Sévère rappel à l ordre de Zerhouni

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sévère rappel à l ordre de Zerhouni"

Transcription

1 LE SOIR D ALGÉRIE PARAÎTRA DORÉNAVANT LE SAMEDI A partir de ce week-end, votre journal ne paraîtra pas le vendredi comme nous le souhaitions mais le samedi. Cette décision qui, nous le répétons, n est pas la nôtre, nous est totalement imposée par les imprimeries qui ont unilatéralement décidé de leur week-end. A samedi. Le Soir PLUSIEURS CRIMES CRAPULEUX ENREGISTRÉS La faute au Ramadan? Pause-Café Le Ramadan 1430 des tontons (1) PAGE 5 Tata Aldjia est en colère contre le gouvernement! Elle dit qu en supprimant le crédit auto, il pénalise les gens qui achètent les Maruti et les voitures pas chères. Ceux qui s offrent les grosses cylindrées ne le font jamais par facilité de paiement! Tata, qu on a surnommée «Hadja Maruti» à cause de son penchant pour ces bagnoles qui sentent la craie et l encre, voudrait bien s offrir la nouvelle version! Mais notre gouvernement en a décidé autrement! Pourtant, tout en s acharnant contre les petites bourses, il va payer rubis sur l ongle 40 limousines acquises par la Présidence et qui viendront s ajouter à toutes les autres avoisinant le prix d un village socialiste! Tata est contre cette caste de bourgeois qui n a plus aucune décence et qui veut chasser, des routes encombrées, toutes les autos qui sont le produit de la sueur et du sacrifice! P.S. : En inventant un personnage de 60 ans qui devient un harrag dans Le Rêve sarde, je pensais être un original. Mais la réalité dépasse la fiction et le tonton de 70 ans qui a été pris en flagrant délit de «harba» par mer me montre qu il faut que je fasse des efforts pour mes prochaines fictions! Edition d Alger - ISSN IIII SOUS-TRAITANCE POUR LE COMPTE DE SOCIÉTÉS DE SÉCURITÉ ÉTRANGÈRES Sévère rappel à l ordre de Zerhouni Le ministère de l Intérieur et des Collectivités locales a adressé une note aux responsables d entreprises de gardiennage, de transport de fonds et de produits sensibles leur rappelant qu il leur est strictement interdit de lier toute forme d association avec des sociétés de sécurité étrangères. Le département de Nourredine-Yazid Zerhouni menace de de sévères sanctions les contrevenants. PAGE 3 Photo : Samir Sid JEUDI 27 AOÛT RAMADAN N PRIX : 10,00 DA - FAX : REDACTION : PUBLICITE : TEL. :

2 PERISCOOP Jeudi 27 août Page 2 L attente des directeurs La majorité des établissements scolaires n ont toujours pas élaboré les emplois du temps de la prochaine année scolaire. Les directeurs des écoles demandent au préalable la suppression de la journée, obligatoire, de formation pédagogique dont les enseignants bénéficiaient jusque-là. Sans quoi, ces derniers n enseigneraient que trois jours et demi par semaine. Les 48 heures de Ould-Abbès Interpellé lors d une visite d un restaurant de la rahma à la rue Hassiba- Benbouali, à Alger- Centre, Djamel Ould- Abbès s est engagé à résoudre le problème d une famille expulsée de son logement qu elle a occupé pendant trente ans, dans les 48 heures. Une semaine est déjà passée et cette pauvre famille est toujours à la rue. Un flop nommé «Ferhani» Alors que la capitale souffre d un manque criant d installations sportives fonctionnelles, des enceintes sportives sont fermées en raison de conflits d ordre bureaucratique. C est le cas du nouveau complexe Ferhani (ex- Marcel-Cerdan) inauguré par le président de la République lors de la dernière campagne électorale. Cette infrastructure est, depuis, à l arrêt et ne reçoit aucun sportif comme espéré par ses initiateurs. L APC de Bab-el- Oued, la DJSL et le MCA se disputent la gestion de ce bijou planté près de la mer. Le personnel chargé de gérer cette structure existe bel et bien et reçoit chaque fin de mois ses émoluments du MJS. VENTE-DÉDICACE Hichem «Le Hic» dédicacera son recueil, NAGE DANS TA MER, le vendredi 28 août 2008 à la librairie Point Virgule sise au 4, route de Zouaoua, Chéraga, Alger.

3 Actualité d Algérie Jeudi 27 août PAGE 3 SOUS-TRAITANCE POUR LE COMPTE DE SOCIÉTÉS DE SÉCURITÉ ÉTRANGÈRES Sévère rappel à l ordre de Zerhouni Le ministère de l Intérieur et des Collectivités locales a adressé une note aux responsables d entreprises de gardiennage et de transport de fonds et de produits sensibles leur rappelant qu il leur est strictement interdit de lier toute forme d association avec des sociétés de sécurité étrangères. Le département de Noureddine- Yazid Zerhouni menace de prendre de sévères sanctions contre les contrevenants. Tarek Hafid - Alger (Le Soir) -Les pouvoirs publics semblent fermement décidés à mettre un terme aux activités des sociétés de sécurité étrangères qui activent depuis plusieurs années en Algérie. C est en tout cas ce qui ressort de la note numéro 2935 du secrétaire général du ministère de l Intérieur et des Collectivités locales adressée le 12 août 2009 aux responsables d entreprises privées de gardiennage. «Les textes qui régissent les activités de gardiennage, de transport de fonds et de produits sensibles (décret législatif n du 4 décembre 1993 ainsi que ses textes d application) explicitent les conditions et les modalités d exercice de ces activités afin d éviter les dérives et les dépassements. Dans le cadre du suivi des activités des ces entreprises, des dépassements ont été constatés en matière de sous-traitance et de partenariat au profit de sociétés étrangères dans le domaine des prestations de sécurité. Ces actes sont considérés comme une violation dangereuse du cadre réglementaire et exposent les contrevenants à de sévères sanctions. ( ) Les risques que comportent ces violations m incite à vous rappeler que vous êtes tenu de vous conformer pleinement à la législation et aux directives (du ministère de l Intérieur) afin d éviter toute forme de partenariat avec des sociétés étrangères dans le domaine des prestations de sécurité», peuton lire dans ce document officiel portant paraphe de Abdelkader Ouali, le secrétaire général du ministère de l Intérieur et des Collectivités locales. Ce haut responsable de l Etat précise dans ce même document que cette question a été évoqué par le passé. «Pour rappel, ce type de violation a déjà fait l objet d un mémorandum le 8 avril 2000 (n 1324)», note-t-il. «Dépassements», «risques», «violations dangereuses» tout indique que ces opérations de partenariat et de sous-traitance font peser un réel péril sur la sécurité nationale. D où la menace de recourir à de «sévères sanctions» contre les patrons qui persistent à entretenir de telles relations avec ces entités qui activent en Algérie dans la plus totale illégalité (voir Le Soir d Algérie du 25 mai 2009). En effet, au regard de la législation nationale, seules les personnes de nationalité algérienne peuvent exercer dans le secteur du gardiennage. Le décret législatif n de décembre 1993 est très clair à ce sujet : «Nul ne peut exercer les activités mentionnées aux articles 2 et 3 (gardiennage, transport de fonds et de produits sensibles), s il n est pas de nationalité algérienne (et) s il a fait objet d une condamnation pour crime et délit. En outre, nul ne peut être dirigeant ou gérant d une société exerçant les activités visées ci-dessus, s il n est pas de nationalité algérienne d origine», précise l article 8 de ce décret. Sauf que sur le terrain, la situation est toute autre. Une série d actions en perspective pour mettre de l ordre dans ce secteur. Selon un ancien cadre d une entreprise de gardiennage privée, le marché de la sécurité est, depuis plus d une décennie, le monopole de sociétés étrangères. «De nombreux groupes étrangers qui décrochent des projets en Algérie font appel à des sociétés étrangères pour assurer la sécurité de leurs sites. Elles sont chargées de la réalisation des plans de sécurité et du suivi de toutes les opérations. C est un marché qui pèse chaque année plusieurs centaines de millions d euros. Plus le risque sécuritaire est élevé, plus les tarifs augmentent. Généralement, les entreprises de gardiennage algériennes n interviennent qu en aval, en qualité de sous-traitant. Bien sûr, toutes ne s adonnent pas à ce type d activités mais certaines ont réussi à tisser des liens solides avec leurs partenaires étrangers. Le plus curieux, c est que la situation est connue de tous, même des autorités qui ont fait preuve d un certain laxisme durant ces dernières années. Des sociétés étrangères, notamment françaises, activent avec un simple registre de commerce de bureau de consulting», explique notre interlocuteur qui a requis l anonymat. D après lui, les violations ne concernent pas uniquement les textes qui régissent ces activités de gardiennage et de transport de fonds et de produits sensibles mais aussi la législation des changes. «Généralement, les contrats entre les deux parties sont signés en dehors des frontières MULTIPLICATION DE COUPURES DE COURANT Annaba a frôlé l émeute Photo : DR algériennes. Les sommes de ces prestations ne transitent donc pas par nos banques. Dans ce bizness, les entreprises algériennes n ont droit qu à des miettes. A mon avis, il y a une réelle crise de confiance entre les groupes internationaux et les Algériens en matière de gestion sécuritaire. Ils font tout pour décrocher des projets mais dès qu il s agit de sécuriser leur sites, ils préfèrent aller voir ailleurs.» La note du secrétaire général du ministère de l Intérieur pourrait être la première étape d une série d actions visant à mettre de l ordre dans un secteur où des intérêts financiers très importants sont en jeu. Pour bon nombre de sociétés de sécurité étrangères, l Algérie reste un véritable eldorado. T. H. Des centaines d habitants de la cité Auzas située en plein centre de la ville de Annaba, rejoints par ceux de la cité populeuse voisine, communément appelée Kaouki, ont procédé dans la nuit de mardi à mercredi à la fermeture de la route de l ALN, au niveau du rond-point de Sidi Brahim. Des centaines d habitants de la cité Auzas située en plein centre de la ville de Annaba, rejoints par ceux de la cité populeuse voisine, communément appelée Kaouki, ont procédé dans la nuit de mardi à mercredi à la fermeture de la route de l ALN, au niveau du rond-point de Sidi-Brahim. A l aide d objets hétéroclites, de pneus incendiés et de pierres, ils ont bloqué toute circulation automobile sur cette principale artère débouchant sur l autoroute qui mène vers Constantine via Berahal, et ce pour protester contre les coupures intempestives du courant électrique. Cette situation est qualifiée par les protestataires d intolérable, notamment en cette période de grandes chaleurs et de veillées ramadanesques. «Sans nous prévenir des coupures, les responsables de cette société jouent avec notre moral, pratiquement depuis le début de l été. Nos appareils frigorifiques pour disposer d eau fraîche et d aliments conservés dans des conditions d hygiène normales ainsi que nos climatiseurs ne fonctionnent pas durant de longues heures, sans parler de soirées entières passées à la lumière des bougies», tonnaient des personnes fortement courroucées, rencontrées sur les lieux. Et d ajouter : «Nous sommes en droit de réclamer un minimum de respect de la part de ces gens. C est la énième coupure qui se produit ce mois. Il y a eu celle qui a détérioré nos appareils électroménagers et nous sommes toujours dans l attente d une réparation des dégâts.» Ils font, par ailleurs, état d un «mépris» de la part des responsables de l entreprise de l électricité. «Il n y a même pas eu d excuses de la part de cette entreprise, jadis réputée pour son efficacité et son sérieux, pour le préjudice causé», nous ont déclaré, dépitées, les mêmes personnes. Ce n est que vers minuit que les citoyens protestataires se sont dispersés, sans incident. Cette protesta contre les coupures intempestives du courant électrique n est pas la première du genre à Annaba. Durant cette seule semaine, il y a eu plus de cinq mouvements semblables à travers les cités et quartiers de la ville, notamment à Seybouse, à Boukhadra, à Belaïd- Belgacem et à la Plaine ouest. A chaque fois, c est à la police qu est revenu le rôle de calmer les esprits pour éviter que les mouvements de protestation ne dégénèrent. A. Bouacha

4 Actualité d Algérie Jeudi 27 août PAGE 4 SUITE À LA DÉCISION D OUVERTURE DES LIGNES Les transporteurs menacent d entamer L arrivée annoncée de Tahkout sur le créneau du transport urbain fait craindre le pire aux transporteurs. Leur fédération demande le gel de la décision du ministère des Transports et menace d une grève si leur revendication n est pas prise en considération. Salima Akkouche - Alger (Le Soir) - Il n a pas fallu beaucoup de temps après la décision d ouverture des lignes pour que les syndicats des transporteurs réagissent. Pour faire face ensemble à cette décision dont ils demandent le gel, l Union nationale des transporteurs (Unat), l organisation nationale des transporteurs algériens, ainsi que la Fédération des transports de l Union générale des commerçants et artisans algériens ont été réunies dans une nouvelle entité, dénommée confédération nationale des syndicats des transporteurs. Selon M Aïder Mohand, président de l Unat, la décision prise par la tutelle d ouvrir d autres lignes de transport va provoquer une anarchie dans un secteur déjà désordonné. De l avis de l intervenant, qui a animé hier une conférence de presse avec les autres syndicats, la tutelle devrait d abord élaborer un plan national de transport qui détermine les besoins réels pour chaque ligne ou région en différents modes de transport, pour faire une évaluation avant de prendre une telle décision. Il faut donc, selon ces syndicats, une étude primaire pour définir les lignes saturées et celles qui manquent, suite à quoi la tutelle décidera de l attribution de nouvelles lignes. Par ailleurs, avec cette instruction, les transporteurs ont exprimé leur inquiétude face à la concurrence déloyale. Selon leurs propos, la Rym Nasri - Alger (Le Soir) - C est ce qui ressort du bilan présenté mardi par le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, au président de la AFFAIRE DE LA BEA DE SKIKDA Trois ans de prison pour l ex-directeur adjoint Le verdict a été rendu aujourd hui, après 3 jours de la tenue de la séance d audition du principal incriminé dans l affaire de la BEA de Skikda. Le tribunal correctionnel de Skikda a prononcé, en première instance, une peine de 3 ans de prison ferme assortie d une amende de DA à l encontre de l ex-directeur-adjoint de la Banque extérieure d Algérie de Skikda, sise aux Allées du 20-Août-55. L inculpé B. B. est âgé de 61 ans. Sa famille est sous le choc. Un pourvoi en cassation sera introduit dans les jours qui suivent. Cette affaire remonte au mois d avril dernier. L enquête a été déclenchée à la faveur d une lettre anonyme adressée aux services de sécurité et à la direction générale de la BEA. Elle a permis de dévoiler un préjudice financier de l ordre de 8 millions de dinars. Le procureur de Skikda avait mis sous mandat de dépôt le directeur adjoint de l agence BEA des Allées du 20-Août pour le chef d inculpation de détournement de biens publics, alors que deux autres cadres ont été placés sous contrôle judiciaire. Plusieurs cadres, dont d anciens directeurs et employés de l agence, ont été entendus comme témoins dans le cadre de l instruction. Zaïd Zoheir une grève illimitée création des entreprises publiques de transport urbain menaceraient leur avenir dans la mesure où les «nouveaux arrivés» auront les moyens qu il faut pour offrir une meilleure qualité de service. L arrivée de l entreprise privée de transport universitaire Tahkout en milieu urbain fait-il autant peur? A priori, oui. Les transporteurs craignent un éventuel monopole de ce dernier et une concurrence à laquelle ils ne pourront pas faire face. Avec un parc national de plus de autobus, le «nouveau venu» n est visiblement pas le «bienvenu». S. A. AUTOROUTE EST/OUEST La tarification du péage doit tenir compte du pouvoir d'achat des usagers L autoroute Est-Ouest, réalisée selon les standards modernes et d un linéaire total de plus de km, est en voie de finalisation. Elle sera équipée et exploitée aux standards internationaux. La deuxième rocade autoroutière d'alger, d'un linéaire total de 200 km, est également en voie de finalisation. République, Abdelaziz Bouteflika. Abordant le dossier de l'autoroute Est-Ouest, le chef de l'etat a ordonné que cette réalisation de très haut niveau bénéficie de toutes les infrastructures d'accompagnement requises, avec une qualité des prestations conformes à l œuvre. Il a souligné que «la gestion de l'autoroute devra être au moins pour une période de moyen terme contractée avec un partenaire qualifié». Quant à la tarification de l'exploitation de cet ouvrage, Bouteflika a ajouté qu elle devra tenir compte à la fois du pouvoir d'achat des usagers, mais aussi de la nécessité d amortir le coût de réalisation. Durant ces cinq dernières années, le secteur des travaux publics a enregistrés plusieurs réalisations. Doté d'une importante enveloppe globale jamais dégagée et recouvrant plus de opérations et réalisations, le programme de développement des infrastructures des travaux publics sur la période allant de 2005 à 2009 a connu une avancée très sensible. Plus de km du réseau routier ont subi des travaux d entretien et ouvrages d'art ont été construits. Avec la livraison de 37 ouvrages souterrains (trémies) et l'élimination de plus de 500 points noirs, les routes connaissent une certaine fluidité. Le programme de développement des infrastructures des travaux publics comprend aussi l'achèvement du dernier tronçon de la route transsaharienne allant jusqu'à la frontière avec le Niger. Il est également question de construire 11 ports et abris de pêche, de réhabiliter 21 pistes aéroportuaires et de réaliser la deuxième piste de l'aéroport d'oran. Il est à signaler que l exécution de ce programme a généré emplois et permis le renforcement de l'outil d'ingénierie et de réalisation avec la création de nouvelles entreprises et 350 bureaux d'études. L audit du secteur des travaux publics a également porté sur le programme de développement pour la période Plusieurs opérations ont été proposées dans ce sens. Parmi les projets les plus importants, on citera l extension du réseau routier, la réalisation de deux nouvelles rocades de contournement de la wilaya d'alger, l'une reliant Nador (Tipasa) à Bordj- Ménaïel (Boumerdès) et l'autre reliant Khemis- Les transporteurs montent au créneau. Miliana (Aïn Defla) à Bordj- Bou-Arréridj en passant par Médéa, Bouira et M'sila. La réalisation de voies rapides reliant les ports de Béjaïa et Djen Djen à l'autoroute Est- Ouest, ainsi que 11 chefslieux de wilaya à l'autoroute Est-Ouest et la réalisation de la rocade des Hauts-Plateaux sur km entre les frontières Est et Ouest du pays. Pour ce faire, le chef de l'etat a insisté sur la poursuite du développement et de la modernisation des infrastructures, en veillant notamment à cinq points essentiels. Il s agit de la mise à niveau et de l'entretien régulier du réseau routier existant, de la finalisation des études de tout nouveau projet afin de mettre un terme aux réévaluations récurrentes et coûteuses, de la cohérence de l ensemble des réalisations et de la modernisation des moyens de transports routier et ferroviaire, de l'adoption d'une démarche graduelle prenant en considération les capacités financières du pays, fortement sollicitées dans plusieurs domaines, et le développement de capacités de gestion efficace et de maintenance qualitative du réseau routier et autoroutier. Le président a également encouragé le renforcement des contrats conclus avec des entreprises étrangères dans le domaine des travaux publics qui «doivent être mis à profit pour développer, y compris en partenariat durable, des entreprises de production de moyens et d'ingénierie de maintenance dans ce domaine». R. N. KHENCHELA 2 morts et 3 blessés dans un accident Deux morts et trois blessés dans un état critique. Tel est le bilan d un tragique accident de la circulation survenu dans la nuit d hier sur la route nationale reliant Khenchela à Tébessa, précisément à Aïn-Zouiba. L accident s est produit quand une Renault 25 est entrée en collision avec une Renault 21 venant dans le sens inverse. Les trois personnes blessées ont été transportées vers l hôpital de Khenchela tandis que les cadavres des défunts sont à la morgue du même établissement. La gendarmerie s est déplacée sur les lieux et a ouvert un enquête. Notons que la semaine dernière, un accident de la route est survenu au même endroit, et a fait six morts et un blessé. Benzaïm Abdelouahab Photo : DR

5 Actualité d Algérie Jeudi 27 août PAGE 5 PLUSIEURS CRIMES CRAPULEUX ENREGISTRÉS La faute au Ramadan? Un jeune homme a poignardé son frère à Bir- El-Ater au premier jour du Ramadan, un groupe de jeunes a violé une adolescente. Des faits rapportés par la presse qui renseignent sur la recrudescence de la criminalité. Est-ce lié au mois de Ramadan? Nawal Imès - Alger (Le Soir) - Une revue des crimes commis ces dernières semaines ne permet pas de l affirmer avec certitude. Les raisons de cette hausse de la criminalité sont à chercher ailleurs que dans des considérations liées au stress que peut provoquer une journée de jeûne chez certains. Et pour cause, selon les statistiques établies en juin dernier, plusieurs crimes avaient été enregistrés. A Aïn-el-Kebira, à 25 km, au nord du cheflieu de la wilaya de Sétif, un père a égorgé sa fille âgée de 22 ans avant de lui asséner plusieurs coups de couteau à la poitrine. Dans la commune de Mesdour, dans la wilaya de Bouira, c est un jeune homme de 21 ans qui a mortellement poignardé son oncle âgé de 36 ans pour cause d un différend sur une parcelle de terrain. A Oran, un jeune homme a assassiné son frère à l intérieur du domicile familial en le poignardant au ventre. A l origine de ce drame, une simple dispute sur qui prendra le premier sa douche. En juillet, il y a Les services de sécurité très sollicités. Photo : Samir Sid. eu tout autant de crimes. A Aïn-Turc, un jeune adolescent de 17 ans a assassiné son cousin de 16 ans après une altération au sujet d un téléphone portable. A Alger, dans la commune de Gué-de- Constantine, un quadragénaire dépressif a tué à coups de couteau son père, âgé de 65 ans, pendant son sommeil. A Taguedit, un homme de 60 ans a tué sa femme à l aide d une grosse pierre tandis qu un septuagénaire a été sauvagement assassiné par son neveu à l aide d une arme blanche. Des crimes qui renseignent sur le degré de violence dans lequel baigne la société algérienne et qui méritent toute l attention des sociologues, qui peuvent décrypter ces signaux alarmants lancés par une société en perte de repères. N. I. DES FAMILLES ENTIÈRES SONT JETÉES À LA RUE EN PLEIN MOIS DE RAMADAN Peut-on se permettre de l appeler l Algérie de l aisance et de la dignité, lorsqu en plein mois de Ramadan, des familles entières sont jetées à la rue? Peut-on se targuer d être citoyen algérien ou oser demander à quelqu un d aller voter, lorsque ce dernier vit sur un trottoir? Ce sont là autant de questions qui ont été soulevées hier dans une conférence de presse organisée au siège de la Ligue algérienne des droits de l homme (LADDH). Mehdi Mehenni - Alger (Le Soir) - Après avoir été expulsé de sa maison qu il occupe depuis 1969 au 22, rue Hassiba- Benbouali, Boudjamaï Smaïn, les larmes aux yeux, tomba à genoux. Son petit-fils, âgé de 5 ans, lui dira : «Ne pleure pas mon père, lorsque je serrais plus grand, je me vengerais.» La haine, la rage aux yeux de ce petit bambin renseignent sur ce qu éprouvent ces milliers d Algériens sans abri ou jetés à tort dans la rue, pendant qu on continue à parler de projets de constructions de 1 million de logements pour tel quinquennat et de 2 millions de logements pour tel horizon, sans compter les 1,5 million de logements recensés qui demeurent inoccupés. En visite à la rue Hassiba- Benbouali, dans un restaurant de la Rahma, Djamel Ould-Abbès, le ministre de la Solidarité nationale, a été prié d aller voir dans quelle condition vivait cette famille de sept personnes, dont quatre femmes, une vielle dame gravement malade et un enfant qui souffre d une malformation, abritée dans une cave depuis qu elle a été chassée de son chez-soi, Ould- Abbès a promis à cette pauvre famille de s occuper de leur cas personnellement, dans un délai maximum de deux jours, tout en leur avouant admettre qu il est impossible pour une famille de vivre dans ces conditions. Le lendemain, le ministre de la Solidarité envoya un de ses agents pour informer la famille Boudjamaï que l opération risquait de prendre un peu plus de temps. Une semaine est déjà passée et ces pauvres malheureux occupent toujours une pièce en sous-sol. Et ce n est pas les exemples qui manquent. Selon le comité «SOS familles expulsées», à Au pays de l injustice! Miliana, une dizaine de familles ont installé des tentes dans un dépotoir, après avoir été expulsées de leurs logements. A Birkhadem, 17 familles sont jusqu à ce jour à la rue, après avoir été chassées de leurs maisons il y a plus de deux mois. Même cas à Staouéli, 7 familles vont bientôt être jetées à la rue, alors qu elles occupent leurs logements depuis presque 30 ans. Mais le cas qui reste le plus flagrant et le plus grave d entre tous, c est celui de cette femme qui s est vu être dépossédée de sa villa, sur la base d un papier non notarié, rédigé à la main, que son détracteur à présenté à la justice. ` Non seulement Bouassria Touria s est vu dépouiller de sa maison, mais on a également jeté son fils en prison ; et on continue jusqu à ce jour à subir ces pressions. Cette mère de famille, qui a perdu son mari il y a quelques années, a bien voulu apporter son témoignage : «J ai affaire à un véritable réseau de mafieux. Après la mort de mon mari, ils ont voulu mettre la main sur tous les biens qu il a laissés à ses enfants. Ils sont allés jusqu à kidnapper mon petit fils âgé de 14 ans, pour ensuite m appeler et me faire du chantage. On m a menacé avec un pistolet dans un tribunal! Où est la justice dans toute cette histoire?» Enfin, pour Nourredine Belmouhoub, membre actif de la LADDH, qui a présidé cette rencontre, il est vraiment désolant de voir des citoyens algériens jetés à la rue en plein mois de Ramadan, APRÈS DES LICENCIEMENTS JUGÉS ABUSIFS alors que la loi l interdit. Il est aussi désolant de voir une vielle dame âgée de 104 ans jetée à la rue à Souk-Ahras, alors qu elle occupait son logement depuis près de 70 ans Et dire qu on se targue d être musulman! M. M. L usine Colpa d El-Adjiba contrainte à un arrêt technique Selon le directeur de l usine Colpa, M. Saïdi Nordine, cette entreprise algérofrançaise détenue par Cosider et Lafarge et spécialisée dans la production de plâtre accuse une perte sèche de 250 millions de centimes par jour, à cause de ce conflit qui oppose l entreprise Amrane chargée de la maintenance à ses employés. Les faits remontent à début août lorsque les 18 travailleurs affectés aux chargements et dépendant d une entreprise privée Amrane chargée de la maintenance industrielle et du chargement et qui travaille en sous-traitance au profit de l usine Colpa depuis le premier décembre dernier ont observé deux jours de grève pour protester contre leurs conditions salariales. Immédiatement après, les responsables de l usine Colpa, qui sont les premiers perdants pour cause de blocage de leur produit au niveau de l usine alors que les commandes s entassaient, accusant une perte sèche de quelque 250 millions de centimes par jour, ont réuni l entrepreneur Amrane, le P/APC d El- Adjiba, commune où est implantée l usine, ainsi que 18 représentants des travailleurs autour d une table de discussion. Au cours de cette réunion, les représentants des travailleurs avaient soumis une plate-forme de revendications s articulant autour de la revalorisation des salaires à hauteur de DA par mois au lieu d un salaire de 8 666,50 DA qui leur est appliqué jusque-là, le versement des indemnités concernant le travail posté à hauteur de 25 %, des indemnités de nuisances à hauteur de 250 DA/jour, la prime de performance, l indemnité de panier, l'indemnité de transport ainsi que le paiement des congés annuels, la prime d ancienneté, celle d assiduité et, enfin, la déclaration à la Sécurité sociale depuis la prise de fonction au sein de cette entreprise de maintenance, c est-à-dire depuis le 1 er décembre A l issue de cette réunion, qui a eu lieu le 16 août dernier, les différents protagonistes se sont séparés sans parvenir à une solution qui satisfasse tout le monde. Selon le directeur de l usine Colpa, que nous avons rencontré hier au niveau du siège sis à quelque 5 kilomètres de la ville d El-Ajiba et à 26 km à l est de Bouira, l entrepreneur Amrane s était engagé à étudier la plate-forme de revendications et à donner suite à tous les points jugés recevables. Cependant, selon le représentant des travailleurs, qui était en réunion, l entrepreneur Amrane ne s était engagé sur aucun point et a refusé de parler d augmentation de salaire ou de revoir les indémnités. D ailleurs et toujours selon le représentant de ces travailleurs, c est pour cette raison que le 22 août dernier, les 18 travailleurs ont décidé d observer une Des situations qui se multiplient. grève illimitée, et ce tout en avisant l inspecteur du travail afin qu il intervienne dans ce conflit. Samedi dernier, devant l importance des stocks et la demande persistante des clients de l usine, l'entreprise Amrane a fait appel au bureau de main-d œuvre local pour leur envoyer de nouveaux ouvriers, tout en mettant fin aux contrats qui la liaient aux anciens ouvriers, qui observaient chaque jour une grève devant le siège. Durant la même journée, les travailleurs licenciés ont fermé l accès à l usine et ont agressé les nouveaux recrutés allant jusqu à saccager le véhicule de l usine qui les transportait, nous dira M. Sadi. Hier, lors de notre déplacement, nous avons trouvé sur place les travailleurs licenciés, rassemblés devant le siège de l usine Colpa, surveillant le moindre mouvement. Ceux-ci campent sur leur position et réclament leurs droits qui sont, selon eux, bafoués. Pour sa part, le directeur, M. Saïdi, nous dira que cette grève forcée est très coûteuse pour l usine et que les 18 travailleurs auraient pu temporiser puisque le responsable de l entreprise de maintenance avait promis d étudier leurs doléances. En attendant, l usine Colpa s est vu dans l obligation d arrêter sa production et de mettre certains travailleurs en chômage technique. Y. Y. Photo : Samir Sid.

6 Régions d Algérie Jeudi SITUATION SÉCURITAIRE À BOUIRA Aucune mesure spéciale pour ce mois sacré dans les villes Il a été constaté que le dispositif sécuritaire n a pas été renforcé dans la région durant ces premiers jours de Ramadan. Ainsi en est-il de la ville de Bouira et de toutes les grandes agglomérations qui restent vulnérables surtout en cette période. Mokrani et Lakhdaria, au niveau des monts Lalla Mossaâd ainsi que sur les hauteurs de Beggas à Kadiria, Ouled Laâlam, près de Mâala, jusqu à Z barbar et Guerrouma, au niveau des villes, le dispositif de sécurité est resté le même et aucun déploiement ou autres barrages ne sont venus s ajouter à ceux déjà existants. Ainsi en est-il de la ville de Bouira, chef-lieu de wilaya qui reste toujours vulnérable et ce, malgré les barrages fixes existants tant au niveau de la périphérie sud avec un barrage de la gendarmerie que des côtés ouest, nord et est qui sont assurés par des équipes de la BMPJ. En effet, au niveau de la ville de Bouira, plusieurs autres chemins et routes Si au niveau des différentes régions de la wilaya les opérations de ratissage se poursuivent et des vastes périmètres sont bouclés par des centaines d éléments des unités spéciales de l ANP, à l instar de la région de Tamellahth qui s étend sur plusieurs dizaines de kilomètres depuis la commune de Bechloul, à 20 km au sud de Bouira jusqu aux frontières avec Bordj-Bou-Arréridj dans la région d Al-Mansourah à quelque 60 kilomètres à l est, en passant par les communes d El-Adjiba, Ahnif et Ath-Mansour, la région de M chedallah qui s'étend depuis les limites avec la wilaya de Tizi- Ouzou sur la bande sud du Djurdjura jusqu à Tikjda, ou encore les régions d El- sont reliés à la ville sans aucune protection. Ce dimanche soir, après le f tour, nous avons parcouru plusieurs artères et même des boulevards sans rencontrer aucune patrouille de police. La seule chose que nous avons remarquée est la fermeture de la route au niveau de la 2 e sûreté urbaine, une route pourtant très fréquentée puisque menant vers le centre-ville. Celle-ci est fermée à la circulation chaque jour à partir de 20h depuis le double attentat à la bombe du 20 août 2008 qui avait coûté la vie à 11 civils et un militaire. Le même constat peut être fait au niveau des autres grands centres urbains comme Aïn Bessem, Sour-El- Ghozlane, Lakhdaria ou M chedallah. Au niveau de cette dernière ville, la protection est quasiment inexistante pendant la nuit pour la simple raison qu il n existe pas de BMPJ, ce corps de police qui a toujours prouvé son efficacité dans le cadre de la lutte antiterroriste. Cependant, au niveau des trois villes de Lakhdaria, Sour-El-Ghozlane et Aïn- Bessem, malgré l existence des BMPJ, les différents barrages érigés autour de ces villes ne sont plus suffisants pour évacuer tout risque d attentat terroriste. En clair, malgré les ceintures de sécurité assurées au niveau des cinq grands centres urbains de la wilaya de Bouira, le risqued attentats suicide pendant ce mois sacré, un mois où les terroristes redoublent de férocité, est très élevé. Et présentement, au niveau de la wilaya de Bouira, une wilaya où les terroristes du GSPC sont traqués un peu partout à travers son territoire, le risque de voir les terroristes recourir à des attentats suicide pour se venger doit être pris très au sérieux. H. M. MASCARA Le docteur est toujours là pour servir les pauvres A la veille du mois de Ramadan nous avons demandé à notre ami Boucif, le chirurgien, s il allait reprendre du service. Il ne s agissait pas de bloc opératoire mais de la préparation des repas pour les pauvres. Bien sûr, nous répondra-t-il, son resto du cœur fonctionne depuis plus de vingt ans. Il a le mérite, en plus de s'investir dans cette mission noble, d avoir su créer autour de lui un esprit de bénévolat au service des pauvres qui se retrouvent chaque année durant le mois sacré autour d un repas assez équilibré. Ce sont pratiquement les mêmes qui viennent manger et les mêmes jeunes qui sont là à s affairer pour préparer les tables et servir les repas. Ce deuxième jour, nous lui rendons visite, une heure trente avant la rupture du jeûne, il nous apprend que le wali de Mascara était passé quelques instants plus tôt. Aujourd hui nous fera-t-il savoir, 152 repas chauds ont été servis alors qu hier ils étaient environ 90 à avoir mangé au resto. Il y avait même des passagers qui ont fait une halte chez nous, nous apprendra notre interlocuteur. Ici l on ne manque de rien. Le pain est disponible en quantité plus que suffisante. Pour ce qui est de la viande, nous avons reçu un don de 150 kg ce premier jour, nous déclare Boucif, alors qu une autre âme mois de Ramadan. Un couffin sous forme d un lot de produits alimentaires constitué des principaux produits de première nécessité, dont la valeur globale ne dépasse pas les DA. Cependant, les dépassements et les imperfections sont toujours constatés dans certains points de distribution au niveau de la wilaya, ce qui force certaines catégories de citoyens, notamment ceux privés de ce droit, de charitable nous accorde une quantité quotidiennement. Idem pour les fruits et légumes et cette année, deux bienfaiteurs nouveaux sont apparus, donc limonade, melons et pastèques sont disponibles. A l intérieur, derrière le potager, les deux filles de Boucif accompagnent comme toujours leur papa dans cette œuvre de solidarité. L une d elles qui prépare la salade nous demande : «Vous la trouvez comment?» Les autres plats sont préparés chez lui par des cuisiniers bénévoles. C est cela la clef de réussite du resto chez Boucif, et une demi-heure avant le adhan commencent à arriver les habitués des lieux M. Meddeber ORAN Près de 15 milliards de centimes pour le couffin de Ramadan Au moins couffins devront être distribués, selon le directeur de l action sociale (DAS) de la wilaya, avant la fin de la première semaine de ce mois de Ramadan, et ce, en faveur de nombreuses familles nécessiteuses oranaises. Selon le DAS, qui a été sommes octroyées par les nommé également différentes circonscriptions responsable du comité étatiques, notamment la local de solidarité pour coordonner les différentes actions de solidarité initiées par les institutions étatiques concernées, les bénévoles DAS et les collectivités locales. Une nette augmentation du budget comparé à celui des années précédentes. ou encore le mouvement Ainsi, chaque famille associatif, les 15 milliards en question représentent la valeur de l ensemble des démunie inscrite pour ce programme n a le droit qu à un couffin pour passer le douter de la transparence de cette opération. Dans ce sillage, on cite à titre d exemple la commune de Sidi Chami, où il a été constaté la distribution de couffins, dont la valeur du meilleur d entre eux ne dépasse pas les DA. Même si selon la version officielle, la réduction de la valeur des couffins a été décidée pour faire bénéficier un plus grand nombre de familles nécessiteuses. Ben Aziz 27 août PAGE 6 COMMERCIALISATION DE L HÉROINE EN PLEIN CŒUR DE BLIDA Six personnes arrêtées Les éléments de la section de recherche du groupement de la gendarmerie de Blida viennent de mettre hors d état de nuire un groupe de six personnes spécialisé dans la commercialisation de l héroïne et ce, en plein centre de la ville de Blida. Après une enquête poussée, il a été retrouvé chez le chef de ce groupe la quantité de cinq grammes. Selon les enquêteurs, ce groupe qui est habitué à la consommation et la vente de cette drogue depuis deux ans s alimente chez des Nigérians dont le principal accusé est en fuite. Les mis en cause ont été présentés lundi dernier devant le procureur de la République près le tribunal de Blida qui les a placés sous mandat de dépôt. Par ailleurs, les éléments de brigade de recherche et d investigation de la Sûreté de wilaya de Blida ont arrêté un individu âgé de 37 ans en possession d un kilogramme de kif traité à Blida. Il a été également écroué par le procureur de la République. M. B. TIARET Le Centre de dépistage volontaire à l'arrêt Le Centre de dépistage volontaire (CDV) de Tiaret est à l arrêt depuis presque un mois en raison de la non-disponibilité du réactif, un produit utilisé dans la sérologie. Cette structure, qui a pourtant connu un pic en matière d accueil notamment durant cet été, analyses prénuptiales obligent, avec une moyenne dépassant les 100 couples par jour, enregistre en fait une nette régression dans ses activités. Ainsi, si en 2008 les statistiques font état de cas de dépistage entre volontaires malades et autres, cette année en revanche le nombre a sensiblement chuté. Cela s explique, selon nos sources, par l implantation de la structure dans un endroit reculé mais aussi, du fait que plusieurs laboratoires privés ont ouvert ces derniers temps à Tiaret. Il convient de signaler dans le même contexte que le CDV de Tiaret accuse un déficit flagrant en matière d encadrement car fonctionnant avec un personnel recruté au titre des dispositifs temporaires alors qu il nécessite au moins deux biologistes permanents. M. B. Les dons de Sonatrach Quelque 800 colis alimentaires ont été offerts lundi dernier par Sonatrach en faveur des familles nécessiteuses de la wilaya. D une consistance remarquée, ces kits contenant 15 produits de première nécessité comme la semoule, le thé, le café, le couscous, la farine, la levure, l huile, le concentré de tomates, le sucre, la margarine, les pruneaux et les raisins secs ont été déposés au niveau de l entreprise Edipal de Tiaret pour être enlevés le lendemain par les APC concernées selon un planning établi par la Direction de l action et s ajouter au kits alimentaires fournis suite au montage financier. A noter que l opération de distribution de ces produits se poursuit au niveau des communes pour être clôturée mercredi prochain. Mourad B. CRIME ODIEUX À MOSTAGANEM Une cartomancienne tuée En ce début du mois de Ramadan, les habitants du douar Khelissa, situé dans la commune de Mesra, sont encore sous le choc suite à un homicide volontaire perpétré contre une cartomancienne. Agé de 76 ans, la voyante est très connue pour ses services dans la région et même hors wilaya. Alertée, la brigade de gendarmerie de Mesra a diligenté une enquête et arrêté le même jour du crime, un jeune salafiste qui a prémédité cet acte odieux. Durant l interrogatoire, le jeune tueur a reconnu qu il s est saisi d un couteau à cran d arrêt pour porter dix coups à la victime jusqu à mort s ensuive avant de prendre la fuite. Le salafiste précisa aussi que cette vieille dame méritait de mourir, car elle exerçait un métier néfaste et sale, c est la loi divine, dit-il. A. Bensadok SOUK-AHRAS Découverte macabre à la cité des Logements Le corps sans vie d un inspecteur de l éducation répondant, âgé de 57 ans, a été découvert dans son appartement à la cité des 1700-Logements au chef-lieu de la wilaya de Souk-Ahras où il vit seul. La dépouille a été transportée vers la morgue de l hôpital régional de Souk-Ahras pour autopsie. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du décès. Barour Yacine

7 Régions d Algérie Jeudi 27 août PAGE 7 COLONIE DE VACANCES DE SONATRACH AU PROFIT DES ENFANTS DU SUD À AOKAS A la découverte de la féerique côte béjaouie Venus de différentes wilayas du pays, environ 900 enfants des travailleurs de Sonatrach ont choisi cette année de découvrir la féerique côte béjaouie pour savourer des moments de tranquillité et bronzer sur le sable de ses splendides plages. Le centre de vacances et de loisirs pour enfants des travailleurs de Sonatrach est installé au bord de la mer à Aokas, longeant l oued Zitouna, à quelque 23 km à l est de Béjaïa. Spacieux, agréable et fonctionnel, le centre de vacances, dont la capacité d accueil est de 300 enfants par session, est dirigé par le sympathique Aziz Idrenmouche, diplômé du MJS. Le camp de toile en question accueille des enfants âgés entre 8 et 12 ans. La première session organisée du 3 au 20 juillet a vu l arrivée de 243 gosses de plusieurs régions du pays. La deuxième session a eu lieu du 22 juillet au 10 août courant avec 258 bambins des travailleurs et cadres de Sonatrach, venus des régions du Sud, notamment Aïn-Amenas, Hassi R mel, Hassi Messaoud et des wilaya du nord à l instar d Alger, Boumerdès La dernière session, qui accueille le même nombre d enfants, a débuté le 10 août et prendra fin le 28 du même mois, soit 18 jours de villégiature pour les quelque 250 bambins des travailleurs de Sonatrach. Pour chaque séjour, une trentaine d animatrices et animateurs diplômés et stagiaires assurent l enca-drement et l accom-pagnement des colons. Lors du séjour, une vraie complicité s installe entre les colons et leurs animateurs véritables militants de l enfance qui cumulent pour la plus part d entre eux plus de dix années d expérience dans l encadrement des colonies de vacances tels Hamid Chaouche d Alger, Da Moh de DBK, deux admirables maîtres nageurs, tout comme Djamila Mamouni de la maison des jeunes d El-Harrach, Hadj Klouche, Redounane Sebti ou encore Linda de Khenchela, championne d Algérie de Vô Vietnam. La soirée de clôture de la deuxième session a été marquée par d intenses moments de partage, de jeux, de rires, d'émotion et de générosité... «Je pense vraiment que nous avons beaucoup à apprendre des enfants, leur ouverture d'esprit, leur générosité. Ils s'adaptent avec une grande simplicité à de nouvelles situations. Ce sera d'ailleurs avec bonheur que je repartirai en séjour avec ces enfants, toujours aussi AGENCE NATIONALE DU MICRO-CRÉDIT DE SKIKDA 890 projets réalisés au 1 er semestre 2009 L Angem de Skikda a contribué à la création de 890 projets, tous modes de financement confondus, durant le premier semestre de l exercice en cours, ce qui est en hausse par rapport à la même période de l année précédente où 650 dossiers ont été financés, dont 30 par voie bancaire. Le montant global dégagé avoisine les 8,29 millions de dinars. La grosse part des projets a été réalisée dans le cadre du financement mixte (promoteur- Angem), destiné globalement à l achat des matières premières. 836 projets ont été lancés, dont 375 au niveau de la commune du chef-lieu, avec une enveloppe financière allouée estimée à DA emplois ont été ainsi créés. Généralement, ce sont les métiers traditionnels (couture, coiffure, gâteaux), et ceux à caractère ambulant qui sont avantagés. Parmi les autres métiers financés, il convient de citer la plomberie sanitaire, l électricité bâtiment, la réparation électronique et, nouveau venu, la fabrication des instruments de musique. A signaler que 80% des projets ont été décrochés par la gent féminine. 54 autres sont opérationnels, dont 12 implantés au niveau du chef-lieu de wilaya. Le restant du nombre est réparti entre les communes de Bekkouche Lakhdar, Zerdezas, Chréa, Ben Azzouz et Zitouna. Les postes d emplois générés sont estimés à 175. La plus grande part du gâteau est détenue par le secteur de l artisanat avec 45% du taux global, suivie des services, 40%. Hormis ceux qui résident au cheflieu, les bénéficiaires des projets ont pu acquérir des locaux commerciaux distribués dans le cadre du programme présidentiel des 100 locaux par commune. La distribution de ceux du chef-lieu n est pas encore à l ordre du jour des autorités compétentes, quoique la sélection des dossiers par la commission d attribution des 100 locaux par commune ait atteint un développement prometteur. D autre part, à l actif de l Angem une formation dans le cadre de Germe (Gérer mieux votre entreprise) chapeautée par le bureau international du travail, BIT. Quinze promoteurs ont été concernés durant la 1 re semaine de juillet. Cheval de bataille de l agence depuis des années, une convention avec le secteur de la formation professionnelle a été enfin signée. L objectif est double : faire bénéficier les jeunes issus des centres et instituts de formation des avantages du micro-crédit, et procéder à une évaluation de l acquis expérience des candidats et porteurs de projets auprès de l Angem. Selon Karim Draoui, directeur de l Angem de Skikda, «l évolution constante qu enregistre le domaine du micro-crédit est motivée par les nouvelles orientations du Premier ministère liées, entre autres, aux impératifs d une meilleure prise en charge des dossiers déclarés éligibles par la commission d éligibilité». Il revient également aux autorités compétentes d accélérer le processus d attribution des locaux commerciaux implantés dans le territoire de la commune de Skikda. On y compte près de 270, dont quelques-uns en voie d achèvement. Zaid Zoheir extraordinaires», nous livre Mahdi. «J ai pleuré à mon arrivée le premier jour et je voulais repartir mais aujourd hui après plus de 15 jours passés au camp, je ressens une grande tristesse à l idée de me séparer de mes camarades de la colonie et de l ensemble des animateurs», nous confie très émue la petite Imal Khaldi de Ouargla. Les équipes d encadrement se réunissent pour élaborer ensemble le projet éducatif de chaque séjour. Une panoplie d activités pédagogiques et de loisirs figure au menu du séjour. L objectif principal tracé par le directeur du centre, et contenu dans son projet pédagogique, est l organisation au centre des «Jeux panafricains» des compétitions sportives, culturelles, éducatives et cognitives. Les groupes d enfants du CVL représenteront chacun un pays africain. Cela outre la baignade quotidienne, la matinée, permettant à un grand nombre d entre eux de découvrir la mer pour la première fois, et l après midi, les gosses s attèlent, après une bonne sieste de 2 heures, à différentes activités. Le système de sous-camp permet à la moitié de l effectif de profiter de sorties en ville ou dans la nature, une forme de tourisme, de découverte et de rencontre. L autre sous-camp s adonne, lui, à des activités de type artistique tels les travaux manuels. En nocturne, c est la fameuse veillée tant attendue par les bambins. De la chorale au théâtre, en passant par les jeux et chants d ambiance, les potaches s adonnent à cœur joie aux multiples démonstrations de leurs talents et des différentes techniques apprises grâce à leurs animateurs. La complicité entre les uns et les autres est palpable, ce qui montre l efficacité et l importance d une bonne gestion sur tous les plans, créant une dynamique de groupe saine et une ambiance hors pair, à la grande joie de tout ce beau monde. Pour la dernière session qui coïncide avec le mois de Ramadan cette année, un programme spécial a été mis en place. Pour le directeur du centre, la mission principale au CVL est de faire en sorte que tous les enfants du centre repartent heureux chez eux, après avoir vécu dans la joie et le bonheur le temps d un séjour qui restera certainement gravé dans leur mémoire. A. K. DJELFA Une solidarité exemplaire La wilaya, la DAS et les APC ont coordonné leurs efforts pour venir en aide aux démunis pendant ce mois de Ramadan, 20 restaurants de la Rahma ont ouvert depuis le début de ce mois sacré, dont 8 au chef-lieu de wilaya. Une somme globale de DA a été débloquée pour couvrir les frais de restauration et du couffin. Le coût de ce dernier (au nombre de ) varie entre DA (à El-Idrissia) et DA (à Oum-Laâdham). Le DAS, M. Hadj Bada Abderahmane, nous assura que tout se déroule dans les meilleures conditions et cette solidarité touche même les zones isolées de la wilaya de Djelfa (la 4 e au niveau national) est l une des plus pauvres, mais la solidarité y est extraordinaire. La légendaire hospitalité des Ouled Naïl, qui se manifeste tout au long de l année, s amplifie pendant ce mois et l aide au voisin démuni, les visites à l hôpital, les dons en espèces ou en denrées alimentaires deviennent une chose courante et assez banale. Quelques minutes avant le f tour, des citoyens vont près de la gare routière pour prendre en charge d'éventuels voyageurs de passage, alors que d autres sillonnent les rues de la ville pour distribuer de la bonne chorba aux SDF. Bekaï Bensaïd Photo : DR

8 d Algérie TURQUIE Le SG de l'otan attendu aujourd hui à Ankara Le secrétaire général de l'organisation du traité de l'atlantique Nord (Otan), Anders Fogh Rasmussen, est attendu jeudi en Turquie pour des entretiens avec les responsables turcs sur des questions d'intérêt commun, a-t-on annoncé mercredi à Ankara. Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, M. Rasmussen prendra part, au cours de sa visite de deux jours, à un repas de rupture de jeûne (Iftar) avec le Premier ministre turc, Recep Teyyip Erdogan, suivi d'entretiens portant notamment sur les relations entre la Turquie et l'otan et l'évolution de la situation au Pakistan et en Afghanistan. A la veille de sa visite en Turquie, M. Fogh Rasmussen a invité Ankara à élargir le mandat de ses troupes en Afghanistan et participer à la lutte antiterroriste dans ce pays. L'envoi de «troupes de combat dans ce pays serait accueilli avec beaucoup de satisfaction», a-t-il indiqué dans un entretien avec un journal turc publié mercredi. La Turquie a déployé quelque 730 soldats d'infanterie dans le cadre de l'isaf, la Force internationale d'assistance à la sécurité, conduite par l'otan en Afghanistan. Lors de sa visite à Ankara, le chef de l'otan sera reçu également par le président turc Abdullah Gul et rencontrera les ministre des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, de la Défense, Vecdi Gonul, et le chef d'état-major de l'armée, le général Ilker Basbuk. A travers son déplacement en Turquie durant le mois sacré du Ramadan, M. Rasmussen vise, a-t-on indiqué, à faire preuve de l'ouverture de l'otan sur le monde musulman. latives de janvier à laquelle il avait œuvré. Le chef du Conseil suprême islamique d'irak (CSII) «est mort il y a quelques minutes après une bataille de 28 mois contre le cancer», a déclaré à l'afp à Téhéran son fils Mohsen al-hakim, présent à son chevet. Citant le médecin ayant traité M. Hakim, la télévision d'etat a affirmé qu'il était mort à 14h40 (10h10 GMT). «L'état avancé du cancer avait affecté son foie, son cerveau et ses os», a poursuivi la télévision. Son frère Ammar était également présent auprès de son père qui avait été transporté le 22 août d'urgence à l'hôpital après une brusque détérioration de son état. Fumeur invétéré, il se trouvait depuis quatre mois en Iran pour traiter son cancer du poumon. Selon Abbas al-amari, le directeur du bureau de Houmam al-hammoudi, un cadre du CSII en Irak, le corps de Abdel Aziz al- Hakim sera transféré mercredi en Irak. «Le corps du chef du Conseil suprême islamique d'irak sera transféré à Najaf (160 km au sud de Bagdad) et les détails de la cérémonie de deuil seront annoncés en temps voulu», a précisé son fils, cité par l'agence iranienne Fars. M. Hakim «était un grand frère, un puissant soutien dans la lutte contre l'ancien régime et un acteur important dans le processus de construction du nouvel Irak. Sa mort, dans la situation délicate actuelle, est une grande perte pour l'irak», a réagi à Bagdad le Premier ministre irakien Nouri al-maliki dans un communiqué. Le chef du CSII décède deux jours après l'annonce de la formation d'une large coalition chiite, l'alliance nationale irakienne (ANI), qui se présentera aux élections législatives de janvier. Le parti Dawa de M. Maliki a toutefois fait le pari de briser l'alliance chiite sacrée en ne rejoignant pas l'ani. «Son travail est désormais reconnu», a souligné l'ambassadeur iranien à Bagdad, Hassan Kazemi Qomi, assurant que M. Hakim, malgré la maladie, avait été «l'un des principaux organisateurs» de l'ani. Malgré la formation de cette coalition, Abdel Aziz al-hakim, qui fut le rival de M. Maliki, laisse derrière lui un parti affaibli Monde Le Coordonnateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Proche- Orient, Robert Serry, a salué le programme d'action présenté par le Premier ministre palestinien, Salam Fayyad, prévoyant la création d'un Etat palestinien d'ici à «Je salue l'annonce par le Premier ministre Fayyad aujourd'hui et attend d'examiner de près le projet qu'il a dévoilé», a indiqué responsabilités M. Serry. «Comme il me l'a expliqué, ce projet s'appuie sur les efforts significatifs menés au cours des deux dernières années par l'autorité palestinienne pour renforcer ses capacités», a- t-on ajouté dans un communiqué. «En continuant dans cette voie, l'autorité palestinienne met au défi tous les autres acteurs de prendre leurs et d'avancer rapidement et de manière déterminée dans les deux prochaines années», a-t-il précisé. M. Serry a espéré que ce projet d'un Etat palestinien, vivant aux côtés d'israël dans la paix et la sécurité, appuyé par la communauté internationale, devienne une réalité. Jeudi 27 août PAGE9 PALESTINE L'ONU en faveur du projet palestinien de création d'un État indépendant d'içi à 2011 L'armée israélienne interdit les émissions d'une radio palestinienne L'armée d'occupation israélienne a fait fermer, ce mardi, la radio palestinienne «Beitlehem 2000» après avoir fait incursion dans ses locaux et saisi ses émetteurs, a annoncé la station mercredi. Lors d'une incursion mardi soir à Beït-Jala, une localité jouxtant Beitlehem, en Cisjordanie occupée, des soldats israéliens ont fait démanteler les émetteurs avant de les confisquer, indique la direction de cette station privée qui condamne une agression israélienne contre la liberté de la presse. Un technicien de la station présent sur place a affirmé que les militaires israéliens l'avaient «mis en garde contre une reprise de la diffusion», ajoute la radio dans un communiqué. Créée en 1996, «Beitlehem 2000» est une des radios palestiniennes privées les plus populaires en Cisjordanie. IRAK Pour Fayyad, la création d un État palestinien est indispensable pour la stabilité de la Le chef du gouvernement palestinien Salam Fayyad avait, rappelle-ton, présenté mardi un programme d'action prévoyant la création d'ici à 2011 d'un Etat palestinien souverain et indépendant, en dépit de l'occupation israélienne, et ce pour «hâter» sa fin. M. Fayyad a affirmé que la création d'un Etat palestinien souverain était «indispensable» pour la sécurité et la stabilité de la région. Il a réitéré que Selon Fayyad, malgré la menace que pose la poursuite de la colonisation israélienne au règlement basé sur deux Etats, son gouvernement reste «attaché» aux programmes de l'organisation de libération de la Palestine (OLP) et de l'autorité palestinienne pour créer l'etat palestinien indépendant avec comme capitale El-Qods. Mort, en Iran, du leader chiite irakien Abdel Aziz al-hakim Le chef d'un des principaux partis chiites d'irak, et plongé dans une lutte ses fils, Ammar, comme l'afp Ammar al-hakim. branche armée de son Abdel Aziz al-hakim, atteint d'un cancer du poumon, interne pour sa succession. successeur, mais les Le CSII, a été fondé en mouvement, la brigade est décédé hier à Téhéran à l'âge de 60 ans, deux Depuis les législatives cadres du mouvement 1982 en Iran en pleine Badr. jours après l'annonce d'une coalition pour les légis- de 2005, le CSII a perdu du comme Adel Abdel Mehdi, guerre entre les deux pays. Cette milice avait été terrain face à la formation le vice-président irakien, ou M. Hakim en a pris les accusée par les Etats-Unis de Nouri al-maliki, sorti Hadi al-amari, le chef de rênes en septembre 2003, à de faire le jeu de l'iran en grand vainqueur des élections l'organisation Badr, refusent la mort de son frère l'ayatol- Irak, alors que les sunnites provinciales de fin jan- cette option. lah Mohammad Baqer al- la rendait responsable de vier. La maladie de «Je n'ai pas l'intention Hakim dans un attentat. massacres lors des heurts M. Hakim a également de me désigner moi-même, Il avait vécu 23 ans en confessionnels qui ont plongé entraîné une lutte pour le mais j'accepterai si on me exil, notamment en Iran, où le pays dans le chaos pouvoir. Il a choisi l'un de le demande», a souligné à il avait commandé la entre 2005 et AFGHANISTAN Le bilan de l'attentat de Kandahar s'alourdit Le bilan de l'attentat au camion piégé mardi soir à Kandahar, dans le sud de l'afghanistan, s'est alourdi, passant de 36 à au moins 40 morts et 65 blessés, a annoncé la police, hier. Une attaque dont les talibans ont nié la responsabilité. Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier en Afghanistan depuis l'attaque suicide visant l'ambassade de l'inde à Kaboul, le 7 juillet 2008, où 60 personnes avaient péri. «C'était un camion piégé et en tout 40 à 41 personnes ont péri et au moins 65 ont été blessées», a déclaré mercredi à l'afp le général Ghulam Ali Wahdat, chef de la police pour le sud, qui accuse les talibans d'avoir perpétré l'attaque. Des informations initiales faisaient état d'un attentat perpétré par un kamikaze, mais les investigations n'ont pas permis de vérifier cette hypothèse, selon la même source. La grande ville de Kandahar et sa province, dont elle est la capitale, sont l un des bastions des talibans qui avaient fait de la cité leur capitale lorsqu'ils étaient au pouvoir, entre 1996 et Un porteparole habituel des talibans, Yousuf Ahmadi, a nié que ses hommes aient mené l'attaque. «Nous ne sommes pas responsables de l'explosion à Kandahar. Ce n'est pas notre œuvre. Nous condamnons fermement cette attaque», a-t-il dit au téléphone à l'afp. Les talibans nient parfois leur implication dans des attentats qui tuent des civils. La bombe a explosé peu après 19h00 (14H30 GMT), dans une rue très passante du centre-ville, alors que les habitants se préparaient à rompre le jeûne du Ramadan, près d'un vaste complexe comportant une salle de réception pour mariages, des boutiques, un hôtel, des bâtiments administratifs, juste à côté d'une société de construction japonaise. L'explosion avait détruit portes et fenêtres dans un rayon d'un kilomètre, augmentant encore le nombre de victimes, selon Ahmad Wali Karzaï, chef du conseil provincial de Kandahar et frère du président afghan Hamid Karzaï. Quelques heures après l'attentat, les autorités avaient recensé 36 morts, tous civils. Au moins dix bâtiments résidentiels ont été ravagés par l'explosion, énorme selon les témoins, et les secours forces de sécurité afghanes et internationales s'efforçaient, dans la nuit tombée, de dégager les civils coincés sous les décombres. L'attaque a eu lieu moins de deux heures après l'annonce par la Commission électorale afghane de premiers résultats, très partiels, de l'élection présidentielle qui s'est tenue jeudi dernier. Ces premiers résultats, portant sur moins de 10 % des suffrages exprimés, montraient M. Karzaï, qui est originaire de la province de Kandahar, et son principal rival, l'ancien ministre des Affaires étrangères Abdullah Abdullah, au coude-à-coude, avec un léger avantage pour le sortant. La participation a été très faible aux élections à Kandahar, touchée par une vingtaine de roquettes à l'aube du scrutin.

9 d Algérie Jeudi 27 août PAGE 11 LES JEUX AUX PETITS PARIS BATTENT TOUS LES RECORDS DURANT LE MOIS SACRÉ À EL-BAHIA «Un loisir pour passer une agréable soirée» Au niveau de la quasi-totalité des salles et terrasses des cafés maures, dont dispose la ville d Oran à travers ses différents quartiers et boulevards, notamment les plus populaires d entre eux, ce sont les jeux de cartes et de dominos qui prédominent en ces soirées ramadanesques. Un loisir devenu au fil du temps un sacré rituel. J uste après le f tour, c est la ruée vers les cafés. «Si je tarde juste quelques minutes, ma place sera prise, et je serai contraint d attendre de bonnes heures avant de voir une se libérer», nous lance Hamid, un quadragénaire, un accro aux jeu de dominos. Effectivement, les cafés qui autorisent, voire qui aménagent leurs terrasses pour abriter ces fans de domino et de jeux de cartes, sont les premiers à ouvrir leurs portes, juste quelques minutes après la rupture du jeûne, ceci afin de se préparer à la prise d assaut, souvent 20 à 30 minutes après l ouverture. «Comment pourrai-je passer ma soirée autrement?» s interroge Ahmed, la vingtaine. «Nous n avons nul autre activité qui peut nous réunir ainsi les cafés sont devenus nos seuls Publicité lieux de refuge et demeurent notre endroit de prédilection favoris, en plus, nous passons de bons moments.» A première vue, rien n est à reprocher à cette catégorie de clients qui passent, parfois, la majorité de leurs soirées de Ramadan, parfois jusqu à l aube, dans ces cafés. Autour de leurs tables garnies de toutes sortes de boissons et de gâteaux orientaux, «ces joueurs» affichent un magnifique tableau marqué de fraternité et d amitié. A préciser que ces jeux sont tributaires de paris en somme d argent et c est sur la base des résultats des parties jouées que se décide celui ou ceux qui régleront la facture des consommations. D après l étique, c est à l équipe vaincue que revient le payement de la tournée. Pour les Société petits joueurs, 100 ou 200 DA de «facture» ne pose pas de problèmes, mais quand il s agit de grosses sommes, parfois il y a des désaccords. Des disputes qui ne sont pas du goût de certains gérants de café : «Les problèmes qui se posent entre mes clients à cause des paris qu ils associent à leurs jeux de dominos et de cartes m ont décidé, finalement, d interdire ce genre de pratique dans mon café», nous explique le propriétaire d un café installé au niveau de la cité des 200-Logements à Es- Senia, «et puis c est péché, je ne veux pas gâcher ma foi à cause de ces pratiques qui ne m apportent que des ennuis», se justifie-t-il. Pour les hommes de culte, la question n est pas d actualité, elle est pour eux déjà tranchée, pas besoin d ouvrir un débat à ce sujet. Les théologiens sont unanimes à propos des paris : «Le pari est formellement interdit par la religion, c est péché!» Seulement, les amateurs de ces jeux se justifient en précisant qu il ne s agit là pour eux que d un simple jeu sans aucune contrainte, et il n est nullement question de somme énorme, c est juste une manière de passer le temps, tout en s amusant et en se surpassant pour être le meilleur de la partie. B. A. UNE FAMILLE PASSE SON SIXIÈME RAMADAN DANS UNE CAVE À ORAN «La cave comme dernier recours avant la rue» Si pour la plupart des Algériens, le Ramadan de cette année leur semble «difficile» en raison des températures saisonnières, pour d autres, ce climat d étouffement, d humidité et de grande chaleur est doublement vécu. Il s agit de centaines de familles qui passent ce Ramadan, certes sous un toit mais qui se situe tout en bas des immeubles, puisqu ils habitent dans des caves, dépourvues d aération. L on se souvient encore de ce jeune qui avait péri, l année passée, dans les flammes dans une cave, à cause d un court-circuit. A Oran, on dénombre pas moins de caves habitées illégalement, en contrepartie de sommes d argent et d un bout de papier légalisé en guise «de contrat temporaire». Tel est le cas de la famille M. K. qui «habite» dans une cave, située au quartier des Amandiers, depuis plus de 5 ans, et qui a pu occuper les lieux grâce à l accord obtenu auprès de tous les habitants de l immeuble, en attendant l obtention d un vrai toit. Cette famille est constituée de quatre membres, les parents et leurs jeunes garçons âgés de 3 et 6 ans. C est suite à une dispute familiale que le couple a dû quitter la grande maison qui les abritait avec des cousins. De location en location, le faible revenu du mari, DA, ne pouvait lui assurer de telles charges. C est ainsi que le couple s est vu contraint d occuper une cave. L aménagement de l intérieur était une nécessité, nous dira M. K., «sinon nous ne pouvions pas «emménager». Toutefois, les lieux sont toujours mal éclairés et manquent d air, ce qui se répercute sur la santé de leurs occupants. Ces derniers présentent tous des maladies respiratoires et d autres allergies. Dans un récent entretien accordé à un quotidien national, le directeur de l Office de promotion et de la gestion immobilières (OPGI) de la wilaya d Oran, M. Abkari Saïd, s était exprimé concernant les familles habitant les caves d immeubles. Il avait fait savoir que ses services avaient recensé plus de 300 ménages occupant des caves, ceux-ci, selon le directeur de l OPGI, «feront l objet d enquêtes approfondies susceptibles de révéler si ces ménages ont déjà bénéficié de logements sociaux ou d une quelconque aide accordée par l Etat pour l achat d un bien immobilier». Outre le risque des graves maladies, l occupation des caves ayant subi des modifications met en danger la structure même de l immeuble. Tous ces dangers, la famille de M. K. en est consciente mais le père de famille nous dira : «Je n ai pas le choix, je dois assurer un toit pour ma famille, en attendant que l Etat veuille bien m en donner un décent.» Selon nos sources, dans un avenir très proche, une grande opération de contrôle et d expulsion sera enclenchée contre les occupants illégaux de ces lieux, nos sources précisent que ces caves sont strictement un patrimoine de l OPGI et les locataires sont propriétaires uniquement de leurs logements. Dès lors, ils n ont aucun droit de se substituer à l organisme propriétaire des lieux en accordant «leur aval» au futur squatteur de cave. En attendant une solution, ou pire l expulsion, la famille M. K. entame le début du mois de Ramadan pour la sixième année consécutive. «Nous avons pu installer une gazinière ainsi qu un petit frigidaire grâce à quelques modifications. Certes, nous étouffons lorsque ma femme commence à cuisiner, par conséquent, nous ne laissons jamais les enfants à l intérieur des lieux à l heure d allumer la gazinière, une voisine les garde.» Cette famille oublie son calvaire juste le temps d un ftour, pour être vite rattrapée par la dure réalité de cette cave qui leur sert de toit. Amel B.

10 d Algérie Jeudi 27 août PAGE 13 Top 5 Meilleures ventes par modèle Renault Symbol Renault Clio III Toyota Hilux Dacia Logan 977 Hyundai Atos 942 du mois de juillet 2009 Renault accélère la cadence ❶ ❶ ❷ ❸ ❹ ❺ ❷ ❸ ❹ ❺ Renault (+22,76%) Hyundai (+129,82%) Toyota (-6,90%) Peugeot (-29,70%) Dacia (-7,81%) +37,79% +34,43% -20,68% -12,46% +45,37% C ommercialisé aux Etats- Unis cet été, le nouveau Grand Cherokee fera ses débuts en Europe l année prochaine. Il prend de l embonpoint et affirme sa personnalité à travers un style martial et un nouveau V8 5.7 de 335 chevaux. Dévoilé au Salon de New-York, le nouveau Grand Cherokee revient en force avec une carrure d athlète et un style plus nerveux, à l image de son ancêtre le Wagoneer. Fidèle à son crédo de 4x4 de luxe, ce pionnier du genre revendique à la fois de vraies aptitudes pour le tout-terrain, des performances routières et du confort pour ses passagers. Le nouveau Grand Cherokee se caractérise par sa calandre à sept fentes, typique de la marque, resserrée entre des blocs optiques aux contours arrondis. L influence anthropomorphique de son petit frère Cherokee est évidente. D autre part, ses imposants passages de roues, sa ceinture de caisse haute Dans la dynamique de la relance des activités et le redéploiement de Citroën en Algérie, son représentant exclusif, la société Saida, vient d opter pour une présence commerciale dans l enceinte de l hôtel Hilton avec une exposition permanente de modèles haut de gamme comme la C6, la nouvelle C5 et le C4 Grand Picasso. Des modèles qui répondent par leur architecture, la qualité de leur finition et la richesse de leurs équipements aux besoins d une clientèle spécifique soucieuse d un confort et d une fiabilité pour l exécution de ses multiples tâches professionnelles. Dans cette perspective, «il n y a meilleur vecteur d image, nous dira Sofiane Touabia, directeur de marketing, qu un établissement hôtelier de la dimension internationale du Hilton qui se distingue par la qualité de sa clientèle et son profil d hommes d affaires. C est une initiative qui nous permet de repositionner notre marque dans le haut de gamme en Algérie d autant que nos modèles se prévalent d une concentration de technologies futuristes qui CITROËN ALGÉRIE Présence remarquée au Hilton améliorent les performances et le confort du véhicule». Cette opération qui va durer six mois concerne aussi le sponsoring de la kheima de Ramadan tout au long de ce mois sacré à travers une dotation en une C3 Picasso. Par ailleurs, les ventes de Citroën poursuivent leur évolution en enregistrant, pour le mois de juillet dernier, une hausse de l ordre de plus de 10% alors que les efforts de Saida se sont accélérés les semaines écoulées par l inauguration d un nouveau site dans la zone industrielle de Oued Smar qui offre ainsi un meilleur rapprochement avec les JEEP GRAND CHEROKEE Un style plus nerveux ornée d un liseret chromé et ses jantes en aluminium tourné reflètent un esprit résolument Yankee, volontiers cultivé puisque l encombrement du segment incite à se distinguer. Pour continuer à lutter dignement contre ses concurrents européens, tels que le Range Rover, son ennemi depuis toujours, ou les plus récents et non moins redoutables Mercedes-Benz ML, BMW X5 et autres Porsche Cayenne, ce baroudeur chic pratique volontiers la surenchère. Par son gabarit d une part, qui progresse avec 4,74 m de long, 1,86 m de large, 1,72 m de haut et 2,78 m d empattement. Cette prise de volume devrait garantir une habitabilité et un volume de chargement en La C6 et la nouvelle C5, deux véhicules innovants, richement dotés et particulièrement confortables. clients et un service aprèsvente aux normes et standards du constructeur français. La formation des personnels occupe également une place prépondérante dans la stratégie de développement de la société en relançant le centre de formation et en intégrant l ensemble des personnels tant du concessionnaire que des agents agréés. Côté nouveautés, rappelons le lancement, récemment, de la nouvelle C3 Picasso au désign original et à la configuration intérieure entièrement dédiée aux plaisirs du voyage en famille et à la convivialité. B. B. hausse, afin de satisfaire les besoins des familles. Sous le capot, le Grand Cherokee accueillera un nouveau V8 5.7 HEMI de 335 ch pour un couple de 500 Nm, qui chapeautera la gamme. Un autre V8 4.7 de 230 ch viendra compléter l offre ainsi qu un plus humble V6 3.7 de 210 ch. Toutes ces motorisations seront accouplées à une boîte automatique à cinq rapports qui, pour la première fois, se doublera d un mode séquentiel. Grâce à sa garde-au-sol élevée, ses angles d attaque favorables et à sa transmission intégrale permanente couplée à un nouveau différenciel électronique ELSD (Electronic Limited Slip Differential), la bête promet d améliorer ses performances en hors-piste. Son comportement routier devrait également gagner en assurance, grâce notamment à une nouvelle suspension indépendante à l avant et à un programme de stabilité ESP, livré de série sur toute la gamme. Photos : DR Lexus LX 570 Un bain de jouvence salutaire el un roc, le Station T Wagon dure et perdure. Dans la gamme Toyota, il est comme le père tranquille qui veille sur ses enfants. Une figure rassurante qui ravit les passionnés de raids, mais qui ne séduit plus guère les amateurs prêts à lâcher euros dans un engin de luxe. Après plus de dix ans de bons et loyaux services, Toyota s'apprête donc à offrir une seconde jeunesse à son pachyderme, pour que le Station Wagon reste incontournable pour qui veut allier luxe, confort et capacités de franchissement hors pair. Pour avoir une idée de la silhouette du nouveau Land Cruiser, pas besoin de s'arracher les yeux sur les clichés espions plus ou moins exclusifs qui s'étalent dans la presse spécialisée. Il suffit d'aller voir le tout nouveau LX570 de Lexus. Il s'agit là du remplaçant du LX470, clone du Station Wagon alias Gygnus au Japon. Un engin qui aura vu passer deux générations successives de GX et de RX aux Etats- Unis. Sous le capot, le V8 4,7 litres de 268 chevaux et un huit cylindres 5,7 litres de 381 chevaux du tout nouveau pick-up Tundra. De quoi accrocher les 100 km/h en un peu moins de 6,5 secondes! Plate-forme, carrosserie et habitacle ont été entièrement revus. Pour les Américains, le nouveau LX apparaît comme une version gonflée du Toyota Highlander. La carrosserie est posée sur un châssis séparé. Une solution traditionnelle visant à assurer une bonne détente des roues en franchissement tout-terrain, mais que les ingénieurs nippons ont porté à un haut degré de perfectionnement. Sur un véhicule de cette trempe, la suspension est bien sûr réglable sur différentes positions, selon que l'on affronte l'autoroute ou les dunes. Il faudra pour cela troquer les pneumatiques routiers en 20 pouces, pour des gommes plus adaptées à la conduite off road! A bord, Lexus oblige, c'est le grand luxe. L'habitacle fait la part belle au cuir, aux boiseries et aux moquettes épaisses. La finition devrait comme à l'accoutumée être irréprochable. L'équipement est particulièrment complet, puisque l'on trouve une climatisation à 4 réglages séparés, un démarrage sans clé, un système de navigation tactile dernier-cri à support DVD, et une installation audio Mark Levinson avec 19 haut-parleurs! Les longues distances ne devraient être qu'une formalité avec un tel engin.

11 d Algérie Le magazine de la femme Jeudi 27 août PAGE 14 Tajine kefta Page animée par Hayet Ben Epinards au roquefort Pour 6 personnes, préparation : 30 min, cuisson : 1 heure 700 g de bœuf haché, 8 pommes de terre, 800 g de tomates, 3 oignons, 3 œufs, 6 tiges de coriandre, 4 c. à soupe d'huile d'olive, 1 c. à café de graines de cumin, 1 c. à café de cannelle en poudre, sel, poivre Demi-lunes au fromage Epluchez 3 pommes de terre et faites-les cuire 30 min dans l eau salée. Epluchez 2 oignons et émincez-les. Faites chauffer 2 c. à soupe d huile d'olive dans une poêle et faites-y revenir doucement les oignons sans coloration. Gardez-les de côté. Lavez et hachez la coriandre. Egouttez les pommes de terre et écrasez-les à la fourchette. Ajoutez-leur la viande hachée, la coriandre hachée, les oignons revenus et les œufs entiers. Salez et poivrez. Mélangez bien, puis formez de petites boulettes et réservez au frais. Pelez et hachez l oignon restant. Retirez les pédoncules des tomates. Plongez-les quelques secondes dans l eau bouillante. Quand la peau se détache, égouttez et rafraîchissez-les, puis pelez et épépinez-les. Concassez-les. Pelez et coupez les 5 pommes de terre restantes en gros cubes. Faites chauffez 2 c. à soupe d huile dans la sauteuse et faites-y revenir les oignons pendant 5 min à feu vif en remuant. Ajoutez les tomates concassées, un verre d eau, les cubes de pommes de terre, le cumin et la cannelle. Baissez le feu. Salez et poivrez, mélangez bien et laissez cuire doucement à couvert pendant 20 min. Ajoutez les boulettes de viande et poursuivez la cuisson à couvert pendant 15 min. Servez très chaud. L ham lahlou be ttefah mahchi Viande aux pommes farcies Préparation 30 min, cuisson 1h g de viande de mouton désossée (dans le gigot), 500 g de sucre, 1 cuil. à café rase de cannelle, 1 cuillère à soupe de smen, 1 verre d'eau de fleurs d'oranger, 1 kg de pommes, 1 citron. Farce : 100 g d amandes moulues pas trop fines, quelques gouttes de fleurs d'oranger, 100 g de raisins secs sans pépins (facult.), 2 jaunes d'œufs, 1 cuil. à soupe de sucre. Pour 6 personnes Préparation : 10 min Cuisson : 10 min 600 g d'épinards frais, 300 g de roquefort, 75 g de cerneaux de noix, 30 g de beurre, sel, poivre. Epluchez et lavez les épinards. Faites fondre le beurre dans une sauteuse. Mettez-y les épinards à suer pendant 6 min en remuant. Salez et poivrez. Coupez le roquefort en quatre tranches. Hachez les cerneaux de noix. Ajoutez-les dans les épinards, en en gardant un peu de côté pour la décoration. Mélangez. Mettez une tranche de roquefort dans le fond de 4 ramequins. Recouvrez-les d épinards. Démoulez sur les assiettes. Décorez de quelques brisures de noix et servez. Zlabia Photos : DR Préparation 15 minutes, cuisson 15 minutes temps de repos 1 heure, pour 6 personnes 300 g de farine, 2 œufs, 300 g de beurre ramolli, 300 g de gruyère râpé Travaillez tous les ingrédients ensemble pour obtenir une pâte souple que vous roulez en boule et laissez reposer pendant 1 heure dans un endroit frais. Abaissez-la ensuite au rouleau sur une épaisseur de 3 mm. A l'aide d'un verre, découpez la pâte en ronds, puis en «demi-lunes», que vous rangez sur la tôle à pâtisserie beurrée. Dorez à l'œuf et faites cuire pendant 15 minutes à four moyen préchauffé. Sauce au pain Temps de préparation : 1 minute, temps de cuisson : 25 minutes, pour 1 tasse 2 gousses d'ail entières, 1 oignon moyen épluché, 1 tasse de lait, 1 feuille de laurier, 50 g de chapelure fraîche (3 tranches), 1/4 de tasse de crème. Enfoncez les gousses d'ail dans l'oignon. Mélangez l'oignon, le lait et la feuille de laurier dans une casserole. Portez à ébullition. Retirez du feu et couvrez, laissez macérer 10 minutes. Retirez l'oignon et la feuille de laurier. Ajoutez la chapelure et assaisonnez. Remettez la casserole sur le feu et couvrez, laissez mijoter doucement pendant 10 minutes en remuant de temps en temps. Incorporez la crème. Cuire à feu doux la viande coupée en morceaux avec le smen, la cannelle, l'eau de fleurs d'oranger et le sucre jusqu'à obtention d'un sirop assez épais et cuisson parfaite de la viande. Eplucher les pommes, enlever une petite rondelle de chaque fruit (au sommet) en réservant la tige. Creuser les pommes, frotter la surface avec un demi-citron. Préparer une farce épaisse avec les amandes, les raisins secs, les jaunes d'œufs, l'eau de fleurs d'oranger, 1 cuil. à soupe de sucre en poudre, cannelle. Farcir les pommes, couvrir avec les rondelles, bien tasser pour empêcher la farce de couler en cours de cuisson. Plonger les pommes dans le sirop épaissi. Cuire à feu doux pendant 25 min sans briser les fruits. Au moment de servir, arroser les pommes avec de l eau de fleurs d'oranger. 250 g de farine, 1/2 cuillère à soupe de levure, 1,5 cuillère à soupe de yaourt, 250 g de sucre, 1/4 litre d'eau, 2 graines de cardamone, huile pour la friture Mélanger la farine avec la levure et le yaourt. On doit obtenir une pâte épaisse. Laisser reposer 2 heures environ. Faire un sirop avec le sucre et l'eau dans lequel on ajoute la cardamone (sans les cosses). Faire le sirop jusqu'au stade de "perle" (pour cela verser une goutte du sirop sur une assiette, si la goutte tient c'est bon, si elle s'ecrase il faut continuer la cuisson). Faire chauffer l'huile. Avec une poche à douille dessiner des cercles et entrelas dans l'huile bouillante, retourner pour faire dorer l'autre face. Egoutter et tremper dans le sirop de sucre pendant 3 minutes.

12 Le carnet sportif d Algérie Jeudi 26 août PAGE 15 FOOTBALL COUPE DE LA CAF/ 4 e JOURNÉE DU TOUR DES POULES (CE VENDREDI (22H) AU STADE DU 8-MAI-1945), ES SÉTIF - SANTOS FC (ANGOLA) Retrouver l Entente des grands COUPE DE L'UNAF DES CLUBS CHAMPIONS Le Libyen Adel El Raai arbitrera Raja -ESS Des arbitres libyens officieront le match entre le Raja Casablanca et l'es Sétif prévu le 27 octobre prochain à Casablanca pour le compte des demifinales aller de la Coupe de l'union Nord-africaine de football (UNAF) des clubs champions. La rencontre sera dirigée par Adel El Raai, assisté de ses deux compatriotes Nacerdine Grine et Fouad El Maghribi. Le match retour se déroulera le 24 novembre à Sétif. La seconde demi-finale mettra aux prises l'espérance Sportive de Tunis au vainqueur du match du tour préliminaire entre Al- Ismaïly (Egypte) et l'ittihad de Tripoli. Le Club Africain est le détenteur de la première édition disputée la saison dernière. rendez-vous L heure de vérité a sonné pour les Sétifiens qui devront gagner face aux Angolais de FC Santos à l occasion de la quatrième journée de la coupe de la Confédération demain à partir de 22h au stade du 8-Mai-1945 de Sétif. Ce match est d une importance capitale pour la bande à Belhout, condamnée à gagner coûte que coûte cette confrontation s ils veulent conserver leurs chances intactes de finir en tête du groupe A. Un fauteuil seul à même de leur permettre d accéder en finale de cette Coupe de la CAF. Cela passera évidemment par une victoire aux dépens des Angolais demain. C est vrai que la mission face à cette équipe angolaise ne sera pas facile pour les hommes de Belhout qui restent sur une série de contre-performances, mais elle est tout à fait dans leurs cordes. L ESS est connue pour être l équipe des grands rendezvous et elle fera tout pour le démontrer encore une fois ce vendredi. Un succès qui leur permettra non seulement de franchir un grand pas dans cette joute continentale mais aussi d envisager la suite du parcours en championnat national sous de meilleurs auspices. C est dire toute l importance pour les Aigles noirs de vaincre cette équipe angolaise. Les coéquipiers de Seguer ne comptent pas rater ce rendez-vous et sont déterminés à offrir à l occasion une belle victoire à leurs fans qui viendront certainement en masse pour les encourager. La mission de l ESS demain en soirée est connue et les joueurs sont conscients de l importance de gagner et offrir pour l occasion une agréable soirée ramadhanesque à leurs supporters. Les camarades de Laïfaoui, qui ont montré une certaine fébrilité lors de leurs dernières rencontres (deux défaites et un nul, toutes compétitions confondues), devront sortir le grand jeu ce soir afin d espérer s offrir cette formation angolaise qui les a battus il y a une dizaine de jours à Luanda sur le score de 1 but à 0. «Ce sera certainement un match difficile face à cette bonne équipe de l Angola mais on doit absolument engranger les trois points pour rester leaders du groupe. C est un match qu on joue à domicile face à notre public, deux atouts qui nous permettront, je le souhaite de sortir vainqueurs», nous confiait le coach Belhout qui a tenu à mettre en garde ses joueurs contre tout excès de confiance et surtout ne pas confondre vitesse et précipitation. Sur le plan effectif, les Noir et Blanc ne sont pas épargnés par les défections. En effet, ce soir ils seront encore une fois contraints de se passer des services de Hemani, Djediet et certainement d Aksas. Une situation Des Sétifiens racontent l enfer d El-Eulma L Entente de Sétif ne va pas oublier, sans nul doute, son périlleux déplacement à El-Eulma pour le compte de la mise à jour du championnat qui s est soldé par sa défaite sur le score de 3 buts à 2. Face au Mouloudia d El-Eulma, les Noir et Blanc en ont vu de toutes les couleurs. «On a vraiment vécu l enfer à El-Eulma lors de ce derby des Hauts-Plateaux. On ne s attendait pas à un tel accueil de la part des Eulmis», a affirmé le président de la section de l ESS, Hacène Hamar. Ce dernier a fait état des difficultés rencontrées par son équipe au stade Massaoud-Zeghar d El-Eulma. «Nous avons vécu une situation des plus insoutenables. Rien ne prédisait qu on allait jouer un match de football, de surcroît un rendez-vous entre équipes voisines. Nous avons vécu une situation des plus difficiles depuis notre arrivée au stade. Heureusement que le service d ordre était présent sinon nos supporters n auraient jamais quitté l arène sains et saufs. Dès notre entrée sur le terrain, on a été accueillis par des jets de projectiles de toutes sortes. Notre entraîneur Rachid Belhout a reçu des projectiles qui l ont assommé. Nos joueurs ont évolué la peur au ventre, et ce jusqu à la fin de la rencontre. On pensait qu avec cette victoire d El-Eulma, on pouvait rentrer tranquillement. Mais c est le contraire qui s est produit, notre équipe a été agressée dans les vestiaires. Plusieurs de nos joueurs ont frappés par des énergumènes. Nous n allons pas nous taire. Nous allons porter plainte auprès de la justice pour agression caractérisée et saisir les hautes instances de notre football», a ajouté le président de section, M. Hamar. I. S. Photo : New Presse qui n arrange pas les affaires du staff technique lorsqu on connaît l importance de ces éléments sur l échiquier sétifien. Mais Heureusement que Belhout pourra disposer de deux autres pièces maîtresses, à savoir Lemouchia et Ziaya, absents lors du dernier match du championnat face au MC El-Eulma. Côté supporters, et malgré la mauvaise entame de saison de leur équipe fétiche, on croit dur comme fer en les chances des camarades de Bouazza. D ailleurs, les milliers de fans qui seront présents ce vendredi au 8-Mai-45, promettent de redonner des couleurs au «stade de feu». Notons à la fin que la rencontre de ce soir sera dirigée par un trio d arbitre nigérien composé de M. Chaibou Ibrahim, arbitre principal, assisté de MM. Mamam Abdoulaye et Ousmane Fousseini. Imed Sellami COUPE DE LA LIGUE FRANÇAISE Un Algérien qualifie Nîmes au 2 e tour De Paris Mohamed Djadi Haider El-Shabani, d'origine algérienne, était au Canada où il suivait des études à l'université d'ontario et jouait au sein de l équipe de football de cette dernière. Il a été vite adopté par sa nouvelle formation, l'olympique de Nîmes, entraînée par l'ex-sélectionneur des Verts, Jean-Michel Cavalli. Le Franco-Algérien a gardé les bois de Nîmes mardi à l'occasion du match face à l'es Troyes AC. Il a qualifié son équipe au deuxième tour en arrêtant trois tirs des joueurs adverses. Accosté par un journaliste de France 4 qui voulait l'interviewer, le jeune gardien n arrivait pas à s'exprimer en français, et il a fallu l'intervention d'un de ses coéquipiers. Il est à signaler que la jeune équipe de Nîmes, qui vise cette année l'accession, compte plusieurs Algériens en catégorie de jeunes, dont le fils de l'ancien stratège de l'équipe de Nîmes et de la sélection d'algérie, Rabah Gamouh. M. D. CM-CAN-2010 (ÉLIMINATOIRES, GROUPE 3) La Zambie en stage en France La sélection nationale zambienne effectuera à partir de dimanche un stage en France, en perspective du match face à l'algérie prévu le 6 septembre à 22h au stade Mustapha-Tchaker de Blida pour le compte de la quatrième journée des qualifications jumelées de la Coupe du monde et la Coupe d'afrique des nations de football en Le sélectionneur des «Chipolopolo boys», le Français Hervé Renard a convoqué vingt et un joueurs. Les joueurs professionnels évoluant à l'étranger rejoindront le groupe lundi prochain après avoir disputé avec leurs clubs respectifs les matchs du championnat. Le technicien français a opté pour un stage en France afin d'éviter la fatigue à ses joueurs et gagner également beaucoup de temps. «J'ai choisi la France pour organiser le prochain stage de l'équipe parce que je ne veux pas perdre du temps. Je pense que partir trois à quatre jours à l'avance est une bonne chose pour bien se préparer», a déclaré Hervé Renard à la presse locale. «Un déplacement Johannesburg-Alger dure jusqu'à 12 heures de vol contre seulement une heure à partir de la France. C'est bénéfique pour l'équipe», a-t-il expliqué. D'autre part, le sélectionneur zambien a fait appel au défenseur Maybin Chishimba pour renforcer le groupe après le forfait de Nyambe Mulenga gravement blessé et indisponible pour une durée de 6 mois. Liste des joueurs convoqués Gardiens : Kalililo Kakonje (Ama Zulu, Afrique du Sud), Kennedy Mweene (Free State Stars, Afrique du Sud) Défenseurs : Dennis Banda (Green Buffaloes), Kampamba Chintu (AmaZulu, Afrique du Sud), Hichani Himoonde (Zesco United), Emmanuel Mbola (Pyunik Yerevan, Arménie), Joseph Musonda (Lamontville Golden Arrows, Afrique du Sud). Milieux : Noah Chivuta (Maritzburg United, Afrique du Sud), Francis Kasonde (Power Dynamos), Felix Katongo (Mamelodi Sundowns, Afrique du Sud), William Njobvu (Hapoel Kiryat Shmone), Felix Nsunzu, Jonas Sakuwaha (Zesco United), Andrew Sinkala (Augsburg, Allemagne). Attaquants : James Chamanga (Dalian Shide, Chine), Chris Katongo (Arminia Bielefeld, Allemagne), Emmanuel Mayuka (Maccabi Tel Aviv), Jacob Mulenga (FC Utrecht, Pays-Bas), Given Singuluma (TP Mazembe Englebert, RD Congo), Fwayo Tembo. RWANDA Plusieurs joueurs absents face à l'égypte Le Rwanda sera privé de plusieurs joueurs dont son milieu du terrain Jean-Baptiste Mugiraneza face à l'egypte, le 5 septembre à Kigali, en match comptant pour la quatrième journée des qualifications jumelées de la Coupe du monde et Coupe d'afrique des nations 2010, indique la Fédération rwandaise de football. Le joueur de l'équipe d'apr avait contracté une blessure la saison dernière lors d'un match du championnat face à Mukura, et n'arrive toujours pas à retrouver sa forme, précise la même source. «Mugiraneza est définitivement out, nous pensions le récupérer, malheureusement ça n'a pas été possible. Nous ne comptons pas le remplacer parce que nous disposons de joueurs capables de faire son travail», a déclaré le coach adjoint du Rwanda Eric Nshimiyimana. Outre l'absence de Mugiraneza, le coach Branko Tucak sera également privé de Patrick Mafisango et Mbuyu Twite suspendus. D'autre part, les trois joueurs professionnels retenus pour le match face à l'egypte sont attendus à Kigali la semaine prochaine. Ces joueurs sont : Olivier Karekezi, Hamad Ndikumana et Boubakary Saddou. Lanterne rouge du groupe C avec un seul point, le Rwanda est condamné à s'imposer contre l'egypte pour conserver ses chances de qualification à la Coupe d'afrique des Nations 2010 en Angola. Photos : DR

13 Sports d Algérie Jeudi 27 août PAGE 16 FOOTBALL DIVISION NATIONALE 1(4 e JOURNÉE) Tlemcen se teste à El-Harrach, choc des mal-classés à Bologhine Le leader, le WA Tlemcen, fera un périlleux déplacement à El-Harrach pour croiser le fer avec l'usmh, alors que l'usm Alger sera dos au mur en accueillant la JSM Béjaïa à l'occasion de la 4 e journée du championnat de division une de football, prévue vendredi et samedi. Le WAT, bien installé aux commandes avec 7 points au compteur, risque de perdre le leadership face à l'usmh, intraitable à domicile depuis le début de la saison. Tenu en échec par l'usm Annaba chez lui (0-0), le WAT devra rester vigilant lors de son voyage à Alger, pour ne pas essuyer son premier revers. Les Banlieusards, qui restent sur une victoire devant le CABBA (3-2), ne jurent que par la victoire. L'un des faits marquant de ce début de saison, c'est la crise que traverse l'usm Alger, qui a perdu les trois rencontres livrées jusque-là, ce qui a précipité le départ de l'entraîneur Kamel Mouassa. En attendant, les Algérois, derniers au classement avec 0 point, n'auront d'autre alternative que de réagir à Bologhine et devant leur public au risque de voir la situation prendre de graves proportions. La JSMB, à l'instar de l'usma, qui n'a engrangé aucune victoire en trois journées de championnat, semble décidée à frapper un grand coup à Alger et mettre à profit la mauvaise passe que traversent les Rouge et Noir. L'autre club de la capitale, le MC Alger, connaît, quant à lui, une période faste avec ses six points, réalisant un excellent début de saison par rapport aux années précédentes. Les poulains d'alain Michel, victorieux à domicile face à l'usm Blida (1-0), seront en appel à Chlef pour défier l'aso locale, qui vise sa première victoire de la saison. Un sérieux test en perspective pour les Mouloudéens. Les capés de Moussa Saïb, auteurs de leur plus mauvais début de saison, visent carrément les trois points du succès. Les camarades de Derrag comptent confirmer les bonnes dispositions affichées depuis le début du championnat, en essayant de tendre un piégé aux Chélifiens. Belouizdad, le vent en poupe Le Chabab de Belouizdad, qui a failli créer la surprise à Sétif face à l'ess (1-1), sera appelé à confirmer son regain de WA TLEMCEN Périlleux déplacement à El-Harrach Le WAT reste leader après trois journées du championnat malgré son faux pas à Annaba. Les Widadis comptent vite récupérer les points perdus, et pourquoi pas dès la prochaine journée. Cependant, les hommes de Bouali trouveront sur leur chemin une équipe harrachie qui carbure et qui ne compte qu un petit point de retard sur son adversaire du jour et qu une victoire propulsera au fauteuil de leader. L équipe tlemcénienne sera amoindrie, notamment en défense. En effet, quatre joueurs seront absents au stade 1 er -Novembre d El-Harrach. Il s agit des latéraux Boukhiar et Boulahia (tous deux suspendus), et Kheris et Bachiri, blessés. C est dire que Bouali aura des difficultés à trouver une défense en mesure de résister à l attaque harrachie. Il pourra certainement compter sur Loudjedi et les jeunes Saïdi et Hadji. Le match nul de vendredi dernier a quelque peu secoué l équipe du WAT, et il faut espérer que ce n est, comme l affirment certains, qu «un accident de parcours». Les Tlemcéniens, qui enregistrent la rentrée de Abdellaoui (retour après suspension), réussissent généralement leurs sorties à Alger. Sont-ils en mesure de réaliser un autre exploit à El-Harrach? Ammar G. Équipe probable : Djemili, Loudjedi, Habri, Boudjakdji, Saïdi, Belgherri, Abdellaoui, Chaïb, Benmoussa, Djellit, Ghazali. forme lors de son face-àface avec l'as Khroub. Les Belouizdadis ont la faveur des pronostics, mais les Khroubis ont des atouts à faire valoir. Les capés de Belaribi, qui restent sur un succès at home face à l'usm Alger (1-0), se déplaceront à Alger avec un moral gonflé à bloc, ce qui leur servira lors de leur explication avec le club phare de Laâqiba. Le stade du 1 er - Novembre de Tizi-Ouzou sera, quant à lui, le théâtre d'un match intéressant entre la JSK et le MCO, qui devrait tenir toutes ses promesses. Les Kabyles, qui commencent à retrouver leurs automatismes après la victoire ratée à Hussein Dey face au NAHD (1-1), n'auront certainement pas la tâche aisée. Le MCO, qui compte six points à son escarcelle, sera certainement mis à rude épreuve, mais les Oranais ont les moyens de piéger les Canaris dans leur antre. La JSK, qui a vu un départ massif de plusieurs de ses cadres, aura pour mission de vaincre et de convaincre ses supporters, qui viendront certainement nombreux pour ce rendezvous. Le CABBA, complètement groggy après les incidents de la rencontre face au MCA, purgera son premier match à huis clos sur Photo : New Presse les six que lui a infligés la commission de discipline de la LNF. Le NAHD, qui voyage bien, tentera de mettre à son avantage cette donne pour revenir à Alger avec un résultat probant et continuer sa série de victoires. Les deux derniers matches MSPB-MCEE et USMB- CAB seront a priori équilibrés avec un léger ascendant pour les équipes hôtes. L'affiche de l'est entre l'usman et l'ess est reportée au mardi 8 septembre, en raison de la participation des Sétifiens à la coupe de la CAF. START Vendredi 28 août (22h) A Bordj-Bou-Arréridj (à huis clos) : CAB-Bordj- Arréridj - NA Hussein Dey A Batna : MSP Batna - MCE Eulma A Tizi-Ouzou : JS Kabylie - MC Oran A Chlef : ASO Chlef - MC Alger A Alger au 20-Août-55 : CR Belouizdad - AS Khroub Samedi 29 août : A Rouiba (22h) : USM Blida - CA Batna A Alger au 1 er - Novembre (16h30) : USM El Harrach - WA Tlemcen A Alger à Omar-Hamadi (16h30) : USM Alger - JSM * Le match USM Annaba- ES Sétif est reporté au mardi 8 septembre à 22h. USM ALGER- JSM BÉJAÏA Une victoire pour... le déclic Le match USM Alger-JSM Béjaïa, qui se déroulera samedi à 16h30 au stade Bologhine (Alger), s'annonce capital pour deux formations auteurs d'un mauvais départ en championnat et en quête de leur première victoire de la saison. Comptant pour la 4 e journée du championnat, cette rencontre revêt une grande importance pour les deux équipes qui cherchent à se repositionner dans le championnat. La JSMB, qui n'a engrangé que deux points en trois rencontres, est mieux lotie que l'usma qui compte zéro point à son compteur après trois défaites en autant de matches joués, soit son plus mauvais début de championnat depuis une dizaine d'années. Les Usmistes, jouant à domicile, sont dos au mur. Les coéquipiers de l'international Hocine Achiou (suspendu pour contestation de décision de l'arbitre face à l'as Khroub) n'ont d'autre alternative que celle de décrocher les trois points de la victoire, quelles que soient les circonstances. La priorité est de mettre un terme à une situation qui commence à se compliquer. L'entraîneur Kamel Mouassa a d'ailleurs fait les frais de ces contre-performances en quittant la barre technique. L'entraîneur Noureddine Saâdi, libre de toute engagement après une saison réussie à la barre technique du club libyen Ahly Tripoli, a été appelé à la rescousse pour mettre sur les rails une équipe de l'usma qu'il a dirigée auparavant à plusieurs reprises et avec laquelle il a remporté le dernier titre de champion d'algérie des Rouge et Noir et une Coupe d'algérie. «C'est un nouveau challenge pour moi. La situation difficile que traverse le club m'oblige à répondre à l'appel d'une formation que je connais assez bien», a affirmé à la presse le nouveau coach de l'usma qui s'est dit convaincu que le club algérois a les moyens de redresser la situation. Optimiste, il dira que l'usma «va pouvoir jouer les premiers rôles cette saison». Après trois journées de championnat, le club algérois occupe la dernière place au classement avec trois défaites dont une à domicile face au WA Tlemcen (1-2). Les deux autres échecs ont été subis face au CA Batna et à l'as Khroub sur le même score d'un but à zéro. La JSMB, à l'instar de l'usma, n'a enregistré aucune victoire. Les joueurs béjaouis semblent décidés à frapper un grand coup à Alger et mettre à profit la mauvaise passe que traversent les Rouge et Noir. La piètre performance réalisée jusque-là par la JSMB met le coach français Jean-Yves Chay en mauvaise posture. Le mécontentement dans le camp des Vert et Rouge grandit au fil des journées et risque de mener à la mise à l'écart de l'entraîneur. En dépit de cette mauvaise entame de saison, le président Boualem Tiab reste optimiste et défend son entraîneur. «On ne peut pas juger un entraîneur après trois journées seulement», a-t-il dit, ajoutant que son équipe «va se ressaisir». La JSM Béjaïa compte deux points à son compteur après deux nuls à domicile face au MSP Batna (0-0) et au MC El Eulma (1-1) et une défaite à l'extérieur face au CR Belouizdad (1-0). MISE À JOUR MCEE 3 - ESS 2 Remake de la saison passée! Complexe Messaoud- Zeghar, temps très chaud, pelouse en très bon état, affluence nombreuse, bonne organisation, arbitrage du trio Haïmoudi-Etchaïli- Bechirane. Avertissements : Karaoui (18 ), Laâmèche (45 ), Renane (62 ) MCEE. Delhoum (26 ), Benchadi (36 ), Megueni (25 ) ESS. Expulsions : Renane (46 ), Karaoui (58 ), Megueni (48 ) ESS. Buts : Laâmèche (16 ), Diss (csc, 37 ), Bourenane (52 ) MCEE. Francis (73 ), Bencherif (80 ) ESS. MCEE : Mouyet - Renane - Boudjelida - Mellouli R - Belhamel (C) - Bourenane - Mellouli I - Karaoui - Bekrar (Heddouche 60 e ) - Laâmmèche (Mahfoudi 50 e ) - Mongolo (Camara 83) - Jean-Christian Castellan. ESS : Chaouchi - Megueni - Ikhlef - Diss (Francis 62 ) - Benchadi - Belkaïd - Delhoum - Kaddour - Metref (Kacem 46 e ) - Seguer - Bencherif. Entraîneurs : Belhout - Mechiche. Finalement, les «Vert et Rouge» conservent leur invincibilité sur leur ground Messaoud-Zeghar et de fort belle manière sont arrivés à damer le pion aux protégés du duo Belhout - Mechiche qui ont subi durant la première mitemps un véritable affront débordé de toutes parts et encaissant dès la 16 e mn un but de toute beauté par Laâmèche suite à une belle combinaison avec son compère Bourenane. Le jeu se stabilise au milieu du tartan et les quelques essais de Belkaïd et Benchadi trouveront un grand Mouyet qui leur fera barrage. A la 37 e, les locaux bénéficient d un coup franc indirect botté par Mellouli sur la tête de Diss qui trompera son gardien. A la reprise, Renane, averti déjà, se fera expulser bêtement laissant ses camarades à 10 et à la 52, Karaoui s infiltrera dans la défense des «Noir et Blanc» et sera crocheté violemment obtenant un penalty que transformera magistralement Bourenane. La messe était dite pour la bande à Belhout et ce n est qu après l expulsion de ce même Karaoui que les Sétifiens arriveront à marquer par Francis à la 93 e et par Bencherif à la 80 e mais n arriveront pas à égaliser. Cette victoire très précieuse pour les camarades de Boudjelida qui leur sera d un grand apport pour les prochaines rencontres. Mostefa Djafar

14 Sports d Algérie Jeudi 27 août PAGE 17 FOOTBALL Invité, hier, au forum de l hebdomadaire sportif Echibek, le coach du MC Alger, M. Alain Michel, est revenu sur certains points essentiels ayant un lien direct avec le quotidien de son équipe ainsi que son plan d action ambitieux, pour créer une assise au Doyen des clubs algériens. L entraîneur mouloudéen s est tout d abord étalé sur les objectifs tracés pour l exercice en cours 2009/2010 celui de jouer les premiers rôles. «Je ne ALAIN MICHEL (ENTRAÎNEUR DU MC ALGER), INVITÉ DU FORUM ECHIBEK : «L installation du club au niveau de l OCO est plus qu'une nécessité» A entendre les déclarations du premier responsable à la barre technique du Doyen, son équipe est capable de jouer les premiers rôles, mais sous conditions. MONDIAL 2009 (U17) La sélection algérienne en stage à Alger La sélection algérienne des moins de 17 ans effectue un stage de préparation au stade du 5-Juillet (Alger) jusqu au 1 er septembre en perspective de la Coupe du monde 2009, prévue du 24 octobre au 15 novembre au Nigeria. Le staff technique sous la direction du duo Othmane Ibrir et Hakim Meddane va consacrer son travail durant ce regroupement précompétitif à l'aspect tactique. Les joueurs de la sélection algérienne s'entraînent au stade d El Biar et devront jouer deux matches amicaux. Le premier le 29 août face à la JS El Biar (U-20), alors que le second les opposera à la formation du CR Belouizdad (U- 20). Les cadets algériens avaient terminé à la 6 e et dernière place lors du tournoi de l'union Nord Africaine (UNAFA) disputé la semaine dernière à Aïn -Draham (Tunisie). Au Mondial 2009, l'algérie évoluera dans le groupe F en compagnie de l Italie, l Uruguay et la République de Corée. Liste des joueurs retenus Gardiens : Merzouki Abdenour, Zaâbat Nacereddine (Académie FAF), Talhi Abdelouakil (OM Ruisseau) Défenseurs : Khida Bilal, Bekakchi Brahim El Khalil, Belkadi Abderrahmane, Cheheima Ahmed, Cherchar Mohamed Ilyes, Bouteldja Anis, Djouba Djelloul (Academie FAF) Milieux : Ziane Mohamed Nadir, Aït Ferguene Nabil, Ferkous Houssem Eddine, Boughoula Abdelghani, Omrani Mohamed Lamine, Ferhat Zineddine, Haddouche Zakaria (Academie FAF), Ferguene Saïd (JS Kabylie) Attaquants : Bezzaz Abdelhakim, Toulait Aghiles, Khelifi Youcef, Athmani Walid (Académie FAF). suis pas là pour faire des promesses, mais je suis certain que mon équipe pourra bien disputer les premiers rôles, mais pour atteindre ce résultat, l équipe doit mettre à niveau son jeu avec les équipes qui postulent pour le titre chaque année, telle que l Entente de Sétif et la JS Kabylie», dira le coach du club algérois, qui estime par ailleurs que «Ce n est pas l unique condition à réunir pour réussir cette œuvre. Alain Michel, l ex-coach de Grenoble FCO, a également souhaité conserver l ensemble de son effectif, faisant allusion aux joueurs émigrés qui ont boycotté l équipe depuis leur retour de la Pologne à savoir Mokdad et Bouabdellah. Pour des raisons d ordre pécuniaire, cette affaire risque de déstabiliser davantage le MC Alger. En effet, le technicien français n y est pas aller par quatre chemins lors de ce point de presse pour exiger la régularisation de sa situation financière ainsi que celle de tous les joueurs. L administration de Sadek Amrous lui doit cinq mois de salaire et la prime de signature du début de cette saison. «Je Le Barça met la pression sur l'ukrainien Chygrynskiy Le défenseur central ukrainien du Shakhtar Donetsk Dmitro Chygrynskiy fait tourner la tête au Barça qui est prêt à débourser 25 millions d euros pour s attirer ses services, selon la presse espagnole d hier. "Nous en avons besoin, il sait quoi faire avec un ballon», a déclaré mardi l entraîneur Pep Guardiola à la télévision catalane TV3 au sujet du joueur, que son club refuse de vendre. Le Barça doit précisément disputer demain à Monaco la Supercoupe d Europe contre le Shakhtar Donetsk, vainqueur de la Coupe de l UEFA. Ces dernières heures, et étant donnée l insistance de Guardiola pour renforcer sa défense avec ce joueur de 22 ans, le Barça «a mis toute sa machine en marche» pour obtenir ce transfert, précise le journal sportif catalan Mundo Deportivo. Le club champion d Espagne et d Europe est désormais prêt à débourser jusqu à 25 millions d euros, un montant qu il refusait jusqu à présent de payer pour ce défenseur, a précisé le journal. «Pep Guardiola le veut, et le Brça va lui donner», écrit un autre journal catalan, El Periodico, tandis que le quotidien sportif madrilène As évoque une «arrivée imminente» de l Ukrainien à Barcelone. ne suis pas un homme qui fait du chantage et d ailleurs, je ne l ai jamais fait. Toutefois, j essaye juste d alerter nos responsables de la situation. J aimerais bien qu on me régularise pour que je puisse travailler dans de bonnes conditions. Je ne suis pas en train de mettre la pression sur la direction du club, mais je n ai pas d autres alternatives pour faire entendre ma voix», dira encore l entraîneur du Mouloudia. Une pression supplémentaire sur les locataires de la villa de Chéraga, qui doivent impérativement régler ce problème qui risque de chambouler tout le travail accompli jusqu'ici. Dans un autre registre, le coach des Algérois DE PARTOUT estime que la domiciliation du MCA au stade du 5-Juillet est impératif. «L'installation du club dans le stade olympique est plus qu'une nécessité. Cela permettra au MCA de passer à une étape supérieure. Il faut élire domicile au stade du 5- Juillet, mais pas seulement durant les rencontres officielles. Il va falloir s'installer aussi dans les locaux de ce complexe. La villa s avère assez exiguë pour le travail recherché. Je suis persuadé que si le club sera domicilié à nouveau au 5-Juillet, le fonctionnement du club va complètement changer», conclut Michel qui entend par son projet révolutionner le Mouloudia. Amine A. Sneijder refuse de quitter le Real Madrid pour l Inter Poussé vers la porte de sortie par son club employeur, le milieu offensif international néerlandais Wesley Sneijder refuse toujours de quitter le Real Madrid malgré l offre de l Inter Milan, indique hier le quotidien sportif Marca. Selon Marca, le Néerlandais de 25 ans a affirmé lors d une réunion mardi avec le directeur général du Real Madrid, Jorge Valdano : «Jorge, je t ai dit que je ne partais pas. Ce que je veux, c est jouer ici. (...) Ce n est pas une question économique mais sportive.» Le quotidien AS a précisé mercredi que Sneijder avait aussi invoqué des motifs personnels pour rester à Madrid. Le Real Madrid et le club milanais se sont mis d accord sur un transfert d un montant de 15 millions d euros fixe et deux millions variables, selon les médias espagnols. Révélé à l Ajax Amsterdam, Sneijder a passé les deux dernières saisons au Real (52 matches de championnats et 11 buts, 9 matches en Ligue des champions). Le président du Real Madrid, Florentino Perez, qui a dépensé plus de 250 millions d euros cet été en recrutement de joueurs (Cristiano Ronaldo, Karim Benzema, Kaka ou Xabi Alonso), veut dégraisser l effectif à tout prix. Le Real Madrid a clairement fait comprendre à Sneijder que son départ pour l Inter Milan ou un autre club était chaudement désiré. Lors du match lundi dernier entre le Real Madrid et le Rosenborg, le milieu français du Real Lassana Diarra portait le maillot n 10 auparavant dévolu à Sneijder. Nedved confirme sa retraite L ex-milieu de terrain tchèque de la Juventus, Pavel Nedved, a annoncé hier qu il déclinait toutes les offres qu il avait reçues ces derniers temps et que sa retraite était désormais «définitive». «J ai décidé de n accepter aucune des offres que j avais reçues ces dernières semaines et de mettre définitivement fin à ma carrière de joueur», a indiqué le Ballon d or 2003, sur son site «Je veux désormais consacrer tout mon temps à ma famille, à mon épouse et à mes enfants», ajoute Nedved, qui fêtera dimanche son 37 e anniversaire. Selon les informations parues dans les média locaux, Nedved était notamment convoité par le club émirati Al Ahli, Notts County (D4 anglaise) dirigé par son ex-entraîneur de la Lazio, le Suédois Sven-Goran Eriksson, et aussi par plusieurs clubs du championnat nord-américain (MLS). En Italie, Nedved a remporté trois scudetti, un avec la Lazio (2000) et deux avec la Juve (2002, 2003). Photo : DR DIVISION 2 (3 e JOURNÉE) OM Arzew- US Biskra, duel des extrêmes La 3 e journée du championnat national de division deux de football sera dominée par la rencontre qui opposera à Arzew l'inattendu leader du championnat, l'om Arzew à la lanterne rouge, l'us Biskra, en quête de son premier point. L'OMA qui a surpris bon nombre d'observateurs en occupant seul la 1 re place à la faveur de son succès sur le RC Kouba (2-1) et le CR Témouchent (1-0), entend poursuivre son petit bonhomme de chemin, même si ses ambitions se limitent à une place honorable en fin de saison. Toutefois, et en dépit de sa position flatteuse, l'équipe de la ville côtière d'arzew est pour le moment sans entraîneur, après le départ précipité de son coach Drid Nacerdine vendredi dernier pour, semble-t-il, immixtion des dirigeants dans ses prérogatives techniques. Mais, cela ne semble pas affecter les camarades de Dala désireux d'engranger un 3 e succès de rang. Les poursuivants dont de nombreux prétendants se bousculent déjà au portillon, car un seul «ticket» est mis en jeu pour l'accession, raison pour laquelle ils ne sont plus disposés à gaspiller des points çà et là. Les principaux prétendants, le CS Constantine, le RC Kouba, le SA Mohammadia et l'asmo Oran seront en difficulté vendredi, car évoluant hors de leurs bases, au moment où leurs principaux rivaux pour le même objectif, en l'occurrence, le PAC, l'usmba, le MCS, l ASMO et le MOC bénéficieront de l'avantage du terrain. L'attention sera donc braquée sur les deux derbies de l'ouest : USMBA- ASMO et MCS-SAM, dont le résultat final déterminera les chances des uns et des autres. Le MC Saïda, qui n'a pas encore digéré sa descente aux enfers, n'a qu'un petit point au compteur général au grand dam de ses fans. Face au voisin samiste (4 points), les camarades de Maïchi sont tenus de se ressaisir avant qu'il ne soit trop tard. C'est le cas pour le CSC et l'asmo qui restent fébriles loin de leurs bases, et qui sont dans l'obligation de ramener des points de l'extérieur pour rester dans la course. Leurs adversaires de vendredi, à savoir l'es Mostaganem et l'usm Bel-Abbes, ne sont pas faciles à manier at home. On suivra avec intérêt le comportement du RC Kouba chez le nouveau promu, l'ab Merouana. Le champion de la division interrégions groupe est retrouvera son public après deux déplacements consécutifs dont le second a été couronné de succès à Biskra, ce qui compliquera davantage la tâche des camarades de Maïdi, obligés de s'assurer les trois points pour rester dans le sillage du peloton de tête. En bas du tableau, la situation se complique pour le MO Béjaïa et la JSM Skikda, qui ne comptent qu'un point au compteur, notamment pour les «Crabes» dont les joueurs observent une grève pour non-régularisation de leur situation financière et qui sont décidés à aller jusqu'au bout de leur mouvement pour obtenir gain de cause. TART Vendredi 28 août (16h30) A Merouana : AB Merouana - RC Kouba A Saïda : MC Saïda - SA Mohammadia A Mostaganem : ES Mostaganem - CS Constantine A Baraki : WR Bentalha - USMM Hadjout A Sidi Bel-Abbès : USM Bel-Abbès - ASM Oran A Skikda : JSM Skikda - MO Béjaïa A Arzew : OM Arzew - US Biskra - Alger (20-Août) : Paradou AC - CR Témouchent A Constantine : MO Constantine - USM Sétif.

15 d Algérie MOTS FLÉCHÉS Son nom Son prénom Défauts Son roman Mesure Presque hachée Lancé Crack Substance Rumeur Fleuve Saisir Squelette Chaîne TV Autre Espèces Pressera Détente Couleur (dés.) Genre où il excelle Fleuve Roue à gorges Traité Atlas Cri d arène Bien-être Couper Fin de soirée Poète Icône Tennisman Mal de dent Gros Jeudi 27 août PAGE18 Dans l œil Démonstratif Pronom Par Tayeb Bouamar Un de ses romans Exassemblée Mot de passe Île Pouffe Dans la chair Inanimé Cube Auteur américain Planète En vogue Calmes Hurler Case Sodium Fleuve Erbuim Dérobes Sied Iridium Bas Edites Soldats Doré Pronom Louper Fer Train Fourrage Parti politique Vieux Contourner Tondue Brasier Joyeux Pas assez Nabot Disette Drame Monnaie Cervidé Sucer (pho.) Profit Sombre Détresse Pronom Son journal Entacherait ENUMÉRATION Ces colonnes abritent les noms de 8 œuvres de Maxime Gorki. Une lettre ne peut être cochée qu une seule fois. Définition du mot restant = «Un de ses nombreux prénoms» LNGLESARTAMO EEALAVIEDEKN SEGLESENFALO BCN NIV ANA TMS SAN SDA FFT SUM ONMLAMEREOLG NEOPECHKLIEU DSNPAINOVENI 1- LES BAS-FONDS 2- ENFANCE 3- EN GAGNANT MON PAIN 4- MES UNIVERSITÉS 5- LA MÈRE 6- LES ARTAMONOV 7- LA VIE DE KLIM SAMGUINE 8- LES ENFANTS DU SOLEIL MOT RESTANT = PECHKOV FAITES LE TRI Etablissez les bonnes relations et cochez le bon tri (exemple A7) N A B C D E F G H I J Personages littéraires Fourouelou Didi Barachou Boularouah Da Mohand Ali Draguerillos Commandar Amer N amer Skander Tombeza N S OLUTIONS A 3 - B 7 - C 8 - D 10 - E 9 F 1 - G 2 - H 6 - I 5 - J Identification Un seducteur Algérois Un patriote Un enfant gâté Laid et cruel Un moudjahid Un émigré Un vieil alcoolique Un vieux feodal Un berger Le sage du village TRI A- B- C- D- E- F- G- H- I- J- SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS GÉANTS ALILOU-BROUILLES FADES-SE-ROI-ERE FIES-TYRANS-SION INS-CORNUE-BA-DT RE-SL-IES-DALLAI M-ACORES-FUR-USE ASSOUAN-ARRIVE-R TE-RAT-FRAISE-CS IRAIS-D-ANTI-FA- ORGE-GEO-CE-PANE NEE-BRANDO-TAROT -E-SEANCE-FORCEE S-P-RN-E-HONTE-R IRLANDE-DOUTE-AN DAIRAS-DE-RE-MIE AGEES-REPUS-GA-L HORS-GAMIN-PANEL MUA-REPIT-VERITE ET-RIRES-PERCE-S D-PAVES-SOLDE-E- AVIDES-MEROU-RND GENIE-TOITS-PO-E ONCE-NONNE-RATER UTE-GONDS-PARTIE ME-ALU-E-REMUE-G I-MIAMI-SOUPE-AL -PANNE-COBRA-AIE SOLIDARITE-SENSE MOTS FLÉCHÉS -MATOUB-SURVIVRA LIMON-AVALE-NI-Y OSAI-AL-IE-AVARE UES-RIANT-UNI-EN NE-GANIE-SENTIRA E-PANE----LEAR-Y SOLIDE----EES-TE -MINE------S-TEN NIEE-CE-LEV-JSK- OSE-PELLE-EMUE-P TE-DALLE-UNIS-ME E-FELEE-TATE-RAS NO-CIRERA-R-AISE TAOURIRTMOUSSA-R

16 d Algérie Détente Jeudi 27 août PAGE19 MOTS FLÉCHÉS GÉANTS Par Tayeb Bouamar Fauxfuyants A faire rêver Toucher Avec prétention Circuit Pronom Queue Rigole de souris Pour deux Allié Substance Apprit Dans le gosier Sombre Confidents Troublé Culture Voyelle double Estomac Rechigne Réputation Mal d oreille Couleur Version (inv.) Etire Pronom Averse Pronom Coup Article Note Télévision Note (inv.) La première Note Calcium Bourricot Salaires Cube Dirigée Soustrait Macéra Maladie Bandes Forme d être Subtiles Nullité Doigt Plante Déverse Liés Jeu Enlevais Filé Fin de série Pour monsieur Sage Restitue Individus Pays Eprouvé Adhésives Petites barbes Force Bille Cour Poisson Chaussure Evasion Assombri Rigole Sanctionner Série Divinité Ville suisse Île Satisfait Nazis Artère Île Baudet Artères Démonstratif Trompes Crack Bourde Interjection Divisé Eclats Lots Humide Joyau Ebahie Magazine Restrictif Bond Planète Valise Cartes Espèce Meules Espion Consonne double Barque Trompe Plaisanterie Rôtirai Fleuve Expert Cacha Séduit (inv.) Scandium Se riment Poisson Eprouvé Dans le sol Coiffure Prison Dans la jetée Arbre Océan Support Supplier Tempête Sonda Imite le lion Rage Capitale Prénom Chambre de luxe Grecque Désert Sources Capitale Néon Dans la nuit Ample Personnage de BD Douleur Capitale Confiant Démonstratif Carrière Pronom Saint Consonne double Terminée Drame Membre Nettoie Arrêta Flotter Part (pho.) Plat (pho.) Justice Primate Sodium A lui Pouffé Triangles identiques Tenniswomen Détérioré Elève Dans le vent Près de Jijel Passer à la poêle Manières Salir

17 Publicité d Algérie Jeudi 27 août PAGE 20 OFFRES D EMPLOI La clinique Echiffa cherche un médecin généraliste, Rouiba. Tél./Fax : F Recrute agent de saisie bilingue, fr/ar., qualifiés, rapidité, sérieux exigés. Faxer CV avec photos sur F1511 Cherche coiffeuse qualifiée, 1 er -Mai, Alger F Restaurant à Hydra cherche très bon cuisinier, bien qualifié. Tél.: F Recrute sur Dély-Ibrahim, monitrice d aérobic F Cherche prof Corel, Autocad, Archicad, Illustrator, Photoshop, habit. Alg.-Ctr. Envo. CV : F Ecole MEDAV à Koléa cherche enseignants cuisine et métiers divers F Hôtel RIF, route nationale n 05, El-Eulma, w. Sétif, recrute : réceptionniste (H. ou F.), serveur, cuisinier. Conditions : expérience ÉCOIN, leader en graphisme, vous forme en : infographie : design + PAO / Conception site web / 3 DS Max / Autocad + Cartographie : MapInfo + ArcView - ecoin-dz.com F1510 CECI VOUS INTÉRESSE : ECOLE SUPÉRIEURE INTERNATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION «ESIG», en partenariat avec la Chambre algérienne de commerce et d industrie, CACI, lance pour l année des formations de niveaux supérieurs dans les spécialités suivantes : Ingéniorat d affaires. - Ingéniorat en informatique. Niveau d accès TS et plus. Durée : 18 mois dont 6 mois de stage pratique. - DESS (Diplôme d études supérieures spécialisées). Filières : comptabilitéfinances, audit financier et comptable, marketing, force de vente, management, ressources humaines, assurances/communication. Niveau d accès TS et plus. Durée : 12 mois dont 02 mois de stage pratique. - Commissionnaire en douanes. Niveau d accès : licence. Durée : 12 mois dont 2 mois de stage pratique. - Important : les diplômes obtenus sont cosignés par la CACI. Régime des études : internat/demipension/externat. Pour plus d informations, se présenter à : ESIG - Route de l université Hasnaoua (I) ou appeler aux : Tél./Fax : F111796/B13 ECO FAM lance pour les 3 es AS et bacheliers formations TS en commerce international, marketing, management, banque, informatique et tourisme, déclarant en douanes et Dame, ayant plus de 25 ans d expérience dans la gestion de l entreprise, maîtrisant l outil informatique, cherche emploi dans le domaine. Tél.: N.S. JF, 24 ans, licenciée en langue anglaise, expérience JH, 33 ans, cadre compt ans d exp., maîtrise logiciel SAGE et le nouveau système comptable financier, cherche emploi à Sétif. Tél.: F39921/B11 dans le domaine exigée. Avantages : hébergement et prise en charge complète. Salaire selon compétences. Envoyer CV et n de tél.: par fax au F39922/B11 Pâtisserie Kouba, Alger, cherche vendeuse F Ent. privée cherche un chef d atelier, menuisier habitant la wilaya 35. Contacter tél./fax : F112011/B17 Recrutons médecin généraliste homme (dégagé du service national) pour poste fixe à Sétif et Béjaïa. Téléphonez au et envoyez CV au F10640/B10 Ecole MEDAV à Koléa (Tipasa) cherche enseignants réparation GSM. Tél.: F1480/B1 Ecole de formation implantée à Tizi-Ouzou recrute 01 responsable pédagogique, enseignants de cuisine, pâtissier, assistante de direction, représentante commerciale. Faxer CV au F111747/B13 Plombier sanitaire. Tél.: F1504 Vends présentoir viande congelée + cong. vitré + scie à ruban, état neuf. Tél.: F Rép; lave-linge, frigo, climatiseur, à dom. Tél.: F1486/B1 Vends matériel de pâtisserie : 1 four ventilé de 4 plaques, 1 chariot, 1 armoire + plaques, 1 batteur de 20 l marque Hobra. Tél.: F111795/B13 Solimarket - 16, rue Hassiba-Ben-Bouali, des CDRom, vidéo films, PS1, musik7, etc. à 10 DA. F1466 Solimarket : flashdisk 399 DA, casque + micro 249 DA, lecteur de cartes 169 DA, écolampe 99 DA, formations entreprises en management, marketing et finance comptabilité selon les normes IAS/IFRS. Tél.: / F1218/B1 CENTRE DE FORMATION DES HÔTESSES DE L AIR ET STEWARDS DJERBA (TUNISIE) forme des hôtesses de l air et stewards. Durée formation (2 mois). Hébergement assuré. Tél.: Fax : F1436 IFCB - Institut de formation agréé, lance sa 8 e promotion de BTS banque, comptabilité, marketing, commerce international, ressources humaines, informatique de gestion. Et en formations qualifiantes de courte durée : déclarant en douane, bureautique, Access, infographie, Autocad, program., mainten., inform., 3 D Max, MS Project, en langues française, anglaise et espagnole. - Adresse : 05, rue Hamoumène-B. (Brossette), Hussein-Dey, Alger. - Tél./Fax : F1462/B1 INSTITUT SUPÉRIEUR DES TECHNOLOGIES NOUVELLES «SALIM» - agréé par l Etat depuis 1998, agrément n 421, lance pour l année scolaire 2009/2010, les formations suivantes : (diplôme d Etat) BTS (Brevet de technicien supérieur) en : Commerce international, marketing - Informatique option système d'information - CED Certificat d économie et de droit comptabilité et finances - CMTC (Certificat des maîtrises des JH, 37 ans, marié, avec enfants, très motivé, licence en gestion de l administration + diplôme en finance et comptabilité, ayant occupé plusieurs postes de responsabilité dans l administration générale, avec un grand esprit d initiative et d organisation, cherche poste dans société ou organisme étatique. Tél.: F Jeune homme cherche emploi AVIS DIVERS CYLKA - Soins à domicile A votre disposition et assurés par une équipe médicale et paramédicale qualifiée playstation DA, app. photo + vidéo digit DA, lecteur DVD- DivX, etc DA. F1466 D r Rachid MESSAOUDI Spécialiste en Immuno-allergologie - Docteur d'etat en Sciences Médicales - Ancien Chef de Service à Paris XV e - Traitement des maladies allergiques : asthme, eczémas, urticaires, œil allergique. Explorations fonctionnelles respiratoires. 13-bis, rue Med- Benkara, El-Biar, Alger. Tél.: N.S. Pour tous vos travaux d électricité, installation clim., parabole, etc., contacter Zouhir : N.S. Vous voulez réussir la tessdira de votre fille? Vous voulez Consultation médicale Kiné Soins infirmiers, post-opératoires Prélèvements, analyses et résultats Conseil, orientation, accompagnement aux hôpitaux d Alger Garde-malades Circoncision. Appelez-nous au : techniques comptables) - CAP (Certificat d aptitude professionnelle) en comptabilité (aide-comptable) - Agent de banque - Agent d assurances - Pâtisserie, coiffure hommes et femmes. Les inscriptions sont ouvertes dès la parution du présent bulletin. Pour toutes informations, nous contacter au tél./fax : F1448/B1 ÉCOLE BOUCHERIT forme cuisiniers et traiteurs - 159, rue de Tripoli, H.-D. - Tél.: Mob.: F ÉCOLE DES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE ET DU TOURISME E.M.H.T. lance des formations : cuisine, pâtisserie orientale, pâtisserie occidentale, restaurant, accueil, réception et tourisme. Stage pratique garanti. Régime de formation : externat, demipensionnaire, interne. Choix formation : diplômante ou qualifiante. Nouvelle adresse : Carrefour Guendouza, lot Metidji, Akbou. Appelez aux : Tél.: Fax : Mob.: F111794/B17 VOULEZ-VOUS ACQUÉRIR UN MÉTIER ET OBTENIR UNE ATTESTATION en un minimum de temps? L Ecole MEDAV de Koléa va vous satisfaire F1480 SBL ENGLISH SCHOOL lance cours accélérés, normal, général, business, enfant, promo Ramadan. Tél.: Grande-Poste. F1467 que ce jour soit le plus beau jour de sa vie? Faites appel à une professionnelle au : N.S. Réparation TV à domicile,toutes marques. Tél.: N.S. Réparation TV à domicile, Grand-Alger. Tél.: N.S SOS Huit orphelins (de père et de mère), victimes de la tragédie nationale, demandent une aide en ce mois de ramadhan. Que Dieu vous récompense. Tél.: Malade, urgent, cherche bouteille d oxygène (petite). Tél.: ou SOIR DE LA FORMATION DEMANDES D EMPLOI comme chauffeur ou agent de sécurité. Tél.: JH, 23 ans, cherche emploi comme chauffeur. Tél.: JF, modéliste, 2 ans d expérience, cherche emploi. Tél.: Jeune femme ayant longue expérience dans le domaine de la restauration, pizzaïolo, cherche emploi comme gérante dans le domaine. Tél.: Femme cherche emploi les week-ends comme repasseuse chez des particuliers. Curieux s abstenir. Contacter : Retraité, âgé de 60 ans, (attaché de direction), sérieux, ponctuel, bonne moralité, lettré en français, cherche emploi ÉCHOTELLERIE (EX-ECHOTEL), école hôtelière agréée par l Etat et en partenariat avec l Ecole nationale supérieure de tourisme El Aurassi, lance des formations spécialisées en : cuisine, pâtisserie, restauration et réception. L école vous garantit le stage pratique ainsi que d autres prestations vous sont proposées (hébergement, tenues, manuels). Les inscriptions sont en cours. Adresse : Centre commercial l Orchidée, 3 e étage (descente de l université Hasnaoua), Tizi-Ouzou. Tél.:/Fax : Site web : - F111771/B13 ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE, DE COMPTABILITÉ ET DE MANAGEMENT (agréée par l Etat) lance pour niveau 9 e AF formation de CAP comptabilité, CAP banque et déclarants en douanes, CMTC comptabilité pour 2 e AS, et pour 3 e AS formations de techniciens supérieurs (TS) en commerce international, en banque, en comptabilité et gestion. - Inscriptions à : ESCCOMA - 5, rue des frères Ader, Alger-Centre (1 re à droite de la Cinémathèque de la rue Larbi-Ben- M hidi) ou ESCCOMA - 4, bd Khemisti, Alger-Centre (en face de la Grande-Poste). Tél.: et F1477 ÉCOLE SUPÉRIEURE INTERNATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION ESIG, agréée par l Etat partenaire de S.C.C.- Strasbourg-France, lance pour le niveau de 3 e AS et plus des formations en commerce le journal qui fera suivre. Urgent, cherche SOMATULINE LP, injection L enfant Zeïd Dhiaeddine Yebou, âgé de 5 ans est atteint d une maladie neurologique qui a paralysé ses membres supérieurs et inférieurs. Une infimité qui ne peut être soignée en Algérie. La précarité de la situation de ses parents nécessite l aide des personnes charitables qui comme : réceptionniste dans hôtel, de jour ou de nuit), gérant de taxiphone, secrétaire administratif, coursier, facturier ou tout autre emploi dans sté privée ou autre. Tél.: de 8 h à 20 h, tous les jours, même week-ends. JH, marié, 2 enfants, ex-taxieur, longue expérience, cherche emploi comme chauffeur-livreur ou autre. Tél.: pourraient faire leurs dons au père Mohamed Yebou domicilié à la cité des 27-Logements «Haï-El-Hana» à Mostaganem. Contacter le père au n : JF cherche DIANE 35. Contacter le journal, service pub, qui transmettra. Merci. AVIS DE RECHERCHE F. EL YASMINE âgée de 17 ans, a disparu de son domicile familial, le 9 août Prière a toutes personnes l'ayant aperçue de contacter le commissariat le plus proche ou sa famille au , merci.gr/b13 international, marketing, management (GRH), comptabilité et finances, banque, informatique, déclarants en douane, éducatrices de jeunes enfants et secrétaires médicales. Pour le niveau de 2 e AS, des formations en transit et dédouanement, en comptabilité (CMTC) et en banque (BP). Pour le niveau de 9 e AF ou 4 e AM, des formations en banque (CMP) et en comptabilité (CMP-aide comptable). Les inscriptions sont ouvertes. Réservez vos places dès maintenant pour la rentrée 2009/2010. Aussi, ESIG forme des gestionnaires de stocks, des agents de sécurité, des inspecteurs et des superviseurs en hygiène, sécurité et environnement (HSE) et ce, en stage bloqué. Régime des études internat/externat ou demipension. Pour plus d informations, appelez aux : Fax : ou se présenter à : ESIG, axe université Hasnaoua, Tizi- Ouzou /B13 ECOLE HÔTELIÈRE SPÉCIALISÉE «JARDIN SECRET» lance sa 15 e promotion réception, cuisine, pâtisserie, restauration, pizzéria. Inscriptions en cours. Formation pratique dans un milieu réel. Stage pratique garanti sur le territoire national et dans les hôtels de chaînes internationales. Le régime de formation externat - demi-pensionnat - Hébergement assuré. Possibilité de recrutement en fin de formation. Adresse : Résidence n 10, lotissement Hamdad, M douha, Tizi-Ouzou. Tél.: F111755/B13 JH, dynamique, sérieux et polyvalent, cherche un emploi comme chauffeur ou mécanicien dans une société privée ou étatique. Tél.: Technicien en électromécanique, marié avec 2 enfants, cherche emploi. Tél.: JH, possédant fourgon, cherche emploi stable. Tél.:

18 Publicité d Algérie Jeudi APPARTEMENTS OFFRE APPARTEMENTS AUX EMIRATS ARABES UNIS - Appartement luxueux sur plan à vendre à Ajman (30 mn de Dubaï), F2, 80 m 2. La tour comporte une piscine, salle de gym, salle de jeux pour enfants... Payement par tranches. Prix : 1 milliard 100 millions de centimes algériens. - Appartement déjà prêt, à vendre à Ajman, F2, 85 m 2. Prix : 875 millions de centimes algériens. - Appartement prêt, à vendre à Ajman, F3, 168 m 2. Prix : 1 milliard 375 millions de centimes algériens. - Studio à vendre à Dubaï. Prix : 875 millions de centimes algériens. Pour tout achat, l acheteur bénéficiera d une résidence pour lui et sa famille. Tél. : Intermédiaire s abstenir. N.S Vds F2 Afak, 72 m2, 940 u Birkhadem. F Vds F5 avec promesse de vente, 142 m2, cuisine et salle à manger équipée, cité clôturée, centre-ville de Boumerdès. NECROLOGIE PENSÉE Voilà déjà six ans, le 27 août 2003, que nous quittait à jamais notre cher et regretté Khettal Saïd En ce triste souvenir, sa famille demande à tous ceux qui l ont connu et aimé d avoir une pieuse pensée en sa mémoire. Puisse Dieu le Tout-Puissant l accueillir en Son Vaste Paradis. F jours sont passés depuis la terrible et tragique disparition de notre cher et regretté Bechakh Brahim Le 17 juillet 2009, nous quittait à jamais pour rejoindre l Eternel. Les mots n exprimeront jamais la peine ressentie. Ni les larmes versées ni le temps n arriveront à panser nos blessures. On a du mal à croire à cette triste et amère réalité. Tu nous manques déjà. Ton absence est insupportable et l immensité de ton vide impossible à combler. Même si je ne pouvais pas te toucher avec mes mains et je ne pouvais pas te regarder avec mes yeux, je pouvais t aimer avec mon cœur. Repose en paix, cher mari Brahim. Nous garderons de toi l image d un grand et brave homme, droit et généreux. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons. F PENSÉE Mohamed KHEDDIS, un an déjà LE SOIR DE L IMMOBILIER Tél.: F112012/B17 Sct promo immo vend à Boumerdès centre-ville logts en cours de réalisation. Tél.: / / F1372 Partic. vend à partic. F3 haut standing ds cité résidentielle à Birkhadem. Tél.: F112888/B15 Sct promo immo vend à Boumerdès centre-ville logts + locaux. Tél.: / / F1372 Vds F3, acte, centre El-Biar R+C, convient prof. libérale, 1,5 u. nég F111785/B13 LOCATIONS A louer appartement standing Sidi-Yahia, Saïd-Hamdine, meublé, toutes commodités. Tél.: N.S. SOIR AUTO Vends Nissan Tiida, année 2007, 1 re main, km. Tél.: Yasso-Location loue véhicules exclusivement pour sociétés. Tél.: N.S. Achat véhicule accidenté ou en panne F1459/B1 Maghreb-Location-Voiture - Tél.: F1415 BEAUTÉ ACADÉMIE Derniers jours! pour les inscriptions à la session de REMISE À NIVEAU EN ESTHÉTIQUE du 29 août au 12 septembre Soins du visage Epilation Maquillage Beauté des mains Beauté des pieds. (021) FORMATION COMPLÈTE : Inscriptions en cours. (Rentrée le 4/10/2009). F. 1499/B1 Cela fait un an déjà depuis que tu es parti, le 26 août 2008, à jamais. Cher Moh, époux, père et ami, nous pensons chaque jour à toi, que dis-je chaque seconde. Tu nous as quittés pour un monde meilleur mais tu es toujours présent dans nos cœurs et nos pensées. Ta mémoire et les moments partagés continueront à irriguer et à animer notre existence. Ta voix sera toujours là, en nous, pour guider nos pas, toi notre directeur de conscience. La maison vit encore et toujours à ton rythme pour combler le vide implacable que tu as laissé et réchauffer nos cœurs meurtris, toi notre source inépuisable de bien-être. Trop vite disparu, mais jamais dans l oubli maintenant que tu n es plus. Repose en paix auprès de l Eternel dans les jardins de l Eden. Ta femme Souhila et tes enfants Sid-Ahmed et Rochdi. Tizi-Ouzou, agence loue 2 F3, 75 m2, au 6 e étage, sis au boulevard Krim-Belkacem, agence, intermédiaire s abstenir. Tél.: F111791/B13 Loue, Alger-Centre, F2 meublé ou non meublé. Tél.: F Loue F2 meublé, Didouche-Mourad, Alger, p. 4 u F Loue 2 pcs, jar., Mackley F Loue F3 Garidi. Tél.: F VILLAS Vds maisonnette 270 m2 Birkhadem, 2 Mds F Part. vd carcasse Zéralda, acte + livret foncier F Loue villas Tizi-Ouzou-Ville, quartier résidentiel, 200 villas d une superficie de 600 m2 bâtie sur 180 m2, composée de 4 ch. + 2 séjours + 2 salles de bain + cuisine, cour et jardin + garage pour voiture. Tél.: F111784/B13 LOCAUX COMMERCIAUX Loue garage, prends 50 voitures parking, mécanique, lavage, Sacré-Cœur, Alger F Loue F1 à Oued-Rom. Int. s ab F Loue local 400 m2, Gué-de-Constantine F DUBAI CHEZ VOUS Importez par vous-même les meilleurs produits en vente pour le moment : jeux vidéo (Nintendo DS lite, Play Station 3, PSP, wii etc), consommables (cartouches, tonners). Divers produits informatiques (micro-portable, flash disk, webcam etc. Excellents prix, livraison dans les plus brefs délais. Tél. : CONDOLÉANCES Très affectés par le décès du père de notre ami MED- DOUR Noureddine, président de la ligue de Béjaïa, le président de la FAA, les membres du bureau fédéral ainsi que le personnel administratif et technique présentent à sa famille leurs sincères condoléances et l assurent de leur profonde sympathie. Que Dieu le Tout-Puissant accorde au défunt Sa Sainte Miséricorde et l accueille en Son Vaste Paradis. «A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons». 27 août PAGE 21 Vends local 232 m2 (127 m2 RDC, 106 m 2 s/s), Alger-Centre, très bien situé (Grande- Poste), ex-fidélia. Tél.: / N. S. Loue à Tadmaït ZAE usine m2, hangar : 700 m2 (hauteur 5 m), bureau + app. : 216 m2 (3 étages), poste transfo : 630 kva, eau disponible : puits + bâche, clôture barreaudage. Tél.: / N.S. TERRAINS Particulier vend terrain de m2 (bâti 600 m2 + 1 er étage 300 m2 + buanderie), destiné initialement à la construction d une usine de production, sis à ZI El-Taref, El- Khroub, w. de Constantine. Contact : N.S. Part. vd terrain à El-Achour, 718 m2, plat, clôturé, acte, livret foncier F m2 Aïn-Benian F PROSPECTIONS Cher. location petite villa Hydra, jusqu à 40 u F Cherche vieille bâtisse ou terrain Aïn- Bénian F Cherche appart. à Chevalley, Bouzaréah. Tél.: F PENSIONS Offre pension à JF F Dame donne pension jeune fille sérieuse, travailleuse, Garidi, Kouba F CARNET REMERCIEMENTS A l occasion de la circoncision collective organisée par l association Relais et Solidarité, les 2 et 22 août 2009, en collaboration avec l EPSP des Ouacifs, la polyclinique de Beni-Yenni, la famille Chami Mohamed de Ath-Yenni remercie vivement les initiateurs de cette action de bienfaisance et surtout ceux qui ont contribué de près ou de loin, les D rs Aouiche, Djennane, Mme Moula de l APW (T-O), la maison de jeunes de Béni-Yenni et les chanteurs et leur souhaitent une longue vie et que ces initiatives n aient pas de durée dans le temps. F111799/B13 ANNIVERSAIRE On n a pas vu le temps passer! Ni sa maman Fatiha, ni son papa Hacène, encore moins ses oncles et ses tantes, sans parler de ses grands-parents, n ont eu le temps de voir comment du tout petit bout de chou qu il nous est apparu le 27 août 2008 lorsqu il est venu au monde, le petit Yamssel Moali est aujourd hui un beau petit bonhomme auquel tout le monde ne peut s empêcher d accorder un moment, il est tellement irrésistible. Tous, plus que d habitude, joignent leurs forces pour l aider à souffler sa première bougie et, en chœur, crier Joyeux anniversaire Yamsel!!! Papa et maman qui te font un tas de câlins.

19 PANORAMA Les réactions nombreuses suscitées par certaines dispositions de la loi de finances complémentaire 2009 remettent à l ordre du jour un débat sérieux : celui du «syndrome hollandais», c est-à-dire celui des effets pervers d une économie rentière. Débat autrement plus sérieux que celui de savoir s il faut maintenir ou revenir sur le Crédoc comme seul mode de paiement de nos importations. Tous les observateurs de l économie algérienne ont pu constater que depuis le début des années 2000, nos importations n arrêtent pas d augmenter et ont même explosé en Les plans de relance I, II et III ont incontestablement «réveillé» l économie nationale. Quoique puissent en penser les analystes orthodoxes, on est bien passé de 3 points de croissance hors hydrocarbures à la fin des années 1990 à 6,5 % en 2007 et 2008, et il est bon de rappeler qu en 2006 (-2 %) et 2007 (-1 %), le secteur des hydrocarbures, dont le poids est considérable dans la croissance, a régressé. Ces plans de relance expliquent en grande partie cette augmentation des importations. Chacun peut le comprendre aisément. Mais l analyse de la structure de ces importations révèle que les plans de relance ne sont pas seuls en cause et que le phénomène est plus sournois et véhicule des effets qui peuvent s avérer catastrophiques pour notre économie. Explications Sept processus sont en œuvre qui expliquent la dérive constatée : 1) Au commencement, il y a le boum des ressources financières procurées par des exportations d hydrocarbures sur un marché mondial favorable. 2) Cette embellie financière a lieu en contexte national marqué par l ouverture commerciale, la déprotection et le relatif démantèlement tarifaire. 3) Une libéralisation financière, qui ne dit pas son nom, elle aussi rendue possible par le boum des ressources, est venue appuyer l ouverture commerciale. Compte devises en partie transférables, marché parallèle de la devise largement toléré ont facilité l adoption par les autorités bancaires du pays des «transferts libres» et des importations «sans paiement» (entendez sans contribution de l Etat) : vous vous procurez des devises et vous importez ce que vous voulez sous réserve d accomplir les formalités douanières et d avoir votre carte d importateur. 4) Tous ces phénomènes ont lieu dans un contexte économique national où le moteur de la croissance est la consommation intérieure, le marché intérieur, stimulés par la dépense publique que permet la rente : hausse des investissements publics, hausse des salaires, hausse de la demande globale. 5) Le contexte institutionnel national n est pas favorable à l investissement de production et à l activité de production industrielle : il n y a pas, par exemple, de loi d investissement particulière favorable à l investissement industriel. 6) Le climat des affaires est, on ne le sait que trop, très mauvais en Algérie et le coût des transactions très élevé. 7) Le boum des ressources a freiné les réformes. Tout cela a abouti à un contexte économique algérien où les activités de rente (importations, transports, commerce intérieur), stimulées par une demande intérieure en pleine expansion, sont plus rémunératrices que les activités de production. Et on retrouve ici un syndrome connu des économies rentières où le grand DECODAGES LOI DE FINANCES COMPLÉMENTAIRE 2009 Le débat est ailleurs! concurrent de l entrepreneur est l importateur : quand un pays en a les moyens (et c est le cas de l Algérie depuis dix ans), les incitations à produire sont moindres que les incitations à importer, et il se forme une classe puissante d importateurs (on les a appelés chez nous les «barons»... du fer, du ciment, de l'agroalimentaire, etc.) à laquelle viennent s ajouter les «grappilleurs» commerçants de la valise et autres petits importateurs qui alimentent le secteur informel, véritable plaie pour les petites entreprises nationales de production. L Egypte, économie rentière s il en est (canal de Suez, revenus des émigrés, pétrole, sites touristiques), a connu ce syndrome qui est à l origine de l'effondrement de son industrie manufacturière durant les années 1990 et le début des années On voit bien que l explosion des importations est bien un phénomène structurel, et leur encadrement, leur maîtrise ne dépendent pas fondamentalement de leur seul mode de paiement : l arrêt du transfert libre et l obligation du Crédoc ne sont qu un cautère sur une jambe de bois. Le problème est plus sérieux et le ver est dans le fruit! Que faire? 1) La relance par la demande, politique conjoncturelle s il en est, a atteint ses objectifs et en même temps ses limites. Poursuivre dans ce sens et continuer à consacrer toute la politique économique à la seule relance par la demande ne va plus produire que des effets pervers : importations massives, pressions inflationnistes, croissance économique insuffisante et coûteuse. 2) Il est temps à présent de quitter les politiques conjoncturelles pour des politiques structurelles, des politiques qui agissent sur le système économique national en profondeur et qui en changent les règles de fonctionnement. L objectif est de casser la rigidité de l offre nationale, de l élargir par l investissement de production en le facilitant pour tous ces promoteurs privés qui disposent de capitaux et aussi, pour beaucoup d entre eux, de talent et de savoir-faire. Elargir l offre nationale, c est aussi améliorer le climat des affaires pour toutes ces entreprises, petites et moyennes, qui rencontrent nombre de difficultés dans la réalisation de leurs métiers. Le rôle de l Etat algérien est aujourd'hui plus que jamais d aider les entreprises à produire davantage de biens et de services, de les aider à lever les freins fiscaux et réglementaires qui entravent leur développement. Une politique de l offre ne saurait se suffire de quelques dispositions fiscales ou de crédit arrêtées dans une loi de finances complémentaire. Certes, il est utile d alléger la fiscalité et autres charges obligatoires qui pèsent sur l entreprise mais il faut aussi et dans le même temps : 1/ Aider à la mise à niveau de nos PME. 2/ Améliorer la protection effective de l économie. 3/ Lutter contre l économie informelle et appliquer fermement notre loi sur la concurrence. 4/ Réformer (enfin!) le système bancaire pour le rendre plus à l écoute du financement des entreprises. 5/ Rendre le marché du travail moins rigide et y introduire de la flexibilité. 6/ Améliorer la performance du système de formation. 7/ Faciliter l accès des PME aux marchés publics en leur réservant une part importante de ces marchés. 8/ Organiser la défense des PME en créant une structure Par Abdelmadjid Bouzidi d écoute et de défense judiciaire spécialisée dans leurs justes intérêts. Comme on peut le voir, l économie algérienne a besoin de passer à une nouvelle étape de son organisation et de son développement. Il est incontestable que les plans de relance I, II et III ont été un choix judicieux et leur réalisation prépare très sérieusement l économie à de forts taux de croissance. Mais ceux-ci ne sont pas automatiques. Il faut les fabriquer et c est précisément l objet de ce projet global en faveur de l entreprise. Lors des séances d audition des ministres tenues pendant le mois de Ramadan 2008, le président Bouteflika avait demandé au ministre de la PME et, par son intermédiaire, au gouvernement, de préparer avant la fin décembre 2008 (estil précisé dans le communiqué compte rendu de l audience), un programme global de soutien au développement de la PME, une sorte de «small business act». Les entrepreneurs algériens l attendent toujours. A. B. Le Soir sur Internet : POUSSE AVEC EUX! Par Hakim Laâlam Le saint homme qui venait d ailleurs! Un important groupe terroriste sur le point de se rendre. Il ne reste que quelques détails à régler. Comme de leur signer les arrêtés d attribution de locaux commerciaux! Ah! Ces maudites lenteurs bureaucratiques! Le très aérien ministre des Affaires religieuses est catégorique : «Il n y a pas de pauvreté en Algérie. C est une invention des médias!» Et Ghoulamallah d argumenter sa «thèse» : deux facteurs, au moins, démontrent, selon lui, qu il n y a pas de pauvreté en Algérie. D abord, le nombre de touristes algériens qui sont allés en vacances en Tunisie. Un million et demi, chiffre fièrement brandi par le ministre. Ensuite, le nombre important de harraga qui paient jusqu à 20 millions pour la traversée. Cet argumentaire appelle plusieurs remarques. Lors du prochain remaniement ministériel, je propose humblement Ghoulamallah au poste de ministre du Tourisme. Il semble plus au fait des chiffres du tourisme que de ceux de la pauvreté. Par contre, je suis très dubitatif quant à son éventuelle nomination à la Jeunesse et aux Sports. Sa conception de la «harga» n est pas particulièrement indiquée pour tenter d endiguer de manière humaine ce fléau. Mais bon, mon avis ne compte pas en cas de remaniement ministériel. Le vôtre non plus! Donc, restons sur des questions qui nous interpellent directement. Comme par exemple de savoir comment Ghoulamallah fait chaque matin pour se rendre au bureau, à son ministère situé à Alger, capitale de l Algérie? Cette question n est pas saugrenue ni inutile. Car lorsqu on décrète du haut de sa «planitude» que la pauvreté n existe pas en Algérie, c est forcément que l on habite, que l on réside dans un autre pays. Ou, carrément, sur une autre planète. Ce qui en soit pose un autre problème. Un sacré problème. En ces temps de lutte contre le gaspillage et de contrôle plus sévère du train de vie de l Exécutif, à l heure où Ouyahia veut, à juste raison, resserrer les cordons de la bourse et mieux gérer le budget, comment peut-on continuer à payer les frais de déplacement du ministre des Affaires religieuses de «sa planète», celle où il n y a pas de pauvreté, vers son ministère, situé lui dans une ville encerclée par les bidonvilles, par des cités dortoirs où s entassent des parents qui ne savent pas si, le matin, ils pourront verser quelques gouttes de lait dans les gosiers de leurs enfants? En clair, l Algérie qui veut se redresser économiquement ne peut pas, ne peut plus se permettre de couvrir les frais de transport, les charges de téléportation quotidienne d un ministre extraterrestre. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue. H. L.

Journal : Nass Bladi Titre : L heureuse grande gagnante de Ram TV à Nass Bladi : «Je veux acheter un appartement»

Journal : Nass Bladi Titre : L heureuse grande gagnante de Ram TV à Nass Bladi : «Je veux acheter un appartement» Journal : Liberté Titre : Hassi R Mel, La téléphonie arrive à Bellil Page : 09 Organe : Commission technique daïra de Hassi R Mel La commission technique de la daïra de Hassi R mel s'est déplacée dernièrement

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie.

Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie. Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie. Fatima ABADLIA Médecin conseil, Caisse Nationale des Assurances Sociales (CNAS) 1. Définition Est considéré comme accident

Plus en détail

Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article 717 du code de commerce qui dispose que :

Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article 717 du code de commerce qui dispose que : LE DEPOT LEGAL ANNUEL DES COMPTES SOCIAUX AU CENTRE NATIONAL DU REGISTRE DU COMMERCE 0. PRESENTATION : Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article

Plus en détail

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 5 millions d enfants syriens auront besoin d être sauvés cette année Le 7 Juin 2013, les Nations Unies ont lancé l appel au don le plus

Plus en détail

Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés

Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés Termes de référence Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés Expertise sénior La mission Objectif Préparer l Agence Nationale de l Emploi algérienne à l utilisation

Plus en détail

La définition du droit du travail

La définition du droit du travail La définition du droit du travail Fiche 1 Objectifs Identifier l objet du droit du travail et les situations pour lesquelles le droit du travail doit s appliquer. Prérequis Introduction au droit. Mots-clefs

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Droit Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la justice pénale Descriptif Le module Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la

Plus en détail

PREFET DE LA MAYENNE. La délinquance en Mayenne Point d étape au 30 juin 2014

PREFET DE LA MAYENNE. La délinquance en Mayenne Point d étape au 30 juin 2014 PREFET DE LA MAYENNE La délinquance en Mayenne Point d étape au 30 juin 2014 Dossier de presse 11 juillet 2014 LES ATTEINTES AUX BIENS (AAB) En zone police En zone gendarmerie Dans le département Atteintes

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR. Le règlement intérieur est approuvé en Assemblé Générale annuelle et ne pourra être modifié que par elle.

RÉGLEMENT INTÉRIEUR. Le règlement intérieur est approuvé en Assemblé Générale annuelle et ne pourra être modifié que par elle. SOCIÉTÉ PROVENCALE DES CHASSEURS RÉUNIS Siège Social 83, bd de Lattre de Tassigny 13009 Marseille Tél. 06 18 77 37 20 RÉGLEMENT INTÉRIEUR Article I Le règlement intérieur est approuvé en Assemblé Générale

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION Sujet national pour l ensemble des Centres de gestion organisateurs CONCOURS EXTERNE DE RÉDACTEUR TERRITORIAL SESSION 2013 Des réponses à une série de questions portant sur LE DROIT PUBLIC en relation

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 17 mai 2004 MONEYVAL (2004)5 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés

Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés L Assemblée nationale a délibéré et adopté, Le Président

Plus en détail

Amnesty International

Amnesty International Amnesty International DOCUMENT PUBLIC HALTE A LA VIOLENCE CONTRE LES FEMMES! RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO Le combat d une femme en quête de justice Index AI : AFR 62/001/2004 ÉFAI Résolue à défendre

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Nations Unies S/RES/1706 (2006) Conseil de sécurité Distr. générale 31 août 2006 Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Le Conseil de sécurité, Rappelant

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014 Saviez-vous que? Dans le cadre de l opération «VACCIN» se déroulant durant tout le mois de décembre, les policiers de la MRC des Maskoutains ont érigé différents points de contrôle routier afin de vérifier

Plus en détail

Droit de grève. Qu est-ce qu une grève?

Droit de grève. Qu est-ce qu une grève? Droit de grève Qu est-ce qu une grève? La grève est un droit fondamental reconnu à tous les salariés (cadres, ouvriers, employés, précaires, apprentis etc.) par la Constitution française. A ce titre, elle

Plus en détail

Responsabilité légale : transport scolaire actif Rédigé par Doug Wyseman, Municipal Risk Services Limited avril 2010

Responsabilité légale : transport scolaire actif Rédigé par Doug Wyseman, Municipal Risk Services Limited avril 2010 Responsabilité légale : transport scolaire actif Rédigé par Doug Wyseman, Municipal Risk Services Limited avril 2010 Bien qu il y ait unanimité sur les bienfaits considérables des programmes de transport

Plus en détail

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Decouvrir l entrepreneuriat L entrepreneuriat est un monde fascinant, plein

Plus en détail

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES. (Alger, mardi 26 Août 2014)

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES. (Alger, mardi 26 Août 2014) COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES (Alger, mardi 26 Août 2014) Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a présidé ce jour, mardi 26 août 2014, correspondant au 30 chaoual 1435, une réunion

Plus en détail

Qu implique la création du Service des «Gardiens de la paix»? Est-ce une obligation? Quelle procédure faut-il suivre?

Qu implique la création du Service des «Gardiens de la paix»? Est-ce une obligation? Quelle procédure faut-il suivre? En ce qui concerne le champ d application de la loi : Qu implique la création du Service des «Gardiens de la paix»? Est-ce une obligation? Quelle procédure faut-il suivre? La commune n est pas obligée

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 4 Droit pénal et droit de la famille FR 004 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Droit pénal et droit de la

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 14 Rajab 1436H correspondant au 03 mai 2015 relative à la préinscription

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

Assurance des risques divers

Assurance des risques divers L assurance du terrorisme en Tunisie : où en sommes-nous? Nabil Ben Azzouz D.U en Droit des assurances de l IAL Etudiant en Master 2 Droit des assurances à l IAL Assurance des risques divers Depuis quelques

Plus en détail

CHAPITRE V : LES SYNDICATS PROFESSIONNELS

CHAPITRE V : LES SYNDICATS PROFESSIONNELS CHAPITRE V : LES SYNDICATS PROFESSIONNELS Le terme syndicat, désigne toute organisation ou groupe d organisation de travailleurs ou d employeurs, ayant pour but de promouvoir et de défendre les intérêts

Plus en détail

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 362 By Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Création d entreprises Nouveaux promoteursle parcours d obstacles Les jeunes promoteurs

Plus en détail

Comprendre les attentats du 13 novembre 2015

Comprendre les attentats du 13 novembre 2015 Comprendre les attentats du 13 novembre 2015 Les faits, les enjeux des lieux visés, le contexte international, la réponse de l Etat français, le rôle des médias. Que s est-il passé? (Les faits) Le bilan

Plus en détail

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE N 10011107 M. M. Choplin Président de section Audience du 24 novembre 2010 Lecture du 15 décembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS La Cour nationale du

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

SOUMISSION DE PREOCCUPATIONS A L EXPERT INDEPENDANT SUR LA SITUATION DES DROITS DE L HOMME EN COTE D IVOIRE

SOUMISSION DE PREOCCUPATIONS A L EXPERT INDEPENDANT SUR LA SITUATION DES DROITS DE L HOMME EN COTE D IVOIRE SITUATION DES DROITS DE L HOMME EN COTE D IVOIRE SOUMISSION DE PREOCCUPATIONS A L EXPERT INDEPENDANT SUR LA SITUATION DES DROITS DE L HOMME EN COTE D IVOIRE MONSIEUR DOUDOU DIENE 22 FEVRIER 2014 A L OPERATION

Plus en détail

Renforcement de la sécurité dans les transports en commun à Bruxelles

Renforcement de la sécurité dans les transports en commun à Bruxelles Renforcement de la sécurité dans les transports en commun à Bruxelles I. Introduction L accord du gouvernement fédéral, la note de politique générale de la Ministre de l intérieur et le Plan national de

Plus en détail

Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire

Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire DOSSIER DE PRESSE 01/09/2014 Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire Avec l appui de la Ligue Contre la Violence Routière,

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 42 11

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 42 11 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 42 11 Décret présidentiel n 14-196 du 8 Ramadhan 1435 correspondant au 6 juillet 2014 portant organisation et gestion de la formation et du perfectionnement

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 4 juillet 2003 MONEYVAL (2003)6 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné La justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Vous êtes condamné VOUS ÊTES CONDAMNÉ PÉNALEMENT Le juge a statué sur votre cas et vous a condamné. Que vous reste-il

Plus en détail

TEXTES REGISSANT LE FGA

TEXTES REGISSANT LE FGA TEXTES REGISSANT LE FGA CNA-SP/DTN JUILLET 2008 Sommaire Article 117 de la Loi de finances pour 2003 ; Décret exécutif n 04-103 du 05 avril 2004 portant création et fixant les statuts du fonds de garantie

Plus en détail

Conseil de sécurité de l'onu Réunion sur les armes légères sous la présidence de la Lituanie Siège de l'onu à New York, le13 mai 2015

Conseil de sécurité de l'onu Réunion sur les armes légères sous la présidence de la Lituanie Siège de l'onu à New York, le13 mai 2015 Conseil de sécurité de l'onu Réunion sur les armes légères sous la présidence de la Lituanie Siège de l'onu à New York, le13 mai 2015 Débat public sur " Le coût humain du transfert illicite, de l accumulation

Plus en détail

Le personnel Le salaire et les éléments de salaire Les contrats de travail La durée de travail et les jours ouvrables La rupture du contrat de travail

Le personnel Le salaire et les éléments de salaire Les contrats de travail La durée de travail et les jours ouvrables La rupture du contrat de travail INTRODUCTION : I Généralité 1 2 3 4 5 Le personnel Le salaire et les éléments de salaire Les contrats de travail La durée de travail et les jours ouvrables La rupture du contrat de travail Le traitement

Plus en détail

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France)

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France) SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France) LES PERSONNES TRES AGEES EN SITUATION D ISOLEMENT Au préalable, quelle est la définition de «solitude» dans le petit Larousse

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage TEST D'ACCÈS AU DALF CO. ÉPREUVE ÉCRITE 1 : COMPRÉHENSION ÉCRITE Lisez attentivement le document ci-dessous, puis répondez aux questions : Sécurité routière : les Français amorcent un virage Systématisation

Plus en détail

ESCWA. Beirut 5 Juin 2013. Adib Nehmeh. Conseiller Régional - ESCWA. Excellences. Mesdames, Messieurs

ESCWA. Beirut 5 Juin 2013. Adib Nehmeh. Conseiller Régional - ESCWA. Excellences. Mesdames, Messieurs ESCWA L'interdépendance de la situation politico-économique entre le Liban et la Syrie: Les répercussions de la crise syrienne sur le Liban et étapes-clé pour la transition et la reprise économique. Beirut

Plus en détail

Critères pour l'établissement du classement mondial 2010 de la liberté de la presse

Critères pour l'établissement du classement mondial 2010 de la liberté de la presse Critères pour l'établissement du classement mondial 2010 de la liberté de la presse La période prise en compte s'étend du 1 er septembre 2009 au 1 er septembre 2010 Donner autant d exemples que possibles

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-187

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-187 Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-187 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision de recommandations - article 25 de la loi organique Domaine(s) de compétence de l Institution : Défense des droits

Plus en détail

Les conséquences pour la victime et le coût pour l entreprise

Les conséquences pour la victime et le coût pour l entreprise RESPONSABLES D ENTREPRISE Qu est-ce que le harcèlement sexuel? Définition On entend par harcèlement sexuel toute conduite se manifestant par des paroles, des actes ou des gestes à connotation sexuelle

Plus en détail

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005 Irina L. Irina d ici Témoignage recueilli en juin 2005 Production : atelier du Bruit Auteur (entretiens, récit de vie, module sonore) : Monica Fantini Photos : Xavier Baudoin 197 7 Naissance à Caransebes,

Plus en détail

Chapitre 2 Les enfants

Chapitre 2 Les enfants Chapitre 2 Les enfants Si vous avez un ou des enfants, c est le problème capital de votre séparation. Que vous soyez marié, pacsé ou en concubinage, les enfants qui sont nés de votre union, enfants dits

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE

BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE DOSSIER DE PRESSE BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE MARDI 4 FEVRIER 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE 4 février 2014 LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE Bilan 2013 En 2013, l activité des

Plus en détail

Le coup en valait-il la peine de prison?

Le coup en valait-il la peine de prison? Les peines pour adolescents Le coup en valait-il la peine de prison? Mise en situation Salut, je m appelle Jason et j ai 16 ans. Cet été, j étais au palais de justice. C était mon procès. J ai été déclaré

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

VACANCES VACANCES. jeunes. Faites confiance. à la Ligue de l enseignement

VACANCES VACANCES. jeunes. Faites confiance. à la Ligue de l enseignement VACANCES P O U R T O U S Enfantsjeunes jeunes Faites confiance à la Ligue de l enseignement Le secteur vacances de la Ligue de l enseignement La Ligue de l enseignement et les hommes Former des hommes

Plus en détail

QUELLES DÉMARCHES ENTREPRENDRE?

QUELLES DÉMARCHES ENTREPRENDRE? 150x210_4vol_Victimes 15/09/08 16:08 Page 1 QUELLES DÉMARCHES ENTREPRENDRE? Effectuer un examen médical le plus tôt possible Qu une plainte soit déposée ou non, il est important de faire constater par

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 18 Rajab 1434H correspondant au 28 mai 2013 relative à la préinscription

Plus en détail

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Grand angle Juillet Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez n

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011 SÛRETÉ DU QUÉBEC MRC DES MASKOUTAINS Saviez-vous que? Mercredi le 15 juin, des policiers de la MRC des Maskoutains se sont présentés au parc des Pins, situé sur la rue Viger à Saint-Hyacinthe sur l heure

Plus en détail

Guide. des stages étudiants. Mai 2015. www.enseignementsup-recherche.gouv.fr

Guide. des stages étudiants. Mai 2015. www.enseignementsup-recherche.gouv.fr Guide des stages étudiants Mai 2015 www.enseignementsup-recherche.gouv.fr Vous êtes un organisme d accueil Quel que soit votre statut juridique, que vous soyez un organisme de droit public ou de droit

Plus en détail

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS Article 1 er : formation Sous le régime de la loi du premier juillet mille neuf cent neuf, il est créé entre

Plus en détail

Audition de Philippe Bas ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Audition de Philippe Bas ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Audition de Philippe Bas ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE

25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE MJU-25 (2003) 6 25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE Sofia (9-10 octobre 2003) - COOPERATION INTERNATIONALE DANS LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME INTERNATIONAL ET MISE EN OEUVRE DES INSTRUMENTS

Plus en détail

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Document n 4 Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité Version 1-4 de travail du 10/03/2014 Post-CCOU du 06/03/2014 1 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe

Plus en détail

Ligue Algérienne pour la Défense des droits de l Homme الرابطة الجزائرية للدفاع عن حقوق السنسان. Le calvaire sans fin des malades du cancer

Ligue Algérienne pour la Défense des droits de l Homme الرابطة الجزائرية للدفاع عن حقوق السنسان. Le calvaire sans fin des malades du cancer Ligue Algérienne pour la Défense des droits de l Homme الرابطة الجزائرية للدفاع عن حقوق السنسان http://droitdelhomme.over-blog.com laddhchlef@yahoo.fr laddhchlef@gmail.com http://facebook.com/laddhchlef

Plus en détail

Discours de Mme Ségolène Royal. Vœux à la presse

Discours de Mme Ségolène Royal. Vœux à la presse Discours de Mme Ségolène Royal Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Vœux à la presse Paris, le jeudi 15 janvier 2015 Bonjour et bienvenue à toutes et à tous, que je suis heureuse

Plus en détail

RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL

RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL 02/06/2015 En matière de droit du travail, la responsabilité de l employeur peut être engagée dans de nombreuses situations que nous allons examiner ci-dessous.

Plus en détail

«Vous devez être préparé à faire des heures supplémentaires sans rémunération additionnelle.»

«Vous devez être préparé à faire des heures supplémentaires sans rémunération additionnelle.» Ryanair «Attachez vos ceintures, nous déconnons» Rassurez-vous, le message ne s adresse qu au personnel de cabine qui vous accompagne. Vous, vous avez bénéficié d un tarif intéressant pour vous envoler,

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

DOSSIERS TRANSMIS EN LIEN AVEC LA CORRUPTION

DOSSIERS TRANSMIS EN LIEN AVEC LA CORRUPTION Cellule de Traitement des Informations Financières Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1 1060 Bruxelles Tél. : +32 2 533 72 11 Fax : +32 2 533 72 00 E-mail : info@ctif-cfi.be NLcorruption version5 Janvier

Plus en détail

Conditions d accès. Plan du site. Par les transports en communs. Par la route

Conditions d accès. Plan du site. Par les transports en communs. Par la route Conditions d accès Plan du site Par les transports en communs Métro : Ligne 12, station Porte de Versailles Ligne 8, station Balard Bus : Ligne 39, Porte de la Plaine Ligne 42, Balard Ligne 80, Porte de

Plus en détail

Guide pour adolescents

Guide pour adolescents Guide pour adolescents Guide pour adolescents Nous remercions le ministère de la Justice du Canada pour sa contribution financière. Nous remercions également Public Legal Education Association Saskatchewan

Plus en détail

Siège national. L'UNSA et internet. Les délégués du personnel. UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99

Siège national. L'UNSA et internet. Les délégués du personnel. UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99 Siège national UNSA 21, rue Jules Ferry 93177 Bagnolet Cedex Tél : 01 48 18 88 00 Fax : 01 48 18 88 99 L'UNSA et internet Le site web www.unsa.org Le courriel unsa@unsa.org page 2 les délégués du personnel

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 05 Chaâbane 1435H correspondant au 03 juin 2014 relative à la préinscription

Plus en détail

Dépistage VIH. Témoignages des usagers Auprès de Sida Info Service LE DEPISTAGE DU VIH EN FRANCE. Quelques données épidémiologiques

Dépistage VIH. Témoignages des usagers Auprès de Sida Info Service LE DEPISTAGE DU VIH EN FRANCE. Quelques données épidémiologiques Dépistage VIH Témoignages des usagers Auprès de Sida Info Service LE DEPISTAGE DU VIH EN FRANCE Quelques données épidémiologiques Selon l Institut de Veille Sanitaire (InVS) 1, en 2007 cinq millions de

Plus en détail

Syndicat Banques et Assurances RENOUVELLEMENT DE LA CONVENTION COLLECTIVE BANCAIRE:

Syndicat Banques et Assurances RENOUVELLEMENT DE LA CONVENTION COLLECTIVE BANCAIRE: Syndicat Banques et Assurances NEWS RENOUVELLEMENT DE LA CONVENTION COLLECTIVE BANCAIRE: L ABBL A VISÉ LA DEGRADATION DES ACQUIS SOCIAUX, MAIS LES SYNDICATS N ONT PAS CÉDÉ! La mise en place de l échange

Plus en détail

REGLEMENT. Il s agit d un service de transport en commun public adapté et dédié aux personnes isolées et non motorisées.

REGLEMENT. Il s agit d un service de transport en commun public adapté et dédié aux personnes isolées et non motorisées. REGLEMENT La Communauté de l Ouest Rhodanien, ci-après dénommée COR, met en place un service de transport de proximité à la demande sur son territoire. Il s agit d un service de transport en commun public

Plus en détail

ACCORD DU 8 SEPTEMBRE 2009

ACCORD DU 8 SEPTEMBRE 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DES AGENCES DE RECHERCHES

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 28 SEPTEMBRE AU 5 OCTOBRE 2010

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 28 SEPTEMBRE AU 5 OCTOBRE 2010 Saviez-vous que? Le 29 septembre dernier, la sergente Ingrid Asselin du poste de la MRC des Maskoutains a animé un stand d information pour la 3 e Édition du Salon de la Fédération de l Âge d Or du Québec

Plus en détail

27 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE

27 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE MJU-27(2006) 3 27 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE Érevan (12-13 octobre 2006) LA PLACE, LES DROITS ET L AIDE AUX VICTIMES Rapport présenté par le Ministre de la Justice d ALLEMAGNE www.coe.int/minjust

Plus en détail

Fonctionnement de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (réf. Moniteur #78 du Jeudi 10 novembre 1983)

Fonctionnement de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (réf. Moniteur #78 du Jeudi 10 novembre 1983) II- Décret du 4 novembre 1983 portant organisation et Fonctionnement de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (réf. Moniteur #78 du Jeudi 10 novembre 1983) DECRETE Chapitre premier

Plus en détail

MarocHebdo. Photo MHI. Maroc 15 DH - France 3 Euros - Espagne, Belgique, Allemagne et Italie 3,90 Euros - Canada 5,95 $ - USA 6,75 $

MarocHebdo. Photo MHI. Maroc 15 DH - France 3 Euros - Espagne, Belgique, Allemagne et Italie 3,90 Euros - Canada 5,95 $ - USA 6,75 $ MarocHebdo Photo MHI Maroc 15 DH - France 3 Euros - Espagne, Belgique, Allemagne et Italie 3,90 Euros - Canada 5,95 $ - USA 6,75 $ Une1055_1 4.indd 1 15/01/14 22:43:19 EN COUVERTURE LES RÉSEAUX MAFIEUX

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014 L Office de la tranquillité publique L office de la tranquillité publique Comme toute grande ville, Bordeaux

Plus en détail

DECRET N 93 514 du 27 avril 1993 PORTANT CODE DE DEONTOLOGIE DE LA MEDECINE VETERINAIRE

DECRET N 93 514 du 27 avril 1993 PORTANT CODE DE DEONTOLOGIE DE LA MEDECINE VETERINAIRE REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi DECRET N 93 514 du 27 avril 1993 PORTANT CODE DE DEONTOLOGIE DE LA MEDECINE VETERINAIRE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, Vu la Constitution, notamment en ses

Plus en détail

Entre: la société à responsabilité limitée A s.à r.l., établie et ayant son siège social à L-, représentée par son gérant actuellement en fonctions,

Entre: la société à responsabilité limitée A s.à r.l., établie et ayant son siège social à L-, représentée par son gérant actuellement en fonctions, Exempt appel en matière de droit du travail Audience publique du huit octobre deux mille neuf. Numéro 33834 du rôle. Composition: Monique BETZ, président de chambre; Astrid MAAS, conseiller; Roger LINDEN,

Plus en détail

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique»

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Commission Affaires étrangères et migration (Version originale) Insistant sur la nécessité de freiner puis stopper l expansion

Plus en détail

Les obstacles : Solutions envisageables :

Les obstacles : Solutions envisageables : 1. Quels sont les obstacles auxquels les citoyens européens doivent faire face dans l exercice de leurs droits? Que pourrait-on faire pour alléger ces obstacles? Les obstacles : Tout d abord, il y a un

Plus en détail

SIXIÈME RAPPORT DU PROCUREUR DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L ONU EN APPLICATION DE LA RÉSOLUTION 1970 (2011)

SIXIÈME RAPPORT DU PROCUREUR DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L ONU EN APPLICATION DE LA RÉSOLUTION 1970 (2011) SIXIÈME RAPPORT DU PROCUREUR DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L ONU EN APPLICATION DE LA RÉSOLUTION 1970 (2011) INTRODUCTION 1. Le 26 février 2011, le Conseil de sécurité de l

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 14 mai 2004 MONEYVAL (2004)7 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr ) Découvrez les métiers de la Justice Informez-vous sur www.justice.gouv.fr PENITENTIAIRE Sommaire SOMMAIRE Magistrat............................................................. p. 4, 5 Greffier en chef......................................................

Plus en détail

Association nationale des victimes de l insécurité routière www.victimes.org AIDE AUX VICTIMES D UN ACCIDENT DE LA ROUTE

Association nationale des victimes de l insécurité routière www.victimes.org AIDE AUX VICTIMES D UN ACCIDENT DE LA ROUTE Association nationale des victimes de l insécurité routière www.victimes.org AIDE AUX VICTIMES D UN ACCIDENT DE LA ROUTE L accueil est assuré 24 h sur 24 au 0 820 30 3000 * ou 06.86.55.24.01 Victimes &

Plus en détail

Statuts : Etoile Saint Amandoise.

Statuts : Etoile Saint Amandoise. Statuts : Etoile Saint Amandoise. Sommaire : Présentation But et composition Affiliation Ressources Administration et fonctionnement o Comité de direction o Le bureau o Assemblée générale Ordinaire o Assemblée

Plus en détail

10 Dhou El Kaada 1425 22 Décembre 2004 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 82 17

10 Dhou El Kaada 1425 22 Décembre 2004 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 82 17 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 82 17 Décret exécutif n 04-415 du 8 Dhou El Kaada 1425 correspondant au 20 décembre 2004 fixant les conditions de délivrance des autorisations d exercice

Plus en détail

M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président

M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 16 décembre 2010 N de pourvoi: 10-11628 Non publié au bulletin M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président Cassation partielle

Plus en détail