1. Cours élémentaire première année

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. Cours élémentaire première année"

Transcription

1 1. Cours élémentaire première année Le CE1 est la dernière année du cycle 2 (cycle des apprentissages fondamentaux, et le programme de français est lourd. La lecture est à finaliser, la compréhension à affiner, la production de textes un immense chantier à préparer, et l étude de la langue comporte un nombre important de nouvelles notions qui sont à assimiler pour permettre à l élève d entrer dans de bonnes dispositions au Cycle 3 (cycle des approfondissements). Le découpage du programme nécessite donc une grande réflexion pour que l ensemble puisse être couvert et ceci de manière pertinente. Chaque notion du programme de la discipline de la langue française ne peut être répétée dans les deux langues. Donc, il faut pouvoir déterminer les notions qui pourront ou qui devront être étudiées en langue française ou en langue anglaise, mais également celles qui ne peuvent être étudiées que dans une des deux langues. Le choix de consacrer le même nombre d heures à l anglais conduit les collègues à réaliser certaines notions du programme officiel d étude de la langue française en anglais. Cela peut paraître étrange, mais tout à fait réalisable comme on va le constater plus bas. Ceci est indispensable car si chaque notion est répétée dans les deux langues, le programme ne peut être complété. Comme je l ai rappelé dans la partie sur le CP, la langue française et la langue anglaise ne fonctionnent pas tout à fait de la même manière et par conséquent, certaines notions ne seront étudiées que dans une des deux langues car elles n ont pas d existence dans l autre. 1.1 Exemple de notions abordées dans le domaine d étude de la langue (grammaire, conjugaison, production de textes) Le schéma de la page 73 montre les différentes notions travaillées dans les deux langues et comment les collègues peuvent s appuyer sur des connaissances acquises dans une langue pour présenter de nouvelles notions. Monsieur Broudoux, professeur référent pour le français en CE1 a bien voulu expliqué cette démarche : a. Un grand nombre de notions seront abordées, en priorité, en anglais puisque la découverte et l exploitation de notion comme celle de nom propre ou de nom commun peuvent s effectuer dans n importe laquelle des deux langues. Ainsi les notions de phrase et de la ponctuation, de nom, de verbe et de sujet seront abordées en langue anglaise pendant les cinq heures hebdomadaires d étude de la langue (compétences du programme français) au premier trimestre. b. En langue française, les compétences grammaticales vont se limiter au début du trimestre à l étude des pronoms personnels et au questionnement. Mais lorsque la notion de nom commun a été abordée en langue anglaise, il est alors possible d enchaîner un travail sur les articles en français et de permettre la découverte du genre et du nombre. Un travail spécifique sera alors engagé par la suite sur les accords au sein du groupe nominal.

2 1 c. Ce même travail sur les articles sera repris en langue anglaise au deuxième trimestre pour permettre aux élèves d utiliser correctement le «a» et le «an» ainsi que l utilisation et la non-utilisation de «the». Ce travail de passage d une même notion d une langue à l autre permet à la fois à l enfant d observer les similitudes, mais également les spécificités de chacune des langues, et au final de pouvoir considérer le français et l anglais comme deux langues bien distinctes, régies par un ensemble de règles spécifiques. Les inférences entre les deux langues se font naturellement mais parfois, celles-ci doivent être provoquées au travers de différentes situations (rappel de ce qui a été vu, situation contrastive,...). d. Les deux langues deviennent alors des tremplins pour mieux passer d une langue à l autre. Puisque la plupart des notions sont abordées dans les deux langues (mais pas par la même entrée, pas en même temps, pas pour les mêmes raisons), un enfant qui rencontre des difficultés dans l une des deux langues développera quand même les compétences attendues par le programme français. Puis au final, la compétence du programme français se développera dans les deux langues. e. La notion de verbe est un excellent exemple également : c est une notion découverte en CP (en langue française) et repris en profondeur en anglais uniquement pendant tout le premier trimestre. A l issue de trois à quatre séances en anglais, cette notion va être exploitée en langue française pour découvrir à la fois la notion de temps (passé, présent et futur) dans la phrase. Elle sert à spécifier qu en français un verbe n est pas seulement un mot précisant l action ou l état, mais qu il est surtout un mot qui change sensiblement en fonction du temps et du pronom personnel (en fonction du sujet, mais cette notion n est pas encore abordée dans aucune des deux langues même si certains élèves commencent à remarquer la relation). Identifier le temps de la phrase est un travail réalisé à l écrit en langue française, mais qui sera repris en langue anglaise à l oral. Encore une fois, l enfant découvrira des similitudes entre les deux langues, mais également les spécificités (l infinitif en français, le «s» ou «es» au verbe au présent simple à la 3 ème personne du singulier en langue anglaise, les terminaisons du présent de l indicatif des verbes du premier groupe ) f. La notion de sujet dans la phrase est étudiée en langue anglaise. A nouveau, la compétence «identifier le sujet d un verbe» est très facilement exploitable en anglais. Au bout de plusieurs séances, il est possible d exploiter cette compétence pour découvrir avec les élèves la notion d accord entre le verbe et son sujet. L élève va devoir alors mobiliser les compétences acquises en langue anglaise et en langue française (notion de nom, notion d article, le genre et le nombre du groupe nominal, notion de verbe, notion de sujet) tout au long du premier trimestre pour pouvoir mettre en application les règles d accord entre le sujet et le verbe. La réussite de cette compétence majeure (accorder le verbe avec son sujet) repose donc sur la réussite du travail réalisé dans les deux langues.

3 2 g. La notion d adjectif est une autre notion abordée en premier lieu en anglais. Cette notion est exploitée également en vocabulaire mais donne lieu à des exercices bien spécifiques à l écrit et à l oral (l expansion du groupe nominal simple : a cat, a white cat). Par la suite, cette notion d adjectif sera reprise au second et troisième trimestre en langue française pour permettre l étude de la chaîne d accord dans le groupe nominal (e, es, eux, euse, euses ). Encore une fois, la notion d adjectif est abordée dans les deux langues mais pas pour les mêmes raisons et pas avec la même entrée. Au troisième trimestre, cette notion d adjectif sera reprise en langue anglaise mais pour étudier cette fois-ci la place de l adjectif (spécificité de la langue anglaise). Il sera également intéressant de réaliser à ce moment une séance contrastive où l enfant pourra comparer l accord sur l adjectif dans un groupe nominal au pluriel : les chats blancs / the white cats. h. L étude des temps (présent, futur, passé composé et imparfait) se fera exclusivement en langue française. A partir du deuxième trimestre, une heure trente hebdomadaire permettra à l enseignante d anglais d étudier spécifiquement les temps dont les enfants ont besoin pour écrire correctement un texte narratif, explicatif ou informatif même si ce travail est déjà fait au préalable à l oral depuis plus de deux ans. Pour le domaine de la conjugaison, il y a très peu de passerelle permettant le passage d une langue à une autre. La conjugaison évoluera en fonction des besoins spécifiques rencontrés dans chacune des langues à l oral comme à l écrit. i. Toutes ces notions et ces compétences grammaticales sont découvertes au travers de situation problème et rapidement systématisées par des exercices riches et variés (grammaire de phrases). Elles sont, par la suite, exploitées et transférées dans d autres situations : production de phrases ou de texte (rédaction) dirigée, production spontanée (projet, ardoise ), dictée (tous types). Le niveau d exploitation est équivalent dans les deux langues. Le carnet de voyage de la classe verte au Blyde River Canyon réalisé en alternance dans les deux langues illustre parfaitement cette situation de production spontanée ou l enfant rencontre très peu de difficultés à produire un texte type compte rendu. Le binôme en CE1, tout comme celui du CP, travaille en harmonie quasi parfaite, ce qui donne de la cohérence et de la sécurité dans la classe. Même si parfois les élèves peuvent être perturbés par le changement de classe tous les jours, ils retrouvent une certaine assurance grâce au travail et à la progression réfléchie des enseignants.

4 3

5 4

6 5 6.2 La répartition du programme français dans le domaine de la lecture, de la compréhension et du vocabulaire au CE1 bilingue à parité horaire. A la différence de l étude la langue (grammaire, conjugaison, orthographe), la lecture, la compréhension et le vocabulaire vont être exploités indépendamment dans les deux langues. Les besoins dans chacune des langues sont très forts. C est la différence avec le cours préparatoire où l apprentissage de la lecture dans les deux langues mobilise une grande partie du travail des élèves La lecture en CE1 En CE1, les deux enseignants vont chercher à améliorer la qualité de la lecture en travaillant la vitesse, la fluidité et l intonation. La lecture orale doit être rendue plus vivante, plus dynamique. La lecture silencieuse est également travaillée mais bien souvent pour préparer une lecture à haute voix ou pour préparer un questionnement. Ces temps de lecture vont dépendre des besoins dans la langue : il est possible que les temps de lecture soient plus importants en langue anglaise à la première période et réciproquement en français à la deuxième période. Tout dépendra des choix et des projets en langue ou des axes de priorité. La lecture s effectuera sur différents supports, sans chercher à garder les mêmes méthodes. Il s agit là d une grande différence avec le CP où les méthodes d apprentissages et notamment l exploitation par les exercices sont identiques ou presque. Cette lecture, dans les deux langues, s effectuera sur des œuvres complètes (ou des extraits), sur des albums, sur des énoncés mathématiques ou sur des phrases (lors des séances de grammaire et conjugaison) : Langue française Albums jeunesse Œuvres complètes Bibliobus Manuel mot de passe Langue anglaise Oxford Reading tree Albums La compréhension en CE1 C est un travail également effectué simultanément dans les deux langues à l écrit comme à l oral et bien souvent de manière transversale. Un travail spécifique se fait dans les deux langues notamment sur la lecture et la compréhension de consignes (comme la reformulation) et sur la lecture et la compréhension d énoncés mathématiques. La création d un lexique affiché en classe est également indispensable pour aider les élèves.

7 6 La compréhension sur des textes narratifs (extrait d œuvres, textes sociaux ) se fait à l oral (explicite et implicite) comme à l écrit et de manière semblable dans les deux langues. C est une approche identique et selon les périodes, une langue peut choisir de faire de la compréhension son axe principal de travail, et par conséquent de donner plus de temps que dans l autre langue. La parité horaire ne s applique donc pas forcément à tous les sous domaines mais les compétences de compréhension doivent être évaluées dans les deux langues car l aspect langage (vocabulaire) est très dominant. Langue française Coin lecture autonome Rallye lecture Enoncés de problèmes Consignes Langue anglaise Rallye lecture Enoncés de problèmes consignes Lecture magistrale (extrait d œuvres) Le vocabulaire en CE1 En ce qui concerne le vocabulaire, la programmation et la progression se font indépendamment dans les deux langues. Toutes les situations offertes dans la classe, à l oral comme à l écrit, sont des occasions de faire acquérir du vocabulaire. Des moments précis sont aussi privilégiés pour créer du lexique en mathématiques, revoir les consignes, Une partie du travail consistera également à travailler sur les synonymes, sur les contraires et sur les mots de la même famille. L utilisation du dictionnaire est un des moyens privilégiés dans les deux langues. Fort de son expérience, Monsieur Broudoux affirme «qu au bout d un an et demi d enseignement en classe de CE1 bilingue, il est possible de se rendre compte que l enseignement (l approche) de la langue française et de la langue anglaise n est pas la même. En langue française, très tôt, il faut amener les élèves à focaliser leur attention sur des points lourds de grammaire car pour comprendre et réaliser les accords, il faut que l enfant puisse identifier la nature de certains mots. En anglais l approche est différente. Les points de grammaires sont traités en langue anglaise, mais juste pour permettre au programme français d être réalisé. Mais les besoins réels en grammaire dans la langue même (en CE1) sont très faibles. En anglais, il n y aura pas forcément et systématiquement de leçon de grammaire. Par exemple, l enfant apprend à manipuler «I can, I must» par une utilisation régulière et quotidienne, puis peut être s il y a un réel besoin, une leçon ou une étude sera proposée pour permettre aux enfants de réaliser la tâche demandée et ainsi éviter un échec. En langue anglaise, les besoins sont très forts en spelling pour

8 7 permettre à l enfant de pouvoir lire et écrire correctement (en langue française aussi mais le codage pose toutefois beaucoup moins de difficultés).» Les notions (principalement en grammaire) doivent être reprises tout au long de l année car elles sont vite oubliées. C est la raison pour laquelle elles sont abordées dans les deux langues selon les situations et les besoins spécifiques de chacune des langues. Des situations d inférences sont provoquées et même s il y a par moment de nombreuses interférences entre les deux langues, elles sont vite surmontées. Par exemple le «e» muet qui apparaît ou disparaît toujours au mauvais moment est un problème récurrent surtout quand le niveau d anglais des élèves est sensiblement identique à celui du français. 6.3 Activités proposées aux élèves dans les deux langues Les élèves en début d année écrivent des phrases simples après avoir travaillé sur les albums et un mois après ils produisent des phrases plus longues et plus complexes.

9 8 Les exercices sur les noms propres et communs en anglais suivis des exercices sur les articles en français.

10 9 C est l illustration même de ce qui est décrit plus haut où l on fait appel aux connaissances acquises en anglais concernant les noms communs pour introduire les articles définis et indéfinis. Exercice sur la ponctuation en anglais. Une difficulté supplémentaire puisqu elle est différente dans de nombreux cas. Par exemple, les jours de la semaine, les mois s écrivent avec une majuscule en anglais et les dialogues sont ponctués différemment.

11 10 Exercices qui consistent à identifier le verbe en anglais suivis d exercices de conjugaison en français.

12 Exemple d organisation de la semaine en CE1 2. Programme du cours élémentaire 2 ème annee Le programme du cycle 3 semble poser quelques problèmes à l enseignement bilingue à parité horaire. Tout comme le CE1, la difficulté est que la partie concernant l étude de la langue est trop chargée, et que les enseignants craignent ne pas pouvoir couvrir tout le programme si on maintient cette parité. Cette inquiétude est certes légitime, mais on pourrait concevoir le programme autrement avec une part plus importante réservée à l étude de la langue. C est ce que les institutrices ont fait cette année avec 3 heures consacrées à la grammaire, l orthographe et le vocabulaire en français et une heure et quart en anglais. Toutefois, le déficit horaire est compensé par de la littérature en langue anglaise. Comme on peut le constater dans le tableau ci-dessous, certains aspects du programme sont abordés en français, en anglais ou dans les deux langues. La lecture, la langue orale, l écriture et la littérature sont travaillées dans les deux langues avec des degrés de difficulté variés. En mathématiques, la parité horaire est respectée, soit 2h30 dans chaque langue. Cependant on note que la numération est étudiée en anglais à l exception de l écriture des nombres en lettres et en chiffres. Contrairement aux collègues de CE1, les problèmes sont abordés uniquement en français en CE2, mais les notions de

13 12 géométrie, de grandeurs et de mesures sont traitées de manière équitable dans les deux langues. Ces élèves ont suivi l enseignement bilingue depuis cinq ans et arrivent en cycle 3 avec des bases solides dans les deux langues. Cette année de CE2 leur permettra de renforcer les acquis et approfondir les connaissances. Les collègues ont fait le choix de travailler les différentes notions en partie en langue anglaise et en langue française. En géométrie par exemple, les polygones sont abordées en anglais et en français avec des exercices différents, mais faisant appel aux compétences acquises dans les deux langues.

14 13 En science, les choix de travailler dans les deux langues les différentes notions prenant appui sur ce qui a été vu auparavant permettent aux élèves d acquérir les compétences nécessaires et de couvrir le programme français.

15 14 Quatre séances consacrées à la fonte en anglais, la solidification en français, l évaporation en anglais et la condensation en français. Encore un exemple de la bonne articulation entre les enseignements dans les deux langues.

16 15

17 16

18 17

19 18 En Histoire, les séances s alternent en anglais et en français comme dans l exemple cidessous.

20 19 Comme on le voit dans les exemples plus haut, les institutrices intervenant en CE2 travaillent en étroite concertation pour établir des progressions qui permettent un travail pertinent dans les deux langues. Le tableau ci-dessous résume le choix effectué par les collègues.

21 20

22 21

23 22

24 23

25 24 3. Perspectives et Conclusion La manière d aborder le bi-plurilinguisme à l école est multiple et le choix appartient à l établissement qui souhaite le pratiquer. Sa mise en place fait apparaître parfois des situations que beaucoup d observateurs, dont Jean Duverger, qualifient de surréalistes. Il s agit par exemple de l entêtement à vouloir traduire systématiquement les manuels français ou de calquer la méthode française à tous les apprentissages, notamment celle de la lecture en anglais. Je tiens à rappeler ici ce qu a été l approche communicationnelle dans les cours de langues des années 80. La pratique pédagogique dans les classes de langues était de faire communiquer les élèves avec des situations d apprentissage diverses et très souvent artificielles. Nous étions en pleine construction européenne et le but était de former des citoyens qui puissent communiquer ou se débrouiller à l étranger et avec les touristes. Le contexte était alors celui de l interculturalité. Aujourd hui, avec l adoption du Cadre Européen Commun de Référence pour les langues (CECRL) et l approche actionnelle, les enseignants forment des acteurs sociaux et plus transversalement, ils leur enseignent le vivre ensemble. Dans tous ces pays qui ont adopté le cadre, les élèves se réfèrent aux mêmes tâches dans toutes les activités langagières. On est donc passé de l interculturel au co-culturel. On ne peut dissocier la langue de sa charge culturelle et il serait dommage de ne pas utiliser les ressources qui existent au lycée Jules Verne. Je veux dire ici que les locuteurs natifs qui enseignent dans notre établissement peuvent nous enrichir des méthodes d apprentissage qui sont les leurs, et qui peuvent être appliquées dans plusieurs domaines. Le choix de passer à ce type de bilinguisme à parité horaire avec un découpage astucieux du programme était assez audacieux. À ce jour, on peut dire que le pari est réussi et que le système mis en place fonctionne plutôt bien. Mon sentiment est que l on ne peut pas s arrêter en si bon chemin et que l on doit poursuivre ce dispositif en CM1. Certes, on pourrait prévoir des aménagements s il y a lieu, mais tout comme ceux qui ont adopté ce système avant nous, on doit pouvoir rester à la hauteur de nos ambitions et surmonter les obstacles. Souvenez-vous que ce ne fut pas facile de convaincre les instituteurs à l époque où l on avait mis en place le bilinguisme à parité horaire en maternelle, puis en cycle 2 et que les réticences étaient très fortes. Le lycée Jules Verne a des atouts considérables et saura prendre en compte les difficultés que peuvent rencontrer certains élèves.

26 25 Le lycée est sur le point d ouvrir une section internationale au second degré et il s appuie sur le dispositif d excellence qu est le bilinguisme à parité horaire au primaire pour alimenter les classes de English enrichment ouvertes dès la sixième. Il est là bien en phase avec le plan d orientation stratégique de l Agence et la dernière note d orientation du mois de décembre 2011, dont je cite un extrait: «Il convient d encourager d abord, partout où c est possible et pertinent, l ouverture et la mise en oeuvre d une Section Internationale dans la langue et la culture du pays d accueil - y compris dès le primaire - pour des raisons à la fois d ordre géopolitique, éducatif comme de fidélisation des effectifs des élèves nationaux.» La réussite du dispositif bilingue à parité horaire du lycée Jules Verne repose sur une réflexion, une vision et une implication de nombreux acteurs. Les équipes éducatives en place ont su s adapter et proposer un programme que j ai essayé de rendre lisible dans ce rapport. Ce n est pas facile de mettre à l écrit tout ce que j ai pu voir ou constater dans les classes, mais le résultat est bien visible et palpable. Certes, le système reste perfectible et tous les efforts sont mis en œuvre pour encourager et accompagner les collègues. Les parents sont convaincus du système proposé à leurs enfants et une très grande majorité des enseignants adhèrent et soutiennent le projet. Des collègues sont motivés et manifestent leur intérêt de poursuivre sur cet élan. Toute grande marche commence par un premier pas disait Gandhi : ce pas le lycée Jules Verne l a déjà fait.

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Les apprentissages sont centrés sur la maîtrise de la langue (oral + écrit). - Ils impliquent

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

Exemples d outils et d affichages dans une première école

Exemples d outils et d affichages dans une première école Exemples d outils et d affichages dans une première école Sommaire 1 Quelques fiches outils du classeur des CP. 2 Des outils d'élèves en CE1 sur le verbe. 3 La continuité des apprentissages du CE1 au CE2.

Plus en détail

par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP)

par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP) par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP) E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles CPCP asbl - décembre 2008 CPCP - Centre Permanent pour la Citoyenneté

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES 1 er DEGRE 5/LES APPRENTISSAGES B/ACTIVITES DECOUVERTE Mettre en commun les connaissances des participants. Questionner oralement : Devez-vous payer pour que votre enfant aille à l école? Connaissez-vous

Plus en détail

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur NOUVEAUX PROGRAMMES Objectifs de la classe de 6 e : tableaux récapitulatifs Lecture : Compétences et applications Textes issus de l héritage antique - La Bible - Homère, L Odyssée - Virgile, L Énéide -

Plus en détail

Informations générales

Informations générales LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR 3000 Ang Mo Kio Avenue 3 Singapore 569928 ECOLE PRIMAIRE L ENSEIGNEMENT BILINGUE AU LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR Informations générales Le site bilingue est une section qui s

Plus en détail

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles NB : Pour chaque niveau, les connaissances et compétences acquises dans la classe antérieure sont à consolider.

Plus en détail

Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «Élèves en difficulté»?

Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «Élèves en difficulté»? Guide 3 en 1 en difficulté Cycle 2 Cycle 3 Mode d emploi Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «en difficulté»? L ouvrage Votre ouvrage est découpé en 6 parties séparées par un intercalaire. 1 partie

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil Circonscription de Menton I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école - Les résultats des élèves

Plus en détail

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Maternelle Par le récit d événements du passé, par l observation du patrimoine familier (objets conservés dans la famille...), ils apprennent à distinguer

Plus en détail

é d u c a t i on n a t i o n a l e ÉVALUATIONS NATIONALES CM2 Des résultats aux perspectives pédagogiques

é d u c a t i on n a t i o n a l e ÉVALUATIONS NATIONALES CM2 Des résultats aux perspectives pédagogiques é d u c a t i on n a t i o n a l e ÉVALUATIONS NATIONALES CM2 Des résultats aux perspectives pédagogiques Evaluation des des élèves en CM2 Constats et perspectives pédagogiques pour les écoles de l Hérault

Plus en détail

Préparer la classe outils méthodologiques

Préparer la classe outils méthodologiques Préparer la classe outils méthodologiques Formation du 19 novembre 2008 Dijon CRDP Enseigner. Concevoir. Anticiper. Planifier. Ce qui implique : Des choix philosophiques Des obligations institutionnelles

Plus en détail

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie GENERALITES : Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie Nous parlerons des enfants diagnostiqués dysphasiques ou présentant des troubles du langage. Il en est de même pour les enfants dyslexiques.on parle

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1

GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1 ACADEMIE DE MONTPELLIER Groupe académique d inspecteurs et formateurs en langues vivantes GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1 Etre capable de comprendre les points

Plus en détail

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Lycée français de Bilbao Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Le dispositif mis en place Le bilan Dispositif 9h30 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi GP CE1 - Lecture GP PS - Vocabulaire GP MS - Vocabulaire

Plus en détail

Activités extra-scolaires

Activités extra-scolaires Activités extra-scolaires en anglais Contactez-nous 01 45 27 37 56 est tout d abord une école maternelle et primaire qui accueille les enfants à partir de 2 ans ½ et les accompagne jusqu à la fin du primaire.

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

Dictée à l adulte. Animation du 19 décembre 2012

Dictée à l adulte. Animation du 19 décembre 2012 Dictée à l adulte Animation du 19 décembre 2012 Déroulement de l animation Recueil des représentations sur la dictée à l adulte Les Instructions officielles Constat Définition et objectifs Modalités, déclencheurs

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

ABC CI. Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management

ABC CI. Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management Tél : 02.31.93.53.00 N agrément 25 14 01086 14 Code APE : 8559 A S.A.RL au Capital de 15245 - Créée en

Plus en détail

Félicitations X pour ton sérieux et ton implication dans ton travail. Tes résultats sont excellents et ceci dans tous les domaines étudiés.

Félicitations X pour ton sérieux et ton implication dans ton travail. Tes résultats sont excellents et ceci dans tous les domaines étudiés. Trimestre 1 X a fait énormément de progrès tout au long du trimestre et je ne peux que la féliciter. Il/elle s investit beaucoup en classe en participant activement. Les résultats en français/maths ont

Plus en détail

6 ème A.E.P Palier 3 Situation2

6 ème A.E.P Palier 3 Situation2 6 ème A.E.P Palier 3 Situation2 Compétence2 : Palier 3 Au terme du troisième palier de la 6 e année, face à une situation de communication et à partir d'images, de textes et/ou de documents, l'élève produit,

Plus en détail

CM2 LES NOUVEAUX. Outils Français. Guide du maître. Claire Barthomeuf Professeur des écoles Catherine Lahoz Professeur des écoles

CM2 LES NOUVEAUX. Outils Français. Guide du maître. Claire Barthomeuf Professeur des écoles Catherine Lahoz Professeur des écoles LES NOUVEAUX Outils pour le Français CM2 Guide du maître Claire Barthomeuf Professeur des écoles Catherine Lahoz Professeur des écoles sommaire Proposition de programmation... 4 Grammaire La phrase et

Plus en détail

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Champs Compétences / Composantes Typologie des erreurs possibles Suggestions de remédiation Connaissance des nombres entiers

Plus en détail

Fiche connaissance ORTHOGRAPHE. Français 2 et 3

Fiche connaissance ORTHOGRAPHE. Français 2 et 3 Fiche connaissance Discipline Cycle ORTHOGRAPHE Français 2 et 3 Enseigner l orthographe 5 principes de base 1 Différencier connaissances et mise en oeuvre L enseignement de l orthographe doit viser à la

Plus en détail

Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture

Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture Plan 1 Constats et rappels 2 Objectifs 3 Rappels des textes officiels 4 Présentation de la typologie et

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

2012- Présentation de la Section Européenne Anglais. Mme HAMEL & M. ONGARETTI Collège Francine Fromond 2012-2013 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE

2012- Présentation de la Section Européenne Anglais. Mme HAMEL & M. ONGARETTI Collège Francine Fromond 2012-2013 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE 2012- MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE 2013 Présentation de la Section Européenne Anglais Mme HAMEL & M. ONGARETTI Collège Francine Fromond 2012-2013

Plus en détail

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES 1. TEXTE DE REFERENCE Bulletin officiel du 17 février 2005 définissant les deux formes de validation (l épreuve ponctuelle et

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés L élève le fait lui-même à la fin de la deuxième année. En orthographe: Connaitre l orthographe d environ 500 mots Identifier les différents signes: accents: aigu, grave, circonflexe, tréma, cédille, trait

Plus en détail

Analyse manuel CM2 COMPOSITION DE L ENSEMBLE PEDAGOGIQUE. ORGANISATION DU MANUEL Nombre de domaines : 4. Lecture. Grammaire. Conjugaison...

Analyse manuel CM2 COMPOSITION DE L ENSEMBLE PEDAGOGIQUE. ORGANISATION DU MANUEL Nombre de domaines : 4. Lecture. Grammaire. Conjugaison... Analyse manuel CM2 Titre : Outils pour le français Auteurs : professeurs des écoles une agrégée d université Editeur : Magnard Année : Avril 2008 Descriptif du manuel COMPOSITION DE L ENSEMBLE PEDAGOGIQUE

Plus en détail

Mise en œuvre pédagogique du nouveau programme d'enseignement des langues vivantes dans la voie professionnelle

Mise en œuvre pédagogique du nouveau programme d'enseignement des langues vivantes dans la voie professionnelle Formation continue des enseignants Publications Mise en œuvre pédagogique du nouveau programme d'enseignement des langues vivantes dans la voie professionnelle - Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Les besoins de formation en mathématiques des professeurs des écoles

Les besoins de formation en mathématiques des professeurs des écoles POSITION DE LA SMF SUR LES PROGRAMMES DU CYCLE TERMINAL DU LYCÉE 83 Ceci est la conséquence directe, déjà dénoncée par la SMF, de l horaire réduit à 4 heures en première et d une volonté d harmonisation

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation».

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation». COURS NATIONAUX INTEGRES dans la scolarité primaire Circonscription du Pays de Gex Éléments pour une contractualisation du partenariat entre - l Education nationale, - les sections nationales et les associations

Plus en détail

Service pédagogique A Paris le 23 09 2004 -- N 2920

Service pédagogique A Paris le 23 09 2004 -- N 2920 1 Service pédagogique A Paris le 23 09 2004 -- N 2920 La Directrice de l'agence pour l'enseignement français à l'étranger à Mesdames et Messieurs les Chefs des Postes diplomatiques et consulaires à l'attention

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION CYCLE 3

LIVRET D EVALUATION CYCLE 3 LIVRET D EVALUATION CYCLE 3 NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : INFORMATIONS OBJECTIFS GENERAUX DU CYCLE 3 L e cycle 3 est le cycles des approfondissements. Ce cycle présente une spécificité affirmée. Il

Plus en détail

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Quelques constats et remarques formulés à partir de l examen de trois rapports d activités (juin 2008, avril et juin 2009)

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

[La gestion de la classe multi-niveaux]

[La gestion de la classe multi-niveaux] Inspection de l'education Nationale Cindy Stoehr - Nadine Schmitt Conseillères pédagogiques Des principes pour 1 [La gestion de la classe multi-niveaux] Optimiser les regroupements de niveaux Structurer

Plus en détail

communiqué de presse Xavier Darcos lance des cours d été gratuits en ligne Vendredi 19 juin 2009

communiqué de presse Xavier Darcos lance des cours d été gratuits en ligne Vendredi 19 juin 2009 communiqué de presse Xavier Darcos lance des cours d été gratuits en ligne Vendredi 19 juin 2009 Xavier Darcos a lancé aujourd hui un service de cours d été accessibles gratuitement en ligne. Ce nouveau

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

8/LES DIFFERENTES FORMES D EVALUATION

8/LES DIFFERENTES FORMES D EVALUATION 1 er DEGRE 8/LES DIFFERENTES FORMES D EVALUATION B/ACTIVITES DECOUVERTE Mettre en commun les connaissances des participants. Interroger oralement : connaissez-vous le sens du mot évaluation? Savez-vous

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet DOSSIER INSCRIPTION DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité CP Centre de Loisirs de Maubourguet SOMMAIRE. Page 2 : actions proposées pour les CP. Page 3 : engagement parental et engagement de l enfant.

Plus en détail

Mise en œuvre du livret personnel de compétences

Mise en œuvre du livret personnel de compétences Mise en œuvre du livret personnel de compétences Sommaire 1. Pourquoi un livret personnel de compétences? 2. Qu est-ce que le livret personnel de compétences? 3. Comment valider une compétence? 4. Livret

Plus en détail

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE Table des matières Introduction! L écriture à travers le curriculum! Motiver les élèves à écrire! Le processus d écriture! L enseignement de l écriture! Comment utiliser cet ouvrage! Déterminer les objectifs

Plus en détail

Rôle de l ENT dans l apprentissage des langues vivantes dans l enseignement secondaire.

Rôle de l ENT dans l apprentissage des langues vivantes dans l enseignement secondaire. Rôle de l ENT dans l apprentissage des langues vivantes dans l enseignement secondaire. Le fait que tous les enseignants de l Académie de Clermont-Ferrand disposent d un environnement numérique de travail

Plus en détail

Anglais CAHIER- PROGRAMME

Anglais CAHIER- PROGRAMME Anglais CAHIER- PROGRAMME Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. NOTE : Tous les renseignements contenus dans ce document

Plus en détail

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques Présentation générale des outils 1. Généralités 1.1. Cadre institutionnel Le décret du 24 juillet 1997 sur les missions

Plus en détail

Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques

Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques Académie Créteil Date Mai 2013 Niveau : cinquième Durée : 1,5 heure Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques Partie du programme: B Les circuits électriques

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant Graphisme Ecriture - Bibliographie et sources Sommaire - Programmes 2008 et document d accompagnement - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant - Le graphisme : stades chez le jeune enfant,

Plus en détail

... Au service de l instruction publique... ... Avec une approche nouvelle.

... Au service de l instruction publique... ... Avec une approche nouvelle. Le GRIP... Le Groupe de Réflexion Interdisciplinaire sur les Programmes est une association loi 1901 subventionnée par le Ministère de l Éducation. www.instruire.fr... Au service de l instruction publique...

Plus en détail

E-Forum sur l Approche par les Compétences

E-Forum sur l Approche par les Compétences E-Forum sur l Approche par les Compétences Exposé liminaire Deux conceptions de l approche par compétences BIEF / 05.09.19 1 Quand on parle d approche par les compétences dans les curriculums, on pense

Plus en détail

OUTIL POUR L APPLICATION DU LIVRET PERSONNEL DE L ÉLÈVE TABLEAU DES COMPÉTENCES À VALIDER (fin de CE1 et fin de CM2)

OUTIL POUR L APPLICATION DU LIVRET PERSONNEL DE L ÉLÈVE TABLEAU DES COMPÉTENCES À VALIDER (fin de CE1 et fin de CM2) OUTIL POUR L APPLICATION DU LIVRET PERSONNEL DE L ÉLÈVE TABLEAU DES COMPÉTENCES À VALIDER (fin de CE1 et fin de CM2) 1. Bulletin officiel n 27 du 8 juillet 2010 Extrait de la note aux parents du livret

Plus en détail

Une année. de Dictée$ CE2. Sélection par Albert Brugnon. Préparations de dictées par Béatrice Audo. Illustrations de David Vogel

Une année. de Dictée$ CE2. Sélection par Albert Brugnon. Préparations de dictées par Béatrice Audo. Illustrations de David Vogel Une année de Dictée$ CE Sélection par Albert Brugnon Préparations de dictées par Béatrice Audo Illustrations de David Vogel Une progression de dictées et leurs préparations qui couvrent l'ensemble d'une

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Le nouveau a été mis en place en septembre 2012 pour remplacer les BTS : AGTL (Animation et gestion du tourisme local) et VPT

Plus en détail

Langues CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Langues CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la langue et de la

Plus en détail

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices PREMIÈRE PÉRIODE Support : Conte La planète des Alphas Étude du code - a, o, i, u, y, é, e, f, - Combinatoire - m, s, r, l, j, ch, v - Écrire des syllabes. - Écrire des mots. - Écrire une phrase dictée.

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

EVALUATIONS NATIONALES. Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école.

EVALUATIONS NATIONALES. Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école. EVALUATIONS NATIONALES Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école. Quelques soient les défauts (perfectibles) des outils proposés, les évaluations nationales viennent renforcer

Plus en détail

Livret de connaissances et de compétences CP - CE1

Livret de connaissances et de compétences CP - CE1 Proposition de livret de compétences - Nom Prénom Date de naissance Ecole Livret de connaissances et de compétences - FRANCAIS Langage oral Prononcer les sons et les mots avec exactitude Respecter l'organisation

Plus en détail

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt»

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» année scolaire 2011 2012 Animation Pédagogique du 11 janvier 2012 partie 2 Les axes de travail Réflexion autour des diverses organisations possibles

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

La distance d arrêt.

La distance d arrêt. La distance d arrêt. Niveau Références B.O. Partie 3 ème C - De la gravitation à l énergie mécanique. C2 - Énergie cinétique et sécurité routière. Sous-partie Pourquoi la vitesse est-elle dangereuse? Pré

Plus en détail

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 MAÎTRISER LES LANGAGES INTRODUCTION Maîtriser c est dominer. A l école maternelle, il est encore prématuré de parler de maîtrise. C est la raison pour laquelle

Plus en détail

Sites web éducatifs et ressources en français

Sites web éducatifs et ressources en français Sites web éducatifs et ressources en français Exercices en ligne pour le primaire Écriture Exercices sur les majuscules : http://grammaire.reverso.net/test.asp?q=test_majuscules Exercice de vocabulaire

Plus en détail

Éducatives Familiales

Éducatives Familiales Éducatives Familiales FICHE 6 : UN EXEMPLE, LE JEU DU MEMORY Type de jeu / description Jeu de mémoire (discrimination visuelle) 2 à 4 joueurs Choisir une thématique (Memory de la forêt, des animaux, de

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

L ALBUM ECHO BOISSEAU, PHILIPPE, INTRODUCTION À LA PÉDAGOGIE DU LANGAGE MATERNELLE VERSION ABRÉGÉE CNDP HAUTE-NORMANDIE

L ALBUM ECHO BOISSEAU, PHILIPPE, INTRODUCTION À LA PÉDAGOGIE DU LANGAGE MATERNELLE VERSION ABRÉGÉE CNDP HAUTE-NORMANDIE L ALBUM ECHO 1. Philippe Boisseau : Philippe Boisseau, instituteur puis inspecteur de l Education Nationale, s est intéressé aux pratiques langagières des jeunes enfants. Il a élaboré une programmation

Plus en détail

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010 L Y C E E Rue du général Decaen 95120 ERMONT Téléphone : 0130727422 Télécopie : 0130725348 Année 2009-2010 SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE PILIER 1 : MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE PILIER 2 : PRATIQUE

Plus en détail

Livret d évaluation Cycle III

Livret d évaluation Cycle III Ecole Primaire Publique de Boz Attention, la page de garde de ce livret utilise la police Lucida Handwriting! Livret d évaluation Cycle III Elève Nom, Prénom : Date de naissance : / / Classe Année scolaire

Plus en détail

Euro-maths CE1 et les recommandations du Conseil national des programmes pour la mise en oeuvre des programmes de l école élémentaire

Euro-maths CE1 et les recommandations du Conseil national des programmes pour la mise en oeuvre des programmes de l école élémentaire Euro-maths CE1 et les recommandations du Conseil national des programmes pour la mise en oeuvre des programmes de l école élémentaire note du 15 mai 2014 et B.O. n 25 circulaire 2014-081 du 18 juin 2014.

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants.

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants. Stage Bourses Individuelles Comenius «Situer les enseignements dans l espace européen» Rapport de stage FOURNET Raymond Ecole élémentaire Andilly Classe cycle 3 Stage de langues du 25/05/2009 au 12/06/2009

Plus en détail

Pré requis à retenir I Le plan de rénovation de l enseignement des langues vivantes :

Pré requis à retenir I Le plan de rénovation de l enseignement des langues vivantes : Pré requis à retenir I Le plan de rénovation de l enseignement des langues vivantes : Ce plan énumère cinq priorités (BO du 8 juin 2006, circulaire AEFE du 11 septembre 2012) Priorité donnée à l apprentissage

Plus en détail

ETUDICA Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes

ETUDICA Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes QUI SOMMES NOUS? Bénéficiant d une double expérience d enseignement, l équipe pédagogique d ETUDICA, composée d une responsable pédagogique, et de professeurs qualifiés,

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

Scénario TUIC. Titre du scénario

Scénario TUIC. Titre du scénario Titre du scénario Approche du nombre et des quantités C1-C2 Objectifs pédagogiques : Compétence attendue à la fin de l'école maternelle : - associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée

Plus en détail

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations.

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations. Voici, en résumé, quelques notions qui t aideront à mieux comprendre la conjugaison des verbes. Au cours de l année, nous étudierons de façon plus systématique chacun des temps de verbes. Le verbe est

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2)

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) ECOLE : Saint Thégonnec Niveau de classe : CE1 ENSEIGNANTE : Hélène Griffon A- Choix de l item travaillé (programmes 2008) Lire silencieusement un texte

Plus en détail

Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois

Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois «Réaliser un dépliant touristique des Enfers» Angélique Voisin (Lettres Modernes) Jean-Pierre Carrel (Histoire) I Caractéristiques de l'activité Disciplines

Plus en détail

Numération Les nombres inférieurs à 59

Numération Les nombres inférieurs à 59 Numération Les nombres inférieurs à 59 Programmes de 2008 Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à 1 000. Repérer et placer ces nombres sur une droite graduée, les

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Cergy-Pontoise Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail