1. PRESENTATION DU REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. PRESENTATION DU REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR"

Transcription

1

2 SOMMAIRE 2

3 1. PRESENTATION DU REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR 3

4 La loi n du 4 août 2008 de modernisation de l économie a mis en place, depuis le 1er janvier 2009, un régime incitatif et simplifié pour les personnes qui souhaitent créer une activité indépendante, à titre principal ou de façon accessoire à un statut de salarié ou de retraité : le régime de l auto-entrepreneur Caractéristiques générales Le régime micro social simplifié Aux termes de l article L du code de la Sécurité sociale, les cotisations et contributions de Sécurité sociale dont sont redevables les auto-entrepreneurs sont calculées mensuellement ou trimestriellement en appliquant au montant de leur chiffre d'affaires ou de leurs recettes non commerciales effectivement réalisés le mois ou le trimestre précédent un taux qui dépend à la fois de la catégorie professionnelle à laquelle ils appartiennent et de l activité exercée. Remarque : Le régime micro social simplifié est communément appelé régime de l autoentrepreneur L option pour le versement libératoire de l impôt sur le revenu L article du code général des impôts prévoit que les contribuables dont le montant des revenus du foyer fiscal de l'avant-dernière année est inférieur ou égal, pour une part de quotient familial, à la limite supérieure de la troisième tranche du barème de l'impôt sur le revenu de l'année précédente et qui ont opté pour le régime de l auto-entrepreneur peuvent sur option effectuer un versement libératoire de l'impôt sur le revenu assis sur le chiffre d'affaires ou les recettes de leur activité professionnelle. Ce versement libère de l'impôt sur le revenu établi sur la base du chiffre d'affaires ou des recettes annuels, au titre de l'année de réalisation des résultats de l'exploitation, à l'exception des plus et moins-values provenant de la cession de biens affectés à l'exploitation, qui demeurent imposables Une comptabilité allégée Aux termes de l article L du code de commerce, les auto-entrepreneurs sont dispensés de l établissement de comptes annuels mais doivent obligatoirement tenir un livre mentionnant chronologiquement le montant et l'origine des recettes qu'ils perçoivent au titre de leur activité professionnelle et, lorsque leur commerce principal est de vendre des marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter ou à consommer sur place, ou de fournir le logement, un registre récapitulé par année, présentant le détail de leurs achats. 4

5 L article D du même code précise que le livre des recettes doit distinguer les encaissements en espèce des autres encaissements et indiquer les références des pièces justificatives (n de facture) et que le registre des achats doit présenter chronologiquement le détail des achats, en distinguant les règlements en espèces et en indiquant les références des pièces justificatives (factures, notes ) Avantages spécifiques aux créateurs La dispense d immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) La dispense d immatriculation au registre du commerce et des sociétés vise les personnes créant une activité commerciale. En principe, les personnes physiques ayant la qualité de commerçant sont tenues de demander leur immatriculation au registre du commerce et des sociétés. Elles sont redevables chaque année d une taxe pour frais de chambres. Cependant, l article L du code de commerce prévoit que les personnes physiques exerçant une activité commerciale à titre principal ou complémentaire sont dispensées de l'obligation de s'immatriculer au registre du commerce et des sociétés tant qu'elles bénéficient du régime de l auto-entrepreneur. L article R précise que les personnes physiques dispensées de l'obligation d'immatriculation au registre du commerce et des sociétés peuvent néanmoins, à tout moment, demander à y être immatriculées et que les personnes qui cessent de remplir les conditions de la dispense doivent demander leur immatriculation dans un délai de deux mois à compter de la date à laquelle elles ont perdu le bénéfice du régime de l auto-entrepreneur. L article 1600 du code général des impôts prévoit quant à lui que les personnes physiques ayant une activité commerciale et qui sont dispensées d'immatriculation au registre du commerce et des sociétés en application de l'article L du code de commerce sont exonérées de la taxe pour frais de chambres. Remarque : Certaines activités nécessitent une immatriculation au registre du commerce et des sociétés pour être exercées en tant que travailleur indépendant (exemple : l activité de sécurité et de gardiennage) La dispense d immatriculation au Répertoire de Métiers (RM) La dispense d immatriculation au répertoire des métiers vise les personnes créant une activité artisanale. En principe, les personnes physiques qui n'emploient pas plus de dix salariés et qui exercent à titre principal ou secondaire une activité professionnelle 5

6 indépendante relevant de l'artisanat sont tenues de s immatriculer au répertoire des métiers après avoir suivi un stage préalable de préparation à l'installation. Elles doivent s acquitter de droits liés à l immatriculation puis sont redevables chaque année de taxes pour frais de chambres. Cependant, l article 19 de la loi n du 5 juillet 1996 prévoit que les personnes physiques exerçant une activité artisanale complémentaire sont dispensées de l'obligation de s'immatriculer au répertoire des métiers tant qu'elles bénéficient du régime de l auto-entrepreneur. L article 1 du décret n du 29 juin 2010 précise que sont considérées comme exerçant une activité complémentaire et ainsi dispensées de l'obligation d'immatriculation au répertoire des métiers les personnes qui : - Poursuivent une formation initiale ; - Ont liquidé leurs droits à un régime d'assurance vieillesse ; - Perçoivent un traitement ou un salaire pour l'exercice d'une activité au moins à mi-temps ; - Exercent une ou plusieurs activités non salariées non artisanales. Attention : Pour les personnes qui ont liquidé leurs droits à un régime d'assurance vieillesse, et qui perçoivent un traitement ou un salaire pour l'exercice d'une activité au moins à mi-temps ou exercent une ou plusieurs activités non salariées non artisanales, la dispense d'immatriculation cesse de s'appliquer lorsque le revenu imposable issu de l'activité artisanale constitue plus de la moitié de l'ensemble de leurs revenus d'activité ou de leurs pensions de retraite, retenus pour le calcul de l'impôt sur le revenu au titre de l'année civile précédente. L article 11 du décret n du 30 décembre 2008 précise quant à lui que les personnes physiques dispensées de l'obligation d'immatriculation au répertoire des métiers en application du V de l'article 19 de la loi n du 5 juillet 1996 peuvent néanmoins, à tout moment, demander à y être immatriculées et que les personnes qui cessent de remplir les conditions de la dispense doivent demander leur immatriculation dans un délai de deux mois à compter de la date à laquelle elles ont perdu le bénéfice du régime de l auto-entrepreneur. Par ailleurs, l article 67 de la loi n du 30 décembre 2009 prévoit que les chefs d'entreprises exerçant une activité artisanale à titre principal et bénéficiant du régime de l auto-entrepreneur sont dispensés d effectuer le stage préalable à l immatriculation. L'article 89 modifié de la loi n du 30 décembre 1997 prévoit, quant à lui, que les chefs d'entreprises qui bénéficient du régime de l auto-entrepreneur sont dispensés du paiement des droits liés à l immatriculation. 6

7 Enfin, les articles 1601 et 1601 A du code général des impôts prévoient que les chefs d'entreprises individuelles exerçant une activité artisanale à titre principal bénéficiant du régime de l auto-entrepreneur sont exonérés des taxes pour frais de chambre jusqu'au terme de la deuxième année civile suivant celle de la création de leur entreprise. Obligation de posséder une qualification professionnelle pour l exercice de certaines activités artisanales L article 1 er du décret n du 11 mars 2010 modifiant le décret n du 2 avril 1998 relatif à la qualification artisanale et au répertoire des métiers prévoit que toute personne physique ou morale qui est soumise à l'obligation d'immatriculation au répertoire des métiers ou qui en est dispensée doit attester, dans sa déclaration de début d activité, de la qualification au titre de laquelle elle exerce son activité artisanale en mentionnant : - soit l'intitulé du diplôme ou du titre dont elle est titulaire, - soit son expérience professionnelle, - soit qu'elle s'engage à recruter un salarié qualifié professionnellement, qui assurera le contrôle effectif et permanent de l'activité. Les activités concernées sont les suivantes : - l'entretien et la réparation des véhicules et des machines, - la construction, l'entretien et la réparation des bâtiments, - la mise en place, l'entretien et la réparation des réseaux et des équipements utilisant les fluides, ainsi que des matériels et équipements destinés à l'alimentation en gaz, au chauffage des immeubles et aux installations électriques, - le ramonage, - les soins esthétiques à la personne autres que médicaux et paramédicaux et les modelages esthétiques de confort sans finalité médicale, - la réalisation de prothèses dentaires, - la préparation ou la fabrication de produits frais de boulangerie, pâtisserie, boucherie, charcuterie et poissonnerie, ainsi que la préparation ou la fabrication de glaces alimentaires artisanales, - l'activité de maréchal-ferrant, - la coiffure. 7

8 La dispense de contribution foncière des entreprises En principe, la cotisation foncière des entreprises est due chaque année par les personnes physiques ou morales qui exercent à titre habituel une activité professionnelle non salariée. L article 1464 K du code général des impôts prévoit toutefois que le contribuable ayant opté pour le régime de l auto-entrepreneur au plus tard le 31 décembre de l'année de création de l'entreprise ou, en cas de création après le 1er octobre, dans un délai de trois mois à compter de la date de création de l'entreprise, peut être exonéré de la cotisation foncière des entreprises pour une période de deux ans à compter de l'année qui suit celle de la création de son entreprise. Pour bénéficier de cette exonération le contribuable, son conjoint, le partenaire auquel il est lié par un pacte civil de solidarité, ses ascendants et descendants ne doivent pas avoir exercé, au cours des trois années qui précèdent la création, une activité similaire à celle de l'entreprise nouvellement créée. 8

9 2. CHAMP D APPLICATION DU REGIME DE L AUTO- ENTREPRENEUR 9

10 Pour prétendre au régime de l auto-entrepreneur, le travailleur indépendant doit remplir les conditions cumulatives suivantes : - Bénéficier du régime micro fiscal, - Relever du Régime Social des Indépendants (RSI) ou de la Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse (CIPAV) au titre de son assurance vieillesse Personnes éligibles Le principe : Bénéficier du régime micro fiscal En application de l article L du Code de la Sécurité Sociale, sont éligibles au régime de l auto-entrepreneur les travailleurs indépendants bénéficiant des régimes fiscaux définis aux articles 50-0 et 102 ter du code général des impôts. L article 50-0 définit le régime fiscal de la micro entreprise (micro BIC). Il prévoit que les entreprises dont le chiffre d affaires annuel, ajusté s il y a lieu au prorata du temps d exploitation au cours de l année civile, n excède pas, en 2012, euros hors taxes s il s agit d entreprises dont le commerce principal est de vendre des marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter ou à consommer sur place, ou de fournir le logement, à l exclusion de la location directe ou indirecte de locaux d habitation meublés ou destinés à être loués meublés (autres que les locaux mis en location à titre de gîte rural, les locaux mis en location en qualité de meublés de tourisme et les chambres d hôtes), ou euros hors taxes s il s agit d autres entreprises, sont soumises au régime défini au présent article pour l imposition de leurs bénéfices. Le résultat imposable est égal au montant du chiffre d affaires hors taxes diminué d un abattement de 71 % pour le chiffre d affaires provenant d activités de la 1 re catégorie (vente) et d un abattement de 50 % pour le chiffre d affaires provenant d activités de la 2 e catégorie (prestations BIC). Ces abattements ne peuvent être inférieurs à 305 euros. Lorsque l activité d une entreprise se rattache aux deux catégories, le régime micro BIC n est applicable que si le chiffre d affaires hors taxes global annuel n excède pas euros (seuil micro BIC vente) et si le chiffre d affaires hors taxes annuel afférent aux activités de la 2 e catégorie ne dépasse pas euros (seuil micro BIC prestations). L article 102 ter définit quant à lui le régime fiscal déclaratif spécial (micro BNC). Il prévoit que le bénéfice imposable des contribuables qui perçoivent des revenus non commerciaux d un montant annuel, ajusté s il y a lieu au prorata du temps d activité au cours de l année civile, n excédant pas euros (seuil micro 10

11 BNC) hors taxes est égal au montant brut des recettes annuelles diminué d un abattement forfaitaire de 34 % avec un minimum de 305 euros. Pour les deux régimes, les seuils de chiffres d affaires ou de recettes non commerciales sont actualisés chaque année dans la même proportion que la limite supérieure de la première tranche du barème de l impôt sur le revenu et arrondi à la centaine d euros la plus proche. Attention : Seules les personnes physiques exerçant à titre individuel peuvent bénéficier des régimes micro fiscaux (BIC ou BNC) Cas particuliers Les Entrepreneurs Individuels à Responsabilité Limitée (EIRL) Les auto-entrepreneurs peuvent bénéficier du statut de l EIRL mis en place en janvier Ce statut permet de protéger le patrimoine personnel en affectant à l activité professionnelle un patrimoine spécifique. L option pour celui-ci entraîne toutefois de nouvelles obligations, notamment comptables. De plus, des frais d immatriculation (55,97 en 2012) sont réclamés pour la formalité de publicité légale auprès du registre tenu par le greffe du tribunal de commerce du lieu de l activité principale Remarque : L EIRL peut choisir d être soumis soit à l impôt sur le revenu, soit à l impôt sur les sociétés. Pour bénéficier du régime de l auto-entrepreneur, il doit être soumis à l impôt sur le revenu. Les personnes étrangères Les auto-entrepreneurs sont soumis à la réglementation applicable à l exercice d une activité indépendante. Ainsi, en dehors des cas de dispense (ressortissant de l Union Européenne, de l Espace Economique Européen ou de la Confédération suisse, titulaire d une carte de résident ), les personnes étrangères qui souhaitent y exercer une activité indépendante doivent en faire la déclaration au préfet et être titulaires d une carte de séjour temporaire autorisant l exercice d une activité non salariée. De plus, l exercice de certaines professions indépendantes est soumis à une condition de nationalité. 11

12 Exemple : La personne qui veut ouvrir un débit de boissons à consommer sur place et y vendre de l alcool doit justifier qu il est français ou ressortissant d un autre Etat de l Union européenne ou d un autre Etat partie à l accord sur l Espace économique européen, les personnes d une autre nationalité ne pouvant, en aucun cas, exercer la profession de débitant de boissons. Les majeurs protégés Les majeurs sous curatelle : Le régime de la curatelle s applique aux personnes qui, sans être hors d état d agir elles-mêmes, ont besoin d être assistées ou contrôlées dans les actes de la vie civile. La curatelle est donc une mesure d incapacité partielle du majeur protégé, et n empêche pas celui-ci d exercer une profession. Il en résulte que les majeurs sous curatelle peuvent exercer une activité indépendante et donc être auto-entrepreneurs. Cependant, toutes les professions ne leur sont pas ouvertes. En effet, ils ne peuvent accomplir des actes de commerce et donc endosser la qualité de commerçant. Les majeurs sous tutelle : Le régime de la tutelle s applique aux personnes qui ont besoin d être représentées de manière continue dans les actes de la vie civile et, pour qui toute autre mesure de protection s avère insuffisante. Elle suppose une altération grave des facultés mentales ou corporelles qui empêche les personnes concernées d exprimer leur volonté. La tutelle crée une incapacité totale : les majeurs sous tutelle perdent la capacité d effectuer tout acte de la vie civile. Ainsi, ils ne peuvent plus percevoir et utiliser leurs revenus librement, gérer leurs comptes bancaires, émettre des chèques, agir en justice, être désigné comme juré, voter ou être éligible. Il en résulte que les majeurs sous tutelle ne peuvent pas exercer une activité indépendante et donc être auto-entrepreneur. Il est à noter que le tuteur, ne peut, même avec autorisation, exercer le commerce ou une profession libérale au nom de la personne protégée. 12

13 Les mineurs L interdiction pour les mineurs émancipés d être commerçants a été supprimée par la loi n du 15 juin 2010 qui a modifié les articles du code civil et L du code de commerce. Ainsi, un mineur émancipé peut être commerçant sur autorisation du juge des tutelles au moment de la décision d émancipation et du président du tribunal de grande instance s il formule cette demande après avoir été émancipé. Par ailleurs, un mineur peut être artisan ou exercer une profession libérale à partir de 16 ans sous réserve de respecter les conditions d accès pour les professions réglementées (Cet âge minimal pour créer une entreprise a été confirmé par l article 32 de la loi du 22 mars 2012). Cependant, il n agit pas personnellement, il est représenté par ses parents ou son tuteur. Par conséquent, si un mineur même non émancipé peut exercer une profession libérale ou une activité artisanale, rien ne l empêche de l exercer sous le régime de l auto-entrepreneur dès lors qu il est représenté par ses parents ou son tuteur. Il en va de même pour les mineurs émancipés autorisés par le juge à exercer une activité de commerçant. Les étudiants Il n existe pas d incompatibilité entre le statut d étudiant et l exercice d une activité indépendante sous le régime de l auto-entrepreneur. Toutefois, l article L du Code de la Sécurité sociale précise que ne sont pas affiliées au régime d assurance maladie et d assurance maternité des travailleurs non salariés des professions non agricoles les personnes qui se trouvent dans une situation impliquant leur assujettissement obligatoire aux assurances sociales du régime général en application des sections 3 ou 5 du chapitre 1 er du titre VIII du livre III. La section 3 mentionnée concerne les étudiants. Par conséquent, les étudiants qui exercent une activité de travailleur indépendant sous le régime de l auto-entrepreneur restent obligatoirement affiliés au régime général et ne bénéficient pas des prestations en nature du régime des non salariés. 13

14 Les bénéficiaires d une pension de retraite Les pensionnés du régime général : Les retraités au titre d un régime de salariés, peuvent cumuler sans limite leur pension de vieillesse avec des revenus d activité en tant qu auto-entrepreneur. Les pensionnés du RSI : Depuis le 1 er janvier 2009, un travailleur indépendant peut librement cumuler l intégralité de sa retraite avec le revenu d une activité professionnelle (cumul emploiretraite libéralisé) s il remplit les conditions cumulatives suivantes : - Avoir l âge légal de la retraite et justifier d une carrière complète (durée d assurance nécessaire pour avoir le taux plein) ; - Avoir fait liquider l ensemble des pensions auprès des régimes de retraite obligatoires français et étrangers. A défaut de remplir ces deux conditions, le cumul emploi-retraite est possible mais les revenus tirés de l activité d auto-entrepreneur ne doivent pas dépasser un certain montant (dispositif applicable depuis le 1 er janvier 2004). En cas d exercice dans une zone géographique de revitalisation rurale (ZRR) ou dans une zone urbaine sensible (ZUS), ce montant est fixé au niveau du plafond annuel de la Sécurité Sociale, soit en En dehors de ces zones, ce montant est fixé à la moitié du plafond annuel de la Sécurité Sociale, soit en Attention : - En cas de dépassement, la pension est suspendue d autant de mois que le dépassement représente de mensualités. - Pour les retraites qui ont pris effet avant le 01/01/2004 (et hors conditions de cumul emploi-retraite libéralisé), la pension ne peut être cumulée avec une activité identique. - Les cotisations versées ne sont pas constitutives de droits et le montant de la pension ne sera pas révisé. Les pensionnés de la CNAVPL : Le dispositif applicable aux pensionnés de la CNAVPL est similaire à celui applicable aux pensionnés du RSI. 14

15 Les bénéficiaires d une pension d invalidité Les pensionnés du régime général : Le cumul est possible si le montant de la pension ajouté aux revenus d autoentrepreneur est inférieur au salaire moyen perçu pendant l année civile précédant l arrêt de travail suivi d invalidité. En cas de dépassement pendant au moins 6 mois consécutifs, la pension peut être réduite ou supprimée. Rappel : Les revenus sont calculés en appliquant au chiffre d affaires les abattements fiscaux de 71 %, 50 % ou 34 % selon l activité. Les pensionnés du RSI : Les bénéficiaires d une pension pour invalidité totale et définitive ne peuvent pas cumuler celle-ci avec une activité d auto-entrepreneur. Les bénéficiaires d une pension pour invalidité partielle (commerçant) ou pour incapacité au métier (artisan) ne peuvent pas reprendre leur ancienne activité indépendante sous le régime de l auto-entrepreneur sans perdre leur pension. Dans les autres cas, la pension d invalidité peut être maintenue si les revenus tirés de l activité d auto-entrepreneur ne dépassent pas certains plafonds. Les pensionnés de la CNAVPL : Le versement d une pension au titre d une invalidité totale et permanente interdit l exercice de toute activité rémunérée. Dans le cas d une invalidité partielle, le cumul sera possible mais il sera soumis à des conditions de ressources Activités éligibles Le Principe : dépendre du RSI ou de la CIPAV Sont éligibles au régime de l auto-entrepreneur les activités relevant du Régime Social des Indépendants (RSI) ou de la Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse (CIPAV) au titre de l assurance vieillesse. Les activités relevant du RSI au titre de l assurance vieillesse sont principalement les activités artisanales, industrielles et commerciales mais également certaines activités qui lui sont rattachées par décret. 15

16 La CIPAV est la section professionnelle de la Caisse nationale d assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) à laquelle sont affiliés les architectes, agréés en architecture, ingénieurs, techniciens, géomètres, experts et conseils, artistes auteurs ne relevant pas du régime général (MDA ou AGESSA), enseignants, professionnels du sport, du tourisme et des relations publiques, et de toute profession libérale non rattachée à une autre section Cas particuliers Certaines activités peuvent être exercées sous le régime de l autoentrepreneur mais donnent lieu à des formalités supplémentaires. Les vendeurs ambulants Aux termes de l article L du Code de Commerce, toute personne physique ou morale doit, pour exercer ou faire exercer par son conjoint ou ses préposés une activité commerciale ou artisanale ambulante hors du territoire de la commune où est située son habitation ou son principal établissement, en faire la déclaration préalable auprès de l autorité compétente. Cette déclaration donne lieu à délivrance d une carte permettant l exercice d une activité ambulante. L article R du même code précise, quant à lui, que les autoentrepreneurs doivent effectuer cette déclaration auprès de la chambre de commerce et d industrie ou de la chambre de métiers et de l artisanat compétente au titre de leur activité principale. La déclaration donne lieu à délivrance d une carte permettant l exercice d une activité ambulante. Les activités de sécurité ou de gardiennage Les activités de services de sécurité ou de gardiennage (services de protection fournis par du personnel recruté spécialement pour assurer la sécurité des personnes ou de bâtiments privés, commerciaux ou industriels, c est-à-dire les protéger contre le feu, le vol, le vandalisme ou toute intrusion, services d agents de sécurité, vigiles, gardes du corps, chiens de garde, surveillance des zones de stationnement, contrôle des accès) relèvent de la CIPAV et sont donc éligibles au régime de l auto-entrepreneur. Cependant, en application de l article 7 de la loi n du 12 juillet 1983, les entreprises exerçant ces activités doivent obtenir une autorisation administrative pour exercer cette activité. 16

17 Pour obtenir cette autorisation, elles doivent fournir à l appui de leur demande leur numéro d immatriculation au registre du commerce et des sociétés (une simple déclaration au centre de formalités des entreprises ne suffit pas). Par conséquent, les auto-entrepreneurs qui souhaitent exercer une activité de sécurité ou de gardiennage ont l obligation de s immatriculer au registre du commerce et des sociétés. De plus, la loi n modifiée réglementant les activités privées de sécurité exige des dirigeants des entreprises exerçant ces activités, qu ils justifient d une aptitude professionnelle, préalablement à l obtention de l agrément les autorisant à exercer. L aptitude professionnelle du chef d une entreprise privée de sécurité, qui doit être établie lors de la demande d autorisation préfectorale, est reconnue : - soit par l obtention d un diplôme, d une certification ou d un titre professionnel ; - soit par l ancienneté professionnelle dans le même type de fonction et pour la même activité, à savoir : pour les dirigeants d entreprise de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds et de la protection physique des personnes, deux ans d exercice continu à titre individuel ou en tant que dirigeant ou gérant d une personne morale. Pour les dirigeants d agences de recherches privées, trois ans d exercice continu à titre individuel ou en tant que dirigeant et gérant d une personne morale ; - soit pour avoir occupé certaines fonctions dans la police ou dans la gendarmerie nationale : pour les dirigeants d entreprise de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds et de la protection physique des personnes, avoir eu la qualité d officier de police judiciaire, d officier ou de sous officier de la gendarmerie nationale, ou avoir été fonctionnaire civil de catégorie A et B ayant été affecté dans un service mentionné par arrêté du ministère de la défense. Pour les dirigeants d agence de recherches privées, avoir eu la qualité d officier de police judiciaire ou de gendarmerie, d officier ou de sous officier hors gendarmerie nationale, ou fonctionnaire civil de catégorie A et B ayant été affecté dans un service mentionné par arrêté du ministère de la défense. Les vendeurs à domicile indépendants (VDI) Les vendeurs à domicile relèvent du régime général, à l exception de ceux immatriculés au registre du commerce et des sociétés (RCS) qui relèvent du régime social des indépendants. Ainsi, les vendeurs à domicile doivent obligatoirement être immatriculés au RCS pour prétendre au régime de l auto-entrepreneur. 17

18 Les agents commerciaux (hors agents commerciaux en immobilier) Les agents commerciaux doivent systématiquement s immatriculer au Registre spécial des agents commerciaux (RSAC) pour exercer leur activité en tant que travailleur indépendant (pas de possibilité de dispense). Cette immatriculation s effectue auprès du greffe du tribunal de commerce. Les agents commerciaux peuvent bénéficier du régime de l auto-entrepreneur. Les négociateurs immobiliers ou agents commerciaux en immobilier L article 50-0 du code général des impôts exclut du régime fiscal de la micro entreprise, et donc du régime de l auto-entrepreneur, les opérations portant sur des immeubles, des fonds de commerce ou des actions ou parts de sociétés immobilières dont les résultats doivent être compris dans les bases de l impôt sur le revenu au titre des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Sont notamment concernées les activités des intermédiaires immobiliers, des marchands de biens, des aménageurs fonciers et des promoteurs. S agissant des agents commerciaux en immobilier, le Conseil d Etat, dans un arrêt du 23 février 2001, a considéré qu une personne mandatée par un agent immobilier dans l achat et la vente de fonds de commerce, exerce une activité d agent commercial imposable dans la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC) et ne saurait être qualifiée d intermédiaire pour l achat et la vente de fonds de commerce imposable dans la catégorie des BIC dès lors que le mandat qui la lie à l intermédiaire : - la désigne comme agent commercial et lui accorde les pouvoirs dévolus habituellement aux membres de cette profession pour agir pour son compte, - n est pas un contrat de louage de service, - prévoit que sa rémunération sera versée, non pas par les parties aux transactions, mais par le mandant lui-même. Dans ces conditions, l agent commercial exerce une activité réputée de nature non commerciale, peu importe qu il soit mandaté par une société ayant une activité commerciale. Les revenus tirés de cette activité étant imposés dans la catégorie des BNC, ils ne sont pas imposés dans la catégorie des BIC dont relèvent en revanche les recettes tirées de l activité d intermédiation immobilière, exclue du régime fiscal de la micro entreprise. Il en résulte que les agents commerciaux en immobilier dits négociateurs immobiliers peuvent s inscrire en tant qu auto-entrepreneur lorsqu ils exercent dans les conditions décrites ci-dessus. 18

19 Les services à la personne L exercice de certaines activités de services à la personne est subordonné à l obtention d un agrément. Le décret n du 20 septembre 2011 a modifié la présentation des activités de services à la personne et fixé la liste des activités nécessitant un agrément. Les activités de services à la personne soumises à agrément sont notamment : - L assistance aux personnes âgées ou aux personnes qui ont besoin d une aide personnelle à leur domicile, à l exclusion d actes de soins relevant d actes médicaux ; - La garde des malades à l exclusion des soins ; - L assistance aux personnes handicapées, y compris les activités d interprète en langue des signes, de technicien de l écrit et de codeur en langage parlé complété ; - Les prestations de conduite du véhicule personnel des personnes dépendantes, du domicile au travail, sur le lieu de vacances, pour les démarches administratives ; - L aide à la mobilité et transport de personnes ayant des difficultés de déplacement ; - L accompagnement des enfants de moins de trois ans, des personnes âgées ou handicapées dans leurs déplacements en dehors de leur domicile (promenades, transport, actes de la vie courante). L exercice d une des activités mentionnées ci-dessus sous le régime de l autoentrepreneur ne dispense pas de l obligation d obtenir l agrément. La demande d agrément doit être adressée à la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi (DIRECCTE) du département où est implanté l entreprise, accompagnée notamment d un extrait du registre du commerce et des sociétés (RCS) ou du répertoire des métiers (RM). Ainsi, les personnes qui souhaitent exercer une activité de services à la personne nécessitant l obtention d un agrément doivent obligatoirement être immatriculées au RCS ou au RM pour prétendre au régime de l auto-entrepreneur Personnes et activités exclues Les personnes exclues Les personnes exclues des régimes micro fiscaux Sont exclus des régimes fiscaux définis aux articles 50-0 et 102 ter du code général des impôts : 19

20 - Les personnes morales dont les résultats sont imposés selon le régime des sociétés de personnes ou les personnes morales passibles de l impôt sur les sociétés (sont donc exclus les gérants majoritaires de SARL, les gérants d EURL, les associés de SNC, les membres de société de fait ) ; - Les contribuables qui exploitent plusieurs entreprises ou exercent plusieurs activités dont le total des chiffres d affaires ou des recettes non commerciales (abstraction faite des recettes des offices publics ou ministériels) excède les seuils précités ; - Les contribuables dont tout ou partie des biens affectés à l exploitation sont compris dans un patrimoine fiduciaire en application d une opération de fiducie ; - Les contribuables qui ne bénéficient pas de la franchise les dispensant du paiement de la taxe sur la valeur ajoutée définie à l article 293 B du code général des impôts. Aux termes de cet article, pour leurs livraisons de biens et leurs prestations de services, les assujettis établis en France bénéficient d une franchise qui les dispense du paiement de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), lorsqu ils n ont pas réalisé un chiffre d affaires supérieur à l année civile précédente ou à lorsque le chiffre d affaires de l avant dernière année n a pas excédé et un chiffre d affaires afférent à des prestations de services, hors ventes à consommer sur place et prestations d hébergement, supérieur à l année civile précédente ou à lorsque l avant dernière année, il n a pas excédé Les personnes non soumises à la législation sociale française en application des règlements communautaires L article 11 du règlement (CE) n 883/2004 du 29 avril 2004 portant sur la coordination des systèmes de Sécurité sociale pose le principe de l unicité de législation sociale qui s applique sans exception à toutes les situations. En application de ce principe, une personne ne peut être soumise qu à une seule législation de Sécurité sociale. Or, pour qu une personne soit éligible au régime de l auto-entrepreneur, il faut qu elle soit soumise à la législation française de Sécurité sociale. Les règles applicables en la matière sont les suivantes : La personne qui exerce une activité salariée ou non salariée est soumise à la législation de l État où elle exerce son activité. Le travailleur non salarié qui exerce normalement une activité non salariée sur le territoire d un État membre et qui part exercer une activité semblable sur le territoire d un autre État membre, pour une durée prévisible de 24 mois maximum, peut demeurer soumis à la législation de Sécurité sociale du premier État (article 12 2 du règlement (CE) n 883/2004). 20

Ce qu il faut savoir en 20 points

Ce qu il faut savoir en 20 points Ce qu il faut savoir en 20 points 1. Comptabilité allégée : o registre des ventes : les obligations comptables des autoentrepreneurs sont réduites. Ils peuvent simplement tenir un livre chronologique mentionnant

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM Le point sur SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte»

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr Zoom sur Partenaire des entreprises et du territoire libournais Actualisé le : 15/01/2015 Info juridique : L auto-entrepreneur n existe plus! Depuis la loi Artisanat, commerce et petite entreprise (dite

Plus en détail

REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR 1 Remarques introductives Statut mis en œuvre par la loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 Statut en vigueur à compter du 1er janvier 2009 Site internet : http://www.auto-entrepreneur.cci.fr/

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur

Plus en détail

I. LE CHAMP D APPLICATION II. LE REGIME SOCIAL ET FISCAL

I. LE CHAMP D APPLICATION II. LE REGIME SOCIAL ET FISCAL MICRO-ENTREPRENEUR 30/04/2015 La loi du 18 juin 2014, relative à l'artisanat, au commerce et aux très petites entreprises a modifié le statut de l'auto-entrepreneur en créant de nouvelles obligations.

Plus en détail

L activité déclarée sous le statut d auto-entrepreneur. Le statut. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le statut d auto-entrepreneur. Le statut. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le statut Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le statut d auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2012 2 L auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec

Plus en détail

Boîte à Thème : «E.I.R.L» E. TREVIS 03/02/2011

Boîte à Thème : «E.I.R.L» E. TREVIS 03/02/2011 Boîte à Thème : «E.I.R.L» E. TREVIS 03/02/2011 INTRODUCTION En 2009, 74 % des créateurs d entreprises ont choisi d exercer leur activité dans le cadre d une entreprise individuelle, soit une hausse de

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2014 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi Les points clés du régime de l'auto-entrepreneur Catherine BERTHY, CCI RENNES Animé Gwen par : HOUEDRY, AEI - Bretagne Karim JEMMAL, BGE Le régime en quelques chiffres Auto entrepreneur : Pour qui? Accompagnement

Plus en détail

Les points clés du régime de l'auto-entrepreneur = micro-entrepreneur. Animé par : Catherine BERTHY, CCI RENNES Gwen HOUEDRY, AEIB

Les points clés du régime de l'auto-entrepreneur = micro-entrepreneur. Animé par : Catherine BERTHY, CCI RENNES Gwen HOUEDRY, AEIB Les points clés du régime de l'auto-entrepreneur = micro-entrepreneur Animé par : Catherine BERTHY, CCI RENNES Gwen HOUEDRY, AEIB Le régime en quelques chiffres Auto entrepreneur : C est quoi? Pour qui?

Plus en détail

Choisir le régime de l autoentrepreneur

Choisir le régime de l autoentrepreneur MAI 2015 ENTREPRENEURS N 5 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Choisir le régime de l autoentrepreneur Ce mini-guide vous est offert

Plus en détail

MARS 2015 - DIJON - Jean-Pierre MASSON. L auto-entrepreneur

MARS 2015 - DIJON - Jean-Pierre MASSON. L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Qu'est-ce qu'un auto-entrepreneur? C'est une personne physique qui souhaite créer une entreprise individuelle pour exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale, à titre

Plus en détail

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche?

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Salon Micro entreprise Octobre 2015 Le régime auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration

Plus en détail

FICHE PRATIQUE ACCOMPAGNER LA CREATION D ACTIVITE INDEPENDANTE DES ROUMAINS ET BULGARES EN FRANCE

FICHE PRATIQUE ACCOMPAGNER LA CREATION D ACTIVITE INDEPENDANTE DES ROUMAINS ET BULGARES EN FRANCE AVRIL 2014 FICHE PRATIQUE ACCOMPAGNER LA CREATION D ACTIVITE INDEPENDANTE DES ROUMAINS ET BULGARES EN FRANCE Cette fiche a été réalisée grâce aux apports de l Asav, du Gisti et du CNDH Romeurope SOMMAIRE

Plus en détail

Entreprendre avec la CCI de Bordeaux L AUTO ENTREPRENEUR

Entreprendre avec la CCI de Bordeaux L AUTO ENTREPRENEUR Entreprendre avec la CCI de Bordeaux L AUTO ENTREPRENEUR Actualisé le 06/01/2014 1 Sommaire Définition de l auto-entreprise Qui peut être auto-entrepreneur? Activités exclues du régime Seuils de chiffre

Plus en détail

Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses

Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses Table des matières 1. FORMALITÉS ADMINISTRATIVES... 2 1.1 QUELLE SONT LES SEULES FORMALITÉS QUE LE VDI DOIT ACCOMPLIR AVANT DE DÉBUTER SON ACTIVITÉ?...

Plus en détail

L autoentrepreneur P005. www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent

L autoentrepreneur P005. www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Tout individu, qu il soit salarié, étudiant, au chômage ou à la retraite peut devenir auto- entrepreneur.

Tout individu, qu il soit salarié, étudiant, au chômage ou à la retraite peut devenir auto- entrepreneur. immatriculation : FAQ auto-entrepreneur Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur introduction 1. qu est-ce qu un auto-entrepreneur? L auto-entrepreneur est une personne physique (donc pas

Plus en détail

ACCRE et auto-entrepreneur

ACCRE et auto-entrepreneur ACCRE et auto-entrepreneur Il n y a pas incompatibilité entre ACCRE et régime de l autoentrepreneur, mais succession dans le temps de l effet des mesures. L ACCRE consiste en une exonération des charges

Plus en détail

Journée Nationale. 7 avril 2011 APLRL

Journée Nationale. 7 avril 2011 APLRL Journée Nationale 7 avril 2011 APLRL APCE janvier 2011 - n 2 Origines de l auto-entrepreneur Calendrier : Janvier 2008 : Rapport remis à Hervé Novelli en faveur d une meilleure reconnaissance du travail

Plus en détail

Tableau comparatif des cotisations sociales personnelles dans les régimes des professions indépendantes et le régime des salariés

Tableau comparatif des cotisations sociales personnelles dans les régimes des professions indépendantes et le régime des salariés Tableau comparatif des cotisations sociales personnelles dans les régimes des professions indépendantes et le régime des salariés Plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) pour 2015 : 38.040 / Taux

Plus en détail

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À L AUTO-ENTREPRENEUR, L EIRL ET LES ARTISANS Salon des entrepreneurs de PARIS 5 février 2015 MESURES RELATIVES À L AUTO- ENTREPRENEUR Pour rappel L auto-entrepreneur est

Plus en détail

Auto-Entrepreneur. Un statut fait pour VOUS?

Auto-Entrepreneur. Un statut fait pour VOUS? Auto-Entrepreneur Un statut fait pour VOUS? 1 Plan de l intervention 1. Pourquoi s intéresser au régime de l autoentrepreneur? 2. Remplissez-vous les conditions pour bénéficier du statut? 3. Votre activité

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

Réunion d'information 1

Réunion d'information 1 Réunion d'information 1 Introduction Auto-entrepreneur = Immatriculation simplifiée et gratuite + Dispense de collecte de TVA + Régime micro-social simplifié + Sur option : régime micro-fiscal simplifié

Plus en détail

Artisans, commerçants et professions libérales. L auto-entrepreneur. Édition 2010

Artisans, commerçants et professions libérales. L auto-entrepreneur. Édition 2010 Artisans, commerçants et professions libérales Édition 2010 2 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de créer, avec des formalités de déclaration simplifiée, une entreprise

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010 Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez une profession libérale, le RSI gère votre assurance

Plus en détail

Le régime microentrepreneur. mode d emploi

Le régime microentrepreneur. mode d emploi LES ATELIERS THÉMATIQUES Jeudi 5 novembre 2015 Le régime microentrepreneur : mode d emploi organisé par 1 LES ATELIERS THÉMATIQUES Guillaume PINEAU Jean-Patrick LANDREAU organisé par 2 Partie 1 : ETAT

Plus en détail

Le statut de l auto-entrepreneur

Le statut de l auto-entrepreneur Artisans, commerçants et professions libérales Le statut de l auto-entrepreneur Édition 2009 2 Le statut de l auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de

Plus en détail

N 2010 / 033 29/09/2010

N 2010 / 033 29/09/2010 N 2010 / 033 29/09/2010 Origine : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du Réseau (DIRRCA) : Direction du Recouvrement Contact : Nicole SELLIER nicole.sellier@le-rsi.fr

Plus en détail

Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013

Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013 Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013 L auto-entrepreneur- Généralités 2 PAGES Généralités 3 Seuils du statut 5 Régime social Taux de cotisation 8 Validation des trimestres de retraite 9 Taux

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Les éléments clés 13/11/14 2

L auto-entrepreneur. Les éléments clés 13/11/14 2 13/11/14 1 L auto-entrepreneur Les éléments clés 13/11/14 2 Hervé ROBERT CMAR BN INTERVENANTS Maître BARUFFOLO Avocat 13/11/14 3 Sommaire Les conditions d accès au régime Les formalités de déclaration

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés Régime micro BIC Régime d'imposition de plein droit des entreprises individuelles dont le chiffre d'affaires

Plus en détail

LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent :

LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent : LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent : - la simplification du régime des micro-entreprises, - les droits de mutation

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET. SUPPORT DISPONIBLE SUR : www.assuredentreprendre.fr

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET. SUPPORT DISPONIBLE SUR : www.assuredentreprendre.fr ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET SUPPORT DISPONIBLE SUR : www.assuredentreprendre.fr Le statut juridique conditionne le régime social du dirigeant I - Caractéristiques

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir LE CHOIX DU STATUT JURIDIQUE Un choix à adapter à vos besoins Les questions à vous poser La volonté de s associer La capacité juridique La responsabilité

Plus en détail

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général)

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général) Vous êtes à la retraite et vous souhaitez créer une entreprise, les conséquences sur le versement de votre pension et sur votre protection sociale Si vous créez une entreprise, vous serez affilié et cotiserez

Plus en détail

Atelier Auto-entrepreneur

Atelier Auto-entrepreneur Atelier Auto-entrepreneur Sommaire C est quoi? Pour qui? Un enregistrement simplifié et rapide Comprendre les seuils de chiffre d affaires Un régime social particulier Un régime fiscal particulier ou pas

Plus en détail

L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée

L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée Un nouveau statut juridique et fiscal A jour au 12 mai 2010 Sommaire de l intervention > Présentation de l EIRL > Pourquoi? > Pour qui? > Comment? > Quand?

Plus en détail

Les différents régimes fiscaux : micro entreprise, réel normal, réel simplifié (mini réel)

Les différents régimes fiscaux : micro entreprise, réel normal, réel simplifié (mini réel) Les différents régimes fiscaux : micro entreprise, réel normal, réel simplifié (mini réel) Public concerné : Tout public Descriptif : Il existe trois régimes d'imposition : la micro entreprise, le réel

Plus en détail

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Françoise HARRIAGUE Pôle Guichet Unique Janvier 2015 Devient le MICRO-ENTREPRENEUR La loi relative à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises Du 18 juin 2014

Plus en détail

Auto-entrepreneur. Pensez à votre protection sociale. (présenté par Alain Rousselet RSI Centre)

Auto-entrepreneur. Pensez à votre protection sociale. (présenté par Alain Rousselet RSI Centre) Auto-entrepreneur Pensez à votre protection sociale (présenté par Alain Rousselet RSI Centre) 1 1. La protection sociale en France 2. Le Régime Social des Indépendants (RSI) 3. L Auto-Entrepreneur 2 La

Plus en détail

N 2009 / 026 22/04/2009

N 2009 / 026 22/04/2009 N 2009 / 026 22/04/2009 Origine : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du Réseau (DIRRCA) : Direction du Recouvrement Contact : N. SELLIER Nicole.sellier@le-rsi.fr E.

Plus en détail

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France Protection sociale La multiplicité des régimes de protection sociale conduit les pluriactifs à des situations administratives complexes : chacune de leurs activités les rattache à une caisse spécifique.

Plus en détail

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Les cumuls avec d autres exonérations La protection sociale

Plus en détail

Fiche n 1: Régime fiscal et social de l'auto-entrepreneur

Fiche n 1: Régime fiscal et social de l'auto-entrepreneur Fiche n 1: Régime fiscal et social de l'auto-entrepreneur L instauration du régime de l auto-entrepreneur en 2009 avait pour objectif d inciter la création d entreprise en proposant une simplification

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2013

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2013 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2013 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires? p

Plus en détail

LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES

LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES LA FISCALITÉ DES LOCATIONS EN MEUBLES Article juridique publié le 21/03/2013, vu 10039 fois, Auteur : ASCENCIO Jacques LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES I - L IMPOT SUR LE REVENU A la différence

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

Quelques chiffres clés

Quelques chiffres clés Quelques chiffres clés PROFILS CONCERNES Jeune diplômé (pour décrocher une première expérience) Porteur de projet (voulant valider son projet et tester son marché sans risque) Cadre en recherche d emploi

Plus en détail

S O M M A I R E I MAJ.1.04 A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS

S O M M A I R E I MAJ.1.04 A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS I MAJ.1.04 S O M M A I R E A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS C AGIRC - RÉGIME DES CADRES ET ASSIMILÉS D ACCORDS ET RÈGLES COMMUNES

Plus en détail

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise?

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? Quelles conséquences sur le choix de votre statut social : Salarié ou Travailleurs Non salariés? Intervenants René-jacques MALAFOSSE,

Plus en détail

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire L auto entrepreneur Sous-titre Séance d information aux professions libérales Mise à jour JUILLET 2015 Au sommaire La Sécurité sociale Le dispositif AE Ses conditions Ses avantages L adhésion Les cotisations

Plus en détail

Réussir son adhésion et sa 1 ère déclaration

Réussir son adhésion et sa 1 ère déclaration Réussir son adhésion et sa 1 ère déclaration Tout ce que vous devez savoir sur les formalités et les cotisations de l auto-entrepreneur Urssaf de Paris région parisienne Juin 2009 Sommaire L auto-entrepreneur

Plus en détail

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle Animé par : Aurélien DEMAURE Le cadre juridique L entreprise en nom propre L EIRL La société Les critères à retenir Le régime fiscal de l entrepreneur

Plus en détail

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ 39 art om - Fotolia.com Étape 7 > J opte pour le régime social des salariés > J opte pour le régime social de travailleur indépendant > Mon droit aux allocations chômage

Plus en détail

L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil

L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013 L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée 2 Nouveautés À qui s adresse se statut d EIRL? Quelle procédure accomplir?

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET Cécile MOREIRA, Avocat Frédéric GIOVANNINI, Gan Assurances Denis BARBAROSSA, Expert Comptable Le statut juridique conditionne

Plus en détail

L'auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professionnels libéraux. Édition septembre 2013

L'auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professionnels libéraux. Édition septembre 2013 Artisans, commerçants et professionnels libéraux Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez

Plus en détail

KIT DE L AUTO-ENTREPRENEUR

KIT DE L AUTO-ENTREPRENEUR KIT DE L AUTO-ENTREPRENEUR ATTENTION! LE PROJET DE LOI DE MODERNISATION DE L¹ÉCONOMIE ÉTANT EN COURS DE DISCUSSION DEVANT L¹ASSEMBLÉE NATIONALE ET LE SÉNAT, LA COMPOSITION DU KIT DE L¹AUTO-ENTREPRENEUR

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition septembre 2015

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition septembre 2015 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L auto-entrepreneur Édition septembre 2015 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires?

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition septembre 2014

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition septembre 2014 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L auto-entrepreneur Édition septembre 2014 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires?

Plus en détail

L auto-entrepreneur. D i r e c t i o n d u c o m m e r c e, d e s p r o f e s s i o n s l i b é r a l e s

L auto-entrepreneur. D i r e c t i o n d u c o m m e r c e, d e s p r o f e s s i o n s l i b é r a l e s L auto-entrepreneur D i r e c t i o n d u c o m m e r c e, d e l a r t i s a n a t, d e s s e r v i c e s e t d e s p r o f e s s i o n s l i b é r a l e s 3-5, rue Barbet de Jouy - 75353 Paris 07 SP T

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Un interlocuteur social unique Une protection sociale complète

Plus en détail

ENTREPRENDRE EN SOLO

ENTREPRENDRE EN SOLO ENTREPRENDRE EN SOLO Quand une personne se lance seule dans la création d entreprise, d un point de vue juridique, elle se demande d une manière générale s il vaut mieux l exploiter sous forme individuelle

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition janvier 2015

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition janvier 2015 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L auto-entrepreneur Édition janvier 2015 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires? p

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2014

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2014 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2014 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires? p

Plus en détail

LA MICRO-ENTREPRISE. Les éléments clés. 19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN

LA MICRO-ENTREPRISE. Les éléments clés. 19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LA MICRO-ENTREPRISE Les éléments clés INTERVENANT Stéphane HERVE CMAR BN SOMMAIRE Les conditions d accès au régime Les formalités de déclaration Les principes du régime de la micro-entreprise Les principes

Plus en détail

Qui peut devenir auto- entrepreneur?...4

Qui peut devenir auto- entrepreneur?...4 S o m m a i r e Qui peut devenir auto- entrepreneur?...4 Qu apporte le régime de l auto-entrepreneur?...6 Pour le créateur d entreprise Pour l entrepreneur déjà en activité Quels sont les autres avantages

Plus en détail

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse A10 A10 FINANCEMENT DE L ASSURANCE

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES

LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES Le jeudi 20 mars 2014 de 18h à 20h, au 10 Allée des Bois de Florence à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection sociale Année 2014

Plus en détail

Fiscalité FISCALITE. Les revenus du capital - Revenus fonciers - Revenus de capitaux mobiliers - Plus values sur cessions de biens

Fiscalité FISCALITE. Les revenus du capital - Revenus fonciers - Revenus de capitaux mobiliers - Plus values sur cessions de biens Fiscalité 1 Le cloisonnement des revenus en différentes catégories, en fonction de l activité, ne simplifie pas l imposition des pluriactifs. Cela engendre des charges administratives lourdes (plusieurs

Plus en détail

N 2013 / 020 5/12/2013

N 2013 / 020 5/12/2013 N 2013 / 020 5/12/2013 Origine : Direction de la Réglementation et des Affaires Juridiques Direction du Recouvrement et de la MOA A : Mmes et MM les Directeurs Mmes et MM les Agents comptables Contact

Plus en détail

Info «travailleur indépendant»

Info «travailleur indépendant» Info «travailleur indépendant» Quels sont les avantages et les inconvénients pour une structure (client) de faire appel à un travailleur indépendant? L équipe permanente est forcément limitée en nombre

Plus en détail

Le Guide de l Auto-Entrepreneur

Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le statut d auto-entrepreneur en bref Créé en 2009, le statut d auto-entrepreneur permet la création d une entreprise simplifiée (régime social et fiscal, formalités, exonération

Plus en détail

Statut des conjoint(es) de chef d entreprise artisanale Fiche relative à l auto-entrepreneur

Statut des conjoint(es) de chef d entreprise artisanale Fiche relative à l auto-entrepreneur Statut des conjoint(es) de chef d entreprise artisanale Fiche relative à l auto-entrepreneur Attention, l auto-entrepreneur n est pas une forme juridique d exercice d une activité mais simplement un mode

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition janvier 2015

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition janvier 2015 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L auto-entrepreneur Édition janvier 2015 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires? p

Plus en détail

L auto-entrepreneur. D i r e c t i o n d u c o m m e r c e, d e s p r o f e s s i o n s l i b é r a l e s

L auto-entrepreneur. D i r e c t i o n d u c o m m e r c e, d e s p r o f e s s i o n s l i b é r a l e s L auto-entrepreneur D i r e c t i o n d u c o m m e r c e, d e l a r t i s a n a t, d e s s e r v i c e s e t d e s p r o f e s s i o n s l i b é r a l e s 3-5, rue Barbet de Jouy - 75353 Paris 07 SP T

Plus en détail

Le travailleur indépendant

Le travailleur indépendant Le travailleur indépendant Fiche 1 Objectifs Prérequis Mots-clefs 1. Identifier les différents régimes juridiques d exercice d une activité professionnelle 2. Analyser les conditions d accès à une profession

Plus en détail

Guide administratif du Distributeur VDI USANA en France

Guide administratif du Distributeur VDI USANA en France Guide administratif du Distributeur VDI USANA en France U S A N A H E A L T H S C I E N C E S F R A N C E 1 1 8 a v e n u e d e s C h a m p s - E l y s é e s 750 0 8 P a r i s 0 1 4 2 9 9 7 6 6 0 Sommaire

Plus en détail

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul...

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul... Nouvelles Mesures Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Plus d informations sur www.apce.com Loi n 20121404 du 17 décembre 2012 SOMMAIRE Mesures relatives aux travailleurs indépendants...

Plus en détail

LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU

LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU DIRIGEANT Emmanuelle DUPEUX LOTTERI Consultant Droit social Infodoc experts Sommaire Les différents statuts Statut du dirigeant et droit du travail Statut du dirigeant et protection

Plus en détail

Le cumul d activités. 13 décembre 2012. Présentation de David Berthelot Pôle Accompagnement ressources de la NACRe

Le cumul d activités. 13 décembre 2012. Présentation de David Berthelot Pôle Accompagnement ressources de la NACRe Le cumul d activités 13 décembre 2012 Présentation de David Berthelot Pôle Accompagnement ressources de la NACRe Le cumul d activités/ de revenus 1 situation de plus en plus fréquente Des cadres incitatifs

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA Vos premiers pas. PREAMBULE Le Vendeur à Domicile Indépendant est chargé de la commercialisation des produits de la société ELORA directement auprès du consommateur,

Plus en détail

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Plan de l intervention 1. Contexte du projet 2. Statut du projet Partie

Plus en détail