CONDITIONS METEOROLOGIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONDITIONS METEOROLOGIQUES"

Transcription

1 10 BULLETIN MENSUEL DU MOIS D OCTOBRE 2014 SITUATION DU CRIQUET PELERIN AU MALI Résumé les conditions écologiques ont été favorables au dévéloppement et à la réproduction du Criquet pèlerin; la situation acridienne est restée calme, toutefois quelques ailés solitaires, isolés ont été observés; la situation sécuritaire demeure préoccupante dans les régions nord du pays. I. CONDITIONS METEOROLOGIQUES La situation météorologique a été caractérisée au cours du moispar un ciel sera partiellement nuageux sur l ensemble du pays. Il a été par la suite très ensoleille entre le 11 et 30 octobre. Des vents d intensité modérée, parfois instables de direction Nord-est ont soufflé dans les régions de Tombouctou, Gao et Kidal où ils ont été par moment renforcés. Sur le reste du pays ils ont été de direction Sud-ouest, faibles à modérés. La vitesse du vent a varié entre 5 à 16km/heure. La visibilité a été légèrement affectée par la poussière dans le nord de la région de Tombouctou, Gao et Tombouctou. La descente progressive du FIT plus au sud a attiré des courants d air chaud sur le nord et le centre du pays. Toutefois au cours de la première décade, quelques activités pluvio orageuses parfois accompagnés de pluies faibles se sont manifestées dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso et dans l extrême nord de Tombouctou, Kidal et Gao-est. Les deux autres décades ont connu un arrêt des pluies sur l étendu du territoire excepté le District de Bamako et la région de Koulikoro faiblement arrosés. Le cumul mensuel national a été cependant normal à excédentaire excepté l ouest du Faguibine, la vallée du serpent (Nara) et le Farimaké (Nampala-Léré). L humidité relative sur l ensemble du pays a avoisiné les 56 à 75% Page 1

2 Les températures maximales ont connu une légère hausse et ont varié entre 32 et 41 C tandis que les minimales ont oscillé entre 20 C et 29 C. Les régions de Tombouctou et Kidal ont été plus chaudes. Situation pluviométrique au cours des deux premières décades du mois d octobre Fig.1: Cumul des précipitations estimées au cours de la première décade du mois de d octobre 2014 (Source : IRI Columbia University USA). Page 2

3 Situation pluviométrique deuxième décade d octobre 2014 Fig.2 : Cumul des précipitations estimées au cours de la 2 ème décade du mois de septembre 2014 (Source : IRI Columbia University USA). II. CONDITIONS ECOLOGIQUES Malgré l arrêt (presque) des pluies au cours de la deuxième et de la troisième décade, l état végétatif des plantes annuelles ont présenté un bon aspect dans les principales zones écologiques de reproduction du Criquet pèlerin. Certains biotopes favorables au développement et à la reproduction du Criquet pèlerin ont continué d exister grâce aux dernières pluies recueillies, notamment en fin septembre et au cours de la première décade du mois d octobre. Les plantes annuelles étaient majoritairement au stade de la floraison/fructification avec un début de dessèchement. Dans les zones de remontée capillaire du Timétrine, du sud du Tamesna et de la Vallée de l Azaouagh (Menaka), certaines espèces étaient en pousse. Quant auxplantes pérenneselles ont présenté un aspect de reverdissement très satisfaisant. Les conditions édaphiques de ponte des femellesont été Page 3

4 bonnesdans les zones dépressionnaires. Cette physionomie des plantes a été identique dans le Gourma et dans la zone des lacs (Tombouctou). III. SITUATION ACRIDIENNE La situation acridienne est demeurée calme toutefois des ailés solitaires mature, isolés à dispersés en mélange avec des larves de tous les stades auraient été aperçus par des brigadiers dans l oued Tahalt (secteur du Markouba) et dans l oued In-Chekar dans la vallée du Tilemsi, dissimulés dans une végétation de Schouvia sp en pleine croissance. Quelques ailés solitaires, dispersés auraient été également observés sur le versant ouest de l Adrar des Iforas. Page 4

5 IV. DISPOSITIF D INTERVENTION Aucune opération de prospection n a été menée au cours du mois.pour des raisons sécuritaires, aucune mission de vérification n a pu être déployée dans l habitat traditionnel du Criquet pèlerin. V. PERSPECTIVES Avec l amélioration des conditions éco climatiques, les biotopes de reproduction du Criquet pèlerin vont rester favorables à l augmentation des effectifs du Criquet pèlerin. Les individus autochtones solitaires matures pourraient effectuer defaibles reproductions localisées à petite échelle. Cependant, aucune augmentation significative des effectifs n est attendue. Les individus solitairespourraient alors éventuellement se déplacer vers les plages de végétation vertes au cours des périodes à venir. VI. SITUATION DES PESTICIDES Le stock national de pesticides est de litres de Chlorpyrifos 240g/l. VII. AUTRES INFORMATIONS Du 26 au 28/10/2014, le Directeur du Centre National de Lutte contre le Criquet pèlerin et le Directeur de l Office de Protection des Végétaux ont participé aux travaux de la réunion extraordinaire de l Autorité du Liptako Gourma sur les pullulations des oiseaux granivores, à Ouagadougou, Burkina Faso. Sur demande du Burkina Faso, le 26/10/2014, une équipe conjointe du Centre National Lutte contre le Criquet Pèlerin (CNLCP) et de l Office de Protection des Végétaux (OPV)a été dépêchée pour appuyer les équipes burkinabéà faire face à une invasion d oiseaux granivores dans la région du Sahel de ce pays. Ladite équipe a été entièrement prise en charge par l Etat Malien dans le cadre de l assistance mutuelle entre le deux pays. Page 5

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement N 5, Mai 2015 FAITS SAILLANTS : Les zones favorables à une vigilance

Plus en détail

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole.

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. Par Papa Boubacar Soumaré 12 et Massimo Martini 13 Résumé

Plus en détail

Projet LDAS-Maroc composante Aide à la lutte préventive du criquet pèlerin

Projet LDAS-Maroc composante Aide à la lutte préventive du criquet pèlerin Projet LDAS-Maroc composante Aide à la lutte préventive du criquet pèlerin SEMINAIRE DE CLÔTURE Rabat 11 mai 2015 Mohammed Faouzi SMIEJ smiej@crts.gov.ma Abderrahman Atillah atillah@crts.gov.ma Présentation

Plus en détail

Bulletin Mensuel du Centre de Prévision et d Applications Climatiques de l IGAD avril 2014 1. ACTUALITES

Bulletin Mensuel du Centre de Prévision et d Applications Climatiques de l IGAD avril 2014 1. ACTUALITES Bulletin Mensuel du Centre de Prévision et d Applications Climatiques de l IGAD avril 2014 1. ACTUALITES Des conditions presque normales à humides ont été enregistrées dans une grande partie du secteur

Plus en détail

Bulletin Climatique Décadaire FAITS SAILLANTS

Bulletin Climatique Décadaire FAITS SAILLANTS African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement Bulletin Climatique Décadaire N 34 Valable du 1 er au 10 Décembre

Plus en détail

Inventaire et suivi des reptiles

Inventaire et suivi des reptiles Inventaire et suivi des reptiles Ils sont réalisés par Simon Birckel de l Office national des forêts. Point bibliographique Documents de référence Les documents de référence sont : le dossier d enquête

Plus en détail

Africa RiskView. Bulletin Mensuel. Points forts : Introduction. Pluviométrie

Africa RiskView. Bulletin Mensuel. Points forts : Introduction. Pluviométrie Points forts : Pluviométrie : Précipitations médiocres en Afrique de l Ouest Précipitations supérieures à la normale dans certaines régions d Afrique de l Est, notamment à l est du Tchad, au Soudan, au

Plus en détail

1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années.

1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années. 1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années. La figure ci-dessous présente la moyenne sur la France des températures minimales et maximales de l'été (période du 1 er juin

Plus en détail

APPROVISIONNEMENT ET DISTRIBUTION DES PRODUITS PETROLIERS AU MALI NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD

APPROVISIONNEMENT ET DISTRIBUTION DES PRODUITS PETROLIERS AU MALI NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD Ministère de l Economie et des Finances ******** Office National des Produits Pétroliers ******** APPROVISIONNEMENT ET DISTRIBUTION DES PRODUITS PETROLIERS AU MALI NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD 13 eme

Plus en détail

BULLETIN SUR LE CRIQUET PELERIN

BULLETIN SUR LE CRIQUET PELERIN FAO Centre d Intervention Antiacridien d Urgence No. 239 (8 sept 1998) Situation générale en août 1998 Prévisions jusqu à mi-octobre 1998 La situation en ce qui concerne le Criquet pèlerin reste calme.

Plus en détail

Inauguration du pont de Bamako

Inauguration du pont de Bamako Histoire Le Mali actuel est né le 22 septembre 1960. Ce nom est un rappel et un hommage à la mémoire de l un des grands empires qu a connus l Afrique de l Ouest : l Empire du Mali. La République du Mali

Plus en détail

1 of 5 16.04.2009 11:03

1 of 5 16.04.2009 11:03 1 of 5 16.04.2009 11:03 Actualités météorologiques 14 avril 2009 / Daniel Gerstgrasser, Bernd Konantz (traduction et adaptation par Olivier Duding) Pâques 2009 très doux Du Jeudi-Saint (9 avril 2009) au

Plus en détail

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30 Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30 PARTENAIRES PRESENTS Oxfam, IRC, ACF-E, UNICEF, ACTED, AEN, CICR, ASDAP,

Plus en détail

année 2015 Bulletin climatologique année 2015 MétéoSuisse Un début d année extrêmement doux Hivernal à partir de la mi-janvier 13 janvier 2016

année 2015 Bulletin climatologique année 2015 MétéoSuisse Un début d année extrêmement doux Hivernal à partir de la mi-janvier 13 janvier 2016 année 2015 MétéoSuisse Bulletin climatologique année 2015 13 janvier 2016 Record de 2014 déjà battu : la température de l année 2015 a connu un écart à la norme 1981-2010 de 1.29 degré, ce qui constitue

Plus en détail

MINISTERE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITE URBAINE ET DE LA SECURITE ROUTIERE N 18

MINISTERE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITE URBAINE ET DE LA SECURITE ROUTIERE N 18 MINISTERE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITE URBAINE ET DE LA SECURITE ROUTIERE -=-=-=--=-=-=- SECRETARIAT GENERAL -=-=-=- AGENCE NATIONALE DE LA METEOROLOGIE -=-=-=- 01 B.P. 576 OUAGADOUGOU 01 TEL:25-35-60-32

Plus en détail

Bulletin mensuel de l hydrologie en Camargue. Juin 2003

Bulletin mensuel de l hydrologie en Camargue. Juin 2003 Direction départementale de l agriculture et de la forêt des Bouches-du-Rhône Bulletin mensuel de l hydrologie en Camargue Coordination et diffusion : Direction Départementales de l Agriculture et de la

Plus en détail

Atelier de la CPCCAF 2008-19 Juin

Atelier de la CPCCAF 2008-19 Juin Renforcer la dynamique économique du territoire du Mali Atelier de la CPCCAF 2008-19 Juin Objectifs Présenter un dispositif expérimental Valoriser le travail en réseau Envisager les perspectives de transposition

Plus en détail

Bulletin de veille environnementale:

Bulletin de veille environnementale: Centre Régional AGRHYMET Bulletin de veille environnementale: N Spécial. Septembre 2014 Bilan à mi-parcours à la date du 30 septembre 2014 Synthèse La carte des zones favorables et défavorables résulte

Plus en détail

MALI RAPPORT MENSUEL SUR LA SECURITE ALIMENTAIRE

MALI RAPPORT MENSUEL SUR LA SECURITE ALIMENTAIRE FAMINE EARLY WARNING SYSTEM NETWORK RESEAU DE SYSTEME D ALERTE PRECOCE CONTRE LA FAMINE MALI BAMAKO S/C USAID BP 34 MALI RESUME MALI RAPPORT MENSUEL SUR LA SECURITE ALIMENTAIRE 24 Septembre 2004 La situation

Plus en détail

Jean-Baptiste Ouedraogo

Jean-Baptiste Ouedraogo Jean-Baptiste Ouedraogo 1 La vulnérabilité sociale peut être caractérisée par une situation de précarité liée à l exclusion sociale ou à l absence de droits civiques (aspects sociaux et politiques). Elle

Plus en détail

Mieux connaître la renouée du Japon

Mieux connaître la renouée du Japon Mieux connaître la renouée du Japon Sous le terme «renouée du Japon» se cache en fait deux espèces à l aspect et aux caractéristiques écologiques très similaires : la Renouée du Japon (Fallopia japonica)

Plus en détail

CHANGEMENT CLIMATIQUE PARIS LE CHANGEMENT CLIMATIQUE À PARIS ÉVOLUTION DU CLIMAT À PARIS DEPUIS 1900, QUEL CLIMAT FUTUR?

CHANGEMENT CLIMATIQUE PARIS LE CHANGEMENT CLIMATIQUE À PARIS ÉVOLUTION DU CLIMAT À PARIS DEPUIS 1900, QUEL CLIMAT FUTUR? 1800 CHANGEMENT CLIMATIQUE PARIS LE CHANGEMENT CLIMATIQUE À PARIS ÉVOLUTION DU CLIMAT À PARIS DEPUIS, QUEL CLIMAT FUTUR? PARIS-MONTSOURIS, LA MÉMOIRE DU CLIMAT PARISIEN Depuis 1872, différents paramètres

Plus en détail

Bulletin Climatique. Août de la Nouvelle-Calédonie. Ce mois-ci :

Bulletin Climatique. Août de la Nouvelle-Calédonie. Ce mois-ci : Bulletin Climatique de la Nouvelle-Calédonie Ce mois-ci : Un mois sec et contrasté (page 2) La fraîcheur au rendezvous (page 3) Un vent de saison (page 4) Un soleil généreux (page 5) Légendes et définitions

Plus en détail

L eau souterraine. point au 18 mai 2006. Jacques VARET Direction de la Prospective

L eau souterraine. point au 18 mai 2006. Jacques VARET Direction de la Prospective L eau souterraine point au 18 mai 2006 Jacques VARET Direction de la Prospective Les ressources en eau et la demande de l humanité > Planète terre : 97% d eau salée 3 % d eau douce dont : 77,2 % : glaciers

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 1. Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3 M (+ 64%)

COMMUNIQUE DE PRESSE 1. Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3 M (+ 64%) COMMUNIQUE DE PRESSE 1 RESULTATS 2014 : Le 20 février 2015, 16 h 30 INFORMATION REGLEMENTEE Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3

Plus en détail

Résurgence localisée du Criquet pèlerin

Résurgence localisée du Criquet pèlerin Résurgence localisée du Criquet pèlerin sud-ouest de la Libye et le sud-est de l Algérie janvier-avril 2012 Desert Locust Information Service, Rome www.fao.org/ag/locusts mise à jour 11 avril 2012 Résurgence

Plus en détail

Bulletin Climatique Mensuel

Bulletin Climatique Mensuel Bulletin Climatique Mensuel de la Nouvelle-Calédonie Ce mois-ci : Des précipitations éparses -page 2Des nuits chaudes pendant la première quinzaine -page 3Un alizé en retrait -page 4Un ensoleillement proche

Plus en détail

De petits nombres d'adultes peuvent persister dans le centre de l'algérie et peuvent être présents dans l'oued Draa et les zones voisines au Maroc.

De petits nombres d'adultes peuvent persister dans le centre de l'algérie et peuvent être présents dans l'oued Draa et les zones voisines au Maroc. 1 BULLETIN FAO SUR LE CRIQUET PÈLERIN No. 160 SITUATION GÉNÉRALE EN DÉCEMBRE 1991 PRÉVISIONS JUSQU'À LA MI-FÉVRIER 1992 Une reproduction à petite échelle est en cours sur les côtes sud de la Mer Rouge

Plus en détail

IYAAKWAAMUWAAWIN! Wemindji 2009

IYAAKWAAMUWAAWIN! Wemindji 2009 IYAAKWAAMUWAAWIN! Wemindji 2009 PLAN SPÉCIAL D ORGANISATION POUR LA PROTECTION CONTRE LES INCENDIES DE FORÊT DANS LA PORTION DU TERRITOIRE DE LA BAIE-JAMES SITUÉE DANS LA SECTION D INTENSITÉ DE PROTECTION

Plus en détail

TRANSITION ENERGETIQUE & HABITAT CONSTRUIRE UNE ILE DURABLE ASSURANT L EPANOUISSEMENT D UN MILLION D HABITANTS DANS 10 ANS

TRANSITION ENERGETIQUE & HABITAT CONSTRUIRE UNE ILE DURABLE ASSURANT L EPANOUISSEMENT D UN MILLION D HABITANTS DANS 10 ANS & HABITAT CONSTRUIRE UNE ILE DURABLE ASSURANT L EPANOUISSEMENT D UN MILLION D HABITANTS DANS 10 ANS Tels est résumé un des principaux enjeux de la Réunion. Il se confond totalement avec ceux de la filière

Plus en détail

Point sur la situation alimentaire au Sahel Information sur le prix des céréales : Burkina Faso - Mali - Niger

Point sur la situation alimentaire au Sahel Information sur le prix des céréales : Burkina Faso - Mali - Niger AFRIQUE VERTE AcSSA - APROSSA - AMASSA 12-2 rue Voltaire - 931 Montreuil - France Tel : 1.42.87.6.67 - Fax : 1.48.58.88.13 http://www.afriqueverte.org Les Sahéliens peuvent nourrir le Sahel Point sur la

Plus en détail

ILWAC UNE THEMATIQUE CRUCIALE ET UN PROJET INNOVENT

ILWAC UNE THEMATIQUE CRUCIALE ET UN PROJET INNOVENT ILWAC GESTION INTEGREE DE LA TERRE ET DE L EAU POUR L ADAPTATION A LA VARIABILITE ET AU CHANGEMENT CLIMATIQUE RAPPORT DE SYNTHESE UNE THEMATIQUE CRUCIALE ET UN PROJET INNOVENT A l'instar des autres pays

Plus en détail

Bulletin d information Période : Octobre 2008

Bulletin d information Période : Octobre 2008 ROYAUME DU MAROC Centre Royal de Télédétection Spatiale Direction de la Production Végétale Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte contre la Désertification Direction de la Météorologie Nationale

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation à l intégration

Plus en détail

La ferme expérimentale de l ADRAO

La ferme expérimentale de l ADRAO La ferme expérimentale de l ADRAO ADRAO/WARDA 01 B.P. 2551 Bouaké 01 Côte d Ivoire Téléphone : (225) 31 63 45 14 Télécopie : (225) 31 63 47 14 Page web: http://www.warda.cgiar.org/ Création et localisation

Plus en détail

Baromètre emploi-formation régional 2015

Baromètre emploi-formation régional 2015 Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Baromètre emploi-formation régional 2015 Professionnels de l intervention éducative octobre 2015 Activité : quelles sont les perspectives d évolution

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL D APPUI ACCES AUX MARCHES

NOTE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL D APPUI ACCES AUX MARCHES COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Secrétariat Exécutif NOTE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL D APPUI

Plus en détail

PLANIFICATION ET ADAPTATION DES RESSOURCES EN EAU

PLANIFICATION ET ADAPTATION DES RESSOURCES EN EAU PLANIFICATION ET ADAPTATION DES RESSOURCES EN EAU M. KOUASSI Jules Venance Assistant au PCCI (Côte d Ivoire) kouassjv2003@yahoo.fr ATELIER REGIONAL SUR L ADAPTATION ACCRA 21 au 23 septembre 2006 INTRODUCTION

Plus en détail

Maïs doux : bilan sanitaire 2010

Maïs doux : bilan sanitaire 2010 N février S O M M A I R E Maïs doux bilan sanitaire Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Légumes de plein

Plus en détail

Annexe A1. Pluviométrie. Observatoire Régional de l Environnement Poitou-Charentes Bilan Etiage Annexe Pluviométrie.

Annexe A1. Pluviométrie. Observatoire Régional de l Environnement Poitou-Charentes Bilan Etiage Annexe Pluviométrie. Annexe A1 Pluviométrie Observatoire Régional de l Environnement Poitou-Charentes. 8. Bilan Etiage 8. Annexe Pluviométrie. Région Poitou Charentes. Pluviométrie du mois d avril 8 Le mois d avril 8 a été

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA)

PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:- LA COMMISSION -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:- PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA) 2007 1. CONTEXTE ET

Plus en détail

3.5.1 Eboulis froids (et autres formations poreuses) de basse altitude

3.5.1 Eboulis froids (et autres formations poreuses) de basse altitude Fiche 3.5.1 Page 1 sur 5 3.5.1 Eboulis froids (et autres formations poreuses) de basse altitude Plusieurs centaines de mètres en dessous de la limite inférieure du pergélisol discontinu (correspondant

Plus en détail

RAPPORT SUR LA SITUATION DE L ENREGISTREMENT DES FAITS D ETATCIVIL ET DE L ETABLISSEMENT DES STATISTIQUES REPUBLIQUE DU MALI

RAPPORT SUR LA SITUATION DE L ENREGISTREMENT DES FAITS D ETATCIVIL ET DE L ETABLISSEMENT DES STATISTIQUES REPUBLIQUE DU MALI MINISTERE DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE, REPUBLIQUE DU MALI DE LA DECENTRALISATION ET DE L AMENAGEMENT UN PEUPLE UN BUT UNE FOI DU TERRITOIRE ***************** *************** SECRETARIAT GENERAL *****************

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE RENFORCEMENT DES CAPACITES D ANALYSE FINANCIERE DEPARTEMENT FINANCE

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE RENFORCEMENT DES CAPACITES D ANALYSE FINANCIERE DEPARTEMENT FINANCE SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE RENFORCEMENT DES CAPACITES D ANALYSE FINANCIERE DEPARTEMENT FINANCE RMCR MALI MARS 2015 Avec l appui financier de

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION NOTE DE PRESENTATION Ce bulletin vise à permettre de suivre régulièrement l évolution générale des conditions agrométéorologiques prévalant dans les différentes régions du pays décade après décade, au

Plus en détail

Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges

Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges Septembre 2012 Importations nettes de céréales au Mali malgré les excédents annoncés

Plus en détail

Bulletin du FMI. La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire

Bulletin du FMI. La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire Bulletin du FMI AFRIQUE DE L OUEST La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire Bulletin du FMI en ligne 17 mars 2011 Marché à Monrovia (Libéria) : la crise qui persiste en

Plus en détail

CHAPITRE 2 : DIAGNOSTIC CLIMATIQUE

CHAPITRE 2 : DIAGNOSTIC CLIMATIQUE CHAPITRE 2 : DIAGNOSTIC CLIMATIQUE CAA - Elaboration du PLU Durable - Diagnostic 213 I. INTRODUCTION Le réseau de l Association Climatologique de la Moyenne Garonne et du Sud-Ouest (ACMG) fonctionne depuis

Plus en détail

Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche. Dr Mbaye DIOP ISRA

Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche. Dr Mbaye DIOP ISRA Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche Dr Mbaye DIOP ISRA 1 Comprendre le changement climatique Définition des changement climatiques (CC) La variabilité naturelle

Plus en détail

SEMINAIRE ITINERANT POUR LES PAYSANS SUR LE TEMPS, LE CLIMAT ET L AGRICULTURE

SEMINAIRE ITINERANT POUR LES PAYSANS SUR LE TEMPS, LE CLIMAT ET L AGRICULTURE MINISTERE DE L EQUIPEMENT REPUBLIQUE DU MALI ET DES TRANSPORTS UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI -------------- --------------- DIRECTION NATIONALE DE LA METEOROLOGIE SEMINAIRE ITINERANT POUR LES PAYSANS SUR

Plus en détail

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte BURKINA FASO Chiffres clés Taux de change : 1$ US Principales villes Population Taux de croissance de la population (2006-2010) Population urbaine (%du total 2010) PNB par habitant Croissance du PIB (réal

Plus en détail

Un mois de mars plutôt sec

Un mois de mars plutôt sec Un mois de mars plutôt sec Synthèse et évolution au cours du mois Sous l influence de l anticyclone de la mer de Tasman et de l anticyclone de Kermadec pendant une bonne partie du mois, mars a été plutôt

Plus en détail

La qualité de l air en relation avec les conditions atmosphériques. II ) Que faire face à la pollution liée aux conditions atmosphériques?

La qualité de l air en relation avec les conditions atmosphériques. II ) Que faire face à la pollution liée aux conditions atmosphériques? La qualité de l air en relation avec les conditions atmosphériques. Sommaire : I ) Influence de la climatologie : *VENT *TEMPERATURE *ENSOLEILLEMENT *PRESSION ATMOSPHERIQUE *HUMIDITE *PRECIPITATIONS II

Plus en détail

4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement

4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement 4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement La mise en place des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement dans les communes contribue à

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE PERFECTIONNEMENT DES PROCEDURES DE GESTION DES RH ET ELABORATION DES OUTILS NECESSAIRES RMCR MALI FEVRIER 2016 Avec

Plus en détail

SOUS-SECTEURS ÉLEVAGE & PÊCHE

SOUS-SECTEURS ÉLEVAGE & PÊCHE SOUS-SECTEURS ÉLEVAGE & PÊCHE PRÉSENTATION Le Ministère de l Élevage et de la Pêche, crée en 2004, exprime la volonté politique des plus hautes autorités du Mali de donner une plus grande importance à

Plus en détail

Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel

Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel 25 ème Journée du CILSS Burkina Faso Cap Vert Gambie Guinée Bissau Mali Mauritanie Niger Sénégal Tchad Reflets 12 Septembre 2010

Plus en détail

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité 1 Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité RTE est le responsable du réseau de transport d électricité français. Opérateur de service public, il a pour mission l exploitation, la maintenance

Plus en détail

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI Sidiki TRAORE Professeur Directeur Général de l Institut National de Formation des Travailleurs Sociaux INFTS Bamako,Mali INTRODUCTION Deux

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

1. Aperçu climatologique pour les années culturales

1. Aperçu climatologique pour les années culturales 1. Aperçu climatologique pour les années culturales 26-27 (récolte 27) et 27-28 (en cours) V. Planchon et R. Oger 1 Bilan de la saison...2 1. Les températures... 2 2. L insolation... 6 3. Les précipitations...

Plus en détail

Matrice de Suivi des Déplacements (DTM)

Matrice de Suivi des Déplacements (DTM) Direction Nationale du Développement Social - DNDS Matrice Suivi s Déplacements () Rapport situation (Sitrep) N 09 du 17 Septembre 2015 Dans le cadre son programme matrice suivi s déplacements et en appui

Plus en détail

Daniel DRAGUET. Depuis lors, les Agences Locales pour l Emploi n ont plus connu de changements importants.

Daniel DRAGUET. Depuis lors, les Agences Locales pour l Emploi n ont plus connu de changements importants. Le 23 mai 2008. Evolution du nombre de chômeurs occupés dans le cadre des Agences Locales pour l Emploi - ALE (Source : Rapport annuel de l Office National de l Emploi ONEM- 2007) Daniel DRAGUET Introduction

Plus en détail

L événement 2015/16 et l explication du phénomène

L événement 2015/16 et l explication du phénomène Eidgenössisches Departement des Innern EDI Bundesamt für Meteorologie und Klimatologie MeteoSchweiz Abteilung Klima El Niño L événement 2015/16 et l explication du phénomène Août 2015 El Niño le phénomène

Plus en détail

Directives sur le Criquet pèlerin. 2. Prospection. K. Cressman. Première édition 1992 Deuxième édition 2001

Directives sur le Criquet pèlerin. 2. Prospection. K. Cressman. Première édition 1992 Deuxième édition 2001 2. Prospection K. Cressman Première édition 1992 Deuxième édition 2001 Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture Rome, 2001 Prospection Préface PRÉFACE L invasion généralisée

Plus en détail

Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse

Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse Les prix du café continuent d'enregistrer une chute progressive pendant que les spéculations sur la récolte brésilienne de 2015/16

Plus en détail

Réunion animateurs SAGE Rhin - Meuse

Réunion animateurs SAGE Rhin - Meuse Réunion animateurs SAGE Rhin - Meuse Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux Haut Doubs / Haute Loue Déroulement de l intervention I Situation géographique et contexte économique II Un contexte favorable

Plus en détail

Réunion restreinte du réseau de prévention des crises alimentaires

Réunion restreinte du réseau de prévention des crises alimentaires Réunion restreinte du réseau de prévention des crises alimentaires RESEAU DES SOCIETES, COMMISSARIATS, OFFICES CHARGES DE LA GESTION DES STOCKS DE SECURITE ALIMENTAIRE AU SAHEL ET EN AFRIQUE DE L OUEST

Plus en détail

Communiqué. Les avantages de l assurance indexée par comparaison au système de garantie en vigueur au Maroc;

Communiqué. Les avantages de l assurance indexée par comparaison au système de garantie en vigueur au Maroc; Communiqué Centre Africain des Risques Catastrophiques African Centre for Catastrophe Risks Une étude sur «la conception d un modèle de gestion du risque sécheresse dans le domaine des céréales vient d'être

Plus en détail

Dr Mathieu BADOLO Centre Régional AGRHYMET www. Agrhymet.ne. m.badolo@agrhymey.ne m_badolo@yahoo.fr

Dr Mathieu BADOLO Centre Régional AGRHYMET www. Agrhymet.ne. m.badolo@agrhymey.ne m_badolo@yahoo.fr PROGRAMME REGIONAL D AUGMENTATION D DES PRECIPITATIONS PAR ENSEMENCEMENT DES NUAGES AU SAHEL - APENS Dr Mathieu BADOLO Centre Régional AGRHYMET www. Agrhymet.ne m.badolo@agrhymey.ne m_badolo@yahoo.fr Plan

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation sur l élaboration

Plus en détail

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE?

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? LA GESTION DURABLE des EAUX PLUVIALES Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? www.reseau-environnement.com Qu est-ce qu une GESTION DURABLE des

Plus en détail

Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002

Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002 APCAM/PASIDMA Projet d Appui au Système D Information Décentralisé du Marché Agricole (PASIDMA) Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002 Version actualisée Bamako, le 7 Mars 2002 Plan d action

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

Africa RiskView. Bulletin Mensuel. Points forts : Introduction. Pluviométrie

Africa RiskView. Bulletin Mensuel. Points forts : Introduction. Pluviométrie Points forts : Pluviométrie : Précipitations supérieures à la normale en Afrique de l Ouest, sauf au Sénégal, en Mauritanie, au Nigéria et au Niger Précipitations abondantes dans la plupart des régions

Plus en détail

Grandes cultures n 15 du 10 mars 2015

Grandes cultures n 15 du 10 mars 2015 1 A retenir cette semaine - Très nette accélération des stades phénologiques. - 81% des cuvettes piègent des charançons de la tige du colza cette semaine. Le risque va s amplifier en fin de semaine avec

Plus en détail

Application mobile de l IRM version 2.1

Application mobile de l IRM version 2.1 Application mobile de l IRM version 2.1 IRM application mobile v2.1 / Android iphone 08/05/2015 1 Table des matières Table des matières 1 Téléchargement 2 Installation 3 Configuration 3.1 Premier écran

Plus en détail

LE BON ARBRE AU BON ENDROIT GUIDE DE LA VÉGÉTATION COMPATIBLE AVEC LES LIGNES AÉRIENNES DE DISTRIBUTION D ÉLECTRICITÉ

LE BON ARBRE AU BON ENDROIT GUIDE DE LA VÉGÉTATION COMPATIBLE AVEC LES LIGNES AÉRIENNES DE DISTRIBUTION D ÉLECTRICITÉ LE BON ARBRE AU BON ENDROIT GUIDE DE LA VÉGÉTATION COMPATIBLE AVEC LES LIGNES AÉRIENNES DE DISTRIBUTION D ÉLECTRICITÉ Réaliser vos aménagements paysagers en toute sécurité. Zones de rusticité L hiver,

Plus en détail

African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement

African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement MAI 2010 FAITS SAILLANTS : La malnutrition et plusieurs autres maladies

Plus en détail

Chiffre d affaires au 31 décembre 2008

Chiffre d affaires au 31 décembre 2008 Chiffre d affaires au Chiffre d affaires au en retrait de 3,0% à périmètre et taux Solide performance, notamment dans l activité Ciment, compte tenu de la forte dégradation du contexte macroéconomique.

Plus en détail

Résurgence localisée du Criquet pèlerin

Résurgence localisée du Criquet pèlerin Résurgence localisée du Criquet pèlerin sud-ouest de la Libye et le sud-est de l Algérie janvier-avril 2012 Desert Locust Information Service, Rome www.fao.org/ag/locusts mise à jour 26 avril 2012 Résurgence

Plus en détail

juin 2015 Bulletin climatologique juin 2015 MétéoSuisse Chaleur durable au cours de la première semaine de juin

juin 2015 Bulletin climatologique juin 2015 MétéoSuisse Chaleur durable au cours de la première semaine de juin juin 2015 MétéoSuisse Bulletin climatologique juin 2015 08 juillet 2015 La Suisse a vécu son quatrième mois de juin le plus chaud depuis le début des mesures en 1864. Moyennée sur l ensemble de la Suisse,

Plus en détail

I. Contexte. Date d'application : immédiate NOR : AFSA1313911C Classement thématique : Inclusion

I. Contexte. Date d'application : immédiate NOR : AFSA1313911C Classement thématique : Inclusion CIRCULAIRE N DGCS/DIHAL/DHUP/2013/219 du 30 mai 2013 relative au soutien et au développement de l offre de logement accompagné par un renforcement de l Aide à la Gestion Locative Sociale (AGLS) des résidences

Plus en détail

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO REPUBLIQUE DU RWANDA Districts de Karongi et Rutsiro Province de l Ouest/Rwanda PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO Présentation synthétique du document de Programme de renforcement de la

Plus en détail

ÉTAT DE L AZAWAD Unité Liberté - Justice CONSEIL TRANSITOIRE DE L ÉTAT DE L AZAWAD CTEA. Lettre ouverte :

ÉTAT DE L AZAWAD Unité Liberté - Justice CONSEIL TRANSITOIRE DE L ÉTAT DE L AZAWAD CTEA. Lettre ouverte : ÉTAT DE L AZAWAD Unité Liberté - Justice CONSEIL TRANSITOIRE DE L ÉTAT DE L AZAWAD CTEA Lettre ouverte : à Monsieur le Secrétaire Général de l'organisation des Nations Unies (ONU), New York (USA), à Monsieur

Plus en détail

Réponse à l'invasion acridienne à Madagascar Campagne 2013/14. RAPPORT INTERMÉDIAIRE N 1 Septembre 2013 - février 2014

Réponse à l'invasion acridienne à Madagascar Campagne 2013/14. RAPPORT INTERMÉDIAIRE N 1 Septembre 2013 - février 2014 Réponse à l'invasion acridienne à Madagascar Campagne 2013/14 RAPPORT INTERMÉDIAIRE N 1 Septembre 2013 - février 2014 Titre du projet: Contexte et réponse des bailleurs Réponse à l invasion acridienne

Plus en détail

Siège de la FAO, à Rome

Siège de la FAO, à Rome Siège de la FAO, à Rome Mme Annie MONARD Fonctionnaire principale, Responsable du groupe Acridiens et Ravageurs et maladies transfrontières des plantes, AGPMM Supervision et coordination d EMPRES-Plantes

Plus en détail

Administration des collectivités territoriales

Administration des collectivités territoriales S O M M A I R E Administration des collectivités territoriales Page 1 Dispositions générales page 1 I De l administration et des finances page 2 II Du domaine des collectivités page 3 V De la responsabilité

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2012 Note semestrielle N 5 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES Une activité dynamique qui pourrait s essouffler L activité d hébergement d entreprises au premier

Plus en détail

La relation clients à distance

La relation clients à distance La relation clients à distance Évolution du nombre de centres de contacts en France 3500 3400 3300 3200 3100 3000 2900 2800 2700 3500 3300 3100 3000 2002 2003 2004 2005 (source Cesmo) Évolution du nombre

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats remarquables» «RA_BEL2_PS02»

Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats remarquables» «RA_BEL2_PS02» Direction départementale des territoires de l Isère Mesure agroenvironnementale et climatique (MAEC) Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

Synthèse des travaux réalisés par la DMN dans le cadre du projet ACCMA

Synthèse des travaux réalisés par la DMN dans le cadre du projet ACCMA Synthèse des travaux réalisés par la DMN dans le cadre du projet ACCMA Fatima Driouech et Atika Kasmi Le travail effectué par l équipe de la DMN, dans le cadre du projet et durant cette première période,

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Météorologie et climat : diagnostics et projections

Météorologie et climat : diagnostics et projections Météorologie et climat : diagnostics et projections Philippe Dandin Météo-France CNRM-GAME Forum du Futur Minerve Paris, Ecole Militaire, 20 mars 2014 1 Le constat en météorologie notre climat change 2

Plus en détail

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE Réalisé en collaboration entre les techniciens de la Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne et de l ACMG N 08 14 août 2014 CLIMATOLOGIE Encore des Pluies localement

Plus en détail

La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016)

La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016) CENTRE TECHNIQUE HORTICOLE DE TAMATAVE La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016) Centre Technique Horticole de Tamatave Tél.

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax

Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax 1 C'est une visite à dominance économique que la Chambre de Commerce et d'industrie de Sfax vient d'effectuer au Mali et au Burkina Faso à la tête d'une importante

Plus en détail