Les services à la personne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les services à la personne"

Transcription

1 Les services à la personne Présentation des statistiques disponibles en comptabilité nationale Jeanne Pagès Le 30 juin 2011

2 Plan Définition et contexte 1- Données de cadrage 2- L information disponible du point de vue des comptes 3- Faut-il intégrer les SAP dans l information présentée par la division Services? Si oui, comment? Page 2

3 Définition et contexte Les services à la personne comportent : - Les services à domicile : définies par l article du code du travail - les services hors domicile : assistantes maternelles, crèches. Le champ de la commission n inclut pas les services à la personne Page 3

4 1- Données de cadrage En 2009 Dans les SAP Part dans l ensemble de l économie Valeur ajoutée 16,4 milliards d euros 0,96 % Salariés en ETP ,4 % - En 2009, 2 millions de personnes ont travaillé au moins une fois dans les SAP. - 2 millions de particuliers ont utilisé des services à la personne. Page 4

5 1- Données de cadrage Les services à la personne se sont développés depuis 2005 Evolution de l'activité du secteur 1800 Nombre d'heures travaillées ,1% +3,7% +2,7% +1,1% +1,7% Source : ANSP, prévisions du BIPE Page 5

6 2- L information disponible du point de vue des comptes En pratique, trois cas de figure : Particuliers employeurs en emploi direct Organisme mandataire (i.e. particuliers employeurs en emploi indirect) Organisme prestataire Répartition du nombre d'heures travaillées (hors assistantes maternelles) 11% 29% Organismes prestataires Particuliers employeurs (emploi direct) Page 6 60% Source : Particuliers employeurs (via un organisme mandataire)

7 2- L information disponible du point de vue des comptes Quel classement en comptabilité nationale? Particuliers employeurs ( y.c. mandataire) : Ou GT97Z : Activité des ménages en tant qu employeurs de personnel domestique. GQ88Z : Action sociale sans hébergement Organismes prestataires : dans l ERE correspondant à l activité Page 7

8 2- L information disponible du point de vue des comptes Le champ Reste de l économie SAP GQ88Z Action sociale sans hébergement Particulier employeur publics fragiles GT97Z Activités des ménages en tant qu employeurs de personnel domestique Autres branches (ERE) Particulier employeur publics non fragiles Organismes prestataires Page 8

9 2- L information disponible du point de vue des comptes L équilibre ressource emploi (ERE) des particuliers employeurs Données de l ACOSS et des impôts En ressources : production. En emploi : consommation des ménages, et consommation des administrations publiques. Page 9

10 3 Faut-il intégrer les SAP dans l information présentée par la division Services? Deux types de problèmes - les SAP ne s intègrent pas dans le «compte central» (problème de nomenclature) - les limites des données sur l emploi Page 10

11 3- Faut-il intégrer les SAP dans l information présentée par la division Services? Les SAP ne s intègrent pas dans le cadre normal des comptes Les SAP ne sont pas isolés dans la nomenclature. Pourquoi? - La nomenclature française (NAF Rev.2) est harmonisée avec la nomenclature mondiale. - La définition des SAP peut changer avec les règlementations ce qui n est pas conciliable avec la nature de la NAF L Insee a proposé de faire apparaître les SAP dans la nomenclature produit en ajoutant une modalité «A domicile» mais cela n a pas été retenu à un niveau européen Page 11

12 3- Problèmes posés par ce secteur - Les limites des données d emploi - Côté salariés : données annuelles : nombre d heures satisfaisant nombre d emplois solide (mais dépend des conventions de mesure) description de la nature des activités : réduite disponibilité : n + 18 mois données trimestrielles nombre d heures satisfaisant nombre d emplois : on ne sait pas compter correctement les salariés travaillant à la fois dans les SAP et les autres secteurs (double compte) écart possible entre la somme des trimestres et le chiffre annuel Page 12

13 3- Problèmes posés par ce secteur - Les limites des données d emploi - Côté employeurs : Problème de double compte : pas d identifiant commun des particuliers employeurs, selon le type de circuit (Cesu, Paje, DNS). estimation fragile du nombre d employeurs concernés. Page 13

14 Conclusion Page 14

15 Merci de votre attention Jeanne Pagès Le 30 juin 2011

Les emplois dans les services à la personne

Les emplois dans les services à la personne Les emplois dans les services à la personne Etat des lieux du suivi statistique Dares CNIS - 17 septembre 2010 Dares () Les services à la personne CNIS - 17 septembre 2010 1 / 23 Plan de la présentation

Plus en détail

Les services à la personne

Les services à la personne Les services à la personne Cadrage statistique du secteur DARES COE - 3 décembre 2013 Les contours des SAP Les sources disponibles L activité et la structuration du secteur Caractéristiques des salariés

Plus en détail

Le secteur du particulieremployeur. services à la personnes. 29/02/2012 titre de la présentation

Le secteur du particulieremployeur. services à la personnes. 29/02/2012 titre de la présentation Le secteur du particulieremployeur dans le champ des services à la personnes 1 29/02/2012 titre de la présentation Le secteur du particulier employeur dans le champ des SAP Le particulier employeur est

Plus en détail

Services à la personne: Un champ contraint pour un système d information morcelé. Philippe Rodriguez 20 octobre 2011

Services à la personne: Un champ contraint pour un système d information morcelé. Philippe Rodriguez 20 octobre 2011 Services à la personne: Un champ contraint pour un système d information morcelé Philippe Rodriguez 20 octobre 2011 Déroulé de la présentation Contexte Les enjeux Le plan «Borloo» les activités concernées

Plus en détail

Colloque régional DIRECCTE Alsace. Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne

Colloque régional DIRECCTE Alsace. Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne Agence nationale des services à la personne Colloque régional DIRECCTE Alsace Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne Strasbourg, 22 novembre 2010 La politique

Plus en détail

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME 2013 TRIMESTRE

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME 2013 TRIMESTRE LE BAROMETRE DES EMPLOIS DE LA F AMILLE No 7 décembre 2013 TENDANCE AU 2 EME 2013 TRIMESTRE Une stabilisation fragile de l activité dans le champ de l emploi à domicile hors garde d enfants Après avoir

Plus en détail

Conférence de Presse 2014, année pivot pour l emploi à domicile? Les chiffres et les faits à retenir

Conférence de Presse 2014, année pivot pour l emploi à domicile? Les chiffres et les faits à retenir Conférence de Presse 2014, année pivot pour l emploi à domicile? Les chiffres et les faits à retenir 1. Introduction : - par Marie Béatrice Levaux, présidente de la FEPEM 2. Chiffres et données clés :

Plus en détail

Les Services à la Personne dans la Vienne

Les Services à la Personne dans la Vienne Les Services à la Personne dans la Vienne Journée des Services à la Personne Mardi 2 décembre 2014 mission OREF Les Services à la Personne (SAP) 21 activités Les services à la vie quotidienne ménage, repassage,

Plus en détail

Agence nationale des services à la personne

Agence nationale des services à la personne Agence nationale des services à la personne CCI du Morbihan Bilan du secteur des services à la personne Marie-Pierre Le Breton 22 mars 2011 Le développement de l activité L offre des organismes agréés

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE. Cesu préfinancé : Découvrez ses nombreux avantages

AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE. Cesu préfinancé : Découvrez ses nombreux avantages AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE Cesu préfinancé : Découvrez ses nombreux avantages Le Cesu préfinancé, qu est-ce que c est? Le Chèque emploi service universel préfinancé, ou Cesu préfinancé,

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON EN 2010

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON EN 2010 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON EN 2010 Septembre 2011 Cécile BAZIN Marie DUROS Henitsoa RAHARIMANANA Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans

Plus en détail

Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET

Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET ECONOMIE SOCIALE EN RHONE ALPES Emploi en 2008 et conjoncture Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET LES CHIFFRES CLEFS EN 2008 : Plus de 23 400 établissements employeurs. Près

Plus en détail

DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001

DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001 DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001 Etudes Publication de la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de L activité des services à la personne 10 millions

Plus en détail

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Claire Marbot, Valérie Dejonghe et Véronique Bruniaux* Sur l ensemble de l année 2006, plus de 1,6 million de salariés ont été employés directement par

Plus en détail

À quoi servent les cotisations?

À quoi servent les cotisations? À quoi servent les cotisations? [ Le réseau Urssaf vous rend des comptes À quoi servent les cotisations? ] Depuis 1945, la France a fait le choix d une Sécurité sociale protégeant solidairement l ensemble

Plus en détail

Les indices de prix de vente dans les services. Impact sur le calcul de productivité

Les indices de prix de vente dans les services. Impact sur le calcul de productivité Les indices de prix de vente dans les services Impact sur le calcul de productivité Plan 1) La délicate mesure des prix dans les services 2) Les progrès accomplis au cours des années 2000 3) Quelles conséquences

Plus en détail

Dossier de présentation. Fédération du Service aux Particuliers

Dossier de présentation. Fédération du Service aux Particuliers Dossier de présentation Fédération du Service aux Particuliers 48 boulevard de la Tour Maubourg -75007 Paris T +33(0)1 53854080 -F +33 (0)1 44 18 39 94 accueilfesp@fesp.fr www.fesp.fr 1 Maxime AIACH, président

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE LE CESU PRÉFINANCÉ : DES AVANTAGES POUR TOUS

SERVICES À LA PERSONNE LE CESU PRÉFINANCÉ : DES AVANTAGES POUR TOUS SERVICES À LA PERSONNE LE CESU PRÉFINANCÉ : DES AVANTAGES POUR TOUS 2 SOMMAIRE Les chiffres clés 2014... 4 Le Chèque emploi service universel, qu est-ce que c est?.5 Quelles prestations régler avec le

Plus en détail

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 LE BAROMETRE DES EMPLOIS DE LA F AMILLE No 11 décembre 2014 TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 L activité de l emploi à domicile hors garde d enfants est en repli depuis le 1 er trimestre 2012 La dégradation

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN FRANCHE-COMTÉ EN 2013

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN FRANCHE-COMTÉ EN 2013 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN FRANCHE-COMTÉ EN 2013 Juin 2014 Cécile BAZIN Marie DUROS Guillaume PREVOSTAT Amadou BA Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l économie

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN BOURGOGNE EN 2011

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN BOURGOGNE EN 2011 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN BOURGOGNE EN 2011 Septembre 2012 Cécile BAZIN Marie DUROS Noël TADJINE Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l économie sociale en

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CHAMPAGNE-ARDENNE ARDENNE EN 2012

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CHAMPAGNE-ARDENNE ARDENNE EN 2012 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CHAMPAGNE-ARDENNE ARDENNE EN 2012 Juin 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Liza MARGUERITTE Noël TADJINE Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi

Plus en détail

BRC Bordereaux Récapitulatifs de Cotisations

BRC Bordereaux Récapitulatifs de Cotisations BRC Bordereaux Récapitulatifs de Cotisations Les statistiques trimestrielles ou annuelles sont basées sur les Bordereaux Récapitulatifs de Cotisations (BRC) remplis par les établissements employeurs du

Plus en détail

Les chiffres clés des services à la personne activité, emplois, acteurs

Les chiffres clés des services à la personne activité, emplois, acteurs Mois AAAA Décembre 2008 activité, emplois, acteurs En bref Les services à la personne recouvrent un ensemble de 21 activités qui peuvent être produits dans le cadre d un emploi direct par la personne qui

Plus en détail

LES PARTICULIERS EMPLOYEURS : UN NOUVEL ESSOR EN 2006. Des utilisateurs du Cesu et de la Paje-Ged de plus en plus nombreux

LES PARTICULIERS EMPLOYEURS : UN NOUVEL ESSOR EN 2006. Des utilisateurs du Cesu et de la Paje-Ged de plus en plus nombreux ACO S S STA T BILAN LES PARTICULIERS EMPLOYEURS : UN NOUVEL ESSOR EN 2006 N 63 - FÉVRIER 2008 En progression de 6,3 % en glissement annuel, le nombre d'employeurs de salariés à domicile s établit à 1,9

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN GUYANE EN 2013

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN GUYANE EN 2013 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN GUYANE EN 2013 Juin 2014 Cécile BAZIN Marie DUROS Guillaume PREVOSTAT Amadou BA Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l économie

Plus en détail

RÈGLEMENT. N 2015-01 du 2 avril 2015

RÈGLEMENT. N 2015-01 du 2 avril 2015 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RÈGLEMENT N 2015-01 du 2 avril 2015 Relatif aux comptes des comités d entreprise, des comités centraux d entreprise et des comités interentreprises relevant de l article

Plus en détail

LES EMPLOIS FAMILIAUX EN 2004 : un secteur en forte croissance

LES EMPLOIS FAMILIAUX EN 2004 : un secteur en forte croissance Mai 26 - N 19.1 LES EMPLOIS FAMILIAUX EN 24 : un secteur en forte croissance Dans le secteur des emplois familiaux, les salariés ont travaillé près de 65 millions d heures en 24, soit une progression de

Plus en détail

De la garde à l accueil...

De la garde à l accueil... De la garde à l accueil... Nous privilégions le terme d accueil à celui de garde qui correspond à l évolution de notre société et à la place faite à l enfant et à sa famille Choisir un mode d accueil pour

Plus en détail

Diffusion et révisions des comptes nationaux

Diffusion et révisions des comptes nationaux Diffusion et révisions des comptes nationaux Pour décrire la politique de diffusion et de révisions des comptes nationaux, il est nécessaire de donner préalablement un rapide panorama des deux systèmes

Plus en détail

Les formations et les métiers du Numérique pour construire votre avenir

Les formations et les métiers du Numérique pour construire votre avenir Les formations et les métiers du Numérique pour construire votre avenir 1 Sommaire Qu est ce que le numérique? Le secteur du numérique? Quels sont les métiers du numérique? Les points forts des métiers

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE. Département de l Orne ORNE. de Flers. Bassin d Alençon. Bassin. Bassin d Argentan.

OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE. Département de l Orne ORNE. de Flers. Bassin d Alençon. Bassin. Bassin d Argentan. - JANVIER 2014 - OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE SUR LE DÉPARTEMENT DE DE L O ORNE Bassin d Argentan Bassin de l Aigle - Mortagne Bassin de Flers Bassin d Alençon Pays d Alençon Département de

Plus en détail

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci et avec la

Plus en détail

LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS

LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS Fabrice LENGLART INSEE Comptes nationaux Bruno LONGET - Banque de France - SESOF CNIS 22 juin 2009 Plan I Place des activités

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE À LA RÉUNION EN 2014

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE À LA RÉUNION EN 2014 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE À LA RÉUNION EN 2014 Juin 2015 Mélanie BAZOGE Cécile BAZIN Marie DUROS Guillaume PREVOSTAT Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l économie

Plus en détail

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Octobre 2015 SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL ETAT DU TISSU ASSOCIATIF ET BILAN DE L EMPLOI DES STRUCTURES PRIVEES NON LUCRATIVES EN 2014 En bref Le Centre de ressources DLA du champ social, médico-social et

Plus en détail

Les chiffres clés de l emploi de l aide à domicile associative

Les chiffres clés de l emploi de l aide à domicile associative Mois AAAA En bref Depuis le plan de développement des services à la personne de 2005 ( «plan Borloo»), l aide à domicile tend à s effacer au profit des services à la personne 1. Cette fiche a pour objet

Plus en détail

Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech

Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech Stéphane Gallon Caisse des Dépôts stephane.gallon@caissedesdepots.fr https://educnet.enpc.fr/course/view.php?id=2 Séance 7 1 Deuxième partie du

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Les ressorts de l économie des services : dynamique propre et externalisation

Les ressorts de l économie des services : dynamique propre et externalisation Les ressorts de l économie des services : dynamique propre et externalisation Xavier Niel et Mustapha Okham* Alors qu en 1978, le quart de l emploi était industriel, seulement 14 % des emplois sont désormais

Plus en détail

SERVICES A LA PERSONNE ETRE PARTICULIER. Les activités des services à la personne

SERVICES A LA PERSONNE ETRE PARTICULIER. Les activités des services à la personne S A LA PERSONNE ETRE PARTICULIER EMPLOYEUR Les activités des services à la personne Famille Enfants, soutien scolaire, aide administrative ou informatique Vie quotidienne Ménage, bricolage, jardinage,

Plus en détail

Etude Comparative sur les services à la personne en Europe

Etude Comparative sur les services à la personne en Europe Etude Comparative sur les services à la personne en Europe 1 Etude comparative sur les services à la personne en Europe Rappel méthodologique Phase 1 : Etude comparative sur 7 pays européens Phase 2 :

Plus en détail

- Article 1 de la loi n 2005-841 du 26 juillet 2005 relative au développement des services à la personne ;

- Article 1 de la loi n 2005-841 du 26 juillet 2005 relative au développement des services à la personne ; CHEQUES EMPLOI SERVICE UNIVERSELS (CESU) en tant que moyen de règlement de certains services offerts par les collectivités TEXTES DE REFERENCE - Article 1 de la loi n 2005-841 du 26 juillet 2005 relative

Plus en détail

Note de travail sur l emploi direct dans le secteur de l aide à domicile en Languedoc-Roussillon

Note de travail sur l emploi direct dans le secteur de l aide à domicile en Languedoc-Roussillon Note de travail sur l emploi direct dans le secteur de l aide à domicile en Languedoc-Roussillon Maryline Villain, Chargée d études Les résultats ici présentés sont issus de l exploitation des chèques

Plus en détail

Mise en place d un observatoire économique et social du secteur des entreprises de services à la personne

Mise en place d un observatoire économique et social du secteur des entreprises de services à la personne Mise en place d un observatoire économique et social du secteur des entreprises de services à la personne Mars 2009 102 avenue des Champs Elysées - 75008 PARIS Tél. (1) 01 53 89 20 89 Fax (1) 01 45 63

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci

Plus en détail

ATELIER/SEMINAIRE AFRITAC de l OUEST ELABORATION DES DOCUMENTS METHODOLOGIQUES DES COMPTES NATIONAUX ET PREPARATION AU PASSAGE AU SCN2008

ATELIER/SEMINAIRE AFRITAC de l OUEST ELABORATION DES DOCUMENTS METHODOLOGIQUES DES COMPTES NATIONAUX ET PREPARATION AU PASSAGE AU SCN2008 ATELIER/SEMINAIRE AFRITAC de l OUEST TITRE ELABORATION DES DOCUMENTS METHODOLOGIQUES DES COMPTES NATIONAUX ET PREPARATION AU PASSAGE AU SCN2008 DATES 16 au 20 juin 2014 LIEU Lomé, TOGO COORDINATION AFRITAC

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CORSE EN 2014

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CORSE EN 2014 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CORSE EN 2014 Juin 2015 Mélanie BAZOGE Cécile BAZIN Marie DUROS Guillaume PREVOSTAT Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l économie

Plus en détail

Services à la personne Bilan économique et enjeux de croissance

Services à la personne Bilan économique et enjeux de croissance Services à la personne Bilan économique et enjeux de croissance Conférence de presse 7 juin 2012 OLIVER WYMAN La Fédération du service aux particuliers (FESP) Créée en 2006 regroupe par ses différentes

Plus en détail

Services à la personne Bilan économique, enjeux de croissance et contribution des différents acteurs

Services à la personne Bilan économique, enjeux de croissance et contribution des différents acteurs Services à la personne Bilan économique, enjeux de croissance et contribution des différents acteurs Conférence sur les services à la personne Bruxelles, 31 janvier 2013 Trois études publiées par Oliver

Plus en détail

Observatoire Landais de l aide à domicile

Observatoire Landais de l aide à domicile Observatoire Landais de l aide à domicile Bulletin n 5 Avril 2014 Analyse de L aide à domicile sur le territoire Landais entre 2010 et 2012 La DREES 1 estime que les dépenses liées à la dépendance en 2011,

Plus en détail

2 % de l emploi en France

2 % de l emploi en France L impact socio-économique des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget 2 % de l emploi en France @ aeroportsdeparis.fr Un observatoire en mesure d'élargir le champ de son analyse

Plus en détail

Au 4e trimestre 2013, le nombre de particuliers employeurs à domicile

Au 4e trimestre 2013, le nombre de particuliers employeurs à domicile -Alpes Bilan n 9 Année 2013 Diminution de l emploi à domicile, l activité de garde d enfants ne progresse plus. Au 4e trimestre 2013, le nombre de particuliers employeurs à domicile en -Alpes est de 163

Plus en détail

La garde des enfants au domicile des parents

La garde des enfants au domicile des parents La garde des enfants au domicile des parents La garde à domicile, Ce mode d accueil consiste à faire intervenir un salarié à votre domicile pour la garde de votre enfant. Vous pouvez avoir recours à ce

Plus en détail

Les Entreprises d Economie Sociale en Poitou Charentes. Vendredi 6 novembre 2009 NIORT Espace Alizé

Les Entreprises d Economie Sociale en Poitou Charentes. Vendredi 6 novembre 2009 NIORT Espace Alizé Les Entreprises d Economie Sociale en Poitou Charentes Vendredi 6 novembre 2009 NIORT Espace Alizé 70.000 salariés 2 ième Région de France pour le taux des emplois E.S. sur l ensemble des emplois. 14,3%

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE. Cesu préfinancé : parlez-en à votre employeur!

AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE. Cesu préfinancé : parlez-en à votre employeur! AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE Cesu préfinancé : parlez-en à votre employeur! Le Cesu préfinancé, plus de bien-être, plus de temps libre Le Chèque emploi service universel préfinancé, ou Cesu

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section T

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section T Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section T Section T : ACTIVITÉS DES MÉNAGES EN TANT QU'EMPLOYEURS ; ACTIVITÉS INDIFFÉRENCIÉES DES MÉNAGES EN TANT QUE PRODUCTEURS DE BIENS ET SERVICES POUR USAGE

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE Commission «Emploi, qualification et revenus du travail» Réunion du 10 avril 2014 Demandes d accès à des sources administratives au titre de l article 7bis de la loi de 1951 Formulée par le Service de

Plus en détail

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 Les Soins à Domicile = Qui Fait Quoi? Le Médecin Traitant Le pivot du maintien au domicile. Rôle de Coordination. L Infirmier Rôles = Suivi quotidien (médicaments, pansements,

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

Relative aux obligations comptables des centres de formation des apprentis (CFA)

Relative aux obligations comptables des centres de formation des apprentis (CFA) CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Note de présentation - Avis n 2003-04 du 1 er avril 2003 Relative aux obligations comptables des centres de formation des apprentis (CFA) Sommaire 1 - Le dispositif

Plus en détail

YOOPALA DOSSIER DE PRESSE

YOOPALA DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE Yoopala, n 1 de la garde d enfants à domicile I. La garde d enfants : un marché en pleine croissance 5 Le boom du secteur des services à la personne Des aides gouvernementales pour soutenir

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses SEPTEMBRE 2012 N 060 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les services à la personne en : stabilité de l activité globale, après le

Plus en détail

Comment établir le Datacenter en centre de services. Frédéric GALICHET : Responsable des Opérations du CI

Comment établir le Datacenter en centre de services. Frédéric GALICHET : Responsable des Opérations du CI Comment établir le Datacenter en centre de services. Frédéric GALICHET : Responsable des Opérations du CI 1 Présentation des Fédérations AGIRC et ARRCO en quelques points clefs Les principes de fonctionnement

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE. Inter-commission «Emploi, qualification et revenus du travail» et «Démographie et questions sociales»

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE. Inter-commission «Emploi, qualification et revenus du travail» et «Démographie et questions sociales» Inter-commission «Emploi, qualification et revenus du travail» et «Démographie et questions sociales» Réunion du 7 novembre 2013 Demandes d accès à des sources administratives au titre de l article 7bis

Plus en détail

En 2010, les services à la personne pèsent 3,9 % de l emploi salarié alsacien. Le particulier

En 2010, les services à la personne pèsent 3,9 % de l emploi salarié alsacien. Le particulier N 20 Septembre 2015 L emploi dans les services à la personne reste moins présent en Alsace En 2010, les services à la personne pèsent 3,9 % de l emploi salarié alsacien. Le particulier est le principal

Plus en détail

2. Présentation de la comptabilité nationale

2. Présentation de la comptabilité nationale 2. Présentation de la comptabilité nationale Introduction (1) Comptabilité nationale : Système Européen des Comptes (SEC 95) => Technique de synthèse statistique représentation quantifiée de l économie

Plus en détail

ELEMENTS DE COMPTABILITE NATIONALE

ELEMENTS DE COMPTABILITE NATIONALE ELEMENTS DE COMPTABILITE NATIONALE Cours de M. Di Roberto Université Victor Segalen Bordeaux 2 Bibliographie Ce cours s inspire largement des ouvrages essentiels suivants. Merci à leurs auteurs. BOSSERELLE

Plus en détail

Définition et analyse des emplois dégradés.

Définition et analyse des emplois dégradés. Définition et analyse des emplois dégradés. Marseille le 7/12/2010 François-Xavier Devetter MCF Sciences Économiques Université de Lille 1 CLERSE Introduction La qualité des emplois comme enjeu des politiques

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention 1 Dossier de demande de subvention 2016 [à retourner à la commune de Bron avant le 14 septembre 2015] Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Commission paritaire nationale pour l'emploi 26 septembre 2013

Plus en détail

LE L E CH C E H Q E U Q E U E EM E PL P O L I O SE S R E V R I V CE C E UN U I N VE V R E S R E S L E Logo financeur

LE L E CH C E H Q E U Q E U E EM E PL P O L I O SE S R E V R I V CE C E UN U I N VE V R E S R E S L E Logo financeur LE CHEQUE EMPLOI SERVICE UNIVERSEL Le CESU pour quoi? Aider les familles, les salariés dans leur quotidien avec des solutions pratiques et concrètes. Maintenir les personnes âgées à leur domicile et respecter

Plus en détail

Tableau de bord statistique

Tableau de bord statistique Note d information : La méthodologie précisant le périmètre statistique du champ Jeunesse et Sports dans le cadre de ce projet, est présentée dans Amélioration la fiche «Guide méthodologique de». la connaissance

Plus en détail

Les services à la personne en Ile-de-France : des emplois précaires et peu rémunérés

Les services à la personne en Ile-de-France : des emplois précaires et peu rémunérés ILE-DE-FRANCE à la page à la page N 355 - Avril 11 Emploi Les services à la personne en Ile-de-France : des emplois précaires et peu rémunérés En 06, parmi les 225 000 salariés des services à la personne,

Plus en détail

2 L OBSERVATOIRE FEPEM DES EMPLOIS DE LA FAMILLE

2 L OBSERVATOIRE FEPEM DES EMPLOIS DE LA FAMILLE ÉDITION Les données mobilisées chaque année dans le rapport de la branche Salariés du particulier employeur sont issues de deux sources principales : ACOSS et IRCEM. Le traitement des données par ces organismes

Plus en détail

Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007

Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 58 Août 2009 Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Le chiffre d affaires net de sous-traitance

Plus en détail

COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER DES ORGANISMES PRESTATAIRES DE BILANS DE COMPETENCES (Article R. 6322-60 du Code du travail)

COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER DES ORGANISMES PRESTATAIRES DE BILANS DE COMPETENCES (Article R. 6322-60 du Code du travail) Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Service régional de contrôle 19-21, rue Vionnet 93300 AUBERVILLIERS COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) France Création d'entreprises* de 2000 à 2010 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2006 2007 2008 2009 2010 Taux de

Plus en détail

sourstrsoavaillependants NON EMPLOYEURS TRAVAILLEURS INDEPENDANTS NON EMPLOYEURS

sourstrsoavaillependants NON EMPLOYEURS TRAVAILLEURS INDEPENDANTS NON EMPLOYEURS sourstrsoavaillependants NON EMPLOYEURS Source d infos : ANSP ( Agence National de Services à la Personne )du 16 décembre 2008 TRAVAILLEURS INDEPENDANTS NON EMPLOYEURS En tant que travailleur indépendant

Plus en détail

LA PLACE DES ASSOCIATIONS DANS L ENSEMBLE

LA PLACE DES ASSOCIATIONS DANS L ENSEMBLE LA PLACE DES ASSOCIATIONS DANS L ENSEMBLE DU SECTEUR PRIVE SANITAIRE ET SOCIAL : EMPLOIS, MASSE SALARIALE ET EMPLOYEURS NOVEMBRE 2012 1 Ce travail est réalisé pour la deuxième année consécutive, avec la

Plus en détail

Mon guide. Chèque. Domicile

Mon guide. Chèque. Domicile Mon guide Chèque Domicile Sommaire Comment fonctionnent mes Chèques Domicile? Qu est-ce qu un Chèque Domicile...................3 Le circuit de mes Chèques Domicile.................5 Quels Services à la

Plus en détail

De quels services parle-t-on? Des services de qualité et de proximité

De quels services parle-t-on? Des services de qualité et de proximité De quels services parle-t-on? Des services de qualité et de proximité Des services qui vous facilitent la vie Les services à la personne réunissent l ensemble des activités contribuant à simplifier votre

Plus en détail

Demande de convention Emplois Solidaires

Demande de convention Emplois Solidaires Demande de convention Emplois Solidaires Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour établir votre demande de convention : Des informations pratiques présentant le document à remplir

Plus en détail

2 % de l emploi en France

2 % de l emploi en France L impact socio-économique des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget 2 % de l emploi en France @ aeroportsdeparis.fr Un observatoire en mesure d'élargir le champ de son analyse

Plus en détail

Particuliers employeurs de salariés à domicile dont : Hors garde d enfant à domicile pour la garde d'enfant à domicile

Particuliers employeurs de salariés à domicile dont : Hors garde d enfant à domicile pour la garde d'enfant à domicile Clepsydre Décembre N 12 2010 Bulletin statistique Urssaf Bourgogne LES PARTICULIERS EMPLOYEURS : LA CRISE A PLUS FRAGILISÉ L ACTIVITÉ DES EMPLOYEURS DE SALARIÉS A DOMICILE Fin, le nombre de particuliers

Plus en détail

Le Chèque emploi service universel en quelques mots

Le Chèque emploi service universel en quelques mots Le Chèque emploi service universel en quelques mots Qu'est-ce que le Chèque emploi service universel? Créé dans le cadre de la politique conduite pour favoriser les services à la personne (plan de développement

Plus en détail

8_PAGES_GARDE_ENFANTS_Mise en page 1 15/10/12 16:36 Page1 MODE D EMPLOI

8_PAGES_GARDE_ENFANTS_Mise en page 1 15/10/12 16:36 Page1 MODE D EMPLOI 8_PAGES_GARDE_ENFANTS_Mise en page 1 15/10/12 16:36 Page1 MODE D EMPLOI Vous êtes allocataire du RSA socle, vous entrez en parcours d insertion socio-professionnelle et vous devez faire garder vos enfants,

Plus en détail

Extraction de la Foire aux Questions de l outil nova Date : janvier 2012

Extraction de la Foire aux Questions de l outil nova Date : janvier 2012 Extraction de la Foire aux Questions de l outil nova Date : janvier 2012 N.B. Le texte ci-dessous est une extraction partielle, de la foire aux questions disponible dans l outil nova, faite au mois de

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : AFSS1422351D Intitulé du texte : Décret fixant le seuil à partir duquel la rémunération portée sur le chèque emploiservice universel inclut une indemnité

Plus en détail

Acoss-Disep février 2012 ANNEXE 1 : Données Disponibles et traitements réalisés par l ACOSS. Les services à la personne Données disponibles à l ACOSS

Acoss-Disep février 2012 ANNEXE 1 : Données Disponibles et traitements réalisés par l ACOSS. Les services à la personne Données disponibles à l ACOSS Acoss-Disep février 2012 ANNEXE 1 : Données Disponibles et traitements réalisés par l ACOSS Les services à la personne Données disponibles à l ACOSS 1. Le champ du secteur des services à la personne Lieu

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3015 Convention collective nationale IDCC : 1561. CORDONNERIE MULTISERVICE ACCORD

Plus en détail

Indicateur n 9 : Coût des différents modes de garde «formels» pour les finances publiques Sous-indicateur n 9-1 : Au niveau microéconomique

Indicateur n 9 : Coût des différents modes de garde «formels» pour les finances publiques Sous-indicateur n 9-1 : Au niveau microéconomique 40 Partie I Données de cadrage Indicateur n 9 : Coût des différents modes de garde «formels» pour les finances publiques Sous-indicateur n 9-1 : Au niveau microéconomique Ventilation de la charge d une

Plus en détail

PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT

PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT Trouver un mode de garde pour son enfant relève parfois du parcours du combattant. Il existe pourtant un ensemble de dispositifs bon à connaître pour se faciliter la

Plus en détail

FORUM «Services à la personne»

FORUM «Services à la personne» FORUM «Services à la personne» Ouverture par M. Henri JEAN, secrétaire général de la préfecture de la Haute Vienne Lundi 25 juin 2012 à 09 heures 30 - Centre culturel municipal Jean Moulin - Limoges Dossier

Plus en détail

Enquête sur les investissements dans l industrie

Enquête sur les investissements dans l industrie Note Méthodologique Dernière mise à jour : 30-08-2010 Enquête sur les investissements dans l industrie Avertissement : depuis mai 2010, les résultats de l enquête trimestrielle sur les investissements

Plus en détail

Café réseaux mardi 15 avril 2008. Maintien à domicile, services à la personne et réseaux de santé

Café réseaux mardi 15 avril 2008. Maintien à domicile, services à la personne et réseaux de santé Café réseaux mardi 15 avril 2008 Maintien à domicile, services à la personne et réseaux de santé Maintien à domicile et SAP 1 maintien à domicile Le contexte Les enjeux L organisation 2 services à la personne

Plus en détail

Les emplois au pair & les stagiaires aide-familiaux étrangers. Particulier employeur. À jour au 1 er janvier 2013

Les emplois au pair & les stagiaires aide-familiaux étrangers. Particulier employeur. À jour au 1 er janvier 2013 Particulier employeur Les emplois au pair & les stagiaires aide-familiaux étrangers À jour au 1 er janvier 2013 Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources

Plus en détail