A - Le fonds de commerce

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A - Le fonds de commerce"

Transcription

1 Chapitre 5 QUOI? Un fonds, des parts, une franchise, un commerce indépendant: les conséquences en sont différentes. Vous pouvez acheter un fonds de commerce, certes, mais aussi des parts de société et c est, dans ce cas, la société qui est propriétaire du fonds. Vous pouvez aussi tenter votre chance en tant qu indépendant ou comme franchisé. A - Le fonds de commerce Il n y a pas de définition légale du fonds de commerce. Tout ce qui intervient dans la réalisation de l exploitation commerciale peut y être inclus. Il est composé de deux catégories d éléments : Les éléments matériels appelés aussi éléments corporels. - le matériel et l outillage, - les marchandises. Les éléments immatériels appelés aussi éléments incorporels. Ce sont : - la clientèle et l achalandage c est-à-dire l ensemble des clients actuels et potentiels ;

2 - l enseigne et le nom commercial : c est le sigle, l emblème, la dénomination sous laquelle s exerce le commerce ; - le droit au bail : c est la possibilité pour le commerçant de poursuivre son exploitation dans les locaux loués ; - les brevets d invention, dessins, modèles, marques de fabrique Le fonds de commerce peut ne pas contenir tous ces éléments mais il y a au minimum : - la clientèle, - l achalandage, - le droit au bail. Les immeubles en sont exclus. De tous ces éléments, le droit au bail ou propriété commerciale est celui qui a le plus de valeur pour le commerçant. Il a une importance patrimoniale car en achetant le fonds, vous achetez le droit au bail au commerçant vendeur. Pour ce dernier, ce droit est en quelque sorte une partie de sa retraite (lorsque le motif de la vente est le départ en retraite). Ne le confondez pas avec le pas de porte. Celui-ci est un droit d entrée que le nouveau locataire paie en une seule fois, à la signature du bail, au propriétaire des murs et non au commerçant locataire. Il peut représenter plusieurs mois de loyers. Droit au bail et pas de porte peuvent se confondre quand le propriétaire des murs est aussi celui du fonds à vendre. 40

3 1 - Le bail commercial Il est aussi appelé bail trois-six-neuf car le commerçant peut le résilier à l issue de chaque période de trois ans. Il est régi par un décret datant de 1953 dans lequel apparaît pour la première fois la notion de propriété commerciale. Nous avons vu que le droit au bail est un élément important du fonds de commerce car il vous donne la possibilité de poursuivre votre exploitation dans le local que vous louez. Le contrat de bail comporte 3 points essentiels : - une durée minimum de 9 ans, - une augmentation des loyers réglementée, - le droit de renouveler le bail échu. Le bail protège les locaux suivants : - le magasin, l atelier, - les dépôts et entrepôts nécessaires à l exploitation du fonds. Si le bail porte à la fois sur des locaux professionnels et des locaux d habitation, il est soumis pour la totalité à la réglementation des baux commerciaux. Le commerçant, personne physique ou morale, est le bénéficiaire du bail commercial et doit être immatriculé au Registre du Commerce ou au Répertoire des Métiers (cas de l artisan commerçant : boucher, boulanger ). 41

4 a - Conditions d application du bail commercial Pour le locataire : vous devez avoir un bail régulier et être propriétaire du fonds. Pour les locaux : le bail doit porter sur l immeuble mais aussi, éventuellement sur la location de terrains nus où se trouvent des locaux à usage professionnel (artisanal, commercial, industriel) avec le consentement exprès du propriétaire. Pour le fonds de commerce : il doit y avoir exploitation du fonds dans les lieux. Le bail s étend au local principal, aux locaux accessoires et à l habitation. Vous devez exploiter le fonds vous-même ou le donner en location gérance. b - Précautions à prendre avant de signer le contrat de bail Vous devez d abord étudier attentivement le projet de bail en le demandant au propriétaire ou au bailleur. Le bail doit toujours être écrit. Vous pouvez faire le bail sous seing privé, c est-àdire entre les parties ou par acte notarié. Il est intéressant de faire enregistrer l acte aux impôts pour lui donner date certaine. Cette démarche n est pas obligatoire mais vivement conseillée. Elle a un coût (sous forme de timbres fiscaux) qui va dépendre du nombre de pages enregistrées. 42

5 Il est important de contrôler les points suivants : - la désignation et la composition précisent des locaux loués ainsi que leur situation dans l immeuble; - la commercialité des locaux : ils doivent impérativement être à usage commercial, artisanal ou industriel ; - l indication des activités inscrites au bail : elles doivent être les mêmes que celles que vous allez exercer ; - la durée qui doit être de neuf ans minimum ; - le montant du loyer doit être indiqué sans équivoque, ainsi que les charges accessoires à votre charge ; - la clause d agrément qui donne la possibilité au bailleur de rejeter un acheteur éventuel. S il connaît la mauvaise santé financière du locataire, il peut attendre sa liquidation et faire jouer cette clause pour adapter le loyer au prix du marché et faire payer un nouveau droit d entrée au futur locataire ; - la clause de signature qui précise que la validité de l acte de cession nécessite la présence du propriétaire le jour de la signature ; - la clause d indivisibilité des activités qui donne obligation d exercer de façon permanente les activités citées. Enfin il convient de demander une attestation du bailleur stipulant qu il n y a pas présence d amiante dans l immeuble ou, qu il prendra les travaux ou conséquences à sa charge. 43

6 c - Les droits et obligations du propriétaire Le propriétaire a le droit : - de percevoir le loyer aux conditions prévues au contrat de bail, - d exécuter les travaux de mise en conformité, les grosses réparations - de vendre les locaux loués. Il doit : - vous louer un local en bon état, - l entretenir (grosses réparations ), - vous permettre une utilisation complète et paisible des locaux. d - Droits et obligations du locataire Son premier droit est celui d exercer sa profession dans les locaux loués. Le second est de les utiliser selon la ou les destinations indiquées sur le bail. Ceci est aussi une obligation. Vous ne pouvez modifier ou étendre l objet de votre activité sans l accord du bailleur, accord à obtenir par écrit ou par avenant au bail. Seule la déspécialisation, abordée plus loin, vous permet de le faire. Vous (ou votre société) devez être immatriculé au registre des métiers ou du commerce. Vous devez utiliser et entretenir les locaux loués en bon père de famille comme le ferait le propriétaire. 44

7 Vous devez donc procéder aux réparations qui vous incombent (celles indiquées dans le bail) à l exception des réparations dues à la vétusté ou la force majeure. Vous devez meubler le local, le garnir de matériels et marchandises nécessaires à l exploitation prévue. Vous devez payer aux termes convenus les loyers. Adéfaut de paiement, le bailleur peut faire jouer la clause résolutive lui permettant de refuser le renouvellement du bail et l exonérer éventuellement de l indemnité d éviction. Lors de votre départ vous devez restituer les locaux en bon état. Vous aurez aussi obligation de vous assurer pour l incendie, les dégâts des eaux clause le plus souvent notifiée dans le contrat. e - Les modalités financières Le loyer. Vous devez vous assurer que le montant du loyer correspond à ce qui se pratique dans votre secteur géographique, c est-à-dire qu il est collé au prix du marché pour des locaux similaires en surface et emplacement. Il vous faut interroger vos voisins ou futurs voisins, artisans et commerçants. Négociez pour commencer à payer à partir de la date d ouverture du magasin, et non à la date de signature du bail, bien antérieure à la première. 45

8 Sachez que le contrat se renouvelle aux clauses et conditions du bail expiré. Les charges locatives, dans un centre commercial, sont un deuxième loyer, ne l oubliez pas! Car le loyer en centre commercial est un loyer minimal garanti, plus, un loyer indexé sur le chiffre d affaires (en pourcentage, différent suivant les activités). Le prix du pas de porte (somme que peut vous réclamer le bailleur à votre arrivée dans le local) peutêtre, soit une indemnité forfaitaire, soit un supplément de loyer : ceci est à préciser dans le bail. Il est aussi prévu dans le bail, un dépôt de garantie ou de cautionnement. Il est à verser au bailleur pour le garantir de tout préjudice éventuel en cas d inexécution de vos obligations. Il peut varier de 3 à 6 mois de loyer, et vous comprendrez aisément qu il est à inclure dans votre plan de financement. La révision du loyer. Il y a deux sortes de révision : - la révision légale triennale, - la révision en fonction d une clause d échelle mobile. Votre bailleur peut demander la révision du loyer tous les 3 ans (bail 3,6,9). C est la révision légale triennale. Il peut le faire par lettre recommandée avec accusé de réception ou par acte d huissier, en indiquant le montant du nouveau loyer, valable 3 ans. 46

9 La clause d échelle mobile est une clause d indexation. Le montant du loyer suit la variation d un index cité dans le bail. Le cumul des deux révisions est possible mais doit être prévu au contrat de bail. En cas de litige, le tribunal de grande instance est seul compétent. f - La fin du bail Al expiration du bail, le propriétaire peut refuser le renouvellement du bail, avec ou sans versement d indemnité d éviction. Le plus souvent, le renouvellement se fera sans problème, dans l intérêt des parties (attention au bail renouvelé tacitement ; voir bail de 12 ans). En tant que locataire, vous pouvez soit donner congé (par lettre recommandée ou acte d huissier, avec préavis), soit en demander le renouvellement ou accepter le refus du bailleur. Durant le bail, vous pouvez donner congé pour la date d expiration triennale (préavis de 6 mois, par acte d huissier). Si vous ratez cette date, le bail est reconduit pour 3 ans, sauf si le bailleur est d accord. La résiliation du bail peut intervenir en cas d inexécution des obligations d une des parties. Elle doit être demandée auprès du Tribunal de Grande Instance. Il n y a pas de dissolution du bail en cas de décès, ou du bailleur ou du locataire. Le droit au bail passe aux héritiers. 47

10 De la même façon, le redressement ou la liquidation judiciaire n entraîne pas la résiliation du bail.. g - Le renouvellement du bail Lors d une reprise de fonds de commerce, vous venez vous substituer au locataire précédent et le bail en cours continue aux mêmes conditions. Il n y a pas de renouvellement ou de nouveau bail à la reprise. Le renouvellement se fera à la fin de la période triennale si vous respectez les obligations précédemment citées. La location se poursuit par tacite reconduction si le bailleur ne vous donne pas congé à l expiration du bail. S il le fait, il doit vous prévenir au moins 6 mois à l avance par acte d huissier. Vous pouvez demander le renouvellement du bail dans les 6 mois précédant son expiration ou lorsque vous le souhaitez pendant la période de tacite reconduction. Le propriétaire peut accepter purement et simplement par écrit ou sans répondre. S il veut modifier le contrat de bail ou refuser le renouvellement il doit vous le signaler dans les 3 mois de votre demande. Le bail est renouvelé pour 9 ans. Le montant du nouveau loyer va dépendre de la valeur locative des locaux mais il restera plafonné. Le plafonnement est fonction de l indice national du coût de la construction. La majoration ne peut être supérieure à la variation 48

11 de l indice. Ce plafonnement n est valable que pour un bail de 9 ans maximum. En effet le bailleur pourra vouloir déplafonner les loyers si la valeur locative du secteur a augmenté (au moins de 10%) suite à des aménagements urbains ou si la surface de vente est augmentée par l abattage de cloisons ou murs ou encore si l amélioration des locaux est le fait d investissements financés tout ou partie par lui-même. Le refus de renouvellement par le bailleur aboutira au paiement d une indemnité d éviction. Elle sert à compenser le préjudice que vous subissez puisque vous quittez les lieux. Le montant de l indemnité sera calculé en fonction de la valeur du fonds, de vos frais de déménagement et de réinstallation et des frais et droits de mutation que vous aurez à payer pour acheter un nouveau fonds de valeur identique. C est le Tribunal de Grande Instance qui est compétent s il y a litige. Vous pouvez rester dans les lieux jusqu au règlement de l indemnité. Mais l indemnité n est pas due si vous ne réglez pas vos loyers, si votre comportement envers le bailleur est répréhensible (violence) ou si l immeuble doit être démoli car reconnu comme insalubre ou dangereux par l administration. 49

Stage de Préparation à l Installation 4. Les différents baux

Stage de Préparation à l Installation 4. Les différents baux Stage de Préparation à l Installation 4. 4.1. Le Bail Commercial 4.2. Convention Précaire et Bail de trois ans ans 4.3. Bail Professionnel et Bail Mixte 4.4. Pas de Porte et Droit au Bail 4.1. Le bail

Plus en détail

REVISION DU LOYER COMMERCIAL

REVISION DU LOYER COMMERCIAL REVISION DU LOYER COMMERCIAL 04/03/2011 Les parties sont libres quant à la fixation du loyer initial. En revanche, le révision du loyer fait l objet d une réglementation spécifique. Il faut distinguer

Plus en détail

LE STATUT DES BAUX COMMERCIAUX

LE STATUT DES BAUX COMMERCIAUX LE STATUT DES BAUX COMMERCIAUX Les baux dérogatoires La durée et le droit au renouvellement La fixation et la révision du loyer - 1-7 juillet 2015 Introduction Statut d ordre public o Location d immeubles

Plus en détail

n 5 LE BAIL COMMERCIAL ET SES VARIANTES 1.1. Durée du bail commercial 1.2. Résiliation du bail commercial

n 5 LE BAIL COMMERCIAL ET SES VARIANTES 1.1. Durée du bail commercial 1.2. Résiliation du bail commercial FICHE THEMATIQUE n 5 LE BAIL COMMERCIAL ET SES VARIANTES 1. LE BAIL COMMERCIAL 1.1. Durée du bail commercial 1.2. Résiliation du bail commercial 1.2.1. Résiliation triennale 1.2.2. Résiliation anticipée

Plus en détail

Gestion. Négocier son bail commercial

Gestion. Négocier son bail commercial Gestion Négocier son bail commercial Adie Conseil Gestion INTRODUCTION Le bail commercial fait l objet d un statut réglementé dont les textes sont codifiés aux articles L.145-1 et suivants et R.145-1 et

Plus en détail

Le statut des baux commerciaux résulte d'un décret du 30 septembre 1953. On parle de statut car plusieurs dispositions sont d'ordre public et ne

Le statut des baux commerciaux résulte d'un décret du 30 septembre 1953. On parle de statut car plusieurs dispositions sont d'ordre public et ne Le Bail commercial Le statut des baux commerciaux résulte d'un décret du 30 septembre 1953. On parle de statut car plusieurs dispositions sont d'ordre public et ne peuvent être contredites par les conventions

Plus en détail

VOUS DEVEZ SIGNER UN BAIL COMMERCIAL : LES POINTS ESSENTIELS A EXAMINER AVANT LA SIGNATURE

VOUS DEVEZ SIGNER UN BAIL COMMERCIAL : LES POINTS ESSENTIELS A EXAMINER AVANT LA SIGNATURE VOUS DEVEZ SIGNER UN BAIL COMMERCIAL : LES POINTS ESSENTIELS A EXAMINER AVANT LA SIGNATURE NOUVEAU BAIL SANS RACHAT DE FONDS DE COMMERCE ET/OU DE DROIT AU BAIL 1. Textes légaux : Décret du 30 septembre

Plus en détail

Droit des baux commerciaux

Droit des baux commerciaux SAS ECS Le droit des baux commerciaux - NA 49 - Chapitre 2 Paragraphe 2 Obligation relative à la chose louée L immeuble A USAGE DE LA CHOSE Le preneur doit user de la chose en bon père de famille. L abus

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale Pour qu il y ait location d immeuble, il faut qu il y ait un «bail» Le bail est le contrat par lequel une personne (appelée le bailleur) s engage à faire jouir une autre personne

Plus en détail

LE BAIL COMMERCIAL LOUER UN LIEU APPROPRIÉ POUR VOTRE SITE DE PRODUCTION OU DE COMMERCIALISATION

LE BAIL COMMERCIAL LOUER UN LIEU APPROPRIÉ POUR VOTRE SITE DE PRODUCTION OU DE COMMERCIALISATION LE BAIL COMMERCIAL LOUER UN LIEU APPROPRIÉ POUR VOTRE SITE DE PRODUCTION OU DE COMMERCIALISATION Octobre 2010 Les Guides pratiques OHADA pour les entreprises résultent d une collaboration entre le Secrétatriat

Plus en détail

Bail de location d un emplacement de stationnement

Bail de location d un emplacement de stationnement Soumis aux dispositions des articles 1709 et suivants du Code civil Entre les soussignés : Propriétaire bailleur : Nom et prénom : Demeurant : Téléphone / E-mail : Dénommé(s) ci-après «BAILLEUR», (au singulier)

Plus en détail

LES BAUX COMMERCIAUX LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER ANNEE 2015 MAI N 80. Jean-Jacques Salmon Philippe Salmon Christine Baugé David Alexandre

LES BAUX COMMERCIAUX LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER ANNEE 2015 MAI N 80. Jean-Jacques Salmon Philippe Salmon Christine Baugé David Alexandre LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER ANNEE 2015 MAI N 80 LES BAUX COMMERCIAUX Jean-Jacques Salmon Philippe Salmon Christine Baugé David Alexandre Droit immobilier Droit de la construction Droit commercial Droit

Plus en détail

Contrat de bail commercial

Contrat de bail commercial Lettres & contrats pour les entrepreneurs indépendants Louer Contrat de bail commercial Un contrat de bail commercial ne doit pas nécessairement être aussi étendu qu on le croit généralement. En effet,

Plus en détail

Avec la collaboration des Instituts du C.S.N LA REVISION DU LOYER COMMERCIAL. Textes. Articles L. 145-33 à 145-39 du code de commerce

Avec la collaboration des Instituts du C.S.N LA REVISION DU LOYER COMMERCIAL. Textes. Articles L. 145-33 à 145-39 du code de commerce Avec la collaboration des Instituts du C.S.N LA REVISION DU LOYER COMMERCIAL Textes Loi LME du 4 août 2008 Loi MURCEF du 11 décembre 2001 Article L. 145-3 du code de commerce Article L. 145-5 du code de

Plus en détail

La reconnaissance et la protection de ce droit est capitale pour la stabilité de l implantation de l entreprise et la localisation de ses activités.

La reconnaissance et la protection de ce droit est capitale pour la stabilité de l implantation de l entreprise et la localisation de ses activités. Dans la pratique il est fréquent que le commerçant ne soit pas propriétaire de l immeuble dans lequel le fond est exploité. Il en obtient alors la jouissance par un bail à usage commercial. Pareille situation

Plus en détail

LOGO. BENNANI Mohammed. Réalisé par: Sous l encadrement de M. LARHZAL Redouan

LOGO. BENNANI Mohammed. Réalisé par: Sous l encadrement de M. LARHZAL Redouan Réalisé par: BENNANI Mohammed Sous l encadrement de M. LARHZAL Redouan Introduction LOGO Notion et les éléments du fonds de commerce La vente du FdC L apport du FdC Le nantissement du FdC Le contrat de

Plus en détail

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le PARCOURS de vente Offre d achat, promesse de vente, compromis de vente www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente La vente d un bien immobilier est presque toujours précédée d un «avantcontrat»

Plus en détail

NEWSLETTER N 8 Septembre / octobre 2010 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX

NEWSLETTER N 8 Septembre / octobre 2010 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Christophe DENIZOT Docteur en droit Avocat à la Cour d appel de Paris Champ de compétence baux commerciaux et professionnels NEWSLETTER N 8 Septembre / octobre 2010 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Jurisprudence

Plus en détail

NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX

NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Christophe DENIZOT Docteur en droit Avocat à la Cour d appel de Paris Champ de compétence baux commerciaux et professionnels NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Jurisprudence

Plus en détail

Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010)

Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010) Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010) La location meublée consiste à mettre à la disposition d un locataire un logement comportant des meubles indispensables à la vie quotidienne. Le régime

Plus en détail

Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie

Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie Gauthier Ervyn ge@vdelegal.be 1. LES BAUX COMMERCIAUX Diversité des règles en matière de bail : Régime

Plus en détail

Tableau comparatif Bail commercial

Tableau comparatif Bail commercial Tableau comparatif Bail commercial - Législation actuelle en vigueur au 3 août 2015 Projet de loi adopté par le Conseil de gouvernement en date du 31 juillet 2015 Peu clair: - Vise clairement tous les

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1 Présentation 3 PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 21 1 Les principaux métiers de l immobilier 21 Le promoteur immobilier 21 L agent immobilier 21 Le négociateur

Plus en détail

1. Quel commerce est visé par la loi sur les baux commerciaux?... 4

1. Quel commerce est visé par la loi sur les baux commerciaux?... 4 Table des matières Introduction 1 Note préliminaire : la réforme institutionnelle 2 1 Quel commerce est visé par la loi sur les baux commerciaux? 4 11 Existence d un bail 4 12 Le commerce de détail 5 121

Plus en détail

Les affaires et le droit

Les affaires et le droit Les affaires et le droit Chapitre 9 Le louage Me Micheline Montreuil 1 1 Contenu Le louage Le contrat de location de meuble Le bail de logement Le bail commercial 2 Objectifs Après la lecture du chapitre,

Plus en détail

La demande de renouvellement dans un contrat de bail commercial

La demande de renouvellement dans un contrat de bail commercial La demande de renouvellement dans un contrat de bail commercial «Le renouvellement d un contrat de bail commercial n est pas automatique» 1. La demande de renouvellement Il n existe pas de renouvellement

Plus en détail

LE CONTRAT DE LOCATION

LE CONTRAT DE LOCATION Ressources pour les enseignants et les formateurs Activités pour la classe CE, EO, EE, terminologie, phraséologie, discours Crédit : Michel Soignet LE CONTRAT DE LOCATION. EXERCICE 1 1. Lisez deux fois

Plus en détail

LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ

LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ IMMOBILIER LOCATION LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ www.notaires.paris-idf.fr Location LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ Lorsqu un propriétaire souhaite louer son bien immobilier, une des premières démarches à

Plus en détail

LE LOGEMENT EST VENDU : QUE DEVIENT LE BAIL?

LE LOGEMENT EST VENDU : QUE DEVIENT LE BAIL? 0 LE LOGEMENT EST VENDU : QUE DEVIENT LE BAIL? Rien n interdit au propriétaire de mettre en vente le bien loué pendant la durée de la location. En soi, la vente du bien loué ne met pas fin au bail, mais

Plus en détail

Plan du cours de Droit des Affaires

Plan du cours de Droit des Affaires Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Plan du cours de Droit des Affaires Licence 2 Droit Monsieur le Professeur BUREAU www.assas.net Remerciements ASSAS.NET souhaite remercier, très sincèrement,

Plus en détail

LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR

LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR LA LOI N 2014-626 DU 18 JUIN 2014 RELATIVE À L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRÈS PETITES ENTREPRISES DITE «LOI PINEL» Liste des mesures Modification des dispositions

Plus en détail

ACTUALITES DES BAUX COMMERCIAUX

ACTUALITES DES BAUX COMMERCIAUX Note Juridique 02 février 2015 ACTUALITES DES BAUX COMMERCIAUX La loi relative à l artisanat, au commerce et aux petites entreprises, dite «Loi Pinel» n 2014-626 en date du 18 Juin 2014, a réformé le statut

Plus en détail

Comment appréhender son bail commercial

Comment appréhender son bail commercial Comment appréhender son bail commercial Animé par : Jean-Denis LE MOIGNE Erwan LE ROUILLE Régis MORENNE INTRODUCTION La conclusion du bail commercial présente des difficultés pour le locataire qui ne différencie

Plus en détail

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit :

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit : www.grenecheimmo.fr Le Cabinet GRENECHE Immobilier est l une des plus anciennes agences de la ville d Evian et de la région, présente dans l ensemble des activités immobilières : - ventes : traditionnellement

Plus en détail

Réalisé par : SIMON ROBIN ; Étudiant en droit à l Université de Montréal Et l équipe du Comité logement Ville-Marie - 2013 -

Réalisé par : SIMON ROBIN ; Étudiant en droit à l Université de Montréal Et l équipe du Comité logement Ville-Marie - 2013 - LEXIQUE LÉGISLATIF DU LOUAGE (C.c.Q.) Réalisé par : SIMON ROBIN ; Étudiant en droit à l Université de Montréal Et l équipe du Comité logement Ville-Marie - 2013 - LEXIQUE LÉGISLATIF C.c.Q Articles 1851

Plus en détail

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS Confédération Nationale du Logement Sommaire Avant propos... 13 PARTIE 1 La réglementation 1. Établissement du contrat de location (article 3 de la loi n 89-462 du 6

Plus en détail

Session de formation de Matadi sur le droit OHADA

Session de formation de Matadi sur le droit OHADA Session de formation de Matadi sur le droit OHADA I. Notions du fonds de commerce II. Contenu du fonds de commerce III. Les opérations portant sur le fonds de commerce 1. La location-gérance 2. La cession

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire.

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire. CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY DISPOSITIONS GENERALES Le locataire ne pourra en aucune circonstance se prévaloir d un quelconque droit au maintien dans les lieux à l expiration

Plus en détail

MODÈLE D UN CONTRAT DE BAIL À LOYER

MODÈLE D UN CONTRAT DE BAIL À LOYER MODÈLE D UN CONTRAT DE BAIL À LOYER (recommandé par l Union Luxembourgeoise des Consommateurs - ULC) CONTRAT-TYPE DE BAIL Entre les soussignés: Nom: Prénom(s): demeurant à: dénommé(e) ci-après le «bailleur»,

Plus en détail

Les difficultés attendues après la loi Pinel

Les difficultés attendues après la loi Pinel M e Géraldine Piedelièvre Avocat, associé Lefèvre Pelletier & associés, Avocats ANALYSE Les difficultés attendues après la loi Pinel Si les dispositions de la loi Pinel du 18 juin 2014 et de son décret

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION MEUBLEE SAISONNIERE

CONTRAT DE LOCATION MEUBLEE SAISONNIERE - Page N 1 - CONTRAT DE LOCATION MEUBLEE SAISONNIERE Entre les soussignés : IDENTIFICATION DES PARTIES La société «NEOTHEM», société à responsabilité limitée, au capital de 15,000,00 euros, ayant son siège

Plus en détail

CONTRAT DE BAIL POUR UNE MAISON D HABITATION

CONTRAT DE BAIL POUR UNE MAISON D HABITATION CONTRAT DE BAIL POUR UNE MAISON D HABITATION Entre : 1. Monsieur... et Madame... domicilié(s) à... - ci-après dénommé bailleur - et 2. Monsieur... et Madame... domicilié(s) actuellement à... - ci-après

Plus en détail

Jeudi 5 novembre 2015 Le bail commercial

Jeudi 5 novembre 2015 Le bail commercial Jeudi 5 novembre 2015 Le bail commercial organisé par organisé par Maître Fatiha NOURI Le bail commercial «Le fameux bail 3/ 6/ 9» Propos introductif UN STATUT PROTECTEUR QUI S APPLIQUE DE PLEIN DROIT

Plus en détail

LE BAIL COMMERCIAL. Hôtel Consulaire Nouveau Port 20293 BASTIA CEDEX Tél : 04.95.54.44.44

LE BAIL COMMERCIAL. Hôtel Consulaire Nouveau Port 20293 BASTIA CEDEX Tél : 04.95.54.44.44 LE BAIL COMMERCIAL Hôtel Consulaire Nouveau Port 20293 BASTIA CEDEX Tél : 04.95.54.44.44 Fax : 04.95.54.44.47 DIRECTION DES SERVICES AUX ENTREPRISES CCI Bastia Haute Corse - DSE Sous Réserves d Usage Septembre

Plus en détail

Conditions générales Logement conventionné

Conditions générales Logement conventionné Conditions générales Logement conventionné 1. La Durée La location est consentie pour une durée de trois ans renouvelable automatiquement par tacite reconduction. 2. Conditions financières de la location

Plus en détail

I. CONDITIONS DE VALIDITÉ DE LA SOUS-LOCATION II. EFFETS DE LA SOUS-LOCATION III. IRRÉGULARITÉ DE LA SOUS-LOCATION

I. CONDITIONS DE VALIDITÉ DE LA SOUS-LOCATION II. EFFETS DE LA SOUS-LOCATION III. IRRÉGULARITÉ DE LA SOUS-LOCATION SOUS-LOCATION 28/08/2014 La sous-location est le contrat par lequel une personne (le locataire principal) qui a la jouissance de locaux en vertu d'un bail remet à son tour la jouissance de tout ou partie

Plus en détail

Table des matières. Les chiffres renvoient à la page CODE DE COMMERCE. Chapitre V DU BAIL COMMERCIAL L 145-1 à L 145-60

Table des matières. Les chiffres renvoient à la page CODE DE COMMERCE. Chapitre V DU BAIL COMMERCIAL L 145-1 à L 145-60 Table des matières Les chiffres renvoient à la page Plan sommaire... 1968 Abréviations... 1969 Introduction... 1970 CODE DE COMMERCE Chapitre V DU BAIL COMMERCIAL L 145-1 à L 145-60 Section 1 DU CHAMP

Plus en détail

CESSION DE FOND DE COMMERCE

CESSION DE FOND DE COMMERCE CESSION DE FOND DE COMMERCE Remarque : Le présent acte de vente de fonds de commerce n est donné qu à titre indicatif. Les parties peuvent donc librement l aménager sous réserve, toutefois, que soient

Plus en détail

DOMICILIATION DES ENTREPRISES ET EXERCICE DE L'ACTIVITE CHEZ SOI

DOMICILIATION DES ENTREPRISES ET EXERCICE DE L'ACTIVITE CHEZ SOI DOMICILIATION DES ENTREPRISES ET EXERCICE DE L'ACTIVITE CHEZ SOI 30/01/2014 La domiciliation de l entreprise, correspond à l adresse administrative de l entreprise, qui doit être déclarée au CFE (Centre

Plus en détail

Préface 5 Liste des abréviations 18 Introduction 21

Préface 5 Liste des abréviations 18 Introduction 21 Préface 5 Liste des abréviations 18 Introduction 21 Section 1 : Premières vues sur le droit commercial... 21 I-L objet du droit commercial... 21 II - Polysémie du mot commerce... 22 Section 2 : Approche

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ Rappel des dispositions légales : loi nº 2005-32 du 18 janvier 2005 art. 115 Journal Officiel du 19 janvier 2005, art. L. 632-1 du Code de le construction et de l'habitation

Plus en détail

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée La loi n 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) : l essentiel à retenir pour procéder au dépôt de la déclaration d affectation du patrimoine auprès

Plus en détail

L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX

L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX PROBLEME Les communes sont parfois propriétaires d'un patrimoine important et susceptible de leur procurer des ressources qu'elles doivent gérer selon les

Plus en détail

(indiquer. (indiqué le nombre de chambre,..).

(indiquer. (indiqué le nombre de chambre,..). Entre les soussignés : Monsieur / Mme /Mlle (indiquer le Nom et Prénom, fonction) nationalité, domicilié ié à... BP Téléphone email.( indiqué l adresse complet du bailleur) Ci-après désigné «Le Bailleur»

Plus en détail

L'AGENT COMMERCIAL I. DEFINITION ET STATUT II. CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE III. CESSATION DU CONTRAT 30/07/2015

L'AGENT COMMERCIAL I. DEFINITION ET STATUT II. CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE III. CESSATION DU CONTRAT 30/07/2015 L'AGENT COMMERCIAL 30/07/2015 L agent commercial est un intermédiaire de commerce indépendant et qui agit au nom et pour le compte d une autre entité. Son statut est régi par les articles L134-1 et suivants

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3538-4 Table des matières Préambule....................................................... 7 Pour commencer... Bien choisir

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil. Entre les soussignés :... Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et :...

CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil. Entre les soussignés :... Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et :... CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil BOX AUTOMOBILE N.. / NIVEAU.. Entre les soussignés : Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et : IL A ETE CONVENU ET ARRETE CE QUI SUIT : Dénommé ci-après,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, TROISIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, TROISIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 16/03/2014 Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 5 février 2014 N de pourvoi: 13-10174 ECLI:FR:CCASS:2014:C300128 Publié au bulletin Cassation M. Terrier (président), président Me

Plus en détail

CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE. (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats :

CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE. (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats : 1 CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats : ENTRE LES SOUSSIGNES ET Usufruitiers des droits immobiliers ci-après énoncés,

Plus en détail

POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL

POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL Il a été convenu ce qui suit entre : La société de gestion de la technopole de Sfax, société anonyme au capital de 01 million de dinars immatriculée

Plus en détail

Table des matières. Section 1 : La définition jurisprudentielle 7...

Table des matières. Section 1 : La définition jurisprudentielle 7... Table des matières Les références renvoient aux numéros des paragraphes ( ) INTRODUCTION 1... PARTIE LIMINAIRE 5... 2236 Chapitre 1 : La notion de location meublée 6... Section 1 : La définition jurisprudentielle

Plus en détail

Le Bail commercial : Révision des loyers.

Le Bail commercial : Révision des loyers. Le Bail commercial : Révision des loyers. Article L145-38 du Code de commerce «La demande en révision ne peut être formée que trois ans au moins après la date d'entrée en jouissance du locataire ou après

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps.

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. Vrai ou Faux 2. Vous avez le droit de changer les serrures sans la permission du

Plus en détail

LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE

LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR Créer une entreprise comporte une part de risque mais la reprise d une structure déjà existante également! Les risques

Plus en détail

MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX

MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX APPORTS DE LA LOI DU 18 JUIN 2014, DITE «LOI PINEL» ET DE SON DÉCRET D APPLICATION novembre 2014 Newsletter Baux Commerciaux La loi relative à l artisanat,

Plus en détail

7.3. Les différents modes de transmission

7.3. Les différents modes de transmission 7.3. Les différents modes de transmission La manière d exercer l activité et le choix de la forme juridique ont des répercussions importantes sur le processus de transmission 7.3.1. Les impacts du choix

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION

CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION Loi n 89-462 du 6 juillet 1989 modifié par la loi n 94-624 du 21 juillet 1994 LOCAUX VIDES Entre les soussignés, M. (nom, prénom et adresse) désigné ci-après sous

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT

CONDITIONS GENERALES D ACHAT CONDITIONS GENERALES D ACHAT 1. APPLICATION DES CONDITIONS GENERALES - DEFINITIONS - CLAUSES GENERALES BRIDGESTONE France 1.1 Tous achats de biens, marchandises, équipements et matériels et de services

Plus en détail

LE CONTRAT DE BAIL. Le contrat de bail à loyer est un accord entre un bailleur qui cède l usage d une chose et un locataire qui en paie le loyer.

LE CONTRAT DE BAIL. Le contrat de bail à loyer est un accord entre un bailleur qui cède l usage d une chose et un locataire qui en paie le loyer. LE CONTRAT DE BAIL 1. Définition Le contrat de bail à loyer est un accord entre un bailleur qui cède l usage d une chose et un locataire qui en paie le loyer. 2. Distinction avec d autres contrats Le bail

Plus en détail

Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante

Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante D étendre l obligation d information sur les surfaces louées

Plus en détail

CONTRAT DE SOUS-LOCATION D UN LOCAL D HABITATION

CONTRAT DE SOUS-LOCATION D UN LOCAL D HABITATION CONTRAT DE SOUS-LOCATION D UN LOCAL D HABITATION Le présent contrat est exclu du champ d'application des lois N 48-1360 du 01.09.1948 et 89-462 du 06.07.1989 modifiée à l'exception de l'article 8 Entre

Plus en détail

Lors de la conclusion du bail le prix du loyer est fixé librement, étant généralement fondé sur la valeur locative des locaux.

Lors de la conclusion du bail le prix du loyer est fixé librement, étant généralement fondé sur la valeur locative des locaux. Le bail commercial Le bail commercial est un contrat relatif à la location d'un immeuble en vue de l'exercice d'une activité artisanale ou commerciale, qui permet au locataire de bénéficier d'une protection

Plus en détail

Acte sous seing - privé

Acte sous seing - privé Avenant au BAIL Commercial Acte sous seing - privé En application des articles L 145-1 à L 145-60 du code de commerce De Biens immobiliers Meubles, dans une résidence avec services Entre les sousignés

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DU BAILLEUR EN MATIERE DE BAUX COMMERCIAUX

LES OBLIGATIONS DU BAILLEUR EN MATIERE DE BAUX COMMERCIAUX LES OBLIGATIONS DU BAILLEUR EN MATIERE DE BAUX COMMERCIAUX Le décret de 1953 fixant le statut des baux commerciaux ne définit pas les obligations réciproques des parties. Celles-ci répondent au droit commun

Plus en détail

ENGAGEMENT DE CAUTION CONJOINTE ET SOLIDAIRE

ENGAGEMENT DE CAUTION CONJOINTE ET SOLIDAIRE ENGAGEMENT DE CAUTION CONJOINTE ET SOLIDAIRE Je soussigné (Nom, Prénoms) demeurant. déclare par la présente, me porter caution conjointe, solidaire et personnelle, sans bénéfice de discussion ni de division,

Plus en détail

BAIL DE MAISON (DE COURTE DUREE). M... Tél.. dénommé le «bailleur»,

BAIL DE MAISON (DE COURTE DUREE). M... Tél.. dénommé le «bailleur», BAIL DE MAISON (DE COURTE DUREE). Entre les soussignés : M. domicilié à.. Tél... dénommé le «bailleur», ET M.... domicilié à. Tél.. dénommé le «preneur». IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : Article 1 er : Objet.

Plus en détail

Les éléments du fonds de commerce

Les éléments du fonds de commerce Les éléments du fonds de commerce En tant qu universalité de fait, le fonds de commerce regroupe des éléments essentiels et des éléments accessoires. Cette qualification exclut naturellement les créances

Plus en détail

BAUX COMMERCIAUX. Avocat au Barreau de Paris

BAUX COMMERCIAUX. Avocat au Barreau de Paris BAUX COMMERCIAUX ACTUALITÉ 2011 2012 IMMATRICULATION DU PRENEUR Décisions i de la Cour de cassation 3è ch. Civ. : 15 sept. 2010 n 09 68521 23 nov. 2010 n 09 68685 18 janv. 2011 n 10 11583 3 mai 2011 n

Plus en détail

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location.

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Article 1. Généralité. 1.1. Sauf dérogation expresse écrite convenue entre parties, les relations entre la Sprl SON EXCENTRIQUE,

Plus en détail

BAIL DE LOCATION DE TERRAIN NU

BAIL DE LOCATION DE TERRAIN NU BAIL DE LOCATION DE TERRAIN NU Exemplaire preneur ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur et/ou Madame. (nom, prénom, adresse, code postal) Ci-après dénommé(e) «le BAILLEUR», d une part Ayant, si nécessaire, pour

Plus en détail

Fiche conseil LE BAIL COMMERCIAL. Explications et conseils. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LE BAIL COMMERCIAL. Explications et conseils. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LE BAIL COMMERCIAL Explications et conseils Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales,

Plus en détail

Acte de Nantissement sur un contrat d assurance vie

Acte de Nantissement sur un contrat d assurance vie Acte de Nantissement sur un contrat d assurance vie Entre les soussignés: Nom Prénom Adresse (Si co-souscripteur) Nom Prénom Adresse Ci-après dénommé(s) «le Constituant ou le Souscripteur», Et (Le prêteur)

Plus en détail

L A P U B L I C I T E L O B L I G A T I O N D U B A I L E C R I T

L A P U B L I C I T E L O B L I G A T I O N D U B A I L E C R I T I. L A P U B L I C I T E A partir du 18 mai 2007, toute communication (affichettes, annonces dans les journaux ou sur internet, ) relative à la mise en location de tout logement (résidence principale,

Plus en détail

MISSION NON EXCLUSIVE DE LOCATION

MISSION NON EXCLUSIVE DE LOCATION MISSION NON EXCLUSIVE DE LOCATION Dans les sept jours ouvrables à compter du lendemain de la signature du présent contrat, le consommateur a le droit de renoncer à son achat, sans frais, à la condition

Plus en détail

L entreprise commerciale. Conférence 8. Les biens de l entreprise et la propriété intellectuelle

L entreprise commerciale. Conférence 8. Les biens de l entreprise et la propriété intellectuelle L entreprise commerciale Conférence 8. Les biens de l entreprise et la propriété intellectuelle Introduc3on. L intérêt à connaître la composi3on d une entreprise - Intérêt économique : bonne ges3on des

Plus en détail

CGV M VACANCES VIA LASTATIONDESKI.COM Applicables au 15 octobre 2014

CGV M VACANCES VIA LASTATIONDESKI.COM Applicables au 15 octobre 2014 CGV M VACANCES VIA LASTATIONDESKI.COM Applicables au 15 octobre 2014 PREAMBULE Les présentes Conditions Générales de Vente lient : M VACANCES N de TVA intracommunautaire : FR 73 444 526 156, immatriculée

Plus en détail

Contrat de Location Saisonnière pour Fouilly Cottage

Contrat de Location Saisonnière pour Fouilly Cottage Contrat de Location Saisonnière pour Fouilly Cottage Entre les soussignés Mme Le Court De Billot, 461, Morcellement Terre d Albion Avenue des Canaris Albion Plage Tél. +230 725 6335, email bookings@fouilly.com

Plus en détail

Le logement social que j occupe ne correspond plus à ma situation...

Le logement social que j occupe ne correspond plus à ma situation... Le logement social que j occupe ne correspond plus à ma situation... 27 28 Changer de logement? Combien de chambres pour votre logement? Un logement est dit «proportionné» lorsqu il correspond à votre

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009

CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009 CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009 PREAMBULE : 0.1 Le client déclare avoir pris connaissance des présentes conditions générales de vente avant la conclusion du contrat avec la Société

Plus en détail

. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements...

. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements... Les avantages de la location meublée :. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements.... vous n avez presque

Plus en détail

MANDAT DE GESTION LOCATION ET GERANCE

MANDAT DE GESTION LOCATION ET GERANCE MANDAT DE GESTION (Articles 1984 et suivants du Code Civil loi n 70-9 du 2 Janvier 1970 et décret d application n 72-678 du 20 Juillet 1972) LOCATION ET GERANCE N ENTRE LES SOUSSIGNES, M..... demeurant..........

Plus en détail

La cession du bail commercial. Inforeg CCI de la Nièvre

La cession du bail commercial. Inforeg CCI de la Nièvre La cession du bail commercial Inforeg CCI de la Nièvre La cession du bail commercial Le droit de préemption de la commune Comment céder son bail commercial? Le droit de préemption des communes Le conseil

Plus en détail

Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de

Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de DELEGATION DE CREANCE D UN CONTRAT D ASSURANCE VIE RACHETABLE Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Ci-après dénommé «le Délégant», Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de Ci-après

Plus en détail

E N R E G I S T R E M E N T

E N R E G I S T R E M E N T E N R E G I S T R E M E N T FAUT-IL FAIRE ENREGISTRER LE BAIL? Depuis le 1 er janvier 2007, le propriétaire est tenu de faire enregistrer le contrat de bail d un logement affecté exclusivement au logement

Plus en détail

BAIL COMMERCIAL : Qui doit payer les travaux de mise en conformité?

BAIL COMMERCIAL : Qui doit payer les travaux de mise en conformité? BAIL COMMERCIAL : Qui doit payer les travaux de mise en conformité? De plus en plus de locataires d un bail commercial s interrogent sur la prise en charge des travaux de mise en conformité du local d

Plus en détail

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété.

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété. GARANTIES LOCATIVES LES SERVICES D ATI GESTION LA GESTION LOCATIVE (quittancement, reddition mensuelle des comptes, suivi des travaux ) LE SYNDIC DE COPROPRIETE LA MISE EN LOCATION (sélection des locataires,

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Le présent contrat de location saisonnière est conclu entre : M. (ci-après dénommé le Propriétaire ) demeurant : et M. (ci-après, dénommé le Locataire ) demeurant : Article

Plus en détail

VOUS ÊTES JEUNE VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT À LOUER. Comment le trouver? Les aides financières? Quels sont vos droits et obligations?

VOUS ÊTES JEUNE VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT À LOUER. Comment le trouver? Les aides financières? Quels sont vos droits et obligations? direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction VOUS ÊTES JEUNE VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT À LOUER Comment le trouver? Les aides financières? Quels sont vos droits et obligations? Adresses

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE Entre la Société BOX OFFICE, SARL, au capital de 10 000 dont le siège social est situé 11/13 Avenue Barthélémy Thimonnier - 69300 CALUIRE immatriculée au Répertoire du

Plus en détail

N Rue Commune Etage Bâtiment Porte. Dépendances dont le locataire a la jouissance exclusive

N Rue Commune Etage Bâtiment Porte. Dépendances dont le locataire a la jouissance exclusive CONTRAT DE LOCATION MEUBLEE Entre les soussignés, M., Mme, Mlle (nom, prénom, adresse) désigné(s) ci-après le bailleur et M., Mme, Mlle (nom, prénom, adresse) désigné(s) ci-après le preneur il a été convenu

Plus en détail