Les contrats immobiliers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les contrats immobiliers"

Transcription

1 Chroniques notariales vol. 50 Table des matières Les contrats immobiliers Chapitre 1. Le bail Section 1. Législation Sous-section 1. Loi-programme (I) du 27 décembre 2006 (M.B., 28 décembre 2006), loi du 25 avril 2007 (M.B., 8 mai 2007) et loi du 26 avril 2007 (M.B., 5 juin 2007) L enregistrement du bail L état des lieux obligatoire La garantie locative Les réparations locatives L annexe obligatoire Affichage du loyer et des charges communes Exigence d un bail écrit Sous-section 2. La loi du 28 juin 2008 (M.B., 14 juillet 2008, errat., M.B., 11 août 2008) Sous-section 3. La loi du 18 juin 2009 (M.B., 7 août 2009) Section 2. Droit commun Sous-section 1. Doctrine Sous-section 2. Jurisprudence Généralités Bail Occupation sans titre ni droit Contrat de bail verbal (non) Absence de prix Droit à un logement décent Article 23 de la Constitution Bail à loyer Solidarité conventionnelle entre copreneurs Invocation tardive Abus de droit du bailleur (oui) Bail Occupation à titre précaire Conséquences en terme de responsabilité en cas d incendie Bail Indemnité de relocation Clause pénale Abus de droit Obligations du preneur Bail à loyer Obligations du preneur Réparations locatives Pas d usage de la faculté du bailleur de procéder lui-même aux réparations (article 1724 C. civ.) Abus de droit (non) Bail à loyer Obligation du preneur Obligation de restitution en fin de bail Incendie étranger à la faute du preneur Conséquences Obligations du bailleur Bail à loyer Entretien de l ascenseur Limite et notion de la garantie des vices cachés (art C. civ.) Fait d un tiers (non) Vétusté (oui)

2 Les contrats immobiliers 30. Bail Droit commun Garantie du bailleur Trouble de jouissance provenant du fait d un tiers Infiltrations d eau Durée Bail Durée Résolution conditionnelle Non-paiement des loyers futurs (non) Section 3. Le bail de résidence principale Sous-section 1. Doctrine Sous-section 2. Jurisprudence Généralités Bail de résidence principale Champ d application Notion de logement Emplacement de camping Bail de résidence principale Bail à vie Contrats aléatoires Requalification en donation (non) Etat du bien loué Bail de résidence principale Etat du bien loué Exigences élémentaires de sécurité, de salubrité et d habitabilité Conséquences Bail de résidence principale Etat du bien loué Exigences élémentaires de sécurité, de salubrité et d habitabilité Disposition impérative Moment d appréciation Bail de courte durée Bail de résidence principale Bail de courte durée Clause de résiliation anticipée Validité (oui) Bail de résidence principale Bail de courte durée Prorogation Nécessité d un écrit Sanction Motivation du congé Bail de résidence principale Durée du bail Congé du bailleur pour occupation personnelle Contre-préavis du preneur expirant avant le congé du bailleur Conséquence Fin du bail en raison du contre-préavis Perte du droit à l indemnité due par le bailleur en cas d inoccupation personnelle Bail de résidence principale Durée Congé par le bailleur Congé hors délai Conséquence Bail de résidence principale Durée Congé par le bailleur pour occupation personnelle (non) Obligations du preneur Bail de résidence principale Obligations du preneur Libération de la garantie locative Conditions Bail de résidence principale Clause d interdiction de possession d animaux domestiques Atteinte à l intégrité de la vie privée, de la vie familiale et du domicile Section 4. Le bail commercial Sous-section 1. Doctrine Sous-section 2. Jurisprudence Champ d application

3 Chroniques notariales vol Bail commercial Champ d application Bâtiment destiné à un culte Volonté des parties Travaux et transformations Bail commercial Travaux d aménagement Travaux imposés par les pouvoirs publics Révision du loyer Bail commercial Révision du loyer Modification de la valeur locative Circonstances nouvelles Circonstances imprévisibles (non) Renouvellement du bail Bail commercial Validité du renouvellement accordé par le délai légal (non) Disposition impérative en faveur du bailleur L accord ne dispense pas le preneur de solliciter le renouvellement dans le délai prévu à l article Bail commercial Demande de renouvellement Absence de réponse du bailleur Conséquence sur l acceptation du bailleur au renouvellement Bail commercial Refus de renouvellement Motif d occupation personnelle (notion) Cession et sous-location Bail commercial Cession de bail Sous-location Durée Bail commercial Durée Congé donné par le bailleur Erreur de rédaction dans une clause résultant d une source doctrinale Responsabilité du notaire Bail commercial Durée Tacite reconduction Contrat à durée indéterminée Aliénation du bien loué Bail commercial Aliénation du bien loué Indemnité Chapitre 2. Le mandat Section 1. Doctrine Section 2. Jurisprudence Etendue, forme et preuve du mandat Mandat Etendue Mandat spécial rédigé en termes généraux gestion d un compte financier Notion Nature Actes d administration Actes de disposition (non) Mandat Mandat hypothécaire Investigations par le notaire Responsabilité du notaire (renvoi) Obligations du mandataire envers le mandant Mandat Agent immobilier Obligations du mandataire Exécution du mandat Manquement Révocation ad nutum Effet ex nunc en cas de prestations successives Mandat Qualification Virement bancaire Substitution de mandataire Conséquences Virement erroné Responsabilité du substitué Responsabilité du donneur d ordre Responsabilité entre banques

4 Les contrats immobiliers 3. Rapports du mandant et du mandataire avec les tiers Mandat Acte juridique en nom propre par une partie non mandatée Ratification Acceptation par la partie cocontractante Engagement personnel du mandataire Conséquences Mandat Mandat hypothécaire Exercice Principe d exécution de bonne foi Information préalable de transformer le mandat hypothécaire à donner (non) La théorie du mandat apparent Mandat apparent Conditions d application Notion de croyance légitime du tiers Banque Agent indépendant Détournement de fonds Chapitre 3. Les agents immobiliers Section 1. Législation Section 2. Doctrine Section 3. Jurisprudence Qualification du contrat Louage de services Mandat Qualification La loi sur les pratiques du commerce Agent immobilier Loi sur les pratiques du commerce Champ d application Article 87 de la loi du 14 juillet 1991 Contrat conclu en dehors de l entreprise du vendeur Contrat conclu au domicile du cocontractant Conditions Agent immobilier Loi sur les pratiques du commerce Champ d application Article 87 de la loi du 14 juillet 1991 Contrat conclu en dehors de l entreprise du vendeur Contrat conclu au domicile du cocontractant Conditions Clause préimprimée Agent immobilier Loi sur les pratiques du commerce Champ d application Contrat conclu en dehors de l entreprise du vendeur Contrat conclu au domicile du cocontractant Conditions Sanction Nullité absolue Restitution Adage «in pari causa turpitudinis cessat repetitio» (non) Obligations des agents immobiliers Agent immobilier Obligation de vérification de l agent immobilier Obligation de vérification de la régularité de la situation administrative du bien par l agent immobilier (non) Responsabilité de l agent immobilier (non) Agent immobilier Publication sur site internet Offre (non) Vente (renvoi) Rémunération des agents immobiliers Louage d ouvrage Agent immobilier Rémunération Réduction par rapport à l importance du travail fourni (non) Agent immobilier Résolution de la vente Droit à rémunération Indemnisation des agents immobiliers

5 Chroniques notariales vol Louage d ouvrage Agent immobilier Exclusivité Résiliation Clause pénale Loi sur les pratiques du commerce Absence de réciprocité Nullité Article 1794 C. civ. Indemnisation sur la base du droit commun Perte d une chance Indemnisation en équité Louage de services Agent immobilier Exclusivité Clause pénale Perte d une chance Réduction par le juge Article 1231 C. civ Mandat Agent immobilier Exclusivité Résiliation Clause pénale Spéculation sur l inexécution du contrat Clause abusive Clause nulle Indemnisation sur la base du droit commun Conditions Louage d ouvrage Agent immobilier Exclusivité Clause pénale (non) Clause de dédit Article 1794 C. civ Agent immobilier Exclusivité Clause pénale Loi sur les pratiques du commerce Absence de réciprocité Nullité Obligation de prouver son dommage Agent immobilier Fin de la convention Vente à un candidat apporté par l agent immobilier Exigibilité des honoraires Clause pénale Effet dans le temps Chapitre 4. Loi Breyne Contrat d entreprise Section 1. Législation Conséquences du défaut d enregistrement des entrepreneurs Nouvelles règles à compter du 1er juillet Décret du 30 avril 2009 relatif à l information, la coordination et l organisation, sous, sur ou au-dessus des voiries ou des cours d eau Section 2. Doctrine Section 3. Jurisprudence Loi Breyne Loi Breyne Champ d application Contrats «de coordination» Contrats soumis à la loi Qualification du contrat sans importance Promoteur mandataire du maître de l ouvrage Loi Breyne Champ d application Promesses de contrats Option d achat Objet de la promesse Loi Breyne Champ d application Scission de l opération en plusieurs conventions Garantie d achèvement Loi Breyne Champ d application Professionnels de l immobilier Exclusion Notion Loi Breyne Champ d application Obligation d effectuer des paiements avant l achèvement Destinataire des paiements Loi Breyne Paiement du prix Passation de l acte authentique Surévaluation de la valeur du terrain Responsabilité du notaire Loi Breyne Réception de l ouvrage Contestation à propos de la remise des clés

6 Les contrats immobiliers 2. Contrat d entreprise Contrat d entreprise Fixation du prix a posteriori Bonne foi Contrôle du juge Principe général (non) Contrat d entreprise Architectes Assurance obligatoire Absence d obligation comparable pour les constructeurs Inconstitutionnalité? Contrat d entreprise Incompatibilité et indépendance de l architecte Appréciation in concreto Formule des «architectes-bâtisseurs» Contrat d entreprise Responsabilité décennale (art C. civ.) Délai préfix Survenance de nouveaux dommages après l expiration du délai Contrat d entreprise Responsabilité décennale (art C. civ.) Prolongation possible du délai? Contrat d entreprise Action directe Champ d application Prestations purement intellectuelles hors secteur de la construction Contrat d entreprise Action directe Mise en liquidation de l entrepreneur principal Contrat d entreprise Action directe Formalités Contrat d entreprise Résiliation unilatérale par le maître de l ouvrage (art C. civ.) Absence de forme Volonté certaine de résilier le contrat Contrat d entreprise Résiliation unilatérale par le maître de l ouvrage (art C. civ.) Pas de résolution après la résiliation

Banques de données de Jurisprudence de Copropriété-eJuris.be

Banques de données de Jurisprudence de Copropriété-eJuris.be Plan des banques de données Chaque ligne n est pas réductible à une décision mais à un mot clé Chaque mots clé présente des décisions très diverses et parfois contradictoires Cinquante nouvelles décisions

Plus en détail

Droit des baux commerciaux

Droit des baux commerciaux SAS ECS Le droit des baux commerciaux - NA 49 - Chapitre 2 Paragraphe 2 Obligation relative à la chose louée L immeuble A USAGE DE LA CHOSE Le preneur doit user de la chose en bon père de famille. L abus

Plus en détail

Introduction 5. larcier 347

Introduction 5. larcier 347 TABLE DES MATIÈRES Introduction 5 Chapitre I L accès à la profession : l autorisation d établissement 7 Section 1. Le champ d application de la loi d établissement 8 A. Les personnes nécessitant une autorisation

Plus en détail

1. Quel commerce est visé par la loi sur les baux commerciaux?... 4

1. Quel commerce est visé par la loi sur les baux commerciaux?... 4 Table des matières Introduction 1 Note préliminaire : la réforme institutionnelle 2 1 Quel commerce est visé par la loi sur les baux commerciaux? 4 11 Existence d un bail 4 12 Le commerce de détail 5 121

Plus en détail

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété U52 GESTION La gestion comprend : - la gestion de copropriété - la gestion locative GESTION DE COPROPRIÉTÉ Cette partie décrit l ensemble des activités confiées à un syndic de copropriété professionnel

Plus en détail

Table des matières. table des matières. Section 2 Principes... 27. Section 2 Le décret de septembre... 13. Section 3 Le décret d août...

Table des matières. table des matières. Section 2 Principes... 27. Section 2 Le décret de septembre... 13. Section 3 Le décret d août... Table des matières Introduction................................................ 5 Chapitre 1 L emploi des langues en matière sociale........................ 7 Section 1 Principes........................................

Plus en détail

n 5 LE BAIL COMMERCIAL ET SES VARIANTES 1.1. Durée du bail commercial 1.2. Résiliation du bail commercial

n 5 LE BAIL COMMERCIAL ET SES VARIANTES 1.1. Durée du bail commercial 1.2. Résiliation du bail commercial FICHE THEMATIQUE n 5 LE BAIL COMMERCIAL ET SES VARIANTES 1. LE BAIL COMMERCIAL 1.1. Durée du bail commercial 1.2. Résiliation du bail commercial 1.2.1. Résiliation triennale 1.2.2. Résiliation anticipée

Plus en détail

Table des matières. Le défaut de la chose vendue selon le droit «commun» de la vente (articles 1602 à 1649 du Code civil) 7

Table des matières. Le défaut de la chose vendue selon le droit «commun» de la vente (articles 1602 à 1649 du Code civil) 7 Table des matières Le défaut de la chose vendue selon le droit «commun» de la vente (articles 1602 à 1649 du Code civil) 7 Sophie Damas Introduction 7 Chapitre 1. Le «défaut» au regard des principales

Plus en détail

Aperçu sur le contrat d assurance

Aperçu sur le contrat d assurance Aperçu sur le contrat d assurance I. Les caractéristiques du contrat d assurance L article 1 de la loi 17-99 portant code des assurances définit le contrat d assurance comme la convention passée entre

Plus en détail

LA VIE DE L ENTREPRISE, ASPECTS JURIDIQUES

LA VIE DE L ENTREPRISE, ASPECTS JURIDIQUES LA VIE DE L ENTREPRISE, ASPECTS JURIDIQUES SOMMAIRE I. Le contrat de travail II. Le bail à loyer III. Le contrat de prestation de services IV. Le recouvrement de créances V. La protection du contenu d

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. MON COMMERCE guide pratique

TABLE DES MATIERES. MON COMMERCE guide pratique PRÉFACE 5 ADRESSES 6 i. LES PRATIQUES DU COMMERCE 10 1. QUE VISE LA REGLEMENTATION? 10 1.1 Tout vendeur 10 1.2 Les produits et les services 10 1.3 En relation avec le consommateur 11 2. L INFORMATION DU

Plus en détail

CONTRAT DE BAIL POUR UNE MAISON D HABITATION

CONTRAT DE BAIL POUR UNE MAISON D HABITATION CONTRAT DE BAIL POUR UNE MAISON D HABITATION Entre : 1. Monsieur... et Madame... domicilié(s) à... - ci-après dénommé bailleur - et 2. Monsieur... et Madame... domicilié(s) actuellement à... - ci-après

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 4. Les différents baux

Stage de Préparation à l Installation 4. Les différents baux Stage de Préparation à l Installation 4. 4.1. Le Bail Commercial 4.2. Convention Précaire et Bail de trois ans ans 4.3. Bail Professionnel et Bail Mixte 4.4. Pas de Porte et Droit au Bail 4.1. Le bail

Plus en détail

Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie

Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie Gauthier Ervyn ge@vdelegal.be 1. LES BAUX COMMERCIAUX Diversité des règles en matière de bail : Régime

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1 Présentation 3 PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 21 1 Les principaux métiers de l immobilier 21 Le promoteur immobilier 21 L agent immobilier 21 Le négociateur

Plus en détail

Table des matières. A. La «vente»... 10 B. Le bien de consommation... 12 C. Le vendeur professionnel... 14 D. Le consommateur...

Table des matières. A. La «vente»... 10 B. Le bien de consommation... 12 C. Le vendeur professionnel... 14 D. Le consommateur... 1 Les droits de l acheteur confronté à un défaut de la chose vendue................ 7 Julie DEWEZ assistante à l U.C.L., collaboratrice notariale CHAPITRE 1 L obligation légale de délivrance d un bien

Plus en détail

Lettres & contrats pour les entrepreneurs indépendants. Avant-propos... 1. Partie 1 - Conditions générales et de facturation

Lettres & contrats pour les entrepreneurs indépendants. Avant-propos... 1. Partie 1 - Conditions générales et de facturation Table des matières Avant-propos... 1 Partie 1 - Conditions générales et de facturation Check-list des mentions obligatoires d une facture... 4 Conditions de facturation (en général)... 6 Conditions de

Plus en détail

TITRE 2 L ACCÈS À LA PROFESSION ET LE TITRE D AGENT IMMOBILIER 19

TITRE 2 L ACCÈS À LA PROFESSION ET LE TITRE D AGENT IMMOBILIER 19 Table des matières PRÉFACE 5 INTRODUCTION 7 PREMIÈRE PARTIE Une profession réglementée TITRE 1 LE CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE 15 La loi-cadre du 1 er mars 1976 15 L arrêté royal du 6 septembre 1993 17

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale Pour qu il y ait location d immeuble, il faut qu il y ait un «bail» Le bail est le contrat par lequel une personne (appelée le bailleur) s engage à faire jouir une autre personne

Plus en détail

1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE

1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE 1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE Références juridiques : La promotion immobilière est régie par la loi n 90-17 du 26 février 1990, portant refonte de la législation

Plus en détail

LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR

LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR LA LOI N 2014-626 DU 18 JUIN 2014 RELATIVE À L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRÈS PETITES ENTREPRISES DITE «LOI PINEL» Liste des mesures Modification des dispositions

Plus en détail

Tableau comparatif Bail commercial

Tableau comparatif Bail commercial Tableau comparatif Bail commercial - Législation actuelle en vigueur au 3 août 2015 Projet de loi adopté par le Conseil de gouvernement en date du 31 juillet 2015 Peu clair: - Vise clairement tous les

Plus en détail

droit Le mémento des marchés privés de travaux rives Intervenants, passation & exécution 2 e édition Patricia Grelier Wyckoff

droit Le mémento des marchés privés de travaux rives Intervenants, passation & exécution 2 e édition Patricia Grelier Wyckoff droit Le mémento des marchés privés de travaux rives Intervenants, passation & exécution Patricia Grelier Wyckoff 2 e édition TABLE DES MATIÈRES 1. Les maîtres d ouvrage 1 1.1. La maîtrise d ouvrage...

Plus en détail

Les règles d or pour rédiger un contrat de transport. Frédéric LETACQ

Les règles d or pour rédiger un contrat de transport. Frédéric LETACQ Les règles d or pour rédiger un contrat de transport Frédéric LETACQ Rédiger son contrat de transport Contrat de transport : contrat consensuel et non solennel Accord sur le prix et la nature de la prestation

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION. PREMIÈRE PARTIE Exercice de la profession d architecte

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION. PREMIÈRE PARTIE Exercice de la profession d architecte TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION PREMIÈRE PARTIE Exercice de la profession d architecte TITRE 1 CONDITIONS D EXERCICE DE LA PROFESSION D ARCHITECTE 13 Évolution récente des conditions d exercice 13 Conditions

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 5 PRINCIPALES ABRÉVIATIONS... 7 BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE... 11

TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 5 PRINCIPALES ABRÉVIATIONS... 7 BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE... 11 TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 5 PRINCIPALES ABRÉVIATIONS... 7 BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE... 11 PREMIÈRES VUES... 13 I. Mécanisme... 15 II. Rôle... 18 III. Évolution... 20 PREMIÈRE PARTIE SÛRETÉS PERSONNELLES

Plus en détail

NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX

NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Christophe DENIZOT Docteur en droit Avocat à la Cour d appel de Paris Champ de compétence baux commerciaux et professionnels NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Jurisprudence

Plus en détail

I.Conventions soumises à la loi Breyne Le champ d application de la loi se définit à partir de trois critères: chapitre8 La loi Breyne

I.Conventions soumises à la loi Breyne Le champ d application de la loi se définit à partir de trois critères: chapitre8 La loi Breyne chapitre8 La loi Breyne La loi Breyne est une législation particulière, réglementant les conventions de transfert de propriété d une habitation à construire ou en voie de construction, ou encore d une

Plus en détail

A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus du champ d application de la loi... 15

A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus du champ d application de la loi... 15 Table des matières Sommaire... 7 Introduction... 11 I ère Partie Le bail à usage d habitation... 13 Titre I. Champ d application... 14 A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus

Plus en détail

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Conférences U4U La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Aspects pratiques de droit familial international Me Nathalie de Montigny Avocat au Barreau de Bruxelles

Plus en détail

Les mandats et les actes courants de l agent commercial

Les mandats et les actes courants de l agent commercial 1/ Définition : Les mandats et les actes courants de l agent commercial Le mandat est un contrat conclu entre un mandat qui veut faire quelque chose et un mandataire à qui l on va donner le droit de faire

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. bail commercial 1. Inhoud... 23 Table alphabétique... 47 Zaakregister... 57 Table des décisions citées...

TABLE DES MATIÈRES. bail commercial 1. Inhoud... 23 Table alphabétique... 47 Zaakregister... 57 Table des décisions citées... bail commercial 1 TABLE DES MATIÈRES Inhoud.............................................................. 23 Table alphabétique.................................................... 47 Zaakregister..........................................................

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Chapitre I. Législation...177. Chapitre II. Doctrine...183

TABLE DES MATIÈRES. Chapitre I. Législation...177. Chapitre II. Doctrine...183 TABLE DES MATIÈRES Chapitre I. Législation...177 1. Contrats d utilisation de biens à temps partagé (time-sharing)...177 2. Nouvelle réglementation de la profession d agent immobilier...178 3. Code immobilier

Plus en détail

Avec la collaboration des Instituts du C.S.N LA REVISION DU LOYER COMMERCIAL. Textes. Articles L. 145-33 à 145-39 du code de commerce

Avec la collaboration des Instituts du C.S.N LA REVISION DU LOYER COMMERCIAL. Textes. Articles L. 145-33 à 145-39 du code de commerce Avec la collaboration des Instituts du C.S.N LA REVISION DU LOYER COMMERCIAL Textes Loi LME du 4 août 2008 Loi MURCEF du 11 décembre 2001 Article L. 145-3 du code de commerce Article L. 145-5 du code de

Plus en détail

Table des matières. Section 1 : La définition jurisprudentielle 7...

Table des matières. Section 1 : La définition jurisprudentielle 7... Table des matières Les références renvoient aux numéros des paragraphes ( ) INTRODUCTION 1... PARTIE LIMINAIRE 5... 2236 Chapitre 1 : La notion de location meublée 6... Section 1 : La définition jurisprudentielle

Plus en détail

NEWSLETTER N 2 août/septembre 2009 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX

NEWSLETTER N 2 août/septembre 2009 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX NEWSLETTER N 2 août/septembre 2009 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Christophe DENIZOT Docteur en droit Avocat à la Cour d appel de Paris Cabinet NICOLAS & DENIZOTAssociés I / Etude Actualité sur les indices

Plus en détail

Chroniques notariales vol. 56. Table des matières

Chroniques notariales vol. 56. Table des matières Chroniques notariales vol. 56 Table des matières Chapitre I. Généralités..................................... 222 Section 1. Formalité de l enregistrement........................ 222 1. Obligation d enregistrement

Plus en détail

Bail de location d un emplacement de stationnement

Bail de location d un emplacement de stationnement Soumis aux dispositions des articles 1709 et suivants du Code civil Entre les soussignés : Propriétaire bailleur : Nom et prénom : Demeurant : Téléphone / E-mail : Dénommé(s) ci-après «BAILLEUR», (au singulier)

Plus en détail

LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR SNPI INFORMATIONS ISSN : 1270-0894

LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR SNPI INFORMATIONS ISSN : 1270-0894 LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR ISSN : 1270-0894 SNPI INFORMATIONS Mai 2014 LOI ALUR ET LOI HOGUET Principales dispositions de la loi ALUR modifiant la loi du 2 janvier 1970 Applicables immédiatement

Plus en détail

Le bail de droit commun : questions choisies... 9

Le bail de droit commun : questions choisies... 9 TABLE DES MATIÈRES 1 Le bail de droit commun : questions choisies... 9 Marnix De Smedt directeur du Fonds du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale Mathieu Higny avocat et collaborateur scientifique

Plus en détail

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1. STATUT JURIDIQUE ET RESPONSABILITÉ DU SYNDIC 3 SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 SECTION 2. Responsabilité

Plus en détail

Première partie Le régime légal des baux commerciaux

Première partie Le régime légal des baux commerciaux Table des matières Introduction 5 Première partie Le régime légal des baux commerciaux Chapitre 1 Application du droit commun du bail 9 Chapitre 2 Les autres législations applicables 12 Section 1 De nombreuses

Plus en détail

BAIL DE MAISON (DE COURTE DUREE). M... Tél.. dénommé le «bailleur»,

BAIL DE MAISON (DE COURTE DUREE). M... Tél.. dénommé le «bailleur», BAIL DE MAISON (DE COURTE DUREE). Entre les soussignés : M. domicilié à.. Tél... dénommé le «bailleur», ET M.... domicilié à. Tél.. dénommé le «preneur». IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : Article 1 er : Objet.

Plus en détail

«DROIT CIVIL : Contrats spéciaux»

«DROIT CIVIL : Contrats spéciaux» Année universitaire 2014-2015 «DROIT CIVIL : Contrats spéciaux» Licence e 3 Semestre 6 Eva MOUIAL BASSILANA, Professeur Introduction générale au droit des contrats spéciaux A lire : - P. Puig, Pour un

Plus en détail

LE STATUT DES BAUX COMMERCIAUX

LE STATUT DES BAUX COMMERCIAUX LE STATUT DES BAUX COMMERCIAUX Les baux dérogatoires La durée et le droit au renouvellement La fixation et la révision du loyer - 1-7 juillet 2015 Introduction Statut d ordre public o Location d immeubles

Plus en détail

Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante

Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante D étendre l obligation d information sur les surfaces louées

Plus en détail

TITRE 1 Mandat CHAPITRE 1. DÉFINITION... 11. CHAPITRE 4. CAPACITÉ... 25 Section 1. Capacité du mandant... 25 Section 2. Capacité du mandataire...

TITRE 1 Mandat CHAPITRE 1. DÉFINITION... 11. CHAPITRE 4. CAPACITÉ... 25 Section 1. Capacité du mandant... 25 Section 2. Capacité du mandataire... Table des matières (avec renvoi aux pages) Liste des abréviations... 5 Sommaire... 7 TITRE 1 Mandat CHAPITRE 1. DÉFINITION... 11 CHAPITRE 2. CARACTÈRES TECHNIQUES DU MANDAT... 13 Section 1. Contrat consensuel...

Plus en détail

BAIL COMMERCIAL MEUBLÉ

BAIL COMMERCIAL MEUBLÉ Hôtels et Résidences BAIL COMMERCIAL MEUBLÉ «VITTEL Les COLONIES» APPARTEMENT N : PARKING N.. ENTRE Les Soussignés Monsieur (et, ou) Madame :.. Demeurant à : Rue ou lieu dit : Tél domicile :. Bureau :..

Plus en détail

Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE

Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE 1 Risques et responsabilités au cours du chantier Les risques sont pour le constructeur ex : incendie, vol, vandalisme,

Plus en détail

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété.

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété. GARANTIES LOCATIVES LES SERVICES D ATI GESTION LA GESTION LOCATIVE (quittancement, reddition mensuelle des comptes, suivi des travaux ) LE SYNDIC DE COPROPRIETE LA MISE EN LOCATION (sélection des locataires,

Plus en détail

Questions réponses. Le maire sera compétent pour la procédure d insalubrité si la mairie possède un service communal d hygiène et de la santé

Questions réponses. Le maire sera compétent pour la procédure d insalubrité si la mairie possède un service communal d hygiène et de la santé Questions réponses L HABITAT INDIGNE : 1. Quelle définition pour l habitat indigne? L habitat indigne regroupe les différentes situations dans lesquelles des locaux donnés à usage d habitation ne sont

Plus en détail

Contrat de bail commercial

Contrat de bail commercial Lettres & contrats pour les entrepreneurs indépendants Louer Contrat de bail commercial Un contrat de bail commercial ne doit pas nécessairement être aussi étendu qu on le croit généralement. En effet,

Plus en détail

Table des matières. Le contrat de vente immobilière Développements récents... 9

Table des matières. Le contrat de vente immobilière Développements récents... 9 Section 1 1 Le contrat de vente immobilière Développements récents... 9 Benoît Kohl professeur à l U.Lg. avocat Delphine Grisard assistante à l U.Lg. avocate François Onclin aspirant F.N.R.S. à l U.Lg.

Plus en détail

Base Jurisprudence Janvier 2015

Base Jurisprudence Janvier 2015 Base Jurisprudence Janvier 2015 150 nouveaux arrêts publiés sur www.artemis.ma Juridiction Date Mots clé et chemin dans la table des matières 01/03/2013 01/03/2013 Mots clé : Bail commercial résiliation

Plus en détail

CONTRAT DE BAIL POUR UN APPARTEMENT Entre : 1. Monsieur... et Madame... domicilies a... ci-apres denomme bailleur - et 2. Monsieur... et madame...

CONTRAT DE BAIL POUR UN APPARTEMENT Entre : 1. Monsieur... et Madame... domicilies a... ci-apres denomme bailleur - et 2. Monsieur... et madame... CONTRAT DE BAIL POUR UN APPARTEMENT Entre : 1. Monsieur... et Madame... domicilies a... ci-apres denomme bailleur - et 2. Monsieur... et madame... domicilie actuellement a... ci-apres denomme locataire

Plus en détail

Table des matières. Option, promesse de vente, vente et incertitude sur l identité de l acquéreur 7 Paul Alain Foriers

Table des matières. Option, promesse de vente, vente et incertitude sur l identité de l acquéreur 7 Paul Alain Foriers Table des matières Sommaire 5 Option, promesse de vente, vente et incertitude sur l identité de l acquéreur 7 Paul Alain Foriers Section 1. L incertitude des qualifications 7 Sous-section 1. Offre, offre

Plus en détail

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES Objectif: Examiner la réglementation des rapports entre le client et le banquier à travers l étude des contrats bancaires. LES CONTRATS BANCAIRES : La banque, comme

Plus en détail

Conditions générales de vente - individuel

Conditions générales de vente - individuel Conditions générales de vente - individuel Article 1 : Information préalable au contrat. Le présent document constitue l information préalable à l engagement du client. Des modifications peuvent toutefois

Plus en détail

Gestion. Négocier son bail commercial

Gestion. Négocier son bail commercial Gestion Négocier son bail commercial Adie Conseil Gestion INTRODUCTION Le bail commercial fait l objet d un statut réglementé dont les textes sont codifiés aux articles L.145-1 et suivants et R.145-1 et

Plus en détail

La reconnaissance et la protection de ce droit est capitale pour la stabilité de l implantation de l entreprise et la localisation de ses activités.

La reconnaissance et la protection de ce droit est capitale pour la stabilité de l implantation de l entreprise et la localisation de ses activités. Dans la pratique il est fréquent que le commerçant ne soit pas propriétaire de l immeuble dans lequel le fond est exploité. Il en obtient alors la jouissance par un bail à usage commercial. Pareille situation

Plus en détail

LA LOCATION VENTE. C est pourquoi la question de la location-vente est soulevée parfois.

LA LOCATION VENTE. C est pourquoi la question de la location-vente est soulevée parfois. LA LOCATION VENTE Dans la plupart des cas en matière de transfert de propriété de biens immobiliers, nous employons la technique du contrat de vente immobilière pure et simple. Lors de la signature dudit

Plus en détail

Droit Commercial. Notes personnelles. La Responsabilité. Responsabilité civile. La Responsabilité. Page : 1

Droit Commercial. Notes personnelles. La Responsabilité. Responsabilité civile. La Responsabilité. Page : 1 Responsabilité civile Art 1382 du Code Civil : «Tout fait quelconque de l homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer». La responsabilité civile entraîne

Plus en détail

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007 DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES Gildas Rostain September 2007 INTRODUCTION Le rôle de l expert Les différentes missions d expertise La définition de l expertise judiciaire

Plus en détail

MANDAT DE GESTION LOCATIVE

MANDAT DE GESTION LOCATIVE MANDAT DE GESTION LOCATIVE LE MANDAT EST OBLIGATOIRE Mandat établi conformément à : La Loi n 70-9 du 2 janvier 1970 La Loi n 89-462 du 6 juillet 1989 et au Décret n 72-678 du 20 juillet 1972. Carte Professionnelle

Plus en détail

LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ

LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ IMMOBILIER LOCATION LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ www.notaires.paris-idf.fr Location LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ Lorsqu un propriétaire souhaite louer son bien immobilier, une des premières démarches à

Plus en détail

Réglementation des loyers des locaux d habitation

Réglementation des loyers des locaux d habitation Réglementation des loyers des locaux d habitation Page 1 S O M M A I R E DECRET N o 146/PG-RM DU 27 SEPTEMBRE 1967 TITRE PREMIER TITRE II Du maintien dans les lieux et du droit de reprise page 3 TITRE

Plus en détail

L'AGENT COMMERCIAL I. DEFINITION ET STATUT II. CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE III. CESSATION DU CONTRAT 30/07/2015

L'AGENT COMMERCIAL I. DEFINITION ET STATUT II. CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE III. CESSATION DU CONTRAT 30/07/2015 L'AGENT COMMERCIAL 30/07/2015 L agent commercial est un intermédiaire de commerce indépendant et qui agit au nom et pour le compte d une autre entité. Son statut est régi par les articles L134-1 et suivants

Plus en détail

Table des matières. Les éléments constitutifs de la donation. La donation atypique Le don manuel La donation indirecte

Table des matières. Les éléments constitutifs de la donation. La donation atypique Le don manuel La donation indirecte Table des matières Le contrat de donation Philippe DE PAGE Section 1. Section 4. Section 5. Section 6. Section 7. Section 8. Section 9. Le donateur Le donataire Les éléments constitutifs de la donation

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 B-17-08 N 73 du 11 JUILLET 2008 IMPOT SUR LE REVENU. REDUCTIONS D IMPOT AU TITRE DES INVESTISSEMENTS LOCATIFS REALISES DANS LE SECTEUR

Plus en détail

LE BAIL COMMERCIAL LOUER UN LIEU APPROPRIÉ POUR VOTRE SITE DE PRODUCTION OU DE COMMERCIALISATION

LE BAIL COMMERCIAL LOUER UN LIEU APPROPRIÉ POUR VOTRE SITE DE PRODUCTION OU DE COMMERCIALISATION LE BAIL COMMERCIAL LOUER UN LIEU APPROPRIÉ POUR VOTRE SITE DE PRODUCTION OU DE COMMERCIALISATION Octobre 2010 Les Guides pratiques OHADA pour les entreprises résultent d une collaboration entre le Secrétatriat

Plus en détail

CIRCULAIRE JURISPRUDENCE SOCIALE RÉSUMÉ. 28 mars 2014. S.2014/010F/NLB-VvE

CIRCULAIRE JURISPRUDENCE SOCIALE RÉSUMÉ. 28 mars 2014. S.2014/010F/NLB-VvE Ivo Van Damme Executive Manager - Conseiller général Centre de compétence Emploi & sécurité sociale T +32 2 515 08 94 F + 32 2 515 09 13 ivd@vbo-feb.be CIRCULAIRE S.2014/010F/NLB-VvE JURISPRUDENCE SOCIALE

Plus en détail

NOUVELLE REGLEMENTATION DES MARCHES PUBLICS ET BUREAUX D ETUDES

NOUVELLE REGLEMENTATION DES MARCHES PUBLICS ET BUREAUX D ETUDES NOUVELLE REGLEMENTATION DES MARCHES PUBLICS ET BUREAUX D ETUDES A.I.P.C.N. 22 novembre 2013 Place des Nations-Unies, 7-4020 Liège Téléphone : +32 4 342 30 50 Fax : +32 70 22 52 22 liege@elegis.be www.elegis.be

Plus en détail

Le droit des personnes et des familles

Le droit des personnes et des familles Chroniques notariales vol. 47 Table des matières Le droit des personnes et des familles Chapitre 1. L état civil....................................... 18 1. Recherche dans les registres de l état civil.

Plus en détail

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE 1 SOMMAIRE SOMMAIRE...2 ARTICLE 1 : ASSURÉ...4 ARTICLE

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU

CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU Entre les soussignés : Monsieur, Madame Né (e) le.. 19. à et demeurant à B.P : Téléphone. Ci-après dénommé «Le Bailleur», d une part, Monsieur, Madame Né (e) le 19. à..

Plus en détail

Le Dossier de Consultation des Entreprises

Le Dossier de Consultation des Entreprises Éléments constitutifs du DCE Lettre de consultation précisant le contenu du DCE Règlement de consultation précisant les modalités de la consultation Pièces générales de base au type de marché (F,T,S) soit

Plus en détail

COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification. BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS)

COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification. BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS) COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS) COMMERCIAL (DROIT) (Voir aussi BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES,

Plus en détail

L A P U B L I C I T E L O B L I G A T I O N D U B A I L E C R I T

L A P U B L I C I T E L O B L I G A T I O N D U B A I L E C R I T I. L A P U B L I C I T E A partir du 18 mai 2007, toute communication (affichettes, annonces dans les journaux ou sur internet, ) relative à la mise en location de tout logement (résidence principale,

Plus en détail

INDEX ANALYTIQUE. Abus, 1676 555

INDEX ANALYTIQUE. Abus, 1676 555 INDEX ANALYTIQUE Note explicative : Les chiffres en gras renvoient aux numéros d articles du Code civil du Québec. Les autres chiffres (7) renvoient aux numéros des paragraphes de la section Commentaire

Plus en détail

Conditions générales

Conditions générales Conditions générales 1. Conditions générales du vendeur 1.1. Les conditions générales de la SA EvoBus Belgium, ci-après dénommée «EvoBus», sont d application à la présente convention à l exclusion de toutes

Plus en détail

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi Alur Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi ALUR - Principales dispositions en copropriété 13/15 Objectif : Les principales dispositions

Plus en détail

Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010)

Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010) Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010) La location meublée consiste à mettre à la disposition d un locataire un logement comportant des meubles indispensables à la vie quotidienne. Le régime

Plus en détail

Le point de vue de l'assureur

Le point de vue de l'assureur L'attestation acoustique... Pourquoi? Comment? Avec qui? Odile VIDAL & Vincent PAYEN, Montmirail Groupe VERSPIEREN Le point de vue de l'assureur 4 juillet 2013 Toulouse Attestation acoustique Contrôle

Plus en détail

Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3. Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3

Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3. Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3 Le statut unique ouvriers-employés Les Dossiers du BSJ [ Table des matières Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3 Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3 Chapitre

Plus en détail

SOUS-TRAITANCE DANS LA CONSTRUCTION: DEPENDANCE OU PARTENARIAT? Marianne GOEBEL, Avocat à la Cour DURO & GOEBEL Avocats

SOUS-TRAITANCE DANS LA CONSTRUCTION: DEPENDANCE OU PARTENARIAT? Marianne GOEBEL, Avocat à la Cour DURO & GOEBEL Avocats SOUS-TRAITANCE DANS LA CONSTRUCTION: DEPENDANCE OU PARTENARIAT? Marianne GOEBEL, Avocat à la Cour DURO & GOEBEL Avocats ABRÉVIATIONS UTILISÉES CC EP MO PA ST LRAR RC RD Code civil Entrepreneur principal

Plus en détail

Cette lettre de mission a pour objet de confirmer notre entretien et de définir les conditions de notre collaboration.

Cette lettre de mission a pour objet de confirmer notre entretien et de définir les conditions de notre collaboration. M...... Madame, Monsieur, Vous avez bien voulu nous consulter en qualité d expert-comptable pour une mission de présentation des comptes annuels de votre activité. Nous vous remercions de cette marque

Plus en détail

TYPOLOGIE DES FRANCHISES

TYPOLOGIE DES FRANCHISES FRANCHISE DEFINITION C est un contrat innommé C est la réitération d un succès Définition de la jurisprudence : «un contrat synallagmatique à exécution successive, par lequel une entreprise dénommée franchiseur,

Plus en détail

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS Confédération Nationale du Logement Sommaire Avant propos... 13 PARTIE 1 La réglementation 1. Établissement du contrat de location (article 3 de la loi n 89-462 du 6

Plus en détail

MANDAT «CONFIANCE» DE GESTION LOI N 70-9 du 2 Janvier 1970 et LOI N 70-9 du 2 Janvier 1970

MANDAT «CONFIANCE» DE GESTION LOI N 70-9 du 2 Janvier 1970 et LOI N 70-9 du 2 Janvier 1970 MANDAT «CONFIANCE» DE GESTION LOI N 70-9 du 2 Janvier 1970 et LOI N 70-9 du 2 Janvier 1970 N d inscription au registre des mandats N ENTRE LES SOUSSIGNES NOM :.. Prénoms:... NOM de jeune fille (s il y

Plus en détail

Table des matières. Préface... Instructions aux lecteurs...

Table des matières. Préface... Instructions aux lecteurs... Table des matières Préface... Instructions aux lecteurs... vii ix SECTION I La copropriété... 1 1010 La définition du contexte juridique de la copropriété... 1 1038 La naissance de la copropriété : publication

Plus en détail

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit :

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit : www.grenecheimmo.fr Le Cabinet GRENECHE Immobilier est l une des plus anciennes agences de la ville d Evian et de la région, présente dans l ensemble des activités immobilières : - ventes : traditionnellement

Plus en détail

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES www.creassur.org ENTREPRISES ET RESPONSABILITES Parlons-en Chambre de Commerce et d industrie Novembre 2007 ENTREPRISES ET RESPONSABILITES La police d assurance et ses couvertures Monsieur RITTER GROUPAMA

Plus en détail

ACTUALITE JURIDIQUE. Sociétés - Commercial DROIT DES SOCIETES - DROIT COMMERCIAL. n 7 - Avril - Juin 2014

ACTUALITE JURIDIQUE. Sociétés - Commercial DROIT DES SOCIETES - DROIT COMMERCIAL. n 7 - Avril - Juin 2014 ACTUALITE JURIDIQUE Sociétés - Commercial n 7 - DROIT DES SOCIETES - DROIT COMMERCIAL 1. Le chèque ne vaut paiement que s il a été encaissé.... 2 2. Rachat par les sociétés non cotées de leurs propres

Plus en détail

Le droit patrimonial des couples

Le droit patrimonial des couples Chroniques notariales vol. 54 Table des matières Le droit patrimonial des couples Chapitre I. Le régime matrimonial primaire.................... 206 Section 1. Devoir de secours entre époux (art. 213)...............

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX

MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX APPORTS DE LA LOI DU 18 JUIN 2014, DITE «LOI PINEL» ET DE SON DÉCRET D APPLICATION novembre 2014 Newsletter Baux Commerciaux La loi relative à l artisanat,

Plus en détail

INDEX ANALYTIQUE Note explicative : A Abandon des lieux Accès aux lieux loués 1860 al. 2 1862 1860 al. 2 1861 al. 1 Accessoires

INDEX ANALYTIQUE Note explicative : A Abandon des lieux Accès aux lieux loués 1860 al. 2 1862 1860 al. 2 1861 al. 1 Accessoires INDEX ANALYTIQUE Note explicative : Les chiffres en gras renvoient aux numéros d articles du Code civil du Québec. Les autres chiffres (7) renvoient aux numéros des paragraphes de la section Commentaire

Plus en détail

B A U X C O M M E R C I A U X F L A S H L O I «P I N E L» DU 18 J U I N 2014 L E S P R I N C I P A L E S D I S P O S I T I O N S

B A U X C O M M E R C I A U X F L A S H L O I «P I N E L» DU 18 J U I N 2014 L E S P R I N C I P A L E S D I S P O S I T I O N S F L A S H L O I «P I N E L» DU 18 J U I N 2014 Emmanuelle BELLAICHE membre du Réseau AJA - 7, avenue de la Bourdonnais - 75007 Paris e.bellaiche@aja-avocats.com + 33 (0) 1 71 19 71 47 L interdiction d

Plus en détail

LES ASSURANCES CONSTRUCTION

LES ASSURANCES CONSTRUCTION FICHE PRATIQUE ASSURANCES CONSTRUCTION LES ASSURANCES CONSTRUCTION La Loi Spinetta, du 4 janvier 1978, a institué une double obligation d assurance : Une assurance «responsabilité» doit être souscrite

Plus en détail

Table des matières. Préface VII. Table des matières. Introduction 1

Table des matières. Préface VII. Table des matières. Introduction 1 Préface Table des matières V VII Introduction 1 1. Historique du Code du logement de la Région de Bruxelles-Capitale 1 1.1. La compétence fédérale 1 1.2. Le début de la régionalisation 1 1.3. Les objectifs

Plus en détail