SECTION A RÈGLEMENTS OFFICIELS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SECTION A RÈGLEMENTS OFFICIELS"

Transcription

1 SECTION A RÈGLEMENTS OFFICIELS 100 DESCRIPTION SOMMAIRE DU SYSTÈME GÉNÉRALITÉS Le système de notation par calcul des points cumulatifs est une méthode de calcul des résultats des compétitions de patinage artistique. Ce système est fondé sur le principe que la performance peut être divisée en éléments et composantes de programme qui peuvent être évalués individuellement. La somme des notes accordées à ces éléments et à ces composantes de programme est le score de chaque patineur, couple ou équipe à une compétition. Le patineur, le couple ou l équipe qui a reçu les notes les plus élevées est le gagnant tandis que le patineur, le couple ou l équipe qui a reçu le second pointage le plus élevé obtient la seconde place, et ainsi de suite. Règle générale, la notation d une performance comprend un score technique et un score pour les composantes de programme. Le score technique est la somme des résultats obtenus pour tous les éléments exécutés durant un programme, en plus des ajouts ou en moins des réductions de points pour la qualité de l exécution. Les éléments sont désignés et leur niveau de difficulté est évalué par un jury technique composé d un contrôleur technique, d un spécialiste technique et d un spécialiste technique adjoint qui travaillent en équipe. Aux compétitions de club, invitation ou interclubs, on peut confier à un juge technique la tâche de désigner les éléments. Ces éléments techniques désignés reçoivent une valeur de base et sont ensuite évalués par les juges d après un pointage de l exécution (PE) divisé en sept notes allant de -3 à +3. Un PE de zéro indique que l exécution de l élément a reçu la valeur de base normale. Les valeurs de base de tous les éléments, plus ou moins leur PE respectif, sont additionnées pour produire le score technique total. Les composantes de programme sont notées par chaque juge du jury de l épreuve. Les cinq composantes de programme sont les habiletés de patinage, les transitions/mouvements de liaison et jeux de pieds, la performance/l exécution, la chorégraphie/la composition, ainsi que l interprétation. Chaque composante est notée par les juges selon une échelle de notation de 10 points, par incréments de 0,25 point, le pointage le plus bas étant de 0,25 point et le pointage le plus haut étant de 10,0 points. Les scores des composantes de programme sont pondérés d une valeur précise, selon la catégorie et le programme exécuté. SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 1 DE 47

2 Des points de bonification sont accordés pour les éléments nouveaux ou innovateurs ou encore pour des éléments dont le niveau de difficulté est supérieur au niveau normal dans une catégorie particulière. Les points de bonification sont expliqués en détail à la section A Les valeurs de tous les éléments techniques et des composantes de programme, de même que les points de bonification sont additionnés, et de ce total, on retranche les déductions de programme, le cas échéant. Le total est le score du patineur, du couple ou de l équipe, pour cette partie de la compétition. Pour les compétitions qui comptent plus d une partie, le score total de toutes les parties détermine le gagnant. 105 DÉTERMINATION ET PUBLICATION DES RÉSULTATS 1. Principes de base du calcul a) Chaque «section» d une danse sur tracé et chaque élément prescrit d un programme court, d un programme libre, d une danse courte, d une danse libre, d une danse créative et des habiletés de patinage créatives ont une certaine valeur de base indiquée dans le tableau de l échelle des valeurs (ÉV). b) Patinage synchronisé : pour déterminer la valeur de base des niveaux des éléments, on combine les groupes de difficulté des éléments aux groupes de difficulté des traits saillants. Chaque élément ou configuration du patinage synchronisé fait partie d un groupe de difficulté des éléments qui peut contenir les traits saillants additionnels propres à un élément et en augmenter la difficulté. c) Chaque juge détermine pour chaque élément un des sept pointages de l exécution. Chaque pointage a une valeur numérique positive ou négative (+ ou ) également précisée dans le l ÉV. d) Le jury détermine le pointage de l exécution (PE) en calculant la moyenne tronquée des valeurs numériques des pointages de l exécution attribués par les juges. e) Pour établir la moyenne tronquée, on supprime les valeurs les plus élevées et les plus basses de tous les scores de juges, puis on calcule la moyenne des valeurs restantes. S il y a moins de cinq (5) scores entrés par les juges pour les éléments ou les composantes, toutes les valeurs enregistrées sont alors utilisées pour calculer la moyenne. f) Cette moyenne est le pointage final de l exécution de la section individuelle ou de l élément individuel. Le PE du jury est arrondi à deux (2) points décimaux. g) Le score du jury pour chaque section ou élément est déterminé par l addition de la moyenne tronquée du PE à sa valeur de base. h) Pour le patinage en simple et le patinage en couple : i. Les sauts combinés sont évalués comme une unité : on additionne les valeurs de base des sauts exécutés et on applique le PE qui a la valeur numérique du saut le plus difficile. La valeur de base pondérée du saut combiné est arrondie à deux (2) décimales. ii. Les séquences de sauts sont évaluées comme une unité : on additionne les valeurs de base des deux sauts dont les valeurs sont les plus élevées, on multiplie ce résultat par le coefficient de 0,8 et on applique ensuite le PE qui a la valeur SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 2 DE 47

3 numérique du saut le plus difficile. La valeur de base pondérée de la séquence de sauts est arrondie à deux (2) décimales. iii. Pour les programmes courts et libres juniors et seniors de patinage en simple, les valeurs de base (mais non pas les PE) de tous les éléments de sauts qui sont exécutés dans la deuxième moitié du programme sont multipliées par un facteur spécial de 1,1 afin de reconnaître la distribution égale des difficultés au cours du programme. Dans les programmes libres junior et senior de patinage en couple, les valeurs de base (mais non pas les PE) de tous les sauts lancés, des éléments de sauts, des levées et des vrilles qui sont exécutés dans la deuxième moitié du programme sont multipliées par un facteur spécial de 1,1. Chaque valeur de base pondérée de tous les éléments de sauts (patinage en simple) et de tous les sauts lancés, des éléments de sauts, des levées et des vrilles (patinage en couple) exécutés durant la seconde moitié du programme court (patinage en simple) et du programme libre est arrondie à deux décimales. La seconde moitié du programme commence au milieu du temps prescrit, sans tenir compte des 10 secondes en plus ou en moins permises. i) Pour la danse sur glace : i. Les levées combinées sont évaluées comme une unité : on additionne les valeurs de base des deux premières levées exécutées, on multiplie le résultat par un facteur de 1,0 et on applique ensuite le PE qui a la valeur numérique égale à celle du type de levée le plus difficile exécuté dans la levée combinée. La valeur de base pondérée de la levée combinée est arrondie à deux (2) décimales. j) Pour le patinage d interprétation : i. Il n y a aucun élément prescrit en patinage d interprétation et, ainsi, aucune note technique n est attribuée. ii. L exécution de tout élément technique ne sera pas désignée et aucune note ne sera attribuée, mais l élément pourrait être considéré dans le iii. score pour les transitions. Les cinq composantes du programme déterminent le score pour les épreuves d interprétation, moins toute déduction pour infraction. k) Pour les habiletés de patinage créatives : i. Un jury technique complet n est pas exigé pour les habiletés de patinage créatives, mais seulement un juge technique. ii. iii. iv. Tous les éléments exigeant un niveau de difficulté sont désignés au plus de niveau B niveau 1. Le niveau 0 est attribué aux éléments qui ne satisfont pas aux exigences de base. Une séquence de pas ayant les éléments prescrits est identifiée comme deux éléments séparés. Les programmes bien équilibrés d habiletés de patinage créatives devraient recevoir un PE de 4. l) Pour le patinage synchronisé : i. Si la valeur de l élément (après les pénalités pour exigences non respectées, les déductions et les réductions) est de moins de zéro, on lui attribue une valeur de 0,0 point. SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 3 DE 47

4 ii. Chaque élément (p. ex. bloc, cercle, entrecroisement, roue, etc.) est évalué séparément et reçoit un PE distinct. Chaque séquence de pas (p. ex. sans contact, en bloc, en cercle) est évaluée séparément et reçoit un PE distinct. m) Les scores additionnés du jury pour tous les éléments donnent le score technique. n) Un élément ou des éléments supplémentaires qui sont en plus du nombre prescrit ne sont pas comptés dans le résultat du participant, du couple ou de l équipe. On ne tiendra compte que du premier essai (ou du nombre d essais permis) d un élément. o) Les points de bonification en patinage de compétition s appliquent comme suit : Patinage en simple juvénile : dans un programme, chaque saut désigné de double Axel de rotation complète ou tout saut de rotation complète ayant une valeur de base supérieure entraînera l attribution d un (1) point de bonification technique. Patinage en simple pré-novice : dans un programme, chaque saut désigné de double Axel de rotation complète ou tout saut de rotation complète ayant une valeur de base supérieure entraînera l attribution d un (1) point de bonification technique. Patinage en simple novice : dans un programme, chaque saut désigné de triple saut de boucle piqué de rotation complète ou tout saut de rotation complète ayant une valeur de base supérieure entraînera l attribution d un (1) point de bonification technique. Patinage en couple novice : chaque saut vrillé, lancé et côte à côte désigné de saut triple de rotation complète entraînera l attribution d un (1) point de bonification technique. p) La bonification (le cas échéant) est additionnée à la somme du score du jury pour tous les éléments. Le résultat est le total du score technique. q) Chaque juge note également les composantes de programme, sur une échelle allant de 0,25 à 10, par incréments de 0,25 point. r) Les points du jury pour chaque composante de programme sont obtenus par le calcul de la moyenne tronquée des notes des juges pour cette composante de programme. La moyenne tronquée est calculée selon la méthode expliquée à l alinéa d). s) La moyenne tronquée de chaque composante de programme est arrondie à deux décimales. t) Les points accordés par le jury pour chaque composante de programme sont ensuite multipliés par un coefficient, d après les tableaux suivants : SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 4 DE 47

5 i. Pour le patinage en simple et le patinage en couple : Épreuve Hommes, femmes et couples pré-novices Hommes, femmes et couples novices Femmes et couples juniors et seniors Hommes juniors et seniors Femmes, hommes et couples pré-juvéniles, juvéniles, de Patinage STAR et adultes Femmes, hommes et couples pré-novices Femmes, hommes et couples novices Femmes et couples juniors et seniors Hommes juniors et seniors Habiletés de patinage Transitions/ jeu de pieds et mouvements de liaison Performance /exécution Chorégraphie Interprétation Programmes courts 0,70 0,50 0,70 0,40 0,70 0,80 0,70 0,80 0,50 0,70 0,80 0,80 0,80 0,80 0,80 1,00 1,00 1,00 1,00 1,00 Style libre 1,00 0,75 1,00 0,50 0,75 1,40 1,00 1,40 0,80 1,40 1,60 1,40 1,60 1,00 1,40 1,60 1,60 1,60 1,60 1,60 2,00 2,00 2,00 2,00 2,00 ii. Pour la danse sur glace : Épreuve Habiletés de Performance Interprétation Synchronisme patinage Danses sur tracé Danse sur tracé préjuvénile 0,75 0,50 0,50 0,75 et juvénile Danse sur tracé pré-novice 0,75 0,50 0,50 0,75 Danse sur tracé novice 0,75 0,50 0,50 0,75 Patinage STAR et adultes 0,75 0,50 0,50 0,75 SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 5 DE 47

6 Épreuve Danse courte junior et senior Habiletés de patinage Transitions/ Jeu de pieds et mouvements de liaison Performance/ exécution Chorégraphie/ composition Interprétation/ synchronisme Danses courtes 0,80 0,70 0,70 0,80 1,00 Danses créatives Patinage STAR 1,00 1,00 1,00 0,50 0,75 Danses libres Danse libre juvénile 1,25 0,50 1,00 0,50 1,00 Danse libre pré-novice 1,25 0,75 1,00 0,50 1,00 Danse libre novice 1,25 1,25 1,00 0,50 1,00 Danse libre junior et 1,25 1,75 1,00 1,00 1,00 senior Danse libre adulte argent et or 1,25 0,50 1,00 0,50 0,75 Épreuve iii. Pour le patinage d interprétation : Habiletés de patinage Transitions/ jeu de pieds et mouvements de liaison Performance/ exécution Chorégraphie/ composition Interprétation/ synchronisme Patinage STAR et adultes 2,00 2,00 3,00 3,00 3,00 Épreuve iv.pour les habiletés de patinage créatives : Habiletés de patinage Transitions/ jeu de pieds et mouvements de liaison Performance/ exécution Chorégraphie/ composition Interprétation/ synchronisme Patinage STAR 1,00 1,00 1,00 1,00 1,00 SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 6 DE 47

7 Épreuve v. Pour le patinage synchronisé Habiletés de patinage Transitions/ pas de liaison/ formations/ éléments de liaison Performance/ exécution Chorégraphie/ composition Interprétation Programme court Junior et senior 0,80 0,80 0,80 0,80 0,80 Style libre Débutant I 1,00 0,00 1,00 0,00 0,00 Débutant II 1,00 0,00 1,00 0,00 0,50 Élémentaire 1,00 0,50 1,00 0,50 1,00 Juvénile 1,00 0,50 1,00 0,50 1,00 Pré-novice 1,00 0,50 1,00 0,50 1,00 Novice 1,50 1,25 1,50 1,25 1,50 Intermédiaire 1,50 1,25 1,50 1,25 1,50 Ouvert 1,60 1,60 1,60 1,60 1,60 Junior et senior 1,60 1,60 1,60 1,60 1,60 Adulte I 1,50 1,25 1,50 1,25 1,50 Adulte II 1,50 1,25 1,50 1,25 1,50 Adulte III 1,00 0,50 1,00 0,50 1,00 u) Les résultats pondérés sont arrondis à deux (2) décimales et additionnés. La somme est le score pour la composante de programme. v) Des déductions sont calculées pour chacune des infractions suivantes, comme suit : i. Pour le patinage en simple et le patinage en couple : i. infraction au règlement sur la durée 1,0 point pour chaque tranche de 5 secondes en moins ou en trop; ii. infraction aux règlements sur la musique 1,0 point pour la musique vocale; iii. éléments interdits 2,0 points pour chaque élément interdit; iv. infraction aux règlements sur les costumes et les accessoires 1,0 point; v. partie du costume ou ornement qui tombe sur la glace 1,0 point; vi. déduction pour une chute : des déductions additionnelles sont appliquées pour chaque chute durant le programme, selon le tableau suivant : NIVEAU Pré-juvénile, juvénile, prénovice et novice, Patinage STAR Adulte Junior et senior Déduction -0,5 point pour chaque chute à l extérieur d un élément (en patinage en couple -0,5 pour la chute d un partenaire et -1,0 pour la chute des deux partenaires) -0,5 point pour chaque chute (en patinage en couple -0,5 pour la chute d un partenaire et -1,0 pour la chute des deux partenaires) -1,0 point pour chaque chute (en patinage en couple -1,0 pour la chute d un partenaire et -2,0 pour la chute des deux partenaires) SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 7 DE 47

8 vii. déduction pour interruption : des déductions additionnelles sont appliquées pour l interruption du programme, selon le tableau suivant : NIVEAU Pré-juvénile, juvénile, prénovice et novice, Patinage STAR et adultes Junior et senior Déduction -0,5 point pour chaque interruption de 10 secondes durant le programme -1,0 point pour chaque interruption de 10 secondes durant le programme ii. Pour la danse sur glace : i. infraction au règlement sur la durée -1,0 point pour chaque tranche de 5 secondes en moins ou en trop; ii. infraction aux exigences sur la musique au règlement sur la musique 2,0 points; 1,0 point pour les infractions aux définitions de musique; iii. infraction aux exigences sur le tempo -1,0 point; iv. éléments supplémentaires 1,0 point pour chaque infraction; v. éléments et mouvements interdits 2,0 points pour chaque infraction; vi. infraction au règlement sur les costumes et les accessoires 1,0 point; vii. chute d une partie du costume ou d une ornementation sur la glace - 1,0 point; viii. levées d une durée supérieure à la durée permise : -1,0 point pour chaque levée ix. toutes les déductions : des déductions additionnelles seront appliquées pour chaque chute durant le programme, selon le tableau suivant : NIVEAU Juvénile, pré-novice et novice, Patinage STAR et adultes Junior et senior Déduction -0,5 point pour la chute d un partenaire et -1,0 pour la chute des deux partenaires -1.0 point pour la chute d un partenaire et -2,0 pour la chute des deux partenaires x. Si une chute se produit durant l introduction ou les pas/mouvements de conclusion ou durant les deux d une danse sur tracé, seul le jury technique applique la déduction appropriée. Si une chute se produit durant la section de la danse comme telle, le jury technique et les juges appliquent la déduction appropriée. En danse libre, si un trébuchement ou une chute cause une interruption du programme d une durée de plus de cinq (5) secondes, une déduction supplémentaire est appliquée comme suit : SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 8 DE 47

9 NIVEAU Juvénile, pré-novice et novice, Patinage STAR et adultes Junior/ Senior Déduction -0,5 pour une interruption de 6 à 15 secondes -1,0 pour une interruption de 15 à 30 secondes -1,0 pour une interruption de 6 à 15 secondes -2,0 pour une interruption de 15 à 30 secondes iii. Pour le patinage d interprétation : i. infraction au règlement sur la durée 1,0 point pour chaque tranche de 5 secondes en moins ou en trop; ii. infraction au règlement sur les éléments interdits 2,0 points pour chaque élément interdit; iii. infraction au règlement sur les costumes et les accessoires 1,0 point; iv. déduction pour une chute : des déductions additionnelles seront appliquées pour chaque chute durant le programme, selon le tableau suivant : NIVEAU Patinage STAR et adultes Déduction -0,5 point pour chaque chute (en patinage en couple -0,5 pour la chute d un partenaire et -1,0 pour la chute des deux partenaires) v. déduction pour interruption : des déductions additionnelles sont appliquées pour l interruption du programme, selon le tableau suivant : NIVEAU Patinage STAR et adultes Déduction -0,5 point pour chaque interruption de 10 secondes durant le programme iv. Pour les habiletés de patinage créatives : i. infraction au règlement sur la durée 1,0 point pour chaque tranche de 5 secondes en moins ou en trop; ii. infraction au règlement sur les éléments et mouvements interdits 2,0 points pour chaque élément ou mouvement interdit; iii. infraction au règlement sur les costumes et les accessoires 1,0 point; iv. déduction pour une chute : des déductions additionnelles sont appliquées pour chaque chute durant le programme, selon le tableau suivant: NIVEAU Patinage STAR Déduction -0,5 point pour chaque chute v. déduction pour interruption : des déductions additionnelles sont appliquées pour l interruption du programme, selon le tableau suivant : SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 9 DE 47

10 NIVEAU Patinage STAR Déduction -0,5 point pour chaque interruption de 10 secondes durant le programme i. Pour le patinage synchronisé : i. déduction pour une chute : des déductions additionnelles sont appliquées pour chaque chute durant le programme, selon le tableau suivant: NIVEAU Débutant I/débutant II/élémentaire/juvénile/ pré-novice Novice/intermédiaire/ouvert/ junior/senior Déduction -0,5 point pour chaque chute -1,0 point pour chaque chute ii. DÉD 1 0,5 point pour chaque infraction iii. DÉD 2 1,0 point pour chaque infraction iv. DÉD 3 1,5 point pour chaque infraction v. DÉD 4 2,0 points pour chaque infraction La description complète des réductions et des déductions se trouve dans le document intitulé Domestic Summary of Calls, que diffuse annuellement Patinage Canada. Aux fins d interprétation de ce règlement, pour toutes les disciplines, une chute est définie comme une perte de maîtrise du patineur de sorte que la plus grande partie du poids de son corps est sur la glace, soutenue par une partie quelconque du corps autre que les lames, par exemple, par la ou les mains, le ou les genoux, le dos, une ou les fesses ou une partie du bras. 2. Détermination du résultat pour chaque partie de la compétition a) Pour calculer le score total d une partie exécutée par un patineur, un couple ou une équipe pour chaque épreuve d une compétition (programme court, style libre, danse sur tracé, danse courte et danse libre), on additionne le score technique total et les notes pour les composantes de programme (multipliées par les facteurs correspondants) et on retranche les déductions pour infractions décrites aux alinéas s) i) et ii) et iii) respectivement. b) Pour les épreuves qui comprennent deux (2) danses sur tracé, le score total de chaque danse est multiplié par un facteur de 0,5. c) Le patineur, le couple ou l équipe qui a obtenu le score total le plus élevé pour la partie est classé en première place; le patineur, le couple ou l équipe qui a obtenu le score total suivant le plus élevé pour la partie est classé en deuxième place, et ainsi de suite. d) Si deux ou plus de deux patineurs, couples ou équipes ont obtenu le même résultat, le score technique total départage l égalité pour le programme court et la ou les danses sur tracé ou la danse courte. Le score des composantes de programme départage l égalité pour SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 10 DE 47

11 le programme libre et la danse libre. Si ces résultats sont aussi égaux, les patineurs, les couples ou les équipes demeurent ex aequo. 3. Détermination du résultat combiné et du résultat final a) Les scores totaux des parties du programme court et du programme libre respectivement, de la ou des danses sur tracé, de la danse courte et de la danse libre sont additionnés et le résultat constitue le score final du patineur, du couple ou de l équipe. Le patineur, le couple ou l équipe qui a obtenu le score final le plus élevé obtient la première place, et ainsi de suite. b) En cas d égalité le calcul du résultat combiné ou du résultat final, le patineur, le couple ou l équipe qui a obtenu le score le plus élevé pour la dernière partie patinée est classé en première place, et ainsi de suite. En cas d égalité du score le plus élevé, le meilleur classement déterminera la meilleure place. En danse sur glace, si deux danses sur tracé sont patinées, les deux danses sont de valeur égale. Il n y a pas de critère de départage de l égalité pour la seconde danse. c) Si des couples sont à égalité dans cette partie, le classement de la partie précédente qui a été patinée sera utilisé pour déterminer la meilleure place, etc. S il n y a pas de partie précédente, les patineurs, les couples et les équipes demeurent ex aequo. 4. Publication des résultats a) Les classements officiels pour chaque partie d une compétition ou d un championnat doivent être publiés dès que possible après l exécution de cette partie par tous les patineurs, les couples ou les équipes. b) À la suite de chaque partie, le score technique total, le score pour les composantes de programme, les déductions et le score total de la partie de tous les patineurs, les couples et les équipes doivent être publiés. c) À la suite de chaque partie, un officiel publie une feuille détaillée des notes de tous les «juges» pour chaque patineur, couple ou équipe qui indique les valeurs de base de tous les éléments et le PE, de même que les points pour les composantes de programme de chaque juge. Les scores des juges sont présentés selon l ordre dans lequel ils sont assis. d) Le résultat final doit être publié dès que possible après la fin de l épreuve, et doit indiquer, pour chaque patineur, couple ou équipe : - le classement final; - séparément, le classement dans chaque partie de l épreuve; - le total des points (score final) de chaque patineur, couple ou équipe. e) Les articles en b), c) et d) doivent se trouver dans le protocole de la compétition. L article c) peut également figurer dans le protocole, si les ressources le permettent. f) Les articles en b), c) et d) doivent figurer dans le protocole d une épreuve de qualification ou de championnat. SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 11 DE 47

12 110 NOTATION DES PROGRAMMES COURT ET LIBRE DE PATINAGE EN SIMPLE ET DE PATINAGE EN COUPLE 1. Score technique a) Échelle des valeurs Le tableau de l échelle des valeurs pour les éléments de patinage en couple est publié et mis à jour dans les communications de Patinage Canada et de l UIP. L échelle des valeurs (ÉV) contient les valeurs de base de tous les éléments et les rajustements pour la qualité de leur exécution. Les valeurs de base sont mesurées en points et augmentent en fonction de la difficulté des éléments. La difficulté des éléments dépend : i. pour les sauts (patinage en simple et en couple) et pour les sauts lancés (patinage en couple) des noms des sauts ou des sauts lancés figurant sur la liste dans leur ordre de difficulté (saut de boucle piqué, Salchow, boucle, flip, Lutz, Axel) et du nombre de rotations; ii. pour les levées (patinage en couple) des groupes des levées (1 à 5), de leurs noms et de leurs niveaux de difficulté; iii. pour les levées vrillées (patinage en couple) de leur nombre de révolutions et de leurs niveaux de difficulté; iv. pour les spirales de la mort (patinage en couple) de leurs noms et de leurs niveaux de difficulté; v. pour les autres éléments de leurs niveaux de difficulté. b) Niveaux des éléments Les spécialistes techniques déterminent le nom et le niveau de difficulté (le cas échéant) des éléments. Les levées, les levées vrillées et les spirales de la mort (patinage en couple) ainsi que les pirouettes et les pas (patinage en simple et en couple) et les arabesques sont divisés en quatre niveaux, selon leur difficulté en cinq niveaux compte tenu du nombre de traits saillants exécutés : le niveau de base s il n y a pas de traits saillants, le niveau 1 s il y a un trait saillant, le niveau 2 s il y a deux traits saillants, le niveau 3 s il y a trois traits saillants et le niveau 4 s il y a quatre traits saillants ou plus. Le niveau 1 le plus facile, le niveau 2 difficile, le niveau 3 plus difficile et le niveau 4 le plus difficile de tous. La description des caractéristiques (des traits saillants) qui déterminent le niveau de difficulté d un élément est publiée et mise à jour dans les communications de Patinage Canada et de l UIP. c) Pointage de l exécution (PE) Chaque juge note la qualité de l exécution de chaque élément, compte tenu des aspects positifs de l exécution et des erreurs, en utilisant l échelle d exécution de sept points : +3, +2, +1, valeur de base, -1, -2, -3. Il évalue d abord les aspects positifs de l élément qui pourraient augmenter la valeur de base à une valeur positive et il réduit ensuite le résultat en raison d erreurs qui ont été commises (le cas échéant). Chaque pointage positif (+) ou négatif (-) a ses propres valeurs numériques positives ou négatives (+ ou -) indiquées dans le SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 12 DE 47

13 tableau de l échelle des valeurs (ÉV). Cette valeur est ajoutée à la valeur de base de l élément (ou déduite de la valeur de base). En notant le PE, les juges doivent tenir compte de ce qui suit : i. Sauts : la hauteur, la distance, la technique de même que l appel et la réception soignés des sauts prescrits. Pour le patinage en couple, ils doivent aussi noter le saut de chaque partenaire, selon son mérite. ii. Combinaison et séquences de sauts : l exécution parfaite des sauts par rapport à leur difficulté (chaque saut doit être noté en fonction de son mérite). iii. Levées et levées vrillées : la vitesse, la hauteur, la rotation continue, la fluidité de l appel et de la réception, l utilisation adéquate de la surface glacée et la position de la femme dans les airs. iv. Sauts lancés : la hauteur, la distance, l appel et la réception soignée de la femme, et la position de la femme dans les airs. v. Spirales de la mort : l entrée et la sortie fluides, la descente progressive de la femme en position de spirale, le maintien de la position de pivot de l homme, et la position rapprochée de la glace de la tête et du corps de la patineuse pendant l exécution comme telle de la spirale de la mort. vi. vii. Pirouettes : la qualité des positions prescrites, la rotation ferme et maîtrisée, le nombre de révolutions dans la ou les positions prescrites, la vitesse de la rotation et le centrage de la pirouette. Pour les pirouettes sautées, la hauteur du saut et la position dans les airs et à la réception. Séquences de pas et de pas en position arabesque : le balancement, la tenue et l évolution fluide du mouvement, en conformité avec le caractère et le rythme de la musique. Les lignes directrices sur la notation sont mises à jour et publiées dans les communications de Patinage Canada et de l UIP. Remarques Les combinaisons et les séquences de sauts sont évaluées comme «une unité». Combinaison de sauts : les valeurs de base des sauts exécutés sont additionnées. La valeur numérique du PE pour le calcul du résultat est attribuée au saut qui a la valeur la plus élevée. La séquence de sauts est évaluée comme une unité. Les valeurs de base des deux sauts les plus difficiles sont additionnées et la somme est multipliée par un coefficient de 0.8. Puis la valeur numérique du PE pour le calcul des résultats est attribuée au saut qui a la valeur la plus élevée. La valeur de base pondérée de la combinaison ou de la séquence de sauts est arrondie à deux décimales. SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 13 DE 47

14 d) Éléments et mouvements interdits Ce sont : o Les sauts de type périlleux. o Les levées qui ont des prises incorrectes o Les levées au cours desquelles l homme effectue plus de trois révolutions et demie o Les mouvements de rotation au cours desquels le patineur fait tournoyer la femme dans les airs en la tenant par la main ou le pied o Les mouvements de torsion ou de rotation au cours desquels la femme est renversée et son pied traceur quitte la glace o Les mouvements de rotation au cours desquels un patineur tient son partenaire par la jambe, le bras et le cou o Les sauts en direction du partenaire o Se coucher ou s agenouiller longtemps ou en position stationnaire ou les deux sur les deux genoux sur la glace à n importe quel moment Chaque élément ou mouvement interdit dans le programme est pénalisé de 2,0 points. Remarque : Si un mouvement interdit est exécuté durant un élément, la déduction pour élément interdit est appliquée et l élément est désigné de niveau 1 si les exigences pour ce niveau sont remplies. Autrement, l élément complet ne reçoit pas de niveau. e) Bonification Une bonification est accordée à des éléments particuliers des programmes juvénile, prénovice et novice de patinage en simple, ainsi que pour le programme novice de patinage en couple lorsque la rotation est complète. Voir le règlement 110 Détermination et publication des résultats pour la liste des bonifications possibles. Des mouvements uniques, spéciaux et innovateurs, exécutés dans le nombre d éléments d un programme libre bien équilibré ou à titre d élément extraordinaire qui n est pas inscrit dans le programme bien équilibré reçoivent une bonification de 2,0 points. Cette bonification est accordée durant une seule saison, à moins qu aucun autre couple n exécute ce même élément. Si l exécution par l autre couple a lieu au cours de la même compétition, la bonification est attribuée aux deux couples. Toutefois, après cette compétition, aucune bonification ne sera accordée à cet élément particulier. La bonification est désignée par le ou les spécialistes techniques et vérifiée par le contrôleur technique qui doit immédiatement en informer le bureau national de Patinage Canada. 2. Score pour les composantes de programme a) Définition des composantes de programme En plus du score technique, chaque juge évalue l ensemble de la performance du patineur ou des patineurs en couple qui porte sur cinq composantes de programme : habiletés de patinage, transitions/jeu de pied et mouvements de liaison, performance/exécution, chorégraphie/composition et interprétation de la musique. SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 14 DE 47

15 i. Habiletés de patinage La qualité globale du patinage, la maîtrise des carres et l évolution sur la surface glacée montrées par la maîtrise du vocabulaire du patinage (p. ex. courbes, pas, virages, etc.), la netteté de la technique et de l utilisation sans effort apparent de la puissance pour accélérer et varier la vitesse. L utilisation variée de la puissance/l énergie, de la vitesse et de l accélération. L évaluation des habiletés de patinage doit tenir compte de ce qui suit : o L équilibre, les mouvements rythmiques du genou et la précision du placement des pieds o L évolution et la glisse sans effort apparent o La netteté et l assurance d exécution des courbes profondes, des pas et des virages o La puissance/l énergie et l accélération o La maîtrise du patinage dans toutes les directions o La maîtrise du patinage sur un pied o La maîtrise égale de la technique par les deux partenaires montrée par leur unisson (patinage en couple) ii. Transitions/jeu de pied et mouvements de liaison Le jeu de pied varié ou complexe ou ces deux qualités, les positions, les mouvements et les prises qui lient tous les éléments. Pour le patinage en couple, cela comprend également les entrées et les sorties des éléments techniques. L évaluation des transitions/jeu de pied et mouvements de liaison doit tenir compte de ce qui suit : o La variété o La difficulté o La complexité o La qualité (qui comprend l unisson pour le patinage en couple) o Le partage équilibré du travail entre les deux partenaires (patinage en couple) iii. Performance/exécution Performance : c est l implication du patineur/couple sur le plan physique, émotif et intellectuel, dans sa capacité de rendre l intention musicale et la chorégraphie. Exécution : c est la qualité du mouvement et la précision de l exécution. Cela comprend l harmonie des mouvements pour le patinage en couple. L évaluation de la performance/exécution doit tenir compte de ce qui suit : o L implication physique, émotive et intellectuelle o La tenue o Le style, l individualité et la personnalité o La clarté du mouvement o La variété et le contraste SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 15 DE 47

16 o o o o La projection L unisson et l unité L équilibre de la performance La conscience des partenaires de leur relation spatiale la façon dont les partenaires tiennent compte de la distance entre eux et des changements de prises. iv. Chorégraphie/composition Un arrangement intentionnel et élaboré ou un arrangement original ou les deux de tous les types de mouvements qui respectent les principes de la proportion, de l unité, de l espace, du tracé, de la structure et du phrasé. L évaluation de la chorégraphie/composition doit tenir compte de ce qui suit : o Le motif (idée, concept, vision, ambiance) o La proportion (poids égal des parties) o L unité (enchaînement voulu de tous les mouvements) o L utilisation de l espace personnel et public o Le tracé et l utilisation de la glace o Le phrasé et la forme (les mouvements et les parties sont structurés de façon à correspondre au phrasé musical) o L originalité du motif, du mouvement et de la conception o La responsabilité partagée du résultat (patinage en couple) v. Interprétation de la musique La traduction personnelle et créative de la musique en mouvement sur la glace. L évaluation de l interprétation de la musique doit tenir compte de ce qui suit : o Le mouvement sans effort apparent, en synchronisation avec la musique (le synchronisme) o L expression du style, du caractère et du rythme de la musique o La finesse* pour rendre les nuances de la musique o La relation entre les partenaires qui rend le caractère de la musique *On entend par finesse la capacité du patineur de rendre les nuances musicales avec raffinement et art. Les nuances sont les façons personnelles et artistiques de rendre les variations subtiles de l intensité, du tempo et de la dynamique de la musique du compositeur ou des interprètes. b) Notation des composantes de programme Les composantes de programme sont évaluées par les juges à la fin du programme sur une échelle allant de 0,25 à 10 points, par incréments de 0,25 point. Les points accordés par les juges correspondent à la qualité suivante des composantes : moins de 1 - extrêmement mauvais, 1 - très mauvais, 2 - mauvais, 3 - faible, 4 - passable, 5 - moyen, 6 - au-dessus de la moyenne, 7 - bien, 8 - très bien, 9 supérieur, 9 et 10 - exceptionnel. Les incréments servent à évaluer les performances qui contiennent des traits saillants d un niveau et d autres du SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 16 DE 47

17 niveau suivant. Les lignes directrices concernant la notation sont publiées et mises à jour dans les communications de l UIP. c) Déductions Des déductions sont calculées pour chaque infraction aux règlements (voir le règlement Détermination et publication des résultats). 115 NOTATION DES DANSES SUR TRACÉ 1. Score technique a) Échelle des valeurs Le tableau des échelles des valeurs pour les parties des danses sur tracé est publié dans une communication. L échelle des valeurs (ÉV) présente les valeurs de base de toutes les parties de chaque danse sur tracé et les rajustements pour l exactitude et la qualité de leur exécution. Les valeurs de base sont mesurées en points et augmentent en fonction de la difficulté croissante des parties de la danse sur tracé, qui est déterminée par la difficulté des pas et des mouvements de chaque partie. b) Pointage de l exécution (PE) Chaque juge note la précision du patinage et l arrangement de chaque partie de la danse sur tracé, de même que la qualité des courbes, la qualité de l exécution des pas, des virages et des mouvements de cette partie en tenant compte des aspects positifs de l exécution (par ex., l exactitude, la profondeur et la qualité des courbes, la netteté et l assurance) et les erreurs en utilisant l échelle des sept points d exécution : +3, +2 et +1, valeur de base, -1, -2 et -3. Chaque pointage positif (+) ou négatif (-) a ses propres valeurs numériques positives ou négatives (+ ou -) indiquées dans le tableau de l échelle des valeurs (ÉV). Cette valeur est ajoutée à la valeur de base de la partie ou déduite de celle-ci. Les lignes directrices concernant la notation sont mises à jour et publiées dans les communications de Patinage Canada et de l UIP. c) Tableaux des échelles de valeurs Les échelles des valeurs pour les danses sur tracé sont mises à jour au besoin et publiées dans les communications de Patinage Canada et de l UIP. 2. Score pour les composantes de programme a) Définition des composantes de programme En plus du score technique, chaque juge évalue l ensemble de la performance du patineur par rapport à quatre (4) composantes des danses sur tracé (habiletés de patinage, performance/exécution, interprétation et synchronisme). i. HABILETÉS DE PATINAGE La méthode utilisée par le couple pour exécuter les pas et les mouvements sur la glace, SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 17 DE 47

18 et l efficacité de leurs mouvements par rapport à la vitesse, à l évolution et à l utilisation de la glace. Critères : o Qualité globale du patinage o Évolution et glisse o Vitesse et puissance de patinage o Équilibre sur le plan de la technique et des habiletés de patinage des deux partenaires o Utilisation de la glace ii. PERFORMANCE/EXÉCUTION La capacité des partenaires de montrer qu ils sont capables d unisson, d alignement du corps, de tenue, de style et de performance équilibrée durant leur exécution des danses sur tracé de manière à présenter une apparence agréable par des mouvements coordonnés, la conscience du corps et la projection. Critères : o Unisson et alignement du corps o Distance entre les partenaires o Tenue et style o Performance équilibrée des deux partenaires iii. INTERPRÉTATION La capacité du couple d exprimer l ambiance, les émotions et le caractère du rythme de la danse sur tracé par l utilisation de mouvements du corps, de pas et de prises de danse qui rendent la structure et le caractère de la musique. Critères : o Expression du caractère du rythme o Relation entre les partenaires qui rend la nature de la danse iv. SYNCHRONISME La capacité du couple de patiner rigoureusement en synchronisation avec la musique de manière à rendre correctement les motifs rythmiques et les valeurs des temps prescrits de la danse sur tracé. Critères : o Patiner en synchronisation avec la musique o Patiner sur les accents forts o Patiner les valeurs des temps prescrits pour chaque pas o Pas d introduction SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 18 DE 47

19 b) Notation des composantes Les composantes de programme sont évaluées par les juges à la fin de la danse sur une échelle allant de 0,25 à 10 points, par incréments de 0,25 point. Les points accordés par les juges correspondent aux degrés suivantes des composantes : <1- extrêmement mauvais, 1 - très mauvais, 2 - mauvais, 3 - faible, 4 - passable, 5 - moyen, 6 - au-dessus de la moyenne, 7 bien, 8 très bien, 9 supérieur, 9 et 10 - exceptionnel. Les incréments servent à évaluer les performances qui contiennent des traits saillants d un niveau et d autres du niveau suivant. Les lignes directrices concernant la notation sont publiées et mises à jour dans les communications de Patinage Canada et de l UIP. c) Déductions Des déductions sont calculées pour chaque infraction aux règlements (voir le règlement 110 Détermination et publication des résultats). 120 NOTATION DES DANSES LIBRES 1. Score technique a) Échelle des valeurs Le tableau de l échelle des valeurs des éléments prescrits pour la danse libre est mis à jour dans les communications de Patinage Canada et de l UIP. L échelle des valeurs (ÉV) présente les valeurs de base de tous les éléments de même que les rajustements pour la qualité de leur exécution. Les valeurs de base sont mesurées en points et augmentent en fonction de la difficulté croissante des éléments. La difficulté des éléments prescrits de la danse libre est déterminée en fonction de leurs niveaux de difficulté. b) Niveaux de difficulté des éléments Les spécialistes techniques déterminent le nom et le niveau de chaque élément prescrit de la danse libre. Tous les éléments sont divisés en au moins quatre niveaux, selon leur difficulté. Les descriptions et les caractéristiques qui confèrent à un élément un certain niveau de difficulté sont publiées et mises à jour dans les communications de l UIP. c) Pointage de l exécution (PE) Chaque juge note la qualité de l exécution de chaque élément prescrit de la danse libre selon les aspects positifs de l exécution et les erreurs en utilisant l échelle d exécution de sept points : +3, +2 et +1, valeur de base, -1, -2 et -3. Chaque pointage positif (+) ou négatif (-) a ses propres valeurs numériques indiquées dans le tableau de l ÉV. Cette valeur est ajoutée à la valeur de base de l élément ou déduite de celle-ci. Les lignes directrices concernant la notation sont publiées et mises à jour dans les communications de Patinage Canada et de l UIP. SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 19 DE 47

20 d) Éléments et mouvements interdits On doit déduire 2,0 points pour chaque élément ou mouvement interdit qui est exécuté dans la danse libre. Pour la liste des éléments et mouvements interdits pour la danse libre, voir le manuel technique et des compétitions de qualification. Si un mouvement interdit est exécuté durant un élément, la déduction pour élément interdit est appliquée et l élément est désigné de niveau 1 si les exigences pour le niveau 1 sont remplies. Autrement, l élément complet ne reçoit pas de niveau. L échelle des valeurs et les éléments prescrits est mise à jour au besoin et publiée dans les communications de Patinage Canada et de l UIP. 2. Score pour les composantes de programme a) Définition des composantes de programme : En plus du score technique, chaque juge évalue la performance globale du couple par rapport à cinq composantes de programme dans la danse libre (habiletés de patinage, transitions/jeu de pied de liaison/mouvements, performance/exécution, composition/chorégraphie, interprétation/synchronisme). i. HABILETÉS DE PATINAGE La qualité globale du patinage, la maîtrise des carres et l évolution sur la surface glacée montrées par la maîtrise du vocabulaire du patinage (courbes, pas, virages, etc.), la clarté de la technique et l utilisation sans effort apparent de la puissance pour accélérer et varier la vitesse. Critères : o L équilibre, les mouvements rythmiques du genou et la précision du placement des pieds o L évolution et la glisse sans effort apparent o La netteté et l assurance dans l exécution de courbes profondes, de pas et de virages o La puissance/l énergie et l accélération o La maîtrise du patinage dans toutes les directions o La maîtrise du patinage sur un pied o La maîtrise égale de la technique par les deux partenaires montrée par leur unisson ii. TRANSITIONS/JEU DE PIED DE LIAISON ET MOUVEMENTS Le jeu de pied varié et complexe, les positions, les mouvements, les prises qui lient tous les éléments et qui constituent le contenu technique distinct de la danse. Critères : o La variété o La difficulté o La complexité o La qualité SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 20 DE 47

21 o o o Le partage équilibré du travail entre les deux partenaires La variété des prises de danse (les prises côte à côte et par la main sont limitées) Le respect des exigences concernant le tracé et les arrêts iii. PERFORMANCE/EXÉCUTION Performance : c est l implication du couple sur le plan physique, émotif et intellectuel, dans sa capacité de rendre l intention musicale et la chorégraphie. L exécution est la qualité du mouvement et la précision de l exécution. Cela comprend l harmonie du mouvement. Critères : o L implication physique, émotive et intellectuelle o La tenue o Le style, l individualité et la personnalité o La clarté du mouvement o La variété et le contraste o La projection o L unisson et «l unité» o La performance équilibrée des deux partenaires o La conscience de l espace entre les partenaires la gestion de la distance entre les partenaires et des changements de prise iv. COMPOSITION/CHORÉGRAPHIE Un arrangement intentionnel et élaboré ou un arrangement original ou les deux de tous les types de mouvements qui respectent les principes de la proportion, de l unité, de l espace, du tracé, de la structure et du phrasé. Critères : o Le motif (idée, concept, vision, ambiance) o La proportion (poids égal des parties) o L unité (enchaînement voulu de tous les mouvements) o L utilisation de l espace personnel et public o Le tracé et l utilisation de la glace o Le phrasé et la forme (les mouvements et les parties sont structurés de façon à correspondre au phrasé musical) o L originalité du motif, du mouvement et de la conception o La responsabilité partagée du résultat v. INTERPRÉTATION/SYNCHRONISME La traduction personnelle et créative de la musique en mouvement sur la glace. Critères : o Le mouvement correct, sans effort apparent et en synchronisation avec la musique (les temps) SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 21 DE 47

22 o o o o o L expression du style, du caractère et du rythme de la musique La finesse* pour rendre les nuances de la musique La relation entre les partenaires qui rend le caractère de la musique Le caractère approprié de la musique Le patinage exécuté autant sur les temps rythmiques que sur la mélodie Remarque : si la musique ne contient pas de temps rythmiques, les juges doivent appliquer une déduction de la composante pour le synchronisme/interprétation. *On entend par finesse la capacité des patineurs de rendre les nuances musicales avec raffinement et art. Les nuances sont les façons personnelles et artistiques de rendre les variations subtiles de l intensité, du tempo et de la dynamique de la musique du compositeur ou des interprètes. b) Notation des composantes de programme Les composantes de programme sont évaluées par les juges à la fin du programme sur une échelle allant de 0,25 à 10 points, par incréments de 0,25 point. Les points accordés par les juges correspondent aux degrés suivants des composantes : < 1 - très mauvais, 1 - mauvais, 2 - faible, 3 - passable, 4 - moyen, 5 - au-dessus de la moyenne, 6 - bien, 7 - très bien, 8 - supérieur, 9 et 10 - exceptionnel. Les incréments servent à évaluer les performances qui contiennent des traits saillants d un niveau et d autres du niveau suivant. Les lignes directrices concernant la notation sont publiées et mises à jour dans les communications de l UIP et de Patinage Canada. c) Déductions Des déductions sont calculées pour chaque infraction aux règlements (voir le règlement 110 Détermination et publication des résultats). 125 NOTATION DES PROGRAMMES COURT ET LIBRE DE PATINAGE SYNCHRONISÉ 1. Score technique Pour les programmes court et libre de patinage synchronisé, la première note est le score technique. Le total des valeurs des éléments, dont le pointage de l exécution, les traits saillants et les traits saillants additionnels (applicables au patinage synchronisé) constitue le score technique. a) Échelle des valeurs des éléments (ÉV)/valeurs de base des niveaux des éléments Le tableau de l échelle des valeurs pour les éléments du patinage synchronisé est mis à jour sur le site web de Patinage Canada et publié dans les communications de l UIP (catégories junior et senior). Le tableau de l échelle des valeurs (ÉV) présente les valeurs de base de tous les éléments, accompagné de leurs traits saillants respectifs (valeurs de base des niveaux des éléments) et les rajustements pour la qualité de leur exécution (pointage de l exécution). SYSTÈME DE NOTATION PAR CALCUL DES POINTS CUMULATIFS PAGE 22 DE 47

Trousse technique 2015-2016 Patinage Plus. Révisée le 8 septembre 2015

Trousse technique 2015-2016 Patinage Plus. Révisée le 8 septembre 2015 Trousse technique 2015-2016 Patinage Plus Révisée le 8 septembre 2015 Table des matières VOLET PATINAGE PLUS 4 ÉTOILE 5 PATINAGE PLUS 6 PATINAGE PLUS (MES PREMIERS JEUX) 7 PRÉCISIONS POUR LES CIRCUITS

Plus en détail

Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions. Catégories du Québec et Processus de qualification

Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions. Catégories du Québec et Processus de qualification Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions Catégories du Québec et Processus de qualification Révisée le 30 septembre 2014 TABLE DES MATIÈRES VOLET COMPÉTITIF... 3 Inscriptions aux compétitions

Plus en détail

Atelier STAR 1 à 5. Préparé par:joanne Godin et Annie Thibodeau

Atelier STAR 1 à 5. Préparé par:joanne Godin et Annie Thibodeau Atelier STAR 1 à 5 Préparé par:joanne Godin et Annie Thibodeau La Mission La Mission Créer une structure de compétitions améliorée avec Patinage Québec a pour mandat de rendre accessible à interventions

Plus en détail

Patinage artistique. Section A

Patinage artistique. Section A Toutes les compétitions de patinage artistique d Olympiques spéciaux Canada (OSC) sont régies par le règlement sportif officiel de l organisme. En tant que programme national de sport, OSC a fondé son

Plus en détail

Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions. Catégories du Québec et Processus de qualification

Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions. Catégories du Québec et Processus de qualification Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions Catégories du Québec et Processus de qualification Révisée le 30 septembre 2014 TABLE DES MATIÈRES VOLET COMPÉTITIF... 3 Inscriptions aux compétitions

Plus en détail

Projet pilote de Patinage Canada sur le stade Apprendre à s entraîner

Projet pilote de Patinage Canada sur le stade Apprendre à s entraîner Projet pilote de Patinage Canada sur le stade Apprendre à s entraîner 2014-2015 Trousse Technique Mise à jour: le 28 février, 2014 Trousse technique de préparation aux compétitions STAR de 2014-2015 Critères

Plus en détail

TROUSSE TECHNIQUE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE POUR ADULTES 2014-2015

TROUSSE TECHNIQUE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE POUR ADULTES 2014-2015 TROUSSE TECHNIQUE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE POUR ADULTES 2014-2015 Table des matières Partie A Partie B Partie C précisions Partie D Partie E Partie F Partie G Introduction de la trousse

Plus en détail

TROUSSE TECHNIQUE DE 2012-2013 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE STAR

TROUSSE TECHNIQUE DE 2012-2013 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE STAR TROUSSE TECHNIQUE DE 2012-2013 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE STAR (En date du 31 juillet 2012) Table des matières Partie A. Partie B. Partie C. Partie D. Partie E. Partie F. Partie G. Partie

Plus en détail

TROUSSE TECHNIQUE 2015-2016 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS

TROUSSE TECHNIQUE 2015-2016 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS TROUSSE TECHNIQUE 2015-2016 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS CATÉGORIES DU QUÉBEC ET PROCESSUS DE QUALIFICATION Table des matières VOLET COMPÉTITIF... 3 INSCRIPTIONS AUX COMPÉTITIONS PROVINCIALES... 3 QUALIFICATIONS

Plus en détail

Le Club de Patinage Artistique Masson-Angers. vous convie à sa. 25 e édition de la compétition Invitation Les 2LL -Masson-Angers 2012

Le Club de Patinage Artistique Masson-Angers. vous convie à sa. 25 e édition de la compétition Invitation Les 2LL -Masson-Angers 2012 Le Club de Patinage Artistique Masson-Angers vous convie à sa 25 e édition de la compétition Invitation Les 2LL -Masson-Angers 2012 17 au 19 février 2012 À l ARÉNA ROBERT ROCHON Cette compétition s adresse

Plus en détail

VOLET PATINAGE PLUS (*)

VOLET PATINAGE PLUS (*) VOLET PATINAGE PLUS (*) Toutes les compétitions du volet Patinage Plus (Étoiles, Patinage Plus et Mes Premiers Jeux) se dérouleront par circuit et les patineurs exécuteront leur performance sur une musique

Plus en détail

Le présent document est présenté et entériné à l AGA de juin toutefois les changements apportés sont effectifs au 1 er janvier de l année en cours.

Le présent document est présenté et entériné à l AGA de juin toutefois les changements apportés sont effectifs au 1 er janvier de l année en cours. C.P.A. Terrebonne Le présent document est présenté et entériné à l AGA de juin toutefois les changements apportés sont effectifs au 1 er janvier de l année en cours. CRITÈRES DE SOLOS POUR LE SPECTACLE

Plus en détail

Club de Patinage Artistique de Laval Règlements généraux Bourses * Lauréats * Solos Année en cours : Premier mai 2012 au 30 avril 2013

Club de Patinage Artistique de Laval Règlements généraux Bourses * Lauréats * Solos Année en cours : Premier mai 2012 au 30 avril 2013 Club de Patinage Artistique de Laval Règlements généraux Bourses * Lauréats * Solos Année en cours : Premier mai 2012 au 30 avril 2013 I. DESCRIPTION DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES PATINEURS Le CPA Laval

Plus en détail

LE CLUB DE PATINAGE ARTISTIQUE DE CPA BAIE ST-PAUL. ANNONCE LA TENUE DU 30 e CHAMPIONNAT INVITATION BAIE ST-PAUL 3 4 5 et 6 AVRIL 2008

LE CLUB DE PATINAGE ARTISTIQUE DE CPA BAIE ST-PAUL. ANNONCE LA TENUE DU 30 e CHAMPIONNAT INVITATION BAIE ST-PAUL 3 4 5 et 6 AVRIL 2008 LE CLUB DE PATINAGE ARTISTIQUE DE BAIE ST-PAUL ANNONCE LA TENUE DU 30 e CHAMPIONNAT INVITATION BAIE ST-PAUL 3 4 5 et 6 AVRIL 2008 Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs admissibles, membres

Plus en détail

BOOK 2014. Le règlement national du Patinage Artistique

BOOK 2014. Le règlement national du Patinage Artistique BOOK 2014 Le règlement national du Patinage Artistique BOOK 2014/2015 1 ere parution aout 2014 : modifications en bleu 2 e parution 24 septembre 2014 modifications en vert Page 1 et 12 musiques avec paroles

Plus en détail

Règlement 2013 Rules 2013

Règlement 2013 Rules 2013 CONFÉDÉRATION EUROPÉENNE DE ROLLER SKATING C.E.R.S. (affiliée À LA F.I.R.S.) COMITÉ EUROPÉEN DE PATINAGE ARTISTIQUE (CEPA) Règlement 2013 Rules 2013 CERS CEPA Web Site: www.cers.pt 1 Règlement 2013 CERS

Plus en détail

RÈGLES FINA DES MAITRES DE NATATION SYNCHRONISEE 2013/2017

RÈGLES FINA DES MAITRES DE NATATION SYNCHRONISEE 2013/2017 RÈGLES FINA DES MAITRES DE NATATION SYNCHRONISEE 2013/2017 NB : Seule la version anglaise de ces règlements fait foi, elle est consultable sur le site de la FINA. Les Règles de Natation Synchronisée de

Plus en détail

COURS THEORIQUE "GYMNASTIQUE ARTISTIQUE"

COURS THEORIQUE GYMNASTIQUE ARTISTIQUE Institut Supérieur du Sport et de L éducation Physique de Ksar Saïd Cellule de Gymnastique Département des APS Individuelles COURS THEORIQUE "GYMNASTIQUE ARTISTIQUE" LE CODE DE POINTAGE Cours élaboré par

Plus en détail

GROUPES DE DIFFICULTES DES ELEMENTS

GROUPES DE DIFFICULTES DES ELEMENTS GROUPES DE DIFFICULTES DES ELEMENTS (Annexe B) Elément additionnel obligatoire : groupes de difficultés des séquences de pas (SS) qui peuvent être ajoutés à certains éléments afin d augmenter le niveau

Plus en détail

CODE DE POINTAGE GYMNASTIQUE ACROBATIQUE

CODE DE POINTAGE GYMNASTIQUE ACROBATIQUE CODE DE POINTAGE GYMNASTIQUE ACROBATIQUE SECTION 3 : NOTATION DES EXERCICES ETABLISSEMENT ET EXCELLENCE I- PENALITES A- Pénalités liées à la difficulté Elles sont déduites par le juge à la difficulté (JD)

Plus en détail

Groupes d age : Junior (18 ans et moins), Senior et Open (tous ages)*

Groupes d age : Junior (18 ans et moins), Senior et Open (tous ages)* Grade 7 Information Générale Niveau Étoile complété : Super Étoile 5 Groupes d age : Junior (18 ans et moins), Senior et Open (tous ages)* Habiletés de compétition : Junior Grade 7 ou Open Étoile 1 Super

Plus en détail

RÈGLEMENT TECHNIQUE 2015 / 2016

RÈGLEMENT TECHNIQUE 2015 / 2016 RÈGLEMENT TECHNIQUE 2015 / 2016 «AUTRES DANSES» Discipline : DISCO 1 octobre 2015 Table des matières REGLES GENERALES... 3 Titre 1. :... 3 Titre 2. : Descriptifs de la discipline... 3 Titre 3. : Les tenues...

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE PATINAGE ARTISTIQUE

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE PATINAGE ARTISTIQUE JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE PATINAGE ARTISTIQUE Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge

Plus en détail

CHAMPIONNATS «B» DE LA SECTION QUÉBEC DE PATINAGE CANADA 2013

CHAMPIONNATS «B» DE LA SECTION QUÉBEC DE PATINAGE CANADA 2013 AVIIS DE TENUE DE COMPÉTIITIION CHAMPIONNATS «B» DE LA SECTION QUÉBEC DE PATINAGE CANADA 2013 Dates : 31 janvier au 3 février 2013 Lieu : Aréna Gilles Chabot de Boucherville Hôte : Association régionale

Plus en détail

ÉLÉMENTS OBLIGATOIRES

ÉLÉMENTS OBLIGATOIRES ÉLÉMENTS OBLIGATOIRES GRADE 7 - SOLO - SENIOR 1. 2. 3. 4. ÉLÉMENTS PÉNALITÉ DE 0,5 1 POINT EXÉCUTION (Aucune pénalité) À partir d une position verticale faire un tour complet ; dans la direction opposée,

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 RH-12 - PATINAGE ARTISTIQUE 25 mai 2015

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 RH-12 - PATINAGE ARTISTIQUE 25 mai 2015 NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 Patinage Québec sanctionne les épreuves au programme des Jeux du Québec et les règlements de la Fédération, spécifiques aux Jeux du Québec, sont en vigueur.

Plus en détail

CLUB DE PATINAGE ARTISTIQUE DE BOISBRIAND. Document régissant l'organisation de la Revue sur glace

CLUB DE PATINAGE ARTISTIQUE DE BOISBRIAND. Document régissant l'organisation de la Revue sur glace CLUB DE PATINAGE ARTISTIQUE DE BOISBRIAND Document régissant l'organisation de la Revue sur glace Document original approuvé par le conseil d'administration en octobre 1991 Dernière modification : 31 mai

Plus en détail

PIROUETT! THE RHYTHMIC GYMNASTICS HELP DESK November 2013

PIROUETT! THE RHYTHMIC GYMNASTICS HELP DESK November 2013 THE RHYTHMIC GYMNASTICS HELP DESK November 01 Les fiches de la difficulté pour les compétitions officielles FIG doivent être remplies par ordinateur. Les fiches écrites à la main ne seront plus acceptées.

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DES PATINEURS 2014-2015. Préparé par: Amélie Vigneault

DÉVELOPPEMENT DES PATINEURS 2014-2015. Préparé par: Amélie Vigneault DÉVELOPPEMENT DES PATINEURS 2014-2015 Préparé par: Amélie Vigneault La La Vision Mission Favoriser le développement optimal du patineur Patinage Québec a pour mandat de rendre accessible à tous, grâce

Plus en détail

Club de Patinage Artistique de Laval Règlements Bourses * Lauréats * Solos Année en cours : 1 er mai 2015 au 30 avril 2016

Club de Patinage Artistique de Laval Règlements Bourses * Lauréats * Solos Année en cours : 1 er mai 2015 au 30 avril 2016 Club de Patinage Artistique de Laval Règlements Bourses * Lauréats * Solos Année en cours : 1 er mai 2015 au 30 avril 2016 I. DESCRIPTION DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES PATINEURS Le CPA Laval soutient les

Plus en détail

Tests ARP 6 ème classe à 1 ère classe Règlement valable pour la saison 2011-2012 (valable dès le 1 er octobre 2011)

Tests ARP 6 ème classe à 1 ère classe Règlement valable pour la saison 2011-2012 (valable dès le 1 er octobre 2011) Tests ARP 6 ème classe à 1 ère classe Règlement valable pour la saison 2011-2012 (valable dès le 1 er octobre 2011) Généralités Les tests de l ARP sont obligatoirement organisés par des clubs affiliés

Plus en détail

du 08 au 10 novembre 2013

du 08 au 10 novembre 2013 L Association des Clubs de Patinage Artistique de la Région du Sud-Ouest annonce la dixième édition de la compétition du 08 au 10 novembre 2013 Cette compétition est sanctionnée par Patinage Québec Numéro

Plus en détail

Gymnastique Rythmique HELP DESK

Gymnastique Rythmique HELP DESK Gymnastique Rythmique HELP DESK Ce «Help Desk» de Gymnastique Rythmique est conçu pour éclaircir et illustrer à l aide d exemples, les diverses normes du Code de Pointage de Gymnastique Rythmique. Le propos

Plus en détail

FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014

FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014 FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014 Date : 8 et 9 mars 2014 Hôte : Club de patinage artistique ESG Drummond / Saint-Cyrille Sanctionnés par : Patinage Canada P-13-007 -----AVIS IMPORTANT-----

Plus en détail

ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INVITATION BENOIT LAVOIE 2015 DU 9 AU 12 AVRIL 2015

ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INVITATION BENOIT LAVOIE 2015 DU 9 AU 12 AVRIL 2015 LE CLUB DE PATINAGE ARTISTIQUE DE BAIE-SAINT-PAUL ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INVITATION BENOIT LAVOIE 2015 DU 9 AU 12 AVRIL 2015 Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs admissibles,

Plus en détail

Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012

Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012 Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012 Le lancement en souplesse, en septembre 2012, du programme Patinage Plus approche à grands pas et l enthousiasme s accroît alors qu on y met

Plus en détail

REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.)

REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.) 2016 REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.) 6.1 CLASSE 1 EXERCICE 1.1 : Absence assise en groupe pendant 1 minute [Coeff. 3] conducteur à vue Commandements : Assis, Reste Réalisation

Plus en détail

Les règles pour le Championnat du Monde de Calcul Mental 2014

Les règles pour le Championnat du Monde de Calcul Mental 2014 Les règles pour le Championnat du Monde de Calcul Mental 2014 Pour tout savoir Le formulaire d inscription et plus d informations sur cet événement peuvent être téléchargés sur http://www.recordholders.org/en/events/worldcup/.

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE 2012

REGLEMENT TECHNIQUE 2012 REGLEMENT TECHNIQUE 2012 Mis à jour par la CPA le 9/01/12 Version 1 En rouge : les nouveautés par rapport à la saison précédente Ce document est disponible sur le site Internet de la FFRS \ CPA rubrique

Plus en détail

# Téléphone : 450-472-8276 Courriel : steve.gosselin@videotron.ca LA FÉDÉRATION DE PATINAGE ARTISTIQUE DU QUÉBEC

# Téléphone : 450-472-8276 Courriel : steve.gosselin@videotron.ca LA FÉDÉRATION DE PATINAGE ARTISTIQUE DU QUÉBEC LE C.P.A. SAINT-EUSTACHE ANNONCE LA TENUE DE LA 37 E ÉDITION DE SA COMPÉTITION INVITATION SAINT-EUSTACHE 2014 Les 28, 29 et 30 novembre 2014 Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs admissibles,

Plus en détail

CHAMPIONNATS DE LA SOUS-SECTION QUÉBEC DE PATINAGE CANADA 2015

CHAMPIONNATS DE LA SOUS-SECTION QUÉBEC DE PATINAGE CANADA 2015 CHAMPIONNATS DE LA SOUS-SECTION QUÉBEC DE PATINAGE CANADA 2015 Dates : 25 au 28 septembre 2014 Lieu : Centre sportif Giffard et aréna Marcel-Bédard Québec, arrondissement Beauport Hôte : CPA Villeneuve

Plus en détail

AVIS DE TENUE DE COMPÉTITION CHAMPIONNATS «B» DE SECTION QUÉBEC - PATINAGE CANADA 2016. Amendé le 18 novembre 2015

AVIS DE TENUE DE COMPÉTITION CHAMPIONNATS «B» DE SECTION QUÉBEC - PATINAGE CANADA 2016. Amendé le 18 novembre 2015 AVIS DE TENUE DE COMPÉTITION CHAMPIONNATS «B» DE SECTION QUÉBEC - PATINAGE CANADA 2016 Amendé le 18 novembre 2015 Dates : 4 au 7 février 2016 Lieu : Aréna Claude Mongrain 1740, av. Gilles-Villeneuve Trois-Rivières

Plus en détail

LE CPA SAINTE-CROIX ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INTERCLUBS DU DÉFI LE SAMEDI 26 FÉVRIER 2005

LE CPA SAINTE-CROIX ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INTERCLUBS DU DÉFI LE SAMEDI 26 FÉVRIER 2005 LE CPA SAINTE-CROIX ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INTERCLUBS DU DÉFI LE SAMEDI 26 FÉVRIER 2005 Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs admissibles, membres en règle de Patinage Canada

Plus en détail

REPONSES ETUDES DE CAS

REPONSES ETUDES DE CAS REPONSES ETUDES DE CAS RAPPEL : Les cas non prévus sont traités par le jury. Il est compétent pour prendre la décision fondée sur le bon sens et l éthique sportive qui s inscrit le mieux dans l esprit

Plus en détail

AVIS DE COMPÉTITION Invitation Benoit Lavoie 2016. PRÉSENTÉ PAR Baie-Saint-Paul RÉGION Capitale Nationale et Chaudière Appalaches

AVIS DE COMPÉTITION Invitation Benoit Lavoie 2016. PRÉSENTÉ PAR Baie-Saint-Paul RÉGION Capitale Nationale et Chaudière Appalaches AVIS DE COMPÉTITION Invitation Benoit Lavoie 2016 PRÉSENTÉ PAR Baie-Saint-Paul RÉGION Capitale Nationale et Chaudière Appalaches DU : 31 mars, 2016 AU : 3 avril, 2016 SANCTION : IR-15-118 Sanctionné par

Plus en détail

LE CPA LES SILLONS D ARGENT THETFORD MINES ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INVITATION AMIANTE LES 7-8-9 JANVIER 2005

LE CPA LES SILLONS D ARGENT THETFORD MINES ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INVITATION AMIANTE LES 7-8-9 JANVIER 2005 LE CPA LES SILLONS D ARGENT THETFORD MINES ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INVITATION AMIANTE LES 7-8-9 JANVIER 2005 Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs admissibles, membres en règle

Plus en détail

Schweizerischer Turnverband Fédération suisse de gymnastique Federazione svizzera di ginnastica MANUEL DE GYMNASTIQUE AUX AGRÈS DE SOCIÉTÉS 2015

Schweizerischer Turnverband Fédération suisse de gymnastique Federazione svizzera di ginnastica MANUEL DE GYMNASTIQUE AUX AGRÈS DE SOCIÉTÉS 2015 Schweizerischer Turnverband Fédération suisse de gymnastique Federazione svizzera di ginnastica MANUEL DE GYMNASTIQUE AUX AGRÈS DE SOCIÉTÉS 2015 Edition 2015 Editeur Fédération suisse de gymnastique, Bahnhofstrasse

Plus en détail

Processus de promotion candidature au niveau de juge international

Processus de promotion candidature au niveau de juge international Processus de promotion candidature au niveau de juge international Renseignements généraux Le présent document donne un aperçu du processus de demande pour la candidature à l ISU en vue de la promotion

Plus en détail

Annonce TROPHEE DE LA CHOUETTE 2012

Annonce TROPHEE DE LA CHOUETTE 2012 Annonce TROPHEE DE LA CHOUETTE 2012 une Compétition du Championnat National de Danse sur Glace ouverte aux Clubs affiliés à la Fédération Française des Sports de Glace organisée par l ACADEMIE DES SPORTS

Plus en détail

AVIS DE TENUE DE COMPÉTITION CHAMPIONNATS DE PATINAGE STAR/MICHEL-PROULX 2016 DE LA SECTION QUÉBEC

AVIS DE TENUE DE COMPÉTITION CHAMPIONNATS DE PATINAGE STAR/MICHEL-PROULX 2016 DE LA SECTION QUÉBEC AVIS DE TENUE DE COMPÉTITION CHAMPIONNATS DE PATINAGE STAR/MICHEL-PROULX 2016 DE LA SECTION QUÉBEC Dates : 25 au 28 février 2016 Lieu : Organisés par : Sanctionnés par : St-Jean-sur-le-Richelieu CPA St-Jean

Plus en détail

LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR

LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR Introduction. page 2 Classe de septième.. page 3 Classe de sixième page 7-1 - INTRODUCTION D une manière générale on

Plus en détail

Catégories du Québec Processus de qualification

Catégories du Québec Processus de qualification Trousse technique 2013-2014 de préparation aux compétitions Catégories du Québec Processus de qualification Adoptée le 3 mai 2013 Révisée le 12 septembre 2013 (*) TABLE DES MATIÈRES VOLET COMPÉTITIF...

Plus en détail

# 1 CIRCUIT PATINAGE RAPIDE (STROKING) SCAM SAM JG 10/08/08

# 1 CIRCUIT PATINAGE RAPIDE (STROKING) SCAM SAM JG 10/08/08 # 1 CIRCUIT PATINAGE RAPIDE (STROKING) Ce circuit encourage les patineurs à prendre de la vitesse et à utiliser la musique pour varier le rythme. Les patineurs doivent patiner rapidement avec des croisés

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» Logique : développer et perfectionner les qualités de propulsions selon les exigences d un ballet. Parcours de 50m. Support musical et chorégraphique de

Plus en détail

AVIS DE COMPÉTITION Invitation Benoit Lavoie 2016. PRÉSENTÉ PAR Baie-Saint-Paul RÉGION Capitale Nationale et Chaudière Appalaches

AVIS DE COMPÉTITION Invitation Benoit Lavoie 2016. PRÉSENTÉ PAR Baie-Saint-Paul RÉGION Capitale Nationale et Chaudière Appalaches AVIS DE COMPÉTITION Invitation Benoit Lavoie 2016 PRÉSENTÉ PAR Baie-Saint-Paul RÉGION Capitale Nationale et Chaudière Appalaches DU : 31 mars, 2016 AU : 3 avril, 2016 SANCTION : IR-15-118 Sanctionné par

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ

TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ La portée de DANSE où vont prendre place les actions des différents segments du corps. FACTEUR TEMPS Le facteur

Plus en détail

Guide élaboré par Isabelle Boivin, agente de Loisir En Forme-O-Lac,, tout droits réservés

Guide élaboré par Isabelle Boivin, agente de Loisir En Forme-O-Lac,, tout droits réservés Techniques d animation et jeux et circuits pour débutants Guide élaboré par Isabelle Boivin, agente de Loisir En Forme-O-Lac,, tout droits réservés Table des matières Table des matières... 2 Description

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE NAGE SYNCHRONISÉE

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE NAGE SYNCHRONISÉE JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE NAGE SYNCHRONISÉE Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

4. Tests Fédéraux. 4.1. Classification. 4101 Les Tests Fédéraux sont homologués par la FFSG et se divisent en huit catégories.

4. Tests Fédéraux. 4.1. Classification. 4101 Les Tests Fédéraux sont homologués par la FFSG et se divisent en huit catégories. 4. Tests Fédéraux 4.1. Classification 4101 Les Tests Fédéraux sont homologués par la FFSG et se divisent en huit catégories. 1. Tests Fédéraux d Initiation Cristal de Danse premier degré Cristal de Danse

Plus en détail

PATINAGE MONTRÉAL ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION JEUX DE MONTRÉAL 2015

PATINAGE MONTRÉAL ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION JEUX DE MONTRÉAL 2015 AVIS DE COMPÉTITION RÉGIONALE PATINAGE MONTRÉAL ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION JEUX DE MONTRÉAL 2015 Le samedi 11 avril 2015 Cette s adresse uniquement aux patineurs admissibles, membres en règle de

Plus en détail

Association d Agilité du Canada

Association d Agilité du Canada Association d Agilité du Canada Directives pour le jugement championnats régionaux et national MAI 2010 MODIFICATIONS et CLARIFICATION IL EST ENTENDU QU IL FAUT APPLIQUER TOUS LES RÈGLEMENTS EN VIGUEUR

Plus en détail

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET» 3 sept 2009 PROGRAMME DEVELOPPEMENT La validation de l épreuve «Propulsion» implique la validation de deux parties d épreuve : propulsion «ballet» et propulsion «technique». La nageuse ayant validé une

Plus en détail

RENCONTRE PATINAGE PLUS LANAUDIÈRE 2016

RENCONTRE PATINAGE PLUS LANAUDIÈRE 2016 CPA REPENTIGNY RENCONTRE PATINAGE PLUS LANAUDIÈRE 2016 15 au 17 janvier 2016 CPA Odyssée La Plaine Forum de La Plaine SANCTION IC-15-047 AVIS DE COMPÉTITION Rencontre Patinage Plus 2016 PRÉSENTÉ PAR CPA

Plus en détail

Prestation sur la glace du Programme Patinage STAR

Prestation sur la glace du Programme Patinage STAR NORMES DE PRESTATION DES PROGRAMMES POUR LES CLUBS DE PATINAGE CANADA Les critères suivants représentent les normes exigées d un club de Patinage Canada pour la prestation de programmes Patinage Plus,

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu. Publiées par le ministre des Finances l honorable Joe Oliver, c.p.

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu. Publiées par le ministre des Finances l honorable Joe Oliver, c.p. Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable Joe Oliver, c.p., député Mars 2015 Préface Les présentes notes explicatives portent sur

Plus en détail

Le présent document se trouve dans le site du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/docinfosec.htm].

Le présent document se trouve dans le site du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/docinfosec.htm]. Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2012 ISSN : 1927-8527 (en ligne) Dépôt légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2012 Le présent document se trouve

Plus en détail

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées Association pour la formation des opérateurs/opératrices de machines automatisées Vereinigung für die Ausbildung von Anlagenführern/Anlagenführerinnen FOMA Belpstrasse 41, 3007 Bern Tel. +41 31 381 64

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques)

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société biopharmaceutique admissible...

Plus en détail

REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents

REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents Qu est-ce que le talent? Le talent est souvent défini comme une aptitude à effectuer une activité particulière

Plus en détail

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! #

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! # ,!! #! #! % & () + ! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!!#!#!!!. %&%& ( )! +, %. / 0 12 12 %& # ( &!(!& (! & (!(! ( ) +,!. + )(, & (!(! /0.!# 1! # %& # %& ( & ) # % #!#!!!! & & & /0.!# 1! # %& (

Plus en détail

Version Rédacteur Date Description synthétique modifications 1.0 Jacquemard 27/05/14

Version Rédacteur Date Description synthétique modifications 1.0 Jacquemard 27/05/14 REGLEMENT NATIONAL FRANÇAIS CE REGLEMENT S AJOUTE OU SE SUBSTITUE A L ANCIEN REGLEMENT TOUT CE QUI NE SERAIT PAS STIPULE DANS CE REGLEMENT SERA SOUMIS AUX REGLEMENTS DE L ISU Version Rédacteur Date Description

Plus en détail

Le Club de Patinage Artistique Les Dorisseaux de St-Agapit ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION YOLANDE-BARRETTE 2015 30 & 31 JANVIER ET 1 ER FÉVRIER

Le Club de Patinage Artistique Les Dorisseaux de St-Agapit ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION YOLANDE-BARRETTE 2015 30 & 31 JANVIER ET 1 ER FÉVRIER Le Club de Patinage Artistique Les Dorisseaux de St-Agapit ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION YOLANDE-BARRETTE 2015 30 & 31 JANVIER ET 1 ER FÉVRIER Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs

Plus en détail

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Danses pour des jeunes par des jeunes Processus de création Nous nous exprimons par la danse La danse qui sera créée devra refléter une préoccupation sociale qui est importante et signifiante à ta génération.

Plus en détail

2013 2016 CODE DE POINTAGE

2013 2016 CODE DE POINTAGE FEDERATION INTERNATIONALE DE GYMNASTIQUE 2013 2016 CODE DE POINTAGE Gymnastique rythmique Approuvé par le Comité Exécutif FIG, mis à jour après le cours intercontinental de juges en février 2013 Version

Plus en détail

Lauréats provinciaux 2014-2015 Guide explicatif

Lauréats provinciaux 2014-2015 Guide explicatif Généralités 1. Les choix du comité provincial de sélection des lauréats sont votés à la majorité des membres présents à la réunion. Le comité est constitué comme suit : deux membres du conseil d administration

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE COURSE

FONDAMENTAUX DE COURSE Course Fondamentaux 08 FONDAMENTAUX DE COURSE 1. INTRODUCTION Les épreuves de course sont parfois décrites comme étant non techniques, principalement parce que courir est une action naturelle qui paraît

Plus en détail

CODE DE POINTAGE GYMNASTIQUE RYTHMIQUE 2009-2012

CODE DE POINTAGE GYMNASTIQUE RYTHMIQUE 2009-2012 FEDERATION INTERNATIONALE DE GYMNASTIQUE FONDEE 1881 CODE DE POINTAGE GYMNASTIQUE RYTHMIQUE 2009-2012 Comité technique Gymnastique rythmique Version: Juin 2008 Edition 2009 Printed FIG 2009 FEDERATION

Plus en détail

REPONSES ETUDES DE CAS

REPONSES ETUDES DE CAS REPONSES ETUDES DE CAS RAPPEL : Les cas non prévus sont traités par le jury. Il est compétent pour prendre la décision fondée sur le bon sens et l éthique sportive qui s inscrit le mieux dans l esprit

Plus en détail

SECTION A EPREUVES OFFICIELLES

SECTION A EPREUVES OFFICIELLES 1 VOLLEY-BALL Le Règlement Officiel des jeux olympiques spéciaux s appliquera à toutes les compétitions de Volleyball organisées par Special Olympics. En tant que Programme Sportif International, Special

Plus en détail

TROUSSE TECHNIQUE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE POUR ADULTES Patinage en simple, patinage en couple & danse sur glace

TROUSSE TECHNIQUE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE POUR ADULTES Patinage en simple, patinage en couple & danse sur glace TROUSSE TECHNIQUE DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS DE PATINAGE POUR ADULTES 2016-2017 Patinage en simple, patinage en couple & danse sur glace (8 août 2016) Table des matières Partie A: Partie B. Partie

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE NAGE SYNCHRONISÉE

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE NAGE SYNCHRONISÉE JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE NAGE SYNCHRONISÉE Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d

Plus en détail

LE CPA SAINTE-FOY ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION YOLANDE - BARRETTE LES 14-15-16 JANVIER 2005

LE CPA SAINTE-FOY ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION YOLANDE - BARRETTE LES 14-15-16 JANVIER 2005 LE CPA SAINTE-FOY ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION YOLANDE - BARRETTE LES 14-15-16 JANVIER 2005 Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs admissibles, membres en règle de Patinage Canada et

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE Décret n o 2004-486 du 28 mai 2004 relatif aux règles prudentielles applicables aux mutuelles et unions pratiquant

Plus en détail

Modalités de déroulement des épreuves sportives pour les exigences préalables à l entrée en formation

Modalités de déroulement des épreuves sportives pour les exigences préalables à l entrée en formation Modalités de déroulement des épreuves sportives pour les exigences préalables à l entrée en formation Référence à l Annexe III de l arrêté du 24 février 2003 modifié, portant création de la spécialité

Plus en détail

2013 2016 CODE DE POINTAGE

2013 2016 CODE DE POINTAGE FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE GYMNASTIQUE 2013 2016 CODE DE POINTAGE Gymnastique rythmique La version anglaise du texte fait foi Approuvé par le Comité Exécutif FIG, mis à jour après le cours intercontinental

Plus en détail

NATO SANS CLASSIFICATION. 16 juin 2011 NOTE DE SERVICE ON(2011)0026 RÉEXAMEN DE LA POLITIQUE LINGUISTIQUE DU SECRÉTARIAT INTERNATIONAL DE L OTAN

NATO SANS CLASSIFICATION. 16 juin 2011 NOTE DE SERVICE ON(2011)0026 RÉEXAMEN DE LA POLITIQUE LINGUISTIQUE DU SECRÉTARIAT INTERNATIONAL DE L OTAN 16 juin 2011 NOTE DE SERVICE RÉEXAMEN DE LA POLITIQUE LINGUISTIQUE DU SECRÉTARIAT INTERNATIONAL DE L OTAN Note du secrétaire général adjoint pour la gestion exécutive 1. Comme suite à l approbation par

Plus en détail

Travail avec soin et concentration

Travail avec soin et concentration Travail avec soin et concentration Supplément pour la préparation Centre pour le développement de tests et le diagnostic (CTD) Université de Fribourg, Suisse Ce supplément est un complément à la Test Info

Plus en détail

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage DANSE A L ECOLE des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage Equipe EPS 40 Septembre 2004 1 DANSE DEFINITION : Activité de production de formes qui s appuie sur un type de symbolisation

Plus en détail

Leichtathletik Athlétisme. Disziplinenspezifische. Inhalte. contenus. par discipline. DisM Wurf 11-1

Leichtathletik Athlétisme. Disziplinenspezifische. Inhalte. contenus. par discipline. DisM Wurf 11-1 Disziplinenspezifische Inhalte contenus par discipline Wurf 11-1 Lancer du poids Philosophie d entraînement du lancer du poids Respecter la diversité de la technique! Choisir la technique adaptée aux rapports

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE ROLLER SKATING. Comité National de Patinage Artistique. Guillaume WATTRE Conseiller Technique National 1

FEDERATION FRANCAISE DE ROLLER SKATING. Comité National de Patinage Artistique. Guillaume WATTRE Conseiller Technique National 1 FEDERATION FRANCAISE DE ROLLER SKATING Comité National de Patinage Artistique 1 Table des matières FEDERATION FRANCAISE DE ROLLER SKATING... 1 Introduction... 3 L organisation des contenus techniques...

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE SKI ACROBATIQUE

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE SKI ACROBATIQUE JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE SKI ACROBATIQUE Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge

Plus en détail

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test TAP-PAR Test d aptitudes physiques pour paramédics Description du test INTRODUCTION Le travail de paramédic nécessite une capacité physique supérieure à celle de la population moyenne. En effet, ceux-ci

Plus en détail

Fiche technique Marteau par installation

Fiche technique Marteau par installation Fiche technique Marteau par installation État:20.07.2014 / jost/mo/cv Nombre Matériel Nombre Personnes 1 Cercle de marteau, diamètre 2.15m 1 Chef d installation 1 Cage de protection 1 Noter les résultats

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 1

Progression en éducation musicale au cycle 1 Progression en éducation musicale au cycle 1 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin de l'école maternelle, l'enfant est capable de: Avoir mémorisé et savoir interpréter des chants, des comptines... Ecouter

Plus en détail

Règles des jeux de l Ambassadeur

Règles des jeux de l Ambassadeur Règles des jeux de l Ambassadeur - Jeu de l Ambassadeur, règles générales p.2 - Variantes du jeu, règles spécifiques p.6 -Trophée de l Ambassadeur du NADA p.9 -Ambassadeur 2013 Spécial Trophées 2008/2012

Plus en détail

EXPRESSION CORPORELLE - EVALUATION CONTROLE ADAPTE

EXPRESSION CORPORELLE - EVALUATION CONTROLE ADAPTE EXPRESSION CORPORELLE - EVALUATION CONTROLE ADAPTE SITUATION DE REFERENCE Proposer une composition qui interprète de façon personnelle dans des registres variés : le mime, les arts du cirque, l expression

Plus en détail

Guide des normes sur la marque

Guide des normes sur la marque Guide des normes sur la marque 1 Introduction Le présent Guide des normes a pour but de tous nous aider à fidèlement représenter la marque de Patinage Canada dans les communications internes et externes.

Plus en détail

Cigogne av. 1. Longueur D 2. Longueur G

Cigogne av. 1. Longueur D 2. Longueur G Etoile 1* Patinage av. freinage Patinage arr. freinage 1. Longueur : env. 4 pas d élan + Paquet 2. Longueur : patinage av. + tour de cônes à 360 sur 2 pieds. Cigogne av. 1. Longueur D 2. Longueur G a)

Plus en détail

Présentation. Logistique. Résumé de la 1e Partie. Mise en place du système

Présentation. Logistique. Résumé de la 1e Partie. Mise en place du système Présentation Diapo01 Je m appelle Michel Canneddu. Je développe avec 4D depuis 1987 et j exerce en tant qu indépendant depuis 1990. Avant de commencer, je tiens à remercier mes parrains Jean-Pierre MILLIET,

Plus en détail