Troubles thyroïdiens

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Troubles thyroïdiens"

Transcription

1 Troubles thyroïdiens L hypothyroïdie L hyperthyroïdie Nodules thyroïdiens Goitre exophtalmique ou maladie de Graves ou de Basedow ou thyréotoxicose Thyroïdite chronique d Hashimoto Cancer de la glande thyroïde Thyroïdite post-partum La glande thyroïde (du grec «thyreoeides», qui signifie «en forme de bouclier») est un organe en forme de papillon situé juste au-dessous du larynx. Elle est composée de deux lobes, réunis par un isthme reposant devant la face antérieure de la trachée. Chaque lobe mesure environ 4cm de longueur par 1 à 2cm de largeur et reposent de part et d autre de la trachée. En règle générale, la glande pèse environ 30g. Richement vascularisée, elle reçoit entre 80 et 120mL de sang par minute. La glande thyroïde est constituée principalement de follicules thyroïdiens, qui sont des structures microscopiques en forme de sphères creuses. La paroi de ces structures est surtout composée de cellules folliculaires qui donnent sur la lumière du follicule. Quand elles sont inactives, ces cellules sont plutôt cuboïdes ou pavimenteuses; sous l influence de la TSH, elles deviennent cuboïdes, parfois presque prismatiques, et se mettent à sécrétée activement. Elles produisent deux hormones dites peptides : la thyroxine, aussi appelée tétraiodothyronine, ou t4, parce qu elle contient quatre atome d iode, et la triiodothyronine, ou t3, qui porte trois atomes d iode. La t3 et la t4 sont aussi appelées hormones thyroïdiennes. Un petit nombre de cellules, les cellules parafolliculaires ou cellules C, sont parfois enchâssées dans les follicules ou se trouvent dans l espace environnant. Elles produisent la calcitonine, une hormone qui participe à la régulation de l homéostasie du calcium. Elle exerce son action en inhibant l activité des ostéoclastes. Les hormones thyroïdiennes régulent; 1) l utilisation d oxygène et l activité du métabolisme basal 2) le métabolisme cellulaire 3) la croissance et le développement.

2 L Iode est un élément qui est donc essentiel, indispensable à la thyroïde et à la synthèse des hormones thyroïdiennes. Il provient de l eau et des aliments consommés. Ensemble hypothalamus/hypophyse/thyroïde Deux autres organes produisent des hormones qui exercent une action sur la glande thyroïde : L hypophyse : Produit une hormone qui stimule la thyroïde, la thyrotrophine, la TSH. Sous l action de celle-ci, la t3 et la t4 sont synthétisées par la fixation d atomes d iode à la tyrosine. La sécrétion de la TSH est régie par la thyréolibérine, la TRH de l hypothalamus. L hypothalamus : Produit la TRH. La libération de cette dernière dépend, entre autres facteurs, des concentrations sanguines de TSH, de t3 et de glucose ainsi que de l activité métabolique de l organisme. Lorsque le taux sanguin d hormones thyroïdiennes s abaisse, l hypothalamus sécrète la TRH, qui stimule l hypophyse et provoque la libération de TSH. L augmentation du taux de TSH stimule à son tour la production d hormones thyroïdiennes, ce qui rétablit le taux sanguin normal d hormones thyroïdiennes. Définition L état caractérisé par un fonctionnement normal de la thyroïde s appelle euthyroïdie. La maladie thyroïdienne revêt plusieurs formes. Cependant, les principaux états qui se présentent dans les maladies thyroïdiennes sont l hypothyroïdie et l hyperthyroïdie. Les troubles autoimmuns de la thyroïde comme la goitre exophtalmique et la thyroïdite chronique d Hashimoto peuvent être en cause. Les affections thyroïdiennes peuvent aussi avoir d autres causes, moins fréquentes telles que des nodules thyroïdiens, de cancer de la thyroïde, thyroïdite, thyroïdite subaiguë et d hypothyroïdie primaire. Au Canada, les troubles thyroïdiens sont fréquents et affectent environ 1 personne sur 20. L hypothyroïdie Définition Affection caractérisée par une diminution de l activité thyroïdienne (hormone t3 et t4)

3 Fréquence et facteurs de risque Au Canada, environ 1% des adultes souffrent d hypothyroïdie et 1 bébé sur 4000 à 5000 souffre d hypothyroïdie congénitale. Les femmes et les personnes âgées de plus de 50 ans sont les plus touchées. Les personnes qui ont des antécédents familiaux de la maladie de la thyroïde ou de la maladie auto-immune (diabète de type 1, maladie coeliaque, etc.) Les femmes qui ont enfanté au cours de l année. La grossesse peut causer une affection auto-immune transitoire de la glande thyroïde. L hypothyroïdie peut alors survenir dans l année suivant l accouchement, auquel cas elle dure de 6 à 12 mois, en moyenne. Le tabagisme durant l allaitement. Il provoquerait la diminution de la quantité d iode passant dans le lait maternel, ce qui pourrait affecter la fonction thyroïdienne du bébé. Carences nutritionnelles d iode, sélénium, zinc. Avant les années 1920, la carence en iode était la principale cause d hypothyroïdie. Depuis qu on ajoute de l iode au sel de table, cette carence est devenue rare dans les pays industrialisés. Un excès d iode. La prise de certains médicaments : Par exemple, le lithium (troubles psychiatriques) et l amiodarone (problèmes cardiaques) Une consommation très abontante d aliments goitrogènes (choux de bruxelles, le chou, le chou-fleur, le brocoli, le rutabaga, etc.) peut provoquer un goitre en rendant l iode inutilisable. Causes Traitement du goitre exophtalmique par iode radioactif ou par thyroïdectomie. Stade terminal de la thyroïdite chronique d Hashimoto. Défaut congénital (absence de la glande thyroïde à la naissance) Ablation chirurgicale de la glande thyroïde (traitement du cancer de la thyroïde) Affection de l hypophyse ou de l hypothalamus Thyroïdie post-partum Infection bactérienne ou virale de la glande Symptômes et signes cliniques Les symptômes sont liés au ralentissement du métabolisme. Ils dépendent de la gravité de la déficience en hormones thyroïdiennes et apparaissent de manière progressive. Certaines personnes ne présentent aucun symptôme; le bilan sanguin permettra alors d établir un diagnostic.

4 Chez l adulte : Un manque d énergie et de la fatigue Une frilosité Un gain de poids Un rythme cardiaque ralenti Une irritabilité et parfois un état dépressif Constipation Une peau pâle et sèche Des cheveux secs, perte de cheveux Une confusion, une difficulté à se concentrer et des pertes de mémoire Des périodes menstruelles irrégulières et des menstruations plus abondantes Voix plus grave et plus enrouée Apparition d un goitre : augmentation de volume de la glande thyroïde; n indique pas toujours la présence d une affection. Chez l enfant : Un retard ou un arrêt de croissance Un sommeil inhabituel Constipation Pleurs enroués chez le nourrisson Tests médicaux et diagnostic On découvre souvent cette pathologie par un examen sanguin de routine qui souligne un taux réduit d hormones thyroïdiennes ou chez quelqu un qui a des symptômes qui ne l empêchent pas de fonctionner. Palpation de la région thyroïdienne Évolution, pronostic Non traitée, la maladie peut avoir des conséquences grave à long terme. Chez l adulte, un myxoedème, une forme grave d hypothyroïdie, se développe alors : les symptômes s aggravent et certaines conditions (une infection, le froid, un traumatisme, etc.) peuvent entraîner une perte de conscience ou un coma. En outre, des études laissent croire que les personnes souffrant d hypothyroïdie depuis plusieurs années sont plus à risque de maladies cardiovasculaires. Chez l enfant non traité, on observe des retards importants de croissance physique et de développement intellectuel irréversibles, appelés crétinisme. Un traitement adéquat entrepris

5 rapidement permet généralement d éviter les complications et les séquelles. Le Canada joue un rôle de premier plan en ce qui concerne l élaboration de procédés permettant de dépister cette maladie grave qu est l hypothyroïdie congénitale. Grâce à ses initiatives, la plupart des hôpitaux nord-américains effectuent maintenant le dépistage de cette maladie. Traitement L hypothyroïdie est une maladie qui ne se guérit pas, mais elle se contrôle très bien par le prise quotidienne de médicament tels que la thyroxine (t4) de synthèse en comprimé (Levothyroid ou Syntroid). La majorité des personnes devront toutefois en prendre toute leur vie. Ce médicament corrige les symptômes chez les adultes en quelques semaines, mais pour traiter les personnes âgées, il est préférable d y aller progressivement pour ménager leur cœur. Exceptionnellement, le médecin peut prescrire de la t3 pour un traitement temporaire. La thyroxine permet aussi de traiter l hypothyroïdie provoquée par une insuffisance hypophysaire ou hypothalamique. Ces affections sont cependant très rare par rapport aux déficiences de la glande thyroïde elle-même. Heureusement, la maladie est souvent prise en charge rapidement, ce qui permet au patient de se diriger vers des solutions plus naturelles (ex : homéopathie) pour stimuler la thyroïde et enrayer les symptômes. Un suivi médical, comprenant un test sanguin, a lieu généralement quelques mois après le début du traitement, puis chaque année. Il permet de vérifier que la dose administrée convient toujours aux besoins de l organisme. Les besoins en hormones thyroïdiennes peuvent varier selon l âge, l évolution de la maladie et d autres facteurs, comme la grossesse et un stress important. Recommandations Prendre le médicament chaque jour, à la même heure. Éviter de le prendre avec des produits contenant du lait de soya, puisque le soya diminue l absorption de la thyroxine et d attendre 4 heures avant d ingérer les suppléments de calcium, de fer pour la même raison que le soya. Attention de ne pas dépasser l apport quotidien recommander en iode si vous prenez des suppléments naturels et que vous êtes suivi pour l hypothyroïdie. Prévention Actuellement, on ignore comment prévenir la plupart des cas d hypothyroïdie qui surviennent dans les pays industrialisés. Tout de même, un diagnostic précoce et une

6 alimentation qui fournit tous les nutriments essentiels au bon fonctionnement de la glande thyroïde contribueraient à prévenir l exacerbation des symptômes et l aggravation de la maladie. En outre, plusieurs associations médicales recommandent de mesurer périodiquement le taux d hormones TSH dans le sang chez les personnes à risque et chez celles qui présentent des symptômes d hypothyroïdie. Par ailleurs, un test de dépistage de l hypothyroïdie congénitale est effectué à l hôpital chez tous les nouveau-nés, dans les pays industrialisés; par des échantillons de sang. Par l alimentation : Pour produire des hormones thyroïdiennes, la thyroïde requiert une quantité suffisante d oligoéléments, plus particulièrement d iode, de sélénium et de zinc. Voici quelques bonnes sources alimentaires : Iode : poissons de mer (anchois, dorade, maquereau, morue, sardine, etc.), les algues et le sel de table Sélénium : les noix de Brésil, les huîtres et le thon Zinc : les fruits de mer (surtout les huîtres), le bœuf et le foie de veau ou de bœuf ou de porc Exercice physique : La pratique régulière d activités physiques améliorerait le fonctionnement de la glande thyroïde. Elle l incite à produire des hormones et augmente la sensibilité des tissus aux hormones thyroïdiennes. De plus, les personnes souffrant d hypothyroïdie veulent se débarrasser d un excès de poids (voir symptômes). Homéopathie : Elle peut être utile comme traitement de soutien pour soulager les symptômes. Elle peut stimuler la production naturelle d hormones thyroïdiennes. L hyperthyroïdie Définition Affection caractérisée par une production excessive d hormones thyroïdiennes. Fréquence et facteurs de risques Elle frappe huit femmes pour un homme et, le plus souvent, se manifeste chez les personnes âgées de 20 à 40 ans. La fréquence de la maladie semble plus élevée dans les familles chez lesquelles on a déjà diagnostiqué un cas. Le stress : il peut précipiter la maladie de Basedow

7 Causes Maladie de Basedow ou de Graves ou goitre exophtalmique ou thyréotoxicose : maladie auto-immune au cours de laquelle des anticorps stimulent excessivement la thyroïde et s attaquent parfois aux tissus situés derrière les yeux ainsi qu à la peau des pieds et des mollets. Nodules Thyroïdiens : Les nodules sont de petites de masses qui se forment sur la glande thyroïde, en solitaire ou en groupe. Il en existe plusieurs types. Si un nodule produit des hormones thyroïdiennes, il arrive que cela entraîne un état d hyperthyroïdie. La thyroïdite : Inflammation de la glande thyroïde, de nature infectieuse ou autre, causant une hyperthyroïdie durant une courte période de temps (dans ce cas, la glande retrouve souvent son fonctionnement normal après quelques mois). La prise de certains médicaments riches en iode (hypotenseurs et médicaments pour le cœur). Un trouble de fonctionnement de l hypophyse Symptômes et signes cliniques Tous ces signes ne sont pas toujours présents; parfois absents ou subtils chez les personnes plus âgées et seulement une analyse sanguine montrant à la fois une baisse des taux de l hormone TSH et une élévation des taux de l hormone T4 permettra de confirmer le diagnostic. Palpitations cardiaques Une augmentation de la transpiration et la présence de bouffées de chaleur Tremblements Insomnie Sautes d humeur Nervosité Selles fréquentes Faiblesse musculaire Souffle court Perte de poids Diminution voir arrêt des menstruations Apparition d un goitre (augmentation globale du volume de la glande thyroïde) Une exophtalmie et une sensibilité aux yeux, surtout lorsqu il y a maladie de Basedow

8 Évolution et pronostic L hyperthyroïdie provoque une intensification des mécanismes énergétiques. À long terme, si la situation n est pas rétablie, une thyréotoxique peut survenir : la personne est alors confuse, agitée, et peut devenir comateuse. Il s agit d une situation qui demande des soins médicaux d urgence. Dans une telle crise, tous les signes d hyperthyroïdie sont réunis et se trouvent à leur paroxysme, ce qui peut entraîner des complications graves, comme des fibrillations auriculaires et de l insuffisance cardiaque congestive. Par ailleurs, une hyperthyroïdie non traitée augmente, à long terme, le risque d ostéoporose en interférent avec l absorption du calcium par les os. Tests médicaux et diagnostic On découvre souvent cette pathologie par un examen sanguin de routine qui souligne un taux excessif d hormones thyroïdiennes. Palpation de la région thyroïdienne Traitement Il importe, en toute priorité de retrouver l euthyroïdie dans les plus brefs délais afin de soulager la personne atteinte et d éviter les complications. Le traitement classique à l iode radioactif ou aux médicaments antithyroïdiens permet généralement d atteindre cet objectif à plus ou moins court terme. Le cas échéant, après une période d environ 6 semaines d euthyroïdie, il faudra opter pour la poursuite à long terme (1 an ou 2) de l une ou l autre de ces médications, ou pour la chirurgie qui consiste en l ablation totale ou partielle de la glande. Médicaments antithyroïdiens : Ces médicaments (propylthiouracile ou méthimazole) empêchent la production de nouvelles hormones thyroïdiennes, sans causer de dommages permanents. Ils rétablissent un niveau normal d hormones après 6 semaines à trois mois de traitement. Traitement à l iode radioactif : Utilisé depuis plus de 60 ans, il permet de détruire de manière permanente une partie des cellules thyroïdiennes, de sorte que la glande thyroïde produise moins d hormones. Le traitement prend plusieurs semaines à faire effet, et entraîne un risque d hypothyroïdie. L iode radioactif non absorbé par la glande sera éliminé par l organisme en quelques jours. Les femmes enceintes ne peuvent recevoir un tel traitement, car l iode peut détruire la thyroïde du fœtus. Les troubles oculaires qui accompagnent souvent la maladie de Basedow peuvent être traités par des corticostéroïdes ou par chirurgie (pour réduire la pression sur l œil). Quelques conseils pour diminuer l irritation des yeux :

9 Éviter le vent direct dans les yeux Éviter la lumière vive en portant des lunettes de soleil, puisque les yeux sont plus sensibles aux rayons ultraviolets. Utiliser des gouttes ophtalmiques lubrifiantes au besoin Appliquer des compresses d eau froide sur les yeux pour calmer l irritation Surélever la tête durant la nuit avec un coussin afin de réduire la pression dans la région oculaire. Prévention Bien que l on ne puisse prévenir l hyperthyroïdie, il est possible d en réduire l impact sur la qualité de vie une fois la maladie diagnostiquée. Diminuer le stress : Éviter les situations stressantes, qui causent l agitation, et apprendre à gérer son stress. -Méditation Se reposer suffisamment : Avoir de bonnes habitudes de sommeil et faire en plus des siestes si nécessaire. Alimentation : Les personnes qui on perdu du poids ou qui ont une faiblesse musculaire ont tout avantage à adopter un régime riches en calories et en protéines afin de compenser pour les pertes que la maladie a entraînées. Prendre des repas moins copieux, mais plus fréquents. Éviter les aliments riches en iode, la caféine et autres aliments qui stimulent l organisme. Suppléments alimentaires : Il peuvent aider l organisme à combler certaines carences a) Vitamine A pour inhiber l activité thyroïdienne ( en quantité importante) b) Vitamine C car l hyperthyroïdie fait baisser le taux de cette vitamine dans l organisme c) Vitamine E pour sa propriété antioxydante Homéopathie Nodules thyroïdiens Définition, fréquence, facteurs de risques, causes et symptômes C est une tuméfaction localisée de la thyroïde. Le cas le plus inquiétant est une tuméfaction unique, mais il arrive que la thyroïde présente plusieurs tuméfactions (un goitre multinodulaire). Cette affection est fréquente chez les personnes âgées, et ne comporte aucun symptôme. Les nodules uniques se rencontrent chez environ 5% de la population, mais les personnes ainsi atteintes ignorent généralement que leur thyroïde est affectée. Aucun facteur de risque n a été identifié. Ces nodules uniques peuvent apparaître pour plusieurs raisons. Quoique peu fréquent,

10 le cancer en est la cause la plus importante, et la recherche de nodules cancéreux est la raison principale qui justifie l examen des nodules thyroïdiens. Le cancer est plus probable dans le cas d un seul nodule que dans le cas de plusieurs tuméfactions. Types de nodules : Kyste liquidien Tumeur ou adénome bénin dégénéré Adénome à croissance lente Cancer malin (rare) Les autres parties de la glande n étant pas affectées, leur fonctionnement est normal et les patients ne souffrent pas d hyper- ou d hypothyroïdie. Les nodules thyroïdiens sont généralement de petite taille et indolores. Ils ne produisent pas de pression sur le cou, et la plupart des patients ne remarquent même pas la tuméfaction. Le médecin peut la déceler lors d un examen médical habituel ou particulier. Ces nodules sont généralement fermes, lisses et faciles à palper. Le reste de la thyroïde semble normal. Examens et tests, diagnostic Une des épreuves les plus utiles pour le diagnostic des nodules est la scintigraphie à l iode radioactif, qui permet au médecin d examiner non seulement le nodule, mais aussi l ensemble de la glande thyroïde. Les nodules qui ne captent pas l iode radioactif sont appelés «froids» et ceux qui captent presque tout l iode radioactif sont appelés «chauds». Les nodules chauds sont parfois hyperactifs et entraînent l hyperthyroïdie. Ceux qui captent à peu près la même quantité d iode que le reste de la glande sont des nodules fonctionnels, appelés «tièdes». Seuls les nodules froids peuvent être cancéreux. En fait, moins de 10% de ces nodules le sont. Palpation de la région thyroïdienne Biopsie : Le médecin extrait des cellules et du liquide de la glande, pour déterminer si le nodule est bénin ou malin. Imagerie aux ultrasons : guide durant la biopsie. Aide à détecter les changements de taille du nodule après le traitement.

11 Traitement Avant les années 1980, la majorité des nodules étaient retirés par chirurgie. Depuis, les méthodes de diagnostic et de traitements se sont affinées. Ainsi, on identifie d abord la nature du nodule par les tests nommés ci-dessus et le traitement sera choisi en conséquence. Les nodules bénins de petite taille qui ne causent pas de symptômes ne sont pas traités. Il sont simplement suivis régulièrement durant les visites chez le médecin (aux 6-12 mois) afin d observer leur évolution. Hormones Thyroïdiennes Iode radioactif Injection d alcool éthylique Chirurgie Le traitement dépend de la nature du nodule; s il est «chaud», «froid» ou «tiède». S il est chaud et que la biopsie ne révèle pas de cellules cancéreuses, on peut conclure qu il s agit d un nodule bénin. Si le nodule est froid et la biopsie révèle la présence de cellules cancéreuses, le nodule doit être excisé. Au cours de la chirurgie, si le nodule se révèle malin, toutes les parties anormales de la glande sont extraites. Prévention Puisqu on ne connaît pas l origine véritable des nodules à la thyroïde, on ne dispose actuellement d aucune mesure qui pourrait prévenir leur formation. On aura avantage à être attentif à un gonflement du cou et à consulter un médecin en cas d inquiétude. Goitre exophtalmique ou maladie de Graves ou de Basedow ou thyréotoxicose De loin la principale cause d hyperthyroïdie au Canada, elle affecte 1 personne sur 100, et semble se répandre davantage. Même si la maladie est héréditaire, chaque membre d une famille qui en est atteinte, n en souffrira pas nécessairement. Cette maladie est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

12 Comme nous l avons mentionné précédemment, c est une affection auto-immune. Elle est provoquée par la présence d une protéine anormale appelée anticorps thyréotrope. Cet anticorps stimule une production par la thyroïde d une grande quantité d hormones thyroïdiennes. Généralement, la production des anticorps thyréotropes (et autres anticorps anormaux) est empêchée par le système immunitaire. Symptômes et signes cliniques Perte de poids Nervosité Irritabilité Intolérance à la chaleur Transpiration excessive Tremblements Faiblesse musculaire Pouls rapide Goitre Peau moite, chaude Environ 50% des patients sont atteints d une ophtalmopathie significative. Les yeux font saillie, sont rouges, sujets aux écoulements et les paupières sont tuméfiées. Épreuves de laboratoires et autres examens Il n existe à l heure actuelle aucune épreuve de laboratoire permettant de confirmer le diagnostic de cette affection, mais le Canada est en voie d élaborer une épreuve simple faisant appel à des anticorps pour déterminer la présence dans le sang des protéines qui sont à l origine de cette maladie. Il y a tout de même des tests sanguins d effectués et d autres tests complémentaires : Palpation de la région thyroïdienne Radiologie Scintigraphie thyroïdienne Échographie Électrocardiographie Traitement Il n y a pas de traitement spécifique pour cette anomalie; on traite alors le symptôme par la chirurgie (thyroïdectomie : ablation partielle ou entière de la glande thyroïde), par l iode radioactif ou par le blocage de la production d hormones thyroïdiennes avec les médicaments antithyroïdiens. Il y a aussi :

13 Repos et sédatifs Bêta-bloquants : soulagent rapidement la tachycardie, les tremblements, l anxiété et les sueurs Pronostic La maladie évolue par poussée qui coïncide souvent avec un état de stress ou un traumatisme psychique. Dans 25% des cas, il y a une rémission spontanée dans les 2-3 ans. La crise thyrotoxique a un pronostic réservé dans les formes négligées. Prévention Être attentif à notre état de santé, apparition de symptômes Rester actif Bonne gestion du stress Thyroïdite chronique d Hashimoto C est l inflammation de la glande thyroïde la plus fréquente, causée par la présence d anticorps sanguins anormaux et de lymphocytes, qui s attaquent aux cellules de la thyroïde. Cette affection auto-immune finit par détruire complètement les cellules de la thyroïde (hypothyroïdie). Dans bien des cas, heureusement, il reste suffisamment de glande pour prévenir l hypothyroïdie. Fréquence, signes cliniques, symptômes Elle touche généralement les femmes jeunes ou d âge moyen (30-60 ans). Les patientes se présentent souvent sans aucun symptôme, mais ressentent une légère pression sur la glande et une certaine fatigue. Au stade précoce de la maladie, elles ont un goitre ferme, légèrement irrégulier, parfois un peu douloureux. Tests Médicaux et diagnostic Le diagnostic peut être confirmé par la présence d un taux élevé d anticorps dans le sang s attaquant à la thyroïde. Une biopsie peut confirmer ce diagnostic. La présence de nombreux lymphocytes indique une inflammation de la glande thyroïde. Palpation de la région thyroïdienne Prise de sang

14 Échographie Scintigraphie Traitement Administration de thyroxine dès le diagnostic comme dans les cas d hypothyroïdie et cela même si la glande a alors un fonctionnement normal pour 3 raisons : Elle provoque l atrophie du goitre en bloquant la production de la TSH. Elle prévient l insuffisance thyroïdienne et la réduction du taux d hormones qui en découle. Elle semble avoir un effet sur les lymphocytes qui s attaquent à la thyroïde. Suivi régulier par un spécialiste. Traitement permanent en cas d hypothyroïdie. Cancer de la glande thyroïde Il affecte environ personnes par an en Amérique du Nord et n est pas considéré très commun. Il est presque trois fois plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. Contrairement à la plupart des types de cancers, le cancer de la glande thyroïde frappe à un âge précoce; la majorité des patients sont âgés de 20 à 54 ans. Il est important que la population soit consciente de cette affection, tout particulièrement ceux qui présentent des nodules de la glande thyroïde. Il est presque toujours guérissable. Il en existe plusieurs sortes : papillaires, folliculaire, médullaire ou anaplasique. Les cancer papillaires et folliculaires sont les plus fréquents (environ 90% des tumeurs thyroïdiennes). Les masses thyroïdiennes diffèrent habituellement des nodules thyroïdiens bénins. Le nodule est généralement très dur et peut être associé à une tuméfaction des ganglions lymphatiques du cou, si la tumeur s est propagée. Cependant, un simple examen physique ne permet pas de distinguer un nodule bénin ou malin. Tests médicaux, examens Palpation de la région thyroïdienne Prise de sang Biopsie Scintigraphie

15 Causes, facteurs de risques On ne connaît pas la cause exacte du cancer de la glande thyroïde. Par contre, il existe certains facteurs de risque : Irradiation de la glande thyroïde Antécédents familiaux de cancer de la glande thyroïde Traitement Thyroïdectomie (partielle ou totale) Radiothérapie Hormonothérapie (T3 ou T4 ou les deux) Thyroïdite post-partum Cette affection atteint fréquemment les femmes ayant des antécédents familiaux d affection thyroïdienne, après la grossesse. Elle ressemble en bien des cas à la thyroïdite chronique d Hashimoto, mais la thyroïde finit par se régénérer et le traitement aux hormones thyroïdiennes ne dure que quelques semaines. Elle est souvent l objet de récidive. Vision Ostéopathique Fasciathérapie : fascias cervicaux superficiel, moyen, profond, muscles s attachant à l os hyoïde. Équilibrer tensions musculaires, ligamentaires Structurel : côtes, dorsales, clavicules, os hyoïde, cartilages du larynx Défilé thoracique Écrit par Sophie-Gariépy Major D.O., 2007.

Cordarone et Thyroïde par François Boustani

Cordarone et Thyroïde par François Boustani Physiologie de la thyroïde : l hormonosynthèse thyroïdienne se fait à partir de l iode essentiellement d origine digestive et de la thyroglobuline qui est une protéine synthétisée par la thyroïde à partir

Plus en détail

Les tests thyroïdiens

Les tests thyroïdiens Les tests thyroïdiens Mise à jour de juin 2007 par S. Fatio Réf: les images et les graphiques sont tirés de www.endotext.org (textbook d endocrinologie online et libre d accès) QuickTime et un décompresseur

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Les traitements des cancers de la thyroïde

Les traitements des cancers de la thyroïde JUILLET 2013 Les traitements des cancers de la thyroïde COLLECTION GUIDES PATIENTS LA THYROÏDE LE CHOIX DES TRAITEMENTS LA CHIRURGIE LE TRAITEMENT À L IODE RADIOACTIF LE TRAITEMENT HORMONAL LA RADIOTHÉRAPIE

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la thyroïde

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la thyroïde G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer de la thyroïde Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous

Plus en détail

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des Chapitre 4 LE DIAGNOSTIC Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des problèmes oculaires et optiques, mais seul l ophtalmologiste peut détecter la présence d une DMLA.

Plus en détail

Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin

Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca MALADIE DE HODGKIN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

cancer de la thyroïde

cancer de la thyroïde sur le cancer de la thyroïde Coordonnatrice : Pr Laurence Leenhardt (Paris) Ce guide a été réalisé avec le soutien institutionnel de sur le cancer de la thyroïde Sommaire Éditorial...3 Le cancer de la

Plus en détail

Le cancer de la thyroïde GRAND PUBLIC

Le cancer de la thyroïde GRAND PUBLIC GRAND PUBLIC Edition actualisée Janvier 2010 SOMMAIRE > Ce livret a été préparé par le professeur Martin Schlumberger, chef du Service de Médecine Nucléaire à l Institut Gustave Roussy (IGR), à Villejuif

Plus en détail

Lymphome non hodgkinien

Lymphome non hodgkinien Lymphome non hodgkinien Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca LYMPHOME NON HODGKINIEN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE

COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE LES SYMPTÔMES DE LA FATIGUE - Maux de tête; - Douleurs musculaires; - Problèmes d appétit (absence d appétit ou augmentation); - Problèmes de sommeil (insomnie, incapacité

Plus en détail

Diabète Maladies thyroïdiennes. Beat Schmid Endocrinologie Hôpital cantonal de Schaffhouse

Diabète Maladies thyroïdiennes. Beat Schmid Endocrinologie Hôpital cantonal de Schaffhouse Diabète Maladies thyroïdiennes Beat Schmid Endocrinologie Hôpital cantonal de Schaffhouse Les hormones Porteuses d'informations chimiques (communication entre diverses cellules) Transport vers les organes

Plus en détail

Traitements contre la SP Gilenya MD

Traitements contre la SP Gilenya MD 1 Série Les Essentiels de MSology Gilenya MD (fingolimod) Document élaboré par MSology avec la précieuse collaboration des infirmières consultantes suivantes spécialisées en sclérose en plaques : Trudy

Plus en détail

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène 1 La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène Document rédigé par l équipe pluridisciplinaire du centre de référence pour les maladies cardiaques héréditaires (Paris), en collaboration avec des patients

Plus en détail

Diagnostic des tuméfactions et des masses cervicales et salivaires

Diagnostic des tuméfactions et des masses cervicales et salivaires Diagnostic des tuméfactions et des masses cervicales et salivaires Diagnostics nombreux +++ Nécessité d un examen ORL complet à la recherche d une porte d entée ORL Chirurgien ORL et cervicofacial Examen

Plus en détail

Prévenir... les cancers chez l homme

Prévenir... les cancers chez l homme Prévenir... les cancers chez l homme 18 De près ou de loin, le cancer nous concerne tous Qu est-ce que le cancer? U n cancer (ou néoplasie ou tumeur maligne) est une maladie liée à une multiplication anarchique

Plus en détail

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les amygdales Les amygdales: 2 organes situés dans le pharynx à l arrière de la gorge qui ont pour fonctions d empêcher l intrusion bactérienne. Amygdalite:

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant ayant une drépanocytose Q Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de drépanocytose. Aujourd hui, votre enfant va bien,

Plus en détail

Carnet de suivi Lithium

Carnet de suivi Lithium Carnet de suivi Lithium Brochure d information sur les troubles bipolaires et leur traitement par lithium Nom : Ce carnet est important Si vous le trouvez, merci de le faire parvenir à l adresse cidessous

Plus en détail

Les tumeurs osseuses. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer

Les tumeurs osseuses. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer Les tumeurs osseuses Causes Symptômes Diagnostic Traitement Pronostic Une information de la Ligue suisse contre le cancer Les tumeurs osseuses lent chondrosarcomes. Une des formes de cancer osseux, composé

Plus en détail

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie LE GLAUCOME Questions et réponses en vue d une chirurgie Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations générales sur la chirurgie que vous devrez subir. Votre chirurgien pourra vous donner

Plus en détail

Soins du post-partum

Soins du post-partum Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU Soins du post-partum Prise en charge des complications lors de la grossesse et de l accouchement Objectifs de la séance Définir

Plus en détail

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Séquence maladie: insuffisance cardiaque Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Janvier 2012 Finalité de l atelier: Présentation de la séance Cette séance a pour buts de vous permettre

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

Cancer des os. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer des os. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer des os Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca CANCER DES OS Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque tous les jours, vous

Plus en détail

Qu est-ce qu un sarcome?

Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu une tumeur? Une tumeur est une prolifération anormale de cellules. Les tumeurs ne devraient donc pas automatiquement être associées à un cancer. Certaines tumeurs

Plus en détail

Mythe : Mythe : Mythe :

Mythe : Mythe : Mythe : Le fait de comprimer le sein ne fait pas partie des facteurs de risque du cancer du sein, tout comme les coups ou les blessures au sein. La compression du sein est nécessaire pour étaler la glande et,

Plus en détail

Informations sur le cancer de l intestin

Informations sur le cancer de l intestin Informations sur le cancer de l intestin Le cancer de l intestin fait partie des affections malignes les plus fréquentes et représente la deuxième cause de mortalité par cancer en Suisse. Cette maladie

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Flunarizine

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Flunarizine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR SIBELIUM 10 mg, comprimé sécable Flunarizine Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Comment fonctionne notre respiration? Toutes les cellules de notre corps ont besoin d oxygène. En inspirant, de l air rentre dans les voies

Plus en détail

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus Module 2 Exercice 1: Cellules souches hématopoïétiques 1. Causes de décès en Suisse (2010) La figure suivante montre les causes de décès les plus fréquentes en Suisse en 2010, telles qu elles ont été relevées

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la prostate

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la prostate G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer de la prostate Juin 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer

Plus en détail

Cancer du larynx. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer du larynx. Comprendre le diagnostic. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du larynx Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du larynx Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle

Plus en détail

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux.

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux. Les gencives et la santé générale Nous savons tous que la prévention est l une des clés du maintien de la santé générale. Nous faisons de l exercice et nous surveillons notre alimentation pour nous aider

Plus en détail

PEMPHIGUS. Deuxième fiche d information pour les malades

PEMPHIGUS. Deuxième fiche d information pour les malades PEMPHIGUS Deuxième fiche d information pour les malades Les fiches d'informations ont été rédigées en collaboration par les 2 centres de référence des maladies bulleuses auto-immunes et l'association de

Plus en détail

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque

Plus en détail

Assurance maladie grave

Assurance maladie grave ASSURANCE COLLECTIVE Le complément idéal à votre assurance collective Assurance maladie grave Votre partenaire de confiance. Assurance maladie grave La tranquillité d esprit à votre portée Les progrès

Plus en détail

ARTHROSE, ARTHRITE. Dans l arthrose la primum movens est le cartilage et dans l arthrite c est la synoviale.

ARTHROSE, ARTHRITE. Dans l arthrose la primum movens est le cartilage et dans l arthrite c est la synoviale. Fixe : TOR ARTHROSE, ARTHRITE I/- Généralités : Rhumatisme : maladie articulaire d étiologie multiple = - Dégénérative - Inflammatoire - Infectieuse - Métabolique Parfois limitée aux structures tendineuses

Plus en détail

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle.

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Qu est-ce que le glaucome? Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Le glaucome est attribuable à un mauvais écoulement du liquide intraoculaire (liquide

Plus en détail

Vivez votre féminité sans souffrir.

Vivez votre féminité sans souffrir. Vivez votre féminité sans souffrir. PERDOFEMINA (lysinate d ibuprofène) est un médicament pour les adultes et les enfants à partir de 12 ans. Pas d utilisation prolongée sans avis médical. Ne pas administrer

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

Un test Pap pourrait vous sauver la vie

Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Vous avez 21 ans ou plus et êtes sexuellement active? Passez un test Pap! Si vous saviez qu un test Pap, qui prend 5 minutes,

Plus en détail

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French)

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) L acné, dont le nom scientifique est l acné vulgaire, est la maladie de la peau la plus répandue. Elle survient chez 85 % des adolescents, parfois dès

Plus en détail

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons.

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons. SANS ORDONNANCE Solutions pour le bain et la douche : Huiles Farine d avoine Sels d Epsom Sels de al Mer Morte Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames.

Plus en détail

La fibrillation auriculaire : au cœur du problème

La fibrillation auriculaire : au cœur du problème La fibrillation auriculaire : au cœur du problème Cette brochure a été spécialement conçue pour les personnes souffrant de fibrillation auriculaire (FA), un trouble souvent décrit comme un rythme cardiaque

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES 327 Allaitement maternel inefficace (00104) 327 Allaitement maternel interrompu (00105) 328 Motivation à améliorer l allaitement maternel (00106) 329 Tension dans l exercice

Plus en détail

L INSUFFISANCE CARDIAQUE

L INSUFFISANCE CARDIAQUE L INSUFFISANCE CARDIAQUE EXISTE-T-IL DES TRAITEMENTS À BASE DE CELLULES SOUCHES POUR L INSUFFISANCE CARDIAQUE? Bien qu aucun traitement à base de cellules souches pour l insuffisance cardiaque n ait encore

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

55 % des femmes qui ont mené au moins deux grossesses à terme voient l apparition de varices. *

55 % des femmes qui ont mené au moins deux grossesses à terme voient l apparition de varices. * 55 % des femmes qui ont mené au moins deux grossesses à terme voient l apparition de varices. * *Swiss Medical Weekly 2001:131:659-662. Des bas de compression peuvent venir en aide COUREZ-VOUS UN RISQUE?

Plus en détail

Quels sont les facteurs qui font augmenter les risques de cancer du rein?

Quels sont les facteurs qui font augmenter les risques de cancer du rein? Qu est-ce que le cancer du rein? L adénocarcinome rénal est le type le plus fréquent de cancer du rein 1. Le rôle des reins consiste à filtrer le sang et à évacuer les déchets de l organisme dans l urine.

Plus en détail

Cas clinique n 1. Y-a-t-il plusieurs diagnostics possibles? Son HTA a t elle favorisé ce problème?

Cas clinique n 1. Y-a-t-il plusieurs diagnostics possibles? Son HTA a t elle favorisé ce problème? Cas clinique n 1 Michel que vous suivez de longue date a l impression depuis quelques jours, d entendre des battements irréguliers le soir en se couchant ; il va parfaitement bien par ailleurs et rapporte

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE Le présent livret a été rédigé à l attention des patients et de leurs familles. Il ne doit pas remplacer les conseils d un spécialiste en immunologie. 1 Egalement Disponible

Plus en détail

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre rectocolite hémorragique Vivre avec une RCH Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions L opération de la cataracte Des réponses à vos questions Qu est-ce que la cataracte? Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération de la cataracte. Définition

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

Carnet de suivi bucco-dentaire

Carnet de suivi bucco-dentaire Carnet de suivi bucco-dentaire Les dents sont des organes vivants, destinés à nous accompagner tout au long de notre vie. Ce document a été réalisé par la Mutualité Fonction Publique et la Confédération

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail

G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de votre mélanome cutané

G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de votre mélanome cutané G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre mélanome cutané Mars 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur le mélanome

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se Le psoriasis est une maladie fréquente Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se traduit le plus souvent par des plaques rouges sur la peau, légèrement surélevées

Plus en détail

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre :

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre : LA VACCINATION, UNE BONNE PROTECTION En faisant vacciner votre enfant, vous lui offrez la meilleure protection contre certaines maladies graves. Comment agissent les vaccins? Les vaccins amènent nos cellules

Plus en détail

La dysplasie de hanche chez le chien

La dysplasie de hanche chez le chien La dysplasie de hanche chez le chien La dysplasie de hanche est une des conditions orthopédiques les plus fréquentes chez le chien. La dysplasie de la hanche est une condition qui se développe chez le

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie?

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie? P a g e 1 Comment savoir que vous présentez une hypoglycémie? La plupart des personnes diabétiques sentent rapidement lorsque leur taux de glycémie est trop bas (inférieur à 60 mg/dl). Les premiers symptômes

Plus en détail

Cancer du sein Comprendre le diagnostic

Cancer du sein Comprendre le diagnostic Cancer du sein Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 cancer.ca Cancer du sein Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle

Plus en détail

Cancer des os Comprendre le diagnostic

Cancer des os Comprendre le diagnostic Cancer des os Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 cancer.ca Cancer des os Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une telle nouvelle peut

Plus en détail

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN Informations générales Pour vous, pour la vie Cette brochure vise à vous fournir des informations générales concernant l intervention chirurgicale que vous

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Les tumeurs bénignes ne sont pas cancéreuses. Elles ne se propagent pas à d autres parties du corps.

Les tumeurs bénignes ne sont pas cancéreuses. Elles ne se propagent pas à d autres parties du corps. Vivre avec le cancer Renseignements généraux à propos du cancer Le cancer apparaît lorsque des cellules deviennent anormales et prolifèrent de manière incontrôlée. Ces cellules empêchent les cellules saines

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR).

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR). Hypertension intracrânienne idiopathique Pseudotumor cerebri Votre médecin pense que vous pouvez souffrir d hypertension intracrânienne idiopathique connue aussi sous le nom de «pseudotumeur cérébrale».

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

avec atteinte ganglionnaire

avec atteinte ganglionnaire Le mélanome avec atteinte ganglionnaire Comprendre La maladie et son traitement Le mélanome avec atteinte ganglionnaire Mieux comprendre votre maladie, pour mieux vivre avec Conseil scientifique en dermatologie

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip sur la valve mitrale Support destiné aux médecins en vue d informer les patients. À propos de l insuffisance mitrale L insuffisance

Plus en détail

La maladie cœliaque. Le lien au gluten

La maladie cœliaque. Le lien au gluten La maladie cœliaque Le lien au gluten Santé Canada est le ministère fédéral qui aide les Canadiennes et les Canadiens à maintenir et à améliorer leur état de santé. Nous évaluons l innocuité des médicaments

Plus en détail

Prévention des chutes

Prévention des chutes Notre mission Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé et le bien-être de la population de son territoire

Plus en détail

Le dépistage des cancers

Le dépistage des cancers Le dépistage des cancers G R A N D P U B L I C Octobre 2009 Le dépistage des cancers Détecter tôt certains cancers permet de les traiter mieux, c'est-à-dire de proposer des traitements moins lourds, et

Plus en détail

Comprendre l OMD : un guide

Comprendre l OMD : un guide OMD Œdème maculaire diabétique Comprendre l OMD : un guide Table des matières Œdème maculaire diabétique (OMD) 3 Présentation de l OMD 7 Quels sont les facteurs de risque de l OMD? 9 Quels sont les symptômes

Plus en détail

BLESSURES DE SURUTILISATION

BLESSURES DE SURUTILISATION INTRODUCTION Monsieur Sansouci est un fervent amateur de course à pied et de natation. Voulant participer à une course de 10 km dans quelques semaines, il a augmenté son volume d entraînement. Par contre,

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C Vivre avec une hépatite chronique C Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation Livret des nouveaux anticoagulants oraux Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation DONNÉES DU PATIENT Nom Adresse Tél MÉDECIN TRAITANT Nom Adresse Tél SPÉCIALISTE Nom Hôpital Tél MÉDICAMENT

Plus en détail

La maladie de Horton Artérite temporale Artérite à cellules géantes

La maladie de Horton Artérite temporale Artérite à cellules géantes Artérite temporale Artérite à cellules géantes La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin Jeudi 25 Septembre 2008 Un peu d histoire

Plus en détail

L anémie hémolytique auto-immune

L anémie hémolytique auto-immune L anémie hémolytique auto-immune La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail