Communication à destination des Seniors Frédéric Serrière

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Communication à destination des Seniors Frédéric Serrière"

Transcription

1 Communication à destination des Seniors Frédéric Serrière

2 Senior Strategic Société d'étude et de conseil en Stratégie sur le marché des Seniors depuis 1999* Un réseau international d'experts Utilisation de sites d'informations dont lemarchedesseniors.com, thematuremarket.com, AgetimesEurope.com...

3 AgeVIPNetwork Réseau social Internet pour les leaders d'opinions sur les questions économiques et stratégiques du vieillissement démographique : pdg, dg, présidents d'instituts, ministres, experts reconnus... Profils, forums, groupes de discussions, tchats, analyses...

4 Sommaire de l'atelier Comprendre la génération des Baby-boomers et Seniors - Leur histoire, leurs valeurs, leurs revenus - Analyse de leurs principales attentes Adapter le contenu de votre message - Eléments clés et écueils à éviter. - Analyse de différentes actions de communication Utiliser les canaux de communication adéquats - Les médias : quels sont les canaux à privilégier? - Les relations de presse - Les outils marketing Copyrights : AgeVIPNetwork

5 Comprendre les générations des Baby boomers et Seniors - Leur histoire, leurs valeurs, leurs revenus - Analyse de leurs principales attentes

6 En nombre : personnes

7 Les 50plus Une multitude d'âges, situations, besoins, envies, revenus, états de santé, patrimoines, rapports au vieillissement, situations familiales...

8 Dépenses et revenus Euros Ressources totales Consommation < 29 ans Source: insee ans ans ans ans ans > 80 ans

9 Niveaux de vie (revenu dispo. / nbre unités ds foyer) < 24 ans Source: insee ans ans ans ans ans ans > 80 ans

10 Le patrimoine Euros < 29 ans Source : Credoc ans ans ans ans ans > 80 ans Moyenne

11 Les générations 50plus Naissance Valeurs et préoccupations 66 ans Baby boomers Jeunes Seniors Seniors Grands Seniors et et et 1935 Avant 1923 Hédonisme, Utilitarisme, Religion, Sécurité, liberté, ordre, statut respect de camaraderie, individualisme, social, l autorité, complicité nostalgie, bénévolat, histoire, entre amis jeunesse innovation, tradition, vision globale rationalisme Une variété de valeurs

12 Des stades de vie à prendre en compte Forme schématique de la pyramide des âges Baby-boom ans : âge moyen de début ménopause 60 58,9 ans Retraite Départ du dernier enfant du foyer Perception du premier héritage important Fin du remboursement du principal emprunt Naissance des petits-enfants 70 { 40 { Déficit de naissances de la 1e guerre mondiale ans : dépendance «forte» (maison de retraite ) 75 ans : espérance de vie de l homme Premiers incidents importants de santé Age

13 Les Baby boomers, La génération qui va tout changer «Tous pour un, tous pour moi!» Mai 68 : «Soyons réaliste, demandons l impossible!» Valeurs et préoccupations Hédonisme, liberté, individualisme, éducation Satisfaction IMMÉDIATE Nostalgie et jeunesse Comportement d achat Sensibles à la qualité, aux nouveautés, à l authentique Ils désirent vivre des expériences Le service est primordial

14 Les Baby boomers, La génération qui va tout changer Il s agit d une génération : A profité de sa jeunesse et des efforts des «parents» Née avec la télévision et la société de consommation Connaît maintenant des difficultés dans le travail. (34% des ans ont un emploi) Nostalgique. Refuse dans sa majorité le vieillissement mais aussi qu on tiennent compte des effets du vieillissement. «Design Réaliste»

15 Les Seniors Valeurs et préoccupations Utilitarisme, ordre, statut social, bénévolat, innovation, vision globale Comportement d achat Consommateurs vigilants, privilégient le coté utile et pratique, recherchent la qualité. Les marques ont tendance à les rassurer

16 Les Seniors Il s agit d une génération : Silencieuse. Moins de personnalités fortes Généralement sans enfant à charge La première génération à connaître la retraite en bonne santé Sont nés pendant la guerre et ont grandi pendant la période de restriction. C est la génération qui est en train de changer le plus et de vouloir enfin penser à elle

17 Les rapports avec la famille Baby boomers : génération pivot Passer des valeurs, des connaissances et pas forcément de l'argent, Les petites enfants si je le veux Distance par rapport à la famille Les parents avec des besoins Soumis à leurs parents & sensibles aux dires de leurs enfants

18 Leur rapport avec le vieillissement 17% de fashion victimes Age subjectif, Rapport à la mort différent On est vieux toujours 10 ans de plus que son âge Retour à la réalité des choses avec les premiers ennuis de santé 70% des ans refuse d'être appelé Senior

19 Age subjectif -20 Age

20 Les Femmes Baby Boomers Esthétique Label Prix Humour Confort Information Couleurs Modernité Sincérité CSP - Pas «seniors» CSP + Réductions seniors Typo + grande Apprécie les Cartes Fid Lisibilité clarté Affectif Seniors Fidélité aux marques

21 Les Hommes Baby Boomers Pas influencé Modernité Rejet des labels CSP - Pas «seniors» CSP + Typo + grande Information facile pratique Lisibilité clarté Réductions seniors Seniors Dynamisme

22 Les modes psychologiques de prises de décision

23 Leurs valeurs Ce qui est important pour eux dans la consommation Valeurs de génération Valeurs individuelles Valeurs ou critères d'achats

24 Vieillissement physiologique Diminution des 5 sens Vue, ouïe, toucher, goût, odorat Perte de mobilité Mémoire & compréhension Spatiale, court-terme

25 Maturité psychologique Maturité psychologique Choix en fonction - des besoins - des valeurs - des envies Moins d'achat impulsif Choix plus longs et plus posés

26 Les impacts des étapes (ou 'incidents') de vie Départs des enfants Dépendance des parents Divorce Chômage Décès des parents Héritage etc...

27 Secteurs en Hausse, en baisse

28 Alimentation & vieillissement démographique Secteurs en hausse Restauration Santé & plaisir Restauration à domicile Portion réduite Sport individuel.. Secteurs en baisse Restaurants en dehors des villes Fastfood Grandes portions Alimentation riche.. Copyrights Frédéric Serrière

29 Bâtiment & vieillissement démographique Secteurs en hausse Rénovation Adaptation du logement Petites surfaces Centres des villes Logements pour Seniors Domotique Secteurs en baisse Maisons grande surface Habitat en milieu rural Décoration... mais Copyrights Frédéric Serrière

30 Services & vieillissement démographique Secteurs en hausse Services tangibles Urbain / rural Services de mobilité Services de santé Secteurs en baisse Services de confort... mais Copyrights Frédéric Serrière

31 Fabrication & vieillissement démographique Secteurs en hausse Durabilité Qualité Aménagement des logements Secteurs en baisse Secteurs à achat impulsif Non-durable Copyrights Frédéric Serrière

32 Adapter le contenu de votre message - Eléments clés et écueils à éviter. - Analyse de différentes actions de communication

33 Matrice Com'GI Communication Intergénérationnelle Produit Générationnel Produit Intergénérationnelle Communication Générationnelle

34 Exemples Stratégies PG CI

35 Exemples Stratégies PG CG

36 Exemples Stratégies PG CG

37 Exemples Stratégies PI CG

38 Stratégie générationnelle Pour qui Pour les CSP-, ruraux et plus âgés Les plus Forte identification Budget plus limité Intéressant au démarrage Les moins Ghetto Risque à moyens termes Rejet des plus jeunes, CSP+, Urbain Notes Possibilité de 2 offres BtoBtoC Copyrights Frédéric Serrière

39 Stratégie intergénérationnelle «50plus» Pour qui Tous les générations de 50plus Les plus Communication unique Les moins Difficultés de concilier plusieurs besoins, valeurs, envies, stades de vie... Notes Copyrights Frédéric Serrière

40 Stratégie transgénérationnelle Pour qui Pour toucher une génération via une autre Les plus Toucher les personnes très âgées Toucher les Boomers via leurs enfants Les moins Toucher les Seniors valides Notes La génération prescriptrice doit être jugée crédible Copyrights Frédéric Serrière

41 Parler aux Seniors sans les nommer Valeurs d'achat Qu'est-ce qui est important pour prendre la décision d'achat Bénéfices produit Communiquer sur les bénéfices basées sur les valeurs Copyrights Frédéric Serrière

42 Utiliser les canaux de communication adéquats - Les médias : quels sont les canaux à privilégier? - Les relations de presse - Les outils marketing

43 Internet Pour qui Boomers (56% H), CSP supérieur, urbain... Les plus Ciblage précis vs hétérogénéïté CPM faible Les moins Résultats? Limité à certains produits et services

44 Presse Senior Pour qui Plus de 60 ans Notre Temps / Pleine Vie / Pélerin Les plus Puissance des supports Cohérence avec la cible Possibilités Les moins Forte concurrence certains secteurs

45 Marketing relationnel Mailing postal Pour qui Plus de 60 ans Les plus Répond aux besoins d'informations Efficacité Nombreux fichiers existants Les moins Coût? Copyrights Frédéric Serrière

46 Marketing relationnel Mailing ling Pour qui Boomers Les plus Répond aux besoins d'informations Coût Nombreux fichiers existants Les moins Efficacité? Copyrights Frédéric Serrière

47 Télévision Pour qui Plus de 60 ans en journée Les plus Puissance de France Télévision Les moins Coût (sauf Low Cost) Copyrights Frédéric Serrière

48 Presse quotidienne régional Pour qui Plus de 60 ans en journée Les plus Puissance auprès des 60 plus Ciblage Coût Les moins Moins efficaces pour les Boomers Copyrights Frédéric Serrière

49 Radio Pour qui Toutes les générations Les plus Ciblage précis possible Coût Les moins Manque de temps pour l'information Copyrights Frédéric Serrière

50 Cinéma Pour qui Pour les moins de 70 ans Les plus Fort Beta Mémorisation Les moins Peu de 50 ans et plus Copyrights Frédéric Serrière

51 Echantillonnage Pour qui Pour toutes les générations Les plus? Les moins? Copyrights Frédéric Serrière

52 Asile colis Pour qui Pour toutes les générations Les plus Segmentation par catalogue Bonne mémorisation Les moins Coût? Copyrights Frédéric Serrière

53 Contact Frédéric Serrière 22 rue docteur greffier Grenoble

BAROMETRE «Les Senioriales / Senior Strategic» Habitat Senior. 9 avril 2013 - Paris

BAROMETRE «Les Senioriales / Senior Strategic» Habitat Senior. 9 avril 2013 - Paris : vous accueillent BAROMETRE «Les Senioriales / Senior Strategic» Habitat Senior 9 avril 2013 - Paris www.lemarchedesseniors.com/habitatsenior.pdf - Promoteur de résidences pour seniors depuis 2002-36

Plus en détail

Les Besoins des Seniors

Les Besoins des Seniors Baromètre «Silver Economy Expo / Senior Strategic» Les Besoins des Seniors Perspectives pour la Silver Economie Méthodologie BESOINS DES SENIORS - Focus group avec 14 Seniors (Septembre 2013) - Interviews

Plus en détail

Baromètre Internet@50plus. LeMarchedesSe

Baromètre Internet@50plus. LeMarchedesSe Baromètre Internet@50plus Senior Strategic Une société d'étude et de conseil en Stratégie sur le marché des Seniors depuis 1999 Un réseau international Un groupe média de sites d'informations sur le vieillissement

Plus en détail

Baromètre@50+ 2011 Réalités des gerontechnologies et regard des utilisateurs Frédéric Serrière (6 octobre 2011)

Baromètre@50+ 2011 Réalités des gerontechnologies et regard des utilisateurs Frédéric Serrière (6 octobre 2011) Baromètre@50+ 2011 Réalités des gerontechnologies et regard des utilisateurs Frédéric Serrière (6 octobre 2011) Senior Strategic à l'initiative du baromètre Une société d'étude et de conseil en Stratégie

Plus en détail

www.lemarchedesseniors.com/femmes50plus.pdf

www.lemarchedesseniors.com/femmes50plus.pdf vous accueillent www.lemarchedesseniors.com/femmes50plus.pdf Femmes@50plus Frédéric Serrière Senior Strategic Paris, le 12 décembre 2012 Senior Strategic Société d'études et de conseils en Stratégie sur

Plus en détail

Les seniors, un marché de croissance pour votre entreprise

Les seniors, un marché de croissance pour votre entreprise Les seniors, un marché de croissance pour votre entreprise La Silver Economy? Un regard nouveau sur les seniors! La Silver Economy: quelques chiffres en France 2013: +50 ans = 1/3 de la population +75%

Plus en détail

Baromètre Doro/SeniorStrategic «Téléphonie Mobile & Internet» Paris 14 février 2013

Baromètre Doro/SeniorStrategic «Téléphonie Mobile & Internet» Paris 14 février 2013 Baromètre Doro/SeniorStrategic «Téléphonie Mobile & Internet» Paris 14 février 2013 www.lemarchedesseniors.com/doroseniorstrategic.pdf www.lemarchedesseniors.com/doroseniorstrategic.pdf Doro N 1 des télécoms

Plus en détail

Présentation de l'analyse

Présentation de l'analyse Présentation de l'analyse Un marché complexe Les 50 ans et plus, représentent un relais de croissance pour les entreprises dans les pays développés. Tous les experts du sujet reconnaissent qu'il s'agit

Plus en détail

Présentation de l'étude

Présentation de l'étude Présentation de l'étude La communication à destination des Seniors suscite de nombreuses questions et interrogations dans les équipes marketing et communication. C'est un sujet souvent nouveau pour les

Plus en détail

Segmentations du marché des seniors

Segmentations du marché des seniors «Faciliter son quotidien et sa mobilité» Un projet inter-clusters pour développer le marché des seniors auprès des PME par une approche sur les usages et le design universel Note de veille n 1 Janvier

Plus en détail

11 septembre 2013 Frédéric SERRIERE Pierre RAVOT

11 septembre 2013 Frédéric SERRIERE Pierre RAVOT : 11 septembre 2013 Frédéric SERRIERE Pierre RAVOT www.capresidencesseniors.com/logement-senior.pdf i i df Senior Strategict Senior Strategic Société d'études et de conseils en Stratégie sur le marché

Plus en détail

Habitat Senior Boomers' Future Housing Baromètre 2011 - Panorama Frédéric Serrière - 4 février 2011

Habitat Senior Boomers' Future Housing Baromètre 2011 - Panorama Frédéric Serrière - 4 février 2011 Habitat Senior Boomers' Future Housing Baromètre 2011 - Panorama Frédéric Serrière - 4 février 2011 Qui est Senior Strategic Depuis 1999 Une société d'étude et de conseil en Stratégie sur le marché des

Plus en détail

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Dossier de presse Avril 2010 Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Lancement de TesterTout.com Agence Marketing Editrice du 1 er programme gratuit d envoi de cadeaux pour tous Contact Aurélien Deschodt

Plus en détail

Baromètre@50+ 2011 Technologies de maintien à domicile

Baromètre@50+ 2011 Technologies de maintien à domicile Baromètre@50+ 2011 Technologies de maintien à domicile Ce document est le support de la présentation donnée le 15 juin à Paris. Il présente une introduction aux résultats d'une étude qualitative et quantitative

Plus en détail

Baromètre UNA / Senior Strategic. Avril 2014

Baromètre UNA / Senior Strategic. Avril 2014 Baromètre UNA / Senior Strategic Avril 2014 Baromètre UNA Senior Strategic / avril 2014 INTRODUCTION Objectifs Identifier les points de sensibilité des personnes de plus de 50 ans bénéficiaires de services

Plus en détail

Baromètre AUDIO 2000 / Senior Strategic AUDITION @45plus 2014

Baromètre AUDIO 2000 / Senior Strategic AUDITION @45plus 2014 1 Baromètre AUDIO 2000 / Senior Strategic AUDITION @45plus 2014 Senior Strategic AUDIO 2000 AUDIO 2000 Enseigne d audioprothèse créée en 1999, membre du Groupe Optic 2ooo 274 magasins en France au 1 er

Plus en détail

ACCES A UN NOUVEAU MARCHE PORTEUR : LE MARCHE DES SENIORS - BIEN VIEILLIR ET BIEN-ETRE A DOMICILE

ACCES A UN NOUVEAU MARCHE PORTEUR : LE MARCHE DES SENIORS - BIEN VIEILLIR ET BIEN-ETRE A DOMICILE ACCES A UN NOUVEAU MARCHE PORTEUR : LE MARCHE DES SENIORS - BIEN VIEILLIR ET BIEN-ETRE A DOMICILE PLAN D ACCOMPAGNEMENT A LA PROMOTION ET AU DEVELOPPEMENT DES SOLUTIONS DESTINEES AUX SENIORS CAHIER DES

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 Une définition Le marketing direct est Une démarche marketing consistant à gérer de manière plus ou moins interactive une offre personnalisée faite directement à un client

Plus en détail

Le logement au cœur de l accumulation patrimoniale des retraités

Le logement au cœur de l accumulation patrimoniale des retraités Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 Le logement au cœur de l accumulation patrimoniale des retraités Anne Laferrère Enquête SHARE, Management Board CREST 1 La théorie du

Plus en détail

«Séniors et adaptation du logement»

«Séniors et adaptation du logement» «Séniors et adaptation du logement» APPROCHE QUALITATIVE & BENCH MARK Etude réalisée en dpt 37 et 71 SYNTHESE DE L ETUDE POUR LA PRESSE MARS 2015 15 rue de Bellefond, 75009 Paris // www.adjuvance.fr //

Plus en détail

CORRIGE cas chaussure de sport Séance 4 SCP

CORRIGE cas chaussure de sport Séance 4 SCP CORRIG cas chaussure de sport Séance 4 SCP Une analyse externe : offre, demande, environnement, marché et segments 1/ Les marchés : Tous les marchés qui nous concernent ici sont des marchés français Principal

Plus en détail

L observatoire de. Étude d opinion auprès des 70 ans et plus et des personnes ayant entre 40 et 70 ans. Juillet 2013

L observatoire de. Étude d opinion auprès des 70 ans et plus et des personnes ayant entre 40 et 70 ans. Juillet 2013 L observatoire de la révolution de l âge Étude d opinion auprès des 70 ans et plus et des personnes ayant entre 40 et 70 ans Juillet 2013 La vieillesse : un nouveau monde? Ampleur des enjeux financiers

Plus en détail

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION SRC1 2012 Les étapes de la stratégie de communication 1. Objectifs de communication 2. Cibles de communication 3. Principes fondamentaux d une stratégie de communication

Plus en détail

Formation EasyShower 28 août. lemarchedesseniors.com

Formation EasyShower 28 août. lemarchedesseniors.com Formation EasyShower 28 août Objectif : donner des outils pratico-pratiques pour mieux vendre aux Seniors Constats : ceux qui ont été formés et ont appliqué, ont doublé leurs ventes Sommaire Introduction

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

Rendez-vous des générations. Rapport du Café des âges Centre-du-Québec MRC de l Érable

Rendez-vous des générations. Rapport du Café des âges Centre-du-Québec MRC de l Érable Rendez-vous des générations Rapport du Café des âges Centre-du-Québec MRC de l Érable Mars 2010 RENDEZ-VOUS DES GÉNÉRATIONS DE L INSTITUT DU NOUVEAU MONDE RAPPORT DU CAFÉ DES ÂGES 1. Identification Nom

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

Le Salon des Seniors en Languedoc Roussillon

Le Salon des Seniors en Languedoc Roussillon Le vieillissement de la population est en train de faire évoluer l âge médian des consommateurs. Les seniors deviennent majoritaires car chaque jour le nombre de seniors progresse alors que celui des moins

Plus en détail

Comment vendre L'assurance dépendance Frédéric Serrière

Comment vendre L'assurance dépendance Frédéric Serrière Comment vendre L'assurance dépendance Frédéric Serrière Senior Strategic Société d'étude et de conseil en Stratégie sur le marché des Seniors depuis 1999* Un réseau international d'experts Utilisation

Plus en détail

LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES

LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES Enquête complémentaire mentaire de mars 2009 LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES présentée par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université de Paris X - Nanterre - Mercredi 22 juillet 2009 -

Plus en détail

2.Bien se commercialiser

2.Bien se commercialiser POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons Hébergeurs 2.Bien se commercialiser Activités de pleine nature Lieux de visite et sites culturels Bien se commercialiser : les 5 C 1. Connaître son

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits -

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - PollingVox 67, rue Saint-Jacques 75005 Paris pollingvox.com SOMMAIRE Note technique... 3 Synthèse des résultats...

Plus en détail

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Frédéric Micheau, Directeur des études d opinion OpinionWay Hervé Grelet, General Manager Retail Wincor Nixdorf France Nicolas Pelletier,

Plus en détail

Conférence de presse sur la précarité énergétique liée au logement

Conférence de presse sur la précarité énergétique liée au logement Conférence de presse sur la précarité énergétique liée au logement 17 Alexandre GIRAUD Chef de projets, Insee Poitou-Charentes Étienne DE PINS-LOZE Chargé d études, AREC Poitou-Charentes La précarité énergétique

Plus en détail

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014 Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle - Volet employeurs - Décembre 2014 Sommaire Note technique Synthèse des enseignements Perception Importance accordée à la

Plus en détail

Vos achats de formation. Synthèse

Vos achats de formation. Synthèse Centre pour le développement de l information sur la formation permanente Vos achats de formation Tendances d actualité : enquête auprès de 125 entreprises Synthèse Mars 2012 Enquête Centre Inffo, mars

Plus en détail

Mon état civil. Ma situation

Mon état civil. Ma situation Nom : Prénom : Tél :. Activité : Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur des Services à la personne. Votre Chambre de Commerce et d Industrie a élaboré ce guide pour vous aider à : - vous poser

Plus en détail

Questionnaire Personnel Confidentiel. Préparé pour. Table des Matières. Information Personnelle. Hypothèses de Planification.

Questionnaire Personnel Confidentiel. Préparé pour. Table des Matières. Information Personnelle. Hypothèses de Planification. Table des Matières Information Personnelle Hypothèses de Planification Actifs et Passifs Profil de Risque Connaître Votre Client Objectifs du Portefeuille Questionnaire Personnel Confidentiel Préparé pour

Plus en détail

" La démarche stratégique :

 La démarche stratégique : ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing Fondamental Année Académique : 2014/2015 Niveau : 1 ère année Master (TC) Enseignant : KHERRI Abdenacer Groupes : 12, 13, 14, 15 et 16 Site web :

Plus en détail

«Les indicateurs d innovation localisés»

«Les indicateurs d innovation localisés» «Les indicateurs d innovation localisés» Manufacture des Tabacs - Université de Toulouse - juin 2010 Eurolio 11 juin 2010 - Session 3c «Dynamiques localisées d innovation» L innovation comme ressource

Plus en détail

EN QUELQUES MOTS. L AGENCE Cinetic communication IMPRESSION STRATÉGIE MARKETING DESIGN PUBLICITAIRE DÉVELOPPEMENT WEB

EN QUELQUES MOTS. L AGENCE Cinetic communication IMPRESSION STRATÉGIE MARKETING DESIGN PUBLICITAIRE DÉVELOPPEMENT WEB www.cinetic.ca L AGENCE Cinetic communication EN QUELQUES MOTS STRATÉGIE MARKETING DESIGN PUBLICITAIRE DÉVELOPPEMENT WEB IMPRESSION Par la diversité grandissante des plateformes publicitaires, CINETIC

Plus en détail

Téléphonie mobile : sait-on vraiment ce que l on paie?

Téléphonie mobile : sait-on vraiment ce que l on paie? Téléphonie mobile : sait-on vraiment ce que l on paie? Contact presse : Agence ZAP! Alix de Forceville au 01 47 04 19 48 - adeforceville@agencezap.com Charlotte Rabilloud au 01 47 04 19 54 - crabilloud@agencezap.com

Plus en détail

LA FIDELISATION DE LA CLIENTELE DANS LA BANQUE ET L ASSURANCE

LA FIDELISATION DE LA CLIENTELE DANS LA BANQUE ET L ASSURANCE Certificat n QUAL/2008/33149 du 15 décembre 2008 délivré par AFNOR CERTIFICATION LA FIDELISATION DE LA CLIENTELE DANS LA BANQUE ET L ASSURANCE VOLET 1 : Analyse des comportements et attentes des consommateurs.

Plus en détail

LA RETRAITE. Enjeux financiers et fiscaux. Présentation par Marie BOUDE BATLLE (Nancy 2006) Agent général d assurances

LA RETRAITE. Enjeux financiers et fiscaux. Présentation par Marie BOUDE BATLLE (Nancy 2006) Agent général d assurances LA RETRAITE Enjeux financiers et fiscaux Présentation par Marie BOUDE BATLLE (Nancy 2006) Agent général d assurances 5 quai Voltaire, Paris 6 ème 29 septembre 2014 2/30 Sommaire I. LA RETRAITE EN FRANCE

Plus en détail

- L appareil photo très haut de gamme, très design et se démarque de la concurrence.

- L appareil photo très haut de gamme, très design et se démarque de la concurrence. Justification du positionnement : Attractivité : - La One Box offre aux consommateurs un pack complet lui permettant de photographier les instants importants de sa vie et la possibilité d imprimer avec

Plus en détail

TRIBUS SENIORS. Quelles sont les tribus de seniors aujourd hui? Et, comment communiquer auprès d elles?

TRIBUS SENIORS. Quelles sont les tribus de seniors aujourd hui? Et, comment communiquer auprès d elles? TRIBUS SENIORS Quelles sont les tribus de seniors aujourd hui? Et, comment communiquer auprès d elles? 1 Les séniors en 2014 «Vieillissement de la population, allongement de la durée de vie, arrivée à

Plus en détail

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII Les outils de communication essentiels pour démarrer Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII «On ne peut pas ne pas communiquer» Mais Paul WATZLAWICK (Ecole

Plus en détail

DECROCHAGES. De plus en plus de Français se sentent frustrés et se mettent à l'écart du système économique et politique

DECROCHAGES. De plus en plus de Français se sentent frustrés et se mettent à l'écart du système économique et politique DECROCHAGES De plus en plus de Français se sentent frustrés et se mettent à l'écart du système économique et politique 1 Rappel de la méthodologie Huitième édition Échantillon! 1006 individus âgés de 15

Plus en détail

MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES

MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1)

Plus en détail

Introduction. Jean Rémy MARTINEZ Directeur General adjoint Teleperformance FSM

Introduction. Jean Rémy MARTINEZ Directeur General adjoint Teleperformance FSM Introduction Jean Rémy MARTINEZ Directeur General adjoint Teleperformance FSM by & 3eme vague de notre Analyse, en nette évolution, plus opérationnelle. Un monde en mutation et le nouveau marketing voit

Plus en détail

Êtes-vous prêt à entreprendre?

Êtes-vous prêt à entreprendre? Êtes-vous prêt à entreprendre? 1 La CCI Oise : qui sommes nous? 20 000 entreprises Etablissement public au service des entreprises Sous la responsabilité des chefs d entreprises Proximité : 3 implantations

Plus en détail

Cas Pratique. Marc Orian-Histoire d Or. Camille BRUNET Oriane MINEAU-POIRIER Amélie RABEL Charlotte ROUCHER

Cas Pratique. Marc Orian-Histoire d Or. Camille BRUNET Oriane MINEAU-POIRIER Amélie RABEL Charlotte ROUCHER Cas Pratique Marc OrianHistoire d Or Camille BRUNET Oriane MINEAUPOIRIER Amélie RABEL Charlotte ROUCHER Critères d analyse des sites Personnalisation du site Graphisme (favicon, aspect qualitatif) Ergonomie

Plus en détail

Pi : Analyse des risques

Pi : Analyse des risques marketings Pi : Analyse des risques Mauvais accueil de la famille de l'acheteur visé 2 2 Le mode décoration touche tout le monde Peur de l'écran 1 Plusieurs études montrent le bon accueil général / 2 Cadres

Plus en détail

DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT

DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE FRANCHISE

DOSSIER DE CANDIDATURE FRANCHISE Zone réservée à Clikeco Dossier reçu le : / / 20 CONFIDENTIEL Département(s) : NOM : DOSSIER DE CANDIDATURE FRANCHISE Copyright Clikeco Groupe Waste Logistic, tous droits de reproduction reserves pour

Plus en détail

Le Marketing Direct et la relation client

Le Marketing Direct et la relation client Introduction au MD Le Marketing Direct et la relation client Définition du Marketing direct. Il consiste à gérer une offre et une transaction personnalisée à partir de l utilisation d informations individuelles

Plus en détail

FR 3503 Introduction to Business French (Midterm)

FR 3503 Introduction to Business French (Midterm) FR 3503 Introduction to Business French (Midterm) Les différentes forms de sociétiés. L entreprise individuelle: elle a propriétaire ou entrepreneur une seule personne. Cette solution présente l avantage

Plus en détail

RECOMMANDATION MEDIA. La Boîte à Pizza

RECOMMANDATION MEDIA. La Boîte à Pizza RECOMMANDATION MEDIA La Boîte à Pizza Sommaire I - Rappel du Brief 1.1 Produit 1.2 Contexte II - Cibles 2.1 Principale 2.2 Secondaire III - Objectifs IV - Stratégie des moyens - Aquitaine 4.1 Presse 4.2

Plus en détail

donateurs actualité et enquêtes de L engagement bénévole des seniors Innovation Bénévolat Engagement seniors Fundraising tendance Image société pour

donateurs actualité et enquêtes de L engagement bénévole des seniors Innovation Bénévolat Engagement seniors Fundraising tendance Image société pour donateurs enquêtes de société pour des expertises Innovation Bénévolat Engagement seniors études et opi Comportement associations Fundraising méthodologie L engagement bénévole des seniors -de 50 à 65

Plus en détail

Les outils de communication

Les outils de communication FICHE DE SYNTHÈSE Module 8 Les outils de communication - MODULE SEMAINE 8 - SOMMAIRE : I) Les différents média de communication...2 II) Savoir tirer parti des réseaux sociaux...2 1/6 I) LES DIFFÉRENTS

Plus en détail

Expérimentation Watt & Moi. 16 ème assises de l énergie - Bordeaux 2015 28 janvier 2015

Expérimentation Watt & Moi. 16 ème assises de l énergie - Bordeaux 2015 28 janvier 2015 Expérimentation Watt & Moi 16 ème assises de l énergie - Bordeaux 2015 28 janvier 2015 Watt & Moi, une expérimentation de mise à disposition des données Linky aux consommateurs GRANDLYON HABITAT et ERDF

Plus en détail

COMMUNICATION SE POSER LES BONNES QUESTIONS. jeudi 30 mai 2013

COMMUNICATION SE POSER LES BONNES QUESTIONS. jeudi 30 mai 2013 COMMUNICATION SE POSER LES BONNES QUESTIONS jeudi 30 mai 2013 Avant l événement les questions et actions primordiales Collaborer avec le/la chargé(e) de communication Anticiper et arbitrer Elaborer un

Plus en détail

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive Baromètre 2013 Club de l Epargne Salariale / Harris interactive Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention suivante : "Baromètre 2013 du Club de l'epargne Salariale

Plus en détail

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS Communiquer en entreprise Votre guide SMS Pourquoi le SMS est-il si efficace? Quelque soit l activité de votre entreprise il est important que vous puissiez communiquer efficacement avec vos clients, fournisseurs

Plus en détail

Objectifs : Définir le comportement d achat Repérer les catégories de clients Définir les besoins, motivations, mobiles et freins à l achat

Objectifs : Définir le comportement d achat Repérer les catégories de clients Définir les besoins, motivations, mobiles et freins à l achat Objectifs : Définir le comportement d achat Repérer les catégories de clients Définir les besoins, motivations, mobiles et freins à l achat BESOINS ET DESIRS BESOINS DESIRS PRODUITS FAIM PATISSERIE RESTAURATION

Plus en détail

Stratégies marketing. Augmenter sa créativité en période de changement. Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009

Stratégies marketing. Augmenter sa créativité en période de changement. Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009 Stratégies marketing Augmenter sa créativité en période de changement Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009 La présentation Marketing en temps de crise Quelques principes

Plus en détail

Quelles sont les règles d or : réseaux sociaux, référencement, CGV, plate-forme, site e-commerce

Quelles sont les règles d or : réseaux sociaux, référencement, CGV, plate-forme, site e-commerce ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Peut-on encore réussir sur internet en 2014? //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

Couet Coralie Haudrechy Virginie Dieng Aminata. Licence 3 LEA. Mme Stanislawiak

Couet Coralie Haudrechy Virginie Dieng Aminata. Licence 3 LEA. Mme Stanislawiak Couet Coralie Haudrechy Virginie Dieng Aminata Licence 3 LEA Mme Stanislawiak Historique David H.MCConnell 1886 1939 1960 1990 2005 1937 1950 1970 2000 Europe de l Est Présentation Données chiffrées

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

STRATEGIES MARKETING. Licence 3 2010-2011. La stratégie marketing

STRATEGIES MARKETING. Licence 3 2010-2011. La stratégie marketing STRATEGIES MARKETING Licence 3 2010-2011 La stratégie marketing Professeur : Alain Debenedetti Alain.debenedetti@univ-mlv.fr Plan 1. Introduction 2. Segmentation 3. Ciblage 4. Positionnement Objectif de

Plus en détail

Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015

Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015 Les Français et le budget de la rentrée Sondage de l Institut CSA pour Empruntis Septembre 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1008 personnes âgées de 18 ans et plus

Plus en détail

20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger

20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger 1 Michel Amossé 20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger Directeur Commercial & Marketing, de sociétés implantées

Plus en détail

À vos côtés pour préparer au mieux votre retraite

À vos côtés pour préparer au mieux votre retraite PROFESSIONNELS La Retraite À vos côtés pour préparer au mieux votre retraite PER Entreprise Système de retraite français : un état des lieux fragile L allongement de l espérance de vie est une bonne nouvelle

Plus en détail

Vieillir à domicile, l aménagement du logement

Vieillir à domicile, l aménagement du logement Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 Vieillir à domicile, l aménagement du logement Sylvie Renaut Socio économiste Cnav 1 Contexte : le temps de la retraite et le temps

Plus en détail

Réseaux sociaux @50plus

Réseaux sociaux @50plus : vous accueillent BAROMETRE «France Adresses / Senior Strategic» Réseaux sociaux @50plus 14 juin 2013 Paris Frédéric SERRIERE Senior Strategic Mickaël SAILLANT France Adresses Frédéric NICOLAS France

Plus en détail

27 septembre 2012 9 h 00 à 16 h 30 Hôtel Universel, Rivière-du-Loup

27 septembre 2012 9 h 00 à 16 h 30 Hôtel Universel, Rivière-du-Loup 27 septembre 2012 9 h 00 à 16 h 30 Hôtel Universel, Rivière-du-Loup Votre prochaine conférence Maryse Rancourt - Tactic design Érick Drapeau Étincelle Publicité Marketing Web Comment se Pour se vendre

Plus en détail

Etude pour l université d été du CNOA

Etude pour l université d été du CNOA Etude pour l université d été du CNOA Sondage Ifop pour le Conseil National de l Ordre des Architectes N 112209 Contacts Ifop : Damien Philippot / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Brief créatif site e-commerce

Brief créatif site e-commerce Brief créatif site e-commerce L objectif du brief créatif est de permettre au webdesigner de cerner l univers graphique de référence que doivent évoquer vos outils de communication graphique, et le restituer

Plus en détail

Dictionnaire sociologique de l entrepreneuriat Annexe de la notice «Créateurs et création d entreprise»

Dictionnaire sociologique de l entrepreneuriat Annexe de la notice «Créateurs et création d entreprise» Dictionnaire sociologique de l entrepreneuriat Annexe de la notice «Créateurs et création d entreprise» Source : Fabien Reix, à partir des données INSEE de l enquête SINE, 2006. Presses de Sciences Po

Plus en détail

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc.

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc. RÉUSSIR VOTRE SALON 2012 Encourage inc. OPTIMISEZ VOTRE PARTICIPATION À UN SALON Réussir votre salon, c est non seulement réserver un emplacement et monter un kiosque mais c est aussi, et surtout, bien

Plus en détail

Evolution des comportements de consommation. 19 novembre 2010

Evolution des comportements de consommation. 19 novembre 2010 Evolution des comportements de consommation 19 novembre 2010 Evolution des comportements de consommation Evolution structurelles Conséquences de la crise Renforcement de la réalisation de soi 1945 1950

Plus en détail

Publicité comportementale. Etudes de marché à l international

Publicité comportementale. Etudes de marché à l international Publicité comportementale Etudes de marché à l international Emergence concept en 2007 Modification profonde de la stratégie des annonceurs E-publicité en plein essor et de mieux en mieux adaptée aux consommateurs

Plus en détail

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE { GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE L ENGAGEMENT DE SERVICE La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

Entreprises touristiques (12/10/11)

Entreprises touristiques (12/10/11) Entreprises touristiques (12/10/11) 7 et 14 décembres 18, 19, 24 janvier 09, 15 février 14 mars 3h, 27 mars 3h, 28 mars soutenance 4h Les acteurs clés Identifications et mécanismes OFFRE DEMANDE Fournisseurs

Plus en détail

Wedding Secret // www.wedding-secret.com // contact@wedding-secret.com. Kit Média Wedding Secret

Wedding Secret // www.wedding-secret.com // contact@wedding-secret.com. Kit Média Wedding Secret TOUS LES CONSEILS D EXPERTS DU MARIAGE Kit Média Wedding Secret Découvrez Le premier site qui livre en un clic tous les conseils et astuces de wedding planners. Wedding Secret c est donc avant tout une

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MARKETING MANAGEMENT Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS

Plus en détail

Sommaire. Les marchés cibles Présentation du Groupe Toupargel L activité commerciale 2014. Le projet d entreprise Conclusion

Sommaire. Les marchés cibles Présentation du Groupe Toupargel L activité commerciale 2014. Le projet d entreprise Conclusion 6 mars 2015 Sommaire Les marchés cibles Présentation du Groupe Toupargel L activité commerciale 2014 Les résultats consolidés 2014 Le projet d entreprise Conclusion 2 Les marchés cibles 3 Le marché alimentaire

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Résultats détaillés. La personne est capable de donner un coût pour sa santé? Oui... 49%... 49% Non... 51%... 51%

Résultats détaillés. La personne est capable de donner un coût pour sa santé? Oui... 49%... 49% Non... 51%... 51% Résultats détaillés Pour l ensemble des questions traitées, on trouvera deux colonnes de pourcentages : - la première est sur la base des effectifs totaux (total inférieur à 100% pour les questions filtrées)

Plus en détail

LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN

LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations

Plus en détail

Assurance protection crédit. Protection pour tous vos types de financement

Assurance protection crédit. Protection pour tous vos types de financement Assurance protection crédit Protection pour tous vos types de financement L assurance protection crédit Réalisez vos projets en toute quiétude Vous venez d obtenir le financement que vous souhaitiez pour

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CABINET VOS OBJECTIFS NOTRE DÉMARCHE. LK Conseil Immeuble Louis XIV - 7 Boulevard Louis XIV - 59000 LILLE - Tél.

PRÉSENTATION DU CABINET VOS OBJECTIFS NOTRE DÉMARCHE. LK Conseil Immeuble Louis XIV - 7 Boulevard Louis XIV - 59000 LILLE - Tél. PRÉSENTATION DU CABINET VOS OBJECTIFS NOTRE DÉMARCHE LK Conseil Immeuble Louis XIV - 7 Boulevard Louis XIV - 59000 LILLE - Tél. : 03 20 93 14 43 email : contact@lk-conseil.com Site : www.lk-conseil.com

Plus en détail

La dynamique des liens entre genre, âge et désir

La dynamique des liens entre genre, âge et désir La dynamique des liens entre genre, âge et désir Michel Bozon Lausanne, 21 juin 2011 Université d été «Genre, rapports intergénérationnels et travail social» Plan de la présentation Transformations de

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN

prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN LA PERTE D AUTONOMIE, EN PARLER, C EST DÉJÀ L ANTICIPER Avec l allongement de l espérance de vie, le nombre de personnes en perte

Plus en détail

Comment faire voyager d avantage de consommateurs français avec un tour-opérateur?

Comment faire voyager d avantage de consommateurs français avec un tour-opérateur? Comment faire voyager d avantage de consommateurs français avec un tour-opérateur? Enquête menée auprès de 6 705 consommateurs en France du 27 novembre au 5 décembre 2011 Stanislas Feminier Janvier 2012

Plus en détail

Management partie 2 : Marketing

Management partie 2 : Marketing Management partie 2 : Marketing Marketing 1. L'approche marketing S'est le contexte économique qui a induit la fonction marketing. Elle est née des contraintes que rencontre l'entreprise sur son marché,

Plus en détail

Le Guide de l Investissement en Résidence Services Seniors OVELIA

Le Guide de l Investissement en Résidence Services Seniors OVELIA Le Guide de l Investissement en Résidence Services Seniors OVELIA SOMMAIRE 1. Définition d une résidence services seniors OVELIA 2. Les atouts de cet investissement A / Un marché porteur B / Un investissement

Plus en détail