Mise à jour du Tableau de bord du commerce électronique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise à jour du Tableau de bord du commerce électronique"

Transcription

1 - Mise à jour du Tableau de bord du commerce électronique Mission pour l Economie Numérique Auteurs : Philippe Mathonnet, Chef de Projet Daniel Kaplan, Conseiller Scientifique Date : Avril 2002

2

3 Tableau de bord du commerce électronique Sommaire Synthèse Quelques rappels sur la lecture et l interprétation des chiffres Objectifs du Tableau de Bord Que trouve-t-on dans le Tableau de Bord, et que n y trouve-t-on pas? Un équipement et un usage en constante croissance % d internautes français en un an L équipement informatique et internet des ménages L équipement internet des entreprises La première percée des hauts débits Les autres modes de communication électronique Les consommateurs et le commerce électronique Les achats en ligne La perception de l internet comme canal commercial Les entreprises et le commerce électronique Vendre en commerce électronique Acheter en commerce électronique : le «B2B» Indicateurs de cadrage : Entreprises Indicateur 1.1 : Equipement des entreprises en micro-ordinateurs Indicateur 1.2 : Equipement des entreprises en accès internet Indicateur 1.3 : Entreprises disposant d un site Web Indicateur 1.4 : Nombre d'ordinateurs connectés à l'internet par pays Indicateur 1.5 : Achats publicitaires sur internet Indicateur 1.6 : Equipement des entreprises en accès internet haut débit Indicateurs de cadrage : Ménages Indicateur 2.1 : Equipement des ménages en micro-ordinateurs Indicateur 2.2 : Equipement des ménages en consoles de jeux Indicateur 2.3 :Equipement des ménages en téléphone portable Indicateur 2.4 : Equipement des ménages en télévision numérique Indicateur 2.5 : Equipement des ménages en Minitel Indicateur 2.6 : Equipement des ménages en accès internet Indicateur 2.7 : Equipement des ménages en accès Internet haut débit Indicateur 2.8 : Tarif d accès à l'internet Indicateurs e-commerce: Entreprises Indicateur 3.1 : Entreprises achetant en commerce électronique Indicateur 3.2 : Entreprises vendant en commerce électronique Indicateur 3.3 : Montant des achats en commerce électronique Indicateur 3.4 : Montant des ventes en commerce électronique Indicateurs e-commerce : Ménages Indicateur 4.1 : Nombre d internautes Indicateur 4.2 : Internautes ayant effectué des achats en ligne Indicateur 4.3 : Montant des achats effectués en ligne par les ménages Indicateur 4.4 : Evolution du trafic et des services Minitel Indicateur 4.5 : Consommateurs ayant recueilli en ligne des informations pour préparer un acte d achat Indicateur 4.6 : Perception et utilisation de l internet comme canal commercial ANNEXE Méthodologies Générales mai 2002 IDATE / Proposition 3

4

5 Tableau de bord du commerce électronique - Synthèse Synthèse mai 2002 IDATE / Proposition 5

6

7 Tableau de bord du commerce électronique - Synthèse 1. Quelques rappels sur la lecture et l interprétation des chiffres 1.1. Objectifs du Tableau de Bord L impact économique du «commerce électronique» (voir définition) ne concerne pas les seules entreprises pratiquant des transactions électroniques : toutes les entreprises sont concernées au travers des évolutions de la concurrence, des transformations de leurs relations avec leurs clients, fournisseurs et autres partenaires, de la réorganisation de leurs chaînes d approvisionnement ou encore de leurs méthodes de conception et de production. Ces mouvements rapides du côté des entreprises se conjuguent avec des évolutions visiblement plus progressives du côté des particuliers: si l adoption des outils de communication électronique est rapide, ceux-ci ne concernent encore qu une minorité de la population et s agissant du commerce, les pratiques de la population équipée évoluent assez lentement. Le Tableau de Bord du Commerce électronique s attache à proposer aux décideurs publics et privés une grille de lecture solide, claire de ces mutations, de leur rythme, leur direction et leur impact Que trouve-t-on dans le Tableau de Bord, et que n y trouve-t-on pas? Le Tableau de Bord rassemble pour l essentiel des indicateurs, c est à dire des chiffres sélectionnés qui sont fondés sur une méthodologie pertinente, mis à jour de manière régulière, et qui permettent des comparaisons entre pays d une part, dans le temps d autre part. Ces indicateurs seront suivis d édition en édition. La sélection des indicateurs a imposé un certain nombre de choix, généralement dans le sens de la rigueur et de la pertinence. Le Tableau de Bord contient les chiffres les plus récents parmi les sources fiables et comparables que nous avons sélectionnées. Le Tableau de Bord présente également de manière systématique la liste des sources, des commentaires sur les méthodologies qu elles utilisent, voire sur leur degré de fiabilité. Il est vivement recommandé de lire ces commentaires pour une meilleure compréhension des indicateurs présentés. Rappel : définition du «commerce électronique» Le Tableau de bord reprend la définition «large» du commerce électronique retenue par l OCDE : la vente ou l'achat de biens ou de services, effectués par une entreprise, un particulier, une administration, ou toute autre entité publique ou privée, et réalisée au moyen d'un réseau électronique («computer-mediated networks»). Les biens et les services sont commandés par l'intermédiaire de ces réseaux, mais le règlement financier et la livraison peuvent être réalisées en ligne ou par d'autres moyens. Cette définition inclut, non seulement les achats et ventes réalisés au travers d un site web, mais également les achats par Minitel, par un système téléphonique interactif (type Audiotel) ou encore, entre les entreprises, au travers de relations directes et automatisées d ordinateur à ordinateur (type EDI). Elle exclut les transactions passées sur un mode non interactif, par exemple par fax et téléphone, mais aussi les s quand ils ne sont pas échangés dans le cadre d'une application interactive (message simple suivi d un traitement manuel). mai 2002 IDATE / Proposition 7

8 Tableau de bord du commerce électronique - Synthèse 2. Un équipement et un usage en constante croissance % d internautes français en un an Selon Médiamétrie, en janvier 2002, 16,98 millions de français de plus de 11 ans déclaraient s être connectés sur l internet dans le mois précédent, une augmentation de 42% en un an : la croissance de l internet en France demeure très importante. Il est important d éviter la confusion entre les chiffres d équipement des ménages avec le nombre d internautes. En effet, il est possible d accéder à l internet depuis son travail, son établissement scolaire, un lieu public, ou encore de chez un ami. L estimation du nombre d internautes mesure le nombre de personnes qui déclarent s être connectées à l internet pendant une période de référence, quel que soit le lieu de connexion. Cette mesure fournit une meilleure estimation du développement des pratiques en réseau que l équipement des seuls ménages ou entreprises. Ainsi, l écart entre la France, la Grande-Bretagne et l Allemagne est faible quand on s intéresse au nombre d internautes, alors qu il se creuse en ce qui concerne le taux d équipement des ménages. Cela peut dénoter soit l indication d une «intensité internet» plus faible en France, soit le signe que les modalités d appropriation d un pays à l autre diffèrent, sans que l on puisse nécessairement parler de «retard». Il est vraisemblable qu en France, l école, l entreprise et les lieux publics contribuent plus qu ailleurs en Europe à développer l accès à l internet. Individus ayant utilisé Internet au cours du dernier mois par pays en 2001 (en % de la population) DK CA US NL AU FI DE GB FR IT ES Source : TaylorNelson Sofres, Global e-commerce, Report L équipement informatique et internet des ménages La progression de l équipement informatique et internet des ménages français se poursuit à un rythme rapide, mais notre pays demeure l un des pays développés dans lesquels cet équipement est le plus faible. Selon le Baromètre Multimédia de Médiamétrie, 35,6% des ménages français disposaient d un ordinateur à la fin 2001 et 21,3% disposaient d un accès à l internet un chiffre qui témoigne tout de même d une croissance de 27,5% en 9 mois (du 1 er au 4 ème trimestre 2001). 8 IDATE / Proposition mai 2002

9 Tableau de bord du commerce électronique - Synthèse L enquête Nielsen/NetRatings donne des valeurs inférieures pour la France, qui se situe en bas du classement avec 20% des ménages ayant accès à Internet en Ménages ayant accès à Internet par pays en 2001 (en %) ES FR IT DE GB FI 42 NO 47 AU DK NL SE base : ménages possédant une ligne téléphonique fixe Source : Nielsen/Netratings 2.3. L équipement internet des entreprises L équipement informatique des entreprises approche les 100% dans les pays développés, quels que soient le secteur ou la taille de l entreprise (du moins au delà des entreprises unipersonnelles). En ce qui concerne la connexion à l internet, le taux dépasse généralement les 80%, mais les écarts entre pays sont plus marqués. Dans son enquête européenne, BNP Paribas Lease Group note cependant que «la France rattrape son retard» avec une progression de 9 points en 2001, la plus forte des 5 pays étudiés. Entreprises de toutes tailles connectées à Internet, dans quelques pays, au 2 er trimestre 2001 (en %) SE DE CA US GB IT AU JP FR Source : DTI International Benchmarking Study 2002 mai 2002 IDATE / Proposition 9

10 Tableau de bord du commerce électronique - Synthèse Les statistiques les plus intéressantes sont cependant celles qui permettent de mesurer ce qui se passe à l intérieur des entreprises connectées. Ainsi, selon l enquête annuelle BNP Paribas Lease Group, il y aurait 4 ordinateurs connectés en moyenne dans les PME (6 à 200 salariés) italiennes, contre 5 en France (+1 en un an), 7 en Allemagne (+1) et 8 en Espagne (+2). Selon la même source, 77% des patrons de PME françaises et italiennes sont connectés, contre 75% des espagnols, et 84% des allemands La première percée des hauts débits Au 4 ème trimestre 2001, selon Médiamétrie, près de ménages français avaient accès à l internet à haut débit (câble et ADSL) : cela représente 2,8% des ménages et plus de 11% du total des ménages abonnés à internet, une multiplication par 5 en 9 mois. La France se situe endeçà de la moyenne européenne, au même niveau que le Japon, mais au dessus de la Grande- Bretagne et l Italie. On constate que, si l ADSL connaît aujourd hui la croissance la plus rapide, ce sont les pays les plus câblés qui connaissent en général le plus fort développement des hauts débits. En ce qui concerne les entreprises, la notion de «haut débit» est plus floue. Pour une mesure plus précise, elle devrait se calculer en fonction du nombre de postes susceptibles de se raccorder. Si l on s intéresse, pour simplifier, aux PME raccordées à un réseau haut débit, c'est à dire supérieur à 64 Kbit/s, celles-ci seraient 28% (PME de 6 à 200 salariés) selon BNP Paribas Lease et 20% selon l IDATE. Les méthodes de recueil des données et les dates différentes de réalisation des enquêtes expliquent semble-t-il les écarts constatés Les autres modes de communication électronique A terme, tous les terminaux communicants et capables d interactivité pourront être utilisés pour le commerce électronique. Trois types de terminaux connectés semblent susceptibles d être utilisés pour des achats à distance : la télévision numérique (au travers du décodeur), le téléphone portable (et autres appareils mobiles connectés) et dans une moindre mesure la console de jeux (qui devient de plus en plus communicante). Dans ces domaines, la position de la France est comparable à celle de ses partenaires. Si le taux de pénétration du câble et du satellite reste limité en France, ceux-ci y sont aujourd hui presque entièrement numérisés, portant le total des ménages ayant accès à un bouquet numérique à 23% en Fin 2001, 37 millions de français (61,6%) disposaient d un téléphone portable personnel. Enfin, si le parc de Minitel est en baisse de en 2001, à 4,9 millions environ, la grande diffusion des logiciels d émulation sur micro-ordinateur conduit à une grande stabilité (depuis 1997) du nombre de personnes qui déclarent avoir accès aux services Minitel, aux alentours de 32%. Le trafic Minitel baisse cependant de 23% en Il a perdu 38% depuis IDATE / Proposition mai 2002

11 Tableau de bord du commerce électronique - Synthèse 3. Les consommateurs et le commerce électronique 3.1. Les achats en ligne En dehors de la France, les achats en ligne des particuliers se réalisent presque entièrement au travers de l internet. En France, le Minitel reste très utilisé, en particulier auprès des grands acteurs de la vente à distance, mais il semblerait que 2001 ait vu le canal internet atteindre ou dépasser le Minitel. La mesure du commerce électronique doit donc prendre en compte le Minitel. Le pourcentage des internautes ayant déjà réalisé un achat sur l internet est estimé aux alentours de 30% en 2001, ce qui représente un quasi-doublement par rapport à Selon le Credoc, 3 millions de français ont déjà effectué des achats par l internet. Les ventes de détail sur l internet s élèvent entre 1,5 et 2 milliards d euros en 2001 : un doublement par rapport à 2000, mais l internet ne supporte que 0,5% environ du total de la consommation des ménages. Les ventes à distance au travers du Minitel auraient significativement baissé en 2001 : elles représentaient de l ordre de 7% (500 millions ) du chiffre d affaires total des adhérents de la Fédération des entreprises de vente à distance (Fevad) en 2000, et elles seraient désormais plus proches des 5-6%, soit au même niveau que l internet, dont la part monte rapidement. Evolutions des modes de commandes pour les produits de Vente à Distance en France de 1995 à 2000 (en % du chiffre d affaires VAD TTC) 100% 80% 60% 2,9 2,9 3,2 3,2 3,3 4 12,7 11,2 11,6 10,4 9,1 7,6 24,8 27,7 30,4 32,8 34,4 34,7 40% 20% 59,6 58,2 54,8 53,6 53,2 53,7 0% Courrier Téléphone Minitel/Audiotel Autres modes de commandes* Source : FEVAD *Autres modes de commandes : fax, bureaux de prise de commande, groupeurs, Internet (1,4% en 2000) mai 2002 IDATE / Proposition 11

12 Tableau de bord du commerce électronique - Synthèse 3.2. La perception de l internet comme canal commercial En France comme ailleurs, voire plus qu ailleurs, l intérêt des consommateurs pour le commerce électronique est limité par un certain nombre de freins et en priorité par les craintes concernant la sécurité des moyens de paiement. A cette crainte en partie irrationnelle s en ajoutent d autres, qui concernent le coût de l achat, l usage des données personnelles et la qualité du service. Les nonacheteurs sont également nombreux à se déclarer réticents face au principe même d un achat à distance dans lequel on ne peut pas bien voir le produit, il n y a personne pour fournir un conseil, etc. Les acteurs du commerce électronique ont encore à convaincre les consommateurs de leur sérieux. Il ne faut cependant pas s attendre à ce que la confiance et un meilleur marketing suffisent à faire exploser les achats sur l internet. La vente à distance en France a mis 20 ans pour atteindre quelques 10 milliards d euros de chiffre d affaires. Les canaux électroniques ont permis à de nouvelles catégories de produits (ex. voyages, fleurs...) de se vendre à distance, beaucoup plus massivement qu auparavant. Mais il n y a aucune raison pour que le niveau d appétence des consommateurs vis à vis de l achat à distance change de manière radicale du simple fait de l existence de l internet. Question : Parmi les éléments suivants, lequel vous fait aujourd hui le plus hésiter pour effectuer des achats sur l internet? (base : tous les français, internautes et non-internautes) La sécurité des paiements n'est pas assurée 49% On ne peut pas bien voir ou toucher les produits 21% Rien de tout cela ne vous fait hésiter On ne connaît pas l'entreprise qui se cache derrière Il n'y a pas de vendeur pour nous renseigner Les produits sont plus chers Les délais de livraison sont trop longs 10% 9% 4% 2% 0,50% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% Source : Credoc 12 IDATE / Proposition mai 2002

13 Tableau de bord du commerce électronique - Synthèse Ces facteurs peuvent expliquer le fait que les consommateurs utilisent de manière importante l internet comme outil d information préalable à des achats réalisés hors ligne, au moins autant que comme canal de prise de commandes. Ainsi, l impact de l internet sur le commerce de détail n est pas entièrement mesurable au travers du chiffre d affaires des ventes à distance : sur des produits tels que l automobile ou l habillement, il se traduit avant tout en trafic sur les points de vente physiques, ou encore en termes de qualité des contacts commerciaux. Internautes achetant hors ligne à partir d information trouvée en ligne au cours du dernier mois, par pays, en mars-avril 2001 (en % des internautes) GB FI FR NL DK ES AU CA IT US JA DE Source : TaylorNelsonSofres, Global e-commerce, Report 2001 mai 2002 IDATE / Proposition 13

14 Tableau de bord du commerce électronique - Synthèse 4. Les entreprises et le commerce électronique 4.1. Vendre en commerce électronique Il existe plusieurs manières pour une entreprise d utiliser les canaux électroniques pour vendre leurs produits et services : ouvrir un site web (que celui-ci permette ou non de prendre des commandes en ligne), développer des relations EDI (d ordinateur à ordinateur) avec ses clients professionnels, ou encore vendre au travers d autres canaux électroniques tels que le Minitel, les services vocaux interactifs, et de manière encore émergente, la télévision interactive ou les appareils mobiles. La proportion d entreprises françaises disposant d un site web est un indicateur du dynamisme de l offre. Celle-ci croît très rapidement, mais elle reste relativement basse en France par comparaison avec d autres grands pays. PME de 6 à 200 salariés disposant d un site Web, en France de 1998 à 2001 (fin d'année) (en %) Source : BNP Paribas Lease Group 2001 Entreprises de toutes tailles disposant d un site Web dans quelques pays, au 2 er trimestre 2001 (en %) SE GB DE US CA AU JP IT FR Source : DTI, International Benchmarking Study IDATE / Proposition mai 2002

15 Tableau de bord du commerce électronique - Synthèse Il est plus difficile de savoir combien d entreprises vendent en commerce électronique, du fait, soit de l absence de sources cohérentes, soit des disparités de définitions entre les instituts d études et de sondages. Les résultats de l enquête annuelle d entreprises (EAE) de l INSEE indiquent que les entreprises des secteurs de services et de commerce utilisent peu les échanges électroniques comparativement aux entreprises industrielles. Selon l institut national de statistiques, moins de 2,5% des entreprises des secteurs de services et commerce pratiquent des échanges électroniques en Elles sont dans l ensemble de très petites tailles. Il n'est donc pas surprenant que, comparativement aux entreprises industrielles de 20 salariés et plus, la pénétration des échanges électroniques dans ces activités soit nettement moins visible. Logiquement par secteur détaillé, c'est le secteur des activités informatiques qui enregistrent la plus forte proportion d'entreprises (16,9%) pratiquant des échanges électroniques avec leurs clients ou leurs fournisseurs, suivi par les agences de voyages (9,9%) et les entreprises du secteur des postes et communications (6,4%). En revanche, l enquête INSEE indique que les entreprises sur l ensemble des secteurs de services pratiquent proportionnellement plus la vente en ligne (2,3%) que les achats en ligne (0,9%) (cf. indicateur 3.2). Proportion des entreprises des secteurs de services et de commerce réalisant des ventes en ligne par EDI et internet, en France, en 2000, par secteur détaillé. Blanchisseries, teintureries Location sans opérateur Assainissement, voirie, gestion de déchets Hôtels et restaurants Activités immobilières Auxiliaires d'assurance Audiovisuel Services fournis principalement aux entreprises Postes et télécommunications Agences de voyage Activités informatiques Ensemble SERVICES Commerce et réparation automobile Commerce de détail Commerce de gros et intermédiaires du commerce Ensemble COMMERCE 0 0,5 0,6 1,3 1,7 2,1 2,4 2,6 1,5 3,6 3,4 4 4,3 5,2 5,7 6,4 2,3 2,7 0,2 0,5 0,5 0,7 1,9 2,9 0,4 0,7 8,1 9,9 13,1 16, % des entreprises du secteur réalisant des ventes en ligne % des entreprises du secteur pratiquant des échanges électroniques Source : INSEE, EAE 2000 On peut noter que la part du chiffre d affaires réalisé en ligne par ces entreprises est inférieure à 1% de leur chiffre d affaires total. mai 2002 IDATE / Proposition 15

16 Tableau de bord du commerce électronique - Synthèse La seule enquête internationale et globale à fournir des chiffres dans ce domaine est celle du DTI britannique, qui place la France en queue de peloton avec 19%. Entreprises de toutes tailles réalisant des ventes en ligne, par pays, 2 ème semestre 2001 (en %) DE SE AU CA IT US GB JP FR Source : DTI International Benchmarking Study 2001 L enquête Eurostat ecommerce Survey (en l absence de l Allemagne et de la France dans l échantillon des pays) apporte quelques précisions sur la proportion des ventes en ligne des entreprises rapportées à leurs chiffres d affaires, dans quelques pays en Les données montrent que les ventes sur Internet atteignent au maximum 1,7% du total des ventes des entreprises dans les pays enquêtés. En associant l EDI, la proportion des ventes en ligne atteint 11% en Suède mais seulement 1% en Italie. L appréciation exacte du volume monétaire des ventes des entreprises en commerce électronique demeure difficile. Les données concernant les achats sont plus accessibles. Cependant leur volume observable n est naturellement pas symétrique de celui des ventes, d une part parce que l on vend à la fois aux particuliers et aux entreprises, et d autre part parce que l on peut acheter ou vendre hors frontières : autrement dit, on ne peut nullement déduire des chiffres de ventes à partir des montants des achats électroniques des entreprises. 16 IDATE / Proposition mai 2002

17 Tableau de bord du commerce électronique - Synthèse 4.2. Acheter en commerce électronique : le «B2B» Les résultats de l enquête annuelle d entreprises (EAE) de l INSEE indiquent que les entreprises des secteurs de services et de commerce pratiquent peu les achats en ligne (moins de 1% de l ensemble des entreprises) comparativement aux entreprises industrielles. Parmi les entreprises des secteurs de services réalisant des achats en ligne, une grande proportion d entre elles appartiennent aux secteurs de l informatique (8,8%), des agences de voyages (5,1%), de l assurance (2,2%) et des services fournis aux entreprises (2,1%). A noter que la quasi-totalité des entreprises des secteurs de commerce - pratiquant des échanges électroniques - réalisent des achats en ligne mais celles-ci ne représentent que 0,7% de l ensemble des entreprises du secteur du commerce. Proportion des entreprises des secteurs de services et de commerce réalisant des achats en ligne par EDI et internet, en France, en 2000, par secteur détaillé. Blanchisseries, teintureries Location sans opérateur Assainissement, voirie, gestion de déchets Hôtels et restaurants Activités immobilières Services fournis principalement aux entreprises Auxiliaires d'assurance Audiovisuel Postes et télécommunications Agences de voyage Activités informatiques Ensemble SERVICES Commerce et réparation automobile Commerce de détail Commerce de gros et intermédiaires du commerce Ensemble COMMERCE 0 0,1 0,5 1,3 0,6 2,1 0,5 2,6 2,1 3,3 2,2 3,6 1,7 4 1,9 0,9 0,5 0,7 0,7 2,7 2,9 6,4 5,1 9,9 8,8 16, % des entreprises du secteur réalisant des achats en ligne % des entreprises du secteur pratiquant des échanges électroniques Source : INSEE, EAE 2000 Parallèlement la proportion des achats électroniques des entreprises est encore faible et très variable entre les secteurs de services et de commerce. Hormis le secteur de l'assainissement dont le petit nombre d'entreprises pratiquantes incite à la prudence, et les blanchisseries teintureries qui ne font rien, les parts des achats réalisés par la voie électronique s'étagent de 1 à 47 %, avec des pourcentages généralement très inégaux par secteur. Les achats sont en effet plus importants du côté des activités de commerce, des hôtels et des restaurants que des autres activités enquêtées (agences de voyages, auxilliaires d assurance, ) mai 2002 IDATE / Proposition 17

18 Tableau de bord du commerce électronique - Synthèse Proportion des achats réalisés par EDI et internet dans les entreprises du secteur des services et de commerce en 2000 en France, par secteur détaillé Assainissement, voirie, gestion de déchets Activités immobilières Hôtels et restaurants Activités informatiques Agences de voyage Auxiliaires d'assurance Audiovisuel Services fournis principalement aux entreprises Postes et télécommunications Location sans opérateur Blanchisseries, teintureries Ensemble SERVICES Commerce et réparation automobile Commerce de gros et intermédiaires du commerce Commerce de détail Ensemble COMMERCE 0,1 0,8 1,6 1,7 1,0 5 0,1 4 0,1 4 0,3 2 0,1 1 0,0 1 0,0 0,5 1,3 2,5 0,6 1, % des achats des entreprises du secteur % des achats des entreprises pratiquant des échanges électroniques Source : INSEE, EAE, 2000 Les quelques données disponibles sur divers pays montrent que le pourcentage d entreprises qui achètent en commerce électronique est très significativement supérieur à celui des entreprises qui vendent, tous secteurs d activités confondus. Entreprises de toutes tailles réalisant des achats en ligne, par pays, 2 ème trimestre 2001 (en %) US CA GB DE AU SE FR IT JP Source : DTI International Benchmarking Study 2001 Le montant total des achats électroniques des entreprises dans le secteur manufacturier et de la grande distribution est à la fois considérable et très mal étudié. La quasi-totalité des sources 18 IDATE / Proposition mai 2002

19 Tableau de bord du commerce électronique - Synthèse s intéresse uniquement à l internet, voire aux achats réalisés de manière interactive sur le web, alors que l EDI (au travers, le plus souvent, de réseaux de télécommunication dédiés, même si ceux-ci migrent progressivement vers l internet) représente probablement plus de 80% du total. Ainsi, en France, IDC évaluait à 6,1 milliards d euros les achats électroniques des entreprises hors EDI en 2000, tandis qu Edifrance évalue grossièrement le total des achats EDI à 120 milliards d euros! Les chiffres américains confirmeraient cet ordre de grandeur : le commerce électronique, tous canaux confondus, y dépasserait milliards de dollars. Les estimations du commerce électronique «B2B» mondial s échelonnent cependant entre 345 et milliards de dollars en 2001, avec une médiane autour de milliards. mai 2002 IDATE / Proposition 19

20

21 Tableau de bord du commerce électronique Indicateurs de cadrage : Entreprises 1 - Indicateurs de cadrage : Entreprises mai 2002 IDATE / Proposition 21

22

23 Tableau de bord du commerce électronique Indicateurs de cadrage : Entreprises Indicateur 1.1 : Equipement des entreprises en micro-ordinateurs France Nombre moyen de micro-ordinateurs par PME de 6 à 200 salariés de 1998 à 2001 (fin d'année) Source : BNP Paribas Lease Group 2001 Nombre moyen de micro-ordinateurs par PME de 6 à 200 salariés par secteur de 1998 à 2001 (fin d'année) Services Commerce de gros Industrie Commerce de détail Transport BTP Source : BNP Paribas Lease Group 2001 mai 2002 IDATE / Proposition 23

24 Tableau de bord du commerce électronique Indicateurs de cadrage : Entreprises International Nombre moyen de micro-ordinateurs par PME de 6 à 200 salariés en 2001 (fin d'année) G4 DE ES FR IT Source : BNP Paribas Lease Group 2001 Définition : Nombre moyen de micro-ordinateurs par entreprise Méthodologie : France et International : BNP Paribas Lease Group 2001: L enquête BNP Paribas Lease Group cible les PME/PMI de 6 à 200 salariés appartenant au secteur marchand (sauf l agriculture) dans quatre pays européens. Pour la France, les résultats portent sur 4677 réponses obtenues à partir de questionnaires envoyés par voie postale. Pour les autres pays (Allemagne, Espagne, Italie) les résultats portent sur 1823 réponses obtenues à partir d un questionnaire administré par téléphone auprès de 1500 entreprises par pays. La dernière enquête a été réalisée en novembre BNP PARIBAS Lease Group : Commentaires France : Les PME (100% dans les PME de plus de 20 salariés en 2001) disposent à 98% d au moins un micro-ordinateur selon l enquête BNP Paribas Lease Group. L équipement en micro-ordinateurs des PME-PMI de 6 à 200 salariés est quasiment terminé en France. Plus intéressant, le nombre moyen de micro-ordinateurs par entreprise de 6 à 200 salariés est de 10 en 2001 en augmentation de 1 point par rapport à 2000 et On constate également que plus on est nombreux dans une entreprise, moins le nombre d ordinateurs par personne est élevé. Par secteur d activités, les PME-PMI des Services et du Commerce de gros sont en moyenne les mieux équipées en micro-ordinateurs. International : L enquête BNP Paribas Lease Group réalisée sur quatre pays montre que l Allemagne arrive en tête du classement avec 12 micro-ordinateurs en moyenne par entreprise suivie par l Espagne (11) et la France (10). Le nombre moyen de micro-ordinateurs par entreprise est le plus faible en Italie (7) selon BNP Paribas. Ce retard apparent de l Italie est sans doute lié au grand nombre de TPE. Tendances 2002 : Les entreprises de toutes tailles bénéficient d un haut niveau d équipement en micro-ordinateurs dans l ensemble des pays (95%). L évolution devrait tendre vers une diminution des disparités en matière d équipement entre les secteurs d activités. 24 IDATE / Proposition mai 2002

SOMMAIRE. Table des Illustrations

SOMMAIRE. Table des Illustrations SOMMAIRE 1. Mesurer le commerce électronique...2 1.1. Pourquoi?... 2 1.2. Définir le commerce électronique...2 1.3. Comment mesurer?...2 2. Les entreprises et le commerce électronique...3 2.1. L équipement

Plus en détail

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014

Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bonnes performances TIC pour la Belgique selon le Baromètre de la société de l information 2014 Bruxelles, le 10 septembre 2014 Le SPF Economie publie l édition 2014 de son Baromètre annuel de la société

Plus en détail

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique observatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique OBservatOire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

La publication, au second

La publication, au second Les entreprises industrielles françaises de plus en plus impliquées dans les NTIC Malgré l adoption accélérée des différents outils des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC)

Plus en détail

Mise à jour du Tableau de bord du commerce électronique

Mise à jour du Tableau de bord du commerce électronique Mission pour l Economie Numérique Ministère délégué à l Industrie DiGITIP Service des études et des statistiques industrielles Mise à jour du Tableau de bord du commerce électronique Mission pour l Economie

Plus en détail

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Bruxelles, le 25 juin 2013 Le SPF Economie publie annuellement un baromètre global de la société de l information. Les résultats

Plus en détail

du numérique Édition 2015

du numérique Édition 2015 ÉTUDES ÉCONOMIQUES CHIFFRES CLÉS du numérique Édition 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Secteur producteur - Emploi Nombre d entreprises dans le secteur des TIC* Nombre d unités légales en 2013 Industrie

Plus en détail

Les chiffres des entreprises bas-normandes

Les chiffres des entreprises bas-normandes Les chiffres des entreprises bas-normandes Équipements et connexion Sommaire 1 - Équipement des entreprises en ordinateur et en connexion internet........ 15 2 - Les types de connexions internet dans les

Plus en détail

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Yohan Baillieul* Lorsqu elles achètent des prestations de services, les administrations s adressent autant à des petites

Plus en détail

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Un premier semestre en deux temps : recul au premier trimestre et stabilisation au second semestre. Les investissements

Plus en détail

Téléphonie fixe Europe : en 2012, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus

Téléphonie fixe Europe : en 2012, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus Vision La newsletter de l Omsyc Téléphonie fixe Europe : en 212, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus Les données utilisées pour la rédaction de cette lettre sont issues de la Database

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Sonia Besnard, Pascale Chevalier, Patrice Victor, Insee Pays de la Loire Danièle Guillemot, Yusuf Kocoglu, Centre d études de l emploi En France,

Plus en détail

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique USAGES DES TIC - ENTREPRISES ÉQUIPEMENT NUMÉRIQUE Utilisation des TIC en 2013 des entreprises France

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie.

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie. Introduction Une entreprise en quête de pérennité et de croissance ne peut plus aujourd hui s offrir le luxe de renoncer à une présence sur le Web. Guéri des fantasmes, désillusions et spéculations qui

Plus en détail

Vendredi 27 novembre 2015-10h30

Vendredi 27 novembre 2015-10h30 Vendredi 27 novembre 15-1h3 Luc Rousseau Vice-président du Conseil général de l économie (CGE) Martine Lombard, Membre du Collège de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

L intégration des TIC est encore incomplète dans les entreprises

L intégration des TIC est encore incomplète dans les entreprises L intégration des TIC est encore incomplète dans les entreprises Sonia Besnard, Chantal Biré et Patrice Victor* Presque toutes les entreprises d au moins dix salariés sont connectées à l internet, en France

Plus en détail

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce Etude réalisée pour le compte de la Fédération des Entreprises de Vente A Distance (FEVAD) Synthèse des résultats L emploi dans la VAD et

Plus en détail

Chapitre 1 Les différents aspects du

Chapitre 1 Les différents aspects du Chapitre 1 Les différents aspects du marketing des services Mieux comprendre les services d un point de vue économique et marketing Notre recours aux services est si fréquent, diversifié et quotidien que

Plus en détail

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives Les USAGES DES TIC dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives é d i t i o n 2 0 0 9 1 Des ÉQUIPEMENTS qui se sont généralisés Une informatisation qui a atteint un seuil L

Plus en détail

Promouvoir l économie numérique : l enjeu de l emploi dans les industries créatives

Promouvoir l économie numérique : l enjeu de l emploi dans les industries créatives RÉSUMÉ Mars 2010 Promouvoir l économie numérique : l enjeu de l emploi dans les industries créatives de l UE TERA Consultants L étude a été réalisée par TERA Consultants, un cabinet de conseil indépendant

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Baromètre de la société de l information

Baromètre de la société de l information Baromètre de la société de l information BAROMÈTRE DE LA SOCIETE DE L INFORMATION (2014) http://economie.fgov.be L édition 2014 du Baromètre de la société de l information est disponible sur le site web

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 Bruxelles, le 16 juillet 2015 Vous pouvez désormais consulter l édition 2015 du Baromètre annuel de la société

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME EN FRANCE, L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE EST CRÉATRICE D EMPLOIS ET DE CROISSANCE MAIS POURRAIT REPRÉSENTER ENCORE PLUS AU REGARD

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que :

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que : NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Mars 2008 Enseignements de la 16 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences sensibles entre générations d internautes

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

2 e édition. Etude réalisée en partenariat avec

2 e édition. Etude réalisée en partenariat avec 2 e édition M A R S 2 0 0 9 Etude réalisée en partenariat avec En 2008, Ciel, N 1 français des logiciels de gestion pour petites entreprises, innovait en créant le Baromètre Ciel de l Informatisation des

Plus en détail

Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais

Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais Synthèse de l étude régionale

Plus en détail

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet *

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet * culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Synthèse de l étude Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Etude réalisée pour la FEVAD, La Poste, Move, Reed exposition A l occasion de la quatorzième édition du salon VAD e-commerce, le rendezvous

Plus en détail

Analyse statistique 1993 à 1998

Analyse statistique 1993 à 1998 Technologies de l information et des communications (TIC) Analyse statistique 1993 à 1998 Juillet 2000 Secteur du spectre, des technologies de l information et des télécommunications Industrie Canada VISITEZ

Plus en détail

La Belgique se numérise encore en 2010

La Belgique se numérise encore en 2010 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 23 février 2011 La Belgique se numérise encore en 2010 La révolution numérique ne cesse de gagner du terrain en Belgique :

Plus en détail

NOTE D INFORMATION n 01 Janvier 2014

NOTE D INFORMATION n 01 Janvier 2014 DIRECTION DE L ÉVALUATION, DE LA PROSPECTIVE, ET DE LA PERFORMANCE DEPP NOTE D INFORMATION n 1 Janvier 214 La dépense par élève ou étudiant pour un parcours dans l enseignement scolaire ou supérieur en

Plus en détail

7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH. )LFKHSpGDJRJLTXH

7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH. )LFKHSpGDJRJLTXH 5HVVRXUFHVSRXUOHVHQVHLJQDQWVHWOHVIRUPDWHXUVHQIUDQoDLVGHVDIIDLUHV $FWLYLWpSRXUODFODVVH')$ &UpGLW-RHOOH%RQHQIDQW -HDQ/DFURL[ 7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH )LFKHSpGDJRJLTXH $FWLYLWp /HFRPPHUFHHQOLJQH &RPSUpKHQVLRQpFULWH

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008 Baromètre annuel vague 4-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010 Gestion des cabinets d'expertise comptable Octobre 2010 Sommaire Avant-propos... 2 Synthèse en quelques chiffres... 2 Les cabinets sans salariés... 2 Les cabinets de 1 à 49 salariés... 2 Le chiffre d affaires

Plus en détail

L usage des TIC en entreprise

L usage des TIC en entreprise L usage des TIC en entreprise Comparaison entre microentreprises et sociétés d au moins 10 personnes Elvire Demoly Responsable des enquêtes TIC entreprises Les enquêtes TIC Une enquête européenne annuelle

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 24 février 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 24 février 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 24 février 12 L ACCES DES BELGES A L INTERNET CONTINUE DE PROGRESSER En 11, 77% des ménages avaient un accès à internet, majoritairement à large bande. Cela ressort des

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

1 - Salaires nets tous secteurs confondus

1 - Salaires nets tous secteurs confondus N 627 Résultats l enquête annuelle sur les s auprès s entreprises - Mai 2011 - L enquête annuelle sur les s auprès s entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés ci-ssous.

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

Analyse de l enquête de Statistique Canada. Recours au commerce électronique et utilisation des technologies de l information et des communications

Analyse de l enquête de Statistique Canada. Recours au commerce électronique et utilisation des technologies de l information et des communications Contexte Analyse de l enquête de Statistique Préparé par la direction générale du commerce électronique - Industrie Recours au commerce électronique et utilisation des technologies de l information et

Plus en détail

5. Information et accès aux moyens de paiement

5. Information et accès aux moyens de paiement 5. Information et accès aux moyens de paiement Cette dernière partie mobilise des méthodes d analyse des données, permettant de mieux comprendre comment s articulent d une part l accès aux différents services

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

PRÉLÈVEMENTS SUR LE TRAVAIL : l exception française?

PRÉLÈVEMENTS SUR LE TRAVAIL : l exception française? PRÉLÈVEMENTS SUR LE TRAVAIL : l exception française? Comparaison dans 8 pays européens Pour un couple avec 2 enfants Pour un célibataire 12 septembre 2014 METHODOLOGIE Objectif Evaluer la pression des

Plus en détail

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Les Jeunes & le Crédit à la Consommation

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Les Jeunes & le Crédit à la Consommation Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO Les Jeunes & le Crédit à la Consommation Étude de SOFINCO Novembre 2008 Synthèse Avec 14 millions d individus, les 18-34 ans représentent 28% de la population

Plus en détail

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC?

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? Evolution des principaux indicateurs par secteur d activité 1 ère édition V1.0 - Septembre 2008 Cabestan 4-6 rue Gambetta 93583 Saint-Ouen

Plus en détail

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 LES DERNIERES TENDANCES MEDIAS ET NUMERIQUES Département Télécoms Cinéma et Comportements Médias Sommaire Contexte et Objectifs...3 Contenu du dossier...4

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

Le déclin de l industrie en France

Le déclin de l industrie en France Le déclin de l industrie en France Le but de ce dossier pédagogique est de comprendre les causes de la désindustrialisation en France. Il faut distinguer quatre phénomènes : i) les gains de productivité,

Plus en détail

Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA

Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA Sommaire 1. A propos de l étude Choix concurrentiels 2008 2. Comparaison entre pays 3. Résultats

Plus en détail

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS Réalité, tendances et comparaisons des marchés publicitaires espagnols et français en. ETUDE 2005 REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS - 1 -

Plus en détail

Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient

Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient Après une année 2011 stable, les recettes publicitaires des médias enregistrent, en valeur nette, une baisse significative de - 4,6%

Plus en détail

Rapport statistique des télécommunications au Luxembourg pour l année 2009

Rapport statistique des télécommunications au Luxembourg pour l année 2009 Rapport statistique des télécommunications au Luxembourg pour l année 29 Le rapport statistique des télécommunications pour l'année 29 se base sur des informations statistiques fournies par les opérateurs

Plus en détail

Ministère de l Économie, des Finances et de l Emploi

Ministère de l Économie, des Finances et de l Emploi Ministère de l Économie, des Finances et de l Emploi Service des études et des statistiques industrielles Tableau de bord des TIC et du commerce électronique entreprises ménages décembre 27 actualisation

Plus en détail

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Pour la 8 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

Marchand de biens 2014-2015

Marchand de biens 2014-2015 Marchand de biens 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L effort de formation des entreprises du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

Raymond Heitzmann et Martine Dayan

Raymond Heitzmann et Martine Dayan Mission pour l économie numérique Tableau de bord du commerce électronique Décembre 2004 6 è édition Mise à jour et réalisation Raymond Heitzmann et Martine Dayan Services des études et des statistiques

Plus en détail

1. Les comptes de dépôt et d épargne

1. Les comptes de dépôt et d épargne 1. Les comptes de dépôt et d épargne 1.1 Les comptes de dépôt 1.1.1 Le taux de possession d un compte de dépôt Le premier constat est celui d un accès important aux comptes de dépôt, quelle que soit la

Plus en détail

Indicateur n 9 : Nombre de consultations de professionnels de santé pat habitant

Indicateur n 9 : Nombre de consultations de professionnels de santé pat habitant 38 Indicateur n 9 : Nombre de consultations de professionnels de santé pat habitant Sous-indicateur n 9-1 : nombre de consultations de médecins par habitant (omnipraticiens et spécialistes, y compris consultations

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte 2014-2015 Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation de la profession 8 1. Définition... 8 2. Accès à la profession... 8 a. Conditions d ouverture... 8 b. Demande

Plus en détail

zanox Mobile Performance Barometer 2015 :

zanox Mobile Performance Barometer 2015 : zanox Mobile Performance Barometer 2015 : Les transactions réalisées à partir des terminaux mobiles (Smartphones & tablettes) ont atteint un nouveau record en Q4 2014 avec une progression de 128% de septembre

Plus en détail

CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015

CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015 2 CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015 L étude de la gestion du risque clients par secteur d activité MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE OBJECTIFS DE L ÉTUDE Bon nombre de professionnels de la relation financière clients

Plus en détail

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41 BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE Gestion et relation clientèle U41 SESSION 2012 Durée : 3h30 Coefficient : 4 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

Printemps 2015 : Aperçu des 5 grandes tendances

Printemps 2015 : Aperçu des 5 grandes tendances + Printemps 2015 : Aperçu des 5 grandes tendances Sommaire des dernières constatations de l OTM Publication : Le 25 juin 2015 Marque de commerce de CBC/Radio-Canada Pour distribution interne uniquement.

Plus en détail

Les Annonceurs et l affiliation en France

Les Annonceurs et l affiliation en France Les Annonceurs et l affiliation en France Publication Mars 2011 Copyright 2011 Collectif des Plateformes d Affiliation Tous droits réservés Reproduction soumise à autorisation Table des matières i. A propos

Plus en détail

Télécoms d Entreprises : à quand l ouverture à la vraie concurrence?

Télécoms d Entreprises : à quand l ouverture à la vraie concurrence? Télécoms d Entreprises : à quand l ouverture à la vraie concurrence? Le marché français des télécommunications d entreprises : structure et état des lieux Guillaume GOUDARD Directeur d étude g.goudard@idate.org

Plus en détail

Commerce électronique et impact économique

Commerce électronique et impact économique Commerce électronique et impact économique 11 juin 2015 En collaboration avec : Croissance des ventes au détail La valeur des ventes au détail 2013 (en milliards) 2014 (en milliards) Total des ventes au

Plus en détail

Cet article s attache tout d abord

Cet article s attache tout d abord Méthodes internationales pour comparer l éducation et l équité Comparaison entre pays des coûts de l éducation : des sources de financement aux dépenses Luc Brière Marguerite Rudolf Bureau du compte de

Plus en détail

Les innovations dans les services marchands : avant tout liées aux nouvelles technologies

Les innovations dans les services marchands : avant tout liées aux nouvelles technologies Les innovations dans les services marchands : avant tout liées aux nouvelles technologies Christian Cordellier* Parmi les entreprises de services marchands d au moins dix salariés, 48 % déclarent avoir

Plus en détail

Tableau de Bord Fixe

Tableau de Bord Fixe Instance Nationale des Télécommunications Tableau de Bord Fixe Suivi des principaux indicateurs du marché de la téléphonie fixe en Tunisie Sommaire 1. Parc global......... 2 1.1. RTC........... 5 1.2.

Plus en détail

L ouverture à l international des entreprises de services

L ouverture à l international des entreprises de services L ouverture à l international des entreprises de services Pascale Pietri* Par nature, les secteurs des services sont moins tournés vers les marchés extérieurs que les secteurs industriels. Néanmoins en

Plus en détail

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS Communiquer en entreprise Votre guide SMS Pourquoi le SMS est-il si efficace? Quelque soit l activité de votre entreprise il est important que vous puissiez communiquer efficacement avec vos clients, fournisseurs

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Faits marquants en 2008-2009 - La rentabilité économique recule mais demeure satisfaisante - L investissement ralentit

Plus en détail

Conclusions de la 13 ème vague de l étude NetObserver Europe : de grandes disparités dans les usages Internet des Européens.

Conclusions de la 13 ème vague de l étude NetObserver Europe : de grandes disparités dans les usages Internet des Européens. L actualité des études online Communiqué de presse Septembre 2006 Conclusions de la 13 ème vague de l étude NetObserver Europe : de grandes disparités dans les usages Internet des Européens. Les internautes

Plus en détail

Endettement des jeunes adultes

Endettement des jeunes adultes Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS 20 Situation économique et sociale de la population Neuchâtel, Août 2012 Endettement des jeunes adultes Analyses complémentaires

Plus en détail

Bulletin mensuel sur le marché du travail

Bulletin mensuel sur le marché du travail Technologie numérique et utilisation d'internet, 2013 Les entreprises canadiennes ont vendu pour plus de 136 milliards de dollars de biens et de services sur Internet en 2013, en hausse par rapport à 122

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail