ACTIONS GLOBALES ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACTIONS GLOBALES ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES"

Transcription

1 FICHE ACTIONS Association Emmaüs de la Mayenne ACTIONS GLOBALES Travail en collaboration avec le Conseil Général de la Mayenne et les Communauté de communes pour agir en faveur du développement durable ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Permettre à des personnes en situation d exclusion de retrouver une activité Permettre à des familles aux revenus modestes de s équiper à faible coût ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Collecte d objets en vue de leur réemploi Adresse : La chevalerie Villiers-charlemagne Téléphone : Site internet : Effectif 37 Cat : PME Activité OACAS, Accueil et accompagnement de personnes en situation d exclusion Certification / Personne responsable de la candidature Nom : DAVY Bernard Fonction dans l entreprise : Président de l association Coordonnées directes : Date de création : 02/02/2013 Date de mise à jour : 25/02/2013 Version n 02 Rédacteur : LEFEBVRE Aude SAUVAGE Jérémy

2 Liste et description des différentes actions de l entreprise - L'association Emmaüs de la Mayenne en lien avec le Conseil Général de la Mayenne a mis en place un dispositif de collecte d objets implanté dans 35 déchèteries pour favoriser leur réemploi. Depuis 2007, grâce à ce dispositif, plus de 1044 tonnes d objets destinés à la destruction ont été sauvés et revalorisés pour une seconde vie. - L activité de réemploi permet à des personnes jusque-là en situation d exclusion de retrouver une activité et de devenir ainsi des acteurs de l économie solidaire. - En lien avec le Conseil général de la Mayenne, l association dépanne des familles dans le besoin pour leur équipement en mobilier. Elle permet ainsi à des familles aux revenus modestes de s équiper à faible coût. Emmaüs fournit également une aide matérielle à d autres associations locales (A.D.A.S.A, pension de familles, ) - Le coût de gestion du dispositif pour l association est plus que couverte par les recettes issues de cette activité de collecte réemploi en déchèterie. Le dispositif permet d améliorer les conditions d accueil et de travail des compagnons. - En association avec les communautés de Cherbourg, Alençon et Fougères, l'association Emmaüs de la Mayenne envoie, trois fois par an, un conteneur maritime de marchandises diverses : Vêtements, chaussures, vélos, équipement scolaire, lait infantile, fauteuils roulants, machines à coudre etc. à destination du BURKINA FASO. Sur place à Yako les marchandises sont prises en charge par un organisme local la «S.E.M.U.S.» (Association Solidarité et Entraide MUtuelle au Sahel) qui se charge de leurs distributions sur place selon les besoins. - L'association Emmaüs de la Mayenne, reverse également 2 % du produit de ses ventes au profit d actions de solidarité internationale. Contexte et objectifs des actions Les communautés Emmaüs assurent leur subsistance grâce à leur travail de collecte à domicile, de tri, de revalorisation et de revente d objets donnés par des particuliers et/ou des entreprises. L association Emmaüs 53 est un lieu d accueil et de vie des compagnons. L activité de collecte d objet est la seule ressource financière. Cependant les comportements évoluent et les jeunes générations perdent le «réflexe Emmaüs» au profit des déchèteries. Ainsi de nombreux objets en état de fonctionnement finissent dans la benne encombrant. Le coût de ces encombrants ne cesse de croître pour les collectivités, et les exigences liées à l environnement imposent de trouver des modes de gestion alternatifs pour les déchets. De plus, au regard du contexte économique actuel, le marché de l occasion suscite un réel intérêt, et compense ainsi la stagnation du pouvoir d achat. C est dans ce contexte que l idée de mettre en place un système permettant de récupérer et valoriser la part réemployable des encombrants déposés en déchèteries est né. Une réflexion a donc été menée par Emmaüs 53 en 2007 auprès des collectivités locales et du Conseil Général de la Mayenne, sur le flux des objets pouvant être réemployés mais qui finissent dans les bennes des déchèteries. Une convention a été signée en 2007 entre les 13 communautés de communes du territoire, le Conseil Général et les 3 communautés Emmaüs présentes sur le département afin que les structures Emmaüs récupèrent certains objets en vue de leur réemploi (les encombrants et les DEEE en état de fonctionnement). L objectif de ce dispositif est double : - Une baisse des quantités de déchets encombrants qui permet aux collectivités de réaliser des économies sur le traitement de leurs déchets TRDD 2013/Fiche actions p. 2

3 - Lutter contre le gaspillage et contribuer à la protection de l environnement et à la solidarité. Méthodologie suivie pour la réalisation des actions En 2007, une étude MODECOM a été réalisée conjointement entre l'ademe et le Conseil Général de la Mayenne (CG53) dans les déchèteries du département de la Mayenne afin de caractériser les objets se trouvant dans les bennes «tout venant». L objectif était de déterminer si oui ou non ces bennes contenaient des objets potentiellement réutilisables. Suite à cette étude, l association Emmaüs 53 a lancé une expérimentation conteneur Réemploi Emmaüs sur la déchèterie d Azé soutenue par le CG53 et la Communauté de Communes du Pays de Château-Gontier. L essai a été concluant puisque plus de 45 tonnes d objets ont été récoltées en 7 mois. Cela a conduit à pérenniser ce dispositif et à l étendre à l ensemble du territoire de la Mayenne. Ressources mobilisées pour la réalisation des actions Depuis 2007, 35 conteneurs maritimes ont été installées dans les déchetteries (33 en Mayenne et 2 en Maine et Loire). Ces conteneurs ont été achetés par les collectivités. Des aides du Conseil Général et de l ADEME ont été accordées. Une campagne de communication spécifique a été réalisée afin d informer les usagers qu ils peuvent déposer volontairement dans le conteneur leurs objets pouvant être réemployés : livres, vêtements, jouets etc. La filière de réemploi a également permis la création, au sein de l association Emmaüs 53, d un poste de salarié coordinateur (interlocuteur privilégié des collectivités et des responsables de site, chargé de l accompagnement et de la formation des gardiens de déchèteries, chargé du suivi départemental des quantités réemployées). Il intervient auprès des trois Communautés Emmaüs et accompagne les compagnons dans cette nouvelle activité. Le poste de coordinateur est cofinancé pendant 5 ans par le Conseil Régional et par les collectivités compétentes dans le cadre d un Emploi Tremplin à hauteur de Cela permet de proposer des objets et du mobilier à des prix moindres pour les personnes défavorisées. Les 35 gardiens des déchèteries ont été formés par le coordinateur. Un chantier «Argent de poche» composé de 67 jeunes a permis de décorer les conteneurs. L association Emmaüs a reçu une aide de l ADEME de afin de pouvoir s équiper : caisses empilables et gerbables pour récolter les objets réemployables dans les conteneurs (permet de lutter contre la pénibilité au travail), balances etc. Une aide financière de a également été accordée de la part du Conseil Général et des collectivités pour l achat d une benne déchet (benne disposée au sein de l association Emmaüs et qui permet de collecter les déchets non rémployables qui ont été mis dans les conteneurs réemploi). Emmaüs Laval assure les enlèvements des points de collecte du Sud-Mayenne, Emmaüs Fougères ceux du Nord-Ouest et Emmaüs Alençon ceux du Nord Est. Responsables des actions Responsable initiateur des actions : Bernard DAVY, Président de l association Responsable de suivi des actions : Laurie GUENNEUGUES, Coordinatrice de l activité Echéancier de mise en œuvre des actions L étude de faisabilité a duré environ 1 an. Le début réel du dispositif date de On comptait alors 19 conteneurs réemploi sur le territoire Mayennais. A ce jour, on compte 35 déchèteries équipées sur les 13 collectivités partenaires du dispositif. TRDD 2013/Fiche actions p. 3

4 Mesure des résultats A chaque collecte les compagnons remplissent une «feuille enlèvement conteneur réemploi». Ils doivent renseigner le nombre de caisses collectées par catégorie (caisse de livres, caisse de jouets, caisse de vaisselles, petits meubles, tapis etc.). Cela permet d établir le tonnage des objets récoltés. Un suivi constant de l évolution du tonnage est donc assuré. Le coordinateur se charge d effectuer ce suivi. C est un élément important puisqu il permet de faire un retour auprès des Communautés de communes notamment. Différents suivis sont assurés : tonnage par type d objet réemployable (livres, jouets, vaisselles, bibelots, petits meubles gros meubles, vélos & poussettes, outillage, petits appareils ménagers, etc.), déchèteries avec conteneur/déchèteries présentes sur le territoire, nombre de rotation en déchèteries, poids moyen d'un enlèvement, ratio de collecte (kg/hab/an), objets collectés en déchèterie par trimestre par catégories etc. Résultats obtenus Résultats quantitatifs Depuis la mise en place du dispositif en 2007, c est plus de 1044 tonnes d objets qui ont été collectées et réemployées via les conteneurs Emmaüs en déchetterie. Le tableau ci-dessous reprend les quantités collectées en 2012 pour chacune des communautés Emmaüs. En 2012, ce sont kg d objets qui ont été sauvés de la destruction sur l ensemble des trentecinq déchèteries. Les tonnages collectés par les 13 Communautés de communes ont augmenté de TRDD 2013/Fiche actions p. 4

5 25% par rapport à Ainsi le ratio de collecte pour l ensemble du dispositif est passé de 0,84 kg/hab/an en 2011 à 1.05 kg/hab/an en Seule 1 collectivité a diminué son tonnage au cours de l année Sept collectivités sur treize ont un ratio de collecte supérieur ou égal à 1 kg/an/hab. 7 déchèteries ont rejoint le dispositif en L activité de collecte en déchèterie animée par une coordinatrice dédiée dont la rémunération est prise en charge par les collectivités, le Conseil Général et la Région dépasse, en 2011, son point mort financier grâce à une collecte de 265 tonnes, soit un équivalent économique de De plus l'association Emmaüs de la Mayenne a reversé, en 2012, 2 % du produit de ses ventes au profit d actions de solidarité, ce qui représente un total de 72573,10. Résultats auprès des parties prenantes Les quantités d objets prélevées dans les déchetteries entre 2011 et 2012 ont augmenté de 25%. Cette augmentation vient principalement de l adhésion des gardiens de déchetteries et des élus au dispositif réemploi et la communication faite autour des conteneurs (animation, dépliant, affiches, articles sur leurs différents supports de communication). L adhésion des gardiens est primordiale. En effet ils sont les premiers à voir le potentiel de l objet, réemployable ou non, et vont, selon son état, orienter l usager vers le conteneur réemploi ou la benne encombrants. Le retour des usagers est également positif. Cela permet de redonner une seconde vie à des objets dont on a parfois beaucoup de mal à se séparer et dont on ne veut pas qu ils finissent à la benne encombrant. Au cours de l année, le coordinateur du dispositif réalise des formations à destination des gardiens et des techniciens autour du conteneur réemploi et les objets réemployables par Emmaüs. Cette formation se poursuit avec la visite de la communauté Emmaüs. Plusieurs points et retours sont effectués sur le dispositif auprès des techniciens et élus des communautés de communes. Une réunion a également lieu 2 fois par an avec le Conseil Général de la Mayenne. Des animations sont également assurées : - Animations au niveau des déchèteries (une dizaine d animation réalisées en 2012), - Animations extérieures (supermarché etc.), - Animations dans des établissements scolaires (animations auprès des élèves autour du thème du détournement d objet, du réemploi etc.). Au début du dispositif, la démarche était pro-active, les gardiens allaient vers les usagers afin de les inciter à mettre leurs objets dans le conteneur réemploi Emmaüs mais maintenant les usagers prennent l initiative de mettre les objets réemployables dans le conteneur Emmaüs. Résultats économiques La mise en place de cette filière de réemploi a permis d augmenter la capacité d accueil de 29 à 32 compagnons (en 2013 nouvelle augmentation des places d accueil pour les compagnons à 37) sur la communauté Emmaüs de Laval. L équipe destinée à collecter les objets des conteneurs est composée de 6 à 9 compagnons. Depuis 2007 (date de l expérimentation du conteneur réemploi sur la déchèterie d Azé), plus de 1000 tonnes d objets ont été collectés et ainsi sauvés de la destruction. Pour l année 2012, cela représente plus d 1kg/hab./an d objets réemployés par Emmaüs via le dispositif sur le territoire Mayennais (CC du Pays de Château-Gontier, plus de 3kg/hab./an). Le poste de coordinateur est financé en partie dans le cadre du dispositif «emploi tremplin» par la région, et par le Conseil Général, de façon dégressive. Le reliquat est pris en charge par l ensemble des collectivités compétentes pour la collecte des déchets du département de la Mayenne ainsi que la communauté de communes de Pouancé-Combrée au prorata de la population municipale INSEE TRDD 2013/Fiche actions p. 5

6 2006. Une convention emploi tremplin d une durée de 5 ans a été signée à cet effet entre Emmaüs 53, le conseil Général des Pays de la Loire, le Conseil Général de la Mayenne et les collectivités. Des investissements en matériel de stockage et de transport ont été réalisés par Emmaüs pour préserver au maximum les objets collectés dans les conteneurs réemploi en déchèterie et ainsi assurer leur réemploi. Les bénéfices dégagés par ce dispositif ont également permis d acheter un magasin de 1500m² à Laval afin de vendre les objets récoltés dans les conteneurs réemploi. Reproductibilité des actions Le dispositif déployé sur la Mayenne est facilement reproductible dans d autres départements. Le coordinateur est souvent contacté par des associations qui ont entendu parler du conteneur réemploi. Ainsi le coordinateur est intervenu à la communauté urbaine du Mans afin de parler du dispositif mis en place en Mayenne. Le suivi du tonnage et les chiffres précis favorise l adhésion : les communautés de commune ont un regard sur ce qui est mis en place. Le fait qu il y ait un coordinateur dédié à l activité de réemploi est un gros avantage pour Emmaüs 53. Il gère l ensemble de l activité et est l interlocuteur privilégié des collectivités et des responsables de site. L impossibilité de créer ce type de poste empêche souvent la mise en place d un tel dispositif dans d autres départements. Forces et faiblesses des actions menées (exprimées par le candidat) Points forts : adhésion de tous les élus, volonté des élus d étendre le dispositif, gardiens et compagnons sensibilisés. La barrière sociale qui pouvait exister entre les compagnons et les gardiens a vite disparu. Des préjugés peuvent exister sur les compagnons mais une entente s est très vite installée avec les gardiens. Tout le monde s est impliqué dans le projet. Une difficulté a été la méconnaissance du dispositif au début de sa mise en place. Il a donc fallu communiquer et répondre aux interrogations des usagers, engager le dialogue avec eux etc. La formation des gardiens de déchèteries assurée par le coordinateur est indispensable et permet justement aux gardiens de savoir répondre aux usagers et de leur expliquer en quoi consiste le dispositif. Ils peuvent ainsi orienter l usager vers le conteneur réemploi. Les gardiens peuvent aussi expliquer aux usagers pourquoi tel ou tel objet est refusé (cas des matelas tachés, du gros électroménager etc.). Engagement du dirigeant Au-delà de son activité traditionnelle de collecte au domicile des particuliers et de dépôt directement à la communauté, le dispositif de collecte d objets réemployables en déchèterie a permis de sensibiliser les usagers à la lutte contre la gaspillage, au réemploi, et à avoir un autre regard sur les personnes en situation d exclusion et de modifier leurs habitudes de consommation. Social : La récupération et le réemploi sont les moyens permettant à la Communauté Emmaüs de remplir sa mission d accueil de personnes en difficulté. Cette activité a permis à des centaines de personnes jusque-là en situation d exclusion de retrouver une activité et de devenir ainsi des acteurs de l économie solidaire. Elle permet aussi à des milliers de familles aux revenus modestes de s équiper à faible coût. Environnemental : 85% des produits collectés dans les conteneurs réemploi en déchetterie sont valorisés ce qui m maximise le réemploi et réduit la part de déchets que les collectivités ont à gérer. Economique : Le coût de gestion du dispositif pour l association est plus que couverte par les recettes issues de cette activité de collecte réemploi en déchèterie. Le dispositif permet d améliorer les conditions d accueil et de travail des compagnons. L action de la structure s inscrit donc parfaitement dans les 3 axes du développement durable. Bernard DAVY, Président de l Association. TRDD 2013/Fiche actions p. 6

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de ses 18 communes membres. Collecte des déchets ménagers

Plus en détail

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile déchets 2015 Appui au déploiement de broyeur "groupés" ACTION N 57 : Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile Favoriser le paillage Stabiliser le flux de déchets verts 115 3 Les habitants

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS Réseau Coursiers ACTIONS GLOBALES Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des clients aux risques de pollution liés aux

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S

FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S ACTIONS GLOBALES Communication avec l ensemble des salariés via un réseau intranet ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Une démarche de progrès continu validée par les certifications

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES Améliorer de façon continue les performances environnementales de leurs produits et services

ACTIONS GLOBALES Améliorer de façon continue les performances environnementales de leurs produits et services FICHE ACTION Camping L Océano d Or ACTIONS GLOBALES Améliorer de façon continue les performances environnementales de leurs produits et services ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibiliser et former leurs

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

FICHE ACTIONS Angers Expo Congrès

FICHE ACTIONS Angers Expo Congrès FICHE ACTIONS Angers Expo Congrès ACTIONS GLOBALES Implication dans une démarche de DD et de RSE Doctorante responsable de projet RSE Démarche de Certification ISO 26000 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

Plus en détail

Déchets ménagers Quelle sensibilisation?

Déchets ménagers Quelle sensibilisation? Déchets ménagers Quelle sensibilisation? prévention - communication Les Intercommunales wallonnes de gestion des déchets 1. Photographie 2. Campagnes communes de sensibilisation 3. Actions locales (IC)

Plus en détail

L ATELIER DYNAMO. à Nancy

L ATELIER DYNAMO. à Nancy Écologie, économie et social L ATELIER DYNAMO à Nancy 6 années d existence 1200 adhérents à l année 1000 vélos récupérés et 600 remis en circulation 4 salariés, 2 volontaires en Service Civique et 15 bénévoles

Plus en détail

L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES

L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES Présentation ONU 15 juin 2015 Entreprise Solidaire à but non lucratif L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES Ecologiques Sociales - Economiques LE CONCEPT D AfB Spécialisé dans le reconditionnement

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES Intégration des bonnes pratiques environnementale dans le plan de prévention ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Conduite du changement

ACTIONS GLOBALES Intégration des bonnes pratiques environnementale dans le plan de prévention ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Conduite du changement FICHE ACTIONS Clinique de l Anjou ACTIONS GLOBALES Intégration des bonnes pratiques environnementale dans le plan de prévention ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Conduite du changement ACTIONS ENVIRONNEMENTALES

Plus en détail

Bilan des filières R-E-P 2013

Bilan des filières R-E-P 2013 Mardi 6 Mai 2014 Bilan des filières R-E-P 2013 Les grandes actions des filières L émergence de nouvelles REP Données chiffrées des filières R-E-P 1ères Rencontres 1 1/ Les grandes actions des filières

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets 28.09.11 : Signature des conventions avec l ADEME Le meilleur déchet

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique AG2I / R2D2 : En Marin route de Pessan 32000 Auch (Gers en Gascogne) ZI du

Plus en détail

Speed meeting 2015 RECYLUM Collecte et recyclage des lampes usagées

Speed meeting 2015 RECYLUM Collecte et recyclage des lampes usagées Speed meeting 2015 RECYLUM Collecte et recyclage des lampes usagées Récylum en chiffres Eco-organisme agréé en charge de la collecte et du recyclage des sources lumineuses Chiffres clés : 4800 T de lampes

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E13 Service de location et lavage de gobelets - SMTD BASSIN EST Monographie complète SMTD Bassin Est (Pyrénées Atlantiques) Année 1 du

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

Le plan régional de prévention des déchets et les déchets des activités de bureaux

Le plan régional de prévention des déchets et les déchets des activités de bureaux Le plan régional de prévention des déchets et les déchets des activités de bureaux Anne Sophie de Kerangal Responsable du Service prévention et gestion des déchets Région Ile-de-France Jeudi 7 Avril 2011

Plus en détail

Mise en place de la REP* ameublement dans les entreprises artisanales : modalités de la filière «meubles destinés aux professionnels»

Mise en place de la REP* ameublement dans les entreprises artisanales : modalités de la filière «meubles destinés aux professionnels» Mise en place de la REP* ameublement dans les entreprises artisanales : modalités de la filière «meubles destinés aux professionnels» SOURCES D INFORMATION Présentation de Valdélia (éco-organisme de la

Plus en détail

Lancement de l annuaire régional pour le réemploi

Lancement de l annuaire régional pour le réemploi DOSSIER DE PRESSE 25 septembre 2014 Lancement de l annuaire régional pour le réemploi Contacts presse: Magali Memponte : 01 40 13 40 72 / memponte@syctom-paris.fr Olivier Guillemain : 07 60 20 05 39 /

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

Réduction des déchets par le Réemploi et la Réutilisation. Cohésion sociale et locale. Création : Septembre 2013 Statut juridique : SAS

Réduction des déchets par le Réemploi et la Réutilisation. Cohésion sociale et locale. Création : Septembre 2013 Statut juridique : SAS Réduction des déchets par le Réemploi et la Réutilisation Cohésion sociale et locale Création : Septembre 2013 Statut juridique : SAS 1 L ENTREPRISE Co-Recyclage propose des solutions innovantes pour préserver

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

Action n 9. Lutter contre la précarité en interne et favoriser la mobilité interne. Constats. Contexte. Opportunités pour les acteurs

Action n 9. Lutter contre la précarité en interne et favoriser la mobilité interne. Constats. Contexte. Opportunités pour les acteurs en interne et favoriser la mobilité interne Constats Finalités du Développement Durable Lutte contre le changement climatique, protection de l atmosphère Préservation de la biodiversité, protection des

Plus en détail

LA RESSOURCERIE. Donnez une seconde vie à vos objets à jeter

LA RESSOURCERIE. Donnez une seconde vie à vos objets à jeter LA RESSOURCERIE Donnez une seconde vie à vos objets à jeter La ressourcerie, mode d emploi Donner une seconde vie à nos vieux objets Meubles oubliés, jouets délaissés, vaisselle démodée, bibelots, outillage,

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Vente de téléphones neufs et éco-recyclés. Réparation et reprise des téléphones d'entreprise. ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES. Vente de téléphones neufs et éco-recyclés. Réparation et reprise des téléphones d'entreprise. ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS Connexing ACTIONS GLOBALES Vente de téléphones neufs et éco-recyclés. Réparation et reprise des téléphones d'entreprise. ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Valorisation du capital humain, en

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

SIEEOM Grisolles-Verdun

SIEEOM Grisolles-Verdun SIEEOM Grisolles-Verdun Actions visant la réduction des déchets Intervenante : Elodie Botti Présentation du SIEEOM Grisolles-Verdun Le syndicat regroupe 16 communes soit 20 968 habitants (population INSEE

Plus en détail

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS INFOS PRATIQUES déchets PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS 205 duclair www.metropole-rouen-normandie.fr édito Chère Madame, cher Monsieur, En matière de gestion des déchets, la Métropole Rouen Normandie

Plus en détail

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages.

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages. Le recyclage, ou la deuxième vie des emballages. 19 avenue Joseph Reinach 04 000 DIGNE LES BAINS sydevom-com@wanadoo.fr Tel : 04 92 36 08 52 Fax : 04 92 36 07 03 www.sydevom04.fr Sommaire Je trie, donc

Plus en détail

APPEL A PROJETS Compostage partagé en pied d immeuble Résidence de 20 logements et plus REGLEMENT

APPEL A PROJETS Compostage partagé en pied d immeuble Résidence de 20 logements et plus REGLEMENT APPEL A PROJETS Compostage partagé en pied d immeuble Résidence de 20 logements et plus REGLEMENT Date limite de dépôt des dossiers : 31 décembre 2015 Article 1 : Présentation de la démarche En vue d atteindre

Plus en détail

Charte qualité concernant la gestion des déchets de chantier du Lot 05/07/12

Charte qualité concernant la gestion des déchets de chantier du Lot 05/07/12 Charte Qualité Gestion des déchets de chantier du Lot Entre les représentants des organismes signataires de cette charte, il a été convenu et arrêté ce qui suit: Article 1 : Objectifs du partenariat :

Plus en détail

BILAN - 2012 - RESSOURCERIE DE LA PETITE ROCKETTE

BILAN - 2012 - RESSOURCERIE DE LA PETITE ROCKETTE BILAN - 2012 - RESSOURCERIE DE LA PETITE ROCKETTE PREAMBULE Face au volume croissant de déchets (les déchets ménagers ont été multipliés par trois en 25 ans) et aux répercussions sensibles sur l environnement

Plus en détail

Réunion du comité de pilotage du 08.06.12. Étude de faisabilité pour la création d'une «Ressourcerie» dans l'essonne. Association L Effet Colibri

Réunion du comité de pilotage du 08.06.12. Étude de faisabilité pour la création d'une «Ressourcerie» dans l'essonne. Association L Effet Colibri Réunion du comité de pilotage du 08.06.12 Étude de faisabilité pour la création d'une «Ressourcerie» dans l'essonne Association L Effet Colibri 1 Présentation de la mission Le déroulement : Phase 1 : Diagnostic

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

économique et social.

économique et social. RAPPORT ANNUEL 2012 Le tri sélectif des ordures ménagères est une question importante pour notre environnement, mais aussi sur le plan LE MOT DU PRÉSIDENT économique et social. Les ordures ménagères sont

Plus en détail

CONTEXTE. Communauté de Fribourg - SUISSE

CONTEXTE. Communauté de Fribourg - SUISSE Communauté de Fribourg - SUISSE Type de structure : communauté d accueil Nombre de personnes : 18 compagnons hommes, 3 adjoints, 1 vendeuse et 1 responsable Année de création du groupe : 1985 (après 3

Plus en détail

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Étude relative au développement d de l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Présentation au Bureau Communautaire 6 octobre 2009 Ordre du jour 1. ESS de quoi parle-t-on? 2. Synthèse du profil ESS

Plus en détail

Deux collectivités à l heure de la redevance incitative

Deux collectivités à l heure de la redevance incitative Deux collectivités à l heure de la redevance incitative Zero Waste France a organisé à la fin du mois dernier un voyage d étude en Alsace et Franche- Comté. Ce fut l occasion de visiter des collectivités

Plus en détail

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale Présentation de la SCIC acrene Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale La SCIC ACRENE : Une coopération d acteurs œuvrant pour la réduction

Plus en détail

Présenter/rappeler l «itinéraire d un appareil usagé» à l aide de l aff iche (annexe 1).

Présenter/rappeler l «itinéraire d un appareil usagé» à l aide de l aff iche (annexe 1). Points de Points de Que faire de ma vieille télé? De mon sèche-cheveux cassé? De mon MP3 sans intérêt? Démodés ou hors d usage, électriques et électroniques peuvent être réutilisés ou recyclés à condition

Plus en détail

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable.

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Le RSE de BEDEL Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Notre démarche commerciale ne découle pas seulement d une maximisation des profits, mais exige

Plus en détail

Liste des sujets COO 2012-2013

Liste des sujets COO 2012-2013 Liste des sujets COO 2012-2013 Entreprise de gestion de benne et acheminement des déchets : Wall-E La société Wall-E est spécialisée dans la production, la gestion et l exploitation des bennes à ordure

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

Projet de règlement sur les garanties financières exigibles pour l exploitation d une installation de valorisation de matières organiques

Projet de règlement sur les garanties financières exigibles pour l exploitation d une installation de valorisation de matières organiques Projet de règlement sur les garanties financières exigibles pour l exploitation d une installation de valorisation de matières organiques Projet de règlement modifiant le Règlement sur les redevances exigibles

Plus en détail

Présentation du dispositif Permis à 1euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale. Septembre 2010

Présentation du dispositif Permis à 1euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale. Septembre 2010 Présentation du dispositif Permis à 1euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale Septembre 2010 1 Introduction Le permis : une nécessité Les jeunes salariés sont toujours plus nombreux à travailler

Plus en détail

La finance carbone pour les villes

La finance carbone pour les villes 1 La finance carbone pour les villes Source de revenus et levier d action pour des villes plus propres A travers la présentation de trois mécanismes de finance carbone mobilisables par les villes, cette

Plus en détail

Les enjeux communs SYELOM - SYCTOM

Les enjeux communs SYELOM - SYCTOM Les enjeux communs SYELOM - SYCTOM 1 Le SYELOM 92 en concertation avec le SITOM 93 et le SYCTOM a été amené à revoir ses statuts : - pour répondre aux nouvelles exigences législatives régissant les adhésions

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 15 Novembre 2012 Instance de Suivi et de Concertation AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les études environnementales

Plus en détail

Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41)

Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41) Thème Territoire Fiche-bonne pratique Sol Blois Référence : 41_S_01 Date : janvier 2013 Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41) http://www.centre.developpement-durable.gouv.fr/ 1 Historique/Contexte

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

FICHE ACTIONS ISORE BATIMENT

FICHE ACTIONS ISORE BATIMENT FICHE ACTIONS ISORE BATIMENT ACTIONS GLOBALES Certifications ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001 Charte DD de la direction depuis 2008 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Création de son propre pôle de formation

Plus en détail

APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT

APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT Date limite de dépôt des dossiers : vendredi 9 janvier 2015 12 heures Contact : Communauté d

Plus en détail

Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale

Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale 1 Introduction Le permis : une nécessité Les jeunes salariés sont toujours plus nombreux à travailler dans

Plus en détail

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques Faire du déchet une ressource Le groupe Veolia Environnement 271.000 collaborateurs dans 64 pays travaillent pour Veolia Environnement, le

Plus en détail

Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution?

Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution? Responsabilité élargie du producteur de meubles fabricants de meubles Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution? 2015 Depuis le décret du 6 janvier 2012, les metteurs sur le marché d

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire APPEL À PROJETS 2014 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES Région Pays de la Loire Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

preneur, pensez à les donner à une association. Ne les laissez surtout pas sur place et ne les jetez pas!

preneur, pensez à les donner à une association. Ne les laissez surtout pas sur place et ne les jetez pas! BROCANTES STE KAMELO ORGANISATION Brocante Tous les 2ème et 4ème dimanches de chaque mois // 6h -13h 0692 51 21 50 - kameloorganisation@yahoo.fr BROCANTEURS DU GRAND SUD Brocante Tous les 1ers dimanches

Plus en détail

COMMISSION DE SUIVI DE SITE

COMMISSION DE SUIVI DE SITE COMMISSION DE SUIVI DE SITE Centre de traitement multi filière SYCTOM IVRY Paris XIII Centre de tri et déchèterie exploités par SITA IDF SOMMAIRE Bassins versants Présentation du Centre de tri Bilan d

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques.

Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques. La fiche descriptive d un processus d innovation Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques. Le projet L origine et description de votre projet Les mots

Plus en détail

ANNEXE 3 CONVENTION 2012 Au titre du Programme Local de l Habitat Entre : La Communauté Urbaine de Bordeaux et L ADIL 33 de la Gironde ENTRE LES SOUSSIGNES : Monsieur le Président de la Communauté Urbaine

Plus en détail

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Descriptif : Mise en place d une campagne de communication visant à promouvoir

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Foire aux questions de la filière REP Textiles. Les questions

Foire aux questions de la filière REP Textiles. Les questions Foire aux questions de la filière REP Textiles Les questions Que fait Eco TLC, l éco-organisme du textile, du linge et de la chaussure, pour inciter les entreprises à écoconcevoir leurs produits? Conformément

Plus en détail

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Il n y a pas de petits gestes, si nous sommes 125 000 à les faire! PRÉAMBULE "La prévention de la production de déchets est l

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Saint-Étienne, le 17 juillet 2012 NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Préambule Le SYDEMER, SYndicat mixte

Plus en détail

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence.

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence. 1 Une mission «coopération décentralisée» existe depuis 8 ans à l ARENE Île-de-France. Résultat d une délibération sur l action internationale votée par la Région Île-de-France souhaitant que celle ci

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS SAS URBANELEC ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Pédagogie auprès des salariés et

Plus en détail

boutiques solidaires

boutiques solidaires boutiques solidaires de l' occasion Vetements, electromenager, vaisselle, jeux... Dénicher de bonnes affaires en Maine-et-Loire. enanjou je reduis mes dechets.fr En Anjou je reduis mes dechets Le ConseiL

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance.

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. I-] Contexte général. Le contexte réglementaire français en matière d élimination des

Plus en détail

Animer un atelier sur le ménage au naturel

Animer un atelier sur le ménage au naturel Animer un atelier sur le ménage au naturel DESCRIPTION DE L ACTION Les ateliers de fabrication de produits ménagers naturels sont des ateliers ludiques durant lesquels il est rappelé aux participants les

Plus en détail

Le Contrat Environnemental avec les Berruyers. L Agenda 21 de la Ville de Bourges

Le Contrat Environnemental avec les Berruyers. L Agenda 21 de la Ville de Bourges Le Contrat Environnemental avec les Berruyers L Agenda 21 de la Ville de Bourges Orléans 3 Juillet 2008 De la prise en compte de l environnement à celle du développement durable 1995 : élection de l équipe

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Tous concernés! La lutte contre le gaspillage alimentaire nous concerne tous. On estime qu un quart de la nourriture produite dans le monde est jetée

Plus en détail

Économie sociale et solidaire Développement durable. Comment associer le logiciel libre au développement durable et/ou à l'économie solidaire?

Économie sociale et solidaire Développement durable. Comment associer le logiciel libre au développement durable et/ou à l'économie solidaire? Économie sociale et solidaire Développement durable Comment associer le logiciel libre au développement durable et/ou à l'économie solidaire? Plan de la présentation 1.Introduction 2.Économie sociale et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La seconde vie des Textiles, Linge et Chaussures (TLC) Tous les TLC se recyclent, même usés ou déchirés!

DOSSIER DE PRESSE. La seconde vie des Textiles, Linge et Chaussures (TLC) Tous les TLC se recyclent, même usés ou déchirés! DOSSIER DE PRESSE La seconde vie des Textiles, Linge et Chaussures (TLC) Tous les TLC se recyclent, même usés ou déchirés! Les vêtements et chaussures qui ne sont plus portés, le linge de maison dont on

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales Présentation PROJET METAL Synthèse du projet à destination des collectivités locales SOMMAIRE 1. Mieux recycler l aluminium, une nécessité 2. Pourquoi le projet métal? - Des taux de recyclage de l aluminium

Plus en détail

Etude d optimisation de la gestion des déchets

Etude d optimisation de la gestion des déchets SIETOM de la région de Tournanen-Brie Etude d optimisation de la gestion des déchets - Plan d actions Sommaire 1. Préambule 2. Introduction 3. Mise en place de conteneurs enterrés ou semi-enterrés sur

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Combien de temps dure un dispositif SLIME? La durée du SLIME ne pourra pas être inférieure à 6 mois.

Combien de temps dure un dispositif SLIME? La durée du SLIME ne pourra pas être inférieure à 6 mois. Qu est-ce qu un SLIME? Le programme SLIME (Service Local d Intervention pour la Maîtrise de l Energie) est un programme national d information et d action en faveur de la maîtrise de la demande énergétique,

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Bourse Charles Foix édition 2015 Le dossier est à retourner avant le vendredi 24 juillet 2015 à minuit par mail ou par courrier (le cachet faisant foi) à : S I L V E R V A L L E

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

Objectifs stratégiques Pays d Auge

Objectifs stratégiques Pays d Auge TBP du Pays d Auge Modèle général de présentation des objectifs s s s Pays d Auge 16 Elargir et fidéliser le public 17 Sensibiliser à la conservation du patrimoine 14 Développer le réseau des CIAP du territoire

Plus en détail

LA POSTE et COPACEL : un an de partenariat

LA POSTE et COPACEL : un an de partenariat Communiqué de presse Paris, le 6 mars 2014 LA POSTE et COPACEL : un an de partenariat Déjà 10 000 tonnes de papiers collectées 2400 entreprises clientes Objectif : 50 000 tonnes de papier collectées en

Plus en détail

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 1: KIT DE COMMUNICATION ENVIRONNEMENT EN ENTREPRISE

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 1: KIT DE COMMUNICATION ENVIRONNEMENT EN ENTREPRISE Fiche action n 6.1.1 Réalisation d'un CD Rom 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES En s inspirant des outils mis en place au sein de la Poste (région Champagne Ardenne), l objectif est de fournir un Kit (guide méthodologique)

Plus en détail

FESTIK propose un service de réservation et de vente en ligne de billets pour des structures culturelles ou artistiques, quelle que soit leur taille.

FESTIK propose un service de réservation et de vente en ligne de billets pour des structures culturelles ou artistiques, quelle que soit leur taille. FESTIK propose un service de réservation et de vente en ligne de billets pour des structures culturelles ou artistiques, quelle que soit leur taille. Avec un objectif : mettre la culture à la portée de

Plus en détail

Un projet d'entreprise sociale et solidaire?

Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Programme Qu'est-ce qu'une entreprise sociale et solidaire? Objectif : repérer les éléments fondateurs de ce type de projets Les réponses de l'adress Objectif

Plus en détail

Evénements 3.0. Lancement le 23 mars sur le Salon Produrable. www.3-0.fr

Evénements 3.0. Lancement le 23 mars sur le Salon Produrable. www.3-0.fr Evénements 3.0 Le portail des solutions développement durable pour les événements professionnels Lancement le 23 mars sur le Salon Produrable www.3-0.fr Le portail Evénements 3.0 Les objectifs 3.0 Aider

Plus en détail