Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente"

Transcription

1 Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente

2 Plus de établissements dans le secteur HCR en France en 2010 Nombre d'établissements Evol. 03/10 Hébergement & Restauration (H&R) ,1% Commerce gros et détail, Transports, H&R ,5% Part du secteur "H&R" 21,3% 21,3% 21,2% 21,3% 21,3% 21,2% 21,3% 21,1% -0,3 pts Total Activités Marchandes (hors Agriculture) ,8% Part du secteur "H&R" 7,8% 7,8% 7,7% 7,6% 7,4% 7,2% 7,2% 6,9% -1,0 pts Source : INSEE

3 % Total des établissements Secteur HCR : une proportion supérieure d établissements portant du personnel salarié Ventilation des établissements selon le nombre de salariés (2010) 100% 90% 0,6% 1,1% 1,1% 6,6% 6,8% 5,5% 80% 70% 60% 50% 44,7% 37,4% 30,2% 50 et plus 10 à 49 40% 30% 20% 48,1% 54,7% 63,1% 1 à % 0% Hébergement & Restauration (H&R) Commerce de gros et de détail, Transports, H&R Total Activités Marchandes (hors Agriculture) Source : Insee

4 Création d entreprises : un dynamisme moindre depuis 2 ans Créations d'entreprises (y compris reprises et réactivations) en France (Dom inclus) Ensemble de l'économie dont Auto-Entrepreneurs Hébergement & Restauration (H&R) dont Auto-Entrepreneurs Contribution H&R aux créations dans l'ensemble de l'économie (en %) 6,1% 5,7% 5,6% 5,7% 6,2% 4,5% 4,4% dont Auto-Entrepreneurs 2,5% 2,4% Source : INSEE- Sirene.

5 Défaillances d entreprises : une sensibilité accrue du secteur HCR Défaillances d'entreprises en France (Dom inclus), par année de jugement Ensemble de l'économie Secteur Commerce, Transports, Hébergement & Restauration dont : Hébergement & Restauration (H&R) Contribution de la branche H&R aux défaillances :. dans l'ensemble de l'économie 11,0% 11,3% 11,1% 11,3% 11,6% 11,2% 11,5%. dans le secteur Commerce, Transports, H&R 25,4% 27,5% 28,0% 29,4% 30,1% 30,0% 30,4% Source : INSEE- Sirene.

6 Secteur HCR : une croissance dynamique, et quasiininterrompue, de l emploi salarié Emploi salarié - personnes physiques (au 2e trimestre ; en milliers de personnes) Evol 00/11 Hébergement & Restauration (H&R) ,1% Total Services Marchands (inclus H&R) ,8% Total Toutes Branches ,2% Part H&R dans Services Marchands 7,3% 7,6% 7,5% 7,6% 7,6% 7,7% 7,8% 7,8% +0,5 pt Part H&R dans Total Toutes Branches 3,4% 3,6% 3,6% 3,7% 3,7% 3,7% 3,8% 3,9% +0,4 pt Source : Insee, Comptes Nationaux, Base 2005 (Données CVS)

7 Secteur HCR : un rebond de l emploi salarié depuis la mi ,0 130,0 Indice d'évolution de l'emploi salarié (Base 100 au 1er trimestre 2000) ,0 110,0 100,0 90,0 80,0 Source : Insee 70,0 Source : INSEE. Personnes physiques (données CVS) 60,0 Branches industrielles Construction Hébergement-Restauration Total Services Marchand (inclus HR)

8 Emploi : le secteur HCR et deux autres secteurs emblématiques, l Automobile et l Aéronautique Emploi salarié (au 31 décembre) Hébergement & Restauration Evolution en % - 2,8% 3,4% 0,0% 0,6% 2,0% 8,9% 2,0% Automobile (Construction & Equipement) Evolution en % - -3,9% -2,9% -4,6% -8,5% -4,5% -22,1% -4,5% Construction aéronautique & spatiale Evolution en % - 2,2% 13,3% -0,9% 4,1% -0,2% 19,1% -0,2% Source : Pôle Emploi : provisoire Evol. 05/10 Evol. 09/10

9 Source : Insee Secteur HCR : bonne résistance du chiffre d affaires, soutenue par «l effet TVA» 160 Indice de Chiffre d'affaires (ICA) en valeur (Base 100 en 2005) 140 Hébergement & Restauration 120 Industrie automobile Construction aéronautique et spatiale Commerce de détail, à l'exception des automobiles et des motocycles

10 Un secteur HCR nettement créateur de valeur ajoutée Valeur Ajoutée - Branche "Hébergement & Restauration" dans les comptes nationaux Cumul à fin septembre Années Evol. 2010/11 Hébergement & Restauration (H&R) 34,6 35,1 1,5% en milliards d'euros Années Evol. 05/10 Hébergement & Restauration (H&R) 38,6 40,3 43,0 43,5 46,1 46,0 19,1% Services Marchands (inclus H&R) 854,1 901,4 951,6 981,2 966,8 991,1 16,0% Ensemble de l'économie 1 538, , , , , ,6 12,9% Part de la branche "H&R" dans : - Services Marchands (inclus H&R) 4,5% 4,5% 4,5% 4,4% 4,8% 4,6% +0,1 pt - Ensemble de l'économie 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,7% 2,6% +0,1 pt Services Marchands (inclus H&R) 741,3 763,6 3,0% Ensemble de l'économie 1 299, ,6 3,0% Source : Insee - Comptes Nationaux (Valeurs aux prix courants - Données CVS-CJO) Part de la branche "H&R" dans : - Services Marchands (inclus H&R) 4,7% 4,6% -0,1 pt - Ensemble de l'économie 2,7% 2,6% -0,1 pt

11 Panorama Européen : bonne résistance de l emploi dans le secteur HCR en France 110,00 Indice de l'emploi dans la branche Hébergement & Restauration (nombre de personnes employées ; base 100 = 2005) 105,00 100,00 95,00 90,00 Allemagne Grèce Espagne France Royaume-Uni 85,00 80, Source : Eurostat

12 Panorama Européen : «l effet TVA» en France, et son levier sur la relance du chiffre d affaires 125,00 Indice de chiffre d'affaires de la branche Hébergement & Restauration (Base 100 en 2005) 120,00 115,00 110,00 105,00 100,00 95,00 90,00 Allemagne Espagne France Royaume-Uni Grèce Portugal 85,00 80, Source : Eurostat

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2007-T4 2008-T1 2008-T2 2008-T3 2008-T4 2009-T1 2009-T2 2009-T3 2009-T4 2010-T1 2010-T2 2010-T3 2010-T4 2011-T1 2011-T2 2011-T3 2011-T4 2012-T1 2012-T2 2012-T3

Plus en détail

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CHIFFRES CLÉS. du commerce. Édition 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CHIFFRES CLÉS. du commerce. Édition 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉTUDES ÉCONOMIQUES CHIFFRES CLÉS du commerce Édition 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Le commerce dans son ensemble Les principaux indicateurs Emploi d'entreprises total 2013 2014* (en milliers)

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

En 2011, l investissement corporel brut

En 2011, l investissement corporel brut 4.1 Investissement En 211, l investissement corporel brut hors apport des entreprises des secteurs principalement marchands non financiers et non agricoles s élève à 196 milliards d euros. Il s est redressé

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

La production des IAA ralentit encore en juillet. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants

La production des IAA ralentit encore en juillet. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre Octobre Industries agroalimentaires La production des IAA ralentit encore en juillet Tableau de bord Sommaire Production en volume - Ipi la production

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

La conjoncture en région Centre Val de Loire

La conjoncture en région Centre Val de Loire Tendances régionales La conjoncture en région Centre Val de Loire Enquêtes mensuelles Septembre 215 Tassement de la production industrielle, activité globale un peu plus soutenue dans les services marchands.

Plus en détail

EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE

EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE ETUDE DE MARCHE NATIONALE LE E-COMMERCE en BtoC Mise à jour Octobre 2014 par Julie Buil Ce document est la propriété de Cletude.

Plus en détail

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Préfecture de Vaucluse 6 février 2015 L ordre du jour Eléments de la conjoncture PACA Analyse de la situation économique en Vaucluse Présentation

Plus en détail

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique observatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

L innovation dans le commerce

L innovation dans le commerce L innovation dans le commerce Xavier Reif* Pour une entreprise commerciale, l innovation est un levier servant à consolider sa position par rapport à ses concurrentes. Elle contribue à conquérir de nouveaux

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA

Plus en détail

Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis

Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis Mission DRI du 2 septembre 2013 Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis L Institut d Emission des Départements d Outre-Mer Des missions de banque

Plus en détail

CA CEBATRAMA. 10 décembre 2014 PRESENTATION

CA CEBATRAMA. 10 décembre 2014 PRESENTATION CA CEBATRAMA 10 décembre 2014 CONJONCTURE TP 2014 2 TRAVAUX REALISES : L ACTIVITE POURSUIT SA BAISSE AU 3T 2014/13 12,0 11,5 11,0 milliards d'euros constants - prix 2013 2011 2012 2013 2014 +4,3% -1,7%

Plus en détail

L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire

L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire Rendez-vous de l Insee Elmostafa Okham Insee Pays de la Loire La situation économique au niveau national Page 2 En 2010, l économie française

Plus en détail

TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE

TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 5 L'ACTIVITÉ DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 9 EN

Plus en détail

Croissance organique : 2,4 %

Croissance organique : 2,4 % Communiqué de Presse Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2015 : 872,0 M Croissance organique : 2,4 % Paris, 28 avril 2015 Sopra Steria Group annonce un chiffre d affaires de 872,0 M au 1 er trimestre

Plus en détail

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre 2014 octobre 2014 Industries agroalimentaires Tableau de bord Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Sommaire Production en

Plus en détail

Groupement des Professions de Services

Groupement des Professions de Services Le baromètre économique des services en France Février 2015 Sommaire Editorial... p. 3 L indicateur avancé de l emploi... p. 4 dans les services Les embauches dans les services... p. 5 Le chiffre d affaires

Plus en détail

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6.

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6. DIRECCTE A Q U I T A I N E 2ème TRİMESTRE 215 la conjoncture Lot-et-Garonne en DİRECTİON RÉGİONALE DES ENTREPRİSES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATİON, DU TRAVAİL ET DE l EMPLOİ SERVİCE ÉTUDES, STATİSTİQUES,

Plus en détail

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique OBservatOire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation Secteur Fiches sectorielles prioritaire Commerce Edition 2012 Sommaire Préambule... 2 Etablissements et emplois Sources et méthodes... 3 Caractéristiques

Plus en détail

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique USAGES DES TIC - ENTREPRISES ÉQUIPEMENT NUMÉRIQUE Utilisation des TIC en 2013 des entreprises France

Plus en détail

Chiffres-clés de l ESS

Chiffres-clés de l ESS N 2 - Mai 2011 Des services à la personne au secteur industriel, les structures de l'economie Sociale et Solidaire sont présentes dans tous les secteurs d'activité et jouent un rôle primordial dans l'économie

Plus en détail

COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE

COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE... 6 LES POINTS

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE ET SOCIAL

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE ET SOCIAL CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL DE LORRAINE Très lente amélioration de la situation économique Malgré un frémissement perceptible depuis plusieurs mois, l amélioration de la situation économique

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Été 2015

Tendances conjoncturelles Été 2015 Tendances conjoncturelles Été 2015 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2015» Pour toute question technique

Plus en détail

information note d Un déficit d effort de recherche des entreprises françaises? Comparaison France - Allemagne 12.09

information note d Un déficit d effort de recherche des entreprises françaises? Comparaison France - Allemagne 12.09 note d information Enseignement supérieur & Recherche 12.9 JUILLET L réalise davantage de recherche et développement que ne le fait la. Cet écart relève d une différence d échelle entre les deux pays.

Plus en détail

Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution

Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution L industrie en Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution Chiffres clés Établissements 757 24,6 % des établissements industriels en Emploi 5 301 10,6 % des emplois

Plus en détail

Panorama des bases de données sur l activité économique

Panorama des bases de données sur l activité économique Panorama des bases de données sur l activité économique Revue (non exhaustive) de l INSEE Lionel Doisneau INSEE, Pôle Etudes économiques régionales Comment observer l activité économique sur les territoires?

Plus en détail

CONJONCTURE DU BTP Île-de-France. N 2 - Mai 2013

CONJONCTURE DU BTP Île-de-France. N 2 - Mai 2013 CONJONCTURE DU BTP Île-de-France N - Mai 13 Logements mis en chantier Sur 1 mois à fin mars 13 (évol 1 an) Logements autorisés Sur 1 mois à fin mars 13 (évol 1 an) Prix logements collectifs Au 4 trimestre

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour les années 2014 et 2015 Mai 2014 1/14 Situation financière de l Assurance chômage pour les années 2014 et 2015 22 mai 2014 Cette note présente la prévision

Plus en détail

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE ENQUÊTES DE CONJONCTURE 115 moyenne de long terme = 100 3.00 58 110 variation sur un an en % 2.50 56 105 100 95 PIB (échelle de droite) 2.00

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

L emploi salarié au 1 er trimestre 2011

L emploi salarié au 1 er trimestre 2011 Juin 2011 service statistiques, études et évaluations Repères & Analyses L emploi salarié au 1 er trimestre 2011 HAUTE-SAONE Direction régionale Franche-Comté L emploi salarié en Haute-Saône croît au 1

Plus en détail

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES Diagnostic Arrondissement de BORDEAUX CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES POPULATION (SOURCE INSEE RP 2006) Les cantons et pseudo-cantons Population 2006 Bègles 24 417 Blanquefort 53 744 232 260 Carbon-Blanc

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 8 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

Portrait économique du secteur des activités immobilières

Portrait économique du secteur des activités immobilières Portrait économique du secteur des activités immobilières Branche professionnelle de l immobilier Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS agefos-pme.com Portrait économique de la

Plus en détail

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Sonia Besnard, Pascale Chevalier, Patrice Victor, Insee Pays de la Loire Danièle Guillemot, Yusuf Kocoglu, Centre d études de l emploi En France,

Plus en détail

Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise»

Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise» Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise» 1 Contexte - Objectif 1.1 Le développement des pratiques collaboratives dans les entreprises, un levier de compétitivité, Les outils web d

Plus en détail

Qu'est-ce qu'une activité de service?

Qu'est-ce qu'une activité de service? FICHES THÉMATIQUES 1.1 Qu'est-ce qu'une activité de service? Une activité de service se caractérise essentiellement par la mise à disposition d une capacité technique ou intellectuelle. À la différence

Plus en détail

COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ

COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 5 L'ACTIVITÉ DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 8 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

LE DOSSIER DE CONJONCTURE NORD - PAS-DE-CALAIS

LE DOSSIER DE CONJONCTURE NORD - PAS-DE-CALAIS LE DOSSIER DE CONJONCTURE NORD - PAS-DE-CALAIS Situation fin JUIN 2013 Direccte Nord - Pas-de-Calais 1 Direccte Nord - Pas-de-Calais Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation,

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

MENUISERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 23/03/2015 1

MENUISERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 23/03/2015 1 MENUISERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA MENUISERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA MENUISERIE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA MENUISERIE... 8 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA MENUISERIE... 11 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR...

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : les tendances à mi 2014

Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : les tendances à mi 2014 Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : les tendances à mi 214 Gwenaëlle FEGAR Direction des Statistiques monétaires et financières Service d Analyse des financements nationaux Après une forte progression

Plus en détail

EXTRAIT. L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France. Avril 2012

EXTRAIT. L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France. Avril 2012 EXTRAIT L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS L E P R E M I E R T R I M E S T R E 2 0 1 5 S A C H È V E S U R U N E N O T E P L U T Ô T P O

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES

COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES... 5 L'ACTIVITÉ DU

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

POURCENTAGES. t 100. c'est-à-dire 0,43 ; 12,17% c'est

POURCENTAGES. t 100. c'est-à-dire 0,43 ; 12,17% c'est POURCENTAGES I Pourcentages de proportion Exercice 01 La bauxite est un minerai renfermant de l'alumine dans la proportion de 24%. Par électrolyse de l'alumine, on obtient de l'aluminium dans la proportion

Plus en détail

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 LOCATION DE VOITURES SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA LOCATION DE VOITURES... 4 L'ACTIVITÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA LOCATION

Plus en détail

FABRICATION DE BIJOUX, JOAILLERIE, ORFÈVRERIE

FABRICATION DE BIJOUX, JOAILLERIE, ORFÈVRERIE FABRICATION DE BIJOUX, JOAILLERIE, SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FABRICATION DE BIJOUX, JOAILLERIE,... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FABRICATION DE BIJOUX, JOAILLERIE,... 4 L'ACTIVITÉ DE LA FABRICATION DE BIJOUX,

Plus en détail

Comment expliquer les différences d efforts de recherche et développement (R&D) entre les pays?

Comment expliquer les différences d efforts de recherche et développement (R&D) entre les pays? Comment expliquer les différences d efforts de recherche et développement (R&D) entre les pays? Le but de ce dossier pédagogique est de mieux comprendre les écarts constatés entre pays en matière d effort

Plus en détail

FLASH TRIMESTRIEL D'INFORMATIONS n 83 - avril 2012

FLASH TRIMESTRIEL D'INFORMATIONS n 83 - avril 2012 FLASH TRIMESTRIEL D'INFORMATIONS n 83 - avril 2012 Sécurité et Réparation Automobiles Chaque trimestre, SRA met à votre disposition des éléments statistiques pour évaluer au plus près les coûts de la réparation

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz)

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz) Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 04 Juin 2013 Le travail à temps partiel Mathilde Pak (avec la participation de Sandra Zilloniz) Sommaire SYNTHèSE...

Plus en détail

LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS

LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS Fabrice LENGLART INSEE Comptes nationaux Bruno LONGET - Banque de France - SESOF CNIS 22 juin 2009 Plan I Place des activités

Plus en détail

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié Le tableau de bord trimestriel de l emploi salarié septembre 2012 oc Direction éditoriale : François Magnien Auteur : Patrick Salvatori Conception : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis, Clément

Plus en détail

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014 Conjoncture économique - 2 e trimestre 214 PIB PIB et Baromètre EUR PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Poursuite

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci et avec la

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

Les difficultés des réformes structurelles

Les difficultés des réformes structurelles mars N (mis à jour le novembre ) Les difficultés des réformes structurelles On conseille systématiquement aux pays européens de mettre en place des politiques de réformes structurelles : flexibilité accrue

Plus en détail

EXPERT-COMPTABLE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

EXPERT-COMPTABLE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 EXPERT-COMPTABLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'EXPERT-COMPTABLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'EXPERT-COMPTABLE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'EXPERT-COMPTABLE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE L'EXPERT-COMPTABLE... 10 EN

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE...

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Taux de change... page 1 2- Taux d intérêt... 2 3- Crédits aux sociétés non financières... 3 4- Matières premières et pétrole... 4 5- Croissance... 5 6- Activité industrielle...

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

DECLARATION DES PERFORMANCES N 1

DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 Résistance mécanique C18 EN 1912 : 2012 + EN 338 :2009 DECLARATION DES PERFORMANCES N 2 Résistance mécanique C24 EN 1912 : 2012 + EN 338 :2009 DECLARATION DES PERFORMANCES

Plus en détail

LE CAPITAL-INVESTISSEMENT FRANÇAIS EN AQUITAINE ET DANS LE GRAND SUD-OUEST

LE CAPITAL-INVESTISSEMENT FRANÇAIS EN AQUITAINE ET DANS LE GRAND SUD-OUEST LE CAPITAL-INVESTISSEMENT FRANÇAIS EN AQUITAINE ET DANS LE GRAND SUD-OUEST Simon Ruchaud, Économiste, AFIC Alexandra Audouard, Senior Manager, MAZARS Bordeaux Marc Brière, Président de la Commission Action

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population

Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population de concentration de l emploi salarié dans l aire azuréenne Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population Situées en milieu urbain, au sein des plus grandes agglomérations du

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015 Mise à jour 2015 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés La communauté d agglomération de Marne et Chantereine regroupe 4 communes : Brou-sur-Chantereine, Chelles, Courtry

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2012-T1 2012-T2 2012-T3 2012-T4 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014 Quelles perspectives d'emploi pour

Plus en détail

LES AUTO-ENTREPRENEURS EN 2013 : LEUR NOMBRE CONTINUE DE PROGRESSER MAIS LEUR CHIFFRE D AFFAIRES MOYEN DIMINUE

LES AUTO-ENTREPRENEURS EN 2013 : LEUR NOMBRE CONTINUE DE PROGRESSER MAIS LEUR CHIFFRE D AFFAIRES MOYEN DIMINUE Fin, on dénombre 911 000 autoentrepreneurs (AE). Ils représentent 51 % de l ensemble des travailleurs indépendants (hors secteur agricole) immatriculés depuis la création du dispositif le 1 er janvier

Plus en détail

DES PAROLES ET DES ACTES : LES 4 MENSONGES DE MONSIEUR LENGLET

DES PAROLES ET DES ACTES : LES 4 MENSONGES DE MONSIEUR LENGLET Cette fiche élaborée par la commission économie du Parti de Gauche révèle les 4 "erreurs" fondamentales issues de l'argumentaire que Monsieur Lenglet a opposé à Jean-Luc Mélenchon lors de l'émission des

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2012

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2012 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2012 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

de l économie sociale et solidaire en lorraine

de l économie sociale et solidaire en lorraine Juin 2012 >>>>> de l économie sociale et solidaire en lorraine lorraine L économie sociale est un groupement de personnes et non de capitaux, adhérant à des valeurs communes : la liberté d adhésion, la

Plus en détail

Compétitivité française : Quelques constats

Compétitivité française : Quelques constats Compétitivité française : Quelques constats Gilbert Cette Banque de France et Université d Aix-Marseille Gilbert Cette 1 Sommaire 1.1 Dégradation alarmante 1.2 Dégradation stoppée 1.3 En particulier vis-à-vis

Plus en détail

Évolutions conjoncturelles et actions des services :

Évolutions conjoncturelles et actions des services : Revue trimestrielle de la DIRECCTE Midi-Pyrénées Évolutions conjoncturelles et actions des services : Activité économique Emploi - Demande d'emploi - Chômage Concurrence Consommation - Répression des fraudes

Plus en détail

La croissance économique

La croissance économique Insee en bref Pour comprendre... La croissance économique Qu est-ce que la croissance? Comment l Insee calcule-t-il le PIB? À quoi sert le PIB? Comment compléter le PIB? Qu est-ce que la croissance? La

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail