s i o un univers tradécouvrir r c découvrirc de la physique de la physique s p l r ie sp Les métiers imétiers e de la physique er é à découvrir r ie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "s i o un univers tradécouvrir r c découvrirc de la physique de la physique s p l r ie sp Les métiers imétiers e de la physique er é à découvrir r ie"

Transcription

1 g p ng n g ng n ng g n uu xp n uu u ng nvnnn n n nn un x n d xp uu u n ng ng un L d phy n p n d phy d phy g un unv duv à duv n p nd dv duv x n d xp duvn f n n un nvnnn f b f nnn n g ng ng g n nnn n un ng f b f f g

2 u p ng dv d p nd d n nvnnn n un n g ng nnn un p n nvnnn ng g n nd dè Éd 2005, nn nd d phy, nè nnv d pubn d fndu d phy dn p Enn. C n d n v n d phy du 21 è, n ô fndn dn dvpn d, n nuvux pnnn pbè u dn u n d n. L n gup dn Gup d n Pu Phy (G2P) n vuu nd p d v d d phy. C phynn phyn n n d ê u hhu u ngnn : xp d bhu nn x un è g d fn (Gnd É Unv u v du LMD) d dbuh pnnn, d nvu d nu è dffn. L phy nu nd à bv, xpn, du, nn. E nbu n à fn d yn nb. Pu pnd à n ngn u n, nvnnn, d nfn, phy dn u p ng. Pu vn d n, hx, p jun, d dn dn d n d hn un xn nvn. Énn GUYON Pfu d Unv P-Sud 11 Pdn du G2P G2P : An fnç d gph, C fnç d phy, S fnç d u, S fnç d n d hy, S fnç d ug d ux, S fnç d phy, S fnç d, S fnç d hn, S fnç du vd nvnnn ng n uu u xp ng ng g f b nn n n x n f f ng S xp n n g n d 4 ASTRONOMIE, AÉRONAUTIQUE 6 PHYSIQUE ET SANTÉ un nd dv p uu u n p p p un dv xp 8 ENSEIGNEMENT, DIFFUSION DES CONNAISSANCES 10 PHYSIQUE ET ENVIRONNEMENT 12 PHYSIQUE ET ÉNERGIE 14 PHYSIQUE ET TRANSPORTS 16 PHYSIQUE ET ARTS, SPORTS, LOISIRS 18 TÉLÉCOMMUNICATIONS 20 DE LA RECHERCHE FONDAMENTALE AUX APPLICATIONS POUR LA VIE COURANTE 22 LÉGENDES PHOTOS 23 POUR EN SAVOIR PLUS xp x n d x nd u n p p b un f f 3

3 q n n n n nvnn n nnn p p d unq n g ngn uu unn n n g g u xpn pnd dvp n fb u ASTROPHYSICIEN(NE) ASTRONOME CARTOGRAPHE n n n n, nu L d vn A380, v d un nd u Tn, hh d puv du bg-bng... dn n n p d pj pnnn. L vnu nnu n d p d df à phy! CHARGÉ(E) D AFFAIRES SPATIALES CHEF DE PROJET SATELLITE AÉRODYNAMIQUE EN OPTIQUE EN THERMODYNAMIQUE CONTRÔLEUR(SE) AÉRIEN ENSEIGNANT(E)- L OPTICIEN DES ÉTOILES EN ÉLECTRONIQUE «J u nb d un p d hh n dpv. C hn p d bn d g d Unv pu n pb, n p p un yè. En ff, hè ndu d fuun dn g d. Huun, nu vn u pubn df n d p d n yè. Nu vn hn u Vy Lg T (VLT) du Ch. V nf, gâ à un n nu, g d un h unux n puu bn n un xpn un dn v d un hhu, xdn! Qund j u y, j v pn phy è h dnn d. E xn n! L pu uvn n p d bvn d un phnèn nu np. Mn v n gnn à n bn xp p h d phy. L n, n p nf dn un bbhè ê uv, pnd g. A nv, pu pî nyb, d phnèn n nnnu puvn ê pd p h vn u xn n puv p xpn. C d u n d dn nn Pu pè f n 2002, VLT p du yè d dpv nf pn d un u n upf u n d n gx.» Gd Ru, 47 n Du d hh On - Chân (92) É Cn D n phy P vu P vu b P vu u... M vu dux bux yux... R. DSNOS LES AVIONS, TOUJOURS PLUS EXIGEANTS! Qund j v un vn A320 u A340, j à pj j. «Chz Abu, j u hg d d uu d gn d v d vn A320 A340. C u dn j d vn n fnn d è n p pg. I gè nvgn à p d dnn GPS u d b u. Pu, j un pu dn pu du p, u n n u. J vd fnn du uu u un bn d, pu j vf bnn ngn v u uu d vn u un p d pg u u d un vn. J ny u pè ng d v d. Tu nun à hgn du uu, vn n nn u vn vn u n. C d nvu d xgn j d nd! C un dn px nhun. Ipb d, v u ju nuv. J pf pn d ê un dv, nd j hh gn d dffu gn d u n v. Bn û, d d d û ngnn. M j buup v n p, n n v buux d ud, p d pgn nn... u du n!» Dn Hu, 45 n Thnn Gn du v Abu - Tuu-Bgn (31) DUT Mu phy EN ÉNERGÉTIQUE EN MÉCANIQUE EN THERMIQUE MATÉRIAUX EN ACOUSTIQUE EN AÉRONAUTIQUE EN AVIONIQUE EMBARQUÉE STRUCTURES PILOTE RADARISTE SPATIONAUTE CAO (CONCEPTION ASSISTÉE PAR ORDINATEUR) EN ÉLECTRONIQUE D ESSAIS DE MAINTENANCE DE MESURES TECHNICO-COMMERCIAL 4 5

4 n n n n nvnn n nnn p p d un q n g ngn uu unn n n g g n u xpn pnd dvp n fb n n u phy n AUDIOPROTHÉSISTE IMAGERIE MÉDICALE BIOMÉDICAL PHYSIQUE NUCLÉAIRE DOSIMÉTRISTE Dpu un vngn d nn, phy n d pn-pd à hôp : g d, n p dn, hug, phè n bux ê dbuu d nun... L dn bn d phyn! Au y, j uux du nd nu. Mn nê pu phy n vnu pu d. LA PHYSIQUE AU CHEVET DU MALADE «J npuu d dn un hôp pu nfn. Un ju, un b n pnn un hnn vnu p. J uv ç gn. I n uvu d un. J dd d uv d u du pu dvn hnn phyn. Aujud hu, hôpux n un gnd bn d phyn pu up d u d n d g. L n d uu nu pn un bnn p d v d n v d dhp. I y n nn, un uu pfnd bbd v un g fu d yn X, ndgn u du uvn u n j. Aujud hu, nu un puu fux d yn X, pun, nvgn v uu. C d fu ê p guux dn gg! J n ub j dè hn, y pn. J u d un d v phb. J d u guèn à d g, uvn à ng, pu bn u p g n è px. Pu, j f à n u d udn d pnn d u py à u un. J nn d gn è dffn : funu, dn, pn vn un hn.» Sg Mu, 52 n Thnn phyn CHU, Cn d ng d dhp - Tu (37) Dpô d É d npuu n dg Dpô d 1 y hn n n (CNAM) LA SCIENCE, C EST BON POUR LA SANTÉ «J dg B, un d nz pnn dn g d. Nu vn dvp un hn pu dgph un pn d ê ux pd nu n yè ux n 3D. L d d dn çu p hn bn nd d un nn u d un d, è pn pu d pn dvn f d d guèn. L phy d pn dn d nbux dn, n pu dn bd. Aujud hu, ê j n f pu d n, fn d hhu à p np nnvn. Mn bjf d dvp d nuvux nun d g, uju pu pfn, pu hh phu, bg u... Pu, nu dvn nvn d fnnu d nv pu n nnvn n u h n dux u n. L nv d f d hh vnu n 3 nn d d ngnu. J u hn d f un hè u -nduu. C vn pnnn! J nu buh p b B à Nw Yk, nvnu du n. C fu un pd h n nn. L n nu un ux u f hng n pnn d ngu u d uu dffn. E u dpn d n n, un p n pu, ê pu d u dn.» M Mynd, 44 n Pdn D Gn B - P (75) É ENST T P D n phy du d ÉLECTRONICIEN(NE) ÉLECTRO ENSEIGNANT(E)- BIOMATÉRIAUX DOCUMENTALISTE DE SÛRETÉ MANIPULATEUR(RICE) EN ÉLECTRORADIOLOGIE MÉCANICIEN(NE) OPTICIEN(NE) OPTRONICIEN(NE) OPTOMÉTRISTE PHYSICIEN(NE) MÉDICAL RÉDACTEUR(RICE) TECHNIQUE PHYSICIEN(NE) RADIOPROTECTION TECHNICO-COMMERCIAL Ig d Ig du, Phy d g

5 q n n n n nvnn n nnn p p d unq n g ngn uu unn n n g g u xpn pnd dvp n fb n n n u ANIMATEUR(RICE)- MÉDIATEUR(RICE) EN MUSÉE CHARGÉ(E) DE COMMUNICATION ngnn, dffun d nn n Dvp nv d duv d pnd, f u d n d hng d dn : ngnn du d uu nf hn n un ô d pè pn. EN PHYSIQUE, CITOYENS! «C nv d duv nd d xp n n à dvn ngnn. Engn phy, uu d èv à dd nfn nf ç pu n. L u d phy d u dnn un uu nf uu un. J à fn d fuu yn j ndè pu un gud dnu un d un v. Pu, nnu n n d u bun p nux. Mê n p uju f, j un pb ux èv p d p d n d dbd d pvu. En pn d u pupn npn n à u pnn à u uu, db pu n. L, nd nun ux-ê u vn à bjf! L nv d ngn vnu n gâ à n pf d phy. Sn u n v v dnn dp Av un uu nf, n p fn n un v pu un fçn d v nd pu y n bn. à bn. J vu ê ff nn f nn à è. J dd d n v pu d pg à n u. J è puv f ju à, fu un pêh pu f d pdgg v, fv dun gn d d u d np.» SI LA SCIENCE M ÉTAIT CONTÉE... «L d du jun vnu p hd. En î, un d : Tu d phy u bn n. Tu dv dvn jun nf. C v j buup d uvg d vugn u y. J v p f. Apè puu g xpn jun ndpndn, j buh du nf pu nu Sn V Jun. À h f, j pun, n bâ d pn d è. L d pu gn n uvn p n n-fn, n phy. L v, nuï! Pu un, j n p dun pu j hh d n. P xp, pu n d un d u è, j u à Gnèv u CERN - pu gnd b d phy d pu du nd. Puu n xp u dnè duv, d nnn u uj. C pnnn! Enu, à d n f nfn, d nd ngb pvn pu u, n n nvu d nnn. J n dux u p nu un ub u v DVD.» Fb N, 31 n Rdu nf Sn V Jun - P (75) Mî d phy DESS d unn nf (CISTEM) DOCUMENTALISTE ÉDITEUR(RICE) DE LIVRES S ENSEIGNANT(E)- FORMATEUR(RICE) D ADULTES JOURNALISTE PROFESSEUR(E) DES ÉCOLES PROFESSEUR(E) DE GÉNIE CIVIL PROFESSEUR(E) DE GÉNIE ÉLECTRIQUE PROFESSEUR(E) DE GÉNIE INDUSTRIEL PROFESSEUR(E) DE GÉNIE MÉCANIQUE PROFESSEUR(E) DE TECHNOLOGIE PROFESSEUR(E) DE PHYSIQUE ET CHIMIE EN LYCÉE - COLLÈGE PROFESSEUR(E) EN ÉTABLISSEMENT SPÉCIALISÉ RÉALISATEUR(RICE) DE FILMS S DE LABORATOIRE D ENSEIGNEMENT Vnn M, 33 n Pfu d phy h Ly Fnç Ag - Ppgnn (66) Mî d phy CAPES d phy h 8 L n I d nn v M d u v u... I dn vg du bnhu J. PREVERT 9

6 q n n n n nvnn n nnn p p d unq n g ngn uu unn n n g g u xpn pnd dvp n fb n n n u ACOUSTICIEN(NE) CARTOGRAPHE CHARGÉ(E) D ÉTUDES ENVIRONNEMENT phy nv nnn THERMODYNAMIQUE CLIMATOLOGUE 10 Pv ny huffn, dh, pvn nu... L phyn n du pn u pnh, n n v hn, h,. C pî, d d un hn pu ndn d v d v. TRAQUER LE BRUIT «Un p d n v d zn d dpn u u ux d v d p d un : pn d pn, n du pnn u p d v è buyn, n p d bbu d n,. Dn u, nu yn d bu à u. Apè ud d n, j un dn j pn un à d. J jn gn un dv u û d n œuv. Un u p d n v n à u nvux n d nn è v : ndu, nd d, dhè, hn,. L nu, v ux fn un d bu un u ph, pnn n n pn! C phnèn, f d pyh-u, n x p u nvu gn. C un nuvu u dvp nn dn dn d ub. P xp, bu d pè d u-g n è ud ; f p du nf du ndng. J hè huu ègn dn. C nd, j n nn p, un u d h, un f uvn n db u dp. M un f p p, j d puô un vng!» L ugn h u uu d E ugn h n fu E p fu. L. SENGHOR Sphn Auby, 31 n Ingnu u DECICAL - Ançn (61) Mî d phy DESS Qu d u n bu DES ÉQUATIONS POUR SIMULER LA TERRE «J f d ud d h d phy. M j uju pf gg, ggph u à ud du uvn d. C n pè î n nê pu phy n ff. J u dg v n d nvnnn f un dn n puv n uh. Apè un hè u ô d nug dn uvn d hè, j hh ujud hu à p d v hun u hngn. L phy u n pu dnn u pn à d n px. L nn v d h, d bg, d n n ndnb è nhn. L hng, un f. Aujud hu, n : n ff d hngn n g? Mn gû p d pnd. L u è v n bnf p d pun d h phy h. Pu pnd nd nu nu, nu nun d dè un d ux n ux n un puv d pvn, bn û, è pnnn. L u nf bvn p n vunn n d nvnnn. E n p fn!» Hv L Tu, 48 n Du d hh CNRS - P (75) É N Supu D n ghy ÉCOTOXICOLOGUE ENSEIGNANT(E)- ENVIRONNEMENTALISTE GÉOPHYSICIEN(NE) EN GÉNIE CIVIL EN HYDRAULIQUE QUALITÉ DE L AIR EN ACOUSTIQUE MÉCANICIEN(NE) DES SOLS MÉTÉOROLOGUE OCÉANOGRAPHE D ASSAINISSEMENT RADIOACTIF D ÉTUDES DES SOLS DE TRAITEMENT DES DÉCHETS DE TRAITEMENT DE L EAU THERMICIEN(NE) DU BÂTIMENT 11

7 q n n n n nvnn n nnn p p d unq n g ngn uu n n g g unn u xpn pnd dvp n fb n n n u phy ng AGENT DE DÉVELOPPEMENT ÉNERGIES RENOUVELABLES CHARGÉ(E) DE MISSIONS ÉNERGIE -ENVIRONNEMENT CHEF DE PROJET BARRAGES HYDROÉLECTRIQUES MATÉRIAUX L ng un df pu nn à vn : un dnd uju n, d v pun, d ng nuvb à dvp n pnè à pg. A ux phyn! Qu n pu f un d ng v h d p fn dpu è ngp. NUCLÉAIRE L ÉNERGIE! «Aun, dn Sv ud pj h nu (SEPTEN) d EDF, j à dfnn du d d pg d EPR (Eun Puzd R), un nuvu yp d u v EDF pu nuv n p nu. J d u, un ndn uvn, n du d un u îb. J v gn u n n v. J hh à dn dn u pb d df u bub. Mn u pnp un p dnu. L j v ux É-Un dn un f n d F, j dv dn ndn pu k d dh nu dn d n u u, pndn dx n. Un d pbè ju nn : n u nfn u nu d k nfu bn n ux gnn fuu? I pf dff d uv u dn un py nnnu, uu n n p p bn ngu. M uv! C un xpn è h pu un g u un p. C j f p u? D ud u fun nu, hn pb, nu ffnh d dh pdu p fn.» Eng, vu d? M, j n vnd... L Ang, 31 n Ingnu d ud n gn nu EDF SEPTEN - Vubnn (69) É EPF M d gn nu ux É-Un ET PAF, LE DÉCLIC! «J pndn ngp un èv yn à, ju à nn d un 1 è S n SI v un 1 è STI n Éhn. I y u un d xdn j u b v nn è bn! Apè un BTS d n un d ngnu n, j dn buh p un np dn pvnn d xpn d nfu n uv u gnd ux. Un u-u dn un nfu pu pv un xpn xên dngu pu pnn, bn nvnnn. L djnu dnhn d pu ê pu (pu d 60 nd). N n à ju un fub n d n J v v ê v n, dn hn f pu! npn, bè upn n 20. Pndn dux, u B, nu vn u d xpn n n vnn d u-u à nu d nfu d Pnn n v n xpn à h. À h, dx nd du p à bu n è puvn nd u puv pv un h. Nu vn 34, u u. Dn n, du pnn d gn ngè n n vnnn du nd n. Nu în u u n dux ngu. L fnç vn bn pè ng, gn, u» Syvn Pgn, 30 n Rnb du dpn Rhh SERGI - Ahè (78) BTS d n É EPMI PHYSIQUE NUCLÉAIRE PHYSIQUE DES PARTICULES CONSEILLER(ÈRE) EN ÉNERGIE/BÂTIMENT ÉLECTRONICIEN(NE) FORMATEUR(RICE) EN ÉNERGIE GÉOPHYSICIEN(NE) EN GÉNIE NUCLÉAIRE BREVETS CALCUL CHANTIERS INTERNATIONAUX CONVERSION ÉNERGIE EN GÉNIE CIVIL EN ÉLECTRICITÉ SÉCURITÉ EN GÉNIE ÉLECTRIQUE EN GÉNIE CLIMATIQUE EN GÉNIE DES MATÉRIAUX EN RADIOPROTECTION EN INSTRUMENTATION THERMICIEN(NE) DU BÂTIMENT TOPOGRAPHE 12 13

8 q n n n n nvnn n nnn p p d unq n g ngn uu unn n n g g n u xpn pnd dvp n fb n n u AIGUILLEUR(SE) DU CIEL AÉRODYNAMICIEN(NE) ACOUSTIQUE phy n ÉVALUATION DES RISQUES MATÉRIAUX Pu d u, pu d nf, n d pun... D hh à pdun, n dndn uju pu d nnvn. LE CRI DU RAIL LA QUALITÉ, UNE EXIGENCE INCONTOURNABLE «Chz Rnu, j n un d p du dpn, v u pè n pndn bn à u xgn du h d hg. Mn p nvn vn nn d fbn d nuvux u u bî d v. E vf nb d un nn, pu pdu u nvu d ndu. OPTIQUE DESSINATEUR(RICE) ÉLECTRONICIEN(NE) CONSTRUCTION NAVALE BREVETS DE PRODUCTION SIMULATION «J v dn v u d Agn d fv à SNCF. Un p d n v d nô pfn u d un d yè d fng v p nuu. D u dpndn u hgn u u fnç : pndn- ux fn fx d u npn? J gn d u d bu hz vn d un gn d hn d f. L n du bu p un n n un pvn du n d u v d u vbn v uu vnd pf. Dn n v, nu nvn d un pu dnu vbn. L p d bbu d n d p d u d un b nbn nun n u bn à xu à nu du n, v pu J nbu à f pg n à n nvu. nn, un p nvnnn du un u nf pu vygu. J n p n bn n phy xpn pfnn n hbud du n n dnn un vb n phy. Av un n phy, ê un pu dn è n, pn u n d bn, d u bn.» Nu dvn ê n hn n bn dp ux bn, p d fbn n nnn pfn fnnnn n pb d f f à u pbè. L ngnu un d pn u n v hf d, hnn d fbn, nb d nnn, u,. L nb d u vfn hnn n x jn, ju à d d fbn. Un u p pnd N p fn d ub. nu pu uv d d fbn n. L ngnu dvn ê p ux-ê p d fbn pu pnd ô nn p à hun d ux. Cnq p è dffn dn un n dnn un bnn vn du fnnnn gb d np.» Ib Dnhy, 40 n Ingnu nb pj un Rnu - Cn (76) Mî d h-phy É FIUPSO EN THERMIQUE MAQUETTISTE MÉCANICIEN(NE) MÉCATRONICIEN(NE) MOTORISTE PLASTURGISTE QUALITICIEN(NE) ROBOTICIEN(NE) EN CONCEPTION ASSISTÉE PAR ORDINATEUR EN ACOUSTIQUE Cy Tphnn, 31 n Thnn u Agn d fv SNCF - Vy-u-Sn (94) EN AUTOMATIQUE D ESSAIS DUT Mu phy TRAITEMENT DES MATÉRIAUX 14 L phy... C n,? VEILLEUR(SE) TECHNOLOGIQUE STRATÉGIQUE 15

9 q n n n n nvnn n nnn p p d unq n g ngn uu unn n n g g u xpn pnd dvp n fb u AÉRODYNAMICIEN(NE) ANIMATEUR(RICE) n n n phy, p, BIOMÉCANICIEN(NE) ACOUSTIQUE MUSICALE L, bnfn d nnvn u -n, ux, unn, u d ynnn,. I y n pu u pn! EN MATÉRIAUX CONSERVATEUR(RICE) DE MUSÉE EN MATÉRIAUX ÉLECTRICITÉ + ARCHÉOLOGIE = DES MERVEILLES «J uju phy-h. J u n p ux nn ; j f un DEA u phy à hg pè n d ngnu. Aujud hu j x pî à EDF dn Fndn à un du pn nd. En n, j ny j u d u fun hn dn n n v d 2000 n. Pu ê n d f dî, nu n p h pndn puu. E n nnb pè u n! Avn bn d juvn, nu xpn v ê hn j u pu uvn d n nu : d dgph X à hu ng d p d pn d u uf à h. C ny dnn hn d un funn d nd pu pnd h d bj, n buup hn v nu vn. J phy-h u v d hg. C h n nn, v d nvu, d fndu, d hgu u d bg, uju nuvu. D An u 20 è, d u du hâu d V ux vg du Tn, nu npun d bj pnnn vn d uv dn u.» Enu Pn, 30 n Ingnu phy-h EDF Rhh dvpn V É ENSEEG DEA H, vn hg d nd n D n n n pu ngnu LA PHYSIQUE DE LA POMPE «A dn huu pè d ud d phy-h, j j n u gn! J à pdu, à f hn h, n nnn d gn pnn u Cn hn du u, ù j ffu d ny phyh. Cpndn, hn pu n f p. C un à 30 n j p : j ê nf n un pdu bn d n. E n j p un fn n kng. L n ux huu, pnnn. Pu n u puvn- ê nnuyux? Aujud hu hz Dhn, n v d dfn xgn d dvn p uvn ug g d huu. L n n bn dffn pu un huu d ndnn u d bk! J h ux dfn à u f ub : n à bn, dhn u dffn u,. En pn v d u np, nu dvpn u d nuvux ux pu. D Eu n A, j vyg uvn pu nn n un. C pn pu pnd nuv hd d fbn hng n nn. Dhn dvp pdn ; j n j pu vu dn n. E pu p n vn v kng?» DU SON PHYSICO-CHIMISTE MÉDIATEUR(RICE) PLASTURGISTE RÉALISATEUR(RICE) DE FILMS S Cuu phy, Phy bnh... E n? Sndn H, 35 n Ingnu pn hng Dhn - Vnuv d Aq (59) Mgè d phy-h d ux DEA Ch du d ngn u DESS Mkng 16 17

10 g n nnn n unn ng n nvnnn ngn uu u xpn d un pnd dvp n fb NANOTECHNOLOGIE TÉLÉCOMMUNICATION u nn EN ÉLECTRONIQUE ÉLECTRO L -nduu n vunn unn n v dnn. Dn, nnhng un èv Un nuv vun à n p n! LA PASSION DES ANTENNES «J duv n n î ; hypfn, è pu dff, n u d u pu. Au dbu d nn 80, n è u p, n pu pu d d vn, p. On n p p n d phn pb nd d hypfn n pn bu. J v nq pn d buh pè n DEA. J u n hz Du Én ngnu d ud. Qund n v dn np, fnn à nd n! And à un, à ng... Dvnu hf d pj, j dvp un nuvu yp d nnn d à byg n. E à, n f d u : d hn, J u un hf d h : u v d np dvn à ê hn. du ngn, d vyg à ng n ê d funu,. C pnnn! J p gû à gn d pj j u pu à pu d hn pu v kng. J dg nnn A, un d 50 pnn dn nnn d nuv gnn. L dv d âh pî nn. J jng v unn hn, g gn d np, pn d n, un d pbè ux n hun u» E pu nn d pn... C up hypfn! Jn-Chh Fuu, 47 n Pdn Du Gn S A - Cgnè (78) Mî d phy DEA d n PRÊTS POUR UNE NOUVELLE RÉVOLUTION? «Apè n dpô d ngnu n n d, j pdn buh hf d pj hn hz STMn. J nv d nuvux u ng pu d n Nk. Gâ u u, un u ng k un n phnn d nfn dn un nu d. C nvnn un vb vun n n n uv un pu pu ujud hu, dn dnu, pb, ub,. Dn b un un nuv Av un bgg hn fndn : n bn pu v uu, n pu db. vun, d nnhng. L pun d n n pu pn pb d n vn xp! J f pndn p n v buup d p. C un v d p è v. Nu vn hn d uv pdu d npn à ndun nu vygn buup. Aujud hu, j u pn d pdu hz n n. Un bnn nnn d u bn p d g pu n n dn pu d nnvn hng, n vn v d hhu d p np u d n d hh. L bjf d nf un nuv hng n un pdun d, n dux, y un nd!» Lun J, 40 n Du Mkng STMn - Gnb (38) É INPG DESS C Innn ENSEIGNANT(E)- INFORMATICIEN(NE) EN ÉLECTRONIQUE ET RADIOÉLECTRICITÉ EN CALCUL EN OPTRONIQUE EN SÉCURITÉ INFORMATIQUE VALIDATION EN RADIOFRÉQUENCE EN TÉLÉCOMMUNICATION DE TRAITEMENT DE L INFORMATION RÉDACTEUR(RICE) TECHNIQUE ROBOTICIEN(NE) TECHNICO-COMMERCIAL EN ÉLECTRONIQUE EN GÉNIE ÉLECTRIQUE DE MAINTENANCE EN MICROTECHNIQUE VEILLEUR(SE) TECHNOLOGIQUE - STRATÉGIQUE 18 19

11 n ng g ng n n n uu u xp xp ng un n nvnnn n n nn un x n d ng vnnn ng D hh fndn ux n pu v un Un ê pnn d h : pnd ux n u n Unv è p, n h p n dvn. I y n buup à duv! Cpnd uu d è u n d T un d uj u v Mhd Mzu, hhu u b un d ESRF à Gnb. «En b, nu un un hnn ux ndn xê d è hu pu d è f pn ègnn à nu d T. Nu nyn gâ u ynnn d un ynhn - un up. Ch xpn uèv d nuv n. Pf, n b dn d p, n vn n è, n bfu. L nnn ffn p à p. C n d p p, n vn u d ê, n ju un n à hîn d nnn.» L hng d phy v u dpn nf : u d vn d nhn uu. Mhè Ldu èn d hh u gz hu, u b d É N Supu, à P. «En g d n x pnp d ud, d vnu d bv un d hu dn pun gâ à g p nn gn (IRM), hn u à hôp. Auu d nu, pnn n y ç h. E pun, nu vn vu n 3D, nu d pun j upvn v hd! C nvnn dn g d ujud hu à vf un gff d pun bn p. Un n nndu n d n bn v dn!» Rpnd ux bn d p npn, pdun n d pdu nnvn. un n nnn n «L bu d hh ndu, xp Énn Bh, hhu pu np Sn-Gbn, d nvn d nuvux pdu un un p u v n. An, y dx n, dpn d u u un uf p d yn u-v un uj è ud. En 1994, un hhu d Sn-Gbn d d u phnèn pu nv d vg u-nyn. Apè d nugn n b, nbu p du dvpn n n ; p n pè, pdu Bn u h. Aujud hu, n n pu px n n gn n n d ud pn pu pnd.» n uu ng n ng nnn n un n vn u vn, yè d nfn, nnn d Unv... u d nnn d phy d b ndnb pu vn dn u dn f Qu d un à f à h, dn nu vnn d v dv d v? ng f b nd f f Chhu, ngnu, hnn, ngnn,... nvnn u nvu d n nnn à : d hh, du dvpn d un nuvu pdu, d n p d un yè d pdun, d nnn... un p nd dv u hd pu bd pbè ux n nfn : p pbè, p un hyphè u un n d pn, d xpn u d, n un p guux, ny u, v un, pu vd u nn hyphè d dp. p p g 20 21

12 n Lgnd ph ng g ng n n n uu u xp xp ng un n nvnnn n n nn un x n d ng n nvnnn ng nnn n n uu u xp un p ng n ng nnn n un ASTRONOMIE, AÉRONAUTIQUE 1/ Cu dyn uu d un vn d n ONERA 2/ E u vd h pu u nvnnn CNRS Phhè - E. Pn 3/ Ig d nbuu d Tnu p p Hubb ESA/NASA, ESO nd Dnny LCu 4/ Cud Hgn ng dn n èg vn nn d fu Syuz n b 2001 ESA/CNES S. Cvj PHYSIQUE ET SANTÉ 1/ C hu un d gph à n d pn (TEP) dd à hh n nug n pyh CEA - C. Buz 2/ Any d un hnn d ADN u d pu à ADN CEA - P. Sp 3/ Mu d xpn d gèn p un hn d g n pg d pu INSERM 4/ Vun d vun d un vu dn d u n nf gâ à d u fun gff à d n CNRS Phhè - H. Rgu ENSEIGNEMENT, DIFFUSION DES CONNAISSANCES 1/ Enfn un dn p u u u Vu, n d duv d n hn d Sbug Vu 2/ Expn d u P d Duv P d Duv 3/ Cu d n u èg Vnn d Indy C. Lu/MENESR 4/ Duv d u Pnu d C d Du PHYSIQUE ET ENVIRONNEMENT 1/ Lnn d un bn pu ud d h d hè dpu b d Gp Sv d An du CNRS / IPSL 2/ Vu u hp d h d n THEMIS à Tgnn CNRS Phhè L. Mdd 3/ Tnjn, è pu gnd v hn, vu p Env ESA 4/ Ppn du vn d pv un hnn d gz dn pnh d p fu du è ud d Sufè d Gudup CNRS Phhè - D. Gb PHYSIQUE ET ÉNERGIE 1/ P d pnnux phvï dn d fug du Mn-Bn EDF - L. Rhn 2/ Auun du bg d Gu EDF - G. d Fy 3/ Cn nu d Sn Lun d Eux EDF - J.C. Ru 4/ Cpn d un u dn : v upndu n nbu. L pn d p d uf xp v n bnh CNRS Phhè PHYSIQUE ET TRANSPORTS 1/ Vun d un dyn uu d un d gnd v ONERA 2/ Cu d n d pn d v d dn hb d un ub M 3/ Mnnn dd ux d h d yp fn. I p d ng d pè n fn d u d è bn d p u à n hun CNRS Phhè - A. Gnn 4/ Cnun du Qun My II ux Chn d An d Sn-Nz ALSTOM Mn - B. Bg PHYSIQUE ET ARTS, SPORTS, LOISIRS 1/ Suf d fn d ux p bv p n uè p nn CNRS Phhè - M. Bnd 2/ Eud bn d un nfgun d ku d kè n n uff CNRS Phhè/LABM 3/ Ingnu pdu n d d bnd u un bn Dhn - M. Dun 4/ Run d Ang d pv du Tn EDF TÉLÉCOMMUNICATIONS 1/ Abg vfn d u d un nuv nnn hypfn p p d R&D d A A 2/ Vu d du d unn A ESA - J. Hu 3/ Pu up à nô à n CNRS Phhè - F. Wjbu 4/ Vun 3D d dn d pbb d pn d n dn d hydgèn CNRS Phhè - J-F Cnn DE LA RECHERCHE FONDAMENTALE AUX APPLICATIONS POUR LA VIE COURANTE 1/ Rd GRAVES nçu pu d 100% d uvn fnç dn u j ONERA 2/ Annux d nfn pdu p un p u u-zn-du bv p nf CNRS Phhè - M. Mn 3/ Vun d dbun d hu-3 p dn d pun hun gâ à un IRM U2R2M-LKB Pu n v pu ng LES MÉTIERS p f b x n d xp ONISEP Off nn d nfn u ngnn pfn Pu : L d... Infup : Éud phy à unv CIDJ Cn d nfn d dunn jun E Mndè Fn Pu-Chn APEC An pu p d d (Jun dpô / Mh) ANPE Agn nn pu p.np.n/ndd L d hh M fn : Rhh v CNRS, Eudn, 2004 n 558 L d ngnu L d ub-75 L d nvnnn L d unn (Au>Fn>Dbuh ) Phyn vô! www2.n.f/p/h/298.h Pn : Unv P-Sud 11 - ONERA Cdnn : M-Fnç d Fudy Cnpn n : A Md Sn Ip à xp p Qub Wd M 2005 BTS Bv d hnn upu CAPES Cf d pud u pf d ngnn du nd dg CERN Cn un pu hh nu CHU Cn h unv DEA Dpô d ud fnd, ujud hu M hh nd dv f f DESS f b DUT ESRF GPS LMD LA RECHERCHE PUBLIQUE L gn d hh bn d ngnn upu ndx.h CNRS Cn nn d hh nf CEA C à ng v n p f n CNES Cn nn d ud ESA Agn unn ONERA Off nn d ud d hh INERIS Inu nn d nvnnn ndu d ADEME Agn d nvnnn d î d ng G2P L du Gup : www-x.p.juu.f/f fp.n2p3.f S fnç d phy d Dpô d ud upu, ujud hu M pfnn Dpô unv d hng Eun ynhn dn fy Gb pnng y Ln, M, D un p nd dv p p g 22 23

L'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVELLE SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES DE L HABITAT ADAPTÉ

L'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVELLE SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES DE L HABITAT ADAPTÉ 'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVEE SOIDARITÉ V I V R E C H E Z S O I CAHIER DES CHARGES DE HABITAT ADAPTÉ OGEMENT d ENVIRONNEMENT INSERTION HABITAT DEVEOPPEMENT DURABE MENT HABITAT JEU PROTECTION ADAPTÉ, UNE

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier.

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier. L x g éq M M PP Ex EXPOSAT P q v é, v é gf. E UMÉRIC R O L. TOPCO 'Ex j, é g é q v P P x évè L g h è v.! L é à é P : v E q é bg v à. v! h à v x q x T h g, f U H é, ' U S 04). (g hz T U q B v ég é b ô À

Plus en détail

#"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($

#$&'$+* ( ),'-.'($ %($ "#$%&' #(%)*"" (#%*!"!#$"! -!"!#$"!! -!"!#$"!./% -!"!#$"! #"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($ % & % '!#(! "! $#) #!* +,!(")"",#./ & 0!,$#!1!"!#1 $#!* ** +" + 1! 0! $!,#!,! $,! 2! $3! 1! $ 1+4!"$"#)1,##" 56./78#!

Plus en détail

Ingénierie du Déménagement Ingénierie du Déménagement Ingénierie du Déménagement Ingénierie du Déménagement. Page 2

Ingénierie du Déménagement Ingénierie du Déménagement Ingénierie du Déménagement Ingénierie du Déménagement. Page 2 Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn Méhdm Ingén du déméngmn Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn

Plus en détail

Edito Un printemps agité

Edito Un printemps agité LA REVUE 82:M 1 06/06/2013 10:36 P 1 2 2013-82 E U A 'h ù, b v Tb, ', f J 'A, 'v, v b L ê, v q, 'v, b ' hq y f F f h, v ê b ff, 'hhb Mê Dv, Mê D, f! A q q 'b hq j, 'j q E, q q 'b, ' xê-,, F x b b v fè,

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

Auris Hybride Dynamic

Auris Hybride Dynamic Sé pécal Au Hybd Dynac SE - 350 D cnd d éd lu p u van l h n Saln a pnnll c x n uc. v u b. v n 0 P28, 29 danch 3. l C an chz a ja u na n ya uvz v Pndan l Juné P Ouv chz ya, vu bénéfcz d cndn nc plu f qu

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle L x p j é y 2012 é D q é - pé jx 2011/2012? Déz- é, éx, w, b h, égg, pè, éé p CLEMI. I C? pp p p O., b I p. b p- q J. f R N L J T 15, j 2012, é Chp, P 3 (75) A : Réé P/J Pg é Chp (P 3), L J T pé é q éè

Plus en détail

Class UB, Park Hill School, Coventry, United Kingdom CE2/ CM1 Ecole de Sainte-Anastasie, France 2006/2007

Class UB, Park Hill School, Coventry, United Kingdom CE2/ CM1 Ecole de Sainte-Anastasie, France 2006/2007 P G U f-bq, jm p èv x A f-b y, w jy by pp fm w C UB, Pk H S, Cvy, U Kgm CE2/ CM1 E S-A, F 2006/2007 V p j b v x p,b q f ç g : C UB, Pk H Pmy S, Cvy, UK M Rb B, g p://wwwpkvyk/fmp C CE2/CM1, E pbq S-A,

Plus en détail

H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel

H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel Appellations Acousticien / Acousticienne en études, recherche et développement Coordinateur / Coordinatrice d'études cliniues en industrie Aérodynamicien / Aérodynamicienne en études, recherche et développement

Plus en détail

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm)

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm) HRB HFB 1 CODIFICATION ALESAGE mm 32 40 50 63 80 100 125 160 TIGE mm 16 22 22 28 28 36 36 45 45 56 56 70 70 90 90 110 SERIE HR CNOMO 160 bar - à tirants HF CNOMO 160 bar - à contre brides INDICE B Indice

Plus en détail

Les métiers à la sortie des filières Sciences, Technologies, Santé de l Université

Les métiers à la sortie des filières Sciences, Technologies, Santé de l Université Groupe académique «liaison Lycée Université dans les filières scientifiques» Les métiers à la sortie des filières Sciences, Technologies, Santé de l Université Janvier Février 2011, Réunions d information

Plus en détail

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE :!"#!$%&'( 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01 2. MARCHE DE DEMBA DANS LE TERRITOIRE DE DEMBA (Lot 02 PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO %'

Plus en détail

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle Appellations Chargé / Chargée de la sous-traitance en maintenance industrielle Ingénieur / Ingénieure de support technique maintenance industrielle Chef de service d'entretien et de maintenance industrielle

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1.

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1. Ctt wtt 24 t u u é, t uét vu vz u t t KGS t ux u uu. t été éé Du Hutu (7 yu) ét u u v. S u vu éutt ux : 3 uu u t ué u 2 tu v uu 2 yu à 2. Pu u L : xv F (3 yu). Pu u A : - Bu (7yu). Et u u V : u Hutu (7

Plus en détail

Sciences, énergies et environnement

Sciences, énergies et environnement ATELIERS PREMIERES AVRIL 2014 Sciences, énergies et environnement Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque SOMMAIRE Sciences, énergie environnement SCIENCES FONDAMENTALES Les Mathématiques

Plus en détail

Après un Bac technologique STI Energie et environnement

Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après le bac STI Filières SÉLECTIVES À L ENTRÉE IUT STS CPGE bulletins de première admission sur dossier notes des épreuves anticipées de français

Plus en détail

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles Février 2012 Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles CONFIDENTIEL Sommaire Mise en contexte sur DMA / LM Objectifs du programme de DMA / LM Composantes

Plus en détail

H1208 - Intervention technique en études et conception en automatisme

H1208 - Intervention technique en études et conception en automatisme Appellations Automaticien / Automaticienne chef de projet Technicien / Technicienne d'études en systèmes mécaniques automatisés Automaticien / Automaticienne d'études et conception Automaticien / Automaticienne

Plus en détail

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4 LIT TT TU, HVT, LUTH, / LNT AIN TU 1/11 1/11 1/11 F TU (fonction choix k7) /1 /1 /1 GIT TU /1 /1 /1 TN TU 6/16 6/16 6/16 VNTIL PTIQU 7/17 7/17 7/17 ANNING TU ALL TU LN TU 1 1 1 II TU UNT TU TU PLATAU L

Plus en détail

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables!

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables! Profession ingénieur Les stages : des expériences inoubliables! Le Service des stages et emplois a pour mandat d assurer le lien entre les entreprises et les étudiants. Il vise à favoriser l intégration

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

H1301 - Inspection de conformité

H1301 - Inspection de conformité Appellations (Industrie - Support / Maintenance) Inspecteur / Inspectrice de contrôle de conformité Technicien / Technicienne de contrôle de conformité Définition Réalise des inspections et des vérifications

Plus en détail

!"#"$%&'(")'#"&*& &&&+,-./&0%1&-23%,41&& &&&&&&&&&&"4%..%.3&0-&"-4#0%&5&

!#$%&'()'#&*& &&&+,-./&0%1&-23%,41&& &&&&&&&&&&4%..%.3&0-&-4#0%&5& "#"$%&'(")'#"&*& &&&+,-./&0%1&-23%,41&& &&&&&&&&&&"4%..%.3&0-&"-4#0%&5& "#$%&'#(&)$*'#+*,#*%)$$#&--#$%./*(+#$-0)+"#(&)$*'#+*,1&$(.,,&2.$%.*-)%&#,.*3* (.4(.*516%+&(7+.*%),,#8)+#(&9.*#9.%*,.-*&$(.+9.$#$(-

Plus en détail

Des idées au cahier des charges

Des idées au cahier des charges Des idées au cahier des charges Un projet commence par une idée lancée par un groupe de chercheurs scientifiques. Cette idée est ensuite déclinée en spécifications scientifiques qui constitueront le cahier

Plus en détail

Sur certaines séries entières particulières

Sur certaines séries entières particulières ACTA ARITHMETICA XCII. 2) Sur certaines séries entières particulières par Hubert Delange Orsay). Introduction. Dans un exposé à la Conférence Internationale de Théorie des Nombres organisée à Zakopane

Plus en détail

Après la classe de Seconde

Après la classe de Seconde Après la classe de Seconde - La procédure - Débouchés des Bacs Mme SAUZON Marie Françoise Conseillère d Orientation Psychologue Centre d Information et d Orientation Lyon-Rive-Gauche 28, rue Julien 69003

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

Faculté des Sciences d ORSAY

Faculté des Sciences d ORSAY Université Paris-Sud 11 Faculté des Sciences d ORSAY Personnes ressources des disciplines représentées : Département de Biologie Vice-Président : Hervé DANIEL Secrétaire : Malika DERRAS Université Paris-Sud

Plus en détail

Maintenance mécanique industrielle

Maintenance mécanique industrielle Appellations Agent / Agente de rénovation et de maintenance d'équipement industriel Mécanicien / Mécanicienne d'entretien industriel Agent / Agente de rénovation et maintenance mécanique de machines industrielles

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE Localisation Cherbourg et Nord-Cotentin Secteurs d activité Énergies (nucléaire, maritime), Énergies marines renouvelables

Plus en détail

EI - EXERCICES DE PROBABILITES CORRIGES

EI - EXERCICES DE PROBABILITES CORRIGES EI 1 EI - EXERCICES DE PROBABILITES CORRIGES Notations 1 Les coefficients du binôme sont notés ( n p 2 Un arrangement de n objets pris p à p est noté A p n 3 Si A est un ensemble fini, on notera A ou card

Plus en détail

Synthèse État des lieux des diplômes délivrés dans les spécialités préparant aux métiers de la métallurgie : niveaux V à I

Synthèse État des lieux des diplômes délivrés dans les spécialités préparant aux métiers de la métallurgie : niveaux V à I 1 Synthèse État des lieux des diplômes délivrés dans les spécialités préparant aux métiers de la métallurgie : niveaux V à I CEFI 2 Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 Le champ

Plus en détail

u t e e J aim l odorat

u t e e J aim l odorat D M, èv,, h,.: h v v :, h, è,. v : q,, v v v x v h. P x, y Cq:,,,. T ( ):,,,. C: x,,. Gx:, îh,, D,,. C: x,, h x îh,. x ( h): è, y, v,. Jx:,,,. : ï :, è, q hq, -, -,. : v î,, v,. q : j,,. q : v,,. q q,

Plus en détail

Droit fondamental et appliqué et droit de l'entreprise (DEG)

Droit fondamental et appliqué et droit de l'entreprise (DEG) Annexe n 1 : Offre de formation de l Université Paris-Sud 11 Diplômes de Masters demandés en habilitation ou cohabilitation pour le contrat quadriennal 2010-2013. Deux domaines (DEG = Droit Economie Gestion,

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

sciences humaines du Canada i n s k y 2006 Doctoral Fellowships Program / Programmes de bourses de doctorat de 2006 As of 2006/08/18, Alberta KA

sciences humaines du Canada i n s k y 2006 Doctoral Fellowships Program / Programmes de bourses de doctorat de 2006 As of 2006/08/18, Alberta KA f 2006 F / 2006 f 2006/08/18 U f $80000 / 80 000 $ 4 / f f x U f $80000 / 80 000 $ U f $40000 / 40 000 $ 2 / f f : f $60000 / 60 000 $ 3 / O : f $40000 / 40 000 $ 2 / f f f $40000 / 40 000 $ 2 / (1945-2004)

Plus en détail

H1203 - Conception et dessin produits mécaniques

H1203 - Conception et dessin produits mécaniques Appellations (Métiers courants) Dessinateur / Dessinatrice en construction mécanique Dessinateur / Dessinatrice en construction métallique Dessinateur / Dessinatrice en installations industrielles Définition

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention sciences de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2

Master. en sciences et technologies mention sciences de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2 Master en sciences et technologies mention sciences de l ingénieur spécialité énergétique - E 2 Spécialité énergétique E2 mention : www.master.sdi.upmc.fr spécialité : www.energie-environnement.upmc.fr

Plus en détail

H1301 - Inspection de conformité

H1301 - Inspection de conformité Appellations Inspecteur / Inspectrice de conformité d'ascenseurs Inspecteur / Inspectrice de conformité de matériel Inspecteur / Inspectrice de conformité d'équipements sous pression Inspecteur / Inspectrice

Plus en détail

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR :

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : La ministre de l enseignement

Plus en détail

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 3, Hors-Série 1, 11 (2004) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bib-j3ea:2004611 EDP Sciences, 2004 Formation

Plus en détail

.:;<;!#=>?:@! A?!6<:>(B;C:! A?!;D@D;C=E=<@@:?C!

.:;<;!#=>?:@! A?!6<:>(B;C:! A?!;D@D;C=E=<@@:?C! .:;?:@ A?6(B;C: A?;D@D;C=E==K./0+123245'-56&'*(78' "#$"&'()*'*+,-./0"(1.'-,2""3&"#- " "#$&'()$*+'#,-$*$./0+123245'-56&'*(78' " 9 6(B;C::;;D@D;C=E=

Plus en détail

Fiche Industrie La fabrication d équipements électriques 04 et électroniques en Indre et Loire

Fiche Industrie La fabrication d équipements électriques 04 et électroniques en Indre et Loire Edition Juin 12 Page 1 Collection : les fiches Industrie secteur Fiche Industrie La fabrication d équipements électriques 04 et électroniques en Indre et Loire Code NAF 08 : APE 26-27 - 3313Z - 3314Z -

Plus en détail

CREDITS BANCAIRES TPE DE MOINS DE 25 000 EUROS

CREDITS BANCAIRES TPE DE MOINS DE 25 000 EUROS SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE Les engagements : CREDITS BANCAIRES TPE DE MOINS DE 25 000 EUROS Une réponse du banquier dans un délai de 15 jours Une motivation

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention science de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2

Master. en sciences et technologies mention science de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2 Master en sciences et technologies mention science de l ingénieur spécialité énergétique et environnement - E 2 master sciences de l ingénieur Master sciences de l ingénieur Spécialité énergétique et environnement

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels Appellations Adjoint / Adjointe au responsable environnement-hygiène-sécurité en industrie Ingénieur / Ingénieure en traitement des déchets industriels Chargé / Chargée de l'hygiène et de la sécurité du

Plus en détail

!"#$"%&'()' !"#! +!$ % & + ! " + ,-.

!#$%&'()' !#! +!$ % & + !  + ,-. !"#$"%&'()'!*! " +!"#! +!$ % & +,-. ! " # #$%&$!'$()$!*+$* ($ &!! "! "" # $ # %# "! &' "!,-&. */01&&1/12(%(3('& 4 5'!' $! *+,-..+ ""/"01! ",2!",-..+ 6478 % 9 (!0 3"! "1 7 0 " 45! 64 (71 558 ""!"8 5"!!58"

Plus en détail

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION Journées SFRP : Démantèlement des installations nucléaires et problématiques associées Serge PEREZ CEA/INSTN, Alain PIN CEA/INSTN. www-instn.cea.fr GRENOBLE 23 ET 24 OCTOBRE

Plus en détail

Les chiffres clés ( nombre d'entreprises, de créations, de défaillances, superficie moyenne des locaux commerciaux, les investissemets moyens )

Les chiffres clés ( nombre d'entreprises, de créations, de défaillances, superficie moyenne des locaux commerciaux, les investissemets moyens ) Itêt Ifmt à t Ttmt d d b L dmd L'ff Dtt: td du tu L'vut du m t pptv vut d mptmt d't b d mmtu Cît tt mt tu du m dt d'è à 'tvt - Opptut vut d tu du m Sv à qu b pd pdut pu vd ffmt Cît 'ff xtt t df u d'mptt

Plus en détail

Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie 01 42 52 56 26. Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr

Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie 01 42 52 56 26. Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr S.N.T.P.C.T. Adhérent à EURO-MEI Bruxelles 10 rue de Trétaigne 75018 Paris Syndicat National des Techniciens et Travailleurs de la Production Cinématographique et de Télévision Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie

Plus en détail

Théorie de l information et codage pour les canaux de Rayleigh MIMO

Théorie de l information et codage pour les canaux de Rayleigh MIMO Théorie de l information et codage pour les canaux de Rayleigh MIMO Philippe Ciblat École Nationale Supérieure des Télécommunications, Paris, France Plan 1 Canal de Rayleigh Modèle Diversité Système MIMO

Plus en détail

Enseigner la santé et la sécurité au travail

Enseigner la santé et la sécurité au travail Enseigner la santé et la sécurité au travail Évolution des formations aux habilitations associées aux différents diplômes Conséquences de l évolution de la nouvelle règlementation (NF C 18-510, UTE C 18-550).

Plus en détail

Les métiers à la. Division Production Nucléaire

Les métiers à la. Division Production Nucléaire Les métiers à la Division Production Nucléaire 1 Les centres nucléaires de production d électricité en France En fonctionnement : 58 réacteurs nucléaires Construction d un EPR de 1600 MW 2 Principe de

Plus en détail

des glyphes des caractères «latins» de

des glyphes des caractères «latins» de C O D A G E en LATEX/T1 des glyphes des caractères «latins» de U N I C O D E Ce document montre comment utiliser L A TEX pour imprimer presque tous les glyphes d Unicode dits «latins» (de U+0000 à U+017F])

Plus en détail

d ingénieurs généralistes

d ingénieurs généralistes ÉCOLE SUPÉRIEURE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INGÉNIEUR DE NANCY École publique d ingénieurs généralistes Industrie et Environnement Mécanique des Fluides et Énergétique Mécanique Structures Matériaux

Plus en détail

VOTRE PLAN DE FINANCEMENT

VOTRE PLAN DE FINANCEMENT PLAN DE FINANCEMENT VOTRE PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (exprimés HT) RESSOURCES DROIT DE PRÉSENTATION (ou achat) CLIENTÈLE K APPORT K PARTS DE SOCIÉTÉ K PRÊTS FAMILIAUX K DROIT D ENREGISTREMENT* K AUTRES

Plus en détail

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex Av, L Fy l l f L Fy C x b 8 L - BP 1 51 051 x l : 03 26 84 35 65 G g HX555. @fy-.f LE LOGEME À EIMS A I D É L -ê lg J y q Sl 7 % E, y, è v b l bg lg... v l q vbl -ê... L v bg l. Av v l COS v v, l l v v

Plus en détail

Validation croisée et modèles statistiques

Validation croisée et modèles statistiques Validation croisée et modèles statistiques appliqués Matthieu Cornec Université Paris X, Nanterre Thèse dirigée par le Professeur Patrice Bertail Le 4 Juin 2009 Plan Ch1 : ERM 1 Ch1 : ERM 2 3 Validation

Plus en détail

!"#$%#&%'()(#(% *+%,-)#("%+&($+.$+&+#$%+#$"./+&%

!#$%#&%'()(#(% *+%,-)#(%+&($+.$+&+#$%+#$./+&% "#$#&'()(#( *+,-)#("+&($+.$+&+#$+#$"./+& #$" $ &'()*$+,,-./'0'(1$/'(2'*3/$45*6$7*68/*9*4:$/;'$(3$8$($

Plus en détail

Après un Bac technologique STI Systèmes d information et numérique

Après un Bac technologique STI Systèmes d information et numérique Après un Bac technologique STI Systèmes d information et numérique Après le bac STI Filières SÉLECTIVES À L ENTRÉE IUT STS CPGE bulletins de première admission sur dossier notes des épreuves anticipées

Plus en détail

Cours d analyse numérique SMI-S4

Cours d analyse numérique SMI-S4 ours d analyse numérique SMI-S4 Introduction L objet de l analyse numérique est de concevoir et d étudier des méthodes de résolution de certains problèmes mathématiques, en général issus de problèmes réels,

Plus en détail

Informations techniques

Informations techniques Informations techniques Force développée par un vérin Ø du cylindre (mm) Ø de la tige (mm) 12 6 16 6 20 8 25 10 32 12 40 16 50 20 63 20 80 25 100 25 125 32 160 40 200 40 250 50 320 63 ction Surface utile

Plus en détail

École Sciences industrielles et technologies de l information (Siti) AÉRODYNAMIQUE MÉCANIQUE DES STRUCTURES AÉRONAUTIQUES

École Sciences industrielles et technologies de l information (Siti) AÉRODYNAMIQUE MÉCANIQUE DES STRUCTURES AÉRONAUTIQUES École Sciences industrielles et technologies de l information (Siti) AÉRODYNAMIQUE MÉCANIQUE DES STRUCTURES AÉRONAUTIQUES Formations diplômantes Diplôme d Établissement Responsable technique et opérationnel

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

MÉTHODES ET PRATIQUES SCIENTIFIQUES Ressources documentaires pour la découverte des métiers et des formations

MÉTHODES ET PRATIQUES SCIENTIFIQUES Ressources documentaires pour la découverte des métiers et des formations ENSEIGNEMENTS D EXPLORATION CLASSE DE SECONDE GT MARS 2011 MÉTHODES ET PRATIQUES SCIENTIFIQUES Ressources documentaires pour la découverte des métiers et des formations «Les enseignements d'exploration

Plus en détail

SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE AU BENIN

SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE AU BENIN REPUBIQUE DU BENIN COMMISSION NATIONAE POUR E DEVEOPPEMENT ET A UTTE CONTRE A PAUVRETE (CNDP) SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE A PAUVRETE AU BENIN 2003 2005 Décembre 2002 TABE

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

D1402 - Relation commerciale grands comptes et entreprises

D1402 - Relation commerciale grands comptes et entreprises Appellations (IT (nouvelles technologies, TIC) - Gestion commerciale / Vente) Commercial / Commerciale en services auprès des entreprises Commercial vendeur / Commerciale vendeuse d'espaces publicitaires

Plus en détail

!!""# )*#"' %$"#!!#,-./" %#$!#!!! . #,-.,0,-./

!!# )*#' %$#!!#,-./ %#$!#!!! . #,-.,0,-./ !!""#!$%"&!'( )*#"' *+ %$"#!!#,-./" %#$!#!!!. #,-.,0,-./ Résumé : Faut-il prendre le risque de laisser un conducteur automobile âgé utiliser son véhicule lorsque l'on suspecte l'existence de troubles cognitifs

Plus en détail

Liste des diplômes français généralement comparables au niveau du Diplôme d études collégiales en formation technique

Liste des diplômes français généralement comparables au niveau du Diplôme d études collégiales en formation technique Liste des diplômes français généralement s au niveau du Diplôme en formation technique Ministère de l Immigration et des Communautés culturelles Service d évaluation comparative des études effectuées hors

Plus en détail

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Master 2 Sciences, Technologies, Santé Mention Mécanique Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Parcours R&D en mécanique des fluides Parcours R&D en matériaux et structures Parcours Energétique

Plus en détail

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique Surveillance et Detection des Anomalies Diagnostic d une digue: rappel méthodologique issu de l expérience d EDF Jean-Paul BLAIS Service Géologie - Géotechnique EDF 1 La méthodologie utilisée par EDF,

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 1 avril 7 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points 1 a Les vecteurs AB et AC ont pour coordonnées AB ; ; ) et AC 1 ; 4 ; 1) Ils ne sont manifestement pas colinéaires

Plus en détail

ERRATA ET AJOUTS. ( t) 2 s2 dt (4.7) Chapitre 2, p. 64, l équation se lit comme suit : Taux effectif = 1+

ERRATA ET AJOUTS. ( t) 2 s2 dt (4.7) Chapitre 2, p. 64, l équation se lit comme suit : Taux effectif = 1+ ERRATA ET AJOUTS Chapitre, p. 64, l équation se lit comme suit : 008, Taux effectif = 1+ 0 0816 =, Chapitre 3, p. 84, l équation se lit comme suit : 0, 075 1 000 C = = 37, 50$ Chapitre 4, p. 108, note

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN.

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. TD 6 corrigé - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/1 Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. Question : Réaliser le graphe de structure, puis compléter

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

D1401 - Assistanat commercial

D1401 - Assistanat commercial Appellations Assistant / Assistante achat Assistant / Assistante administration des ventes Assistant / Assistante des ventes Assistant / Assistante export Assistant / Assistante import Collaborateur commercial

Plus en détail

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R.

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R. EXEMPLE DE DOSSIER Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 23 C.I.R. STRATEGIE & ACCOMPAGNEMENT FINANCIER 7 Rue DENFERT-ROCHEREAU 38 GRENOBLE France Tél fax : ( 33 ) 4 76 43 47 11 SIRET

Plus en détail

L'UFR de Mathématiques de l'université Lille1. Mathématiques. athématiques. Métiers. étiers

L'UFR de Mathématiques de l'université Lille1. Mathématiques. athématiques. Métiers. étiers L'UFR d Mhémqu d l'uvé Lll1 hémqu Mhémqu & é Mé Jul VALEIN, M d Mhémqu Pu Pm 2005 Mî d cféc Pcu uv J' bu m m 2 d mhémqu pu 2005. J'v éu l'é pécéd (jull 2004) l'gég. J' l cmmcé u hè d mhémqu pplqué à l'uvé

Plus en détail

Ressources Humaines. CNPE de Gravelines. Commission Locale d Information 13 février 2013

Ressources Humaines. CNPE de Gravelines. Commission Locale d Information 13 février 2013 Ressources Humaines CNPE de Gravelines Commission Locale d Information 13 février 2013 Sommaire 1. Les effectifs 2. Les embauches 3. La formation 4. L alternance 5. Les stagiaires 6. Les salons / expositions

Plus en détail

MARS 2007 GUIDE DU CANDIDAT CONCOURS INTERNES D INGÉNIEURS ET DE PERSONNELS TECHNIQUES

MARS 2007 GUIDE DU CANDIDAT CONCOURS INTERNES D INGÉNIEURS ET DE PERSONNELS TECHNIQUES MARS 2007 GUIDE DU CANDIDAT CONCOURS INTERNES D INGÉNIEURS ET DE PERSONNELS TECHNIQUES SOMMAIRE TITRE Lire attentivement ce guide avant de remplir votre dossier de candidature LES CONCOURS INTERNES D INGÉNIEURS

Plus en détail

Loi d une variable discrète

Loi d une variable discrète MATHEMATIQUES TD N : VARIABLES DISCRETES - Corrigé. P[X = k] 0 k point de discontinuité de F et P[X = k] = F(k + ) F(k ) Ainsi, P[X = ] =, P[X = 0] =, P[X = ] = R&T Saint-Malo - nde année - 0/0 Loi d une

Plus en détail

OUTILS EN INFORMATIQUE

OUTILS EN INFORMATIQUE OUTILS EN INFORMATIQUE Brice Mayag brice.mayag@dauphine.fr LAMSADE, Université Paris-Dauphine R.O. Excel brice.mayag@dauphine.fr (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 1 / 35 Plan Présentation générale

Plus en détail

!" # $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$% & %

! # $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$% & % Matières FIDE-Regeln FIDE-Turnierregel Paarungssysteme u. -programme Elo/Führungsliste Turniersysteme Turnierorganisation/Administration Der Turnierleiter Système d appariement et programmes disponibles

Plus en détail

H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation

H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation Appellations Chef des méthodes en industrie Chef du bureau des méthodes en industrie Chef du service méthodes en industrie Ingénieur / Ingénieure méthodes et process Ingénieur / Ingénieure méthodes-industrialisation

Plus en détail

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé Planche n o Fonctions de plusieurs variables Corrigé n o : f est définie sur R \ {, } Pour, f, = Quand tend vers, le couple, tend vers le couple, et f, tend vers Donc, si f a une limite réelle en, cette

Plus en détail

!"# $! " # $ % & % ' % ( % " ) % * %&" %,-.!! /$ 0 '$ '1 2,3 "

!# $!  # $ % & % ' % ( %  ) % * %& %,-.!! /$ 0 '$ '1 2,3 ! "## $! " # $ % & % ' % ( % " ) % * &+ %&" %,-.!! /$ 0 '$ '1 2,3 "!"# $!" %#& ' & % & ( )* / +&,"" -. " -!* " / % +&# 0 *& -. )" /( )* 1%2 32 / ' * & * &*456$ $% *2$% 7 "$%# # 7 * $%*6$ $%*8!+9: $%*8!+9:

Plus en détail

Ingénierie Audits & Conseils Etudes de risques Formations

Ingénierie Audits & Conseils Etudes de risques Formations Ingénierie Audits & Conseils Etudes de risques Formations FICHE D IDENTITE. DE LA SOCIETE ZI Daudel 17, rue Jean-Baptiste Colbert 26700 PIERRELATTE Tél : 04.75.27.94.84 - Fax : 04.75.27.96.92 contact.f@phenix-conseils.com

Plus en détail

1 Thermodynamique: première loi

1 Thermodynamique: première loi 1 hermodynamique: première loi 1.1 Énoncé L énergie d un système isolé est constante, L énergie de l univers est constante, de univers = de syst + de env. = 0 1 L énergie d un système est une fonction

Plus en détail