Sites internet des collectivités, Web 2.0 et communication en période préélectorale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sites internet des collectivités, Web 2.0 et communication en période préélectorale"

Transcription

1 AGVF Sites internet des collectivités, Web 2.0 et communication en période préélectorale Anne CANTERO Docteur en droit Avocate associée 1

2 Présentation du cabinet d avocats Le cabinet Caprioli & Associés est une société d avocats en droit des affaires (public et privé) NICE et PARIS. Il est spécialisé dans : les technologies de l information et des communications électroniques, les propriétés intellectuelles (droit d auteur, marques, dessins, brevets, logiciels, bases de données, ) Adresses : 6, rue Saulnier, Paris 9, avenue Henri Matisse, Nice Site Web : Mél : 2

3 Introduction De plus en plus de collectivités communiquent par le biais de leur site internet surtout avec le développement des applications web 2.0 La période préélectorale est soumise à un régime juridique spécifique (code électoral) Quelles sont les règles applicables aux sites des collectivités durant cette période? 3

4 Qu est-ce que le Web 2.0? Concept qui vise à désigner une nouvelle étape dans l utilisation de l internet L internaute est placé au centre du système grâce à des outils qui lui permettent de créer facilement du contenu Conséquence : les élus tout comme les collectivités peuvent facilement avoir un site interactif : blogs, podcasts, forum, chat, 4

5 Article L du code électoral Textes applicables en période préélectorale Alinéa 2 : «A compter du premier jour du sixième mois précédant le mois au cours duquel il doit être procédé à des élections générales, aucune campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d'une collectivité ne peut être organisée sur le territoire des collectivités intéressées par le scrutin. Sans préjudice des dispositions du présent chapitre, cette interdiction ne s'applique pas à la présentation, par un candidat ou pour son compte, dans le cadre de l'organisation de sa campagne, du bilan de la gestion des mandats qu'il détient ou qu'il a détenus. Les dépenses afférentes sont soumises aux dispositions relatives au financement et au plafonnement des dépenses électorales ( ).» Peine encourue : euros d amende (article 90-1 du code électoral) 5

6 Article L du code électoral Textes applicables en période préélectorale Alinéa 2 : «Les personnes morales, à l'exception des partis ou groupements politiques, ne peuvent participer au financement de la campagne électorale d'un candidat, ni en lui consentant des dons sous quelque forme que ce soit, ni en lui fournissant des biens, services ou autres avantages directs ou indirects à des prix inférieurs à ceux qui sont habituellement pratiqués.» Sanction encourue : euros d amende et/ou un an d emprisonnement pour le dirigeant de droit ou de fait de la personne morale (article L du code électorale) 6

7 Principes jurisprudentiels Le juge de l élection apprécie au cas par cas la régularité d une opération de communication de la collectivité 3 critères cumulatifs (faisceau d indices) : Antériorité Régularité, périodicité Neutralité 7

8 Cas des bulletins municipaux : CE, 20 mai 2005, Elections cantonales Dijon V Applications Cas d une télévision locale, régie municipale CE, 29 novembre 2002, Elections municipales de Cluses Cas des sites internet : CE, 8 juillet 2002, Elections municipales de Rodez : possibilité pour une commune de créer et d utiliser un site internet même en période préélectorale CE, 6 mars 2002, Elections municipales de Bagnères-de-Luchon Réponse ministérielle n du 28 février 2006 : préconisation d effacement des éléments pouvant constituer une promotion publicitaire 8

9 Recommandations Eviter de modifier en profondeur et de manière inhabituelle le site avant les élections Eviter les liens vers des sites des candidats aux élections (blogs, etc.) Veiller à la neutralité des termes employés sur le site Enlever tout contenu «litigieux» le temps de la période préélectorale et des élections 9

10 Conclusion Absence de promotion publicitaire ne signifie pas interdiction de communiquer Mais une plus grande prudence s impose quant au contenu des sites en période préélectorale Les sites des collectivités doivent se limiter à des informations neutres sur les actions menées par elles 10

11 Merci de votre attention Anne CANTERO Docteur en droit Avocate associée Société d avocats 6 rue Saulnier, Paris / Tél avenue Henri Matisse, Nice / Tél mél : 11

La communication institutionnelle des communaut!s en p!riode!lectorale

La communication institutionnelle des communaut!s en p!riode!lectorale La communication institutionnelle des communaut!s en p!riode!lectorale! Rappels juridiques! Octobre "##$ N ombre de communautés ont mis en place des politiques de communication chargées d assurer la légitimité

Plus en détail

Eléments de réflexion sur l Open Data

Eléments de réflexion sur l Open Data Présentation SophiaConf 2012 Mercredi 4 juillet 2012 Eléments de réflexion sur l Open Data Ilène Choukri Avocat au Barreau de Nice Docteur en droit Pascal Agosti Avocat au Barreau de Nice Docteur en droit

Plus en détail

La prise illégale d'intérêts. > Observatoire Smacl des risques de la vie territoriale

La prise illégale d'intérêts. > Observatoire Smacl des risques de la vie territoriale La prise illégale d'intérêts 1.Eléments statistiques 2.Eléments constitutifs du délit 2. Eléments constitutifs de l'infraction > Les personnes concernées Les personnes dépositaires de l'autorité publique

Plus en détail

Le droit d opposition à être sollicité

Le droit d opposition à être sollicité Le droit d opposition à être sollicité Comment en informer les personnes? Quand leur permettre de l exercer? Etienne Drouard Avocat à la Cour edrouard@morganlewis.com 01 53 30 43 00-06 07 83 33 81 Morgan,

Plus en détail

Web Conférence du 27 juin 2013 LA COMMUNICATION EN PÉRIODE PRÉÉLECTORALE

Web Conférence du 27 juin 2013 LA COMMUNICATION EN PÉRIODE PRÉÉLECTORALE Web Conférence du 27 juin 2013 LA COMMUNICATION EN PÉRIODE PRÉÉLECTORALE LES INTERDICTIONS L ANNÉE QUI PRÉCÈDE LES ÉLECTIONS A PARTIR DU 1er MARS 2013 Interdiction de toute aide ou don d une collectivité

Plus en détail

LA COMMUNICATION DES COLLECTIVITÉS LOCALES EN PÉRIODE PRÉÉLECTORALE LE CALENDRIER

LA COMMUNICATION DES COLLECTIVITÉS LOCALES EN PÉRIODE PRÉÉLECTORALE LE CALENDRIER Département Administration et Gestion Communales JR/AH/Note n 45 Affaire suivie par Julie ROUSSEL ( 01 44 18 51 95) Paris, le 27 avril 2012 LA COMMUNICATION DES COLLECTIVITÉS LOCALES EN PÉRIODE PRÉÉLECTORALE

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI ORGANIQUE

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI ORGANIQUE TEXTE ADOPTE n o 181 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2002-2003 24 juillet 2003 PROJET DE LOI ORGANIQUE relatif au référendum

Plus en détail

DEPOSER UNE MARQUE : Quel intérêt et comment faire?

DEPOSER UNE MARQUE : Quel intérêt et comment faire? DEPOSER UNE MARQUE : Quel intérêt et comment faire? FICHE CONSEIL Page : 1/7 Le choix d un nom sous lequel exercer son activité, la création d un logo, l élaboration d une charte graphique ne sont pas

Plus en détail

N 2562 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2562 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2562 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 31 mai 2010. PROPOSITION DE LOI portant simplification de dispositions

Plus en détail

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants Règlement intérieur de l Union des Démocrates et Indépendants TITRE I - LES ADHERENTS Article 1 : Adhésions, cotisations et dons Les demandes d adhésion sont adressées soit aux fédérations, soit aux personnes

Plus en détail

Vu la Convention de Sauvegarde des Droits de l Homme et des Libertés Fondamentales du Conseil de l Europe ;

Vu la Convention de Sauvegarde des Droits de l Homme et des Libertés Fondamentales du Conseil de l Europe ; DELIBERATION N 2013-129 DU 27 NOVEMBRE 2013 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT RECOMMANDATION SUR LES DECLARATIONS DE TRAITEMENTS AUTOMATISES D INFORMATIONS NOMINATIVES CONCERNANT

Plus en détail

La protection des données personnelles

La protection des données personnelles La protection des données personnelles Limites légales et moyens de protection Intervenants Delphine PRAMOTTON, Ingénieur, Ernst & Young Philippe WALLAERT, Avocat, Morvilliers Sentenac 22 novembre 2005

Plus en détail

Échange d informations en matière fiscale: Nouvelle procédure de droit interne

Échange d informations en matière fiscale: Nouvelle procédure de droit interne Échange d informations en matière fiscale: Nouvelle procédure de droit interne Séminaire IFE Hôtel Le Royal 24 novembre 2014 Marc GOUDEN Avocat à la Cour et Avocat au Barreau de PLAN Introduction: Contexte

Plus en détail

CMA Paris, le 19 mars 2015 #Tendances numériques. Intervenant Cabinet d Avocats Cohen-Hadria 248 Bd Raspail 75014 Paris

CMA Paris, le 19 mars 2015 #Tendances numériques. Intervenant Cabinet d Avocats Cohen-Hadria 248 Bd Raspail 75014 Paris LE DROIT DU NUMÉRIQUE AU SERVICE DES ARTISANS Points d attention CMA Paris, le 19 mars 2015 #Tendances numériques Intervenant Cabinet d Avocats Cohen-Hadria 248 Bd Raspail 75014 Paris CONTEXTE Actualité

Plus en détail

BMHAVOCATS. Les nouveautés concernant le détachement de salariés Allemagne - France

BMHAVOCATS. Les nouveautés concernant le détachement de salariés Allemagne - France Les nouveautés concernant le détachement de salariés Allemagne - France Commission juridique de la Chambre franco-allemande de Commerce et d Industrie 14.09.2015 - Paris Dr. Aymeric Le Goff Partner Introduction

Plus en détail

Conditions générales de partenariat

Conditions générales de partenariat Conditions générales de partenariat 1. Cadre de la collaboration La société ROCOLUC S.A. est titulaire de licences B+ délivrées par la Commission des Jeux de Hasard belge. Ces licences lui permettent d

Plus en détail

Franklin BROUSSE Avocat Associé - D&B Legal. 17 01 2003 www.dblegal.net 1

Franklin BROUSSE Avocat Associé - D&B Legal. 17 01 2003 www.dblegal.net 1 Franklin BROUSSE Avocat Associé - D&B Legal 17 01 2003 www.dblegal.net 1 LES CONSTATS L informatique est de plus en plus au cœur du fonctionnement des entreprises (comptabilité, gestion commerciale, paie,

Plus en détail

Mettre en place les actions juridiques adéquates pour protéger l image de son entreprise

Mettre en place les actions juridiques adéquates pour protéger l image de son entreprise Mettre en place les actions juridiques adéquates pour protéger l image de son entreprise Séminaire GFII jeudi 15 avril 2010 Groupement Français de l Industrie de l Information 87 boulevard de Courcelles

Plus en détail

Proposition de loi visant à modifier la procédure de huis clos devant la cour d'assises des mineurs (n 1816) Amendements soumis à la commission

Proposition de loi visant à modifier la procédure de huis clos devant la cour d'assises des mineurs (n 1816) Amendements soumis à la commission 2 février 2010 Commission des lois Proposition de loi visant à modifier la procédure de huis clos devant la cour d'assises des mineurs (n 1816) Amendements soumis à la commission NB : Les amendements enregistrés

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES ET CANTONALES DE MARS 2008 CONSEILS ET PRÉCAUTIONS À PRENDRE COMMENT PRÉVENIR ET GÉRER LES CONTENTIEUX ÉLECTORAUX?

ÉLECTIONS MUNICIPALES ET CANTONALES DE MARS 2008 CONSEILS ET PRÉCAUTIONS À PRENDRE COMMENT PRÉVENIR ET GÉRER LES CONTENTIEUX ÉLECTORAUX? ETUDE Hors série Association des Maires de Grandes villes de France ÉLECTIONS MUNICIPALES ET CANTONALES DE MARS 2008 CONSEILS ET PRÉCAUTIONS À PRENDRE COMMENT PRÉVENIR ET GÉRER LES CONTENTIEUX ÉLECTORAUX?

Plus en détail

LA PROTECTION DU DESIGN

LA PROTECTION DU DESIGN Cabinet BLEGER-RHEIN Conseils en Propriété Industrielle LA PROTECTION DU DESIGN CLUB PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE ALSACE 4 juin 2008 CCI de Mulhouse 10 juin 2008 CCI de Strasbourg Cabinet Bleger-Rhein 2008 1

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 332 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2008-2009 15 septembre 2009 PROJET DE LOI relatif à la protection

Plus en détail

Municipales 2014 : quelles règles du jeu?

Municipales 2014 : quelles règles du jeu? Association des Maires de la Corrèze Municipales 2014 : quelles règles du jeu? Brive-la-Gaillarde, le vendredi 12 avril 2013 Intervention de Patrice LALANNE Ancien conseiller du Président du Sénat Consultant

Plus en détail

Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques

Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques Comptes de campagne et sites internet des candidats. Le cas des blogs externes aux candidats et aux collectivités Le financement

Plus en détail

Transactions commerciales et commerce électronique : quels risques au regard de la Loi fédérale sur la protection des données?

Transactions commerciales et commerce électronique : quels risques au regard de la Loi fédérale sur la protection des données? Transactions commerciales et commerce électronique : quels risques au regard de la Loi fédérale sur la protection des données? Corinne Pirlot, titulaire du brevet d avocat EY Law SA, Genève 1 Bases légales

Plus en détail

LE CONTENTIEUX ELECTORAL

LE CONTENTIEUX ELECTORAL LE CONTENTIEUX ELECTORAL 1. Quels litiges peuvent se présenter suite à l organisation d élections professionnelles? 2. Quel est le tribunal compétent? 3. Qui peut saisir le tribunal d instance? 4. Quels

Plus en détail

GERANT DE SOCIETE : UNE RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE.

GERANT DE SOCIETE : UNE RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE. GERANT DE SOCIETE : UNE RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE. Article juridique publié le 22/11/2013, vu 2393 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine Il faut entendre par gérant de fait la personne qui se comporterait

Plus en détail

Données sur l'entreprise

Données sur l'entreprise Données sur l'entreprise VDl & Interass, est une société anonyme, entreprise d assurance de droit belge ayant son siège social, Brusselsesteenweg 346 C, 9090 Melle, RPR Gand 0431.686.127 et le numéro CBFA

Plus en détail

«De l authentification à la signature électronique : quel cadre juridique pour la confiance dans les communications électroniques internationales?

«De l authentification à la signature électronique : quel cadre juridique pour la confiance dans les communications électroniques internationales? C.N.U.D.C.I./U.N.C.I.T.R.A.L. Nations Unies - New York, 14 février 2011 «De l authentification à la signature électronique : quel cadre juridique pour la confiance dans les communications électroniques

Plus en détail

Conditions générales d utilisation

Conditions générales d utilisation Conditions générales d utilisation 1 - Objet de l Emploi Store Idées Pôle emploi met à disposition des internautes une plateforme de services web dénommée «Emploi Store Idées» (ci-après désignée «la plateforme»)

Plus en détail

ELECTIONS MUNICIPALES DE MARS 2014 :

ELECTIONS MUNICIPALES DE MARS 2014 : 18 mars 2013 Département Administration et Gestion communale JM/JR/MK/Note n 28 Affaire suivie par : Judith MWENDO (tél. 01 44 18 13 60) Julie ROUSSEL (tél. 01 44 18 51 95) ELECTIONS MUNICIPALES DE MARS

Plus en détail

CONCLUSIONS TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE JUGE DES REFERES AUDIENCE DU 18 SEPTEMBRE 2012 POUR : Monsieur Michel TOUZEAU, Conservateur des Hypothèques

CONCLUSIONS TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE JUGE DES REFERES AUDIENCE DU 18 SEPTEMBRE 2012 POUR : Monsieur Michel TOUZEAU, Conservateur des Hypothèques Cabinet MERCIE Société d'avocats 29, rue de Metz 31000 TOULOUSE Tél. 05.34.45.54.01 Fax. 05.61.22.58.88 avocats@cabinetmercie.com.fr 126580 CBV/CBV TOUZEAU/LABORIE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE JUGE DES

Plus en détail

Le Juriste d Entreprise et la Déontologie de l Avocat

Le Juriste d Entreprise et la Déontologie de l Avocat Le Juriste d Entreprise et la Déontologie de l Avocat Le secret professionnel Mme Laurie Weberman-Roussel M. Jean-Claude Beaujour Paris, le 14 mars 2005 INTRODUCTION Qu est-ce que La déontologie? Elle

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 13/10/2011 Cour Administrative d Appel de Versailles N 08VE00008 Inédit au recueil Lebon 5ème chambre M. MOUSSARON, président M. Frédéric MARTIN, rapporteur M. DAVESNE, commissaire du gouvernement

Plus en détail

De la collecte à son intégration : la vie juridique de la donnée e scientifique à l Ifremer. Présentation DAJ - 27 mars 2007

De la collecte à son intégration : la vie juridique de la donnée e scientifique à l Ifremer. Présentation DAJ - 27 mars 2007 De la collecte à son intégration : la vie juridique de la donnée e scientifique à l Ifremer 1 INTRODUCTION La «donnée» est un terme qui n a pas de définition unique s imposant à tous Son contenu, sa nature

Plus en détail

Les contrats de passation de marché public pour un site Internet : la clause de propriété intellectuelle

Les contrats de passation de marché public pour un site Internet : la clause de propriété intellectuelle Les contrats de passation de marché public pour un site Internet : la clause de propriété intellectuelle Préambule Ce document est réalisé dans le cadre du PRAI (Programme régional d actions innovatrices)

Plus en détail

Le Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques : une réforme réalisée

Le Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques : une réforme réalisée 4 Le Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques : une réforme réalisée PRESENTATION Le Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques, est un organisme chargé, par

Plus en détail

FICHE N 18 LE CASIER JUDICIAIRE

FICHE N 18 LE CASIER JUDICIAIRE FICHE N 18 LE CASIER JUDICIAIRE Le casier judiciaire national automatisé est tenu sous l autorité du ministre de la Justice. Il recense les condamnations, décisions et jugements prononcées contre les personnes

Plus en détail

Images fixes et vidéo sur internet. Droits et devoir des utilisateurs

Images fixes et vidéo sur internet. Droits et devoir des utilisateurs Images fixes et vidéo sur internet Droits et devoir des utilisateurs Les photos et images Utilisation personnelle des images dans le cadre familiale = Copie privée (autorisée) Attention : la diffusion

Plus en détail

Mentions légales. www.fnege.org. Fondation Nationale pour l Enseignement de la Gestion des Entreprises. FNEGE - Service juridique 2014 1

Mentions légales. www.fnege.org. Fondation Nationale pour l Enseignement de la Gestion des Entreprises. FNEGE - Service juridique 2014 1 Mentions légales www.fnege.org FNEGE - Service juridique 2014 1 Identification Le présent site est édité par la Fondation FNEGE, reconnue comme établissement d utilité publique par décret du 15 mai 1958,

Plus en détail

ÉLECTION DU/DE LA. (Parlement ou assemblée concerné) 25 MAI 2014 FORMULAIRE DE DÉCLARATION : CANDIDATS INDIVIDUELS 1

ÉLECTION DU/DE LA. (Parlement ou assemblée concerné) 25 MAI 2014 FORMULAIRE DE DÉCLARATION : CANDIDATS INDIVIDUELS 1 1 ANNEXE 2 ÉLECTION DU/DE LA. (Parlement ou assemblée concerné) 25 MAI 2014 FORMULAIRE DE DÉCLARATION : CANDIDATS INDIVIDUELS 1 - Loi du 4 juillet 1989 relative à la limitation et au contrôle des dépenses

Plus en détail

du 13 au 17 juillet 2015

du 13 au 17 juillet 2015 1976 L'Université d'eté des Avocats vous propose, pour sa 40 ème session, un programme attractif et innovant offrant à votre choix trois semaines de formation au mois de juillet : 1 ère formation : du

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE LA COMMUNICATION AUDIOVISUELLE ======================================= Fixant le régime de la Communication Audiovisuelle

CONSEIL NATIONAL DE LA COMMUNICATION AUDIOVISUELLE ======================================= Fixant le régime de la Communication Audiovisuelle 1 CONSEIL NATIONAL DE LA COMMUNICATION AUDIOVISUELLE ======================================= LOI N 91-1001 DU 27 DECEMBRE 1991 Fixant le régime de la Communication Audiovisuelle 2 REPUBLIQUE DE COTE D

Plus en détail

FORUM TECHNOLOGIQUE D AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE POUR L EXPLOITATION INDUSTRIELLE DES RESULTATS DE RECHERCHE EN AFRIQUE

FORUM TECHNOLOGIQUE D AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE POUR L EXPLOITATION INDUSTRIELLE DES RESULTATS DE RECHERCHE EN AFRIQUE FORUM TECHNOLOGIQUE D AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE POUR L EXPLOITATION INDUSTRIELLE DES RESULTATS DE RECHERCHE EN AFRIQUE Yaoundé, du 05 au 09 décembre 2011 Aspects généraux de la Propriété intellectuelle

Plus en détail

ACTE D'ENGAGEMENT. Mission d'audit énergétique. Direction Développement et Patrimoine 26, Rue de Paradis 75010 PARIS. Direction de l Immobilier

ACTE D'ENGAGEMENT. Mission d'audit énergétique. Direction Développement et Patrimoine 26, Rue de Paradis 75010 PARIS. Direction de l Immobilier Direction Développement et Patrimoine 26, Rue de Paradis 75010 PARIS ACTE D'ENGAGEMENT Mission d'audit énergétique Direction de l Immobilier Auteur : Département technique Date : 02.06.09 1 - OBJET DU

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION AUX RENCONTRES STAND-ART 2015

DOSSIER D INSCRIPTION AUX RENCONTRES STAND-ART 2015 7, rue du Sentier - 75002 Paris - www.stand-art.fr Eugène N SONDÉ - Président : standart1@me.com - 01 83 92 15 70 DOSSIER D INSCRIPTION AUX RENCONTRES STAND-ART 2015 Les dates des accrochages, vernissages,

Plus en détail

Conditions générales de partenariat

Conditions générales de partenariat Conditions générales de partenariat 1. Cadre de la collaboration L opérateur est titulaire de licences B+ délivrées par la Commission des Jeux de Hasard belge. Ces licences lui permettent d exploiter,

Plus en détail

TITRE I. De l'exercice de la profession d'expert comptable et financier

TITRE I. De l'exercice de la profession d'expert comptable et financier LOI N 2001-023 du 2 janvier 2002 modifiant et complétant les dispositions de l'ordonnance modifiée n 92-047 du 5 novembre 1992 relative à l'organisation de la profession d'expert comptable et financier

Plus en détail

PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE

PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE En matière de publicité, la tromperie peut coûter très cher! Comment présenter ses opérations immobilières de la manière la plus favorable possible, sans pour autant encourir

Plus en détail

Votre correspondant T Votre référence Annexes Trannoy Régis (F) 02 518 22 12 E-mail F Notre référence Bruxelles regis.trannoy@rrn.fgov.

Votre correspondant T Votre référence Annexes Trannoy Régis (F) 02 518 22 12 E-mail F Notre référence Bruxelles regis.trannoy@rrn.fgov. Service public fédéral Intérieur Direction générale Institutions et Population Service Elections Parti + adresse Votre correspondant T Votre référence Annexes Trannoy Régis (F) 02 518 20 58 3 Van Verdegem

Plus en détail

Les textes régissant ces manifestations commerciales sont les articles R.762-1 à R.762-14 et L.762-1 à L.762-3 du Code de commerce.

Les textes régissant ces manifestations commerciales sont les articles R.762-1 à R.762-14 et L.762-1 à L.762-3 du Code de commerce. SALON PROFESSIONNEL 26/08/2015 Le législateur ne distingue plus les foires des salons. Le salon professionnel est ainsi défini comme étant «une manifestation commerciale consacrée à la promotion d un ensemble

Plus en détail

Cycle Communication de l Élu PARIS

Cycle Communication de l Élu PARIS L Institut Européen des Politiques Publiques Cycle Communication de l Élu PARIS Septembre - Octobre - Novembre - Décembre 2014-06/12 Médiatraining - 05/12 L Élu et les Réseaux Sociaux - 16/01 Prise de

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 58 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 Enregistré à la Présidence du Sénat le 25 octobre 2011 PROPOSITION DE LOI relative à la communication des collectivités territoriales, PRÉSENTÉE Par M. Jean-Claude

Plus en détail

Section 1. Facilités de service dans le cadre d une candidature à une fonction publique élective

Section 1. Facilités de service dans le cadre d une candidature à une fonction publique élective section temps de travail TITRE I : LES TITULAIRES TROISIEME PARTIE : LES AUTORISATIONS D ABSENCE TROISIEME CHAPITRE : FACILITES DE SERVICE LIEES AUX Dernière mise à jour : Juillet 2012 TEXTES APPLICABLES

Plus en détail

L Informatique Juridique Une Perspective Arabe Maison des Nations Unies, Beyrouth 12-14 14 Décembre 2005 La protection des données personnelles en droit libanais: Faut-il réglementer? Rania Haj chahine

Plus en détail

La Grande Bibliothèque du Droit. Charte

La Grande Bibliothèque du Droit. Charte La Grande Bibliothèque du Droit Charte Préambule La Grande Bibliothèque du Droit (ci-après «GBD») édite un site internet, accessible à l adresse : www.lagbd.fr permettant l accès, la consultation et la

Plus en détail

Concours-photo «Portraits Totems: photographier l extraordinaire»

Concours-photo «Portraits Totems: photographier l extraordinaire» Concours-photo «Portraits Totems: photographier l extraordinaire» ARTICLE 1 : ORGANISATEURS L association loi 1901 LES ATELIERS HENRY DOUGIER, ayant son siège social au 73 rue de Paris, 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT

Plus en détail

LE CUMUL D ACTIVITÉS DES AGENTS À TEMPS NON COMPLET (Mode d emploi)

LE CUMUL D ACTIVITÉS DES AGENTS À TEMPS NON COMPLET (Mode d emploi) République française Polynésie française www.cgf.pf LE CUMUL D ACTIVITÉS DES AGENTS À TEMPS NON COMPLET (Mode d emploi) (Applicable depuis le 15 novembre 2011) I L autorisation du cumul SOMMAIRE p. 2 A

Plus en détail

Fiche 18. Notions clés sur la protection sociale des élus locaux

Fiche 18. Notions clés sur la protection sociale des élus locaux Fiche 18 Notions clés sur la protection sociale des élus locaux En matière de protection sociale, une des premières avancées pour les élus locaux a été constituée par la mise en place d un régime de retraite

Plus en détail

Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1)

Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1) PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 76 (2010, chapitre 1) Loi modifiant diverses dispositions législatives concernant principalement le processus d attribution des contrats des

Plus en détail

Impact des règles de protection des données Sur l industrie financière. Dominique Dedieu ddedieu@farthouat.com

Impact des règles de protection des données Sur l industrie financière. Dominique Dedieu ddedieu@farthouat.com Impact des règles de protection des données Sur l industrie financière Dominique Dedieu ddedieu@farthouat.com 1 INTRODUCTION Loi Informatique et Liberté et établissements financiers Plan : 1. Règles de

Plus en détail

Les photographies individuelles des élèves «Chacun a droit au respect de sa vie privée.» La circulaire N 2003-091 DU 5-6-2003 parue au Bulletin

Les photographies individuelles des élèves «Chacun a droit au respect de sa vie privée.» La circulaire N 2003-091 DU 5-6-2003 parue au Bulletin Publier des photos d élèves sur l internet Publier des photographies d élèves mineurs sur l internet doit toujours se faire avec l accord des parents. Ce document fait le point sur le sujet et fournit

Plus en détail

INCIDENTS DE SECURITE : cadre juridique et responsabilités de l'entreprise

INCIDENTS DE SECURITE : cadre juridique et responsabilités de l'entreprise Forum annuel CERT-IST 2010 3 juin 2010 INCIDENTS DE SECURITE : cadre juridique et responsabilités de l'entreprise Eric A. CAPRIOLI - François COUPEZ Avocat associé Avocats à la Cour Docteur en droit CAPRIOLI

Plus en détail

KIT COMMUNICATION 2015

KIT COMMUNICATION 2015 KIT COMMUNICATION 2015 Nos solutions de communication Vous souhaitez rentrer en contact avec les visiteurs de notre salon Zen? Profitez du salon pour offrir à votre enseigne une nouvelle visibilité et

Plus en détail

TITRE III : REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL

TITRE III : REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL TITRE III : REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL 8 TITRE III : REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL Article III.1. - Préparation des élections Les organisations syndicales représentatives dans l'établissement sont invitées

Plus en détail

CONTRAT DE LICENCE DE REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES MONTPELLIER AGGLOMERATION EN ACCES LIBRE

CONTRAT DE LICENCE DE REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES MONTPELLIER AGGLOMERATION EN ACCES LIBRE CONTRAT DE LICENCE DE REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES MONTPELLIER AGGLOMERATION EN ACCES LIBRE Pour favoriser la création de nouveaux produits et services et contribuer au développement économique,

Plus en détail

Le berceau du Lac-Saint-Jean MUNICIPALITÉ D HÉBERTVILLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

Le berceau du Lac-Saint-Jean MUNICIPALITÉ D HÉBERTVILLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Le berceau du Lac-Saint-Jean MUNICIPALITÉ D HÉBERTVILLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Décembre 2010 1 Rappel de l obligation législative en vertu des articles 938.1.2 du Code municipal du Québec Code

Plus en détail

Fiche pratique n 02 Les promotions Février 2011

Fiche pratique n 02 Les promotions Février 2011 Les promotions Page 1/9 Page 2/9 Sommaire Avertissement 4 Définition 4 Conditions de réalisation 4 1 - Période de vente 4 2 - Marchandises en promotion proposées à la vente 4 3 - Réduction de prix 4 4

Plus en détail

N 471 SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015. Enregistré à la Présidence du Sénat le 28 mai 2015 PROPOSITION DE LOI

N 471 SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015. Enregistré à la Présidence du Sénat le 28 mai 2015 PROPOSITION DE LOI N 471 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le 28 mai 2015 PROPOSITION DE LOI relative à certaines recommandations de la Commission nationale des comptes de campagne

Plus en détail

Ministère de l Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise. Institut National Algérien de la Propriété Industrielle

Ministère de l Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise. Institut National Algérien de la Propriété Industrielle Ministère de l Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise et de la Promotionde l Investissement Institut National Algérien de la Propriété Industrielle La contrefaçon dans le domaine des TIC, en vertu

Plus en détail

CHARTE DES BONS USAGES DES MOYENS NUMERIQUES DE L UNIVERSITE

CHARTE DES BONS USAGES DES MOYENS NUMERIQUES DE L UNIVERSITE CHARTE DES BONS USAGES DES MOYENS NUMERIQUES DE L UNIVERSITE Annexe juridique Frédéric DEHAN Directeur général des services Affaire suivie par Philippe PORTELLI Tél. : +33 (0)3 68 85 00 12 philippe.portelli@unistra.fr

Plus en détail

Vu la Convention de sauvegarde des droits de l homme et des libertés fondamentales du Conseil de l Europe du 4 novembre 1950 ;

Vu la Convention de sauvegarde des droits de l homme et des libertés fondamentales du Conseil de l Europe du 4 novembre 1950 ; DELIBERATION N 2012-100 DU 25 JUIN 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE SUR LA DEMANDE PRESENTEE PAR LA COMMUNE DE MONACO RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE DU

Plus en détail

MODE ET PROPRIETE INTELLECTUELLE

MODE ET PROPRIETE INTELLECTUELLE MODE ET PROPRIETE INTELLECTUELLE Emmanuel Gougé Avocat au Barreau de Paris Solicitor in England and Wales emmanuel.gouge@eg-avocats.com Cabinet EGAvocats 174, Boulevard Malesherbes 75017 Paris Tél: 01

Plus en détail

Votre entreprise a des trésors? Protégez-les!

Votre entreprise a des trésors? Protégez-les! Votre entreprise a des trésors? Protégez-les! Frédéric SALAGNAT, notaire Nathalie SPELTZ, avocat spécialisé PI-TIC Gérard MYON, conseil en propriété industrielle, LAVOIX PLAN Pourquoi la propriété industrielle?

Plus en détail

Rencontre Banque & Droit

Rencontre Banque & Droit séminaires Rencontre Banque & Droit Le stockage et l archivage électroniques dans la banque : quels enjeux? Mardi 30 septembre 2014 de 9 h à 12 h Auditorium de la FBF 18, rue La Fayette 75009 Paris En

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien. Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014

Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien. Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014 Objet Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014 Le comité de rémunération est créé par le Conseil

Plus en détail

Contrat de concession exclusive de vente

Contrat de concession exclusive de vente infos@droitbelge.net Contrat de concession exclusive de vente Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat (Bruxelles) E-mail: fd@lex4u.com Tel: + 32 2 340 97 04 Web: www.lex4u.com AVERTISSEMENT Le contrat proposé

Plus en détail

La faillite personnelle : une sanction civile et professionnelle des dirigeants sociaux

La faillite personnelle : une sanction civile et professionnelle des dirigeants sociaux La faillite personnelle : une sanction civile et professionnelle des dirigeants sociaux Article juridique publié le 11/03/2011, vu 29036 fois, Auteur : MAITRE ANTHONY BEM 1) Définition et conditions de

Plus en détail

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical?

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Sommaire Synthèse Fiche détaillée Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Quels sont les documents dont le délégué syndical est destinataire? Peut-il

Plus en détail

LA CAMPAGNE ELECTORALE

LA CAMPAGNE ELECTORALE LA CAMPAGNE ELECTORALE Aux termes de l article 47 de la Loi n 2013-06 du 25 novembre 2013 portant code électoral en République du Bénin, «la campagne électorale est l ensemble des opérations de propagande

Plus en détail

LE DROIT DE PRÉFÉRENCE DU PRENEUR À BAIL COMMERCIAL

LE DROIT DE PRÉFÉRENCE DU PRENEUR À BAIL COMMERCIAL LE DROIT DE PRÉFÉRENCE DU PRENEUR À BAIL COMMERCIAL Article juridique publié le 28/01/2015, vu 15581 fois, Auteur : Maître Joan DRAY La loi dite «Pinel» du 18 juin 2014 a introduit, dans l'article L. 145-46-1

Plus en détail

FORMULAIRE DE DESINSCRIPTION. Comment créer un formulaire de désabonnement? Comment voir les statistiques de désabonnement de vos actions e-mail?

FORMULAIRE DE DESINSCRIPTION. Comment créer un formulaire de désabonnement? Comment voir les statistiques de désabonnement de vos actions e-mail? FORMULAIRE DE DESINSCRIPTION Comment créer un formulaire de désabonnement? Comment voir les statistiques de désabonnement de vos actions e-mail? TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES... 2 LA PROSPECTION

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE. Séance du jeudi 31 octobre 2013

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE. Séance du jeudi 31 octobre 2013 C O N S E I L D ' E T A T 1 Section de l'intérieur N 388.003 M. LE ROY, Rapporteur EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE Séance du jeudi 31 octobre 2013 AVIS sur les modalités d

Plus en détail

Le délégué syndical. Document SPIF-CFTC (extrait de travail.gouv.fr) fiche n 1 Page 1

Le délégué syndical. Document SPIF-CFTC (extrait de travail.gouv.fr) fiche n 1 Page 1 Le délégué syndical Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement d au moins 50 salariés peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué syndical

Plus en détail

Site internet et E-commerce Les étapes juridiques incontournables

Site internet et E-commerce Les étapes juridiques incontournables Site internet et E-commerce Les étapes juridiques incontournables Atelier du 7 juillet 2009 Animé par Annabel BONNARIC Avocat Cabinet FIDAL 2 Le Site Internet Véritable outil de communication de l entreprise

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOPROTECTION A VILLEPREUX

CHARTE D UTILISATION DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOPROTECTION A VILLEPREUX CHARTE D UTILISATION DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOPROTECTION A VILLEPREUX Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de Villepreux a décidé

Plus en détail

Comment sécuriser les mentions légales obligatoires, les conditions générales de vente (CGV) et la protection des données de votre site internet?

Comment sécuriser les mentions légales obligatoires, les conditions générales de vente (CGV) et la protection des données de votre site internet? Comment sécuriser les mentions légales obligatoires, les conditions générales de vente (CGV) et la protection des données de votre site internet? JEUDI 15 SEPTEMBRE 2011 87 boulevard de Courcelles 75008

Plus en détail

PROPRIÉTAIRE IMMOBILIER & DROIT À L IMAGE

PROPRIÉTAIRE IMMOBILIER & DROIT À L IMAGE PROPRIÉTAIRE IMMOBILIER & DROIT À L IMAGE Est il possible d utiliser à des fins publicitaires l image de l immeuble d autrui? Quels sont les écueils à éviter pour prévenir les difficultés à venir? Le régime

Plus en détail

TERMES ET CONDITIONS

TERMES ET CONDITIONS TERMES ET CONDITIONS Le site Web www.ninaricci.com («Site Web») est géré par la société PUIG FRANCE SAS («PUIG»), ayant son siège social sis 65/67 Avenue des Champs Elysées, 75008 Paris (France), inscrite

Plus en détail

Le nouveau droit comptable

Le nouveau droit comptable Le nouveau droit comptable Présentation structurée et explication des principales nouveautés pour le 1er janvier 2015 Lausanne, le 1er décembre 2014 Agenda Introduction Comptabilité et présentation des

Plus en détail

pour Bien communiouer sur internet en période électorale QUESTIONS

pour Bien communiouer sur internet en période électorale QUESTIONS Cahier n 7 - Septembre 2007 - N o 205 - www.courrierdesmaires.com QUESTIONS pour Bien LOGO_CDM_50Q.indd 1 4/12/06 15:31:02 communiouer sur internet en période électorale De 1 à 11 préparer sa campagne

Plus en détail

CHARTE DES PETITES ANNONCES ELECTRONIQUES

CHARTE DES PETITES ANNONCES ELECTRONIQUES L es é d i t eurs d e c o n t enus e t ser v i c e s en l i g n e CHARTE DES PETITES ANNONCES ELECTRONIQUES L éditeur de petites annonces électroniques Définition L édition de petites annonces en ligne

Plus en détail

Mise à disposition de salariés : Les nouvelles obligations de l entreprise depuis la loi Cherpion du 28 juillet 2011

Mise à disposition de salariés : Les nouvelles obligations de l entreprise depuis la loi Cherpion du 28 juillet 2011 Mise à disposition de salariés : Les nouvelles obligations de l entreprise depuis la loi Cherpion du 28 juillet 2011 Françoise Pelletier, avocat associé Karine Bézille, avocat counsel Mardi 5 juin 2012

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES.

CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES. DQ- Version 1 SSR Saint-Christophe CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES. I] INTRODUCTION L emploi des nouvelles technologies nécessite l application

Plus en détail

CONTRAT DE CESSION DES DROITS D AUTEUR

CONTRAT DE CESSION DES DROITS D AUTEUR CONTRAT DE CESSION DES DROITS D AUTEUR ATTACHÉS A L ILLUSTRATION COMMANDÉE PAR L INTERMEDIAIRE DU SITE INTERNET www.unikness.com ENTRE LES SOUSSIGNÉS : Ci-après dénommé «Le CEDANT» D UNE PART, ET Ci-après

Plus en détail

OBJET : Organisation des élections cantonales et municipales partielles.

OBJET : Organisation des élections cantonales et municipales partielles. Secrétariat général DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE Sous-direction des affaires politiques et de la vie associative Bureau des élections et des études politiques CIRCULAIRE N

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU

Plus en détail

Association. Dossier de DEMANDE DE SUBVENTION

Association. Dossier de DEMANDE DE SUBVENTION Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de DEMANDE DE SUBVENTION Année Civile 2016 Commune de ROCHE LA MOLIERE Article L. 1611-4 du Code général des collectivités

Plus en détail

LETTRE DE CONSULTATION

LETTRE DE CONSULTATION LETTRE DE CONSULTATION Le présent document est à retourner à l'adresse suivante : Agence française de sécurité sanitaire de l environnement et du travail 253 avenue du général Leclerc 94 701 Maisons-Alfort

Plus en détail

UE2 Droit des sociétés Corrigé indicatif

UE2 Droit des sociétés Corrigé indicatif DCG session 2009 UE2 Droit des sociétés Corrigé indicatif «SA ESSENTIALS» DOSSIER 1 1.1 Nombre des membres du directoire Questions Le nombre des membres du directoire est fixé par les statuts et ne peut

Plus en détail