Le Schéma d Action Sociale : orientations, déclinaisons et évaluation des actions conduites

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Schéma d Action Sociale : orientations, déclinaisons et évaluation des actions conduites"

Transcription

1 Le Schéma d Action Sociale : orientations, déclinaisons et évaluation des actions conduites 13

2 2.1 Six grandes orientations déclinées en 23 fiches actions Le schéma départemental d action sociale s est décliné en 6 orientations elles-mêmes détaillées en 23 fiches actions de la façon suivante : Orientation 1 : Une mission d accueil confortée et s appuyant sur les compétences de tous les professionnels Fiche action n 1 Développer la mission d accueil des secrétariats : le décryptage de la demande, l orientation et l aide aux démarches administratives Fiche action n 2 Préciser la mission d accueil des secrétariats pour les autres services présents en MDS Fiche action n 3 Expérimenter une mission «d appui technique d accueil» et l évaluer Fiche action n 4 Expérimenter une mission de «travailleur social de premier accueil» et l évaluer Orientation 2 : Une organisation par territoires d intervention sociale pour favoriser les pratiques professionnelles partagées et les projets collectifs Fiche action n 5 Définir les modalités de mise en œuvre des territoires d intervention sociale en «désectorisation» Fiche action n 6 Définir les modalités de mise en œuvre des territoires d intervention sociale en «cosectorisation» Fiche action n 7 Définir le contenu du dossier famille Fiche action n 8 Définir un cadre pour l action collective et favoriser les initiatives des travailleurs sociaux Fiche action n 9 Mettre en place des actions de prévention du surendettement Orientation 3 : Des dispositifs mieux structurés et identifiés pour une meilleure réponse aux problématiques des personnes Fiche action n 10 Préciser le contenu de l intervention dans le cadre de l information préoccupante Fiche action n 11 Préciser les fondamentaux de l accompagnement social en prévention et protection de l enfance Fiche action n 12 Préciser les fondamentaux de l accompagnement social en insertion Fiche action n 13 Mettre en place une meilleure information des bénéficiaires du RSA Fiche action n 14 Elaborer un guide technique sur la prise en charge des majeurs vulnérables Fiche action n 15 Préciser le contenu des interventions dans le domaine du logement et les articulations avec les différents dispositifs Orientation 4 : Une action du service social reconnue et un partenariat renforcé Fiche action n 16 Renforcer la cohésion du service public départemental d action sociale 14

3 Fiche action n 17 Fiche action n 18 Communiquer sur les missions du service auprès des partenaires Structurer et formaliser les principaux partenariats Orientation 5 : Des professionnels soutenus dans l exercice de leurs missions Fiche action n 19 Fiche action n 20 Fiche action n 21 Fiche action n 22 Mettre en place une démarche d accompagnement du changement Etudier les conditions et le contenu possible de supervisions externes Planifier l adaptation des locaux Evaluer la pertinence de l implantation et de l organisation des permanences sociales Orientation 6 : Un schéma suivi et évalué Fiche action n 23 Organiser un suivi du schéma et mettre en place des outils d évaluation 2.2 Une évaluation en 3 temps pour valoriser et analyser le travail mené et construire les futures pistes de travail L évaluation du schéma s est organisée en trois temps : une évaluation interne menée par un groupe d agents de la DAS (le Groupe d évaluateurs de la DAS GEDAS) ; deux études de la Mission «Modernisation, Evaluation et Coordination» (MMEC) du Conseil Général sur la nouvelle organisation territoriale de l action sociale et les permanences sociales ; un projet collectif de l Institut national des études territoriales, mené par 4 administrateurs territoriaux en formation. La mission du projet collectif a consisté en l évaluation des trois objectifs politiques et stratégiques initiaux du schéma : améliorer l accueil du public pour un accès plus rapide et plus complet à des informations, des conseils, des droits ; mieux répondre au public par une prise en charge globale de la personne sur de nouveaux territoires d intervention sociale ; mieux structurer les dispositifs et rendre plus lisibles l ensemble des missions. La démarche d évaluation a permis d identifier les forces et faiblesses des actions réalisées depuis trois ans, les résultats obtenus au regard de ces objectifs et, le cas échéant, les pistes d amélioration pour le futur schéma. Une étude comparative auprès de collectivités innovantes en matière d accueil et d association des personnes a permis d enrichir ces préconisations. 15

4 2.3 Les résultats de l évaluation du 1 er Schéma d Action Sociale L évaluation du Schéma de l Action Sociale a permis de tirer des enseignements sur la politique publique d action sociale Connaitre les besoins du territoire : un préalable à la définition d une action sociale adaptée L identification fine des besoins sociaux du territoire constitue une étape indispensable à toute définition de politiques publiques, gage de la pertinence des réponses apportées aux habitants. Ce diagnostic des caractéristiques et besoins des habitants, qui doit être partagé par les partenaires locaux, présente des données démographiques et socio-économiques relatives aux habitants et aux publics de l action sociale, et un recensement des lieux et dispositifs d information, d accueil et d accompagnement. Il peut contribuer à approcher la question du non-recours. En partie sous forme de cartographies, le portrait social du territoire doit être élaboré en lien avec le système d information géographique de la collectivité. Un observatoire social permet de réunir les partenaires autour de cette démarche d observation, et de la faire vivre (conférence annuelle, publications thématiques ). Un tel projet implique une organisation et une fiabilisation du circuit de partage des informations et des indicateurs, en interne ainsi qu entre partenaires Rechercher la lisibilité et l accessibilité du service public d action sociale via une logique de «guichet unique» L action sociale généraliste est par nature un domaine complexe, au croisement de politiques sociales plus spécialisées (insertion, enfance, handicap, vieillesse ). Face à la multiplicité des acteurs et des dispositifs d aide et d accompagnement, les habitants peinent à s y repérer. En retour de la connaissance du territoire qu elles développent, les collectivités cherchent également à rendre l offre de solutions adaptée et accessible pour l ensemble des habitants. a. Maintenir et développer l implantation de l action sociale sur les territoires La proximité des MDS, antennes et permanences sociales est un élément important dans l accessibilité et la lisibilité de l action sociale auprès des habitants et personnes, notamment en milieu rural. Il semble indispensable de définir la localisation de ces lieux d accueil en cohérence avec les réseaux de transports et les autres services publics. Les collectivités et partenaires peuvent créer des maisons des services publics, véritables repères pour les habitants. b. Territorialiser les politiques publiques Les démarches de territorialisation de l action sociale peuvent être développées en lien avec celles d autres politiques publiques, dans le champ social (cohérence avec les territoires ASE et PMI), mais également hors champ social (collèges, sport, culture, routes ). Certaines collectivités ont fait le choix d une mise en place de responsables de territoires, coordonnant toutes les actions du Conseil Général sur une unité territoriale. 16

5 Rechercher la complémentarité de l action sociale locale Le cloisonnement de l action sociale s avère être un véritable frein au développement de solutions accessibles et lisibles répondant aux besoins des habitants. Il peut se révéler aussi bien en interne à la collectivité, qu en externe, via une méconnaissance des missions et des actions menées par les autres services et partenaires ; des difficultés de coordination dans le travail quotidien ; des contradictions voire des doublons dans les actions ; ou encore l absence de communication sur les stratégies futures. Dans l esprit du développement social local et d une approche systémique de la personne, plusieurs vecteurs de décloisonnement peuvent être poursuivis et/ou développés : planifier des temps d échanges formels, des conférences thématiques réunissant tous les partenaires de l action sociale ; initier et/ou participer à des actions collectives et séances d informations dans les MDS ; co-organiser, avec les partenaires, des formations mixtes. 17

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale»

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» Préambule Dans la continuité du contrat de territoire 2009-2015, le Conseil départemental

Plus en détail

Schéma départemental des actions éducatives Ain

Schéma départemental des actions éducatives Ain PREFET DE L AIN Schéma départemental des actions éducatives Ain 2011-2014 Réunions territorialisées Oyonnax, Saint Rambert en Bugey, Trévoux et Montrevel en Bresse L origine de la démarche Démarche originale

Plus en détail

Amélioration de l accès des services au public Présentation de la démarche

Amélioration de l accès des services au public Présentation de la démarche Agen, jeudi 29 septembre 2016 DOSSIER DE PRESSE Amélioration de l accès des services au public Présentation de la démarche Certains territoires, notamment en zone rurale, font face à des difficultés d

Plus en détail

DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL

DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL APPEL A PROJETS 2017 DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL CAHIER DES CHARGES 1 Présentation du contexte départemental La loi «Modernisation de l action publique et d affirmation des métropoles» du 27 janvier

Plus en détail

LA PRÉVENTION SPÉCIALISÉE NOUVELLE APPROCHE DU TRAVAIL EN PRÉVENTION SPÉCIALISÉE EN MOSELLE

LA PRÉVENTION SPÉCIALISÉE NOUVELLE APPROCHE DU TRAVAIL EN PRÉVENTION SPÉCIALISÉE EN MOSELLE LA PRÉVENTION SPÉCIALISÉE NOUVELLE APPROCHE DU TRAVAIL EN PRÉVENTION SPÉCIALISÉE EN MOSELLE WWW.MOSELLE.FR 20 AVRIL 2016 LES CONCLUSIONS DE L ETUDE DE L OBSERVATOIRE (FIN 2013) 5 associations réunissant

Plus en détail

Un retour d expérience de formation-action décloisonnée

Un retour d expérience de formation-action décloisonnée Un retour d expérience de formation-action décloisonnée Une initiative de l OPCA UNIFAF Inspirée de l expérience réalisée dans le Nord et le Pasde-Calais depuis 2008, financée par l ARS et formant des

Plus en détail

PREALABLE PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML

PREALABLE PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML PREALABLE Le partenariat renforcé du réseau des Missions Locales avec le Pôle Emploi entre dans une nouvelle

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 52 milliards d euros

Plus en détail

Professionnaliser et réunir les acteurs touristiques FICHE ACTION N 16. Mise en réseau des acteurs et formations

Professionnaliser et réunir les acteurs touristiques FICHE ACTION N 16. Mise en réseau des acteurs et formations Contrat de territoire 2007-2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Professionnaliser et réunir les acteurs touristiques FICHE ACTION

Plus en détail

ART. 13 N 2217 ASSEMBLÉE NATIONALE 27 mars 2015 SANTÉ - (N 2673) AMENDEMENT. présenté par le Gouvernement ARTICLE 13

ART. 13 N 2217 ASSEMBLÉE NATIONALE 27 mars 2015 SANTÉ - (N 2673) AMENDEMENT. présenté par le Gouvernement ARTICLE 13 ASSEMBLÉE NATIONALE 27 mars 2015 SANTÉ - (N 2673) Commission Gouvernement AMENDEMENT N o 2217 Rédiger ainsi cet article : «Le code de la santé publique est ainsi modifié : présenté par le Gouvernement

Plus en détail

Présentation du service solidarité du territoire du Vercors. 24/09/2014 Territoire du Vercors

Présentation du service solidarité du territoire du Vercors. 24/09/2014 Territoire du Vercors Présentation du service solidarité du territoire du Vercors 1 24/09/2014 Le Conseil Général de l Isère Les services départementaux sont organisés en 14 directions centrales et 13 directions territoriales.

Plus en détail

Journée d étude PRDS 14 juin 2012

Journée d étude PRDS 14 juin 2012 La coordination territoriale : définition, enjeux et défis actuels? Journée d étude PRDS 14 juin 2012 Marie DURAN-DECROIX 1 Déroulement 1 Quel lien avec le développement social local? 2 C est quoi la coordination

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL D ACTION SOCIALE

SCHEMA DEPARTEMENTAL D ACTION SOCIALE SCHEMA DEPARTEMENTAL D ACTION SOCIALE 2015-2019 1/47 1 - LE CADRE ORGANISATIONNEL DE L ACTION SOCIALE DANS LA VIENNE... 4 1.1 L organisation dans la Vienne... 4 1.2 Les références légales et réglementaires...

Plus en détail

PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015

PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015 PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015 Article 69 I. Le code de la santé publique est ainsi modifié : 1 La première

Plus en détail

Cécile FRAVAL

Cécile FRAVAL Cécile FRAVAL cécile.fraval@administrateur-inet.org Emmanuel NOYARET emmanuel.noyaret@administrateur-inet.org Nils RANDRIAMANANTENA nils.randriamanantena@administrateur-inet.org Mathilde ROUILLÉ mathilde.rouille@administrateur-inet.org

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES MAISONS DES ADOLESCENTS

CAHIER DES CHARGES DES MAISONS DES ADOLESCENTS CAHIER DES CHARGES DES MAISONS DES ADOLESCENTS I CONSTAT Alors que ce sont encore trop souvent les aspects négatifs de l adolescence qui sont mis en avant, il est utile de rappeler que la grande majorité

Plus en détail

ACCOMPAGNER LE SECTEUR ASSOCIATIF SPORTIF LE PLAN SECTORIEL D ACCOMPAGNEMENT

ACCOMPAGNER LE SECTEUR ASSOCIATIF SPORTIF LE PLAN SECTORIEL D ACCOMPAGNEMENT Repères méthodologiques ACCOMPAGNER LE SECTEUR ASSOCIATIF SPORTIF LE PLAN SECTORIEL D ACCOMPAGNEMENT POURQUOI? CONTEXTE ET PROBLEMATIQUE Depuis ces vingt dernières années, la forte évolution des pratiques

Plus en détail

Mettre en place une politique de services en milieu rural

Mettre en place une politique de services en milieu rural Mettre en place une politique de services en milieu rural 1 Evolution des territoires et avenir des services en milieu rural et péri-urbain : un contexte en évolution Réforme des collectivités territoriales

Plus en détail

Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire. Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015

Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire. Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015 Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015 11/03/2015 2 PLAN Qu est-ce qu un CLS? L étude d opportunité Les modalités d élaboration

Plus en détail

13 septembre Dijon

13 septembre Dijon PLAN PLURIANNUEL DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ ET POUR L INCLUSION SOCIALE Journée régionale Bourgogne Franche Comté 13 septembre 2016 - Dijon ATELIERS Atelier 1 : coordonner les actions en faveur des jeunes

Plus en détail

Chef de service ASE accueil

Chef de service ASE accueil Direction des Ressources humaines Chef de service ASE accueil K CHEF DE SERVICE ASE ACCUEIL Direction : Direction des Solidarités Service : Direction Enfance Famille Santé POSITIONNEMENT DU POSTE DANS

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Annexe de l arrêté du 16 novembre 2005 publié au bulletin officiel du ministère de l'emploi, de la cohésion sociales

Plus en détail

Plan d actions NORM HANDI

Plan d actions NORM HANDI Plan d actions NORM HANDI Direction régionale et départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale de Normandie Objectifs Création d un pôle ressource HANDICAP au sein des services de

Plus en détail

L USAGER bénéficiaire, public, citoyen habitant du département RESSOURCE POUR LA COLLECTIVITE. L expérience de la DSD

L USAGER bénéficiaire, public, citoyen habitant du département RESSOURCE POUR LA COLLECTIVITE. L expérience de la DSD L USAGER bénéficiaire, public, citoyen habitant du département RESSOURCE POUR LA COLLECTIVITE L expérience de la DSD Une référence proposée par : la MDS Val d Adour dans L ACTION MANDELA «Tout ce qui est

Plus en détail

Les CIAS, des appuis majeurs dans des territoires en pleine recomposition

Les CIAS, des appuis majeurs dans des territoires en pleine recomposition Quelques chiffres : CIAS estimés en 2014 Les CIAS, des appuis majeurs dans des territoires en pleine recomposition 18 octobre 2016 Les enjeux de l enquête Un contexte marqué par les incertitudes pour les

Plus en détail

Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la

Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la santé 1 Les Agences Régionales de Santé (ARS) ont en

Plus en détail

Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion

Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion Développement économique, emploi et insertion : quelle mobilisation pour les quartiers? Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion Pour une meilleure prise en compte de

Plus en détail

Dispositif de Réussite Educative en Nord Isère

Dispositif de Réussite Educative en Nord Isère l aggloml agglomération Nord Isère Dispositif de Réussite Educative en Nord Isère 1.Rappel Historique Lancement de la démarche : 30 septembre 2003 : volonté politique conjointe du Comité de Pilotage du

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Les centres sociaux et les espaces de vie sociale des lieux de proximité à vocation globale, familiale et intergénérationnelle,

Plus en détail

APPEL A PROJET ACTION DE MOBILISATION VERS L EMPLOI DES BENEFICIAIRES DU RSA

APPEL A PROJET ACTION DE MOBILISATION VERS L EMPLOI DES BENEFICIAIRES DU RSA APPEL A PROJET ACTION DE MOBILISATION VERS L EMPLOI DES BENEFICIAIRES DU RSA Préambule La généralisation du RSA (loi n 2008-1249 du 1 er décembre 2008) s est accompagnée de l évolution des publics et d

Plus en détail

VIIème Journée rouennaise addictions. Schéma régional d addictologie Haute Normandie

VIIème Journée rouennaise addictions. Schéma régional d addictologie Haute Normandie VIIème Journée rouennaise addictions Schéma régional d addictologie Haute Normandie 2009 2013 1 Eléments de contexte Contexte réglementaire Dispositifs médico sociaux loi janvier 2002 rénovant l action

Plus en détail

MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE

MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE Plan d Action Sanitaire et Sociale 2011-2015 www.msa-beauce-coeurdeloire.fr Ce plan : Un nouveau plan d action sanitaire et sociale pour les 5 années à venir 2011 2015 adopté lors

Plus en détail

Renouvellement du schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap.

Renouvellement du schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap. Renouvellement du schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap. Feuille de route du groupe de travail : les enfants et les adolescents de 0 à 16 ans. I- Introduction Vous avez

Plus en détail

PLAN D ACTIONS. de prévention et de protection de l enfance

PLAN D ACTIONS. de prévention et de protection de l enfance PLAN D ACTIONS de prévention et de protection de l enfance 2016-2021 É D I T O 300 000 mineurs concernés en France par le secteur de la protection de l enfance, une dépense publique estimée à 7 milliards

Plus en détail

Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08

Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08 Politique : - Jeunesse et sports Programme(s) : Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08 Objet : Plan départemental pour la jeunesse Service instructeur : Service jeunesse et sport Sans incidence financière

Plus en détail

Moselle Jeunesse. Charte départementale

Moselle Jeunesse. Charte départementale Moselle Jeunesse 2016-2018 Charte départementale L ingénierie départementale pour une politique jeunesse de territoires 2 Sommaire - Préambule - Les jeunes au cœur du projet - Les territoires - Les moyens

Plus en détail

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015 Contrat Local de Santé Comité Syndical du 03 Novembre 2015 1 Contexte Le Contrat Local de Santé, c est : Une innovation de la loi Hôpital, patients, santé, territoires HPST - Journal Officiel du 22 juillet

Plus en détail

Concevoir une politique d'accueil de la petite enfance

Concevoir une politique d'accueil de la petite enfance détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Concevoir une politique d'accueil de la petite enfance Comprendre les enjeux actuels de la petite enfance L évolution des politiques nationales et institutionnelles

Plus en détail

Expérimentations MDA. Commission Aide à la personne Conseil de la CNSA Mercredi 23 octobre 2013

Expérimentations MDA. Commission Aide à la personne Conseil de la CNSA Mercredi 23 octobre 2013 Expérimentations MDA Commission Aide à la personne Conseil de la CNSA Mercredi 23 octobre 2013 MDA sujet d actualité Un modèle d organisation évoqué dès 2007 par la CNSA dans son rapport annuel Développement

Plus en détail

Prévenir et surmonter l isolement de la personne âgée les propositions de réponses du Conseil Général de l Ain

Prévenir et surmonter l isolement de la personne âgée les propositions de réponses du Conseil Général de l Ain Bureau International du Travail Jeudi 2 octobre 2014 Prévenir et surmonter l isolement de la personne âgée les propositions de réponses du Conseil Général de l Ain Monsieur Jacques RABUT Vice-président

Plus en détail

Mission MAP Protection de l enfance

Mission MAP Protection de l enfance Inspection générale des services judiciaires Inspection générale des affaires sociales Mission MAP Protection de l enfance (rapport juillet 2014) Pascale Bruston(IGSJ) et Benoît Descoubes(IGSJ) Pierre

Plus en détail

Etat des lieux 2011 des actions de soutien à la parentalité soutenues sur le département de la Drôme

Etat des lieux 2011 des actions de soutien à la parentalité soutenues sur le département de la Drôme Le réseau départemental Parentalité Reaap Etat des lieux 2011 des actions de soutien à la parentalité soutenues sur le département de la Drôme 1 L état des lieux 2011 des actions Parentalité-Reaap 1- Un

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans LE PROJET EDUCATIF LOCAL 3-18 ans PROJET EDUCATIF DE LA VILLE Une priorité La réduction des inégalités L étude diagnostique réalisée en 1999/2000 sur les actions éducatives proposées dans les temps péri

Plus en détail

Étude préalable. 1 Présentation de l étude préalable. 1.1 Définition

Étude préalable. 1 Présentation de l étude préalable. 1.1 Définition Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser l innovation dans les actions de développement et analyser en amont les conditions et les leviers des changements qu elles visent, pour en renforcer

Plus en détail

Le Département du Calvados et Pôle emploi ensemble pour l accompagnement des demandeurs d emploi Favoriser l accès à l insertion professionnelle

Le Département du Calvados et Pôle emploi ensemble pour l accompagnement des demandeurs d emploi Favoriser l accès à l insertion professionnelle Le Département du Calvados et Pôle emploi ensemble pour l accompagnement des demandeurs d emploi Favoriser l accès à l insertion professionnelle Marianne Fresnais Olivier Langlois Département du Calvados

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE 2009

BILAN D ACTIVITE 2009 DLA Champagne-Ardenne BILAN D ACTIVITE 2009 «Pérennisation des postes adultes-relais» SOMMAIRE 1. PRESENTATION DES DLA DE CHAMPAGNE-ARDENNE Page 2 2. PRESENTATION DE L ACTION 2009 Page 2 3. BILAN QUANTITATIF

Plus en détail

Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales

Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales Mardi 2 avril 2013 à 17h30 Caisse d allocations familiales Le Conseil Général de la Vendée et la Caisse

Plus en détail

ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI

ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI DANS LA BRANCHE DES SERVICES DE L AUTOMOBILE Entre L Association nationale pour la formation automobile (ANFA) 41-49

Plus en détail

Journée de lancement. du partenariat Carsat Midi-Pyrénées. Fédération Interdépartementale Garonne Occitanie des centres sociaux.

Journée de lancement. du partenariat Carsat Midi-Pyrénées. Fédération Interdépartementale Garonne Occitanie des centres sociaux. Journée de lancement du partenariat Carsat Midi-Pyrénées Fédération Interdépartementale Garonne Occitanie des centres sociaux Dossier de presse Programme de la journée 9h30 : Accueil des participants 10h

Plus en détail

D. I.U. Gestionnaire de cas 28 janvier Claire Astier Pilote MAIA Paris Est

D. I.U. Gestionnaire de cas 28 janvier Claire Astier Pilote MAIA Paris Est D. I.U. Gestionnaire de cas 28 janvier 2013 Claire Astier Pilote MAIA Paris Est 1 PLAN NATIONAL ALZHEIMER Liens importants entre - Mesure 4 : MAIA - Mesure 5 : Gestion de cas. INTERDEPENDANCE COMPLEMENTARITE

Plus en détail

REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions

REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions 1 Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération du Nord : Une ambition partagée.

Plus en détail

CPRDFP. Contrat de Plan Régional de développement. des Formations Professionnelles. Nord-Pas de Calais Document de présentation

CPRDFP. Contrat de Plan Régional de développement. des Formations Professionnelles. Nord-Pas de Calais Document de présentation ClipArt - Microsoft Corporation Contrat de Plan Régional de développement des Formations Professionnelles Nord-Pas de Calais Document de présentation CPRDFP Contrat de Plan Régional de Développement des

Plus en détail

Diagnostic agricole : Méthodologie. AMF 22 mars /03/2012 AMF Diagnostic agricole - Méthodologie

Diagnostic agricole : Méthodologie. AMF 22 mars /03/2012 AMF Diagnostic agricole - Méthodologie Diagnostic agricole : AMF 22 mars 2012 1 Le diagnostic agricole : contexte Au niveau national : Une prise de conscience d une consommation trop importante de l espace agricole Une volonté politique de

Plus en détail

PRÉFET DE LA LOIRE-ATLANTIQUE. Convention départementale d engagement de la

PRÉFET DE LA LOIRE-ATLANTIQUE. Convention départementale d engagement de la PRÉFET DE LA LOIRE-ATLANTIQUE Convention départementale d engagement de la Octobre 2014 La Charte «Entreprises et Quartiers» Qu il s agisse de chômage ou de revenus, les quartiers prioritaires de la politique

Plus en détail

Les ARS, pilotes des parcours de santé

Les ARS, pilotes des parcours de santé Les ARS, pilotes des parcours de santé Claude EVIN Congrès FHF Pays de la Loire Vendredi 4 septembre 2015 1 Des parcours de santé : pourquoi? Notre système de santé doit faire face à cinq enjeux Economique

Plus en détail

CONSEIL LOCAL DE DÉVELOPPEMENT. Accompagner la personne porteuse de handicap en Bièvre-Valloire : propositions

CONSEIL LOCAL DE DÉVELOPPEMENT. Accompagner la personne porteuse de handicap en Bièvre-Valloire : propositions CONSEIL LOCAL DE DÉVELOPPEMENT Accompagner la personne porteuse de handicap en Bièvre-Valloire : propositions CONSEIL LOCAL DE DÉVELOPPEMENT S inspirant de la charte «Commune-Handicap» élaborée par l association

Plus en détail

[ PROJET GÉNÉRATION ANS]

[ PROJET GÉNÉRATION ANS] DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Direction générale adjointe Jeunesse, Education, Sport et Vie Associative Direction Jeunesse Education Citoyenneté Mission Jeunesse [ PROJET GÉNÉRATION 11 25 ANS] PLAN GIRONDIN

Plus en détail

Etude «jeunes et adolescents en difficulté nécessitant des prises en charges multiples et coordonnées. 24 mars 2015

Etude «jeunes et adolescents en difficulté nécessitant des prises en charges multiples et coordonnées. 24 mars 2015 Etude «jeunes et adolescents en difficulté nécessitant des prises en charges multiples et coordonnées. 24 mars 2015 Salima TAYMI (ARS) Pascal THEBAULT (CREAI de Bretagne) XX/XX/XX 2 LE CONTEXTE DE RÉALISATION

Plus en détail

Guide de création d une micro crèche en Ardèche

Guide de création d une micro crèche en Ardèche Commission Départementale de l Accueil du Jeune Enfant 2011 Guide de création d une micro crèche en Ardèche Document validé par les partenaires le 23/08/2011 1 Sommaire Préambule 1. Conditions préalables

Plus en détail

Référentiel professionnel DEES du 20 juin 2007

Référentiel professionnel DEES du 20 juin 2007 Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

Table des matières. Table des sigles Préface Introduction Première partie

Table des matières. Table des sigles Préface Introduction Première partie Table des sigles... 7 Préface... 11 Introduction... 15 Éléments de définition : l ac t i o n sociale et m é d i c o-sociale... 15 L ac t i o n sociale : une lecture administrative et politique à pa rt

Plus en détail

Conférence territoriale de l autonomie Les schémas départementaux pour personnes handicapées et personnes âgées

Conférence territoriale de l autonomie Les schémas départementaux pour personnes handicapées et personnes âgées Conférence territoriale de l autonomie Les schémas départementaux pour personnes handicapées et personnes âgées 1 Des schémas aux priorités convergentes Personnes âgées Personnes handicapées Structurer

Plus en détail

Schéma Départemental des Services aux Familles de Maine-et-Loire. Comité de Pilotage Lundi 27 juin 2016

Schéma Départemental des Services aux Familles de Maine-et-Loire. Comité de Pilotage Lundi 27 juin 2016 Schéma Départemental des Services aux Familles de Maine-et-Loire Comité de Pilotage Lundi 27 juin 2016 Pour lutter efficacement contre les inégalités sociales et territoriales, le Gouvernement a impulsé

Plus en détail

Journée d information et d échanges de pratiques pour les Conseils régionaux. Paris 26 Juin Regard sur la mise en œuvre du CEP par un OPACIF

Journée d information et d échanges de pratiques pour les Conseils régionaux. Paris 26 Juin Regard sur la mise en œuvre du CEP par un OPACIF Journée d information et d échanges de pratiques pour les Conseils régionaux Paris 26 Juin 2015 Regard sur la mise en œuvre du CEP par un OPACIF UNIFORMATION, ACTEUR DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE I.

Plus en détail

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction des Ressources Humaines PUERICULTRICE/INFIRMIERE I PUERICULTRICE - INFIRMIERE AU SERVICE ASE DOMICILE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service :

Plus en détail

Les Maisons. de la Formation Professionnelle. en Région Bretagne

Les Maisons. de la Formation Professionnelle. en Région Bretagne Les Maisons de la Formation Professionnelle en Région Bretagne Contexte de mise en œuvre Une démarche annoncée dans le programme de l exécutif régional. Une démarche s inscrivant dans le cadre de la Stratégie

Plus en détail

LA MOBILITÉ DES SÉNIORS Des services mobilité pour un gain d autonomie

LA MOBILITÉ DES SÉNIORS Des services mobilité pour un gain d autonomie LA MOBILITÉ DES SÉNIORS Des services mobilité pour un gain d autonomie L association Wimoov accompagne, depuis sa création, les personnes en insertion socioprofessionnelle et les travailleurs précaires

Plus en détail

Compte rendu du 10 février 2016

Compte rendu du 10 février 2016 Groupe de travail économie sociale et solidaire 1 et Innovation sociale 1. INTRODUCTION Compte rendu du 10 février 2016 Pourquoi cette réunion de groupe de travail? Dans son nouveau projet de territoire

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE DEPARTEMENT DES YVELINES ET LE CCAS de POISSY INTERVENANT COMME REFERENT UNIQUE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE DEPARTEMENT DES YVELINES ET LE CCAS de POISSY INTERVENANT COMME REFERENT UNIQUE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE DEPARTEMENT DES YVELINES ET LE CCAS de POISSY INTERVENANT COMME REFERENT UNIQUE ENTRE Le Département des Yvelines, Représenté par le Président du Conseil général, en

Plus en détail

MIEUX RÉPONDRE AUX BESOINS DES DEMANDEURS D EMPLOI, DES ENTREPRISES ET DES TERRITOIRES

MIEUX RÉPONDRE AUX BESOINS DES DEMANDEURS D EMPLOI, DES ENTREPRISES ET DES TERRITOIRES MIEUX RÉPONDRE AUX BESOINS DES DEMANDEURS D EMPLOI, DES ENTREPRISES ET DES TERRITOIRES Pôle emploi a fait le choix d une démarche ouverte et participative afin d associer toutes les parties prenantes,

Plus en détail

Présentation de la prestation DIAGNOSTIC SANTE / ORIENTATION PROFESSIONNELLE

Présentation de la prestation DIAGNOSTIC SANTE / ORIENTATION PROFESSIONNELLE - Présentation de la prestation DIAGNOSTIC SANTE / ORIENTATION PROFESSIONNELLE permettre aux personnes de : OBJECTIF DE L ACTION Permettre aux bénéficiaires d'identifier et d'évaluer ce qui, dans la problématique

Plus en détail

L OFFRE DE SERVICES POUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPEES FINANCEE PAR L AGEFIPH

L OFFRE DE SERVICES POUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPEES FINANCEE PAR L AGEFIPH L OFFRE DE SERVICES POUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPEES FINANCEE PAR L AGEFIPH Préambule Ce document commun à toutes les structures chargées du service d appui pour le maintien

Plus en détail

3. La gouvernance du Contrat Local de santé La plus-value attendue du Contrat Local de Santé...7

3. La gouvernance du Contrat Local de santé La plus-value attendue du Contrat Local de Santé...7 1 Sommaire 1. Le contrat local de santé : mieux coordonner les politiques de santé pour réduire les inégalités d accès à la santé et aux soins...3 2. Les champs d application du CLS.4 3. La gouvernance

Plus en détail

Plan de lutte contre la pauvreté, domaine

Plan de lutte contre la pauvreté, domaine Plan de lutte contre la pauvreté, domaine 15 min 01 Contexte, objectifs principes et outils méthodologiques des diagnostics territoriaux Contexte et philosophie des diagnostics territoriaux : une perspective

Plus en détail

Politiques de jeunesse et territoires : pourquoi coopérer?

Politiques de jeunesse et territoires : pourquoi coopérer? Politiques de jeunesse et territoires : pourquoi coopérer? Patricia Loncle en collaboration avec Marie Dumollard, Karinne Guilloux, Jean-Pierre Halter et Francine Labadie Introduction Coopération Question

Plus en détail

1. Des projets E.D.D. aux démarches globales de D.D. 2. Accompagner la mise en marche des E3D

1. Des projets E.D.D. aux démarches globales de D.D. 2. Accompagner la mise en marche des E3D DEMARCHE E3D ET LABELLISATION 1. Des projets E.D.D. aux démarches globales de D.D. 2. Accompagner la mise en marche des E3D 2 LES 2 JAMBES DE L E.D.D. : ENSEIGNEMENT ET PROJETS 1- L E.D.D. repose sur les

Plus en détail

Signature de la convention entre le conseil général du Calvados et Pôle Emploi Mise en œuvre de l approche globale de l accompagnement

Signature de la convention entre le conseil général du Calvados et Pôle Emploi Mise en œuvre de l approche globale de l accompagnement Signature de la convention entre le conseil général du Calvados et Pôle Emploi Mise en œuvre de l approche globale de l accompagnement Favoriser l accès à l insertion professionnelle Marianne Fresnais

Plus en détail

16 ACTIONS POUR LE TERRITOIRE DE LA

16 ACTIONS POUR LE TERRITOIRE DE LA DOSSIER DE PRESSE 17 décembre 2015 CONTRAT LOCAL DE SANTÉ ARDENNE RIVES DE MEUSE : 16 ACTIONS POUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES Contacts presse Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 SEPTEMBRE 2015 POINT 23 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 SEPTEMBRE 2015 POINT 23 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 SEPTEMBRE 2015 POINT 23 CITOYENNETE Maison de quartier Petit-Ivry Bilan du projet social 2014 Projet social de l année 2015 Demande d'agrément à la CAF (animation globale)

Plus en détail

Groupe de travail Formation initiale et continue en travail social Assises Territoriales du travail social

Groupe de travail Formation initiale et continue en travail social Assises Territoriales du travail social Groupe de travail Formation initiale et continue en travail social Assises Territoriales du travail social INTERREGION BRETAGNE ET PAYS DE LA LOIRE «Du diplôme d Etat à l exercice du métier» une opportunité

Plus en détail

Paris, le 16 mars Direction des politiques familiale et sociale. Circulaire n

Paris, le 16 mars Direction des politiques familiale et sociale. Circulaire n Paris, le 16 mars 2016 Direction des politiques familiale et sociale Circulaire n 2016-005 Mesdames et Messieurs les directeurs et agents comptables des Caf Objet : Agrément des structures d animation

Plus en détail

RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE

RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE 16, Bd de la Pointe Jarry ZI JARRY 97 122 BAIE-MAHAULT 0590 97 44 43 0690 09 97 22 RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III Gérer, Manager, Commercialiser PROCHAINE

Plus en détail

Charte Régionale du Maintien dans l Emploi des Personnes Handicapées dans les Pays de la Loire

Charte Régionale du Maintien dans l Emploi des Personnes Handicapées dans les Pays de la Loire Charte Régionale du Maintien dans l Emploi des Personnes Handicapées dans les Pays de la Loire 1 ARTICLE 1: Définition du maintien dans l emploi L ensemble des signataires adopte la définition régionale

Plus en détail

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social ANNEXE 1 REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social FINALITES DE LA FONCTION - Etre le garant de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l évaluation du projet social de la structure

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. LA VILLE DE BAYONNE REDÉFINIT SA POLITIQUE EN FAVEUR DE LA PETITE ENFANCE : Le Plan «petite enfance» 2016>2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. LA VILLE DE BAYONNE REDÉFINIT SA POLITIQUE EN FAVEUR DE LA PETITE ENFANCE : Le Plan «petite enfance» 2016>2020 Direction de la communication, du dialogue citoyen et de l attractivité territoriale Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 11 mars 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA VILLE DE BAYONNE REDÉFINIT

Plus en détail

PSYCHOLOGUE. Positionnement du poste dans la structure

PSYCHOLOGUE. Positionnement du poste dans la structure Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J Psychologue au Service ASE Domicile Positionnement du poste dans la structure Direction : Direction des Solidarités Service : Direction Enfance Famille Santé

Plus en détail

3 juin DRJSCS PACA Diaporama réalisé par L. MELKONIAN

3 juin DRJSCS PACA Diaporama réalisé par L. MELKONIAN 3 juin 2010 «Quelle synergie entre l ARS et la DRJSCS pour un meilleur service rendu aux usagers, qu ils soient en situation de handicap ou d exclusion?» 1 1) Les politiques sociales : I. Les grands domaines

Plus en détail

La plateforme mobilité départementale - Seine-et-Marne

La plateforme mobilité départementale - Seine-et-Marne La plateforme mobilité départementale - Seine-et-Marne Le contexte territorial Freins liés à la mobilité identifiés sur le territoire de la Seine-et-Marne : Freins liés à l accès aux moyens de transport

Plus en détail

encore à la mode? Atelier : loi HPST et réseaux

encore à la mode? Atelier : loi HPST et réseaux Loi HPST : Les réseaux de santé sont-ils encore à la mode? Atelier : loi HPST et réseaux La loi HPST ne supprime pas les réseaux de santé - mais elle introduit de nouvelles formes d organisation (maisons

Plus en détail

«Journée internationale pour l élimination. de la violence à l égard des femmes»

«Journée internationale pour l élimination. de la violence à l égard des femmes» Préfet de la Haute-Corse «Journée internationale pour l élimination de la violence à l égard des femmes» 25 novembre 2013 à 09h30 Salle Polyvalente de LUPINO Dossier de presse 1 LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES

Plus en détail

PISTES DE TRAVAIL issues des ATELIERS DU PLH des 6 et 27 mars pppppp

PISTES DE TRAVAIL issues des ATELIERS DU PLH des 6 et 27 mars pppppp PISTES DE TRAVAIL issues des ATELIERS DU PLH des 6 et 27 mars 2009 AMELIORER L ACCES AU LOGEMENT ET LES PARCOURS RESIDENTIELS DES MENAGES MODESTES et S IMPLIQUER DANS L HEBERGEMENT 1 SYNTHESE des PISTES

Plus en détail

Déploiement de la convention territoriale globale (Ctg)

Déploiement de la convention territoriale globale (Ctg) Paris, le 18 décembre 2013 Le Directeur général Lettre circulaire n 2013-205 Mesdames et Messieurs les directeurs des caisses d'allocations familiales Objet : Déploiement de la convention territoriale

Plus en détail

Nièvre 2021: la cohésion sociale au coeur de l agenda 21

Nièvre 2021: la cohésion sociale au coeur de l agenda 21 Nièvre 2021: la cohésion sociale au coeur de l agenda 21 L'enjeu social du développement durable : comment agir ensemble dans les territoires? Dijon, le 4 décembre 2012 La nièvre Population 222 220 habitants,

Plus en détail

PEDT. Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations. Journées décentralisées PEDT/rythmes scolaires

PEDT. Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations. Journées décentralisées PEDT/rythmes scolaires Le Projet Educatif Territorial PEDT Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Journées décentralisées PEDT/rythmes scolaires Qu'est ce que le PEDT? Outil de collaboration

Plus en détail

ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF

ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF Direction des Ressources Humaines TRAVAILLEUR SOCIAL I ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF SERVICE ASE ACCUEIL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction Enfance

Plus en détail

AXE 4 : COORDONNER ET COMMUNIQUER

AXE 4 : COORDONNER ET COMMUNIQUER ANNEXE 1/4 P 70 AXE 4 : COORDONNER ET COMMUNIQUER OBJECTIFS ACTIONS 1 - Informer et communiquer auprès des professionnels, élus et bénévoles afin de développer l interconnaissance et la collaboration 1.

Plus en détail

APPEL À PROJET. Date limite de dépôt des dossiers : 31 janvier 2017

APPEL À PROJET. Date limite de dépôt des dossiers : 31 janvier 2017 APPEL À PROJET 2017 Date limite de dépôt des dossiers : 31 janvier 2017 CADRAGE GENERAL La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014 renouvelle les outils d intervention

Plus en détail

Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx

Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre chargé de la fonction publique, Vu la

Plus en détail

NOTE COORACE / groupe de travail financement du CNIAE : positionnement sur la modulation (critères et principes) de l aide aux postes

NOTE COORACE / groupe de travail financement du CNIAE : positionnement sur la modulation (critères et principes) de l aide aux postes Juin 03 NOTE COORACE / groupe de travail financement du CNIAE : positionnement sur la modulation (critères et principes) de l aide aux postes Contexte L aide au poste modulable est l option principale

Plus en détail