Thème Notes 4 pp Les interactions entre les organismes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thème Notes 4 pp Les interactions entre les organismes"

Transcription

1 Thème Notes 4 pp Les interactions entre les organismes Objectif : Je peux décrire et donner des exemples d interaction et interdépendance dans un écosystème Je peux analyser un écosystème et déterminer les producteurs, consommateurs et les décomposeurs Je peux décrire comment l énergie et la matière sont transférées dans un écosystème L environnement ou l habitat naturel d un organisme est son milieu physique. Il peut avoir des différences dans les habitats à cause des composantes biotiques. o Par exemple, la quantité et le genre des autres organismes qui y vivent. Il peut aussi avoir des différences dans les habitats à cause des composantes abiotiques ou physiques. o Par exemple : la pluie, la température, l humidité, la composition chimique du sol, la longitude, la latitude, l altitude, les variations saisonnières, etc. Les niches Nomme 3 rôles que tu joues à l école : Chacun de ces rôles est un de tes niche et un organisme occupe habituellement plusieurs niches. La niche d un organisme décrit son mode de vie dans un milieu physique donné. La niche est le moyen par lequel un organisme «gagne sa vie». 1

2 En définissant une niche, tenez compte de toutes ces choses : o Comment un organisme obtient sa nourriture et son énergie o Comment un organisme élimine ses déchets o Comment un organisme interagit avec d autres organismes dans son milieu (incluant la compétition, la prédation et le partage des ressources) o Comment un organisme se déplace dans son habitat o Comment un organisme se reproduit o Comment un organisme modifie son milieu ATTENION Niche n est pas la même chose qu un habitat Activité définis ta niche 2

3 Passe à l action p.41 Quantité de lièvres et de lynx tués par année Utilise les données ci haut pour répondre aux questions «Ce que tu dois faire» de la page 41. (a) (b) (c) (d) Analyse

4 4

5 Les chaines alimentaires Une chaîne alimentaire est un modèle qui nous indique comment l énergie alimentaire est transférée au sein d un écosystème. Des termes importants : o Producteur fait sa propre nourriture par le processus de photosynthèse. Des exemples sont : une fleur, du mais, des carottes, etc.. o Consommateur dépend d autres organismes pour sa nourriture. Tous les organismes qui ne sont pas des producteurs occupent la niche des consommateurs. Herbivore un organisme qui mange uniquement des producteurs. Ex : lapin Omnivore un organisme qui mange des producteurs et d autres consommateurs (herbivore, omnivore, carnivore) Ex : Humain 5

6 Carnivore un organisme qui mange uniquement des autres consommateurs (herbivore, omnivore, carnivore) Ex : Tigre o Décomposeurs - un organisme qui mange/recycle la matière morte des consommateurs et des producteurs. Ex : les champignons et les bactéries o Nécrophage un organisme qui se nourrit des cadavres. Il décompose les cadavres en petits morceaux tandis que les décomposeurs décomposent les cadavres complètent. Ex : les vautours ***Rappel toi*** Tous organismes dans un écosystème interagissent les uns avec les autres. Donc, les producteurs, les consommateurs et les décomposeurs ont tous besoins les uns les autres pour survivre. A la base d une chaîne alimentaire, on trouve TOUJOURS les plantes! Car elles produisent des sucres avec l énergie du soleil, l eau et le dioxyde de carbone (photosynthèse). Le soleil est donc la source première de toute l énergie qui circule dans les chaînes alimentaires. 6

7 Réseau Alimentaire Un réseau alimentaire est composé de plusieurs chaînes alimentaires. D habitude les consommateurs n ont pas uniquement une source de nourriture. Une réseau alimentaire nous laisse voir les différentes interactions entres les organismes dans un écosystème. Activité dessine un réseau alimentaire de ta région 7

8 Réseau alimentaire (A) Liste 5 chaines alimentaires qui viennent de ce réseau alimentaire (1) (2) (3) (4) (5) (B) Lisez chacune des phrases suivantes et encerclez V si l information est vraie et F si l information est fausse (1) V / F Les consommateurs et les producteurs sont abiotiques (2) V / F Les producteurs sont abiotiques mais les consommateurs sont biotiques (3) V / F Les producteurs mangent les consommateurs et les autres producteurs (4) V / F Les consommateurs mangent les producteurs et les autres consommateurs 8

9 (5) V / F Les décomposeurs dégradent les producteurs et les consommateurs morts Le transfert d énergie La matière est tout ce qui occupe une espace, à une masse et est fait de particules. Elle est transférée d organisme en organisme. Elle est continuellement recyclée. L énergie et la matière sont des choses vastement différentes. Le transfert d énergie est un processus par lequel de l énergie du soleil se transfère d un organisme à l autre. En passant d un organisme à un autre, la quantité totale d énergie utilisable diminue graduellement. Chaque organisme utilise de l énergie pour la croissance et la reproduction. Donc, il n est plus accessible pour le prochain organisme qui va lui consommer. De plus, l énergie est perdue sous forme de déchets ex : chaleur. Ainsi, l énergie est toujours plus haute au niveau précédent. Environ 10% de l énergie alimentaire disponible est transférée au niveau suivant d une chaîne alimentaire. (voir figure 1.31) 9

10 Activité Pense à 20 organismes que tu peux trouver dans un écosystème près de toi. Écris chaque organisme dans les colonnes suivantes en prenant soin de bien les classifier. Producteurs Consommateurs Décomposeurs Necrophages Pense aux relations entre les organismes dont tu as fait la liste en ce qui a trait à leur nourriture. Dans l espace suivant, dessine 5chaînes alimentaires avec le nom des organismes et des flèches qui montrent le transfert d énergie. Combine tes chaînes alimentaires pour créer un réseau alimentaire. Ajoute les organismes manquant qui doivent être inclus. Rappelle- toi que quelques organismes vont avoir plus d une flèche allant vers eux ou partant d eux. 10

11 Pyramide de nombres Une pyramide des nombres est un modèle d écosystème qui représente le nombre d organismes consommés à chaque niveau. Chaque niveau s appelle les niveaux trophiques. Les producteurs sont toujours la base de la pyramide, donc au 1er niveau trophique. Carnivores 4 e niveau trophique Omnivores 3 e niveau trophique Herbivores 2 e niveau trophique Producteurs 1 e niveau trophique Une pyramide des nombres représente la population relative nécessaire dans un écosystème en santé. Ce qui veut dire qu on a besoin : - D une grande population de producteurs - D une plus petit population d herbivores - D une encore plus petite population d omnivores - Et d une encore plus petite population de carnivores La biomasse représente la masse totale de tous les organismes d un écosystème. Donc quel niveau trophique contient le plus de biomasse? Producteurs. Et le moins? Carnivores 11

12 ***Rappel- toi**** Le transfert d énergie dans une pyramide de nombres : il y a plus d énergie disponible au 1 er niveau trophique que tous les autres niveaux car il a toujours une perte : chaleur, déchets, consommation (croissance et reproduction) Activité - pyramide de nombres. Réponds aux questions suivantes utilisant une pyramide de nombre (figure 1.33, page43) 1. Quel est le nom de ce type de diagramme? 2. Que représente l herbe? 3. Pourquoi est- ce qu il y a plus de merles que de faucons? 4. (a) Qu est- ce qui arrive à l énergie au fur et à mesure que l on monte dans les différents niveaux du diagramme? b) Qu est- ce que qui arrive à la biomasse au fur et à mesure que l on monte dans les différents niveaux du diagramme? 12

13 Faits intéressants : Chaque fois qu une chenille mange une feuille d érable, il y a une perte d énergie sous forme de chaleur et une petite quantité est emmagasinée dans les tissus de la chenille. C est pourquoi l énergie de chenilles nourrit seulement six merles (robins)! Le rôle des décomposeurs : Les décomposeurs se développent sur la matière morte. Lorsque nous compostons, nous permettons aux décomposeurs de la nature de transformer nos déchets domestiques en une terre riche à l aide de laquelle nous pourrons fertiliser un jardin.? Lire le savais- tu à la page 45 et répond à la question suivante? Quand est- ce que l épave du Titanic pourrait être disparu? 2030 Complète la révision du thème 4 de la page 48 Questions 1,3 & 4 et la feuille suivante 13

14 14

Dossier pédagogique Sentier pieds nus

Dossier pédagogique Sentier pieds nus Dossier pédagogique Sentier pieds nus Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 1 Cycle 3 CE2 CM1 CM2 Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 2 Partie 1 : Les cinq sens

Plus en détail

Module 1 Les interactions au sein des écosystèmes. Temps suggéré: 19 heures

Module 1 Les interactions au sein des écosystèmes. Temps suggéré: 19 heures Module 1 Les interactions au sein des écosystèmes Temps suggéré: 19 heures 24 sciences 7 e année : programme d Études Aperçu du module Introduction Démarche et contexte Les écosystèmes se composent d éléments

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang?

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? QUE SAIS-TU? Les êtres vivants dans leur environnement Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? Écris sur ton cahier la liste des animaux, des végétaux (plantes) qui peuvent habiter dans un étang

Plus en détail

Quatre principaux facteurs qui peuvent faire varier l oxygène dissous :

Quatre principaux facteurs qui peuvent faire varier l oxygène dissous : L oxygène dissous Pourquoi l'oxygène dissous est-il important? L air que nous respirons contient de l oxygène (O 2 ), c est bien connu. Il y en a aussi dans les cours d eau, suite au contact entre l air

Plus en détail

RELATIONS ALIMENTAIRES ENTRE LES ETRES VIVANTS EXEMPLES

RELATIONS ALIMENTAIRES ENTRE LES ETRES VIVANTS EXEMPLES RELATIONS ALIMENTAIRES ENTRE LES ETRES VIVANTS EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES I. Qui mange l autre? (CE2) Si on demande à des enfants d'inventer un code pour représenter les relations alimentaires qui

Plus en détail

Le recyclage de la matière constituant les êtres vivants.

Le recyclage de la matière constituant les êtres vivants. Chapitre 4 : Le recyclage de la matière constituant les êtres vivants. Lorsque les êtres vivants meurent, la matière organique qui les constitue tombe sur le sol. (ex : feuilles mortes ) Que devient la

Plus en détail

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Les enjeux du compostage Définition Quels résidus de cuisine et de jardin? Aspects techniques et pratiques du compostage Les différents types de compostage Quelques précautions

Plus en détail

Nom : Groupe : La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau.

Nom : Groupe : La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau. Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS TERRE-ESPACE, ST-STE, 4 e secondaire La lithosphère La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau.

Plus en détail

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un Fiche de révision fin d'année 4 eme primaire Complète les phrases suivantes: 1- L'absorption des aliments digère à lieu à travers. 2- Les amidons sont digères par 3- La.. est la transformation des aliments.

Plus en détail

L OURS REGIME ALIMENTAIRE

L OURS REGIME ALIMENTAIRE L OURS REGIME ALIMENTAIRE -Carnivores : canidés, félidés, hyénidés, ursidés «Les carnivores sont des animaux caractérisés par le développement des Canines (crocs) et des carnassières (grosses dents tranchantes)

Plus en détail

BUT Augmenter le niveau de connaissances des élèves par rapport aux sols, aux plantes et aux animaux qui caractérisent les prairies.

BUT Augmenter le niveau de connaissances des élèves par rapport aux sols, aux plantes et aux animaux qui caractérisent les prairies. LA VIE DANS LES PLAINES * S.v.p. partagez ce kit avec les autres enseignants qui vous accompagneront sur votre visite à FWA. BUT Augmenter le niveau de connaissances des élèves par rapport aux sols, aux

Plus en détail

LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE!

LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE! LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE! Collecter et traiter les déchets coûte de plus en plus cher à la collectivité. Les activités nécessaires à leur élimination ont un impact sur notre environnement

Plus en détail

Chapitre 2: Les processus cellulaires assurent la survie des organismes vivants

Chapitre 2: Les processus cellulaires assurent la survie des organismes vivants Chapitre 2: Les processus cellulaires assurent la survie des organismes vivants "Les organismes vivants incluent des organismes unicellulaires et multicellulaires. Comprendre les processus cellulaires

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Et nous, le compostage c est pour quand? C est avec des petits gestes que l on fait un Grand Lyon.

Et nous, le compostage c est pour quand? C est avec des petits gestes que l on fait un Grand Lyon. Et nous, le compostage c est pour quand? C est avec des petits gestes que l on fait un Grand Lyon. Saviez-vous que les déchets compostables représentent 30 % de notre poubelle? Si vous cherchez de bonnes

Plus en détail

Mythe : Le chien est un omnivore. C'est faux!!

Mythe : Le chien est un omnivore. C'est faux!! Mythe : Le chien est un omnivore C'est faux!! Les chiens sont des carnivores et non des omnivores. La théorie selon laquelle les chiens sont omnivores reste à être prouvée, alors que le fait que les chiens

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

Le lac Léman respire. Le lac Léman respire 1/8 CIPEL

Le lac Léman respire. Le lac Léman respire 1/8 CIPEL Le lac Léman respire Le lac Léman n est pas simplement un vaste réservoir d eau homogène. De l eau entre dans le lac, en ressort, s évapore ou s infiltre dans le sol environnant. Sous l effet du vent et

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 2. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 2. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions SOMMAIRE Des jeux tout prêts A chacun son bec Les modes de locomotion Animaux à plumes, à poils ou à écailles Des empreintes à rechercher Ovipare ou vivipare? Des familles bien différentes page 2 page

Plus en détail

SEQUENCE : Les régimes alimentaires des animaux

SEQUENCE : Les régimes alimentaires des animaux SEQUENCE : Les régimes s des animaux Objectifs et compétences Organisation et supports Séance 1 - Déroulement Tâche de l élève Remarques Déterminer différents régimes s : herbivore, carnivore, omnivore.

Plus en détail

RECETTE POUR UN BON COMPOST

RECETTE POUR UN BON COMPOST RECETTE POUR UN BON COMPOST Ingrédients : Déchets verts et déchets bruns strictement végétaux et à volume égal * (éviter sel, huile, et protéines animales) A la maison découper les déchets en petits morceaux

Plus en détail

Bonjour! Je suis collombine, votre guide. Mes ancêtres, les ours des cavernes et moi-même avons habité pendant des millénaires dans ces montagnes.

Bonjour! Je suis collombine, votre guide. Mes ancêtres, les ours des cavernes et moi-même avons habité pendant des millénaires dans ces montagnes. Bonjour! Je suis collombine, votre guide. Mes ancêtres, les ours des cavernes et moi-même avons habité pendant des millénaires dans ces montagnes. Je vivais à la préhistoire, à l époque de la dernière

Plus en détail

Je suis la haie. Un petit peu d histoire. Quelle est l origine des haies? En fait, il n y a pas une origine mais trois.

Je suis la haie. Un petit peu d histoire. Quelle est l origine des haies? En fait, il n y a pas une origine mais trois. Je suis faite d arbres, petits et grands, et je suis bien plus belle que les murs ou les clôtures que je remplace. Je suis un abri et un garde manger pour beaucoup d animaux et je possède encore bien d

Plus en détail

Pourquoi faire du compost?

Pourquoi faire du compost? Le compostage Pourquoi faire du compost? Diminuer de 40% le volume des déchets Réduire la pollution Biogaz, lixiviat Engrais chimique Pourquoi faire du compost? Fabriquer un engrais organique de qualité

Plus en détail

Latitude 49.37 N Longitude 06.13 E Altitude 376 m RÉSUMÉ MENSUEL DU TEMPS DE JANVIER 2014

Latitude 49.37 N Longitude 06.13 E Altitude 376 m RÉSUMÉ MENSUEL DU TEMPS DE JANVIER 2014 RÉSUMÉ MENSUEL DU TEMPS DE JANVIER 2014 Valeurs moyennes: Valeur Jour Valeur (en C) (en C) (en C) gazon (en C) 11,4 7 13,9 1975 3,6 0,8 4,9 2007-6,3 1963-3,0 29-17,8 1979-2,8 12-24,6 1985 37,1 50,3 95,5

Plus en détail

Niveau : cycle 3 et début collège. Descriptif rapide de la séquence d apprentissage (principaux objectifs et contenus d apprentissage)

Niveau : cycle 3 et début collège. Descriptif rapide de la séquence d apprentissage (principaux objectifs et contenus d apprentissage) MOBICLIC N 125 Fiche pédagogique enseignant Notion disciplinaire principale visée : Les réseaux alimentaires Niveau : cycle 3 et début collège Descriptif rapide de la séquence d apprentissage (principaux

Plus en détail

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments.

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Nous savons que nos organes utilisent le dioxygène, mais aussi les nutriments contenus dans le sang, pour fabriquer l énergie dont ils

Plus en détail

IUCN/SSC Lignes Directrices Relatives aux Reintroductions

IUCN/SSC Lignes Directrices Relatives aux Reintroductions 2 3 4 IUCN/SSC Lignes Directrices Relatives aux Reintroductions Préparée par le Groupe de spécialists de la reintroduction* de la CSE Approuvées par la 41e réunion du Conseil de l UICN, Gland, Suisse,

Plus en détail

Jardin d Oiseaux Tropicaux Jardin Zoologique Tropical. Activités Pédagogiques CM2. RD 559-83250 La Londe-les-Maures www.jotropico.

Jardin d Oiseaux Tropicaux Jardin Zoologique Tropical. Activités Pédagogiques CM2. RD 559-83250 La Londe-les-Maures www.jotropico. Jardin d Oiseaux Tropicaux Jardin Zoologique Tropical Activités Pédagogiques CM2 RD 559-83250 La Londe-les-Maures www.jotropico.org La reproduction chez les animaux Consigne : Relie par une flèche le mâle

Plus en détail

Le compostage, si naturel SERVICE DE L ENVIRONNEMENT

Le compostage, si naturel SERVICE DE L ENVIRONNEMENT Le compostage, si naturel SERVICE DE L ENVIRONNEMENT Plan de présentation 1. Qu est-ce que le compostage? 2. Pourquoi composter? 3. Comment participer à la collecte de compostage? 4. Concrètement, qu est-ce

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

La Terre mise en scène

La Terre mise en scène Objectif La pièce peut servir d «évaluation des performances» et offrir aux élèves la possibilité de montrer de manière créative ce qu ils ont appris sur la Terre en tant que système. Vue d ensemble La

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

L'écologie. Introduction à l écologie des communautés. Différents types de niveau d organisation correspondent à différents domaines de l écologie

L'écologie. Introduction à l écologie des communautés. Différents types de niveau d organisation correspondent à différents domaines de l écologie Introduction à l écologie des communautés L'écologie! Ecologie : des mots grecs "Oikos", maison / habitat, et "logos", discours / étude! Ecologie : Science qui étudie les organismes (leur distribution

Plus en détail

CORRIGÉS SCIENCES NATURELLES 2

CORRIGÉS SCIENCES NATURELLES 2 CORRIGÉS SCIENCES NATURELLES 2 LA MATIÈRE ET L ÉNERGIE /page 5/ Le mouvement Position initiale Position finale Déplacement 280 m 0 m - 280 m 25 m 525 m 500 m 125 m 150 m 25 m 200 m 125 m - 75 m 175 m 75

Plus en détail

Faites. le geste. compostez

Faites. le geste. compostez Faites le geste nature compostez Édition 2012 Édito Soucieuse de préserver votre environnement, la Communauté de Communes Loire & Sillon poursuit ses actions d encouragement à la réduction des déchets

Plus en détail

Séquence : Les dents!

Séquence : Les dents! Séquence : Les dents Domaine : Sciences expérimentales Sous domaine : Le fonctionnement du corps humain Nombre de séances : 5 Compétences visées : Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer,

Plus en détail

Séquence 7. Les dents et les mâchoires

Séquence 7. Les dents et les mâchoires Les dents et les mâchoires 101 Temps suggéré Deux séances de 45 minutes Termes scientifiques Incisive Canine Molaire Omnivore Carnivore Herbivore Vue d'ensemble Dans cette séquence, les élèves étudient

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE DOMESTIQUE

LE GUIDE DU COMPOSTAGE DOMESTIQUE LE GUIDE DU COMPOSTAGE DOMESTIQUE 10 rue Blin 61100 Flers N Vert 0 800 00 49 34 mail : sirtom.flers.conde@wanadoo.fr RÉDUISEZ VOS DÉCHETS ET JARDINEZ NATUREL Qu est-ce que le compostage? Le compostage

Plus en détail

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE BILANS THERMIQUES La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique: L approche microscopique décrit le comportement individuel

Plus en détail

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique.

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Au cours de l activité physique, les muscles ont des besoins accrus. La couverture de ces besoins

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

Les Sacs Biodégradables

Les Sacs Biodégradables Les Sacs Biodégradables Introduction: De nos jours, l utilisation des sacs plastiques est très fréquente, notamment dans le commerce ou encore pour l usage personnel (sacs poubelles ) mais cela n est pas

Plus en détail

ÉNONCÉ DU BAC S SVT MÉTROPOLE SESSION 2013 SEPTEMBRE

ÉNONCÉ DU BAC S SVT MÉTROPOLE SESSION 2013 SEPTEMBRE ÉNONCÉ DU BAC S SVT MÉTROPOLE SESSION 2013 SEPTEMBRE SUJET ET CORRIGÉ DU BAC SVT SÉRIE S MÉTROPOLE 2013 SEPTEMBRE http://www.intellego.fr/soutien-scolaire-terminale-s/aide-scolaire-svt/enonce-du-bac-svt-serie-s-septembre-2013-

Plus en détail

L anatomie comparative des habitudes alimentaires

L anatomie comparative des habitudes alimentaires L anatomie comparative des habitudes alimentaires Par Milton R. Mills, M.D. Les humains sont le plus souvent décrits comme omnivores. Cette classification est basée sur l observation que les humains mangent

Plus en détail

Flatulences chez le chien et le chat

Flatulences chez le chien et le chat Syntonie Animale http://www.syntonieanimale.com/ Flatulences chez le chien et le chat Votre chien ou votre chat présente-t-il un problème de flatulences, à tel point que l odeur fétide qu il dégage par

Plus en détail

Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session novembre 2008 SCIENCES

Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session novembre 2008 SCIENCES Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session novembre 2008 SCIENCES Durée : 2 heures 30 Coefficient : 2 1 ère partie : Sciences physiques (15 points) I) En consultant les divers

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Sciences de la vie et de la Terre 2008 NOM :.. Prénom :. Classe :.. Collège :.. Diagnostic PPRE 5 e 2007 Académie de Grenoble Diagnostic PPRE 5 e 2007 Académie de Grenoble La fabrication du pain Document

Plus en détail

compostage individuel

compostage individuel 1 Le guide du compostage individuel ENSEMBLE VALORISONS NOS DECHETS 2 Des avantages tout terrain Epluchures de légumes, marc de café, coquilles d oeufs ou fleurs fânées,..., les déchets biodégradables

Plus en détail

le compostage domestique par le Collectif Éco-Quartier

le compostage domestique par le Collectif Éco-Quartier par le Collectif Éco-Quartier Définition du compostage Le compostage est un procédé naturel qui permet de transformer les matières organiques, comme les feuilles et les restes de table, en un excellent

Plus en détail

Guide. du compostage. individuel. Photo non contractuelle

Guide. du compostage. individuel. Photo non contractuelle Guide du compostage individuel Photo non contractuelle omposter c est facile! JE METS DANS MON COMPOSTEUR Déchets de cuisine Épluchures de fruits et légumes Restes de fruits pourris ou cuits, Marc de café

Plus en détail

Guide du compost. Composter, un geste facile et utile, écologique et économique! Trier, recycler, préserver. Inventons notre avenir

Guide du compost. Composter, un geste facile et utile, écologique et économique! Trier, recycler, préserver. Inventons notre avenir Communauté de Communes du Kochersberg Guide du compost Composter, un geste facile et utile, écologique et économique! Trier, recycler, préserver Inventons notre avenir Trier, recycler, préserver Pourquoi

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

100 habitudes pour maigrir

100 habitudes pour maigrir Perdre du gras à long terme et ne jamais le reprendre Aurèle Mariage Sommaire Mise en garde... 6 Introduction... 7 A propos de l auteur... 9 Les habitudes et la motivation... 10 1. Prendre (et avoir) de

Plus en détail

Le guide du compostage. domestique

Le guide du compostage. domestique Le guide du compostage domestique 2 3 Une idée fertile pour des déchets utiles Mais qu est-ce que le compostage? Avec la société moderne, nous avons un accès facile aux biens de consommation les plus variés,

Plus en détail

VALORISATION DE LA BIOMASSE COMPOST OU ÉNERGIE?

VALORISATION DE LA BIOMASSE COMPOST OU ÉNERGIE? Service de l environnement VALORISATION DE LA BIOMASSE COMPOST OU ÉNERGIE? Conseil Canadien du Compostage 1001 jours avant la fin 2008 Québec, 6 avril 2006 La vie, ses origines Événement Big Bang Système

Plus en détail

Le recyclage. rentable

Le recyclage. rentable Le recyclage rentable Sommaire La solution 3WAYSTE : l avenir d une industrie du tri efficace et rentable! 2... La solution 3WAYSTE : l avenir d une industrie du tri efficace et rentable! 3... Le tri industriel

Plus en détail

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits 2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits L interprétation des cotes attribuées dans le cadre des évaluations des risques relatifs aux produits décrite plus loin repose

Plus en détail

Thème n 12 Les récifs coralliens

Thème n 12 Les récifs coralliens Thème n 12 Les récifs coralliens L objectif Présenter la biologie et l écologie* des coraux. Ce qu il faut savoir Le corail appartient à l embranchement des cnidaires comprenant entre autres les méduses

Plus en détail

Les plastiques aujourd'hui

Les plastiques aujourd'hui Janvier 2011 Les plastiques aujourd'hui Tout sur les plastiques Comment est fait le plastique Les sacs de plastique sont faits d'un type de plastique nommé polyéthylène, qui est un dérivé du pétrole. Du

Plus en détail

Congres pluraliste des. 24 25 et 26 août 2010 Fundp- NAMUR

Congres pluraliste des. 24 25 et 26 août 2010 Fundp- NAMUR Congres pluraliste des sciences 24 25 et 26 août 2010 Fundp- NAMUR Quand le peuple de l herbe s invite dans les tâches et compétences en biologie. Brigitte CULOT ( Séminaire de Floreffe et CEFOSCIM) www.cefoscim.be

Plus en détail

Introduction de la carte conceptuelle comme outil d enseignement

Introduction de la carte conceptuelle comme outil d enseignement Introduction de la carte conceptuelle comme outil d enseignement Denis Lamy Doctorant en éducation Chargé de cours à l UQTR Chargé d encadrement à la Téluq LamyD@UQTR.Ca DLamy@Teluq.UQAM.Ca www.uqtr.ca/~lamyd/ideateur/

Plus en détail

Le compostage. Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste

Le compostage. Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste Le compostage Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste Pourquoi composter? Des bénéfices pour la Collectivité Saviez-vous Qu en compostant, vous réduirez de 33% vos déchets domestiques? Qu

Plus en détail

NUTRITION CHEZ LES VERTEBRES

NUTRITION CHEZ LES VERTEBRES NUTRITION CHEZ LES VERTEBRES 1 Rappel du connu : Classification simplifiée des animaux en 5 classes. Description de l activité Matériel Organisation Liens interdisciplinaires 2 Mise en situation : "Vous

Plus en détail

Thème n 12 Les récifs coralliens

Thème n 12 Les récifs coralliens Thème n 12 Les récifs coralliens Objectif Présentation de la biologie et de l écologie* des coraux. Ce qu il faut savoir Le corail appartient à l embranchement des cnidaires comprenant entre autres les

Plus en détail

dans le cas de l appareil foliaire d une hauteur de 140 cm (9257m 2 /ha) par rapport à l appareil

dans le cas de l appareil foliaire d une hauteur de 140 cm (9257m 2 /ha) par rapport à l appareil RÉSUMÉ La protection phytosanitaire des vignobles représente une des chaînons les plus importantes des systèmes de production viticole (Enoiu I., 2006, Tomoioagă, 2006). Les dépenses liées aux produits

Plus en détail

La haie méditerranéenne Un écosystème à la loupe

La haie méditerranéenne Un écosystème à la loupe La haie méditerranéenne Un écosystème à la loupe Contenu de l outil : 13 photos d animaux sauvages de la haie (crapaud, rouge-gorge, moineau, hérisson, mulot, gecko, araignée, carabe, cloporte, coccinelle,

Plus en détail

Les petites bêtes. Les décomposeurs utiles

Les petites bêtes. Les décomposeurs utiles Les petites bêtes Voici une liste non exhaustive des «bêtes» que vous pourrez observer dans votre lombricomposteur. Mais la plupart apparaîtront dans votre caisse seulement si elle se trouve en extérieur.

Plus en détail

SEQUENCE : Les Déchets

SEQUENCE : Les Déchets SEQUENCE : Les Déchets Sommaire des séances CE2 Séances 1/2 : La nature des déchets CM1 Séance 3 : Les nuisances des déchets dans la nature Séance 4 : Le tri et le retraitement des déchets CM2 Séance 5

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage

Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage LE COMPOSTAGE : QU EST-CE QUE C EST? C est le cycle naturel de dégradation des matières organiques en présence d air. Le compostage permet

Plus en détail

ENTRETIEN DE LA PELOUSE

ENTRETIEN DE LA PELOUSE Source : Fafard Savoir vert ENTRETIEN DE LA PELOUSE C est naturel de vouloir une belle pelouse. Saviez-vous que le secret d une belle pelouse repose sur un sol riche et équilibré? En effet, cette richesse

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas

Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas Pour une éco-construction dans les règles de l art Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas Mars 2011 www.eti-construction.fr - 1 - RENFORCER L ENVELOPPE chap.

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

Végétaux Exemples d individus

Végétaux Exemples d individus Végétaux Formation Biologie 2011 2012 Végétaux Exemples d individus Végétaux Embranchement Classification Description Reproduction Mode de vie Exemples d individu Végétaux Règne > Etymologie «Végetaux»

Plus en détail

La dentition, les dents, l hygiène

La dentition, les dents, l hygiène La dentition, la digestion 4 5 1 2 3 QUE SAIS-TU SUR LA DIGESTION? Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases ou expressions qui suivent. Exemples : A12 V, B10 F, etc.

Plus en détail

Types de forêts. Groupe cible 5 e année

Types de forêts. Groupe cible 5 e année Types de forêts Groupe cible 5 e année Thème principal Comme pour toute autre espèce, il existe différents types de forêts. Une forêt ressemble à un gâteau au chocolat : elle possède différentes strates

Plus en détail

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)?

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Dans une Déclaration Environnementale de Produit ou EPD, 11 catégories d impact sur l environnement sont exprimées en chiffres. Il s agit d

Plus en détail

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de L eau Origine de l eau : La terre à environ quatre milliard et demi d années. Lors de sa formation, la terre était entourée de divers gaz brûlants. En se refroidissant au cours du temps, deux de ces gaz,

Plus en détail

Quelle politique pour les bioénergies? Christian Couturier, SOLAGRO, décembre 2007

Quelle politique pour les bioénergies? Christian Couturier, SOLAGRO, décembre 2007 CONTRIBUTION AUX DÉBATS PRÉPARATOIRES DE LA LOI GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT Quelle politique pour les bioénergies? Christian Couturier, SOLAGRO, décembre 2007 Nota : solagro a - représenté le CLER (comité

Plus en détail

CINQUIEME ANNEE. SEMESTRE 9.

CINQUIEME ANNEE. SEMESTRE 9. CINQUIEME ANNEE. SEMESTRE 9. Dénomination du Module HIGIENE, TECHNOLOGIE ET SECURITE ALIMENTAIRE Unité temporelle SEMESTRE 9 Cr. ECTS 22 Caractère OBLIGATOIRE Matières M1 TECHNOLOGIE, HYGIENE ET CONTRÔLE

Plus en détail

Science de la biodiversité: ce que nous savons sur la biodiversité et une idée de ce que nous ne savons pas

Science de la biodiversité: ce que nous savons sur la biodiversité et une idée de ce que nous ne savons pas Science de la biodiversité: ce que nous savons sur la biodiversité et une idée de ce que nous ne savons pas Andrew Gonzalez Québec Centre for Biodiversity Science http://qcbs.ca Un message inquiétant Ces

Plus en détail

Chapitre 11 : la production agricole végétale et animale

Chapitre 11 : la production agricole végétale et animale Chapitre 11 : la production agricole végétale et animale L approvisionnement de l humanité en nourriture constitue un enjeu planétaire majeur pour le 21 ème siècle. Depuis les années 1950, la modernisation

Plus en détail

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant.

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant. Introduction P erdre du poids... facile à dire, mais pas facile à faire. Et la tâche est encore plus ardue si on veut tout à la fois, c est-à-dire maigrir sans fatigue, sans carences, tout en gardant le

Plus en détail

Petite histoire de la Nouvelle France Activités de compréhension de texte / 2 e et 3 e cycles du primaire

Petite histoire de la Nouvelle France Activités de compréhension de texte / 2 e et 3 e cycles du primaire Texte «[Les fraisiers et les framboisiers] produisent une si grande quantité de fruits que dans la saison on ne peut les épuiser.» - Pierre Boucher Au 17 e siècle, le menu quotidien est composé principalement

Plus en détail

Les Déchets Z animés. Livret pédagogique

Les Déchets Z animés. Livret pédagogique Les Déchets Z animés Livret pédagogique Le livret pédagogique est un support complémentaire qui invite les écoliers et les enseignants à mettre en pratique leurs connaissances acquises lors de la découverte

Plus en détail

EVALUATION : la digestion

EVALUATION : la digestion EVALUATION : la digestion Items évalués (compétence 3) BO juin 2008 : - exprimer et exploiter les résultats d une mesure ou d une recherche en utilisant un vocabulaire scientifique à l écrit et à l oral

Plus en détail

LES CONDITIONS POUR LA RÉALISATION DES DROITS À LA PENSION EN RÉPUBLIQUE DE CROATIE SELON LA LOI SUR L ASSURANCE PENSIONS

LES CONDITIONS POUR LA RÉALISATION DES DROITS À LA PENSION EN RÉPUBLIQUE DE CROATIE SELON LA LOI SUR L ASSURANCE PENSIONS LES CONDITIONS POUR LA RÉALISATION DES DROITS À LA PENSION EN RÉPUBLIQUE DE CROATIE SELON LA LOI SUR L ASSURANCE PENSIONS 2015. La Loi en vigueur: INSTITUT CROATE D ASSURANCE PENSIONS La Loi sur l'assurance

Plus en détail

Maitriser les déchets taires ménagers

Maitriser les déchets taires ménagers Maitriser les déchets iser les alimentaires déchets ménagers taires ménagers Hier Aujourd hui Demain Aujourd hui Demain Mai 2015 1 Mai 2015 1 Sommaire Page 4 Page 5 Page 10 Page 12 Page 13 Page 14 Page

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DU MARIGOT ZEP NORD-EST

CIRCONSCRIPTION DU MARIGOT ZEP NORD-EST EVALUATION CYCLE III EDUCATION AU TRI ET A LA VALORISATION DES DECHETS 1 1. Réaliser un tri sélectif. 10 Voici les déchets générés par les activités de la maison, écris sous chaque déchet la lettre correspondant

Plus en détail

EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE. Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants.

EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE. Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants. EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants. Paris DOCUMENTS PEDAGOGIQUES LIBRES c/n : (rapport entre le carbone et l azote)

Plus en détail

Visites guidées au ZOO d Anvers

Visites guidées au ZOO d Anvers Visites guidées au ZOO d Anvers Fascinantes et ludiques Voici un aperçu pratique de toutes nos visites guidées, par groupe cible et par catégorie d âge. RENOUVELÉES! Nos 8 fascinantes visites guidées au

Plus en détail

Qu est-ce que la biomasse

Qu est-ce que la biomasse Introduction Exploitation de la biomasse forestière Photo Colloque biomasse énergie Canada Qu est-ce que la biomasse Serge Degueil La biomasse est l ensemble des matières organiques non fossiles, issues

Plus en détail

--- Conseil canadien des ministres de I'environnement L'audit de dechets -Manuel de I'utilisateur Pa2e 14 Etape 6 - Procedez a une estimation de la quantite de dechets eliminee par l'installation en multipliant

Plus en détail

Chapitre 1 : habiter notre environnement

Chapitre 1 : habiter notre environnement Chapitre 1 : habiter notre environnement Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 1

Plus en détail

Lisez le texte suivant avec attention puis répondez aux questions directement sur la feuille d examen.

Lisez le texte suivant avec attention puis répondez aux questions directement sur la feuille d examen. DANS CE CADRE Académie : : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du candidat

Plus en détail

Composter, c est naturel!

Composter, c est naturel! Composter, c est naturel! Le compostage consiste à décomposer la matière organique par l action de l air, des bactéries et organismes vivants du sol pour la transformer en humus. Réduire la quantité de

Plus en détail

Le régime alimentaire des animaux de la ferme

Le régime alimentaire des animaux de la ferme Le régime alimentaire des animaux de la ferme Contenu de l outil : 19 cartes image (blé, herbe, salade, pomme, maïs, branche, ver de terre, cloporte, escargot, steak, molaire, incisive, canine, bec plat,

Plus en détail