Début du jeu Juillet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Début du jeu Juillet 2008 1"

Transcription

1 Réalisation du diaporama: Jacinthe Marchand, CSSS des Pays-d en-haut Renseignements tirés de La transmission du VIH : guide d évaluation du risque, 5e édition (2004) Société canadienne du sida, 80 pages. Ce jeu questionnaire interactif comprend 12 questions sur les modes de transmission du VIH et de l hépatite C selon La transmission du VIH : guide d évaluation du risque, 5e édition. Pour répondre aux questions, vous devez cliquer sur la réponse de votre choix. Lorsque vous êtes prêt à passer à une autre question, cliquez sur le bouton. Après la dernière question, vous n aurez qu à cliquer sur le bouton afin de quitter le jeu. Si vous êtes prêt à débuter, cliquez sur le bouton «début du jeu». Bonne chance! Début du jeu Juillet

2 Quel est le risque de transmission du virus de l hépatite C avec du matériel de tatouage désinfecté à l eau de Javel? Risque élevé Risque faible Risque négligeable Aucun risque Juillet

3 Risque élevé Le nettoyage de matériel, au moyen d eau de Javel n est pas efficace pour prévenir la transmission du virus de l hépatite C. Juillet

4 Le nettoyage de matériel, au moyen d eau de Javel n est pas efficace pour prévenir la transmission du virus de l hépatite C. La bonne réponse est donc : risque élevé Juillet

5 Quel est le risque de transmission du VIH avec du matériel de tatouage amateur ayant été désinfecté à l eau de Javel? Risque élevé Risque faible Risque négligeable Aucun risque Juillet

6 Risque faible L eau de Javel est efficace contre le VIH. Toutefois, il existe des preuves de transmission attribuables à du matériel mal désinfecté. Juillet

7 L eau de Javel est efficace contre le VIH. Toutefois, il existe des preuves de transmission attribuables à du matériel mal désinfecté. La bonne réponse est donc : risque faible. Juillet

8 Quel est le risque de transmission du VIH si vous vous faites mordre par un animal domestique? Risque élevé Risque faible Risque négligeable Aucun risque Juillet

9 Aucun risque Les animaux domestiques n ont pas le même système immunitaire que nous. Ils ne peuvent donc pas contracter le VIH et par le même fait, ils ne peuvent pas le transmettre. Juillet

10 Les animaux domestiques n ont pas le même système immunitaire que nous. Ils ne peuvent donc pas contracter le VIH et par le même fait, ils ne peuvent pas le transmettre. La bonne réponse est donc : aucun risque. Juillet

11 Quel est le risque de transmission du virus de l hépatite C en partageant une paille ou tube pour la consommation par voie nasale? Risque élevé Risque faible Risque négligeable Aucun risque Juillet

12 Risque faible Le partage d une paille ou d un tube pose un risque de transmission du VHC car il peut s y trouver des petites quantités de sang venues de la muqueuse ou des lésions sur la peau d une personne. Juillet

13 Le partage d une paille ou d un tube pose un risque de transmission du VHC car il peut s y trouver des petites quantités de sang venues de la muqueuse ou des lésions sur la peau d une personne. La bonne réponse est : risque faible. Juillet

14 Quel est le risque de transmission du VIH lors d une relation sexuelle anale non protégée avec une personne infectée? Source de l image : Le VIH court toujours, 2005, MSSS Risque élevé Risque faible Risque négligeable Aucun risque Juillet

15 Risque élevé Lors de la pénétration anale, il peut se produire de petites fissures ou déchirures, voire microscopiques, sur le pénis et à l intérieur de l anus ce qui offre un point d entrée au virus. Il s agit d une des activités sexuelles les plus à risque de contracter le VIH en raison de la fragilité des muqueuses anales. Juillet

16 Lors de la pénétration anale, il peut se produire de petites fissures ou déchirures, voire microscopiques, sur le pénis et à l intérieur de l anus ce qui offre un point d entrée au virus. Il s agit d une des activités sexuelles les plus à risque de contracter le VIH en raison de la fragilité des muqueuses anales. La bonne réponse est : risque élevé. Juillet

17 Quel est le risque de transmission du VIH lors du partage de verres ou d ustensiles avec une personne infectée? Risque élevé Risque faible Risque négligeable Aucun risque Juillet

18 Aucun risque La salive n est associée à aucun potentiel de transmission. Des études ont montré qu une enzyme contenue dans la salive a un effet inhibiteur sur le VIH. En général, la bouche et la gorge sont bien protégées contre le VIH; les muqueuses orales contiennent peu de cellules sensibles au VIH et au VHC. Juillet

19 La salive n est associée à aucun potentiel de transmission. Des études ont montré qu une enzyme contenue dans la salive a un effet inhibiteur sur le VIH. En général, la bouche et la gorge sont bien protégées contre le VIH; les muqueuses orales contiennent peu de cellules sensibles au VIH et au VHC. La bonne réponse est: aucun risque. Juillet

20 Quel est le risque de transmission du virus de l hépatite C lors du partage d objets personnels comme une brosse à dents ou un rasoir avec une personne infectée? Risque élevé Risque faible Risque négligeable Aucun risque Juillet

21 Risque faible Étant donné que le VHC survit hors du corps humain, le partage de brosses à dents et de rasoirs présente un potentiel de transmission du VHC. Des saignements causés aux gencives par le brossage peuvent faire en sorte que du sang contenant du VHC reste sur la brosse à dents. Juillet

22 Étant donné que le VHC survit hors du corps humain, le partage de brosses à dents et de rasoirs présente un potentiel de transmission du VHC. Des saignements causés aux gencives par le brossage peuvent faire en sorte que du sang contenant du VHC reste sur la brosse à dents. La bonne réponse est : risque faible. Juillet

23 Quel est le risque de transmission du VIH lors de contact avec le sang d une personne infectée comme porter secours à une personne blessée? Risque élevé Risque faible Risque négligeable Aucun risque Juillet

24 Risque faible Une peau saine est une barrière contre le VIH. Toutefois, il ne suffit qu une très petite plaie pour que le virus puisse entrer chez son hôte. Veillez à toujours utiliser une méthode barrière entre vous et le sang d une autre personne comme des gants de latex par exemple. Juillet

25 Une peau saine est une barrière contre le VIH. Toutefois, il ne suffit qu une très petite plaie pour que le virus puisse entrer chez son hôte. Veillez à toujours utiliser une méthode barrière entre vous et le sang d une autre personne comme des gants de latex par exemple. La bonne réponse est : risque faible. Juillet

26 Quel est le risque de transmission du VIH par une piqûre d insecte comme le maringouin? Risque élevé Risque faible Risque négligeable Aucun risque Juillet

27 Aucun risque Contrairement au virus du Nil où le maringouin est lui-même porteur de la maladie, l insecte ne peut contracter le VIH donc ne peut le transmettre. De plus, selon la conception de son corps, un maringouin ne peut vous injecter le sang d une autre personne. Juillet

28 Contrairement au virus du Nil où le maringouin est lui-même porteur de la maladie, l insecte ne peut contracter le VIH donc ne peut le transmettre. De plus, selon sa conception, un maringouin ne peut vous injecter le sang d une autre personne. La bonne réponse est : aucun risque. Juillet

29 Quel est le risque de transmission du virus de l hépatite C lors de baisers (salive sans présence de sang)? Risque élevé Risque faible Risque négligeable Aucun risque Juillet

30 Aucun risque La salive n est associée à aucun potentiel de transmission. Les muqueuses orales contiennent peu de cellules sensibles au VHC, ou au VIH. Par contre, il y a un risque faible lors d un baiser où il y a un échange de sang. Juillet

31 La salive n est associée à aucun potentiel de transmission. Les muqueuses orales contiennent peu de cellules sensibles au VHC, ou au VIH. Par contre, il y a un risque faible lors d un baiser où il y a un échange de sang. La bonne réponse est : aucun risque. Juillet

32 Quel est le risque de transmission du virus de l hépatite C lors du partage de matériel d injection de drogues entre deux personnes déjà infectées par le virus de l hépatite C? Source de l image : Le VIH court toujours, 2005, MSSS Risque élevé Risque faible Risque négligeable Aucun risque Juillet

33 Risque élevé Il existe 6 génotypes et 90 sous-types du virus de l hépatite C. Plusieurs porteurs sont également infectés d une combinaison de plusieurs types de virus. Donc, il est fort probable que deux personnes infectées possèdent deux virus différents. Ce qui veut dire qu une personne déjà infectée par le VHC peut le contracter de nouveau. Juillet

34 Il existe 6 génotypes et 90 sous-types du virus de l hépatite C. Plusieurs porteurs sont également infectés d une combinaison de plusieurs types de virus. Donc, il est fort probable que deux personnes infectées possèdent deux virus différents. Ce qui veut dire qu une personne déjà infectée par le VHC peut le contracter de nouveau. La bonne réponse est: risque élevé. Juillet

35 Quel est le risque de transmission du VIH sur une toilette publique? Risque élevé Risque faible Risque négligeable Aucun risque Juillet

36 Aucun risque Les toilettes publiques ne constituent pas un risque de transmission pour ces infections. Il n y a aucun contact direct ou indirect avec du sang, du sperme, du liquide séminal ou des sécrétions vaginales vers des cellules sensibles au VIH. Règle générale, ce n est que la peau qui touche aux toilettes. Juillet

37 Les toilettes publiques ne constituent pas un risque de transmission pour ces infections. Il n y a aucun contact direct ou indirect avec du sang, du sperme, du liquide séminal ou des sécrétions vaginales vers des cellules sensibles au VIH. Règle générale, ce n est que la peau qui touche aux toilettes. La réponse est donc : aucun risque. Juillet

Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée.

Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée. Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée. Si vous vous piquez avec une aiguille contaminée : Faites saigner légèrement la plaie et lavez-la avec de l eau et du savon, sans brosser.

Plus en détail

Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH)

Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH) Infection par le Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH) Le virus de l immunodéficience humaine, le VIH, est responsable du syndrome de l'immunodéficience acquise, le sida. Une personne est séropositive

Plus en détail

Tatouage avec du matériel non stérilisé. Relation sexuelle avec pénétration sans condom avec une personne utilisatrice de drogue par injection

Tatouage avec du matériel non stérilisé. Relation sexuelle avec pénétration sans condom avec une personne utilisatrice de drogue par injection Vous vous demandez peut-être si vous êtes à risque pour les infections transmissibles sexuellement et par le sang ou peut-être avez-vous l impression de ne pas du tout l être. Voyons ensemble ce qui en

Plus en détail

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE L ABC DE L HÉPATITE B LES GESTES À FAIRE S informer, se protéger et protéger ses proches Direction de santé publique de Laval www.santepubliquelaval.qc.ca Je m informe QU EST-CE QUE L HÉPATITE B? 1 C est

Plus en détail

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit.

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit. Pour plus d information, je contacte : Dr 1 Mon médecin : 2 Le service Info-Santé : 811 3 La Fondation canadienne du foie : www.liver.ca ou 514 876-4170 www.lavalensante.com MA LISTE D ACTIONS Je visite

Plus en détail

Ce que nous devons savoir sur le virus VIH (HIV) et le SIDA (AIDS) Lidia Belkis Archbold Ministère de la Santé Division Interaméricaine

Ce que nous devons savoir sur le virus VIH (HIV) et le SIDA (AIDS) Lidia Belkis Archbold Ministère de la Santé Division Interaméricaine Ce que nous devons savoir sur le virus VIH (HIV) et le SIDA (AIDS) Lidia Belkis Archbold Ministère de la Santé Division Interaméricaine Le virus VIH Il fut découvert, en 1983, par l équipe de Luc Montagnier,

Plus en détail

Qu est-ce que tu connais sur les ITS et le VIH?

Qu est-ce que tu connais sur les ITS et le VIH? Qu est-ce que tu connais sur les ITS et le VIH? Objectifs Identifier les modes de transmissions du VIH et d autres I.T.S. Démystifier certaines croyances au sujet du VIH et des I.T.S. Groupe cible 12-25

Plus en détail

Règles de base Fiches d activité sur les modes de transmission (autre activité possible)

Règles de base Fiches d activité sur les modes de transmission (autre activité possible) Titre : Infections transmises sexuellement Groupe cible : 7 e année (version catholique) Domaine du curriculum de l Ontario : Santé Thème du domaine : Croissance et développement Contenus d apprentissage

Plus en détail

L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada. Un guide de formation des soins de santé communautaire, et services sociaux

L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada. Un guide de formation des soins de santé communautaire, et services sociaux L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada Un guide de formation des soins de santé communautaire, et services sociaux Produit par Le Conseil ethnoculturel du Canada Avec La Fondation

Plus en détail

Petit manuel. entre femmes. des infections. sexuellement transmissibles

Petit manuel. entre femmes. des infections. sexuellement transmissibles Petit manuel des infections sexuellement transmissibles entre femmes Qu est-ce qu une IST? Les IST sont les Infections Sexuellement Transmissibles. Elles se transmettent principalement lors de relations

Plus en détail

L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada

L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada Un guide de formation à l intention des fournisseurs de soins communautaires, de soins de santé et de services sociaux Produit par Le Conseil

Plus en détail

Informations express sur la prévention du VIH

Informations express sur la prévention du VIH Informations express sur la prévention du VIH Où se trouve le VIH? On peut trouver le VIH dans de nombreux fluides corporels tels que le sang, le sperme, les fluides vaginaux et le lait maternel. Comment

Plus en détail

Hépatite B. Ce que vous devez savoir si vous avez. une hépatite B chronique.

Hépatite B. Ce que vous devez savoir si vous avez. une hépatite B chronique. Hépatite B Ce que vous devez savoir si vous avez une hépatite B chronique. Qu'est-ce que l'hépatite B? L'hépatite B est un virus qui affecte le foie et peut vous rendre gravement malade. Il peut s'écouler

Plus en détail

Le SIDA. Et toi, Qu est-ce que tu connais. De cette maladie?

Le SIDA. Et toi, Qu est-ce que tu connais. De cette maladie? Le SIDA Et toi, Qu est-ce que tu connais De cette maladie? Sommaire 1 partie : Testez vos connaissances Pages jaunes 1. Çà veut dire quoi cette maladie 2. Comment peux-tu l attraper? 3. Prendre un risque,

Plus en détail

Insetos do Amor. Folheto informativo das doenças sexualmente transmissíveis (DST s) para Gays e Homens Bissexuais

Insetos do Amor. Folheto informativo das doenças sexualmente transmissíveis (DST s) para Gays e Homens Bissexuais X8@ www.gay health network.ie Sexe plus sûr, dépistage du VIH, syphilis, renseignements sur les maladies sexuellement transmissibles et sur la prophylaxie post-exposition en français pour des hommes qui

Plus en détail

VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux

VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux 1 VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux DESCRIPTION Le Virus du Papilloma Humain (VPH) existe sous plus de 150 souches différentes. Seul une quarantaine est responsable des condylomes génitaux

Plus en détail

Les pratiques sexuelles et leur niveau de risque

Les pratiques sexuelles et leur niveau de risque Les pratiques sexuelles et leur niveau de risque SEXE ANAL Ton anus et ton rectum sont l'une des parties de ton corps les plus fragiles, tu dois en prendre soin. Que tu y introduises un doigt, un pénis,

Plus en détail

+VIH. Ça vaut la peine de connaître les faits et les risques Un livret destiné aux ados

+VIH. Ça vaut la peine de connaître les faits et les risques Un livret destiné aux ados +VIH Ça vaut la peine de connaître les faits et les risques Un livret destiné aux ados Le SEXE est un sujet qui est difficile à éviter. On en parle à la télé, au cinéma, sur Internet et dans les magazines

Plus en détail

Guide de poche sur. Tout savoir sur l hépatite C, la consommation plus sécuritaire de drogues, le tatouage et le perçage

Guide de poche sur. Tout savoir sur l hépatite C, la consommation plus sécuritaire de drogues, le tatouage et le perçage Guide de poche sur Tout savoir sur l hépatite C, la consommation plus sécuritaire de drogues, le tatouage et le perçage Qu est-ce que l hépatite C? Hépat (foie) + ite (inflammation) = hépatite L hépatite

Plus en détail

Le 4 juillet 2012. Addenda

Le 4 juillet 2012. Addenda Division de la santé publique et des soins de santé primaires Lutte contre les maladies transmissibles 300, rue Carlton, 4 e étage, Winnipeg (Manitoba) R3B 3M9 Tél. : 204 788-6737 Téléc. : 204 948-2040

Plus en détail

Also available in English

Also available in English RECOMMANDATIONS AUX ÉCOLES ET AUX ÉTABLISSEMENTS DE GARDE D ENFANTS CONCERNANT LA PRÉVENTION DE L HÉPATITE B, DE L HÉPATITE C ET DE L INFECTION PAR LE VIRUS DE L IMMUNODÉFICIENCE HUMAINE (VIH) Also available

Plus en détail

Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque

Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque Ce qu il faut savoir sur le VIH et le sida Soigner prudemment les personnes atteintes du VIH ou du sida dans la communauté est surtout

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles SOMMAIRE QU EST-CE QU UNE IST? p. 5 La Blennorragie gonococcique p. 7 La Chlamydiose p. Les Condylomes p. L Hépatite B p. L Herpès génital p. Les Mycoplasmes

Plus en détail

Projet de recherche sur les MTS

Projet de recherche sur les MTS Projet de recherche sur les MTS Objectif : Les participants devront définir et décrire les MTS les plus courantes Structure : Petits groupes Durée : 30 minutes, plus un cours consacré aux présentations

Plus en détail

BROSSAGE DES DENTS CHAPITRE 4 PRATIQUES DE BASE

BROSSAGE DES DENTS CHAPITRE 4 PRATIQUES DE BASE Pour que le brossage des dents devienne une habitude de santé buccodentaire durable, il est important de créer un climat agréable et d encourager les efforts des enfants. Le brossage des dents au moins

Plus en détail

PSE 2. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados. Premiers secours en équipe. L hygiène et asepsie

PSE 2. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados. Premiers secours en équipe. L hygiène et asepsie Premiers secours en équipe L hygiène et asepsie Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados hygiène et asepsie A la fin de cette partie vous serez capable d indiquer : D appliquer les règles

Plus en détail

Fiche 1 : Qu est-ce que le sida? Qu est-ce qu une IST?

Fiche 1 : Qu est-ce que le sida? Qu est-ce qu une IST? Fiche : Qu est-ce que le sida? Qu est-ce qu une IST? Quelques dates 98 : Identification d un premier cas de la maladie du SIDA 983 : Identification du virus VIH par l Institut Pasteur 987 : Première prescription

Plus en détail

Le brossage des dents en service de garde Mesures d hygiène à prendre

Le brossage des dents en service de garde Mesures d hygiène à prendre Le brossage des dents en service de garde Mesures d hygiène à prendre Par Diane Lambert m.d. Comité de prévention des infections dans les services de garde à l enfance du Québec, Direction de la protection

Plus en détail

VIH : Parlons-en franchement!

VIH : Parlons-en franchement! VihCouv_vert(2011_02) 08/02/11 13:27 Page1 DESSINS PHILIPPE DELESTRE VIH : Parlons-en franchement! VIH : Parlons-en franchement! LE VIH C EST QUOI? Le VIH est un virus. C est le virus du Sida. VIH ÇA VEUT

Plus en détail

IST et SIDA : s'informer pour se protéger!

IST et SIDA : s'informer pour se protéger! IST et SIDA : s'informer pour se protéger! Tous concernés! De quoi s agit-il? Les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) sont des infections dues à des virus, des bactéries, des parasites ou des

Plus en détail

Les femmes **** **** Historique

Les femmes **** **** Historique Les femmes **** Historique Et les femmes? Statistiques Symptômes spécifiques aux femmes atteintes du VIH Biologie et liquides organiques Inégalité Connaissez les faits **** Historique Au début des années

Plus en détail

Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire > Qu est-ce qu une IST p 5 > La Blennorragie gonococcique p 7 > La Chlamydiose p 8 > Les Condylomes p 9 > L Hépatite B p 10 > L Herpès

Plus en détail

Évaluation du risque de transmission du VIH ou de l hépatite C

Évaluation du risque de transmission du VIH ou de l hépatite C Évaluation du risque de transmission du VIH ou de l hépatite C Les agents de services correctionnels interviennent régulièrement dans des situations d urgence. Ils peuvent alors secourir ou rassurer des

Plus en détail

Le VIH-sida, qu est-ce que c est?

Le VIH-sida, qu est-ce que c est? LES DROITS DE l ENFANT FICHE THÉMATIQUE Le VIH-sida, qu est-ce que c est? UNICEF/ NYHQ2010-2622 / Roger LeMoyne Chaque jour dans le monde, plus de 7 000 nouvelles personnes sont infectées par le VIH, 80

Plus en détail

RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : Le risque infectieux

RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : Le risque infectieux RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : Le risque infectieux Qu est ce qu un microbe? Comment les microbes peuvent-ils nous rendre malade? Microbe : virus et microorganismes unicellulaires

Plus en détail

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE e Au XVII siècle, l invention du microscope a permis d observer des êtres vivants de toute petite taille: les micro-organismes (ou microbes). Comment les microbes déclenchent-ils

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire Qu est-ce qu une IST? p. 5 La blennorragie gonococcique p. 7 La chlamydiose p. 8 L hépatite B p. 9 L herpès génital p. 10 Les mycoplasmes et

Plus en détail

LES BASES POUR COMPRENDRE L HÉPATITE C

LES BASES POUR COMPRENDRE L HÉPATITE C Les bases pour comprendre l hépatite C AIDES octobre 2008 LES BASES POUR COMPRENDRE L HÉPATITE C Bonjour cher lecteur, Cette brochure contient des informations sur l hépatite C, le VIH/sida (de l autre

Plus en détail

Fièvre EBOLA: Accueil d un patient dans un service d urgence, de maternité ou de maladies infectieuses

Fièvre EBOLA: Accueil d un patient dans un service d urgence, de maternité ou de maladies infectieuses Fièvre EBOLA: Accueil d un patient dans un service d urgence, de maternité ou de maladies infectieuses Equipe Opérationnelle d Hygiène/DOMU Les CESU de l APHP 26/11/2014 D où vient le virus EBOLA? 2 Fièvre

Plus en détail

Les A.E.S. Rémi Buchaniec. Forcomed 2008

Les A.E.S. Rémi Buchaniec. Forcomed 2008 Les A.E.S Rémi Buchaniec Forcomed 2008 SOMMAIRE Définition A.E.S. Les facteurs de risque de contamination Conduite à tenir en cas d A.E.Sd Les précautions standards Conclusion Définition A.E.S. Accidents

Plus en détail

L HÉPATITE dans le milieu de travail

L HÉPATITE dans le milieu de travail C L HÉPATITE dans le milieu de travail Les faits de base sur L HÉPATITE Le mot «hépatite» veut dire une inflammation du foie. L hépatite est causée par des virus, c est-àdire des organismes minuscules

Plus en détail

Les faits de base. sur L HÉPATITE C. Hépatite C. Autres virus d hépatite. 2 L hépatite C dans le milieu de travail

Les faits de base. sur L HÉPATITE C. Hépatite C. Autres virus d hépatite. 2 L hépatite C dans le milieu de travail Les faits de base sur L HÉPATITE C Le mot «hépatite» signifie une inflammation du foie. L hépatite peut être causée par l alcool, les médicaments ou tout autre agent chimique, une affection auto-immune

Plus en détail

Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter-

Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter- Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter- Largement débattue au cours du XII ème congrès de Gastroentérologie, tenu ce week end, l hépatite B mérite d être mieux connue

Plus en détail

Cases «!» Thème : Informations générales sur l infection à VIH/sida

Cases «!» Thème : Informations générales sur l infection à VIH/sida Cases «!» Le joueur devra à l aide de cartons vert, rouge ou blanc dire s il est d accord (vert), pas d accord (rouge) ou n a pas d avis (blanc) au sujet de l affirmation énoncée sur la thématique de l

Plus en détail

Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle

Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle 1 Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle Introduction Le personnel soignant est régulièrement confronté au risque de contamination par le virus de l immunodéficience humaine (VIH) mais

Plus en détail

SERVICES À LA PETITE ENFANCE DE ST-LAZARE POLITIQUE RELATIVE AUX MALADIES TRANSMISSIBLES PAR LE SANG

SERVICES À LA PETITE ENFANCE DE ST-LAZARE POLITIQUE RELATIVE AUX MALADIES TRANSMISSIBLES PAR LE SANG SERVICES À LA PETITE ENFANCE DE ST-LAZARE POLITIQUE RELATIVE AUX MALADIES TRANSMISSIBLES PAR LE SANG JUILLET 2009 TABLE DES MATIÈRES Politique relative aux maladies transmissibles par le sang............................

Plus en détail

PARTIE II : Risque infectieux et protection de l organisme. CHAPITRE 1 : L homme dans son environnement microbien.

PARTIE II : Risque infectieux et protection de l organisme. CHAPITRE 1 : L homme dans son environnement microbien. PARTIE II : Risque infectieux et protection de l organisme CHAPITRE 1 : L homme dans son environnement microbien. Grippe, gastro-entérite, angine, otite,...nous sommes régulièrement malades. Quelles sont

Plus en détail

Protocole de prévention et contrôle des infections

Protocole de prévention et contrôle des infections Protocole de prévention et contrôle des infections Point de services Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec 27 avril 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. OBJECTIFS 1 3. RESPONSABILITÉ

Plus en détail

L amour en questions. par Chantal Lauby

L amour en questions. par Chantal Lauby L amour en questions par Chantal Lauby «Au 21 e siècle, appelons un chat un chat et une chatte une foufoune.» De plus en plus de femmes sont contaminées par le virus du sida. Quand on m a proposé de participer

Plus en détail

Infection par le VIH/sida et travail

Infection par le VIH/sida et travail Documents publiés dans la collection VIH-sida du ministère de la Santé et de la Protection sociale : COLLECTION VIH/SIDA Sida-MST (maladies sexuellement transmissibles) Transmission - Diagnostic/dépistage

Plus en détail

Bulletin traitement. Le VIH et l hépatite C. Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida

Bulletin traitement. Le VIH et l hépatite C. Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida Bulletin traitement Le VIH et l hépatite C Mars 2011 Silybum marianum (chardon-marie) Avis aux lecteurs Permission du droit d auteur Le programme de

Plus en détail

Virus. Que sont les virus? Un virion (particule virale) a trois parties majeures : www.safewater.org

Virus. Que sont les virus? Un virion (particule virale) a trois parties majeures : www.safewater.org Virus Que sont les virus? La majorité de nous ont eu un rhume ou la grippe au moins une fois pendant nos vies, alors c est facile de souvenir combien horrible nous sentons quand nous sommes malades. Comment

Plus en détail

1. HyGiÈne. 1.1 Se laver les mains

1. HyGiÈne. 1.1 Se laver les mains II. Prévention 37 1. HyGiÈne Hygiène des mains 1.1 Se laver les mains Les agents infectieux sont souvent transmis par les mains non lavées. Dans le domaine des drogues illégales, l hygiène des mains est

Plus en détail

Lignes directrices sur les maladies transmissibles et d autres problèmes de santé touchant les enfants

Lignes directrices sur les maladies transmissibles et d autres problèmes de santé touchant les enfants Lignes directrices sur les maladies transmissibles et d autres problèmes de santé touchant les enfants Bureau de santé de la région de Niagara Télécopieur : 905 682-6470 Téléphone : 905 688-8248 ou 1 888

Plus en détail

les hépatites virales

les hépatites virales LES BASES POUR COMPRENDRE les hépatites virales Comment savoir si je suis atteint d'hépatite? Que faire lorsqu'on a une hépatite? Comment me protéger, protéger mes proches? Qu'est-ce qu'une hépatite virale?

Plus en détail

1 ère manche Questions fermées

1 ère manche Questions fermées Quiz VIH 2011 1 ère manche Questions fermées Crips Ile-de-France / Mise à jour : août 2015 Thème : Dépistage Un test VIH négatif indique toujours que la personne qui a fait le test n est pas contaminée

Plus en détail

Un dépistage positif, que faire? épatite

Un dépistage positif, que faire? épatite Un dépistage positif, que faire? épatite Que signifie un test de dépistage positif pour l hépatite C? Un test de dépistage de l hépatite C positif signifie que le laboratoire a détecté dans le sang des

Plus en détail

Risques infectieux et protection de l organisme.

Risques infectieux et protection de l organisme. Risques infectieux et protection de l organisme. L œil humain ne peut pas voir les objets dont la taille est inférieure à 0.1 mm Tous ces êtres vivants dont taille est inférieure à 0.1 mm sont appelés

Plus en détail

Infections Sexuellement Transmissibles

Infections Sexuellement Transmissibles Infections Sexuellement Transmissibles LES IST SOMMAIRE Les IST 3 Les détecter 5 Les soigner 12 Qui consulter? 14 A qui en parler? 15 Les éviter 16 Tableaux récapitulatifs 22 à 25 Ressources 26 En bref

Plus en détail

VIH et sida. Mots clés. Quel est le problème? Données statistiques 1

VIH et sida. Mots clés. Quel est le problème? Données statistiques 1 VIH et sida Mots clés VIH : virus de l immunodéficience humaine. Virus qui provoque une infection incurable transmis par les relations sexuelles, les seringues, le sang contaminé ou de la mère à l enfant,

Plus en détail

NATIONS UNIES INFORMATION A L UTILISATION DES TROUSSES PPE MARS 2014 A L USAGE DU/DES: PREPOSES DES TROUSSES PPE ANTI-VIH (PAGE 1)

NATIONS UNIES INFORMATION A L UTILISATION DES TROUSSES PPE MARS 2014 A L USAGE DU/DES: PREPOSES DES TROUSSES PPE ANTI-VIH (PAGE 1) LA PROPHYLAXIE POST EXPOSITION (PPE) POUR LE VIH AU SEIN DES NATIONS UNIES INFORMATION A L UTILISATION DES TROUSSES PPE MARS 2014 A L USAGE DU/DES: PREPOSES DES TROUSSES PPE ANTI-VIH (PAGE 1) PATIENTS

Plus en détail

INTRODUCTION A LA PREVENTION DE L INFECTION

INTRODUCTION A LA PREVENTION DE L INFECTION INTRODUCTION A LA PREVENTION DE L INFECTION OBJECTIFS SPECIFIQUES : EXPLIQUER L IMPORTANCE DE LA PREVENTION DE L INFECTION DANS LES SERVICES DE SOINS. DECRIRE LE CYCLE DE L INFECTION IDENTIFIER LES MOYENS

Plus en détail

La Maladie à virus Ebola

La Maladie à virus Ebola La Maladie à virus Ebola Ampleurde l épidémieen Guinée 23 octobre2014 1,606 cas 933 décès Quefaut-ilsavoir surla maladieà virus Ebola? Maladiemortellecauséepar le virus Ebola Se transmetuniquementpar contact

Plus en détail

Femmes pleines de sagesse

Femmes pleines de sagesse illustrations : Elle embrasse le pouvoir de l oiseau-tonnerre que le créateur a déposé dans son cœur. L oiseau-tonnerre porte l esprit de notre Terre mère, qui étreint la déesse détenant le pouvoir de

Plus en détail

Annexe 3 - Accident d'exposition au sang :

Annexe 3 - Accident d'exposition au sang : Annexe 3 - Accident d'exposition au sang : http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/36_vih17.htm Annexe 2 de la circulaire DGS/DH/DRT/DSS n 98/228 du 9 avril 1998 relative aux recommandations de mise en oeuvre

Plus en détail

estimation du risque selon l activité sexuelle

estimation du risque selon l activité sexuelle Estimation du risque associé aux activités sexuelles estimation du risque selon l activité sexuelle N.B. Nous ne traitons pas ici de la gale ni des morpions, qui se transmettent non seulement par contact

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. Politique du centre concernant les maladies transmissibles par le sang

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. Politique du centre concernant les maladies transmissibles par le sang Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. Politique du centre concernant les maladies transmissibles par le sang Novembre 2006 1. Tous les enfants et employées du centre de la petite enfance Le

Plus en détail

Sans condom, c est non!

Sans condom, c est non! Les MTS Le condom dans tous ses états! Sans condom, c est non! Les conseils Activités proposées Quiz Au revoir! Si tu as besoin de te confier, n hésite pas à contacter TEL- JEUNE ou rends-toi au CLSC le

Plus en détail

HYGIENE DE VIE DES PERSONNES ATTEINTES DE DIABETE

HYGIENE DE VIE DES PERSONNES ATTEINTES DE DIABETE HYGIENE DE VIE DES PERSONNES ATTEINTES DE DIABETE RAPPEL DE L ORGANE DENTAIRE 1. L odonte Les tissus durs, minéralisés, des dents: - émail - dentine - cément 2. Le parodonte - gencive - os alvéolaire -

Plus en détail

Le premier terrain d attaque de la fumée : votre bouche! avertissement avant de commencer votre lecture : coeur sensible s abstenir!

Le premier terrain d attaque de la fumée : votre bouche! avertissement avant de commencer votre lecture : coeur sensible s abstenir! Le premier terrain d attaque de la fumée : votre bouche! avertissement avant de commencer votre lecture : coeur sensible s abstenir!!!!petit Nous connaissons déjà les effets néfastes du tabac sur la santé,

Plus en détail

mais attention,ce n est pas aussi simple que ça!

mais attention,ce n est pas aussi simple que ça! 5 7 8 9 0 5 5 7 8 9 0 5 Ce jeu a été développé afin d aider les familles, dont une ou plusieurs personnes sont séropositives, à parler de sujets qui ont directement ou indirectement trait au v.i.h. Les

Plus en détail

Généralités et définitions LES ACCIDENTS EXPOSANT AU SANG. Généralités et définitions. Généralités et définitions

Généralités et définitions LES ACCIDENTS EXPOSANT AU SANG. Généralités et définitions. Généralités et définitions LES ACCIDENTS EXPOSANT AU SANG Généralités Epidémiologie Facteurs de risque des Contaminations Professionnelles Généralités et définitions Objectif : éviter la transmission au personnel soignant d infections

Plus en détail

BOITE A IMAGES PREVENTION DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA

BOITE A IMAGES PREVENTION DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA BOITE A IMAGES PREVENTION DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA INSTRUCTIONS À L ATTENTION DE L ANIMATEUR La boite à images pour la prévention de la FHVE (La Fièvre Ebola est une maladie épidémique, contagieuse

Plus en détail

La diarrhée virale bovine ou maladie des muqueuses. Peyrat de Bellac Mardi 5 novembre 2013

La diarrhée virale bovine ou maladie des muqueuses. Peyrat de Bellac Mardi 5 novembre 2013 maladie des muqueuses Peyrat de Bellac Mardi 5 novembre 2013 Maladie du siècle dernier!!! Années 1990 => diarrhées néonatales, avortements etc Vaccination plus ou moins systématique => diminution puis

Plus en détail

Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire. Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale

Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire. Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale Mesures d hygiène Mesures d hygiène générales Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale Mesures d hygiène vis-à-vis

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C Vivre avec une hépatite chronique C Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES AUX EXPERTS DU SERVICE TELEPHONE VERT SIDA (800861061) ISTITUTO SUPERIORE DI SANITA

QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES AUX EXPERTS DU SERVICE TELEPHONE VERT SIDA (800861061) ISTITUTO SUPERIORE DI SANITA QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES AUX EXPERTS DU SERVICE TELEPHONE VERT SIDA (800861061) ISTITUTO SUPERIORE DI SANITA INFORMATIONS SUR LE TEST DE DEPISTAGE Q. Quels examens médicaux doit-on faire pour détecter

Plus en détail

LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >>

LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >> LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >> Qui est concerné? les équipages de collecte, les agents de nettoyage des bennes, les techniciens de maintenance, toute personne

Plus en détail

LES ACCIDENTS AVEC EXPOSITION AU SANG AES. Service hygiène - Centre Hospitalier de Saint- Quentin - Septembre 2015

LES ACCIDENTS AVEC EXPOSITION AU SANG AES. Service hygiène - Centre Hospitalier de Saint- Quentin - Septembre 2015 LES ACCIDENTS AVEC EXPOSITION AU SANG Service hygiène - Centre Hospitalier de Saint- Quentin - Septembre 2015 AES Définition d un Accident par Exposition au sang CONTACT DIRECT AVEC DES LIQUIDES BIOLOGIQUES

Plus en détail

Accidents d exposition au risque viral Albert Albert Sotto Sotto février 2013

Accidents d exposition au risque viral Albert Albert Sotto Sotto février 2013 ECN n 202 Une jeune élève infirmière, vient de se piquer avec une aiguille alors qu elle venait de faire un prélèvement péè e tdesa sang veineux. eu Accidents d exposition au risque viral Albert Sotto

Plus en détail

L eau et la santé sont indissociables

L eau et la santé sont indissociables L eau, indispensable à notre hygiène quotidienne L hygiène repose sur le respect de règles de conduites quotidiennes qui permettent de préserver sa santé. L être humain est porteur de nombreux micro-organismes

Plus en détail

Ebola Virus Disease (EVD) Informations contextuelles

Ebola Virus Disease (EVD) Informations contextuelles Ebola Virus Disease (EVD) Informations contextuelles Ebola Virus Disease (EVD) Origines Le virus Ebola porte le nom de la Rivière Ebola qui se trouve dans ce qui était le Zaïre (maintenant la République

Plus en détail

LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG

LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG F I C H E P R E V E N T I O N N 1 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG DEFINITION STATISTIQUES Chaque année dans les collectivités et établissements publics de la Manche,

Plus en détail

Santé et privation de liberté. Informations pour personnes en détention

Santé et privation de liberté. Informations pour personnes en détention Santé et privation de liberté Informations pour personnes en détention Contenu Cette publication est disponible dans les langues suivantes : albanais allemand anglais arabe espagnol français italien portugais

Plus en détail

Santé et privation de liberté

Santé et privation de liberté Santé et privation de liberté Prévention et réduction de maladies transmissibles en privation de liberté Informations pour le personnel pénitentiaire Cette publication est disponible dans les langues suivantes

Plus en détail

Santé et privation de liberté

Santé et privation de liberté Santé et privation de liberté Prévention et réduction de maladies transmissibles en privation de liberté Informations pour le personnel pénitentiaire Contenu Cette publication est disponible dans les langues

Plus en détail

Ce que nous devons tous savoir au sujet des infections transmissibles sexuellement

Ce que nous devons tous savoir au sujet des infections transmissibles sexuellement B.C. Centre for Disease Control Clinical Prevention Services STI Control 655 West 12 th Avenue Vancouver BC V5Z 4R4 Tél. : 604-707-5600 Téléc. : 604-707-5604 Courriel : stdinfo@bccdc.ca www.bccdc.ca Ce

Plus en détail

Hygiène de base. Formation 20.. Cours pour Etablissement

Hygiène de base. Formation 20.. Cours pour Etablissement Hygiène de base Formation 20.. Cours pour Etablissement Objectifs du cours Découvrir le vocabulaire spécifique à l hygiène Expliquer les mécanismes physiopathologiques d une infection Nommer les agents

Plus en détail

Programme québécois d aide financière aux personnes infectées par le virus de l hépatite C

Programme québécois d aide financière aux personnes infectées par le virus de l hépatite C Programme québécois d aide financière aux personnes infectées par le virus de l hépatite C Mars 2004 Le gouvernement du Québec offre une aide financière aux personnes qui ont été infectées par le virus

Plus en détail

Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil

Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil Français Juillet 2015 EARTH INSTITUTE Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil EARTH INSTITUTE Surveillance Communautaire d Ebola Supports du Travail & Cartes de Conseil

Plus en détail

Chapitre 5 : lutter contre l infection

Chapitre 5 : lutter contre l infection Chapitre 5 : lutter contre l infection Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 3 ème Chapitre 5 :

Plus en détail

Les feux de circulation

Les feux de circulation Les feux de circulation Objectifs Identifier les niveaux de risques de transmission du VIH associés à diverses activités sexuelles. Comprendre les principes de transmission du VIH. Susciter une prise de

Plus en détail

Maladies transmises sexuellement (MTS)

Maladies transmises sexuellement (MTS) Maladies transmises sexuellement (MTS) La sexualité est une dimension normale et saine de la vie De nos jours, de nombreuses infections se transmettent par les relations sexuelles. On les appelle infections

Plus en détail

Une bonne hygiène buccodentaire : la clé pour prévenir les caries

Une bonne hygiène buccodentaire : la clé pour prévenir les caries Les principales fonctions de la salive Lubrification : lubrifie les membranes, les gencives et les dents Nettoyage : participe au mécanisme de nettoyage Dégustation : permet de bien goûter les aliments

Plus en détail

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement I- Les microbes dans notre environnement Qu est-ce qu un microbe? Où se trouvent-ils?

Plus en détail

Les. femm es. et le. une question de choix VIH

Les. femm es. et le. une question de choix VIH Les femm es et le une question de choix VIH Chacune d entre nous a des décisions à prendre par rapport à sa sexualité. Voyons ensemble quelques décisions et solutions pratiques qui sont susceptibles de

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE Code : OC - 16 Date d émission : 7 juillet 2010 ORDONNANCE COLLECTIVE Date de révision : juillet 2013 Référence à un protocole de soins infirmiers OUI NON Objet : Activités de dépistage et détection des

Plus en détail

L herpès est une maladie très répandue puisqu elle touche plus de 10 millions de personnes. Elle est en augmentation car de nombreuses personnes

L herpès est une maladie très répandue puisqu elle touche plus de 10 millions de personnes. Elle est en augmentation car de nombreuses personnes L herpès est une maladie très répandue puisqu elle touche plus de 10 millions de personnes. Elle est en augmentation car de nombreuses personnes ignorent qu elles sont porteuses et transmettent le virus

Plus en détail

CONDUITES A TENIR EN CAS DE MALADIES TRANSMISSIBLES DANS UNE COLLECTIVITE D ENFANTS

CONDUITES A TENIR EN CAS DE MALADIES TRANSMISSIBLES DANS UNE COLLECTIVITE D ENFANTS CONDUITES A TENIR EN CAS DE MALADIES TRANSMISSIBLES DANS UNE COLLECTIVITE D ENFANTS d après le Conseil Supérieur d Hygiène Publique de France 1/7 I - L application des mesures en collectivité joue un rôle

Plus en détail

La «Toux de Chenil» Etiologie* Fiche technique n 4

La «Toux de Chenil» Etiologie* Fiche technique n 4 Fiche technique n 4 La «Toux de Chenil» La «Toux de Chenil» est un syndrome* fréquent, souvent rencontré en collectivité ou lors de rassemblements de chiens d origines différentes (chenils, animalerie,

Plus en détail