Etude d opportunité pour la mise en œuvre d une collecte des biodéchets des ménages et des gros producteurs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude d opportunité pour la mise en œuvre d une collecte des biodéchets des ménages et des gros producteurs"

Transcription

1 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE TRAITEMENT DES DÉCHETS DU NORD ET DE L EST DE LA RÉUNION SYDNE Etude d opportunité pour la mise en œuvre d une collecte des biodéchets des ménages et des gros producteurs Fête de la science / Village de l Alimentation 29 Novembre 2016 Intervenant : Frédéric ALBARET Adjoint au Directeur Général Directeur des Etudes et Travaux SYndicat intercommunal de traitement des Déchets du Nord et de l Est

2 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE TRAITEMENT DES DÉCHETS DU NORD ET DE L EST DE LA RÉUNION SOMMAIRE I - LE GISEMENT - SCÉNARIOS ENVISAGÉS (COLLECTE ET TRAITEMENT) - SYNTHÈSE

3 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE TRAITEMENT DES DÉCHETS DU NORD ET DE L EST DE LA RÉUNION LE GISEMENT

4 DÉFINITION BIODÉCHETS MENAGERS ET NON MENAGERS De quoi parle t on concrètement et où sont aujourd hui ces biodéchets? Biodéchets des ménages : Epluchures, aliments non consommés, reste de repas biocomposteur ou bac gris (ordures résiduelles), constituent la Fraction Fermentescible des OM (FFOM) Déchets verts biocomposteur, déchèterie, collecte déchets verts, bac gris* Biodéchets des activités (=non ménagers) : Restaurants et cantines : le plus souvent dans le bac gris Vente alimentaire : bac gris (supérettes) ou collecte privée (supermarchés et hypermarchés) Transformation denrées alimentaires : collecte privée le plus souvent => Selon les quantités produites ces activités sont dénommées «gros producteurs» ou pas

5 DÉFINITION BIODÉCHETS DES GROS PRODUCTEURS Définition juridique Est considéré «gros producteur» tout établissement produisant plus de 10 t/an de déchets composés majoritairement* de biodéchets Ces gros producteurs doivent assurer le tri à la source de leurs biodéchets en vue de leur valorisation organique De quoi parle t on concrètement? Certains établissements publics : cantines de collège, lycée, université, marchés Certains établissements privés : quelques restaurants importants ou hôtels, quelques supérettes, les supermarchés ou hypermarchés, des industries agro-alimentaires La plupart des gros producteurs privés ne sont pas collectés par le service public mais par des sociétés privées * Au moins 50% de biodéchets après tri des emballages

6 DÉFINITION : FFOM = Fraction Fermentescible des Ordures Ménagères De quoi parle t on usuellement? Des biodéchets (épluchures, restes de repas, aliments non consommés) et d autres fractions biodégradables telles que le papier et les cartons encore présents dans les ordures ménagères Lien entre FFOM et biodéchets La FFOM regroupe tous les biodéchets que les ménages et professionnels jettent dans les ordures résiduelles (bac gris)

7 FOCUS NATURE DES DÉCHETS Biodéchets des gros producteurs (grande et moyenne distribution, cantines, restaurants ) Présence de conditionnement (emballages) mais peu d indésirables (erreur de tri de natures diverses) Acceptable dans une installation de méthanisation territoriale après déconditionnement des matières emballées Biodéchets des ménages, des restaurants et petits commerces Plus d indésirables de natures diverses (fourchette, épluche légumes sacs plastiques ) ainsi que les sacs de collecte Non acceptables dans une installation de méthanisation territoriale (les sacs s enroulent sur les systèmes d agitation)

8 QUELLES OBLIGATIONS DE COLLECTE OU VALORISATION? Gros producteurs Les gros producteurs doivent assurer le tri à la source de leurs biodéchets en vue de leur valorisation organique. Ménages et professionnels gérés par le service public La loi Transition Energétique et Croissance Verte impose la généralisation du tri à la source des organiques pour tous les producteurs avant 2025 Cette filière vise une valorisation matière c est-à-dire un retour au sol Quelles filières de valorisation Filières locales : compostage individuel à la parcelle, semi collectif à l échelle du quartier, gestion domestique Filières collectives : compostage ou méthanisation avec retour au sol du compost et/ou digestat

9 BIODÉCHETS DES PRODUCTEURS NON MÉNAGERS Extrapolation des campagnes de pesées auprès des producteurs Biodéchets non ménagers SYDNE 5000 t/an étab. < 10 t bio/an Petits producteurs de biodéchets 2417 t 1933 étab. > 10 t bio/an Gros producteurs de biodéchets t/an 100 étab. 840 t 48 étab t 52 étab. Petits producteurs de biodéchets collectés par le service public Gros producteurs de biodéchets collectés par le service public Gros producteurs de biodéchets hors du service public 3257 t/an dans le service public soit environ 11 kg/hab/an 1826 t /an Collecteurs privés

10 GÉOLOCALISATION SUR LE TERRITOIRE Tous établissements Plus de 10 t/an Étiquettes de lignes Nb ét. t/an Nb ét. t/an BRAS PANON LA PLAINE DES PALMISTES SAINT ANDRE SAINT BENOIT SAINT DENIS SAINTE MARIE SAINTE ROSE SAINTE SUZANNE SALAZIE Total général Etablissements d'enseignement Commerces alimentaires (grande et moyenne distribution) Restauration Autres activités commerciale ou de fabrication Etablissements de santé

11 BIODÉCHETS PRÉSENTS DANS LES OMR 24% de biodéchets en poids dans les 100% OMR soit 70 kg/hab/an et t/an 90% Peu de différences selon les milieux : 24% en urbain 21% en semi-urbain 23% en rural 80% 70% 24% Biodéchets > 80 mm 16% Biodéchets mm 7% Biodéchets fines 1% Autres fines 1% Un effet saison : 25% en hiver 22% en été 60% 50% 40% Plus de biodéchets grossiers en hiver => 30% surtout déchets verts Saisonnalité plus marquée pour les 20% échantillons urbains Papiers, emballages, divers Autres déchets 75% 10% 0% 1

12 CARACTÉRISTIQUES DES BIODÉCHETS Biodéchets des gros producteurs (15 échantillons) Composition observée cohérente avec les valeurs métropole Excellente qualité du tri lors des campagnes de pesée Très peu de métaux lourds (souvent à la limite du seuil de détection) Bon pouvoir méthanogène Problématique des conditionnements sur les invendus issus de la distribution alimentaire Biodéchets présents dans les OMR (15 échantillons) Biodéchets > 20 mm Composition observée cohérente avec les valeurs métropole Bon pouvoir méthanogène Peu de métaux lourds mais vigilance sur chrome, nickel et sélénium Fines < 20 mm Concentration en métaux lourds bien supérieures aux seuils de la norme*, cohérent avec les valeurs métropoles Potentiel méthane moyen * Norme En tenant compte d un facteur de concentration de 3 au cours du processus de compostage ou méthanisation

13 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE TRAITEMENT DES DÉCHETS DU NORD ET DE L EST DE LA RÉUNION Scénarios envisagés (collecte et traitement)

14 Consommateur Biodéchets LA FILIÈRE COLLECTE : DE LA CUISINE AU CHAMP Denrées Bioseau individuel et sac biodégradable Bac de présentation (individuel ou pied d immeuble) Ex : compostage digestat METHAVALOR (Forbach) +D.V. Compostage (réacteurs fermés) Compost Retour au sol Collecte Centre de transit et/ou centre de traitement ou +D.V. Méthanisation ou Retour au sol Digestat Biogaz et/ou Conversion en électricité Carburant Ex : méthanisation Pinerolo (Turin) 14

15 CONTEXTE ET CONTRAINTES Particularité des biodéchets du territoire Près de 70 kg/hab de biodéchet dans les OMR dont 50 kg de fraction grossière riche en déchets verts et 20 kg de fraction moyenne riche en restes de repas ou préparation de repas L équivalent de 11 kg/hab/an de biodéchets professionnels en majorité des restes de repas - sont confondus avec ces tonnages Des fréquences de collecte à adapter au milieu tropical et à la nature putrescible du déchet La séparation des biodéchets augmente leur tassement ce qui accélère la putréfaction par manque d oxygène => fréquences de collecte à adapter selon les zones Une proportion importante de la population urbaine desservie par bac de regroupement placés sur voirie L usage de sacs biodégradables pour les restes de repas des ménages ou professionnels facilite le geste de tri et la propreté du bac Des moyens de pré collecte et collecte adaptés aux biodéchets Forte densité des biodéchets triés => bacs limités à 120 l (240 l exceptionnellement) Jus => bennes à étanchéité renforcée ou mini bennes à vasque étanche

16 CONTRAINTES JURIDIQUES : le service public d élimination des déchets Pour les gros producteurs (>10 t/an) La plupart des gros producteurs (environ 2/3 en tonnes) de biodéchets sont en dehors du service public Si la collectivité souhaite conserver certains gros producteurs de biodéchets (enseignement ) qui sont aujourd hui collectés par le service public des déchets, elle pourrait mettre en place une collecte sélective de leurs biodéchets Dans le cas contraire, ces producteurs devront s organiser par eux-mêmes. Pour les «petits producteurs» (< 10 t/an) Pour les entreprises «petits producteurs de biodéchets» il n y a pas d obligation de collecte sélective des biodéchets autre que celle qui aura été fixée par la collectivité

17 LES SCÉNARII ETUDIÉS Usagers concernés par la collecte des biodéchets Les ménages Les producteurs de biodéchets non ménagers qui ne sont pas considérés comme des «gros producteurs» car produisant moins de 10 t/an de biodéchets (~1 900 établissements) Les gros producteurs actuellement collectés par le service public (~50 établissements)

18 SCÉNARIO 1 «MULTIFLUX» Pas de changement sur les collectes, les sacs de biodéchets sont déposés dans les bacs OMR et séparés sur un centre de tri spécifique** Bac gris OMR Biodéchets t/an ( t/an OMR t/an bio) 44 /hab/an Véhicule classique (sans changement de fréquence) Transfert ou non selon les secteurs Centre de tri des sacs 4 /hab/an 2,5 /hab/an OMR Sacs Biodéchets 32 /hab/an ISDND * Usine de méthanisation 2.5 /hab/an Pour rappel Bac jaune EMR t/an Collecte Sans changement EMR Centre de tri EMR 10 /hab/an 7 /hab/an ** Une collecte spécifique des gros producteurs du SPED est mise en place en parallèle /hab/an : coût total sur SYDNE ramené à la population totale SYDNE * à terme CGMD : centre de gestion multifilière des déchets Scénario 1 Ecart/ existant 7-17%

19 SCÉNARIO 2 «BENNE BICOMPARTIMENTÉE SANS CHANGEMENT DE FRÉQUENCE OMR/BIO» Collecte des biodéchets en même temps que les OMR avec les mêmes fréquences par une benne bicompartimentée Bac biodéchets Bac gris OMR t/an t/an Véhicule bicompartimenté (Selon fréquence de collecte des OMR) Transfert ou non selon les secteurs OMR 31 /hab/an ISDND * Biodéchets Usine de méthanisation 3.5 /hab/an 2.5 /hab/an 57 /hab/an Scénario 2 Pour rappel Bac jaune EMR t/an Collecte Sans changement EMR Centre de tri EMR Ecart/ existant 21-25% 10 /hab/an 7 /hab/an /hab/an : coût total sur SYDNE ramené à la population totale SYDNE * à terme CGMD : centre de gestion multifilière des déchets

20 SCÉNARIO 3 «BENNE BICOMPATIMENTÉE AVEC RÉDUCTION DE FRÉQUENCE BIO/OMR ET BIO/EMR»» Collecte des biodéchets une fois avec les OMR et une fois avec les EMR -> baisse de fréquence pour les OMR Bac gris OMR t/an Véhicule bicompartimenté (1 ère collecte) Transfert ou non selon les secteurs OMR ISDND * 29 /hab/an Bac biodéchets 3.5 /hab/an Biodéchets Bac biodéchets t/an (réparties sur les 2 collectes) En alternance Biodéchets Usine de méthanisation 3.5 /hab/an Scénario 3 Ecart/ existant Bac jaune EMR t/an Véhicule bicompartimenté (2 ème collecte) EMR Centre de tri EMR 7 /hab/an 6-19% 59 /hab/an /hab/an : coût total sur SYDNE ramené à la population totale SYDNE * à terme CGMD : centre de gestion multifilière des déchets

21 SCÉNARIO 4 «BENNE CLASSIQUE EN ADDITION» Collecte des biodéchets 2 fois/sem en addition des autres collectes d OMR et EMR qui restent inchangées Bac biodéchets t/an Véhicule classique (2 fois par semaine) Transfert ou non selon les secteurs 0.2 /hab/an Biodéchets Usine de méthanisation 2.5 /hab/an Pour rappel Bac gris OMR 33 /hab/an t/an Collecte Transfert ou non Sans changement selon les secteurs OMR ISDND * 31 /hab/an 3 /hab/an 30 /hab/an Scénario 4 Ecart/ existant 24-25% Bac jaune EMR t/an Collecte Sans changement 10 /hab/an EMR Centre de tri EMR 7 /hab/an /hab/an : coût total sur SYDNE ramené à la population totale SYDNE * à terme CGMD : centre de gestion multifilière des déchets

22 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE TRAITEMENT DES DÉCHETS DU NORD ET DE L EST DE LA RÉUNION SYNTHÈSE

23 LES TONNAGES PRÉVISIONNELS ET TAUX DE COLLECTE SÉPARÉE t/an Tonnages prévisionnels collectés selon les scénarios 30% % 17% 20% 19% 23% 25% 20% 22% 25% 20% 15% % 9% 10% CINOR CIREST CINOR CIREST CINOR CIREST CINOR CIREST CINOR CIREST Situation actuelle Scénario 1 Scénario 2 Scénario 3 Scénario 4 Tonnages Biodéchets Tonnages EMR Tonnages OMR % de collecte séparée 5% 0% => La collecte des biodéchets permet de doubler voire tripler le taux de collecte séparée actuel

24 LES UNITÉS DE MÉTHANISATION : FILIERES A ETUDIER Méthanisation dédiée Unité créée spécifiquement pour les biodéchets collectés séparément par le service public mais qui accepte aussi des biodéchets des gros producteurs collectés par le privé. Unité équipée de dispositifs de séparation des impuretés contenues dans les sacs de biodéchets. Unité complétée par une filière de compostage du digestat et des sacs de biodéchets (biodégradable en compostage mais pas en méthanisation). L installation produit du biogaz et du compost de qualité. Equilibre économique assuré par des recettes de vente de l électricité (35 à 40%) et part une redevance de traitement des biodéchets (60 à 65%). Méthanisation territoriale Unité créée pour des effluents agricoles (lisiers, fumiers ) et pour des biodéchets des gros producteurs. Unité non équipée de dispositif de séparation des impuretés que contiennent les sacs de biodéchets des ménages. L installation produit du biogas et du digestat destiné à être épandu. Equilibre économique assuré par des recettes de vente de l électricité (environ 80%) et part une redevance de traitement des biodéchets (environ 20%).

25 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE TRAITEMENT DES DÉCHETS DU NORD ET DE L EST DE LA RÉUNION Merci pour votre attention

Etude de faisabilité de la collecte des déchets organiques ménagers et non-ménagers sur le bassin versant Ivry Paris 13

Etude de faisabilité de la collecte des déchets organiques ménagers et non-ménagers sur le bassin versant Ivry Paris 13 Etude de faisabilité de la collecte des déchets organiques ménagers et non-ménagers sur le bassin versant Ivry Paris 13 Présentation au comité des partenaires du projet Ivry-Paris13-27 juin 2013 Nouvelle

Plus en détail

Etude prospective sur l évolution des tonnages du SYMPTTOM

Etude prospective sur l évolution des tonnages du SYMPTTOM Etude prospective sur l évolution des tonnages du SYMPTTOM Réunion de présentation du 10 avril 2018 Intervenants : Jérôme BERTHET jberthet@valdech.fr Julia FEVRE jfevre@valdech.fr 1 Sommaire Etat des lieux

Plus en détail

RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert. La collecte des biodéchets au Pays Voironnais

RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert. La collecte des biodéchets au Pays Voironnais RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert La collecte des biodéchets au Pays Voironnais Présentation du territoire Communauté d Agglomération du Pays Voironnais Auvergne Rhône-Alpes Isère Nombre d habitants 92 000

Plus en détail

SITOM DES VALLEES DU MONT-BLANC

SITOM DES VALLEES DU MONT-BLANC SITOM DES VALLEES DU MONT-BLANC CARACTERISATION DES ORDURES MENAGERES RESIDUELLES Présentation des résultats des 3 campagnes de caractérisation SOMMAIRE Objectifs et organisation des campagnes de caractérisation

Plus en détail

DIRECTION GENERALE ADJOINTE DE L EXPLOITATION ET DE LA PREVENTION DES DECHETS

DIRECTION GENERALE ADJOINTE DE L EXPLOITATION ET DE LA PREVENTION DES DECHETS DIRECTION GENERALE ADJOINTE DE L EXPLOITATION ET DE LA PREVENTION DES DECHETS Pôle traitement des ordures ménagères et valorisation énergétique Date : 04 septembre 2014 Objet : Etude de faisabilité de

Plus en détail

Questions/réponses sur les mélanges de biodéchets

Questions/réponses sur les mélanges de biodéchets Questions/réponses sur les mélanges de biodéchets Décembre 2017 Direction Générale de la Prévention des risques I. Rappels I.1. Question : qu est-ce qu un biodéchet? Réponse : l article R. 541-8 du code

Plus en détail

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 Syctom 2014 : Gisements et destinations 2,4 millions de tonnes de déchets collectés sur le territoire dont 114 000

Plus en détail

Le déconditionnement des déchets alimentaires, nouvelle solution pour le traitement des de déchets organiques en Gironde : «Désemballez-moi!

Le déconditionnement des déchets alimentaires, nouvelle solution pour le traitement des de déchets organiques en Gironde : «Désemballez-moi! DOSSIER DE PRESSE LE 16 AVRIL 2013 Le déconditionnement des déchets alimentaires, nouvelle solution pour le traitement des de déchets organiques en Gironde : «Désemballez-moi!» Transformées, conditionnées

Plus en détail

Les bio-déchets des gros producteurs

Les bio-déchets des gros producteurs Les bio-déchets des gros producteurs Réunion du 18 décembre 2012-1- Activités et déchets concernés I.A.A, expéditeurs : rebuts de fabrication, d emballageconditionnement de fruits ou légumes Commerce et

Plus en détail

Collectes des biodéchets à Paris. Eric POISSON

Collectes des biodéchets à Paris. Eric POISSON Collectes des biodéchets à Paris Eric POISSON 1 Définition BIODECHETS L article R.541-8 du code de l environnement définit ainsi le biodéchet : «tout déchet non dangereux biodégradable de jardin ou de

Plus en détail

Valorisation Matière des Déchets Organiques

Valorisation Matière des Déchets Organiques Valorisation Matière des Déchets Organiques Journée technique ORDIMIP / 15.10.2015 RECYCLAGE & VALORISATION DES DÉCHETS La collecte de demain 2025 et l obligation de tri à la source de tous les biodéchets

Plus en détail

Enjeux et finalités des filières de valorisation organique

Enjeux et finalités des filières de valorisation organique Journée technique du 7 février, Marseille Maitrise de la qualité des déchets ménagers dans la filière compostage Enjeux et finalités des filières de valorisation organique Intervenante : Lydia MORLOT L.M.Environnement

Plus en détail

Gestion des déchets sur le territoire de la CIREST en 2012

Gestion des déchets sur le territoire de la CIREST en 2012 Gestion des déchets sur le territoire de la CIREST en 2012 Sommaire PARTIE I : La gestion actuelle des déchets Les équipements, Les gisements : par flux, par communes Les coûts de gestion : dépenses et

Plus en détail

1/5. Caractérisation des ordures ménagères

1/5. Caractérisation des ordures ménagères Mardi 4 juillet 2017 Caractérisation des ordures ménagères La caractérisation des ordures ménagères a pour objectif d identifier les différentes catégories de déchets les composant : déchets recyclables,

Plus en détail

Collecte sélective des biodéchets des professionnels Colin Thomas Chargé de mission biodéchets Communauté d'agglomération Pau- Pyrénées (CDAPP)

Collecte sélective des biodéchets des professionnels Colin Thomas Chargé de mission biodéchets Communauté d'agglomération Pau- Pyrénées (CDAPP) Collecte sélective des biodéchets des professionnels Colin Thomas Chargé de mission biodéchets Communauté d'agglomération Pau- Pyrénées (CDAPP) PARIS 1 Présentation de la CDAPP et SMTD CDAPP 14 communes

Plus en détail

Maîtrise de la qualité des déchets ménagers dans la filière compostage Retour d expérience de MONTPELLIER AGGLOMERATION

Maîtrise de la qualité des déchets ménagers dans la filière compostage Retour d expérience de MONTPELLIER AGGLOMERATION Maîtrise de la qualité des déchets ménagers dans la filière compostage Retour d expérience de MONTPELLIER AGGLOMERATION Montpellier Agglomération 31 communes / 425 000 habitants 250 117 tonnes de DMA en

Plus en détail

Salon ENVIPRO 5 juin 2012

Salon ENVIPRO 5 juin 2012 Biogaz, Biométhane Salon ENVIPRO 5 juin 2012 1 Sommaire 1. Pourquoi un projet territorial 2. La méthanisation 3. Les valorisations du biogaz 4. L injection dans les réseaux de gaz naturel 5. Conclusion

Plus en détail

15 mars Collecte des bio-déchets des gros producteurs, quel(s) intérêt(s) pour une collectivité?

15 mars Collecte des bio-déchets des gros producteurs, quel(s) intérêt(s) pour une collectivité? 15 mars 2012 Collecte des bio-déchets des gros producteurs, quel(s) intérêt(s) pour une collectivité? Loïc LE BLEVEC (l.leblevec@girus.fr) Responsable du «Pôle Déchets» (Agence de Montpellier) Olivier

Plus en détail

Le projet Agricole départemental Hérault 2020

Le projet Agricole départemental Hérault 2020 Le projet Agricole départemental Hérault 2020 Enjeux et indicateurs environnementaux Biodiversité Protection des sols : utilisation de produits phyto, pratiques culturales, gestion des déchets urbains,

Plus en détail

Journée technique. Réduction du gaspillage alimentaire en secteur sanitaire et médico-social :

Journée technique. Réduction du gaspillage alimentaire en secteur sanitaire et médico-social : Biomasse Normandie Journée technique Réduction du gaspillage alimentaire en secteur sanitaire et médico-social : Comment réduire le gaspillage alimentaire en respectant l équilibre nutritionnel des patients?

Plus en détail

Quel développement pour la méthanisation en Bourgogne-Franche-Comté?

Quel développement pour la méthanisation en Bourgogne-Franche-Comté? Quel développement pour la méthanisation en Bourgogne-Franche-Comté? Méthanisation territoriale des biodéchets et des déchets verts sur le Territoire du Sydeme Serge Winkelmuller Journées d échanges régionale

Plus en détail

Schéma Régional Biomasse de Corse ( Programmation Pluriannuelle de l Energie )

Schéma Régional Biomasse de Corse ( Programmation Pluriannuelle de l Energie ) ( Programmation Pluriannuelle de l Energie ) Trajectoire de la PPE 2019-2023 et 2024-2028 Volet biomasse de la PPE : rappel des objectifs régionaux Biomasse (interprétation article L. 211-2 du code de

Plus en détail

Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes

Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes ENQUÊTE 2015 DONNÉES 2014 Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes Toutes les données ci-dessous concernent l'ensemble des déchets pris en charge par les collectivités ; il s'agit donc des déchets

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2015 SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DÉCHETS

RAPPORT ANNUEL 2015 SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DÉCHETS RAPPORT ANNUEL 2015 SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DÉCHETS 1 3 I Présentation générale 2. Le service Loc h Communauté exerce la compétence «collecte et traitement des déchets

Plus en détail

Table ronde n 2. «J'optimise les collectes, toutes les collectes : la matière d'abord»

Table ronde n 2. «J'optimise les collectes, toutes les collectes : la matière d'abord» Table ronde n 2 «J'optimise les collectes, toutes les collectes : la matière d'abord» Journée technique Économie Circulaire Déchets - 29/11/2018 Table ronde n 2 Intervenants Gilbert HUTTLER, Vice Président

Plus en détail

«GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES. 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie

«GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES. 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie «GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : 2012 -LES MARCHES CONCERNES 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie GROS PRODUCTEURS DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES Grenelle II Biodechetsen Janvier 2012 Projet de texte

Plus en détail

Evolution globale en Auvergne-Rhône-Alpes. 1.1 Evolution des tonnages collectés de 2010 à 2015

Evolution globale en Auvergne-Rhône-Alpes. 1.1 Evolution des tonnages collectés de 2010 à 2015 ENQUÊTE 2016 DONNÉES 2015 Collecte des déchets des ménages en Auvergne-Rhône Rhône-Alpes AuRA Evolution globale en Auvergne-Rhône-Alpes 1.1 Evolution des tonnages collectés de 2010 à 2015 * Collecte sélective

Plus en détail

La méthanisation des biodéchets et TMB sur OMR

La méthanisation des biodéchets et TMB sur OMR La méthanisation des biodéchets et TMB sur OMR SOLAGRO Sylvaine BERGER-RUIZ Tél : 05 67 69 69 69 MAIL : sylvaine.berger@solagro.asso.fr FNE PACA 17 septembre 2015 Entreprise associative Statut légal :

Plus en détail

Mobiliser et rendre au sol les déchets organiques sur son territoire

Mobiliser et rendre au sol les déchets organiques sur son territoire Mobiliser et rendre au sol les déchets organiques sur son territoire Collecte et traitement des biodéchets sur le Bassin de Pompey : Odile BEGORRE MAIRE Christophe HARMANT Journée technique économie circulaire

Plus en détail

La gestion des déchets en Meuse quelques indicateurs de suivi depuis 2009

La gestion des déchets en Meuse quelques indicateurs de suivi depuis 2009 1 La gestion des déchets en Meuse quelques indicateurs de suivi depuis 29 Dans le cadre du suivi du plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux (PPGDND), le Département recueille, auprès

Plus en détail

NOTICE SUR LA GESTION DES DECHETS

NOTICE SUR LA GESTION DES DECHETS NOTICE SUR LA GESTION DES DECHETS D après le rapport d activités sur SIRCTOM 2013 Il n existe pas de données détaillées à l échelle de Saint-Sorlin en Valloire Le Syndicat Intercommunal Rhodanien de Collecte

Plus en détail

Département de la Manche BILAN DECHETS. Résultats synthétiques (6 pages) Année 2013

Département de la Manche BILAN DECHETS. Résultats synthétiques (6 pages) Année 2013 Direction de la gouvernance durable Service de la transition écologique Affaire suivie par Thierry Marié : 02.33.05.95.60. 06.77.25.32.71. thierry.marie@manche.fr Département de la Manche BILAN DECHETS

Plus en détail

Campagne de caractérisation des déchets ménagers et assimilés de la Guadeloupe

Campagne de caractérisation des déchets ménagers et assimilés de la Guadeloupe Agence de l Environnement et de la Maitrise de l Energie Campagne de caractérisation des déchets ménagers et assimilés de la Guadeloupe Présentation des résultats 2 octobre 2012 SOMMAIRE 1. Rappels 2.

Plus en détail

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques Journée régionale ADEME Améliorer la valorisation des déchets organiques Châteauneuf sur Loire le 5 mai 2011 ORDRE DU JOUR CONTEXTE 1 PROPOSITIONS DE L ETUDE REALISATIONS BILAN 2 3 4 CONTEXTE Dreux agglomération

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION ET DE GESTION DES DECHETS NON DANGEREUX (PPGDND)

PLAN DE PREVENTION ET DE GESTION DES DECHETS NON DANGEREUX (PPGDND) PLAN DE PREVENTION ET DE GESTION DES DECHETS NON DANGEREUX (PPGDND) Direction de l'energie, de l'economie Circulaire et de la Biodiversité (DEECB) AGORAH- Atelier de veille réglementaire sur la loi NOTRe

Plus en détail

Biogaz, Biométhane et Méthanisation territoriale 30/12/2011 1

Biogaz, Biométhane et Méthanisation territoriale 30/12/2011 1 Biogaz, Biométhane et Méthanisation territoriale 30/12/2011 1 Principe de la méthanisation Substrats Effluents et résidus urbains Fraction Fermentescible des Ordures Ménagères (ou FFOM) Biodéchets des

Plus en détail

Opportunités de regroupements d agriculteurs et paysagistes pour la gestion de matières organiques locales, co-compostages agricoles

Opportunités de regroupements d agriculteurs et paysagistes pour la gestion de matières organiques locales, co-compostages agricoles Opportunités de regroupements d agriculteurs et paysagistes pour la gestion de matières organiques locales, co-compostages agricoles 16 mai 2017 Broyage déchets verts : modalités Broyage mobile (rubrique

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DE L EXERCICE 2013

RAPPORT D ACTIVITE DE L EXERCICE 2013 IRTOM de la Région de Chagny RAPPORT D ACTIVITE DE L EXERCICE 2013 Etabli en application du décret 2000-404 du 11 Mai 2000 Population Le SIRTOM de la région de Chagny Historique : Evolution de la population

Plus en détail

LA GESTION DES BIODÉCHETS

LA GESTION DES BIODÉCHETS RÉSEAUX ET SERVICES LA GESTION DES BIODÉCHETS Direction des déchets ménagers 2 17 Mars 2016 LA MÉTROPOLE EUROPÉENNE DE LILLE CARTE D IDENTITÉ Lille Métropole est devenue au 1er janvier 2015 la Métropole

Plus en détail

PRIX ET QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ÉLIMINATION DES DÉCHETS

PRIX ET QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ÉLIMINATION DES DÉCHETS PRIX ET QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ÉLIMINATION DES DÉCHETS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL 2015 1 Introduction Service d élimination et de valorisation des déchets pris en charge par la Communauté de communes

Plus en détail

Une société du groupe Schroll

Une société du groupe Schroll www.recybio.fr Une société du groupe Schroll La collecte séparée des biodéchets ménagers au service de la population Plus de 30% des ordures ménagères résiduelles sont composés de déchets fermentescibles

Plus en détail

1- Point sur l enquête en cours : «ITOM 2010» 2- L enquête ADEME «Collecte 2009» : Son déroulement, Synthèse des premiers résultats

1- Point sur l enquête en cours : «ITOM 2010» 2- L enquête ADEME «Collecte 2009» : Son déroulement, Synthèse des premiers résultats 1- Point sur l enquête en cours : «ITOM 2010» 2- L enquête ADEME «Collecte 2009» : Son déroulement, Synthèse des premiers résultats Sandrine Tarde Raymondis 1 1- Point sur l enquête en cours : «ITOM 2010»

Plus en détail

1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets. et dans la facturation (redevance au volume)

1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets. et dans la facturation (redevance au volume) 1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets et dans la facturation (redevance au volume) Problématique nationale Evolution de nos modes de vie et des comportements En France, un habitant

Plus en détail

Fiche technique La valorisation des biodéchets

Fiche technique La valorisation des biodéchets Fiche technique La valorisation des biodéchets Définition Les biodéchets sont composés de déchets alimentaires (produits par les ménages, les restaurants, les traiteurs ou les magasins de vente au détail

Plus en détail

Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2007

Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2007 Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2007 Les données ci-dessous sont issues de l'enquête ITOM (Installation de traitement des Ordures Ménagères) réalisée en 2008 sur l'année

Plus en détail

poubelle? dans ma Qu y a-t-il Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an?

poubelle? dans ma Qu y a-t-il Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an? Qu y a-t-il dans ma poubelle? Ki sa ki ni adan bwet-zodi mwen an? Grand public BILAN DE LA CAMPAGNE DE CARACTERISATION 2011 / 2012 DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES DE LA MARTINIQUE Sé ki sa? / C est quoi?

Plus en détail

Synthèse des résultats des campagnes Modecom

Synthèse des résultats des campagnes Modecom Le SICTOBA DONNONS DU SOUFFLE À NOS PAYSAGES Synthèse des résultats des campagnes Modecom Campagnes de caractérisation des déchets ménagers produits sur le territoire du SICTOBA Réalisation : Bureau d

Plus en détail

Collecte des déchets des ménages Rhône-Alpes

Collecte des déchets des ménages Rhône-Alpes ENQUÊTE 2013 DONNÉES 2012 Collecte des déchets des ménages Rhône-Alpes Toutes les données ci-dessous concernent l'ensemble des déchets pris en charge par les collectivités ; il s'agit donc des déchets

Plus en détail

Qualité des composts Valorisation des biodéchets

Qualité des composts Valorisation des biodéchets Qualité des composts Valorisation des biodéchets - Les règles de retour au sol de la matière organique : normes sur les composts, homologation - Limitation de l épandage des composts de qualité insuffisante

Plus en détail

Collecte des déchets des ménages en Auvergne-Rhône-Alpes AuRA

Collecte des déchets des ménages en Auvergne-Rhône-Alpes AuRA ENQUÊTE 2017 DONNÉES 2016 Collecte des déchets des ménages en Auvergne-Rhône-Alpes AuRA Evolution globale en Auvergne-Rhône-Alpes 1.1 Evolution des tonnages collectés de 2010 à 2016 * Collecte sélective

Plus en détail

LES BIODECHETS REGLEMENTATION

LES BIODECHETS REGLEMENTATION LES BIODECHETS REGLEMENTATION DDPP37 DEFINITION D UN BIODECHET Article R.541-8 du code de l environnement Tout déchet non dangereux biodégradable de jardin ou de parc, Tout déchet non dangereux alimentaire

Plus en détail

Pôle environnement Une nouvelle gestion des déchets REUNION DE LANCEMENT DU PROGRAMME DE PREVENTION DES DECHETS DE LA CCT

Pôle environnement Une nouvelle gestion des déchets REUNION DE LANCEMENT DU PROGRAMME DE PREVENTION DES DECHETS DE LA CCT Pôle environnement Une nouvelle gestion des déchets REUNION DE LANCEMENT DU PROGRAMME DE PREVENTION DES DECHETS DE LA CCT 24 janvier 2013 Pourquoi la prévention? Le constat des déchets Les quantités de

Plus en détail

Panorama général des différents types de. traitements des déchets par Michel PIERRE

Panorama général des différents types de. traitements des déchets par Michel PIERRE Panorama général des différents types de traitements des déchets par Michel PIERRE 1 OMR 2 Panorama des traitements en Europe + 3 OMR Les traitements en France En décharge Incinérables Recyclables Fermentescibles

Plus en détail

Plan pour la collecte et la valorisation des biodéchets

Plan pour la collecte et la valorisation des biodéchets Plan pour la collecte et la valorisation des biodéchets Contexte Diagnostic Acteurs Plan d action Procédure Gestionnaires et Agents CONTEXTE «Un déchet n existe pas, ce n est qu une matière première» Les

Plus en détail

Etat des lieux des performances de recyclage et de réduction des déchets en Île-de-France

Etat des lieux des performances de recyclage et de réduction des déchets en Île-de-France Etat des lieux des performances de recyclage et de réduction des déchets en Île-de-France ORDIF Aurore Médieu a.medieu@ordif.com ORDIF Cité régionale de l environnement - 93500 PANTIN Tél : 01 83 65 40

Plus en détail

Collecte et valorisation des biodéchets et déchets d huiles alimentaires

Collecte et valorisation des biodéchets et déchets d huiles alimentaires Collecte et valorisation des biodéchets et déchets d huiles alimentaires 2011 SOURCES D INFORMATIONS Décret n 2011-828 du 11 juillet 2011 portant diverses dispositions relatives à la prévention et à la

Plus en détail

Expérimentations de la collecte des déchets alimentaires sur le territoire d Est Ensemble

Expérimentations de la collecte des déchets alimentaires sur le territoire d Est Ensemble Expérimentations de la collecte des déchets alimentaires sur le territoire d Est Ensemble 1 Un contexte réglementaire incitatif Réglementation «gros producteurs» : obligation de tri à la source des déchets

Plus en détail

Politique de collecte et traitement des déchets ménagers sur le territoire de Lorient Agglomération. RENNES Colloque MINIWASTE

Politique de collecte et traitement des déchets ménagers sur le territoire de Lorient Agglomération. RENNES Colloque MINIWASTE Politique de collecte et traitement des déchets ménagers sur le territoire de Lorient Agglomération RENNES Colloque MINIWASTE 192 000 habitants 19 communes (Lorient pour 60 000 habitants) Compétence pour

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL sur le prix et la qualité du Service Public D Elimination des Déchets

RAPPORT ANNUEL sur le prix et la qualité du Service Public D Elimination des Déchets RAPPORT ANNUEL 2016 sur le prix et la qualité du Service Public D Elimination des Déchets 1 I Présentation générale 1. Le territoire 6 communes : Colpo, Brandivy, Grand-Champ, Locmaria Grand-Champ, Locqueltas

Plus en détail

Schéma Directeur Déchets (SDD)

Schéma Directeur Déchets (SDD) 27/09/2016 GRENOBLE-ALPES Schéma Directeur Déchets (SDD) GRENOBLE-ALPES (GAM) Groupe de travail traitement des déchets organiques 27 septembre 2016 SOCODIT ICOM AVRIL 2014 1 GRENOBLE-ALPES Georges OUDJAOUDI

Plus en détail

Donnons de la valeur à nos déchetsd. Rapport d activité 2014

Donnons de la valeur à nos déchetsd. Rapport d activité 2014 Donnons de la valeur à nos déchetsd Rapport d activité 2014 Le Grenelle de l environnement et ses enjeux Comprendre les comportements pour mieux communiquer Le rôle du SYDOM Nouveaux Aveyron enjeux, nouvelles

Plus en détail

Schéma Territorial de Gestion des Déchets Organiques (STGDO)

Schéma Territorial de Gestion des Déchets Organiques (STGDO) Schéma Territorial de Gestion des Déchets Organiques (STGDO) Réunion de restitution régionale des matrice des coûts 2016 Clermont-Ferrand 30 novembre 2017 Plan de la présentation Les déchets organiques

Plus en détail

"Un nouveau service pour valoriser les biodéchets".

Un nouveau service pour valoriser les biodéchets. "Un nouveau service pour valoriser les biodéchets". www.schroll.fr La collecte sélective des biodéchets ménagers au service de la population Plus de 30% des ordures ménagères résiduelles sont composés

Plus en détail

"Un nouveau service pour valoriser les biodéchets".

Un nouveau service pour valoriser les biodéchets. "Un nouveau service pour valoriser les biodéchets". www.schroll.fr La collecte sélective des biodéchets ménagers au service de la population Plus de 30% des ordures ménagères résiduelles sont composés

Plus en détail

Collecte des déchets des ménages en Auvergne-Rhône-Alpes AuRA

Collecte des déchets des ménages en Auvergne-Rhône-Alpes AuRA ENQUÊTE 2018 DONNÉES 2017 Collecte des déchets des ménages en Auvergne-Rhône-Alpes AuRA Evolution globale en Auvergne-Rhône-Alpes 1.1 Evolution des tonnages collectés de 2010 à 2017 Loi Transition Energétique

Plus en détail

La Métropole expérimente la collecte des déchets alimentaires

La Métropole expérimente la collecte des déchets alimentaires Vianney THIBAUT DOSSIER DE PRESSE 27 Octobre 2017 La Métropole expérimente la collecte des déchets alimentaires TROIS OPÉRATIONS-PILOTES LANCÉES À GRENOBLE ET ÉCHIROLLES CONTACT Alexandra Couturier 04

Plus en détail

LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX

LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX Vendredi 24 mars 2006 Commission du Plan de l Ain France-Noëlle LEFAUCHEUX -1sur 10 - ADEME Rhône-Alpes Plan de l exposé Définitions D

Plus en détail

Gestion des déchets organiques. 26 juin 2012

Gestion des déchets organiques. 26 juin 2012 Gestion des déchets organiques 26 juin 2012 Le traitement biologique des déchets organiques Deux procédés principaux : -le compostage (aérobie) Procédé rustique, applicable à toutes les échelles, de moins

Plus en détail

MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS

MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS Atelier MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS Aide Tom à choisir son goûter mini-déchets! Pour chaque catégorie d aliments ou d objets se rapportant au goûter, coche celui qui produit le moins de déchets (emballages

Plus en détail

Plan pour la collecte et la valorisation des biodéchets

Plan pour la collecte et la valorisation des biodéchets Plan pour la collecte et la valorisation des biodéchets Contexte Diagnostic Acteurs Plan d action Procédure Gestionnaires et Agents CONTEXTE «Un déchet n existe pas, ce n est qu une matière première» Les

Plus en détail

L obligation de tri à la source et de valorisation organique pour les gros producteurs de biodéchets

L obligation de tri à la source et de valorisation organique pour les gros producteurs de biodéchets L obligation de tri à la source et de valorisation organique pour les gros producteurs de biodéchets Introduction Loi Grenelle 2 (2010) : «A compter du 1 er janvier 2012, les personnes qui produisent ou

Plus en détail

PLAN RÉGIONAL de prévention et de gestion des déchets SYNTHÈSE DE L ÉTAT DES LIEUX

PLAN RÉGIONAL de prévention et de gestion des déchets SYNTHÈSE DE L ÉTAT DES LIEUX SYNTHÈSE DE L ÉTAT DES LIEUX 2 La Région Nouvelle-Aquitaine, c est 12 DÉPARTEMENTS Une nouvelle compétence régionale La loi du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe)

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SICTOM SUD-ALLIER

PRÉSENTATION DU SICTOM SUD-ALLIER PRÉSENTATION DU SICTOM SUD-ALLIER Composition et population du SICTOM Sud-Allier 136 communes adhérentes 94 257 habitants Collectes au porte à porte et apports volontaires COLLECTE DES ORDURES MÉNAGÈRES

Plus en détail

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Synoptique («Déchets ménagers») Ordures ménagères Ordures Ménagères Résiduelles («OMR») Ordures ménagères résiduelles (y compris les Déchets

Plus en détail

Etude de caractérisation des déchets ménagers produits sur le territoire du SYVEDAC. Présentation des résultats

Etude de caractérisation des déchets ménagers produits sur le territoire du SYVEDAC. Présentation des résultats Etude de caractérisation des déchets ménagers produits sur le territoire du SYVEDAC Présentation des résultats Objectifs de la campagne Déterminer la composition des OMR Définir les axes prioritaires de

Plus en détail

fiche pratique gestion des déchets

fiche pratique gestion des déchets & RSE: L engage ment durable! fiche pratique gestion des déchets les biodéchets enjeux Les établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux sont de grands producteurs de bio-déchets. En

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? COMPOSITION MOYENNE DE LA POUBELLE GRISE - GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE. Ordures ménagères résiduelles 21 % Déchets.

LE SAVIEZ-VOUS? COMPOSITION MOYENNE DE LA POUBELLE GRISE - GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE. Ordures ménagères résiduelles 21 % Déchets. Mais OUI aux informations des collectivités, MERCI! LE SAVIEZ-VOUS? Chaque habitant de la métropole grenobloise produit un peu plus de 530kg/an de déchets (tous déchets confondus*), soit 8kg de déchets

Plus en détail

SEMINAIRE PREVENTION. La prévention comme outil de bonne gestion du service public de gestion des déchets

SEMINAIRE PREVENTION. La prévention comme outil de bonne gestion du service public de gestion des déchets La prévention comme outil de bonne gestion du service public de gestion des déchets ADEME Ludovic DAUBIN, ingénieur déchets et économie circulaire Plan de l intervention I. Contexte et enjeux de la prévention

Plus en détail

Elaboration du Plan de réduction des déchets et gaspillage alimentaire. 11 juillet 2014 Préfecture de la Martinique

Elaboration du Plan de réduction des déchets et gaspillage alimentaire. 11 juillet 2014 Préfecture de la Martinique Elaboration du Plan de réduction des déchets et gaspillage alimentaire 11 juillet 2014 Préfecture de la Martinique Contexte 2 Plan de Réduction des Déchets de la Martinique - PRDM MISE EN OEUVRE Le territoire

Plus en détail

Réunion publique: Renaissance du Vieux Lyon. Réunion publique jeudi 24 mai 2012

Réunion publique: Renaissance du Vieux Lyon. Réunion publique jeudi 24 mai 2012 Réunion publique: Renaissance du Vieux Lyon Réunion publique jeudi 24 mai 2012 Le Chiffre : = 1,2 kg/ jour / habitant soit 438 kg/hab./an autres * 40% journaux - magazines 9% emballages en carton et papier

Plus en détail

Environnement, Recyclage et Collecte sélective

Environnement, Recyclage et Collecte sélective Environnement, Recyclage et Collecte sélective Syndicat mixte Intercommunal de Transport et de Traitement des Ordures Ménagères de l Aire Toulonnaise - Président : Jean-Guy di Giorgio - Créé en 1979-486

Plus en détail

Un territoire. Le Sydeme - Une gestion des déchets au service d un territoire. Des objectifs. Des compétences

Un territoire. Le Sydeme - Une gestion des déchets au service d un territoire. Des objectifs. Des compétences 1 Le Sydeme - Une gestion des déchets au service d un territoire Un territoire 291 communes 14 intercommunalités 385 000 habitants 2 510 km² Des compétences Des objectifs Traitement des déchets ménagers

Plus en détail

Programme Local de Prévention des Déchets

Programme Local de Prévention des Déchets Programme Local de Prévention des Déchets Isabelle PASKIEWICZ Animatrice du Programme Carte du Territoire 5 CC = 87 communes 27 395 habitants Qu est-ce que la Prévention des Déchets? article 541-1 du Code

Plus en détail

Rapport annuel 2008 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets

Rapport annuel 2008 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets Rapport annuel 2008 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets 1 Les évènements marquants de l année Facturation des bâtiments communaux au 1 er janvier 2008 au titre de la REOM,

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique Janvier 2018

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique Janvier 2018 MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Janvier 2018 1 SOMMAIRE 1. Nous et nos déchets 2. Ce que dit la loi 3. Le projet pour le territoire 4. Les prochaines étapes 5. Echanges avec la

Plus en détail

des cantons de Courtenay et Château-Renard

des cantons de Courtenay et Château-Renard Syndicat d Aménagement Rural des cantons de Courtenay et Château-Renard Rapport annuel 2013 sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets ménagers Rapport établi conformément à

Plus en détail

Enjeux et Perspectives pour le SYDED. Sylvie ACHARD, Vice-Présidente du SYDED

Enjeux et Perspectives pour le SYDED. Sylvie ACHARD, Vice-Présidente du SYDED Enjeux et Perspectives pour le SYDED Sylvie ACHARD, Vice-Présidente du SYDED Enjeux et Perspectives pour le SYDED LE CONTEXTE Organisation de la compétence «déchets» sur le territoire du SYDED 3 4 Ratio

Plus en détail

SYTNHESE DES RESULTATS AGENCE DE L ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L ENERGIE. Juillet

SYTNHESE DES RESULTATS AGENCE DE L ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L ENERGIE. Juillet Juin Juillet 2011 2013 AGENCE DE L ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L ENERGIE CAMPAGNE DE CARACTERISATION DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES DE LA MARTINIQUE SYTNHESE DES RESULTATS Siège social : ZA La

Plus en détail

Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire?

Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire? SYndicat mixte d étude pour le traitement des DÉchets MÉnagers et assimilés Résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire?

Plus en détail

Bilan Expérimentation du tri, de la collecte et de la valorisation des déchets alimentaires

Bilan Expérimentation du tri, de la collecte et de la valorisation des déchets alimentaires Bilan 218 Expérimentation du tri, de la collecte et de la valorisation des déchets alimentaires Introduction Contexte La réglementation nationale et européenne rend obligatoire à terme le tri à la source

Plus en détail

TRI DES DÉCHETS ALIMENTAIRES COMPRENDRE ET AGIR

TRI DES DÉCHETS ALIMENTAIRES COMPRENDRE ET AGIR TRI DES DÉCHETS ALIMENTAIRES COMPRENDRE ET AGIR à la maison, à la cantine, au restaurant, MES DÉCHETS ALIMENTAIRES JE LES TRIE! TRI DES DÉCHETS ALIMENTAIRES, POURQUOI? Réduire les ordures ménagères En

Plus en détail

Mise en place de la redevance incitative et de conteneurs équipés de puce

Mise en place de la redevance incitative et de conteneurs équipés de puce Mise en place de la redevance incitative et de conteneurs équipés de puce Cadre de restitution : Contrat d objectif territorial CARTE D'IDENTITÉ DE L'ACTEUR ET SON TERRITOIRE Sictom des Vallées de Loir

Plus en détail

PRESENTATION DU SCHEMA DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES DECHETS MENAGERS

PRESENTATION DU SCHEMA DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES DECHETS MENAGERS PRESENTATION DU SCHEMA DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES DECHETS MENAGERS Syctom 30 mars 2016 Olivier CATALOGNE Directeur général adjoint Pôle Ingénierie et Gestion Techniques Présentation du Territoire

Plus en détail

Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation Rencontres Energivie 25 octobre 2013

Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation Rencontres Energivie 25 octobre 2013 Synthèse de l étude : Gisements de matière organique en Alsace et perspectives de valorisation en méthanisation Rencontres Energivie 25 octobre 2013 MULLER Jonathan, ADEME Alsace jonathan.muller@ademe.fr

Plus en détail

L accompagnement des foyers de Limoges Métropole à la gestion autonome des biodéchets et des déchets verts

L accompagnement des foyers de Limoges Métropole à la gestion autonome des biodéchets et des déchets verts Pôle Qualité de Vie Direction de la Propreté Service Collecte L accompagnement des foyers de Limoges Métropole à la gestion autonome des biodéchets et des déchets verts Colloque Anniversaire du Syded 87

Plus en détail

Présentation du service collecte et sensibilisation au tri Lyon 5 ème arrondissement Assemblée générale du CIL du Point du Jour du 6 décembre 2017

Présentation du service collecte et sensibilisation au tri Lyon 5 ème arrondissement Assemblée générale du CIL du Point du Jour du 6 décembre 2017 Présentation du service collecte et sensibilisation au tri Lyon 5 ème arrondissement Assemblée générale du CIL du Point du Jour du 6 décembre 2017 Cadre réglementaire Décret de 1992 : les industriels doivent

Plus en détail

Six agriculteurs sensibles à la préservation de l environnement s engagent dans le développement durable du territoire Alsacien, pour :

Six agriculteurs sensibles à la préservation de l environnement s engagent dans le développement durable du territoire Alsacien, pour : La valorisation des déchets organiques pour un retour à la terre. Historique Six agriculteurs sensibles à la préservation de l environnement s engagent dans le développement durable du territoire Alsacien,

Plus en détail

d Urbanisme Révision générale du Plan Local Le Perray-en-Yvelines Traitement des déchets ménagers Notice de présentation

d Urbanisme Révision générale du Plan Local Le Perray-en-Yvelines Traitement des déchets ménagers Notice de présentation Révision générale du Plan Local d Urbanisme Le Perray-en-Yvelines 2013 Traitement des déchets ménagers Notice de présentation Traitement des déchets Page 2 La gestion des déchets La compétence de gestion

Plus en détail

Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets

Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets RENNES METROPOLE 14 mars 2012 Colloque de l organique 14-15 mars 2012 1 Présentation du contexte : le territoire NOM Nombre d habitants

Plus en détail