LA POLITIQUE DE L EAU PAR L IMAGE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA POLITIQUE DE L EAU PAR L IMAGE"

Transcription

1 LA POLITIQUE DE L EAU PAR L IMAGE La directive cadre sur l eau trace la voie qui conduira les acteurs publics et territoriaux à l atteinte du bon état des masses d eau en Au-delà de ces décideurs, c est toute la population qui doit prendre part à une dynamique de considération, de comportements plus respectueux vis-à-vis des ressources en eau. Sensibiliser pour apprendre, savoir pour agir, constitue un axiome vertueux que l Agence de l eau a voulu décliner au travers du Festival de Montier-en-Der, identifié dès l origine comme une relation de proximité, de complicité avec un public réceptif. En effet, de par son œil ou son viseur photographique, le visiteur du festival porte déjà un regard patrimonial sur une nature dont il perçoit la fragilité. C est la raison pour laquelle l agence soutient depuis 15 ans le festival. Une présence institutionnelle qui s est enrichie au fil des années, pour devenir à partir de 2004, un partenariat pédagogique visant à réaliser des expositions photographiques, des albums, recueils autant de vecteurs pour interpeler le visiteur sur des richesses aussi réelles qu insoupçonnées avec des vues aériennes, en sous-sol, subaquatiques... dévoilant ainsi toutes les facettes d un milieu local riche, contrasté, à protéger! Didier PINÇONNET, Directeur territorial Vallées de Marne de l Agence de l eau Seine-Normandie Le festival de Montier est né en 1996 de la rencontre de passionnés de photos animalières et de nature et de passionnés de développement local. Il est l exemple de réussite de développement local! L Agence de l Eau Seine Normandie fut, dès le début, séduite par notre projet. Les valeurs soutenues par l AFPAN «l Or Vert» se concentrent autour des valeurs humanistes où le lien social s affiche comme un déterminant fort et précieux qui relie les hommes et les femmes engagées dans la protection des espèces, la protection des espaces et la préservation de notre bien le plus précieux : l eau. Quoi de plus naturel d associer notre image à votre agence qui remplit avec intelligence ses missions. En arrivant à Montier-en-Der en ce mois de novembre vous ressentirez une irrésistible vibration lorsque vous tutoierez les artistes photographes. C est comme ça à Montier depuis 15 ans! Cette parade artistique -accompagnées par le balai incessant des grues cendrées- vous livre ses éclats d émotion. Je profite de la tribune qui m est offerte pour rendre un hommage appuyé à l ensemble des collaborateurs de l Agence de l Eau Seine Normandie pour leur travail, leur passion et leur engagement. Le festival Photo de Montier est fier d associer son image à l Agence de l Eau Seine Normandie. Régis LAFARGE, Président de l AFPAN «l Or Vert»

2 Pascal STRITT Eau de la nature Eau des hommes Avec l appui de Pascal Stritt, l Agence de l eau présentait une exposition emblématique de ses missions fondatrices : assurer l alimentation en eau potable, traiter les eaux usées, préserver les ressources en eau, protéger les espaces aquatiques et humides, à l échelle des bassins versants. A travers des clichés en noir et blanc, Pascal Stritt illustre ainsi les étapes du grand cycle naturel de l eau. L eau se dévoile sous toutes ses formes, mêmes les plus inattendues : brume, rosée, écume, place au rêve, à l imaginaire, et à la réflexion! Les photographies en couleur prises en Haute-Marne entre Chaumont et Langres apportent quant à elles une vision plus technique et réaliste de «l eau des hommes» : captée, traitée, épurée, utilisée, une eau précieuse qu il faut protéger. «Illustrer le cycle naturel de l'eau en dix photographies maximum. Une belle proposition de l Agence de l eau, qui m'a évidemment et immédiatement fait «reprendre» le chemin de l'école avec les souvenirs, assez précis d'ailleurs, de schémas du phénomène au tableau noir ou sur le livre de sciences naturelles. Et ce fût une belle aventure photographique que d'aller explorer les lieux les plus divers, lacs, rivières, la mer mais aussi tout simplement par exemple une flaque...d'eau. Des endroits on ne peut plus communs auxquels on ne prête parfois plus attention, mais où une observation attentive révèle la multitude d'états et de formes de cette «Eau de la nature». La petite série de photographies sur «l'eau des hommes» m'a permis tout simplement de redécouvrir la beauté familière d'un château d'eau, élément du paysage ou d'approcher les secrets d'une station d'épuration moderne. Deux expériences passionnantes sur cet élément naturel indispensable à la vie. Pascal Stritt

3

4

5

6 Pascal Bourguignon L arbre, allié de l eau L arbre était cette année là à l honneur. Allié précieux de la rivière, il participe à sa préservation et à son équilibre. Il joue non seulement un rôle de protecteur de berges grâce à ses racines, mais il contribue aussi à épurer l eau. Véritable zone de refuge pour une multitude d espèces (invertébrés, insectes, poissons, oiseaux), il est au cœur de la biodiversité. Pascal Bourguignon apporte une vision originale et surprenante de ces végétaux de bords de rivières aux harmonies de verts exceptionnels. «M'impliquant de plus en plus dans les photos de paysage, et étant particulièrement sensible à la nature et à la photographie de l'eau en particulier, j'ai tout de suite été motivé par ce projet de l'agence de l'eau, ayant pour thème, "l'arbre, allié de l'eau". En proposant ma vision personnelle de ce sujet, j'ai particulièrement apprécié de pouvoir travailler librement. Je pense que cette confiance renforce le message que l Agence de l'eau souhaite faire passer, en montrant des vues esthétiques plutôt que des vues techniques ou simplement informatives.» Pascal Bourguignon

7

8

9

10 Patrick Dieudonné Vallée de Marne, Vallée de vie Par des photographies prises en paramoteur entre Château-Thierry et Epernay, Patrick Dieudonné a dévoilé toute la beauté et la fragilité de la vallée de la Marne. La vallée alluviale est à la source de la vie, l homme doit protéger une biodiversité qui est garante du bon état de la vallée pour que celle-ci continue à lui rendre des services gratuits (ressource en eau potable, autoépuration de la rivière, régulation des sécheresses et des crues ). Cette exposition était un appel à regarder ce qui nous entoure et à agir ensemble pour conserver ce patrimoine si précieux! «"Vallées de Marne, Vallées de Vie": cette exposition occupe une place à part dans ma vie de photographe de paysage et de faune, par essence solitaire... elle fut le produit d'un travail d'équipe animé, parfois contradictoire, et finalement fructueux, malgré quelques soucis matériels (les paramoteurs ne se posent pas toujours aussi bien que les oiseaux...). Un beau projet au service de cette vallée qui, à côté des grands espaces agricoles qui la caractérisent en aval, palpite encore d'une vie sauvage et naturelle, sédentaire et de passage, qu'il nous faut savoir chercher, aimer et passionnément protéger!» Patrick Dieudonné

11

12

13

14 Pascal Bourguignon, Vincent Munier et Katia Collinet Vallée de Marne, Vallée de vie en 2015 A travers cette exposition, l Agence de l eau a souhaité expliquer par l image et la pédagogie ce qu est le bon état écologique des eaux. En effet, l Europe a fixé des objectifs de résultats en termes d'atteinte du bon état des cours d'eau d ici Il s agit d un défi à relever collectivement. L observation de la diversité faunistique et floristique présente dans les milieux aquatiques est un des indicateurs de qualité de l eau, mais pas seulement. Cette exposition met en opposition la rivière préservée et le ruisseau pollué, le cours d eau libre, vivant, naturel et le milieu menacé par les activités domestiques, industrielles et agricoles. Elle rappelle ainsi que le bon état est aussi un compromis à trouver entre un certain niveau d exigence environnemental et le développement des activités humaines. Même si au cours des dernières décennies, la qualité des cours d'eau sur le bassin Seine-Normandie s'est améliorée, il n en reste pas moins du chemin à parcourir pour reconquérir la qualité des milieux aquatiques. «Après ma première expérience de commande pour l'agence de l'eau, le challenge était cette fois de travailler à trois sur le même sujet, "Vallée de Marne, vallée de vie en 2015" De mon côté, j'avais en charge les vues de paysage au sol et en aérien. J'ai apprécié ce travail à trois, toujours enrichissant puisqu'il permet de profiter de l'expérience de chacun, mais en ayant pour but un résultat global homogène.» Pascal Bourguignon

15

16 Pascal Bourguignon, Vincent Munier et Katia Collinet Vallée de Marne, Vallée de vie en 2015 Continuez à soutenir les beaux projets artistiques en faveur de la nature! Nous, passeurs d émotions, avons besoin de vous. Vous avez compris que l image est un excellent outil comme passerelle entre la nature et l homme. Vincent Munier

17 Pascal Bourguignon, Vincent Munier et Katia Collinet Vallée de Marne, Vallée de vie en 2015 Katia Collinet photographe de l'ère du numérique spécialisée en prise de vues en 360 sur 180, a offert au public une pano-vidéo, invitant le spectateur à explorer l'environnement de la rivière en un tour d'horizon. Partager ce projet photographique avec l Agence de l eau m'a permis de réaliser un rêve qui m'est cher : donner une vie à mes photos, en leur faisant raconter une histoire qui révèle le sens de leur contenu imagé, invisible par simple contemplation..., des préoccupations écologiques qui nous concernent tous! Katia Collinet

18 Fabrice Audier et Stéphane Denizot Eau-dessus, eau-dessous Pour montrer ce que nous ne voyons jamais, une équipe de spéléologues et de photographes est descendue explorer les sous-sols haut-marnais et meusiens pour faire découvrir au plus grand nombre un monde mystérieux et méconnu. Le milieu souterrain, réserve essentielle en eau potable, est un espace vulnérable qu il convient de préserver des pollutions de toutes origines et d autant plus dans le karst en raison de l absence de couches filtrantes. L exposition propose des images exceptionnelles des cavités aux formes et couleurs étonnantes. «Le concept d exposition sur «L eau-dessus, L eau-dessous» dans une reconstitution de grotte était une idée vraiment originale. Ce fût pour moi, grâce aux prises de vue spéléologiques, l occasion de découvrir l univers du karst couvert de Lorraine avec, entre autre, le magnifique réseau souterrain du Ruptdu-puits avec sa belle rivière. Ce fût aussi l occasion de participer à une belle aventure avec le Festival et le personnel de l Agence de l eau où les échanges furent enrichissants et puis, je ne parlerai pas du bon Champagne» Fabrice Audier fa-photos.chez-alice.fr

19

20 Fabrice Audier et Stéphane Denizot Eau-dessus, eau-dessous Lorsque l'équipe de l'agence de l eau m'a présenté le projet "Eau-dessus, eau-dessous", j'ai tout de suite été séduit à l'idée de parcourir ma région pour découvrir des lieux inconnus et insolites. Il s'agissait de valoriser les milieux illustrant les différents cheminements de l'eau avec des images à créer. A ma grande surprise j'ai découvert une variété de paysages minéraux d'une rare beauté, habités par une faune et une flore surprenante. L'exposition présentée au festival 2008 dans une grotte reconstituée a également été le fruit collaboratif de deux photographes, de l'équipe de l'afpan et du service des espaces verts de la Ville de Saint-Dizier. J'espère qu'ensemble nous avons pu mieux faire connaître cet écosystème méconnu et précieux, car indispensable à tous." Stéphane Denizot

21

22 Pascal Bourguignon Eau, espace, espèces Pour sa troisième collaboration avec l Agence de l eau, Pascal Bourguignon est allé à la recherche de deux espèces d amphibiens en voie de disparition : la rainette arboricole et le crapaud sonneur à ventre jaune. Les amphibiens dont la vie se partage entre eau et terre, font partie des habitants les plus fragiles des zones humides. Pour survivre, ils doivent en effet trouver des lieux de refuge, une source d alimentation, des zones favorables à leur reproduction. Un espace préservé permet non seulement d assurer la survie de ces espèces, mais aussi aux écosystèmes de continuer à rendre à l homme des services gratuitement. L enjeu consiste alors à préserver ou reconstituer des corridors appelés trame verte, en restaurant les continuités écologiques. «Une nouvelle commande, où j'apprécie la confiance que me témoigne l'agence de l'eau. Partis à la recherche de la rainette, devenue rare dans notre région, puis du petit crapaud sonneur à ventre jaune, nous avons essayé de comprendre pourquoi ces espèces sont si tributaires de leur environnement à l'aide de photos aériennes (qui permettent de le mettre plus facilement en évidence).» Pascal Bourguignon

23

24

25

26 Michel Loup Secrets de rivière Le photographe Michel Loup est allé s immerger au cœur de deux rivières méconnues du bassin versant de la Marne (l Ornain et la Blaise) pour faire découvrir de l intérieur le fonctionnement d une rivière. Tel un poisson, au fil de ses déambulations, il montre à travers son objectif la variété des fonds aquatiques. Grâce à sa sensibilité, il apporte une dimension poétique presque féérique à la réalité. Dans cette exposition, les jeux de lumières et les couleurs chatoyantes dessinent un monde surprenant et mystérieux. «M'immerger au cœur de ces rivières, l'ornain et la Blaise, a été un véritable enchantement! La découverte de ces milieux préservés, à travers cette énergie bienfaisante qui m'a submergé, porté de la pénombre des rives arborées jusqu'à la lumière des hauts-fonds de graviers, tout cela m'a beaucoup inspiré... Et bien sûr j'ai eu la chance d'avoir été soutenu par l'agence de l eau Seine- Normandie, à travers un groupe de personnes dynamiques, et enthousiastes à l'idée de me donner carte blanche sur ce reportage!» Michel Loup

27

28

29

30 Pascal Bourguignon Rect eau, vers eau : la face cachée des ruisseaux Il est courant de dire que ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières. Pourtant qui est réellement conscient des rôles essentiels que joue jusqu'au plus petit affluent d'une rivière? La rivière Marne s écoule sur 573 km. Ses affluents constituent quant à eux un réseau hydrographique d environ km. A eux seuls, les très petits cours d eau représentent km. Au Rect eau, Pascal Bourguignon montre un aperçu de cette vaste arborescence qui fait l écosystème rivière. Les très petits cours d eau fonctionnent de plus comme des "petites usines écologiques" très efficaces : ils abritent de nombreuses espèces aquatiques, protègent et nourrissent les rivières. Au Vers eau, en macro, le photographe dévoile l une de ces faces cachées des ruisseaux, et présente quelques-uns de leurs tous petits habitants. Ce parti pris esthétique met en évidence la fragilité extrême de ces milieux très sensibles. «Pour cette nouvelle mission, c'est principalement les vues aériennes en paramoteur (qui sont devenues pour moi à la fois une spécialité et une passion) qui devaient permettre d'illustrer le thème retenu. Puis en cherchant à illustrer les habitants des rivières, j'en suis arrivé, avec la complicité de Manu Ferry (Nature de Der), à photographier les invertébrés dans de minuscules aquariums, en studio. La comparaison photos aériennes globales en couleur, et micro invertébrés en noir et blanc vus de très près et qui semblent parfois s'envoler de leur support, crée à la fois un point commun et une opposition, ce qui m'a particulièrement intéressé. Cela démontre que commande et recherche personnelle ne sont pas incompatibles, bien au contraire!» Pascal Bourguignon

31

32

33

34 Le projet «Montier-en-Der» : les acteurs de la réussite Pour la Direction Territoriale Vallées de Marne, la participation au Festival photo de Montier-en-Der est un rendez-vous qui mobilise un groupe de travail composé d agents de tous services et de tous métiers. Chaque année, ces volontaires donnent de leur temps et de leur savoir-faire pour que la présence de l Agence de l eau au Festival soit toujours plus originale, toujours plus généreuse, toujours plus investie dans sa mission de sensibilisation à la protection du milieu aquatique. C est aussi une structure entière qui participe aux décisions, qui vient à la rencontre du public et qui veille à ce que tout soit prêt pour accueillir les amateurs de nature et de photographie. Enfin, c est une histoire qui s inscrit dans un partenariat fort avec l AFPAN, avec des salariés et des bénévoles dévoués pour faire du Festival un succès. Denis Barrau Le groupe de travail AESN 2011 autour de Maud Potier, Joël Queron et Pascal Bourguigon Emilie Gallois Olivier Varin

35 Des expositions valorisées post-festival Les photographies produites dans le cadre du Festival photo de Montier-en-Der connaissent une nouvelle vie une fois l événement terminé! En effet, le travail de pédagogie sur les thématiques retenues chaque année, ainsi que les reportages photographiques réalisés sur tout le territoire Vallées de Marne, constituent une ressource particulièrement utile pour mettre en relief les enjeux locaux, mais aussi pour illustrer plus largement les richesses aquatiques inestimables que compte le bassin Seine- Normandie. Ces magnifiques photos ont ainsi été éditées en affiches et cartes postales. Elles alimentent régulièrement le rapport annuel d activité de l Agence de l eau Seine-Normandie, les plaquettes d informations, les parutions institutionnelles ou les documents de référence de l Agence. P.Dieudonné P.Bourguignon P.Dieudonné Les expositions photographiques, qui ont été présentées au public entre 2004 et 2011, sont mises à la disposition d enseignants, collectivités territoriales et de toute autre structure désireuse de transmettre un message de préservation en cohérence avec les valeurs de l Agence de l eau Seine-Normandie. Informations prêts d expositions et réservations :

36 15 ans de Festival - remerciements L histoire de la participation de l Agence de l eau Seine-Normandie au Festival Photo Animalier et de Nature de Montieren-Der s est écrite grâce à : - la volonté et au soutien des Directeurs Généraux de l Agence de l eau Seine-Normandie - l intérêt que les Directeurs Territoriaux de l Agence de l eau Vallées de Marne ont trouvé dans ce vecteur original et efficace d informations et de sensibilisation du public - la contribution de tous les agents qui apportent leurs compétences pour préparer le projet, ou animer le stand. L engagement de l Agence de l eau Seine-Normandie est également né de rencontres avec : - les Présidents de l AFPAN qui ont su faire évoluer le festival jusqu à lui donner une envergure internationale - les salariés et bénévoles de l AFPAN qui s investissent chaque année avec passion dans la réussite de cet événement unique L Agence de l eau Seine-Normandie remercie également - les photographes, agences de communication, standistes, imprimeurs, journalistes, paysagistes et techniciens qui concrétisent les idées les plus ambitieuses émises par le groupe de travail en charge du projet, - et les collectivités territoriales, organismes et experts qui accompagnent l Agence de l eau sur le terrain et facilitent la réalisation des reportages photographiques. Service des espaces verts de la Ville de Saint-Dizier

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

Exposition zones humides. Dossier de Presse

Exposition zones humides. Dossier de Presse Dossier de Presse DOSSIER DE PRESSE - EXPOSITION ZONES HUMIDES 2015 Panneaux d expositions Conception graphique : Séverine Soury Textes : Aurélie Matrot - AVEN Crédits photographiques Aurélie Matrot, Sarah

Plus en détail

Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères

Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères CO.TE.CO du 09 juin 2015 Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères Institution interdépartementale des barrages-réservoirs du bassin de la Seine 8,

Plus en détail

Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau

Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau Syndicat des Cramades La malle Cantal'Eau - Découvrir et agir l'eau c'est la vie! - Grand public Agence de l eau Adour Garonne 1 Le Syndicat

Plus en détail

EAU ET MILIEUX AQUATIQUES. Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012

EAU ET MILIEUX AQUATIQUES. Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012 EAU ET MILIEUX AQUATIQUES Les 9 es programmes d intervention des agences de l eau 2007-2012 Janvier 2007 9 es 2007-2012 programmes des agences de l eau «L Europe s est dotée d un cadre communautaire pour

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche

DOSSIER DE PRESSE. Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche Inauguré en juin 2013, le centre régional pour la biodiversité Beautour redonne vie à l héritage

Plus en détail

Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France. 22 & 23 novembre 2010, Paris

Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France. 22 & 23 novembre 2010, Paris Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France Coorganisées par la région Ile de France et l Agence de l eau Seine Normandie Journées des animateurs territoriaux d Ile de France Les CONTRATS avec

Plus en détail

Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses

Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses richesses. Du massif Vosgien aux plateaux du Jura, en passant

Plus en détail

Qu est-ce qu un SAGE?

Qu est-ce qu un SAGE? Mercredi 6 mai 2015 Mont-de-Marsan Conférence de presse Qu est-ce qu un SAGE? Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux La recherche d un équilibre durable entre la protection des milieux aquatiques

Plus en détail

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio Studio de design textile spécialisé dans la création de motifs et illustrations exclusifs destinés aux secteurs de la mode, de la maison, des accessoires,

Plus en détail

Nos forfaits Mariage en un clin d œil

Nos forfaits Mariage en un clin d œil Forfait «Standard» Forfait «Plus» Forfait «La Totale» Forfait «Platinium» Durée du reportage 4 heures Durée du reportage 7 heures Durée du reportage 13 heures Durée du reportage 17 heures Tarif 1'490.-

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

Les cours sont donnés par Mme Ania Freindorf ania.freindorf@gmail.com - http://aniafreindorf.photoshelter.com/

Les cours sont donnés par Mme Ania Freindorf ania.freindorf@gmail.com - http://aniafreindorf.photoshelter.com/ Le STU organise des cours de photographie donnés par un photographe professionnel. Ces cours seront organisés par groupe de 6 personnes maximum. Les cours sont en français et anglais (suivant les participants).

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Inspiration for action. Le magazine écrin plus sélectif que les newsmagazines

Inspiration for action. Le magazine écrin plus sélectif que les newsmagazines Inspiration for action Le magazine écrin plus sélectif que les newsmagazines Préserver et transmettre l essentiel Ses Valeurs : Passion, Excellence, Authenticité, Transmission Concept La passion de l exploration

Plus en détail

Le réseau des lacs alpins

Le réseau des lacs alpins François TRUSSON Chargé de mission «montagne», Conseil régional Rhône-Alpes Le réseau des lacs alpins L es montagnes occupent une place importante dans la maîtrise et à la réduction des pollutions, mais

Plus en détail

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire verger biodiversité eau arbre & forêt animations scolaires maternelle 3 secondaire Le CRIE vous propose ses animations en projet ainsi que toute une série d activités d 1 journée ou d 1/2 journée Découvrez-les

Plus en détail

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau HAGUENAU LA F RÊT VIVANTE Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau Chambre à part, le territoire en photo Le Collectif photographique Chambre à Part, créé en 1991 à Strasbourg, fait

Plus en détail

PARC DES OISEAUX PRISE JEUX ENCADREMENT SPECTACLE QUALITÉ UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU SITES DE PARCOURS EN CHARGE PROFESSIONNALISME

PARC DES OISEAUX PRISE JEUX ENCADREMENT SPECTACLE QUALITÉ UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU SITES DE PARCOURS EN CHARGE PROFESSIONNALISME UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU PARC DES OISEAUX PARCOURS THÉMATIQUES A T E L I E R PÉDAGOGIE SPECTACLE A C T I V I T É S DÉTECTIVES EXPERIENCE SITES DE PRESENTATION DÉCOUVERTE BIODIVERSITÉ JEUX ENCADREMENT

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants

Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants Communiqué de presse A Iloni, le 03/09/2015 Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants 1 soirée, 2 thèmes : la charte d approche des mammifères marins et le réseau d observateurs C est

Plus en détail

chiroptères Monts du matin Sommaire n 1 Bulletin d information Andrea Iacovella Eté 2010

chiroptères Monts du matin Sommaire n 1 Bulletin d information Andrea Iacovella Eté 2010 n 1 Bulletin d information Eté 2010 Site Natura 2000 Tunnels à Bulletin d information Bulletin d information chiroptères Monts du matin Monts du matin Edito Le patrimoine naturel constitue aujourd hui

Plus en détail

PORTRAITS DE PARCS E X P O S I T I O N P H O T O G R A P H I Q U E

PORTRAITS DE PARCS E X P O S I T I O N P H O T O G R A P H I Q U E PORTRAITS DE PARCS E X P O S I T I O N P H O T O G R A P H I Q U E Du 2 au 28 avril 2011 MUSEUM DE GRENOBLE - JARDIN DES PLANTES DOSSIER DE PRESSE Crédit : Olivier Roydor 2 8 PARCS - 8 PHOTOGRAPHES 6 PARCS

Plus en détail

Rapport d activité de la Commission Locale de l Eau

Rapport d activité de la Commission Locale de l Eau SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU BASSIN VERSANT DE L ARMANÇON Rapport d activité de la Commission Locale de l Eau Année 2009 Adopté en séance plénière le 25 mai 2010 Siège de la Commission

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

Enjeux. Maîtrise quantitative de la ressource en eau. Maîtrise de la qualité des ressources. Maintenir ou restaurer la fonctionnalité des cours d eau

Enjeux. Maîtrise quantitative de la ressource en eau. Maîtrise de la qualité des ressources. Maintenir ou restaurer la fonctionnalité des cours d eau Enjeux Maîtrise quantitative de la ressource en eau Maîtrise de la qualité des ressources Maintenir ou restaurer la fonctionnalité des cours d eau Les priorités «1» Réduction des pollutions domestiques

Plus en détail

Etat des lieux et gestion de la jussie depuis son apparition dans le département du Cher

Etat des lieux et gestion de la jussie depuis son apparition dans le département du Cher Etat des lieux et gestion de la jussie depuis son apparition dans le département du Cher Vierzon / 02 décembre 2014 Les marais de Bourges - Présence du myriophylle du Brésil connue depuis 2001/2002. -

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 A l origine de l étude, un triple constat établi par l AESN, la DRIEE et la DRIEA

Plus en détail

Sentier Alléluia. Vestige de la mine de grenat. Photo : municipalité de Labelle

Sentier Alléluia. Vestige de la mine de grenat. Photo : municipalité de Labelle Sentiers pédestres Nous avons la chance d avoir sur notre territoire, la présence du sentier national. Ce sentier qui traverse tout le Canada a été initié par Douglas Campbell de Calgary en 1971. Au Québec,

Plus en détail

MONTELIMAR ENERGIE POSITIVE

MONTELIMAR ENERGIE POSITIVE STRATEGIE DEVELOPPEMENT DURABLE 2014/2020 document interne MONTELIMAR ENERGIE POSITIVE p.1/11 BIODIVERSITE & ENERGIE 2 ATOUTS FORTS POUR REPONDRE AUX ATTENTES DES MONTILIENS EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013. Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot

UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013. Les toitures vertes. Présentation par la sa MEULEMAN JP. Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot UCM Château Tinlot - 27 novembre 2013 Les toitures vertes Présentation par la sa MEULEMAN JP Jean-Paul Meuleman - Hugues Michot Présentation des toitures végétales... Toiture à Tournai 1998 Maubeuge 1990

Plus en détail

Quels sont les enjeux prioritaires de la biodiversité dans le bâtiment? (Préservation, dépendance, impacts positif et négatif)

Quels sont les enjeux prioritaires de la biodiversité dans le bâtiment? (Préservation, dépendance, impacts positif et négatif) Délégation Développement Urbain et Cadre de Vie Direction Planification et Politiques d Agglomération Service Ecologie et Développement Durable Unité Développement Durable Lyon, le 2 Février 2015 Votre

Plus en détail

Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi

Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi Le canal du Midi, un patrimoine exceptionnel Une vitrine. L inscription par l Unesco en 1996 sur la liste du patrimoine

Plus en détail

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion Contact : Valérie hasson-benillouche +33 6 09 66 76 76 - valerie@galeriecharlot.com Formation Caroline Deloffre Photographe 1998-97 Ecole des Gobelins - Paris Section photographie 1996 Maîtrise d histoire

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET BURKINA FASO ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée. Productions La Châtre le 22 janvier 2013

Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée. Productions La Châtre le 22 janvier 2013 Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée Productions La Châtre le 22 janvier 2013 1- Transport participatif 2 2- Pôle de création «Georges Sound» 3 3- S ouvrir au monde par la Visioconférence

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze. Titre. Règlement. Adopté par la CLE le 18 décembre 2012. Légende

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze. Titre. Règlement. Adopté par la CLE le 18 décembre 2012. Légende Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze Règlement Titre Adopté par la CLE le 18 décembre 2012 Légende Sommaire Sommaire... 2 Préambule... 3 Chapitre 1 : Contenu et portée juridique du

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les... 1 sur 2 2008-09-18 13:54 Sujet : Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives De : Guy Guilbert

Plus en détail

Bureau de la Commission Locale de l Eau. Olivet le 25 novembre 2014

Bureau de la Commission Locale de l Eau. Olivet le 25 novembre 2014 Bureau de la Commission Locale de l Eau Olivet le 25 novembre 2014 1. Portage du contrat territorial 2. Projets 2015 / Formations 2015 3. Points divers Ordre du jour 1. Portage du contrat territorial Portage

Plus en détail

Catalogue. des activités Nature & Pêche. Hotton Durbuy La Roche Erezée Rendeux Manhay Houffalize. Ardenne belge. École.

Catalogue. des activités Nature & Pêche. Hotton Durbuy La Roche Erezée Rendeux Manhay Houffalize. Ardenne belge. École. Catalogue des activités Nature & Pêche Hotton Durbuy La Roche Erezée Rendeux Manhay Houffalize FR Centre d Interprétation de la Rivière École Ardenne belge Bienvenue à Hotton Entre Durbuy & La Roche, RIVEO

Plus en détail

La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème "Pot(s) de fleurs insolite(s)" ouvert aux Scéens de tous âges.

La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème Pot(s) de fleurs insolite(s) ouvert aux Scéens de tous âges. La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème "Pot(s) de fleurs insolite(s)" ouvert aux Scéens de tous âges. Vous avez jusqu au 26 septembre inclus pour déposer votre cliché et gagnez

Plus en détail

Le Plan Départemental de l Eau

Le Plan Départemental de l Eau de l Eau CG1/PIADDT/DAE/MD-LS-9/05/009 de l Eau Son organisation schématique va s appuyer sur : 1. Les infrastructures existantes d intérêt départemental,. Les schémas directeurs territoriaux, 3. Des maillages

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

Une nouvelle écologie des parcs et des jardins

Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Patrimoine vert bordelais et politique de développement et de gestion Ecologie : grands principes et applications

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contacts Presse SICASIL : Sylvie Joffre sylvie.joffre@sicasil.com 06 85 20 22 20

DOSSIER DE PRESSE. Contacts Presse SICASIL : Sylvie Joffre sylvie.joffre@sicasil.com 06 85 20 22 20 Contacts Presse SICASIL : Sylvie Joffre sylvie.joffre@sicasil.com 06 85 20 22 20 LYONNAISE DES EAUX : Pierre Tré-Hardy pierre.trehardy@lyonnaise-des-eaux.fr 06 74 83 43 23 DOSSIER DE PRESSE SUITE DOSSIER

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

UN GUIDE DIGITAL GPS

UN GUIDE DIGITAL GPS UN GUIDE DIGITAL GPS 200 espèces de conifères et de feuillus 450 spécimens Un parc de 8 hectares Un outil d apprentissage et de reconnaissance des végétaux sur tablette tactile DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Accroître les soutiens aux projets de territoire Budget total du 10 e programme : 3 653 M dont 3561 M pour le bassin Rhône Méditerranée,

Plus en détail

ÉDITOS. Par Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole

ÉDITOS. Par Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole ÉDITOS En 2013, Nantes a été la première ville en France à obtenir le titre de Capitale verte de l Europe. Cette reconnaissance européenne vient reconnaître et récompenser le travail et les efforts menés

Plus en détail

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Notr'Canard Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Chers amis de la Confrérie St Hubert du Grand-Val, L'automne, est-ce la saison des chasseurs? La réponse est: non! Le chasseur

Plus en détail

Commission Locale de l Eau du SAGE Clain. Rapport annuel d activités. Validé par la CLE le 6 juillet 2015

Commission Locale de l Eau du SAGE Clain. Rapport annuel d activités. Validé par la CLE le 6 juillet 2015 Commission Locale de l Eau du SAGE Clain Rapport annuel d activités 2014 Validé par la CLE le 6 juillet 2015 1 2 SOMMAIRE Le bassin du Clain et les enjeux de gestion de l eau p4 Historique et avancement

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

Le traitement des eaux usées

Le traitement des eaux usées GALDIN 4 B Anaïs SNE Le traitement des eaux usées La station d épuration de Lacer Mr Lamarque, technicien du service des eaux et responsable de la station d épuration du Mézinais, est venu nous expliquer

Plus en détail

Avis bureau Création d une zone commerciale Sainte Anne sur Brivet

Avis bureau Création d une zone commerciale Sainte Anne sur Brivet Déplacement et agrandissement de la zone commerciale de Pont Château. 30ha Le projet et le SAGE Qualité des milieux Article 1 protection des zones humides Article 2 niveau de compensation Article 5 création

Plus en détail

Voici la première édition. Georges-Gauvin, des Parchemins et. des Moussaillons

Voici la première édition. Georges-Gauvin, des Parchemins et. des Moussaillons Vol. 1 Novembre 2014 Chers élèves et parents des écoles Georges-Gauvin, des Parchemins et des Moussaillons Voici la première édition du bulletin d information des écoles : Georges-Gauvin, des Parchemins

Plus en détail

Projets pédagogiques de sensibilisation au patrimoine naturel de la Côte-d Or

Projets pédagogiques de sensibilisation au patrimoine naturel de la Côte-d Or Projets pédagogiques de sensibilisation au patrimoine naturel de la Côte-d Or Offre de la rentrée 2014-2015 à travers ce programme innovant, inscrit dans sa politique des Espaces Naturels Sensibles, le

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT A P R O P O S Art Contemporain & Antiquité à Villefranche-Sur-Mer du 3 au 6 septembre 2015 V i l l e f r a n c h e - s u r - Me r a toujours été une commune tournée vers la culture.

Plus en détail

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises?

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Pierre MANGEOT 3 juillet 2014 Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Agence de l eau Rhin- Meuse, quelques repères

Plus en détail

Fête de l énergie : concours «Selfie Energie»

Fête de l énergie : concours «Selfie Energie» Fête de l énergie : concours «Selfie Energie» Règlement et modalités Interlocuteurs ADEME : Christophe BAREL pour le réseau EIE en Lorraine Francine MAIDA pour la communication Interlocuteurs Région Lorraine

Plus en détail

SAGE DOUVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités

SAGE DOUVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités SAGE DVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités BOCAGE RIVIERE ZONES HUMIDES TRAIT DE CÔTE D66 Réaliser des diagnostics partagés du fonctionnement hydraulique D67 Mettre

Plus en détail

Veille réglementaire et technique Décembre 2014

Veille réglementaire et technique Décembre 2014 PRÉFET DE LA RÉGION D ÎLE-DE-FRANCE Direction régionale et interdépartementale de l environnement et de l énergie Paris, le Service Eau et Sous-Sols Service nature, paysage et ressources Affaire suivie

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK

PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK PRÉPARÉ PAR : COMITÉ DE GESTION ENVIRONNEMENTALE DE LA RIVIÈRE POKEMOUCHE

Plus en détail

AFPAN «l Or Vert» Dossier de Mécénat. Claude DELMAS

AFPAN «l Or Vert» Dossier de Mécénat. Claude DELMAS AFPAN «l Or Vert» Dossier de Mécénat Claude DELMAS Intro[spection] A l origine, une idée Une passion pour la photo en commun. Il n en faut pas plus à un groupe d amis pour lancer une exposition autour

Plus en détail

LES RESERVES NATURELLES REGIONALES

LES RESERVES NATURELLES REGIONALES Les Réserves Naturelles Régionales en Région Pays de la Loire Références juridiques Définition Code de l environnement, art. L. 332-1 à L. 332-27, intégrant : Loi n 2002-276 du 27 février 2002 relative

Plus en détail

On vit la nature, on pense la culture

On vit la nature, on pense la culture On vit la nature, on pense la culture Nature et culture à Saint Bruno de Montarville : un branding à explorer Mémoire présenté dans le cadre la consultation citoyenne sur l élaboration de la vision stratégique

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE MÉMOIRE DEPOSE AU BUREAU D AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT (BAPE) DANS LE CADRE DES AUDIENCES PUBLIQUES POUR LES PROJETS DE RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE

Plus en détail

CIGARME Dominique PHOTOGRAPHE DE MARIAGE

CIGARME Dominique PHOTOGRAPHE DE MARIAGE CIGARME Dominique PHOTOGRAPHE DE MARIAGE Saison 2015 Présentation Depuis dix ans, passionné par la photo, je mets mon expérience professionnelle au service de vos plus beaux événements. Pour faciliter

Plus en détail

On s active pour un Québec sans pétrole

On s active pour un Québec sans pétrole On s active pour un Québec sans pétrole Le pétrole est une énergie non-renouvelable, polluante et de plus en plus chère. Pourtant notre mode de vie en est totalement dépendant. C est une réalité qui n

Plus en détail

La gestion des bassins versants : c est l affaire de qui?

La gestion des bassins versants : c est l affaire de qui? La gestion des bassins versants : c est l affaire de qui? Journée montérégienne de santé publique 7 juin 2006 Chantal d Auteuil, directrice générale La Corporation Bassin Versant Baie Missisquoi Organisme

Plus en détail

Activités Bureau des Guides

Activités Bureau des Guides Activités Bureau des Guides au départ du CENTRE DE DEPAYSEMENT ET DE PLEIN AIR DE MARBEHAN 1 Table des Matières Introduction I. Faune II. Habitats III. Wildcraft & Orientation IV. Coin des Artistes V.

Plus en détail

Paysages industriels au fil de l Orne. Blainville-sur-Orne. Feuguerolles-Bully. Pierrefitte-en-Cinglais Le Mesnil-Villement.

Paysages industriels au fil de l Orne. Blainville-sur-Orne. Feuguerolles-Bully. Pierrefitte-en-Cinglais Le Mesnil-Villement. LA RÉGION EXPOSE LA RÉGION EXPOSE Paysages industriels au fil de l Orne CAEN Blainville-sur-Orne Feuguerolles-Bully Le Bô Ménil-Hubert-sur-Orne Pierrefitte-en-Cinglais Le Mesnil-Villement Rabodanges ARGENTAN

Plus en détail

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET DU CONCOURS DU GRAINES GRAINES Newsletter DE DU CONCOURS GRAINES Suivez l actualité Graines de Manager Chers lecteurs, nous avons le plaisir de vous présenter la newsletter du concours Graines de Manager

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION POUR LA PROTECTION DE NOTRE PATRIMOINE MARITIME & TERRESTRE DOSSIER DE PRESENTATION

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION POUR LA PROTECTION DE NOTRE PATRIMOINE MARITIME & TERRESTRE DOSSIER DE PRESENTATION CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION POUR LA PROTECTION DE NOTRE PATRIMOINE MARITIME & TERRESTRE DOSSIER DE PRESENTATION LES STANDS DES PARTENAIRES DE FAMILLES DE FRANCE Les partenaires de Familles de

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse

Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse Contact presse : agence mc3 T. 05 34 319 219 mc3@mc3com.com SOMMAIRE Changer le

Plus en détail

des cours d eau Redonner vie Bischwiller Réseau hydrographique Hochfelden Brumath Truchtersheim Pourquoi restaurer les cours d eau?

des cours d eau Redonner vie Bischwiller Réseau hydrographique Hochfelden Brumath Truchtersheim Pourquoi restaurer les cours d eau? Pollution, milieu naturel dégradé, les cours d eau de l agglomération strasbourgeoise ont besoin de se refaire une santé. Restauration des cours d eau Redonner vie aux cours d eau de l agglomération Réseau

Plus en détail

Dans le cadre du Plan Pluie : les chantiers 2008-2009 du Maillage Bleu

Dans le cadre du Plan Pluie : les chantiers 2008-2009 du Maillage Bleu Dans le cadre du Plan Pluie : les chantiers 2008-2009 du Maillage Bleu Le point sur les chantiers prévus en 2008-2009 par la Ministre bruxelloise de l Environnement, Evelyne Huytebroeck : Cours du Molenbeek

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

Témoignage de Jean-François Baudrais, franchisé WSI

Témoignage de Jean-François Baudrais, franchisé WSI (adsbygoogle = window.adsbygoogle []).push({}); franchisé WSI Témoignage d'un Témoignage d'un franchisé Midas Témoignages de franchisés Autosmart Témoignages de franchisés La Mie Câline Témoignages franchisé

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Aspirations et valeurs

Aspirations et valeurs Communiquer avec les électeurs Un exposé consiste d'un énoncé de cinq à sept paragraphes qui offre une rationale complète et cohérente en faveur du candidat et qui établit un lien entre l'histoire personnelle

Plus en détail

LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES

LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES I. La reproduction des animaux Observer le comportement des parents, suivre la croissance des jeunes est si intéressant que, dès le CP, les enfants

Plus en détail

Benoît LAMORT 6 rue de la Croix Boissée 91580 ETRECHY SIRET 429 734 007 000 25 APE 741G

Benoît LAMORT 6 rue de la Croix Boissée 91580 ETRECHY SIRET 429 734 007 000 25 APE 741G Mission de définition et de faisabilité de la rénovation et l'extension de l'aquarium de Trégastel (Cotesd'Armor). Aquarium présentant la faune locale dans un réseau de grottes naturelles sous un chaos

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite UNE EXPOSITION PHOTOS LA BIODIVERSITÉ LA MÉTROPOLE NICE CÔTE D AZUR S EXPOSE EN PHOTOS! A travers des photos

Plus en détail

La rigole d Hilvern, encore plus belle

La rigole d Hilvern, encore plus belle DÉVELOPPEMENT CÔTES D ARMOR D Randonnée et Espaces naturels La rigole d Hilvern, encore plus belle Le détail de 5 ans de chantier Votre Conseil général le développement, favoriser l essor de tous 1 2 1

Plus en détail

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration 1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU THEMATIQUE 4: Epuration Fiche action n 1.4.1 RECUPERATION DE CHALEUR DANS LES EAUX USEES 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES La dépendance de notre alimentation énergétique vis-à-vis

Plus en détail