PROJET ÉDUCATIF

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET ÉDUCATIF 2014-2019"

Transcription

1 PROJET ÉDUCATIF Mission Instruire Socialiser Qualifier Orientation 1 Travailler ensemble au développement de tous nos élèves, tant au niveau intellectuel, physique, affectif, social que moral, et à leur réussite Objectif 1 Améliorer les résultats scolaires Les résultats des élèves Lien avec le plan stratégique de la commission scolaire : Orientation 1, axes d intervention 1 et 2 Moyen 1.1 : Poursuivre la formation chez le personnel Actions pour réaliser le moyen Offrir de la formation pertinente à l ensemble du personnel de l école : Le cerveau, entraînement cognitif Approches variées s appuyant sur des données probantes Poursuivre l offre de formations sur les technologies de l information utilisées à l école de la Cité (IPad, iclasse, GPI, TBI, portail parents, etc.) Poursuivre l accompagnement par les pairs En gestion de classe Au secteur des mandats régionaux CPEE Conseiller pédagogique et /ou formateur AMTIC Conseiller pédagogique et /ou formateur Psychoéducateur Conseiller pédagogique Personnel concerné Moyen 1.2 : Poursuivre le développement des compétences en lecture Poursuivre les activités de promotion de la lecture Chantier promotion de la lecture Présence du personnel aux formations Partage des connaissances à l équipe en lien avec la formation (2 à 3 fois par année) Présence des enseignants aux formations Présence des enseignants aux formations Calendrier des activités Périodes de lecture Tout personnel concerné participe Tout personnel concerné participe Tout personnel concerné participe Au moins une activité par étape La période de lecture est diversifiée À l aide du programme Culture à l école, organiser la visite d un auteur Chantier promotion de la lecture Une activité est planifiée Un auteur vient à l école : au secteur des Mandats régionaux CPEE : Comité de participation des enseignants AMTIC : Responsable de mesures informatiques 1

2 Moyen 1.3 : Mobiliser l équipe-école et réfléchir sur les mesures d aide et les pratiques pédagogiques Actions pour réaliser le moyen Poursuivre les réflexions sur les devoirs et la récupération Offrir du rattrapage systématique pour les élèves ciblés en classe régulière Cibler les élèves en collaboration avec l orthopédagogue. Superviser l utilisation de l agenda Développer des thèmes mensuels Famille Chantier Mesures d aide et pratiques pédagogique Les CR des rencontres Liste des élèves au rattrapage Calendrier mensuel «agenda» Liste des thèmes mensuels Le comité informe l équipe école aux différentes rencontres de secteur. Le comité s assure de l organisation du rattrapage. Un calendrier mensuel est développé pour l utilisation de l agenda. Des thèmes sont développés à chaque mois. Poursuivre les rencontres cliniques de façon systématique (1 fois par mois, chaque groupe) Poursuivre les rencontres de niveau et de groupe selon les besoins Psycho éducatrice Calendrier des rencontres Tout le personnel concerné participe Utiliser le Cadre de référence en mathématique (CD1) Poursuivre le développement del utilisation de la feuille à cocher et de l aide-mémoire (CD2) Moyen 1.4 : Valoriser l effort, l engagement et la performance Chantier mathématique Conseiller pédagogique Planification des situations d évaluation (CD1) Utilisation de l aide-mémoire aux évaluations La planification de la CD1 respecte le cadre de référence. Les élèves utilisent l aide-mémoire Maintenir les activités de valorisation Réfléchir sur un système école qui valorise la motivation intrinsèque Chantier Valorisation/comportement Les activités se déroulent selon le calendrier établi Un système est proposé Poursuivre la CitétiC Comité CitétiC Tâche des responsables Inscriptions au profil Des périodes sont libérées pour un responsable La progression des élèves du groupe Poursuivre les activités du profil orientant Comité Profil orientant Tâche des responsables Calendrier des activités Des périodes sont libérées pour les responsables Les activités sont réalisées 2

3 PROJET ÉDUCATIF Mission Instruire Socialiser Qualifier Orientation 1 Travailler ensemble au développement de tous nos élèves, tant au niveau intellectuel, physique, affectif, social que moral, et à leur réussite Objectif 2 Favoriser la réussite et la persévérance des élèves à risque Le nombre d élèves sans les acquis du primaire progressant vers les groupes réguliers Le nombre d élèves à risque qui persévère au secteur jeune après 3 ans au secondaire Le nombre d élèves qui suit le programme en lien avec son potentiel intellectuel (MR) Lien avec le plan stratégique de la commission scolaire : Orientation 1, axe d intervention 3 Moyen 2.1 : Adapter l offre de service aux besoins des élèves Le nombre de procédures mises en place (MR) Le nombre d élèves qui utilise un outil de communication (MR) Le nombre d élèves ayant un plan de transition (MR) Maintenir les groupes de mesures d appui Arrimer les exigences au sein de ces groupes de ces groupes TES école Les compte-rendus des rencontres de cette équipe Maintien de ces groupes Mise en place de pratiques communes Faciliter l arrimage du service de francisation Réfléchir sur les mesures d aide et récupération pour les élèves allophones Conseillère pédagogique Compte-rendu des cliniques et réunions de niveau Participation de l enseignante de francisation aux cliniques et réunions de niveau Établir un cadre d intervention à partir du modèle de Réponse à l intervention «RAI» Informer le personnel de l offre de service présente au SMR Professionnelles Élaboration du cadre d intervention Le personnel est formé en regard du modèle RAI Début d appropriation de ce modèle Définition plus exhaustive du type de clientèle du SMR et de l offre de service, lors du choix de tâche Tout le personnel est informé dès le début d année, lors d une rencontre d équipe Offrir des activités parascolaires variées Responsable de l Antre-classe Animateur Motivaction Liste d inscription Taux de participation 3

4 Moyen 2.2 : Maintenir les services du local ressource et de la Parenthèse Octroyer les ressources nécessaire au local Ressource et la Parenthèse Les compte-rendus du comité Moyen 2.3 : Appliquer les programmes éducatifs qui répondent au potentiel intellectuel de l élève Le cadre est réévalué à chaque année et des ajustements sont faits pour répondre aux besoins Offrir de la formation sur les programmes (PACTE et DÉFIS, CPFC, FPT, DIP) Évaluer la nouvelle façon de procéder pour la formation des groupes Mettre en place les ateliers fonctionnels Mettre en place des cliniques régulières en DIP Équipe de direction Conseiller pédagogique Titulaires Spécialités Équipe de direction Titulaires Spécialistes concernés Comité Ateliers fonctionnels Titulaires Professionnelles L offre de formation Compte-rendu des réunions d équipe Listes de groupes, questionnaire au personnel, échange en équipe classe. Compte-rendu du comité CR des rencontres Moyen 2.4 : Élaborer des procédures et des outils en lien avec les transitions de la vie de l élève Tous les enseignants sont formés selon leur besoin. Les groupes sont équilibrés et fonctionnent adéquatement Les locaux sont aménagés et fonctionnels Produire un dépliant d informations pour les parents présentant le SMR Chantier SMR Compte-rendu du chantier Productions et distribution du document Planifier la visite d accueil des nouveaux parents Famille La planification est écrite Les parents sont venus 4

5 Mettre en place un outil commun de consignation des informations sur les élèves pour la durée du passage aux mandats régionaux Établir une procédure de transition lors des changements de titulaire Établir une procédure de transition lors de changement d école Tous L outil et les procédures sont élaborés et utilisés Poursuivre les évaluations TTAP ( programme axé sur les capacités des jeunes en stage) Professionnelle Enseignant de stage Grille d évaluation Deux nouvelles évaluations sont effectuées Mettre en place la TEVA aux SMR et DIMS Comité PI/Transitions Plan d intervention Rédaction de la procédure Les finissants ont un plan TEVA Moyen 2.5 : S assurer que chaque élève a un moyen et/ou un outil de communication approprié. Attendus Poursuivre le plan de formation et d accompagnement (TEACCH, PECS, IPAD) Équipe de direction Conseiller pédagogique Orthophoniste Titulaires Planification de la formation Tous les enseignants ont reçu la formation Uniformiser l ensemble de pictogrammes Orthophoniste Éducatrice Dossier commun dans le répertoire informatique. Tous les intervenants utilisent les mêmes pictos. 5

6 PROJET ÉDUCATIF Mission Instruire Socialiser Qualifier Orientation Objectif 1 Travailler ensemble au développement de tous nos élèves, tant au niveau intellectuel, physique, affectif, social que moral, et à leur réussite 3 Mettre en place des mesures facilitant l intégration sociale des élèves des groupes de l adaptation scolaire et des mandats régionaux au secteur régulier Le nombre d activités visant l intégration sociale des élèves de ces groupes L application du code de vie de l école aux élèves du secteur de l adaptation scolaire Lien avec le plan stratégique de la commission scolaire : Orientation 3, axes d intervention 2 Moyen 3.1 : Bonifier les mesures facilitant l intégration sociale Appliquer le code de vie au secteur de l adaptation scolaire (CPFC, DIMS) Maintenir les activités d intégration au sein de l école Enseignant Éducateur Chantier intégration Chantier intégration Tous les élèves portent le costume La philosophie du code de vie est respectée avec adaptation Nombre d activités d intégration vécues au cours de l année Périodes allouées à l enseignant pivot Faciliter l intégration de certains élèves de la DIMS au profil orientant Comité Profil orientant Liste des présences Tous les élèves qui le peuvent participent aux activités du profil Poursuivre la sensibilisation au vécu des personnes en difficultés d apprentissage et/ou vivant avec une déficience intellectuelle et /ou autisme (CPFC, appui, DIMS, DIP, TSA) Chantier intégration Liste des présences Liste des activités Nombre de participants Nombre d activités 6

7 PROJET ÉDUCATIF Mission Instruire Socialiser Qualifier Orientation 1 Travailler ensemble au développement de tous nos élèves, tant au niveau intellectuel, physique, affectif, social que moral, et à leur réussite Objectif 4 Développer des relations respectueuses entre les élèves Les perceptions d élèves et du personnel à l item «insultes entre élèves» au QES Le vécu des élèves à l item «insultes entre élèves» au QES Les déclarations d incidents liés au respect dans GPI MEMO Sondage auprès des élèves (à partir des questions du QES) Lien avec le plan stratégique de la commission scolaire : Orientation 1, axe d intervention 4 Moyen 4.1 : Développer une cohésion dans l application des règlements Assurer une surveillance active dans les aires communes Tout le personnel Horaire de surveillances Sondage d appréciation Présence active des enseignants à la porte de leur local 5 minutes avant et après les cours (accueil des élèves, surveillance du corridor) Présence active de surveillants dans les corridors Présence accrue des membres de l équipe de direction Réponse satisfaisante au sondage Appliquer rigoureusement le code de vie de l école Tous Sondage d appréciation Les règles de vie sont appliquées par tous. Développer une trousse expliquant les principaux règlements aux suppléants Secrétariat La trousse La trousse est préparée et remise à chaque suppléant. 7

8 Moyen 4.2 : Développer les habiletés sociales des élèves Offrir des activités de sensibilisation sur les habiletés sociales à tous les élèves Au moins une activité est vécue Offrir des ateliers sur les habiletés sociales pour les élèves ciblés Nombre d élèves ciblés qui participent aux ateliers Augmenter les interventions des membres du personnel sur la violence verbale (sensibilisation) Tous GPI MEMO Sondage d appréciation Nombre de fiches d intervention enregistrée Résultat au sondage 8

9 Mission Orientation 1 Objectif 5 PROJET ÉDUCATIF Instruire Socialiser Qualifier Travailler ensemble au développement de tous nos élèves, tant au niveau intellectuel, physique, affectif, social que moral, et à leur réussite Diminuer les comportements inadéquats de l élève Le vécu du personnel «agressé par un élève» au QES Le nombre de codes blanc Nombre de rapport de gestion de crise Nombre de rapport incident/accident Lien avec le plan stratégique de la commission scolaire : Orientation 1, axe d intervention 4 Moyen 5.1 : Agir avec cohésion dans l application des différentes structures en place Structurer les rencontres cliniques ( DIP et TSA) Amorcer une réflexion autour des règles de classe communes Appliquer rigoureusement la politique de santé et sécurité Poursuivre l application des différents protocoles (Blanc, Mauve, Surveillance) Poursuivre l utilisation des cartes profil Professionnelles Équipes classes C4, C5, C6 Équipe des mandats régionaux Titulaire Retour et suivi des décisions Le contenu des protocoles Les décisions sont appliquées Application des décisions prises au chantier La politique est respectée Les parents sont informés Les protocoles sont respectés Les cartes profils sont utilisées Bonifier le cartable pour les suppléants Titulaires TES Un cartable est mis à la disposition des suppléants et remplaçants 9

10 Mission Orientation 1 Objectif 6 PROJET ÉDUCATIF Instruire Socialiser Qualifier Travailler ensemble au développement de tous nos élèves, tant au niveau intellectuel, physique, affectif, social que moral, et à leur réussite Permettre à l élève d évoluer dans un milieu sain et sécuritaire Nombre de rapport d incident entre les élèves Lien avec le plan stratégique de la commission scolaire : Orientation 1, axe d intervention 4 Moyen 6.1 : Développer un milieu sain et sécuritaire Mettre en place un code d éthique pour les élèves et le personnel des mandats régionaux. Chantier SMR Un code d éthique est élaboré et mis en place Définir les rôles et responsabilités de chaque type d intervenant aux mandats régionaux Professionnelles Les rôles et responsabilités sont définis Définir les rôles, mandats et structures des différents partenaires aux mandats (CRDI, IRDPQ, PSI, PSII, EIJ) Les rôles, mandats et structures sont expliqués Poursuivre l élaboration du Protocole de prévention, d intervention et de postvention des situations de crise et d urgence Comité MSS Le protocole est élaboré et appliqué La Cité en santé : débuter une réflexion sur les saines habitudes de vie Famille Chantier La Cité en santé Un plan d action est élaboré. 10

PROJET ÉDUCATIF 2012-2017

PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 Orientation 1 Objectif 1.1 Soutenir le développement des compétences en français, en mathématique et en anglais. Améliorer la compétence Écrire en français pour les 3 cycles.

Plus en détail

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 OBJECTIFS MOYENS PLAN DE FORMATION RÉSULTATS ATTENDUS ORIENTATION 1 FAVORISER LE PLEIN POTENTIEL DE NOS ÉLÈVES 1.1 D ici 5 ans, augmenter de

Plus en détail

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE!

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! COMMISSION SCOLAIRE DE LA CAPITALE ÉCOLE SAINT-MALO LE PROJET ÉDUCATIF 2010-2015 DE L ÉCOLE POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! Projet éducatif adopté par les membres du conseil d établissement

Plus en détail

Projet éducatif 14-19 de l école du Buisson et son plan de réussite 14-15. Approuvé au Conseil d établissement du 3 juin 2014

Projet éducatif 14-19 de l école du Buisson et son plan de réussite 14-15. Approuvé au Conseil d établissement du 3 juin 2014 Projet éducatif 14-19 de l école du Buisson et son plan de réussite 14-15 Approuvé au Conseil d établissement du 3 juin 2014 Nous avons pour principes que: Plus nous soutenons l élève tôt dans son cheminement

Plus en détail

Comité consultatif de gestion o IDP

Comité consultatif de gestion o IDP Jean-François Joly, directeur Poste 1451 Direction du service Répondance du secteur de l ADAPTATION SCOLAIRE : o Validation de l application des règles de classement o Porteur et diffuseur des dossiers

Plus en détail

Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation

Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation Primaire Un sujet peut être abordé différemment et sous différentes modalités selon le niveau d expertise du personnel. Incontournables

Plus en détail

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 Approuvé tel qu amendé par le conseil d établissement le 6 mai 2014. LE PORTRAIT DE NOTRE MILIEU L école Du Domaine est située dans le secteur Duberger de l arrondissement

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

GESTION DU PLAN D INTERVENTION

GESTION DU PLAN D INTERVENTION GESTION DU PLAN D INTERVENTION 1. ENCADREMENTS LÉGAUX ET CADRES DE RÉFÉRENCE - Loi sur l instruction publique (LIP) - Une école adaptée à tous ses élèves : Politique de l adaptation scolaire (MELS) - Organisation

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire. 30 juin 2012

Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire. 30 juin 2012 Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire 30 juin 2012 École Centrale Commission scolaire de l Énergie «Une éducation qui t ouvre le monde»

Plus en détail

Du personnel d encadrement des commissions scolaires

Du personnel d encadrement des commissions scolaires DE S C R I P T IO N D E S E M P L O I S G É NÉ R I Q U E S Du personnel d encadrement des commissions scolaires Direction générale des relations du travail Ministère de l Éducation Juillet 2002 TABLE DES

Plus en détail

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Août 2013 LE SERVICE DE TRANSITION 2013-2014 MANDAT : Le mandat du Service de transition est d aider l élève à réussir sur les plans

Plus en détail

LES FACTEURS DE RÉUSSITE À LA BASE DE NOS OBJECTIFS

LES FACTEURS DE RÉUSSITE À LA BASE DE NOS OBJECTIFS PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012 ÉCOLES PREISSAC / STE-GERTRUDE NOS ORIENTATIONS : 1. Amener l au sommet de sa réussite éducative. 2. Amener l à devenir un citoyen autonome et responsable. 3. Améliorer la qualité

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012 PLAN DE RÉUSSITE 20112012 ISSION : VISION : VALEURS : INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Un projet de formation appuyé sur les forces du milieu qui interpelle tous les intervenants : les élèves, les parents,

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT

Plus en détail

Le projet Un bon départ

Le projet Un bon départ Le projet Un bon départ Une expérience pratique de dépistage dans les milieux préscolaires Caroline Girard, intervenante responsable du projet Communication présentée dans le cadre du 36e congrès annuel

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 ÉTABLISSEMENT : ÉCOLE DU PARCHEMIN ANNÉE 2014-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE HISTORIQUE

Plus en détail

Démarche de planification École Joseph-Charbonneau

Démarche de planification École Joseph-Charbonneau Démarche de planification École Joseph-Charbonneau Directrice Louise Paquette Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement en vigueur

Plus en détail

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE ANNEXE A MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE MISE À JOUR EN AOÛT 2015 MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE 1. Les outils

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 RÉSEAU DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES CENTRE : CHAMPAGNAT DIRECTION : SYLVAIN LACHAÎNE ANALYSE DE LA SITUATION (portrait du centre, mission,

Plus en détail

École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431

École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431 École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431 AUTO-ANALYSE DE L ÉCOLE L ARC-EN-CIEL DE ST-NARCISSE

Plus en détail

LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS

LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS Adopté par le conseil d établissement le 16 mars 2010 Approuvé par le conseil d établissement le 16 mars 2010

Plus en détail

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LE PLAN DE RÉUSSITE DU CENTRE 2013-2018 Adoptés par les membres du conseil d établissement à leur réunion du 3 avril 2013 Table des matières Contexte et enjeux... 3 Des

Plus en détail

«Encadrant Technique des chantiers d insertion (mixtes et féminins)»

«Encadrant Technique des chantiers d insertion (mixtes et féminins)» FICHE DE POSTE «Encadrant Technique des chantiers d insertion (mixtes et féminins)» SIAE Adresse Secteur d activité Métiers du bâtiment : tout corps d état Confection: travail du tissu, décoration, confection

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

TRANSITION PRIMAIRE SECONDAIRE COMMENT AIDER MON ENFANT À BIEN VIVRE SA TRANSITION?

TRANSITION PRIMAIRE SECONDAIRE COMMENT AIDER MON ENFANT À BIEN VIVRE SA TRANSITION? TRANSITION PRIMAIRE SECONDAIRE COMMENT AIDER MON ENFANT À BIEN VIVRE SA TRANSITION? Le mardi 3 juin 2014 CONTENU DE LA PRÉSENTATION L intégration au secondaire et l adolescence, un double défi. (présenté

Plus en détail

Documents de gestion

Documents de gestion Mise à jour le 2 juin 2014 Commission scolaire du Lac-Abitibi Services des ressources humaines Documents de gestion TITRE DU DOCUMENT ARTICLE DE LOI NUMÉRO RÉVISION Actes d établissement des écoles et

Plus en détail

POLITIQUE D INCLUSIO N DES

POLITIQUE D INCLUSIO N DES C E N T R E D E L A P E T I T E E N F A N C E L E S B O U R G E O N S - S O L E I L POLITIQUE D INCLUSIO N DES ENFANTS AYA NT DES BE SOINS PARTICULIERS É LA BORÉ PAR M ARIE JOSÉE LE LIÈVRE E T SOPHIE LE

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur Normes et modalités d évaluation École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur MAI 2015 PRÉAMBULE L article 96.15 de la Loi sur l Instruction publique et la Politique d évaluation des apprentissages obligent

Plus en détail

2016 formation. qualifiante

2016 formation. qualifiante 2016 formation qualifiante Surveillant(e)s de nuit qualifié(e)s Maître(sse)s de maison CREAI ChAmpAgnE-ARdEnnE : Cité Administrative Tirlet - Bât. 3-51036 ChAlons en ChAmpAgne Cedex tél. : 03 26 68 35

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

2.07 L intervention en situation de crise : un modèle de structure et d organisation.

2.07 L intervention en situation de crise : un modèle de structure et d organisation. 2.07 L intervention en situation de crise : un modèle de structure et d organisation. 2e Congrès biennal du C.Q.J.D.C. Présenté par Sylvain Bernier, Commission scolaire des Bleuets, St-Félicien; Louis

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 PAVILLON WILBROD DUFOUR

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 PAVILLON WILBROD DUFOUR PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 PAVILLON WILBROD DUFOUR PWD École en forme et en santé Parcours régulier Secondaire 1 à 5; Déro 15-16 ans. Programme ÉTIC Secondaire 1, 2 et 3.

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Le début de l année scolaire est une période de l année très intense pour les enseignants. Dans le but de soutenir les enseignants en insertion professionnelle,

Plus en détail

MAI 2010 Document révisé juin 2012. Document 1

MAI 2010 Document révisé juin 2012. Document 1 MAI 2010 Document révisé juin 2012 Document 1 Commission scolaire de la Riveraine 1 Niveau 1 Classe ordinaire avec l enseignante ou l enseignant comme premier responsable de la prévention, du dépistage,

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 ÉTABLISSEMENT GEORGES-ÉTIENNE-CARTIER ANNÉE 2015-2016 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE HISTORIQUE

Plus en détail

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global»

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global» Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être «Partage international en éducation pour un mieux être global» L éducation à la santé au Québec Programmes scolaires

Plus en détail

Déposé au CPE le 25 octobre 2010 Approuvé par le CÉ le 2 novembre 2010

Déposé au CPE le 25 octobre 2010 Approuvé par le CÉ le 2 novembre 2010 Déposé au CPE le 25 octobre 2010 Approuvé par le CÉ le 2 novembre 2010 1 Objectif #1 Développer de saines habitudes de vie dans un environnement sain et sécuritaire (alimentation, dépendances, activité

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée

Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée I. LES OBJECTIFS VISÉS ET LES MOYENS MIS EN OEUVRE Objectif : Maintenir un taux de réussite de plus de 90%, d'ici juin 2016, pour tous les élèves des classes

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU

PLAN DE RÉUSSITE. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU PLAN DE RÉUSSITE 2012 2013 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU MISSION DU CENTRE Le Centre de formation professionnelle Léonard-De Vinci, édifice Côte-Vertu a pour

Plus en détail

Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme :

Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme : Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme : Sensibilisation à l autisme Adaptation de l environnement à l individu - TEACCH Développement des compétences de l individu - ABA Gestion

Plus en détail

Plan de réussite et convention de gestion et de réussite éducative BILAN 2013-2014

Plan de réussite et convention de gestion et de réussite éducative BILAN 2013-2014 Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Plan de réussite et convention de gestion et de réussite éducative BILAN 2013-2014 Au service de la réussite de chacun 100, rue de la Baie Gatineau

Plus en détail

Démarche de planification École Philippe-Labarre

Démarche de planification École Philippe-Labarre École Philippe-Labarre Directeur Sylvain Cléroux Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le 4 mai 2004 Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement le 11 décembre 2013 en vigueur

Plus en détail

Présentation du projet éducatif

Présentation du projet éducatif Présentation du projet éducatif Mot du président du conseil d établissement - M. Steve Labranche Le conseil d'établissement tient à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la conception, à l'analyse

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. 16 février 2006

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. 16 février 2006 Le plan d intervention au service de la réussite de l élève 16 février 2006 Services éducatifs 1 La nature du plan d intervention Le plan d intervention a pour objectif d aider l élève qui, parce qu il

Plus en détail

Plan de réussite 2009-2010

Plan de réussite 2009-2010 Plan de réussite 2009-2010 Orientation 1 : Respecter davantage les rythmes d apprentissage des élèves pour réaliser la mission d Instruire les élèves. Objectif 1 : Réduire de 10% le nombre d élèves de

Plus en détail

Le Pont Passeur : D une rive à l autre

Le Pont Passeur : D une rive à l autre Le Pont Passeur : D une rive à l autre «Pour une transition efficace entre le service de garde et le monde scolaire» Portrait de l enfant Nom de l enfant: Vous trouverez ci-joint un portrait global de

Plus en détail

La prévention, un travail d éd. équipe. Le programme PEC, une intervention multimodale. et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D.

La prévention, un travail d éd. équipe. Le programme PEC, une intervention multimodale. et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D. La prévention, un travail d éd équipe : Le programme PEC, une intervention multimodale auprès s d adolescents d en difficulté de comportement et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D. Université du Québec

Plus en détail

aveugle ça me touche! Un élève dans mon école, Offre de formation initiale en déficience visuelle

aveugle ça me touche! Un élève dans mon école, Offre de formation initiale en déficience visuelle Offre de formation initiale en déficience visuelle Un élève aveugle dans mon école, ça me touche! Centre suprarégional de soutien et d expertise en déficience visuelle 1240, boulevard Nobert, Longueuil

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 ÉTABLISSEMENT LA FARANDOLE ANNÉE 2015-2016 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE HISTORIQUE En

Plus en détail

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI GESTIONNAIRE SI CHEF D ÉQUIPE SI Vision et connaissance du modèle Vision et connaissance du modèle Établit la structure et la vision du programme en fonction des

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017

PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017 PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017 Présentation Ce plan stratégique décrit les orientations qu a résolu d adopter le (CJSS) pour la réalisation de sa mission 1 au cours de la période 2014-2017. Il vise à guider

Plus en détail

INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER

INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER PLAN DE RÉUSSITE 2013-2014 MISSION DE L ÉCOLE INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Français Football Projet IPAD Mathématique Encadrement SPIP (radio Web) Méthodes de travail Saines habitudes de vie Entrepreneuriat

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

Les classes à paliers. Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps

Les classes à paliers. Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps Les classes à paliers Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps Présentation des services et des animatrices Les P tits Tourbillons (préscolaire) L Intersection (1 er cycle du primaire) Véronique

Plus en détail

L organisation de la FGA et les impacts sur les revenus et les dépenses Atelier C-9 Vendredi 22 mai, de 8 h 30 à 10 h Pierre Marchand, MBA

L organisation de la FGA et les impacts sur les revenus et les dépenses Atelier C-9 Vendredi 22 mai, de 8 h 30 à 10 h Pierre Marchand, MBA L organisation de la FGA et les impacts sur les revenus et les dépenses Atelier C-9 Vendredi 22 mai, de 8 h 30 à 10 h Pierre Marchand, MBA Pierre Marchand, consultant 1 Objectifs Présenter les modifications

Plus en détail

PLAN DE LUTTE. Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation

PLAN DE LUTTE. Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation PLAN DE LUTTE Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation École Saint-Claude Novembre 2012 Plan de lutte contre l intimidation et la violence à l école DATE D

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Nom, école Ce qui vous amène Ce que je connais de l entrepreneuriat étudiant 2 2000.réflexion sur les programmes et sur l entrepreneurship

Plus en détail

POLITIQUE DE SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE

POLITIQUE DE SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE POLITIQUE DE SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE AU TRAVAIL POUR UN ENGAGEMENT COLLECTIF DANS LA MISE EN ŒUVRE DE PRATIQUES FAVORABLES À LA SANTÉ EN MILIEU DE TRAVAIL JUIN 2011 Dernières modifications adoptées le 12 novembre

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 Centre de formation générale des adultes 1 L école et son milieu Tous les services d enseignement offerts à plus de 2000 adultes; Clientèle répartie

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Ordre du jour. Première rencontre de l an 1 d implantation (primaire)

Ordre du jour. Première rencontre de l an 1 d implantation (primaire) Ordre du jour Première rencontre de l an 1 d implantation (primaire) - Mot de bienvenue et présentation des participantes et participants - Présentation des objectifs - Qu est-ce que l approche orientante?

Plus en détail

Protocole d intervention en situation de crise

Protocole d intervention en situation de crise Protocole d intervention en situation de crise École : Date : 20 1) Personnes répondantes au protocole Personnel régulier Substituts 2) Nom de code 3) Lieux pouvant accueillir l élève en difficulté 4)

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS Page 1 de 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE Promouvoir l utilisation d un français oral et écrit de qualité par les élèves et par tous les

Plus en détail

Utilisation des indicateurs MELS : Taux annuel de sortants sans diplôme. Taux de qualification ou de diplomation avant 20 ans

Utilisation des indicateurs MELS : Taux annuel de sortants sans diplôme. Taux de qualification ou de diplomation avant 20 ans Édifice BUT Marchand No 1 : / Édifice Le Parallèle L'AUGMENTATION DE LA DIPLOMATION ET DE LA QUALIFICATION AVANT L'ÂGE 20 ANS D ici juin 2015, 66 % des élèves de la CSRDN auront obtenu un diplôme ou une

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL

DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL Description sommaire «Intervenir auprès des personnes, des familles, des groupes et des collectivités dans le but de favoriser leur fonctionnement social». (Code

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

Politique des devoirs et des leçons. Centre pédagogique Lucien-Guilbault secondaire

Politique des devoirs et des leçons. Centre pédagogique Lucien-Guilbault secondaire Politique des devoirs et des leçons Centre pédagogique Lucien-Guilbault secondaire Définition et précisions : «Les devoirs et les leçons sont des tâches données aux élèves par leur enseignante ou leur

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE. 8-9.05 Comité au niveau de l école pour les élèves à risque et les élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage

AIDE-MÉMOIRE. 8-9.05 Comité au niveau de l école pour les élèves à risque et les élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage Version du 2 octobre 2015 COMPOSITION ET NOMINATION AIDE-MÉMOIRE 8-9.05 Comité au niveau de l école pour les élèves à risque et les élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage A)

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION 2014-2015

CYCLE DE FORMATION 2014-2015 Intitulé de la formation Intervenir au quotidien auprès de personnes avec autisme Public Parents d enfants présentant un trouble du spectre autistique ; professionnels intervenant auprès de personnes présentant

Plus en détail

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Programme Transit Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Développé par l Association des personnes handicapées de la rive-sud

Plus en détail

Phase 4 : Amélioration. Revue de direction. Actions correctives. Retour expérience. Valorisation. R Collomp - D Qualité A Améliora2on

Phase 4 : Amélioration. Revue de direction. Actions correctives. Retour expérience. Valorisation. R Collomp - D Qualité A Améliora2on Phase 4 : Amélioration Revue de direction Actions correctives Retour expérience Valorisation Actions d amélioration Réexamen des risques significatifs non totalement éliminés ou les besoins non totalement

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE Des Pionniers / Pavillon Laure-Gaudreault PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ÉCOLE SECONDAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 Approuvé au Conseil d établissement le Plan de réussite

Plus en détail

Référentiel d activités professionnelles

Référentiel d activités professionnelles Bac pro de la 20éme CPC Référentiel d activités professionnelles Les titulaires de ce baccalauréat professionnel 20 ème CPC exercent leurs activités : - dans le souci constant de la bientraitance des personnes,

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS Adapter le 2 février, 2015 Préambule Dans l esprit de l article 10 de la Chartre des droits et libertés de la personne

Plus en détail