Transactions électroniques sécurisées depuis un mobile. CITC-EuraRFID

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transactions électroniques sécurisées depuis un mobile. CITC-EuraRFID - 2010"

Transcription

1 Transactions électroniques sécurisées depuis un mobile CITC-EuraRFID

2 Transactions électroniques sécurisées depuis un mobile TABLE DES MATIERES 1 Introduction Etat de l art des technologies déployées Pour les transactions de proximité Le téléphone mobile Le NFC : Near Field Communication Les terminaux de paiement Les cartes de paiement sans contact Les autres objets sans contact Pour les transactions à distance Paiement sur facture de téléphonie mobile SMS surtaxé Applications WAP et navigation Web mobile Applications SMS/SIM ToolKit/Java Paiements de personne à personne (P2P) Applications pour «téléphones intelligents» Paiements et transferts multicanaux Les usages Les usages nécessitant la technologie NFC Les usages immédiats ou à court terme Le paiement de proximité La dématérialisation des titres de transport La dématérialisation des cartes multi-usages universitaires Les programmes de fidélisation et de promotion Le contrôle d accès Certaines applications de stationnement Des informations touristiques en contexte Les usages à moyen terme Les usages à long terme Identification des citoyens

3 Domaine de la santé et des soins Etiquetage des biens de consommation à rotation rapide L Internet des objets Les usages ne nécessitant pas la technologie NFC Le m-commerce, les paiements et les transferts de fonds D autres applications de stationnement Encaissement de chèques à distance Les flux de paiement Les modèles économiques Le modèle initial La création d une société en participation Les accords de partage de coûts et de revenus L analyse pragmatique des expérimentations d envergure La tentation de l intégration verticale Opérateur mobile et banque Banque et opérateur mobile virtuel Banque et autres fournisseurs de services sans opérateur mobile : l indépendance Les approches sécuritaires Pour les applications hors paiement, NFC ou non Pour les applications de paiement NFC Transactions par carte NFC Transactions par téléphone mobile NFC Facteurs clés de succès, freins et recommandations Facteurs clés de succès Travailler sur les plans d affaires Mettre en place des coopérations Redéfinir le concept de Trusted Service Manager TSM - (gestionnaire de services de confiance) Développer et faire évoluer les standards Encourager les initiatives du commerce Les freins Le téléphone mobile et les jeunes L absence de valeur perçue Le casse-tête chinois La situation en France Le paiement par cartes

4 Le sans contact Les recommandations Ce qu il faut surveiller QUELQUES AUTRES URL UTILES

5 1 Introduction Le CITC-EuraRFID a souhaité faire réaliser une étude décrivant la situation actuelle du marché et des technologies des transactions électroniques sécurisées, et notamment des transactions de paiement, réalisées à partir de supports mobiles. Le présent document s attache à décrire dans un premier temps les différentes solutions et technologies permettant aujourd hui d effectuer des transactions électroniques à partir de supports mobiles. Très clairement, avec un total de 4,6 milliards d abonnement de téléphonie mobile dans le monde à la fin de 2009, le téléphone mobile utilisé comme support de transactions tiendra une place significative dans ce panorama. Puis, nous considèrerons les principaux usages constatés pour les solutions et technologies décrites, usages parmi lesquels le paiement, sous de nombreuses formes, est omniprésent bien que marginal en volume. Une discussion des flux représentés par ces différents types de transactions, notamment de paiement, est fournie par la suite, avant d aborder les descriptions des modèles économiques sous-tendus par les différents usages ainsi que les défis qu ils posent encore. Enfin nous aborderons les aspects sécuritaires et les solutions utilisables afin d assurer l intégrité et la protection des transactions et terminerons le document sur une analyse des principaux freins et facteurs clé de succès pour la mise en œuvre tant des technologies évoquées que des usages qui en sont faits. En rédigeant ce document, les auteurs ont pris conscience du foisonnement extraordinaire d informations, d expérimentations, de créativité applicative, d attente de la part des consommateurs, de volonté industrielle manifestée par certains pouvoirs publics, bref, d un ensemble d acteurs fortement en mouvement et engagés. Est-ce suffisant pour que l on assiste dans les prochains mois au vrai lancement commercial, un peu partout dans le monde, des applications de transactions sécurisées mobiles? Rien ne permet de l affirmer, quand bien même les signaux envoyés et reçus peuvent paraître très prometteurs. A suivre, donc! 5

6 2 Etat de l art des technologies déployées Dans ce chapitre, nous identifions les différents supports à partir desquels des transactions mobiles peuvent être effectuées Pour les transactions de proximité On désigne par transactions de proximité celles qui nécessitent une présence physique de l émetteur et du récepteur de la transaction. Par exemple, il s agit d une transaction de paiement par carte bancaire, dans un magasin, avec la nécessité d insérer la carte dans un terminal de paiement. A contrario, on pourra parler de transactions à distance (par exemple les paiements Carte Non Présente de l e-commerce) lorsque l émetteur et le récepteur de la transaction sont éloignés l un de l autre et qu il n existe donc aucun contact physique possible d objets ou de personnes lors de la réalisation de la transaction. Le téléphone mobile Le NFC : Near Field Communication Le NFC (également connu sous le nom de norme ISO 18092) est une technologie de communication sans fil à courte distance permettant des échanges simples, surs et intuitifs entre objets électroniques. La communication s établit lorsque les objets sont éloignés au maximum de 4 centimètres et offre un débit maximum de 424 Kbps. Lors d une communication, un des objets se comporte comme un émetteur récepteur, l autre comme une étiquette NFC passive. Les modes de fonctionnement d objets NFC sont Mode écriture/lecture : dans ce mode, l objet peut lire des étiquettes définies par le NFC Forum. L interface radio est conforme aux standards ISO et FeliCa (Japon) Mode pair-à-pair : les objets s échangent des données (tels que des contacts ou des photos). Le dialogue est conforme à la norme ISO Le NFC Forum vient de publier les spécifications de LLCP qui permet, entre autre, de valider le bon acheminement des données entre pairs. Mode Emulation de carte : l objet NFC se comporte comme une étiquette NFC et apparait à un lecteur externe de la même manière qu une carte sans contact habituelle. Equipement NFC incorporé à l origine Le standard : Single Wire Protocol (SWP), quasiment définitif (ETSI) décrit l interface entre l UICC (la carte à puce du téléphone, qui contient la SIM) et le contrôleur NFC embarqué dans le téléphone mobile. Il n existe que peu de modèles de téléphones de nouvelle génération équipés de l électronique et de l antenne NFC. La jeune société de Malaisie Fonelabs a commencé la production de tels modèles en fin d année 2009 et indique une prévision de deux millions d unité en De son côté Casio a présenté un PDA durci équipé de radio 3G et de plusieurs moyens de collecter des données sur le terrain, dont le NFC. 6

7 Lors du salon Cartes 2009, on a pu voir de nombreux téléphones mobiles NFC présentés, en prototype ou préproduction par les principaux constructeurs : Sagem, Nokia, Toshiba, LG, Samsung, etc. Les constructeurs chinois ZTE, Hefdy et Yulong ont également annoncés des modèles NFC. RIM, le fabricant du BlackBerry ainsi que Microsoft sont des membres de longue date du NFC Forum (l organisation en charge de développer des spécifications standards du NFC) et le support du NFC pour les terminaux Windows Mobile ainsi qu un prototype d un BlackBerry NFC sont attendus dans les prochains mois. La Fondation Symbian documente également les évolutions du support du NFC dans les futures versions de son OS. Enfin, Trusted Logic a récemment présenté une interface NFC pour Androïd. Une série de brevets déposés par Apple sont reliés à la technologie NFC, au paiement mobile, à la publicité mobile et au couponing mobile. Ils ont été publiés en avril 2010 et indiquent que la société a mis en place un plan vigoureux pour le développement d applications NFC. Un prototype d iphone NFC aurait été produit. Compte tenu des d applications, etc.), l entrée en force d Apple dans le monde NFC aurait des conséquences importantes sur l ensemble du marché. Nokia, défenseur de la première heure de la technologie NFC, a présenté en avril 2009 un modèle 6216 Classic équipé du NFC au standard SWP. Toutefois, la production de masse qui devait commencer en fin d année n a pas eu lieu et Nokia a confirmé que ce modèle ne sera pas mis en production. On verra que Nokia a annoncé récemment Nokia Money, une solution de paiement et de transfert d argent basée sur la technologie de la société Obopay (ne nécessitant pas NFC) et que cette orientation stratégique focalise toutes les attentions de la direction. Dans une certaine mesure, les principaux constructeurs (et notamment Sagem et Samsung, qui vont équiper les grandes opérations pilote en 2010) seront bientôt capables de produire en quantité des téléphones NFC. Toutefois, la question du choix des modèles à équiper en priorité (téléphone standard, bas de gamme, smartphone, etc.) se pose et dans la mesure où, initialement, le module NFC coûtera plusieurs euros (de 3 à 5) il s agira d apprécier si les utilisateurs justifieront le prix de la fonctionnalité NFC. Ultérieurement, on peut penser que la technologie NFC sera intégrée dans l électronique déjà disponible dans le téléphone (pour WiFi ou Bluetooth par exemple) et le coût supplémentaire pourrait n atteindre qu un euro. Il semble que tant que les modules NFC ne seront pas disponibles sur la plus grande partie des modèles de téléphone, du bas en haut de la gamme, les consommateurs ne seront pas, sauf exception, prêt à changer de modèle ou de constructeur à seule fin de bénéficier du NFC. De cette analyse on peut conclure que la disponibilité «franche et massive» de téléphones NFC n est pas pour En fonction des retours des pilotes pré-commerciaux comme celui de Nice, un scénario peut être que les opérateurs et les constructeurs prendront des décisions en 2011 pour des commandes et une production de masse en L IDATE prévoit qu en 2012, 14% des téléphones vendus intégreront la technologie sans contact. Juniper Research estime qu en 2014 un téléphone sur six dans le monde sera NFC. Ces chiffres confirment un rythme d adoption assez conservateur dans les prochaines années. L AEPM (Association Européenne Payez Mobile) est une initiative dont les objectifs sont de finaliser et maintenir les spécifications du paiement sans contact sur mobile, de promouvoir ces spécifications auprès de tous les acteurs (industriels, réseaux Visa et MCI, banques, opérateurs, etc.) et de fournir des analyses des expérimentations et pilotes en cours. 7

8 Equipement NFC rapporté Il s agit de solutions permettant d ajouter la fonctionnalité NFC à des téléphones mobiles existants. De nombreuses annonces ont eu lieu en Parmi ces solutions : La carte MicroSD qui contient l électronique et l antenne et qui fonctionne dans tout téléphone équipé d un emplacement de carte MicroSD. o First Data Corp., le grand fournisseur mondial de services de paiement aux points de vente, aurait signé un accord avec Tyfone, un fournisseur américain de cartes MicroSD munies du NFC, et aurait également l intention d investir dans cette société. First Data a déjà équipé un bon nombre des terminaux de paiement dont il assure le service aux Etats-Unis, de lecteurs sans contact de façon à créer un terrain favorable pour le déploiement de solutions de paiement NFC. o Device Fidelity, un autre constructeur américain, a développé sa solution In2Pay et la fournit aux banques émettrices qui peuvent la personnaliser, tout comme elles le feraient d une carte bancaire, charger les applications de paiement et l expédier aux clients. A la réception, le client insère la carte dans l emplacement MicroSD de son téléphone choisit un mot de passe et est ainsi prêt à utiliser son téléphone pour les applications de paiement chargées par sa banque. Device Fidelity a annoncé la mise à disposition en 2010 d un moyen de téléchargement d applications dans le module In2Pay permettant ainsi d ajouter au téléphone, par exemple une application de dématérialisation de tickets de transport ou de contrôle d accès. Le coût de la solution In2Pay serait, selon le constructeur, environ le double de celui d une carte de paiement à micro-processeur. Très récemment, VISA International et Device Fidelity ont présenté une solution formée d un petit boitier qui se connecte en partie basse d un iphone, contient l antenne et l électronique NFC et qui à l aide d une application déjà certifiée par Apple, permet de faire des paiements à proximité d une borne NFC, le téléphone se comportant alors comme une carte de paiement VISA Paywave. La solution SIM+Antenne (principaux fournisseurs : Watchdata, Bladox, SK C&C, ) Cette solution se compose (1) d un module de très faible épaisseur et de la taille d une carte SIM, venant se placer entre les contacteurs du logement de la carte SIM dans le téléphone et la partie inférieure de la SIM (2) d un module souple connecté au précédent et contenant l électronique et l antenne. Ce module se positionne à l intérieur du téléphone. Cette solution est compatible avec la plupart des téléphones existants. La solution autocollant NFC (principaux fournisseurs : Cell-Idea, Twinlinx (jeune pousse française), Wireless Dynamics, etc.) Dans cette solution, l électronique et l antenne sont contenues dans un autocollant placé au dos du téléphone mobile. L alimentation électrique du système, nécessaire lorsque celui-ci est en mode lecture/écriture est fournie par une batterie solaire incorporée et les communications avec le téléphone mobile sont effectuées par BlueTooth. La solution de capotage de la partie inférieure de l iphone qui préserve l esthétique de l appareil et offre une fonctionnalité NFC complète. 8

9 Bien que les grands constructeurs de téléphones mobiles aient aujourd hui à peu près défini leurs grandes options pour la technologie des téléphones NFC, il est très probable qu au cours de 2010, ils introduiront sur le marché leurs propres solutions de «NFC rapporté» pour les raisons déjà évoquées de difficulté à finaliser des stratégies marketing, commerciales et industrielles et de manière à minimiser leurs risques économiques. Il faut toutefois noter que ces solutions sont toutes très «neuves» et que, bien qu elles suscitent beaucoup d intérêt en face d une production erratique de téléphone NFC et du coût de remplacement des téléphones existants, elles n ont pas encore démontré leur fiabilité et leur performance dans le temps, les jeunes sociétés qui les fabriquent peuvent ne pas avoir la capacité à les produire en masse, elles sont le plus souvent «propriétaires» et donc non facilement interchangeables, elles devront coexister avec des téléphones NFC «natifs» et introduiront des coûts parallèles de développement et de maintenance d applications, et finalement l avantage de coût qu elles peuvent présenter aujourd hui par rapport à une solution de remplacement d un téléphone mobile n est pas nécessairement pérenne : tout est question d industrialisation et de volume. Les terminaux de paiement Avec le développement des offres de transmission de données sur les réseaux de téléphonie mobile (GPRS, 3G, 3G+, ) les constructeurs de terminaux de paiement ont mis sur le marché depuis plusieurs années des modèles qui présentent les mêmes caractéristiques de sécurité que celles de la gamme «fixe» mais qui s affranchissent des fils et fonctionnent partout où le réseau de téléphonie mobile est disponible. Des solutions plus «exotiques» et qui ont associé le téléphone mobile à la fonction de paiement ont été développées depuis 5 ans par la société Way Systems (adjonction d un lecteur de carte à piste et de carte à puce et d un clavier PED à un téléphone mobile Siemens, transformant celui-ci en véritable terminal de paiement de proximité, tout en lui conservant la fonction téléphonique). Plus récemment, les initiatives de la société Square (créée par Jack Dorsey, le co-fondateur de Twitter) et du constructeur de terminaux de paiement Verifone (solution PayWareMobile) ont défrayé la chronique : En se connectant sur la prise écouteur d un iphone, un boitier lecteur de carte à piste magnétique harmonieusement intégré au téléphone, permet, à l aide d une application ad hoc, de transformer celui-ci en un terminal de paiement. Toutes les questions liées à la sécurisation des transactions, à la conformité aux standards PCI restent toutefois posées et seront partiellement examinées dans la suite de cette étude. On peut toutefois imaginer dès maintenant une combinaison intéressante : un iphone muni de la fonctionnalité NFC et capable d accepter des paiements avec ces cartes de paiement sans contact. Plus besoin d adjonction de matériel, des communications NFC sécurisées, etc. Reste vraisemblablement la question de l entrée d un code PIN sur un clavier suffisamment protégé. Des solutions existent et permettent de dessiner le contour du futur terminal de paiement. Les cartes de paiement sans contact Les cartes sans contact Maestro Paypass (MasterCard) et VISA Paywave sont maintenant émises par bon nombre de banques. Tous les jours l annonce de l engagement d une banque émettrice pour le remplacement progressif des cartes de ses clients par des cartes sans contact (à vrai dire mixtes) peut être reçue. Quelques exemples : 9

10 En Italie, Intesa San Paolo en collaboration avec Gemalto et MasterCard, commence à remplacer les cartes de ses 11 millions de clients et à mettre à niveau les terminaux des commerçants de son réseau, en commençant par Milan En Pologne, PKO Bank commencera en juin 2010 à remplacer les cartes de débit de ses 6,5 millions de clients par des cartes Visa Paywave. En France, Carrefour a été parmi les premiers à lancer sa propre carte sans contact (Paypass) et à équiper ses enseignes de terminaux sans contact. Les autres objets sans contact Il s agit essentiellement : des solutions (sous forme de carte ou autre facteur de forme) permettant de dématérialiser les titres de transport en commun en les prépayant. De telles solutions sont de plus en plus fréquentes dans les grandes villes (Londres avec Oyster, Paris avec Navigo, etc.), des cartes multiservices se développant rapidement dans le monde universitaire (porte-monnaie Monéo, application de transport aux normes Calypso, restauration universitaire, location de vélo, contrôle d accès, etc.), des badges et lecteurs pour contrôler l accès dans les différentes zones d un bâtiment, etc Pour les transactions à distance Dans cette catégorie, on trouve essentiellement des applications de paiement et de transfert d argent que l on peut classer comme indiqué dans le tableau ci-dessous, en fonction des solutions et technologies utilisées. 10

11 Paiement sur facture de téléphonie mobile Il s agit d une des plus simples méthodes pour payer l achat de biens ou de services au moyen de son téléphone mobile : le prix du bien ou des services apparait sur la facture du téléphone. Cette solution est mise en œuvre par les opérateurs de téléphonie mobile et concerne des très petits montants. La facturation du bien ou du service est habituellement déclenchée par l envoi d un SMS (éventuellement surtaxé). Une variante présentée par Bango fait intervenir une plateforme web mobile pour créer l interface avec l utilisateur. Les opérateurs français ont ouvert fin mars 2010 un service de paiement sur facture d une grande simplicité, le MPME, limité à quelques euros par mois. Des sociétés comme Cellfish Media, Hi-media Payments, mblox, Echovox, etc. ont également déployé des solutions de micro-paiement MPME. SMS surtaxé Cette solution est semblable à la précédente (qui utilise le plus souvent le SMS surtaxé comme mécanisme déclencheur) et peut fonctionner aussi bien pour les abonnés (inscription sur leur facture) que pour les utilisateurs en prépaiement (réduction du compte prépayé). Elle est aujourd hui la solution dominante dans monde, pour le paiement mobile de contenu numérique et pour les votes dans les programmes de télévision, en termes de volume de transactions et de nombre d utilisateurs. Applications WAP et navigation Web mobile Le paiement en ligne sur mobile permet aux commerçants de facturer ses services ou produits par l intermédiaire d un site Web mobile, à la manière du paiement de l ecommerce, c est-à-dire au moyen de cartes de débit ou de crédit. Cette solution convient mieux à la vente de contenus plus riches tels que jeux, vidéo, etc. dans la mesure où l acheteur peut visualiser un échantillon avant de confirmer son achat. Applications SMS/SIM ToolKit/Java Il s agit d applications ou le SMS est utilisé pour initialiser le paiement et où les fonds sont transférés d un compte préalablement enregistré, ou d un porte-monnaie électronique mobile. Le compte pré-enregistré peut être alimenté par carte de débit ou de crédit ou 11

12 encore par un compte prépayé. Parmi les services de ce type on trouve PayPal Mobile (propriété d ebay) et SmartPay en Chine. Un grand nombre d applications a été développé avec ces outils (par exemple des applications de paiement de parking). Leur dénominateur commun est l utilisation du SMS pour livrer la transaction, pour en accuser réception et pour échanger les données de services nécessaires. Paiements de personne à personne (P2P) Dans ce type de paiement, les fonds sont transférés entre deux utilisateurs de téléphone mobile et peuvent être utilisés pour payer des minutes de communication mobile, des biens et services, ou tout simplement pour être restitués sous forme d argent liquide par un des commerçants participants. Dans les pays développés, le paiement de personne à personne peut être considéré comme un mécanisme social, par exemple pour permettre à un groupe de partager le coût d un diner au restaurant. Dans les pays en voie de développement, en raison de l absence d infrastructure bancaire le paiement P2P offre un potentiel considérable. Applications pour «téléphones intelligents» Une multitude d applications de ce type : depuis le paiement par carte de crédit pour le téléchargement d une application sur itunes jusqu à l application résidente sur le téléphone et permettant d effectuer des paiements par carte de débit ou de crédit. Grâce au développement rapide des téléphones/pda, des sociétés développent leurs applications de commerce sur les iphone, les téléphones Androïd, Windows et Blackberry, en se servant de navigateurs mobiles. Les chemins de fer suisses ont mis en place des applications permettant de connaitre en temps réel les informations relatives à un incident, d acheter des titres de transport et même de se faire guider au moyen du GPS. Paiements et transferts multicanaux De plus en plus, le téléphone mobile devient un moyen de paiement alternatif, y compris dans les magasins, pour l achat de biens. Par exemple, Mocapay offre une plateforme SaaS qui associe transactions de paiement et fidélité et qui peut être installée sur certains terminaux point de vente du commerçant (Verifone, Micros). La plateforme permet alors des paiements mobiles sécurisés avec compatibilité ascendante vers les technologies NFC. Bien évidemment, la même plateforme peut être utilisée pour les paiements d achats dans des boutiques en ligne. 12

13 3 Les usages Les usages nécessitant la technologie NFC Dans ce chapitre, on considère indifféremment les usages qui sont et seront faits à partir de nouveaux téléphones mobiles équipés de NFC aussi bien qu à partir de téléphones mobiles existants auxquels la fonctionnalité NFC aura été ajoutée Les usages immédiats ou à court terme Le paiement de proximité Ce paiement sera possible dans les commerces équipés de lecteurs NFC et avec des automates de vente (la question de la dématérialisation du reçu devra être tranchée). Dans l état actuel des expérimentations, les montants payés, sans frappe de code PIN sont limités (25$ aux Etats-Unis, 20 en France, ). Des solutions de renforcement de la sécurité lors de la frappe d un code PIN sur le clavier d un téléphone mobile ou encore d utilisation de la biométrie devrait bientôt permettre de s affranchir de ces limites. A noter qu en parallèle VISA Australie a récemment augmenté le montant payable sans recours au code PIN à 100A$ soit environ 65. La dématérialisation des titres de transport Gemalto a annoncé le développement de solutions permettant d utiliser le téléphone mobile NFC de la même manière qu une carte de transport sans contact dans les infrastructures aux normes MIFARE DESFire. Les informations nécessaires sont stockées dans une zone de la carte SIM et le rechargement des titres de transport se fait directement à partir du téléphone mobile. Véolia participe au déploiement pré-commercial de Nice en présentant sa solution BPass+ de gestion d un titre de transport rechargeable, dans un téléphone NFC. La dématérialisation des cartes multi-usages universitaires Depuis le début des années 2000, un bon nombre de mise en œuvre de cartes multi usages universitaires a été réalisé, s appuyant notamment sur le porte-monnaie électronique Monéo. La généralisation de cette carte est aujourd hui encouragée au plus haut niveau de l Etat et appelle à une convergence des applications d identification/authentification, de paiement, de gestion des droits et notamment des titres achetés auprès des opérateurs de services de transport. Cette dernière application suppose que la carte soit munie de la fonctionnalité NFC. Dans la mesure où le téléphone portable est très largement disponible auprès des étudiants, le transfert vers le téléphone équipé NFC, des données et fonctionnalités de la carte fait partie des développements réalisables à court terme. Dans une certaine mesure, on peut penser que des déploiements NFC en grandeur réelle dans une ville ou une région pourront être initialisés par un projet d université. L expérimentation pré-commerciale de Nice en 2010 comporte un volet Nice Campus Futur qui déploiera une carte NFC multiservices au sein de l université de Nice-Sophia Antipolis. Les programmes de fidélisation et de promotion 75% du chiffre d affaires des grandes enseignes est réalisé par des porteurs de cartes de fidélité. De plus en plus des marques décident d émettre des cartes «cobrandées» permettant le paiement et incorporant une application de fidélité. Les téléphones NFC permettent aux enseignes de franchir un pas supplémentaire et de mettre en place des 13

14 services de fidélisation et de promotion basés sur l utilisation d étiquettes sans contact, à la fois sur des affiches dans le magasin et au dos du téléphone mobile du consommateur. Des liens vers des sites web de comparaison de prix, d évaluation ou de documentation des produits, de promotions adaptées au profil du consommateur, etc. offrent des possibilités considérables pour un marketing interactif, focalisé donc certainement efficace. La société en démarrage en Irlande Zapa Technologies, fondée par «l inventeur» des services de recharge de téléphonie mobile prépayée, utilise l étiquette sans contact collée sur le téléphone mobile et permettant d identifier le porteur comme appartenant à un des multiples programmes de fidélité mis en place par le commerce ou comme disposant de comptes prépayés, de cartes cadeau, etc. Le contrôle d accès Dans le cadre de l opération de Nice, Gemalto a reçu un financement pour le service MobEMo qui permet aux entreprises de transférer les caractéristiques d un grand nombre de badges sans contact utilisés pour des applications de contrôle d accès mais également de paiement de cantine, etc. dans le téléphone mobile NFC du porteur. Certaines applications de stationnement De nombreuses solutions ont été développées pour permettre à un utilisateur de payer pour le stationnement de sa voiture dans la rue ou dans un parking couvert. Certaines solutions (brevetées) fonctionnent à partir d une étiquette RFID affichée sur le pare-brise du véhicule, d une application accessible depuis un téléphone mobile et permettant de passer commande d un temps de stationnement qui est débité d un compte prépayé ou d un portemonnaie virtuel. Lors du contrôle par les employés chargés de vérifier l état de paiement du parking pour ce véhicule, la lecture de l étiquette au moyen d un PDA ou d un téléphone RFID, permet d identifier l abonné et d accéder aux informations de paiement (heure de début du stationnement, nombre de minutes payées, dépassement éventuel, etc.). D autres solutions font appels à un téléphone mobile NFC ainsi qu à des étiquettes RFID. C est le cas de PARKEUR, un projet sélectionné dans le cadre du concours SIMagine et développé par l université Polytech-Marseille. Un ensemble de services permettent à l automobiliste de trouver un parking public, d inscrire un ticket de parking virtuel dans son téléphone, de retrouver, le cas échéant son véhicule au milieu de centaines d autres, de suivre la durée de parking donc le coût du stationnement en temps réel, de payer à partir du téléphone, de recevoir sur son téléphone des offres et des coupons utilisables dans les boutiques proches. Des informations touristiques en contexte Lors du déroulement de l expérimentation de Nice, les visiteurs du Vieux-Nice pourront être guidés et recevoir sur leur téléphone NFC des informations multimédia, au fur et à mesure de leur cheminement, grâce à l application Smart Muse de la société Connecthings. La même application sera déployée au Centre Pompidou à Paris. Il existe également à Lille, un projet dans lequel les fonctions de tourisme et de paiement sont combinées. Il faut noter que la même société Connecthings développe pour Véolia, toujours dans le cadre du projet de Nice, sur un ensemble de 1500 arrêts de bus, une application accessible tant aux téléphones NFC (avec des étiquettes) qu aux téléphones capables de lire un code barre à 2 dimensions (flashcode) et permettant d accéder à un bouquet de services : horaires des bus, informations sur les perturbations, dernières nouvelles locales, etc. 14

15 Les usages à moyen terme Dans les deux années qui suivront les premiers lancements commerciaux (attendus entre 2011 et 2012), et avec des rythmes qui dépendront des résultats des premières opérations et des ajustements éventuels des plans d affaires, on verra apparaitre une gamme de nouvelles applications, en même temps que les applications de la première heure continueront de se développer en termes d ubiquité et de fonctionnalités. Les stades, cinéma, salles de sport vont développer des services NFC qui incluront la billetterie, les contrôle d accès, des vidéo interactives avec des vedettes, etc. Les profils des abonnés aux réseaux sociaux pourront être complétés ponctuellement en signalant la présence de l abonné en un endroit précis : restaurant, bar, fête, etc. lui permettant de recevoir, en échange, des offres promotionnelles. Les «vitrines intelligentes» seront fréquentes : des étiquettes permettront de recevoir un ensemble d informations adaptées et circonstanciées. Des applications permettant des échanges de contacts entre personnes réelles : Getyoo, une application développée sur la base d une clé USB NFC, permet de recevoir et envoyer des contacts avec des personnes rencontrées (mais également de lire des étiquettes «intelligentes») puis de synchroniser et exploiter ces données sur un PC. Des applications liées aux voyages : péages, stationnement, informations touristiques, etc. Des «passeports touristiques» remis aux visiteurs, contenant une allocation initiale que le porteur peut compléter et lui offrant différents avantages (projet en cours de développement pour la ville de Montélimar). Des menus équipés d étiquettes RFID pour faciliter les commandes dans la restauration rapide. Des contrôles d accès dans les hôtels qui sont téléchargés dans le téléphone mobile du client le jour de son arrivée sans qu il ait besoin de passer à la réception pour s enregistrer. Des variations de durée des feux verts pour les piétons en fonction de leur âge ou de leur condition physique. L affinement des applications de marketing ciblé avec la possibilité pour un acheteur de se «faire reconnaître» lors de son entrée dans un point de vente en approchant son téléphone NFC d une borne et de faire en sorte qu en toute connaissance de son profil d acheteur immédiatement extrait des bases de données du commerçant, celui-ci puisse le servir au mieux, en personnalisant son approche. 15

16 Des services de paiement à valeur ajoutée dans lesquels les notions de budget individuel et de limite de dépense peuvent être prises en considération lors d un achat. Une sécurisation des accès à certains sites web ainsi que l authentification du porteur lors de paiements en ligne. L utilisation du téléphone NFC comme lecteur de carte sans contact dans les magasins (concept de TPE bon marché) ou dans tous lieux où il est nécessaire de reconnaitre et de valider des porteurs de cartes (écoles, universités). Le téléchargement de cartes d accès à bord dans les aéroports équipés. Et beaucoup d autres! Les usages à long terme Ces usages nécessiteront l existence, dans un pays, d une infrastructure nationale largement déployée et une grande majorité des citoyens équipés de téléphones NFC avec des niveaux additionnels de sécurisation des transactions et des données. Les dates auxquelles ces usages pourront être réalisés dépendent beaucoup de la volonté que montrera un état pour le développement des technologies sans contact, mais également de la taille de cet état : il sera plus simple pour Singapour que pour la Russie ou les Etats-Unis d atteindre une couverture nationale Identification des citoyens Le téléphone NFC peut devenir le porteur du passeport, du permis de conduire, des accréditations diverses auprès des services sociaux, de la carte de santé, de la carte d électeur. On peut imaginer que des couches supplémentaires de sécurisation seront nécessaires avant que ces applications puissent être généralisées : signature numérique, mot de passe à utilisation unique, biométrie. Des travaux nombreux sont en cours entre le NFC Forum et diverses institutions (en Allemagne notamment) pour faire en sorte, par exemple, que les cartes d identité nationales puissent également servir à identifier de façon probante un utilisateur lors de ses transactions en ligne. Une société comme Authentec, championne de la sécurisation par lecture d empreintes digitales, a déjà intégré sa technologie sur des téléphones mobiles NFC Domaine de la santé et des soins Les technologies NFC devraient permettre d améliorer les services de santé dans les trois domaines suivants : la télémédecine (dans le cadre du déploiement de Nice, un Centre d Innovation et d Usages en Santé : CIUS, sera créé et s intéressera particulièrement au rôle du NFC dans les applications de télémédecine et de gérontologie), la gestion des données médicales, les soins à domicile. Dans ce dernier domaine, les contrôles des gestes quotidiens (soins, repas, etc.) peuvent être effectués par lecture et transmission des données d étiquettes NFC et des alertes peuvent être produites dans le cas où certains gestes ou évènements n ont pas été validés aux heures prévues. D autre part, compte tenu de la volonté de permettre aux malades subissant un traitement de long terme et aux convalescents d être soignés à leur domicile, le téléphone NFC pourrait constituer le lien entre les équipements de mesure et de contrôle (tel que le contrôle de tension artérielle) 16

17 installés au domicile du patient et les différents systèmes d analyse et d alerte utilisés par les hôpitaux et les médecins. Etiquetage des biens de consommation à rotation rapide Dans la mesure où il est envisagé que le coût des étiquettes RFID atteigne le niveau du centime d euro dans les prochaines années, l étiquetage intelligent de produits à bas prix de la grande distribution, des produits alimentaires aux produits d entretien permettra aux marques d être en communication ciblée avec le consommateur, aux distributeurs de fournir des services à valeur ajoutée (par exemple, évaluation des calories et des caractéristiques nutritionnelles des produits achetés), au consommateur d être informé facilement et avec fiabilité des dates limites de consommation des produits, etc. L Internet des objets Avec l intégration déjà mentionnée d étiquettes RFID dans une multitude d objets de la vie courante, l Internet des objets (Internet of Things) désigne l architecture permettant à ces objets d échanger des données via le réseau IP, et donc de conduire des communications inter-objets. Un protocole de communication HIP-TAG développé en France permettra les échanges entre une étiquette et un lecteur communiquant en IP avec un portail chargé de résoudre l identité de l étiquette. En effet la protection de l identité des objets et leur décodage uniquement par des entités de confiance sont un prérequis du déploiement de l internet des objets. Le projet européen Casagras a produit dans son rapport final les recommandations principales suivantes : Entreprendre un vaste programme de formation et d éducation visant à faire connaitre et à expliquer l Internet des objets Créer des centres de compétences en Europe avec une implication académique forte Créer une plateforme internationale participative chargée d animer le développement de l Internet des objets. Participeront à cette plateforme les représentants de tous les intérêts : gouvernements, régulateurs et agences de normalisation, industriels, commerces et monde académique. Développer un plan stratégique de migration d une version minimale vers un modèle qui inclurait la gestion et la résolution des identités Développer un protocole universel et évolutif pour la capture de données en provenance d objets Mettre au point une plateforme permettant de démontrer les applications et les services de l Internet des objets Produire les règles de gouvernance de l Internet des objets avec une attention particulière aux questions sociales et économiques incluant la sécurité et la protection des données. et conclut : «Casagras a prouvé sans aucun doute possible qu il existe le besoin et la volonté d une forte coopération. La Chine, le Japon, la Corée et les Etats-Unis ont rejoint l Europe qui a pris la direction et a maintenant besoin de conduire cette initiative comme un partenariat réellement global.». Selon Paypal, dans les 5 prochaines années, une quinzaine d équipements ménagers trouvés dans une habitation pourraient être connectés à l Internet (c est déjà le cas de téléviseurs, de réfrigérateurs, etc.) et autoriser des innovations commerciales telles que le paiement à l utilisation pour des lave-linge et des séchoirs, par exemple. 17

18 Les usages ne nécessitant pas la technologie NFC Il s agit dans ce cas d applications transactionnelles et notamment de paiement mises en œuvre sur un téléphone mobile (et/ou un PDA communicant) Avec environ les deux tiers de la population mondiale munis d un téléphone mobile (4 milliards), on peut facilement imaginer que, sans devoir recourir à l adjonction d une solution NFC ou au remplacement du téléphone, qui l une et l autre prendront de nombreuses années, comme nous l avons vu, il existe un réservoir phénoménal d applications et d utilisateurs pour celles-ci. Avec un chiffre d affaires du commerce en ligne supérieur à 1 milliard de milliards d Euro et le besoin pour les commerçants de multiplier leurs canaux de vente, l opportunité que représente l accès à ces applications par la population de téléphones mobiles du monde est considérable. Le m-commerce, les paiements et les transferts de fonds Comme indiqué au chapitre 2.2, il existe pléthore de solutions utilisables à partir d un téléphone mobile pour acheter, pour payer des biens et des services et pour transférer de l argent d une personne à une autre personne. Ces applications constituent l essentiel des usages du téléphone mobile à des fins transactionnelles. Toutefois, à la différence de l e-commerce qui bénéficie d une architecture ouverte capable d accepter une grande variété de solutions matérielles, logicielles, de contenu et de communication, le commerce mobile est réalisé à partir de solutions toutes incompatibles entre elles. Des efforts sont faits dans un certain nombre de pays (Japon et Corée) afin de remédier à cette situation et de permettre un meilleur développement du m-commerce. Nokia Money semble être une des rares solutions dont le promoteur a déclaré une forte volonté de rendre son service interopérable avec les autres plateformes de paiement. On peut aussi penser que la récente décision de Paypal d ouvrir sa plateforme de manière à ce qu elle puisse être utilisée par d autres prestataires de services est une étape vers un marché qui pourrait être dominé par une technologie mais dont les services deviendraient interopérables. On se limitera ici à indiquer quelques-unes des solutions et initiatives les plus visibles. M-PESA est le nom du service de transfert d argent introduit par l opérateur mobile SafariCom (une filiale de Vodafone) au Kenya en Utilisant le SMS comme base technologique, M-PESA est aujourd hui utilisé par plus de 7 millions de Kenyans sur un total de 37 millions d habitants : près de la moitié des familles du pays (dont un grand nombre n est pas bancarisée) est abonnée au service qui a apporté des facilités de proximité considérables aux citoyens, au moyen d un réseau de agents à travers le pays. Si les montants transférés sont relativement faibles, leur nombre est en croissance quasi exponentielle et les banques, qui à l origine ont ignoré puis tenté de gêner M-PESA, sont aujourd hui devenues partenaires. En permettant des échanges faciles entre personnes souvent éloignées, le service contribue à rendre les citoyens moins vulnérables (ils économisent mieux et peuvent plus facilement être dépannés en cas de difficulté) et plus en mesure de prendre les risques nécessaires à la création d une micro entreprise. Un marché informel du petit crédit c est ainsi créé. Aujourd hui M-PESA est en cours d installation dans d autres pays d Afrique et est également utilisable depuis la Grande-Bretagne : c est ainsi vers des transferts de fonds internationaux de et vers les diasporas que le service évolue. Il faut noter que les quatre milliards de téléphones mobiles existants dans le monde correspondent à un peu plus d un milliard de comptes bancaires. Les pays 18

19 émergents dans lesquels l infrastructure bancaire est peu développée et où la possession d un compte en banque est l exception, sont évidemment ceux dans lesquels la «banque mobile» va avoir l impact social et commercial le plus immédiat et le plus important. Zoompass, au Canada, permet d envoyer et de recevoir de l argent facilement au moyen d une interface simple sur les téléphones mobiles des principaux opérateurs du pays. Par extension, le service permet également de payer des achats en ligne et peut être associé à une carte bancaire pour effectuer des retraits dans les guichets automatiques. Le compte Zoompass est alimenté de plusieurs manières et peut également être lié au compte bancaire du titulaire pour un téléchargement facile de fonds. Paypal Mobile. Déjà responsable de plus de 15% de tous les paiements du commerce électronique dans le monde, avec 210 millions de comptes clients (dont 70 millions sont actifs), Paypal a depuis plusieurs années rendu son service de paiement (basé sur la messagerie électronique) accessible depuis un téléphone mobile, avec les mêmes caractéristiques de simplicité et de sécurité. Paypal a ajouté sur son service de paiement mobile la fonctionnalité «Text to Buy» qui nécessite un code utilisé par les professionnels dans leurs publicités pour référencer un produit. Ce code envoyé par SMS permet au porteur du téléphone d acheter et de payer, après avoir entré un mot de passe, en quelques clics. Nokia Money (voir ) vise une clientèle recrutée dans les pays émergents ainsi que dans les zones rurales des pays développés et couvre les besoins de paiements du m-commerce et de transferts d argent de personne à personne. Nokia justifie son investissement dans Nokia Money par son évaluation d une demande croissante de services financiers sur mobile. On peut aussi citer MobiBucks qui indique une forte croissance de la demande pour sa solution au Moyen-Orient et dans les pays du Maghreb. Enfin, en France, PayByPhone, est un service de paiement par mobile commercialisé à l échelle d une ville et qui a été développé en partenariat avec les sociétés Vinci Park, Parkeon et le Crédit Mutuel Arkéa. A noter que PayByPhone qui fonctionne en mode multi-canal, est compatible avec tous les opérateurs et fonctionne sur tous les mobiles. D autres applications de stationnement Nous avons vu que certaines applications concernant le stationnement utilisent la technologie NFC afin d identifier le véhicule et son propriétaire. D autres solutions sont basées sur la photographie par l agent chargé de la vérification du paiement du stationnement, au moyen d un téléphone mobile ou d un PDA communicant, muni d un appareil photo de la plaque minéralogique du véhicule, photographie transmise à un centre serveur qui retrouvera le dossier de l automobiliste préalablement enregistré auprès du service. D autres solutions requièrent tout simplement la frappe des données de la plaque minéralogique sur le clavier du téléphone. 19

20 Encaissement de chèques à distance Ce service se développe rapidement dans les banques américaines. Il consiste, à partir d un téléphone à prendre une photo du chèque, à l envoyer à sa banque qui utilise un système de vérification de chèque numérisé (les trois quarts des institutions financières américaines sont équipées de tels systèmes) afin de valider le chèque et d en réaliser le dépôt sur le compte du titulaire. 20

Les Nouveaux Moyens de Paiement Mobile

Les Nouveaux Moyens de Paiement Mobile Les Nouveaux Moyens de Paiement Mobile Paiement de proximité & Paiement sans contact Conférence Acsel 04/12/09 1 Charles Morane & Dominique Esprit Quelques chiffres sur le marché du téléphone mobile Etude

Plus en détail

Les Services Financiers Mobiles Et Paiement Mobile

Les Services Financiers Mobiles Et Paiement Mobile Les Services Financiers Mobiles Et Paiement Mobile Adel AMRI Chief Technology Officer - CTO 2011 1 Sommaire La caractérisation des services financiers mobiles La plate-forme technologique qui sous-tend

Plus en détail

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Sommaire La billettique : généralités La billettique interopérable

Plus en détail

Société Générale, en partenariat avec Visa Europe et Gemalto, annonce la première transaction par «carte bancaire sans contact» en France

Société Générale, en partenariat avec Visa Europe et Gemalto, annonce la première transaction par «carte bancaire sans contact» en France Communiqué de Presse Paris, le 7 juin 2007 Société Générale, en partenariat avec Visa Europe et Gemalto, annonce la première transaction par «carte bancaire sans contact» en France Une expérience inédite

Plus en détail

Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée

Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée 20 octobre 2006 révolution dans les moyens de paiement Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée C est une véritable révolution qui se prépare : dès

Plus en détail

NOVEMBRE 2009 DOCUMENT FONCTIONNEL COMMUN (DOFOCO) DES APPLICATIONS BILLETTIQUES SUR MOBILE NFC

NOVEMBRE 2009 DOCUMENT FONCTIONNEL COMMUN (DOFOCO) DES APPLICATIONS BILLETTIQUES SUR MOBILE NFC NOVEMBRE 2009 DOCUMENT FONCTIONNEL COMMUN (DOFOCO) DES APPLICATIONS BILLETTIQUES SUR MOBILE NFC Introduction Les problématiques relatives aux applications billettiques sans contact (dites NFC : Near Field

Plus en détail

Sécuriser le e-commerce avec la technologie XCA. «Une sécurité qui inspire la confiance»

Sécuriser le e-commerce avec la technologie XCA. «Une sécurité qui inspire la confiance» Sécuriser le e-commerce avec la technologie XCA Les enjeux du e-commerce mondial Dès 2006, la barre des 100 millions d acheteurs européens en ligne a été dépassée. Avec un montant moyen d achats de 1000

Plus en détail

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus Bien choisir son smartphone avec Les prix bas, la confiance en plus BIEN CHOISIR SON SMARTPHONE Comment bien choisir un Smartphone? Les systèmes d exploitation et les critères techniques à la loupe pour

Plus en détail

ANNEXE 5 PROJET TECHNIQUE SYSTEME TELE-BILLETTIQUE DE LMCU

ANNEXE 5 PROJET TECHNIQUE SYSTEME TELE-BILLETTIQUE DE LMCU ANNEXE 5 PROJET TECHNIQUE SYSTEME TELE-BILLETTIQUE DE LMCU 1 > Sommaire 1 LES SUPPORTS DE TITRES DE TRANSPORT ET LES TITRES ASSOCIES 6 1.1 Les supports de titres... 6 1.2 Carte billettique... 6 1.3 Billet

Plus en détail

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Solutions de paiement embarquées 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Agenda 1. Introduction à la monétique 2. Présentation de la société 3. Normes et Standards 4. Enjeux techniques 5.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dématérialisation du paiement du stationnement à l échelle d une ville : en voirie et dans le parking République

DOSSIER DE PRESSE. Dématérialisation du paiement du stationnement à l échelle d une ville : en voirie et dans le parking République DOSSIER DE PRESSE Dématérialisation du paiement du stationnement à l échelle d une ville : en voirie et dans le parking République décembre 2012 Urbis Park 69-73 boulevard Victor Hugo 93400 SAINT OUEN

Plus en détail

NFC Nouveautés et trends. André Marques, Chef de vente Suisse romande

NFC Nouveautés et trends. André Marques, Chef de vente Suisse romande NFC Nouveautés et trends André Marques, Chef de vente Suisse romande Tendance: «Internet of Things» > Internet entre dans tous les produits utilisés au quotidien «Internet of Things» > Cependant: dans

Plus en détail

NOMENCLATURE. PARTIE 1 : PRODUITS, MATERIAUX et EQUIPEMENTS

NOMENCLATURE. PARTIE 1 : PRODUITS, MATERIAUX et EQUIPEMENTS NOMENCLATURE PARTIE 1 : PRODUITS, MATERIAUX et EQUIPEMENTS 0100 Equipements de production et de personnalisation 0101 Machines de fabrication, impression et finition de cartes 0102 Machines d emballage

Plus en détail

Améliorer l expérience client en intégrant les signatures électroniques dans toute l entreprise

Améliorer l expérience client en intégrant les signatures électroniques dans toute l entreprise Améliorer l expérience client en intégrant les signatures électroniques dans toute l entreprise Le déploiement d une plateforme de signature électronique sur plusieurs canaux dans l entreprise peut aider

Plus en détail

Environnement Zebra Link-OS version 2.0

Environnement Zebra Link-OS version 2.0 Environnement Zebra Link-OS version 2.0 Pour répondre aux nouvelles attentes et à une hausse de la demande en appareils à la fois mobiles, intelligents et connectés au Cloud, Zebra Technologies a créé

Plus en détail

BOURSE DH International

BOURSE DH International CONCOURS DE BOURSES AU MÉRITE DE L ÉTS Bourse Promotion de choix de carrière / Cycles supérieurs BOURSE DH International OBJECTIF : Encourager financièrement un étudiant aux cycles supérieurs désirant

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2015 ISBN : 978-2-212-56114-2

Groupe Eyrolles, 2015 ISBN : 978-2-212-56114-2 , 2015 ISBN : 978-2-212-56114-2 Chapitre 1 Que vient faire Apple dans le paiement? Apple s est spectaculairement redressé avec le retour de son fondateur Steve Jobs en 1997. Les ipod, iphone et autres

Plus en détail

SERVICE PUBLIC & ORGANISMES GOUVERNEMENTAUX

SERVICE PUBLIC & ORGANISMES GOUVERNEMENTAUX LES SECTEURS Leader Européen sur le marché des contrôleurs d accès haute performance, Communications sécurise les réseaux IP à destination des utilisateurs nomades, visiteurs ou employés (BYOD). Les solutions

Plus en détail

Les monnaies privatives

Les monnaies privatives Les monnaies privatives La monnaie est un service comme un courriel C est l argent, l or qui a de la valeur La monnaie n a de la valeur qui si il y a transaction Xavier Dalloz Facebook Credits la monnaie

Plus en détail

les secteurs ucopia www.ucopia.com

les secteurs ucopia www.ucopia.com les secteurs ucopia www.ucopia.com Leader Européen sur le marché des contrôleurs d accès haute performance, UCOPIA Communications sécurise les réseaux IP à destination des utilisateurs nomades, visiteurs

Plus en détail

Proposer le paiement par carte a mes clients

Proposer le paiement par carte a mes clients Proposer le paiement par carte a mes clients Commerçant, artisan, profession libérale vous souhaitez proposer à vos clients de régler par carte bancaire? Les besoins sont différents selon l activité professionnelle.

Plus en détail

Les services mobiles sans contact

Les services mobiles sans contact 22 février 2010 Les services mobiles sans contact Etude relative à l émergence des services mobiles sans contact et leur impact potentiel sur le marché des télécommunications mobiles Les services mobiles

Plus en détail

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle LIVRE BLANC Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle Quels sont les avantages d adopter uneapproche intégrée à la gestion de service. INTRODUCTION Lorsque vous pensez CRM,

Plus en détail

Environnement Zebra Link-OS version 2.0

Environnement Zebra Link-OS version 2.0 Environnement Zebra Link-OS version 2.0 Pour répondre aux nouvelles attentes et à une demande croissante en appareils à la fois mobiles, intelligents et connectés au Cloud, Zebra Technologies a créé un

Plus en détail

EESTEL. Experts Européens en Systèmes de Transactions Electroniques. Apple iphone 6, Apple Pay, Quoi d autre? EESTEL Livre Blanc. Le 29 octobre 2014

EESTEL. Experts Européens en Systèmes de Transactions Electroniques. Apple iphone 6, Apple Pay, Quoi d autre? EESTEL Livre Blanc. Le 29 octobre 2014 EESTEL Livre Blanc Le 29 octobre 2014 Apple iphone 6, Apple Pay, Quoi d autre? Le 9 septembre 2014, Apple a lancé trois produits majeurs : l iphone 6, l Apple Watch et Apple Pay. Le 17 septembre 2014,

Plus en détail

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking Payement électronique Sommaire 1. Les systèmes de paiement électroniques... 1 1.1 E-banking... 1 1.2 Porte-monnaie électronique et porte-monnaie virtuel... 2 1.2.1 Le porte monnaie électronique (e-cash)...

Plus en détail

Assises de l Embarqué Projet ITEA2 Smart-Urban Spaces 28 Octobre 2013. Serge Chaumette, LaBRI, U. Bordeaux Jean-Pierre Tual, Gemalto

Assises de l Embarqué Projet ITEA2 Smart-Urban Spaces 28 Octobre 2013. Serge Chaumette, LaBRI, U. Bordeaux Jean-Pierre Tual, Gemalto Assises de l Embarqué Projet ITEA2 Smart-Urban Spaces 28 Octobre 2013 Serge Chaumette, LaBRI, U. Bordeaux Jean-Pierre Tual, Gemalto Objectifs et résultats Fournir un ensemble cohérent de composants logiciels

Plus en détail

Michel Leduc VP Marketing Neowave 28 Mars 2013 XIXème Forum Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le Transport

Michel Leduc VP Marketing Neowave 28 Mars 2013 XIXème Forum Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le Transport Michel Leduc VP Marketing Neowave 28 Mars 2013 XIXème Forum Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le Transport Explosion des services sur le Web Absence d infrastructure Lecteur de carte à puce Déploiement

Plus en détail

les guides pratiques du cours des parents maîtriser les achats sur mobile

les guides pratiques du cours des parents maîtriser les achats sur mobile les guides pratiques du cours des parents maîtriser les achats sur mobile 1 je m informe sur les différents moyens de paiement permettant d effectuer des achats sur mobile avec son mobile, votre ado peut

Plus en détail

MORPHEO. 1 - Serveur de rechargement MIFARE. 2 - Web service sécurisé. 3 - Couche de sécurité intégrée au lecteur sans contact

MORPHEO. 1 - Serveur de rechargement MIFARE. 2 - Web service sécurisé. 3 - Couche de sécurité intégrée au lecteur sans contact MORPHEO Solution sécurisée de rechargement en ligne de supports 1 - Serveur de rechargement 2 - Web service sécurisé 3 - Couche de sécurité intégrée au lecteur sans contact 4 - Lecteur sans contact personnalisé

Plus en détail

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store L App Store comporte des milliers d apps professionnelles conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

Copyright Crypto-sud 2011 1 - PROGRAMME DE FIDÉLITÉ TOTARA - CARTES MULTI-COMMERCES COMMUNICANTES CRYPTO-SUD

Copyright Crypto-sud 2011 1 - PROGRAMME DE FIDÉLITÉ TOTARA - CARTES MULTI-COMMERCES COMMUNICANTES CRYPTO-SUD Copyright Crypto-sud 2011 1 - PROGRAMME DE FIDÉLITÉ TOTARA - CARTES MULTI-COMMERCES COMMUNICANTES CRYPTO-SUD Plan 2 Présentation p3 Les cartes p4 TPE physique p5 TPE virtuel p6 Hébergement Web «back office»

Plus en détail

Les nouveaux modes de paiement du stationnement

Les nouveaux modes de paiement du stationnement Les nouveaux modes de paiement du stationnement Eric Gantelet, SARECO ATEC 16 juin 1. La problématique, 2. Le stationnement sur voirie, 3. Le stationnement hors voirie, 4. L avenir? 2 Un peu d histoire

Plus en détail

Solutions Gemalto pour les transports publics

Solutions Gemalto pour les transports publics Solutions Gemalto pour les transports publics Solutions et services sécurisés de billetterie électronique SERVICES FINANCIERS ET DISTRIBUTION ENTREPRISE FOURNISSEURS DE CONTENUS INTERNET SECTEUR PUBLIC

Plus en détail

Fidélité POS WINDOWS POS MOBILE WEB KIOSQUE BIOMÉTRIE CARTE RFID. Fidélisez votre clientèle à la perfection!

Fidélité POS WINDOWS POS MOBILE WEB KIOSQUE BIOMÉTRIE CARTE RFID. Fidélisez votre clientèle à la perfection! Fidélité Fidélisez votre clientèle à la perfection! Fidélité L industrie du tourisme représente des défis importants. À cette fin, il est indispensable de posséder un système performant, stable et multiplateforme

Plus en détail

Les services mobiles sans contact

Les services mobiles sans contact 22 février 2010 Les services mobiles sans contact Etude relative à l émergence des services mobiles sans contact et leur impact potentiel sur le marché des télécommunications mobiles Autorité de régulation

Plus en détail

LES OUTILS DE LA MOBILITE

LES OUTILS DE LA MOBILITE L évolution du marché des assistants personnels, ainsi que la baisse des prix, permettent désormais à un plus grand nombre d entreprises de s équiper avec des outils technologiques performants. Avec l

Plus en détail

SiS Contrôle d accès. 1 888 463-2867 www.datorsis.com

SiS Contrôle d accès. 1 888 463-2867 www.datorsis.com SiS Contrôle d accès SiS Contrôle d accès est un module qui vous permet de gérer les accès à vos sites et bâtiments, de gérer les entrées et sorties de vos employés et visiteurs grâce à des équipements

Plus en détail

Gestion de l Identité Numérique

Gestion de l Identité Numérique Gestion de l Identité Numérique La France veut accélérer et consolider le développement de l Economie numérique, instaurer la confiance numérique et lutter contre la fraude et l usurpation d identité,

Plus en détail

L a p p o r t de la technologie RFID en muséographie

L a p p o r t de la technologie RFID en muséographie L a p p o r t de la technologie RFID en muséographie Christian Perrot * Au-delà du simple gadget électronique, la technologie RFID (Radio Fréquence IDentifier) offre de nouvelles perspectives en muséographie

Plus en détail

Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce

Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce MONEY CARD Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce Fidéliser ses clients Face à la diversité de l'offre et à la multiplication des formes de distribution, fidéliser est devenu le maître mot

Plus en détail

La solution fidélisation par carte à puce

La solution fidélisation par carte à puce FIDELITY CARD La solution fidélisation par carte à puce 2 / 11 Fidéliser ses clients Face à la diversité de l'offre et à la multiplication des formes de distribution, fidéliser est devenu le maître mot

Plus en détail

MODULE GESTION. La gestion des points de vente autrement!

MODULE GESTION. La gestion des points de vente autrement! MODULE GESTION La gestion des points de vente autrement! PRESENTATION SmartSell Technologies est une entreprise spécialisée dans la conception de solutions dans le domaine des Technologies de l Information

Plus en détail

Innovation monétique dans la relation commerçant-client

Innovation monétique dans la relation commerçant-client L es ateliers Petit auditorium Les Journées de l AFTE 2014 Innovation monétique dans la relation commerçant-client Laurence VALENTIN-ESTURONNE Jean-Bernard HAMEL Pascal BURG Associé Edgar, Dunn & Company

Plus en détail

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Pour mieux répondre aux besoins de nos clients, UCOPIA sort la toute dernière version de la solution, disponible dès septembre 2014. Chaque evolution dans cette version

Plus en détail

LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES

LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES Octobre 2009 PRESENTATION Dispose de la connaissance des Dispose acteurs du du savoir marchés faire sur des les télécoms solutions

Plus en détail

La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse

La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse 17 Avril 2013 La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse Jean Yves FOREL, directeur général, membre du directoire de BPCE en charge de la Banque commerciale

Plus en détail

Restaurant POS WINDOWS POS MOBILE WEB KIOSQUE. Plus qu un point de vente de restauration!

Restaurant POS WINDOWS POS MOBILE WEB KIOSQUE. Plus qu un point de vente de restauration! Restaurant Plus qu un point de vente de restauration! Restaurant L industrie du tourisme représente des défis importants. À cette fin, il est indispensable de posséder un système performant, stable et

Plus en détail

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Reconnaissance automatique de plaques d immatriculation Vidéosurveillance Contrôle d accès Solutions innovatrices Tout simplement puissant. Le Security Center

Plus en détail

NISSANCONNECT MS FOIRE AUX QUESTIONS

NISSANCONNECT MS FOIRE AUX QUESTIONS NISSANCONNECT MS FOIRE AUX QUESTIONS 1. Qu est ce que NissanConnect? NissanConnect est la solution de Nissan en matière de services de connectivité. Il utilise le téléphone cellulaire du conducteur pour

Plus en détail

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1

Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Gemalto : chiffre d affaires du 4 ème trimestre et de l exercice 2006 1 Chiffre d affaires 1 2006 : 1 698 millions d euros, comparable à celui de l exercice précédent Chiffre d affaires du 4 ème trimestre

Plus en détail

Débroussailler les paiements mobiles :

Débroussailler les paiements mobiles : UN LIVRE BLANC DE CHASE PAYMENTECH Débroussailler les paiements mobiles : ce que les commerçants canadiens doivent savoir Utilisation de la technologie mobile pour les paiements Depuis quelques mois, on

Plus en détail

Résultat des discussions du groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge

Résultat des discussions du groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge 26/01/10 Résultat des discussions du groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge Le groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge des véhicules électriques

Plus en détail

Dématérialisation : «L arlésienne» du Mobile NFC vs les déploiements du Smart Object NFC

Dématérialisation : «L arlésienne» du Mobile NFC vs les déploiements du Smart Object NFC Dématérialisation : «L arlésienne» du Mobile NFC vs les déploiements du Smart Object NFC Michel Leduc Juin 2010 Neowave 1 Neowave Pourquoi la dématérialisation? Pour l Usager Commodité Accessibilité Autonomie

Plus en détail

Terminaux de paiement pour votre point de vente

Terminaux de paiement pour votre point de vente Payment Services Terminaux de paiement pour votre point de vente SIX Payment Services propose aux clients opérant au niveau national et international des solutions sur mesure dans le commerce de présence

Plus en détail

1. Le m-paiement. 2. Le régime juridique du m- paiement. 3. Le m-paiement et les failles de sécurité

1. Le m-paiement. 2. Le régime juridique du m- paiement. 3. Le m-paiement et les failles de sécurité 1. Le m-paiement 2. Le régime juridique du m- paiement 3. Le m-paiement et les failles de sécurité 1. Le m-paiement, c est? Définition: ensemble des paiements pour lesquels les données de paiement et les

Plus en détail

Programme de licences multipostes pour entreprises

Programme de licences multipostes pour entreprises Programme de licences multipostes pour entreprises Aperçu Le Programme de licences multipostes facilite la recherche, l achat en gros et la distribution d apps au sein de votre organisation. Que vos employés

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2010

DOSSIER DE PRESSE 2010 DOSSIER DE PRESSE 2010 CONTACT PRESSE Virginie DEBUISSON v.debuisson@valeurdimage.com 04.76.70.93.54 Caroline MARTIN c.martin@valeurdimage.com 06.76.81.20.21 www.mootwin.com SOMMAIRE 3. MOOTWIN, lance

Plus en détail

Bar & Bistro POS MOBILE POS WINDOWS WEB KIOSQUE. Plus qu un point de vente de Bar & Bistro!

Bar & Bistro POS MOBILE POS WINDOWS WEB KIOSQUE. Plus qu un point de vente de Bar & Bistro! Bar & Bistro Plus qu un point de vente de Bar & Bistro! Bar & Bistro L industrie du tourisme représente des défis importants. À cette fin, il est indispensable de posséder un système performant, stable

Plus en détail

CONNECTIVITÉ. Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX. Microsoft Dynamics AX. Livre blanc

CONNECTIVITÉ. Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX. Microsoft Dynamics AX. Livre blanc CONNECTIVITÉ Microsoft Dynamics AX Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX Livre blanc Ce document décrit les possibilités offertes par Microsoft Dynamics AX en terme de connectivité et de montée

Plus en détail

Le Paiement sur Facture Opérateur

Le Paiement sur Facture Opérateur Le Paiement sur Facture Opérateur Dossier de presse 2011 Contact Presse : Samira Fertas, Com & Co +33 (0)1 43 55 20 61 + 33 (0)6 15 41 20 59 http://www.afmm.fr/espacepresse 1 Sommaire 1. Une industrie

Plus en détail

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC I. Les éléments de la facturation Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC A. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) La TVA est un impôt sur la consommation finale à des taux variables suivant la nature

Plus en détail

Systèmes d identification longue portée

Systèmes d identification longue portée Systèmes d identification longue portée No 1 mondial de l identification longue portée Entreprise de pointe dans le domaine de la technologie RFID (identification par radiofréquence), deister electronic

Plus en détail

Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en Janvier 2011

Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en Janvier 2011 Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en en-famenne Janvier 2011 Centre de compétence Programme Introduction Technologies mobiles: le contenant Tactile non, multitouch oui!

Plus en détail

PLUS DE 30% de croissance annuelle

PLUS DE 30% de croissance annuelle SECTEURS D ACTIVITE Ucopia permet à toutes les organisations de monétiser leur infrastructure Wi-Fi. Nous connectons les visiteurs, les invités, les clients et les audiences de tout réseau Wi-fi de manière

Plus en détail

Votre solution de protection RFID

Votre solution de protection RFID Votre solution de protection RFID 2 Le marché A propos de la RIFD A l origine l introduction de la RFID permettait de véhiculer de l information en temps réel offrant ainsi la traçabilité des biens (transport).

Plus en détail

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE Tablette tactile, ardoise électronique 1 ou encore tablette PC, ce terminal mobile à mi-chemin entre un ordinateur et un smartphone a d abord séduit le grand public avant d être adopté par les entreprises.

Plus en détail

TEPZZ 8898Z9A_T EP 2 889 809 A1 (19) (11) EP 2 889 809 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06K 19/06 (2006.01)

TEPZZ 8898Z9A_T EP 2 889 809 A1 (19) (11) EP 2 889 809 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06K 19/06 (2006.01) (19) TEPZZ 8898Z9A_T (11) EP 2 889 809 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 01.07.1 Bulletin 1/27 (1) Int Cl.: G06K 19/06 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 136893.2 (22) Date de dépôt:.12.13

Plus en détail

Internet mobile. Présentation à l Association des ingénieurs télécoms - AIT Octobre 2002

Internet mobile. Présentation à l Association des ingénieurs télécoms - AIT Octobre 2002 Internet mobile Présentation à l Association des ingénieurs télécoms - AIT Octobre 2002 TERA Consultants 32 rue de Jeûneurs 75002 PARIS Tél. + 33 (0) 1 55 04 87 10 Fax. + 33 (0) 1 53 40 85 15 S.A.S. au

Plus en détail

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Reconnaissance automatique de plaques d immatriculation Vidéosurveillance Contrôle d accès Solutions innovatrices Tout simplement puissant. Le Security Center

Plus en détail

Les solutions G5 Point de Vente et G5 Centrale

Les solutions G5 Point de Vente et G5 Centrale Les solutions et G5 Centrale Pour vous aider à faire face à un monde devenu complexe, individuel, incertain, et interdépendant, Progmag capitalise depuis plus de 20 ans sur les meilleures pratiques rencontrées

Plus en détail

SMARTCAISSE. SmartCaisse est une solution d encaissement disponible sur ordinateur sous Windows (toutes versions).

SMARTCAISSE. SmartCaisse est une solution d encaissement disponible sur ordinateur sous Windows (toutes versions). SMARTCAISSE NOTICE DE PARAMETRAGE SmartCaisse est une solution d encaissement disponible sur ordinateur sous Windows (toutes versions). Un logiciel complet qui s'adapte parfaitement à vos besoins. Vous

Plus en détail

SMART printers. NOuVEAuX usages D IMPRESSION LIÉS À L ÉVOLuTION DE LA RELATION CLIENT DANS LA BANQUE ET L ASSURANCE L IMPRESSION INTELLIGENTE

SMART printers. NOuVEAuX usages D IMPRESSION LIÉS À L ÉVOLuTION DE LA RELATION CLIENT DANS LA BANQUE ET L ASSURANCE L IMPRESSION INTELLIGENTE SMART printers L IMPRESSION INTELLIGENTE NOuVEAuX usages D IMPRESSION LIÉS À L ÉVOLuTION DE LA RELATION CLIENT DANS LA BANQUE ET L ASSURANCE www.smart-printers.com * Votre Nouvelle Expérience Business.

Plus en détail

Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché. Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co

Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché. Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co QUI SOMMES-NOUS? Société de conseil indépendante spécialisée dans les paiements, le crédit et les services

Plus en détail

Paiements mobiles NFC au Canada

Paiements mobiles NFC au Canada Paiements mobiles NFC au Canada Modèle de référence Version : 1.04 Date : Remarque : 01-NOV-2012 Version publique mise à jour Version 1.04 Page de 1 01-NOV-2012 1 INTRODUCTION Publié en août 2011, le rapport

Plus en détail

LA LUMIÈRE MAÎTRISÉE LE LIFI LA COMMUNICATION PAR LA LUMIÈRE

LA LUMIÈRE MAÎTRISÉE LE LIFI LA COMMUNICATION PAR LA LUMIÈRE LA LUMIÈRE MAÎTRISÉE LE LIFI LA COMMUNICATION PAR LA LUMIÈRE 2014 EASYLUM ÉTEND SON OFFRE AVEC LE LIFI Notre savoir-faire concernant l éclairage LED est maitrisé, c est pourquoi nous intégrons dorénavant

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

Atelier numérique. Développement économique de Courbevoie. Comment vendre en ligne? BtoB? BtoC? Produits? Services?

Atelier numérique. Développement économique de Courbevoie. Comment vendre en ligne? BtoB? BtoC? Produits? Services? Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Jeudi 7 février 2013 Comment vendre en ligne? BtoB? BtoC? Produits? Services? Les 10 Bonnes questions à se poser avant tde lancer son projet Intervenants

Plus en détail

Guide Nokia 9300. Guide utilisateur ENTREPRISES. www.sfr.fr rubrique Entreprises

Guide Nokia 9300. Guide utilisateur ENTREPRISES. www.sfr.fr rubrique Entreprises Guide Nokia 9300 Guide utilisateur ENTREPRISES www.sfr.fr rubrique Entreprises Table des matières Prise en main 2 Démarrage Touches 3 Touches et navigation Appels vocaux 4/5 Effectuer et répondre à un

Plus en détail

Mobile Paiement: perspectives et axes de développement

Mobile Paiement: perspectives et axes de développement 1 Mobile Paiement: perspectives et axes de développement Intervenants : Laurent Marie KIBA Directeur Mobile Payments Orange - Sonatel Bertrand MARTIN Directeur Marketing Orange Money Groupe France Télécom

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

pour vos ventes à distance

pour vos ventes à distance professionnels ENTREPRISES ASSOCIATIONS ENCAISSEMENT à distance Découvrez nos solutions d encaissement par carte pour vos ventes à distance L encaissement à distance est un moyen efficace pour vous permettre

Plus en détail

Améliorez la sécurité en matière de soins de santé et de soins aux patients grâce à la VDI avancée d Imprivata

Améliorez la sécurité en matière de soins de santé et de soins aux patients grâce à la VDI avancée d Imprivata Livre blanc Améliorez la sécurité en matière de soins de santé et de soins aux patients grâce à la VDI avancée d Imprivata Erik Willey 12.12.2014 SUMMARY: ImprivataMD OneSignMD propose une solution facile

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

Contribution de Direct 8

Contribution de Direct 8 Direct 8 31-32, quai de Dion-Bouton 92811 PUTEAUX CEDEX Consultation publique ouverte par le CSA pour la diffusion de services de télévision mobile personnelle par voie Contribution de Direct 8 15 mars

Plus en détail

Balises pour le choix d une tablette

Balises pour le choix d une tablette Balises pour le choix d une tablette Petit guide issu de nos tests et expériences sur les différents modèles de tablettes dans le cadre du handicap. N hésitez pas à approfondir le sujet sur le site http://lestactiles.be

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2012

Conférence du 14 juin 2012 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2012 «Mobile banking : les premiers succès et les défis du futur» Présentation Le mobile banking est un formidable vecteur d inclusion financière. Des offres de mobile

Plus en détail

Vodafone Mobile Connect

Vodafone Mobile Connect Vodafone Mobile Connect Manuel d installation rapide Important Installez le logiciel avant d utiliser la carte de données intégrée. Assurez-vous que la carte de données intégrée est activée. Si nécessaire,

Plus en détail

TRANSFERTS MONÉTAIRES PAR LE BIAIS DE CARTES

TRANSFERTS MONÉTAIRES PAR LE BIAIS DE CARTES TRANSFERTS MONÉTAIRES PAR LE BIAIS DE CARTES GUIDE PRATIQUE DES PROGRAMMES DE TRANSFERTS MONÉTAIRES EN SITUATIONS D URGENCE THE CASH LEARNING PARTNERSHIP www.cashlearning.org AU SOMMAIRE DE CE GUIDE :

Plus en détail

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en 1 L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en agriculture en mettant en valeur les spécificités/contraintes,

Plus en détail

Contrôle d accès. Contrôlez vos entrées et sorties facilement et rapidement!

Contrôle d accès. Contrôlez vos entrées et sorties facilement et rapidement! Contrôlez vos entrées et sorties facilement et rapidement! L industrie du tourisme représente des défis importants. À cette fin, il est indispensable de posséder un système performant, stable et multiplateforme

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 N i c o l a s C h u Réussir un projet de site web 6 e édition Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 annexe E UMTS GPRS MPEG4 i-modetm

Plus en détail

Solutions. Dématérialisation des recharges téléphoniques prépayées. Juin 2010

Solutions. Dématérialisation des recharges téléphoniques prépayées. Juin 2010 Solutions Dématérialisation des recharges téléphoniques prépayées Juin 2010 1 PRESENTATION Dispose du de savoir la connaissance faire sur les des solutions acteurs du de recharges marchés des dématérialisées

Plus en détail

1 / Comment ça marche

1 / Comment ça marche 1 / Comment ça marche? Les technologies évoluent en permanence et ouvrent la voie à de nouveaux usages de communication. En parallèle, les offres des opérateurs se diversifient. Je peux aujourd hui, à

Plus en détail

La monétique. Les transactions bancaires. Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008

La monétique. Les transactions bancaires. Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008 La monétique Les transactions bancaires Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008 1 Introduction Lamonétique Transactionsbancaires Aspects Plan 1. Présentation générale de la monétique 1. Définition

Plus en détail

le catalogue des produits & services additionnels

le catalogue des produits & services additionnels le catalogue des produits & services additionnels Lucy un outil intelligent d aide à la gestion du salon 14% NOUVEAU! Vous avez 14% de clients non venus sur les 12 derniers mois : nous vous conseillons

Plus en détail

PAYBOX MANUEL UTILISATEUR BACK-OFFICE COMMERÇANT VENTE A DISTANCE

PAYBOX MANUEL UTILISATEUR BACK-OFFICE COMMERÇANT VENTE A DISTANCE PAYBOX MANUEL UTILISATEUR BACK-OFFICE COMMERÇANT VENTE A DISTANCE VERSION 1.4 01/06/2014 AVERTISSEMENT Ce document est la propriété exclusive de Paybox/Point Transaction Systems. Toute reproduction intégrale

Plus en détail

SOLUTIONS DE VALIDATION

SOLUTIONS DE VALIDATION SOLUTIONS DE VALIDATION Systèmes billettiques intelligents pour renforcer la compétitivité Amélioration de la mobilité urbaine Réduction de la pollution Augmentation de l'efficacité www.parkeon.com QUALITÉ

Plus en détail