Formation appliquée aux missions d'expertises sinistres PLAN DE FORMATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation appliquée aux missions d'expertises sinistres PLAN DE FORMATION"

Transcription

1 mail: Page 1/6 PLAN DE FORMATION Formation réalisée en deux partie distinctes Durée totale de la formation 2 jours Présentation Cette première partie est enseignée en trois modules: a) Notions de Géomorphologie b) Notions de Géologie c) Notions de d'hydrogéologie Objectif général L'enseignement de cette partie, permettra d'augmenter la précision des observations faites sur le site par l'expert et d'en faciliter la transcription. Ceci devrait également permettre à l'expert de mieux pressentir la cause d' un sinistre, grâce à une meilleure appréciation de la nature des sols ou d'un système hydrogéologique. De plus, l'enseignement de cette première partie,devrait lui offrir la capacité à prendre les décisions qui s'imposent pour l'expertise en matière de reconnaissance géotechnique. Buts recherchés Donner à l'expert la possibilité de : - Préssentir la nature d'un sol ou d'un système hydrogéologique afin de réaliser plus facilement les premières hypothèses de l'expertise - Prévoir l'investigation géotechnique la mieux adaptée au sinistre et au contexte géomorphologique, géologique ou hydrogéologique. - Enseignement théorique avec remise de fascicules - Vision d'un diaporama - Exercices de mise en situation d'expertise Moyens pédagogiques

2 mail: Page 2/6 Durée d'enseignement: 1 journée (Théorie en salle) Module a) Notions de Géomorphologie a) Les bassins sédimentaires b) Les zones intermédiaires c) Les massifs d) Comparaison entre les zones Géomorphologiques et la Géologie e) Principes de superposition et de continuité Tous les thèmes abordés seront replacés dans le cadre d'expertises sinistres avec évocation des risques en fonction des zones géomorphologiques. Module b) Notions de Géologie a) Les roches sédimentaires b) Les roches salines c) Les roches éruptives d) Les roches volcaniques e) Les roches métamorphiques Tous les thèmes abordés seront replacés dans le cadre d'expertises sinistres avec évocation des risques en fonction de la nature du sol.

3 mail: Page 3/6 Durée d'enseignement: 1 journée (Théorie en salle) Module c) Notions d' Hydrogéologie a) Formation des nappes phréatiques b)types de nappes c) Notions de "secteurs protégés" d) Introduction aux essais d'eau Tous les thèmes abordés seront replacés dans le cadre d'expertises sinistres avec évocation des risques en fonction de la nature d'une nappe phréatique.

4 mail: Page 4/6 PLAN DE FORMATION Présentation Cette première partie est enseignée en trois modules: a) Les enquêtes préalables b) Les modes de forages et d'échantillonnage c)les essais in situ et en laboratoire Objectif général L'enseignement de cette partie, permettra à l'expert de connaitre les modes de forage et d'échantillonnage applicables à tel ou tel type de sol. Ceci devrait également permettre à l'expert de savoir quels types d'essais in situ ou en laboratoire conviennent à chaque sinistre. Tout comme la première partie, l'enseignement de cette deuxième partie devrait lui offrir la capacité à prendre les décisions qui s'imposent pour l'expertise en matière de reconnaissance géotechnique.de plus, avec les renseignements en matière de risques naturels que lui apportera l'enquête préalable effectuée grâce à certains sites appropriés, l'expert ne pourra ignorer aucune cause possible du sinistre et orienter ainsi ses recherches. Buts recherchés Donner à l'expert la possibilité : - D'orienter ses recherche vers telle ou telle cause du sinistre - De choisir le mode de forage le mieux adapté au terrain, aux exigences du site et au cas du sinistre - De choisir les essais géotechniques adaptés au cas du sinistre, ce qui lui permettra d'en tirer ses conclusions avec plus de précision. Moyens pédagogiques - Enseignement théorique avec remise de fascicules - Vision d'un diaporama - Exercices de mise en situation d'expertise

5 mail: Page 5/6 Durée d'enseignement: 1 journée (Théorie en salle) Module a) Enquête préalable a) Recherche des risques d'une commune b) Recherche des risques de cavités d'un site c) Recherche des risques de mouvements de terrains d'un site d) Recherche des risques de retrait gonflement d'un site e) Recherche des risques de remontée de nappe phréatique d'un site d) Recherche d'approximations géologiques d'un site Tous les thèmes abordés seront replacés dans le cadre d'expertises sinistres. Module b) Modes de forage et d'échantillonnage - Les forages a) Les sondages carottés b) Les sondages à la tarière c) Les sondages destructifs avec ou sans enregistrements de paramètres d) Les fouilles - Les échantillonnages a) Les échantillons remaniés b) Les échantillons intacts Tous les thèmes abordés seront replacés dans le cadre d'expertises sinistres.

6 mail: Page 6/6 Module c) Essais in situ et en laboratoire - Essais pénétromèriques - Essais préssiomètriques - Essai oedomètrique - Essai de compression simple ou écrasement - Essai au scissomètre - Essai au phicomètre - Essais de cisaillement rectiligne (Lent et rapide) - Essais triaxiaux - Teneur en Eau - Essai au bleu - Essai Lugeon - Interprétation des enregistrements de paramètres de forage - Essai Porchet - Essai Lefranc - Essai de perméabilité à l'oedomètre - Pose d'un piézomètre et suivi des fluctuations de la nappe phréatique - Essai de pompage - Prise d'un échantillon d'eau en vue d'analyse chimique (Recherche des sulfates) Tous les essais évoqués seront replacés dans le cadre d'expertises sinistres avec précision des données issues de l'essai.

FORMATION EQUIPE SONDEURS PRESENTATION FORMATION

FORMATION EQUIPE SONDEURS PRESENTATION FORMATION Tél: 06 03 99 00 17 PRESENTATION FORMATION Page 1/5 Parceque la qualité d'un rapport d'étude passe d'abord par la qualité de l'exécution sur le terrain, je vous propose une formation pour sondeurs incluant

Plus en détail

Présentation des investigations et études géotechniques

Présentation des investigations et études géotechniques Journée technique du CFMS Groupe de Travail "Fondations d éoliennes" Présentation des investigations et études géotechniques Frédéric DURAND Journée du 20 octobre 2009 1 Sommaire Préambule sur les modules

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES SONDAGE

CAHIER DES CHARGES SONDAGE Maître d Ouvrage Amiens Aménagement CAHIER DES CHARGES SONDAGE AMENAGEMENT ZAC RENANCOURT Bureau d étude OGI 27 rue Garibaldi 93100 Montreuil Tél : 01.41.58.55.69 Fax : 01.41.58.55. Mail :ogi@ogi2.fr Le

Plus en détail

Bruno Arfib Université Aix-Marseille www.karsteau.fr

Bruno Arfib Université Aix-Marseille www.karsteau.fr Bruno Arfib Université Aix-Marseille www.karsteau.fr Quelques documents pour illustrer le cours d'hydrogéologie générale Réservoir Temps de renouvellement (Jacques, 1996) Temps de renouvellement (Gleick,

Plus en détail

Étude Géotechnique d avant-projet (mission géotechnique de type G12) Phase 2 pour la réalisation des réseaux d assainissement

Étude Géotechnique d avant-projet (mission géotechnique de type G12) Phase 2 pour la réalisation des réseaux d assainissement Étude Géotechnique d avant-projet (mission géotechnique de type G12) Phase 2 pour la réalisation des réseaux d assainissement Version 1 Janvier 2011 1 SOMMAIRE Avertissement aux maîtres d'œuvre : Les études

Plus en détail

ETUDES GEOTECHNIQUES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES TYPE

ETUDES GEOTECHNIQUES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES TYPE ETUDES GEOTECHNIQUES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES TYPE Maître d ouvrage : Opération : Situation des études et travaux : Version 1.0 Février 2005 SOMMAIRE Chapitre 1 - Dispositions générales...

Plus en détail

RECOMMANDATIONS SUR LA CONSISTANCE DES INVESTIGATIONS GEOTECHNIQUES POUR LA CONSTRUCTION DE BATIMENTS

RECOMMANDATIONS SUR LA CONSISTANCE DES INVESTIGATIONS GEOTECHNIQUES POUR LA CONSTRUCTION DE BATIMENTS Union yndicale Géotechnique ECOMMANDATION U LA CONITANCE DE INVETIGATION GEOTECHNIQUE POU LA CONTUCTION DE BATIMENT Version du 02-10-07 Page 1 sur 23 OMMAIE PATIE I -GENEALITE 1-1 PÉENTATION DE ECOMMANDATION...

Plus en détail

2- Les reconnaissances de sols

2- Les reconnaissances de sols 2- Les reconnaissances de sols V4 FRED PORTET OLIVIER NOËL, ENSEIGNANTS À L'ENTE D'AIX-EN-PROVENCE SYLVIE NICAISE, LABORATOIRE DU CETE MÉDITERRANÉE CAROLE PORTILLO ET MATHIEU VERMEULEN, ECOLE DES MINES

Plus en détail

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal DL Lyon : G. Bièvre DL Autun : A. Brach, D. Goutaland, M. Massardi, G. Monnot David GOUTALAND CETE de Lyon

Plus en détail

ETUDE DE SOL: OBJECTIFS ET FICHE PRATIQUE

ETUDE DE SOL: OBJECTIFS ET FICHE PRATIQUE ETUDE DE SOL: OBJECTIFS ET FICHE PRATIQUE Objectif d'une étude de sol sur site L'objectif d'une étude de sol d'avant projet de construction (étude géotechnique G12.) est de définir ta contrainte ou portance

Plus en détail

APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX

APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX Communauté urbaine de Bordeaux APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX CAHIER DES CHARGES DES RECONNAISSANCES ET ETUDES DE SOL A REALISER SEPIA CONSEILS - 53, rue

Plus en détail

Source : www.almohandiss.com INTRODUCTION ET GENERALITES

Source : www.almohandiss.com INTRODUCTION ET GENERALITES INTRODUCTION ET GENERALITES I. INTRODUCTION La décomposition du titre de cette matière laisse deviner qu il doit s agir de l étude du mouvement de l eau dans le sol : - Hydraulique : Etude des écoulements

Plus en détail

Ville de Clermont-Ferrand. Gestion de la ressource en eau potable. Journée technique 02.02.2012

Ville de Clermont-Ferrand. Gestion de la ressource en eau potable. Journée technique 02.02.2012 Ville de Clermont-Ferrand Gestion de la ressource en eau potable Journée technique 02.02.2012 Plan Le circuit de l eau à Clermont-Ferrand Ouvrages de production d eau Sources et réservoirs L Usine Elévatoire

Plus en détail

Qualification et prise en compte du risque de liquéfaction sur les OA

Qualification et prise en compte du risque de liquéfaction sur les OA Journées Techniques organisées avec l appui du Sétra et sous l égide de la CoTITA PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE Qualification et prise en compte du risque de liquéfaction sur les OA JF Serratrice

Plus en détail

Prise en compte des cavités naturelles ou anthropiques pour le dimensionnement des fondations

Prise en compte des cavités naturelles ou anthropiques pour le dimensionnement des fondations Journée technique du CFMS Groupe de Travail "Fondations d éoliennes" Prise en compte des cavités naturelles ou anthropiques pour le dimensionnement des fondations (ANTEA - Thierry PIRRION) 1 Sommaire 1.

Plus en détail

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES Service : Contact Courriel: Objet Assainissement Non Collectif Sophie Ramette Vincent Brébant Cahier des charges étude de définition (D3) ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Plus en détail

ANTICOSTI LE PÉTROLE D ICI. PAR DES GENS D ICI. POUR ICI.

ANTICOSTI LE PÉTROLE D ICI. PAR DES GENS D ICI. POUR ICI. ANTICOSTI LE PÉTROLE D ICI. PAR DES GENS D ICI. POUR ICI. Réalisation de sondages stratigraphiques Pétrolia a procédé à la réalisation de trois sondages stratigraphiques sur l île d Anticosti à l automne

Plus en détail

CFMS : Journée Technique Géotechnique et Protection de l Environnement. Maîtrise d œuvre de stockage des déchets

CFMS : Journée Technique Géotechnique et Protection de l Environnement. Maîtrise d œuvre de stockage des déchets CFMS : Journée Technique Géotechnique et Protection de l Environnement. Maîtrise d œuvre de stockage des déchets Présentation : La Conception réglementaire et technique des Centres de Stockages de Déchets

Plus en détail

Charte Qualité pour la Bonne Réalisation des Études de Conception de Filières d Assainissement Non Collectif

Charte Qualité pour la Bonne Réalisation des Études de Conception de Filières d Assainissement Non Collectif Charte Qualité pour la Bonne Réalisation des Études de Conception de Filières d Assainissement Non Collectif 2015 Avec le soutien financier de Préambule Le département de la Dordogne est situé à l affleurement

Plus en détail

BACHELIER EN CONSTRUCTION

BACHELIER EN CONSTRUCTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION BACHELIER EN CONSTRUCTION

Plus en détail

Gisements et production

Gisements et production Plan du cours Page 1 Thème Gisements et production Source Pétrole et gaz naturel, pages 24-25, 26-27 Objectif Les élèves apprendront que la porosité désigne le pourcentage de trous (pores) dans la roche.

Plus en détail

Sécheresse géotechnique et construction, retours d expérience

Sécheresse géotechnique et construction, retours d expérience Sécheresse géotechnique et construction, retours d expérience CFMS, CFGI 18 janvier 2007 Catherine Jacquard Sommaire pathologie des constructions: Méthodologie d étude Etude statistique de la pathologie:études

Plus en détail

Géotechnique appliquée au BTP

Géotechnique appliquée au BTP Géotechnique appliquée au BTP Pierre Martin Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12271-8 TABLE DES MATIÈRES Préface... 1 Introduction... 3 Trente cinq ans après... 3 Des échantillons au site... 3 Les

Plus en détail

Dans le cadre du projet de construction cité en objet, nous avons le plaisir de vous consulter pour la mission d études géotechniques.

Dans le cadre du projet de construction cité en objet, nous avons le plaisir de vous consulter pour la mission d études géotechniques. Objet : Aire de stockage des boues d épuration sur la commune d EPPEVILLE Consultation pour études géotechniques Monsieur, Dans le cadre du projet de construction cité en objet, nous avons le plaisir de

Plus en détail

Études géologiques et géotechniques

Études géologiques et géotechniques Chapitre II C HAPITRE III Études géologiques et géotechniques Animé par Patrice BRUNEL (CARA) Membres du groupe : Emmanuel ALONSO (Cemagref), Jean-Pierre BECUE (SAFEGE), Jean-Luc BRODIN (CACG), Bernard

Plus en détail

Etude de sol & définition d une filière d assainissement non collectif Cahier des charges type

Etude de sol & définition d une filière d assainissement non collectif Cahier des charges type Etude de sol & définition d une filière d assainissement non collectif Cahier des charges type Ce document et proposé aux particuliers par le Conseil Général de la Manche afin de les guider dans la réalisation

Plus en détail

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique Surveillance et Detection des Anomalies Diagnostic d une digue: rappel méthodologique issu de l expérience d EDF Jean-Paul BLAIS Service Géologie - Géotechnique EDF 1 La méthodologie utilisée par EDF,

Plus en détail

LE CONTOURNEMENT ROUTIER DE THONON-LES-BAINS ET LE FRANCHISSEMENT DE LA COSTIERE DE LA DRANSE

LE CONTOURNEMENT ROUTIER DE THONON-LES-BAINS ET LE FRANCHISSEMENT DE LA COSTIERE DE LA DRANSE LE CONTOURNEMENT ROUTIER DE THONON-LES-BAINS ET LE FRANCHISSEMENT DE LA COSTIERE DE LA DRANSE THE DEVIATION OF THONON-LES-BAINS AND THE CROSSING OF COASTAL OF THE DRANSE Fabien BORSELLINO 1, Yves GUERPILLON

Plus en détail

LES TACHES D UN GEOLOGUE PROFESSIONNEL 1

LES TACHES D UN GEOLOGUE PROFESSIONNEL 1 LES TACHES D UN GEOLOGUE PROFESSIONNEL 1 Déclaration de National Association of State Boards Of Geology National Association of State Boards Of Geology (ASBOG) est une organisation à but non lucratif regroupant

Plus en détail

MESURES DE FAIBLES PERMÉABILITÉS (in-situ et en laboratoire) liées aux projets de décharges: Principales techniques de mesure, normalisation

MESURES DE FAIBLES PERMÉABILITÉS (in-situ et en laboratoire) liées aux projets de décharges: Principales techniques de mesure, normalisation COMITÉ FRANÇAIS DE MÉCANIQUE DES SOLS Journée «HYDRAULIQUE» du 23-01-2002 MESURES DE FAIBLES PERMÉABILITÉS (in-situ et en laboratoire) liées aux projets de décharges: Principales techniques de mesure,

Plus en détail

SOLS MEUBLES : SOLS FINS ARGILEUX COHÉRENTS

SOLS MEUBLES : SOLS FINS ARGILEUX COHÉRENTS INFORMATIONS TECHNIQUES T 1 Mutuelle des architectes français assurances OCTOBRE1996 SOLS MEUBLES : SOLS FINS ARGILEUX COHÉRENTS 1 - INTRODUCTION Ces sols fins argileux cohérents sont caractérisés par

Plus en détail

SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES

SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES LISTE DES RÉFÉRENCES (Dernière mise à jour : 12/02/2013) SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES IDEES-EAUX - AGENCE DE LA DRÔME - Depuis 2010 CHATUZANGE LE GOUBET (26) ONYX SANET : Réalisation

Plus en détail

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Zones d étude et problématiques Quartiers concernés par l étude 1. Centre ville 2. Schneider Quartier

Plus en détail

Etude énergétique de la nappe. Ville de Grenoble

Etude énergétique de la nappe. Ville de Grenoble Etude énergétique de la nappe Ville de Grenoble 1 Etude énergétique de la nappe phréatique de Grenoble Réunion ALE 4 mars 2010 Politique de développement durable de la Ville de Grenoble Guide pour la Qualité

Plus en détail

L implantation des piézomètres devra être réalisée par un hydrogéologue.

L implantation des piézomètres devra être réalisée par un hydrogéologue. Création ou réhabilitation de piézomètres pour le suivi de la nappe de la Têt dans le cadre de la surveillance de la station d épuration et d un bassin d orage Cadre de la prestation La Communauté d Agglomération

Plus en détail

Séminaire chantier. 2e séance

Séminaire chantier. 2e séance Séminaire chantier 2e séance 1 Préparation Liste des actions réalisées par d autres dont il faut s assurer qu elles ont bien été faites : L affichage du Permis de construire (PC) ou du Permis de démolition

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE?

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? Fiches ressources Dossier n 2 Activités 1 à 4 SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? 4. DES ATOUTS POUR L'ENVIRONNEMENT APPLICATIONS

Plus en détail

Systèmes géothermiques à boucle ouverte

Systèmes géothermiques à boucle ouverte Systèmes géothermiques à boucle ouverte Contexte réglementaire Le présent document renferme de l information destinée aux promoteurs qui installent des systèmes géothermiques à boucle ouverte nécessitant

Plus en détail

DOSSIERS / ETUDES / MAÎTRISE D ŒUVRE ET TRAVAUX POUR LA GEOTHERMIE

DOSSIERS / ETUDES / MAÎTRISE D ŒUVRE ET TRAVAUX POUR LA GEOTHERMIE LISTE DES RÉFÉRENCES (Dernière mise à jour : 19/09/2013) DOSSIERS / ETUDES / MAÎTRISE D ŒUVRE ET TRAVAUX IDEES-EAUX - AGENCE DE LA DRÔME - Juillet 2013 BOURG-LES-VALENCE (26) DROME AMENAGEMENT HABITAT

Plus en détail

RESISTANCE AU CISAILLEMENT DES SOLS

RESISTANCE AU CISAILLEMENT DES SOLS Chapitre 4 : Résistance au cisaillement des sols - 1 - RESISTANCE AU CISAILLEMENT DES SOLS Dans la pratique la résolution dun problème de Mécanique des Sols consiste souvent à : - vérifier que la stabilité

Plus en détail

Enjeux géotechniques pour la construction du métro automatique «Grand Paris Express»

Enjeux géotechniques pour la construction du métro automatique «Grand Paris Express» Enjeux géotechniques pour la construction du métro automatique «Grand Paris Express» Geotechnical issues for «Grand Paris Express» automatic metro Fluteaux V. Société du Grand Paris RÉSUMÉ : La Société

Plus en détail

SANGLERAT Guy 1, MONGEREAU Noël 2

SANGLERAT Guy 1, MONGEREAU Noël 2 JNGG 2002, 8 et 9 Octobre 2002, Nancy 1 PATHOLOGIE DE PARKINGS ENTERRES SOUS LA NAPPE A LYON (FRANCE) SANGLERAT Guy 1, MONGEREAU Noël 2 1 Ingénieur Civil des Ponts-et-Chaussées, Expert honoraire agréé

Plus en détail

DIRECTION DÏEPARfËIV^TALE DE L'EQUIPEMENT DE^LA MOSELLE. Projet de demi-échangeur Nord. de GUENANGE (57)

DIRECTION DÏEPARfËIV^TALE DE L'EQUIPEMENT DE^LA MOSELLE. Projet de demi-échangeur Nord. de GUENANGE (57) DIRECTION DÏEPARfËIV^TALE DE L'EQUIPEMENT DE^LA MOSELLE Projet de demi-échangeur Nord de GUENANGE (57) Protection des captages AEP Rapport d'expertise Y. BABOT Mai 1992 R 34962 LOR 4S 92 Document public

Plus en détail

Mécanique des sols I. Chapitre I Propriétés physiques des sols. Chapitre II Hydraulique des sols. Chapitre III Déformations des sols

Mécanique des sols I. Chapitre I Propriétés physiques des sols. Chapitre II Hydraulique des sols. Chapitre III Déformations des sols Mécanique des sols I Chapitre I Propriétés physiques des sols Chapitre II Hydraulique des sols Chapitre III Déformations des sols Chapitre IV Résistance au cisaillement des sols Chapitre III Déformations

Plus en détail

510.624. Ordonnance sur la géologie nationale (OGN) Dispositions générales. du 21 mai 2008 (Etat le 1 er septembre 2013)

510.624. Ordonnance sur la géologie nationale (OGN) Dispositions générales. du 21 mai 2008 (Etat le 1 er septembre 2013) Ordonnance sur la géologie nationale (OGN) 510.624 du 21 mai 2008 (Etat le 1 er septembre 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 5, 6, 9, al. 2, 12, al. 2, 15, al. 3, 19, al. 1, 26 et 27, al. 3,

Plus en détail

Directives sur les enquêtes et les rapports géotechniques sur les demandes d aménagement adressées à la ville d Ottawa [PDF 236 KB]

Directives sur les enquêtes et les rapports géotechniques sur les demandes d aménagement adressées à la ville d Ottawa [PDF 236 KB] Directives sur les enquêtes et les rapports géotechniques sur les demandes d aménagement adressées à la ville d Ottawa [PDF 236 KB] 1.0 Introduction 1.1 Généralités Au moment de déposer toute demande concernant

Plus en détail

3.1 Analyse du sol... 5/21

3.1 Analyse du sol... 5/21 FONDASOL NLA 05 214 - Ind A 2/21 SOMMAIRE 1 - NATURE DES TERRAINS TRAVERSES... 4/21 2 - RESULTATS DES ESSAIS PRESSIOMETRIQUES... 4/21 3 - INTERPRETATION 3.1 Analyse du sol... 5/21 3.1.1 Description générale

Plus en détail

Les risques liés aux cavités L exemple de la région parisienne

Les risques liés aux cavités L exemple de la région parisienne Les risques liés aux cavités L exemple de la région parisienne Anne-Marie Prunier Leparmentier Inspection générale des Carrières 4 avril 2013 CFGI SGF - CNAM 1/45 Sommaire I. Des incidents à la création

Plus en détail

LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE ETUDE DE SOL 59890 / QUESNOY SUR DEULE

LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE ETUDE DE SOL 59890 / QUESNOY SUR DEULE 1/22 Agence Nord - Picardie SEPIA Rue Gutenberg 12, Avenue du Général Leclerc ZI du Château 94700 MAISONS ALFORT 62220 CARVIN Tél : 01.41.79.19.40 Fax : 01.41.79.19.48 Tél. : 03 91 83 38 30 Fax : 03 91

Plus en détail

Pour l identification des captages d eau souterraine : le code BSS, code national du point d eau

Pour l identification des captages d eau souterraine : le code BSS, code national du point d eau Pour l identification des captages d eau souterraine : le code BSS, code national du point d eau Qu est ce qu un code BSS? Le code BSS correspond au code national du dossier de l ouvrage souterrain au

Plus en détail

Ingénieur Forage. Etudes ET diplômes. 2007 2010 Diplôme National d'ingénieur, Spécialité Génie Rural, eaux et forêts.

Ingénieur Forage. Etudes ET diplômes. 2007 2010 Diplôme National d'ingénieur, Spécialité Génie Rural, eaux et forêts. Wissem BEN ABDALLAH 09 Rue de Sahel, Jemmel 5020, Monastir Tel: (00216) 52 706 305 / 22 706 305 benabdallahwissem@live.com benabdallah.wissem@gmail.com Ingénieur Forage Nationalité : Tunisien Célibataire

Plus en détail

Hydrogéologie [idʀoʒeɔlɔʒi] : science qui étudie

Hydrogéologie [idʀoʒeɔlɔʒi] : science qui étudie Eau souterraine [o sutɛʀɛñ] : Eau sous tension hydrostatique présente dans les vides interconnectés de la zone de saturation. Cette eau émerge à la surface sous forme de sources et pénètre dans des puits.

Plus en détail

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y 15 Octobre 1954 BUREAU DE RECHERCHES GEOLOGIQUES GEOPHYSIQUES

Plus en détail

Analyses et services à destination des ICPE

Analyses et services à destination des ICPE Analyses et services > LE LABORATOIRE LCA > AUTOSURVEILLANCE DES REJETS AQUEUX > SURVEILLANCE DU MILIEU NATUREL > MESURES SUR SITE ET PRÉLÈVEMENTS > ASSISTANCE À L'EXPLOITATION D'UNITÉS DE TRAITEMENT DES

Plus en détail

Projet ARGIC Module B Quelques formations géologiques argileuses étudiées dans le cadre du projet

Projet ARGIC Module B Quelques formations géologiques argileuses étudiées dans le cadre du projet Projet ARGIC Module B Quelques formations géologiques argileuses étudiées dans le cadre du projet Armines-Centre de Géosciences, BRGM, ECP-LMSSMat, ENPC- CERMES, Fondasol, INERIS, INPL-LAEGO, INRA, Insavalor-LGCIE,

Plus en détail

FRANÇOIS SAINT-PIERRE, ingénieur junior, Ph.D.

FRANÇOIS SAINT-PIERRE, ingénieur junior, Ph.D. FRANÇOIS SAINT-PIERRE, ingénieur junior, Ph.D. ÉTUDES ET DIPLÔMES Ph.D., génie civil (spécialité: auscultation et durabilité des bétons) Université de Sherbrooke, 2007 M.Sc.A. européen, sciences de la

Plus en détail

Guide pratique. Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière

Guide pratique. Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière Guide pratique Guide pratique (études de sol et de filière) proposé par le Conseil Général de l Orne - SATTEMA 1 Guide pratique 1. Préambule Le présent

Plus en détail

COMITE FRANCAIS DE MECANIQUE DES ROCHES

COMITE FRANCAIS DE MECANIQUE DES ROCHES COMITE FRANCAIS http://www.geotechnique.org e-mail: cfmr@brgm.fr Orléans, le 27 février 2006 Le secrétaire général S. GENTIER BRGM/CDG/ENE Avenue Claude Guillemin B.P. 6009, 45060 Orléans Cedex 2, France

Plus en détail

12 rue Marie Curie - BP 175 78 313 MAUREPAS CEDEX www.ati-services.com

12 rue Marie Curie - BP 175 78 313 MAUREPAS CEDEX www.ati-services.com 12 rue Marie Curie - BP 175 78 313 MAUREPAS CEDEX www.ati-services.com Maurepas, le 08 mars 2012 A l'attention de...: INTERMARCHE 12 Rue Jean Lurcat Affaire suivie par...: M. BRIAIS cbriais@orange.fr Téléphone...:

Plus en détail

Exemples de prise en compte pratique des joints et discontinuités des massifs rocheux dans la conception d ouvrages hydroélectriques

Exemples de prise en compte pratique des joints et discontinuités des massifs rocheux dans la conception d ouvrages hydroélectriques Exemples de prise en compte pratique des joints et discontinuités des massifs rocheux dans la conception d ouvrages hydroélectriques -1- AVERTISSEMENT Montrer comment, suivant le contexte (nature de la

Plus en détail

Analyse statistique de la variabilité des propriétés physiques et mécaniques d'un sol

Analyse statistique de la variabilité des propriétés physiques et mécaniques d'un sol Analyse statistique de la variabilité des propriétés physiques et mécaniques d'un sol Jean-Pierre MAGNAN Directeur technique Chargé du pôle Géotechnique Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Ali ABDUL

Plus en détail

TP 8. Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale?

TP 8. Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale? TP 8 Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale? Lycée E. Delacroix 1 ère S Programme 2011 La démarche du géologue Quelle est cette pierre? Les enveloppes abordées directement par

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE FONDATIONS MIXTES SUR PIEUX BATTUS POUR UNE CENTRALE ELECTRIQUE A GAZ EN TUNISIE

DIMENSIONNEMENT DE FONDATIONS MIXTES SUR PIEUX BATTUS POUR UNE CENTRALE ELECTRIQUE A GAZ EN TUNISIE TERRASOL Rhône Alpes c/o Setec Immeuble l Orient 10 place charles Béraudier 69428 Lyon Cedex 3 France Tél. : +33 4 27 85 49 35 Fax : +33 4 27 85 49 36 Mèl : lyon@terrasol.com Site internet : www.terrasol.com

Plus en détail

Mastère Génie Civil Européen

Mastère Génie Civil Européen ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES Année 009-00 Mastère Génie Civil Européen Géotechnique Remblais sur sols compressibles Étude d un remblai sur sols compressibles L aménagement d un terre-plein a

Plus en détail

Commune d'annet-sur-marne

Commune d'annet-sur-marne PREFECTURE DE SEINE ET MARNE DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L'EQUIPEMENT PROJET SERVICE ETUDES ET PROSPECTIVE Commune d'annet-sur-marne ------------- Plan de Prévention des Risques Naturels prévisibles (PPR)

Plus en détail

MOUVEMENTS DE TERRAIN DIFFERENTIELS LIES A SECHERESSE / REHYDRATATION DES SOLS Information des sinistrés

MOUVEMENTS DE TERRAIN DIFFERENTIELS LIES A SECHERESSE / REHYDRATATION DES SOLS Information des sinistrés CATNAT MOUVEMENTS DE TERRAIN DIFFERENTIELS LIES A SECHERESSE / REHYDRATATION DES SOLS Information des sinistrés EDITION DU 22/08/11 Rédacteur: M. GAUDOUEN 1. Les facteurs de prédisposition 2. Les facteurs

Plus en détail

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATION sur les risques naturels et technologiques à destination des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATION sur les risques naturels et technologiques à destination des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers PREFECTURE DU LOT DOSSIER COMMUNAL D INFORMATION sur les risques naturels et technologiques à destination des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers BASSIN DE RISQUE «CARENNAC A SAINT-CERE»

Plus en détail

Caractérisation hydrogéologique du secteur Haldimand, Gaspé. Plan de la présentation

Caractérisation hydrogéologique du secteur Haldimand, Gaspé. Plan de la présentation 22 mai 214, présentation du rapport final à la Ville de Gaspé Caractérisation hydrogéologique du secteur Haldimand, Gaspé Mélanie Raynauld 1, Morgan Peel 1, René Lefebvre 1, Heather Crow 2, John Molson

Plus en détail

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC) Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Le

Plus en détail

Avis hydrogéologique du BRGM sur le projet de centre de stockage de déchets ménagers et assimilés sur la commune de Sauvigny-le-Bois (89)

Avis hydrogéologique du BRGM sur le projet de centre de stockage de déchets ménagers et assimilés sur la commune de Sauvigny-le-Bois (89) Ministère de l'industrie, de la Poste et des BOURGOGNE Avis hydrogéologique du BRGM sur le projet de centre de stockage de déchets ménagers et assimilés sur la commune de Sauvigny-le-Bois (89) Etude réalisée

Plus en détail

Demi-Journée CFMS 14 Mars 2007 «Colonnes ballastées»

Demi-Journée CFMS 14 Mars 2007 «Colonnes ballastées» Demi-Journée CFMS 14 Mars 2007 «Colonnes ballastées» Le point de vue du Contrôleur Technique Patrick BERTHELOT patrick.berthelot@fr.bureauveritas.com Dans l intérêt des entreprises et des Hommes Le contrôle

Plus en détail

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS Introduction 4 Collecte des données 5 Méthodologie 5 Principaux problèmes

Plus en détail

Après examen par le conseil des ministres réuni le 18 ramadan 1418 (17 janvier 1998), Décrète :

Après examen par le conseil des ministres réuni le 18 ramadan 1418 (17 janvier 1998), Décrète : Décret n 2-97-487 du 6 chaoual 1418 (4 février 1998) fixant la procédure d'octroi des autorisations et des concessions relatives au domaine public hydraulique. Le Premier Ministre, Vu la loi n 10-95 sur

Plus en détail

Données, bases de données et sites internet du BRGM

Données, bases de données et sites internet du BRGM 4 ème Rencontres Groupe De Travail OCS Mercredi 4 avril 2012 GIP ATGeRi -PIGMA Données, bases de données et sites internet du BRGM B.Ayache, BRGM Sommaire > I. Les Systèmes d Information au BRGM > II.

Plus en détail

Offre d apprentissage Technicien Préleveur air (Lyon, Toulouse, Nancy)

Offre d apprentissage Technicien Préleveur air (Lyon, Toulouse, Nancy) OFFRES APPRENTISSAGE LICENCE PROFESSIONNELLE EXPERTISE MESURES ENVIRONNEMENT Veuillez prendre contact avec la responsable Licence professionnelle EME : stephanie.feve@univ-orleans.fr afin que votre candidature

Plus en détail

ANNEXE 3. Description des phénomènes de retrait-gonflement des sols argileux et de leurs conséquences

ANNEXE 3. Description des phénomènes de retrait-gonflement des sols argileux et de leurs conséquences ANNEXE 3 Description des phénomènes de retrait-gonflement des sols argileux et de leurs conséquences Le phénomène de retrait-gonflement concerne exclusivement les sols à dominante argileuse. Ce sont des

Plus en détail

Mise aux normes de la STEP de Vongy (74)

Mise aux normes de la STEP de Vongy (74) Mise aux normes de la STEP de Vongy (74) Construction d un bassin d orage en site sensible O. Pal / F. Durand Journée technique CFMS 24/10/07 1 Mise aux normes de la station d épuration de Thonon (74),

Plus en détail

Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles

Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles Dimensionnement, mise en œuvre et retour d expérience 30/11/12 Présentation du site Industriel situé

Plus en détail

EXCAVATION PUIS TRAITEMENT PAR VENTING ET OXYDATION CHIMIQUE IN-SITU

EXCAVATION PUIS TRAITEMENT PAR VENTING ET OXYDATION CHIMIQUE IN-SITU USINE DE FABRICATION D EMULSION A SAULGE (86) CONTEXTE Origine des travaux : Enjeux Le site a accueilli une société de fabrication d émulsion bitume. Une pollution des sols et des eaux souterraines au

Plus en détail

Recherche d'eau sur la commune de Rouziers-de- Touraine en Indre-et-Loire

Recherche d'eau sur la commune de Rouziers-de- Touraine en Indre-et-Loire Recherche d'eau sur la commune de Rouziers-de- Touraine en Indre-et-Loire Etude prévisionnelle de l'influence d'un captage sur la nappe du Cénomanien par simulation mathématique Etude réalisée dans le

Plus en détail

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES 1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE Codes entités aquifères Code entité V1 Code entité V2 concernées (V1) ou (V2) ou secteurs hydro à croiser : 532a 532b Type de masse d'eau souterraine : Imperméable

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES INONDATIONS DANS LE VAR (83) : FONÇAGES AU MICROTUNNELIER - PASSAGE SOUS VOIES FERREES

LUTTE CONTRE LES INONDATIONS DANS LE VAR (83) : FONÇAGES AU MICROTUNNELIER - PASSAGE SOUS VOIES FERREES LUTTE CONTRE LES INONDATIONS DANS LE VAR (83) : FONÇAGES AU MICROTUNNELIER - PASSAGE SOUS VOIES FERREES FLOODING PLAN IN VAR (83) PIPE JACKING (MICROTUNNELING) - UNDER RAILWAY Christophe SABATIER 1, Jean-Michel

Plus en détail

IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU

IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU Libellé de la masse d'eau : Estuaire - Loire Code de la masse d'eau : Code européen : FRG022 Ecorégion : Plaines occidentales Départements et régions concernées : N Département

Plus en détail

Les natures de terrain

Les natures de terrain Les argiles Les natures de terrain Les argiles sont des roches sédimentaires à grains fins, de taille inférieure à 0,005 mm, contenant au moins 50 % de silicate d'alumine. Elles absorbent l'eau et forment

Plus en détail

Asservissement et exploitation des essais dans la pratique de la géotechnique

Asservissement et exploitation des essais dans la pratique de la géotechnique Asservissement et exploitation des essais dans la pratique de la géotechnique Philippe Reiffsteck - LCPC Séance Logiciels du CFMS - 22 mai 2003 1 Thèmes abordés dans la présentation 1. Évolution des matériels

Plus en détail

Autoroute A5 - la tranchée couverte de Chanélaz, Suisse Choix constructifs en fonction de l'environnement

Autoroute A5 - la tranchée couverte de Chanélaz, Suisse Choix constructifs en fonction de l'environnement Autoroute A5 - la tranchée couverte de Chanélaz, Suisse Choix constructifs en fonction de l'environnement HEUBI CHRISTIAN BG Ingénieurs conseils SA, rue W.-Mayor 2, CH - 2001 Neuchâtel, Suisse Christian.heubi@bg-21.com

Plus en détail

Cours international sur la prospection de l'uranium

Cours international sur la prospection de l'uranium Cours international sur la prospection de l'uranium par P.M.C. Barretto Dans le cadre de son programme d'assistance technique aux pays en développement, l'agence internationale de l'énergie atomique a

Plus en détail

Ligne 3 Métro Bordet-Albert

Ligne 3 Métro Bordet-Albert Ligne 3 Métro Bordet-Albert Études de l extension Gare du Nord-Bordet septembre 201 SOMMAIRE Métro Ligne 3 Métro Bordet-Albert : les différents projets Extension Gare du Nord-Bordet 1. Historique 2. Prochaines

Plus en détail

Méthode d élaboration de la carte de qualification de l aléa mouvement de terrain

Méthode d élaboration de la carte de qualification de l aléa mouvement de terrain CoTITA Méditerranée Journée du 17 novembre 2011 Conférences sur les risques Plan de Prévention des Risques Méthode d élaboration de la carte de qualification de l aléa mouvement de terrain Laboratoire

Plus en détail

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES Codes entités aquifères concernées (V1) ou (V2) ou secteurs hydro à croiser : 1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE Code entité V1 Code entité V2 105 Type de masse d'eau souterraine : Imperméable

Plus en détail

Fondation sur pieux et fondation mixte

Fondation sur pieux et fondation mixte Journée technique du CFMS Groupe de Travail "Fondations d éoliennes" Fondation sur pieux et fondation mixte Journée du 20 octobre 2009 1 Sommaire «Fondation sur pieux et fondation mixte» 1/. Fondation

Plus en détail

Mots clés : Arbonne-la-Forêt, ru de Rebais, nappe du Calcaire de Brie, inondation. En bibliographie, ce rapport sera cite de la façon suivante :

Mots clés : Arbonne-la-Forêt, ru de Rebais, nappe du Calcaire de Brie, inondation. En bibliographie, ce rapport sera cite de la façon suivante : Rapport final BRGMIRP-54032-FR juin 2005 Étude réalisée dans le cadre des projets de Service public du BRGM 2005 EAU G17 J.C. Martin Approbateur : Nom : J.F. Vernoux Nom : J.F. Vernoux Date : 12/07/05

Plus en détail

ÉTUDE GÉOTECHNIQUE N/DOSSIER : D-14303 18 FÉVRIER 2014

ÉTUDE GÉOTECHNIQUE N/DOSSIER : D-14303 18 FÉVRIER 2014 ÉTUDE GÉOTECHNIQUE Réfection du pont pédestre Sentier des Pionniers, boulevard des Grives Gatineau, Québec N/DOSSIER : D-14303 18 FÉVRIER 2014 Distribution : M. Lawrence Yamera, P.Eng. CCN 1 copie PDF

Plus en détail

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie Les Méthodes Géophysiques Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique Appliquées à la Géothermie Introduction Structure du globe Etude des ondes sismiques : caractériser les grandes discontinuités

Plus en détail

Outils et et méthodologie

Outils et et méthodologie Reconnaissance des des sites et et sols pollués Outils et et méthodologie m CNAM CNAM :22 :22 janvier 2008 2008 Valorisation des sites industriels : activités d ANTEA N 1 1. Exemples de sites soumis à

Plus en détail

Yann LOTRAM, Be atrice BE CHET, Ce cile LE GUERN, Laurent LASSABATE RE et Herve ANDRIEU

Yann LOTRAM, Be atrice BE CHET, Ce cile LE GUERN, Laurent LASSABATE RE et Herve ANDRIEU Apport de la mode lisation hydroge ochimique pour la compre hension de l impact d une de charge de de chets me nagers et industriels sur la qualite des eaux souterraines Yann LOTRAM, Be atrice BE CHET,

Plus en détail

GEO / EAU La Fosse Dionne, Tonnerre, 200 l/s >

GEO / EAU La Fosse Dionne, Tonnerre, 200 l/s > La Fosse Dionne, Tonnerre, 200 l/s > 1 Les aquifères en France Etat des lieux Christophe RIGOLLET, GEO Jean-François VERNOUX, EAU INTRODUCTION La connaissance géologique et hydrogéologique des AQUIFERES

Plus en détail

Synthèse sur les études et travaux

Synthèse sur les études et travaux Photo du forage de Le Castel (S2) D.D.A.F. de la Manche Service des équipements publics ruraux Hydrogéologie ressources en eau Synthèse sur les études et travaux De nombreux programmes de recherche hydrogéologique,

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER ACADEMIQUE Etablissement Faculté / Institut Département

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE 1 CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE Quels sont les arguments qui permettent de renforcer le modèle? 2 3 I. UNE CONFIRMATION DE L EXPANSION DU PLANCHER OCÉANIQUE A.LES

Plus en détail