Guide pour faciliter l accès aux soins et prothèses dentaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide pour faciliter l accès aux soins et prothèses dentaires"

Transcription

1 Guide pour faciliter l accès aux soins et prothèses dentaires Caisse Régionale d Assurance Maladie d Ile de France Service Social Régional Département de Paris 21 rue Georges Auric PARIS CEDEX 19 Réseau de Santé Paris Nord 3 et 5 rue de Metz PARIS Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 1

2 SOMMAIRE Les dispositifs pour la prise en charge des soins 1. L Assurance Maladie de base 2. La Couverture Médicale Universelle Complémentaire (CMU-C) : une complémentaire gratuite pour une année 3. Dispositifs d aide pour l accès à une Complémentaire Santé A. Aide à l acquisition d une «Complémentaire Santé» sollicitée auprès de la CPAM B. Complément Santé 4. Aide Médicale Etat (AME) et prise en charge des soins dans le cadre de l AME La procédure de prise en charge des soins et des prothèses dentaires 1. Taux de remboursement appliqué au tarif conventionnel par le régime général 2. du ticket modérateur des soins courants 3. des prothèses par les mutuelles personnelles ou la CMU-C 4. Les aides financières CPAM pour les prothèses 5. Tableau récapitulatif des procédures de prise en charge pour les prothèses dentaires Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 2

3 Annexes 1. Barème des ressources pour la CMU, la CMU-C et l AME 2. Couverture complémentaire (récapitulatif) : Qui, Quoi, Comment 3. Les ayants droit 4. Mutuelles agréées au titre de la CMU-C 5. Liste des organismes agréés pour les élections de domicile Annuaire des structures 1. Structures ambulatoires par arrondissement 2. Structures hospitalières et dispositifs «précarité» de l Assistance Publique 3. Associations caritatives effectuant des soins dentaires pour des personnes sans couverture sociale Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 3

4 Les dispositifs pour la prise en charge des soins 1. L assurance Maladie de base Est assurée au régime général de l assurance maladie, toute personne entrant dans le champ d application de l assurance obligatoire, du fait : Soit de l exercice d une activité salariée : 60 heures de travail dans un mois ou 120 heures dans trois mois consécutifs, ouvrent des droits au remboursement des soins pour 4 ans : couverture de base ; Soit du bénéfice d un avantage ou d un statut ouvrant droit (ex. : bénéficiaire d une retraite du régime général, bénéficiaire d une pension invalidité du régime général, bénéficiaire de l allocation parent isolé, bénéficiaire de l allocation aux adultes handicapés). Est assurée à la CMU la Couverture Maladie Universelle (couverture maladie de base : remboursement des soins) toute personne résidant en France de façon stable et régulière depuis 3 mois, ne bénéficiant pas de protection maladie à un autre titre (un titre de séjour d une durée de validité minimum de trois mois est demandé ou à défaut, une convocation à la Préfecture en vue de la délivrance d un titre de séjour). La CMU est gratuite pour la personne dont les ressources ne dépassent pas un certain plafond (cf feuilles annexe pour les montants). Une contribution de 8 % des revenus est demandée à toute personne dont les revenus dépassent ce plafond. Il s agit du régime de résidence avec cotisations. Remarque : La CMU s est substituée à l assurance personnelle. Les bénéficiaires de l Assurance Maladie de Base sont l assuré et les ayants droit. Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 4

5 2. La Couverture Médicale Universelle Complémentaire (CMU-C) : une complémentaire gratuite pour une année La CMU-C offre une couverture maladie qui vient en complément des remboursements de base de la Sécurité Sociale. La CMU-C est accordée sous conditions de ressources (cf annexe) ou automatiquement pour les bénéficiaires du RMI. Remarque : peuvent prétendre à la CMU-C : les personnes assurées d un régime (régime artisan, étudiant, par exemple) dont les revenus ne dépassent pas le plafond (cf annexe). La CMU-C prend en charge : le ticket modérateur, le forfait journalier, les tarifs supplémentaires concernant les prothèses dentaires, l orthopédie dento-faciale, dans les limites fixées par arrêté ministériel du 31 décembre La personne pouvant bénéficier de cette couverture complémentaire, choisit l organisme qui assure cette protection complémentaire (Etat, Mutuelle, Société d Assurance, Institution de Prévoyance). Une liste des organismes assurant cette protection complémentaire est remise à l assuré par les centres de Sécurité Sociale. Les bénéficiaires de la CMU-C bénéficient du Tiers Payant intégral ; ainsi, le patient concerné est totalement dispensé de l avance des frais (à condition d avoir un médecin traitant). 3. Dispositifs d aide pour l accès à une Complémentaire Santé A. Aide à l acquisition d une «Complémentaire Santé» sollicitée auprès de la CPAM Un dispositif est mis en place pour l accès à une complémentaire santé en faveur des personnes aux revenus modestes intitulé «aide à l acquisition d une complémentaire santé». Celle-ci consiste en une aide financière pour l acquisition d un contrat d assurance maladie complémentaire de santé individuel. Cette aide s adresse aux personnes dont les revenus se situent entre le plafond de la CMU complémentaire et ce même plafond majoré de 20 %. Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 5

6 Qui peut en bénéficier? L assuré et les ayants droit qui se trouvent sans complémentaire santé à la date de la demande. Sous quelles conditions? Résider en France de façon stable et régulière et y résider depuis plus de trois mois, Bénéficier de l assurance maladie de base, Avoir des ressources inférieures au plafond suivant : Composition du foyer PLAFOND DE RESSOURCES POUR ACS Plafond au 1er juillet 2009 Métropole 1 personne personnes personnes personnes Par personne supplémentaire L Aide à l acquisition d une Complémentaire Santé est accordée pour un an et n est pas renouvelable. Attention! L attestation qui est délivrée par la caisse en cas d acceptation du dossier n est valable que 6 mois. Ou s adresser pour obtenir le formulaire de demande et déposer votre dossier? Auprès de la CPAM Centre d Action Sociale Association agréée Hôpital Site internet : : il est possible de télécharger, remplir et imprimer les formulaires. Si l intéressé ne peut se déplacer, une demande écrite peut être faite auprès de la CPAM. Joindre les photocopies des pièces demandées, certifiées conformes par l assuré lui-même. Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 6

7 Ressources à déclarer Justificatifs de ressources : ensemble des ressources de l assuré et celles de tous les membres du foyer des 12 derniers mois (conjoint, partenaire dans le cadre du PACS, et membre à la charge de l assuré qui ont moins de 25 ans). Toutes les ressources, qu elles soient imposables ou non (salaires, prestations familiales, allocation chômage, revenus de capitaux, rente, etc...) après déduction des cotisations sociales, de la CSG et CRDS. Les pensions alimentaires versées à un tiers sont déductibles. Pièces justificatives à joindre à la demande Photocopie de la pièce d identité, Photocopie de l attestation carte vitale, Justificatifs de résidence de plus de 3 mois (quittance de loyer, EDF), Pièce complémentaire pour les étrangers hors CEE : justificatif de la régularité du séjour, Justificatifs des ressources des 12 derniers mois. Les pièces manquantes peuvent être remplacées par une déclaration sur l honneur. La CPAM peut faire diligenter un contrôle pour vérifier la déclaration. L assuré a le choix de l organisme complémentaire. Le contrat de couverture complémentaire doit être signé pour une durée d un an. Si la demande de l ACS est acceptée, la CPAM envoie une attestation à l assuré justifiant le droit et le montant de l aide accordée par bénéficiaire. Cette somme se déduit du montant de la cotisation annuelle. Le montant de l'aide complémentaire santé est plafonné au montant de la cotisation ou de la prime due. Il varie en fonction de l âge des personnes composant le foyer couvert par le contrat. L âge est apprécié au 1er janvier de l année. Tranche d âge MONTANTS DE L ACS SELON L AGE Plafond 2010 Montant de l aide Par personne couverte de moins de 25 ans 100 Par personne couverte de 25 à 49 ans 200 Par personne couverte de 50 à 59 ans 150 Par personne couverte de 60 ans au moins 300 Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 7

8 B. «Complément Santé Paris» Les bénéficiaires de l Allocation de la Ville de Paris (AVP) peuvent bénéficier d une aide forfaitaire mensuelle de 39 euros pour faire face aux conditions d une mutuelle : il s agit du Complément Paris Santé. (Peuvent être bénéficiaires de l AVP les personnes retraitées, les personnes bénéficiaires de l Allocation Adulte Handicapé, de l invalidité 2 ème catégorie sous condition de ressources). 4. Aide Médicale Etat (AME) Elle s adresse aux personnes sans couverture sociale et qui peuvent prétendre à l assurance maladie. Elles doivent se présenter aux bureaux d accueil Sécurité Sociale des hôpitaux et associations. Les personnes doivent justifier d un domicile en France (certificat d hébergement, quittance de loyer, domiciliation auprès d associations agréées par la Sécurité Sociale (cf annexe 4). Les personnes doivent présenter une pièce d identité avec photographie, ou tout document administratif avec photographie. Les personnes doivent présenter un justificatif de ressources ou une attestation sur l honneur des moyens d existence. L AME est accordée à la personne dont les ressources sont inférieures ou égales à un certain plafond qui dépend du nombre de personnes constituant le foyer (cf annexe 1). Les personnes à charge ou ayants droit bénéficient de cette aide, sur demande. Elle permet une prise en charge totale des soins en ville et à l hôpital des personnes suivantes : Les personnes en attente d une ouverture de droits à la sécurité sociale, les personnes étrangères sans titre de séjour en France pouvant justifier d un délai de résidence ininterrompu sur le territoire français d au moins 3 mois, et avoir l intention de rester en France, d être résident. (Les étrangers de passage ou touristes sont exclus du dispositif) La prise en charge est effectuée sur la base du tarif Sécurité Sociale 100 %. L AME ne prend pas en charge les tarifs supplémentaires concernant les prothèses dentaires et l orthopédie dento-faciale. Les points d instruction des demandes sont : les bureaux d accueil CPAM des hôpitaux de l AP-HP et associations pour Paris intra-muros. Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 8

9 Remarque : Durant les 3 premiers mois de présence en France, les personnes en situation irrégulière qui ont besoin de soins urgents, peuvent s adresser aux hôpitaux (ces soins seront financés dans le cadre d une «dotation forfaitaire» versée par l Etat à la CNAMTS. Ces soins sont ceux «dont l absence mettrait en jeu le pronostic vital ou pourrait conduire à une altération grave de l état de santé de la personne ou d un enfant à naître»). Procédure de prise en charge des soins et des prothèses dentaires 1. Taux de remboursement appliqué au tarif conventionnel par le régime général Pour déterminer la procédure de prise en charge par la Sécurité Sociale, il convient de différencier les divers types de traitements dentaires (soins conservateurs, traitements d orthodontie, prothèses). A. Les soins conservateurs : Les soins conservateurs (obturation, détartrage, petite chirurgie, radiographie ) sont facturés par le chirurgien dentiste conformément au tarif de responsabilité, et sont remboursés normalement à 70 % par la Sécurité Sociale. B. Les traitements d orthodontie dento-faciale : Les traitements d orthodontie dento-faciale concernent les enfants pour lesquels la demande d entente préalable doit être effectuée avant le 16 ème anniversaire auprès du chirurgien dentiste conseil de la Sécurité Sociale. Chaque semestre fait l objet d une entente préalable (notification de l accord ou du refus dans un délai de 15 jours. Sans réponse de la CPAM dans les 15 jours, l accord est considéré comme acquis). Ces traitements sont remboursés à 100 % par la Sécurité Sociale sur la base d un coefficient TO 90 = / semestre (tarif conventionnel). Ces soins sont accordés pour une période de 6 mois, renouvelable pour un même patient. Ces soins peuvent s étendre sur trois ans. Toutefois, certains praticiens facturent des dépassements d honoraires selon certaines techniques spécifiques, non prises en charge par la Sécurité Sociale. Il est donc conseillé de faire établir un devis par le dentiste. Ces dépassements peuvent relever d une prise en charge complémentaire dans le cadre de la CMU-C ou d une prise en charge par une mutuelle selon le contrat ou d une aide financière complémentaire attribuée par la CPAM. Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 9

10 Dans le cadre de la CMU-C, le praticien doit impérativement indiquer sur la demande d entente préalable s il s agit d un dossier CMU-C et préciser, dans la partie confidentielle, la nature des travaux envisagés. Dans le cadre d un accord, la CPAM réglera le tarif de remboursement CMU-C (cf tableau en annexe sur les coûts moyens des prestations les plus courantes). Dans le cadre de la CMU-C, le traitement orthodontique de l enfant de moins de 16 ans est pris en charge dans la limite de pour 4 semestres ( par semestre). Pour 2 autres semestres de soins supplémentaires : voir exception en partie 3. «des prothèses par les mutuelles ou la CMU-C». C. Les prothèses dentaires : Le tarif de remboursement par la Sécurité Sociale est calculé à partir d une lettre-clé (SPR = 2.15 ) et du coefficient de l acte. Pour calculer le tarif de base, on multiplie 2.15 par le coefficient indiqué. La Sécurité Sociale remboursera 70 % de ce tarif de base. Exemple : (pour une couronne céramo-métallique) : - coefficient SPR 50, base de remboursement : 2.15 x 50, soit remboursement Sécurité Sociale : 70 % de , soit Les tarifs pratiqués par les praticiens sont en général toujours supérieurs au tarif remboursé par la Sécurité Sociale. Procédure pour obtenir une prise en charge de prothèse dentaire par la CPAM Le chirurgien dentiste établit un devis qui est obligatoire (montant des honoraires et montant du remboursement de la sécurité sociale). Pour les assurés CMU-C, le remboursement se fait directement du centre CPAM au chirurgien dentiste. Les bénéficiaires de la CMU-C n ont donc pas à faire d avance de frais. D. Bases de remboursement des chirurgiens dentistes conventionnés : SC : SPR : TO : D : DC : Z : Soins Conservateurs Acte de Prothèse Dentaire Traitement d Orthopédie dento-faciale Actes autres qu orthopédie dento-faciale (obstruction) Chirurgie Dentaire Radiologie E. Coût des prestations les plus courantes et remboursements : Cf tableau page suivante Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 10

11 Coûts moyens des prestations les plus courantes et remboursements Tarifs moyens pratiqués par les structures indiquées Type de soins Codes acte Base de rembour sement Part remboursée Honoraires maxi autorisés pour les bénéficiaires de la CMU-C Centre dentaire privé Centre dentaire CPAM AP-HP (Hôpitaux, Ecoles et Centres dentaires) % Soins conservateurs Obstruction cavité simple SC 6 14, ,12 14,46 14,46 14,46 14,46 Dévitalisation (molaire) SC 25 60, ,18 60,25 60,25 60,25 60,25 Détartrage (1 séance) SC 12 28, ,24 28,92 28,92 28,92 28,92 Actes de prothèse dentaire (SPR) Couronne céramométallique nickel chrome SPR , ,25 304,90 (3) 480 à ,92 Couronne coulée SPR , ,25 198, à ,87 métallique nickel chrome Couronne incrustation SPR , ,25 239,34 (3) 360 à ,07 vestibulaire nickel chrome Pivot : dent à tenon SPR 35 75, ,68 75, à céramique Richemont Traitement d'orthopédie dento-faciale (TO) Orthodontie avec multiattaches pour 6 mois (1) TO , ,5 381,12 (1) 550 à ,69 449,78 Chirurgie dentaire (DC) Extraction dentaire simple DC 10 20, ,63 20,9 20,9 20,9 20,9 Il y a toujours des suppléments à régler, en fonction de l appareillage à installer. Ce supplément est très variable, il peut être pris en charge : par la mutuelle, une aide financière de la CPAM peut être accordée de façon exceptionnelle, ce supplément peut faire partie du panier de soins CMU-C. (1) Orthodontie multi-attaches : durant 6 mois : (tarif de responsabilité). Prix maximum autorisé par semestre dans le cadre de la CMU-C : , prix variable pour 4 semestres. Pour les deux autres semestres suivants, le prix maximum est égal au tarif de remboursement, soit par semestre (pas de dépassement pris en charge en sus du tarif, sauf exception : voir page 13). (2) Quel que soit le lieu où les soins sont effectués. (3) Pour incisives, canines, 1 ère prémolaire. Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 11

12 2. du ticket modérateur des soins courants A. La CMU-C prend en charge le ticket modérateur Les soins conservateurs et chirurgicaux sont remboursés à 100 % pour les personnes bénéficiaires de la CMU-C. Les bénéficiaires de la CMU-C bénéficient du tiers payant intégral et sont dispensés d avance des frais dans la limite du plafond fixé par l arrêté ministériel du 31 décembre Les remboursements se font directement du Centre CPAM au chirurgien dentiste. Le Centre CPAM de rattachement correspond à l adresse du lieu d exercice du chirurgien dentiste. Le patient doit impérativement présenter au professionnel de santé sa carte vitale et l attestation indiquant la CMU-C. B. Les assurés ayant une mutuelle Les assurés ayant une mutuelle s adressent à celle-ci pour la prise en charge du ticket modérateur en cas de télétransmission, le centre CPAM envoie directement le décompte de remboursement à la mutuelle. Rappel : Il existe par ailleurs (CPAM et Ville de Paris) un dispositif d aide pour l accès à une complémentaire santé Il s agit de sensibiliser les assurés non bénéficiaires d une mutuelle, non bénéficiaires de la CMU-C, à l intérêt d une protection sociale complémentaire. Aides offertes par la CPAM et la Ville de Paris : cf page 5, 3 ème partie : «Dispositifs d aide pour l accès à une Complémentaire Santé». Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 12

13 3. des prothèses par les mutuelles ou la CMU-C A. Les mutuelles Ces dernières proposent des garanties, des protections différentes selon le montant des cotisations. B. La CMU-C L article 20 de la loi n du 27 juillet 1999 portant sur la création d une CMU-C instaure le principe du panier de soins pour certains actes dentaires. L arrêté du 31 décembre 1999 précise les conditions et les actes visés par le panier de soins. Les praticiens sont tenus de respecter les tarifs de la CMU-C (voir tableau page 11 sur le Coût moyen des prestations les plus courantes et remboursements). Les couronnes sont remboursées dans la limite des tarifs de la CMU Complémentaire fixés par arrêté (cf tableau page 11 : colonne Honoraires maxi autorisés pour les bénéficiaires de la CMU-C). Les couronnes dentaires céramo-métalliques ou à incrustation vestibulaire sont prises en charge au tarif CMU-C lorsqu elles sont exécutées sur des incisives, des canines ou la première prémolaire. Lorsque ces soins sont pratiqués sur les deuxièmes prémolaires ou molaires, ils sont pris en charge à hauteur du tarif de remboursement prévu par la Nomenclature Générale des Actes Professionnels (NGAP). Le patricien doit appliquer les barèmes CMU-C (tarifs des prothèses incluses dans le panier de soins) et envoie le dossier à son Centre de rattachement (et non à celui du patient) pour se faire rembourser. L assuré CMU-C n a pas à faire l avance des frais. L assuré CMU-C ne peut avoir recours aux aides financières CPAM pour les suppléments restant à sa charge sauf une exception : Le panier de soins ne prévoit pas de supplément au tarif de responsabilité lors de la 3 ème année de traitement orthodontique avec multi-attaches des enfants de moins 16 ans. Une aide financière, au plus, équivalente au supplément accordée au cours des deux premières années de traitement, prélevée sur le fonds d action sanitaire et sociale, peut être accordée dans ce cas, dans la limite de deux semestres. Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 13

14 4. Les aides financières CPAM pour les prothèses Rappel : dans le cadre de la CMU-C, des honoraires maximum sont autorisés et pris en charge. Les bénéficiaires de la CMU-C et de l AME ne peuvent relever des aides du Fonds d Action Sociale de la CPAM sauf exception (voir page ci-dessus). La Sécurité Sociale, en plus du remboursement du tarif de base, peut attribuer des aides financières (dans le cadre d un budget d Action Sanitaire et Sociale) pour des personnes qui ne peuvent pas faire face à des frais importants, sauf pour les personnes bénéficiant de la CMU-C et de l AME. Il s agit de demandes exceptionnelles qui ne peuvent intervenir qu après avoir examiné les autres possibilités de participation aux frais (mutuelles), et en fonction des ressources. Ces aides sont accordées pour compenser des dépassements de tarifs de certaines prothèses dentaires et frais d orthodontie. Modalités d attribution de ces aides financières exceptionnelles Etre assuré social ou ayant droit d un assuré social (mais pas assuré CMU-C ni AME) Avoir des ressources modestes Avoir étudié toutes les possibilités de prise en charge (remboursement par les mutuelles) Devis ou factures des couronnes doivent respecter les données suivantes : - Les couronnes coulées métalliques, en métal non précieux ne doivent pas dépasser un coût de l unité. - Les couronnes à incrustation vestibulaire (CIV) en métal non précieux ne doivent pas dépasser un coût de l unité, pour les seules dents visibles : incisives, canines, prémolaires. - Les couronnes céramo-métalliques en métal non précieux pour les dents visibles (incisives, canines, premières prémolaires) ne doivent pas dépasser un coût de l unité. La Sécurité Sociale notifie à l assuré un refus quand ce montant est trop important et invite l assuré à revoir son chirurgien dentiste pour obtenir un nouveau devis, les tarifs retenus prennent en considération les référentiels d honoraires contenus dans la convention nationale conclue le 18 avril 1997 entre les Caisses d'assurance Maladie et les Syndicats de Chirurgiens Dentistes, ainsi que les données actuelles de l art dentaire sachant qu il n existe plus de contre-indication liée à la nature des travaux. Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 14

15 Les pièces à joindre au dossier : Imprimé (réf. 8101) à retirer au Centre CPAM de l assuré et à compléter Notification de l accord de la Sécurité Sociale (soins d orthopédie dento-faciale) Devis détaillé ou facture de la prothèse Justificatif du tarif de remboursement de la mutuelle Avis d imposition Quittance EDF, quittance loyer Justificatifs des revenus (fiches de paye, ASSEDIC, prestations familiales, etc ) Il est préférable d attendre la réponse avant d entreprendre les soins. L aide financière sera dans la plupart des cas virée directement sur le compte du chirurgien dentiste praticien. En fonction du montant de l aide financière demandée, le délai de réponse de la CPAM peut être de 1 à 3 mois. La CPAM peut étudier des demandes en urgence justifiées. Par ailleurs, il est fortement conseillé d adhérer à une mutuelle (cf Chapitre 1, Dispositifs d aide pour l accès à une complémentaire Santé, pages 5.6.7). Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 15

16 5. Tableau récapitulatif des procédures de prise en charge pour les prothèses dentaires Assurés ayant des revenus supérieurs au plafond CMU-C Assurés bénéficiant de la CMU-C Devis Remboursement par la Sécurité Sociale et éventuellement par la mutuelle * Si des frais restent à la charge de l assuré, possibilité de demander une aide auprès du service «Fonction Aide Financière» de la CPAM (cf p.13) Les praticiens sont tenus de respecter le tarif CMU-C. L assuré doit présenter sa carte Vitale et l attestation CMU-C à son praticien. L assuré ne fait pas l avance des frais. Le praticien se fait rembourser directement par la CPAM, dans la limite des honoraires maximum autorisés par arrêté (cf tableau p.10). Le chirurgien dentiste codifie les actes dispensés et se fait rembourser. Remarque : le fonds de secours de la CPAM ne peut être sollicité sauf exception (cf p.13). Remarque : Une demande d entente préalable est toujours nécessaire pour les actes d orthopédie dento-faciale. * Les assurés n ayant pas de mutuelle, dont les ressources sont comprises (pour une personne seule) entre 627 et 752 peuvent solliciter le «crédit d impôt» (accordé par la CPAM pour le paiement des cotisations mutuelles). Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 16

17 Annexes A. Barème des ressources pour la CMU, la CMU-C et l AME (à la date du 1 er juillet 2009) Ce barème définit les limites pour pouvoir accéder gratuitement à la CMU de base, pour accéder à la CMU-C et pour accéder à l AME. On peut bénéficier de la CMU de base même s il y a un dépassement de ce plafond, en cotisant à hauteur de 8 % sur la différence entre le revenu fiscal de référence de la personne et le plafond. Pour l octroi de l Aide Complémentaire Santé (ACS), les ressources doivent être comprises entre le plafond de la CMU-C (seuil d accès), et celui-ci majoré de 20 % (plafond ACS). Nombre de personnes constituant le foyer Barème (plafond) CMU par mois Barème (plafond) ACS par mois Par personne supplémentaire Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 17

18 B. Couverture complémentaire : Qui, Quoi, Comment? CMU de base CMU-C ACS Qui? Toute personne qui justifie d'une résidence stable (minimum trois mois) et régulière en France ou d'un titre de séjour valide ou d'une preuve qu une démarche administrative la concernant est en cours. Les personnes au RMI peuvent y avoir droit. Toute personne qui justifie d'une résidence stable (minimum trois mois) et régulière en France ou d'un titre de séjour valide ou d'une preuve qu une démarche administrative la concernant est en cours. Les titulaires de l'aah n'ont pas accès à la CMU complémentaire. Toute personne qui a déjà une couverture de base et qui dépasse le plafond CMU-C dans la limite de 20 %. Plafonds de ressources annuelles euros (barème jusqu'au 30/09/2009). Ressources inférieures à euros pour une personne et euros pour deux personnes (barème du 01/07/2008 au 30/06/2009). Ressources comprises entre et euros pour une personne et entre et euros pour deux personnes (barème du 01/07/2008 au 30/06/2009). Les bénéficiaires de l'aah peuvent en bénéficier. Coût à la charge des personnes Gratuit en dessous du plafond. 8 % des revenus au dessus du plafond. Gratuit. Inaccessible si on dépasse le plafond. Le prix de la mutuelle choisie moins une somme forfaitaire de 100, 200 ou 500 euros selon l'âge et la composition du foyer. Conditions Ne pas bénéficier d'un régime de l'assurance maladie. Etre affilié à un régime obligatoire de l'assurance maladie. Etre affilié à un régime obligatoire de l'assurance maladie et ne pas avoir de mutuelle complémentaire. Durée Sans limite de durée, plus un an de maintien de droit. Un an incompressible. Cela dépend du contrat. Généralement, la durée est d'un an reconductible. A qui s adresser? La Caisse Primaire d'assurance Maladie de son domicile (CPAM). Sur le formulaire CMU-C disponible sur le site de la CPAM de son domicile. CPAM de son domicile et la mutuelle choisie. Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 18

19 C. Les ayants droit Les ayants droit ne sont pas des assurés mais ils ont droit au remboursement des soins. Pour être ayant droit, il ne faut pas être affilié soi-même à un régime obligatoire de Sécurité Sociale. Un assuré peut avoir plusieurs ayants droit. Qui peut être ayant droit d un assuré? Son conjoint, Son concubin, Ses enfants, Ses ascendants, descendants, collatéraux et alliés, jusqu au 3 ème degré, à condition de vivre sous son toit et de se consacrer exclusivement aux travaux de ménage et à l éducation d au moins 2 enfants de moins de 14 ans à charge de l assuré. Une seule personne à charge vivant depuis un an avec l assuré (sans être un des ayants droit précédents). Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 19

20 D. Liste des organismes complémentaires (non exhaustive) Pour gérer des contrats de CMU complémentaire, les organismes complémentaires doivent se porter volontaires. Vous pouvez accéder ci-dessous à la liste nationale des sièges de ces organismes volontaires. Des liens permettent d'afficher leurs points d'accueil. Mutuelles agréées au titre de la CMU-C Mutuelles Fédération mutualiste interdépartementale de la région parisienne (FMP) Mutuelle Bleue Mutuelle Intégrance Mutuelle Familiale La solidarité mutualiste MACIF mutualité Mutuelle de prévoyance interprofessionnelle Mutuelle du personnel des AGF Mutuelle familiale de l'ile-de-france Mutuelle Natixis SMEREP - Société mutualiste des étudiants de la région parisienne Pour les travailleurs intérimaires : FASTT-MUT-SMI Pour aider à trouver une mutuelle : Fédération Mutualiste 24 rue Saint-Victor PARIS CEDEX rue du Rocher PARIS CEDEX rue Chateaudun PARIS 52 rue d Hauteville PARIS 34 rue des Martyrs PARIS CEDEX , rue Joubert PARIS 9 rue Bachaumont PARIS 87 rue de Richelieu PARIS CEDEX villa Laugier PARIS CEDEX avenue Pierre-Mendès-France PARIS 54 Bld Saint-Michel PARIS 16 bd Général Leclerc CLICHY CEDEX 122 rue Lauriston PARIS CEDEX rue Saint Victor PARIS Site internet : Site internet : Site internet : Site internet : Site internet : fax : fax : site internet : Edition juin 2010 (mise à jour juin 2011) CRAMIF/SSR 75 20

Guide pour faciliter l accès aux soins et prothèses dentaires

Guide pour faciliter l accès aux soins et prothèses dentaires Guide pour faciliter l accès aux soins et prothèses dentaires Caisse Régionale d Assurance Maladie d Ile de France Service Social Régional Département de Paris 21 rue Georges Auric 75948 PARIS CEDEX 19

Plus en détail

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT?

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Des aides existent pour financer votre complémentaire santé. CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Parlez-en avec votre conseiller. SANTÉ PRÉVOYANCE PRÉVENTION CMUC OU ACS LA MUTUELLE FAMILIALE VOUS

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE SE SOIGNER A MOINDRE FRAIS... 2 La CMU de BASE... 3 LA CMU COMPLEMENTAIRE... 5 L ACS... 7 TABLEAU... 8 L'AME... 9 LE CMP...

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Artisans, commerçants et professionnels libéraux Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Octobre 2014 AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL Vous ne pouvez pas bénéficier

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

OBJET. Réforme de l assurance maladie : aide à l acquisition d une couverture complémentaire présentation du dispositif, modalités de mise en œuvre.

OBJET. Réforme de l assurance maladie : aide à l acquisition d une couverture complémentaire présentation du dispositif, modalités de mise en œuvre. DATE : Levallois, le 19 mai 2005 REFERENCES : Circulaire n 14/2005 DESTINATAIRES - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons agréées par la Mutuelle Saint-Martin OBJET Réforme

Plus en détail

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE Fonds européen pour les réfugiés Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE La Convention de Genève reconnaît aux réfugiés les mêmes droits qu'aux nationaux en matière d'assistance publique et de sécurité

Plus en détail

santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ LE CHÈQUE SANTÉ, UNE DÉMARCHE SIMPLE ET IMMÉDIATE L AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ (A.C.S.), UN SOUTIEN POUR PROTÉGER VOTRE SANTÉ Il s agit d une

Plus en détail

Atelier Santé Ville Paris 18 ACCES AUX SOINS

Atelier Santé Ville Paris 18 ACCES AUX SOINS L Aide Médicale d Etat () : Présentation du dispositif. L est principalement destinée à prendre en charge les dépenses médicales des étrangers résidant en France, sans papiers selon l article L251-1 du

Plus en détail

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé Faciliter l adhésion à une complémentaire santé la CPAM de l Oise aide financièrement les assurés qui en ont besoin 4 octobre 2011 Contacts presse : Françoise De Rocker 03 44 10 11 12 francoise.de-rocker@cpam-oise.cnamts.fr

Plus en détail

santé AIDE pour votre

santé AIDE pour votre santé AIDE pour financer votre complémentaire santé Le chèque santé, une démarche simple et immédiate L Aide POUR UNE Complémentaire Santé (A.C.S.), un soutien pour protéger votre santé Il s agit d une

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

Comment réduire ma cotisation Santé?

Comment réduire ma cotisation Santé? Santé Comment réduire ma cotisation Santé? Chèque Complémentaire Santé Une contribution significative à votre cotisation et un accès facilité à la plupart des solutions Santé d AXA Chèque Complémentaire

Plus en détail

Une Couverture Santé pour tous

Une Couverture Santé pour tous Une Couverture Santé pour tous Les dispositifs - la CMU (Couverture Maladie Universelle de base) - la CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire) - l ACS (Aide pour une Complémentaire Santé)

Plus en détail

DATE : Levallois, le 4 septembre 2006. REFERENCES : Circulaire n 18/2006 DESTINATAIRES. - Associations, congrégations et collectivités religieuses

DATE : Levallois, le 4 septembre 2006. REFERENCES : Circulaire n 18/2006 DESTINATAIRES. - Associations, congrégations et collectivités religieuses DATE : Levallois, le 4 septembre 2006 REFERENCES : Circulaire n 18/2006 DESTINATAIRES - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons agréées par la Mutuelle Saint-Martin OBJET

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Artisans, commerçants et professionnels libéraux Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Juillet 2012 Aide pour une complémentaire santé et tiers payant SOCIAL Vous ne pouvez pas bénéficier

Plus en détail

NOUS SOMMES LA POUR VOUS AIDER

NOUS SOMMES LA POUR VOUS AIDER INFORMATIONS PRATIQUES VOUS DEVEZ FAIRE FACE A DES DÉPENSES DE SANTÉ IMPORTANTES. VOUS SUBISSEZ UNE PERTE DE REVENUS DUE A LA MALADIE, LA MATERNITÉ, LE DÉCÈS, UN ACCIDENT DE TRAVAIL. NOUS SOMMES LA POUR

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

Choisir sa complémentaire santé

Choisir sa complémentaire santé Tous publics Choisir sa complémentaire santé Pourquoi une complémentaire santé Des critères pour faire son choix Où se renseigner? Le Service social aujourd hui Service Social Bretagne Pourquoi une complémentaire

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

Tableau récapitulatif du régime facultatif de Frais Médicaux mis en place au 1 er juillet 2009

Tableau récapitulatif du régime facultatif de Frais Médicaux mis en place au 1 er juillet 2009 GUIDE DE GESTION ET NOTICE D INFORMATION DU PERSONNEL ANCIENS CADRES SUPERIEURS Le régime complémentaire Frais Médicaux Le dispositif de protection sociale complémentaire à effet du 1 er juillet 2009 LE

Plus en détail

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 PREAMBULE LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L AIDE SOCIALE Le Règlement départemental

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle

Couverture Maladie Universelle Nous sommes là pour vous aider Couverture Maladie Universelle Protection de base Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir la CMU : une présentation de la CMU, une demande

Plus en détail

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale &LUFXODLUH&1$076 Date : 12/05/2000 Origine : DDRI ENSM AC Réf. : DDRI n 66/2000 ENSM n 28/2000 AC n 24/2000 n / MMES et MM les Directeurs

Plus en détail

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17)

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17) III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés () La pension d invalidité est un revenu de remplacement accordé à titre temporaire. Ce revenu compense

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 COMPLEMENTAIRE SANTE (MUTUELLE) Le Texte : Avenant n 2/2011 du 12 juillet 2011 agréé le 18 novembre 2011 par arrêté paru au JO le 29 novembre 2011 - étendu le par arrêté paru

Plus en détail

L accès aux droits et aux soins

L accès aux droits et aux soins L accès aux droits et aux soins Où en sommes nous? Le reste à charge atteint presque 50% Presque 1 personne sur 10 n a pas de complémentaire santé 1/3 des 16-25 ans n ont pas de complémentaires santé L

Plus en détail

SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015. la complémentaire santé en entreprise

SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015. la complémentaire santé en entreprise SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015 la complémentaire santé en entreprise Introduction D ICI LE 1ER JANVIER 2016, TOUTES LES ENTREPRISES, DÈS LE 1ER EMPLOYÉ, DEVRONT METTRE EN PLACE UNE COUVERTURE

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

CONVENTION GROUPE MUNIP EVOLUTION AVENIR N 9921 SOUSCRIT PAR A.C.P.S. auprès de MUNIP (valant notice d information)

CONVENTION GROUPE MUNIP EVOLUTION AVENIR N 9921 SOUSCRIT PAR A.C.P.S. auprès de MUNIP (valant notice d information) CONVENTION GROUPE MUNIP EVOLUTION AVENIR N 9921 SOUSCRIT PAR A.C.P.S. auprès de MUNIP (valant notice d information) Munip : 86, Avenue Kléber 75116 PARIS Mutuelle soumise aux dispositions du Livre II du

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr

Plus en détail

Carnet de bord. www.mfbco.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. La Mutuelle de la mer

Carnet de bord. www.mfbco.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. La Mutuelle de la mer Carnet de bord www.mfbco.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ La Mutuelle de la mer INFOS PRATIQUES Comment vous faire indemniser? Vos frais de santé sont directement transmis par l ENIM et les CPAM conventionnées.

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS SOMMAIRE ARTICLE 1 : LES SORTIES ET LES ATELIERS... 3 1. Les conditions d accès... 3 2. Les modalités d inscription... 3 3. La confirmation des sorties et

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

PLAN SALARIÉS - Entreprise. particuliers PROFESSIONNELS entreprises. Des garanties de prévoyance complètes pour vos salariés

PLAN SALARIÉS - Entreprise. particuliers PROFESSIONNELS entreprises. Des garanties de prévoyance complètes pour vos salariés particuliers PROFESSIONNELS entreprises Des garanties de prévoyance complètes pour vos salariés Vous êtes dirigeant d entreprise. Vous choisissez dans le cadre de votre politique sociale de souscrire un

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 Siège social : 37 Quai d Orsay 75007 PARIS Relevant des Livres I et II du code de la Mutualité RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 SERVICES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

SPÉCIMEN. Couverture Maladie Universelle. Protection de base. Nous sommes là pour vous aider

SPÉCIMEN. Couverture Maladie Universelle. Protection de base. Nous sommes là pour vous aider Nous sommes là pour vous aider Couverture Maladie Universelle Protection de base SPÉCIMEN Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir la CMU : une présentation de la CMU,

Plus en détail

Accueil Jeunes 11-17

Accueil Jeunes 11-17 République Française Ville de SaintCloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse Présentation Accueil Jeunes 1117 Dossier administratif L accueil jeunes 1117 est une structure d accueil, située au 7 bis

Plus en détail

ASSURANCE MALADIE. L assurance maladie est obligatoire en France!

ASSURANCE MALADIE. L assurance maladie est obligatoire en France! ASSURANCE MALADIE L assurance maladie est obligatoire en France! La sécurité sociale étudiante Si vous êtes étudiant européen : Vous n avez pas à cotiser à la sécurité sociale étudiante si vous possédez

Plus en détail

7Les droits sociaux. Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs)

7Les droits sociaux. Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs) 7Les droits sociaux Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs) Les droits économiques Généralement à 18 ans, et parfois pour une durée plus ou

Plus en détail

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Janvier 2007 La convention AERAS s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé Fédération française des sociétés d assurances Centre

Plus en détail

COORDINATION & ADMINISTRATIF

COORDINATION & ADMINISTRATIF NUTRITION ARTIFICIELLE GUIDE DES TRANSITIONS VERS L ÂGE ADULTE 1 COORDINATION & ADMINISTRATIF Vous trouvez ci-après de nombreuses informations sur les aspects très pratiques et formalistes du passage vers

Plus en détail

Ateliers Santé Ville de Marseille

Ateliers Santé Ville de Marseille Ateliers Santé Ville de Marseille QUESTIONS-REPONSES SUR LES DROITS A LA COUVERTURE MALADIE Dernière mise à jour : 30 janvier 2008 Ce document est destiné aux professionnels concernés par les questions

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

NORD - PAS-DE-CALAIS - RHÔNE-ALPES - BOURGOGNE - AUVERGNE

NORD - PAS-DE-CALAIS - RHÔNE-ALPES - BOURGOGNE - AUVERGNE MEDP 0231-V12.qxd:MEDP 0231.qxt 28/12/10 15:09 Page 1 Enfin une complémentaire santé pour les moins de 26 ans du BTP! BTP SANTÉ CONTRAT SANTÉ JEUNE NORD - PAS-DE-CALAIS - RHÔNE-ALPES - BOURGOGNE - AUVERGNE

Plus en détail

Multi Santé des prestations renforcées

Multi Santé des prestations renforcées M U T U E L L E G É N É R A L E D E L É C O N O M I E, D E S F I N A N C E S E T D E L I N D U S T R I E Multi Santé des prestations renforcées 2016 Vos prestations Multi Santé intègre une participation

Plus en détail

Accès aux soins, CMU et AME. Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011

Accès aux soins, CMU et AME. Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011 Accès aux soins, CMU et AME Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011 1. L accès aux soins : Possibilité à chacun de se faire soigner comme il convient. La Constitution garantit le droit à la protection

Plus en détail

En Direct réglementaire

En Direct réglementaire Centres de Santé & Etablissements de Santé Date : 28 septembre 2015 Contact : Pôle FIDES Bourgogne - Pôle Etablissements Côte d Or/Yonne - CPAM de la Côte d Or Téléphone : (du lundi au vendredi de 8h à

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION PIECES A FOURNIR

DOSSIER D ADMISSION PIECES A FOURNIR DOSSIER D ADMISSION PIECES A FOURNIR Pour rappel : pièces (photocopies) à fournir telles que mentionnées dans le Dossier Unique d Admission : Dernier avis d imposition ou de non-imposition Justificatifs

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé. contraintes ou opportunités?

Généralisation de la complémentaire santé. contraintes ou opportunités? Généralisation de la complémentaire santé contraintes ou opportunités? SOMMAIRE I - Rappel du contexte 1- Qu est que la généralisation de la complémentaire santé? 2- Quelles sont les entreprises concernées?

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE Juillet 2015 LA CMU COMPLÉMENTAIRE La CMU complémentaire offre une couverture maladie complémentaire

Plus en détail

À CHAQUE ÂGE SES BESOINS, À CHAQUE BUDGET SES PRIORITÉS

À CHAQUE ÂGE SES BESOINS, À CHAQUE BUDGET SES PRIORITÉS Reflexio Santé Reflexio Santé À CHAQUE ÂGE SES BESOINS, À CHAQUE BUDGET SES PRIORITÉS France Mutuelle a conçu pour vous Reflexio Santé, la mutuelle santé qui se préoccupe de vos besoins en s adaptant à

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

Note synthétique d Adéis Résumé des 4 projets de décrets relatifs à la généralisation de la couverture santé d entreprise

Note synthétique d Adéis Résumé des 4 projets de décrets relatifs à la généralisation de la couverture santé d entreprise SYNTHESE Note synthétique d Adéis Résumé des 4 projets de décrets relatifs à la généralisation de la couverture santé d entreprise Degré élevé de solidarité mentionné à l article L912-1 du code de la sécurité

Plus en détail

MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Multi Santé. des prestations renforcées

MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Multi Santé. des prestations renforcées MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE 2015 Multi Santé des prestations renforcées Vos prestations* Multi Santé intègre une participation sur les dépassements d honoraires et offre

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market

Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market Le document doit être rempli intégralement et accompagné de pièces justificatives. Dans le cas contraire, la demande ne pourra pas être traitée.

Plus en détail

Le régime de prévoyance Petit risque

Le régime de prévoyance Petit risque Fiche référence à l attention du personnel des entreprises adhérentes à la prévoyance Schneider Electric en France. Le régime de prévoyance Petit risque Couverture frais de santé Le régime de prévoyance

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. La réversion votre guide

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. La réversion votre guide Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux La réversion votre guide 2013 SOMMAIRE Les démarches à accomplir en cas de décès du professionnel libéral p.

Plus en détail

IPECA ONFORT 1, 2 et 3

IPECA ONFORT 1, 2 et 3 Votre partenaire au quotidien C IPECA ONFORT 1, 2 et 3 Pour améliorer vos garanties santé www.ipeca.fr IPECA ONFORT : Cde meilleurs remboursements Salariés Cadres, vous souhaitez une protection supplémentaire?

Plus en détail

TITRE II CONDITIONS PARTICULIERES DE LA NOTICE D INFORMATION INSTITUT MAX VON LAUE PAUL LANGEVIN

TITRE II CONDITIONS PARTICULIERES DE LA NOTICE D INFORMATION INSTITUT MAX VON LAUE PAUL LANGEVIN TITRE II CONDITIONS PARTICULIERES DE LA NOTICE D INFORMATION INSTITUT MAX VON LAUE PAUL LANGEVIN Préretraités Retraités Licenciés Ayants droit de participant retraité décédé pour une durée maximale de

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle

Couverture Maladie Universelle Nous sommes là pour vous aider Couverture Maladie Universelle Protection complémentaire Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir la CMU : une présentation de la CMU, une

Plus en détail

SALARIÉS HOSPITALIERS DE LA VIENNE conjoints et enfants

SALARIÉS HOSPITALIERS DE LA VIENNE conjoints et enfants SALARIÉS HOSPITALIERS PRESTATIONS Sécurité Mutuelle TOTAL COMPLEMENTS MUTUELLE Sociale HOSPITALISATIONS Frais de séjour et honoraires 80 % 20 % 100 % Frais d accompagnant (enfant - 16 ans) - - - Chambre

Plus en détail

LE FORFAIT AMÉTHYSTE. MÉTRO BUS TRA MWAY RER L aide aux transports pour favoriser les déplacements des personnes âgées et des personnes handicapées

LE FORFAIT AMÉTHYSTE. MÉTRO BUS TRA MWAY RER L aide aux transports pour favoriser les déplacements des personnes âgées et des personnes handicapées LE FORFAIT AMÉTHYSTE MÉTRO BUS TRA MWAY RER L aide aux transports pour favoriser les déplacements des personnes âgées et des personnes handicapées 1 2 Sommaire LE FORFAIT AMÉTHYSTE...5 > Qu est-ce que

Plus en détail

au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté

au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté Laurie Maillard Directeur général du Groupe Mornay Madame, Monsieur, Vous êtes dirigeant

Plus en détail

OFFRE DUO Avec nous, en santé comme en prévoyance, votre protection va vraiment plus loin!

OFFRE DUO Avec nous, en santé comme en prévoyance, votre protection va vraiment plus loin! OFFRE DUO Avec nous, en santé comme en prévoyance, votre protection va vraiment plus loin! 45% des agents des départements et régions ont déjà choisi nos trois mutuelles professionnelles. 7 bonnes raisons

Plus en détail

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER Les particuliers qui ont recours à des services visés à l article L.129-1 du Code du travail, fournis par une association ou une entreprise, ou

Plus en détail

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU [ Particulier employeur ] La Paje Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU 1 er janvier 2010 Vous bénéficiez, pour votre enfant né ou adopté à partir du 1 er janvier 2004 *, de la Prestation d accueil

Plus en détail

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS Vous êtes prescripteur de Generali Assurances Vie. Le PLAN-EXPERTS vous propose un choix de garanties pour améliorer

Plus en détail

Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville.

Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville. Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville. Ce guide à destination des professionnels locaux a été réalisé par l Atelier Santé Ville d Aubervilliers

Plus en détail

[ Particulier employeur ] Pajemploi. Avantages et formalités. À jour au

[ Particulier employeur ] Pajemploi. Avantages et formalités. À jour au [ Particulier employeur ] Pajemploi Avantages et formalités À jour au 1 er janvier 2012 Vous bénéficiez, pour votre enfant de la Prestation d accueil du jeune enfant (PAJE). Elle comprend, sous certaines

Plus en détail

Expression de besoins et solution proposée

Expression de besoins et solution proposée Expression de besoins et solution proposée Vous souhaitez pour la catégorie ci-dessus mentionnée : Une couverture modulable pour tous leurs frais de santé (hospitalisation, soins courants- pharmacie, optique,

Plus en détail

Tout savoir sur le Tiers Payant : De quoi s agit-il,

Tout savoir sur le Tiers Payant : De quoi s agit-il, Tout savoir sur le Tiers Payant : De quoi s agit-il, En général, lorsque vous consultez un professionnel de santé, vous le réglez immédiatement ; L Assurance Maladie (et votre complémentaire santé si vous

Plus en détail

La généralisation de la complémentaire santé

La généralisation de la complémentaire santé La généralisation de la complémentaire santé istya collectives 7 square Max Hymans - 75015 Paris Numéro ORIAS : 14007239 - www.orias.fr www.istyacollectives.fr Le cadre réglementaire Au plus tard le 1er

Plus en détail

MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Vita Santé. une couverture complète et équilibrée

MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Vita Santé. une couverture complète et équilibrée MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE 2015 Vita Santé une couverture complète et équilibrée Vos prestations* Vita Santé concilie une couverture santé complète, de qualité et une

Plus en détail

ASIA Aide à l accès aux soins Personnels actifs et retraités

ASIA Aide à l accès aux soins Personnels actifs et retraités ASIA Aide à l accès aux soins Personnels actifs et retraités Les prestations d action sociale sont des prestations à caractère facultatif. Il résulte de ce principe qu elles ne peuvent être accordées que

Plus en détail

PREPAR Sérénité Garantie Santé, c est quoi?

PREPAR Sérénité Garantie Santé, c est quoi? PREPAR Sérénité Garantie Santé Une complémentaire santé sur mesure pour vous et votre famille PREPAR Sérénité Garantie Santé, c est quoi? C est une complémentaire santé conçue pour les travailleurs nonsalariés

Plus en détail

LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE

LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE Aux termes de la loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi, tous les salariés doivent bénéficier d une complémentaire santé. L employeur devra,

Plus en détail

PAJE Prestation d Accueil du Jeune Enfant

PAJE Prestation d Accueil du Jeune Enfant PAJE Prestation d Accueil du Jeune Enfant La PAJE se substitue, depuis le 1er janvier 2004, à 5 prestations existantes en faveur de la petite enfance (AFEAMA, AGED, APJE, allocation parentale d éducation

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

VOTRE ÉTUDE PERSONNALISÉE : COUVERTURE SANTÉ DE VOS SALARIÉS

VOTRE ÉTUDE PERSONNALISÉE : COUVERTURE SANTÉ DE VOS SALARIÉS VOTRE ÉTUDE PERSONNALISÉE : COUVERTURE SANTÉ DE VOS SALARIÉS Votre contact dédié : Cindy DUTIN-ROCHEFORT Siège social : 17, Rue Gaston Evrard Centre de Gros Larrieu 31094 TOULOUSE Cedex Tél : 0561454160

Plus en détail

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Guide pratique À l attention des salariés Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Vous êtes salariés du secteur privé, toutes les réponses à vos questions sur la mise en place de la complémentaire

Plus en détail

Les guides pratiques de la MNT

Les guides pratiques de la MNT Votre mutuelle proche de vous en toutes circonstances Les guides pratiques de la MNT Il y a toujours un conseiller MNT à votre écoute, où que vous soyez en France. N hésitez pas à le solliciter Il est

Plus en détail

Hospitalisation Honoraires chirurgicaux et d anesthésie

Hospitalisation Honoraires chirurgicaux et d anesthésie Reflexio Plénitude Reflexio Plénitude VOS BESOINS CHANGENT, VOTRE GARANTIE ÉVOLUE France Mutuelle a conçu pour vous Reflexio Plénitude, la mutuelle santé qui se préoccupe de vos attentes, de votre budget

Plus en détail

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9)

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9) III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES () L allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est un revenu d existence. C est une prestation familiale, versée par la Caisse d Allocations Familiales (CAF) ou

Plus en détail

Informations sur les Bourses Sanitaires et Sociales. du Conseil Régional de Picardie 2012/2013

Informations sur les Bourses Sanitaires et Sociales. du Conseil Régional de Picardie 2012/2013 Informations sur les Bourses Sanitaires et Sociales du Conseil Régional de Picardie 2012/2013 Ouverture de la plate-forme du 13 juin au 30 septembre 2012 Les formations concernées : Toutes les formations

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE VOTRE TITRE DE SÉJOUR

RENOUVELLEMENT DE VOTRE TITRE DE SÉJOUR PRÉFET DE MAYOTTE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DIRECTION DE L'IMMIGRATION DE L'INTÉGRATION ET DE LA CITOYENNETÉ Service de l'immigration et de l intégration RENOUVELLEMENT DE VOTRE TITRE DE SÉJOUR Pour RENOUVELER

Plus en détail

ANNEXE N 1 TABLEAUX DES MONTANTS OU TAUX DES COTISATIONS ET PRESTATIONS CHAPITRE PREMIER COTISATIONS

ANNEXE N 1 TABLEAUX DES MONTANTS OU TAUX DES COTISATIONS ET PRESTATIONS CHAPITRE PREMIER COTISATIONS ÉTRANGER FRANCE et MONACO ANNEXE N 1 TABLEAUX DES MONTANTS OU TAUX DES COTISATIONS ET PRESTATIONS CHAPITRE PREMIER COTISATIONS I. MEMBRES PARTICIPANTS CATÉGORIES ASSIETTE DE LA COTISATION DE BASE TAUX

Plus en détail

Sommaire. Calendrier : règlementation pour le 1 er janvier 2016

Sommaire. Calendrier : règlementation pour le 1 er janvier 2016 - Santé Collective Sommaire 1. L offre du Crédit Mutuel 2. Mise en place du dispositif santé 3. Le remboursement des prestations 4. Les services associés aux contrats santé ACM Calendrier : règlementation

Plus en détail

Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants :

Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants : ANNEXE 2 Bourses d enseignement d adaptation NOTICE D INFORMATION Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants : SEGPA (Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté)

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ

santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ 2 INTRODUCTION LE GROUPE AG2R LA MONDIALE, UNE EXPERTISE COMPLÈTE EN ASSURANCE DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE

Plus en détail

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations 9 juillet 2009 Conditions et champ A compter du 1 er juillet 2009, en cas de rupture du contrat

Plus en détail

Pour en savoir plus. Guide du Comede. interassociatif sur la santé) (notamment sur les refus de soins, l AME,

Pour en savoir plus. Guide du Comede. interassociatif sur la santé) (notamment sur les refus de soins, l AME, Droits pour les Etrangers en situation irrégulière Textes de référence Toujours voir : -les textes législatifs et règlementaires - les textes internationaux -les circulaires - les jurisprudences Pour en

Plus en détail

Guide. du Correspondant Mutualiste

Guide. du Correspondant Mutualiste Guide du Correspondant Mutualiste Version 2 - Janvier 2011 La Mutuelle Nationale Territoriale - Mutuelle soumise aux dispositions du Code de la Mutualité - RNM 775 678 587 - Document non contractuel -

Plus en détail

Le Revenu de solidarité active

Le Revenu de solidarité active 1 1. Qui est concerné? Le Revenu de solidarité active Pour percevoir le RSA, il faut : résider en France de manière stable et effective, être français ou titulaire depuis plus de cinq ans d un titre autorisant

Plus en détail