CRB cancérologie CHU Grenoble

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CRB cancérologie CHU Grenoble"

Transcription

1 CRB cancérologie CHU Grenoble mise en place en 2001 dans le cadre d un appel à projet de l'inserm et du Ministère de la Recherche puis validé par la DHOS Thématique «cancer» Autorisation du Ministère de la recherche AC Validation des procédures d information patients par le CPP Sud Est Déclaration CNIL 2006 (logiciel gestion données) Certification ISO 9001: 2008 et NF S Conservation et utilisation d échantillons tumoraux selon les recommandations de l INCa en réponse à des obligations médicales (sanitaires) et des objectifs scientifiques

2 Collections Poumon 2002 Neurochirurgie moléculaire 2002 Hémopathies malignes 2002 Tumeurs pédiatriques 2009 ORL (1991) 2010 Carcinomes hépato-cellulaires 2010 Cancers du rein 2012 Mélanomes 2013 Tumeurs surrénaliennes 2014

3 Equipe CRB Techniciennes CRB : 4 ETP 3 ETP techniciens titulaires 1 ETP stagiairisé en fèv Cadre : 0.2 ETP Ingénieur Qualité : 0.2 ETP Responsable des données : 1 ETP Responsable opérationnel AS 0.5 ETP Responsable médical : 0,2 ETP 6,1 ETP 1 ETP technicien sur étude SEPAGE depuis aout 2014

4 Bilan des stockages Nombre de patients Nombre Total cumulé de Patients en 2014 : Cancer BronchoPulm 6% 7% 3% 2% 3% 1% 1% 41% Hemopathies Malignes Neurochirurgie moleculaire Pathologie Cutanée Collection ORL 17% Banque Sanitaire Pédiatrique Carcinome Hépato-cellulaire 19% Tumeurs Rénales Tumeurs Surrénaliennes Collection SEPAGES Cohorte en 2013

5 Bilan des stockages Nombre de prélèvements en

6 Ressources biologiques Matériel primaire Tissus, Cellules «vivantes», Liquides biologiques : plasma/serum/ LCR Produits dérivés ADN ARN Protéines

7 Matériel et locaux 13 enceintes -80 C 3 cuves azote -196 C Empailletage thermoscellé code barré Procédure de surveillance des congélateurs Congélateurs de secours Conditions d accès ( personnel restreint)

8 Organisations des activités du CRB «cartographie des processus» Pilotage Pilotage des activités Amélioration continue Services cliniques Intégration d une collection Réception Traitement Stockage et Conservation Gestion informatique des données biocliniques Cession Services cliniques Laboratoires de recherche Processus Support Prestation interne CHU 8

9 Systèmes de gestion des données échantillons Outil website développé APHP St Louis 30 tumorothèques équipées Gestion des échantillons biologiques Patients / prélèvements / échantillons / produits dérivés Suivi d annotations associées (techniques / biocliniques..)

10 Contrôle de doublons sur le code échantillon Calcul automatique du délai de congélation Échantillons Contexte tumorothèque : Lien vers CR anapat Organe (codes ADICAP et CIM) Latéralité Codes lésionnels ADICAP et CIM0 (transcodage) Grenoble, 9 novembre

11 Gouvernance Comité de pilotage Définition des orientations de la politique de gestion en matière de : Ressources humaines Commandes et travaux Participation au déploiement de la politique qualité Le Conseil scientifique stratégies scientifiques du CRB Projets scientifiques Examen de demandes de partenariat externe accueil de nouvelle collection, cession, destruction

12 Etudes et Projets sollicitant le CRB Libellé Objet Etat CRYOSTEM : Collection de prélèvements biologiques après allogreffes de Cellules Souches Hématopoïétiques pour étude de la maladie du Greffon contre l Hôte GVH En cours BIOCAP HOPE Biothèque multicentrique nationale en cancérologie pédiatrique En cours BCB UroCCR Base clinico-biologique sur cancers rénaux En cours BCB Mesobank Base clinico-biologique sur mésothéliomes En cours BCB MELBASE mélanome métastatique inopérable En cours Réseau CRB Foie FIM Bank Participation au réseau Syndrome myéloprolifératif En cours En cours CKD Rein étude sur l insuffisance rénale En cours SEPAGE Suivi de l'exposition à la Pollution Atmosphérique durant la Grossesse En cours BCB Glioblastome Base clinico-biologique En cours Institut de recherche Pierre Fabre contrôle information patient collection broncho-pulmonaire Projet BCB Fregat Base clinico-biologiques (cancers oeso-gastrique) Projet

13 LXRepair - Preuve de concept clinique Mélanome métastatique Collaboration avec Pr MT Leccia, CHU Grenoble Objectif Identifier des marqueurs prédictifs de réponse aux thérapies dans tumeurs et ganglions en se basant sur la Signature Enzymatique de Réparation de l ADN Tests LXRepair Tests fonctionnels de réparation de l ADN sur microsupport Contrainte: prélèvements traités «frais» Un interlocuteur à l écoute : le CRB du CHU de Grenoble

14 Schéma général de l étude Mélanome métastatique Dermatologue Patient Diagnostic Suivi clinique Consentement éclairé Tumeur/ganglion Validation anapathe Chirurgien Prélèvement CRB Dissociation/congélation Génotypage Centre génotypage CHU LXRepair Tests de réparation Analyses statistiques Analyses de corrélation Données cliniques Biomarqueur 14

15 Les phases du projet Phase I Définition de l étude, des besoins, organisation, identification des différents acteurs Dermatologues Chirurgiens Attaché de Recherche Clinique CRB LXRepair Phase II Phase III Phase IV Diffusion de l information Mise en place circuit de prélèvement Documents de «liaison» avec information Gestion documentaire, qualité Evaluation éthique (CECIC) Transfert de savoir-faire aux techniciennes CRB, validation du circuit Lancement de l étude, suivi

16 Partenariats industriels Dispositif robotisé de manipulation des échantillons biologiques à -150 C pour les biobanques Robot 6 axes (type Staübli), assure les opérations de stockage et de déstockage des échantillons. Instructions données par l opérateur en salle de contrôle. La position de l échantillon dans les réservoirs est connue à partir de la base de données. L échantillon est saisi au moyen d une pince compatible avec l environnementc ryogénique. Avant stockage et après déstockage, l échantillon est identifié par le robot (code barre). Protection de l échantillon pendant les phases de manipulation, par un container isolé

17 Dispositif robotisé de manipulation des échantillons biologiques à -150 C pour les biobanques 17

18 CRB Maladies chroniques, infections et cancer

19 CRB Maladies chroniques, infections et cancers Objectif Principal Doter le CHU de Grenoble d une collection multidisciplinaire standardisée, regroupant des échantillons tissulaires, cellulaires et biologiques (liquides, acide nucléiques, protéines, agents infectieux..) et les données cliniques qui leur sont associées, concernant les pathologies chroniques, métaboliques, inflammatoires et cancéreuses au sein d un centre de ressources biologiques multithématique (CRB-MT) opérant de façon transversale et multidisciplinaire.

20 Retombées attendues Prélèvements intégrés dans le parcours patient Possibilité d avoir accès à des prélèvements multiples ( tissulaire, liquide..) pour un même patient /Accès à des tissus sains Vision transversale des stockages pour un même patient sur l ensemble de son parcours de soin Suivi chronologique des patients (échantillons prélevés à différents temps d évolution de la maladie (marqueur prédictifs et pronostiques) Augmenter les partenariats industriels Créer une masse critique qui permettrait des investissements en automatisation pour la cryoconservation et l extraction des produits dérivés Améliorer la prise en charge globale des patients (parcours de soin, couts socio-économiques) Formaliser le stockage des agents pathogènes

21 Objectifs Associés Améliorer l efficience des stockages par patient accès aux prélèvements de Xie limiter le nombre de sites de stockage et les redondances définir les prélèvements obligatoires, monitoring au cours du temps Améliorer l exhaustivité du recensement des ressources biologiques Améliorer le recueil des données clinico-biologiques communes définition d un CRF minimum recueil des paramètres biologiques, anatomo-pathologiques Mettre en place le recueil des données d investigation haut Développer l interopérabilité entre les différentes bases de données patients Certification du CRB-MT

22 Projet d équipement d un centre de ressource multi-thématiques Espace de stockage de données sur le réseau Summer Equipement Froid : containers azotes Congélateurs Machines à paillettes Digital PCR

23

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Tumorothèque Caen Basse-Normandie Nathalie Rousseau, Ingénieur Tumorothèque Rencontres annuelles des Data Managers Académiques 12 et 13 Juin

Plus en détail

Le CRB des Hospices Civils de Lyon. Dr Marie-Claire Mazé Direction de la Recherche Clinique et de l Innovation

Le CRB des Hospices Civils de Lyon. Dr Marie-Claire Mazé Direction de la Recherche Clinique et de l Innovation Le CRB des Hospices Civils de Lyon Dr Marie-Claire Mazé Direction de la Recherche Clinique et de l Innovation Le CRB des HCL Création du CRB HCL en 2005 CRB HCL 29/06/2015 Fédération de plusieurs biothèques

Plus en détail

Les biobanques pour les débutants

Les biobanques pour les débutants Les biobanques pour les débutants C Dubourg B Turlin 14 octobre 2010 CHU de Rennes Définition Collection d échantillons biologiques humains Réunion, à des fins scientifiques, de prélèvements biologiques

Plus en détail

Recueil des consentements éclairés au sein du CRB

Recueil des consentements éclairés au sein du CRB Hôpital Cimiez 4, avenue Reine Victoria - BP 1179 06003 Nice cedex 1 Laboratoire Pôle\Labo LPCE Page 1 sur 7 LABO-LPC-PR-053 VERSION 003 Christelle BONNETAUD (Laboratoire Ingénieur - Veronique HOFMAN (Laboratoire

Plus en détail

Disponibilité et exploitation des données cliniques et biologiques en cancérologie : Etat des lieux et perspectives 5 décembre 2014

Disponibilité et exploitation des données cliniques et biologiques en cancérologie : Etat des lieux et perspectives 5 décembre 2014 2 1 Temps d animation scientifique sur des compétences et des outils locaux dans le but de transmettre un savoir-faire sur le site bordelais Disponibilité et exploitation des données cliniques et biologiques

Plus en détail

Centre de Ressources Biologiques

Centre de Ressources Biologiques Centre de Ressources Biologiques Règlement Intérieur ARTICLE 1 Création Il est créé au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Rennes, un Centre de Ressources Biologiques (CRB) labellisé par les Ministères

Plus en détail

Manuel Qualité. Selon la norme NF S 96-900

Manuel Qualité. Selon la norme NF S 96-900 HMN-PLATEFORME RESSOURCES BIOLOGIQUES 51 Av du Gal de Lattre de Tassigny 94 010 CRETEIL Manuel Qualité Ref : HM-RB-PRB-MQ-PIS-001-v03 Version : 03 Applicable le : 30-10-2015 Manuel Qualité de la Plateforme

Plus en détail

Charte du Réseau des Tumorothèques du Centre

Charte du Réseau des Tumorothèques du Centre Charte du Réseau des Tumorothèques du Centre Les tumorothèques sont des structures d Etablissements de Santé ayant pour missions la collecte et la conservation d échantillons provenant de tissus tumoraux

Plus en détail

Charte Germethèque. GERMETHEQUE Hôtel Dieu St Jacques 2 rue Viguerie 31059 TOULOUSE Cedex 9. Ref : DE-S1-027-02 GERMETHÈQUE

Charte Germethèque. GERMETHEQUE Hôtel Dieu St Jacques 2 rue Viguerie 31059 TOULOUSE Cedex 9. Ref : DE-S1-027-02 GERMETHÈQUE I - DEFINITION ET OBJECTIF GENERAL Germethèque est un Centre de Ressources Biologiques (CRB) multi-sites, fondé en 2007 par cinq CECOS et laboratoires de Biologie de la Reproduction des CHU de Clermont-Ferrand,

Plus en détail

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Les tumorothèques, enjeu structurant des Cancéropôles Charline Frandemiche, chargée de mission pour la coordination des ressources biologiques

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations

Plus en détail

CENTRE LEON BERARD CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES INSTITUTIONNEL. Gilles Clapisson Marina Rousseau-Tsangaris. Lyonbiopôle le 23 juin 2015

CENTRE LEON BERARD CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES INSTITUTIONNEL. Gilles Clapisson Marina Rousseau-Tsangaris. Lyonbiopôle le 23 juin 2015 CENTRE LEON BERARD CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES INSTITUTIONNEL Gilles Clapisson Marina Rousseau-Tsangaris Lyonbiopôle le 23 juin 2015 1 2009 2014 : Un projet d établissement exceptionnel dans l histoire

Plus en détail

La recherche clinique :

La recherche clinique : La recherche clinique : Aspects Administratifs et Financiers Pascal Thomas EMRC PACA 20 juin 2014 Essai thérapeutique Tester un nouveau traitement (ou existant), ou un dispositif L'objectif principal =

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN)

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) Numéro d'identification du Réseau : 960740249 Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité

Plus en détail

INVESTISSEMENTS D AVENIR

INVESTISSEMENTS D AVENIR INVESTISSEMENTS D AVENIR COHORTES SUIVI 2013 Compte rendu scientifique Relevé de dépenses Indicateurs juin 2014 SYNTHESE DU SUIVI D ACTION COHORTES (Année 2013) INTRODUCTION L action «cohortes» vise à

Plus en détail

CONVENTION FHP-MCO Du 23 et 24 juin 2015 UNE PROFESSION DEBOUT ET EN MARCHE

CONVENTION FHP-MCO Du 23 et 24 juin 2015 UNE PROFESSION DEBOUT ET EN MARCHE CONVENTION FHP-MCO Du 23 et 24 juin 2015 UNE PROFESSION DEBOUT ET EN MARCHE LES ENJEUX DE L AVENIR DES PLATEFORMES DE GENOMIQUE DR OLIVIER VIRE MÉDECIN ANATOMOPATHOLOGISTE LIBÉRAL SYNDICAT DES MÉDECINS

Plus en détail

Le GELARC. Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique. Biotuesday 8 septembre 2009

Le GELARC. Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique. Biotuesday 8 septembre 2009 Le GELARC Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique Biotuesday 8 septembre 2009 Pascal Deschaseaux Médecin, MBA Depuis 1990 dans les industrie de santé Pierre Fabre: Directeur Médical

Plus en détail

Un modèle opérationnel pour la gestion des collections de matériels biologiques en zone tropicale

Un modèle opérationnel pour la gestion des collections de matériels biologiques en zone tropicale LE CRBIP (Centre de Ressources Biologiques de l ) : Un modèle opérationnel pour la gestion des collections de matériels biologiques en zone tropicale Société de Pathologie 7 juin 2006 CIS Exotique 1 Introduction

Plus en détail

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE Le 16 février

Plus en détail

Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C

Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C Pr. Christian Chabannon Directeur Cancéropôle PACA Lundi 19 septembre 2011 Place croissante de la biologie dans la

Plus en détail

Projet régional BIOMOL. Accès aux tests de biologie moléculaire pour les patients atteints de cancer

Projet régional BIOMOL. Accès aux tests de biologie moléculaire pour les patients atteints de cancer Projet régional BIOMOL Accès aux tests de biologie moléculaire pour les patients atteints de cancer Réseau Régional de Cancérologie Mise en application des Plans Cancer Agences Régionales de Santé 3C ONCOPACA-Corse

Plus en détail

Introduction au métier d ARC. en recherche clinique

Introduction au métier d ARC. en recherche clinique Introduction au métier d ARC en recherche clinique Déroulement d un projet de recherche clinique Idée Faisabilité Avant Pendant Après Protocole accepté Démarches réglementaires Déroulement de l étude Analyse

Plus en détail

Étude des coûts de fonctionnement et recommandations pour la mise à disposition de ressources biologiques à des fins de recherche

Étude des coûts de fonctionnement et recommandations pour la mise à disposition de ressources biologiques à des fins de recherche 2009 2013 Mesure 1 RECHERCHE Étude des coûts de fonctionnement et recommandations pour la mise à disposition de ressources biologiques mars 2010 C O L L E C T I O N Etudes & expertises Mise À disposition

Plus en détail

Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers

Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers Biomarqueurs et cancers o Identification d altérations génétiques au sein des cellules cancéreuses => nouveaux biomarqueurs moléculaires diagnostic

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

Les Centres de Ressources Biologiques

Les Centres de Ressources Biologiques Les Centres de Ressources Biologiques Estelle SEILLES, DIU Immunologie et Biothérapies 19 novembre 2010, Paris Gilbert Montgaillard (EFS, Dijon) CRB Ferdinand Cabanne de Dijon Isabelle Desbois (EFS, Tours)

Plus en détail

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232 Famille : Analyse laboratoire Sous-famille : Analyse laboratoire Code ROME : 52232 Technicien(ne) d analyse chimie / physicochimie Chimiste Technicien(ne)-analyste chimie Analyste chimie Définir, réaliser

Plus en détail

6 ème Congrès 18 19 octobre 2007 St Denis

6 ème Congrès 18 19 octobre 2007 St Denis 1 Le Dossier Patient : Définitions Définition du «dossier» / dictionnaire Ensemble de documents relatifs à une même affaire, à une même personne, et classés dans une chemise de carton au dos de laquelle

Plus en détail

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir Extrait Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 avril 2012 Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir La dynamique du plan greffe 2000-2003 a généré un essor sans précédent de près de 50 % de

Plus en détail

Charte de la Banque ADN et de Cellules de Généthon

Charte de la Banque ADN et de Cellules de Généthon Sommaire 1. PREAMBULE... 2 2. DEFINITIONS... 2 3. CADRE LEGAL... 3 4. ORGANISATION DE LA BACG... 4 5. PRESTATIONS DE LA BACG... 5 6. MODALITES DE CONTRIBUTION ET D UTILISATION DES SERVICES... 5 7. REGLES

Plus en détail

Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010

Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010 Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010 Dr Laurent ARNOULD Département de Biologie et de Pathologie des Tumeurs Centre G-F

Plus en détail

Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire

Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire Ramona ITTI, physicienne médicale Service de Cancérologie - Radiothérapie hôpital St. Louis Les Matinées de l Innovation, 27 septembre 2013

Plus en détail

MATINÉE D INFORMATION CENTRES DE RESSOURCES BIOLOGIQUES EN RHÔNE-ALPES BIOBANQUES

MATINÉE D INFORMATION CENTRES DE RESSOURCES BIOLOGIQUES EN RHÔNE-ALPES BIOBANQUES MATINÉE D INFORMATION CENTRES DE RESSOURCES BIOLOGIQUES EN RHÔNE-ALPES BIOBANQUES Sylviane Hennebicq Responsable Site Grenoble shennebicq@chu-grenoble.fr 1) LE CRB GERMETHÈQUE MULTI-SITES 11 SITES AU NIVEAU

Plus en détail

Etat des lieux de l accès aux plateformes de génétique moléculaire

Etat des lieux de l accès aux plateformes de génétique moléculaire 12 juin 2014 Etat des lieux de l accès aux plateformes de génétique moléculaire CONTEXTE ET OBJECTIFS DE l ETUDE : L action 6.2 du plan cancer 3 «conforter l accès aux tests moléculaires» stipule en particulier

Plus en détail

Charte éthique du CRB-LRB et obligations réglementaires

Charte éthique du CRB-LRB et obligations réglementaires Type de Document : Secteur concerné : Classement : Document Site : Lariboisière - Secteur : CRB - Domaine : Général Chapitre 5- Responsabilité de la direction Sous chapitre : 5.1 Engagement de la direction

Plus en détail

Service de Biothérapies

Service de Biothérapies AP-HP Service de Biothérapies Pr. D. Klatzmann Service de Biothérapies Activités de l unité de thérapie cellulaire Dr. Hélène Trébéden-Negre Plan Définition de la thérapie cellulaire Les autogreffes de

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Cliquez pour modifier le style du titre La prescription des examens de biologie moléculaire en Midi-Pyrénées : Bilan à 2 ans du projet ORPAMIP Karine Gordien, Eric

Plus en détail

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC 2éme Journée des Infirmiers de Basse-Normandie Jeudi 9 Octobre 2014 Florence BANNIE, Pharmacien CHPC, CHERBOURG Déclarations

Plus en détail

TISSUE MICROARRAYS (PUCES TISSULAIRES) Dr Gaëlle Fromont CHU Poitiers

TISSUE MICROARRAYS (PUCES TISSULAIRES) Dr Gaëlle Fromont CHU Poitiers TISSUE MICROARRAYS (PUCES TISSULAIRES) Dr Gaëlle Fromont CHU Poitiers Principe Construction Techniques réalisables sur TMA Analyse des résultats: lecture Interprétation - Intégration des résultats Intérêts

Plus en détail

LYRIC. Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris

LYRIC. Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris LYRIC Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris CONTEXTE DE L AO DES SIRIC (SITES DE RECHERCHE INTÉGRÉS SUR LE CANCER) AO publié

Plus en détail

Autorisation de Transfert de Matériel Biologique. Material Transfert Agreement/MTA. Protocole N : Investigateur coordonnateur :

Autorisation de Transfert de Matériel Biologique. Material Transfert Agreement/MTA. Protocole N : Investigateur coordonnateur : Autorisation de Transfert de Matériel Biologique Material Transfert Agreement/MTA Protocole N : Investigateur coordonnateur : 1 TISSUTHEQUE COMMUNE CHU-CAL-UNSA Responsable : Pr Paul Hofman hofman.p@chu-nice.fr

Plus en détail

TRANSMISSION D ECHANTILLONS (sous-traitance et contrats de collaboration)

TRANSMISSION D ECHANTILLONS (sous-traitance et contrats de collaboration) Page 1 sur 5 I OBJET : Cette procédure décrit les principes de transmission d échantillons. Elle s applique aux examens transmis dans le cadre soit d une sous-traitance à des laboratoires spécialisés,

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

CHARTE DU CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES DE L ICM

CHARTE DU CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES DE L ICM CHARTE DU CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES DE L ICM Page : 1/14 SOMMAIRE... 1 1. PREAMBULE... 2 1.1 Enjeux du CRB-ICM... 2 1.2 Objectifs généraux du CRB-ICM... 2 1.3 Objectifs de la charte... 2 2. MISSIONS

Plus en détail

Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience

Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience B. Gauthier SELAS BIO86 Laboratoire Gauthier Souchaud Polyclinique de Poitiers 86 000 POITIERS bgauthier@bio86.fr

Plus en détail

Chaîne de production des médicaments

Chaîne de production des médicaments Chaîne de production des médicaments GPAO : Aspects légaux et pharmaceutiques 2 Principe de base Une préparation n est entreprise que si la pharmacie possède les moyens appropriés pour la réaliser et la

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées

Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Oncomip : Outil d Evaluation de la qualité de la prise en charge centrée sur la RCP Visioconférence 26 mai 2010 20-24, rue du pont Saint-Pierre 31052 Toulouse Tél:

Plus en détail

Entrepôt de données de Santé (EDS) R. Beaufret, S. Bréant, Ch. Daniel, L. Treluyer, M. Zérah

Entrepôt de données de Santé (EDS) R. Beaufret, S. Bréant, Ch. Daniel, L. Treluyer, M. Zérah Entrepôt de données de Santé (EDS) R. Beaufret, S. Bréant, Ch. Daniel, L. Treluyer, M. Zérah Pourquoi créer un système d accès aux données du système d information clinique? L AP-HP représente environ

Plus en détail

ORGANISER ET GERER SON. Organisation management SYSTÈME QUALITE

ORGANISER ET GERER SON. Organisation management SYSTÈME QUALITE ORGANISER ET GERER SON Organisation management SYSTÈME QUALITE Regensdorf 06.06.2013 1 Plan 1. Introduction 2. Problématiques 3. Principes fondamentaux du management 4. Organiser un processus 5. Cartographie

Plus en détail

Bonnes Pratiques Cliniques Décision du 24 novembre 2006 Parution au JO du 30 novembre 2006 Modifications par arrêtés du 22 septembre 2011

Bonnes Pratiques Cliniques Décision du 24 novembre 2006 Parution au JO du 30 novembre 2006 Modifications par arrêtés du 22 septembre 2011 Véronique JOUIS, Coordination des ARCs - Responsable Logistique Laurence GUERY, ARC - Responsable Assurance Qualité Unité de Recherche Clinique du GH Lariboisière - Saint-Louis Coordonnateur Pr Eric VICAUT

Plus en détail

www.cryobiosystem.com

www.cryobiosystem.com PACE SIDE MAPI Pour une cryopréservation des échantillons biologiques de la plus haute qualité www.cryobiosystem.com Une meilleure qualité, flexibilité, efficacité et sécurité Fiabilité & Sécurité Garanti

Plus en détail

Notre Mission. Notre vision. Nos valeurs

Notre Mission. Notre vision. Nos valeurs Notre Mission Pour répondre aux besoins de la communauté scientifique d analyser des échantillons par le contenu moléculaire ou par l image, Excilone propose une gamme complète de services en micro et

Plus en détail

Appel à Projets. Constitution de bases clinicobiologiques multicentriques à visée nationale en cancérologie. Action 3.1 et 23.2

Appel à Projets. Constitution de bases clinicobiologiques multicentriques à visée nationale en cancérologie. Action 3.1 et 23.2 Appel à Projets Constitution de bases clinicobiologiques multicentriques à visée nationale en cancérologie Action 3.1 et 23.2 Soumission en ligne: http://www.e-cancer.fr/aap/bcb11 Date limite de candidature

Plus en détail

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Le CHU de Rennes Etablissement MCO, SSR, SLD de 1860 lits et places

Plus en détail

Développement de la prestation de conseil au laboratoire

Développement de la prestation de conseil au laboratoire Développement de la prestation de conseil au laboratoire Mercredi 24 juin 2015 1 Jean-Pierre BOUILLOUX LBM LxBIO RODEZ jp.bouilloux@lxbio.com 2 Evaluation COFRAC juillet 2010 3 Modèle de fiche d écart

Plus en détail

Physical Security at Tumour Bank Facilities SOP #4.1.001. 4.1.001 Version F1.0. Catégorie. Peter Geary

Physical Security at Tumour Bank Facilities SOP #4.1.001. 4.1.001 Version F1.0. Catégorie. Peter Geary Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Mesures de sécurité physiques aux installations des banques de tumeurs Numéro de PNF: Remplace: FS 002.001 Objet: 4.1.001 Version F1.0 Mesures de sécurité

Plus en détail

PROJET CANTO CANTO INTITULE DU PROJET PORTEUR / PARTENAIRE(S) DU PROJET FINANCEMENT 13 870 288 TYPE DE COHORTE PATHOLOGIE DESCRIPTION APPORTS POUR

PROJET CANTO CANTO INTITULE DU PROJET PORTEUR / PARTENAIRE(S) DU PROJET FINANCEMENT 13 870 288 TYPE DE COHORTE PATHOLOGIE DESCRIPTION APPORTS POUR CANTO CANTO Institut Gustave Roussy FINANCEMENT 13 870 288 Cancer Cette cohorte a pour objectif l étude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez 20 000 patientes atteintes d'un cancer

Plus en détail

Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir

Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir Chef de projet Hémato-Onco CHRU Tours Vice Présidente CPP Région Ouest1 Le contexte juridique Directive 2001/20/CE du Parlement européen et du

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

P.AURIERES RDP A.PIFFAUT PG MJ.NEUSEL CRH

P.AURIERES RDP A.PIFFAUT PG MJ.NEUSEL CRH P.AURIERES RDP A.PIFFAUT PG MJ.NEUSEL CRH HISTORIQUE DU PASSAGE EN STERILISATION CENTRALE EXTERNALISEE *Relevé par l ARS de non-conformités des différentes stérilisations dijonnaises (2005) *Création du

Plus en détail

Ordonnance sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules d origine humaine

Ordonnance sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules d origine humaine Ordonnance sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules d origine humaine (Ordonnance sur la transplantation) Modification du 10 septembre 2008 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance

Plus en détail

Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques?

Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques? Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques? L Fournier, D Balvay, CA Cuénod Service de radiologie, Hôpital Européen Georges Pompidou Laboratoire de Recherche en Imagerie, Equipe

Plus en détail

Surveillance radiologique : centralisée ou en réseau?

Surveillance radiologique : centralisée ou en réseau? Personnalisation des traitements et du suivi des femmes mutées Surveillance radiologique : centralisée ou en réseau? Viviane Feillel Institut Claudius Regaud 1 Mutations BRCA1/2: Quels risques? Risque

Plus en détail

GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT

GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT Direction de la Politique Médicale (DPM) Formulaire Département de la Recherche clinique et du Développement (DRCD) GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT Méthode. Définition du niveau de risque de la recherche

Plus en détail

Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH. Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1

Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH. Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Définitions Objectifs d un SIH Description : architecture structurelle fonctionnelle Technique Enjeux

Plus en détail

Lancement du projet TOP (Tracabilité et Optimisation des Process)

Lancement du projet TOP (Tracabilité et Optimisation des Process) Lancement du projet TOP (Tracabilité et Optimisation des Process) Stéphane POUX Colloque «Bilan de la DiVE» 3 juillet 2008 Objectifs et contexte du projet TOP Développer le système d information de la

Plus en détail

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes généraux Importance du diagnostic d un cancer au stade

Plus en détail

Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro SPLIT 06/11/06

Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro SPLIT 06/11/06 Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro Directive européenne 98/79/CE du 27/10/98 relative aux DMDIV OBJECTIFS Directive dite «Nouvelle approche» - Harmonisation des réglementations nationales

Plus en détail

Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires de biologie médicale

Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires de biologie médicale Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires de biologie médicale Alain Coeur, Consultant Alain Cœur Conseil PLAN Evolution de la structure des laboratoires de biologie médicale

Plus en détail

Le fonctionnement d un service d archives en entreprise. Le Service national des archives

Le fonctionnement d un service d archives en entreprise. Le Service national des archives L archivage électronique : Le fonctionnement d un service d archives en entreprise Le Service national des archives un module de du La système Poste d information du Service national des archives du Groupe

Plus en détail

Entrepôt de données Biomédical - CHU de Bordeaux

Entrepôt de données Biomédical - CHU de Bordeaux ADI GT Exploitation des données de santé Entrepôt de données Entrepôt de données Biomédical - CHU de Bordeaux Service d information médicale, Pôle de santé Publique, CHU de Bordeaux Vianney Jouhet, Frantz

Plus en détail

Dossier Communicant en Cancérologie Plan d action national et déclinaison régionale JL Renaud-Salis, Réseau de Cancérologie d Aquitaine

Dossier Communicant en Cancérologie Plan d action national et déclinaison régionale JL Renaud-Salis, Réseau de Cancérologie d Aquitaine Premières rencontres - Aquitaine. TIC & Santé, Bordeaux 20 Juin 2008 Dossier Communicant en Cancérologie Plan d action national et déclinaison régionale JL Renaud-Salis, Réseau de Cancérologie d Aquitaine

Plus en détail

Roche Diagnostics en France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics en France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics en France Manuel Qualité Sécurité Environnement Nos processus Les processus de notre Système de Management Intégré sont représentés ci-contre. Fonctionnement des processus Processus

Plus en détail

Insuffisance rénale chronique

Insuffisance rénale chronique Programme GDR en Picardie Insuffisance rénale chronique Dr Matthieu Derancourt Référent médical IRC ARS Picardie ELEMENTS DE CONTEXTE 2 Contexte Instruction validée par le CNP le 17 décembre 2010 Visa

Plus en détail

Référentiel de compétences en système d'information

Référentiel de compétences en système d'information ANTICIPER ET COMPRENDRE Référentiel de compétences en système d'information OCTOBRE 2013 Publication réalisée dans le cadre du programme national Hôpital numérique Métiers Management des soins Cadre responsable

Plus en détail

Un système unique et sécurisé de stockage en azote liquide

Un système unique et sécurisé de stockage en azote liquide Un système unique et sécurisé de stockage en azote liquide Pour une cryopréservation des échantillons biologiques de la plus haute qualité www.cryobiosystem.com Une meilleure qualité, flexibilité, efficacité

Plus en détail

Politique Qualité Gestion des Risques

Politique Qualité Gestion des Risques CENTRE HOSPITALIER CHARLES PERRENS Politique Qualité Gestion des Risques Intégrer la Qualité et la Gestion des Risques dans les pratiques professionnelles Centre Hospitalier Charles Perrens [septembre

Plus en détail

Les Centres de Ressources Biologiques. séminaire DIRC et IReSaP Dijon, 29 novembre 2011

Les Centres de Ressources Biologiques. séminaire DIRC et IReSaP Dijon, 29 novembre 2011 Les Centres de Ressources Biologiques séminaire DIRC et IReSaP Dijon, 29 novembre 2011 Problématique générale Identifier de nouvelles molécules thérapeutiques ou de nouvelles stratégies de soins Identifier

Plus en détail

FICHE DE POSTE Assistant chargé de mission qualité Direction de la recherche

FICHE DE POSTE Assistant chargé de mission qualité Direction de la recherche FICHE DE POSTE Assistant chargé de mission qualité Direction de la recherche Émetteur Direction recherche Version 1 0062-DI-RSH 010 Direction recherche RESSOURCES HUMAINES P : 1/5 I DENTI F I CATI O N

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

Unité d onco-hématologie pédiatrique. Procédure de recueil de consentements du donneur. Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer

Unité d onco-hématologie pédiatrique. Procédure de recueil de consentements du donneur. Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer PO 3.2.2 version n 1 page1/5 Unité d onco-hématologie pédiatrique Procédure de recueil de consentements du donneur Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer Date d application : 1/12/2007

Plus en détail

LES AVANTAGES DE L APPROCHE PROCESSUS POUR UNE SGP ET SON RCCI. CLUB ASSET MANAGEMENT Présentation du 19 juin 2009

LES AVANTAGES DE L APPROCHE PROCESSUS POUR UNE SGP ET SON RCCI. CLUB ASSET MANAGEMENT Présentation du 19 juin 2009 LES AVANTAGES DE L APPROCHE PROCESSUS POUR UNE SGP ET SON RCCI Présentation du 19 juin 2009 Sommaire 1. Le contexte et les résultats attendus. 2. Les principales étapes de la démarche. 3. Les principe

Plus en détail

PRÉLÈVEMENT D ABEILLES MORTES

PRÉLÈVEMENT D ABEILLES MORTES D ABEILLES MORTES Les abeilles mortes peuvent être prélevées dans le cadre d une suspicion de pathologie des abeilles adultes. Réaliser de préférence 1 ou 2 prélèvements supplémentaires pour d éventuelles

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Cliquez pour modifier le style du titre Cancérologie: le réseau de pathologistes de Midi-Pyrénées K.Gordien (1), M.Lacroix-Triki (2), L.Lamant (3), ML.Quintyn-Ranty

Plus en détail

Base clinico-biologique des tumeurs du foie en France : Etat des lieux en 2014

Base clinico-biologique des tumeurs du foie en France : Etat des lieux en 2014 http://reseaucrbfoie.isped.u-bordeaux2.fr/ Base clinico-biologique des tumeurs du foie en France : Etat des lieux en 2014 Angéline Galvin, Bruno Clément, Simone Mathoulin-Pélissier, Valérie Paradis, Thomas

Plus en détail

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Description des tâches, rôles et responsabilités. 1.1.102 Version F1.0

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Description des tâches, rôles et responsabilités. 1.1.102 Version F1.0 Numéro de PNF: Remplace: Objet: Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Description des tâches, rôles et responsabilités 1.1.102 Version F1.0 Description des tâches, rôles et responsabilités Date

Plus en détail

Mise en œuvre de l accréditation dans un laboratoire de biologie médicale public

Mise en œuvre de l accréditation dans un laboratoire de biologie médicale public Mise en œuvre de l accréditation dans un laboratoire de biologie médicale public Dr S. Marion - Biologiste V. Mansuy - Cadre F. Loiseau - Technicienne D. Prudent - Technicien Laboratoire d Hématologie

Plus en détail

Page 1 sur 5 FICHE DE POSTE : TECHNICIEN(NE) DE LABORATOIRE MEDICAL. Quotité du poste : 100% Famille : SOINS Métier : SOINS MEDICO-TECHNIQUES

Page 1 sur 5 FICHE DE POSTE : TECHNICIEN(NE) DE LABORATOIRE MEDICAL. Quotité du poste : 100% Famille : SOINS Métier : SOINS MEDICO-TECHNIQUES Famille : SOINS Métier : SOINS MEDICO-TECHNIQUES Quotité du poste : 100% Rédacteur(s) : N.ZENNAF (CS) C.MOUSSIER (CSS) L.ESTEPA (chef de service) Visa DRH Validé Visa Direction des soins Date de validation

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

Ce document doit servir de canevas aux dossiers soumis à l AFRETH.

Ce document doit servir de canevas aux dossiers soumis à l AFRETH. PROGRAMME THERMAL DE RECHERCHE CLINIQUE ET SCIENTIFIQUE 2008 ANNEXE 5 - Dossier type de soumission de projet GUIDE POUR LA REDACTION D UN PROTOCOLE TYPE DE RECHERCHE CLINIQUE Ce guide liste des rubriques

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Dr Frédéric Eberlé, responsable médical Roche Diagnostics France Marseille, 27 mars 2015 Terminologie Biomarqueurs, Tests de diagnostic, Tests-compagnons

Plus en détail

Intérêts et limites de la médecine de précision en Oncologie

Intérêts et limites de la médecine de précision en Oncologie 30èmes Journées Pédagogiques et Scientifiques de l AE2BM 11 & 12 sept 2014 - Lyon Intérêts et limites de la médecine de précision en Oncologie Benoît BUSSER bbusser@chu-grenoble.fr Intérêt des Marqueurs

Plus en détail

Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie

Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie Institut de Cancérologie de Lorraine Service de Biopathologie CNRS UMR7039 CRAN Université de Lorraine Pr Jean-Louis Merlin Définition Un biomarqueur est une

Plus en détail

Pierre-Yves GUIAVARCH Biomnis Daniel VALENT TSE Express Médical

Pierre-Yves GUIAVARCH Biomnis Daniel VALENT TSE Express Médical Les collaborations entre établissements de santé et laboratoires de biologie médicale de seconde intention : quelle logistique pour le transport des échantillons? Pierre-Yves GUIAVARCH Biomnis Daniel VALENT

Plus en détail

Proposition de valeur aux Etablissements de santé

Proposition de valeur aux Etablissements de santé Prix valables jusqu au 31 octobre 2015 Proposition de valeur aux Etablissements de santé OFFRE, OPTIONS, SERVICES Les sites d avis deviennent incontournables 91% des français consultent les avis avant

Plus en détail

Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014

Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014 Le DMP pour les EHPAD De la Vienne Poitiers 03 Avril 2014 Sommaire Le GCS Esanté Poitou-Charentes Focus sur le DMP Le DMP en Poitou-Charentes L utilisation du DMP en EHPAD L accompagnement des EHPAD Réunion

Plus en détail