BONDY: DIAGNOSTIQUE ET ANALYSE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BONDY: DIAGNOSTIQUE ET ANALYSE"

Transcription

1 FEVRIER, 2015 BONDY: DIAGNOSTIQUE ET ANALYSE IMPACT DE L ARRIVEE DU GRAND PARIS EXPRESS SERGIO GARCIA MONROY BRUNO ROSSI METHODES D ANALYSES DES SYTEMES TERRITORIAUX École des Ponts ParisTech

2 CONTENTS 1. INTRODUCTION L histoire de la commune DIAGNOSTIC TERRITORIAL Desserte Occupation des sols Parc immobilier Démographie de la population Emplois/Chômeurs Synthèse du diagnostic territorial SIMULATIONS ET ANALYSES DES DEPLACEMENTS Transport routier particulier Différence d affectation Isochrones Consommation de carburant et émissions de CO Transport en commun Fréquence de desserte Fréquence par commune Flux du transport en commun Isochrones transport en commun Consommation de carburant Emissions dues à déplacements vers Bondy CONCLUSION LISTE DES FIGURES École des Ponts, ParisTech Page 1

3 Figure 1 : Bondy et la petite couronne Bondy est une commune française située dans la banlieue nord-est de Paris, à 8 km de la Porte de Pantin, dans l arrondissement de Bobigny, le département de la Seine-Saint-Denis (93) en région Îlede-France. Cordonnées : Nord Est. Les communes limitrophes sont : Aulnay-sous-Bois, Les Pavillons-sous-Bois, Villemomble, Rosny-sous- Bois, Noisy-le-Sec, Bobigny, Drancy et Le Blanc-Mesnil. Bondy est divisée en deux cantons : le canton de Bondy-Nord-Ouest compte habitants ; le canton de Bondy-Sud-Est compte habitants. Le territoire que nous avons analysé représente la partie sud-ouest de la commune. École des Ponts, ParisTech Page 2

4 Anciennement la ville était recouverte par la forêt de Bondy encore existante aujourd'hui mais hors du territoire communal «bondinois», située sur les communes de Montfermeil, Clichy-sous-Bois et Coubron, en raison de sa forte diminution au cours des siècles. Cette forêt a longtemps été un repaire de brigands. Ce village, au VIIe siècle était connu sous le nom de Bonisiaca. Le plus ancien document connu mentionnant Bondy est le «testament d'hermentrude», datant du VIIe siècle par lequel une dame chrétienne donnait quelques terres à l'église. Figure 2 : Bondy au début du XXe siècle Au XIe siècle, Bondy devient possession de l'abbaye de Saint-Martin-des-Champs. Le 27 mars 1814, le corps d'armée du général prussien Yorch vainquit, dans la forêt de Bondy, les corps français qui, accablés par le nombre, se replièrent sur Paris. Le 28, le général russe Rayefski occupa le village, et le quitta le 29 pour se rendre sous les murs de Paris. Le 30 mars, l'empereur de Russie et le roi de Prusse mirent à Bondy leur quartier général. Le 31 mars, les deux monarques quittèrent Bondy pour faire leur entrée à Paris. Le 10 avril, des détachements des six premières légions de la garde nationale de Paris se rendirent à Bondy pour y recevoir Son Altesse Royale Monsieur, frère du roi Louis XVIII. En 1905, Les Pavillons-sous-Bois ont été créés à partir de la commune de Bondy. Au début des années 1960, Bondy a vu sa population plus que doubler avec l'extension des cités dortoirs et des HLM principalement dans les quartiers Nord. De nombreuses familles modestes sont venues s'installer, suivies plus tard par des familles immigrées d'afrique du nord et sub-saharienne. Fin 2005, lors de fouilles préventives, a été découverte au centre même de Bondy, près de l'église, une nécropole d'un millier de sépultures, toutes époques confondues, allant du Bas-Empire au XIVe siècle. Il s'agit d'une des plus importantes nécropoles mérovingiennes (VIe et VIIe siècle) et carolingiennes jamais mise au jour en France. École des Ponts ParisTech Page 3

5 En voiture. Bondy est desservie par deux axes importants : La Route nationale 3, qui relie Bondy à la porte de Pantin, à Paris L autoroute A3, qui permet de relier la porte de Bagnolet, à Paris, ou l aéroport Charles-de- Gaulle et Lille. Bondy est desservie par deux sorties d autoroute : Bondy RN3 et Bondy nord En bus. 12 lignes de bus irriguent la ville (105, 134, 143, 146, 147, 151, 234, 247, 303, 346, 347, 351, 616 a et b). Bondy dispose même d une ligne spécifique, le TUB (transport urbain bondynois) qui dessert différents quartiers de la ville. La gare de Bondy est desservie : par les trains du réseau express régional d'île-de-france (RER) de la ligne E parcourant la branche E2 entre les gares de Haussmann - Saint-Lazare et de Chelles - Gournay à raison de 4 à 8 trains, dans chaque sens, par heure ; par quelques trains du réseau Transilien de la ligne P qui desservent notamment la gare de Paris-Est le matin et en soirée ; par les tram-trains de la ligne 4 du tramway d'île-de-france (T4) qui circulent sur la relation de Bondy à Aulnay-sous-Bois. Figure 3: GPE et Bondy À proximité immédiate du centre-ville et de grands axes routiers, et en correspondance avec les stations du RER E et du tramway T4, la station Bondy pourrait être aménagée soit : École des Ponts ParisTech Page 4

6 sous la station actuelle du RER E perpendiculairement aux voies ferrées. Cette option implique de fortes contraintes pour la circulation des trains notamment des ralentissements pendant les travaux ; au nord des voies ferrées, sous le parvis de la gare. La zone 895, Bondy est une zone qui a la particularité d avoir peu évolué depuis Comme on le voit en comparant les deux cartes, les fonctions du territoire ont très peu évolué entre 1982 et Le changement principal à noter est localisé au sud-est de la commune, où le territoire était dominé par les cultures et qui a été remplacé par zones d habitats individuels, collectifs et activités. Un autre changement à remarquer est la disparition d espaces d activités au centre-est. Il s agit d une évolution faible vers la totale urbanisation de la commune. Figure 4: Occupation du sol Bondy, 1982 (gauche) et 2008 (droit) Elle est principalement résidentielle ; la plupart de son territoire est dédié aux habitats individuels logements, le deuxième groupe le plus grand est le correspondant aux habitats collectifs et le suivant en ordre d extension est le correspondant aux équipements. Intéressons-nous maintenant à ce qui ressort de l occupation des sols en 2008 : 13% 0%7% 10% 6% 17% 47% Urbain ouvert Habitat individuel Habitat collectif Activités Figure 5: Répartition des emplois à Bondy École des Ponts ParisTech Page 5

7 On a donc affaire à une zone fortement résidentielle, avec pas beaucoup d administration, mais peu d autres gros viviers d emploi, vu la faible part des activités. On peut donc penser dans un premier temps qu il y a une inadéquation entre les habitants de la zone et les emplois proposés, ce qui laisse supposer que les habitants vont chercher du travail plus loin. Étant donné que l importance des logements dans notre zone est notable. On va analyser le parc immobilier en Bondy. La table-résumé suivant nous donne information sur les logements : Figure 6: Analyse de logements La commune compte un total de logements dont 95% sont résidences principales et seulement 1% sont secondaires. Alors, on pense que Bondy est une commune plutôt familière. On nous réaffirme avec l analyse des logements par nombre de pièces : 76% ont 3 ou plus pièces, donc plusieurs personnes habitent sous le même toit. Comme ils n existent pas des centres d enseignement universitaires à Bondy ou des autres institutions qui recueillent un nombre élevé de possibles jeunes en collocation, la population est composé de familles. Figure 7: Répartition par nombre de pièces Malgré que la commune soit bien desservie par les transports en commun, la zone n est pas très attractive à vivre. En comparaison avec les municipalités autour de Bondy, le prix immobilier en 2008 était notablement moins élevé. À l est et à l ouest Le Raincy, Vilemomble et Romainville les prix sont beaucoup plus élevés. Le prix moyen pour notre zone était de /m 2, mais il faudrait actualiser les données à cause de la crise des dernières années. École des Ponts ParisTech Page 6

8 Figure 8: Prix immobilier Bondy et alentours L évolution du prix immobilier dans le département Seine-Saint-Denis (93) est illustrée dans le graphique suivant : Figure 9: Indices des prix de l'immobilier, Seine-Saint-Denis La forte croissance du prix entre les années est la principale raison de la stagnation de la population à Bondy. Moins de logements vendus, moins de personnes qui déménagent à Bondy. À partir de 2007 le prix a augmenté faiblement et le nombre total d habitants a diminué en conséquence. École des Ponts ParisTech Page 7

9 Densité de population On peut voir dans la figure ci-dessous que la densité brute de population d Île de France est plus grande si la commune est proche à la Ville de Paris. La commune de Bondy est au centre de l image et pour l année 2008 la densité était entre 7000 et 9000 hab/km2. De nos jours, la densité est 9780 hab/km2. La densité de toutes les communes autour de Bondy est inférieure, sauf laquelle de Bobigny. Évolution de la population Figure 10: Densité de population La population dans notre municipalité a resté plus ou moins stable depuis 1968 (début des données). Après une faible diminution des habitants entre 1968 et 1982, la commune a expérimenté une augmentation jusqu à le niveau antérieur à la réduction. À partir de l année 2006, la population stagne, et les prévisions sont que cela va rester de la même manière pour quelques années. Figure 11: Évolution démographique à Bondy École des Ponts ParisTech Page 8

10 La croissance de la population de la commune s explique pour la décentralisation des habitants de Paris à partir des années En 2012 Bondy comptait un total de habitants selon sources officiels Figure 12: Évolution de la population Finalement, la distribution de la population par âge et sexes est pareille à celle française. Le nombre d hommes dans la municipalité est légèrement supérieur entre 0 et 14 ans, est pareil à celui des femmes entre 15 et 74 ans et est notablement inferieur à partir de 75 ans. La pyramide des âges à Bondy est illustrée dans le graphique suivant : Figure 13: Pyramide des âges Par rapport à l âge, Bondy est une commune avec une population jeune. Autour 45% de la population a moins de 30 ans, et seulement 14% sont plus âgés de 60 ans % 19% 9% 22% 5% 23% Figure 14: Répartition par âge École des Ponts ParisTech Page 9

11 On a mentionné avant que la commune n est pas attractive pour le commerce et les emplois et a pour intérêt principale l habitat individuel et collectif. Le type d emplois à Bondy est commun dans les communes qui ne sont pas commerciales à la banlieue de Paris. On montre la répartition des types de travail des habitants à Bondy ce n est pas nécessairement le type d emplois dans la commune dans le diagramme en camembert : 22% 3% 6% 14% Artisans, commercants et chefs d'entreprises Cadres et professions intellectuales superiores Professions intermediaires Employés 18% 22% Ouvriers Retraités 15% Sans activité professionelle Figure 15: Répartition des emplois Dans le prochain graphique on peut voir le pourcentage de chômeurs sur le total de la population de chaque commune représenté par la couleur de la commune. Bondy a un taux de chômage important (12%), pareil à celui des municipalités à l est Bobigny, Drancy, mais qui est beaucoup plus élevé que le taux des communes à l ouest Le Rancy, Gagny. Le diagramme en bâtons particulier pour chaque commune représente le nombre total de chômeurs dans la municipalité pour les années 1990, 1999 et Le chômage a augmenté de manière régulière dans la plupart des communes, comme à Bondy. Cette tendance peut changer grâce aux nouveaux accès aux autres communes à cause de la mise en œuvre du GPE. École des Ponts ParisTech Page 10

12 Figure 16: Taux de chômage, Bondy et alentours Le prochaine graphique montre la rélation entre les emplois dans chaque commune et le nombre de actifs occupés. Si la rélation est superieure à 1 signifie que la zone attire des personnes pour travailler dans son territoire et par contre, si la rélation est inférieure à 1, plusieurs travailleurs devront migrer à une autre zone pour trouver un activité professionel. La relation est plus élevé à Paris intra-muros et dans les communes ou le secteur commerciel et professionnel est developpé, comme La Défense. Bondy a une relation de 0.44 ; il y a moins de la moitié d emplois que d actifs occupés. Grâce au GPE et sa localization stratégique, cela peut changer et commencer à créer des emplois. Figure 17: Relation emplois/actifs occupés, Bondy et alentours École des Ponts ParisTech Page 11

13 Finalement, la carte de lignes de désir nous montre le flux de voyageurs sortants (couleur bleue) et entrants (couleur jaune) à notre commune. Dans ce graphique, on réaffirme que Bondy n est pas très attractif de point de vue de l emploi. Le flux sortant est beaucoup plus élevé que celui entrant. Le flux sortant se dirige surtout à Paris mais aussi aux autres communes qui seront desservies par le GPE. De plus, les habitants pourront voyager à des autres communes desservies par le GPE qui ne sont pas encore desservies par aucun moyen de transport. Figure 18: Lignes de désir Finalement, plusieurs constats se dégagent du diagnostic : Bondy est une commune au nord-est de Paris principalement résidentielle mais avec une faible possibilité de croissance du parc immobilière. La plupart du sol est déjà occupé par habitats individuelles et collectifs et l évolution depuis 1982 fait preuve de que les investisseurs ne s intéressent pas à cette zone. La population de la commune est notamment jeune. Cependant, les opportunités de ces jeunes sont limitées par le haut niveau de chômage qui est en croissance. Les données par rapport à l emploi nous montrent un manque de dynamisme et une faible attractivité professionnelle. De la même manière, on voit que le prix immobilier et les revenus sont modérés en comparaison avec les autres communes autour de Paris. Cette commune est déjà bien desservie avec le RER, le métro et le bus ; néanmoins l arrivée du Grand Paris Express peut être une bonne occasion pour redynamiser la zone. Après sa mise en place le flux sortant pourrait changer et s adapter à un nouveau réseau. École des Ponts ParisTech Page 12

14 On étudie ici l impact de le GPE sur les déplacements reliés à la commune de Bondy et sa proximité. Pour cela des simulations de affectation de trafic pour chacun des deux scénarios ont êtes faites. L un des principaux critères d analyse du transport routier, surtout en milieu urbain, est l analyse de la congestion à travers le rapport V/C pour chaque tronçon de route, où V est le nombre de véhicules par unité de temps, donc le débit, et C la capacité maximale théorique de ce tronçon. En regardant les cartes on observe une augmentation générale de la congestion avec l introduction du GPE, résultat anti intuitive mais que peut être justifié en analysant le fait que le nombre de déplacement en VP a baissé mais que le temps de parcours a augmenté, d où la congestion parce que on trouve plus de VP dans le réseau au même moment. Figure 19: V/C ratio Figure 20: V/C ratio avec GPE École des Ponts ParisTech Page 13

15 Figure 21: Différence de flux sans/avec GPE On visualise ici la différence de flux dans le réseau, tous les tronçons verts ont une augmentation de flux. On observe en particulière une augmentation autour de la commune Bondy. Cependant, ces résultats doivent être pris en compte avec mesure à cause de la contradiction exprimé dans la section précédente. En regardant les isochrones de déplacements en VP depuis la commune de Bondy on peut observer deux phénomènes : Premièrement, une réduction des zones accessibles en 10 minutes tout autour de la commune, celle qui parle d une augmentation de la congestion autour de Bondy. Deuxièmement, une diminution des temps d accessibilité dans les déplacements courts. En particulière dans les zones desservies par autoroutes décongestionnés grâce à la présence du GPE. École des Ponts ParisTech Page 14

16 Figure 22: Isochrones Bondy sans GPE Figure 23: Isochrones Bondy avec GPE École des Ponts ParisTech Page 15

17 Figure 24: Consommation de carburant et émission CO2, Bondy L affectation de trafic nous permettre modéliser las consommations et les émissions produites par les déplacements sortants de notre commune. En haut on voit la consommation de carburant. La présence du GPE fait diminuer les voyages courts a las communes voisines de Bondy, cela qu a pour conséquence une diminution des consommations. Contrairement, on observe une augmentation générale des émissions pour les déplacements vers plusieurs zones de la région contournée par le GPE. En bas on observe les émissions de CO2 dues aux déplacements depuis Bondy. Etant donné que les deux phénomènes sont reliés, on observe las mêmes tendances. École des Ponts ParisTech Page 16

18 Figure 25: Réseau TC ÎdF Figure 26: Réseau TC Bondy La présence du GPE donne à Bondy une amélioration de la accessibilité au reste du réseau d IdF au même temps que lui connecte avec les communes voisines avec un service de qualité et haut niveau de service comme on verra a continuation. École des Ponts ParisTech Page 17

19 On observe en vert et rouge les deux missions du GPE qui desserviront Bondy. En regardant l épaisseur on voit une fréquence importante, de presque le double, du GPE en comparaison à la desserte actuelle. Cela se traduit dans un amélioré niveau de dessert avec moins du temps d attente avec une amélioration très importante pour la commune. Figure 27: Fréquence des missions Bondy Dans les cartes on bas on peut voir clairement l amélioration de la fréquence de desserte en termes de la fréquence par gare. La fréquence pour la gare de Bondy augmente un 60%. On peut observer des améliorations importantes aussi pour la gare de Rony sus Bois, dans le rayon d accessibilité de Bondy, de 150%. Figure 28: Fréquence par gare sans/avec Bondy École des Ponts ParisTech Page 18

20 Figure 29: Fréquence par commune IdF On analyse ici la fréquence de TC par commune pour regarder quelles seront affectées d une manière significative par l implantation du GPE. On ne voit pas une amélioration significative de la fréquence de desserte sauf pour quelques communes avec des variations légères, cependant il faut prendre en compte que le réseau de transport en commun d IdF a déjà une densité de desserte significative laquelle ne se voit pas profondément modifié par le GPE a niveau de commune. Figure 30: Fréquence par commune zoom École des Ponts ParisTech Page 19

21 Avec l affectation de flux a le réseau avec et sans le GPE on observe l importante captation de flux par la nouvel offre. Avec le modèle utilisé pour cette affectation le GPE prendre des flux très importantes, en particulière dans les lignes 15 et 16, qui conforment la rocade, et aussi dans la ligne 14, laquelle avec son extension, devient un moyen clé pour traverser Paris en communicant les lignes au sud et au nord du GPE. On observe aussi des augmentations des flux dans les transports existantes qui seront connectées au GPE. Finalement, le réseau de TC sera significativement plus utilisé selon notre modèle, cela qui parle d une diminution de l utilisation du VP. Figure 31: Flux par tronçon sans/avec GPE École des Ponts ParisTech Page 20

22 En particulière pour le cas de Bondy on observe les mêmes phénomènes : captation importante de flux par la ligne 15 du GPE avec une augmentation aussi des flux pour les connexions avec celle-ci. Figure 32: Flux par tronçon sans GPE Bondy Figure 33: Flux par tronçon avec GPE Bondy École des Ponts ParisTech Page 21

23 On présente à continuation le temps de parcours depuis la commune de Bondy vers tous les centroïds du modèle. Les cartes parlent par eux-mêmes : La diminution de temps parcouru est significative avec des réductions jusqu à de 20 minutes pour les zones les plus éloignées de Bondy et des réductions aussi intéressantes pour les zones les plus proches. La variation est plus notable pour les zones diamétralement opposées à Bondy, à l autre cote du Paris, et les zones au sud de notre commune, pour lesquelles dans la situation actuelle la desserte n est pas suffisante ou il faut traverser Paris pour y accéder. Avec le GPE, grâce à sa vitesse et fréquence élevées le temps de parcouru se réduise de manière très significative. Figure 34: Isochrones centroids TC sans/avec GPE École des Ponts ParisTech Page 22

24 La réduction de consommation de carburant dans le reste du réseau avec l implantation du GPE est aussi significative mais il faut prendre en compte la nouvelle consommation due à l ampliation du réseau. On trouve finalement une diminution de la consommation générale mais pas très significative. Figure 35: Consommation carburant TC sans/avec GPE Pour les émissions de CO2 on voit aussi une diminution générale avec l intéressant fait d une réduction des émissions dans Paris et ses alentours. Figure 36: Émission CO2 sans/avec GPE École des Ponts ParisTech Page 23

25 Figure 37: Émission CO2 vers Bondy Les cartes au-dessous montrent la variation des émissions due à déplacements ver la commune de Bondy. On montre seulement les cartes pour les émissions de CO2 car les émissions de NOx et de PM suivent exactement la même tendance. On n observe pas une amélioration mais un changement du lieu de génération des émissions. On explique cela avec la nouvelle offre de transport qui produit une reconfiguration des chemins parcourues. École des Ponts ParisTech Page 24

26 On peut conclure de l analyse précédente que l impact du Grand Paris Express est sectionné. En effet, la simulation exécutée montre que le projet est justifié au regard de la fréquentation des lignes nouvelles. Cette fréquentation très importante permettra une évolution des périphéries desservies. Pour notre zone en particulier, Bondy, l impact sera très patent et améliorera amplement l attractivité de ce territoire. Le GPE permet une meilleure connexion aux villes desservies par ce dernier et dans son proximité, répondant ainsi de manière efficace aux futurs besoins de déplacements de banlieue à banlieue et vers Paris. Également, il propose une alternative efficace à la voiture privée, fait qui a un effet accumulative, vue l augmentation de la congestion routière une fois mis en place le GPE. En effet, via les infrastructures routières les temps de parcours depuis Bondy ne se vont pas considérablement modifies, qui n est pas le cas pour les déplacements en transport en commun qui vont améliorer de manière significative. Tout cela pris en compte, le GPE améliore considérablement la mobilité des habitants de la zone, il leur permettre un accès à un plus grand nombre des emplois, cela que peut être la clé pour la diminution du chômage, actuellement avec une tendance de croissance. Aussi, il permette l accès à des nombreux centres éducatifs (Nanterre, marne-la-vallée, Bobigny) avec un intérêt particulier pour la population jeune qui caractérise à Bondy. En regardent l attractivité de la zone la situation est diffèrent, pas due à l implantation du GPE mais au fait que elle est une zone principalement résidentielle sans une offre importante d emploi ou des autres activités. La densification urbaine n est pas possible d une manière significative et en conséquence on ne prévoit pas un renforcement très significatif de la population. Finalement, du point de vue de la pollution l impact du GPE dans les déplacements reliés à Bondy n a pas un impact considérable. Cependant, en regardent la totalité de l IdF on observe une croissance des émissions dues a les déplacements par voiture particulière et une redistribution, pas vraiment une diminution, des émissions dues a les déplacements en transport en commun. On conclue un impact négatif du GPE en ce qui concerne la pollution. École des Ponts ParisTech Page 25

27 Figure 1 : Bondy et la petite couronne... 2 Figure 2 : Bondy au début du XXe siècle... 3 Figure 3: GPE et Bondy... 4 Figure 4: Occupation du sol Bondy, 1982 (gauche) et 2008 (droit)... 5 Figure 5: Répartition des emplois à Bondy... 5 Figure 6: Analyse de logements... 6 Figure 7: Répartition par nombre de pièces... 6 Figure 8: Prix immobilier Bondy et alentours... 7 Figure 9: Indices des prix de l'immobilier, Seine-Saint-Denis... 7 Figure 10: Densité de population... 8 Figure 11: Évolution démographique à Bondy... 8 Figure 12: Évolution de la population Figure 13: Pyramide des âges... 9 Figure 14: Répartition par âge... 9 Figure 15: Répartition des emplois Figure 16: Taux de chômage, Bondy et alentours Figure 17: Relation emplois/actifs occupés, Bondy et alentours Figure 18: Lignes de désir Figure 19: V/C ratio Figure 20: V/C ratio avec GPE Figure 21: Différence de flux sans/avec GPE Figure 22: Isochrones Bondy sans GPE Figure 23: Isochrones Bondy avec GPE Figure 24: Consommation de carburant et émission CO2, Bondy Figure 25: Réseau TC ÎdF Figure 26: Réseau TC Bondy Figure 27: Fréquence des missions Bondy Figure 28: Fréquence par gare sans/avec Bondy Figure 29: Fréquence par commune IdF Figure 30: Fréquence par commune zoom Figure 31: Flux par tronçon sans/avec GPE Figure 32: Flux par tronçon sans GPE Bondy Figure 33: Flux par tronçon avec GPE Bondy Figure 34: Isochrones centroids TC sans/avec GPE Figure 35: Consommation carburant TC sans/avec GPE Figure 36: Émission CO2 sans/avec GPE Figure 37: Émission CO2 vers Bondy École des Ponts ParisTech Page 26

Evolution des déplacements et des performances environnementales d un quartier suite à l arrivée du Grand Paris Express

Evolution des déplacements et des performances environnementales d un quartier suite à l arrivée du Grand Paris Express Lucie HOUBION Camille FLUTEAUX Evolution des déplacements et des performances environnementales d un quartier suite à l arrivée du Grand Paris Express Le cas d Alfortville-Le Vert de Maisons Méthode d

Plus en détail

Impact du Grand Paris Express sur la performance environnementale de la mobilité

Impact du Grand Paris Express sur la performance environnementale de la mobilité Étienne CORBILLÉ Benjamin CRÉNO MÉTHODES D ANALYSE DES SYSTÈMES TERRITORIAUX 2014 2015 Impact du Grand Paris Express sur la performance environnementale de la mobilité Cas du quartier de la gare de Saint-Cloud

Plus en détail

Mini-projet de conception : développement urbain d un quartier de gare RUEIL-SURESNES

Mini-projet de conception : développement urbain d un quartier de gare RUEIL-SURESNES Mini-projet de conception : développement urbain d un quartier de gare RUEIL-SURESNES Thibaud Allain, Mélanie Daguet Mémoire réalisé dans le cadre du cours méthodes d analyses des systèmes territoriaux

Plus en détail

Impact économique des Transports Urbains

Impact économique des Transports Urbains Impact économique des Transports Urbains L exemple du Réseau express régional en Île-de-France Thierry Mayer (SciencesPo) et Corentin Trevien (Insee-SciencesPo.-Crest) Mercredi 27 novembre 2013 Introduction

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Présentation générale du projet Le projet d extension en débat Pourquoi un projet de transports en commun en rocade

Plus en détail

Synthèse sur les gains d accessibilité permis par la mise en service de la ligne 15 sud

Synthèse sur les gains d accessibilité permis par la mise en service de la ligne 15 sud Service de la Connaissance des Études et de la Prospective Synthèse sur les gains d accessibilité permis par la mise en service de la ligne 15 sud Eric Magdelénat Janvier 2015 La ligne 15 sud du Grand

Plus en détail

Analyse territoriale d un quartier de la ville de Chelles et perspectives

Analyse territoriale d un quartier de la ville de Chelles et perspectives Ecole des Ponts Paristech 2012 Méthode d Analyse de Systèmes Territoriaux GARNIER Benoît TARDIEU Guillaume Analyse territoriale d un quartier de la ville de Chelles et perspectives 1 Table des matières

Plus en détail

Sommaire. Introduction... 3. Diagnostic... 5. Scénario d aménagement... 11. Impacts du Grand Paris Express sur la mobilité...13. Conclusion...

Sommaire. Introduction... 3. Diagnostic... 5. Scénario d aménagement... 11. Impacts du Grand Paris Express sur la mobilité...13. Conclusion... 1 Sommaire Introduction... 3 Diagnostic... 5 Scénario d aménagement... 11 Impacts du Grand Paris Express sur la mobilité...13 Conclusion...22 2 Introduction Situation géographique et morphologie La commune

Plus en détail

Analyse du territoire de Villepinte à l horizon 2030 et de l arrivée du Grand Paris Express

Analyse du territoire de Villepinte à l horizon 2030 et de l arrivée du Grand Paris Express Analyse du territoire de Villepinte à l horizon 2030 et de l arrivée du Grand Paris Express Hugon Camille Younsi Fatine Cours de méthode d Analyse des systèmes territoriaux 2012-2013 Introduction Le Grand

Plus en détail

CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS

CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS I Le territoire français : entre potentialités et contraintes? II La France n existe-t-elle aujourd hui qu à travers ses villes? A) Quelles sont

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce. 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil. laboutique@ville-blanc-mesnil.

Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce. 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil. laboutique@ville-blanc-mesnil. Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil 01 55 81 17 00 01 55 81 17 03 laboutique@ville-blanc-mesnil.fr Contact : Jacques SANDIT Responsable

Plus en détail

LE STADE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY À THIAIS-ORLY

LE STADE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY À THIAIS-ORLY LE STADE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY À THIAIS-ORLY Le stade de la Fédération Française de Rugby à Thiais-Orly, Val-de-Marne 3 Une porte nationale et internationale pour le rugby Une qualité de

Plus en détail

Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives?

Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives? Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives?... Enjeux pour l urbanisme durable La réduction de l usage de la voiture, pour diminuer l émission des gaz à effet de serre. Le développement de

Plus en détail

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

Un objectif prioritaire : désaturer la ligne

Un objectif prioritaire : désaturer la ligne Un objectif prioritaire : désaturer la ligne UNE LIGNE 13 AUJOURD HUI SURCHARGÉE La ligne 13 est aujourd hui une ligne surchargée qui accueille près de 610 000 voyageurs par jour. C est la 3 ème ligne

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

Pièce H Évaluation socio-économique

Pièce H Évaluation socio-économique Pièce H Pièce H Évaluation socio-économique 220 SOMMAIRE GENERAL DE LA PIECE H PARTIE 1 : CADRAGE DE L ÉVALUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DU PROJET... 222 1. Objectifs... 222 2. Hypothèses... 222 PARTIE

Plus en détail

Analyse des sites potentiels pour les futures gares de la LGV PACA. Aire toulonnaise

Analyse des sites potentiels pour les futures gares de la LGV PACA. Aire toulonnaise Groupe de travail «LGV PACA - Analyse fonctionnelle» Réunion du 25 juin 2007 Analyse des sites potentiels pour les futures gares de la LGV PACA Aire toulonnaise 1 L aire toulonnaise : organisation territoriale

Plus en détail

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer Evaluation du SCoT Coût résidentiel : pouvoir d achat des ménages pour se loger et se déplacer Présentation aux partenaires et aux membres du groupe de travail de l action n 5 du PLH 24/11/2014 Contexte

Plus en détail

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES DE LA LIGNE Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris Pièce E : Evaluation

Plus en détail

Mesurer la performance des lignes de transport public urbain Projet APEROL (PREDIT) Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire d Economie des Transports

Mesurer la performance des lignes de transport public urbain Projet APEROL (PREDIT) Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire d Economie des Transports Mesurer la performance des lignes de transport public urbain Projet APEROL (PREDIT) Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire d Economie des Transports PST Rhône-Alpes Février 2014 Les hypothèses de départ Optimisation

Plus en détail

Vivons autrement, sans l A104

Vivons autrement, sans l A104 A104 réunion du 19 juin Cergy Pontoise Alternative à Andrésy AAA A s s o c i a t i o n D e s C h ê n e s Comité de quartier de l'oise Collectif pour l Annulation des Pollutions Urbaines et Industrielles

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

Dijon 11. Configuration du site. Principales localisations Vues du site. Parc stationnement. Gare routière. Parvis, mail, stationnement

Dijon 11. Configuration du site. Principales localisations Vues du site. Parc stationnement. Gare routière. Parvis, mail, stationnement 1 Le mail central 2 Accès ord du souterrain 3 Parc de stationnement sur deux niveaux Principales localisations Vues du site Gare routière Bâtiment voyageurs Gare SCF Accès souterrain 3 2 1 Parc stationnement

Plus en détail

Exposé des motifs des changements apportés Mise en compatibilité du PLU avec DUP ligne 15 Sud métro Grand Paris Décret du 24 décembre 2014

Exposé des motifs des changements apportés Mise en compatibilité du PLU avec DUP ligne 15 Sud métro Grand Paris Décret du 24 décembre 2014 Exposé des motifs des changements apportés Mise en compatibilité du PLU avec DUP ligne 15 Sud métro Grand Paris Décret du 24 décembre 2014 1 2 A - INTRODUCTION Le réseau de transport «Grand Paris Express»

Plus en détail

Le processus de déménagement et relocalisation des ménages

Le processus de déménagement et relocalisation des ménages Intervention n 7.1 Le processus de déménagement et relocalisation des ménages Jean-Pierre Nicolas - directeur adjoint du Laboratoire d Economie des Transports La présentation que je vais faire [diapositive

Plus en détail

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS Principaux résultats de l enquête ménages déplacements de la Communauté urbaine d Arras - 2014 Introduction Cette enquête a été réalisée de janvier à février

Plus en détail

Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE. Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables

Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE. Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables Conseil Consultatif Quartier CENTRE-VILLE - 3 juin 2015 m u n i c

Plus en détail

Eco-conception des ensembles bâtis et des infrastructures

Eco-conception des ensembles bâtis et des infrastructures Chaire ParisTech "Éco-Conception des ensembles bâtis et des infrastructures" En partenariat avec Eco-conception des ensembles bâtis et des infrastructures Fabien LEURENT, Bruno PEUPORTIER, Jean ROGER-ESTRADE

Plus en détail

Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners. Séminaire sur l accessibilité et la mobilité

Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners. Séminaire sur l accessibilité et la mobilité Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners Séminaire sur l accessibilité et la mobilité Conseil Scientifique AIGPPAU Luzarches 09/09/10 Mobilité métropolitaine Objectifs : Accessible Equitable Equilibré Durable

Plus en détail

Partie II : les déplacements domicile-travail

Partie II : les déplacements domicile-travail Des distances de déplacement différentes selon le profil des actifs Au delà des logiques d accessibilité, les distances parcourues pour se rendre au travail se déclinent différemment selon le sexe, l âge,

Plus en détail

La régulation d accès en Ile-de-France

La régulation d accès en Ile-de-France CoTITA - Ouest 13 octobre 2014 La régulation d accès en Ile-de-France E Landureau Département Exploitation et Technologies Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Energie DRIEA IF Direction

Plus en détail

Dévéloppement d un quartier de gare: Créteil l Échat

Dévéloppement d un quartier de gare: Créteil l Échat HAJKOVA Barbora, KASSA Melissa M2 Transport et Mobilité 2013/2014 Méthodes d Analyse des Systèmes Territoriaux Dévéloppement d un quartier de gare: Créteil l Échat Sommaire INTRODUCTION... 3 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

ANALYSE DE L EVOLUTION DES SURFACES ARTIFICIALISEES COMMUNE DE CHORGES

ANALYSE DE L EVOLUTION DES SURFACES ARTIFICIALISEES COMMUNE DE CHORGES ANALYSE DE L EVOLUTION DES SURFACES ARTIFICIALISEES COMMUNE DE CHORGES Novembre 2014 Chorges Contexte général La commune de Chorges est issue de l implantation des Caturiges, peuple celte, à proximité

Plus en détail

Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale.

Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale. Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale. Introduction : L aéroport de Roissy est un hub mondial c est-à-dire une plateforme aéroportuaire qui permet la

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

GEOGRAPHIE : La France

GEOGRAPHIE : La France GEOGRAPHIE : La France [La France : ce territoire qui représente une nation et qui a ses frontières est : un ETAT 22 régions, 95 départements et 60 millions d habitants + les DOM-TOM qui ont changé de

Plus en détail

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne La gare, une chance pour la ville ou le village qui l accueille Groupe SNCB Souvent proche du

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Prenant la suite du Plan d Occupation des Sols (POS) actuel, le Plan Local d Urbanisme (PLU) formalise les intentions d aménagement de la ville de Villiers-sur-Marne pour les 10-15

Plus en détail

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau 1971 ST-LOUIS, GATINEAU (QUÉBEC) J8T 4H6 R.B.Q 2592 3533-93 Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau Lots 3 966 254 et 2 957 115 MISE

Plus en détail

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 291 Février 212 Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 21 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 21, le parc social loge

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS LE TERRITOIRE QUI DÉCOLLE à 7kms de Paris DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS UNE LOCALISATION STRATÉGIQUE PROXIMITÉ AVEC PARIS ET LES CENTRES D AFFAIRES ET DE DÉCISIONS

Plus en détail

Le Mesnil-Amelot Aéroport Charles. Le Mesnil-Amelot. Aéroport Charles. de Gaulle (T2) CDG Express. Clichy-Montfermeil. Chelles

Le Mesnil-Amelot Aéroport Charles. Le Mesnil-Amelot. Aéroport Charles. de Gaulle (T2) CDG Express. Clichy-Montfermeil. Chelles D une longueur de 21,5 kilomètres, la ligne 17 Nord comprend 6 gares : Le Bourget Aéroport, Triangle de,, Aéroport CDG (T2), Aéroport CDG (T4) et, ainsi qu un site de maintenance situé à Aulnay-sous-Bois

Plus en détail

O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda

O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD. Modèle de dynamique urbaine désagrégé

Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD. Modèle de dynamique urbaine désagrégé Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD Identité du modèle : Nature Voyageurs / Marchandises Sur quoi porte le modèle d'urbanisme? Modes de transports Modèle agrégé/désagrégé? Modèle d'occupation

Plus en détail

TRAFIC AUX ECHANGEURS

TRAFIC AUX ECHANGEURS TRAFIC AUX ECHANGEURS On constate sur les échangeurs de l A2 dont nous avons les données une grande variation du trafic supporté. A titre d exemple, l échangeur 21, véritable porte d entrée sud sur la

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

DJIBRIL SIDIBE, DIRECTEUR DE LA RÉGULATION DE LA CIRCULATION ET DES TRANSPORTS URBAINS (DRCTU)

DJIBRIL SIDIBE, DIRECTEUR DE LA RÉGULATION DE LA CIRCULATION ET DES TRANSPORTS URBAINS (DRCTU) PLATE FORME DES PARTENAIRES DE BAMAKO ANGERS, 26 ET 27 MAI 2011 MOBILITE URBAINE DANS LE DISTRICT DE BAMAKO DJIBRIL SIDIBE, DIRECTEUR DE LA RÉGULATION DE LA CIRCULATION ET DES TRANSPORTS URBAINS (DRCTU)

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois. Une expérience de redynamisation territoriale

Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois. Une expérience de redynamisation territoriale Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois Une expérience de redynamisation territoriale 2 structures : Développer l emploi l entrepreneuriat et l attractivité économique de la

Plus en détail

Ville d Illzach. Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site

Ville d Illzach. Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site Ville d Illzach Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site Objet accessibilité du Lycée Bugatti et organisation des déplacements

Plus en détail

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030 Présentation des nouvelles perspectives de l évolution des transports en Belgique à l horizon 23 18 Septembree 212 Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 23 Marie

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 1 Juillet 2012 La mobilité en Île-de-France 2001-2010 : 3,87 déplacements par personne et par jour Une portée moyenne de 4,4 km 41 millions de déplacements quotidiens 70 % des

Plus en détail

DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS

DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS 2014 DVD 1011 Voie réservée aux taxis et bus sur les autoroutes A1 et A6a Conventions avec l Etat de délégation de maîtrise d ouvrage et d exploitation / maintenance

Plus en détail

Analyse de données multidimensionnelles Projet : Les habitations en Banlieue de Boston. 2011-2012 LACHAAL Rafik

Analyse de données multidimensionnelles Projet : Les habitations en Banlieue de Boston. 2011-2012 LACHAAL Rafik Analyse de données multidimensionnelles Projet : Les habitations en Banlieue de Boston 2011-2012 LACHAAL Rafik I. Introduction Les données choisis concernent les logements en banlieue de Boston. Celle-ci

Plus en détail

Le projet du Grand Paris et les effets d agglomération

Le projet du Grand Paris et les effets d agglomération Le projet du Grand Paris et les effets d agglomération Colloque France Stratégie-CGEDD-CGI 22 octobre 2015 2 Le projet et ses horizons de mise en oeuvre Des fréquences élevées et une intermodalité forte

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 1 Septembre 2012 La mobilité en Île-de-France 2001-2010 : 3,87 déplacements par personne et par jour Une portée moyenne de 4,4 km 41 millions de déplacements quotidiens 70 %

Plus en détail

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur,

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur, STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9 2015-006/GD/GL/CL Créteil, le 8 janvier 2015 Département Projets de territoire et collectivités Affaire suivie par Catherine LAINE et Raphaël

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1 SENS ROISSY > PARIS Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1 Avril 2015 Contact presse : Mission communication de la DiRIF Robin LEROY : 01 46 76 87 80 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE,

Plus en détail

Thème 2 : Aménager et développer les territoires français Chapitre 6 : Mobilités, flux et réseaux de communication dans la mondialisation

Thème 2 : Aménager et développer les territoires français Chapitre 6 : Mobilités, flux et réseaux de communication dans la mondialisation Problématique : Comment les réseaux de communication du territoire français permettent-ils une intégration dans les réseaux de la mondialisation afin d accroître les mobilités et les flux sur le territoire

Plus en détail

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne Concertation du 11 février au 30 mars 2013 Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne 1 Jacques MAHÉAS Maire de Neuilly-sur-Marne 2 Michel GAILLARD Garant de la concertation 3 Pourquoi une

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92)

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92) CENSI BOUVARD 2014 (92) o Prootant du dynamisme de La Défense et de l'attractivité d'une vraie vie de quartier, la résidence Résidhome Paris se situe sur une place bordée de commerces et de restaurants.

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

Les déplacements domicile-travail des Franciliens. Groupe d'échanges et de recherches IFSTTAR MOBIlités LIées au Travail des ActifS Jeudi 11 juin

Les déplacements domicile-travail des Franciliens. Groupe d'échanges et de recherches IFSTTAR MOBIlités LIées au Travail des ActifS Jeudi 11 juin Les déplacements domicile-travail des Franciliens Groupe d'échanges et de recherches IFSTTAR MOBIlités LIées au Travail des ActifS Jeudi 11 juin Eléments de cadrage sur la mobilité en Ilede-France 2 Sources

Plus en détail

MASYT [ A R R I V É E D U G R A ND PARIS EXPRES S IMPACTS ET ENJEUX À B A G N E U X] Pierre Camilleri & Mathilde Laplagne

MASYT [ A R R I V É E D U G R A ND PARIS EXPRES S IMPACTS ET ENJEUX À B A G N E U X] Pierre Camilleri & Mathilde Laplagne MASYT Pierre Camilleri & Mathilde Laplagne [ A R R I V É E D U G R A ND PARIS EXPRES S À B A G N E U X] IMPACTS ET ENJEUX SOMMAIRE Historique... 3 I) Diagnostic du quartier de gare... 4 1. Eléments de

Plus en détail

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE Historique de la Voie de Valdonne La voie de Valdonne : la ligne du bassin minier 82 ans de trafic voyageurs, 120 ans de trafic marchandises 1868 : mise en service de la voie sur la section Aubagne-Valdonne

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

Forum THNS 2012 Shanghai

Forum THNS 2012 Shanghai Forum THNS 2012 Shanghai Études sur les éléments et l aménagement d un hub de transports intégré Yang Lixin, Troisième Institut d inspection et de design du Groupe des chemins de fer Co., Ltd, Université

Plus en détail

Méthode d Analyse des Systèmes Territoriaux : Pont de Sèvres Future gare du Grand Paris Express

Méthode d Analyse des Systèmes Territoriaux : Pont de Sèvres Future gare du Grand Paris Express Méthode d Analyse des Systèmes Territoriaux : Pont de Sèvres Future gare du Grand Paris Express Réalisation 2013-2014 : Florian BEAUQUIER Alicia CZAJKOWSKI Source : ileseguin-rivesdeseine.fr 2 Table des

Plus en détail

Lille Métropole : Gestion du trafic et des infrastructures au sein des agglomérations

Lille Métropole : Gestion du trafic et des infrastructures au sein des agglomérations Gestion du trafic et des infrastructures au sein des agglomérations Lille Métropole : vers un aménagement plus durable de la ville et des réseaux de transport AIPCR Auditorium Ascom, Belpstrasse 37, BERN

Plus en détail

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Olivier Finet VP déplacement - Pays Voironnais Jérôme Marcuccini Adjoint en charge des Déplacements, Stationnement, qualité de l air

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Vitesse et morphologie : de la ville de l automobile à la ville des transports collectifs

Vitesse et morphologie : de la ville de l automobile à la ville des transports collectifs 18 ème journée doctorale en transport - Eric Tabourin AFITL 12 & 13 septemebre 2013 Vitesse et morphologie : de la ville de l automobile à la ville des transports collectifs La relation entre urbanisme

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Film design tramway T3 Le premier tronçon du tramway T3, sur les boulevards des Maréchaux sud >> Du Pont du Garigliano à la Porte d Ivry

Plus en détail

Le transport régional voyageurs Synthèse

Le transport régional voyageurs Synthèse Le transport régional voyageurs Synthèse SNCF Région de Marseille Direction du Transport Public Note de synthèse TER.doc Le transport régional voyageurs Note de synthèse 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS L'objectif

Plus en détail

Internet : Téléphone : Bus. Métro. Trains et RER. Nuits festives. Décembre 2007

Internet : Téléphone : Bus. Métro. Trains et RER. Nuits festives. Décembre 2007 Sur les adresses suivantes, vous trouverez l ensemble de l information nécessaire pour préparer votre voyage : horaires, plans, villes desservies, tarification pratiquée, etc. Internet : INFORMATION RÉGIONALE

Plus en détail

Carte de présentation

Carte de présentation Carte de présentation Géoclip - Energies Demain 1/17 2/17 Méthode (1/2) Avant-Propos Il est rappelé à tous les utilisateurs de l'outil Précariter, ainsi qu'aux destinataires des données produites avec

Plus en détail

Transport urbain: Vision de l avenir Ajay Kumar

Transport urbain: Vision de l avenir Ajay Kumar Lima Bogota (avant) I-1 Transport urbain: Vision de l avenir Ajay Kumar Lagos Dar es Salaam Impacts profonds du Transport I-2 Le transport touche presque chaque aspect de la vie urbaine Économique, développement

Plus en détail

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE Présentation du contexte et des enjeux du projet - Juin 2009-1 / 7 1 - CONTEXTE DU PROJET [Plan de situation des deux gares] Le site de Besançon Viotte

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

4. Justification du choix de la ZACC

4. Justification du choix de la ZACC 4. 4. JUSTIFICATION DU CHOIX DE LA ZACC... 95 4.1. ANALYSE DES ZONES A AMENAGEMENT COMMUNAL CONCERTE (ZACC)... 95 4.1.1. Les ZACC sur l ensemble de l entité de Namur... 95 4.1.2. Les ZACC reprises en zones

Plus en détail

Le Grand Paris va-t-il faire monter les prix?

Le Grand Paris va-t-il faire monter les prix? va-t-il faire monter les prix? Quelles évolutions pour les villes concernées en deux ans? va-t-il faire monter les prix? Le Grand Paris, garantie d augmentation des prix aux abords de la capitale? Pour

Plus en détail

CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN. L entre - deux villes

CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN. L entre - deux villes CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN L entre - deux villes Clermont-Ferrand/Saint-Jean 20 L entre deux villes Site inscrit dans l ÉcoCité Clermont métropole Population : 143 000 hab. (ville) ; 290 000 hab.

Plus en détail

L offre en stationnement du Centre 7400 : l occasion d orienter les habitudes de déplacement dans le quartier

L offre en stationnement du Centre 7400 : l occasion d orienter les habitudes de déplacement dans le quartier L offre en stationnement du Centre 7400 : l occasion d orienter les habitudes de déplacement dans le quartier Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal Dans le cadre de la consultation

Plus en détail

Trafic, véhicules et réseaux routiers

Trafic, véhicules et réseaux routiers Les transports représentent une composante fondamentale de l économie, en soi et en tant que facteur de production pour la plupart des autres activités économiques. Ils ont de nombreux d effets sur l environnement

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Présentation des grilles horaires

Présentation des grilles horaires Présentation des grilles horaires lancement le 11 décembre 2011 Dole DOSSIER DE PRESSE, 6 JANVIER 2011 CONTACTS PRESSE I SNCF Voyages TGV Rhin-Rhône : philippe.moritz@sncf.fr 03 80 40 55 63 SNCF Voyages

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2014 OUTIL EFFINERGIE ECOMOBILITE

TABLEAU DE BORD 2014 OUTIL EFFINERGIE ECOMOBILITE TABLEAU DE BORD 2014 OUTIL EFFINERGIE ECOMOBILITE Retours d expériences Ce rapport présente les résultats des projets saisis dans l outil Effinergie Ecomobilité. Il détaille également une analyse des principaux

Plus en détail

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité Atelier Lion associés Quartier de Maison Blanche : un parc habité Novembre 2014 2 Signé le 4 novembre 2014 entre la ville de Neuilly-sur-Marne et l AFTRP, le traité de concession DE la ZAC de Maison Blanche

Plus en détail

Typologie des lignes au sein d un réseau. Centre et Hyper centre. Centre (hors hyper centre)

Typologie des lignes au sein d un réseau. Centre et Hyper centre. Centre (hors hyper centre) MESURE DE LA PERFORMANCE DES LIGNES DE TRANSPORT PUBLIC URBAIN APEROL Amélioration de la Performance Economique des Réseaux par l Optimisation des Lignes Rapport PREDIT GO 6 Politiques de Transport Faivre

Plus en détail