édito sommaire Françoise Rossignol, Maire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "édito sommaire Françoise Rossignol, Maire"

Transcription

1

2 édito Françoise Rossignol, Maire U ne fin d année scolaire, c est un peu un temps de bilan. Un bilan, cette année, sur fond de crise et d inquiétudes. Crise de l économie réelle où l «argent roi» semble triompher de tout, au mépris même de l individu. Un projet de réforme des retraites, nécessaire, mais mené à la hussarde quelques jours avant la période des vacances. Et puis de vraies incertitudes quant aux compétences et aux ressources des collectivités territoriales Mais un bilan de six mois, riche de travail et d activités municipales. Travail d attention et d accompagnement au quotidien des dainvillois : ramassage des déchets verts pour les plus de 60 ans, carte de bus jeunes collégiens (nous vous en reparlerons), soutien appuyé et permanent aux écoles et à la vie associative, sport pour tous... Avec le souci constant que l offre de services, les animations soient de qualité tout en étant largement accessibles à tous les dainvillois. Le magnifique succès de la fête des Portefaix, fruit de la formidable mobilisation de toutes les associations et de tous les bénévoles aux côtés des services municipaux, en est le symbole. Richesse, diversité des activités, gratuité, sourire et bonne humeur générale. Merci à tous! Travail, présence au quotidien, le tout dans un optimisme raisonné et dans de strictes limites budgétaires. Oui il nous faut compter! Le temps n est pas au gaspillage et les chiffres qui vous sont présentés vous démontrent toute la vigilance et la rigueur apportées à nos finances communales. Préparation également du Dainville de demain, ou d après-demain. Et ce reflets vous rappelle les grands dossiers en cours d élaboration : Les travaux de la Mairie et de la salle des Aînés (spectaculaire mais indispensable!). L impressionnante phase de démolition est presque achevée et la reconstruction va démarrer immédiatement ; Le chantier de l avenue Mermoz, un chantier piloté par la Communauté Urbaine d Arras qui nous concerne au plus près. Des nuisances à gérer au quotidien sur un axe commercial sensible, mais au final une réelle amélioration du cadre de vie et des conditions de sécurité ; Et toujours l urbanisme. Pas d urbanisme sans vision à moyen ou à long terme. Souvenons nous que les belles réalisations de la Place de la Mairie, de la rue de la République (Pas de Calais Habitat) ou de l avenue Mermoz (Logement Rural) par exemple n ont pu voir le jour que grâce à l action volontariste de nos prédécesseurs. Je souhaite donc que le travail engagé pour l élaboration du Plan Local d Urbanisme (PLU), qui vous sera présenté lors de nouvelles réunions de concertation dès la rentrée, débouche sur un véritable temps d échanges, pour une vision partagée de notre avenir communal. C est donc avec fierté que l équipe municipale vous présente ce 16 ème Reflets. Parcourez ces pages, prenez le temps de découvrir ou de redécouvrir, interpellez-nous! sommaire p.2 P. 3 > aménagement général Aménagement de la Ferme Saint Jean, Travaux de la Rue Mermoz, Quartier Broussais, Plan Local d Urbanisme. P. 7 > travaux Cadre de vie et confort améliorés à l école Daudet, Modernisation de l Allée Pascal, Rénovation des locaux du Presbytère, Des travaux d hiver pour un embellissement d été, De nouveaux mobiliers. P. 8 > environnement Nouveau service expérimental de ramassage des déchets verts, Les autres moyens mis à votre disposition. P. 9 > finances Zoom sur le budget primitif 2010, Le budget en chiffres (les recettes et les investissements), Les impôts locaux. P. 11 > affaires scolaires Classes de neige, Visio-conférence échanges, Festival de la BD, Car à pattes, Du côté des écoles municipales. P. 14 > enfance - jeunesse Les centres de loisirs, La formation BAFA, Et toujours les sorties entre copains. P. 15 > animations Concert de l orchestre national de Lille, Concert de printemps, Concert Rétina, A la découverte du Rajasthan, Les foulées dainvilloises, Repas des plus de 70 ans, Voyage des aînés à la Coupole, La fête des Portefaix. P. 17 > événements Cérémonies patriotiques, Noces d Or, Médaille de la famille, Médaille d honneur du travail, Médaille d honneur agricole, Médaille d honneur communale, Arts et Lettres. P. 19 > civisme Dainville doublement réompensée, Vitesse limitée, Comdamnons les tags et les dégradations multiples. P. 20 > vie pratique L été à Dainville (les horaires), Opération tranquillité vacances, Les nouveaux tarifs à Dainville.

3 aménagement général Des projets importants en cours pour la commune. Où en sommes-nous? L aménagement de la ferme St Jean un projet qui se concrétise Le Verger conservatoire Malgré des conditions climatiques hivernales difficiles, les plantations ont été réalisées dans d excellentes conditions à la fin du mois de mars. Nos équipes des services techniques, toujours accompagnées de la précieuse collaboration des techniciens du Centre Régional de Ressources Génétiques, ont assuré la maîtrise totale de l opération. Ils trouvent également là un support pédagogique idéal : floraison des arbres fruitiers, fertilisation, pollinisation par les insectes des enchaînements naturels de la vie qui n auront bientôt plus de secret pour eux. Notre verger municipal comporte désormais 84 nouveaux arbres fruitiers (pommiers, poiriers, pruniers,.) dont une partie cultivée en espalier. Ils seront complétés par leurs congénères issus des greffons prélevés dans les plus anciennes propriétés de la commune et aujourd hui confiés aux soins de professionnels avertis. A la périphérie du parc, plus de 530 arbustes d essences locales et champêtres, à vocation mellifères (plantes qui produisent des substances récoltées par les insectes butineurs pour être transformées en miel) apporteront nourriture et refuge à nos abeilles. Cette haie est complétée de prairies fleuries qui apporteront couleurs et odeurs à l ensemble du site. Clin d œil à nos amis anglais de Whitstable (et aux amateurs de bière) : une plantation de vingt pieds de houblon a été effectuée lors de leur visite dans le cadre de la Fête des Portefaix. Nos jeunes écoliers ne sont pas en reste. Il leur fallait marquer de leur empreinte cette étape importante de la vie du site. Accompagnés de leurs enseignants, ils se sont naturellement associés à l opération de plantation et auront à cœur de veiller au bon développement de leur arbre favori Autres aménagements... Les services municipaux procèdent également à l installation de dispositifs d éclairage sur l allée centrale du site (8 bornes à LED destinées à limiter la consommation électrique) ainsi que sur les bâtiments (leurs accès seront éclairés par projecteurs munis de systèmes de détection). Samedi 11 septembre 2010 A noter sur vos tablettes Inauguration de l espace Ferme Saint Jean Ouverture officielle du parc avec : > Visite du verger et du rucher > Extraction de miel > Marché de produits régionaux > Animations diverses autour de l arbre, de l abeille, de la nature... Reflets n 16 - Juillet 2010 p.3

4 aménagement général L arrivée des abeilles un grand moment Nos abeilles ont pris possession de leurs nouveaux appartements du rucher-école au début du mois de mai. Les apiculteurs du Syndicat Apicole Artésien ont profité d une journée de formation pratique pour assurer le transfert des essaims. Elles se sont vite appropriées le site et font l objet d une veille et de soins attentifs de la part de nos hommes costumés. Grandes travailleuses, elles devraient nous fournir le résultat de leur première saison de labeur en septembre prochain. Le saviez-vous? Les communautés d abeilles comprennent trois types d individus anatomiquement différents : la reine (femelle), les faux bourdons (mâles) et les ouvrières (femelles stériles). La reine est la seule femelle fertile de la communauté. Elle est donc la mère de tous les individus qui la composent : les faux bourdons, les ouvrières et les futures reines. Sa capacité à pondre est très importante. Sa production journalière dépasse souvent œufs. Les ouvrières sont toujours beaucoup plus nombreuses que les mâles. Dans la ruche d une région tempérée, le nombre d ouvrières est compris entre et individus au printemps, mais peut dépasser au début de l été. Elles sécrètent la cire, construisent les alvéoles, récoltent le nectar, le pollen et l eau, transforment le nectar en miel, nettoient la ruche et, si nécessaire, la défendent contre les prédateurs. Le mâle des abeilles domestiques, ou faux bourdon, ne porte pas d aiguillon : il est donc sans défense. Sa seule fonction est de s accoupler avec les nouvelles reines. Quand l automne approche, chassés de la ruche par les ouvrières, ils sont condamnés à mourir. Travaux de la rue Mermoz Ultimes efforts pour la dernière phase de transformation d un axe majeur Depuis le début du mois d avril et avec la mise en place d un seul sens de circulation, a débuté la phase la plus délicate de l opération d aménagement. Cette étape s accompagne de contraintes inévitables pour les riverains et les commerces. Avec l ensemble des partenaires associés à l opération (Communauté Urbaine d Arras, Conseil Général, ville d Arras) et en fonction de l avancement des travaux, des ajustements sont régulièrement mis en œuvre afin de réduire au maximum les perturbations occasionnées. La fin des travaux reste programmée pour le mois de novembre. Sécurité, esthétique, piste cyclable et stationnement seront alors au rendez vous. Dainville Arras p.4

5 travaux Rappelez-vous... Courant 2009, la commune de Dainville a engagé une étude d urbanisme sur les terrains situés entre la rue Broussais et l arrière des équipements installés sur l avenue de l hippodrome (collège Diderot et maison de Retraite). Un cabinet d études spécialisé a été retenu avec pour principale mission d apporter un certain nombre d éléments indispensables à la réussite de l opération globale à vocation essentielle d habitat : mixité sociale, mélange de générations, intégration au Dainville existant, cadre de vie, développement durable Lors de deux réunions publiques (juillet et septembre 2009), vous avez été nombreux à vous exprimer et avez souhaité valider certaines orientations ou principes d aménagement : > Faire de la rue Broussais un axe majeur de déplacements doux, > Conserver l image urbaine et paysagère de Dainville. Maintenir une présence appuyée d espaces verts, > Organiser une transition favorisant l intégration du futur secteur aux quartiers environnants, > Répondre aux attentes et aux besoins de la population, par la réalisation de nouveaux types de logements, > Développer une réelle mixité sociale et générationnelle, > Développer les activités, services et équipements de proximité utiles au nouveau secteur et à ses nouveaux arrivants, > Valoriser les qualités du site. Schéma de principe de ce que pourrait être la rue Broussais Quartier Broussais une opération prioritaire Depuis La commune de Dainville est désormais devenue propriétaire des terrains de la première tranche. Ces terrains d une superficie d un peu plus de 10 hectares appartenaient au Conseil Général du Pas de Calais et ont été achetés en fin d année > Des fouilles archéologiques préventives obligatoires ont également été menées Age de bronze? A suivre Et maintenant? La commune propriétaire des terrains se trouve en situation privilégiée pour s assurer de la réalisation d opérations conformes aux attentes exprimées par la population lors des réunions publiques. Il convient en effet d être attentif : les priorités affichées par un opérateur privé peuvent en effet diverger sensiblement de celles souhaitées par une collectivité. C est cette pratique de maîtrise du foncier qui a déjà été mise en œuvre à plusieurs reprises sur les opérations importantes de la commune. Au final, cette maîtrise permettra de faire infléchir les orientations d aménagement vers un projet dont les prémices ont été découvertes et discutées par les dainvillois. La suite de l opération? La Communauté Urbaine d Arras (CUA) qui, statutairement, dispose de la compétence zone d habitat est seule habilitée à poursuivre la démarche engagée aux côtés de la commune. Le site dainvillois est aujourd hui reconnu comme zone prioritaire à aménager à court terme. La CUA vient d assurer la poursuite des études opérationnelles (il convient d affiner les caractéristiques techniques et financières de l opération globale). Un aménageur sera désigné au terme de cette étude. Il sera chargé de réaliser les voiries et les équipements nécessaires aux constructions. Mais nous reviendrons vers vous à ce sujet Quand interviendra la revente des terrains? Rester propriétaire des terrains et ne les céder qu au fur et à mesure de l avancement des aménagements apporte inévitablement une plus grande maîtrise de l opération. La revente interviendra donc le plus tardivement possible et intégrera au final les frais financiers qui lui sont rattachés. Une opération qui, à terme, ne grèvera donc pas le budget communal. Phase 1 Fouilles archéologiques Reflets n 16 - Juillet 2010 p.5

6 aménagement général Le plan local d urbanisme un rendez-vous à ne pas manquer Lancé début 2009, notre Plan local d urbanisme est entré cette année dans sa phase de concertation. Le bureau d études missionné a produit deux documents importants : le diagnostic territorial ainsi qu une approche environnementale de l urbanisme. C est à partir de ces données objectives que la construction d un Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) a été engagée. Ce PADD traduit en orientations d urbanisme et d aménagement la stratégie voulue Un développement harmonieux et maîtrisé : l enjeu du nouveau plan local d urbanisme au niveau local : il est l expression claire du projet communal pour les 10 années à venir. L ensemble de ces documents a été présenté à la population lors d une réunion publique au cours du mois de janvier et il reste consultable en Mairie auprès du Service Urbanisme. Ces documents ont aussi donné lieu à débat en Conseil Municipal et en Conseil Communautaire (CUA). Aujourd hui les travaux portent sur le Plan de Zonage et sur le Règlement afin de répondre aux questions : > Où construire? > Que construire? > Comment construire? L ensemble sera soumis à votre consultation en septembre prochain et après enquête publique, mis en application en septembre p.6

7 travaux Cadre de vie et confort améliorés à l école Daudet Les travaux de rénovation de l école Daudet se sont poursuivis durant les vacances de février et de pâques. L ensemble des classes dispose désormais d un éclairage contrôlé (qui s adapte à l intensité lumineuse ambiante et à l occupation de la pièce), de faux plafonds, qui améliorent indéniablement la qualité acoustique des salles, et de cloisons sécurisées. Le couloir a également été totalement rénové. Les travaux de mise en peinture seront achevés au cours des prochaines vacances. Modernisation de l allée Pascal Depuis le mois de mai, des travaux de rénovation de l éclairage public ont démarré. Les travaux d enrobés de la chaussée et des trottoirs suivront. Ces opérations de rénovation permettent de conserver des voiries et un cadre urbain de qualité. De nouveaux mobiliers Chacun d entre nous aime se promener dans les rues et sentiers de notre commune. Mais rien de plus désagréable que d y flâner en rencontrant des déchets et voir notre environnement abîmé. Des efforts importants sont menés inlassablement par la municipalité afin d embellir notre cadre de vie. Cette année, et pour faire suite à votre demande, ce sont également 16 poubelles complémentaires et un nouveau banc (boulodrome) qui ont été installés sur le territoire communal. Mais souvenons nous que : Ramasser, c est bien, mais ne pas jeter, c est mieux! Rénovation des locaux du Presbytère Dès les premiers grands froids, les apprentis de l association Regain ont commencé les travaux d aménagement du second étage du presbytère et de ses extérieurs (situé à côté de l église). Ils ont ainsi assuré notamment la métamorphose d un grenier inoccupé en un véritable local associatif. Cet important travail contribue à redonner au bâtiment son cachet d antan. Travaux d isolation, de plâtrerie, de peinture, de rejointoiement : rien n a échappé à ces agents motivés pour l aboutissement d un véritable parcours d insertion professionnelle. Ils ont reçu le soutien des équipes des services techniques, particulièrement pour la réalisation des travaux d électricité. Des travaux d hiver pour un embellissement d été Elagage, mulching (technique qui consiste à étaler au pied du végétal un matériau souvent naturel permettant de limiter la levée des mauvaises herbes), regarnissage en schistes des sentiers piétonniers, semis de prairies fleuries, plantations diverses : la période hivernale n a pas été de tout repos pour nos jardiniers communaux. Rénovation-extension de la mairie et de la salle des aînés, c est parti! Allons soyons francs : un pincement au cœur, oui! Mais une vraie nécessité Le projet vous avait été présenté lors de notre rencontre du 20 janvier Après une longue phase d études et de préparation, les travaux de démolition de la salle des aînés et des bureaux situés à l arrière de la mairie sont en cours. Et pendant ce temps, les services municipaux fonctionnent presque normalement. Une phase spectaculaire qui permet de mieux constater la déclinaison naturelle du terrain et d apprécier une vue inédite sur la salle de Musique. Amis photographes Mais dépêchez vous : Planning prévisionnel de l opération Mai 2010 Ordre de service Mois de préparation Juin 2010 Installation de chantier Juin - Juillet 2010 Démolition des bâtiments concernés Juin 2011 Livraison et prise de possession des nouveaux bâtiments (dont la nouvelle salle des aînés) Juin à novembre 2011 Réhabilitation du bâtiment historique Nov. - décembre 2011 Fin des travaux Reflets n 16 - Juillet 2010 p.7

8 environnement Service expérimental de ramassage des déchets verts Rappel d autres moyens mis à votre disposition Collecte des rebuts encombrants Elle est effectuée une fois par trimestre dans l ensemble des communes de la communauté. Point Info Déchets : Tél Prêt de bennes gratuit La Municipalité met à votre disposition, le week-end, des bennes pour vos opérations annuelles de tailles volumineuses. Elles sont à réserver à l avance : Services Techniques Tél Déchetterie fixe de l avenue de l Hippodrome Elle vous accueille > du 1 er mars au 31 octobre, du lundi au vendredi de 9 heures à 19 heures et le dimanche de 9 heures à 12 heures > du 1 er novembre au 28 février, du lundi au samedi, de 9 heures à 17 h 30 et le dimanche de 9 heures à 12 h 30 Vous étiez plusieurs à nous sensibiliser aux difficultés que vous rencontriez pour le portage de vos déchets verts lors de vos opérations de tontes ou de tailles d arbustes. Avec la collaboration de la Communauté Urbaine d Arras, du Conseil Général et à titre expérimental, la commune de Dainville a donc mis en place un nouveau dispositif de collecte à domicile depuis le mois d avril 2010 jusqu à la fin du mois d octobre. Cet accompagnement s adresse aux dainvillois de plus de 60 ans ou reconnus personne handicapée. Chaque lundi matin, ce sont aujourd hui près de 50 d entre vous qui bénéficiez d une aide adaptée moyennant une participation financière annuelle raisonnable (fourniture des sacs biodégradables nécessaires à la collecte). Collecte du verre Des bennes spécifiques sont installées : rue des Ecoles, rue de la République, rue Calmette, avenue Lavoisier, place De Gaulle, rue du 19 mars 1962, route de Berneville. Nettoyage des caniveaux Il est assuré 4 fois par an Prochains passages : du 20 au 24 septembre - du 6 au 10 décembre Espace Info Energie Comment réduire ma facture de gaz ou d électricité? Quels types d équipements choisir pour améliorer l efficacité énergétique de mon logement? L Espace Info Energie informe et conseille gratuitement les habitants de la Communauté Urbaine sur toutes les questions qui ont trait aux économies d énergie. Il informe aussi les particuliers sur les aides financières existantes, qu il s agisse de subventions ou de déductions fiscales. N vert : Mail : NOUVEAU Cette nouveauté constitue une véritable démarche solidaire, de développement durable et d insertion, tout en apportant un service supplémentaire à la population dainvilloise. Elle permet également d avancer dans une démarche environnementale par la valorisation de déchets verts. Renseignements : tél Service réalisé à la demande de la Municipalité par l association Regain, en collaboration avec la CUA et le Conseil Général Nouveau véhicule électrique La commune vient de s équiper de son 1 er véhicule électrique : > écologique (0 gr de CO 2 ) > économique 1,20 / 100 kms Ce véhicule compact et maniable, d une charge utile de 700 kg et de 1,10 m de large, est destiné aux espaces verts et à la propreté urbaine. Les activités de tontes et les travaux bruyants sont autorisés : les jours ouvrables de 8 h 30 à 19 h 00 les samedis de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h les dimanches et jours fériés de 10 h à 12 h p.8

9 finances zoom Zoom sur le budget primitif 2010 > Le budget en chiffres Recettes de fonctionnement Budget primitif 2010 total général Produit des 3 taxes locales 31 % Autres impôts et taxes (CUA, droits de mutation...) 37 % Voté le 29 mars dernier par le Conseil Municipal, le budget primitif a fixé les dépenses de la collectivité, tant en fonctionnement qu en investissement. Il s agit de prévisions qui pourront être ajustées en fin d année lors du vote du budget supplémentaire. Des orientations claires et volontaires Les temps sont difficiles et l avenir incertain. Mais la municipalité a décidé, cette année encore, de ne pas céder à la facilité alors que l économie locale a besoin d être soutenue. Les projets d investissements dans les travaux, ce sont autant de chantiers pour les entreprises de bâtiment, de travaux publics et leurs salariés. Autres recettes diverses 1 % Produits des services communaux (cantine, CLSH, garderies, revenu des immeubles...) 7 % Autofinancement 9 % Fonctionnement général de la commune 34 % Une hausse des taux limitée à 1 % Dotations et participations 24 % Dépenses de fonctionnement Budget primitif 2009 total général Amortissements 4 % Les impôts locaux Intérêt des emprunts 2 % Salaires et charges de personnel 51 % Les nouveaux taux applicables en 2010 sont : > Taxe d habitation : 11.83% > Taxe foncière sur le foncier bâti : % > Taxe foncière sur le foncier non bâti : % Mais il faut également plus que jamais compter. Même si la bonne santé financière de la commune et son très faible taux d endettement peuvent faire des envieux, il n est pourtant pas question, pour Dainville, de vivre au dessus de ses moyens. Recettes, dépenses, endettement comme chaque année la municipalité fait les additions et les soustractions avant de décider dans quelle mesure elle peut investir pour le développement de la commune et de ses habitants. D où vient l argent? D une part, une maîtrise rigoureuse et constante des dépenses de fonctionnement permet de maintenir leur progression à 1,94 % (masse salariale incluse). D autre part, une action volontariste de recherche de nouvelles sources de financement génère une hausse des recettes pour l année Ce qui permet au global de limiter la hausse des taux des taxes locales à 1 %. Au final, l épargne qui permet à la commune d investir sur ses fonds propres et d avoir une marge de manœuvre financière, va progresser et passer de à , dès l élaboration du budget primitif. Cette évolution permet d envisager un important programme d investissement. Celui-ci sera au demeurant partiellement couvert par l emprunt. Il est en effet une règle de bonne gestion que de financer les équipements importants sur une période identique à leur durée de vie. L endettement communal progresse donc légèrement mais reste plus que raisonnable. Les prévisions du budget primitif seront ajustées ou complétées en fin d année lors de la préparation du budget supplémentaire Reflets n 16 - Juillet 2010 p.9

10 finances 2006 > LES INVESTISSEMENTS Les bâtiments Cette année verra le démarrage des travaux de la mairie et de la salle des aînés. Démolition des bâtiments vétustes et réalisation du gros œuvre. L inscription budgétaire au budget primitif 2010 est de financés pour un tiers par l autofinancement et le reste par emprunt. Station vitalité P o u r s u i t e des aménagements sur le stade. Après l installation du city stade, des modules pour rollers et du renouvellement des jeux pour enfants, la municipalité entame la mise en place d un nouvel équipement, une station vitalité. Montant Evolution de l Epargne Brute ou (autofinancement) Il s agit de l épargne de gestion après déduction des frais financiers (ou encore solde entre les dépenses et les recettes réelles de fonctionnement). L épargne brute correspond aux moyens dégagés sur la section fonctionnement pour couvrir tout ou partie de la dette ans = zone rouge 2008 > 12 ans = zone orange , Jardins d essences Ferme saint Jean Poursuite de l aménagement du jardin d essences locales du rucher école au sein du parc de la ferme saint Jean. Montant Installations d aires de jeux Le remplacement de l aire de jeux devenue vétuste située dans la cour de l école Perrault est prévu pour le courant de l année. Montant Compte administratif > 0, ,78 0, ,7 0,6 Evolution de la Capacité de désendettement Il s agit de savoir en combien d années minimum, à supposer qu elle affecte l ensemble de son épargne brute au remboursement de sa dette, la commune peut ramener sa dette à zéro. A Dainville, on peut le faire actuellement en moins de 3 ans. Pour la moyenne des communes, c est 5 ans. Cela reste très éloigné des seuils maximum acceptables (entre 12 et 15 ans). 1,0 0,9 0,8 en Million d euros Les priorités de la commune seront cette année encore l amélioration du cadre de vie, l accès pour tous aux services publics, la protection du patrimoine et la sécurité des usagers dans une démarche de développement durable. Les voiries En 2010 les efforts se porteront sur la réfection de la rue du Feu, du chemin d Avesnes à Wagnonlieu (opération réalisée en partenariat avec la commune de Duisans). L allée Pascal quant à elle est entièrement requalifiée : éclairage public, trottoirs et voirie. Montant Mais c est également investir dans le mobilier urbain et les espaces verts, assurer le bon entretien du patrimoine communal les chiffres clés Autofinancement le détail des recettes d investissement FCTVA Taxe locale d équipement Montant du budget Investissement Fonctionnement Amortissements Emprunt Subventions attendues p.10

11 affaires scolaires 27 e édition des classes de neige les écoles Des souvenirs plein la tête Du 12 au 23 janvier 2010, les enfants des classes de CM2 de Dainville ont vécu à leur tour une expérience inoubliable et riche de vie collective à la montagne. Installés au chalet La Lauza de Valmeinier, au pied du Galibier, 65 têtes blondes ont dignement représenté la 27 ème édition des classes de neige de la commune. Accompagnés par Valérie DEFFONTAINES, Bruno FLA- MENT et Dominique HOUEL, leurs enseignants, les futurs champions ont pu s adonner aux joies de la neige à la montagne : ski, sortie-raquettes et autres parties de glissades ou de boules de neige. Mais ils n ont pas oublié de consacrer une partie de leurs matinées à l étude du milieu montagnard. Trois professeurs stagiaires de l IUFM, trois élèves en Licence Arts et Spectacles, deux élèves infirmiers et notre animatrice municipale, étaient aussi du voyage. Ils ont apporté leur concours à l organisation des journées mais aussi incontestablement à celle des veillées Les photos parlent à elles seules Reflets n 16 - Juillet 2010 p.11

12 affaires scolaires Festival de la BD Dans le cadre d un festival de la BD organisé en collaboration avec la Médiathèque départementale, nos bibliothécaires ont sollicité les classes de CE2 - CM1 de Mme Méan, (école Montesquieu) et de M. Champenois (école Daudet). Les jeunes artistes ont été accompagnés par un auteur de bandes dessinés, originaire de Dainville : Winoc. De cette collaboration est née une nouvelle œuvre sur le thème de l environnement. Elle sera prochainement offerte aux enfants. Un service destiné aux jeunes Dainvillois entièrement gratuit! Après de nombreuses réunions de travail, la municipalité propose à tous les enfants fréquentant l école Montesquieu, depuis le mois de mai 2009, le service du «Car à Pattes», véritable autobus de ramassage scolaire pédestre. Depuis le mois de janvier, le service a été étendu à l école Daudet. Car à pattes Il s agit là d un mode doux de déplacement, qui contribue à lutter contre la pollution et à rendre la vie quotidienne plus agréable. Il participe également à l apprentissage de l autonomie et à la formation de jeunes éco citoyens. Pour plus de renseignements : Mme Grossemy - Mairie de Dainville tél Les arrêts sont signalés par un panneau Arrêt 2 Arrêt 3 Ecole Daudet Arrêt 2 Arrêt 1 Arrêt 3 Arrêt 4 Arrêt 1 Les arrêts sont signalés par un panneau Arrêt 1 Arrêt 3 Arrêt 2 Arrêt 2 Ecole Montesquieu Arrêt 1 Arrêt 2 Ligne Bleue Arrêt 1 : 8h35 Arrêt 2 : 8h40 Arrêt 3 : 8h45 Ligne Orange Arrêt 1 : 8h35 Arrêt 2 : 8h40 Arrêt 3 : 8h45 Ligne Violette Arrêt 1 : 8h30 Arrêt 2 : 8h40 Arrêt 3 : 8h43 Arrêt 4 : 8h45 Arrêt 2 Arrêt 1 Arrêt 1 Ligne Verte Arrêt 1 : 8h45 Arrêt 2 : 8h47 Ligne Jaune Arrêt 1 : 8h40 Arrêt 2 : 8h45 Ligne Rose Arrêt 1 : 8h45 Arrêt 2 : 8h47 p.12

13 animations Visio-conférence échanges En prolongement du voyage annuel de nos jeunes écoliers de CM1 en Angleterre, la fourniture d un matériel de visio-conférence (qui permet de voir et de dialoguer en direct avec son interlocuteur) à l école Montesquieu constitue un outil complémentaire moderne intéressant. Il permettra notamment de faciliter l apprentissage de l anglais en correspondance directe avec les élèves des classes de Whitstable. Du côté des Ecoles Municipales......de dessin Exposition de l école de dessin le 29 mai : sculptures de fer, portraits, natures mortes des œuvres variées qui ont fait l unanimité. Après la création d un cours ados l année dernière, mise en place d un cours adultes cette année : près d une dizaine a répondu présent....de musique Une quarantaine de jeunes musiciens, principalement de la classe de solfège et du chœur de l école de musique, a assisté à la représentation d une fable philosophique de la Cie Tourneboulé : Ooorigines. L école de musique... > une école gratuite > ouverte aux jeunes dainvillois à partir de 4 ans (éveil musical) > une formation musicale > un chœur d enfants Reflets n 16 - Juillet 2010 p.13

14 enfance jeunesse Les centres de loisirs Certains s ennuient? Centres de février et de printemps : un programme d activités varié. Avec le retour des beaux jours et avec pour fil conducteur les activités sportives, le centre de loisirs de printemps a notamment permis à une centaine d enfants et adolescents de s initier à de multiples animations de plein air. Au programme également : ateliers cuisine, informatique, visites culturelles La formation BAFA Pour la deuxième année consécutive, la municipalité a mis en place une session éducative diplômante BAFA au cours des vacances du mois d avril. Ce stage d approfondissement avait pour thème l environnement et le développement durable. En partenariat avec La Ligue de L Enseignement, il a permis à une vingtaine de jeunes Et toujours les sorties entre copains d échanger sur leurs expériences pratiques et d acquérir des compétences nouvelles. Il s agissait également de faire le point sur les éventuelles nouveautés concernant la réglementation et d acquérir maîtrise technique et pédagogique pour mener les activités en référence au thème de la session. La dernière, à Walibi, en d avril : plus de quarante jeunes y ont participé. Des émotions fortes incontestablement, dans une ambiance sympathique. Une belle escapade printanière pour les jeunes! p.14 A vos agendas La session d été des centres de loisirs se tiendra... > du 5 au 30 juillet inclus (fonctionnement exceptionnel le samedi 17 juillet) aux écoles DAUDET-PERRAULT et BRISSE-MONTESQUIEU > du 2 au 20 août inclus Au groupe scolaire DAUDET-PERRAULT Open Sports ans - Stage d escalade Salle Diderot Du 23 au 27 août (10-12Heures) Encadré par un animateur breveté d Etat option escalade. Avec en clôture de stage une sortie à What s Up (complexe de murs variés situé à Villeuneuve d Ascq). Renseignements au Isabelle Delaire Nouveau

15 animations Concert de l Orchestre National de Lille Concert de printemps Prés de 150 musiciens réunis à la salle Polyvalente où la municipalité et la Lyre accueillaient les orchestres d harmonie de Croisilles et d Arras. Sonorités espagnoles et rythmes rock n roll au rendez-vous. A la découverte du... Rajasthan Culture, évasion, découverte... Nos deux Globe trotteurs dainvillois, Odyle et Daniel CASSO- RET, ont proposé à près de 400 spectateurs, un film voyage au cœur du Rajasthan. Une réelle exploration des coutumes indiennes, des images pleines de sensibilité et d intensité, des images parfois insolites - Odyle, presque pieds nus, au milieu des rats!!! - Une plongée dans un monde plein de couleurs, de contrastes, de richesses et de pauvreté. musique Le 30 janvier dernier, à la salle polyvalente, après avoir bravé la neige et le froid, près de 500 mélomanes bien emmitouflés, ont assisté à un concert de l Orchestre National de Lille. Il était dirigé par Mickaël STERN, et fut rehaussé en première partie, Concert Rétina Plaisir et émotions L Eglise St Martin était comble à nouveau ce 20 mars, pour le spectacle donné au profit de l Association Rétina. La Lyre, la Chorale des enfants de l école de musique de Dainville, ainsi que la troupe Am Stram Gram, remplirent tour à tour, de joie et d émotions, le cœur de tous les spectateurs présents, ravis par les prestations successives. culture Une soirée musicale très appréciée par la présence d une Mezzo soprano, Dagmar PECKOVA, petite par la taille, mais très grande par le talent. Une interprétation magistrale de Ariane à Naxos de HAYDN, et la symphonie n 1 de MAHLER dite Titan. Un vrai régal pour les oreilles! Un défilé carnavalesque solidarité Sous le charme de Winoc... Pour clore le projet commun des écoles et de la bibliothèque L Environnement au travers de la Bande Dessinée, le 7 mai dernier, une bibliothèque, trop petite pour la circonstance, accueillait à nouveau le jeune créateur de BD : WINOC, Dainvillois de naissance. Cet artiste charismatique a proposé une approche très pédagogique de la BD. Un exposé complet suivi de 2 heures de dédicaces, pour expliquer la méthode de travail et les techniques utilisées, à la grande satisfaction des petits et des grands. Espérons que son dernier ouvrage : sur les pas de Mariette, lui apporte tout le succès qu il mérite! Reflets n 16 - Juillet 2010 p.15

16 animations sport Toujours courir pour le plaisir un très gros succès populaire Le 28 mars s est déroulée la 23 ème édition des foulées dainvilloises qui a servi de support aux courses pédestres du Conseil Général du Pas de Calais. Au total, 758 concurrents se sont inscrits sur les différentes épreuves. 188 enfants ont participé aux courses non compétitives, et 104 marcheurs ont effectué la boucle de 10 km tracée dans la campagne dainvilloise. Une nouvelle course est venue compléter le programme ; aux habituelles distances est venue s ajouter une course nature de 21 km disputée en une seule boucle. Elle a rassemblé 190 concurrents pour cette première édition. Pour la seconde fois, 10 ans après Azziz Meskini, Bruno Carussi, un dainvillois, a remporté la course labellisée de 10 km. convivialité Repas des plus de 70 ans Le prince de Madrid recherche le rossignol de ses amours titrait un grand hebdomadaire régional. Plus sérieusement ce fut un après midi festif, animé et très applaudi pour les 300 convives. En présence de Jean Marie Truffier, ténor local, accompagné de ses deux magnifiques chanteuses soprano, l ambiance d époque était extrêmement touchante. La belle de Cadix, Mexic Mexico : incontestablement de la bonne humeur à consommer sans modération! Voyage des aînés à la Coupole Au programme : Visite du centre historique et de Mémoire à Helfaut. Ce centre est à l origine un gigantesque bunker souterrain conçu par les nazis, en , pour stocker, préparer et lancer les fusées V2 (premiers engins à avoir atteint la stratosphère), l arme secrète avec laquelle Hitler comptait détruire Londres et inverser le cours de la guerre. Puis repas spectacle organisé par l Auberge du Sire de Créquy pour 450 voyageurs. Une animation haute en couleurs qui fut suivie par quelques pas de danses bien cadencés. p.16

17 Fête des Portefaix la magie a encore opéré La magie du Portefaix a encore frappé Cette grande fête populaire fut une nouvelle fois prétexte à deux jours de festivités sous un soleil radieux. Défilé carnavalesque, animations de rue, expositions et concours associatifs, spectacle musical volant, chanteurs en herbe, bataille de foin, petit train, vélo manège tous étaient au rendez vous. Des animations accessibles à toutes les bourses et pour tous les âges ; voilà l objectif prioritaire de l association. Et comme le commentait si bien cette lectrice de la Voix du Nord J ai vécu deux parenthèses magiques à la fin du mois d avril, en ce beau week-end de printemps. La fête des Portefaix à Dainville, une fête à l ancienne, des bénévoles qui ont réussi à recréer une belle atmosphère. Bravo et merci à tous ces anonymes qui font que, pour quelques instants, le temps semble s arrêter comme par enchantement!. Merci à l ensemble de nos associations! Reflets n 16 - Juillet 2010 p.17

18 événements rassemblements Vœux du Maire Premier grand rassemblement de l année, la cérémonie des vœux de Madame le Maire à la population fut l occasion de faire rejaillir, sous forme de diaporama, les événements marquants de l année Elle permit également de tracer les grands objectifs de l année 2010 : dans un contexte difficile et d incertitudes, des projets ambitieux qui se poursuivent avec la 19 mars, 27 avril, 8 mai, 18 juin. Un devoir de mémoire toujours respecté préoccupation constante d une gestion saine et rigoureuse. A l image de Dainville, la convivialité était évidemment au rendez-vous. Une belle cérémonie! Merci aux services municipaux. Cérémonies patriotiques En l honneur des combattants d Algérie, des Déportés, de la capitulation de l Allemagne nazie, ou de l Appel du Général De Gaulle, les Associations locales d Anciens Combattants, les Enfants des écoles et leurs Enseignants, le monde associatif et les Elus, se retrouvent toujours au Monument aux Morts pour rendre hommage à ces enfants disparus. Histoire L Armée de l Air et la Bataille de France Une présentation très rigoureuse et très technique, sur cette bataille qui dura 43 jours, du 10 mai au 22 juin Un exposé passionnant tracé par Maurice HANOCQ, ancien officier de l armée de l air et le Club d Histoire Locale. distinctions Médaille de la famille Noces d or Fatiha Chaäri (médaille de bronze - 4 enfants) et Naïma Meskini (médaille d argent - 6 enfants), honorées lors du jour de la fête des mères L éclat du diamant 60 années de mariage pour Liliane et Paul Thiébaut. Arlette et Clément Thilliez ont célébré leurs cinquante ans de mariage. Des instants chargés d émotion p.18

19 Perrault - Daudet Autour des écoles... Brisse - Montesquieu Médaille de la ville pour Marc Pons. Un engagement associatif sans faille. Bonne retraite, monsieur le Directeur! Défilé, diplômes et médailles pour la fête du travail Médaille d honneur Communale Argent Myriam ZIEMBINSKI Vermeil Annie ANSELIN Nicole DANCHIN Béatrice DUCATEZ Colette GARIN Médaille d honneur Agricole Argent Frédéric CROHEN Vermeil Jean SENOTIER Vermeil Philippe MALBRANQUE Grand Or Michel SPECQUE Jacques THERET Médaille d honneur du travail Argent Dominique COLBAUT Thierry CONTART Jean-Marie DEGOUVE Gérard HALLARD Laurence HUBAUT Vermeil Annick CHATELAIN Jean-Paul DECHAPPE Gérard DREYFUSS Elisabeth LEPAGNOT Martine MALBRANQUE Frédéric PILLIARD Christian RAUX Lucie STOLARCZYK Didier VALLET Or Suzelle BOUDOUX Patrick CHALON Monique COMPANIE Eugenia GRACEFFA Anne-Marie LAMBIN Gérard LEGAY Patrick SIMON Daniel VASSEUR Grand Or Michel BEUGNET Serge EMERY Jean-Paul FAVRE Henri SAUDEMONT Arts et Lettres Le Préfet du Pas-de-Calais a remis la croix de chevalier des Arts et Lettres à Bernard SENECA. Spécialiste et passionné d horlogerie, M. SENECA est également très actif sur Dainville. Outre ses conférences illustrées nous lui devons également la restauration laborieuse du mécanisme de l horloge de notre église (construit en 1914), actuellement exposée sous le porche d entrée. Reflets n 16 - Juillet 2010 p.19

20 Civisme exemple Dainville doublement récompensée Grand moment ce 28 mai : la Commune de Dainville reçoit officiellement deux Marianne du Civisme décernées par l Association des Maires de France pour la participation de ses électeurs aux derniers scrutins des législatives 2007 et des européennes En effet avec des taux de participation respectifs de 80,0 9% et de 54,57.% nous sommes classés première commune du Pas de Calais dans la catégorie électeurs. En route pour la Marianne 2010? rappel Vitesse limitée en ville! Rappel : la vitesse est limitée à 50 Km/h en ville. Dans certains secteurs, elle est réduite à 30 Km/h. Modérons notre vitesse! Ce que nous devons faire... > Modérer sa vitesse, surtout aux abords des écoles > Rouler au pas sur les parkings > Ne pas téléphoner en conduisant Condamnons les TAGs et les degradatoins multiples! > Esquisser un tag sur un mur, un panneau de signalisation, une poubelle > Coller des affiches sur des emplacements non autorisés > Arracher des plantations Ces actes de détérioration coûtent chers et représentent un irrespect total du patrimoine collectif ou individuel ainsi que des personnels chargés de l entretien. respect respect Ce que nous devons faire... > Signaler toute détérioration et prendre contact avec les services de la commune. > Admirer simplement toutes les plantations qui embellissent notre environnement. Nouveau sur notre commune Désireuse de reconduire et de généraliser les opérations de sensibilisation et de prévention routière, la Municipalité s est dotée de son propre panneau indicateur de vitesse. Très prochainement, le panneau sera installé dans différents lieux de la commune et permettra aux automobilistes de mieux appréhender leurs comportements routiers. p.20

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES 1 INFORMATIONS DIVERSES Groupe concerné: Les élèves de sixième participant à l'association sportive du collège et éventuellement des élèves de 5 ème absents l an dernier. 44 places. Inscription en Avril.

Plus en détail

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Publié le 08/11/2014 PAR JEAN-CHARLES GATINEAU PHOTOS PIB Elle fait partie des rares nouveaux maires du secteur. Alors, forcément,

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2)

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2) 2013-01-9/1 (1) AVENANT N 2 LOT 1 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE PREVOSTO DEMOLITION MUR ELARGISSEMENT BAIE-PORTE LOCAL ARCHIVES MASSIF PORTE-DRAPEAU Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis

Plus en détail

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE 1, RUE PAUL PONC - 84000 T. 04 90 88 06 65 - FAX 04 90 89 11 86 espacepluriel@ccasavignon.org ACTIVITÉS SERVICES 2012-2013 Centre Communal d Action Sociale 1, RUE PAUL PONC 84000 T. 04 90 88 06 65 FAX

Plus en détail

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2015 s inscrit dans un contexte économique et social contraint. Face à cette situation,

Plus en détail

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur,

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur, MAI 2011 LE MOT DU MAIRE Madame, Monsieur, Le budget 2011 vient d être voté, il laisse apparaître un résultat cumulé de 44.144,75, dont vous trouverez le détail à l intérieur du bulletin. Cela nous a permis

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. du 9 décembre 2009

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. du 9 décembre 2009 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 9 décembre 2009 - Embauche d un CA.E. Campagne de vaccination Grippe H 1 N 1 Demande émanant de la Mairie d Orchies de mise à disponibilité d agents communaux pour

Plus en détail

2013 / 2014. www.bm-tours.fr. Mode d emploi DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES

2013 / 2014. www.bm-tours.fr. Mode d emploi DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES 2013 / 2014 www.bm-tours.fr Mode d emploi DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES Bienvenue dans les Bibliothèques de Tours Vous cherchez à vous évader par la lecture? La musique vous transporte? Vous aimez le cinéma?

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE : La ville de GODERVILLE organise au sein de ses écoles un service d accueil périscolaire. Ces prestations regroupent : les activités périscolaires mises

Plus en détail

COMMUNE DE DAINVILLE

COMMUNE DE DAINVILLE COMMUNE DE DAINVILLE PROCES VERBAL REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 mai 2011 L an deux mil onze le 23 mai à 18h30, le Conseil Municipal s est réuni au lieu ordinaire de ses séances, sous la présidence

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante :

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante : Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves de l école Charles PERRAULT Mercredi 22 avril 2013 à 18h30 Salle de motricité de PERRAULT Présents : Jacques Alain BÉNISTI, Député Maire,

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

Présentation du budget de la commune

Présentation du budget de la commune AVIS MAI à la population de Quincy-Voisins Présentation du budget de la commune P. 2 P. 4 P. 5 ff LE BUDGET DE LA COMMUNE ff RÉSULTATS DES ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ff DATE LIMITE D INSCRIPTIONS POUR LE

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS BULLETIN D INFORMATIONS SIROS Numéro de septembre 2014. NOUS CONTACTER Commune de Siros 20 Rue Carrerasse 64230 SIROS Tel : 05 59 68 66 05 Fax : 05 59 68 72 80 Courriel : mairie.siros@wanadoo.fr www.siros.fr

Plus en détail

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch 2013-2014 SOMMAIRE page Mot de la Direction 2 Description des cours réguliers 3-4 Résumé des cours 2013_14 5 Stages de vacances 2013_14 6 Spectacles (groupes de l école et Cie l Elastique citrique) 7 Animations

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

FINANCES PUBLIQUES CONGOLAISES www.droitcongolais.info

FINANCES PUBLIQUES CONGOLAISES www.droitcongolais.info Ce domaine concerne les règles les finances (l argent) de l Etat. Ce n est pas un domaine facile à comprendre mais il est indispensable de faire un effort pour en saisir l essentiel même de façon sommaire.

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM Budget Primitif 2014 Conseil Municipal du 18 décembre 2013 Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM «Actes» budgétaires Mandat 2008-2014 La préparation budgétaire 2014 clôture l exercice pluriannuel 2008 Début

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012 Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 4 mars 2010 DOSSIER DE PRESSE POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE Convention de partenariat 2010-2012

Plus en détail

Mission d audit financier de début de mandat

Mission d audit financier de début de mandat Ville de Louveciennes Mission d audit financier de début de mandat Synthèse 23 octobre 2014 Vos interlocuteurs : MAZARS Secteur public 61, rue Henri Regnault 92075 La Défense Cedex Thierry GREGOIRE Senior

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mardi 8 septembre 2015 Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mise en œuvre du plan d action pour les écoles de Seine-Saint-Denis Dossier de presse 1 SOMMAIRE - Déplacement de Najat

Plus en détail

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express Ville de CLAMART DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express RELATIF AU DECLASSEMENT D UNE EMPRISE COMMUNALE située

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014 A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE A L ECOLE MATERNELLE Nous avons bien noté que : nous ne pouvons accueillir dans les

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

GARDERIE PÉRISCOLAIRE CENTRE DE LOISIRS

GARDERIE PÉRISCOLAIRE CENTRE DE LOISIRS GARDERIE PÉRISCOLAIRE CENTRE DE LOISIRS RÈGLEMENT INTÉRIEUR Rentrée scolaire 2015/2016 I - INSCRIPTION DES ENFANTS a) Age d admission La garderie périscolaire reçoit les enfants inscrits dans les écoles

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 Le Conseil Municipal s est réuni le mercredi 25 février 2015 à 20h30, sur convocation régulière et sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars.

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars. Mars 2009 Infos n 3 arrive avec le printemps Que s est-il passé depuis le 01Janvier. 2009 Que s est-il passé depuis Janvier 2009?.. Le 04 janvier Galette des rois du Et que va-t-il se passer dans notre

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

Commune de BAISIEUX DEPARTEMENT : NORD ARRONDISSEMENT : LILLE CANTON : LANNOY

Commune de BAISIEUX DEPARTEMENT : NORD ARRONDISSEMENT : LILLE CANTON : LANNOY N 2014-11-01 Patrimoine communal mise à disposition gratuite de la parcelle ZB n 32 à Lille Métropole Communauté Urbaine dans le cadre de sa compétence «valorisation du patrimoine naturel et paysager espace

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Avril 2013. Challans s engage. pour une ville. durable. solidaire

Avril 2013. Challans s engage. pour une ville. durable. solidaire Challans s engage pour une ville Avril 2013 durable et solidaire Mot du Maire LE DEVELOPPEMENT DURABLE, C EST QUOI? C est un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes sans

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015 Pole enfance jeunesse Projet éducatif de territoire 2014-2015 2 Sommaire Cadre légal de la réforme des rythmes scolaires page 3 Diagnostic page 4 à 6 Présentation de la communauté de communes Périmètre

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 2 JUILLET 2014

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 2 JUILLET 2014 DATE DE CONVOCATION : 24/06/2014 Présents : Thierry CARRERE (Maire), Josiane VAUTTIER, Gérard BRUSQUE, Valérie RAMEAU (adjoints au Maire), Marie-Claude CHATELIN, Michel ARRIBE, Guy BEGUE, Didier HARITCHABALET,

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 Sous la présidence de Monique DELESSARD, maire. Le CONSEIL MUNICIPAL, 1. BUDGET SUPPLEMENTAIRE COMMUNE EXERCICE 2009 Par 33 VOIX POUR (dont

Plus en détail

Ecole de Musique et de Danse Intercommunale Maine 301

Ecole de Musique et de Danse Intercommunale Maine 301 Ecole de Musique et de Danse Intercommunale Maine 301 ANNEXE A - Cursus de Formation Musicale - Cursus de Formation Instrumentale - Cursus de Danse REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE L Ecole de Musique et de

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ----------------------------------------------

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- Sous la présidence de M. NICKLER Raymond, Maire Nombre de Conseillers

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

Accueil Jeunes 11-17

Accueil Jeunes 11-17 République Française Ville de SaintCloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse Présentation Accueil Jeunes 1117 Dossier administratif L accueil jeunes 1117 est une structure d accueil, située au 7 bis

Plus en détail

AMHV. Livret d information 2015-2016. Association Musicale de Haute Vilaine. Nous vous proposons 4 Parcours et 5 ensembles au choix.

AMHV. Livret d information 2015-2016. Association Musicale de Haute Vilaine. Nous vous proposons 4 Parcours et 5 ensembles au choix. Livret d information 2015-2016 L Association Musicale de Haute-Vilaine - (association loi de 1901) est gérée par un Conseil d Administration composé de parents d élèves, d élèves majeurs et de deux élus

Plus en détail

DOSSIER 2015-2016. Accueil périscolaire Centre de loisirs. de Mérignies

DOSSIER 2015-2016. Accueil périscolaire Centre de loisirs. de Mérignies DOSSIER 2015-2016 Accueil périscolaire Centre de loisirs de Mérignies Accueil périscolaire et Centre de loisirs de Mérignies 03.20.59.54.66 garderie@merignies.fr La commune de Mérignies propose un accueil

Plus en détail

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables.

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables. Direction du cinéma Tourner à Nice Les personnes morales ou physiques s engageant à mentionner le nom de la Ville de Nice au générique de leur film ou sur leur prise de vue photographique peuvent, sous

Plus en détail

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Ce compte rendu sommaire vous permet de connaître l'ensemble des décisions prises par le Conseil Municipal d Assieu. Approbation du procès-verbal de

Plus en détail

Catalogue de prestations 2015 / 2016

Catalogue de prestations 2015 / 2016 Médiathèque intercommunale du Val de Somme Catalogue de prestations 2015 / 2016 Médiathèque intercommunale du Val de Somme 31b rue Gambetta Enclos de l abbaye 80800 CORBIE Tél. 03 22 96 35 86 www.lecturepublique.valdesomme.com

Plus en détail

BUDGET LOTISSEMENT «LE CLOS DU ROY»

BUDGET LOTISSEMENT «LE CLOS DU ROY» Date de la convocation : 3 avril 2015 Date d affichage : 3avril 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LINGREVILLE SÉANCE DU 14 AVRIL 2015 Présents : Jean-Benoît RAULT (maire), Daniel MARIE, Charlyne

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

en direct Fête de la Musique Toute l actualité de Saint-Gervais-la-Forêt Buvette et restauration sur place Agglopolys : Le réseau Azalys

en direct Fête de la Musique Toute l actualité de Saint-Gervais-la-Forêt Buvette et restauration sur place Agglopolys : Le réseau Azalys n 16 - juin 2013 en direct www.stgervais41.fr Toute l actualité de Saint-Gervais-la-Forêt Fête de la Musique Buvette et restauration sur place P.4-5 Zoom Vie municipale : Budget 2013 Agglopolys : Le réseau

Plus en détail

Projet urbain. Cœur de ville. Information. Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez. Menu. Plateau piéton.

Projet urbain. Cœur de ville. Information. Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez. Menu. Plateau piéton. Projet urbain Cœur de ville i Information Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez Menu Plateau piéton Renseignements 0800 560 006 Respirez, flânez, savourez 2010 : le visage de votre

Plus en détail

VISITE DE QUARTIER DU 7 MARS 2015 Compte Rendu

VISITE DE QUARTIER DU 7 MARS 2015 Compte Rendu A. Place du Mail Vitesse des véhicules dans la rue du Mail et dans la rue des Pruniers. Il est proposé à titre expérimental de mettre la rue du Mail à sens unique. Cela obligera les automobilistes à emprunter

Plus en détail

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011 Petit rappel historique : Originaire de Meung sur Loire voilà 3 générations que l entreprise VIGERY est attachée à la construction, la rénovation, le bâtiment en général et les travaux publics. En premier

Plus en détail

Le compte administratif 2014 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2014 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2014 de la Région Alsace Avis 17 juin 2015 Avis Le compte administratif 2014 de la Région Alsace 17 juin 2015 2 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

LE PETIT POLEYMORIOT

LE PETIT POLEYMORIOT LE PETIT POLEYMORIOT N 49 Septembre 2015 Accueil des nouveaux arrivants OUVERTURE de la MAIRIE Horaires Lundi 14h30-17h30 Mardi 14h30-17h30 Mercredi Fermé Jeudi 8h30-10h30 14h30-16h30 Vendredi 14h30-17h30

Plus en détail

Dossier : Gardons notre ville propre!

Dossier : Gardons notre ville propre! Dossier : notre ville propre! propreté notre ville propre! La propreté d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à Maubeuge

Plus en détail

Le budget, c est combien? C est quoi?

Le budget, c est combien? C est quoi? Le budget, c est combien? C est quoi? Pourquoi cette plaquette? Parce que l équipe municipale prélève et gère, dans la recherche de l intérêt commun, une partie de vos ressources, nous sommes comptables

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 1 ACTION MUNICIPALE Bilans & Projets 2 BRUGUIERES, VILLE A VIVRE 3 BRUGUIERES EN QUELQUES CHIFFRES > 5027 habitants > 140 agents municipaux > Un budget de fonctionnement

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 19 MAI 2014 A 20 H Date de convocation : 12 Mai 2014 Présents : MM. HOTE, Maire. COSSIAUX. VARCELICE. BRACCO. DA COSTA GONCALVES. ALLIGIER. COINT. DESERABLE. LUCAND.

Plus en détail

Audit de début de mandat. Commune de Saint-Nom la Bretèche

Audit de début de mandat. Commune de Saint-Nom la Bretèche Audit de début de mandat Commune de Saint-Nom la Bretèche Analyse de la situation financière à fin 2013 Septembre 2014 CALIA Conseil Siège 24 rue Michal 75013 PARIS Antenne de Lyon Tour Part Dieu 129 Rue

Plus en détail

La Cité des arts. Cours d enseignement artistique

La Cité des arts. Cours d enseignement artistique La Cité des arts Cours d enseignement artistique Qu est-ce que la Cité des arts? La Ville de Viry-Chatillon, dans le cadre de sa politique culturelle, inscrit au cœur de ses priorités l éducation artistique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco?

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco? L Appart ECO 80 m² de pédagogie pour faire des économies d énergie et mieux consommer! 1 Qu est-ce que l Appart éco? L Appart éco est un appartement de 80 m², aménagé et équipé, dans lequel toutes les

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES Préambule Dans notre quartier, le défi pour les prochaines décennies est de faire

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

LES TARIFS ZONES PAYANTES ZONE ROUGE. ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure

LES TARIFS ZONES PAYANTES ZONE ROUGE. ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure LES TARIFS ZONES PAYANTES Du lundi au samedi inclus de 9h à 12h30 et de 14h à 19h ZONE ROUGE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum

Plus en détail

Visiter le Musée national Picasso Paris. en groupe

Visiter le Musée national Picasso Paris. en groupe Visiter le Musée national Picasso Paris en groupe 2015-2016 Visiter le Musée national Picasso Paris en groupe La collection du Musée national Picasso-Paris compte plus de 5 000 œuvres et plusieurs dizaines

Plus en détail

dos. 1625 Orbe, le 6 septembre 2011 Préavis no 05/11 : Augmentation des effectifs du personnel communal

dos. 1625 Orbe, le 6 septembre 2011 Préavis no 05/11 : Augmentation des effectifs du personnel communal MUNICIPALITE D ORBE Secrétariat : tél. 024/442.92.10 fax 024/442.92.19 Hôtel de Ville - 1350 Orbe greffe@orbe.ch Au Conseil communal dos. 1625 Orbe, le 6 septembre 2011 Préavis no 05/11 : Augmentation

Plus en détail

La construction du budget communal. 25 avril 2015

La construction du budget communal. 25 avril 2015 La construction du budget communal 25 avril 2015 Le budget : un acte fondamental, très encadré Un acte de prévision et d autorisation Prévoit chaque année les recettes et dépenses de la commune Autorise

Plus en détail