Festival Davignac remet le couvert Page 19

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Festival Davignac remet le couvert Page 19"

Transcription

1 Le mensuel du Conseil général de la Corrèze - N 89 - Avril 2011 Tourisme Campagne 2011 : «Corrèze, tout de suite ailleurs» Pages 6-7 Musée de Sarran L entretien des abords confié à 5 chantiers d insertion Page 16 Festival Davignac remet le couvert Page 19 Bugeat Le Centre sportif mêle haut-niveau et Corréziens Page 17

2 EN IMAGES Un labo plus moderne et plus grand Depuis sa construction en 1995, le Laboratoire départemental d analyses a quasiment doublé ses effectifs (57 employés en 2011) et a développé de nombreuses nouvelles activités. Les locaux se révélant trop petits, des travaux ont été engagés en 2010 pour intégralement financés sur les fonds propres du laboratoire. Avec cette extension de 120 m 2 (plus un quai abrité de 50 m 2 ), le tout avec le label HQE (haute qualité environnementale), le labo départemental continuera de «rendre un service irremplaçable aux Corréziens», comme l a souligné François Hollande lors de l inauguration. Le marathon des apprentis journalistes La 4 e édition du Marathon Blog, organisée dans le cadre de la 22 e Semaine de la presse, a rassemblé au Conseil général près de 350 jeunes Corréziens issus d une vingtaine d écoles, collèges et lycées du département. Cette année, les journalistes en herbe ont été particulièrement gâtés par l actualité : élections cantonales, Japon et Libye... Au total, 17 blogs ont été réalisés dans la journée. Les lauréats, des plus petits aux plus grands, sont l école Jules-Romains de Brive, les collèges Cabanis (Brive) et Victor-Hugo (Tulle) et le lycée Cabanis. Un ticket pour le ciel pour dix Corréziens Grâce à leur participation au jeu-concours de Corrèze Magazine, dix Corréziens vont pouvoir aller gratuitement à Paris en avion, avec la compagnie Airlinair, à partir de l aéroport Brive- Vallée de la Dordogne. Leur billet allerretour leur a été remis dans l aérogare par Robert Pénalva, vice-président du syndicat mixte de l aéroport, Jean-Luc Nugues, directeur de la compagnie Airlinair, et Dany Blanchet, directeur du site. Les lauréats, tirés au sort parmi 995 participants ( c est le record! ), pourront utiliser leur billet dans un délai d un an. SOMMAIRE N 89 - avril ACTUALITé A Eyrein : l ascension se poursuit pour Eyrein Industries. A Tulle : le Centre de l enfance bientôt rénové. A Brive : le gratin de la pelote basque au fronton corrézien A Egletons : SPBL renaît de ses cendres. A Saint-Pardoux-l Ortigier : OCP occupe le terrain. A Ménoire : un réseau spécifique pour connecter tous les foyers. 6 tourisme A Campagne 2011 : l exotisme près de chez soi. A Télévision : le patrimoine corrézien en prime time. A Facebook : mettre la Corrèze en vedette sur les réseaux sociaux. 8 LES DECISIONS DU DEPARTEMENT A Donzenac : un second site pour Casem. A Bort-les-Orgues : la maroquinerie se développe. 9 La NOUVELLE ASSEMBLEE 15 EXPRESSION POLITIQUE 16 social A Sarran : les chantiers d insertion entrent au musée par la porte de l entretien. 17 SPORTS A Bugeat : vacances sous oxygène à l Espace 1000 Sources A Le Centre sportif mêle haut-niveau et Corréziens. 18 ENVIRONNEMENT A Tulle : la ressourcerie plutôt que la déchetterie. 19 CULTURE A Festival : Davignac remet le couvert. A Sédières : retrouvailles violoneuses au château. A Sarran : les estampes... en attendant les bronzes. 21 AGENDA NUMEROS UTILES Accueil Conseil général Numéro vert personnes âgées Corrèze Téléassistance Maison Départementale du Handicap Centre de réservation 8O des transports Renseignements sur le RSA plate-forme technique Conseil Général de la Corrèze 9, rue René et Emile Fage - BP Tulle cedex Tél. : Courriel : Numéro ISSN : Tirage : exemplaires Impression : Rivet Presse/Edition - Distribution : La Poste Directeur de la publication : François Hollande Rédacteur en chef : Jacques Spindler Conception graphique : Bernard Roussely Coordination / PAO : Bernard Dubois Illustration : Jérôme Dignac Rédaction : Thierry Mazaud, avec les services du CG 19 Photos : R. Dumond-CG19, Frédérique Avril, Patrice Monzamir, Louis Fayet, Collection MPJC/D. Agnoux Prochain numéro : Mai 2011 Pour préserver l environnement, ce magazine est imprimé dans le cadre de l'écolabel PEFC qui assure que la production du papier garantit la gestion durable des forêts. Vous constatez des problèmes dans la distribution ou vous ne recevez pas Corrèze Magazine? Appelez le ou signalez votre situation par courriel : Une version sonore gratuite est disponible pour les non voyants. Contactez-nous au

3 EDITORIAL Trois ans pour agir François Hollande Président du Conseil général Député de la Corrèze Passé le temps des élections, vient le temps de l action. J entends m y engager sans retard avec l ensemble des élus de la majorité départementale. Conformément aux engagements que les Corréziens ont approuvés à une franche majorité, les trois années qui viennent seront placées sous les signes de la solidarité et de l innovation. La jeunesse est notre priorité. Dès le mois de juin, nous proposerons d accompagner les jeunes Corréziens dans l entrée de leur vie d adulte par la mise en place d un contrat d autonomie. Il s agit d apporter un soutien aux 18 à 21 ans pour leur permettre de passer leur permis de conduire, de se loger ou d obtenir une bonne couverture en soins médicaux. En contrepartie, il sera demandé à chaque bénéficiaire une implication bénévole au profit d une association. L innovation sera mise au service des personnes âgées ou handicapées. Nous généraliserons la domotique dès l an prochain en proposant non plus seulement la téléassistance, mais aussi des équipements conçus pour permettre de rester au domicile en toute sécurité, tout en facilitant, grâce à des tablettes numériques adaptées, les liens avec la famille et les professionnels. Pour les familles, nous lancerons un plan de soutien pour l isolation de l habitat privé. Ce qui permettra aux Corréziens de réduire leur facture de chauffage. Innovation encore dans le domaine de la santé : en partenariat avec l Agence régionale de santé et la Caisse primaire d assurance maladie, le Conseil général incitera les médecins à s installer dans les zones déficitaires par une aide de en contrepartie d un engagement à exercer pendant cinq ans au moins sur le territoire concerné. L opération Ordicollège sera poursuivie et un pass sport-culture sera créé pour les collégiens de 3 e. Cette démarche sera compatible avec la poursuite d une gestion économe des deniers de la collectivité et le souci constant de faire jouer la solidarité en faveur des plus fragiles. Enfin, nous favoriserons les créations d emplois par un soutien aux activités économiques dans le respect des principes du développement durable. C est ainsi que nous rendrons la Corrèze plus attractive, plus forte et plus solidaire. 3

4 actualité Eyrein L ascension se poursuit pour Eyrein Industries Entreprise spécialisée dans la fabrication de produits de nettoyage, Eyrein Industries a récemment inauguré m 2 de bâtiments industriels. Elle emploie actuellement 75 personnes. Une partie de l extension (900 m 2 ) est destinée au conditionnement. Le reste est un bâtiment de stockage où seront entreposés les 60 à 80 tonnes de produits que l entreprise peut fabriquer chaque jour pour des clients comme ISS ou Derichebourg. Au total, Eyrein Industries fabrique plus de tonnes de produits de nettoyage par an et réalise un chiffre d affaires d environ 15 millions d euros. Après avoir diversifié son activité en s orientant en partie vers la restauration et la blanchisserie industrielles, l entreprise fondée par Robert Magne en 1986, commercialise également des produits écologiques dans sa gamme riche de plus de 600 formulations. L investissement pour cette sixième extension depuis la création de l entreprise s élève à 6 M. Tulle Le Centre de l enfance bientôt rénové Installé depuis 1976 à Tulle, face à la préfecture, le Centre départemental de l enfance va faire l objet d importants travaux de rénovation. Les futurs aménagements ont été présentés par la directrice du Centre, Roselyne Boudinet. Saint-Hilaire-Luc Les internautes invités à financer des projets Via l association «Les amis de Saint-Hilaire», la commune de Saint-Hilaire-Luc propose une manière originale de financer des projets comme la rénovation du patrimoine local ou le développement de l activité économique. En s associant avec un site de financement (www. kisskissbankbank.com), la municipalité invite les internautes à participer, quel que soit le montant, à soutenir la réalisation des projets. L association bénéficie du soutien de sa présidente d honneur, la comédienne et écrivain Anny Duperey. Brive Afin de mieux remplir sa mission de protection de la mère et de l enfant dans le cadre des compétences du Conseil général, le Centre départemental de l enfance avait besoin de restructurer ses locaux, répartis sur deux bâtiments, rue Souham à Tulle. L un d entre eux sera consacré à l accueil familial. Six studios seront ainsi aménagés à l étage, tandis que les locaux de jour seront regroupés au rezde-chaussée. Les mineurs seront quant à eux accueillis dans le second bâtiment. Il y sera notamment aménagé une dizaine de chambres au premier étage. Les autres niveaux du bâtiment abriteront l accueil de jour et les locaux des activités manuelles et culturelles. L aménagement concerne également plusieurs locaux annexes pour l administration et les services techniques. Le coût de l opération est estimé à 2,2 millions d euros. Les travaux, qui débutent ce mois-ci, se dérouleront en trois phases étalées sur 18 mois. Le gratin de la pelote basque au fronton corrézien Du 2 au 7 mai, la ville de Brive sera la capitale de la pelote basque : elle accueillera la Coupe du monde de la discipline, quatre ans après Barcelone. Le fronton municipal de Brive (avenue Léo-Lagrange) verra s affronter une centaine d athlètes issus de sept pays (Argentine, Cuba, Espagne, France, Mexique, Etats-Unis et Vénézuela). Amateurs de joutes à main nue, avec pala corta ou paleta en cuir, c est un rendez-vous à noter dans les agendas! Billets en vente à l office du tourisme du pays de Brive :

5 actualité Egletons SPBL renaît de ses cendres Neuf mois après l incendie qui a détruit le bâtiment de production (seuls les bureaux ont été épargnés), la société Sciages et parpaings bois du Limousin est de nouveau opérationnelle grâce à la construction d un bâtiment de m 2 sur son site d Egletons. Il aura fallu seulement 24 semaines (et 27 entreprises) pour construire un nouveau bâtiment et permettre à Thierry Farges, directeur de SPBL, de tenir la promesse faite à ses 14 salariés de «vaincre ce signe du destin et de repartir plus fort». Le bâtiment a été réalisé en intégrant les nouvelles tendances en matière de construction bois et en prévoyant la possibilité d installer environ 700 m 2 de panneaux photovoltaïques afin de produire l énergie dont l entreprise a besoin. Ce devrait être effectif en Plus compétitive que la précédente, la nouvelle usine fait la part belle à l innovation et à l automatisation. Ainsi, l empilage des bois travaillés ne se fait plus manuellement, mais est entièrement automatisé. La capacité de production est désormais de m 3 par an. L entreprise a introduit plusieurs innovations : un procédé de rabotage qui donne un aspect vieilli au bois neuf; le thermo-huilage, plus précisément le traitement des bois (douglas, châtaignier, chêne) à l huile de lin. Enfin, l innovation c est aussi agir sur l environnement : tous les copeaux de rabotage de SPBL sont collectés et transformés en granulés bois. Saint-Pardoux-l Ortigier OCP occupe le terrain Leader français de la livraison de produits pharmaceutiques (trois millions d unités livrés chaque jour), l Office central pharmaceutique (OCP) a regroupé trois de ses sites (Périgueux, Limoges et Malemort) sur un seul et unique lieu, à Saint-Pardouxl Ortigier. Parmi les critères qui ont conduit OCP à opter pour le site de Saint-Pardoux-l Ortigier, la proximité des axes autoroutiers mais aussi la distance équivalente avec les trois sites supprimés ont fait pencher la balance. Ce positionnement est important pour les salariés venant de Périgueux, Limoges et Malemort. Installé sur une parcelle de près de m 2, le bâtiment d OCP a été construit avec un souci poussé du développement durable : une éolienne produira 10% de la consommation annuelle d électricité des 3 500m 2 du bâtiment, les eaux de pluie seront récupérées et l isolation a fait l objet d une attention particulière. A ces pratiques éco-responsables, il faut ajouter la flotte des véhicules qui achemine les produits pharmaceutiques vers les 650 points de livraison du secteur (officines, cliniques et établissements hospitaliers...) en consommant de l éco-carburant. Enfin, des chambres froides spécifiques ont été installées dans le but d assurer une meilleure traçabilité et une sécurité sanitaire renforcée. Le Département a participé à cette installation en réalisant les travaux d accès entre la RD7 et la platefome d OCP, pour un montant de Ménoire Un réseau spécifique pour connecter tous les foyers A Ménoire, dans le canton d Argentat, le haut débit ne couvrait pas convenablement l ensemble de la commune. Le maire, Christophe Lissajoux, s en est ouvert au Conseil général. Non éligible au WiMax, Ménoire avait dû miser en partie sur la solution satellitaire pour accéder à l Internet en haut débit. Solution qui a montré «quelques insuffisances» relevées par Christophe Lissajoux. Missionnée par le syndicat mixte Dorsal, la société AC Net-Pro a mis en place un réseau Wifi additionnel à partir du relais Wimax de Bassignac-le-Haut. Le signal sera donc redistribué à partir d un poteau installé derrière la mairie. Déjà déployé à Aix, à Beyssenac, aux Angles et dans un quartier de Tulle, ce système garantit un débit de 2 méga. Dans le même temps et afin d anticiper le passage progressif au très haut débit, le syndicat Dorsal installe des fourreaux dédiés à la fibre optique dès qu un chantier en fournit l occasion : travaux routiers, enfouissement de réseaux ou adduction d eau... C est le cas actuellement avec les travaux de connexion en eau potable pour relier la Dordogne à la commune du Chastang, accomplis par le syndicat de Roche-de-Vic. 5

6 tourisme Campagne 2011 L exotisme près de chez soi La nouvelle campagne de promotion lancée par l Agence départementale de développement touristique mise sur l exotisme de la destination Corrèze. Cet aspect exotique, dépaysant, est un moyen d atteindre l un des objectifs de communication que se sont fixé les responsables de l ADT : «sortir de la banalité du type territoire rural», comme le rappelle Jacques Descargues, viceprésident du Conseil général en charge du tourisme. Cela s accompagne par une stratégie de différenciation où seront mis en avant les activités (culturelles et de pleine nature) et le dynamisme affiché par les opérateurs. L originalité et la qualité de certains hébergements (cabanes dans les arbres, par exemple) sont également un facteur d attraction. Le touriste qui choisit la Corrèze pour destination est comme un explorateur face à une terre inconnue. La Corrèze est exotique. Et ce n est pas la moindre de ses qualités. C est ce qui ressort de l étude menée par une agence de communication toulousaine, avec la collaboration active d une quinzaine de bons connaisseurs du département. L extrême variété de ses paysages, du nord au sud, le caractère résistant de ses habitants, la richesse de son patrimoine en font un territoire à découvrir à la façon des terres inconnues par les grands explorateurs. C est à la suite de cette cogitation collective qu est né le slogan de la campagne de promotion touristique 2011 : «Corrèze, tout de suite ailleurs». Surtout par Internet Marketing, slogans, publicité... Autant de supports de communication qui n ont plus le vent en poupe et qui perdent peu à peu la confiance des touristes en quête de destination. A contrario, l information véhiculée par Internet gagne des points. Si l on en croit les sondages, 85 % des touristes font confiance aux recommandations des clients sur les sites. Ils sont d ailleurs le même pourcentage à consulter l avis des internautes avant de réserver. Ce constat a conduit l Agence de développement touristique à adapter sa communication en recrutant des ambassadeurs chargés de faire partager leurs expériences corréziennes (voir par ailleurs). Télévision Le patrimoine corrézien en prime time L émission «Des racines et des ailes», diffusée le 13 avril sur France 3, a fait une large place à la Corrèze. Un supplément de communication bienvenu avant le lancement de la saison touristique. Réalisé par Marie Maurice, le film, d une durée de 70 minutes, offre un panorama diversifié du patrimoine corrézien. La réalisatrice a promené sa caméra vers le canal des moines à Aubazine, filmé l exceptionnelle bio-diversité du plateau de Millevaches, puis visité la distillerie Denoix à Brive avant de capter la passion d un ardoisier enseignant les secrets de son métier à son fils de 21 ans. Quatre bonnes raisons pour les téléspectateurs de choisir la destination Corrèze pour leurs prochaines vacances. Le canal des moines sur France 3. 6

7 TOURISME Facebook Mettre la Corrèze en vedette sur les réseaux sociaux Plusieurs actions sont mises en place par l Agence de développement touristique afin de renforcer la présence de la Corrèze sur Internet en général et plus particulièrement sur les réseaux sociaux. Un objectif en particulier : passer le seuil des fans sur la page Facebook de Corrèze Tourisme. Amorcée l an passé avec les blogtrotters, la promotion du tourisme en Corrèze via Internet avec le concours désintéressé des réseaux sociaux sera développé cette année. Tablettes numériques et téléphones à écrans tactiles remplacent de plus en plus les guides traditionnels. Ils permettent au passage à leurs utilisateurs de faire part de leurs impressions sur tel lieu ou tel événement. Ce qui revient à donner un cadre numérique à la pratique ancestrale du bouche-à-oreille et donc à toucher potentiellement des milliers de personnes à la fois. Les soirées de l ambassadeur Faire partager avec créativité, enthousiasme et fraîcheur sa vision de la Corrèze. Savoir vanter ses vertus et ses mérites tel un chantre du web 2.0. Ce seront les prérogatives des ambassadeurs de la Corrèze que l Agence de développement touristique va recruter via sa page Facebook. Les candidats, qui ont jusqu au 30 avril pour s inscrire et faire part de leurs motivations, seront dans un premier temps départagés par le vote des internautes. Les six «survivants» de ce premier filtrage seront ensuite auditionnés par un jury qui retiendra les trois personnes chargées d être les ambassadeurs de la Corrèze jusqu à la fin de l année Ils recevront une formation pour mener à bien leur mission, notamment pour maîtriser l écriture web et le traitement de la photo numérique. Privilèges liés à leur fonction, ils bénéficieront d entrées gratuites pour des festivals, des expositions et pourront tester restaurants et hébergements... De quoi recueillir de la matière pour les articles qu ils devront publier régulièrement en contrepartie. Le meilleur ambassadeur (le nombre et la qualité des articles publiés et leur succès auprès des internautes seront les principaux critères pris en compte par le jury) gagnera un voyage en Nouvelle-Zélande à l occasion de la Coupe du monde de rugby. Campagne de recrutement La Nouvelle-Zélande, toujours à l occasion du tournoi de rugby, c est également ce qui est promis au lauréat du jeu-concours «Keegan et son kiwi», mis en ligne de la mi-mai à la mi-juin. Chaque semaine, pendant un mois, les internautes devront répondre à un assortiment de questions sur la Corrèze. Parallèlement à ces opérations, des «campagnes de recrutement» vont être lancées afin de dépasser la barre des fans de Corrèze Tourisme. Ils sont près de actuellement. Tel : Site relooké, mobile, blog et vidéos sur Youtube En complément de ses actions sur les réseaux sociaux, l Agence de développement touristique utilise tous les autres moyens de communication digitale et numérique. Le site Internet s est relooké. Nouvelles rubriques, navigation simplifiée (grâce entre autres à un menu «XXL»), davantage de vidéos avec la création d une chaîne sur YouTube qui sera régulièrement alimentée par les reportages de l équipe de l Agence, tout comme le blog également tout récent. La déferlante des applications pour les téléphones mobiles ne laisse pas indifférente l ADT. Une version mobile du site Internet va ainsi être créée. En partenariat avec Cybercorrèze, une application pour i-phone et Androïd est également à l étude. www. vacances-en-correze.net 7

8 les décisions du département Bort-les-Orgues La maroquinerie se développe Filiale de la société Le Tanneur, la Maroquinerie des Orgues se prépare à un fort développement. Très limitée par les règles européennes dans les subventions qu elle peut lui apporter, la commission permanente du Conseil général lui a attribué une aide de pour l aménagement d un bâtiment dont le coût est estimé à Ce nouveau site à Bort - le troisième, proche des deux premiers - permettra d augmenter l activité. L entreprise prévoit pour la fin 2011 d aménager encore un nouveau bâtiment, cette fois pour un million d euros. Employant actuellement 340 personnes, l entreprise, qui travaille pour les deux plus grandes marques de maroquinerie de luxe, a pour objectif de créer une centaine d emplois dans les trois ans qui viennent, dont 67 dès cette année. Commerce et artisanat Des soutiens pour 21 entreprises La commission permanente du Conseil général a accordé des aides pour la création de 18 entreprises commerciales ou artisanales ( au total) et pour le développement de trois activités ( ). Les créations. Une activité de dépannage et services pour l habitat et une boucherie-épicerie à Brive, un électricien à Dampniat, un maçon et couvreur en chaume à Aix, un transporteur routier à Beynat, un carrossier à Neuvic, un plâtrier-plaquiste à Yssandon, une activité de préparation et nettoyage de voitures à Tulle, un plombier-chauffagiste à Saint-Cyprien, une activité de pompes funèbres à Saint-Privat ; Un salon de soins esthétiques à Cosnac, une activité de vente de bois de chauffage et de ramonage à Saint-Bazile-de-Meyssac, un plombierchauffagiste à Chasteaux, un boucher-charcutier à Vigeois, un mosaïste-carreleur à Donzenac, un antenniste à Végennes, un électricien-plombier à Bassignac-le-Haut et une activité de restauration rapide à Objat. Les développements. Une activité de travaux d entretien de réseaux d assainissement et fosses septiques à Aubazine, un salon de coiffure et soins esthétiques à Chameyrat (Poissac) et une bijouterie à Egletons qui a décidé de racheter un commerce à Objat. Donzenac Un second site pour Casem Implantée jusqu à présent à Lubersac, la société Casem vient de s installer sur un second site, à Donzenac. Elle emploie à ce jour environ 70 personnes et son effectif devrait continuer à croître. Une seconde phase d aménagements est prévue sur le site de Donzenac, avec de nouveaux emplois à la clef. Créée en 2003 et spécialisée dans la sous-traitance industrielle, la société Casem s est d abord fixée à Lubersac où elle emploie une quarantaine de personnes. Dirigées par M. Collet, ses activités concernent principalement l assemblage de sous-ensembles électromécaniques, notamment les armoires et coffrets électriques et le câblage de faisceaux électriques. M. Collet s étant associé avec deux autres personnes, dont Didier Trarieux, l entreprise a cherché en 2007 à se développer en s implantant sur un second site. Le choix s est établi sur Donzenac : l objectif était de se rapprocher du bassin de Brive et de l autoroute A20, tant pour le recrutement de nouveaux salariés que pour trouver de nouveaux clients. Après de longues recherches, les dirigeants de Casem ont décidé de racheter une ancienne menuiserie composée de deux bâtiments de m². Avant une seconde phase, une première tranche de travaux d aménagement de ces locaux a été réalisée pour démarrer l activité dans deux domaines : d une part la sous-traitance industrielle (réalisation de kits promotionnels, mise en boîte d accessoires, réparation de caddies de supermarchés ), d autre part des multiservices pour les entreprises et les particuliers (maçonnerie d extérieur, certains travaux de second œuvre, entretien d espaces verts ). Après la seconde phase de travaux, un nouveau contrat devrait déboucher sur le recrutement de 10 à 15 personnes supplémentaires. Casem emploie actuellement 70 salariés environ, dont une trentaine à Donzenac. Les trois quarts sont des travailleurs handicapés. Pour l aménagement des bâtiments de Donzenac, dont le coût s élève à , le Conseil général, lors de la dernière réunion de sa commission permanente, a attribué à Casem une aide de L entreprise a aussi reçu des subventions de la Région Limousin au titre des créations d emplois et des investissements en matériels. 8

9 Sophie Dessus ; 2. Dominique Grador ; 3. François Hollande ; 4. Bernadette Chirac ; 5. Robert Pénalva ; 6. Gérard Bonnet ; 7. Jacques Descargues ; 8. Jean-Claude Chauvignat ; 9. Roger Chassagnard ; 10. Alain Ballay ; 11. Michel Da Cunha ; 12. Michel Paillassou ; 13. Jean-Pierre Audy ; 14. Jean-Jacques Delpech ; 15. François Bretin ; 16. Daniel Delpy ; 17. Christophe Arfeuillère ; 18. Bertrand Chassagnard ; 19. Claude Nougein ; 20. Frédéric Soulier ; 21. Serge Galliez ; 22. Jean-Claude Yardin ; 23. Bernard Combes ; 24. Christophe Petit ; 25. Jean-Claude Peyramard ; 26. Pascal Coste ; 27. Henri Salvant ; 28. Alain Vacher ; 29. Pierre Coutaud ; 30. Lucien Delpeuch ; 31. Noël Martinie ; 32. Daniel Chasseing ; 33. Henri Roy ; 34. Gilbert Fronty ; 35. Pierre Diederichs ; 36. Jean-Pierre Dupont. Absent : Jean-Pierre Decaie. 9

10 La nouvelle assemblée départementale «La volonté des Corréziens de poursuivre A l issue des élections cantonales, François Hollande a été réélu président du Conseil général le 31 mars, par 20 voix contre 17 à Claude Nougein. Voici l essentiel du discours qu il a prononcé au cours de la séance d installation de la nouvelle assemblée. François Hollande a été réélu pour trois ans président du Conseil général de la Corrèze. Mes Chers Collègues, je veux d abord remercier Mme Bernadette Chirac pour les propos qu elle a tenus pour ouvrir cette nouvelle séance du Conseil général. Je crois traduire sans peine l état d esprit de notre assemblée en rendant hommage à l attachement qu elle a une nouvelle fois rappelé pour notre Département et j ai en cette circonstance une pensée pour Jacques Chirac. J ai perçu à plusieurs reprises dans ses propos, une émotion qui montrait combien l engagement qui est le sien depuis plus de 30 ans pour la Corrèze est profond, et je peux aussi associer la personne de Jacques Chirac à l hommage que je veux ici rendre. Je remercie l assemblée pour la confiance qu elle vient de m accorder en me portant à la présidence du Conseil général. Elle marque la volonté des Corréziens de poursuivre la politique que j ai engagée avec la majorité de gauche depuis mars Elle me donne la légitimité indispensable pour agir au nom de la Corrèze, mais aussi pour intervenir avec force dans le débat public dans les prochains mois. Simplification et démocratisation Je veux exprimer ma gratitude à l égard des électeurs qui par leur vote, une participation de 60 %, ont montré le lien qui les unit à l institution départementale. Je mesure néanmoins, avec la montée de l abstention, la nécessité d une clarification des enjeux territoriaux : une meilleure visibilité des responsabilités et aussi une simplification, une démocratisation des modes de scrutin. J exprime ma reconnaissance à l égard des Corréziens qui ont permis l élargissement de la majorité départementale. Je respecte aussi ceux qui ont fait un autre choix tout en ne désespérant pas de les convaincre un jour prochain lors d une élection à venir. Je félicite les élus, qu ils aient eu le renouvellement de leur mandat ou qu ils en aient eu là, à l occasion des élections cantonales, pour la première fois la consécration. J accueille nos nouveaux collègues : Christophe Arfeuillère, Alain Ballay, François Bretin, Bernard Combes et Daniel Delpy. Mais je n oublie pas non plus ceux qui, par choix ou parfois par la décision du corps électoral, ne siègent plus dans cette assemblée. Ils ont tous, chacun à leur façon, servi notre Département. Donner confiance Le temps des élections est clos. Nous avons eu dans cette campagne, les uns les autres, confirmation des préoccupations d un grand nombre de nos concitoyens : difficultés grandissantes face à la hausse du prix de l énergie, sous toutes ses formes : gaz, électricité, fioul, essence ; angoisse devant la précarité de l emploi ; interrogations sur l avenir même des productions agricoles ; inquiétudes devant la dégradation du service public, encore récemment pour la Poste ; suppression des emplois dans l Education nationale ; Et nous avons senti un découragement, qui n est pas encore une désespérance mais qui peut le devenir. Le règlement de la plupart de ces problèmes ne relève pas de l intervention du Conseil général, même si notre collectivité doit en prendre sa part. Soyons francs, rien de profond, rien de durable ne pourra se faire si une nouvelle politique n est pas engagée à l échelle de notre pays pour donner confiance aux Français dans leur avenir, remettre la justice au cœur des choix publics et fiscaux, et offrir aux jeunes qui attendent les conditions de la réussite. Je voulais rappeler ces réalités parce qu elles vont peser pour la suite de nos travaux. Bousculer, bouger, évoluer D ici là, nous devons agir dans le cadre des responsabilités qui nous sont confiées, dans un contexte financier dont chacun connaît la difficulté. Il faudra faire des efforts, poursuivre des économies, ne pas 10

11 la politique engagée» augmenter les prélèvements, mais en même temps, maîtriser notre dette, presque une quadrature du cercle. Ce qui vaut pour le Département vaut aussi pour le Pays. Je vous propose d inscrire notre action pour les trois années qui viennent dans une démarche fondée sur la solidarité par l innovation (...) Innover, par les outils, innover par les politiques, innover par les résultats. Dans un moment où la contrainte financière pèse à ce point, dans un moment aussi où-- les besoins sont devenus de plus en plus urgents, nous devons forcément bousculer, bouger, évoluer, et une collectivité comme la nôtre ne peut pas échapper à cette grande interrogation. Innover, pour être plus solidaire à l égard de celles et ceux qui attendent de nous une intervention en fonction de leurs droits et non en fonction de notre bon vouloir. Plus attractif, plus efficace Innover, pour être plus efficace dans nos interventions. Innover, pour être plus attractif car il s agit d accueillir une nouvelle population. Les projections nous laissent penser que nous pourrions accueillir Corréziens de plus dans les 15 ou 20 prochaines années. Acceptons ce défi, mais organisons autant qu il sera possible le bon accueil de cette nouvelle population. Voilà mon message, c est un message d espoir au-delà même de l avenir de notre collectivité. Ce qui compte, c est la capacité de définir des politiques crédibles, ce qui compte, c est l intelligence dans les moyens que nous pouvons utiliser. Ce qui compte, c est la vérité. Il n est pas possible de prétendre que nous pourrons agir alors que nous n en avons pas les ressources. Il n est pas possible de promettre tant et plus quand nous connaissons un endettement record. Il n est pas possible d additionner des propositions aux propositions qui rendent finalement illisible l action publique. C est notre premier devoir. «Je crois à une autre solution pour nos territoires» Notre mandat va être exceptionnellement court, trois ans, et en 2014, une nouvelle organisation territoriale verra le jour. Celle prévue par la loi qui a été votée par l actuelle majorité prévoit la fin du canton, la création d un conseiller territorial et l absorption progressive du Département par la Région sans que d ailleurs celle-ci en sorte renforcée. Je crois à une autre solution pour nos territoires. Celle qui pourrait être proposée après 2012 par une nouvelle majorité parlementaire et qui marquerait un nouvel acte de décentralisation. Elle exigera que l Etat transfère aux collectivités des compétences qu il ne peut plus assumer. Non pas parce qu il n en a plus les moyens financiers, mais parce qu il n en a même plus les moyens humains. Il faudra donc que les collectivités puissent agir au plus près avec des répartitions claires de compétences, une fiscalité qui devra être réformée pour que chaque niveau d administration locale puisse avoir ses ressources, et un système électoral qui doit être plus démocratique. Epouser leur temps Une évolution est nécessaire, nous ne pouvons plus en rester là. Toutes nos institutions locales doivent épouser leur temps. Mais il y aura toujours besoin d une collectivité de solidarité et de proximité. C est le Département. C est le Conseil général qui assure en définitive les citoyens contre les aléas de la vie, qui règle les actes de la vie quotidienne, et qui participe à la solidarité des générations. Voilà pourquoi je continuerai, pendant le temps qui me sera donné, d agir pour le Département. A nous, au-delà de nos sensibilités, de servir le mieux possible la Corrèze puisqu elle nous en a donné mandat. C est ce que je fais depuis 1983 où je suis devenu Conseiller Municipal à Ussel et que j ai poursuivi comme Député de la Corrèze depuis 1988, puis comme Maire de Tulle pour accéder à la Présidence du Conseil général en A la hauteur de leur confiance Sachant ce que je dois aux Corréziens, je veillerai, quoi qu il adviendra dans les prochains mois, à être à la hauteur de leur confiance. Il n y a pas de légitimité sans le suffrage. Nul ne peut prétendre à quelque mandat que ce soit s il n a pas reçu d abord la confiance de ceux qui le connaissent. Merci aux Corréziens et à ses représentants de me l avoir prodiguée aujourd hui. la nouvelle assemblée départementale Les nouveaux élus Depuis le 27 mars, le Département comprend cinq nouveaux conseillers généraux. Ils succèdent à Jean-Louis Bachellerie, Pierre Chevalier, Pierre Gathier, Martine Leclerc et René Teulade. Christophe Arfeuillère Canton d Ussel-Ouest Alain Ballay Canton d Eygurande François Bretin Canton d Argentat Bernard Combes Vice-président Canton de La-Roche-Canillac Daniel Delpy Canton d Ussel-Est 11

12 la nouvelle assemblée départementale «Un exemple de courage et de solidarité» En tant que doyenne de l assemblée, Bernadette Chirac a prononcé le discours d ouverture. Pour moi qui fut élue, pour la première fois, voici 32 ans, au Conseil général de la Corrèze, c est un moment particulier, chargé d émotion. Permettez-moi en ce jour d évoquer devant vous la mémoire de trois hommes d exception qui ont marqué l histoire de notre département : le docteur Henri Bénassy, tout d abord, auquel j ai eu l honneur de succéder après sa tragique disparition. (Elle cite également Henri Belcour et Charles Ceyrac). Je forme le vœu que l exemple de ces hommes d exception inspire nos nouveaux collègues qui viennent d être élus, et à qui je tiens à adresser mes chaleureuses félicitations et mes souhaits de succès dans l exercice de leur mandat. Je saisis cette occasion pour féliciter également celles et ceux qui ont été réélus et remercier, en notre nom à tous, ceux qui ont quitté notre assemblée. Par delà les alternances politiques, beaucoup de choses ont été accomplies, au cours des années passées, par le Conseil général. Je suis fière d avoir participé avec vous à tous les combats des Corréziens pour tenter de relever les formidables défis auxquels notre département a été confronté. Et s il reste beaucoup de choses à faire, beaucoup a déjà été réalisé. Car ici, en Corrèze, rien n est donné. Tout doit se conquérir. (...) Patients et obstinés Les Corréziens sont des gens patients et obstinés. Ils ont le sens du long terme. C est ainsi que nous sommes parvenus à désenclaver notre département avec la réalisation d infrastructures majeures telles que les autoroutes A20 et A89 ; l aéroport de Brive Souillac qui vient d être inauguré ; et prochainement, je me bats pour cela, la mise en service d une ligne ferroviaire à grande vitesse, entre Poitiers et Limoges, dans le cadre de la réalisation du TGV Sud Europe Atlantique. Cette politique d investissement puissamment relayée par le Conseil général est indispensable à l avenir de notre territoire. Elle s est aussi traduite par le soutien à de nombreux projets concrets qui ont permis de créer de l animation et de l emploi dans des zones reculées ou fragiles. J en veux pour exemple récent le village de vacances de Meyrignac-l Eglise, dans le canton de Corrèze, qui sera inauguré en juin prochain. Action combinée Comme le reste de notre pays, la Corrèze a subi, depuis 2008, le choc de la crise économique mondiale. Elle a bénéficié des mesures de soutien à l investissement et à l activité du plan de relance mise en œuvre par le gouvernement. Ces mesures ont été complétées par le plan anti-crise du Conseil général, sous la présidence de François Hollande, qui a permis le lancement de plusieurs dizaines de chantiers routiers et de soutenir l activité de nombreuses entreprises de notre département. Dans une grande mesure, l action combinée de l Etat et du Département a ainsi permis d amortir le choc de la crise sur nos entreprises et sur l emploi. «Le département me semble constituer, avec la commune, l échelon le plus pertinent de la démocratie» Bernadette Chirac a présidé l ouverture de la séance. Mais la situation reste éminemment fragile. Des entreprises, comme Jacob Delafon ou Deshors à Brive ou encore Bristol Myers à Meymac, ont licencié, fermé ou délocalisé. La situation de nos éleveurs demeure très préoccupante. (...) L impact de la crise et le transfert aux départements de nouvelles charges se sont également traduits par de fortes tensions sur les finances publiques de la Corrèze avec un accroissement de la dette départementale de 100 millions d euros* au cours des trois dernières années. Face à cette situation, notre département a demandé et obtenu de l Etat une aide du fonds de soutien aux départements en difficultés. Il appartiendra au prochain exécutif départemental de rester vigilant sur cette question. Créés voici plus de 200 ans, les départements ont marqué de leur empreinte l histoire de notre démocratie et la vie de nos territoires. Vous connaissez mon attachement au rôle unique de cette collectivité, institution deux fois séculaire. J espère que son rôle persistera au-delà de cette réforme territoriale car, dans des terres de tradition rurale comme la nôtre, le département me semble toujours constituer, avec la commune, l échelon le plus pertinent de la démocratie. Respect et tolérance Au moment de conclure, vous comprendrez que mon dernier mot soit pour mon mari, Jacques Chirac, qui a incarné, pendant près de trente ans, notre département et donné le meilleur de lui-même à cette terre qui est la sienne et à laquelle le lie toujours un attachement indéfectible. Ma conviction est que, au-delà de nos différences politiques, les valeurs qui ont guidé son engagement sont indissociables de l action publique : le respect et la tolérance, l enracinement dans un terroir et l ouverture généreuse sur la diversité du monde. Tel est l esprit qui devrait, je l espère, continuer à guider nos travaux dans les années à venir, afin que la Corrèze demeure ce qu elle a toujours été : un exemple de courage et de solidarité. * L accroissement a été de 45,6 millions d euros pour

13 31 mars 2011 Séance plénière d installation François Hollande arrive au CG, aussitôt entouré d une nuée de journalistes! Claude Nougein et François Hollande, les deux candidats à la présidence du CG. Bernadette Chirac saluée par François Hollande avant de présider l ouverture de la séance en tant que doyenne. Pierre Coutaud, Secrétaire de séance en tant que benjamin de l assemblée. François Hollande a voté selon l ordre alphabétique, avant Claude Nougein et Michel Paillassou. Jean-Pierre Dupont, député de la Corrèze. Le discours de Dominique Grador au nom du groupe «Corrèze Terre de gauche» Gérard Bonnet, premier vice-président du Département Jacques Descargues, s est exprimé pour le groupe Corrèze à gauche. 13

14 dossier Les vice-présidents et élus délégués Présidé par François Hollande, l exécutif du Conseil général comprend désormais dix vice-présidents et cinq conseillers généraux délégués. En voici la liste avec les domaines délégués à chacun d eux. Les vice-présidents Gérard Bonnet Affaires budgétaires et financières, contrôle de gestion Administration générale (assemblées, affaires juridiques, logistique et moyens généraux des services) Sophie Dessus Politique culturelle Aide aux communes Patrimoine Noël Martinie Infrastructures (dont le réseau routier départemental) Transports et déplacements (y compris transports scolaires), intermodalité Construction et rénovation des bâtiments départementaux Domanialité Alain Vacher Fonctionnement et équipement des collèges Travaux dans les collèges Bourses départementales Dispositifs d accompagnement relevant du champ éducatif Robert Pénalva Sport et vie associative Service départemental d incendie et de secours Dominique Grador Tout domaine lié à la vie sociale du Département Protection maternelle et infantile Aide sociale à l enfance Toutes politiques en faveur de la petite enfance Pierre Coutaud Agenda 21 Tout domaine lié à l environnement, au développement durable et à la forêt Jacques Descargues Politique touristique Technologies de l information et de la communication (y compris le Centre informatique), aménagement numérique du territoire Politique agricole Jean-Claude Peyramard Tout domaine lié aux politiques de développement économique et notamment : interventions économiques du Département, commerce et artisanat Bernard Combes Développement territorial Fonds européens Services publics Les conseillers généraux délégués Jean-Claude Chauvignat Politique de l'insertion Politique du handicap Michel Da Cunha Politiques en faveur de la jeunesse Politique de la ville Economie sociale et solidaire Jean-Claude Yardin Tout domaine lié aux politiques de l'habitat et du logement Gilbert Fronty Ressources humaines Commande publique Henry Roy Tout domaine lié aux politiques en faveur des personnes âgées et de la santé Les présidents des commissions Alain Ballay Commision des affaires sociales, de l enfance et de la solidarité Jean-Pierre Audy Commission du développement économique, de l agriculture et du tourisme Pierre Diederichs Commission des affaires culturelles, de l enseignement et des sports François Bretin Commission de l aménagement du territoire et du développement durable Roger Chassagnard Commission de synthèse, des affaires financières et de l'administration générale (également président de Corrèze Habitat et de Corrèze Equipement) La commission permanente Outre le président, les vice-présidents et les conseillers généraux délégués, la commission permanente comprend douze membres de l opposition : Jean-Pierre Dupont ; Claude Nougein ; Michel Paillassou ; Christophe Petit ; Bertrand Chassagnard ; Daniel Chasseing ; Jean-Pierre Decaie ; Pascal Coste ; Jean-Jacques Delpech, Daniel Delpy ; Henri Salvant ; Christophe Arfeuillère. 14

15 «Corrèze à gauche» Jacques Descargues Vice-président du Conseil général Président du groupe «Corrèze à gauche» Conseiller général de Beaulieu Clarification 58 % des voix pour l ensemble de la Gauche en Corrèze, une majorité confortée avec une avance passant de 1 à 3 sièges : les Corréziens ont clairement tranché lors des élections cantonales des 20 et 27 mars derniers. Leur participation, supérieure à la moyenne nationale, en particulier en zones rurales, montre leur attachement à l élu de proximité qu est le conseiller général et à l institution départementale, aujourd hui menacés par une réforme inadaptée. Une majorité de Corréziens a ainsi clairement exprimé sa volonté de «mettre la Corrèze en avance», par la poursuite de politiques départementales à la fois protectrices et innovantes, enfin utiles à tous les habitants de notre département, et économes de l argent public. Qu il me soit permis, au nom de l ensemble des membres de cette majorité reconduite le 27 mars, expression de remercier les Corréziens de la confiance renouvelée, et assurer ceux qui n ont pas fait le même choix de notre volonté de travailler au service de tous, dans le sens de l intérêt général. A l exemple du précédent mandat, que chacun soit certain que les engagements pris seront respectés. C est désormais la voie pour continuer à préparer un avenir de progrès économique, social et humain à notre chère Corrèze. «Corrèze Terre de gauche» Dominique Grador Vice-présidente du Conseil général Conseillère générale de Tulle Urbain Sud être utile La gauche, majoritaire au premier tour des cantonales, a renforcé sa présence dans l assemblée qu elle dirige depuis trois ans. Corrèze Terre de gauche a contribué de toutes ses forces électorales et militantes à ce résultat. J adresse mes chaleureuses félicitations à tous ceux qui ont fait cause commune pour cette victoire là. C est aussi la reconnaissance du travail accompli par la majorité sous la responsabilité de François Hollande. Avec Alain Vacher, à parité, nous avons pris notre part au travail commun avec nos convictions communistes et notre volonté d être utiles. Durant la campagne, Terre de gauche a montré qu elle avait vocation à rassembler au cœur de la gauche pour faire reculer les injustices sociales, les inégalités et changer la vie avec des propositions de transformation à la mesure des problèmes profonds auxquels nous sommes confrontés. L engagement franchement antilibéral de ses forces n a pas été un obstacle à l union de toute la gauche, y compris dès le premier tour. Au second, cet engagement a contribué partout à l élection des élus de gauche. Nous nous emploierons à le faire vivre dans l accomplissement de notre mandat avec combativité et volonté unitaire. Avec Alain Vacher, François Bretin et Jean-Claude Chauvignat, nous avons voulu un groupe non pas pour représenter je ne sais quel contrepouvoir au sein de la majorité, mais bien pour être au cœur de son action, utiles à la mise en œuvre d une politique départementale conforme à l intérêt des Corréziens, à leurs attentes, utiles aux forces sociales, démocratiques, à leurs luttes, leur mobilisation pour la construction d une alternative crédible à gauche, juste, solidaire. Nous ne le ferons pas sans y associer et mobiliser les Corréziennes et les Corréziens. «Corrèze demain» Une victoire en demi-teinte Michel Paillassou Conseiller général d Egletons Les élus de Corrèze Demain souhaitent tout d abord féliciter les Conseillers Généraux nouvellement élus ou reconduits, et remercier tous les électeurs corréziens pour leur participation à cette élection cantonale. Un grand coup de chapeau, aussi, à tous ceux qui sont passés dès le premier tour, en particulier à Madame Bernadette Chirac, pour la force de son engagement, sa volonté d achever les projets entrepris et son attachement indéfectible au canton de Corrèze. Enfin, nous adressons un hommage très appuyé à Jean-Pierre Dupont, pour sa conduite du groupe depuis 2008 jusqu à aujourd hui. Aussi, au moment où celui-ci a souhaité passer la main, nous tenons à lui assurer toute notre reconnaissance et toute notre fidélité. Cette campagne a permis de faire le bilan des actions menées sur notre département par la majorité actuelle. Les électeurs ont fait leur choix, et nous en prenons acte. Cependant, le raz de marée annoncé n a pas eu lieu. Au final, la majorité a perdu 1 siège, Ussel-Ouest qui plus est, emblématique, et en a gagné 2, au lieu des 6 annoncés dans la presse : c est une victoire en demi-teinte. Dès maintenant, et pour les prochains mois, nous contribuerons à l action du Conseil général dans une opposition vigilante et constructive, avec des idées et des projets : - Impulser une nouvelle politique économique plus dynamique et axée sur l emploi - Apporter un soutien beaucoup plus affirmé à notre agriculture (aide à la mise aux normes) - Mettre en place l aide au permis de conduire pour nos jeunes pour le 1 er emploi - Initier une assistance personnalisée à domicile pour les aînés car la domotique seule ne remplacera jamais la présence affective d une assistante de vie - Maintenir et implanter de nouveaux médecins en zone rurale avec des bourses d études ; - Moderniser les modes de transports publics en Corrèze, Accélérer la mise en œuvre d un nouveau schéma de traitement et de valorisation des déchets. Enfin nous proposerons la poursuite du désenclavement routier avec 2 priorités très attendues, une véritable déviation d Ussel et le désenclavement du Sud Corrézien. Voilà l esprit de notre groupe d opposition. Soyez assurés de notre détermination et de notre volonté à servir la Corrèze et les Corréziens. 15

16 social Sarran Les chantiers d insertion entrent au musée par la porte de l entretien L entretien des très vastes abords du musée de Sarran a été confié à un groupement de cinq chantiers d insertion corréziens. Une opération rendue possible grâce à l article 30 du Code des marchés publics qui autorise les collectivités à inclure des clauses sociales dans les appels d offre. Le nouveau marché permet en outre à la collectivité de réaliser une économie substantielle dans les dépenses d entretien. C est aussi économique... L économie générée par le nouveau marché est de l ordre , son montant annuel s élevant à contre auparavant. Le coût des chantiers étant égal à celui d une entreprise privée, l économie se fait grâce à une meilleure méthodologie. Selon sa proximité avec les bâtiments du musée, l herbe est tondue ou bien seulement fauchée. La fréquence de la tonte est également plus espacée. L entretien des allées se fait par désherbage thermique. Le printemps est là, livrant son lot de travaux au grand air. La nature, notamment celle entourant les lieux publics, doit être entretenue, domptée dans certains cas. Comptant sept hectares de prairies et de bassins, les abords du musée de Sarran nécessitent un entretien régulier. Jusqu à présent, c est une entreprise privée qui était chargée de cette tâche. Un groupement de cinq chantiers d insertion prend la relève pour les deux prochaines années. Les tâches ont été réparties selon les compétences de chacune des structures. Elles sont trois à se partager le gros du travail, à savoir la tonte et le fauchage. Une quatrième est chargée de la taille et de l entretien des arbres (pommiers) et des haies, tandis que la dernière s occupe exclusivement des bassins et des cours d eau. Au total, ce sont heures de travaux qui seront ainsi payées annuellement par le Département. D autres chantiers à venir C est la première fois que le Conseil général utilise la clause sociale dans l attribution d un marché public. Il y en aura d autres à l avenir, Jean-Claude Chauvignat, conseiller général chargé de l insertion, souhaitant «développer les chantiers d insertion». L entretien des abords des routes sur 25 sites à travers le département, pourrait ainsi prochainement être confié à des chantiers d insertion sur le même modèle qu à Sarran. Agenda 21 Le chantier d insertion du musée de Sarran est l une des premières opérations menée dans le cadre de l action n 40 de l Agenda 21 départemental. Ses objectifs sont de renforcer les prescriptions environnementales dans les marchés publics (travaux, fournitures, services) et d agir en faveur du retour à l emploi en développant le recours aux clauses sociales. Les 5 chantiers d insertion Arcadour (Rosiers d Egletons) : 8 bénéficiaires. Chantier d insertion de l Agence de développement touristique (Tulle) : 12 bénéficiaires. Forêt (Tulle) : 8 bénéficiaires. IDEE (Argentat) : 10 bénéficiaires. Service Prix (Uzerche) : 10 bénéficiaires. La tonte et le fauchage seront plus espacés qu auparavant. 16

17 sport Bugeat Vacances sous oxygène à l Espace sources En partenariat avec l ODCV et l association Profession Sport Limousin, l Espace sources de Bugeat va proposer l été prochain des séjours pour les adolescents. Vacances à vocation sportive bien entendu! L accrobranche est au programme des activités prévues pendant les séjours. Le Centre sportif de Bugeat prend place comme une nouvelle destination de vacances : du 9 juillet au 20 août, via l ODCV, il propose quatre séjours d une semaine pour les jeunes âgés de 12 à 16 ans. La mise à disposition des équipements du Centre et l encadrement des 24 participants (c est le maximum par session) par des éducateurs sportifs diplômés promettent des pratiques variées et de bon niveau. Le prix du séjour est fixé à 460. Pour les jeunes Corréziens, le Conseil général met en place un bon-vacances d une valeur de 105, ce qui ramène le prix du séjour à 355. Pour Jean-Claude Trichet, directeur de l ODCV, cette offre «répond à une de- Les dates Du 9 au 16 juillet ; du 16 au 23 juillet ; du 6 au 13 août et du 13 au 20 août Renseignements et inscriptions (ODCV) ou mande croissante de séjours courts. C est le nouveau rythme de vacances des familles». Le plein de nature Les semaines seront bien remplies. Elles sont organisées selon un programme pré-établi qui permet de découvrir et de pratiquer un grand nombre d activités. Le samedi étant réservé à l accueil et à l installation, on entre dans le vif du sujet dès le dimanche avec du tir à l arc et du roller. S ensuivent : sports d équipe et accrobranche (lundi), une sortie bivouac avec randonnée VTT et course d orientation incluses (mardi et mercredi), canoë et baignade (jeudi). La journée du vendredi, la dernière avant le départ, est consacrée aux aspects ludiques de la nature : orientation, énigmes... De quoi se dépenser, faire le plein d oxygène et de nature et découvrir la qualité des équipements du Centre de Bugeat. Pour certains, ce sera peut-être même l occasion de croiser les rugbymen du CABCL, habitués du lieu. En hausse Le Centre sportif mêle haut-niveau et Corréziens L année 2010 à l Espace sources de Bugeat a été marquée par l accueil de nombreux sportifs de haut niveau, mais également par l ouverture du centre vers les Corréziens. L an dernier, pour la première fois depuis longtemps, le Centre sportif de Bugeat a dégagé un bénéfice : Ce résultat est dû notamment à une augmentation du nombre de nuitées : + 12 % grâce en partie à la politique renforcée d accueil des associations corréziennes. L an dernier, celles-ci ont représenté environ 40 % du chiffre d affaires de l Espace sources, contre 28 % l année précédente. L objectif du Conseil général, à savoir que les Corréziens se réapproprient le Centre, a été atteint. Dans le même temps, le complexe a continué à accueillir des sportifs de haut niveau évoluant dans les disciplines les plus variées : les rugbymen du CABCL et de Leicester, les footballeurs du Mans, mais aussi les équipes de France de boxe, d ULM, de karaté et de course d orientation. D autres équipes ont d ores et déjà prévu un stage en haute Corrèze au cours de l année Parmi elles, les jeunes rugbymen du Racing Metro et du Stade Toulousain. L année sera aussi marquée à Bugeat par un stage de préparation aux championnats du monde de boxe qui regroupera, à la mi-septembre, une douzaine d équipes nationales, dont la France et Cuba. En chiffres personnes ont été des utilisateurs du Centre sportif en Cela concerne la fréquentation générale : stages, nuitées, prestations à la journée, associations bugeatoises accueillies dans le cadre de la mission de service public. Elles étaient en Bugeat a aussi accueilli les championnats de France universitaires d échecs. 17

18 ENVIRONNEMENT Tulle La ressourcerie plutôt que la déchetterie Pour la machine-à-laver fatiguée et le meuble branlant passé de mode, il y a une autre issue que l irrémédiable mise au rencart à la déchetterie. Un passage par la ressourcerie de Tulle leur donne l opportunité de servir quelques années de plus. accessible uniquement aux adhérents, l ouverture au grand public étant prévue pour janvier La ressourcerie récupère appareils électro-ménagers, meubles, livres, vêtements, jouets bref, tous les objets devenus indésirables dans les foyers. Il est également possible de prendre rendez-vous avec l association afin de débarrasser une maison. Tel : Mail : La ressourcerie collecte toutes sortes d objets usagés ou détériorés en vue de les réparer pour les revendre. La valse des modes et la publicité incitent en permanence à acheter de nouveaux produits et des gadgets. Conséquence : il est tentant de jeter un objet, même lorsqu il est en bon état (ou réparable) et de le remplacer. Dans le but de donner une seconde vie aux objets et appareils en panne ou détériorés et destinés à la poubelle ou au grenier, une ressourcerie est en cours d installation à Tulle. Ce type de structure a quatre fonctions : collecter, restaurer ou réparer, revendre à bas prix et sensibiliser le public aux gestes de réduction des déchets. Ce projet de ressourcerie est porté par l association «La vie et demie». Les locaux sont situés 53, avenue Lucien- Sampeix à Tulle (à 500 m de la médiathèque, direction Laguenne, une grande maison sur le côté gauche, avant le Pont de la Pierre). Pour l instant, la vente est Me ys s a c Transformer des déchets en créations poétiques Aux alentours de la halle de Meyssac se cache un atelier un peu particulier. On y trouve des objets de toutes sortes... Cet atelier aux mille et une merveilles appartient à Christophe Caron, diplômé des arts déco de Strasbourg. Cet illustrateur, adjoint au maire de Meyssac, fabrique des décors, des pantins, des livres géants, des chars, des automates à partir d objets divers qu il récupère au gré de ses trouvailles : entonnoirs, fils, boulons, cagettes Ces objets, destinés à la poubelle, retrouvent une seconde vie pour le plaisir des enfants et des plus grands. Christophe Caron anime également des ateliers dans les écoles primaires, au cours desquels, les enfants inventent, et fabriquent personnages ou animaux. Tel : Mail : Solidarité Paysans Limousin : comme son nom l indique Créée en 2005, l association Solidarité Paysans Limousin couvre 55 départements. Elle accompagne les agriculteurs en difficulté, notamment dans la négociation avec leurs créanciers, dans leurs démarches administratives et dans le long parcours d une procédure collective. En cinq ans, Solidarité Paysans Limousin a répondu à plus de 250 demandes et permis le maintien d environ 150 exploitations. En Corrèze, les cinq bénévoles accompagnateurs ont suivi une cinquantaine d exploitations. L objectif de Solidarité Paysans est de réhabiliter des modes d échanges non marchands s inscrivant dans les valeurs d une société «où il fait bon vivre ensemble». Cette année, l association met en place une caisse de solidarité permettant de dépanner momentanément des fermes que leur banque a jugé non-viables en avançant aux agriculteurs de petites sommes nécessaires au fonctionnement de leur exploitation. Tel : Mail : 18

19 CULTURE Festival Davignac remet le couvert Les 29 et 30 avril, Davignac va vivre au rythme de la 25 e édition de son festival, savant mélange de musiques actuelles, de bourrées et d éco-responsabilité. «La Caravane Passe» et «High Tone» en seront les principales têtes d affiche. Les joyeux lurons de La Caravane Passe seront en concert le 30 avril. Les festivals naissent, grandissent ou périclitent, les modes durent ou trépassent, mais le festival de Davignac affiche, contre vents et marées, une bonne santé propre à ses 25 printemps. Arrimé solidement au granit de la Haute-Corrèze, le chapiteau a tangué sous les assauts de dizaines de musiciens mais jamais ne s est effondré. Les fondations posées par le Foyer rural et l école de bourrée de Davignac étaient donc coulées dans un bon béton. Set électro et sauce rock Cette année encore, l histoire s écrira sur les planches de la scène rurale dans tous les styles et sur tous les tons. Un peu de reggae pour commencer (Zion Express), un set électro pour étirer la soirée (Lady Late, la bien nommée), de la chanson façon musette (Tango Charlie) ou à la sauce rock (T.V.A.) et du trad (Le Band, les voisins de Seilhac). Les Lyonnais de High Tone et les Parisiens de La Caravane Passe rempliront quant à eux l honorifique mission d être les têtes d affiche de cette 25 e édition. Les premiers (ils sont cinq) font de la dub, ce qui les place chez les disquaires dans la même case stylistique qu un groupe comme Zenzile. Par exemple. Les seconds (ils sont cinq aussi) appartiennent à la famille recomposée du rock balkanique. Cela sous-entend turbulence et ambiance festive. Développement durable Le festival de Davignac a été l un des premiers en Corrèze à s engager dans la voie du développement durable. Les organisateurs prônent un festival écoresponsable grâce à plusieurs actions : gobelets réutilisables, toilettes sèches, navettes gratuites (depuis Ussel, Tulle et Neuvic) et sensibilisation au covoiturage, restauration des artistes et des bénévoles avec des produits bio et locaux, tri sélectif des déchets, papier recyclé et encres végétales pour les supports de communication... Programme Vendredi 29 avril, à partir de 21 h, 15. Zion Express / Undergang / High Tone Lady Late. Samedi 30 avril, partir de 21 h, 12. T.V.A. / Tango Charlie / La Caravane Passe Le Band. Et aussi, à partir de 14 h, entrée libre : l école de bourrée de Davignac invite les «Maïnatges de Montréal de l Aude». Pass 2 soirées : 23 euros. Renseignements : Sédières Retrouvailles violoneuses au château Il y a 20 ans, Olivier Durif et Jean-Pierre Chanteval, deux jeunes musiciens passionnés de musique traditionnelle, enregistraient à Sédières un disque fondateur (et bien nommé) : «La concordance des temps». Ils se sont retrouvés en mars dernier, dans la même salle du château, pour un second opus, enrichi de leurs (nombreuses) expériences. Deux décennies plus tard, le plaisir est intact. Exactement comme le son de la salle du château mis en boîte par l ingénieur du son David Mascunan. Avec Olivier Durif et Jean-Pierre Chanteval on ne badine pas avec cet aspect de la musique. C est même un élément fondamental : «Ce qui ne sonne pas n existe pas», assène Olivier Durif. Il ajoute avec modestie et humour qu ils n ont que «quatre notes» à faire sonner, «mais ce sont quatre notes que l on connaît bien et que l on joue très bien». Pour les accompagner dans leur projet, les deux violoneux ont convié l accordéonniste Hervé Capel, rallié à la cause trad suite à un «flash» et le multi-instrumentiste Laurent Rousseau qui extirpe des sons (et de la musique) d objets de sa fabrication. Contrairement aux poncifs qui accompagnent la musique trad, Olivier Durif et ses comparses réfutent toute idée de nostalgie : «il n y en a pas un gramme dans notre musique. Nous ne faisons pas profession de transmettre». Faire de la musique, faire danser, tel est leur seul credo. La sortie du CD est prévue pour l automne, sur le label «5 planètes». Jean-Pierre Chanteval et Olivier Durif ont retrouvé le «son» du château. 19

20 CULTURE Cinéma Palace pour la classe ouvrière! Le festival Cinéma et Société organisé par Autour du1 er Mai, Peuple et Culture et le cinéma Le Palace à Tulle, poursuit son exploration du traitement qu a réservé le 7 e art à la classe ouvrière et aux luttes qu elle a menées. Après une première salve tirée en mars dernier à Naves, Cornil, Uzerche, Saint-Jal et Argentat, une quinzaine de films de tous formats et de toutes époques seront projetés à Tulle du 4 au 8 mai, à la médiathèque intercommunale, au Palace et salle Latreille. L occasion de revoir «Les raisins de la colère» de John Ford ou «La classe ouvrière va au paradis» d Elio Petri et de découvrir de nombreuses œuvres plus confidentielles, que ce soient des documentaires ou des fictions. Entrée (au Palace) : 5. Réduit : 20 les 5 places et 35 les 10 places. Autres lieux : entrée libre. Archives départementales Les sept hauts lieux corréziens de l Eglise En sept étapes, d avril à octobre, les Archives départementales consacrent une exposition à l Eglise dans le Bas-Limousin au Moyen Âge. L exposition itinérante suivra un parcours allant de Tulle (Archives départementales) à Brive (Archives municipales) en faisant des haltes d environ un mois à Beaulieu, Ussel, Aubazine, Uzerche et Gimel. Soit sept communes particulièrement marquantes de l histoire religieuse du département. Outre l exposition réalisée par les Archives départementales et notamment son service éducatif, chaque étape sera marquée par une conférence sur des sujets aussi variés que la sculpture romane dans le Bas-Limousin, les prêtres filleuls en Limousin, archéologie et sites religieux médiévaux... Le sujet de l exposition concordant avec les nouveaux programmes d histoire enseignés dans les classes de cinquième et de seconde, les professeurs du service éducatif ont également conçu des dossiers pédagogiques à l attention des élèves de ces niveaux. Sarran Les estampes... en attendant les bronzes L exposition d été au musée de Sarran donnera à voir une série de bronzes chinois anciens. A partir du 14 avril, un avant-goût de l art chinois peut être apprécié dans le cadre de l expo-dossier «Oranges jaunes et mandarins verts». Une trentaine d estampes y sont présentées. Dans les réserves du musée de Sarran sommeillent plus de 650 dessins, estampes, litographies et calligraphies. C est une part non négligeable des cadeaux offerts à Jacques Chirac dans l exercice de ses fonctions présidentielles, de 1995 à L expo-dossier mise en place en pré- Moustier-Ventadour Vendanges de printemps vision de l exposition de bronzes chinois, à voir cet été, fait découvrir une trentaine d estampes. Elles sont extraites d un port-folio de 52 peintures offertes lors d un voyage officiel en Asie. Imprimées sur de la soie marouflée, elles sont en forme arrondie d éventail ou en feuillet carré. 400 chefs d œuvre Ce sont toutes des reproductions exécutées par la société japonaise Nigensha Publishing, seule habilitée par le musée du Palais National de Taipei (où sont conservées les pièces d art chinois du palais impérial de la Cité interdite de Pékin) à reproduire les 400 chefs d œuvre de la peinture chinoise. Le musée est ouvert tous les jours de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h. Tel : Tous les ans, l association Chamalot expose le travail des artistes venus en résidence l été précédent. Du 17 avril au 2 mai, c est au tour de Virginie Dyé, Steve Givernaud, Deborah Julien, Maude Maris, Thilleli Rahmoun et Claire Tabouret de présenter les peintures et dessins réalisés à Moustier-Ventadour, en juillet et en août Après la résidence, les œuvres ont le temps de mûrir à l automne et sont achevées au cours de l hiver. Le printemps venu, il est alors temps de les exposer. Ouvert samedi, dimanche et lundi de 15 h à 18 h. Vernissage le 16 avril à 18 h. Visite sur rendez-vous jusqu au 22 mai. Tel :

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Discours de Marylise LEBRANCHU. 85e Congrès de l Assemblée des Départements de France. «Les départements : modernité et proximité»

Discours de Marylise LEBRANCHU. 85e Congrès de l Assemblée des Départements de France. «Les départements : modernité et proximité» Discours de Marylise LEBRANCHU 85e Congrès de l Assemblée des Départements de France «Les départements : modernité et proximité» Troyes Jeudi 15 octobre 2015. Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin d Arcachon

«seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin d Arcachon «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin d Arcachon Lundi 23 février 2015 Amiral, Madame le Sénateur, Mesdames, messieurs les maires, Conseillers généraux,

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

RAPPORT DE M. LE PRESIDENT

RAPPORT DE M. LE PRESIDENT Pôle Vie Publique Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service communication du territoire 19DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du

Plus en détail

Appel à Projets Tourisme 2014 Le Tourisme de Proximité pour et par les Bourguignons

Appel à Projets Tourisme 2014 Le Tourisme de Proximité pour et par les Bourguignons Appel à Projets Tourisme 2014 Le Tourisme de Proximité pour et par les Bourguignons Conseil régional de Bourgogne 17 boulevard de la Trémouille CS 23 502-21035 DIJON APPEL A CANDIDATURES PREAMBULE Le tourisme

Plus en détail

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON DELEGATION DE M. Jean Charles BRON 338 D -20080325 Soutien au développement du commerce, de l artisanat et des services de la Ville de Bordeaux. Action de promotion et de prospection d enseignes présentée

Plus en détail

3. Relations clientèle et solidarité

3. Relations clientèle et solidarité 3. Relations clientèle et solidarité Maintenir une proximité forte avec ses clients via un dispositif d accueil animé par plus de 6 000 conseillers, construire des partenariats de médiation sociale pour

Plus en détail

FETE DU PERSONNEL 31 MAI 2013 HOTEL DE VILLE

FETE DU PERSONNEL 31 MAI 2013 HOTEL DE VILLE CABINET DE FREDERIK BERNARD MAIRE DE POISSY Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy FETE DU PERSONNEL 31 MAI 2013 HOTEL DE VILLE Fête du personnel - 31 mai 2013 Hôtel de ville 1 Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS!

SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS! DOSSIER DE PRESSE SAINT DENIS, LE 13 FÉVRIER 2015 SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS! L OBJECTIF : CRÉER LA POCHETTE

Plus en détail

Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique. Mesdames, Messieurs,

Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique. Mesdames, Messieurs, Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique Mesdames, Messieurs, J ai tout d abord une bonne nouvelle à vous avancer, une bonne nouvelle pour la Fonction publique, c est l adoption par l

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

16DEPARTEMENT DES VOSGES

16DEPARTEMENT DES VOSGES Acte Certifié exécutoire le : 30/01/ Pôle Vie Publique Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service communication du territoire 16DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique»

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» CLÔTURE DES TRAVAUX PAR MADAME CYNTHIA LIGEARD PRESIDENTE DU GOUVERNEMENT DE LA NOUVELLE-CALEDONIE 6 novembre 2014 1 Mesdames, Messieurs les

Plus en détail

ORGANISATION 18 CONSTRUIRE DURABLEMENT 32 RENOVER POUR ASSURER L AVENIR 48 ENTRER DANS L ERE NUMERIQUE 84 MOBILISER LES TERRIROIRES 100

ORGANISATION 18 CONSTRUIRE DURABLEMENT 32 RENOVER POUR ASSURER L AVENIR 48 ENTRER DANS L ERE NUMERIQUE 84 MOBILISER LES TERRIROIRES 100 SOMMAIRE ENJEUX ET CONTEXTE 4 ORGANISATION 18 CONSTRUIRE DURABLEMENT 32 RENOVER POUR ASSURER L AVENIR 48 ENTRER DANS L ERE NUMERIQUE 84 MOBILISER LES TERRIROIRES 100 ACCOMPAGNER ET STRUCTURER LA FILIERE

Plus en détail

Session spéciale Réforme territoriale

Session spéciale Réforme territoriale Session spéciale Réforme territoriale Historique des textes relatifs à l organisation territoriale Lois Mauroy/Deferre de 1981 à 1983 Loi du 6 février 1992 relative à l administration territoriale de la

Plus en détail

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE CHAPITRE ACTION SOCIALE L USM est depuis de nombreuses années investie dans les instances de l action sociale pour préserver et développer les dispositifs dont les magistrats peuvent bénéficier, qu ils

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER 1 DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER A L OCCASION DE LA RENCONTRE SUR «L ARRIVEE DE L ENFANT EN FRANCE : LA FIN DU PROCESSUS D ADOPTION?» (Centre

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Corrèze Télévision www.correzetelevision.fr ZA Nord Les Maisonnettes 19190 Aubazine Tel : 05 55 17 86 95. La Télévision qui vous Corrèze Pond!

Corrèze Télévision www.correzetelevision.fr ZA Nord Les Maisonnettes 19190 Aubazine Tel : 05 55 17 86 95. La Télévision qui vous Corrèze Pond! La Télévision qui vous Corrèze Pond! 1 SOMMAIRE L association... p. 3 Emissions & reportages... p.4 Les locaux... p. 8 Les sources de revenus de Corrèze Télévision... p.11 Les outils de diffusion... p.

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement d Aurillac autour du VIVRE ENSEMBLE à la Préfecture d Aurillac Vendredi 17 octobre

Plus en détail

Pour une mobilité mobilisatrice. Nestlé Suisse SA

Pour une mobilité mobilisatrice. Nestlé Suisse SA Pour une mobilité mobilisatrice Plan de mobilité d'orbe Plan de mobilité d'orbe Contexte Le site E2V en constante évolution Enjeu: améliorer les conditions de déplacement accroissement de l effectif ces

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Corrèze. l'avance. prend de TECHNOLOGIES

Corrèze. l'avance. prend de TECHNOLOGIES TECHNOLOGIES La Corrèze prend de l'avance Haut débit Collège Clemenceau à Tulle Ecole numérique rurale à Peyrelevade La Corrèze fait le pari de la technologie. De nombreuses actions sont mises en place

Plus en détail

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire CONCOURS PHOTOS Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Partenaires historiques du secteur de l économie sociale en protection

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Vous avez besoin d argent?

Vous avez besoin d argent? Vous avez besoin d argent? Voici un système qui vous permet d acquérir un revenu récurrent d environ 1500 euros sans trop d effort! Laissez- moi compléter votre lignée pour vous! Du bureau de Joseph Edward

Plus en détail

CONSEIL DÉPARTEMENTAL

CONSEIL DÉPARTEMENTAL CONSEIL DÉPARTEMENTAL DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES, DE L ASSEMBLEE ET DE LA DOCUMENTATION Secrétariat général de l assemblée départementale Session des 10 et 11 décembre 2015 consacrée au budget primitif

Plus en détail

J ai une belle opportunité de développement

J ai une belle opportunité de développement CF 002 Avril 2010 w w w. lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent w w w.franceac tive.org Financeur solidaire pour l emploi J ai une belle opportunité de développement

Plus en détail

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX DE QUARTIER Charte de fonctionnement 03 Sommaire PRÉAMBULE... 05 TITRE I - Les acteurs des instances participatives... 05 ARTICLE 1 // L élu référent de quartier... 05 ARTICLE

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

7927 Avis de la CPAES sur le projet de construction d'un réseau départemental à hauts débits

7927 Avis de la CPAES sur le projet de construction d'un réseau départemental à hauts débits SESSION DU 10 DECEMBRE 2007 RAPPORT N AME 45 DIRECTION DE L'AMENAGEMENT DES TERRITOIRES DEVELOPPEMENT TERRITORIAL 7927 Avis de la CPAES sur le projet de construction d'un réseau départemental à hauts débits

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles Dossier de presse Lancement des schémas territoriaux des services aux familles 7 février 2014 Contact presse francois.coen@famille.gouv.fr 1. UNE MOBILISATION SANS PRÉCÉDENT Le gouvernement a annoncé en

Plus en détail

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015 Dossier de partenariat Challenge de création d entreprise Concours Handibusiness IDF 2015 Présentation Présentation AADSP, structure de service à la personne initiatrice du concours Handibusiness Accompagner,

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Publié le 08/11/2014 PAR JEAN-CHARLES GATINEAU PHOTOS PIB Elle fait partie des rares nouveaux maires du secteur. Alors, forcément,

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

LUNDI 25 JANVIER 2016 HÔTEL DU DEPARTEMENT

LUNDI 25 JANVIER 2016 HÔTEL DU DEPARTEMENT 1 LUNDI 25 JANVIER 2016 HÔTEL DU DEPARTEMENT ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016 ALLOCUTION DE MONSIEUR BENOIT HURÉ PRESIDENT DU CONSEIL DEPARTEMENTAL SENATEUR DES ARDENNES 2 Mes Chers Collègues, Nous sommes

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement de Saint- Flour autour du VIVRE ENSEMBLE au lycée agricole Louis MALLET Mardi 21 octobre

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Principes fondateurs L es communes de BAUGE, MONTPOLLIN, PONTIGNE, SAINT MARTIN D ARCE, LE VIEIL- BAUGE, sont situées au centre du canton de Baugé. Partageant un passé historique

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mardi 8 septembre 2015 Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mise en œuvre du plan d action pour les écoles de Seine-Saint-Denis Dossier de presse 1 SOMMAIRE - Déplacement de Najat

Plus en détail

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics :

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Cahier des charges pour un programme de formation à l attention des agents des institutions publiques (Collectivités locales, services

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Sommaire I. CONSIDERATIONS GENERALES CONTEXTE OBJECTIF CIBLE RESULTATS ATTENDUS II. RAPPEL DES PRIORITES DU GOUVERNEMENT IDENTIFIEES POUR 2011

Sommaire I. CONSIDERATIONS GENERALES CONTEXTE OBJECTIF CIBLE RESULTATS ATTENDUS II. RAPPEL DES PRIORITES DU GOUVERNEMENT IDENTIFIEES POUR 2011 Sommaire I. CONSIDERATIONS GENERALES CONTEXTE OBJECTIF CIBLE RESULTATS ATTENDUS II. RAPPEL DES PRIORITES DU GOUVERNEMENT IDENTIFIEES POUR 2011 Les 14 axes stratégiques Les 6 grandes thématiques retenues

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

Sem, vraioufaux Avec 1 003 sociétés

Sem, vraioufaux Avec 1 003 sociétés Sem, vrai oufaux Sem, vrai ou faux Avec 1 003 sociétés recensées et près de 70 000 salariés, les Sem jouent un rôle majeur dans l immobilier, l aménagement et la gestion des services publics locaux. Mais

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

CEE : une aide au financement des travaux d économies d énergie

CEE : une aide au financement des travaux d économies d énergie CEE : une aide au financement des travaux d économies d énergie La rénovation et l amélioration de l habitat est un objectif majeur du Grenelle Environnement. 800 000 logements énergivores sont visés par

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL Direction de l'éducation et de la jeunesse Secrétariat général 5e commission RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL Séance du 28 mai 2015 OBJET : MISE EN PLACE D UN CHÈQUE DE RENTRÉE À DESTINATION DE TOUS LES

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Interview de Ségolène Royal dans l'hebdomadaire médical Le Généraliste. Ségolène Royal présente son "pacte de confiance" avec les médecins

Interview de Ségolène Royal dans l'hebdomadaire médical Le Généraliste. Ségolène Royal présente son pacte de confiance avec les médecins Interview de Ségolène Royal dans l'hebdomadaire médical Le Généraliste Ségolène Royal présente son "pacte de confiance" avec les médecins Quelle analyse faites-vous de la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Mutualia devient un Groupe

Mutualia devient un Groupe Mutualia devient un Groupe Dossier de presse 2013 Contact Presse Maider GAICOTCHEA Tél. 01 41 63 77 82 gaicotchea.maider@mutualia.fr Dossier de presse Naissance Dossier de du presse Groupe sponsoring Mutualia

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

Chères Objatoises, Chers Objatois,

Chères Objatoises, Chers Objatois, Trait d union n o 23 février 2013 Votre lettre d information municipale L édito du maire Chères Objatoises, Chers Objatois, En 2013, notre commune poursuit sa politique d investissements comme elle l a

Plus en détail

L ESS sur le Pays Sologne Val Sud

L ESS sur le Pays Sologne Val Sud Hors-Série n 1 Juin 2012 L ESS sur le Pays Sologne Val Sud Editorial Le Pays Sologne Val Sud jouit d une attractivité résidentielle qui se reflète dans le dynamisme démographique de nos communes, la vitalité

Plus en détail

forum Quel intérêt à créer des emplois de solidarité? En mots et en images 21 septembre 2009 Centre de l Espérance

forum Quel intérêt à créer des emplois de solidarité? En mots et en images 21 septembre 2009 Centre de l Espérance Quel intérêt à créer des emplois de solidarité? Retour sur le forum organisé par l Office cantonal de l emploi (OCE) En mots et en images forum 21 septembre 2009 Centre de l Espérance Le 21 septembre,

Plus en détail

Guide pour les établissements d accueil

Guide pour les établissements d accueil Mobilité individuelle des élèves tchèques Guide pour les établissements d accueil Année scolaire 2014-2015 I. Présentation Le programme Un an en France existe depuis l année scolaire 2009-2010 et permet

Plus en détail

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional 12 réunions d octobre à décembre 2013 Un PNR c est quoi? C est un label réservé aux territoires remarquables (paysages/nature/patrimoine culturel)

Plus en détail

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse»

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Compte-rendu de la 2 e du groupe de travail I. Rappel du contexte général Société Publique Locale, la Fabrique Métropolitaine de La Cub («La

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Appel à projets éco-citoyens saint-gillois

Appel à projets éco-citoyens saint-gillois Appel à projets éco-citoyens saint-gillois REGLEMENT ARTICLE 1- ORGANISATEUR La commune de Saint-Gilles, 39 place Van Meenen, 1060 Saint-Gilles représentée par son Collège des Bourgmestre et Echevins.

Plus en détail

Paris bâtit un programme stratégique de ville intelligente et accélère sur l open data

Paris bâtit un programme stratégique de ville intelligente et accélère sur l open data Paris bâtit un programme stratégique de ville intelligente et accélère sur l open data Dossier de presse Mardi 23 juin 2015 1 Sommaire Edito de Jean-Louis Missika 3 Paris bâtit un programme stratégique

Plus en détail

directs, les Sem jouent un rôle majeur dans l immobilier, l aménagement et la gestion des services publics locaux.

directs, les Sem jouent un rôle majeur dans l immobilier, l aménagement et la gestion des services publics locaux. ? Sem, vrai ou faux Avec 1 115 sociétés recensées et 54 200 emplois directs, les Sem jouent un rôle majeur dans l immobilier, l aménagement et la gestion des services publics locaux. Mais que connaissez-vous

Plus en détail

PROGRAMME POUR UN HÉBERGEMENT DURABLE A PARIS. Compte-rendu atelier n 30 Accessibilité des hôtels

PROGRAMME POUR UN HÉBERGEMENT DURABLE A PARIS. Compte-rendu atelier n 30 Accessibilité des hôtels PROGRAMME POUR UN HÉBERGEMENT DURABLE A PARIS Compte-rendu atelier n 30 Accessibilité des hôtels 24 avril 2014 ORDRE DU JOUR Mot de bienvenue Présentation de la politique de l OTCP en faveur d un tourisme

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail