Les organismes de logement social

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les organismes de logement social"

Transcription

1 Les organismes de logement social CHIFFRES CLÉS 2009 LE LOGEMENT SOCIAL EN FRANCE - SITUATION FINANCIERE ET INDICATEURS DES SA ET DES OFFICES PUBLICS DE L HABITAT - DÉFINITION DES RATIOS juillet 2011

2 Préambule Dans ce document, sont considérés comme logements sociaux les logements construits par les bailleurs sociaux. Les cinq principaux types de bailleurs sociaux sont les offices publics de l habitat (OPH), les sociétés anonymes d HLM (SA d HLM), les sociétés coopératives d HLM, les sociétés d économie mixte (SEM) et les organismes agréés pour leur activité de maîtrise d ouvrage. Ce rapport présente les chiffres clés du logement social en France pour l année 2009, et plus particulièrement la situation financière et comptable des offices publics de l habitat et des sociétés anonymes d HLM. Les données présentées résultent du travail de recueil et d analyse réalisé par les services de l État, que ce soit au niveau déconcentré ou au sein de la Direction Générale de l Aménagement, du Logement et de la Nature (DGALN). Pour la première fois il est fait référence à des données agrégées des deux principales familles d organismes : les OPH et les SA d HLM. Cette présentation préfigure une évolution plus profonde, qui s appuiera sur une analyse des besoins conduite avec les principaux acteurs du logement social. Le processus de recueil des données est identique tous les ans : les organismes d HLM produisent des états réglementaires annuels (comptes financiers) qu ils envoient au Ministre en charge du logement ainsi qu au Préfet de département. Depuis 2008 (exercice 2007), ces états réglementaires pouvaient être transmis via Harmonia, application internet qui permet une saisie en ligne des états réglementaires par les organismes eux-mêmes. Le décret n du 30 décembre 2009 complété par un arrêté du 8 mars 2010 a rendu obligatoire la transmission des comptes par voie électronique, via l outil Harmonia. Cette obligation a été respectée par l ensemble des organismes. Les données sont ensuite intégrées à une base de données interne au Ministère nommée BOLERO-web (Base d Observation du Logement, Etude et Référencement des Organismes), puis fiabilisées. Il est à noter que les données du présent rapport sont issues de la base de données BOLERO-web sauf lorsqu une autre source est spécifiée. 1

3 2

4 SOMMAIRE GÉNÉRAL 1. Le logement social en France Situation financière et indicateurs des Sociétés Anonymes d HLM (SA d HLM) Situation financière et indicateurs des Offices Publics de l Habitat (OPH) Définitions des ratios Glossaire Définitions statistiques

5 4

6 Le logement social en France 1 Le logement social en France Données générales sur le logement social... 6 Evolution du parc de logement social... 6 Densité de logements sociaux pour 1000 habitants... 7 Le financement du logement social : les prêts locatifs aidés 8 Vacance et mobilité dans le parc locatif social... 9 Quelques données sur les OPH et les SA d HLM

7 Données générales sur le logement social Le logement social en France Evolution du parc de logement social Le parc social en France (DOM compris) a progressé de manière continue depuis 2000 pour atteindre logements fin La progression entre 2000 et 2009 est de 8,6 %, avec une augmentation notable de 1,3 % entre 2008 et 2009, soit logements de plus. (Source MEDDTL : CGDD / SoeS, EPLS) De 2000 à 2007, le nombre de mises en service de logements sociaux était relativement stable et compris entre et logements par an. L augmentation notable en 2008 s accentue en 2009 avec logements mis en service. Ce phénomène traduit les mesures successives de relance de l offre nouvelle mises en place par le Ministère en charge du logement. (Source MEDDTL : CGDD / SoeS, EPLS) 1 Les logements mis en service sont soit des logements neufs, soit des logements remis en location après travaux de réhabilitation, soit des logements qui ne faisaient pas partie du parc social avant leur acquisition. 6

8 Le logement social en France Densité de logements sociaux pour 1000 habitants au 1 er janvier 2009 Guadeloupe 74,3 Martinique - Guyane - Réunion 65,4 Départements d outre-mer 68,4 France métropolitaine 70,1 76 à 139 (19 départements) 64 à 76 (20 départements) 52 à 64 (19 départements) 40 à 52 (15 départements) 21 à 40 (23 départements) (Source : EPLS au 01/01/2010 / Insee - Estimations de population au 01/01/2009, l enquête n a pas été menée pour la Martinique et la Guyane.) La densité de logements sociaux en France métropolitaine, relativement stable depuis 5 ans, est de 70,1 logements pour habitants au 1er janvier Les départements ayant la plus forte densité de logements sociaux sont situés dans les régions du nord de la France, en particulier en Ile-de-France, en Champagne-Ardenne et en région Nord-Pas-de-Calais. A l inverse, les départements ayant les plus faibles densités sont situés dans les régions du sud-ouest de la France (Midi-Pyrénées, Aquitaine, Poitou-Charentes et Languedoc-Roussillon). Cette disparité de densité n a pas évolué depuis les 5 dernières années. La densité reflète toutefois des situations contrastées, puisque malgré une forte densité en Ile-de-France et en Rhône-Alpes, la demande importante entraîne une pénurie de logements sociaux dans ces régions. Dans les DOM, la densité de logements est moindre qu en métropole avec 68,4 logements sociaux pour habitants au 1er janvier

9 Le financement du logement social : les prêts locatifs aidés Le logement social en France (en nombre de logements) 2004 P.L.U.S construction P.L.U.S acquisition-amélioration P.L.A construction P.L.A acquisition-amélioration P.L.A insertion et PLA-TS P.L.A - Intégration PLS (PCLS ou PPLS ou PLS, PLA CFF) RAPAPLA (accéd. en diff) PAP locatif PALULOS - PAM - PRV Prêt conventionné Patrimoine existant/neuf/sans travaux Total (Source : DGALN / DHUP / LO2, Chiffres des OPH, ESH et coopératives) Au sein du parc existant fin 2009, 39 % des logements ont bénéficié d aides financières de l Etat pour la réhabilitation et 29 % de PLA. La part de logements ayant bénéficié d un PLUS, créé en remplacement du PLA à partir de septembre 1999, ne cesse de progresser, pour atteindre 8 % du parc en 2009 contre 6 % en Le nombre de logements ayant bénéficié d un PLS, bien que restant minoritaires au sein du parc, continue de progresser de manière constante pour atteindre en S agissant du financement très social, le nombre de logements ayant bénéficié d un PLA-intégration (PLAI) a été multiplié par cinq entre 2001 et 2009, passant de à

10 Le logement social en France Vacance et mobilité dans le parc locatif social au 1 er janvier 2009 et au 1 er janvier 2010 Le taux de vacance correspond ici à la part de logements inoccupés alors qu ils sont proposés à la location dans des conditions standard, à l exclusion de ceux qui se trouvent dans l attente de travaux ou d une vente. Le taux de mobilité mesure la part des logements ayant changé d occupant dans l année, à l exception des cas de premier emménagement. A l échelle nationale et dans quasiment toutes les régions, les taux de vacance et de mobilité ont augmenté en 2009 alors qu ils étaient stables depuis plusieurs années ; ceci est plus sensible dans les zones détendues (Centre, Champagne-Ardenne, Franche-Comté ). unités : % Vacance au 01/01/2009 Vacance au 01/01/2010 Mobilité REGION > à 3 mois Totale > à 3 mois Totale Mobilité Alsace 1,2 3,2 10,3 1,6 3,9 10,4 Aquitaine 0,6 1,5 10,0 0,9 2,1 10,1 Auvergne 1,8 3,3 12,2 2,2 4,1 12,2 Basse-Normandie 1,4 2,8 11,4 1,7 3,2 11,5 Bourgogne 2,2 4,4 12,5 2,3 5,2 12,7 Bretagne 0,4 1,4 13,1 0,6 1,9 13,1 Centre 2,0 3,8 12,4 2,5 4,4 12,4 Champagne-Ardenne 2,2 3,8 11,7 2,9 4,6 12,5 Corse 0,4 1,1 5,7 0,5 1,3 5,4 Franche-Comté 2,1 4,0 14,0 3,2 5,2 13,5 Haute-Normandie 1,5 2,6 10,4 1,5 2,8 10,5 Ile-de-France 1,0 2,0 6,3 1,1 2,3 6,2 Languedoc-Roussillon 1,1 2,5 9,0 1,6 2,9 8,9 Limousin 2,3 4,3 12,2 3,4 5,6 12,8 Lorraine 1,8 3,3 11,2 2,1 3,8 11,0 Midi-Pyrénées 1,1 2,7 13,4 1,6 3,3 13,6 Nord-Pas-de-Calais 0,8 1,5 9,7 0,8 1,7 9,9 Pays de la Loire 1,4 2,7 12,7 1,7 3,2 12,8 Picardie 0,9 1,9 10,6 0,9 2,3 10,9 Poitou-Charentes 1,2 2,8 12,7 1,5 3,4 12,9 Provence-Alpes-Côte d Azur 0,9 2,1 6,0 0,8 2,5 6,2 Rhône-Alpes 1,2 2,4 9,7 1,3 2,6 9,6 Total métropole 1,2 2,4 9,6 1,4 2,9 9,7 DOM Guadeloupe 1,7 2,8 7,0 2,2 3,2 6,3 Guyane Martinique Réunion 0,3 1,3 9,4 0,3 1,1 9,5 Total DOM 0,8 1,8 8,6 0,9 1,9 8,4 Total France entière 1,2 2,4 9,5 1,4 2,8 9,7 (Source MEDDTL : CGDD / SoeS, EPLS au 1er janvier 2009 et 2010, l enquête n a pas été menée pour la Martinique et la Guyane) 9

11 Le logement social en France Quelques données sur les OPH et les SA d HLM Depuis plusieurs années, on observe une augmentation du nombre médian de logements en propriété pour les SA et pour les OPH, qui s explique par une tendance au regroupement des organismes. En 2008, la moitié des OPH détient un parc supérieur à 5462 logements, et la moitié des SA à 4397 logements. Entre 2004 et 2009, l augmentation du nombre médian de logements est de 8 % pour les OPH et de 7 % pour les SA d HLM, ce qui tend à maintenir l écart entre les SA et les OPH contrairement à ce qui avait été observé les années antérieures. (Source : Bolero-Web pour 273 OPH et 277 SA) Toutefois, un nombre relativement important d organismes continue à détenir un patrimoine restreint. En 2008, près d un tiers des SA et un quart des offices ont un parc de moins de 2500 logements et 13 % des SA et 6 % des OPH ont un patrimoine inférieur à 1000 logements. La majorité des organismes possède entre 1000 et 9000 logements (67 % des offices et 66 % des SA). Ces chiffres ont très peu varié depuis les 5 derniers exercices. (Source : Bolero-Web pour 273 OPH et 277 SA) 10 Concernant le patrimoine, c est celui des SA d HLM qui se révèle le plus hétérogène en Patrimoine des SA d HLM -50% des SA d HLM possèdent 85 % des logements -10 % des SA d HLM les plus importantes possèdent 42 % du parc social Patrimoine des OPH -50 % des OPH possèdent 81 % des logements -10 % des OPH les plus importants possèdent 35 % du parc social.

12 Situation financière et indicateurs des SA d HLM (ESH) 2 Situation financière et indicateurs des Sociétés Anonymes d HLM Situation financière des SA d HLM Bilan, compte de résultat et ratios financiers des SA d HLM

13 Données générales Situation financière et indicateurs des SA d HLM (ESH) Ces dernières années, le nombre de SA d HLM avait tendance à diminuer par l effet des fusions ou absorptions. Toutefois ce chiffre s est stabilisé depuis On comptait 298 SA d HLM en 2004, elles sont 279 en Le ministère en charge du Logement (DGALN) a reçu des comptes financiers exploitables pour 277 SA en La répartition des SA n est pas homogène sur le territoire, car près d un quart de celles-ci ont leur siège social situé en Ile-de-France. Parmi cette population, près de la moitié est située à Paris. Le parc social des SA comprend plus de 2 millions de logements en 2009 (équivalents-logements en foyers inclus 1 ) pour un produit global de loyers de 8,9 milliards d euros. Ce produit est en augmentation continue depuis Le tableau suivant reprend les principales informations patrimoniales des SA d HLM pour les années 2008 et 2009 : SOCIETES ANONYMES D HLM Nombre de logements locatifs en propriété dont nombre logements conventionnés Nombre de logements locatifs neufs mis en chantier dans l année Nombre de logements vacants depuis plus de trois mois Nombre de logements-foyers et résidences universitaires en propriété Nombre de logements en accession mis en chantier pendant l exercice Organismes traités Le nombre de logements en propriété des SA d HLM progresse de 2% entre 2008 et 2009, soit logements supplémentaires. La part des logements conventionnés est de 91,5% en Le nombre de logements-foyers augmente fortement avec équivalents logements soit une augmentation de 6,5%. C est aussi le cas des mises en chantier de logements locatifs avec une augmentation notable de 42 % entre 2008 et A l inverse, on observe une diminution importante du nombre de mises en chantier de logements dédiés à l accession avec logements en 2008 et 941 en Toutefois pour ce dernier exercice, la donnée est équivalente à l exercice 2007 (930 mises en chantier). Les comptes des 277 SA d HLM ont été utilisés pour réaliser les calculs suivants. Toutefois, ponctuellement, dans le cas où les données d un organisme manquaient de précision, elles ont été retirées du calcul concerné Le nombre de logements foyers et résidences universitaires est compté en équivalents logement à raison de trois lits ou places en foyer pour un équivalent-logement (B. 4 de l art. R du CCH).

14 Situation financière et indicateurs des SA d HLM (ESH) Situation financière des SA d HLM Structure financière des SA d HLM Bilan de synthèse Principaux ratios L exploitation Les produits Les charges... 17»» Coût de gestion... 17»» Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties... 18»» Coût de maintenance... 18»» Annuités locatives L équilibre d exploitation Evolution des autres ratios sur cinq ans

15 Situation financière et indicateurs des SA d HLM (ESH) Structure financière des SA d HLM Bilan de synthèse Le bilan cumulé des sociétés anonymes peut être schématisé de la façon suivante pour l exercice 2009 : 䄀 挀 琀 椀 昀 倀 愀 猀 猀 椀 昀 Ⰰ 㔀 䤀 洀 洀 漀 戀 椀 氀 椀 猀 愀 琀 椀 漀 渀 猀 椀 渀 挀 漀 爀 瀀 漀 爀 攀 氀 氀 攀 猀 㠀 㜀 Ⰰ 㜀 䤀 洀 洀 漀 戀 椀 氀 椀 猀 愀 琀 椀 漀 渀 猀 㜀 㜀 Ⰰ 䤀 洀 洀 漀 戀 椀 氀 椀 猀 愀 琀 椀 漀 渀 猀 挀 漀 爀 瀀 漀 爀 攀 氀 氀 攀 猀 㠀 Ⰰ 㠀 䤀 洀 洀 漀 戀 椀 氀 椀 猀 愀 琀 椀 漀 渀 猀 挀 漀 爀 瀀 漀 爀 攀 氀 氀 攀 猀 攀 渀 挀 漀 甀 爀 猀 Ⰰアハ ート 䤀 洀 洀 漀 戀 椀 氀 椀 猀 愀 琀 椀 漀 渀 猀 昀 椀 渀 愀 渀 挀 椀 爀 攀 猀 Ⰰ 匀 琀 漀 挀 欀 猀 攀 琀 攀 渀 挀 漀 甀 爀 猀 㔀 Ⰰ 㤀 嘀 愀 氀 攀 甀 爀 猀 爀 愀 氀 椀 猀 愀 戀 氀 攀 猀 挀 漀 甀 爀 琀 琀 攀 爀 洀 攀 㘀 Ⰰ 㐀 䌀 愀 瀀 椀 琀 愀 甀 砀 瀀 爀 漀 瀀 爀 攀 猀 Ⰰ 㘀 倀 爀 漀 瘀 椀 猀 椀 漀 渀 猀 㘀 㘀 Ⰰ 㠀 䐀 攀 琀 琀 攀 猀 氀 漀 渀 最 琀 攀 爀 洀 攀 㔀 Ⰰ 䐀 攀 琀 琀 攀 猀 挀 漀 甀 爀 琀 琀 攀 爀 洀 攀 㤀 㐀 Ⰰ 㠀 䌀 愀 瀀 椀 琀 愀 甀 砀 瀀 攀 爀 洀 愀 渀 攀 渀 琀 猀 㔀 Ⰰアハ ート 吀 爀 猀 漀 爀 攀 爀 椀 攀 Principaux ratios 㔀 Ⰰ 㔀 Ressources internes / Capitaux per manents (en % - valeurs médianes ) 㜀 Ⰰ 㘀 㘀 Ⰰ 㔀 㠀 Ⰰ 㤀 㜀 Ⰰ 㜀 アハ ート Ⰰ アハ ートⰀアハ ート 㤀 Ⰰ 㐀 㤀 Ⰰ 㜀 アハ ート Ⰰ 㘀 SA SA et OPH Les ressources internes (capitaux propres et principalement les provisions pour risques et charges) représentent, en valeur médiane, 29,7 % des capitaux permanents en Ce ratio tend à s élever sur la période des cinq dernières années aussi bien pour les SA que pour les deux familles réunies

16 Situation financière et indicateurs des SA d HLM (ESH) 㔀 㔀 㐀 㔀 㐀 㔀 㜀 㐀 PGE par logement gér é (en - valeurs médianes ) 㐀 㘀 㔀 㘀 㐀 㔀 㔀 㐀 㔀 㐀 アハ ート 㐀 㤀 㘀 㐀 SA SA et OPH La provision pour gros entretien (ex-provision pour grosses réparations) représente 496 par logement (valeur médiane) en La diminution de la PGE depuis 2006 s explique par une diminution des dotations à cette PGE. Toutefois, ce résultat ne traduit pas une diminution de l effort de maintenance des SA d HLM étant donné que les charges de gros entretien ont augmenté de 15,5% entre 2006 et 㐀 Ⰰ 㤀 Trésorerie nette (en mois de dépenses - valeurs médianes) 㐀 Ⰰ 㤀 㔀 Ⰰ 㐀 Ⰰ 㘀 㐀 Ⰰ アハ ート 㐀 Ⰰ 㐀 アハ ートⰀ 㤀 㐀 Ⰰ アハ ートⰀ アハ ートⰀ 㘀 SA SA et OPH La trésorerie nette des sociétés anonymes atteint, en valeur médiane, 3,2 mois de dépenses en La diminution de ce ratio depuis 2007 s explique notamment par une diminution de la trésorerie des SA d HLM qui est passée de 5,4 milliards d euros en 2007 à 4,6 milliards en Cette évolution a été plus rapide pour les SA que pour les deux familles réunies. 0 Le fonds de roulement net global (FRNG) représente l excédent de ressources stables sur les emplois à long terme. On le rapporte aux dépenses mensuelles d un organisme afin d évaluer la capacité de celui-ci à financer durablement son activité 㐀 Ⰰ 㘀 Fonds de roulement net global (en mois de dépenses - valeurs médianes) 㐀 Ⰰ 㜀 㐀 Ⰰ 㠀 㐀 㐀 Ⰰ 㘀 㐀 Ⰰ 㜀 Ⰰ 㠀 㐀 Ⰰ 㐀 Ⰰ アハ ート アハ ートⰀ 㠀 㐀 Ⰰ アハ ート SA SA et OPH La valeur médiane du FRNG (hors stocks de logements destinés à l accession) correspond à 3,8 mois de dépenses en La baisse de ce ratio plus importante pour les SA que les deux familles réunies depuis 2007 s explique notamment par une augmentation plus importante des dépenses mensuelles des SA (dénominateur du ratio) car leur FRNG ne cesse d augmenter, passant de 5,9 milliards d euros en 2007 à 6,1 en

17 Situation financière et indicateurs des SA d HLM (ESH) L Exploitation Les produits アハ ート 㘀 㠀 Loyers des logements par logement géré (en / an - valeurs médianes) アハ ート 㘀 アハ ート 㜀 アハ ート アハ ートアハ ート 㜀 アハ ート 㠀 㘀 アハ ート 㐀 㐀 アハ ート 㤀 アハ ート 㔀 㔀 アハ ート 㤀 㤀 㠀 アハ ート 㘀 アハ ート SA SA et OPH Les produits des loyers augmentent de façon continue depuis 2005, pour atteindre 7,9 milliards d euros en Le loyer annuel médian par logement s élève à en Les loyers des logements conventionnés représentent 89 % des loyers perçus par les SA d HLM en 2009 soit 7 milliards d euros Ⰰ Ⰰ 㤀 㤀 Produits financiers globaux / Loyers (en % - valeurs médianes) Ⰰ アハ ート 㘀 Ⰰ 㤀 Ⰰ 㤀 Ⰰ 㔀 㔀 アハ ートⰀ Ⰰ 㠀 㤀 Ⰰ 㐀 㤀 Ⰰ 㐀 㜀 SA SA et OPH Le montant cumulé des produits financiers globaux est passé de 266 millions d euros en 2008 à 162 millions en 2009 soit une diminution de 39 %. Les produits financiers globaux, en valeur médiane, représentent 3,21 % des loyers en 2008 et 1,49 % en La baisse des produits financiers s explique par une baisse des taux de rémunération du livret A et des taux interbancaires de court terme et secondairement par la diminution du niveau des trésoreries. 16

18 Situation financière et indicateurs des SA d HLM (ESH) Les charges Coût de gestion Les sociétés anonymes ont des coûts de gestion qui ne cessent de croître depuis En 2009, ceux-ci s élèvent à 2,2 milliards d euros (hors TFPB, gros entretien et régie). Le coût de gestion médian s élève à 23,4 % des loyers ce qui correspond à par logement pour l année En 2009, la médiane des coûts de gestion par logement a augmenté de 1,8 %, soit le même rythme que l inflation sous-jacente 1. Ceci traduit un ralentissement car, sur la période , la progression de cette médiane a été deux fois plus importante que l inflation sous-jacente (14,2 % contre 7 %). Coût de gestion locative / Loyers (hors régie - en % - valeurs médianes) Coût de gestion locative par logement géré (hors régie - en - valeurs médianes) ,8 㐀 Ⰰ 㠀 25,0 㔀 Ⰰ 25,1 㔀 Ⰰ 㐀 Ⰰ 㐀 Ⰰ 㘀 24,2 24,6 23,6 アハ ート Ⰰ 㘀 23,7 アハ ート Ⰰ 㜀 23,4 アハ ート Ⰰ 㐀 23,0 アハ ート Ⰰ 23,1 アハ ート Ⰰ SA SA et OPH 㤀 953 㔀 アハ ート 㤀 932 アハ ート 㠀 880 㠀 㤀 940 㐀 1010 㤀 970 㜀 1045 㐀 㔀 㘀 㐀 1020 SA SA et OPH Les frais de personnel représentent la plus grande part du coût de gestion, soit 54 % en Les frais de personnel s élèvent à 625 en valeur médiane par logement soit 13,3 % des loyers pour l exercice Les autres charges représentent, en valeur médiane, 10,3 % des loyers, soit 445 par logement. Frais de personnel / Loyers (en % - valeurs médianes) Frais de personnel par logement géré (en - valeurs médianes) ,9 㔀 Ⰰ 㤀 16,1 㘀 Ⰰ 16,3 㘀 Ⰰアハ ート 16,3 㘀 Ⰰアハ ート 16,4 㘀 Ⰰ 㐀 13,1 アハ ート Ⰰ 12,9 Ⰰ 㤀 13,2 アハ ート Ⰰ 13,2 アハ ート Ⰰ 13,3 アハ ート Ⰰアハ ート SA SA et OPH 㘀 㜀 630 㘀 アハ ート 650 㘀 㔀 㘀 㔀 610 㘀 619 㘀 㤀 580 㔀 㠀 587 㔀 㠀 㜀 㔀 㔀 540 㔀 㐀 550 SA SA et OPH Autres charges de gestion locative par logement géré (en - valeurs médianes) 㐀 426 㘀 㐀 430 アハ ート 㐀 441 㐀 㐀 445 㐀 㔀 㐀 410 アハ ート 380 㠀 アハ ート 370 㜀 㐀 400 アハ ート 390 㤀 アハ ート 350 㔀 SA SA et OPH 11,0 10,5 10,0 9,5 9,0 Autres charges de gestion locative / Loyers (en % - valeurs médianes) 10,0 Ⰰ 9,8 㤀 Ⰰ 㠀 10,3 Ⰰアハ ート 10,4 Ⰰ 㐀 10,3 Ⰰアハ ート 10,2 Ⰰ 10,2 Ⰰ 10,2 Ⰰ 10,1 Ⰰ 10,0 Ⰰ SA SA et OPH 17 1 Les indices d inflation sous-jacente excluent les tarifs publics et les produits à prix volatils, et sont corrigés des mesures fiscales et des variations saisonnières (source INSEE)

19 Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties Situation financière et indicateurs des SA d HLM (ESH) La TFPB payée par les SA d HLM s élève à 832 millions d euros en Cette taxe représente en valeurs médianes 409 par logement et 8,6 % des loyers. L augmentation du poids de cette taxe provient de la sortie progressive d exonération du parc HLM des SA. Toutefois, sur la même période, le rapport entre TFPB et loyers reste stable, en raison de l augmentation parallèle des loyers. TFPB par logement géré (en - valeurs médianes) TFPB / Loyers (en % - valeurs médianes) アハ ート 㘀 アハ ート 㐀 㘀 アハ ート 㜀 アハ ート 㘀 アハ ート 㤀 アハ ート 㜀 アハ ート アハ ート 㜀 㜀 㐀 㐀 アハ ート 㐀 㤀 SA SA et OPH 㤀 Ⰰ 㠀 㠀 Ⰰ 㐀 Ⰰ 㤀 Ⰰ 㤀 㤀 Ⰰ 㤀 㠀 Ⰰ アハ ート 㠀 Ⰰ 㐀 㠀 Ⰰ アハ ート Ⰰアハ ート 㠀 Ⰰ 㘀 SA SA et OPH Coût de maintenance 㐀 㘀 㔀 㐀 㠀 Coût de maintenance immobilière par logement géré (en - valeurs médianes) 㔀 㔀 㐀 㤀 㔀 アハ ートアハ ート 㔀 㔀 㐀 アハ ート 㔀 㐀 㔀 㔀 㘀 㔀 㔀 SA SA et OPH Le coût de maintenance est, en valeur médiane, de 556 par logement en 2009, ce qui représente 11,73 % des loyers. Depuis 2005 et l application de la réforme comptable, la progression de ce ratio indique un renforcement significatif de l effort de maintenance. 18

20 Situation financière et indicateurs des SA d HLM (ESH) Annuités locatives 㐀 㠀 Ⰰ 㤀 Annuités d'emprunt locatives / Loyers (en % - valeurs médianes) 㐀 㐀 Ⰰ 㐀 㠀 Ⰰアハ ート 㐀 アハ ート Ⰰ 㐀 㤀 Ⰰ 㐀 㐀 Ⰰ 㘀 㐀 㠀 Ⰰ 㠀 㐀 アハ ート Ⰰ 㜀 㐀 㜀 Ⰰ 㐀 Ⰰ 㠀 SA SA et OPH La part des annuités locatives rapportées aux loyers est en baisse entre les exercices 2007 et 2009, passant de 49,1 % à 47 % des loyers. Toutefois, sur cette période, le montant des annuités était en hausse. C est l augmentation plus importante des loyers qui entraîne de facto une diminution de ce ratio. L équilibre d exploitation L autofinancement dégagé par l activité d un organisme d HLM reflète sa capacité à contribuer de luimême au financement de ses opérations. Le graphique suivant présente l autofinancement net, soit la différence entre produits et charges décaissables après déduction des remboursements d emprunts affectés au financement définitif d opérations locatives. Afin de permettre une comparaison des organismes, il est nécessaire de rapporter l autofinancement au chiffre d affaires (CA, voir définition en fin de rapport, dénominateur du ratio B1) Autofinancement net hors remboursements anticipés / CA (en % - valeurs médianes) Ⰰ 㘀 Ⰰ Ⰰ Ⰰ 㜀 Ⰰ Ⰰアハ ート Ⰰ 㘀 Ⰰ Ⰰ Ⰰ 㔀 SA SA et OPH Depuis 2005 l autofinancement des SA d HLM s est stabilisé autour de 12 % du chiffre d affaires. En 2009, ce ratio est en progression par rapport à 2008, passant à 12,2 %, en raison notamment de la diminution du poids des annuités. 8 19

21 Situation financière et indicateurs des SA d HLM (ESH) EVOLUTION des autres ratios sur cinq ans 20

22 Situation financière et indicateurs des SA d HLM (ESH) Bilan, compte de résultat et ratios financiers des SA d HLM Les ratios financiers des SA d HLM Bilan Actif Bilan Passif Compte de résultat - Charges Compte de résultat - Produits

23 Les ratios financiers des SA d HLM Situation financière et indicateurs des SA d HLM (ESH) Année 2008 Déciles 1er Déciles Déciles 3e Déciles 1e 2e Med. quart 3e 4e 6e 7e quart 8e 9e Ratios de structure B2 FRNG en mois de dépenses 1,06 1,84 2,42 2,86 3,49 4,14 4,83 5,53 6,08 6,79 10,02 B12 PGE / Logement géré ( ) B12bis PGE / Loyers (%) 0,00 3,03 4,92 6,29 8,58 11,04 14,65 18,04 19,05 20,82 30,23 B13 Ressources internes / Capitaux permanents (%) 18,25 21,79 23,15 24,41 27,05 29,40 31,46 34,40 36,53 38,28 48,17 Ratio de rentabilité B1 Autofinancement net / Chiffre d affaires (%) 3,06 6,27 7,30 7,93 9,56 11,58 13,96 16,47 17,35 18,15 21,86 Ratio de trésorerie B4 Trésorerie nette en mois de dépenses 1,28 1,79 2,15 2,54 3,29 3,92 4,50 5,07 5,76 6,55 9,23 Ratios de gestion B3 Evolu. créances loc. / Loyers et charges récupérées (%) -0,18 0,13 0,26 0,34 0,48 0,74 0,90 1,09 1,18 1,40 2,33 B5 TFPB / Logement géré ( ) B5bis TFPB / Loyers (%) 4,27 5,67 6,42 6,84 7,63 8,31 9,24 9,90 10,28 10,79 11,86 B6 Coût de gestion (hors TFPB et maint.) / Logt. géré ( ) B6bis Coût de gestion / Loyers (%) 17,35 19,45 20,10 20,91 22,37 23,66 25,29 26,70 27,63 28,79 32,31 B6LOLA Coût de gestion «LOLA» / Logement géré ( ) B7 Annuités locatives / Logement géré ( ) B7bis Annuités locatives / Loyers (%) 33,09 38,85 40,05 42,10 45,46 48,78 52,45 55,23 56,83 58,86 64,55 B8 Coût de maintenance immobilière / Logement géré ( ) B8bis Coût de maintenance immobilière / Loyers (%) 7,08 8,56 9,01 9,68 10,84 12,06 13,04 14,39 15,56 16,02 18,19 B9 Loyers des logements / Logement géré ( ) B9bis Loyers des logements / Loyers (%) 76,87 84,03 85,52 86,34 87,91 89,98 90,88 91,61 92,09 92,84 94,11 B10 Produits financiers globaux / Logement géré ( ) B10bis Produits financiers globaux / Loyers (%) 1,35 1,94 2,11 2,26 2,65 3,21 3,73 4,43 4,92 5,35 6,79 B11 Taux de vacance de plus de 3 mois (%) 0,00 0,08 0,11 0,16 0,24 0,33 0,48 0,71 0,85 0,97 1,85 B14 Créances locatives / Loyers et charges récupérées (%) 8,04 9,23 9,82 10,24 10,88 11,75 12,77 13,59 14,44 15,18 17,56 B15 Intérêts locatifs / Logement géré ( ) B15bis Intérêts locatifs / Loyers (%) 15,00 18,13 19,61 20,74 22,92 25,24 27,32 30,63 31,80 33,54 37,89 B16 Produits financiers de placement / Logement géré ( ) B16bis Produits financiers de placement / Loyers (%) 1,08 1,49 1,73 1,90 2,33 2,79 3,26 3,86 4,31 4,95 6,33 B17 Frais de personnel / Logement géré ( ) B17bis Frais de personnel / Loyers (%) 2,56 9,89 10,43 11,13 12,12 13,15 14,67 15,91 16,67 17,18 21,49 B18 Taux de récupération des charges (%) 93,03 95,22 95,87 96,59 97,43 98,17 98,63 99,26 99,57 100,00 100,19 Pour la définition et le mode de calcul des ratios, se reporter en fin de brochure, pages 47 à

24 Situation financière et indicateurs des SA d HLM (ESH) Année 2009 Déciles 1er Déciles Déciles 3e Déciles 1e 2e Med. quart 3e 4e 6e 7e quart 8e 9e Ratios de structure B2 FRNG en mois de dépenses 1,12 2,03 2,30 2,77 3,24 3,78 4,68 5,68 6,32 7,15 9,59 B12 PGE / Logement géré ( ) B12bis PGE / Loyers (%) 0,00 2,96 3,98 5,25 7,66 10,04 13,33 16,25 17,60 20,22 25,05 B13 Ressources internes / Capitaux permanents (%) 19,91 22,54 24,29 25,42 27,70 29,67 32,60 35,27 37,08 39,01 47,11 Ratio de rentabilité B1 Autofinancement net / Chiffre d affaires (%) 3,27 6,35 7,61 8,75 10,42 12,18 14,17 16,57 17,49 18,75 21,89 Ratio de trésorerie B4 Trésorerie nette en mois de dépenses 0,85 1,40 1,74 1,95 2,56 3,23 3,90 4,86 5,25 5,52 8,46 Ratios de gestion B3 Evolu. créances loc. / Loyers et charges récupérées (%) 0,03 0,58 0,77 0,90 1,08 1,28 1,48 1,76 1,89 2,12 2,99 B5 TFPB / Logement géré ( ) B5bis TFPB / Loyers (%) 4,40 6,26 6,67 7,06 7,94 8,60 9,53 10,26 10,70 11,09 12,53 B6 Coût de gestion (hors TFPB et maint.) / Logt. géré ( ) B6bis Coût de gestion / Loyers (%) 17,13 19,37 19,92 20,56 22,28 23,44 24,89 27,00 28,47 29,69 34,50 B6LOLA Coût de gestion «LOLA» / Logement géré ( ) B7 Annuités locatives / Logement géré ( ) B7bis Annuités locatives / Loyers (%) 32,29 36,60 38,13 39,75 43,93 47,00 49,51 53,16 54,24 55,57 62,61 B8 Coût de maintenance immobilière / Logement géré ( ) B8bis Coût de maintenance immobilière / Loyers (%) 7,15 8,41 8,89 9,47 10,87 11,73 12,84 14,35 15,00 15,78 18,65 B9 Loyers des logements / Logement géré ( ) B9bis Loyers des logements / Loyers (%) 74,58 83,90 85,05 86,08 87,80 89,37 90,66 91,44 92,09 92,68 93,84 B10 Produits financiers globaux / Logement géré ( ) B10bis Produits financiers globaux / Loyers (%) 0,47 0,78 0,92 1,01 1,29 1,49 1,83 2,42 2,67 3,00 4,31 B11 Taux de vacance de plus de 3 mois (%) 0,02 0,11 0,17 0,23 0,32 0,44 0,59 0,83 1,05 1,28 2,14 B14 Créances locatives / Loyers et charges récupérées (%) 8,19 9,57 10,21 10,49 11,15 12,24 13,14 14,41 15,43 15,87 17,58 B15 Intérêts locatifs / Logement géré ( ) B15bis Intérêts locatifs / Loyers (%) 14,23 17,13 18,74 19,50 21,51 24,17 26,22 28,77 29,90 31,11 35,21 B16 Produits financiers de placement / Logement géré ( ) B16bis Produits financiers de placement / Loyers (%) 0,32 0,57 0,76 0,86 1,13 1,35 1,67 2,11 2,44 2,82 3,82 B17 Frais de personnel / Logement géré ( ) B17bis Frais de personnel / Loyers (%) 4,34 9,76 10,53 10,88 12,09 13,25 14,20 15,86 16,72 17,52 20,50 B18 Taux de récupération des charges (%) 93,42 95,32 95,88 96,47 97,28 97,95 98,49 99,04 99,32 99,51 100,00 23

Les organismes de logement social

Les organismes de logement social CHIFFRES CLÉS 2007-2008 LE LOGEMENT SOCIAL EN FRANCE - SITUATION FINANCIÈRE ET INDICATEURS DES SA ET DES OFFICES PUBLICS DE L HABITAT - DÉFINITION DES RATIOS Les organismes de logement social Juillet 2010

Plus en détail

Les organismes de logement social

Les organismes de logement social direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction les rapports Les organismes de logement social CHIFFRES CLÉS LE LOGEMENT SOCIAL EN FRANCE - SITUATION FINANCIÈRE ET INDICATEURS DES

Plus en détail

N O M E N C L A T U R E 2014 COMPTES DE CAPITAUX 10 DOTATIONS, CAPITAL ET RESERVES

N O M E N C L A T U R E 2014 COMPTES DE CAPITAUX 10 DOTATIONS, CAPITAL ET RESERVES PLAN COMPTABLE M31 AU 1 e r JANVIER 2014 C H A P I T R E CLASSE 1 COMPTES DE CAPITAUX 10 DOTATIONS, CAPITAL ET RESERVES 102 Dotations 102 1021 Dotation initiale 102 1022 Complément de dotation 103 Autres

Plus en détail

HELIOS - COMPTES DE LA NOMENCLATURE M31 AU 1 ER JANVIER 2012

HELIOS - COMPTES DE LA NOMENCLATURE M31 AU 1 ER JANVIER 2012 HELIOS - COMPTES DE LA NOMENCLATURE M31 AU 1 ER JANVIER 2012 Chapitres CLASSE 1 COMPTES DE CAPITAUX 10 DOTATIONS ET RESERVES 102 Dotations 102 1021 Dotation initiale 102 1022 Complément de dotation 103

Plus en détail

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic AVIS DE CONFORMITÉ N 95-01 RELATIF AU PLAN COMPTABLE PARTICULIER DE L'UNEDIC Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic Remarques: Dans la première colonne

Plus en détail

Bilan Désignation de la société

Bilan Désignation de la société Bilan Désignation de la société I LOGIREP SA HLM Fiche n 1 BILAN - ACTIF 127 RUE GAMBETTA 92154 SURESNES Exercice 2013 N de compte ACTIF et dépréciations Exercice N Exercice N-1 Brut Amortissements Net

Plus en détail

LES ORGANISMES DE LOGEMENT SOCIAL

LES ORGANISMES DE LOGEMENT SOCIAL LES ORGANISMES DE LOGEMENT SOCIAL 2012 chiffres clés www.territoires.gouv.fr OPH Offices Publics de l Habitat (OPH) Nombre d OPH au 31/12/2012 268 Parc de logements locatifs en propriété 2 214 440 Parc

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

AVENANT MODIFICATIF A L INSTRUCTION COMPTABLE N 92-10,

AVENANT MODIFICATIF A L INSTRUCTION COMPTABLE N 92-10, DGUHC SOCIETES ANONYMES, FONDATIONS ET COOPERATIVES D HLM 1 MINISTERE DU LOGEMENT ET DE LA VILLE Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS - LOI 1901 Règlement N 99.01 du 16 février 1999 relatifs aux modalités d'établissement des comptes annuels

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS - LOI 1901 Règlement N 99.01 du 16 février 1999 relatifs aux modalités d'établissement des comptes annuels Source:associanet.com Plan comptable des Associations - loi 1901 Gestion associative : Mod. : D10 PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS - LOI 1901 Règlement N 99.01 du 16 février 1999 relatifs aux modalités

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE

PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE Remarque Le plan de comptes défini ci-dessous comporte : Une liste simplifiée des comptes du système de base (se référer au plan comptable pour les comptes

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux 2012

Etats Comptables et Fiscaux 2012 Etats Comptables et Fiscaux 2012 Assemblée Générale 2013 BILAN 2012 Bilan Actif RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) 31/12/2012 Net (N-1) 31/12/2011 CAPITAL SOUSCRIT NON APPELE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

Plan Comptable Générale de France

Plan Comptable Générale de France Plan Comptable Générale de France Le plan comptable ou plan comptable général (PCG), appelé parfois cadre comptable, est un standard français de classification des événements économiques qui modifient

Plus en détail

UE6 Finance d entreprise

UE6 Finance d entreprise 1210006 SESSION 2012 UE6 Finance d entreprise Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante

Plus en détail

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012 19/10/2012 9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN ACTIF ACTIF Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISÉ Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de développement Concessions, brevets

Plus en détail

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900 -10 Fonds associatifs et réserves Poste Fonds associatifs sans droit de reprise 102000 Poste Valeur du patrimoine intégré 102100 Poste Fonds statutaires (à déclarer en fonction des statuts) 102200 Poste

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes annuels des associations

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles B I L A N A C T I F EXERCICE 2004 EXERCICE 2003 BRUT Amortissements NET NET et provisions (à déduire) ACTIF IMMOBILISE Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10

Plus en détail

NOR : DEVL1206052C. (texte non paru au journal officiel)

NOR : DEVL1206052C. (texte non paru au journal officiel) Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages

Plus en détail

LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier

LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. CAPITAL ET RESERVES 101 Capital 105 Ecarts de réévaluation 106 Réserves 1063 Réserves statutaires

Plus en détail

SEMASCEAUX --------------------------------- Société d Economie Mixte. Au capital de 238.000 Euros R.C.S. NANTERRE : B 582 028 254

SEMASCEAUX --------------------------------- Société d Economie Mixte. Au capital de 238.000 Euros R.C.S. NANTERRE : B 582 028 254 SEMASCEAUX --------------------------------- Société d Economie Mixte Au capital de 238.000 Euros HOTEL de VILLE 92330 SCEAUX R.C.S. NANTERRE : B 582 028 254 RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

ESPACE SOLIDARITE MUTUALISTE

ESPACE SOLIDARITE MUTUALISTE 5, Rue Mi-Carème 42000 SAINT ETIENNE Etats Financiers au 31 décembre 2008 (EURO - Europe) Etats Financiers au 31 décembre 2008 (EURO - Europe) Page S1 SOMMAIRE BILAN Bilan actif 1 Bilan passif 2 COMPTE

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2008

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2008 4 rue Paul Cabet COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2008 Page - Bilan actif-passif 1 et 2 - Compte de résultat 3 et 4 - Détail bilan 5 et 6 - Détail Compte de résultat 7 et 8 - Annexe 9 à 12 Page : 1 BILAN

Plus en détail

VECAM Etats Financiers au 31 décembre 2010

VECAM Etats Financiers au 31 décembre 2010 Etats Financiers au 31 décembre 2010 Etats Financiers au 31 décembre 2010 Page S1 SOMMAIRE BILAN 1 Bilan actif 2 Bilan passif 3 COMPTE DE RESULTAT 4 Compte de résultat partie 1 5 Compte de résultat partie

Plus en détail

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général C.V Extrait du Plan Comptable Général C V 1 Extrait du Plan Comptable Général Sont reproduits les seuls comptes détaillés dans ce cours ou ceux qui nous semblent compréhensibles. Les comptes spécifiques

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2010

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2010 13 Bis Boulevard Saint Martin COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2010 Pages - Attestation des comptes - Bilan actif-passif 2 1 et 3 - Compte de résultat 4 et 5 - Détail des comptes bilan actif passif 6 et

Plus en détail

COMPTES ANNUELS ASL TAMARIS-PORTES DU SOLEIL 2 AVENUE DES MURIERS BOITE 82 34420 PORTIRAGNES-PLAGE

COMPTES ANNUELS ASL TAMARIS-PORTES DU SOLEIL 2 AVENUE DES MURIERS BOITE 82 34420 PORTIRAGNES-PLAGE COMPTES ANNUELS Exercice du 01/09/20 au 31/08/2013 2 AVENUE DES MURIERS BOITE 82 34420 PORTIRAGNES-PLAGE Sommaire Exercice du 01/09/20 au 31/08/2013 Bilan Actif 1 Détail de l' Actif 2 Bilan Passif 3 Détail

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux M.G.I S.A 4 RUE DE LA MERIDIENNE 94260 FRESNES +33 (0) 1 45 21 06 60 Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Bilan Actif M.G.I S.A Période du 01/01/14 au 31/12/14 Edition du 17/04/15 RUBRIQUES

Plus en détail

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON SITUATION au 30 juin 2012 1 TXCOM BILAN ACTIF Brut Amort./Provis. 30/06/2012 31/12/2011 Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles

Plus en détail

ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST

ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST BREIZH ALGAE INVEST SAS Période du 25/11/214 au 31/3/215 BILAN ACTIF ACTIF du 25/11/214 au 31/3/215 Brut Amort & Prov Net Capital souscrit non appelé Actif

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Arcnam des Pays de la Loire Etats financiers au 31 août 2008 (EURO - Europe) Page 1 BILAN ACTIF

Arcnam des Pays de la Loire Etats financiers au 31 août 2008 (EURO - Europe) Page 1 BILAN ACTIF Arcnam des Pays de la Loire Etats financiers au 31 août 2008 (EURO - Europe) Page 1 BILAN ACTIF Rubriques Montant Brut Amortissements 31/08/2008 31/08/2007 Capital souscrit non appelé IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

Plus en détail

Règles et Méthodes Comptables

Règles et Méthodes Comptables Page : 1 ANNEXE - Elément 1 Règles et Méthodes Comptables Les comptes annuels de l'exercice ont été élaborés et présentés conformément aux règles générales applicables en la matière et dans le respect

Plus en détail

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010 ASSOCIATION FRAGIL Numéro SIRET : 48206926700029 LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS du 01/09/2009 au 31/08/2010 Sommaire Attestation de Présentation 1 Bilan

Plus en détail

1. COMPTES DE CAPITAUX

1. COMPTES DE CAPITAUX PLAN COMPTABLE ASSOCIATIF 1. COMPTES DE CAPITAUX 10. FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES Pour les fondations : "fonds propres et réserves" 102. Fonds associatifs sans droit de reprise 119. Report à nouveau (solde

Plus en détail

SOMMAIRE. MARANATHA 148 traverse de la Martine Bât A1 13011 MARSEILLE 0491875347. - Bilan actif-passif. - Compte de résultat

SOMMAIRE. MARANATHA 148 traverse de la Martine Bât A1 13011 MARSEILLE 0491875347. - Bilan actif-passif. - Compte de résultat 17 rue Duhesme SOMMAIRE - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat 148 traverse de la Martine Bât A1 13011 MARSEILLE 0491875347 BILAN

Plus en détail

ASSOCIATION NAITRE EN ALSACE 19 RUE LOUIS PASTEUR CMCO 67300 SCHILTIGHEIM. Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014

ASSOCIATION NAITRE EN ALSACE 19 RUE LOUIS PASTEUR CMCO 67300 SCHILTIGHEIM. Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 ASSOCIATION NAITRE EN ALSACE 19 RUE LOUIS PASTEUR CMCO Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 Dossier N 003733 en Euros. Mission de présentation - Voir le rapport d'expert Comptable ASSOCIATION NAITRE EN

Plus en détail

Association COMITE DEPARTEMENTAL DE JUDO 16 boulevard de la marne

Association COMITE DEPARTEMENTAL DE JUDO 16 boulevard de la marne Association COMITE DEPARTEMENTAL DE JUDO 16 boulevard de la marne 89000 AUXERRE COMPTES ANNUELS Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 Association COMITE DEPARTEMENTAL DE JUDO Sommaire Exercice du 01/01/2014

Plus en détail

S.A.S. FRANCE IX Services Comptes Annuels au30/06/2014. Sommaire. Attestation 1 BILAN & COMPTE DE RESULTAT 2

S.A.S. FRANCE IX Services Comptes Annuels au30/06/2014. Sommaire. Attestation 1 BILAN & COMPTE DE RESULTAT 2 Tel: 01.55.12.07.00 Comptes Annuels au30/06/2014 Sommaire Page : Som INFORMATIONS Pages Attestation 1 BILAN & COMPTE DE RESULTAT 2 Bilan Actif 3 Bilan Passif 4 Compte de Résultat 1/2 5 Compte de Résultat

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

SESSION 2012 UE 6 - FINANCE D'ENTREPRISE

SESSION 2012 UE 6 - FINANCE D'ENTREPRISE SESSION 2012 UE 6 - FINANCE D'ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 1 Comptazine Reproduction Interdite 2012 UE6 Finance d Entreprise 1/11 SESSION 2012 UE 6 FINANCE D ENTREPRISE Durée

Plus en détail

L analyse par le tableau de financement

L analyse par le tableau de financement Chapitre 8 L analyse par le tableau de financement 1 Exercice 08.06 Tableau de financement du PCG et ratios La Société anonyme métallurgique de l'oise (SMO) vous a communiqué son bilan arrêté au 31 décembre

Plus en détail

Ecole des Neurosciences de Paris Ile-de-France

Ecole des Neurosciences de Paris Ile-de-France Ecole des Neurosciences de Paris Ile-de-France du 01/01/2011 au 31/12/2011 ACTIF BRUT EXERCICE N IMMOBILISATIONS AMORTISSEMENTS ET PROVISIONS NET NET N-1 Frais d'etablissement Frais de recherche et développement

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 D-PARIS

RAPPORT ANNUEL 2014 D-PARIS LE RAPPORT DE GESTION RAPPORT ANNUEL 2014 D-PARIS Rentes du Département de Paris 0 Le rapport annuel se présente comme suit : I. LE RAPPORT DE GESTION... 2 Il analyse l'activité du régime, les évolutions

Plus en détail

Plan comptable marocain www.lacompta.org

Plan comptable marocain www.lacompta.org Plan comptable marocain www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels Raccourcies : cliquez sur un compte pour afficher ses sous comptes CLASSE 1 : COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT 11

Plus en détail

ETATS FINANCIERS PRESENTES PAR SOBEC SA Expertise comptable

ETATS FINANCIERS PRESENTES PAR SOBEC SA Expertise comptable 11 RN 6 69220 Belleville ETATS FINANCIERS PRESENTES PAR SA Expertise comptable Belleville Dossier de gestion Dossier comptable Dossier fiscal Vonnas Trévoux S O B E C SA Siège social : 11 RN 6 69220 Belleville

Plus en détail

VECAM. CHEZ V.PEUGEOT 5, RUE DAMREMONT 75018 PARIS COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

VECAM. CHEZ V.PEUGEOT 5, RUE DAMREMONT 75018 PARIS COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 VECAM CHEZ V.PEUGEOT 5, RUE DAMREMONT 75018 COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au PRAXOR AUDIT1 PRAXOR AUDIT1 PRAXOR AUDIT1 PRAXOR AUDIT1PRAXOR AUDITVECAM46 RUE PAJOL 75018 Sommaire Bilan 1 ACTIF 1 Actif immobilisé

Plus en détail

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES Comptes annuels au 31/12/2014 Sommaire Documents liminaires Attestation Documents de synthèse Bilan Compte de résultat Annexe DESIGNATION Principes, règles et méthodes

Plus en détail

Bilan actif. Document fin d'exercice. Immobilisations incorporelles 203 606.79 148 107.25 55 499.54 62 190.68. Avances et acomptes sur immos

Bilan actif. Document fin d'exercice. Immobilisations incorporelles 203 606.79 148 107.25 55 499.54 62 190.68. Avances et acomptes sur immos Bilan actif Sage 100 Comptabilité 16.05 Date de tirage 05/05/15 à 12:18:38 Page : 1 Valeurs brutes Amortis. et provisions Capital souscrit non-appelé (I) ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS Nomenclature des comptes

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS Nomenclature des comptes PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS Nomenclature des comptes Ce Plan Comptable des Associations est extrait du Plan Comptable Général 1999 et il intègre les nouveaux comptes issus de l'arrêté du 8avril 1999

Plus en détail

2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES

2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES Liste des comptes du plan de référence spécifique à Eglise Evangélique Luthérienne de France (Inspection de Paris) pour l'année 2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES 1021

Plus en détail

PLATEFORME REGIONALE ONCOLOGIE MARTINIQUE RESEAU

PLATEFORME REGIONALE ONCOLOGIE MARTINIQUE RESEAU EX HOPITAL CLARAC Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'association : Nous vous présentons ci-après le dossier de l'exercice. Fait à FORT

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 GROUPE COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Bilan consolidé ACTIF 31/12/2012 31/12/2011 Ecarts d'acquisition I 3 833 125 4 477 527 Capital souscrit non appelé IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 M-PARIS

RAPPORT ANNUEL 2014 M-PARIS LE RAPPORT DE GESTION RAPPORT ANNUEL 2014 M-PARIS Rentes de la Mairie de Paris M A I R I E D E P A R I S - R A P P O R T A N N U E L - E X E R C I C E 2 0 1 4 0 Le rapport annuel se présente comme suit

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

Compte d exploitation

Compte d exploitation Compte d exploitation Classe 6 : Comptes de charges 60 Achats 606120 Energie ; électricité. 606130 Chauffage. 606220 Produits d entretien 606281 Petit Equipement 606400 Fournitures de bureau 61 Services

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013 4 Rue Camelinat COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013 Page - Rapport de présentation 1 - Bilan actif-passif 2 et 3 - Compte de résultat 4 et 5 - Détail bilan 6 et 7 - Détail Compte de résultat 8 et 9 - Annexe

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 185 T AVENUE DE FABRON CZ MR GAUTHIER BERNARD COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat Le

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES EXECUTION DU BUDGET. RESTES A REALISER - DEPENSES Libellé. Dépenses engagées non

INFORMATIONS GENERALES EXECUTION DU BUDGET. RESTES A REALISER - DEPENSES Libellé. Dépenses engagées non INFORMATIONS GENERALES EXECUTION DU BUDGET Exploitation (total) (1)(2) Investissement (total)(2) DU BUDGET dont 1064 dont 1068 (1) 002 reprise du résultat d'exploitation de N-1 diminué de l'affectation

Plus en détail

BILAN ( ACTIF ) NOM OU RAISON SOCIALE : DISTRISOFT

BILAN ( ACTIF ) NOM OU RAISON SOCIALE : DISTRISOFT BILAN ( ACTIF ) ACTIF EXERCICE EXERCICE Brut Amortissements Net PRECEDENT et Provisions Net IMMOBILISATION EN NON VALEUR (a) 113 109,00 47 643,60 65 465,40 88 087,22 Frais préliminaires 113 109,00 47 643,60

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux 62 rue Oberkampf 75011 PARIS Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 107 COURS DE VINCENNES 75020 PARIS Téléphone : 0146594400 Bilan Bilan Actif RUBRIQUES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 A-PARIS. Rentes de l Assistance Publique de Paris

RAPPORT ANNUEL 2014 A-PARIS. Rentes de l Assistance Publique de Paris LE RAPPORT DE GESTION RAPPORT ANNUEL 2014 A-PARIS Rentes de l Assistance Publique de Paris Le rapport annuel se présente comme suit : I. LE RAPPORT DE GESTION... 2 Il analyse l'activité du régime, les

Plus en détail

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 1010006 DCG SESSION 2010 Document autorisé : Aucun document autorisé. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement

Plus en détail

DOCUMENTS COMPTABLES

DOCUMENTS COMPTABLES DOCUMENTS COMPTABLES ENCEINTE ASSSP COMITE REGIONAL DE LA FFESSM Activités des clubs de sports PORTUAIRE 97434 SAINT PAUL Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 Les montants figurant sur ces documents sont

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

Maison de l Enfance - Lyon 3 ème Est

Maison de l Enfance - Lyon 3 ème Est Compte de Résultat 2012 DEPENSES 2012 2011 2012 60 ACHATS 18312,00 18341,00 Eau 928,35 1109,75 Gaz 2301,57 2760,58 Electricité 1969,58 2196,18 Fluides Restauration Scolaire 862,00 Produits d'entretien

Plus en détail

ASSOC. AQUAORBI Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro 75116 PARIS

ASSOC. AQUAORBI Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro 75116 PARIS Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'entreprise : Nous vous présentons ciaprès le dossier financier

Plus en détail

COMPTES ANNUELS ASSOC. CULTURE EVEIL ST AUBIN CESAM 37 ROUTE DU TRONQUET ESPACE VILLEPREUX 33160 SAINT AUBIN DE MEDOC

COMPTES ANNUELS ASSOC. CULTURE EVEIL ST AUBIN CESAM 37 ROUTE DU TRONQUET ESPACE VILLEPREUX 33160 SAINT AUBIN DE MEDOC COMPTES ANNUELS Exercice du 01/09/2014 au 31/08/2015 ASSOC. CULTURE EVEIL ST AUBIN CESAM 37 ROUTE DU TRONQUET ESPACE VILLEPREUX 33160 SAINT AUBIN DE MEDOC 1 Attestation (sans observations) 2 Bilan Actif

Plus en détail

Dépôt des comptes annuels - Clôture 31/12/2014

Dépôt des comptes annuels - Clôture 31/12/2014 Dépôt des comptes annuels - Clôture 31/12/2014 Sommaire Bilan Actif-Passif... page 2 Compte de résultat... page 4 Annee... page 6 Rapport du Commissaire Au Comptes... page 18 ONCOLOR Page 2 BILAN ACTIF

Plus en détail

CANDELA Discothèque. Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013

CANDELA Discothèque. Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013 CANDELA Discothèque Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013 CANDELA 3, rue de jannetières 28300 Chaphol Eurl au capital de 15 000 euros RCS en cours AVERTISSEMENT Nous présentons dans

Plus en détail

ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié)

ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié) ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié) CLASSE 1: COMPTES DE CAPITAUX 10 Capitaux propres 101 Capital souscrit 106 Réserves 1061 Réserve légale 1063 Réserves statutaires 1069 Autres réserves 11 Résultat

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2012

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2012 8 RESIDENCE BEL AIR COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2012 Attestation des comptes 1 COMPTES ANNUELS Pages Bilan actifpassif 2 et 3 Compte de résultat 4 et 5 Annexe 6 à 12 DOSSIER DE GESTION Bilan synthétique

Plus en détail

BILAN. (Exprimé en dinars)

BILAN. (Exprimé en dinars) BILAN (Exprimé en dinars) ACTIFS 31/12/2012 ACTIFS NON COURANTS Actifs immobilisés Immobilisations incorporelles 28 872,800 28 872,800 28 872,800 Moins : amortissement -28 872,800-28 872,800-28 872,800

Plus en détail

COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain

COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain 13 ROUTE DE SEILLON 01000 BOURG EN BRESSE Bilan Association Présenté en Euros Période du 01/09/2013 au 31/08/2014 édité le 27/10/2014 COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation

Plus en détail

ASSOCIATION FFESSM COMITE PROVENCE 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 13467 MARSEILLE CEDEX 16

ASSOCIATION FFESSM COMITE PROVENCE 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 13467 MARSEILLE CEDEX 16 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'association : PROMOTION SPORTIVE ET ASSOCIATIVE Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E

204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E CENTRE SOCIAL DE CHAMPVERT 204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E NOTE SUR LES COMPTES ANNUELS 1 BILAN 2 3 COMPTE DE RESULTAT 4 5 ANNEXE Informations

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008 GROUPE COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008 Page 1 - SOMMAIRE - Bilan consolidé 2 Résultat consolidé 4 Page 2 Bilan Consolidé - Actif Rubriques Montant Brut Dépréciation 30/06/2008 30/06/2007

Plus en détail

L analyse de la structure financière

L analyse de la structure financière Chapitre 5 L analyse de la structure financière 1 Exercice 05. 5.06 Bilans fonctionnels fonds de roulement net global besoin en fonds de roulement trésorerie Le responsable financier de la société PLEYBEN

Plus en détail

INSTRUCTION. N 11-010-M31 du 29 avril 2011 NOR : BCR Z 11 00023 J OFFICES PUBLICS DE L'HABITAT SOUMIS AUX RÈGLES DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE ANALYSE

INSTRUCTION. N 11-010-M31 du 29 avril 2011 NOR : BCR Z 11 00023 J OFFICES PUBLICS DE L'HABITAT SOUMIS AUX RÈGLES DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE ANALYSE INSTRUCTION N 11-010-M31 du 29 avril 2011 NOR : BCR Z 11 00023 J OFFICES PUBLICS DE L'HABITAT SOUMIS AUX RÈGLES DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE ANALYSE Mise à jour de l'instruction budgétaire et comptable

Plus en détail

CLUB DE RUGBY D'ILLKIRCH GRAFFENSTADEN Rue Dr Albert Schweitzer

CLUB DE RUGBY D'ILLKIRCH GRAFFENSTADEN Rue Dr Albert Schweitzer Rue Dr Albert Schweitzer Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/08/2013 au 31/07/2014 Activité principale de l'association : Nous vous présentons ci-après le dossier de l'exercice. Fait

Plus en détail

PLAN COMPTABLE MAROCAIN

PLAN COMPTABLE MAROCAIN sommaire PLAN COMPTABLE MAROCAIN Mohammed ABOUTAHIR Professeur de l'enset de Mohammedia Classe 1 : Comptes de financement permanent Classe 2 : Comptes d'actif immobilisé Classe 3 : Comptes d'actif circulant

Plus en détail

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye,

Plus en détail

LE CADRE COMPTABLE GENERAL

LE CADRE COMPTABLE GENERAL LE CADRE COMPTABLE GENERAL Chaque plateforme est dans l obligation d établir des comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe) et de se référer au Plan Comptable Général. Quels sont les principes

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

Bilan actif. Document fin d'exercice

Bilan actif. Document fin d'exercice Bilan actif Sage 30 Comptabilité 15.50 Date de tirage 14/08/09 à 11:37:22 Page : 1 Valeurs brutes Amortis. et provisions Valeurs nettes Au 311207 Capital souscrit non-appelé Capital souscrit non-appelé

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

PLAN COMPTABLE. (Capitaux propres, autres fonds propres, emprunts et dettes assimilées)

PLAN COMPTABLE. (Capitaux propres, autres fonds propres, emprunts et dettes assimilées) Classe 1 - Comptes de capitaux PLAN COMPTABLE (Capitaux propres, autres fonds propres, emprunts et dettes assimilées) 10. Capital et réserves. 101. Capital. 1011. Capital souscrit - non appelé. 1012. Capital

Plus en détail

ÉPREUVE À OPTION : OPTION GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE

ÉPREUVE À OPTION : OPTION GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR-ADJOINT 2010-2011 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuve d'admissibilité 3 février 2011 ÉPREUVE À OPTION : OPTION GESTION

Plus en détail

WIKIMEDIA FRANCE 26/ 28 rue de Londres

WIKIMEDIA FRANCE 26/ 28 rue de Londres 26/ 28 rue de Londres Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2012 au 30/06/2012 Activité principale de l'entreprise : Nous vous présentons ci-après le dossier financier qui se décompose

Plus en détail

CABINET D'EXPERTISE COMPTABLE. Monique Confiant EXPERT-COMPTABLE. Inscrite au tableau de l Ordre des Experts-comptables de la Martinique

CABINET D'EXPERTISE COMPTABLE. Monique Confiant EXPERT-COMPTABLE. Inscrite au tableau de l Ordre des Experts-comptables de la Martinique CABINET D'EXPERTISE COMPTABLE Monique Confiant EXPERT-COMPTABLE Inscrite au tableau de l Ordre des Experts-comptables de la Martinique Résidence Allende - Bât. H7 - Les Hauts de Dillon 97200 FORT DE FRANCE

Plus en détail