Station d épuration d Avenches-Faoug Présentation de la STEP et du cycle des eaux usées

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Station d épuration d Avenches-Faoug Présentation de la STEP et du cycle des eaux usées"

Transcription

1 Présentation de la STEP et du cycle des eaux usées 1 Dans un ménage en Suisse, La consommation moyenne est de 162 litres d eau par jour et par personne

2 1

3 Cycles de traitement des eaux usées 2 Relevage et prétraitements Traitement biologique Traitements des boues Permet de séparer les grosses particules et le sable se trouvant dans les eaux usées. Permet de traiter biologiquement les eaux usées prétraitées avant de la remettre dans son milieu naturel Permet de traiter toute la production de boues qui se trouve dans les eaux usées (séparation de la pollution). Les boues sont épaissies et ensuite déshydratées pour en diminuer le volume, puis incinérées à la SAIDEF.

4 STOP aux mauvais gestes quotidiens!!! 3 Coton-tiges Médicaments Bandes hygiéniques Préservatifs Tampons hygiéniques

5 Station de relevage des eaux usées 4 Les eaux usées d Avenches sont relevées pour alimenter la station d épuration (STEP) par 2 Vis de relevage. La petite fonctionne 24h/24h et la plus grande fonctionne lorsqu il' y a de grosses précipitations. Les eaux usées de la Commune de Faoug arrivent par pompage, mais après les vis de relevage, par 2 pompes immergées

6 Prétraitement Tamisage 5mm et compactage 5 Les déchets se trouvant dans les eaux, sont retenus au moyen d un tamiseur. Ils sont compactés et mis dans un containeur. Ils sont ensuite incinérés avec les ordures ménagères à la SAIDEF à Posieux.

7 Prétraitement Dessablage 6 Compresseur d air Les eaux usées contiennent du sable. Le sable étant plus lourd que l eau, il tombe au fond d un bassin de type «escargot» (4m de profondeur en forme d entonnoir). Le sable est extrait au moyen d un compresseur d air (pompe mammouth) dans une benne. Benne (1m3)

8 Traitement biologique Déphosphatation 7 Pompes doseuses de chlorure ferrique Citerne de chlorure ferrique (8m3) On injecte du chlorure ferrique (FeCl3) dans l eau. Cette opération permet de précipiter le phosphore se trouvant dans les eaux usées.

9 Traitement biologique Pompage vers le traitement biologique 8 Les eaux prétraitées sont pompées à l aide de 2 pompes centrifuges et alimentent en continu l un ou l autre des 2 bassins du traitement biologique. Pompe centrifuge Débitmètre avec les vannes d alimentation

10 Station d épuration d Avenches-Faoug Traitement biologique Bassins à charge séquentielle SBR (sequence batch reactor) Ces deux bassins sont identiques. Ils permettent de traiter les eaux prétraitées et de respecter les normes de rejet en vigueur imposées par la Confédération Suisse. 9 Chacun de ces bassins est équipé au fond de 252 diffuseurs d air à membrane (fine bulle). L oxygène apporté doit satisfaire les besoins en oxygène liés à la respiration des bactéries et autres organismes vivants dans les boues activées. L oxygène est aussi à la base de l oxydation de la matière organique, ce pourquoi on épure l eau! SBR 1 (750m3) en phase d alimentation et d aération Pour l évacuation de l eau épurée, une rigole motorisée descend jusqu à un niveau fixe afin de ne pas entraîner les boues décantées. SBR 2 (750m3) en phase de décantation et d évacuation

11 Traitement biologique Aération des bassins biologiques Air 10 Air fine bulle Surpresseurs d air On produit de l air avec deux surpresseurs (ou soufflantes) que l on introduit dans les 2 bassins du traitement biologique au travers de diffuseurs d air à membrane fine bulle installés au fond de chaque SBR. Air compressé Diffuseurs d air à membrane

12 Temps 0 Position de départ Traitement biologique Fonctionnement d un bassin SBR Principe de fonctionnement Temps 0 à 25 min Remplissage du bassin avec des eaux usées (dénitrification-déphosphatation) Temps 25 à 90 min 11 Remplissage du bassin avec des eaux usées + aération (nitrification-déphosphatation) Vide Eaux usées Boues Vide Eaux usées Boues Air Eaux usées + boues A partir de la 90 ème minute d un SBR (arrêt de l alimentation en eaux usées), c est l autre SBR qui commence son cycle. Temps de 90 à 100 min Aération du bassin (nitrification) Temps 100 à 140 min Phase de décantation Eaux traitées Temps 135 à 180 min Évacuation des eaux traitées Eaux traitées Exutoire Air Boues Boues Extraction des boues en excès

13 Traitement des boues Extraction des boues en excès 12 A la fin de chaque cycle d un SBR, les boues dites en excès sont pompées et stockées dans une fosse. Il faut toujours veiller à garder une concentration en boues suffisante dans les bassins afin de garder de la «nourriture» pour les bactéries. Elles sont exactement comme l être humain. Quand on n a pas assez de nourriture, on se sent mal avec un risque de malaise et quand on en a trop, il y a surcharge, donc évacuation inopinée. Après un temps de décantation dans la fosse, on peut extraire l eau de surface avec une pompe immergée (réglable en hauteur par un palan) afin de diminuer le volume. Pompe d extraction des boues Fosse des boues en excès (80m3)

14 Station d épuration d Avenches-Faoug Traitement des boues 13 Epaississement Les boues extraites du traitement biologique sont mélangées avec du polymère et passent sur la table d égouttage au moyen d un tapis roulant perforé. Les boues ayant floculé, l eau s écoule au travers du tapis. Les boues épaissies vont alimenter le stockeur à boues. L eau (le filtrat) séparée des boues s écoule dans la fosse du traitement des retours en tête de STEP (type SBR). Tapis Boue floculée Epaississement Table d égouttage Préparateur de floculant

15 Traitement des boues Pôle de déshydratation 14 Transport des boues externes (15m3) Pompe à lobes AVENCHES / FAOUG CHEVROUX CORCELLES-PRÈS- PAYERNE CUDREFIN DELLEY PORTALBAN DOMDIDIER - VILLAREPOS VULLY-LES-LACS Fosse de réception des boues (25m3) Depuis 2007, 10 communes (9 depuis la fusion de Vully-les-Lacs) font partie du pôle de déshydratation des boues d Avenches. Ces communes livrent leurs boues épaissies dans une fosse à la STEP. Ces boues sont pompées et homogénéisées dans un stockeur avant d être déshydratées avec une centrifugeuse. Stockeur à boues épaissies

16 Traitement des boues Stockeur des boues épaissies 15 Il permet de stocker 1000m³ de boues épaissies provenant de la STEP d Avenches ainsi que des communes faisant partie du pôle de déshydratation. Les boues sont homogénéisées avec un brasseur submersible. Ces boues seront alors déshydratées avec une centrifugeuse.

17 Traitement des boues Déshydratation 16 Evacuation de l eau Alimentation en boues Evacuation des boues déshydratées Schémas de la centrifugeuse Andritz Centrifugeuse Les boues épaissies stockées et mélangées avec du polymère, passent dans une centrifugeuse. Par la force centrifuge, l eau (le centrat) contenue dans les boues floculées est séparée et s écoule dans la fosse du traitement des retours en tête de STEP. Les boues déshydratées sont acheminées vers 2 bennes. Le volume de boues a été diminué de 70%. Préparateur de polymère Evacuation de l eau Evacuation des boues déshydratées

18 Traitement des boues Evacuation des boues déshydratées 17 Un système de vis de vis sans fin transporte les boues déshydratées vers 2 bennes (capacité de 16 tonnes chacune). Une fois les bennes remplies, elles sont acheminées par camion à la SAIDEF à Posieux pour y être incinérées.

19 Traitement des boues Traitement des retours en tête de STEP 18 Vanne batardeau de vidange de la fosse Bâtiment du traitement des boues Les eaux séparées de l épaississement et de la déshydratation (les filtrats et les centrats) sont acheminées dans une fosse (215m3) de type SBR se trouvant sous le bâtiment du traitement des boues. C est le même principe de fonctionnement que les 2 bassins du traitement biologique. Ces eaux sont très chargées en ammonium. Pour exemple, après 10h de fonctionnement de la centrifugeuse (environ 50m3 de centrat), la charge en ammonium équivaut à environ 4000 habitants en un jour. C est pour éviter un à-coups de charge dans le traitement biologique qu elles sont traitées (pollution rabattue de 80%) et déversée en entrée de STEP durant la nuit, puisque que le débit d entrée est faible. Eau séparée des boues lors de la déshydratation (centrat)

20 FIN Merci de votre visite!

Schéma d une station d épuration

Schéma d une station d épuration Schéma d une station d épuration 14 2 11 1 9 1 Relevage - dégrillage 2 Dessableur - déshuileur 3 Réacteur biologique 4 Clarificateur 5 Cuve à eau de service 6 Cave à boues 7 Dégazeur 6 7 8 4 Toutes nos

Plus en détail

Le traitement des eaux usées

Le traitement des eaux usées GALDIN 4 B Anaïs SNE Le traitement des eaux usées La station d épuration de Lacer Mr Lamarque, technicien du service des eaux et responsable de la station d épuration du Mézinais, est venu nous expliquer

Plus en détail

1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE

1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE 1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE La station d épuration du SIARE (Syndicat Intercommunal d Assainissement de la Région d Etampes), inaugurée en 003, s intègre parfaitement dans le paysage de la vallée

Plus en détail

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques Visite de la Cité de l Eau et de l Assainissement Avenue Kléber 92700 Colombes SIAAP Syndicat interdépartemental pour l assainissement de l agglomération parisienne L assainissement en région parisienne

Plus en détail

Traitement des eaux usées Aération

Traitement des eaux usées Aération Traitement des eaux usées Aération Conçu pour la vie Nous vivons au rythme de l aération Pourquoi nos systèmes d aération sont-ils le plus souvent choisis dans le monde? Parce qu ITT Water & Wastewater

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif séminaire assainissement des eaux usées domestiques Assainissement Non Collectif Jacques LESAVRE lesavre.jacques@aesn..fr L assainissement non collectif (ANC): pourquoi? Directive européenne (91/271) du

Plus en détail

la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural

la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural Le système à lit bactérien Le système SBR la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural Petites stations d épuration pour une population de 4 à 400 habitants Fonctionnement simple,

Plus en détail

Agréments en ANC: éléments de choix et 1 er retours d expériences. Benoît MOULINE, Conseil Général du calvados

Agréments en ANC: éléments de choix et 1 er retours d expériences. Benoît MOULINE, Conseil Général du calvados Agréments en ANC:? éléments de choix et 1 er retours d expériences Benoît MOULINE, Conseil Général du calvados 3 grands types de filières Les filières compactes avec un prétraitement par fosse toutes eaux

Plus en détail

GESTION DES EAUX ET DES DECHETS DANS LES FROMAGERIES

GESTION DES EAUX ET DES DECHETS DANS LES FROMAGERIES DEPARTEMENT DE LA SECURITE ET DE L ENVIRONNEMENT DCPE 520 SERVICE DES EAUX, SOLS ET ASSAINISSEMENT OCTOBRE 2012 DIRECTIVE CANTONALE GESTION DES EAUX ET DES DECHETS DANS LES FROMAGERIES Section assainissement

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN. de votre dispositif d Assainissement Non Collectif SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif

GUIDE D ENTRETIEN. de votre dispositif d Assainissement Non Collectif SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif Décider, construire et vivre le Saulnois SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif GUIDE D ENTRETIEN de votre dispositif d Assainissement Non Collectif Sommaire Introduction p 3 Les ouvrages

Plus en détail

Boues activées : dépenses énergétiques, comment les réduire?

Boues activées : dépenses énergétiques, comment les réduire? Boues activées : dépenses énergétiques, comment les réduire? Jeudi 11 juillet 2013 CIS de Besançon Stéphanie LARDET Chargée de missions Environnement ASCOMADE www.ascomade.org STEP de MONTREUX-CHATEAU

Plus en détail

Aquameris AQ2. Microstation MONOCUVE 3 EN 1. Robustesse Simplicité Efficacité. à culture fixée. agrément ministériel 2014-020

Aquameris AQ2. Microstation MONOCUVE 3 EN 1. Robustesse Simplicité Efficacité. à culture fixée. agrément ministériel 2014-020 Microstation à culture fixée Aquameris AQ2 MONOCUVE 3 EN 1 agrément ministériel 2014-020 Conforme à l arrêté ANC du 7 septembre 2009 modifié Robustesse Simplicité Efficacité CARACTÉRISTIQUES Performances

Plus en détail

Etude lixiviats AEAG (enquête pour l'étude des rejets) Questionnaire ISDND (installation de stockage de déchets non dangereux)

Etude lixiviats AEAG (enquête pour l'étude des rejets) Questionnaire ISDND (installation de stockage de déchets non dangereux) Etude lixiviats AEAG (enquête pour l'étude des rejets) Questionnaire ISDND (installation de stockage de déchets non dangereux) Ce document a été établi à l attention des exploitants faisant l objet de

Plus en détail

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC.

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. L évacuation des eaux usées Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. Les eaux ménagères (EM) : eaux provenant de la cuisine (évier, lave-vaisselle) et de la salle de bains (lavabo, baignoire,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT

QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT Autorisations et conventions de raccordement pour effluents non domestiques QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT A retourner à : COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES COTEAUX DU VEXIN 80, rue des Coutures 78520 Limay Tél

Plus en détail

Directive relative au règlement pour l examen professionnel d exploitant/d exploitante de station d épuration avec brevet fédéral

Directive relative au règlement pour l examen professionnel d exploitant/d exploitante de station d épuration avec brevet fédéral Directive relative au règlement pour l examen professionnel d exploitant/d exploitante de station d épuration avec brevet fédéral Bases mathématiques Les candidats doivent posséder les bases arithmétiques

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF BIOROCK La filière d assainissement compacte

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF BIOROCK La filière d assainissement compacte BIOROCK Documentation technique FOURNISSEUR DE SOLUTIONS POUR A.N.C. DESCRIPTION DE LA FILIERE COMPACTE Une filière compacte est conçue pour traiter les effluents domestiques (les eaux ménagères et les

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DES SYSTÈMES D ÉPURATION INDIVIDUELLE EN RÉGION WALLONNE

DIMENSIONNEMENT DES SYSTÈMES D ÉPURATION INDIVIDUELLE EN RÉGION WALLONNE DIMENSIONNEMENT DES SYSTÈMES D ÉPURATION INDIVIDUELLE EN RÉGION WALLONNE Michel LEJEUNE Président Comité d experts chargés de l examen des demandes d agrément de SEI Agrément wallon depuis 2001 du système

Plus en détail

Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif

Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif 1, rue d Orfeuil 51000 Châlons-en-Champagne Tél : 03 26 69 38 68 Fax : 03

Plus en détail

Présentation technique de la microstation S 21 EH

Présentation technique de la microstation S 21 EH Microstations de traitement des eaux usées domestiques De 4 à 1350 EH Présentation technique de la microstation S 21 EH «Quand l eau a besoin d une nouvelle vie» 1 Principe de fonctionnement épuratoire

Plus en détail

LES DIFFERENTS TYPES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTS

LES DIFFERENTS TYPES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTS LES DIFFERENTS TYPES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTS Fosse + épandage souterrain dans le sol en place Cette installation nécessite un sol adapté au traitement et à l évacuation des eaux usées

Plus en détail

Station d épuration de Lumbin, La Terrasse. Pourquoi traite-t-on les eaux usées?

Station d épuration de Lumbin, La Terrasse. Pourquoi traite-t-on les eaux usées? Station d épuration de Lumbin, La Terrasse Pourquoi traite-t-on les eaux usées? Tous les jours, notre station d épuration reçoit, pour les épurer, nos eaux sales, qui proviennent de nos wc, nos lavabos,

Plus en détail

La station d épuration de la Vallée du Hain. Maître de l ouvrage délégué Exploitant. Maître de l ouvrage Financement. Société momentanée

La station d épuration de la Vallée du Hain. Maître de l ouvrage délégué Exploitant. Maître de l ouvrage Financement. Société momentanée La station d épuration de la Vallée du Hain auteur de projet Société momentanée de construction Maître de l ouvrage Financement Maître de l ouvrage délégué Exploitant Fonctionnement de la station Prétraitement

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes

Plus en détail

1.0 SYSTÈME BIONEST MD. 1.1 Description et fonctionnement du système

1.0 SYSTÈME BIONEST MD. 1.1 Description et fonctionnement du système 1.0 SYSTÈME BIONEST MD 1.1 Description et fonctionnement du système Le système de traitement BIONEST utilise un procédé biologique au moyen d'une culture microbienne fixée sur un support synthétique appelé

Plus en détail

LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES

LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES Une alternative de gestion pour optimiser les chantiers Solutions environnementales clé en main pour une valorisation active de sites VALGO - Copyright 2009 SOMMAIRE

Plus en détail

Réunion Information- Formation. À l attention des professionnels

Réunion Information- Formation. À l attention des professionnels Réunion Information- Formation À l attention des professionnels A.N.C. Assainissement Non Collectif Par >, on désigne: tout système d'assainissement effectuant la collecte,

Plus en détail

Traitement des micropolluants: aspects technique

Traitement des micropolluants: aspects technique Traitement des micropolluants: aspects technique Mise en œuvre des filières de traitement des micropolluants Didier Rubin Les filières de traitement Filières principales en eaux usées communales Ozonation

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

Si vous n avez pas la chance que votre

Si vous n avez pas la chance que votre Équipement Le choix d une filière d assainissement individuel (fosse septique) Si vous n avez pas la chance que votre maison soit raccordée au tout-àl égout vous devez disposer d une filière d assainissement

Plus en détail

Eaux usées Centre de traitement

Eaux usées Centre de traitement EN BREF Dans une goutte d eau Eaux usées Centre de traitement Les eaux usées sont fréquemment appelées eaux d égout. Il s agit d eaux qui ont été utilisées pour le lavage et le nettoyage par chasse d eau

Plus en détail

Cuve garantie 15 ans 6025 13/03/2012. BIOXYMOP Microstation d épuration jusqu à 6 EH POLYÉTHYLÈNE AVANTAGES SIMOP. Contre la corrosion

Cuve garantie 15 ans 6025 13/03/2012. BIOXYMOP Microstation d épuration jusqu à 6 EH POLYÉTHYLÈNE AVANTAGES SIMOP. Contre la corrosion BIOXYMOP Microstation d épuration jusqu à 6 EH POLYÉTHYLÈNE 6025 13/03/2012 EN 12566-1 + A1 Cuve garantie 15 ans Contre la corrosion DÉFINITION TECHNIQUE : Les microstations BIOXYMOP sont conçues selon

Plus en détail

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire!

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! N OUBLIEZ PAS! L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! En entretenant régulièrement votre assainissement, vous participez

Plus en détail

LA MICRO-STATION NOUVEAU! SENSATIONNEL!!! MICRO-STATION SSB AQUATO STABI-KOM. Traitement biologique des. eaux usées pour le neuf et.

LA MICRO-STATION NOUVEAU! SENSATIONNEL!!! MICRO-STATION SSB AQUATO STABI-KOM. Traitement biologique des. eaux usées pour le neuf et. LA MICRO-STATION NOUVEAU! SENSATIONNEL!!! Traitement biologique des eaux usées pour le neuf et la réhabilitation MICRO-STATION SSB AQUATO STABI-KOM AQUATO STABI-KOM LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE MICRO-STATION!

Plus en détail

Guide technique sur les Matières de Vidange issues de l assainissement non collectif : Caractérisation, collecte et traitements envisageables.

Guide technique sur les Matières de Vidange issues de l assainissement non collectif : Caractérisation, collecte et traitements envisageables. Document technique N 37 Guide technique sur les Matières de Vidange : Caractérisation, collecte et traitements envisageables. 1 Coordinateur : J.P. Canler Document technique n 37 Guide technique sur les

Plus en détail

Que deviennent les eaux usées? Pourquoi traiter l eau avant de la rejeter dans le milieu naturel?

Que deviennent les eaux usées? Pourquoi traiter l eau avant de la rejeter dans le milieu naturel? Que deviennent les eaux usées? Pourquoi traiter l eau avant de la rejeter dans le milieu naturel? Après avoir été utilisées pour la lessive, la toilette, la chasse d eau, le ménage, la cuisine les eaux

Plus en détail

Tricel Novo. Simple Robuste Fiable. Pour un environnement serein. Microstations d épuration à culture fixée

Tricel Novo. Simple Robuste Fiable. Pour un environnement serein. Microstations d épuration à culture fixée Tricel Novo Microstations d épuration à culture fixée Pour un environnement serein Simple Robuste Fiable Le Processus d Epuration des Eaux Usées Le dispositif de traitement des eaux usées domestiques Tricel

Plus en détail

Extrait du rapport de gestion 2005 des travaux publics de la Ville de Neuchâtel

Extrait du rapport de gestion 2005 des travaux publics de la Ville de Neuchâtel Extrait du rapport de gestion 2005 des travaux publics de la Ville de Neuchâtel 5. Assainissement 5.1. Canalisations et stations de pompage En règle générale, les interventions sur les canalisations ont

Plus en détail

A1 / Récapitulatif du compte d'exploitation prévisionnel - tableau 1

A1 / Récapitulatif du compte d'exploitation prévisionnel - tableau 1 A1 / Récapitulatif du compte d'exploitation prévisionnel - tableau 1 année 2014 Eaux usées - collecte Eaux usées - traitement Eaux pluviales Matières de vidange nombre d'usagers 70 cubages assujettis (m3)

Plus en détail

Microstation AQUAMÉRIS

Microstation AQUAMÉRIS Microstation AQUAMÉRIS à culture fixée gamme de 5 à 21 Équivalents Habitants AGRÉMENT MINISTÉRIEL 2012-030 Modèles 5, 8 et 10 Équivalents Habitants Les microstations sont conformes à la norme CE 12566-3

Plus en détail

La gestion de l eau à Limoges : historique et techniques

La gestion de l eau à Limoges : historique et techniques Direction de l eau Direction de l assainissement La gestion de l eau à Limoges : historique et techniques Pierre Poumarat Sommaire Historique de la Direction de l eau et de l assainissement Etapes de la

Plus en détail

ISDND DE ST SORLIN EN VALLOIRE - CONCEPTION DE L INSTALLATION DE DRAINAGE, DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES LIXIVIATS

ISDND DE ST SORLIN EN VALLOIRE - CONCEPTION DE L INSTALLATION DE DRAINAGE, DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES LIXIVIATS Page 1 / 6 La présente étude s inscrit dans le cadre de l article 18 de l arrêté du 9 septembre 1997 relatif aux installations de «déchets non dangereux» modifié. La création du casier 4 ayant lieu sur

Plus en détail

Pompes WANGEN Vos experts pour boues déshydratées

Pompes WANGEN Vos experts pour boues déshydratées Pompes WANGEN Vos experts pour boues déshydratées Pompes WANGEN l entreprise La société Wangen GmbH a été créée en 1969. En tant que constructeur de pompes à vis excentriques de très grande qualité, de

Plus en détail

Guide d utilisation et d entretien d une installation d assainissement non collectif

Guide d utilisation et d entretien d une installation d assainissement non collectif Guide d utilisation et d entretien d une installation d assainissement non collectif Conseils d utilisation Afin d assurer la pérennité et le bon fonctionnement de la filière d assainissement non collectif

Plus en détail

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

À propos des services d eau et d assainissement

À propos des services d eau et d assainissement À propos des services d eau et d assainissement D où provient l eau que l on boit? Comment est-elle rendue potable? Comment sont traitées les eaux usées? Du prélèvement de l eau à son retour dans la rivière

Plus en détail

STATION D EPURATION EAUCLIN A LIT IMMERGE : TYPE 40 EH

STATION D EPURATION EAUCLIN A LIT IMMERGE : TYPE 40 EH - Traitement eaux et effluents - Maillol Grand - 81990 CAMBON D ALBI Tél. 05.63.78.92.96 - Fax. 05.63.53.06.25 E-mail. eauclin@hotmail.fr - Spécialisée dans les stations d épuration biologique à culture

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION ET D ENTRETIEN DE VOTRE SYSTEME

GUIDE D UTILISATION ET D ENTRETIEN DE VOTRE SYSTEME SIAEPA des Sources de la Varenne et de la Béthune Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Siège : Mairie 76680 Saint Martin Osmonville Bureau : 11 Chemin de la Varenne 76680 SAINT MARTIN

Plus en détail

ANNEXE 1: Entretien de la filie re

ANNEXE 1: Entretien de la filie re ANNEXE 1: Entretien de la filie re 1 A ) ENTRETIEN DE LA COLLECTE DES EAUX USEES : Objectif : assurer un bon écoulement des eaux usées. Vérifier le bon écoulement par les tés ou regards de visite Nettoyer

Plus en détail

Inertys Pressurage sous gaz inerte. UFOE Provence 12 mars 2009 Page 1

Inertys Pressurage sous gaz inerte. UFOE Provence 12 mars 2009 Page 1 Inertys Pressurage sous gaz inerte UFOE Provence 12 mars 2009 Page 1 Gestion de l oxygène Les travaux scientifique ont mis en évidence l importance de la maîtrise de l oxygène dans l élaboration d un vin

Plus en détail

Usine de traitement d'eau de Saint-Hyacinthe Document explicatif pour la visite Appareils et équipements servant au traitement

Usine de traitement d'eau de Saint-Hyacinthe Document explicatif pour la visite Appareils et équipements servant au traitement Usine de traitement d'eau de Saint-Hyacinthe Document explicatif pour la visite Appareils et équipements servant au traitement Une usine de traitement d'eau doit pouvoir fournir une eau potable d'une qualité

Plus en détail

Rapport environnemental

Rapport environnemental Page 1/14 Auteur : Jean-Luc Boss, responsable SME pour la Step Contenu : 1 Introduction A) Certification B) Communication C) Réalisations 2 Traitement des eaux A) Volumes B) Phosphore C) DBO5 D) DCO E)

Plus en détail

Jean-Claude Chazelon. Les eaux pluviales

Jean-Claude Chazelon. Les eaux pluviales Jean-Claude Chazelon Les eaux pluviales Ce cahier technique a été réalisé avec le concours de : l'agence de l'eau Adour-Garonne l'agence de l'eau Loire-Bretagne Et avec le soutien de Limoges Métropole

Plus en détail

AFM Recyclage Cheviré (44) Station de traitement des eaux pluviales D.O.E

AFM Recyclage Cheviré (44) Station de traitement des eaux pluviales D.O.E AFM Recyclage Cheviré (44) Station de traitement des eaux pluviales Version du 22/04/2009 SOMMAIRE I OBJET ET DONNEES DE BASE... 3 A. OBJET... 3 B. DONNEES DE BASES... 3 II DESCRIPTIF... 6 Saint Dizier

Plus en détail

Récupération d eau de pluie

Récupération d eau de pluie Récupération d eau de pluie 1 EAU DE PLUIE: - PRIX DE REVIENT - APPLICATIONS - ELEMENTS - CITERNE - FILTRE - POMPE - CONFIGURATION + COMMUTATION - QUESTIONS PRATIQUES 2 Coûts d eau de pluie 1.55 /m³ pour

Plus en détail

L EAU Fiche expériences

L EAU Fiche expériences L EAU Fiche expériences Expérience de dégrillage. Matériel : bac rectangulaire, un grillage Solutions et produits : eau sale avec des gros déchets Principe : une séparation physique permet de libérer l

Plus en détail

Micro station d épuration InnoClean PLUS

Micro station d épuration InnoClean PLUS Micro station d épuration InnoClean PLUS Micro station d épuration biologique fonctionnant sur le principe SR selon la norme EN 12566-3 InnoClean PLUS Agrément 2012-041 EH4 - EH6 - EH8 - EH10 Gamme 12

Plus en détail

Innovation de séparateur à graisse

Innovation de séparateur à graisse I. Introduction Le déversement des résidus graisseux dans les réseaux d égouts et les stations d épuration constitue un problème majeur dans la gestion des filières de traitement des eaux usées (nuisances

Plus en détail

W A T E R I X Traitement des eaux basse consommation

W A T E R I X Traitement des eaux basse consommation Consommation d énergie des AIRIT par rapport aux aérateurs fines bulles en fonction de la profondeur du bassin. Consommation d énergie en fonction de la profondeur de bassin AOR = 120 kgo 2 /h Consommation

Plus en détail

Différentes techniques d épuration

Différentes techniques d épuration Différentes techniques d épuration Le lagunage naturel Les caractéristiques de cette technique sont tirées du document technique FNDAE n 22, Filières d épuration adaptées aux petites collectivités, Ministère

Plus en détail

Visite du chantier à l occasion de la livraison et l installation des ponts-racleurs sur les clarificateurs Mercredi 16 avril 2014

Visite du chantier à l occasion de la livraison et l installation des ponts-racleurs sur les clarificateurs Mercredi 16 avril 2014 CONSTRUCTION D UNE STATION D ÉPURATION TRANSFRONTALIÈRE À WISSEMBOURG Visite du chantier à l occasion de la livraison et l installation des ponts-racleurs sur les clarificateurs Mercredi 16 avril 2014

Plus en détail

Assainissement non collectif INFORMATIONS OBLIGATIONS ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. questions?

Assainissement non collectif INFORMATIONS OBLIGATIONS ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. questions? INFORMATIONS OBLIGATIONS ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF questions? INFORMATIONS ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF : Les objectifs prioritaires sont de: prévenir tout risque sanitaire et de limiter

Plus en détail

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste De plus en plus, le traitement des biodéchets

Plus en détail

COMMENT CHOISIR UNE FILIERE?

COMMENT CHOISIR UNE FILIERE? Plusieurs paramètres sont à considérer avant de choisir et dimensionner le dispositif d assainissement : L aptitude du sol : perméabilité, hauteur et nature de la couche rocheuse, niveau de remontée de

Plus en détail

LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie

LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie Les differents systemes de recuperation d'eau de pluie Selon l utilisation que vous en faites, vous pouvez avoir un circuit uniquement pour l usage

Plus en détail

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises Dans le cadre de démarches environnementales et de développement durable, de nombreux maîtres d ouvrages, notamment les collectivités territoriales,

Plus en détail

Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation

Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation SOMMAIRE 1 Introduction et présentation generale... 3 2 Presentation technique... 4 2.1

Plus en détail

de traitement et de recyclage des eaux

de traitement et de recyclage des eaux WWW.NISKAE.FR Station de traitement et de recyclage des eaux SW1000 - Débit 1000L/H SIMPLICITE DE FONCTIONNEMENT ET D ENTRETIEN - Coagulation, floculation et décantation Station de traitement et de recyclage

Plus en détail

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif juillet 2009 Guide d entretien de votre assainissement non collectif Votre système d assainissement n est pas raccordé au «tout à l égout». Il est dit «non-collectif», «autonome» ou encore «individuel».

Plus en détail

Station d épuration Perl-Besch

Station d épuration Perl-Besch Station d épuration Perl-Besch La station d épuration de Perl-Besch Bâtiment de service Assèchement des boues Laveur d air Vue d ensemble de la station d épuration C est en avril 2010 que s est déroulée

Plus en détail

10.2 MEMOIRE DESCRIPTIF DU PROCESS

10.2 MEMOIRE DESCRIPTIF DU PROCESS Maître d ouvrage Maître d œuvre 0.2 MEMOIRE DESCRIPTIF DU PROCESS MARCHE MARCHE 0.2 Mémoire Descriptif du Process /57 SOMMAIRE GENERALITES... 5. Consistance de la réalisation... 5.. Suivi de chantier...

Plus en détail

Les étapes du traitement de l eau

Les étapes du traitement de l eau Les étapes du traitement de l eau Voici les 5 étapes du traitement de l eau sous ses différentes formes. Sommaire 1ère étape : le dégrillage 2ème étape : le dessablage et le déshuilage 3ème étape : le

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE ET DESCRIPTIF. MICROSTATION D EPURATION EYVI 07 EH modèle BSI

DOSSIER TECHNIQUE ET DESCRIPTIF. MICROSTATION D EPURATION EYVI 07 EH modèle BSI DOSSIER TECHNIQUE ET DESCRIPTIF MICROSTATION D EPURATION EYVI 07 EH modèle BSI Agrément n 2011-008 3 rue du Moulin EUROPLUS ZA bioverte@aol.com du Charpenay 69210 LENTILLY Tel: +33 (0) 243 08 97 54 Fax:

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL Bureau d Etudes TEST INGENIERIE 14, rue Gambetta 77 400 THORIGNY Tél. : 01.60 07 07 07 www.testingenierie.fr

Plus en détail

Le petit livre. des toilettes. Les égouts ne sont pas des poubelles!

Le petit livre. des toilettes. Les égouts ne sont pas des poubelles! Le petit livre des toilettes Les égouts ne sont pas des poubelles! Editeur responsable : B. ANTOINE AIVE Drève de l Arc-en-Ciel 98 6700 ARLON Tél. 063 23 18 11 www.aive.be infoligne@idelux-aive.be janvier

Plus en détail

Lagunes d eaux usées. Travaux de curage et de traitement des boues

Lagunes d eaux usées. Travaux de curage et de traitement des boues DOSSIER DE PRESSE Lagunes d eaux usées Travaux de curage et de traitement des boues Dans le cadre de sa compétence Assainissement, la Communauté d Agglomération du Bassin d Aurillac réalise cet été une

Plus en détail

DISPOSITIF POUR LE TRAITEMENT

DISPOSITIF POUR LE TRAITEMENT DISPOSITIF POUR LE TRAITEMENT 1- LA FOSSE TOUTES EAUX Description de l ouvrage La fosse toutes eaux est un ouvrage majeur de l ANC. Elle collecte les eaux usées domestiques des ménages (eaux vannes et

Plus en détail

REJETS INDUSTRIELS GRAND TROYES AU RÉSEAU PUBLIC D EAUX USÉES DU. Enjeux et moyens

REJETS INDUSTRIELS GRAND TROYES AU RÉSEAU PUBLIC D EAUX USÉES DU. Enjeux et moyens REJETS INDUSTRIELS AU RÉSEAU PUBLIC D EAUX USÉES DU GRAND TROYES Enjeux et moyens Définition des eaux usées Eaux usées domestiques Eaux ménagères (lessives, cuisines non collectives, douches ) Eaux vannes

Plus en détail

DEMANDE DE CONTROLE DE BONNE EXECUTION D UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE DE CONTROLE DE BONNE EXECUTION D UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) ZAC des Terrasses de la Sarre 3, Terrasse Normandie BP 50157 57403 SARREBOURG CEDEX Téléphone 03 87 03 05 16 Télécopie 03 87 03 83 49 DEMANDE DE CONTROLE

Plus en détail

ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES EN REGION WALLONNE

ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES EN REGION WALLONNE ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES EN REGION WALLONNE Que dois-je faire? Dois-je me raccorder aux égouts? Mettre une station d épuration? Mettre une fosse septique? Qui paye? REPONSES AUX QUESTIONS DANS CE

Plus en détail

Mini stations d épuration selon EN 12566-3

Mini stations d épuration selon EN 12566-3 Mini stations d épuration selon EN 12566-3 Vous n êtes pas raccordé à la canalisation? Alors vous n êtes pas le seul, car un citoyen sur cinq est dans le même cas en Europe. Rien qu en France, il y aura

Plus en détail

BIOROCK. La solution d Assainissement Non Collectif

BIOROCK. La solution d Assainissement Non Collectif BIOROCK La solution d Assainissement Non Collectif Programme 1. 2. 3. 4. 5. 6. Introduction BIOROCK Système d épuration de BIOROCK Capacité des unités BIOROCK Avantages des unités BIOROCK Certifications

Plus en détail

QUELS DISPOSITIFS DE PRETRAITEMENT?

QUELS DISPOSITIFS DE PRETRAITEMENT? QUELS DISPOSITIFS DE PRETRAITEMENT? La fosse toutes eaux Description de l ouvrage La fosse toutes eaux est un ouvrage majeur de l ANC. Elle collecte les eaux usées domestiques des ménages (eaux vannes

Plus en détail

L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Guide Technique

L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Guide Technique L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Guide Technique L Assainissement non collectif Aujourd hui, du fait de l obligation d arriver à un bon état écologique des masses d eau en 2015, il faut impérativement que

Plus en détail

Générale Alimentaire JOUDA Production de concentré de tomate Station d épuration

Générale Alimentaire JOUDA Production de concentré de tomate Station d épuration Générale Alimentaire JOUDA Production de concentré de tomate Station d épuration Dimensionnement GTZ-MNE Gérard PROVIN 2007 Capacité de production Capacité Nominale 3000 t/jour de Tomates Fraîches Durée

Plus en détail

ATELIER MEDITERRANEEN SUR LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE RECYCLAGE DES EAUX NON CONVENTIONNELLES DANS LES CULTURES PROTEGEES

ATELIER MEDITERRANEEN SUR LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE RECYCLAGE DES EAUX NON CONVENTIONNELLES DANS LES CULTURES PROTEGEES ATELIER MEDITERRANEEN SUR LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE RECYCLAGE DES EAUX NON CONVENTIONNELLES DANS LES CULTURES PROTEGEES AGADIR DU 28 AVRIL AU 01 MAI 2008 TRAITEMENT DES EAUX USEES ET POSSIBILITES DE

Plus en détail

Maintenant, je sais que

Maintenant, je sais que Niveaux : 6 e et 8 e, secondaire 3 Maintenant, je sais que Matières scolaires : sciences de la nature, français Objectifs de l ERE : la prise de conscience, les connaissances. Objectifs : Expliquer sa

Plus en détail

Nettoyage du matériel des entreprises

Nettoyage du matériel des entreprises Nettoyage du matériel des entreprises Le contexte légal Le temps des eaux de lavage du matériel «tout à l évier» est révolu et doit faire partie du passé. Evacuer aujourd hui des eaux chargées en résidu

Plus en détail

Mini-station d épuration individuelle KLARO

Mini-station d épuration individuelle KLARO CANPLAST SA est spécialisé dans la fourniture de canalisations, pièces, chambres de visite et autres ouvrages spéciaux en matière d assainissement et d'évacuation des eaux. Depuis 1992, son département

Plus en détail

à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. s impose afin d adapter le système retenu

à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. s impose afin d adapter le système retenu Dans tous les cas, une étude préalable s impose afin d adapter le système retenu à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. FICHE N 1 Pour les effluents avec une réelle

Plus en détail

c est clean *! Leader en solution d assainissement KESSEL-MICRO STATION D ÉPURATION InnoClean PLUS

c est clean *! Leader en solution d assainissement KESSEL-MICRO STATION D ÉPURATION InnoClean PLUS KESSEL présente la nouvelle... KESSEL-MICRO STATION D ÉPURATION InnoClean PLUS c est clean *! * c est propre Micro-stations d épuration Micro station d épuration biologique fonctionnant sur le principe

Plus en détail

Systèmes d épuration de petites tailles. Présentation

Systèmes d épuration de petites tailles. Présentation Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux Asbl EPUVALEAU Avenue de la Faculté d'agronomie, 2-5030 Gembloux, Belgique Directeur : Dimitri Xanthoulis Tél. / Fax : + 32 81 62 21 95 E-mail

Plus en détail

La Confédération soutient le développement de STEBATEC AG

La Confédération soutient le développement de STEBATEC AG La Confédération soutient le développement de STEBATEC AG Une exploitation intelligente des installations d eaux usées représente une large contribution à la protection des eaux, réduit les débordements

Plus en détail

Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales. Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel

Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales. Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel Plan de présentation Présentation Saint Dizier environnement Les techniques alternatives La maîtrise

Plus en détail

Le guide de l assainissement non collectif 2015-2016

Le guide de l assainissement non collectif 2015-2016 Le guide de l assainissement non collectif 2015-2016 Le marché de l ANC Des valeurs pour la profession Notre organisation Nos adhérents Sommaire n Éditorial p. 3 n Le marché de l Assainissement Non Collectif

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER Mars 2011 GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER 2/10 SOMMAIRE I. PRÉAMBULE...3 II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT ET COMPOSITION

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME

DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) COMMUNE de : DOSSIER de Mme / Mr : DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME (Document à joindre au permis de construire s il y

Plus en détail

Demande d Installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif

Demande d Installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTE DE COMMUNES DU TARDENOIS Un territoire, une volonté Demande d Installation d un dispositif Ce document est à remplir par le pétitionnaire et à remettre à la Mairie du lieu où se situe l habitation.

Plus en détail

solutions globales de traitement des eaux usées Quelques références

solutions globales de traitement des eaux usées Quelques références solutions globales de traitement des eaux usées Quelques références Société des EAUX DE VOLVIC (63) job N 5-01-16 job N 5-08-11 Procédé biologique BOMS Biomass On Mobile Support* Type d ef nt : les eaux

Plus en détail

DELPHIN container. Installations mobiles de traitement des eaux. Fabriqué en Allemagne

DELPHIN container. Installations mobiles de traitement des eaux. Fabriqué en Allemagne DELPHIN container Installations mobiles de traitement des eaux DELPHIN Water Systems GmbH & Co. KG Les experts d épuration sur lit fixe Fabriqué en Allemagne Installations mobiles de traitement des eaux

Plus en détail