de l eau et générer des rejets le moins polluants possibles Limiter à 40% les surfaces imperméabilisées Création d un bassin de rétention de m 3 Prétraitement de la majorité des eaux de voiries et de parking

37 La maison du PNR du Haut-Jura Quelques réalisations

38 La maison du PNR du Haut-Jura Extension du bâtiment Lieu d accueil et lieu pédagogique «Image» du PNR Quelques réalisations Objectifs recherchés : - Valoriser les savoir-faire locaux - Conjuguer protection du patrimoine et développement local

39 Quelques réalisations La maison du PNR du Haut-Jura Choix des matériaux - Bardages traditionnels de tavaillons d épicéa - Ossature bois Choix des procédés de construction - Filière sèche (pièces préparées en atelier et assemblées sur le site)

40 La maison du PNR du Haut-Jura Quelques réalisations Gestion de l énergie - Mise en œuvre de deux enveloppes = manteau climatique - Chaufferie automatique au bois déchiqueté Santé dans le bâtiment - utilisation de vernis, peintures et colles non nocifs pour la santé - Ventilation hygrométrique et double flux adaptée à chaque type de local

41 Quelques réalisations La maison du PNR du Haut-Jura Gestion de l eau - Récupération des eaux pluviales - Robinets temporisés - Toilettes à mécanismes interruptible Confort visuel - Éclairage naturel

42 Merci de votre attention

Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale

Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale Réunion d information à destination des maîtres d ouvrage Claire MENIGOZ - Chargée de mission QEB/Energie ASCOMADE Plan de l intervention 1. Eléments

Plus en détail

La certification Habitat & Environnement. Pascal LOCOGE - 9 novembre 2006

La certification Habitat & Environnement. Pascal LOCOGE - 9 novembre 2006 La certification Habitat & Environnement Pascal LOCOGE - 9 novembre 2006 La certification Habitat & Environnement Habitat & Environnement : quels objectifs? Se doter d un outil d évaluation et de mesure

Plus en détail

IDE D E E S 4 ce n en u éq S D ma m rche h HQE Q E ( QE Q B E ) bâ b time m nt

IDE D E E S 4 ce n en u éq S D ma m rche h HQE Q E ( QE Q B E ) bâ b time m nt IDEES Séquence n 4 HQE (QEB) Démarche bâtiment HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE Initiation à la QEB Démarche HQE bâtiment Séq quence n 4 Enjeux HQE Qualité Environnementale Bâtiment (QEB) Haute Qualité Environnementale

Plus en détail

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007 La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL Pascal LOCOGE - Décembre 2007 Qui sommes-nous? Un organisme précurseur de la certification, créé en 1974 Reconnu et indépendant,

Plus en détail

37-41 rue du Rocher Paris VIIIème

37-41 rue du Rocher Paris VIIIème ARCOBA INGENIERIE GENERALE Pôle Conseil et Environnement 37-41 rue du Rocher Paris VIIIème Démarche de certification environnementale 14/10/2011 Label BBC Effinergie rénovation Délivré par Certivéa Correspond

Plus en détail

La Démarche HQE. Présentation de la Version 0 du Référentiel. «NF Equipements Sportifs Démarche HQE» -Salle Multisports

La Démarche HQE. Présentation de la Version 0 du Référentiel. «NF Equipements Sportifs Démarche HQE» -Salle Multisports La Démarche HQE Présentation de la Version 0 du Référentiel «NF Equipements Sportifs Démarche HQE» -Salle Multisports L Association HQE Qui est l Association HQE? Association loi 1901 créée en 1996, reconnue

Plus en détail

Qualité Environnementale

Qualité Environnementale La Haute Qualité Environnementale Un enjeu majeur pour le développement durable EB 03/12/04 Le développement durable : Définition : Un mode de développement qui satisfait les besoins des populations d

Plus en détail

Le Saint Germain. Toulouse (Quartier Pouvourville) Haute-Garonne (31)

Le Saint Germain. Toulouse (Quartier Pouvourville) Haute-Garonne (31) Le Saint Germain Toulouse (Quartier Pouvourville) Haute-Garonne (31) Le Saint Germain Toulouse (Quartier Pouvourville) - Haute-Garonne (31) Le Saint Germain SITUATION DE LA RÉSIDENCE RECAPITULATIF PRATIQUE

Plus en détail

Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt

Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt Paris, le 19 Avril 2013 Introduction Ce document a pour but de

Plus en détail

H. Q. E. Haute Qualité Environnementale. Présentation appuyée sur le HQE : maison individuelle bureau / enseignement 19/06/2010 1

H. Q. E. Haute Qualité Environnementale. Présentation appuyée sur le HQE : maison individuelle bureau / enseignement 19/06/2010 1 H. Q. E. Haute Qualité Environnementale Présentation appuyée sur le HQE : maison individuelle bureau / enseignement 19/06/2010 1 Le fondement de la démarched marche. Basé sur une question : «Comment concilier

Plus en détail

VITRY HABITAT WASSY LES ROQUELLES (52) Charge

VITRY HABITAT WASSY LES ROQUELLES (52) Charge VITRY HABITAT WASSY LES ROQUELLES (52) PARAMETRES SIGNIFICATIFS Date obtention PC 01/12/2003 Date livraison fin 2005 Distribution des logements 10 log. ind. PLUS SH : 1021 m² SU : 1116 m² Label ou certification

Plus en détail

Développement durable en santé La qualité environnementale des bâtiments

Développement durable en santé La qualité environnementale des bâtiments Développement durable en santé La qualité environnementale des bâtiments Mardi 20 janvier 2009 Source : CHSF- Eiffage Bâtiment et environnement Le bâtiment, c est chaque année en France : 25% des émissions

Plus en détail

Le nouveau bâtiment de Cugnaux : certifié HQE, Basse Consommation et à Énergie Positive

Le nouveau bâtiment de Cugnaux : certifié HQE, Basse Consommation et à Énergie Positive Le nouveau bâtiment de Cugnaux : certifié HQE, Basse Consommation et à Énergie Positive Dénomination sociale : Total Infrastructures Gaz France Adresse Postale siège social : 49, avenue Dufau - BP 522-64010

Plus en détail

Prise en compte d une démarche de prévention des déchets de type BAZED dans la certification HQE TM

Prise en compte d une démarche de prévention des déchets de type BAZED dans la certification HQE TM Prise en compte d une démarche de prévention des déchets de type BAZED dans la certification HQE TM Document établi dans le cadre du projet BAZED Version 1-2013 Index 1. Introduction sur la Certification

Plus en détail

Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres)

Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres) Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres) Projet conduit selon la Démarche Bâtiment Durable Méditerranéen (BDM)

Plus en détail

CHAIRE PARISTECH VINCI VILLE DE NARBONNE PROJET DE QUARTIER DURABLE (2007) C. PATUREL. DRD VINCI CONSTRUCTION France Tél :

CHAIRE PARISTECH VINCI VILLE DE NARBONNE PROJET DE QUARTIER DURABLE (2007) C. PATUREL. DRD VINCI CONSTRUCTION France Tél : CHAIRE PARISTECH VINCI D ECO-CONCEPTION CONCEPTION DES IMMEUBLES BÂTIS VILLE DE NARBONNE ZAC DU THEATRE PROJET DE QUARTIER DURABLE (2007) C. PATUREL Responsable Corps d Etat Techniques DRD VINCI CONSTRUCTION

Plus en détail

Les piscines dans le grand bain de la HQE. Les rencontres territoriales des architectes et des maîtres d ouvrage 24/09/2014

Les piscines dans le grand bain de la HQE. Les rencontres territoriales des architectes et des maîtres d ouvrage 24/09/2014 Les rencontres territoriales des architectes et des maîtres d ouvrage 23 septembre 2014 - Montpellier Les piscines dans le grand bain de la HQE Eric Delhaye, DGST Communauté du Soissonnais Les Rencontres

Plus en détail

Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme

Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme Sommaire Pollution Economie et écologie Habitat et Environnement Urbanisme Durable s 1 Pollution

Plus en détail

La Charte Qualité Habitat du Sicoval

La Charte Qualité Habitat du Sicoval Préserver l environnement et le cadre de vie Garantir l équité sociale Assurer l équilibre financier des opérations La Charte Qualité Habitat du Sicoval Février 2006 Le Sicoval, petit historique 1975 1983

Plus en détail

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Sommaire 1 -Présentation n du CNIDEP 2 -Présentati ion du projet 3 -Les cibles de la HQE 4 -La gestion énergé

Plus en détail

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général Olivier Barry Directeur Général 42 communes 6 500 logements 140 groupes Raréfaction des énergies Le contexte Gestion des ressources Prise de conscience politique à travers Le lancement du terme «facteur

Plus en détail

www.ecoquartiers-geneve.ch Enjeu local crise du logement, mais projets d urbanisation contestés Habiter, c est bien plus que se loger! aménager autrement, proposer des projets innovants et exemplaires

Plus en détail

5 Phase d utilisation

5 Phase d utilisation Agir sur les produits actifs Définition Un produit ou système est dit actif lorsque les impacts de la phase d utilisation sont dominants. Où agir? 1 Choix des matériaux 2 Réduction de l emploi de matériaux

Plus en détail

Nouvelles Compétences Eco Construction. Dans les entreprises Artisanales du Bâtiment

Nouvelles Compétences Eco Construction. Dans les entreprises Artisanales du Bâtiment Nouvelles Compétences Eco Construction Dans les entreprises Artisanales du Bâtiment 1 Rappel sur le secteur Artisanal du Bâtiment en Rhône-Alpes 38 000 entreprises artisanales du Bâtiment en Rhône-Alpes

Plus en détail

CONSTRUCTION DE TERRADEO. Les éléments marquants de la certification HQE

CONSTRUCTION DE TERRADEO. Les éléments marquants de la certification HQE CONSTRUCTION DE TERRADEO 1 Les éléments marquants de la certification HQE Un projet certifié NF HQE Bâtiments Tertiaires PROFIL QEB TP TP TP TP TP TP P P P P B B B B 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Les

Plus en détail

CHE - CHANTIER À FAIBLES NUISANCES

CHE - CHANTIER À FAIBLES NUISANCES Organisation, pilotage et évaluation PARTIE ORGANISATION DU PROFESSIONNEL CHE - CHANTIER À FAIBLES NUISANCES Objectif : La rubrique CHE est obligatoire dans le cadre de la certification d opérations HQE

Plus en détail

La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE. Part de l eau chaude sanitaire dans une maison individuelle rénovée BBC

La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE. Part de l eau chaude sanitaire dans une maison individuelle rénovée BBC La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE Dans les bâtiments performants, la quantité d énergie utilisée pour la production de l eau chaude représente une part importante des besoins d énergie et, si

Plus en détail

DÉMARCHE ENVIRONNEMENTALE

DÉMARCHE ENVIRONNEMENTALE Concertation sur le projet de Domaine Center Parcs Pindères et Beauziac Lot-et-Garonne Réunion publique du 6 juin 2016 à Pindères DÉMARCHE ENVIRONNEMENTALE CONTENU DES ETUDES PRELIMINAIRES Analyse initiale

Plus en détail

Analyse de Cycle de Vie

Analyse de Cycle de Vie Analyse de Cycle de Vie Myriam Humbert CETE Ouest Sabrina Lemaire CETE Ouest Développement de l éco-construction DGBC Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, et de l Energie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

OPAC DE L AUBE LOGEMENTS ETUDIANTS UTT A ROSIERES PRES TROYES (10) TOTAL foncière

OPAC DE L AUBE LOGEMENTS ETUDIANTS UTT A ROSIERES PRES TROYES (10) TOTAL foncière OPAC DE L AUBE LOGEMENTS ETUDIANTS UTT A ROSIERES PRES TROYES (10) PARAMETRES SIGNIFICATIFS Date obtention PC Date livraison 01/11/2005 Distribution des logements 70 log.col. PLI / PLS THPE 2000 / H&E

Plus en détail

La HQE. HQE : Haute Qualité Environnementale

La HQE. HQE : Haute Qualité Environnementale La HQE HQE : Haute Qualité Environnementale Sommaire 1 La philosophie de la démarche HQE 2 Les 14 cibles de la démarche HQE 3 Approche économique de la HQE 1 Philosophie de la démarche HQE Si la démarche

Plus en détail

Nbre d actions. Exemples ou illustrations Descriptif des actions envisagées ou réalisées par le maître d ouvrage E/R

Nbre d actions. Exemples ou illustrations Descriptif des actions envisagées ou réalisées par le maître d ouvrage E/R GRILLE D ANALYSE PERMETTANT D APPRÉCIER LA PRISE EN COMPTE DU RESPECT DE L ENVIRONNEMENT PAR UN PORTEUR DE PROJET AU TITRE DU PRET PARTICIPATIF POUR LA RENOVATION HOTELIERE Pour chaque «domaine», décrire

Plus en détail

Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes

Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes - Ce nouveau bâtiment est un hôpital de jour, composé de bureaux de consultations,

Plus en détail

métalliques pour l Habitat collectif Démarche environnementale

métalliques pour l Habitat collectif Démarche environnementale Malerba Gamme Blocs-portes métalliques pour l > Démarche environnementale Blocs-portes métalliques Malerba pour l : un profil avantageux! La société Malerba a réalisé le profil environnemental de sa gamme

Plus en détail

Découvrez les réseaux de chaleur

Découvrez les réseaux de chaleur Découvrez les réseaux de chaleur hiffres CLÉS Les réseaux de chaleur évitent la production et le rejet de 2,3 millions de tonnes de CO 2 par an (comparaison avec les émissions du chauffage au gaz pour

Plus en détail

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC Appel à Projets Prébat BBC 2008-2014 Bilan chiffré : AAP Bâtiments Basse Consommation 277 projets reçus, 252 éligibles, 177 lauréats 113 projets tertiaires et 64 résidentiels 77 projets neufs, 100 réhabilitations

Plus en détail

Santé et bâtiments : les enjeux écologiques et sanitaires. Jeudi 24 septembre 2009

Santé et bâtiments : les enjeux écologiques et sanitaires. Jeudi 24 septembre 2009 Santé et bâtiments : les enjeux écologiques et sanitaires Jeudi 24 septembre 2009 Déroulement de la journée 9h40 Eléments d introduction 10h00 10h20 La qualité de l eau de consommation Linda Nourry, DRASS

Plus en détail

Malerba Gamme portes bois. Portes bois. Démarche environnementale

Malerba Gamme portes bois. Portes bois. Démarche environnementale Malerba Gamme portes bois > Démarche environnementale Malerba : un profil environnemental étudié La société Malerba a confié au Centre Technique du Bois et de l Ameublement (CTBA) la réalisation d un profil

Plus en détail

Construction Bois & Logement Social : du passif au positif

Construction Bois & Logement Social : du passif au positif Construction Bois & Logement Social : du passif au positif J.-M. Gremmel 1 Construction Bois & Logement Social : du passif au positif Dynamik der Niedrigenergiegebäude Perspektiven für den Holzsektor Jean-Marc

Plus en détail

Le bâtiment des Energies Nouvelles a fait l objet d une démarche de Haute Qualité Environnementale (HQE) dans sa conception et sa réalisation. L objectif de cette démarche volontariste est de réaliser

Plus en détail

ZAC DE LA PIÈCE D ALÇON

ZAC DE LA PIÈCE D ALÇON ZAC DE LA PIÈCE D ALÇON Lancement de la 2 ème phase : lots 7, 8a, 9 & 10 Réunion d information et d échanges 12 février 2015 SOMMAIRE : I. Présentation générale de l opération II. Rappel de la phase 1

Plus en détail

SEMAINE UNIVERSITAIRE LUXEMBOURGEOISE DE L ENVIRONNEMENT

SEMAINE UNIVERSITAIRE LUXEMBOURGEOISE DE L ENVIRONNEMENT SEMAINE UNIVERSITAIRE LUXEMBOURGEOISE DE L ENVIRONNEMENT Labels et Certifications en France Intervenant : Arnaud GAUTHIER AJir Environnement : 27 rue Saint Vincent 54 700 NORROY LES PONT A MOUSSON Tél

Plus en détail

L.R. SERVICES POUR LA CONSTRUCTION D UN ENTREPOT LOGISTIQUE SUR BEAUVAIS

L.R. SERVICES POUR LA CONSTRUCTION D UN ENTREPOT LOGISTIQUE SUR BEAUVAIS POUR LA CONSTRUCTION D UN ENTREPOT LOGISTIQUE SUR BEAUVAIS Sommaire Keystone Foods LR Services : partenaire logistique choisi par McDonald s pour l ensemble de ses restaurants en France L implantation

Plus en détail

( LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY

( LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY Performances environnementales à l issue de 3 ans de fonctionnement Lycée certifié «NF Bâtiments tertiaires Démarche HQE» à la construction Version simplifiée Consommations

Plus en détail

PHILIPPE SAMYN and PARTNERS s.p.r.l. architectes et ingénieurs 1537, chaussée de WATERLOO 1180 Bruxelles

PHILIPPE SAMYN and PARTNERS s.p.r.l. architectes et ingénieurs 1537, chaussée de WATERLOO 1180 Bruxelles PHILIPPE SAMYN and PARTNERS s.p.r.l. architectes et ingénieurs 1537, chaussée de WATERLOO 1180 Bruxelles VALIDEO Bulletin d attestation 20 juillet 2009, mise à jour le 15-05-2017 Lors de l audit de suivi

Plus en détail

Classe 4. H&E - Millésime septembre 2008 Jean François Redt Emmanuel Peillex Cerqual

Classe 4. H&E - Millésime septembre 2008 Jean François Redt Emmanuel Peillex Cerqual Classe 4 H&E - Millésime 2008 18 septembre 2008 Jean François Redt Emmanuel Peillex Cerqual Habitat & Environnement : les domaines d application Rappel des thèmes H&E 2 thèmes d organisation et de conception

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 Votre Empreinte Carbone Energétique

Plus en détail

CERTIFICATION DANS LA CONSTRUCTION NON-RESIDENTIELLE. Guillaume PILLOUD Ingénieur d Affaires

CERTIFICATION DANS LA CONSTRUCTION NON-RESIDENTIELLE. Guillaume PILLOUD Ingénieur d Affaires CERTIFICATION DANS LA CONSTRUCTION NON-RESIDENTIELLE Guillaume PILLOUD Ingénieur d Affaires 06 33 12 91 80 guillaume.pilloud@certivea.fr QUI SOMMES-NOUS? Créé en 2006, a pour vocation de faire la promotion

Plus en détail

Les besoins énergétiques des bâtiments à basse consommation et à énergie positive

Les besoins énergétiques des bâtiments à basse consommation et à énergie positive Les besoins énergétiques des bâtiments à basse consommation et à énergie positive Jean-Christophe VISIER, directeur Energie Santé Environnement, CSTB 26 juin 2009Date Energie Santé Environnement PAGE 1

Plus en détail

Ville de Narbonne. Quartier du Théâtre

Ville de Narbonne. Quartier du Théâtre Ville de Narbonne Quartier du Théâtre 1 4 Juillet 2006 EIf ER Plan de la présentation Démarche pour un développement durable Planification énergétique «Quartier Durable» : ambition et objectifs Conduite

Plus en détail

PRÉSENTATION HQE BD 2016 ENERGIE CARBONE (E+C-)

PRÉSENTATION HQE BD 2016 ENERGIE CARBONE (E+C-) PRÉSENTATION HQE BD 2016 ENERGIE CARBONE (E+C-) OPHELIE ROSE Chef de projet Chargée de développement ELODIE DUMAS Référente HQE & E+C- Auditrice HQE ophelie.rose@alto-ingenierie.fr elodie.dumas@alto-ingenierie.fr

Plus en détail

Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE

Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance énergétique

Plus en détail

CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie. Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012

CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie. Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012 CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012 OBJECTIF : EXPERIMENTER LES LABELS BATIMENT BASSE CONSOMMATION

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE : ANALYSE DE CYCLE DE VIE D UN PROJET PASSIF

RETOUR D EXPÉRIENCE : ANALYSE DE CYCLE DE VIE D UN PROJET PASSIF RETOUR D EXPÉRIENCE : ANALYSE DE CYCLE DE VIE D UN PROJET PASSIF TIMOTHÉE MARAIS GÉONOMIA Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable FORUM REGIONAL DES ACTEURS DU PASSIF Jeudi

Plus en détail

Note relative au concept de «haute qualité environnementale» (HQE ou HQE2R)

Note relative au concept de «haute qualité environnementale» (HQE ou HQE2R) Note relative au concept de «haute qualité environnementale» (HQE ou HQE2R) 1. DEFINITIONS La Haute Qualité Environnementale est une démarche de gestion de projets visant à maîtriser les impacts d'une

Plus en détail

Bouygues Immobilier, Opérateur Urbain engagé dans le développement durable

Bouygues Immobilier, Opérateur Urbain engagé dans le développement durable LA DEMARCHE 2 Bouygues Immobilier, Opérateur Urbain engagé dans le développement durable Coaching énergétique Mobilité verte Parking mutualisé Conciergerie de Quartier 3 , les enjeux partagés de la ville

Plus en détail

Démarche globale d un projet Grille d analyse

Démarche globale d un projet Grille d analyse RÉSEAU BRETON Démarche globale d un projet Grille d analyse Rencontres énergies du Pays de Brest Crozon 29 septembre 2016 RÉSEAU BRETON Le Réseau Breton Centre de ressources techniques Fonctionnement &

Plus en détail

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 CONTEXTE : Évolution des consommations et objectifs attendus A partir de la consommation électrique globale du département prévue en

Plus en détail

Construction durable dans les bâtiments publics

Construction durable dans les bâtiments publics Syndicat Mixte Pour l Environnement R é g i o n a l e P o u r l E n v i r o n n e m e n t Conseil Général de Haute-Garonne Construction durable dans les bâtiments publics Lundi 17 novembre 2008 Plan de

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2005

La Réglementation Thermique 2005 La Réglementation R Thermique 2005 Le contexte et les enjeux Le contexte et les enjeux Les ressources naturelles s épuisent. Les prix s envolent. Le climat se dérègle. Le bâtiment consomme beaucoup trop

Plus en détail

LE REPÈRE DE RÉFÉRENCE POUR LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE DE L HABITAT. Maisons Appartements Résidences services Établissements médico-sociaux

LE REPÈRE DE RÉFÉRENCE POUR LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE DE L HABITAT. Maisons Appartements Résidences services Établissements médico-sociaux LE REPÈRE DE RÉFÉRENCE POUR LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE DE L HABITAT Maisons Appartements Résidences services Établissements médico-sociaux Habitat : De nouveaux défis à relever Habitat : de nouveaux

Plus en détail

Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie

Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie ALTO Ingénierie : 50 collaborateurs Introduction 4 localisations (Paris, Bordeaux, Lyon, Nice) 2 activités

Plus en détail

Le Parc naturel régional du Haut-Jura, territoire à énergie positive pour la croissance verte Signature des conventions d appui financier

Le Parc naturel régional du Haut-Jura, territoire à énergie positive pour la croissance verte Signature des conventions d appui financier Le Parc naturel régional du Haut-Jura, territoire à énergie positive pour la croissance verte Signature des conventions d appui financier Vendredi 15 janvier 2016 à 16h30 Maison du Parc à Lajoux Les bénéficiaires

Plus en détail

Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement. Consommer mieux, c est simple quand on nous guide!

Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement. Consommer mieux, c est simple quand on nous guide! Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement Consommer mieux, c est simple quand on nous guide! Performance environnementale Comment concilier confort et respect de l environnement? Nouvelles

Plus en détail

LE LABEL HQE EXPLOITATION. Alice BLOUET José Rafael ARMIJOS

LE LABEL HQE EXPLOITATION. Alice BLOUET José Rafael ARMIJOS 1 LE LABEL HQE EXPLOITATION Alice BLOUET José Rafael ARMIJOS LE LABEL HQE EXPLOITATION I- Présentation du Label HQE II- Le label HQE Exploitation III- Exemples de mise en place du label HQE Exploitation

Plus en détail

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire?

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Dr Jean-Bernard Gay Privat docent EPFL LESO Pour sa construction, son exploitation et son entretien toute construction nécessite une

Plus en détail

Pourquoi une maison passive?

Pourquoi une maison passive? Pourquoi une maison passive? L évolution des réglementations thermiques sous les directives du parlement européen nous amène progressivement vers des bâtiments où les besoins de chauffage sont si faibles

Plus en détail

Référentiel Energie-Carbone Zoom sur l Analyse du Cycle de Vie. Mercredi de l info du 14/12/2016

Référentiel Energie-Carbone Zoom sur l Analyse du Cycle de Vie. Mercredi de l info du 14/12/2016 Référentiel Energie-Carbone Zoom sur l Analyse du Cycle de Vie Mercredi de l info du 14/12/2016 Sommaire Principe & périmètre La contribution des Produits de construction et des équipements La contribution

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de

Marché des micro et mini-cogénération Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de Produits @Regis_Contreau En route vers les bâtiments à énergie positive avec la RE 2020 GRDF, acteur de la transition énergétique, agit à

Plus en détail

Le «off» du développement durable HÔPITAL HQE - ALÈS [30]

Le «off» du développement durable HÔPITAL HQE - ALÈS [30] Le «off» du développement durable - 2013 HÔPITAL HQE - ALÈS [30] PROGRAMME : nouvel hôpital HQE 250 lits LIEU : ALES [30] MAÎTRE D OUVRAGE : Centre Hospitalier d Alès MAÎTRE D ŒUVRE : Pierre TOURRE en

Plus en détail

La géothermie, chauffage et rafraîchissement inf à 50 kwh/m2.an. Coefficient de Performance (COP) et coefficient d'efficacité frigorifique (EER)

La géothermie, chauffage et rafraîchissement inf à 50 kwh/m2.an. Coefficient de Performance (COP) et coefficient d'efficacité frigorifique (EER) La géothermie, chauffage et rafraîchissement inf à 50 kwh/m2.an Une pompe à chaleur est un équipement frigorifique qui fournit chaud côté condenseur et froid côté évaporateur. Par inversion de cycle, la

Plus en détail

Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015

Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015 Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015 Sommaire : Réhabilitation durable de la SIEMP - 161 rue de la Convention 15éme -

Plus en détail

Collège Saint-Guibert

Collège Saint-Guibert Collège Saint-Guibert Présentation technique du projet de construction basse énergie axée sur les aspects énergétiques BSolutions répond au concours lancé par le collège Saint-Guibert : Demande de s intégrer

Plus en détail

CHAUFFERIE BOIS à Brézillet Horizon 2014 Le bois, source d énergie durable

CHAUFFERIE BOIS à Brézillet Horizon 2014 Le bois, source d énergie durable CHAUFFERIE BOIS à Brézillet Horizon 2014 Le bois, source d énergie durable Depuis juin 2013, la chaufferie bois prend progressivement forme. A l'heure du réchauffement climatique et de l'augmentation du

Plus en détail

Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire des produits de construction. Journée d information STBA/LCPC du 11 mars 2008

Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire des produits de construction. Journée d information STBA/LCPC du 11 mars 2008 Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire des produits de construction Journée d information STBA/LCPC du 11 mars 2008 Vous connaissez la démarche HQE Démarche de management de projet visant

Plus en détail

REMISE DES PREMIERS LABELS E+ C- le 15 mars 2017

REMISE DES PREMIERS LABELS E+ C- le 15 mars 2017 REMISE DES PREMIERS LABELS E+ C- le 15 mars 2017 Maison témoin de la Noue à La Roche-sur-Yon (85) Maître d ouvrage / Maître d œuvre : Groupe Privat Organisme de certification : Céquami Type & nombre de

Plus en détail

CONFORT & BIEN-ÊTRE des collaborateurs de la DREAL Zoom sur une écoconstruction labellisée BBCA

CONFORT & BIEN-ÊTRE des collaborateurs de la DREAL Zoom sur une écoconstruction labellisée BBCA 7 e Forum International Bois Construction FBC 2017 CONFORT & BIEN-ÊTRE des collaborateurs de la DREAL E. Syriani 1 CONFORT & BIEN-ÊTRE des collaborateurs de la DREAL Zoom sur une écoconstruction labellisée

Plus en détail

Bétons isolants structurels (B.I.S)

Bétons isolants structurels (B.I.S) Bétons isolants structurels (B.I.S) NORME NF EN 206-1/ CN Présentation UMGO 11 Juillet 2014 SNBPE Rhône Alpes 1 Le Béton en France: 39 millions de m3 4 100 millions HT de Chiffre d Affaires 1 816 Centrales

Plus en détail

La certification HQE pour bâtiment en exploitation. Paul Dupas, Coordonnateur de projets 23 mars 2016

La certification HQE pour bâtiment en exploitation. Paul Dupas, Coordonnateur de projets 23 mars 2016 La certification HQE pour bâtiment en exploitation Paul Dupas, Coordonnateur de projets 23 mars 2016 HQE est un mouvement global qui mobilise depuis plus de 20 ans les professionnels autour des enjeux

Plus en détail

Programme National de maîtrise de l énergie. Hotel Hilton 04 mars 2013

Programme National de maîtrise de l énergie. Hotel Hilton 04 mars 2013 Premier Forum Algéro- Britannique Programme National de maîtrise de l énergie Par Mohamed Salah Bouzeriba Directeur Général de L APRUE Hotel Hilton 04 mars 2013 1 Sommaire I. Le Contexte de l Algérie II.

Plus en détail

Analyse de la certification NF Maison Individuelle. Démarche HQE

Analyse de la certification NF Maison Individuelle. Démarche HQE Analyse de la certification NF Maison Individuelle Démarche HQE Organisme certificateur : CEQUAMI Concerne Prix moyen TTC Maisons individuelles Admission : 2600 à 4000 (en fonction de la taille de l'entreprise)

Plus en détail

Produire plus que ce que l on consomme et revendre son énergie c est possible!

Produire plus que ce que l on consomme et revendre son énergie c est possible! Produire plus que ce que l on consomme et revendre son énergie c est possible! Maison TENDANCE 2020 28, rue des Papillons - 85300 CHALLANS (accès par le bd Schweitzer) maison La maison Tendance 2020, c

Plus en détail

Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable

Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE 1 kw CONSOMMÉ 3 kw DE CHAUFFAGE jusqu à 70% d économie

Plus en détail

MAISON DEPARTEMENTALE DES SOLIDARITES

MAISON DEPARTEMENTALE DES SOLIDARITES CONSEIL GENERAL DE LA CHARENTE DIRECTION DE L AMENAGEMENT ET DE L EDUCATION SERVICE DES BATIMENTS MAISON DEPARTEMENTALE DES SOLIDARITES ANTENNE DE SOYAUX MAITRISE D ŒUVRE: ARCHITECTE: BUREAUX D ETUDES:

Plus en détail

SALON RÉHABITAT 11 mars 2017

SALON RÉHABITAT 11 mars 2017 SALON RÉHABITAT 11 mars 2017 Le Cluster Eco-Energies Objectif: Favoriser le développement économique des entreprises Domaine d activité: La filière du bâtiment performant (maîtrise de l énergie, efficacité

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE la qualité L activité des certifications nf Logement et nf Logement démarche hqe en 2011

OBSERVATOIRE DE la qualité L activité des certifications nf Logement et nf Logement démarche hqe en 2011 OBSERVATOIRE DE la qualité L activité des certifications NF Logement et NF Logement Démarche HQE en 2011 SOMMAIRE 1. 2. 2.1. 2.2. 3. 3.1. 3.2. 4. 5. Introduction p.3 L activité de certification en 2011

Plus en détail

Cliquez sur une image pour l'agrandir

Cliquez sur une image pour l'agrandir Cliquez sur une image pour l'agrandir 3M Construction Solutions pour le bâtiment Sécuriser Protéger Assembler Rénover Connecter Accéder Aménager Un nouveau monde de solutions constructives 3M Construction

Plus en détail

DOTATION D'EQUIPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX GRILLE DEVELOPPEMENT DURABLE D'ANALYSE DES PROJETS

DOTATION D'EQUIPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX GRILLE DEVELOPPEMENT DURABLE D'ANALYSE DES PROJETS DIRECTION DES RELATIONS AVEC LES COLLECTIVITES LOCALES BUREAU DES INTERVENTIONS DE L'ETAT DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES (liste des correspondants ci-jointe) DOTATION D'EQUIPEMENT DES TERRITOIRES

Plus en détail

Labels de performances énergétiques

Labels de performances énergétiques Labels de performances énergétiques 12 mai 2009 Conférence : Construire et rénover : quel coût pour l énergie durable? Sylvain AVRIL - Aduhme Construire et rénover : quel coût pour l énergie durable? D

Plus en détail

FORMATIONS. en efficacité énergétique et bâtiments durables. Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A.

FORMATIONS. en efficacité énergétique et bâtiments durables. Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. FORMATIONS en efficacité énergétique et bâtiments durables Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. Enjeux du Développement durable: objectifs 2017/2020 L Union Européenne

Plus en détail

Villes et Territoires Durables

Villes et Territoires Durables Villes et Territoires Durables Rénovation énergétique des villes de la reconstruction Construisons l énergie des villes et territoires Leviers pour des villes et territoires durables REDUIRE LA CONSOMMATION

Plus en détail

Artisans du bâtiment, Devenez acteurs de la CONSTRUCTION DURABLE

Artisans du bâtiment, Devenez acteurs de la CONSTRUCTION DURABLE Artisans du bâtiment, Devenez acteurs de la CONSTRUCTION DURABLE QU ENTEND-ON PAR ECO-CONSTRUCTION OU CONSTRUCTION DURABLE : L éco-construction consiste à créer ou restaurer un habitat en limitant ses

Plus en détail

Journée du Confort et de. l Eau Atelier 1 Labels et certifications

Journée du Confort et de. l Eau Atelier 1 Labels et certifications Journée du Confort et de l Eau 2012 Atelier 1 Labels et certifications Jean Pascal Roche (Adret) Qu est ce qu un label? Les labels, dans le neuf, sont définis par l arrêté de mai 2007; ils sont liés à

Plus en détail

BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ

BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ Des bâtiments exemplaires avec la brique 17 rue Letellier 75O15 Paris Email : fftb@fftb.org @_FFTB_ www.briques.org Quelle est la pertinence de la maçonnerie en briques terre

Plus en détail

Proposition d objectifs pour des logements sociaux s inscrivant dans une démarche développement durable

Proposition d objectifs pour des logements sociaux s inscrivant dans une démarche développement durable Proposition d objectifs pour des logements sociaux s inscrivant dans une démarche développement durable Contexte Une démarche de prise en compte du développement durable dans les logements HLM a été lancée

Plus en détail

La certification exploitation HQE

La certification exploitation HQE Document réservé à usage interne Bouygues Telecom octobre décembre 2007 2009- Gérard LAPICHE La certification exploitation HQE Les objectifs de la certification exploitation HQE les enjeux, pourquoi? quelle

Plus en détail

Le reste du temps c est la RT élément par élément

Le reste du temps c est la RT élément par élément Le reste du temps c est la RT élément par élément RT Elément par Elément Les bâtiments existants résidentiels et non-résidentiels sont concernés par ces dispositions, à l'exception de ceux soumis aux mesures

Plus en détail

CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION

CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION Marion Denninger Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13368-4 Sommaire Remerciements... 1 Avant-propos... 2 Introduction... 5 Chapitre 1 Principe et intérêts de la cogénération...

Plus en détail