RAPPORT D ACTIVITÉ. Édité en 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ACTIVITÉ. Édité en 2015"

Transcription

1 RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 Édité en 2015

2 RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 Sommaire Implantation...1 Gouvernance...2 / 3 Édito des cofondateurs...4 / 5 Un dispositif performant en faveur de l égalité des chances des jeunes diplômés...6 / 15 Un réseau unique de 760 structures et un cercle vertueux durable / 23 Un accompagnement individualisé des jeunes diplômés vers l emploi / 29 L orientation et professionnalisation des étudiants et jeunes diplômés / 35 Une alliance de professionnels et de bénévoles, un budget transparent / 43 Les 10 ans de l opération Nos Quartiers ont des Talents / 47 Les partenaires-mécènes de NQT / 49

3 Implantation 2014 Haute- Normandie Nord- Pas-de-Calais Picardie jeunes accompagnés île-de-france Lorraine Alsace Pays de la Loire Centre-Val de Loire parrains et marraines actifs Guadeloupe Poitou- Charentes Martinique Guyane Aquitaine Rhône-Alpes 760 partenaires et mécènes Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon P.A.C.A La Réunion Implantation au 31 décembre 2014 Territoires qui seront couverts en % d accès à l emploi en 7 mois en moyenne 01

4 RAPPORT D ACTIVITÉ GOUVERNANCE Gouvernance Les Présidents d honneur Michel PÉBEREAU Président d honneur BNP Paribas Claude BÉBÉAR Président d honneur AXA Jean BASSÈRES Directeur Général PÔLE EMPLOI Les Membres du bureau Yazid CHIR Raynald RIMBAULT Christian GUET Éric MALENFER Président cofondateur Vice-président cofondateur Directeur Général Vice-président Adjoint RH Groupe Lagardère Trésorier Président GEXPERTISE 02

5 Le Conseil d administration Section Entreprises Laurence BRETON-KUENY Muriel BOLTEAU Christian SANCHEZ Frank GARNIER Philippe GAS Directrice des Ressources Humaines AFNOR Directrice du Développement RH CARREFOUR Directeur du Développement Social LVMH Président BAYER FRANCE Président DISNEYLAND PARIS Annick VERDIER Frédéric OUDÉA Brigitte DUMONT ANNE MERCIER-GALLAY Jean-rémy touze Directrice des Ressources Humaines BNP PARIBAS BDDF Président-Directeur Général SOCIÉTÉ GÉNÉRALE Directrice de la Responsabilité Sociale d Entreprise Groupe - orange Directrice Générale des Ressources Humaines BPCE Directeur des Ressources Humaines SIEMENS Armelle CARMINATI Sophie SERRATRICE Marie-Stéphane PEFFERKORN Présidente de la Commission Richesse des Diversités MEDEF Responsable Recrutement et Marque Employeur Groupe CRÉDIT AGRICOLE Responsable Diversité AIRBUS Section Établissements d enseignement supérieur Section Collectivités territoriales Section Jeunes diplômés PATRICK CURMI Jean-Loup SALZMANN Christian DEMUYNCK Fabien BENEDIC soumia chekkal LILA DURIX Président Université Évry-Val d Essonne Président Université Paris 13 Maire Ville de Neuilly-Plaisance Vice-président Communauté d agglomération d argenteuil-bezons Promotion NQT 2012 Promotion NQT

6 RAPPORT D ACTIVITÉ EDITO DES COFONDATEURS Plus de diplômés ont été accompagnés Plus de parrains et marraines impliqués en cumulé ÉDITO des cofondateurs 71 % de ces jeunes ont trouvé un emploi pérenne et qualifié 760 partenaires et mécènes 04

7 Chers partenaires-mécènes, historiques, actuels et en devenir Le savez-vous? En 2015, l opération Nos Quartiers ont des Talents fête ses dix ans. Alors que s est-il passé ces dix dernières années? Comme nous, vous avez entendu Manuel VALLS, Premier ministre, déclarer que les Français ont oublié les événements des banlieues de Cette déclaration nous a alertés. Notre pays éprouve des difficultés à se réformer, les habitudes sont bien ancrées. Mais la société a-t-elle conscience que des solutions existent et sont déjà mises en œuvre pour accompagner les évolutions sociales, et notamment permettre l insertion professionnelle du plus grand nombre? Et ce depuis dix ans? En 2005, nous étions à la tête du MEDEF 93 Ouest. Nous avons très vite fait le constat de l écart qui existait entre les entreprises, nouvellement implantées, et la population, résidente depuis des générations. Dans un département décrié et dont les médias mettaient plus en avant la délinquance que la réussite, nous avons voulu démontrer qu il ne fallait pas stigmatiser cette population. Alors que les entreprises proposaient des offres d emploi, les jeunes diplômés de la Seine-Saint-Denis n étaient pas recrutés alors qu ils avaient toutes les qualifications pour candidater aux postes à pouvoir. Il en résultait un chômage des jeunes diplômés plus important sur ce territoire que la moyenne nationale. Aux portes d un des plus grands centres économiques français, les potentiels cadres, les jeunes actifs, n avaient pas de travail. Alors il y a dix ans, nous avons mobilisé les entreprises pour l accompagnement des jeunes diplômés dans le cadre de leur politique de responsabilité sociétale. Nous avons mis en œuvre un dispositif de parrainage en créant des rencontres improbables entre ces deux mondes. Nous souhaitions rappeler aux entreprises qu il était indispensable de valoriser leur action sociale et leur impact sur l économie de leur territoire. Raynald RIMBAULT et Yazid CHIR, cofondateurs de NQT Notre dispositif, innovant en 2005, n a pas cessé de faire ses preuves. Plus de jeunes diplômés ont été accompagnés par plus de parrains et marraines, grâce à un réseau de 760 partenaires et mécènes. 71% de ces jeunes ont trouvé un emploi pérenne et qualifié en sept mois en moyenne. Cette année, alors que notre opération a dix ans, nous lançons un appel à la mobilisation générale en faveur de l égalité des chances, démarche créatrice de valeur, de lien social et de solidarité. Nous avons des résultats encourageants, mais nous pouvons faire plus et mieux encore. Pour cela, notre association a besoin des entreprises, du monde politique, des services publics de l emploi, des collectivités territoriales, des établissements d enseignement supérieur, des partenaires sociaux, des différents acteurs emploi, au bénéficie des jeunes! Sans ce cercle vertueux, NQT n aurait pas de raison d être. Nous comptons sur VOUS TOUS pour accompagner toujours plus de jeunes diplômés vers l emploi, et pas n importe quel emploi, un emploi pérenne, qualifié, à la hauteur de leurs qualifications et ambitions. Nous vous donnons rendez-vous lors du Tour de France 2015 de l opération «Nos Quartiers ont des Talents» afin de venir débattre et trouver ensemble les solutions pour favoriser les dispositifs tels que ceux portés par NQT. Nous espérons que la lecture de ce rapport vous donnera l envie de continuer l aventure ensemble, ou de nous rejoindre si tel n est pas encore le cas. 05

8 RAPPORT D ACTIVITÉ NQT : UN DISPOSITIF PERFORMANT EN FAVEUR DE L ÉGALITÉ DES CHANCES DES JEUNES DIPLÔMÉS jeunes femmes (64,4%) en 2014 La cotisation est déductible à 60 % pour les entreprises NQT : un dispositif performant en faveur de l égalité des chances des jeunes diplômés jeunes hommes (35,6%) en jeunes diplômés accompagnés en

9 a De «Nos Quartiers ont des Talents», expérimentation en Seine-Saint-Denis, à NQT, association reconnue d intérêt général, à caractère social Yazid CHIR et Raynald RIMBAULT, cofondateurs de NQT En 2005, Yazid CHIR et Raynald RIMBAULT lancent l expérimentation «Nos Quartiers ont des Talents» pour répondre à l inadéquation entre la demande et l offre d emploi de la Seine-Saint-Denis. Avec la Coupe du monde de football de 1998, la Plaine Saint-Denis a effectivement connu un essor sans précédent, mais son développement, grâce à l implantation de nombreuses entreprises, n a pas été synonyme de recrutement local. Yazid CHIR et Raynald RIMBAULT, alors Président et Délégué Général du MEDEF 93 Ouest, connaissent particulièrement bien le territoire de la Seine-Saint-Denis, et ses problématiques économiques et sociales. Ils savent les réticences des cadres à venir travailler dans le département, alors que le taux de chômage des jeunes diplômés résidant au pied de ces nouveaux centres d affaires est fort. Aussi, ils lancent «Nos Quartiers ont des Talents» : une opération de parrainage de jeunes diplômés issus de quartiers prioritaires par des cadres et dirigeants expérimentés, en activité. 200 jeunes diplômés de la Seine-Saint-Denis composent la première promotion en Ces jeunes bénéficient de rencontres au sein même des entreprises avec leur parrain et marraine. Ils sont coachés, suivis, conseillés Rien n échappe au regard professionnel des cadres et dirigeants qui ont accepté d expérimenter le parrainage, de façon bénévole et volontaire. Les résultats sont là! Et dès 2006, «Nos Quartiers ont des Talents» devient une association. Entre temps, les émeutes des banlieues ont fortement ébranlé la société. Les medias et les pouvoirs publics prennent d assaut la problématique de l insertion professionnelle des jeunes diplômés des quartiers. Yazid CHIR et Raynald RIMBAULT sont invités par les chaînes de radio et de télévision à présenter leur expérimentation. «Nos Quartiers ont des Talents» connait alors une couverture médiatique inattendue, toute proportion gardée dans le cadre de ces drames. L association «Nos Quartiers ont des Talents» se lance en Île-de-France dès En 2008, c est toute la région qui est concernée. Convaincus de la force de leur action, Yazid CHIR et Raynald RIMBAULT décident alors de lancer l opération en province. IMPLANTATION 2008 Île-de-France 2009 Rhône-Alpes 2010 Midi-Pyrénées 2011 Aquitaine et Nord-Pas-de-Calais 2012 P.A.C.A 2013 Picardie, Mayenne, Guadeloupe, Réunion et Martinique 2014 Poitou-Charentes, Haute-Normandie et Languedoc-Roussillon 2015 Perspectives : Alsace, Centre-Val de Loire, Pays de la Loire, Lorraine, Guyane 07

10 RAPPORT D ACTIVITÉ NQT : UN DISPOSITIF PERFORMANT EN FAVEUR DE L ÉGALITÉ DES CHANCES DES JEUNES DIPLÔMÉS 08 La cotisation, pour les entreprises, est déductible à 60 % Depuis 2005 et l expérimentation concernant 200 jeunes diplômés de Seine-Saint-Denis, l association a connu des évolutions. Avec le déploiement du dispositif en région, et l accroissement du nombre de jeunes accompagnés, l association fait face à des problématiques socioterritoriales. Les politiques de la ville, sur lesquelles se base le dispositif à sa création, imposent à l association de faire des choix parfois cornéliens. Les découpages administratifs contraignent l association à ne pas accompagner certains jeunes, alors qu ils habitent à proximité immédiate d autres jeunes inscrits dans le dispositif. Aussi, très vite, l association décide d intégrer un nouveau critère d éligibilité. Les jeunes issus d un milieu social défavorisé peuvent également bénéficier du dispositif. En janvier 2014, soit six ans après s être lancée en province, l association adapte à nouveau son dispositif afin de le faire correspondre aux spécificités des territoires et des bassins d emploi. Trois opérations sont mises en lumière, imposant le changement de nom de l association, qui devient alors NQT. Ces opérations : «Nos Quartiers ont des Talents» : l opération historique demeure l opération phare de l association. Elle continue d être proposée aux jeunes issus de quartiers prioritaires ou de milieux sociaux défavorisés, âgés de moins de 30 ans, diplômés d un BAC+4 minimum. On la retrouve majoritairement dans les départements à forte urbanisation. «Nos Territoires ont des Talents» : cette opération répond aux besoins des territoires ruraux. Elle est destinée aux jeunes diplômés d un BAC+3 minimum, résidant en quartiers prioritaires, en zones de revitalisation rurale ou étant issus de milieux sociaux défavorisés. «Nos Outre-mer ont des Talents» : par cette opération, l association accompagne les jeunes ultramarins diplômés d un BAC+3 minimum, issus de quartiers prioritaires ou de millieux défavorisés, âgés de moins de 30 ans. En mettant en œuvre ces trois opérations en 2014, l association NQT a renforcé sa position d expert de l égalité des chances et a su s adapter aux situations complexes de l emploi en France. Mais une autre révolution attend NQT en Forte de son expérience et de ses actions, l association NQT a été reconnue d intérêt général à caractère social. Un changement majeur pour l association mais aussi une récompense face aux efforts fournis et aux actions accomplies durant neuf ans. Cette reconnaissance de l administration fiscale a effectivement été le fruit d un long travail mené en 2013, et pour lequel NQT a bénéficié d un accompagnement professionnel. L intérêt général est une notion fiscale. Un organisme, comme NQT, est reconnu d intérêt général lorsqu il ne profite pas à un cercle restreint de personnes, que sa gestion est désintéressée et qu il ne mène pas d opérations lucratives à titre prépondérant. En d autres termes, NQT bénéficie du régime fiscal du mécénat (financier et en nature). Cette reconnaissance est un gage de transparence financière et du fonctionnement démocratique de l association. Aussi, pour les entreprises, cette reconnaissance leur permet d aider plus largement l association dans la défense de sa cause. L impact est avant tout fiscal pour elles : la cotisation est déductible à 60 %. D autres contributeurs, à titre particulier, peuvent verser des dons à l association, ouverts à des réductions d impôt (66 %). Une nouvelle ère pour NQT!

11 4 551 jeunes diplômés accompagnés en Répartition des jeunes bénéficiaires de NQT par région en 2014 Perspectives 2015 : nombre de jeunes par région Evolution du nombre de jeunes bénéficiaires entre 2013 et 2014 Picardie 123 Haute-Normandie Poitou-Charentes 151 Pays de la Loire Nord-Pas-de-Calais 162 Île-de-France 2675 Rhône-Alpes 393 DOM 184 P.A.C.A 284 Picardie 200 Haute-Normandie Pays de la Loire Poitou-Charentes 200 DOM 280 Nord-Pas-de-Calais 230 Île-de-France 3300 Lorraine 50 Alsace 150 Centre-Val de Loire 100 Rhône-Alpes % Région Évolution île-de-france % Rhône-Alpes % P.A.C.A % Aquitaine % Midi-Pyrénées % DOM % Nord-Pas-de-Calais % Poitou-Charentes N/A Picardie % Haute-Normandie 60 0 N/A Aquitaine 283 Midi-Pyrénées 197 Languedoc-Roussillon jeune diplômé accompagné en région Centre-Val de Loire Aquitaine 350 Midi-Pyrénées 250 P.A.C.A 300 Languedoc-Roussillon 150 Pays de la Loire % Languedoc-Roussillon 9 0 N/A Centre-Val de Loire 1 0 N/A Autre 0 4 N/A Total % 09

12 RAPPORT D ACTIVITÉ NQT : UN DISPOSITIF PERFORMANT EN FAVEUR DE L ÉGALITÉ DES CHANCES DES JEUNES DIPLÔMÉS 10 b Profil type d un jeune accompagné en 2014 Le dispositif porté par NQT est proposé aux jeunes diplômés BAC+3 ou BAC+4 minimum en fonction du département, âgés de moins de 30 ans, issus de quartiers prioritaires, de zones de revitalisation rurale ou de milieux sociaux défavorisés. En 2014, le profil le plus courant du jeune accompagné est une jeune femme (64,4%), âgée de 26 ans, diplômée d un BAC+5 en communication. 26,1ANS Âge moyen Nombre Âge FEMMES Répartition par âge entre 22 et 30 ans 49,8% des jeunes accompagnés issus de cinq domaines de formation majoritaires 64,4 % 35,6 % Répartition femme/homme HOMMES Nombre de jeunes diplômés inscrits par filière Domaines Nombre de jeunes Communication 552 Commerce - Marketing 494 Ressources Humaines 439 Juridique 420 Comptabilité/Gestion/Finance/Assurance 361 Recherche & Développement 343 Ingénierie & technique 316 Logistique/Achat/Transport 202 Qualité 200 Formation/Éducation/Social 184 Informatique/Systèmes d information 160 Développement économique Relations Internationales 146 Gestion administrative 135 Santé 130 Tourisme/Hôtellerie 98 Art/Design/Photographie 88 Architecture/Urbanisme 87 Audiovisuel 43 Audit/Conseil 41 Production/Maintenance/Réparation 40 Direction/Entrepreneuriat 37 Télécommunications 21 Autres 14 Total 4551

13 c Comment un jeune diplômé rejoint-il le dispositif? Pour toucher les jeunes diplômés et leur donner l opportunité de bénéficier d un accompagnement individualisé vers l emploi, l association NQT mène une stratégie de sensibilisation multicanal, alliant communication et actions de terrain, en son nom propre et dans le cadre de collaborations toujours plus nombreuses avec des acteurs spécialistes de l emploi et des problématiques qui lui sont liées. 56 % 18% 7% 6 % 3 % 3 % 2 % 5 % PÔLE EMPLOI Par une connaissance APEC et Autres structures Emploi Web Moteurs de recherche Réseaux sociaux Forums Flyers, affiches, affichage grand public Presse Autres Un pack communication entièrement dédié à la sensibilisation des jeunes diplômés A la recherche de ton premier emploi? Jeune diplome Mon CV MANQUE D EXPERIENCE Quelles REUSSIR MES ENTRETIENS entreprises? REJOINS-NOUS VITE EN T INSCRIVANT GRATUITEMENT SUR NQT.FR!! RESEAU Une nouvelle campagne pour capter l attention des jeunes diplômés Les jeunes diplômés représentent une population volatile, habituée à zapper, à cliquer, à intégrer rapidement des informations, et à passer à autre chose aussi vite. Il n est pas toujours aisé pour NQT de se faire une place dans ce contexte. Aussi, en 2014, la communication de NQT a pris un nouveau visage, plus coloré et plus dynamique! NQT a décliné une campagne Pop art pour ses outils print (affiche et flyer) et digitaux (réseaux sociaux). Le site internet a également été revu, notamment sa page d accueil, pour diminuer son taux de rebond. 11

14 RAPPORT D ACTIVITÉ NQT : UN DISPOSITIF PERFORMANT EN FAVEUR DE L ÉGALITÉ DES CHANCES DES JEUNES DIPLÔMÉS Nombre de visites du site internet en 2014 Nombre de visites du blog en 2014 Le renforcement de la présence de NQT sur les réseaux sociaux NQT invite chaque bénéficiaire à suivre ses comptes et pages Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo et Google + mais aussi à découvrir ses vidéos sur Dailymotion et Youtube. NQT dispose également d un blog, animé par d actuels et d anciens jeunes diplômés inscrits au dispositif. NQT publie régulièrement des actualités et des conseils, et propose aux jeunes et aux professionnels d interagir en postant des commentaires, publiant des vidéos etc. La génération Y est celle des réseaux virtuels. Fort de ce constat, NQT anime en ligne sa communauté des actuels et anciens bénéficiaires du dispositif : NQT Alumni sur Linkedln. En 2014, l association a renforcé sa présence sur les réseaux sociaux en mettant en place une politique de liens systématisée, tout en accroissant le nombre et la pertinence de ses messages. Des jeunes suivis par NQT ont bénévolement accompagné l association dans cette démarche tout au long de l année. De plus, NQT a profité de l accompagnement d un collaborateur de Google durant le dernier trimestre. Dans le cadre du partenariat avec Google, NQT reçoit également une dotation mensuelle (en nature) de de Google Adwords/Grants pour sa publicité sur internet. NQT dans le métro! En outre, la Fondation RATP a offert à l association une campagne d affichage. En décembre 2014, pendant une semaine, chaque station du réseau RATP (métro et RER) s est vue habiller d une affiche grand format NQT (A0). À l heure où nous écrivons ce rapport, l affiche NQT est toujours visible à la station La Fourche (métro ligne 13)! Zone de création Consultations Abonnés Abonnés Abonnés 809 Membres 102 Vidéos 64 vidéos 12 Enfin, l association a lancé des campagnes de prescription auprès des jeunes diplômés ayant été ou étant accompagnés par le dispositif, via des ings ciblés et via Facebook. Le bouche à oreille demeure effectivement une source très importante de sensibilisation et de prescription.

15 Des partenariats pour des actions de terrain efficaces Dès l expérimentation de 2005, l association conventionne avec la Direction Générale de PÔLE EMPLOI (alors ANPE). Le partenariat porte sur la sensibilisation des jeunes diplômés pour leur faire profiter d une action qui entre en complémentarité avec le service proposé par l Agence. l association. Grâce à ces collaborations renforcées, NQT dispose des réseaux de communication locaux (journal de la collectivité, panneau lumineux, site internet, courrier aux administrés ) et sensibilise les acteurs locaux (service jeunesse, emploi, insertion des collectivités ; bureau d information jeunesse, mission locale, maison de l emploi etc.) afin qu ils deviennent eux-mêmes prescripteurs auprès des jeunes diplômés. Signature de la convention de partenariat entre NQT et Argenteuil-Bezons avec Philippe DOUCET, Président de l agglomération Argenteuil-Bezons et Député du Val d Oise Depuis 2005, NQT organise des réunions d information collectives et des campagnes de communication avec PÔLE EMPLOI ( ing, affichage, web et digital). Au cours des réunions d information, un membre de l équipe de NQT présente l association et le dispositif à des jeunes demandeurs d emploi et leur explique le processus d inscription. Ces réunions ont lieu partout où est implanté NQT. Ces actions sont une des composantes de la politique de proximité souhaitée par l association. Signature de la convention de partenariat entre NQT et Argenteuil-Bezons Si 56% des jeunes inscrits à NQT ont été sensibilisés à son action par PÔLE EMPLOI, l association s efforce de diversifier ses actions de prescription pour toucher un nombre toujours plus conséquent de jeunes diplômés. NQT a noué des partenariats avec d autres structures spécialistes de l emploi, à l instar de l APEC. Cette collaboration vise également à informer les jeunes diplômés, dans le cadre de campagnes de communication ( ing, affichage et web). Dès que cela est possible, l association met à la disposition d associations locales des outils de communication afin que ces dernières puissent être prescriptrices de jeunes diplômés. En outre, dans sa volonté de se rapprocher des jeunes diplômés et de mener des actions de terrain, NQT propose aux collectivités territoriales de devenir adhérentes de 99 événements visant à présenter le dispositif aux jeunes diplômés 13

16 RAPPORT D ACTIVITÉ NQT : UN DISPOSITIF PERFORMANT EN FAVEUR DE L ÉGALITÉ DES CHANCES DES JEUNES DIPLÔMÉS 70,1 de jeunes ayant effectué a minima une année universitaire 80 Nombre d événements Communication - Événement partenaire emploi (en présence de jeunes) Haute-Normandie Poitou-Charentes 5 Aquitaine 23 4 % Nord-Pas-de-Calais 2 Picardie 2 Île-de-France 29 Rhône-Alpes 6 P.A.C.A 5 Forte de son expérience des obstacles rencontrés par les jeunes diplômés, l association a décidé de s associer à des structures œuvrant sur des problématiques connexes, dont celles du logement. Un projet pilote est né avec l ALJT. NQT informe les jeunes sur l existence de ce réseau de logements dits de transition, pour faciliter leur installation et favoriser leur mobilité. Pour sa part, l ALJT informe les jeunes des résidences de l existence du dispositif porté par NQT. NQT a noué également des partenariats avec des universités. Ces dernières informent leurs étudiants, pour les préparer à rejoindre le marché du travail, notamment en s incrivant au dispositif une fois leur diplôme obtenu, et les jeunes diplômés, par des ings, etc. Des partenariats en ligne pour diversifier les sources d information Pour renforcer l impact de ses efforts en matière de développement des réseaux sociaux, NQT noue des partenariats avec des acteurs du web spécialistes des questions de l emploi dont la cible est aussi celle des jeunes diplômés. Ces partenariats sont basés sur des échanges de visibilité. NQT multiplie ainsi les canaux de diffusion pour sa communication. Les partenaires, dits «medias», partagent des articles, des bannières, des logos Les publications sont, dans leur quasi intégralité, interactives. Il est essentiel pour NQT que les jeunes qui les visualisent puissent être redirigés facilement vers le site de l association, et ainsi s inscrire. Si beaucoup reste à faire sur ce plan, NQT a réussi à nouer des partenariats avec une diversité d acteurs du web : des «job boards», des blogs, des forums emploi, des sites d information etc. Toutes les publications améliorent le référencement de NQT sur le web afin que les jeunes diplômés trouvent de plus en plus facilement l association lors de leur recherche d emploi via des moteurs de navigation. 14 Midi-Pyrénées 2 Autre 2

17 19 réunions d intégration Réunion d intégration Aquitaine chez Cultura Réunion d intégration Ile-de-France chez Thales d Comment un jeune diplômé intègre-t-il le dispositif? NQT accompagne une grande diversité de profils et tient compte des spécificités de chacun, d une part, lors de la mise en relation du jeune avec un professionnel, et d autre part, lorsqu une action complémentaire lui est proposée pour perfectionner sa méthodologie de recherche. Bien qu il ait déjà fait ses preuves, NQT œuvre au quotidien à l amélioration de son fonctionnement. De son intégration à sa sortie du dispositif, le jeune bénéficie d un accompagnement de qualité, adapté à son profil et à ses ambitions : Inscription en ligne sur Étude de son dossier par le pôle Parrainage / animations RH. Si son profil correspond aux critères d éligibilité de l association, définis par le Conseil d administration de NQT, le jeune intègre le dispositif. Invitation à une réunion d intégration en entreprise (ou au siège de NQT, pour les jeunes diplômés en Île-de-France), animée par un collaborateur de l équipe de NQT qui présente l association, le parrainage, les animations RH et outils complémentaires, et rappelle les engagements du jeune. Mise en relation avec un parrain ou une marraine dont le secteur d activité est a priori en adéquation avec sa formation et/ou son projet professionnel. Proposition d animations complémentaires et d outils en ligne pour booster la recherche d emploi. Suivi mensuel du jeune (contact téléphone et/ou ) afin de faire un point sur sa relation de parrainage, sa recherche d emploi et de partager des informations sur les actions menées par NQT. Cet échange permet de prévenir, de soulever et de résoudre d éventuels problèmes. Insertion professionnelle réussie : le jeune trouve un emploi pérenne (CDI, ou CDD de 6 mois minimum) et qualifié (il fait ainsi partie des 71 % des jeunes diplômés ayant trouvé un emploi pérenne et qualifié en 7 mois, en moyenne). L aventure NQT ne s arrête pas là pour autant. NQT lui conseille en effet de maintenir un lien professionnel avec son parrain ou sa marraine, et de profiter du réseau qu il a pu développer grâce à NQT, pour son évolution professionnelle. Rencontre Egalité des Chances chez ORANGE BUSINESS SERVICE Taux d accès à l emploi 71% des jeunes ont trouvé un emploi à la hauteur de leur qualification 15

18 RAPPORT D ACTIVITÉ NQT : un réseau unique de 760 structures et un cercle vertueux durable 24 établissements d enseignement supérieur partenaires NQT : un réseau unique de + 29 % de collectivités adhérentes en structures et un cercle vertueux durable + 54 % d entreprises mécènes en

19 97 nouvelles entreprises adhérentes en 2014 a Les mécénats privés : le socle historique des soutiens de NQT Sans les entreprises, NQT n aurait jamais vu le jour et ne pourrait pas mener à bien son action. Elles constituent aujourd hui le premier réseau privé et engagé pour l égalité des chances. Les entreprises sont actrices et membres de l association. Actrices car elles mobilisent leurs collaborateurs pour qu ils parrainent des jeunes diplômés et/ou participent à des animations RH. Membres car elles accompagnent stratégiquement NQT en prenant part à ses Assemblées Générales, et pour certaines en étant représentées au sein du Conseil d administration. 160 Signature de la convention de partenariat avec la MAIF en présence d Olivier RUTHARDT, Directeur Délégué aux Ressources Humaines 246 Officialisation du partenariat avec SAGE en présence d Antoine Henry, Directeur Général de Sage France Ainsi, les entreprises qui rejoignent NQT permettent à leurs cadres et dirigeants de s impliquer en faveur d une action à l impact sociétal fort et durable, dans un esprit de transparence, de professionnalisme et d efficacité. L association s est fortement développée en 2014 et réunit une diversité d entreprises. Si les grands groupes ont été les premiers à s impliquer, ils ont été rejoints par des ETI, PME et TPE toujours plus nombreuses. Réunir autour de son action, la plus grande diversité possible de tailles d entreprise est un enjeu fort pour NQT, notamment en raison de son déploiement en régions où chaque territoire a une dynamique économique qui lui est propre. Enfin, la diversification des types d entreprise s accompagne de l accroissement du nombre des secteurs d activité représentés afin de maintenir la mise en relation des parrains/marraines et jeunes diplômés en fonction des spécialités. Les secteurs en tension, les nouveaux métiers, les métiers fortement spécialisés la majorité des situations doit être représentée à terme grâce aux diverses activités des mécènes de NQT. Entreprises adhérentes 31/12/2013 Entreprises adhérentes 31/12/2014 entreprises adhérentes (et autres membres actifs) +54% du nombre d adhérents en 2014 Journée d immersion IBM dans les locaux de NQT à Saint-Denis 17

20 RAPPORT D ACTIVITÉ NQT : un réseau unique de 760 structures et un cercle vertueux durable b Les partenariats publics et institutionnels : une diversification des collaborations Les réserves parlementaires Les parlementaires (députés et sénateurs) détiennent une réserve parlementaire : un ensemble de subventions d État. Ces subventions, proposées par les parlementaires, participent notamment au soutien des activités menées par des associations, comme NQT. Ministères et préfectures Deux Ministères soutiennent l action de NQT au travers de leur politique : Dans ce cadre, en 2014, NQT a bénéficié du soutien de Jean-Pierre RAFFARIN, Ancien Premier ministre et Sénateur de la Vienne dans le cadre de l implantation de l opération «Nos Territoires ont des Talents» dans la région Poitou- Charentes et de celui de Claude BARTOLONE, Président de l Assemblée nationale et Député de Seine-Saint-Denis pour le développement de l action de l association en Ile-de-France. Le Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social soutient l action de l association via la Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle (DGEFP). Romain NADAL, Directeur de la communication et de la presse, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international Le Ministère de la Ville via le Commissariat général à l égalité des territoires (CGET, ex ACSE) et les DRJSCS des différentes régions d implantation, soutient l action de NQT en faveur des jeunes diplômés des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Je salue l action de l association qui permet d aider des jeunes diplômés qui éprouvent des difficultés à trouver un emploi. L action des parrains et marraines est formidable. C est beaucoup de travail! Myriam El KHOMRI, Secrétaire d Etat à la Politique de la ville, lors des Rencontres Nationales pour l égalité des chances Les fondations Jean-Pierre RAFFARIN, Ancien Premier Ministre, Sénateur de la Vienne Les fondations accompagnent NQT sur des investissements permettant à l association de se déployer tout en conservant une démarche qualitative et de proximité. En 2014, NQT a bénéficié du soutien de : 18 Myriam EL KHOMRI, Secrétaire d Etat chargée de la Politique de la ville En outre, la Délégation interministérielle pour l égalité des chances des Français d Outre-mer apporte son soutien à NQT dans le cadre de l opération «Nos Outre-mer ont des Talents». Ces subventions viennent compléter l implication des entreprises et permettent le bon développement de NQT dans le respect des engagements pris par l association dans le cadre de conventionnements. La Fondation Experian : soutien général au dispositif porté par NQT La Fondation SociÉtÉ GÉnÉrale : ouverture de la région Poitou-Charentes La Fondation RATP : déploiement de l action dans le Val-d Oise La Fondation BatigÈre : investissement matériel pour la région Nord-Pas-de-Calais La Fondation Un Avenir Ensemble : accompagnement des étudiants et jeunes diplômés suivis par la Fondation dans le cadre d un projet pilote

Pour accompagner votre parrainage!

Pour accompagner votre parrainage! Pour accompagner votre parrainage! Chères Marraines, Chers Parrains, Ce livret a pour objectif de répondre à la demande de certains d entre vous et de vous transmettre les retours d expérience d autres

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre - Dexia Crédit Local dont le siège social est situé 7/11, quai André Citroën - BP 1002-75901 PARIS CEDEX 15 représenté par Gérard BAYOL, Président du Directoire - La Fondation

Plus en détail

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Entre Le Ministre de l économie, des finances et de l emploi Et Le Groupe Carrefour 1) Finalités de l accord Alors que les

Plus en détail

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015 Dossier de presse Mai 2015 Sommaire 1) Communiqué de presse 2) Présentation de l opération semaine nationale de l apprentissage 3) La formation en apprentissage : une priorité pour les CCI 4) Les développeurs

Plus en détail

Université Paris-Est Créteil. Donnez un visage à votre taxe, investissez dans l apprentissage de vos futurs collaborateurs

Université Paris-Est Créteil. Donnez un visage à votre taxe, investissez dans l apprentissage de vos futurs collaborateurs Université Paris-Est Créteil & Université Paris-Est Marne-la-Vallée Donnez un visage à votre taxe, investissez dans l apprentissage de vos futurs collaborateurs Pourquoi choisir l IAE Gustave Eiffel pour

Plus en détail

Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir

Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir Votre forte mobilisation en faveur des emplois d avenir, durant ces derniers mois, a porté ses fruits, le cap des 50 000

Plus en détail

La mobilité. Au service des Outre-mer

La mobilité. Au service des Outre-mer La mobilité Au service des Outre-mer L Agence de l Outre-mer pour la Mobilité (LADOM) est une agence d Etat au service des originaires et résidents des collectivités d outre-mer. LADOM a pour mission première

Plus en détail

OSER UNE GRANDE ÉCOLE CONFERENCE DE PRESSE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 PARIS

OSER UNE GRANDE ÉCOLE CONFERENCE DE PRESSE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 PARIS CONFERENCE DE PRESSE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 PARIS OSER UNE GRANDE ÉCOLE Contacts presse : Julien RAVIER Tel. +33 (0) 671 535 161 / julien.ravier@kedgebs.com Boris GALINAT Tel. +33 (0) 556 842 212 / boris.galinat@kedgebs.com

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 :

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 : AVEC LE LOGICIEL «TRANSFERENCE» IDENTIFIER VOS COMPETENCES TRANSFERABLES Pour mieux vous connaître, découvrir les métiers, évoluer ou envisager une reconversion professionnelle Prestation proposée : Au

Plus en détail

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste».

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste». CONTRIBUTION DE POLE EMPLOI Contrat de ville 2015-2020 Métropole Rouen Normandie Contribution écrite de Pôle emploi Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers

Plus en détail

Quick recrute et a besoin de vous!

Quick recrute et a besoin de vous! Communiqué de presse Octobre 2011 Quick recrute et a besoin de vous! Quick France recrute actuellement + de 2000 postes dans toute la France. Intégrer Quick, c est un gage de possibilité d évolution de

Plus en détail

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles Baromètre 2015 de l ouverture sociale des grandes écoles, réalisé par la CGE et l association Passeport Avenir, en partenariat avec le cabinet Inergie et le mécénat de compétences des groupes Orange et

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

PRESENTATION DU SERVICE

PRESENTATION DU SERVICE OBJET : FORUM «STAGEMPLOIS» SUR LE NET PRESENTATION DU SERVICE La Banque de Stages en Entreprises pour Etudiants recommandé par le Conseil Economique Social et Environnement / PARIS ( 2005), le CODICE

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Projet Schéma d Orientation Régional pour la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Vu la Loi N 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création de l Emploi d Avenir Vu le Décret N 2012-1210 du 31

Plus en détail

LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi?

LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi? LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi? Vendredi 23 septembre 2011 à Bordeaux Dossier de presse de la Fédération Nationale des CREPI Contact presse : Guillaume BENOIT 06 19 47 37

Plus en détail

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas!

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! Contrats en alternance Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! BNP Paribas est leader des services bancaires et financiers en Europe avec ses quatre marchés domestiques : Belgique,

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013. 3 opérations en faveur des jeunes hauts diplômés

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013. 3 opérations en faveur des jeunes hauts diplômés RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 3 opérations en faveur des jeunes hauts diplômés Parution 2014 SOMMAIRE Gouvernance... 4 Édito... 6 Un dispositif en faveur de l'insertion professionnelle des jeunes... 8 Un réseau

Plus en détail

EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse

EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse Contact > Florence Bailleul 01 53 02 13 87 fbailleul@uniformation.fr Uniformation, l Organisme paritaire collecteur agréé de l économie sociale Dossier de presse SOMMAIRE

Plus en détail

L offre de service Pôle emploi mobilisée et adaptée aux besoins des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers

L offre de service Pôle emploi mobilisée et adaptée aux besoins des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers Contribution de Pôle emploi au pilier 3 du contrat de ville de Rouen Métropole Quartiers Rouen : Grammont Sotteville-lès-Rouen Saint-Etienne-du-Rouvray : Buisson-Gallouen Eléments du diagnostic territorial

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

Q u e s e s t - i l passé

Q u e s e s t - i l passé BILAN Q u e s e s t - i l passé en 2012? 1300 jeunes diplômés ou étudiants présents sur nos actions 630 entretiens de recrutement 96 recrutements à ce jour 220 professionnels impliqués sur nos actions

Plus en détail

La Maison du Transport :

La Maison du Transport : La Maison du Transport : Lieu d accueil des structures de représentation et services pour les entreprises de transport routier de la Loire Un syndicat professionnel : le cœur de métier FNTR LOIRE, déclinaison

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE 2014

TAXE D APPRENTISSAGE 2014 TAXE D APPRENTISSAGE 2014 3 ÉCOLES POUR ACCOMPAGNER Investissez dans les cursus de nos trois écoles et apportez ainsi votre d un vivier de 2 700 étudiants à fort potentiel." En alliant formation opérationnelle,

Plus en détail

Appel à projet DIRECCTE PACA 2015 Parcours «Réussite apprentissage»

Appel à projet DIRECCTE PACA 2015 Parcours «Réussite apprentissage» Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Appel à projet DIRECCTE PACA 2015 Parcours «Réussite apprentissage» Date de lancement de l appel à projets : 10

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets

Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets Contexte Réaffirmés par le Comité Interministériel des Villes (CIV) du 19 février 2013, l engagement citoyen

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Assemblée Générale 2015 de l AFT :

Assemblée Générale 2015 de l AFT : Assemblée Générale 2015 de l AFT : Développer la formation professionnelle Transport-Logistique, renforcer l attractivité du secteur, accompagner les candidats jusqu à l entreprise, favoriser l intervention

Plus en détail

Rappels sur les principes de la garantie jeunes

Rappels sur les principes de la garantie jeunes Rappels sur les principes de la garantie jeunes La «garantie jeunes» française est un dispositif inscrit au Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté adopté lors du Comité interministériel de lutte

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide du SCUIO-IP Service commun universitaire d information, d orientation et d insertion professionnelle

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

Fondation Dexia France

Fondation Dexia France Fondation Dexia France Solidarité, citoyenneté et culture pour tous La Fondation Dexia France a été créée en 1993 et est placée sous l égide de la Fondation de France. Aux côtés des collectivités locales

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

La Taxe d apprentissage

La Taxe d apprentissage La Taxe d apprentissage Sommaire Qu'est-ce que la taxe d'apprentissage?... 2 Choisir son OCTA... 2 A qui peut-on verser?... 3 Comment optimiser son versement?... 3 Les modalités de versements aux établissements...

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide pour votre orientation et votre insertion professionnelle Service commun universitaire d information,

Plus en détail

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU CERTIFICATS POUR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU :: CERTIFICATS 4 dispositifs pour accompagner les sportifs de haut niveau dans leurs projets de vie : sport, étude, emploi & développement des compétences En

Plus en détail

PROGRAMME OPÉRATIONNEL NATIONAL (PON) DU FONDS SOCIAL EUROPÉEN (FSE) POUR L EMPLOI ET L INCLUSION EN MÉTROPOLE 2014-2020

PROGRAMME OPÉRATIONNEL NATIONAL (PON) DU FONDS SOCIAL EUROPÉEN (FSE) POUR L EMPLOI ET L INCLUSION EN MÉTROPOLE 2014-2020 UNION EUROPÉENNE PROGRAMME OPÉRATIONNEL NATIONAL (PON) DU FONDS SOCIAL EUROPÉEN (FSE) POUR L EMPLOI ET L INCLUSION EN MÉTROPOLE 2014-2020 APPEL À PROJETS DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA MAYENNE «PLATEFORME

Plus en détail

Réussissez vos recrutements grâce à la POE. POE Préparation Opérationnelle à l Emploi. L OPCA FORCO se mobilise

Réussissez vos recrutements grâce à la POE. POE Préparation Opérationnelle à l Emploi. L OPCA FORCO se mobilise Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) des branches du Commerce et de la Distribution POE Préparation Opérationnelle à l Emploi L OPCA FORCO se mobilise Réussissez vos recrutements grâce à la POE

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONTACTS PRESSE Les Entreprises du Médicament Stéphanie Bou-Fleurot

Plus en détail

IngénIeur esiea par l ApprentISSAge

IngénIeur esiea par l ApprentISSAge IngénIeur esiea par l ApprentISSAge Systèmes embarqués Systèmes d Information Diplôme d Ingénieur habilité par la Commission des Titres d Ingénieur www.esiea.fr devenez ingénieur esiea par la voie De l

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3248 Convention collective nationale IDCC : 1512. PROMOTION IMMOBILIÈRE ACCORD

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Préambule. Les Partenaires

Préambule. Les Partenaires Préambule Les caractéristiques de l environnement économique et les conditions d accès au marché de l emploi imposent aux jeunes diplômés de disposer de compétences particulières pour mener à bien leur

Plus en détail

Directeur/Directrice Partenariats et Evénementiel Ile-de-France

Directeur/Directrice Partenariats et Evénementiel Ile-de-France DEFINITION DE POSTE : Directeur/Directrice Partenariats et Evénementiel Ile-de-France SDLV 1 POSTE : Directeur/Directrice Partenariats et événementiel STRUCTURE : Sport dans la Ville MANAGER : Philippe

Plus en détail

Rencontrez vos futurs clients

Rencontrez vos futurs clients Rencontrez vos futurs clients www.salons-immobilier.com/lyon #LesSalonsImmo Le plus grand RDV régional dédié à l immobilier et à la maison individuelle Depuis 28 ans, le Salon de l Immobilier Rhône-Alpes

Plus en détail

Prix: Emploi et développement des Hommes Ecole des Ventes Danone Produits Frais France

Prix: Emploi et développement des Hommes Ecole des Ventes Danone Produits Frais France DOSSIER DE CANDIDATURE Prix: Emploi et développement des Hommes Ecole des Ventes Danone Produits Frais France 1 PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L INITIATIVE De quand date cette initiative? La réflexion avec

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO 130 C est le nombre d apprentis à Sciences Po en 2014. Sciences Po souhaite atteindre le nombre de 150 apprentis par an, soit 10 % d une promotion. l apprentissage à Sciences

Plus en détail

UNITE DE GESTION FSE BORDEAUX PERIGUEUX AGEN APPEL A PROJETS 2013-2014 PLIE DE L AGENAIS

UNITE DE GESTION FSE BORDEAUX PERIGUEUX AGEN APPEL A PROJETS 2013-2014 PLIE DE L AGENAIS UNITE DE GESTION FSE BORDEAUX PERIGUEUX AGEN APPEL A PROJETS 2013-2014 PLIE DE L AGENAIS I - PRESENTATION GENERALE ET CONTEXTE 2 Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020,

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Mobilité européenne et. retour. l emploi ÉTUDE D IMPACT

Mobilité européenne et. retour. l emploi ÉTUDE D IMPACT Mobilité européenne et retour à l emploi ÉTUDE D IMPACT 2014 L stratégique «Europe 2020» vise une «croissance L éducation et la formation ont un rôle de premier plan dans la mise en œuvre des politiques

Plus en détail

Dossier de presse. 3 ème édition du Club Handicap & Innovation. 18 juin 2013. «Acteurs du handicap, venons partager nos bonnes pratiques» à Toulouse

Dossier de presse. 3 ème édition du Club Handicap & Innovation. 18 juin 2013. «Acteurs du handicap, venons partager nos bonnes pratiques» à Toulouse à Toulouse 3 ème édition du Club Handicap & Innovation «Acteurs du handicap, venons partager nos bonnes pratiques» Dossier de presse 18 juin 2013 Une initiative de : Sommaire Club Handicap & Innovation

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique DOSSIER DE PRESSE 8 mars 2010 Journée des femmes Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique Un dispositif géré par ; UN FONDS DE GARANTIE DESTINÉ AUX FEMMES Grace au FGIF plus

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI

PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI APPEL A PROJETS 1 er mai 2015 31 décembre 2015 SOMMAIRE 1. Cadre de référence des P.L.I.E.... 3 2. Les objectifs d intervention du PLIE de Rennes Métropole... 4

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

Perception des jeunes sur l emploi dans l économie sociale et solidaire

Perception des jeunes sur l emploi dans l économie sociale et solidaire SYNTHÈSE D ÉTUDE Perception des jeunes sur l emploi dans l économie sociale et solidaire Étude Avise-CESOD - avril 2014 PARTENAIRES FONDATEURS DE JEUN ESS AVEC LE SOUTIEN DE : Contact Avise : Claire Gadebois,

Plus en détail

PRÉFÈTE DE LA MAYENNE. Les emplois d avenir DOSSIER

PRÉFÈTE DE LA MAYENNE. Les emplois d avenir DOSSIER PRÉFÈTE DE LA MAYENNE Les emplois d avenir DOSSIER DOSSIER DE PRESSE 6 février 2013 Les objectifs du dispositif s objectifs du dispositif Les emplois d Avenir ont pour ambition : - de fournir aux jeunes

Plus en détail

Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France

Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France Étude réalisée par : la CGPME Paris Ile de France Échantillons: Dirigeants d Entreprises Échantillon de

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP.

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP. CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP. Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Qu est-ce que le CQP? 3 Quels sont les objectifs

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

PROGRAMME & MODALITÉS D INSCRIPTION

PROGRAMME & MODALITÉS D INSCRIPTION Le 15 Novembre 2014 à Paris 2ème journée organisée par Cercle Assist Pro pour les secrétaires, assistant(e)s et office managers en poste, en recherche d emploi, indépendant(e)s ou en reconversion PROGRAMME

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes. Questionnaire complet de l enquête en ligne

L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes. Questionnaire complet de l enquête en ligne L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes Questionnaire complet de l enquête en ligne Texte de présentation Le Conseil National des Chambres Régionales de l Economie Sociale et Solidaire (CNCRES) lance une

Plus en détail

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME"

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation Stratégie de Croissance des PME Mardi 1er octobre 2013 Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME" Les sept chefs d entreprises, au cours

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE NOUVELLE RÉGLEMENTATION 2015 TAXE D APPRENTISSAGE FICHES PRATIQUES Des CCI partout en France, une CCI près de chez vous pour vous simplifier la taxe. À L ÉCOUTE AU QUOTIDIEN Nos conseillers vous renseignent

Plus en détail

Après une Licence Professionnelle. Après une Licence Professionnelle

Après une Licence Professionnelle. Après une Licence Professionnelle Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage http://www.u-bordeaux3.fr/fr/ode.html Esplanade des Antilles - 33 607 PESSAC Cedex ode@u-bordeaux3.fr - www.u-bordeaux3.fr/fr/ode.html Après une Licence

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE NOUVELLE RÉGLEMENTATION 2015 TAXE D APPRENTISSAGE FICHES PRATIQUES Des CCI partout en France, une CCI près de chez vous pour vous simplifier la taxe. À L ÉCOUTE AU QUOTIDIEN Nos conseillers vous renseignent

Plus en détail

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE Le FGIF soutien l entreprise au féminin SOMMAIRE 1. LE FGIF ET L EMPLOI Chiffres

Plus en détail

Soirée de l égalité --- 4 mars 2015

Soirée de l égalité --- 4 mars 2015 Soirée de l égalité --- 4 mars 2015 Hémicycle de la région Île-de-France Cette table-ronde sera introduite par Abdelhak Kachouri, vice-président chargé de la citoyenneté, de la politique de la ville et

Plus en détail

Le Parlement et le Gouvernement

Le Parlement et le Gouvernement et chiffres clés 2 3 Le plus important régime de retraite Le cadre général Le système de retraite français, fondé depuis 1945 sur la technique de la répartition, repose sur la solidarité entre les générations.

Plus en détail

S E R V I C E O R I E N T A T I O N I N S E R T I O N E N T R E P R I S E

S E R V I C E O R I E N T A T I O N I N S E R T I O N E N T R E P R I S E Sommaire Calendrier Science Insert p 2 Les modules TRS/TRE p 3 L annuaire des anciens p 4 Le Forum des masters scientifiques p 5 Le SOIE p 6 Les partenaires du SOIE p 7 Annexe : Mini CV des intervenants

Plus en détail

LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE

LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Communiqué de presse Fiche technique du concours Présentation du réseau EGC Les partenaires

Plus en détail

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE La grande conférence sociale a permis d établir une feuille de route ambitieuse, qui engage ensemble l Etat, les

Plus en détail

Révéler jeunes talents et patrimoines d Ile-de-France

Révéler jeunes talents et patrimoines d Ile-de-France Révéler jeunes talents et patrimoines d Ile-de-France Depuis plus de cent ans, le Crédit Agricole d Ile-de-France porte les valeurs mutualistes qui ont présidé à sa naissance : la responsabilité, la proximité

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

L objectif de cet événement est de promouvoir les métiers de l image numérique et de mettre en relation :

L objectif de cet événement est de promouvoir les métiers de l image numérique et de mettre en relation : --------- Objectif La Plaine Images succède au CEPIM et organise la 3 ème édition de Plaine Emplois : Le job-dating des métiers de l image. Venez échanger sur l évolution des métiers liés au secteur de

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Contacts presse : CCI de Lyon Thibaud ETIENNE Tél. 04 72 40 58 39 etienne@lyon.cci.fr

Contacts presse : CCI de Lyon Thibaud ETIENNE Tél. 04 72 40 58 39 etienne@lyon.cci.fr Salon de l apprentissage et de l alternance de Lyon 27 & 28 février 2015 Adaptée à un large public, l alternance permet la concrétisation des formations par l implication de chaque candidat dans un travail

Plus en détail

PROJET SENIOR COMPETENCE. Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3

PROJET SENIOR COMPETENCE. Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3 PROJET SENIOR COMPETENCE Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3 3. ACTIONS ET CALENDRIER DU PROJET...5 3.1. ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC (1 ER

Plus en détail

Avenant n 2 A la Charte d engagement

Avenant n 2 A la Charte d engagement Avenant n 2 A la Charte d engagement Pour une commande publique et privée au service du développement économique, de l emploi, et de l insertion sur le Nord-Ouest Essonne. 1 Signataires de l avenant Il

Plus en détail

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DOSSIER DE PRESSE

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 1 PRÉAMBULE La réforme de la formation professionnelle sera effective à compter du 1 er janvier 2015. Elle poursuit l ambition d

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP

Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP Gérant : Laurent BONNET Directeur : Thierry SARKISSIAN Coordonnées : cde-sap@orange.fr - 04.91.93.54.75 Siège social

Plus en détail

SPORT, JEUNESSE ET VIE ASSOCIATIVE

SPORT, JEUNESSE ET VIE ASSOCIATIVE SPORT, JEUNESSE ET VIE ASSOCIATIVE Jeunesse et vie associative MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Direction des sports Sous-direction de l emploi et des formations Bureau de l emploi et

Plus en détail

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Édition 2012 Directeur de la publication : Jacques Auxiette Co-directeur de la publication : Marc Farré Rédaction : Direction de l apprentissage Conception

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE Jeudi 25 juin 2015 Centre de Formation d Apprentis (CFA) d ANNONAY CONTACTS PRESSE : Cabinet du préfet Service Départemental de la Communication Interministérielle

Plus en détail