L ACCUEIL DES MÉDIAS À ALBERTVILLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ACCUEIL DES MÉDIAS À ALBERTVILLE"

Transcription

1 L ACCUEIL DES MÉDIAS À ALBERTVILLE PRÉSENTATION DU RÔLE ET DES ACTIVITÉS D ORTO 92 Chaque site fait sa place à la caméra. Les médias sont devenus une composante majeure des Jeux Olympiques. La diversité des compétitions, les nombreux sites sur lesquels elles ont lieu nécessitent une organisation et des plans d opération draconiens. Comment seront accueillies, à Albertville, en février prochain, les équipes des chaînes de télévision et de radio? François Lemoine, président de l'organisme de radio télévision olympique d Albertville 92 (Orto 92), le radiodiffuseur-hôte, nous apporte ici toutes les réponses. Par François Lemoine Dans le cadre du contrat le liant au CIO, le COJO doit, entre autres missions, choisir un radiodiffuseur-hôte, chargé de la réalisation et de la production de toutes les retransmissions télévisées et radiodiffusées des épreuves et des cérémonies olympiques ainsi que de la fourniture, à tous les radiodiffuseurs, qui en acquièrent les droits, des services dont ils ont besoin en matière de radio et de télévision. Au cours de l été 1988, le COJO lança, sur la base d un cahier des charges détaillé, un appel d offre pour l attribution de cette mission et l hiver suivant choisit comme radiodiffuseur-hôte un groupement de chaines françaises de télévision et de radio : Antenne 2, FR3 et Radio-France, constitué en une société anonyme qui, après signature avec le COJO d un contrat regroupant l ensemble des clauses techniques, financières, juridiques, est devenu «ORTO 21

2 MEDIAS 92» : Organisme de radiodiffusion télévision olympique d Albertville 1992». En décembre 1990, à l occasion d une augmentation de capital, la société Télédiffusion de France (TDF) rejoignait ORTO 92. UNE MISSION COMPLEXE La mission du radiodiffuseur-hôte au cours des Jeux Olympiques, on le sait, est de produire et de mettre à disposition des détenteurs de droit l ensemble des signaux internationaux de retransmission télévisuelle et sonore qui constituent le signal de base et de fournir certains services complémentaires. A ce titre, le radiodiffuseur-hôte assure l ensemble des missions, de la conception à l exploitation durant toute la durée des Jeux. Cette description un peu sévère mérite quelques éclaircissements. En premier lieu, il s agit de traduire par le son et l image la réalité des Jeux Olympiques, respectant ainsi l un des principes de la Charte : «La diffusion la plus large possible des Jeux et des idéaux du Mouvement olympique». Les retransmissions de cette manifestation sportive internationale doivent constituer un spectacle qui met en lumière la beauté des gestes sportifs dans leur grande diversité, la recherche continue vers leur perfection et l attente passionnée du résultat, dans le cadre exceptionnel des sites, avec cet esprit universel qui unit toute la famille olympique. Cet objectif passe, en radio-télévision, par la conjugaison du professionnalisme, de l expérience, des dispositifs de production et l utilisation des technologies les plus modernes et les mieux adaptés à chaque épreuve. Deuxième mission du radiodiffuseurhôte: la fourniture, aux sociétés de radiodiffusion qui, dans le monde entier, ont acquis les droits de retransmission, des moyens et services, souvent spécifiques, nécessaires à l exploitation sur leurs réseaux, des programmes qu ils produisent à l occasion de cet événement. Aux Saisies, la télévision sera présente pour le biathlon. COJO, RADIO-TV ET FOURNISSEURS Il est apparu, d emblée, qu il convenait de travailler simultanément mais de façon coordonnée avec le COJO, notre mandant, les radiodiffuseurs détenteurs de droits, nos clients, et les six prestataires principaux, nos fournisseurs. Prestataire du COJO, Orto 92 assume les engagements et obligations relevant du domaine de la radiotv, auxquels ce dernier a souscrit vis à vis du CIO et des sociétés détentrices de droits. Entre les deux organismes la confiance s est instaurée progressivement. Au fur et à mesure que le compte à rebours s échenille, il a fallu sans cesse valider les dispositions prises et résoudre les problèmes qui se présentaient. Un travail en dialogue permanent avec la direction générale du COJO, celle des médias, des sports et celle des Equipements; une collaboration dont l apothéose surviendra en février mais d ici là le travail ne manque pas. La chaîne américaine CBS, I UER, pour l Europe occidentale et l OIRT pour les anciens Etats socialistes, le Canada (le réseau public anglophone CBC et francophone SRC), le réseau japonais NHK, l Australie, la Nouvelle Zélande et d autres, ont 22

3 progressivement acquis des droits de retransmission dont le montant représente approximativement le tiers des recettes du COJO, somme considérable pour tout le monde. Il est donc bien naturel que les exigences manifestées par ces radiodiffuseurs soient grandes et nombreuses: qualité des réalisations, souplesse des dispositifs pour le direct et le différé selon l utilisation qu ils en font, la disponibilité des moyens dont ils ont besoin... Ces professionnels, habitués à trouver sur ce type d événements les meilleures installations et toutes les facilités souhaitent et exigent toujours plus et toujours mieux! Pour définir les problèmes et les résoudre d ici aux Jeux de 1992 Orto 92 entretient également d autres contacts réguliers notamment avec différents organismes comme la commission Radio-TV du CIO, la commission olympique des radiodiffuseurs d Albertville (CODA), le groupe sport de l UER, ou encore avec les fédérations sportives à l occasion des compétitions mondiales qui se tiennent dans la région jusqu aux Jeux. Expériences, voire notoriétés professionnelles sont exploitées à fond. Grâce, à la collaboration de six grands prestataires : quatre sur les sites, un pour le Centre international de Radio-TV et un dernier pour les liaisons, Orto 92 assure les activités de production et d ingénierie, dont elle a la responsabilité. Sur les sites, la Société française de production (SFP) est chargée de l ensemble des compétitions et des cérémonies à Albertville, celles de Val d Isère et le ski à Méribel. La Société de télévision FR3 quant à elle assurera la retransmission du Hockey, à Méribel et Courchevel. L UER, dans le cadre du contrat qui la lie au CIO/COJO, fournit le tiers du montant des droits sous forme de prestations techniques, sous la responsabilité d Orto 92. Les sociétés de télévision de Finlande, Suède et Norvège couvriront le site des Saisies (ski nordique et biathlon). Pour celle d Allemagne ce sera le bob et la luge à La Plagne. L'Italie, la Yougoslavie et la Suisse couvriront les descentes alpines aux Arcs, le ski artistique à Tignes et le curling à Pralognan, ces trois sites abritant des épreuves de démonstration à l exception des bosses à Tignes qui, pour la première fois, constituent une discipline olympique. Radio- France, enfin qui installera et exploitera les cinqcents à cinq cent cinquante postes de commentateurs. Service ô combien stratégique puisqu il concerne les journalistes qui s adressent en direct aux 2,2 milliards de téléspectateurs. LE CIRTV ET LES LIAISONS TDF est chargée de la conception, de l installation et de l exploitation en continu de ce Centre international de radio télévision (CIRTV), qui fonctionnera jour et nuit. L ensemble des liaisons optiques, hertziennes et satellite sera assuré par la société de nationale de communication France-Télécom qui fournira les liaisons permanentes pour le transport des signaux. Il s agit de deux liaisons terrestres permanentes (fibre optique et/ou faisceaux hertziens), l une pour le signal international, et l autre sur réservation pour les liaisons privatives, auxquelles viennent s ajouter une liaison satellite de secours pour le signal international, quant aux sons-commentaires, ils seront acheminés au CIRTV sur des circuits numériques. Dans leur ensemble, la qualité indiscutable de ces organismes est un énorme atout pour Orto 92 et finalement pour la qualité des Jeux. Néanmoins, une fois signé ces contrats, l essentiel reste de faire travailler de concert toutes ces entreprises qui ont, faut-il le rappeler, de sérieuses personnalités, voire des particularismes notables. Dans cette optique, ont été introduits des éléments de souplesse indispensables pour remédier aux inévitables aléas. UN ENVIRONNEMENT TECHNIQUE ET D ACCUEIL DE QUALITÉ Face à la gare de Moûtiers, au coeur géographique de la Savoie olympique, le Centre international radio télévision (CIRTV) étend ses vingt mille mètres carrés sur deux niveaux d un bâtiment couronné de six blocs de bureaux de trois à quatre étages. Destiné à accueillir les organismes Trouver l emplacement ad hoc pour une descente prodigieuse... à la télévision aussi. 23

4 MEDIAS A Moûtiers, le centre de radiotélédiffusion. de radio et de télévision, c est le centre nerveux de la communication audiovisuelle olympique. Les chaînes américaine CBS, canadiennes CBC, SRC et japonaise NHK se partagent les sept mille mètres carrés du rezde-chaussée. Les deux Unions européennes de radiodiffusion (UER, OIRT), la Chaîne 9 australienne, France Télécom, le COJO et Orto 92 sont installés dans les étages. Les radiodiffuseurs disposent en outre de locaux d accueil et de services qui leur assurent un environnement de qualité. Les infrastructures techniques sont de la même façon mises à leur disposition en fonction des besoins et des conditions de travail nécessaires à l exploitation des programmes qu ils produisent, sur leur réseau, c est à dire dans le monde entier. Le bureau des opérations, véritable «cerveau» du CIRTV, regroupe les cellules du COJO, d Orto 92 et de France Télécom, et gère la logistique et l ensemble des demandes de prestations techniques. TDF a été chargé de la mise en place et de l exploitation des installations techniques du CIRTV pour la réception des images et des sons en provenance des lieux d épreuves et leur distribution aux radiodiffuseurs. Orto 92, à qui incombe les enregistrements, la duplication et l archivage des signaux internationaux, offre également aux radiodiffuseurs des ensembles de post-production pour le visionnage, le montage et le mixage, et réalise pour eux un résumé de trente minutes des événements sportifs les plus marquants de la journée, diffusé deux fois par jour. 24

5 LA QUALITÉ, OBJECTIF ULTIME Tous ces moyens n ont de sens que par l usage qui en est fait. L essentiel demeure la qualité des programmes produits. La notion de qualité incluent la souplesse des dispositifs, lesquels devront répondre aux demandes particulières. Une qualité de cet ordre passe par des réalisateurs et des équipes de production chevronnés, une étude approfondie des retransmissions des événements mondiaux qui se sont déroulés ces dernières années, auxquels viennent s ajouter des contacts, voire des collaborations, avec des professionnels étrangers de renommée internationale: MM. Quidoz du Canada pour le hockey, Lindenberg des Pays-Bas pour le patinage de vitesse, Uusivuori de Finlande pour le ski nordique par exemple. Parallèlement, un travail extrêmement minutieux est réalisé sur les graphismes, les incrustations le chronométrage, autant de spécialités de fignolage qui sont expérimentées avec la direction Médias & Sports du COJO, son partenaire IBM, Swiss Timing, Chyron et la SFP, au cours des épreuves-tests, organisées sur les sites au cours de l année Quête permanente vers la perfection, vers l impeccable, l objectif énoncé par Jean Claude Killy, cette recherche de qualité n est pas toujours synonyme de surcoûts, même si on doit bien admettre qu elle reste toujours exigeante sur ce point. Si près du grand démarrage des Jeux Olympiques d Albertville. ORTO 92 est, est-ce une information (?), dans les temps, mais ne nous y trompons pas, il n y a pas une journée à perdre! F. L. Des Jeux retransmis dans le monde entier avec les meilleurs dispositifs techniques. 25

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef d antenne «Chef de chaîne» APPELLATION(S) DU METIER Chef de chaîne DEFINITION DU METIER Chef de chaîne est en charge de la diffusion technique des programmes. Il est garant de la continuité de la

Plus en détail

UNE FENÊTRE OUVERTE SUR LES MÉDIAS DE SERVICE PUBLIC EUROPÉENS

UNE FENÊTRE OUVERTE SUR LES MÉDIAS DE SERVICE PUBLIC EUROPÉENS UNE FENÊTRE OUVERTE SUR LES MÉDIAS DE SERVICE PUBLIC EUROPÉENS LA COMMUNAUTÉ DE MÉDIAS LA PLUS INFLUENTE DU MONDE L UER, qui compte des Membres dans 56 pays d Europe et d alentour, est la plus grande alliance

Plus en détail

LE CURSUS ACADEMIQUE

LE CURSUS ACADEMIQUE PRESENTATION L Institut d études scéniques, audiovisuelles et cinématographiques (IESAV) est un établissement rattaché à la Faculté des lettres et des sciences humaines de l Université Saint-Joseph de

Plus en détail

- Communiqué de presse-

- Communiqué de presse- - Communiqué de presse- Création de la Foncière Rénovation Montagne et des foncières locales en station en collaboration avec les collectivités locales 25 avril 2013 Afin de lutter contre la débanalisation

Plus en détail

Parmi les nombreuses expériences qui transforment

Parmi les nombreuses expériences qui transforment DES ÉTUDES À L ÉTRANGER Parmi les nombreuses expériences qui transforment votre curriculum vitae de petit franchouillard en celui de véritable citoyen du monde, le passage par un séjour d études est une

Plus en détail

SEMINAIRES. Déjeuner au restaurant de l hôtel pour apprécier les différentes saveurs de nos produits régionaux

SEMINAIRES. Déjeuner au restaurant de l hôtel pour apprécier les différentes saveurs de nos produits régionaux SEMINAIRES Catégorie Luxe 4 jours/ 3 nuits Programme : JOUR 1 Arrivée à l aéroport ou gare et transfert à Tignes Apéritif de bienvenue à l hôtel Déjeuner au restaurant de l hôtel pour apprécier les différentes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. ProxiCenter RENNES CESSON

DOSSIER DE PRESSE. ProxiCenter RENNES CESSON DOSSIER DE PRESSE Cesson-Sévigné, le 16 octobre 2014 ProxiCenter RENNES CESSON TDF inaugure jeudi 16 octobre 2014 son 4 ème datacenter Cette nouvelle offre de TDF, sous le nom ProxiCenter, s adresse aux

Plus en détail

FICHE METIER. «Documentaliste» Documentaliste en radiodiffusion APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Documentaliste» Documentaliste en radiodiffusion APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Documentaliste radio «Documentaliste» APPELLATION(S) DU METIER Documentaliste en radiodiffusion DEFINITION DU METIER Le documentaliste radio exerce trois missions principales : > Il gère le fonds documentaire

Plus en détail

Votre Réseau est-il prêt?

Votre Réseau est-il prêt? Adapter les Infrastructures à la Convergence Voix Données Votre Réseau est-il prêt? Conférence IDG Communications Joseph SAOUMA Responsable Offre ToIP Rappel - Définition Voix sur IP (VoIP) Technologie

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION

NOTICE D INFORMATION --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- NOTICE D INFORMATION ESF et MONITEURS SNMSF ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MONITORAT

Plus en détail

Communication et management des médias

Communication et management des médias Communication et management des médias CENTRE DE COMPETENCES : Compétition et Compétitivité DISCIPLINE : Communication Marketing Stratégie DUREE (en heures) : 30 H CREDITS ECTS : 5 EFFECTIF : 12-15 10

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2014 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

Tablette Chasse au Trésor

Tablette Chasse au Trésor Le Rallye Tablette Chasse au Trésor Voici notre activité du moment : le Rallye Tablette! Ce jeu ludique et intéractif se pratique en équipe, il est basé sur le principe d une chasse au trésor revisitée.

Plus en détail

Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux

Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et opérations

Plus en détail

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009 Dossier de sponsoring 12 rue François-Dussaud, 1227 Genève email : info@badmintonclubgeneve.ch www.badmintonclubgeneve.ch Sommaire 1. Le Badminton se présente... 2. Les neuf raisons de commencer le badminton

Plus en détail

Le prix du fair-play

Le prix du fair-play LE RESPECT, C EST DEJA UNE VICTOIRE! Panathlon Wallonie-Bruxelles L emblème de l éthique sportive en Belgique Le prix du fair-play Le service Sport de la Province du Brabant Wallon PANATHLON Wallonie-Bruxelles

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers 1 er semestre 2013 Réalisé par 1 Édito L Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers succède à l Observatoire de l équipement des foyers pour

Plus en détail

GUIDE DE RÉSERVATION MATÉRIEL ET COURS COLLECTIFS DE SKI/SNOWBOARD

GUIDE DE RÉSERVATION MATÉRIEL ET COURS COLLECTIFS DE SKI/SNOWBOARD GUIDE DE RÉSERVATION MATÉRIEL ET COURS COLLECTIFS DE SKI/SNOWBOARD HIVER 2015/2016 Ce guide a pour objectif de vous aider à choisir le matériel de ski et les cours de ski collectifs les mieux adaptés à

Plus en détail

LES NOUVEAUTÉS DE L ÉTÉ 2015!

LES NOUVEAUTÉS DE L ÉTÉ 2015! LES NOUVEAUTÉS DE L ÉTÉ 2015! TOUTES LES OFFRES VIALIS... www.calixo.net 03 89 24 60 40 Vialis Colmar Officiel Le câble, la technologie gagnante pour l ensemble de vos services TV, Internet et Téléphonie!

Plus en détail

Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis

Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis Thème Éducation aux médias, journalisme Public Étudiants en journalisme, diplomatie, histoire, sciences politiques ou en relations internationales, écoles

Plus en détail

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web www.cometik.com 2010-2011 SOMMAIRE CARTE D IDENTITE COMETIK GROUP COMETIK GROUP EN QUELQUES MOTS p 2 p 3 De deux associés à plus de 120 collaborateurs,

Plus en détail

Céliéno. Céliéno. La REG.I.E.S. met à disposition des opérateurs

Céliéno. Céliéno. La REG.I.E.S. met à disposition des opérateurs Céliéno La REG.I.E.S. (Régie Intercommunale d Énergies et de Services) développe sur le département de l Eure-et-Loir un important réseau de fibre optique. Le déploiement de la,, permet de réduire la fracture

Plus en détail

FEUILLE D INFORMATION

FEUILLE D INFORMATION FEUILLE D INFORMATION LE MOUVEMENT OLYMPIQUE MISE Á JOUR AVRIL 2015 ORIGINE Le Comité International Olympique (CIO) et le Mouvement olympique furent institués par le Français Pierre de Coubertin le 23

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières Cahier des clauses techniques particulières Objet Equipement téléphonique du siège de l Inrap Titulaire Montant Société Désignation et adresse de la personne habilitée à donner les renseignements prévus

Plus en détail

PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES.

PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. ! PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. Dossier de l Union des Espaces Culturels Autogérés Genève 2010 Introduction Le quartier des Cherpines est au coeur d'une vaste réflexion en matière

Plus en détail

WHITEPAPER. Le succès de votre marque grâce aux articles publicitaires et à la personnalisation

WHITEPAPER. Le succès de votre marque grâce aux articles publicitaires et à la personnalisation WHITEPAPER Le succès de votre marque grâce aux articles publicitaires et à la personnalisation INTRODUCTION Même si de nombreux chiffres prouvent l efficacité et l intérêt des articles publicitaires, ces

Plus en détail

Diffusez vos événements en direct sur Internet

Diffusez vos événements en direct sur Internet Diffusez vos événements en direct sur Internet A l heure où quelques sports privilégiés bénéficient d une couverture média importante, des centaines d évènements sportifs se déroulent chaque mois sans

Plus en détail

Service des sports DEPARTEMENT DE LA CULTURE ET DU SPORT TARIFS POUR LA MISE A DISPOSITION ET L UTILISATION DES INSTALLATIONS SPORTIVES

Service des sports DEPARTEMENT DE LA CULTURE ET DU SPORT TARIFS POUR LA MISE A DISPOSITION ET L UTILISATION DES INSTALLATIONS SPORTIVES Service des sports DEPARTEMENT DE LA CULTURE ET DU SPORT TARIFS POUR LA MISE A DISPOSITION ET L UTILISATION DES INSTALLATIONS SPORTIVES Centre sportif des Vernets Rue Hans-Wilsdorf 4 Case postale 1769

Plus en détail

Aménagement Numérique des Territoires Lorrains

Aménagement Numérique des Territoires Lorrains Conférence annuelle du Tourisme Lorrain - 19 novembre 2014 Maison Régionale des Sports - TOMBLAINE Aménagement Numérique des Territoires Lorrains Etat des lieux, enjeux et perspectives Conseil Régional

Plus en détail

DE PRESSE DOSSIER 1965-2015

DE PRESSE DOSSIER 1965-2015 DE PRESSE DOSSIER 1965-2015 MOT DU DIRECTEUR «Guadeloupe, Terre de Sport, Terre de Champions!» L année 2015 est une année exceptionnelle pour le CREPS des Antilles et de la Guyane «second campus d Excellence

Plus en détail

XXIV es JEUX OLYMPIQUES D HIVER RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL POUR 2022 LAUSANNE, LE 9 MAI 2014

XXIV es JEUX OLYMPIQUES D HIVER RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL POUR 2022 LAUSANNE, LE 9 MAI 2014 XXIV es JEUX OLYMPIQUES D HIVER RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL POUR 2022 LAUSANNE, LE 9 MAI 2014 Ce rapport sera présenté à la commission exécutive du CIO en juillet 2014 CIO 9 MAI 2014. TOUS DROITS RÉSERVÉS.

Plus en détail

HIGH INTENSITY DISCHARGER KIT XENON KIT XENON - EQUIPO XENON - SATZ XENON TARIF ET DOCUMENTATION TECHNIQUE

HIGH INTENSITY DISCHARGER KIT XENON KIT XENON - EQUIPO XENON - SATZ XENON TARIF ET DOCUMENTATION TECHNIQUE HIGH INTENSITY DISCHARGER KIT XENON KIT XENON - EQUIPO XENON - SATZ XENON TARIF ET DOCUMENTATION TECHNIQUE HIGH INTENSITY DISCHARGER KIT XENON KIT XENON - EQUIPO XENON - SATZ XENON LES AVANTAGES En comparant

Plus en détail

la séparation totale des activités des postes et télécommunications;

la séparation totale des activités des postes et télécommunications; LE CADRE GENERAL D ASSISTANCE PAR CONSULTANTS POUR L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN CADRE LEGAL APPROPRIE POUR LE SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS CONTEXTE GENERAL Le Gouvernement [PAYS] a adopté,

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 60

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 60 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 60 60 PROGRAMMATION ET DIFFUSION Cette division comprend les activités d édition de chaines

Plus en détail

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère Dossier de Presse Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère CONTACT PRESSE : RTE : Daniel Dexmier (06 88 07 42 40)-daniel.dexmier@rte-france.com Page 1/7 RTE

Plus en détail

VOLANT 2012 REGLEMENT

VOLANT 2012 REGLEMENT VOLANT 2012 REGLEMENT L école de pilotage (l organisateur) organise une opération de détection de pilotes, sur deux circuits, afin de leur faire découvrir le sport automobile et plus particulièrement la

Plus en détail

Ces Directives s appliquent aux participants et autres personnes accréditées durant la période des Jeux Olympiques.

Ces Directives s appliquent aux participants et autres personnes accréditées durant la période des Jeux Olympiques. Directives du CIO sur les réseaux sociaux, les blogs et Internet destinées aux participants et autres personnes accréditées aux Jeux Olympiques de 2012 à Londres 1. Introduction Le CIO soutient et encourage

Plus en détail

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur du son Version 1 «Assistant son» APPELLATION(S) DU METIER Assistant son DEFINITION DU METIER L assistant son aide l ingénieur du son ou le chef opérateur du son, responsable des enregistrements

Plus en détail

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel.

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. Sommaire 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. 3. relaxnews : une entreprise qui se développe, recrute,

Plus en détail

Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne. Jeudi 5 mars 2009

Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne. Jeudi 5 mars 2009 Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne Jeudi 5 mars 2009 Pourquoi ouvrir le marché des jeux en ligne? La situation actuelle : Un marché légal

Plus en détail

Poste à pourvoir. Deux (02) opérateurs d antenne Deux (02) Animateurs Une (01) Secrétaire comptable Un (01) Agent de liai.

Poste à pourvoir. Deux (02) opérateurs d antenne Deux (02) Animateurs Une (01) Secrétaire comptable Un (01) Agent de liai. Poste à pourvoir Deux (02) opérateurs d antenne Deux (02) Animateurs Une (01) Secrétaire comptable Un (01) Agent de liaison Un (01) Chauffeur Nombre de poste 07 Lieu d'affectation Bagré 1 / 12 Secteur

Plus en détail

Règlement du Jeu Mobile Trend WEB MobileTrend

Règlement du Jeu Mobile Trend WEB MobileTrend Règlement du Jeu Mobile Trend WEB MobileTrend ARTICLE 1 OBJET La société MobileTrend sise 19 rue Martel, 75010 Paris organise un jeu «Web MobileTrend» accessible à partir du 1 er novembre 2006 via le numéro

Plus en détail

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Dans les écoles de maturité des gymnases du canton de Vaud Edition 2014 Département de la formation, de la jeunesse

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET Le groupe, véritable machine à idées des médias, tire parti de l analyse comportementale pour optimiser son marketing

Plus en détail

DANSE, CHANT ET SPECTACLE LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour

DANSE, CHANT ET SPECTACLE LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour LE SEJOUR Référence > SPECTCR2014 Agrément > JEUNESSE ET SPORTS Dates > Du 19/10/2013 au 02/11/2013 Ages > de 12 à 17 ans A partir de > 420,00 Frais de dossier > 19,00 /personne Chanteurs, musiciens ou

Plus en détail

CREATIVE RESOURCES. La montagne nous offre le décor... à nous d inventer l histoire qui va avec. Nicolas Helmbacher

CREATIVE RESOURCES. La montagne nous offre le décor... à nous d inventer l histoire qui va avec. Nicolas Helmbacher La montagne nous offre le décor... à nous d inventer l histoire qui va avec. Nicolas Helmbacher L es activités de nature ont ceci de commun avec la stratégie d entreprise, qu elles demandent la plus grande

Plus en détail

Prenez en main. votre avenir! BTS-DEES-MASTER

Prenez en main. votre avenir! BTS-DEES-MASTER Prenez en main votre avenir! BTS-DEES-MASTER POURQUOI choisir?? 2? IFOPI est une école supérieure technique privée, dynamique et ambitieuse! LOCALISATION Située à Paris place de la Bastille Parfaitement

Plus en détail

Solutions hautes performances pour le gardiennage et la surveillance

Solutions hautes performances pour le gardiennage et la surveillance Solutions hautes performances pour le gardiennage et la surveillance Le gardiennage sera toujours nécessaire Depuis la nuit des temps, l homme surveille et protège son bien. Dans l Antiquité, seules des

Plus en détail

PROJET CYBER CENTER. - Un constat : - Une nécéssité : - Un projet :

PROJET CYBER CENTER. - Un constat : - Une nécéssité : - Un projet : Un constat : L Afrique est une terre riche mais maintenue dans le sous développement. Le sous développement des infrastructures crée du manque et de la pauvreté. Le manque d infrastructures laisse toute

Plus en détail

PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06

PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06 PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06 Pondération du cours 2-4-3 Session Automne 2011 Compétence(s) visée(s) OOPL - OOPM Programme-hôte Graphisme Professeur Sabin Farley Département de graphisme

Plus en détail

CONCEPT ET STRATEGIE MARKETING

CONCEPT ET STRATEGIE MARKETING CONCEPT ET STRATEGIE MARKETING Page 1 sur 10 TABLE DES MATIERES 1. Analyse SWOT du basket suisse p.3 2. Lignes directrices tirées des principaux outils de gestion p.4 3. Principes marketing au sein de

Plus en détail

L ESP et l international

L ESP et l international L ESP et l international Mappemonde Partenariat { l étranger L AUSTRALIE Ce qu il faut savoir : Classé 2ème pays au monde en terme de qualité de vie. Principaux facteurs : climat, le coût bas de la vie,

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU JEU ACTIV RADIO SMS 2015

REGLEMENT GENERAL DU JEU ACTIV RADIO SMS 2015 REGLEMENT GENERAL DU JEU ACTIV RADIO SMS 2015 ARTICLE 1 : ORGANISATION GENERALE DU JEU La société ACTIV MEDIA, dénommée ACTIV RADIO, dont le Siège social est 5 Place Jean Ploton à ST ETIENNE, immatriculée

Plus en détail

Auvergne Haut Débit. Très Petits Sites Techniques ou NRAZO : - Offre d Hébergement - Offre de Lien de Collecte Haut Débit

Auvergne Haut Débit. Très Petits Sites Techniques ou NRAZO : - Offre d Hébergement - Offre de Lien de Collecte Haut Débit Auvergne Haut Débit http://www.auvergnehautdebit.fr Très Petits Sites Techniques ou NRAZO : - Offre d Hébergement - Offre de Lien de Collecte Haut Débit Ce kit de communication est la propriété exclusive

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU PIANO

PLAN D ÉTUDES DU PIANO PLAN D ÉTUDES DU PIANO INTRODUCTION La formation permet aux élèves d acquérir progressivement une autonomie musicale et instrumentale liée au développement artistique de leur personnalité à travers la

Plus en détail

French Evo Day 2014 2 mai 2014 Circuit de Lurcy-Lévis

French Evo Day 2014 2 mai 2014 Circuit de Lurcy-Lévis French Evo Day 2014 2 mai 2014 Circuit de Lurcy-Lévis Voici venue la quatrième édition du plus grand rassemblement Français de Mitsubishi Lancer Evolution toutes générations confondues!!! Après une première

Plus en détail

Cahier de charge application cartographie (base de données des acteurs et des lieux culturels)

Cahier de charge application cartographie (base de données des acteurs et des lieux culturels) Cahier de charge application cartographie (base de données des acteurs et des lieu culturels) Page 1 sur 19 TABLE DES MATIERES Cahier de charge application cartographie... 1 (base de données des acteurs

Plus en détail

CALENDRIER NATIONAL FORMATION DES CADRES STAGES DE FORMATIONS INITIALES ET CONTINUES HABILITES POUR LA SAISON 2014-2015

CALENDRIER NATIONAL FORMATION DES CADRES STAGES DE FORMATIONS INITIALES ET CONTINUES HABILITES POUR LA SAISON 2014-2015 FEDERATION FRANCAISE DE SKI SAISON 2014/2015 FORMATION DES CADRES mis à jour le 6/07/2015 lien vers Coordonnées Comités Régionaux : http://www.ffs.fr/federation/comites-regionaux CALENDRIER NATIONAL FORMATION

Plus en détail

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 5. Électricité 5.4 Alarmes, communications et sécurité

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 5. Électricité 5.4 Alarmes, communications et sécurité Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction 5. Électricité 5.4 Alarmes, communications et sécurité Le 18 novembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 5. Électricité... 1 5.4 Service et distribution électrique...

Plus en détail

Protecn@ Protection des biens et des personnes

Protecn@ Protection des biens et des personnes Protection des biens et des personnes Ensemble construisons votre solution de Sécurité Protecn@ est un Bureau d Etudes Sécurité / Sûreté spécialisé dans la lutte contre la Malveillance et l Insécurité.

Plus en détail

- L arrivée, des deux épreuves se fera place du Chardonnet à Saumur.

- L arrivée, des deux épreuves se fera place du Chardonnet à Saumur. Règlement : 1- Généralités : Le Saumurban Trail est une épreuve pédestre organisée par le Club d Athlétisme du Pays Saumurois (CAPS), répondant à la réglementation des courses hors stade. 2- Lieux et horaires

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché relatif à l organisation & la communication, au développement du site internet, à l impression et au routage des supports de communication de la Fête

Plus en détail

LES REGLEMENTS DES CONCOURS INTERNATIONAUX DU SKI (RIS)

LES REGLEMENTS DES CONCOURS INTERNATIONAUX DU SKI (RIS) LES REGLEMENTS DES CONCOURS INTERNATIONAUX DU SKI (RIS) LIVRE IV REGLES COMMUNES DESCENTE SLALOM SLALOM GEANT SUPER-G ÉPREUVES DE COMBINÉ ÉPREUVES DES NATIONS ÉPREUVES PARALLELES SYSTEM KO ADOPTES PAR

Plus en détail

Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE

Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE DEPARTEMENT ENVELOPPES ET REVETEMENTS Constructions Légères et Couvertures Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE Livraison Cahier V1 de Mars 2010

Plus en détail

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Activités 1. 1. Pilotage, management Direction Informer et aider les élus à la décision Définir (ou participer à la définition de) la stratégie de la direction

Plus en détail

Raquette à neige. Normes d équipement des espaces, sites et itinéraires. Adopté en comité directeur le 24 mai 2003. Norme d équipement

Raquette à neige. Normes d équipement des espaces, sites et itinéraires. Adopté en comité directeur le 24 mai 2003. Norme d équipement Raquette à neige Normes d équipement des espaces, sites et itinéraires Adopté en comité directeur le 24 mai 2003 Norme d équipement Sommaire 1 OBJET DE CETTE NORME...3 1.1 FEDERATION FRANÇAISE DE LA MONTAGNE

Plus en détail

Le déploiement du Très Haut Débit

Le déploiement du Très Haut Débit Le Haut Débit Débits : 512Kbit/s à 20 Mbits/s pour la voie montante Assuré sur le réseau cuivre, coaxial, réseau câblé, mobile 3G et UMTS, satellite et wifi La Technologie ADSl a été utilisée sur le réseau

Plus en détail

V64 V65. Les monte - escaliers avec plate-forme

V64 V65. Les monte - escaliers avec plate-forme V64 V65 Les monte - escaliers avec plate-forme V64 Le monte - escalier avec plate-forme pour fauteuil roulant à rail droit Accessibilité à tous les lieux publics ou privés, en toute sécurité grâce au monte-escalier

Plus en détail

APRES LE BAC S 2012-20133

APRES LE BAC S 2012-20133 APRES LE BAC S 2012-20133 2012-2013 Après le Bac ES acquérir une qualification professionnelle validée par un diplôme professionnel Quelle que soit la durée des études envisagées ne pas interrompre ses

Plus en détail

FORMATION DU PERSONNEL. Année. Plan prévisionnel 2015 des actions de formation du personnel de l Université du Havre

FORMATION DU PERSONNEL. Année. Plan prévisionnel 2015 des actions de formation du personnel de l Université du Havre DU PERSONNEL Année Plan prévisionnel 2015 des actions de formation du personnel de l Université du Havre 1. LE PLAN DE. L élaboration du plan de formation. La direction des ressources humaines est chargée

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES SOCIETE DES TELEPHERIQUES DE LA GRANDE MOTTE (S.T.G.M) Société Anonyme au capital de 3 240 000,00 SIREN 076 920 024 RCS CHAMBERY

Plus en détail

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT)

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT) Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT) Bamako Mali, 28 Octobre au 1 er Novembre 2015 TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 729 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2011-2012 Enregistré à la Présidence du Sénat le 31 juillet 2012 PROPOSITION DE LOI tendant à renforcer la protection des consommateurs avec les fournisseurs de services

Plus en détail

LE CONTRAT DE COPRODUCTION

LE CONTRAT DE COPRODUCTION LE CONTRAT DE COPRODUCTION 1. Parties 2. Objet 3. Durée 4. Responsabilité de la production 5. Budget et financement de la production 6. Répartition des recettes d exploitation 7. Livraison des masters

Plus en détail

mission. Le premier poste du programme de travail du DREV vise la qualification, la quantification et le suivi

mission. Le premier poste du programme de travail du DREV vise la qualification, la quantification et le suivi Dans le cadre de la mission le DREV est chargé de conduire des études et expérimentations permettant de mieux comprendre les usages en matière de consommation de produits culturels en ligne et de produire

Plus en détail

Data Centers : la sécurisation des données informatiques au cœur des enjeux stratégiques actuels

Data Centers : la sécurisation des données informatiques au cœur des enjeux stratégiques actuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE en ligne sur le site : www.n-schilling.com avril 2011 Data Centers : la sécurisation des données informatiques au cœur des enjeux stratégiques actuels Plus qu une tendance, la croissance

Plus en détail

TARIF SPECIAL GROUPE

TARIF SPECIAL GROUPE Le Club Med vous offre sa formule du "tout compris" : l'hébergement, les buffets à volonté, les boissons, le «Bar & Snacking» en journée et en soirée, une palette d activités sportives et de détente, les

Plus en détail

Copie Certifiée Conforme à l original

Copie Certifiée Conforme à l original REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail ------------- Copie Certifiée Conforme à l original DECISION N 010/2015/ANRMP/CRS DU 02 AVRIL 2015 SUR LE RECOURS DE LA SOCIETE KINAN CONTESTANT

Plus en détail

WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ

WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ Le wifi, pourquoi? sécurité performance C est une technologie permettant de créer des réseaux locaux sans fil à haut débit. Dans la pratique le Wifi permet de relier

Plus en détail

CONTRAT DE GESTION DE NOMS DE DOMAINE

CONTRAT DE GESTION DE NOMS DE DOMAINE CONTRAT DE GESTION DE NOMS DE DOMAINE Entre les soussignés : La SARL ASPSERVEUR RCS MARSEILLE 451 777 254 ZAC ATHELIA III 13600 LA CIOTAT Représentée par Monsieur Stéphane MUTEL, gérant en exercice d'une

Plus en détail

PLAN MEDIA CADREMPLOI Septembre 2013 Juin 2014

PLAN MEDIA CADREMPLOI Septembre 2013 Juin 2014 PLAN MEDIA CADREMPLOI Septembre 2013 Juin 2014 Novembre 2013 : Cadremploi, partenaire de la diffusion sur France Télévisions de la tournée d automne du XV de France Février 2014 : Cadremploi, partenaire

Plus en détail

MESSAGE DU CONSEIL MUNICIPAL AU CONSEIL GÉNÉRAL

MESSAGE DU CONSEIL MUNICIPAL AU CONSEIL GÉNÉRAL MESSAGE DU CONSEIL MUNICIPAL AU CONSEIL GÉNÉRAL concernant l octroi d un crédit d engagement pour la participation de la Ville de Sion, en qualité de ville site, à la construction de six salles de gym

Plus en détail

POUR LES 50 ANS ET PLUS! Téléphone: 819-752-7876 /1-800-828-3344 Site internet: www.fadoq-cdq.ca

POUR LES 50 ANS ET PLUS! Téléphone: 819-752-7876 /1-800-828-3344 Site internet: www.fadoq-cdq.ca POUR LES 50 ANS ET PLUS! Téléphone: 819-752-7876 /1-800-828-3344 Site internet: www.fadoq-cdq.ca Mission Le Réseau FADOQ rassemble et représente les personnes de 50 ans et plus dans le but de conserver

Plus en détail

Ski en activité Séminaire - Team Building. r a n d o n n é e Raq u e t t e s EXCLUSIF! Dans les Vosges Course de Ski

Ski en activité Séminaire - Team Building. r a n d o n n é e Raq u e t t e s EXCLUSIF! Dans les Vosges Course de Ski Ski en activité Séminaire - EXCLUSIF! Dans les Vosges Course de Ski Team Building r a n d o n n é e Raq u e t t e s Nous vous proposons un moment de détente unique dans la région, qui permet à la fois

Plus en détail

Cahier de charge base de données des activités culturelles bruxelloises

Cahier de charge base de données des activités culturelles bruxelloises Cahier de charge base de données des activités culturelles bruxelloises Page 1 sur 22 TABLE DES MATIERES Cahier de charge base de données... 1 des activités culturelles bruxelloises... 1 1. Introduction...

Plus en détail

La publication, au second

La publication, au second Les entreprises industrielles françaises de plus en plus impliquées dans les NTIC Malgré l adoption accélérée des différents outils des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC)

Plus en détail

Pour que ça tourne rond

Pour que ça tourne rond Pour que ça tourne rond Piston Piston Bielle Bielle Vilebrequin Vilebrequin imoberdorf AG Werkhofstrasse 5 4702 Oensingen Suisse Tél. +41 (0)62 388 51 51 Fax +41 (0)62 388 51 55 verkauf@imoberdorf.com

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE EN LIGNE DE TITRES DE TRANSPORT SUR REMONTEES MECANIQUES Société ADS SA au capital de 17 756 460,00 RCS Chambéry n B 076 520 568 Siège social : Chalet des Villards- Arc

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION EVENEMENTIELLE

PLAN DE COMMUNICATION EVENEMENTIELLE ORGANISATION AFRICAINE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (OAPI) AFRICAN INTELLECTUAL PROPERTY ORGANIZATION (OAPI) Yaoundé, du 11 au 13 Septembre 2012 TERMES DE REFERENCE PLAN DE COMMUNICATION EVENEMENTIELLE

Plus en détail

LA FRANCHISE YVES ROCHER

LA FRANCHISE YVES ROCHER Créateur de la Cosmétique Végétale LA FRANCHISE YVES ROCHER Marque déposée par Yves Rocher ENTREPRENEZ BEAUCOUP, PASSIONNÉMENT 1ère entreprise préférée des Français dans le secteur de la beauté*, 2ème

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION COURTIERS EN ASSURANCES

DOSSIER DE CONSULTATION COURTIERS EN ASSURANCES DOSSIER DE CONSULTATION COURTIERS EN ASSURANCES TABLE DES MATIÈRES I. RÈGLEMENT DE CONSULTATION 1. INTRODUCTION GÉNÉRALE 2. OBJET 3. CRITÈRES DE SÉLECTION 4. ORGANISATION ET RÈGLES DE LA CONSULTATION 5.

Plus en détail

Donnez de l'oxygène à votre entreprise

Donnez de l'oxygène à votre entreprise Donnez de l'oxygène à votre entreprise Les réseaux : déployer une solution réseau adaptée à vos besoins Que vous soyez une TPE ou une PME, nous avons une solution à vos projets. Etude et conception, mise

Plus en détail

Série D65/D75/D72 Afficheurs digitaux modulaires

Série D65/D75/D72 Afficheurs digitaux modulaires Série D65/D75/D72 Afficheurs digitaux modulaires Afficheurs digitaux modulaires Afficheurs digitaux individuels La série D65/D75/D72 représente une vaste gamme de modules d affichage numériques, hexadécimaux

Plus en détail

Diplôme : Mention : Spécialité : Année :

Diplôme : Mention : Spécialité : Année : UNIVERSITÉ de la NOUVELLE-CALÉDONIE Diplôme : Mention : Spécialité : Année : GUIDE des études 1 - Description de la formation 2 - Calendrier 3 - Maquette pédagogique 4 - Contenu des enseignements 5 - Règlement

Plus en détail

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - er cycle Direction générale de la formation des jeunes Octobre 006 Introduction Dans le

Plus en détail